compteur de visite

Catégories

3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 23:12
Qu’en est-il d’étudier auprès d’un seul savant ?
Question :
 
Al-Khatîb al-Baghdâdî a mentionné qu'un des aspects dans l'apprentissage de la science est le fait de rester [d'apprendre] avec un seul savant ou un seul SHeikh.

Quelle est votre opinion SHeikh ?
 
Réponse :
 
Il est bon qu'une personne se concentre sur un SHeikh parmi les SHeikhs et qu'elle en fasse sa source principale, surtout lorsque cette personne est jeune débutante.

Car si le jeune débutant recherche la science auprès de plusieurs personnes, il sera [dans une position] d'hésitation.

Car les gens n'ont pas tous une seule et même opinion, et plus particulièrement de nos jours.

Dans le passé, les gens ici dans le Royaume [d'Arabie saoudite] ne s'éloignaient jamais [des livres tels que] « al-Iqnâ' » et « al-Mountahâ », et tu trouveras que leurs fatwas étaient une ; leurs commentaires étaient identiques ; aucun parmi eux ne différait de l'autre si ce n'est dans leur élocution et leur bon style.

Maintenant, si tout un chacun se met à mémoriser un ou deux hadîth et dit :

« Je suis l'Imâm qui doit être suivi. L'Imâm Ahmad était un homme et nous sommes nous des hommes. » 

Et bien cela devient le chaos [l'anarchie], tout le monde devient alors apte à donner des fatwas, et parfois ce sont des « fatâwas » qui vous font pleurer et rire en même temps.

Je pensais à noter ces fatwas, mais j'ai eu peur d'être parmi ceux qui cherchent les erreurs de ses frères, je ne l'ai donc pas fait de peur que nous transmettions des choses loin de ce qui est juste, tel le monde des Pléiades.
 
Je dis certes :

La persévérance auprès d'un seul savant est très importante quand l'étudiant [en science] débute son premier chemin [vers la science], et cela afin qu'il ne soit pas [dans une position] d'hésitation.

Et c'est pour cela que nos SHeikhs ont défendu de lire « al-Moughnî » [1] et « Charh al-Mouhadhdhab » [2] et d'autres livres encore qui contiennent de nombreuses opinions alors que nous débutons.

Il nous a été dit par certains de nos SHeikh que SHeikh 'Abd-Allâh Ibn 'Abd al-Rahmân Bâbitîn (rahimahullâh), qui était un parmi les grands SHeikh « Mouftî » du Nadjd, n'avait seulement lu que « ar-Rawdh al-Mourbi' » [3] et n'a jamais lu autre chose.

Il l'a lu à maintes reprises, et pourtant il en a acquis comme compréhension, discussions et leçons beaucoup de bien.
 
Lorsque la personne a élargi ses facultés, c'est alors qu'elle devrait voir les [différentes] paroles des savants afin de prendre d'eux ce qui est bénéfique en termes de leçon scientifique et de leçon académique.

Ceci dit, lorsque l'on commence tout juste, mon conseil, est que l'étudiant se concentre sur un savant en particulier sans aller vers d'autres. [4]
 
[1] De Ibn Qoudâma al-Maqdissî
[2] De l'Imâm an-Nawawî
[3] De L'Imâm Mansoûr Ibn Younûs al-Bahûtî, qui est le commentaire de « Zâd al-Moustaqnî' » de al-Maqdissî
[4] « Kitâb ul-'Ilm » de SHeikh Ibn 'Uthaymîn, p.107-108

 

copié de manhajulhaqq.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 01:49
Conseil à celui qui se trouve loin des savants et qui souhaite apprendre sa religion

Question :

 
Par quoi conseillez-vous celui désire quérir la science religieuse (char'î) alors qu'il se trouve éloigner des Savants sachant qu'il possède un ensemble (madjmû'ah) de livres parmi lesquels ; [des livres attraits aux] fondements (usûl) et [d'autres,] sommaires (mukhtasarât) ?
 
Réponse :
 
Je lui conseille de persévérer (s'appliquer) dans [sa] quête du savoir (talabu-l'ilm) et de chercher l'aide auprès d'Allâh - Glorifié soit-Il- et enfin chez les Gens de science (ahlul-'ilm) car l'acquisition (talaqqî) de la connaissance [religieuse] de l'homme chez un savant lui fera gagner du temps (zaman) plutôt que de se mettre à consulter bon nombre de livres et que [les] idées (ârâ-) [finissent par] se brouiller (takhtalif).

Et je ne dis pas comme celui qui dit, qu'il n'est pas possible d'appréhender (idrâk) la science [si ce n'est] qu'auprès d'un chaykh ; cela n'est pas juste car la réalité (faits /wâqi') le dément mais l'apprentissage (dirâsah) auprès d'un chaykh illuminera [le] chemin [de l'étudiant] et le raccourcira.
 
Son livre : « kitâbu-l'ilm - le livre du Savoir », page 131. 
copié de mukhlisun.over-blog.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 18:54
L'allocution d'introduction : «خطبة الحاجة - khutbatu al-hâjah» (dossier)
Veuillez trouver inchâa-Llah en pièces jointes les termes de "Khutbatu l-Hâjah" (l'allocution d'introduction) en arabe et en français ainsi que le livre de Chaykh al-Albânî (rahimahu Llah) qui détaille les différentes chaînes de transmission des hadîths qui la rapportent (en arabe).
 
C'est par cette formule que notre Prophète صلى الله عليه وسلم débutait le plus souvent ses sermons du vendredi, le discours du mariage, et les autres assises.

Et c'est pourquoi, il est de l'habitude des savants parmi nos vertueux prédécesseurs de commencer leurs livres par cette allocution, ainsi que leurs cours et discours.
 
Qu'Allah nous aide à l'apprendre, l'appliquer et la transmettre, âmîn. 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 22:48
La plus grande des sciences (vidéo-audio)
mmm

mmm

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 20:15
La clé des sciences (dossier)

Allah nous dit (traduction rapprochée du sens) :


«Ô vous qui avez cru ! craignez Allah et croyez en son Messager pour qu'il vous accorde deux parts de sa miséricorde et qu'il vous assigne une lumière à l'aide de laquelle vous marcherez et qu'il vous pardonne car Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux »
Sourate le fer verset 28

«Ô vous qui croyez ! si vous craignez Allah il vous accordera la faculté de discerner (entre le bien et le mal) »
Sourate le butin verset 29

Voici le commentaire de ces deux nobles versets par le Shaykh Hammâd Al 'Othmân du koweit (qu'Allah le préserve) agrémenté de paroles des pieux prédécesseurs et des savants anciens.

Cheikh Hamad Ibn Ibrahim Al Outhmân - الشيخ حمد بن إبراهيم العثمان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 13:35
Fonder la recherche de la science (audio)

Voici 2 audios (mp3) de qualité de notre frêre Abou Abdillah(qu'Allah le préserve) .

 
Une lecture d'un ouvrage de shaykh Baazmool (qu'Allah le préserve) en arabe/français :
 
Fonder la recherche de la science 
"at ta-Seel fi Talab al'ilm"
(1ere et 2eme partie)

 

 

 

Cheikh Mouhammad Ibn 'Omar Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر سالم بازمول

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 02:37
Qu’est-ce que la science en islam ?
La science, c'est Allâh a dit et Son Envoyé a dit.
Et ce n'est pas untel ou untel qui dit.

La science, c'est Allâh a dit et Son Envoyé a dit.
Et après cela, ce sont les paroles des gens de science par leurs commentaires et leurs éclaircissements aux gens.
Les gens de science sont les califes d'Allâh dans Son adoration après les Envoyés.

Allâh - Djalla wa 'Ala - a dit (traduction rapprochée) :
 
« Allâh atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. » [Coran, 3/18]
 
La science, c'est celle d'Allâh et de Sa religion. Allâh - Ta'âla - dit (traduction rapprochée) :
 
« Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allâh. » [Coran, 35/28]
 
Ils sont les Envoyés, et ceux qui les suivent parmi les gens de science, des gens de religion, des gens de la vérité, des gens de la Sounnah et du Qor'ân et les savants qui sont les califes des Envoyés, les éclaireurs et ceux qui indiquent sur Allâh et Sa religion.

Il n'y a pas d'étudiant en science parmi les gens de science sans une méditation et un apprentissage du Livre d'Allâh et de la Sounnah de Son Envoyé (sallallahu 'alayhi wa sallam), et qui ne prend pas des savants de la Sounnah.

Telle est véritablement la voie de la science : qu'ils acceptent l'obéissance à Allâh, la méditation, le raisonnement et de tirer profit des choses bénéfiques.

Avec une lecture, des lectures bénéfiques des étudiants en science du premier au dernier.

Basé sur une méditation, un raisonnement en relevant ce qui est problématique par les commentaires coraniques avérés, tels que le Tafsîr de Ibn Kathîr, ou de al-Baghawî et autres qu'eux parmi les commentaires sûrs.

Qu'ils en reviennent aux livres de hadîth réputés.

Qu'ils prennent leur science des savants de la Sounnah et du groupe parmi les gens de science, et non pas des savants de la rhétorique ou encore des savants de l'innovation et des ignorants.
 
Celui qui ne tire pas la science du Livre d'Allâh et de la Sounnah de Son Envoyé ne peut être appelé savant, au contraire, il est appelé ignorant.

Quand même celle-ci est une science utile dans ce bas monde, ce qui prime, c'est celle qui est utile dans l'au-delà et qui annule l'ignorance, qui éclaire la religion aux gens et leur apprend les obligations d'Allâh sur eux ainsi que ce qu'Allâh leur a interdit.
 
Voilà réellement la science légiférée. 
 
Madjmu' Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ, 24/81-82 
copié de manhajulhaqq.com
 
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 11:04
Le mérite de la science (vidéo)
شَهِدَ اللّهُ أَنَّهُ لاَ إِلَـهَ إِلاَّ هُوَ وَالْمَلاَئِكَةُ وَأُوْلُواْ الْعِلْمِ قَآئِمَاً بِالْقِسْطِ لاَ إِلَـهَ إِلاَّ هُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ 
 
"Allah est Témoin, et avec Lui les anges et les initiés parmi les hommes, qu'il n'y a de divinité que Lui , Lui, le Mainteneur de la justice. Il n'y a en vérité de divinité que Lui, le Puissant, le Sage."
{sourate Al-'Imran . verset 18}
 
Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 23:06
Les dix bases pour une [bonne] acquisition scientifique (dossier)

La traduction en français d'une épître intitulée :
 

الرَّكَائِزُ الْعَشْرُ لِلتَّحْصِيلِ الْعِلْمِيِّ

Les dix bases pour une [bonne] acquisition scientifique
« ar-rakâ izu-l'achru littahsîli-l'ilmî »

Voilà des paroles simples (yasîrah) sur l'explication (bayân) des fondements (usuls) importants (muhimmah) dont a besoin celui qui entreprend le chemin de la quête du savoir. 

 
Quiconque souhaite la recherche de la connaissance et souhaite son acquisition (tahsîl), il lui faudra donc télécharger ce document.
 
Les 10 bases

-أَوَّلاً   La recherche du secours d'Allâh 'azza wa djal
  •  
    • الْاِسْتِعَانَةُ بِاللهِ عَزَّ وَ جَلَّ

ثَانِيًا   La bonne intention
  •  
    • حُسْنُ النِّيَّةِ

ثَالِثًا   Supplier Allâh et lui demander la Réussite et la Rectitude
  •  
    • التَّضَرُعُ إِلَى اللهِ تَعَالَى وَ سُؤَالُهُ التَّوفِيقِ وَ السَّدَادِ

رَابِعً   L'amélioration [de l'état] du cœur
  •  
    • صَلاَحُ الْقَلْبِ

خَامِسً   L'intelligence
  •  
    • الذَّكَاءُ


اسَادِسً   Le désir ardent de l'acquisition du savoir est une cause pour son obtention et l'Assistance d'Allâh en [cette envie]

  •  
    • الْحِرْصُ عَلَى تَحْصِيلِ الْعِلْمِ سَبَبٌ لِتَحْصِيلِهِ وَ إِعَانَةُ اللهِ تَعَالَى بِهِ


ابِعًا  L'application, l'effort et l'assiduité dans l'acquisition scientifique

  •  
    • الْجِدُّ وَ الْاِجْتِهَادُ وَ الْمُثَابَرَةُ عَلَى التَّحْصِيلِ الْعِلْمِيِّ

ثَاِمنًا   La résolution
  •  
    • الْبُلْغَةُ

تَاسِعًا   La compagnie d'un homme de savoir
  •  
    • صُحْبَةُ الشَّيْخِ الْمُعَلِّمِ

اعَاشِرً  La durée du temps
  •  
    • طُولُ الزَّمَانِ 

copié de mukhlisun.com
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 20:39
La femme salafiya et l'apprentissage de la science
Question :
 
Par quoi la femme Salafiya doit-elle commencer dans l'apprentissage de la science ?
 
Et comment doit-elle s'y prendre, notamment pour celle qui a des enfants ? 
 
Réponse :
 
Je lui conseille d'organiser son temps, de consacrer un temps à l'éducation de ses enfants.
 
Et je conseille à son mari de l'aider, si elle a des enfants de quatre ou cinq ans, en les faisant sortir avec lui, pour laisser à sa femme le temps d'apprendre.
 
Il faut impérativement qu'il aide sa femme et qu'il craigne Allah.

Et bien au contraire il se doit d'être réjouit lorsqu'il voit sa femme avancer dans le bien.

Et il n'a pas à lui laisser 22 enfants au foyer, l'un se promenant, l'autre criant, l'autre voulant manger... et elle dans cette situation. 

Je vous conseille ô gens de la Sounnah d'encourager vos femmes à l'apprentissage de la science en faisant sortir vos enfants.

Quant au Hadith « Ecartez vos enfants des mosquées », et bien c'est un Hadith faible
 
Après le Fajr, qu'elle apprenne le coran.

Après le 'Asr, qu'elle prenne des cours avec une enseignante ou qu'elle enseigne si elle en a les capacités (comme al 'Aqida al Wassitiya de ibn Taymiyya, al Qawl al Moufid de Mouhammad ibn 'Abdil-Wahhab, 'Oumdatou al Ahkam de al Maqdissi).

En fonction de ce qu'elle comprend et de ce que peuvent comprendre ses sœurs, car la religion est facilité, il ne faut pas la rendre difficile aux gens. 
 
Traduction de Oummou Yassir. 
Extrait de Fatawal Mar-a de cheikh Mouqbil (K7 audio)
 
Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم