compteur de visite

Catégories

20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:57
Poser la main sur sa poitrine lors de la salutation (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu'Allâh vous récompense et vous traite en bien.

 

Quel est le statut de poser la main sur le cœur lors de la poignée de main ?

 

Réponse :

 

C'est une habitude qui n'est pas blâmable mais qui n'est pas affiliable à la législation.

 

Ce qui est légiférée est la poignée de main.

 

Ô les frères, dans les salutations il y a des adorations et il y a des habitudes.

 

Il ne faut donc pas mélanger ces deux choses. 

 

La poignée de main c'est une adoration.

 

Et quant à ce que font certains personnes parmi les formes de salutations, comme l'accolade en dehors de celui qui arrive de voyage, ceci fait partie des habitudes des gens.

 

La manière dont ils se donnent l'accolade ceci fait partie des habitudes des gens.

 

Certaines personnes, lorsqu'ils se serrent la main, la posent sur leur poitrine comme marque d'affection.

 

Il rassemble donc le salut par la poignée de main et la marque d'affection par le geste c'est une habitude parmi les habitudes des gens. 

 

Elle n'est ni blâmable ni prescrite (dans la législation).

 

Si ceci est présent dans les habitudes des gens alors nous ne le blâmons pas, mais nous ne l'affilions pas à la législation, ni ne le considérons comme bon et ni ne disons que c'est meilleur.

 

Traduit et publié par "La science avant la parole et l'acte"

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 14:04
S’échanger le salâm : «Salâm 'alaykoum - سلامٌ علیكم» ou «As-salâm 'alaykoum - السلامُ علیکم»

Question :

 

Dans le Quraan, il y a les termes Salamoun ‘Aleykum (سلامٌ علیكم).

 

De la même manière, dans Sahih Ibn Hibban, Imam Damiyati a rapporté aussi dans Al Mutajar Ar-Raabah. La question est que, très souvent, au moment de se saluer, les gens se disent Salamu ‘Aleykum (سلامُ علیکم) alors que concernant la salutation, dans les ahadith on retrouve As-Salamu ‘Aleykum (السلامُ علیکم) comme rapporté très souvent par l’Imam Nawawi dans Ryadh As-Salihine.

 

Est-il permis de dire Salamu ‘Aleykum (سلامُ علیکم) ?

 

Réponse :

 

Il est préférable de dire As-Salamu ‘Aleykum (السلامُ علیکم) comme prouvé dans les ahadith mutawatir.

(voir par exemple Sahih Bukhari 6227, Sahih Muslim 2841/7163).

 

Il est aussi juste de dire Salamoun ‘Aleykum (سلامٌ علیکم) qu’on retrouve dans le Quraan.

(voir Sourate Al-An’am : 54, Sourate Al-A’raf : 46, Sourate Az-Zumar : 73)

 

Il est aussi établie de la même manière, seulement Salamoun (سلامٌ) et Salamann (سلاماً).

(voir par exemple Sourate Hud : 69)

 

Par contre il n’est apparu dans aucun verset ou hadith Salamou ‘Aleykum (سلامُ علیکم) et ces termes n’ont ni été transmis par les Salaf Salihine.

 

De ce fait, il ne faut pas dire Salamu ‘Aleykum (سلامُ علیکم) mais il faut plutôt dire As-Salamu ‘Aleykum (السلامُ علیکم) qui est plus préférable.

 

Rappelez vous que passer le Salam est une sunnah et y répondre une obligation.

 

De ce fait celui qui répond à la salutation, doit le faire d’une manière correcte et meilleure.

 

Par exemple, pour As-Salamu ‘Aleykum, on doit répondre avec les termes Wa ‘Aleykum As-Salam Wa Rehmatullah ou Wa ‘Aleykum As-Salam…

 

Les personnes qui répondent à la salutation d’un simple hochement de tête, sans utiliser les termes adéquats, sont sur une erreur évidente et sont même sujet aux péchés.

 

Point bénéfique : Le fait de dire As-Salamu ‘Aleykum Wa rehmatullahi Wa Barakatouh apporte 10 bonnes actions.

(voir Sunan Abi Dawud 5195 Sanad Hassan, Sunan Tirmidhi 2689 Hassan Sahih Gharib)

 

Fatawa ‘Ilmiya Volume 3 Page 278-279

 Publié par ilmpublications.wordpress.com

 

 

 

Cheikh Zubair Ali Zai - الشيخ زبير علي زئي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 11:23
A toi de bien choisir avec qui passer ton temps !

Si tu t’entoures et prends comme amis les gens de la dounia,

 

alors tu vas vouloir comparer ta vie à la leur, et chercher à obtenir ce qu’Allâh leur a accordés comme biens.

 

Ainsi, s’ils ont de belles voitures ou de grandes maisons, tu vas vouloir absolument obtenir les mêmes choses qu’eux, voire encore plus.

 

De même pour l’argent, et tout autre bien de ce bas-monde pour lequel tu vas les envier et chercher à avoir les mêmes choses voire les surpasser en cela. 

 

De plus si tu as le moindre problème, ces «amis» vont te donner des solutions mondaines.

 

Ainsi, si tu as des dettes il faut que tu multiplies les heures de travail, si tu es malade il faut passer ton temps chez les médecins et prendre un tas de médicaments, etc…

 

Mais si tu passes ton temps avec les gens du rappel,

 

alors tu vas occuper ton temps à évoquer Allâh, à t’imprégner de Sa religion, du comportement des salafs, même si tu n’apprends pas leurs paroles, tu prendras de leur noblesse de caractère.

 

Tu chercheras à augmenter ta science bénéfique, à atteindre le plus haut degré du paradis, à les concurrencer dans les bonnes œuvres.

 

Et si tu as des problèmes, ils t’orienteront vers les meilleures solutions tirées des textes du coran et de la sounnah.

 

Si tu veux voir ton rizq augmenter, augmente ta crainte d’Allâh, multiplie la demande de pardon, passe ta main dans les cheveux de l’orphelin, etc.

 

Et pour chaque préoccupation, ils t’orienteront vers ce qu’il y a de meilleur parmi les textes.

 

Alors à toi de bien choisir avec qui passer ton temps !

 

Charh tadhkiratou as-sami’i de Cheikh Ibn Djouma’a, 27 rabi al awal 1437

 Publié par la page Anti Hizbi Nous Sommes Salafi

 

 Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 20:20
Passer le «Salâm» à une personne qui ne le rendra pas... ? (audio)

 

Question :

 

Noble Shaykh, quel est le jugement quant à passer le salâm à une personne qui ne le rend pas, sachant qu'il s'agit d'un musulman?

 

Réponse :

 

Passe le salâm à celui que tu connais et celui que tu ne connais pas, à celui qui le rend et à celui qui ne le rend pas.

 

Si tu salues et qu'il ne l'a pas rendu, tu obtiens la récompense et lui obtient le péché.

 

Mais ne passe pas un salâm furtif, car certaines personnes passent un salâm furtif qui n'est pas entendu.

 

Passe un salâm qui soit entendu par celui à qui il est passé.

 

Et s'il a été décrété qu'il n'a pas entendu, fais un signe de la main en saluant.

 

Certains ignorants pensent que si un homme est connu pour ne pas rendre le salâm alors ne le salue pas car tu le ferais tomber dans le péché.

 

Et cela est une erreur.

 

Le hadith est :

 

"Passe le salâm à celui que tu connais et celui que tu ne connais pas".

 

Et s'il ne l'a pas rendu, il tombe dans le péché.

 

Moi je fais la cause du bien pour moi et lui et s'il a délaissé le bien, c'est contre lui.

 

 Traduit par le Cercle des Sciences - telegram.me/cercle_sciences

 

السُّـــــؤَالُ : فضيلة الشيخ, ما حكم السلام على شخص لا يرد السلام مع العلم أنه مسلم ؟

الجَـــــوَابُ : سلِّم على من عرفت ومن لم تعرف، وعلى من يرد ومن لا يرد، إذا سلمت ولم يرد نلت الأجر ونال هو الوزر، لكن لا تسلِّم سلاماً خفياً؛ لأن بعض الناس يسلم سلاماً خفياً لا يسمع، سلِّم سلاماً يسمعه المسلَّم عليه، وإذا قدر أنه لا يسمع أشر بيدك مع السلام. يظن بعض الناس الجهال أن الرجل إذا كان معروفاً بعدم الرد فلا تسلم عليه فتوقعه في الإثم، وهذا خطأ. الحديث

«ألق السلام على من عرفت ومن لم تعرف»

وإذا لم يرد باء بالإثم. أنا فاعل سبب الخير لي وله، وإذا ترك الخير فعليه

من لقاء الباب المفتوح رقم الشريط - 234

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 18:05
Les alliés d'Allâh ainsi que l'obligation de l'amour et l'amitié mutuelle entre les croyants

Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous a informés de l'état des alliés d'Allâh et de leur cheminement à devenir Ses alliés.

 

Dans le Sahîh de Al-Bukhârî, selon Abû Hurayra رضي الله عنه le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Allâh a dit :

 

«Celui qui s'en prend à l'un de Mes alliés, Je lui déclare la guerre. 

Et Mon serviteur se rapproche de Moi en s'acquittant de ce que Je lui ai imposé. 

Et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime. 

Au moment où Je l'aime, Je suis son ouie avec laquelle il entend, sa vue avec laquelle il voit, sa main par laquelle il frappe, son pied par lequel il marche.

S'il Me demande, je lui donne.

S'il cherche refuge, Je lui accorde refuge.

Il n'y a pas une chose dont J'ai autant de réticence à faire que de saisir l'âme de Mon serviteur croyant. 

Il déplaît la mort et Moi Je déplaît à lui faire du mal, mais celle-ci doit être». 

Hadîth Sahîh rapporté par al-Bukhârî - Authentifié par SHeikh al-Albânî dans «Charh at-Tahâwiyyah - n°458 et 753»

 

عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ

إِنَّ اللَّهَ قَالَ

مَنْ عَادَى لِي وَلِيًّا فَقَدْ آذَنْتُهُ بِالْحَرْبِ

وَمَا تَقَرَّبَ إِلَيَّ عَبْدِي بِشَيْءٍ أَحَبَّ إِلَيَّ مِمَّا افْتَرَضْتُ عَلَيْهِ

وَمَا يَزَالُ عَبْدِي يَتَقَرَّبُ إِلَيَّ بِالنَّوَافِلِ حَتَّى أُحِبَّهُ

فَإِذَا أَحْبَبْتُهُ كُنْتُ سَمْعَهُ الَّذِي يَسْمَعُ بِهِ وَبَصَرَهُ الَّذِي يُبْصِرُ بِهِ

وَيَدَهُ الَّتِي يَبْطِشُ بِهَا وَرِجْلَهُ الَّتِي يَمْشِي بِهَا

وَإِنْ سَأَلَنِي لَأُعْطِيَنَّهُ

وَلَئِنْ اسْتَعَاذَنِي لَأُعِيذَنَّهُ

وَمَا تَرَدَّدْتُ عَنْ شَيْءٍ أَنَا فَاعِلُهُ تَرَدُّدِي عَنْ نَفْسِ الْمُؤْمِنِ

يَكْرَهُ الْمَوْتَ وَأَنَا أَكْرَهُ مَسَاءَتَهُ

رواه البخاري

Il est certes rappelé dans ce hadîth que le rapprochement auprès d'Allâh تعالى est de deux degrés :

 

Le premier : Le rapprochement en s'acquittant des obligations.

 

Le deuxième : Le rapprochement par les oeuvres surérogatoires après l'acquittement des obligations.

 

Ainsi donc, le premier degré est le degré des pieux assidus qui sont des gens de la droite, et le deuxième degré est le degré des premiers parmi les véritables croyants, comme Allâh تعالى l'a dit dans Sa parole (traduction rapprochée) :

 

إِنَّ ٱلۡأَبۡرَارَ لَفِى نَعِيمٍ ( ٢٢

عَلَى ٱلۡأَرَآٮِٕكِ يَنظُرُونَ ( ٢٣

تَعۡرِفُ فِى وُجُوهِهِمۡ نَضۡرَةَ ٱلنَّعِيمِ ( ٢٤

يُسۡقَوۡنَ مِن رَّحِيقٍ۬ مَّخۡتُومٍ ( ٢٥

خِتَـٰمُهُ ۥ مِسۡكٌ۬‌ۚ وَفِى ذَٲلِكَ فَلۡيَتَنَافَسِ ٱلۡمُتَنَـٰفِسُونَ ( ٢٦

وَمِزَاجُهُ ۥ مِن تَسۡنِيمٍ ( ٢٧

عَيۡنً۬ا يَشۡرَبُ بِہَا ٱلۡمُقَرَّبُونَ ( ٢٨

 

«Les bons seront dans (un Jardin) de délice, sur les divans, ils regardent.»

 

Jusqu'à Sa parole (traduction rapprochée) :

 

«Il est mélangé à la boisson de Tasnîm, source dont les rapprochés boivent.» [Coran, 83/22-28]

 

Ibn 'Abbâs a dit :

 

«Il est mélangé pour les gens de la droite, mais les rapprochés le boivent pur d'un trait.»

 

Certes, Allâh a rappelé ce sens dans de nombreux passages de Son livre et tous ceux qui croient en Allâh et Son Messager صلى الله عليه وسلم, et qui craignent Allâh font parti des alliés d'Allâh.

 

Allâh a rendu obligatoire l'amitié mutuelle entre les croyants, de même qu'Il leur a rendu obligatoire l'inimitié envers les mécréants.

 

Allâh nous a informés que les alliés du croyant sont Allâh, Son Messager, Ses serviteurs croyants et ceci est général pour tout croyant décrit par ce caractère, qu'il appartienne à une descendance, un pays, une école, un groupe ou non.

 

Allâh dit :

وَٱلۡمُؤۡمِنُونَ وَٱلۡمُؤۡمِنَـٰتُ بَعۡضُهُمۡ أَوۡلِيَآءُ بَعۡضٍ۬‌

 

(traduction rapprochée) :

 

«Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres» [Coran, 9/71]

 

Il dit également (traduction rapprochée) :

 

إِنَّ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَهَاجَرُواْ وَجَـٰهَدُواْ بِأَمۡوَٲلِهِمۡ وَأَنفُسِہِمۡ فِى سَبِيلِ ٱللَّهِ وَٱلَّذِينَ ءَاوَواْ وَّنَصَرُوٓاْ أُوْلَـٰٓٮِٕكَ بَعۡضُہُمۡ أَوۡلِيَآءُ بَعۡضٍ۬‌ۚ وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَلَمۡ يُہَاجِرُواْ مَا لَكُم مِّن وَلَـٰيَتِہِم مِّن شَىۡءٍ حَتَّىٰ يُہَاجِرُواْ‌ۚ وَإِنِ ٱسۡتَنصَرُوكُمۡ فِى ٱلدِّينِ فَعَلَيۡڪُمُ ٱلنَّصۡرُ إِلَّا عَلَىٰ قَوۡمِۭ بَيۡنَكُمۡ وَبَيۡنَہُم مِّيثَـٰقٌ۬‌ۗ وَٱللَّهُ بِمَا تَعۡمَلُونَ بَصِيرٌ۬ ( ٧٢

وَٱلَّذِينَ كَفَرُواْ بَعۡضُہُمۡ أَوۡلِيَآءُ بَعۡضٍ‌ۚ إِلَّا تَفۡعَلُوهُ تَكُن فِتۡنَةٌ۬ فِى ٱلۡأَرۡضِ وَفَسَادٌ۬ ڪَبِيرٌ۬ ( ٧٣

وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَهَاجَرُواْ وَجَـٰهَدُواْ فِى سَبِيلِ ٱللَّهِ وَٱلَّذِينَ ءَاوَواْ وَّنَصَرُوٓاْ أُوْلَـٰٓٮِٕكَ هُمُ ٱلۡمُؤۡمِنُونَ حَقًّ۬ا‌ۚ لَّهُم مَّغۡفِرَةٌ۬ وَرِزۡقٌ۬ كَرِيمٌ۬ ( ٧٤

وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ مِنۢ بَعۡدُ وَهَاجَرُواْ وَجَـٰهَدُواْ مَعَكُمۡ فَأُوْلَـٰٓٮِٕكَ مِنكُمۡ‌ۚ 

 

«Ceux qui ont cru, émigré et lutté de leurs biens et de leurs personnes dans le sentier d'Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et secours, ceux-là sont alliés les uns des autres.»

 

Jusqu'à Sa parole (traduction rapprochée) :

 

«Et ceux qui après cela ont cru et émigré et lutté en votre compagnie, ceux-là sont des vôtres.» [Coran, 8/72-75]

 

Madjmu' al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 3/256-257

 Publié par manhajulhaqq.com

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 16:51
Saluer un interlocuteur au téléphone sans savoir s'il est musulman ou non

Question :

 

Quel est le jugement sur le Sallâm (salutation islamique de la paix) par le biais du téléphone, si l'on ne sait pas si l'interlocuteur est un musulman ou non ?  

 

Réponse :

 

Cet acte prend le même jugement de celui qui rencontre quelqu'un, si vous êtes sûr qu'il est un kâfir (mécréant), ne commencez pas par le Sallâm, par contre, si vous n'êtes pas sûr, vous ne commettrez aucun acte interdit.

 

Qu'Allâh nous accorde le succès.

 

 Publié par alifta.net

 

حكم السلام على المتحدث بالهاتف إذا كان لا يعرف هل هو مسلم أم كافر

ما حكم إلقاء السلام على الشخص المتحدث بالهاتف إذا كان لا يعرف هل هو مسلم أم لا ؟

حكمه حكم اللقاء إذا عرفت أنه كافر فلا تبدأه بالسلام ، أما إذا كنت لا تعرف فليس في ذلك محظور

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 13:40
Il vous incombe de patienter !

D'aprés Abu Bakr bn Abi Shayba, d'après Marwan bn Mou'awiyyah, d'après Al 'Ala bn Khalid, d'après Shaqiq :

 

AbdAllah bn Mas'oud رضي الله عنه a dit  :

 

"Certes vous avez été éprouvés par ce gouverneur,

 

- S'il est juste il sera récompensé, et il vous incombe le remerciement,

 

- Et s'il est injuste, il aura commis un péché, et il vous incombe de patienter."

 

Hadith Hassan

 

Traduit par Oum Hafsah 

Publié par 3ilmchar3i.net

 قال أبو بكر ابن أبي شيبة (ت: ٢٣٥ هـ) في مُصنفه -٣٧٢٩٤ حَدَّثَنَا مَرْوَانُ بْنُ مُعَاوِيَةَ، عَنِ الْعَلَاءِ بْنِ خَالِدٍ، عَنْ شَقِيقٍ، قَالَ

قَالَ عَبْدُ اللَّهِ بن مسعود رضي الله عنه

إِنَّ هَذَا السُّلْطَانَ قَدِ ابْتُلِيتُمْ بِهِ
 فَإِنْ عَدَلَ كَانَ لَهُ الْأَجْرُ وَعَلَيْكُمُ الشُّكْرُ
 وَإِنْ جَارَ كَانَ عَلَيْهِ الْوِزْرُ وَعَلَيْكُمُ الصَّبْرُ

 حسن

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 20:25
Vivre auprès des non-musulmans en occident (dossier)

Louange à Allah, Prière et Salut sur le Messager d’Allah, ses proches, ses Compagnons et ceux qui sont guidés par son droit chemin.

 

Le prophète - Que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui - et ses compagnons après lui ont fait preuve de bonté et de générosité envers les non-musulmans parmi les juifs, les chrétiens et les païens afin d’adoucir leur cœur à l’Islam.

 

Ceci n’était pas dans le but d’accepter leur polythéisme, leur mécréance, leur péché et leur opposition à l’Islam.

 

Plutôt, le but était de les inviter à l’Islam, à sa beauté et sa justice.

 

Ceci fait partie des manières d’appeler les gens à la beauté de l’Islam.

 

Combien de non-musulman ont embrassé l’Islam simplement à cause du bon caractère et du bon comportement qu’ils ont observés chez un musulman.

 

Par conséquent, on ne doit pas sous-estimer l’effet du bon comportement. Abdullah ibn ‘Amr a mentionné qu’il avait égorgé une chèvre et a ensuite demandé a son servant :

 

« En as-tu envoyé a notre voisin juif ?

En effet, j’ai entendu le Prophète - Que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui - dire:

« Djibril n’a cessé de faire des recommandations en faveur du voisin à tel point que j’ai pensé qu'il allait avoir une part dans l'héritage »

 

Abu Moussa écrivit une lettre à un non-musulman et le salua par le « Salaam ».

 

Alors il fut dit à Abou Moussa : « Tu le salues alors qu’il n’est pas musulman »

Il répondit, « il m’a écrit, et m’a salué, alors je le salue en retour. »

 

Cheikh Al-Albani - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit qu’il est permis d’initier le salut (à un non-musulman) avec autre chose que le Salam comme par exemple dire : « comment allez-vous, ce matin ? » ou « Comment allez-vous, ce soir ? » ou tout simplement « comment allez-vous ? ».

 

‘Alqamah - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit : « Abdullah Ibn Massoud saluait les non-musulmans par un signe de la main ».

 

Si un non-musulman dit à un musulman « As-salamou ‘alaikoum (la paix soit sur vous) », alors ce dernier (le musulman) réponds par la même salutation c’est-à-dire « wa ‘alaikoum Salam (et que la paix soit sur vous) » ; Et cet avis dans les salutations est appuyé par le dire de Ibn ‘Abbas:

 

« Réponds aux salutations de Salam (paix) en provenance de juifs, chrétiens, ou de majouss. Ceci parce qu’Allah a dit dabs une traduction rapprochée : « Si on vous fait une salutation, saluez d'une façon meilleure ; ou bien rendez-la (simplement). » (nissa v.86)

 

Ce qui a été rapporté par Saïd Ibn Jubayr, à propos de Ibn Abbas qui a dit : « Si Pharaon lui-même me disait que Dieu te bénisse alors je lui répondrais toi aussi ! »; Ceci vient appuyer les propos précédents.

 Publié par dinealhaqq.fr

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 20:17
Il est obligatoire que les musulmans se respectent mutuellement

Maintenant, il y a sur la scène des catégories de ce genre :

 

Si la personne commet une seule erreur ou bien qu'elle ignore un sujet, ils s'écrient : «Par Allah c'est un ignorant !».

 

Ce sont des voies destructrices !

 

Il est obligatoire que nous respections les savants, que nous respections les étudiants en science, que les musulmans se respectent mutuellement, et que nous ne rendions pas licite l'honneur des autres à la moindre opportunité que tu trouveras, tu la saisiras pour léser ton frère musulman.

 

"Bienvenue Ô étudiant en science" p. 342

 Traduit et publié par قناة محمد تشلابي - telegram.me/MTchalabi


قال الشيخ ربيع المدخلي - حفظه اللّه تعالى
الآن في الساحة أصناف من هذا الشكل ، الإنسان إذا أخطأ خطأ واحدًا أو جهل مسألة قالوا : واللّه جاهل ! هذه المناهج هدَّامة يجب أن نحترم العلماء ، وأن نحترم طلاب العلم ، وأن يحترم المسلمون بعضُهم بعضًا ، وألا نستحل الأعراض بأقل فرصة تجدها تنتهزها للنيل من أخيك المسلم
[مرحبا يا طالب العلم ص 342]

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 20:01
La fraternité sincère

AbduLlâh Ibn AlMoubârak رحمه الله a dit :

 

"Rien ne m'a autant fatigué comme m'a fatigué le fait que je ne trouve pas de frère en Allâh"

 

Al-Hiliya d'Ibn Nou'aym 168/8

Traduit par Oum Omayr

 

 قال عبد الله بن المبارك رحمه الله

"ما أعياني شيء كما أعياني أني لا أجد أخا فِي اللَّه"

حلية الأولياء لأبي نعيم ٨-١٦٨

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة