compteur de visite

Catégories

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 01:06
Moutouns (audio)
Télécharger

صحيح البخاري رحمه الله

Télécharger

تفسير السعدي رحمه الله

Télécharger

شروط الصلاة وأركانها وواجباتها لمحمد بن عبد الوهاب

Télécharger

مسائل الجاهلية

Télécharger

الأصول الستة

Télécharger

متن كتاب التوحيد بمسائله

Télécharger

تفسير سورة الفاتحة والإخلاص والمعوّذتين

Télécharger

خمسون سؤالا وجوابا في العقيدة

Télécharger

أصول الإيمان

Télécharger

Télécharger

آداب المشي إلى الصلاة 1/2

آداب المشي إلى الصلاة 2/2

Télécharger

رسالة في توحيد العبادة

Télécharger

شرح ستة مواضع من السيرة

Télécharger

نواقض الإسلام العشرة

Télécharger

مفيد المستفيد في كفر تارك التوحيد

Télécharger

بعض فوائد سورة الفاتحة

Télécharger

مسائل مستنبطة من قوله تعالى فلا تدعوا مع الله أحدا

Télécharger

الواجبات المتحتمات المعرفة على كل مسلم ومسلمة

Télécharger

واجب العبد إذا أمره الله بأمر

Télécharger

فضل الإسلام

Télécharger

معنى الطاغوت

Télécharger

تفسير كلمة التوحيد

Télécharger

الجامع لعبادة الله وحده

Télécharger

القواعد الأربع

Télécharger

كشف الشبهات

Télécharger

متن ثلاثة الأصول

Télécharger

شرح السنة للبربهاري

Télécharger

القواعد الفقهية للسعدي رحمه الله

Télécharger

أصول السنة للحميدي رحمه الله

Télécharger

Télécharger

Télécharger

منهج السالكين وتوضيح الفقه في الدين للسعدي رحمه الله 1/3

منهج السالكين وتوضيح الفقه في الدين للسعدي رحمه الله 2/3

منهج السالكين وتوضيح الفقه في الدين للسعدي رحمه الله 3/3

Télécharger

مختصر سيرة النبي صلى الله عليه وسلم ، وسيرة أصحابه العشرة لابن قدامة المقدسي

Télécharger

سلم الوصول إلى علم الأصول ، في توحيد الله واتباع الرسول للعلامة حافظ حكمي رحمه الله

Télécharger

الأربعون النووية مع زيادة ابن رجب

Télécharger

لمعة الاعتقاد الهادي إلى سبيل الرشاد لابن قدامة المقدسي

Télécharger

العقيدة الواسطية لشيخ الاسلام ابن تيمية رحمه الله

Télécharger

هذه دعوتنا وعقيدتنا للشيخ مقبل رحمه الله

Télécharger

القول المفيد في أدلة التوحيد للشيخ محمد بن عبد الوهاب الوصابي

 

Télécharger

Télécharger

Télécharger

Télécharger

 

Télécharger

 

القواعد المثلى في صفات الله وأسمائه الحسنى-للشيخ محمد بن صالح العثيمي 1/4

القواعد المثلى في صفات الله وأسمائه الحسنى-للشيخ محمد بن صالح العثيمين 2/4

القواعد المثلى في صفات الله وأسمائه الحسنى-للشيخ محمد بن صالح العثيمين 3/4

القواعد المثلى في صفات الله وأسمائه الحسنى-للشيخ محمد بن صالح العثيمين 4/4

 

Télécharger le matn

 

Télécharger

التحف في مذاهب السلف للشوكاني رحمه الله

Télécharger

جوامع الأخبار للسعدي رحمه الله

Télécharger

حكم الاحتفال بذكرى المولد النبوي للشيخ صالح الفزان حفظه الله

Télécharger

وجوب تحكيم شرع الله ونبذ ما خالفه للشيخ عبد العزيز بن باز رحمه الله

Télécharger

حكم الاحتفال بالمولد النبوي للشيخ عبد العزيز بن باز رحمه الله

Télécharger

Télécharger

Télécharger

عقيدة السلف وأصحاب الحديث للصابوني رحمه الله 1/3

عقيدة السلف وأصحاب الحديث للصابوني رحمه الله 2/3

عقيدة السلف وأصحاب الحديث للصابوني رحمه الله 3/3

Télécharger

فضل عِلم السَّلَف على عِلْم الخَلَف لابن رجب الحنبلي رحمه الله

Télécharger

Télécharger

Télécharger

Télécharger

Télécharger

سؤال وجواب في العقيدة الإسلامية للعلامة حافظ الحكمي رحمه الله 1/5

سؤال وجواب في العقيدة الإسلامية للعلامة حافظ الحكمي رحمه الله 2/5

سؤال وجواب في العقيدة الإسلامية للعلامة حافظ الحكمي رحمه الله 3/5

سؤال وجواب في العقيدة الإسلامية للعلامة حافظ الحكمي رحمه الله 4/5

سؤال وجواب في العقيدة الإسلامية للعلامة حافظ الحكمي رحمه الله 5/5 

Télécharger

نبذة من آداب المعلمين والمتعلمين للسعدي رحمه الله

Télécharger

حكم شرب الدخان للسعدي رحمه الله

Télécharger

رسالة مختصرة في مناسك الحج والعمرة للسعدي رحمه الله

Télécharger

أضواء إسلامية على بعض الأفكار الخاطئة للشيخ ربيع المدخلي حفظه الله

Télécharger

الدرة المختصرة في محاسن الدين الإسلامي للسعدي رحمه الله

Télécharger

تطهير الاعتقاد عن أدران الإلحاد للصنعاني رحمه الله

Télécharger

الوسائل المفيدة للحياة السعيدة للسعدي رحمه الله

Télécharger

نزهة الأسماع في مسألة السماع لابن رجب الحنبلي رحمه الله

Télécharger

حكم الاحتفال بالمولد والرد على من أجازه ‘ للشيخ محمد بن إبراهيم آل الشيخ رحمه الله

Télécharger

ذم قسوة القلب لابن رجب الحنبلي رحمه الله

Télécharger

الفرق بين النصيحة والتعيير لابن رجب الحنبلي رحمه الله

Télécharger

هداية الحَيَارَى في أجوبة اليهود والنصارى لابن القيم الجوزية رحمه الله

Télécharger

حكم تهنئة الكفار بعيد ( الكريسمس ) للشيخ محمد بن صالح العثيمين رحمه الله

Télécharger

عمل المرأة وعمل الرجل للشيخ صالح الفوزان حفظه الله

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 20:58
Pour celui qui a des difficultés à mémoriser la science...

Question :

 

Qu’Allah vous récompense par le bien, et qu’Il vous élève en degrés, et qu’Il nous fasse profiter de votre science. 

 

Honorable Chaykh, j’ai de l’enthousiasme pour l’apprentissage de la science religieuse et pour faire profiter les autres.

 

Mais mon problème, c’est que si j’entends une science, je l’oublie et il n’en reste rien dans ma mémoire. 

 

Donc, que me conseillez-vous ?

 

Qu’Allah vous récompense de la meilleure façon.

 

Réponse :

 

Toute louange est due à Allah. 

 

Les gens sont différents en ce qui concerne l’étude des sciences islamiques.

 

Ce n’est pas tout étudiant qui va devenir une personne dotée d’une grande faculté de mémorisation face à tout ce qu’il va entendre.

 

Mais il apprendra certaines choses. 

 

Et la science s’acquiert petit à petit.

 

Ainsi, si cela est répété, cela sera mémorisé. 

 

Et je lui recommande de faire beaucoup d’efforts dans la mémorisation du Coran, car la mémorisation est foisonnante.

 

Avec la mémorisation et la répétition de la mémorisation, cela augmente et devient plus fort. 

 

Celui qui essaie se rendra compte que la mémorisation du Coran ouvre la voie menant à la mémorisation

 

Donc, si celui qui pose la question ne mémorise pas le Coran, alors, qu’il fasse beaucoup d’efforts dans l’apprentissage du Coran.

 

C’est pour cela que certains parmi les gens de science, c’est-à-dire dans les temps anciens, quand un étudiant en sciences religieuses venait à la mosquée et qu’il accompagnait les machaykh (pluriel de Chaykh) tous les jours, s’il venait à la recherche de la science alors qu’il n’avait pas appris le Coran, ils lui disaient : 

« Non ! Apprends d’abord le Coran, ensuite viens ! » 

 

Car la mémorisation du Coran ouvre la voie menant à la mémorisation. 

 

Ainsi, celui qui tente de mémoriser le Coran, il verra que pour les dix premières parties (20 hizbs), il s’assoira pour un huitième de ces dix parties une heure durant laquelle il apprendra et apprendra... et il aura besoin de répéter.

 

Mais, après cela, dans les vingt parties suivantes, cela lui sera plus simple au point où il apprendra peut être un tiers, un huitième, un quart, la moitié d’une partie (deux hizbs) entre Al-Maghreb et Al-’Isha ou après Al-Fadjr.

 

Et cela s’est déjà produit.

 

Donc, la faculté à mémoriser augmente avec la pratique et l’usage.

 

C’est pour cela que je lui recommande de mémoriser le Coran et de faire beaucoup d’efforts dans (l’apprentissage de) la science, et la science s’accroîtra avec la permission d’Allah le Très-Haut.

 

نصيحة الشيخ صالح آل الشيخ لمن ينسي العلم

المقدم: أحسن الله إليكم ورفع درجاتكم ونفعنا بعلمكم

فضيلة الشيخ أنا لي رغبة في طلبة العلم وإفادة غيري؛ ولكن مشكلتي أني إذا سمعت العلم أنساه ولا يبقى في ذاكرتي منه شيء، وبماذا تنصحونني؟ وجزاكم الله خيرا

ج/ الحمد لله وبعد: الناس يتفاوتون في طلب العلم، ليس كل من طلب العلم صار حافظا لكل ما يسمع؛ لكن سيحفظ شيئا، والعلم يؤخذ شيئا فشيئا، فإذا كرر حفظ، وأنا أوصيه بأن يجتهد في حفظ القرآن؛ لأن الحفظ غريزة، وبالحفظ وتكرار الحفظ تزداد، وتقوى ومن جرب وجد أن حفظ القرآن به يبدأ الطريق في انفتاح الحافظة، السائل إذا كان أنه لم يحفظ القرآن، فليجتهد في حفظ القرآن

لذلك كان جمع من أهل العلم يعني في الزمن القديم لما كان طالب العلم يأتي للمسجد ويلازم المشايخ في كل اليوم، إذا أتى يريد العلم وهو لم يحفظ القرآن قالوا لا احفظ القرآن أولا ثم إيتِ؛ لأن حفظ القرآن يفتق الحافظة

لهذا من حفظ، جرب حفظ القرآن يجد مثلا أن أول عشرة أجزاء تجد يجلس في الثمن ساعة يحفظ فيه يحفظه، ثم يحتاج إلى تكرار؛ لكن بعد ذلك في العشرين جزء الثانية يسهل يسهل حتى ربما حفظ ثلاثة أثمان أربع نصف جزء في جلسة بين المغرب والعشاء أو بعد الفجر، وهذا واقع

فإن الحافظة مع ممارستها واستعمالها تزيد، لذلك أوصيه بحفظ القرآن والاجتهاد في العلم فإن العلم يزداد بإذن الله تعالى

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز آل الشيخ

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 12:18
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 00:55
Combien de personnes ont mémorisé le coran et sont plus égarées qu'un âne ! (vidéo)

Question :

 

Honorable Cheikh, qu’Allâh vous accorde la réussite.

 

Que pensez-vous de cette invocation :

 

«Ô Allâh, accorde-moi une mémoire avec laquelle je pourrai apprendre rapidement tout ce que je souhaite mémoriser» ?

 

Réponse :

 

Le fait que tu mémorises n’est pas suffisant.

 

Demande à Allâh de t’accorder la science profitable et les œuvres pieuses, pas seulement la mémorisation.

 

Si tu veux invoquer Allâh, dis :

 

«Ô Allâh, accorde-moi une science profitable et des œuvres pieuses.»

 

Il ne suffit pas de mémoriser.

 

Combien de personnes ont mémorisé le Coran et sont plus égarées qu’un âne ?! 

 

Publié par salafinordDiffusion

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 14:04
A 40 ans, je commence à apprendre la science... (audio)

 

Question :

 

J'ai commencé à apprendre la science ces derniers jours alors que j'ai dépassé les quarante ans.

 

Que me conseillez-vous qu'Allah vous récompense ? 

 

Réponse :

 

Nous demandons à Allah qu'il le raffermisse et qu'il l'aide.

 

Il faut qu'il soit sincère envers Allah, qu'il fasse beaucoup d'effort et qu'il patiente.

 

Car celui qui patiente et qui demande l'aide d'Allah : Allah lui facilite, lui accorde la compréhension, l'inspire, l'oriente et l'aide dans tout ce qui lui est difficile.

 

Et il n'y a pas de limite âge.

 

L'imam al Bukhary -qu'Allah lui fasse miséricorde- a mentionné que beaucoup de compagnons ont appris la science alors qu'ils étaient âgés.

 

Donc son âge n'est pas un problème.

 

Il demande l'aide d'Allah, il applique ce qu'on lui a mentionné comme conseils, il progresse par étape, il apprend et étudie.

 

Il n'y a pas de mal à cela, c'est même un grand bien.

 

« Et celui à qui Allah veut du bien il lui accorde la compréhension de la religion. »

 

Nous demandons à  Allah qu'Il nous raffermisse ainsi que lui sur la vérité. 

222

 

Question :

 

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous. (Le questionneur) dit qu’il a un ami dans un pays lointain et qu’il l’invite à étudier la science légiférée à Médine.

 

Mais il lui répond qu’il est trop âgé.

 

Est-ce qu’être âgé est une excuse légiférée pour ne pas étudier la science ?

 

Réponse de Cheikh Salih Souhaymi :

 

Ce n’est pas une excuse légiférée s’il en a les capacités.

 

Salman Al Farissi a étudié la science alors qu’il avait plus de 100 ou 200 ans.

 

De nombreux compagnons étaient âgés lorsque le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a été envoyé parmi eux.

 

Ils ont obtenu la science bénéfique et les œuvres pieuses.

 

Nous devons donc faire des efforts pour étudier la science religieuse.

 

Si tu es dans un pays où la science n’est pas étudiée, alors c’est un pays insignifiant.

 

Tu dois donc t’en éloigner et faire des efforts pour réaliser ce qui te permettra d’étudier la science légiférée.

 

Tu dois au moins apprendre la science qui permettra à tes adorations d’être valides.

 

Tu dois savoir différencier le licite de l’illicite, le tawhid du chirk, la sunna de l’innovation, le bon du mauvais, etc.

 

traduit par forum.daralhadith-sh.com

 

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 15:13
Qu'est-ce qui est obligatoire d'enseigner aux femmes ?

Question :

 

Nous sommes un groupe d'étudiante en science, responsable dans une grande école de mémorisation du coran et d'apprentissage de ses règles.

 

A votre avis quelles sont les plus importants moyens qui sont obligatoire pour nous d'en prendre soin et de les enseigner aux femmes, sachant quelles possèdent des niveaux et fonctions différentes ?

 

La réponse:

 

Sans doute, en ce qui concerne l'enseignement des femmes ce sont les règles qui concernent leurs sciences "à titre de femmes".

 

-Elles enseignent les règles des menstrues, des lochies et le lavage des lochies et ce qui concerne leurs jeunes et leurs prières, parmi les règles qui concernes les femmes et non pas les hommes, ceci d'un côté.

 

-Et elles enseignent ce qui est obligatoire dans leurs relations avec leurs époux de l'ordre de leurs obéissances et de leurs services, en ce qui convient à leurs capacités (aux femmes), et qu’elles ne dénigrent pas le devoir qu'Allah leur a rendu obligatoire, tel que l'obéissance comme il est rapporté dans l'authentique :

 

"Si la femme prie ses cinq (prières) et qu'elle préserve son sexe et qu'elle obéit à son mari, elle entrera au paradis de son seigneur par n'importe quelles portes qu'elle désirera".

 

Ceci est un résumé de ce qui convient d'enseigner aux femmes dans ce qui les spécifie et non pas autre que cela (autre science).

 

Et le résumé de la réponse, c'est qu'elles enseignent, ce qui leurs est obligatoire à savoir comme science, qui est spécifique à elles, et non pas la science al kifaaii (à un groupe suffisant) qui est obligatoire aux gens de science seulement parmi les hommes, et non les femmes.

 

-Quant à l'expansion (dans la science) ceci revient à l'ardeur de la femme dans sa maison et selon le cas qui l'entoure parmi les livres présents et la connaissance de ces livres-là, ici c'est selon la possibilité de la femme et de la condition présente, qu'elle élargie ses connaissances 

 

Et également selon sa constance personnelle.

 

-Mais quant au faite qu'elle perd une partie de sa vie assise dans sa maison et spécialement si elle est mariée et ceci à cause de la science qui n'est pas une science (obligatoire à elle) mais plutôt une science kifaai (obligatoire a un groupe suffisant), et quant à son devoir concernant le service de son mari et service envers ses enfants, si lui a été attribuée des enfants, alors ceci lui est plus légiféré et meilleur.

 

السؤال: نحن مجموعة من طالبات العلم مشرفات على مدرسة كبيرة في تحفيظ القران و تعليم احكامه, ماهي أهم الوسائل في نظركم التي يجب الاهتمام بها و تعليمها للنساء علما بأنهن على مستويات و أعمال مختلفة؟

الجواب: لاشك أنهن فيما يتعلق بتعليم النساء إنما هي الأحكام التي تتعلق بعلمهن _بصفتهن النساء_ فيعلمن أحكام الحيض و النفاس و غسل النفاس و مايتعلق بصيامهن و صلاتهن

ويعلمن ما يجب أن تكون معاملتهن لرجالهن من حيث طاعتهن و خدمتهن بما يتناسب مع قدرتهن ولا يستنكفن عن القيام بما فرض الله عليهن من الطاعة الواجبة كما جاء في الصحيح: (( إذا صلت المرأة خمسها و أحصنت فرجها و أطاعت زوجها دخلت جنة ربها من أي أبواب الجنة شاءت ))*.من الأحكام التي تتعلق بهن دون الرجال هذا من جهة.

فهذا مجمل ما ينبغي أن تعلم النساء مما يخصهن دونما يتعلق بسوى ذلك.

وخلاصة الجواب: أن يعلمن ما يجب عليهن علمه بخصوصهن من العلم , و ليس العلم الكفائي الذي الظروف التي تحيط بها من توفر الكتب و الاطلاع عليها, فهنا بإمكان المرأة و الحالة هذه أن توسع معلوماتها لمتابعتها الشخصية, و أما أن تضيع قسما من عمرها قاعدة في دارها و بخاصة إذا كانت متزوجة لأجل العلم الذي ليس علما, إنما هو فرض كفائي, فقيامها على خدمة زوجها و خدمة أطفالها إن رزقت شيء من أولادها, فذلك أشرع لها و أفضل.

* ( حسن لغيره) صحيح الترغيب و الترهيب (196/2

fatawa prise du livre : فتاوى المرأة المسلمة

traduction: mohamed salih 

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 12:37
Celui dont le professeur est son livre

La question :

 

Quel est l’avis de votre éminence sur l’expression qui est souvent répétée de la bouche de nombreux étudiants en science, qui est :

 

"Celui dont le professeur sera son livre, s’égarera de la vérité" ?

 

La réponse :

 

Celui dont le professeur sera son livre, ses erreurs augmenterons plus que ses réussites, voilà l’expression que je connais ; Et ceci est vrai.

 

Celui qui n’a pas pris de cours chez les gens de la science, qui ne tient pas (son savoir) d’eux (des savants) et n’a pas eu connaissance des sentiers qu’ils ont empruntés pour la recherche de la science, certes, il fera beaucoup d’erreurs et il mélangera entre la vérité et le faux, à cause de sa méconnaissance des arguments légaux (religieux)...

 

Madjmoù' fatàwà wa maqhàlàt moutanawwi3a - v 7 page 239

✅ Publié par 3ilmchar3i.net

ما رأي فضيلتكم في هذه العبارة التي تتردد على ألسنة كثير من طلبة العلم وهي: (من كان شيخه كتابه ضل عن صوابه)؟

أن من كان شيخه كتابه فخطؤه أكثر من صوابه هذه هي العبارة التي نعرفها

وهذا صحيح: أن من لم يدرس على أهل العلم، ولم يأخذ عنهم، ولا عرف الطرق التي سلكوها في طلب العلم، فإنه يخطئ كثيرا، ويلتبس عليه الحق بالباطل، لعدم معرفته بالأدلة الشرعية

(...)

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 20:04
Je collectionne les livres sans les lire

Question :

 

Je suis une personne qui – louange à Allah – possède beaucoup de livres bénéfiques et profitables.

 

Cependant, je ne les lis pas tous mais en choisis quelques-uns seulement.

 

Suis-je coupable de péché si je collectionne ses livres chez moi, sachant que certaines personnes profitent en me les empruntant, puis me les rendent ?

 

Réponse :

 

Il n’y a pas de mal à ce que le musulman collectionne les livres bénéfiques et les entrepose dans sa bibliothèque afin de s’y référer, d’en tirer profit et de les proposer aux savants qui lui rendent visite afin qu’ils en bénéficient.

 

Il n’y a pas de mal non plus à ce qu’il n’en lise pas la plupart.

 

Quant au fait de les prêter aux gens de confiance afin qu’ils en profitent, c’est recommandé (Mashrû’) et c’est un acte qui rapproche d’Allah, gloire à Lui, car cela représente une entraide à la recherche de la science et cela fait partie de l’application de la parole d’Allah, gloire à Lui :

 

« Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. » La Table Servie, v. 2.a

 

Et de la parole du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui :

 

« Allah ne cesse d’aider le serviteur tant que celui-ci aide son frère. »

 

Fatâwâ du Comité des Grands Savants, vol. 2, page 969.

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 15:46
Conseil indispensable pour l’étudiant en science

Les étudiants des sciences Islamiques de nos jours doivent revoir leur position – car on voit apparaître un certain laxisme et une indifférence au sujet de s’asseoir et avec les gens de Bid’ah – puisque ce laxisme est en fait un signe de faiblesse de notre sens de l’honneur et de notre jalousie (Al-Ghairah) et une indifférence envers le mal et les Bid’ahs.

 

Les étudiants doivent donc agir selon le conseil de l’Imam de Ahlous-Sounnah, celui qui a écrasé les Bid’ahs, l’Imam Ahmad Ibn Hanbal (*) – qu’Allah lui fasse miséricorde et qu’Il soit satisfait de lui – et ils doivent se choisir des professeurs et des Shouyoukh dont ils sont satisfaits sur le plan de la ‘Aqidah et de leur comportement ainsi que de la sincérité de leur attachement envers la Sounnah et qu’ils étudient les sciences islamiques avec eux.

 

Et que les élèves prennent garde des gens de Bid’ahs parmi les gens du Kalaam et parmi les Soufis et les Rafidahs et les autres à part ceux-là; de peur qu’ils soient influencer par leurs Bid’ahs et que leur ‘Aqidah soit corrompue par eux, surtout lorsque ces étudiants ne sont pas encore mûrs.

 

Personne ne peut discuter le fait que le professeur à une influence palpable sur son élève, s’il reste avec lui longtemps.

 

Et la moindre des choses qui pourraient atteindre celui qui étudie la science avec les gens de Bid’ah c’est que la haine de la Bid’ah, des péchés et des oppositions à l’Islam sorte de son cœur.

 

Il perd alors cet aspect obligatoire dans la foi qui est d’aimer pour Allah et de détester pour Allah.

 

Il ne se préoccupera plus du fait qu’il s’assoie avec une personne sur la Sounnah ou un innovateur, car il jugera uniquement selon ce qu’il croit être un avantage pour le Da’wah et il suivra le courant là où le courant l’emmène.

 

Qu’Allah nous aide !

Cela fait partie des signes d’un cœur malade et cela mène à une forme d’hypocrisie qu’Allah nous en protège!

 

(*) Le conseil donner par l'imam Ahmad (qu'Allah lui fasse miséricorde) est cité dans ce passage du livre est de ne pas s’asseoir avec les gens du Kalaam et les Soufis et les gens de Bid’ah qui sont connus pour leurs Bid’ah.

 

Tiré du livre: La Croyance Islamique et son de son éminence le shaykh Mohammed Amman al Djami qu’Allah lui fasse miséricorde

Traduction: Abou Hammad Souleyman al Hayiti qu Allah le préserve

Cheikh Mouhammad Âman bnou 'Alî al Jâmî - الشيخ محمد أمان بن علي الجامي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 09:11
De par ton comportement, tu comprendras la science...

Yûsuf  Ibn Husayn* -qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :

 

« De par ton comportement (al-adab) tu comprendras la science,

de par ta science, tes actes seront conformes [aux Textes],

de par tes actions, tu obtiendras la sagesse (al-hikmah),

de par ta sagesse, tu comprendras l’ascétisme (az-zuhd) et tu le trouveras convenable (tu l’accepteras).

Par l’ascétisme, tu délaisseras ce bas-monde,

et par ton délaissement de ce bas-monde tu auras de l’envie pour l’Au-delà,

et par cette envie (souhait) de l’Au-delà, tu obtiendras l’agrément d’Allâh ‘azza wa djalla. »

 

* L’imam de son temps, l’imam de l’Iraq. Il a pris entre autre de Dhun-Nun al-Misri et de Ahmad ibn Hanbal.

Le Cheikh Soufi, le plus savant dans les paroles et la science Soufiya.

[as-soufiya des premiers siècles renvoit à la grande dévotion, le grand ascétisme, il n'est en rien comparable avec les tariqa soufiya telles qu'elles existent de nos jours] Mort en 304H.

 

قَالَ يُوسُفُ بْنُ حُسَيْنِ :

بِالأَدَبِ تَفْهَمُ العِلْمَ ،

وَبِالعِلْمِ يَصِّحُّ لَكَ العَمَلُ ،

وَبِالعَمَلِ تَنَالُ الحِكْمَةَ وَبِالحِكْمَةِ تَفْهَمُ الزُّهْدَ

، وَتَوَفَّقُ لَهُ وَبِالزُّهْدِ تَتْرُكُ الدُّنْيَا

، وَبِتَرْكِ الدُّنْيَا تَرْغَبُ فِي الآخِرَةِ

، وَبِالرَّغْبَةِ فِي الآخِرَةِ تَنَالُ رِضى اللِه عَزَّ وَجَلَّ

[إقتضاء العلم العمل للخطيب البغدادي ـ رقم 27  ص31  ـ ط. المكتب الإسلامي بتحقيق الألباني. وسير أعلام النبلاء رقم 2672]

 

[« Iqtidâ u-l-'ilmi-l-'amali. » de l’imâm Al-Khâtib Al-Baghdâdî, nº27 p.31 - édition al-Makataba al-Islami avec vérification de al-Albani - Siyar A'lam an-Nubalae nº2672]

copié de citationssalafssalih.com

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم