375 articles avec communaute musulmane - أُمَّة

«Alimlerin Sözleri» : Rappels islamiques en langue turque !

Publié le par 3ilm.char3i

«Alimlerin Sözleri» : Rappels islamiques en langue turque !

La page «Alimlerin Sözleri» est une page :

 

Qui propage des rappels islamiques en langue turque

qui suit la voie des pieux prédécesseurs.

 

C’est une ni’ma (bienfait) pour tout les turcs.

 

Propagez cette page bénéfique à tous les turcs autour de vous !

 

Cette page est supervisée par Cheikh Ibrahīm At-Turky حفظه الله qui est l’élève de Cheikh Muqbil رحمه الله.

«Alimlerin Sözleri» est actif sur Youtube, Telegram; Twitter et Facebook wAl hamdoulillâh. 

 

‎Youtube :

 

https://www.youtube.com/channel/UCoikSYH2DbOrHo4RvOyGxhA 

 

‎Telegram :

 

https://t.me/AlimlerinSozleri

 

‎Twitter : ⁦‪

 

https://twitter.com/AlimlerSozleri

 

‎Facebook : ⁦‪

 

https://www.facebook.com/Alimlerin-S%C3%B6zleri-654907738282796/

Markaz Hadis Ehli Kayseri

 

https://hadisehli-kayseri.com/

Partager cet article

Conditions pour lancer une association caritative

Publié le par 3ilm.char3i

Conditions pour lancer une association caritative

Question :

 

As salam alaykoum cheikhannah, hayakoum Allâh fi ta3ati.

J'espère que vous allez bien.

 

Voici la question d'un frère :

 

Je suis en train de créer une association, l'objectif c'est de récolter des dons pour cette association et ses actions

 

1/ Est-il possible pour un musulman de récolter de l'argent auprès des fidèles.

 

2/ peut-il récolter zakât al mal pour l'association ou pas du tout ?

 

3/ peut-il utiliser l'argent des dons pour se rémunérer ?

 

Réponse :

 

Wa alaykoum as salam Wa rahmatuAllâh Wa barakatuh, Ahlan wa sahlan, el hamdoulillah je vais bien.

 

Pour la question du frère :

 

1/ Oui il peut récolter de l'argent à deux conditions :

 

La première est qu'il choisit les personnes qui ont de l'argent halal, c'est-à-dire que toutes personnes qui travaillent dans des  activités haram comme banque, impôts, assurance...  il n'accepte pas d'eux.

 

La seconde est qu’il ne doit pas obliger les gens à donner une somme quelconque dans des délais précis, au point d’en faire une règle pour les frères ou sœurs : "Il faut pour chacun de vous donner tel somme chaque mois" par exemple.

 

2/ Pour l'argent du zakât, vaut mieux ne pas le faire rentrer dans l'argent de l'association, parce que la zakât n’est réservée que pour certains types de personnes bien spécifiques qui sont cités dans la Sourate Tawba et ils sont huit catégories de personnes, sauf si vous voulez aider les riches à distribuer leurs zakât à condition que vous les donner à des personnes faisant partie d’une des 8 catégories de personnes.

Par contre l'association distribue son argent dans plusieurs activités caritatives.

 

3/ Vous pouvez le faire mais à condition que vous demandez la permission ou que vous le spécifiez au préalable aux gens qui vous donnent cet argent, et vous pouvez leurs demander ça en avance.

 

Wa Allâhu a3lem.

 

Question/réponse en français sur le compte Whatsapp de Cheikh le 04/01/2019, par le frère Zakaria Abou Neyla

 Publié par la page Sur la trace de nos prédécesseurs

Cheikh Nadjîb Djelouah - الشيخ نجيب جلواح

Partager cet article

Aime qui tu veux, tu en seras de toute façon séparé (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Aime qui tu veux, tu en seras de toute façon séparé (audio-vidéo)

Aime qui tu veux, tu en seras de toute façon séparé.

 

Cette vie mondaine n’est pas la demeure d’éternité ni celle de pérennité ni celle de séjour éternel.

 

Elle est juste le lieu d’espérance, la demeure de passage, et celui qui y est de passage est voué à partir et ses jours sont des étapes.

 

Cette vie mondaine, qui que tu aimes, tu devras obligatoirement t’en séparer : tu te sépareras des biens que tu auras aimé, tu te sépareras de l’épouse et l’épouse se séparera également de son époux, tu te sépareras des enfants…tu te sépareras de toute chose.

 

Ainsi, aime qui tu veux, tu en seras de toute façon séparé.

 

Il y a en cela un énorme avertissement quant à ce que l’Homme se doit d’accrocher son cœur à Allâh عز وجل, à la vie dans l’au-delà et que son souci le plus grand et le plus imposant soit la demeure dernière, qu’il bâtisse pour la vie dernière.

 

Il جل وعلا a dit (traduction rapprochée) :

 

"et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô doués d’intelligence !"

 

Certaines personnes que tu auras aimé ici-bas seront la cause de ton châtiment au jour de la résurrection, la cause de ton entrée en enfer, nous cherchons refuge auprès d’Allâh contre l’avilissement.

 

Les amitiés, par exemple : si elles ne sont pas fondées sur la crainte pieuse d’Allâh se transformeront en ennemies et malédictions.

 

Il جل وعلا a dit (traduction rapprochée) :

 

"les amis, ce jour-là, seront ennemis les uns des autres ; excepté les pieux"

 

l’épouse et les enfants (traduction rapprochée) :

 

"vous avez de vos épouses et de vos enfants un ennemi (une tentation)" : les biens sont une tentation.

 

Que l’Homme prenne donc garde et sache qu’il n’y a rien sans qu’il n’en soit rétribué et aucune chose qu’il aime sans qu’il n’en soit séparé. 

 

Et ce pour quoi tu as la conviction que tu t’en sépareras et dont tu aimerais fructifier de façon profitable alors que cela repose sur la crainte pieuse d’Allâh et recherchant Son agrément.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

 

Cheikh 'Aziz Ibn Farhan Al-Anazi - الشيخ عزيز بن فرحان العنزي

Partager cet article

Les plus vils parmi les amis...

Publié le par 3ilm.char3i

Les plus vils parmi les amis...

Ne rapporte pas à ton ami ce qui lui fait mal et ne lui est d'aucune utilité, car ceci est certes l'oeuvre des vils.

Et ne lui dissimule pas ce qui est nuisible pour lui de l'ignorer, car ceci est certes l'oeuvre des mauvais.

 

Kitab al-akhlaq wa as-siyar - page 125

Traduit par عبد المالك الحامدي - @abouimrane7

 Publié par 3ilmchar3i.net

أراذل الأصدقاء

لَا تنقل إِلَى صديقك مَا يؤلم نَفسه، وَلَا ينْتَفع بمعرفته؛ فَهَذَا فِعلُ الأرذال

وَلَا تَكتُمه مَا يَستَضِرُّ بجهله؛ فَهَذَا فِعلُ أهلِ الشَّرّ

كتاب الأخلاق والسير - ص ١٢٥

Cliquez pour agrandir

 

Ibn Hazm - ابن حزم

Partager cet article

Une belle rupture vaut sûrement mieux qu’une nuisible liaison

Publié le par 3ilm.char3i

Une belle rupture vaut sûrement mieux qu’une nuisible liaison

Ibn `Abd Al-Barr ـ رحمه الله ـ a dit :

 

«Les savants sont unanimes à dire qu’il est interdit au musulman d’éviter son frère plus de trois jours, à moins qu’il ne redoute qu’en lui parlant ou en le fréquentant, il ne mette en péril sa religion ou n’encoure un mal dans sa religion ou sa vie temporelle à cause de lui.

 

Si tel est le cas, il lui est permis de le délaisser et de s’éloigner de lui : Une belle rupture vaut sûrement mieux qu’une nuisible liaison.

 

Un poète disait :

 

Si l’affection n’évolue que vers l’animosité

Alors une belle rupture est meilleure pour les deux parties

 

At-Tamhîd d’Ibn ‘Abd Al-Barr (4/115)

Traduit et publié par ferkous.com

وقال ابن عبد البرِّ ـ رحمه الله

وأجمع العلماء على أنه لا يجوز للمسلم أن يهجر أخاه فوقثلاثٍ إلَّا أن يكون يخاف من مكالمته وصِلَتِه ما يُفْسِد عليه دينَه أو يولِّد به على نفسه مَضَرَّةً في دينه أو دنياه، فإن كان ذلك فقَدْ رُخِّص له في مجانبته وبُعْده، ورُبَّ صَرْمٍ جميلٍ خيرٌ من مخالطةٍ مؤذيةٍ

قال الشاعر

إِذَا مَا تَقَضَّى الوُدُّ إِلَّا تَكَاشُرًا

فَهَجْرٌ جَمِيلٌ لِلْفَرِيقَيْنِ صَالِحُ

 

 

 

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Partager cet article

La récompense qui attend celui qui pardonne et passe outre sur les torts qu’on lui fait

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La récompense qui attend celui qui pardonne et passe outre sur les torts qu’on lui fait

Que le serviteur observe la belle récompense qu’Allâh a promis à celui qui pardonne et endure comme Allâh سبحانه وتعالى en a informé dans sa parole (dont la traduction rapprochée du sens du verset est) :

 

"La rétribution pour une mauvaise action est son équivalent. Celui donc qui pardonne et réforme, son salaire incombe à Allâh, et certes Allâh n’aime pas les gens injustes." (Sourate Ash Shoura, verset 40)

 

Sachant que les gens faisant face à un mal se divisent en trois catégories :

 

L’injuste qui demande plus que son droit

La personne pondérée qui réclame seulement en fonction de son droit

Et le bienfaisant qui pardonne et renonce à son droit.

 

Allâh a mentionné ces trois catégories de gens dans ce verset.

 

Le début du verset fait référence aux gens modérés, le milieu du verset mentionne les bienfaisants et la fin fait référence aux gens injustes.

 

Et que la personne se représente l’appel de Celui qui lancera le jour de la résurrection l’appel suivant :

 

"Que se lève celui à qui sa récompense incombe à Allâh."

 

Et seul se lèvera celui qui a pardonné et enduré.

 

Lorsqu’il constatera que cette récompense est gâchée pour celui qui aura tiré vengeance en sa faveur et récupéré son droit, pardonner et patienter ne lui sera que plus aisé.

 

الأمور المعينة على الصبرِ على أذى الخلق - ص 13

Traduit et publié par salafislam.fr

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

Que nul d'entre nous ne méprise son frère !

Publié le par 3ilm.char3i

Que nul d'entre nous ne méprise son frère !

Il convient à l'homme de ne mépriser personne car il se peut que le méprisé ait un cœur plus pur, une œuvre plus saine et une intention plus sincère.

 

Certes, mépriser les serviteurs d'Allâh engendre perte, et engendre bassesse et déshonneur. 

 

Faydhou al-qadîr - tome 5 - page 380 

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

قال المناوي - رحمه الله

 فينبغي للإنسان أن لا يحتقر أحدًا ؛ فربما كان المحتقَر أطهرُ قلبًا ، وأزكى عملًا ، وأخلص نية ، ‎فإنَّ احتقار عباد الله يورث الخسران ، ويورث الذُّل والهوان

فيض القدير ٣٨٠/٥

 

Cheikh Mohammed Abdul Raouf Al-Manâwî - الشيخ محمد عبد الرؤوف المناوي

Partager cet article

L'homme, ça ne lui fait pas mal d'être poignardé, car il s'attend à tout !

Publié le par 3ilm.char3i

L'homme, ça ne lui fait pas mal d'être poignardé, car il s'attend à tout !

L'homme, ça ne lui fait pas mal d'être poignardé, car il s'attend à tout.

 

Par contre ce qu'il lui fait le plus mal, c'est lorsqu'il se retourne et il constate que celui qui l'a poignardé, n'est nul autre que son Cher frère, pour lequel il a fait beaucoup de sacrifice.

 

Sur la chaîne Telegram de Cheikh - @Moh1Rz2H3

Traduit et publié par la Chaîne Telegram Dévoilement des ruses des pseudo-savants - @kashalghita

 

 

Cheikh Mohammad Ibn Ramzân Al-Hadjiri - الشيخ محمد بن رمزان الهاجري

Partager cet article

Accueillir l'invité (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Accueillir l'invité (audio-vidéo)

Question :

 

Si un invité se présente chez quelqu’un qui réside dans un lieu où se trouve des restaurants et des hôtels ; incombe-t-il à la personne d’accueillir l’invité ?

 

Réponse :

 

Non. 

 

Accueillir l’invité concerne les villages et les déserts ; ces lieux dans lesquels il n’y a rien où manger ni acheter de la nourriture.

 

Accueillir l’invité ne concerne pas la ville.

 

Cela ne concerne que les lieux dans lesquels il n’y a pas d’endroit où acheter à manger.

 

Question :

 

Si accueillir l’invité ne se fait que dans les villages et les déserts, peut-on comprendre que si quelqu'un vient chez moi et que je l’honore, je ne serai pas considéré comme son hôte et je ne recevrai pas la récompense pour cela ?

 

Réponse :

 

Cette personne n’est pas considérée comme un invité mais comme un visiteur.

 

Il est considéré comme un visiteur, et le visiteur a un droit.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

إنَّ لِزوْرِكَ عَلَيْكَ حَقَّا

 

«Certes ton visiteur a un droit sur toi.»

(Al-Boukhari 1974)

 

Ainsi cette personne est considérée comme un visiteur.

 

Traduit et publié par sounnah-publication.blogspot.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

L'inimitié se changera en alliance et en amitié...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'inimitié se changera en alliance et en amitié...

Et toute personne en contact avec les gens sera éprouvé obligatoirement par quelque peu de mal provenant d'eux.

 

La position qu'il doit avoir vis à vis de ce mal est qu'il "pardonne et absolve" et qu'il sache d'une science certaine qu'avec son pardon, son absolution et sa rétribution du mal par la bienfaisance que l'inimitié entre lui et son frère se changera en alliance et en amitié.

 

Allâh تعالى dit (traduction rapprochée) :

 

"La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur, et voilà que celui avec qui tu avais une hostilité devient tel un ami chaleureux." (Sourate Les Versets détaillés verset 34)

 

Qu'est ce qui est donc meilleur, la mauvaise action ou la bonne ?

 

La bonne action.

 

Et méditez, oh vous qui connaissez la langue arabe, comment le résultat est venu, il est venu avec (idha) el fajaaiya (ce qui marque le caractère soudain), ceci indique que le résultat se produira instantanément.

 

(traduction rapprochée) :

 

"Et voilà que celui avec qui tu avais une hostilité devient tel un ami chaleureux."

 

Mais est-ce que toute personne aura la réussite dans cela ? 

 

Non.

 

Allâh تعالى dit :

 

"Mais (ce privilège) n'est accordé qu'à ceux qui endurent et il n'est accordé qu'au détenteur d'une part immense". (Sourate Les Versets détaillés verset 35)

 

Le livre de la science (p264)

Traduit par Ahlsunnahtraduction - @Ahlsunnahtradu1

Publié par 3ilmchar3i.net

قــال الشيخ العلامة محمد بن صالح العثيمين -رحمه الله

وكل إنسان يتصل بالناس فلابد أن يجد من الناس شيئًا من الإساءة، فموقفه من هذه الإساءة أن « يعفو ويصفح » وليعلم علم اليقين أنه بعفوه وصفحه ومجازاته بالحسنى سوف تنقلب العداوة بينه وبين أخيه إلى ولاية وصداقة . قال الله تعالى

 وَلَا تَسْتَوِي الْحَسَنَةُ وَلَا السَّيِّئَةُ ادْفَعْ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ فَإِذَا الَّذِي بَيْنَكَ وَبَيْنَهُ عَدَاوَةٌ كَأَنَّهُ وَلِيٌّ حَمِيمٌ  - فصلت:٣٤

فما هو الأحسن، السيئة أم الحسنة ؟ الحسنة . وتأملوا أيها العارفون باللغة العربية كيف جاءت النتيجة بـ ( إذا ) الفجائية تدل على الحدث الفوري في نتيجتها

 فَإِذَا الَّذِي بَيْنَكَ وَبَيْنَهُ عَدَاوَةٌ كَأَنَّهُ وَلِيٌّ حَمِيمٌ

، ولكن هل كل أحد يوفق إلى ذلك ؟ لا

 وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا الَّذِينَ صَبَرُوا وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا ذُو حَظٍّ عَظِيمٍ  - فصلا:٣٥

كتاب العلم، صفحة ٢٦٤

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Afficher sa religion en pays non musulmans (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Afficher sa religion en pays non musulmans (audio-vidéo)

Question : 

 

Honorable Cheikh, qu'Allâh vous accorde la réussite.

 

Ce questionneur dit : 

 

Quel est le détail à faire sur la question de l'exposition de la religion dans les pays mécréants par rapport au musulman qui vit dans ces pays ?

 

Réponse : 

 

Il expose sa religion dans le sens où il appelle à Allâh, il ne se tait pas.

 

Il appelle à Allâh, invite à l'islam.

 

Il accomplit sa religion et ne fait de concession sur quoique ce soit de celle-ci, ni sur sa prière, ni sur son jeûne, ni sur ce qui concerne l'ensemble des choses relatives à sa religion. 

 

Il ne renonce à rien de sa religion sous prétexte de satisfaire les mécréants ou dans le but de vivre avec eux.

 

Il ne fait aucune concession à propos de sa religion, voilà ce que représente le fait d'extérioriser la religion. 

 

Extérioriser la religion ne consiste pas uniquement à ce qu'ils te laissent prier ou jeûner sans s'y opposer, ce n'est pas cela qu'on appelle extérioriser la religion. 

 

Exposer la religion implique d'exposer, de dénoncer la mécréance sur laquelle ils sont, que tu les appelles à Allâh تعالى, que tu extériorises ta religion et que tu ne te caches pas. 

 

Certains musulmans lorsqu'ils se rendent là-bas se dissimulent pour prier, ils prient dans des lieux en catimini (en cachette) et n'extériorisent pas leur religion, ils craignent les mécréants, voilà la grande perte et nous recherchons la protection auprès d'Allâh contre cela.

 

Montre ta religion !

 

Ta religion est un honneur !

 

Ta religion est un honneur.

 

Et eux, lorsqu'ils verront que la personne se cramponne à sa religion, ils lui témoigneront un plus grand respect.

 

S'ils voient au contraire qu'il n'est pas ferme sur sa religion, ils s'en prendront à lui, ils le domineront, Allâh leur fera prendre le dessus sur lui.

 

La religion est un honneur et la louange est à Allâh, ce n'est pas quelque chose que l'on cache aux gens mais plutôt on l'expose.

 

Bon nombre de gens embrassent l'islam lorsqu'ils voient les musulmans prier, lorsqu'ils les voient appeler à la prière, l'islam pénètre leurs coeurs.

 

Na'am.

 

Question posée par l'équipe de salafislam 

Traduit et publié par salafislam.fr

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Si tu vois un homme avoir beaucoup d'amis...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Si tu vois un homme avoir beaucoup d'amis...

Il est dit :

 

Si tu vois un homme avoir beaucoup d'amis, ne te préoccupes pas de lui (litt : lave-toi les mains de lui).

 

Parce que s'il conseillait, ordonnait le convenable et interdisait le blâmable ils le fuieraient.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - twitter.com

Publié par la page Fawaid

 

‏قيل : إذا رأيت الرجل كثير الاصحاب فاغسل يدك منه

لأنه لو كان ينصح وأمر بالمعروف وينهى عن المنكر لنفروا منه

الشيخ محمد بازمول

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Les clés du bien et les clés du mal (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les clés du bien et les clés du mal (audio-vidéo)

Il est rapporté dans le hadîth, dans les ‘sunans’ d’ibn Majah et dans ‘la sunna’ d’Ibn Âsim, selon un hadîth d’Anas Ibn Mâlik, qu’Allâh l’agréé, que le Prophète ‎صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Certaines personnes sont des clés du bien et des verrous face au mal, et d’autres personnes sont des clés du mal et des verrous face au bien.

 

Annoncez la bonne nouvelle (touba) à celui dont Allâh fait de lui une clé du bien, et malheur à celui dont Allâh fait une clé du mal».

 

Le musulman doit donc se garder d’être une clé du mal, d’en être leader, de le prêcher en y appelant, faisant tomber sa propre personne ainsi que les autres en les poussant aveuglément dans une impasse aux conséquences qui ne satisferont ni lui ni eux, ni ici-bas ni dans l’au-delà.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Les gens lorsqu'ils se rencontraient, bénéficiaient les uns des autres

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les gens lorsqu'ils se rencontraient, bénéficiaient les uns des autres

Sofiane Ath-Thawri - رحمه الله - disait :

 

"Et les gens lorsqu'ils se rencontraient, bénéficiaient les uns des autres ;

alors qu'aujourd'hui tout cela est parti, et la délivrance (l'échappatoire), à notre avis, est dans leur délaissement."

 

Al jarh wa'ta3dil (1/87)

Traduit par عبد المالك الحامدي - @abouimrane7

 Publié par 3ilmchar3i.net

قال سفيان الثوري رحمه الله 

وكان الناس إذا التقوا انتفعوا بعضهم ببعض فأما اليوم فالنجاة في تركهم

كتاب : الجرح والتعديل

Partager cet article

La religion consiste à vouloir le bien (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La religion consiste à vouloir le bien (audio)

 

Cours en arabe donné à Médine au cours de ce Ramadan (1439) pour les frères venus en omra

Traduit en français par Rachid Abou Louqman

Publié par diffusion.albounyane.com

Cheikh 'Abd Ar-Rahman Ibn 'Awf Kouny- الشيخ عبد الرحمان بن عوف كوني

Partager cet article

Lequel est le meilleur pour le croyant : La solitude ou se mélanger aux gens ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Lequel est le meilleur pour le croyant : La solitude ou se mélanger aux gens ? (audio-vidéo)

Les savants s’accordent à dire qu’il est permis au musulman croyant de se mêler aux gens sans commission d’interdit par cette fréquentation.

 

Et de s’éloigner d’eux sans délaissement d’obligation par cet isolement.

 

Le fait de se mêler sans commission d’interdit est permis.

 

L’isolement et la diminution dans la fréquentation des gens sans délaissement d’obligation- comme la prière en groupe- est permis.

 

Et ils ont divergé à savoir ce qui est le meilleur et ce hadîth tranche cette question :

 

«le croyant qui se mêle aux gens et patiente sur leurs torts (…)» – c’est à dire il se mêle à eux sans commission d’illicite et il patiente sur leurs torts.

 

Il y ici a un bénéfice à tirer, Ô frères, qui est que si tu te mêles aux gens, il y aura obligatoirement des torts à supporter.

 

Ne pense surtout pas que tu pourrais te mêler à eux sans subir de torts.

 

Fait partie de la nature de se mêler aux gens que surviennent entre eux quelques torts, ne serait-ce que par la langue.

 

Et c’est pourquoi (le Prophète ‎صلى الله عليه وسلم) a dit :

 

«et qui patiente sur leurs torts».

 

Et comme on dit « celui qui n’a pas de patience n’a pas d’ami ».

 

Puisque tant que tu côtoieras des gens, il se passera obligatoirement quelque chose.

 

Et tant que tu ne seras pas un peu plus que patient, tu ne trouveras point d’ami.

 

«Le croyant qui se mêle aux gens et patiente sur leurs torts est meilleur que celui qui ne se mêle pas aux gens (…)» -c’est à dire qui s’isole d’eux « (…) et qui ne patiente pas sur leurs torts».

 

Certaines personnes s’isolent et malgré tout, lorsqu’un tort les touche, elles ne patientent pas.

 

Ainsi, se mêler aux gens, sans commission d’illicite, tout en patientant est meilleur que la solitude.

 

Et comme l’ont dit les savants: la fréquentation a des nuisances et la solitude en a aussi.

 

Mais la fréquentation tout en patientant devant les torts subis est moindre en méfait et plus grande en terme de bienfait.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

La séparation convenable, le beau pardon et la belle patience

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La séparation convenable, le beau pardon et la belle patience

De par ce qu’Allah Le Très-Haut a cité dans le Coran : «l’écartement convenable », « le beau pardon » et « la belle patience ».

 

Ainsi, il a été dit :

 

-Que l’écartement convenable soit l’éloignement sans tort.

 

-Alors que le beau pardon est un pardon sans reproches.

 

-Quant à la belle patience, c’est une patience dépourvue de complainte auprès des créatures.

 

Al-majmou' 10/183
Traduit et publié par 3ilmchar3i.net

الهجر الجميل والصفح الجميل والصبر الجميل

 قال شيخ الإسلام ابن تيمية - رحمه الله

والله تعالى ذكر في القرآن " الهجر الجميل" و "الصفح الجميل" و "الصبر الجميل

وقد قيل: إن الهجر الجميل هو هجر بلا أذى

والصفح الجميل صفح بلا معاتبة

والصبر الجميل صبر بغير شكوى إلى المخلوق

المجموع ١٨٣/١٠

 

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>