compteur de visite

Catégories

7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 20:20
Passer le «Salâm» à une personne qui ne le rendra pas... ? (audio)

 

Question :

 

Noble Shaykh, quel est le jugement quant à passer le salâm à une personne qui ne le rend pas, sachant qu'il s'agit d'un musulman?

 

Réponse :

 

Passe le salâm à celui que tu connais et celui que tu ne connais pas, à celui qui le rend et à celui qui ne le rend pas.

 

Si tu salues et qu'il ne l'a pas rendu, tu obtiens la récompense et lui obtient le péché.

 

Mais ne passe pas un salâm furtif, car certaines personnes passent un salâm furtif qui n'est pas entendu.

 

Passe un salâm qui soit entendu par celui à qui il est passé.

 

Et s'il a été décrété qu'il n'a pas entendu, fais un signe de la main en saluant.

 

Certains ignorants pensent que si un homme est connu pour ne pas rendre le salâm alors ne le salue pas car tu le ferais tomber dans le péché.

 

Et cela est une erreur.

 

Le hadith est :

 

"Passe le salâm à celui que tu connais et celui que tu ne connais pas".

 

Et s'il ne l'a pas rendu, il tombe dans le péché.

 

Moi je fais la cause du bien pour moi et lui et s'il a délaissé le bien, c'est contre lui.

 

 Traduit par le Cercle des Sciences - telegram.me/cercle_sciences

 

السُّـــــؤَالُ : فضيلة الشيخ, ما حكم السلام على شخص لا يرد السلام مع العلم أنه مسلم ؟

الجَـــــوَابُ : سلِّم على من عرفت ومن لم تعرف، وعلى من يرد ومن لا يرد، إذا سلمت ولم يرد نلت الأجر ونال هو الوزر، لكن لا تسلِّم سلاماً خفياً؛ لأن بعض الناس يسلم سلاماً خفياً لا يسمع، سلِّم سلاماً يسمعه المسلَّم عليه، وإذا قدر أنه لا يسمع أشر بيدك مع السلام. يظن بعض الناس الجهال أن الرجل إذا كان معروفاً بعدم الرد فلا تسلم عليه فتوقعه في الإثم، وهذا خطأ. الحديث

«ألق السلام على من عرفت ومن لم تعرف»

وإذا لم يرد باء بالإثم. أنا فاعل سبب الخير لي وله، وإذا ترك الخير فعليه

من لقاء الباب المفتوح رقم الشريط - 234

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 18:05
Les alliés d'Allâh ainsi que l'obligation de l'amour et l'amitié mutuelle entre les croyants

Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous a informés de l'état des alliés d'Allâh et de leur cheminement à devenir Ses alliés.

 

Dans le Sahîh de Al-Bukhârî, selon Abû Hurayra رضي الله عنه le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Allâh a dit :

 

«Celui qui s'en prend à l'un de Mes alliés, Je lui déclare la guerre. 

Et Mon serviteur se rapproche de Moi en s'acquittant de ce que Je lui ai imposé. 

Et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime. 

Au moment où Je l'aime, Je suis son ouie avec laquelle il entend, sa vue avec laquelle il voit, sa main par laquelle il frappe, son pied par lequel il marche.

S'il Me demande, je lui donne.

S'il cherche refuge, Je lui accorde refuge.

Il n'y a pas une chose dont J'ai autant de réticence à faire que de saisir l'âme de Mon serviteur croyant. 

Il déplaît la mort et Moi Je déplaît à lui faire du mal, mais celle-ci doit être». 

Hadîth Sahîh rapporté par al-Bukhârî - Authentifié par SHeikh al-Albânî dans «Charh at-Tahâwiyyah - n°458 et 753»

 

عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ

إِنَّ اللَّهَ قَالَ

مَنْ عَادَى لِي وَلِيًّا فَقَدْ آذَنْتُهُ بِالْحَرْبِ

وَمَا تَقَرَّبَ إِلَيَّ عَبْدِي بِشَيْءٍ أَحَبَّ إِلَيَّ مِمَّا افْتَرَضْتُ عَلَيْهِ

وَمَا يَزَالُ عَبْدِي يَتَقَرَّبُ إِلَيَّ بِالنَّوَافِلِ حَتَّى أُحِبَّهُ

فَإِذَا أَحْبَبْتُهُ كُنْتُ سَمْعَهُ الَّذِي يَسْمَعُ بِهِ وَبَصَرَهُ الَّذِي يُبْصِرُ بِهِ

وَيَدَهُ الَّتِي يَبْطِشُ بِهَا وَرِجْلَهُ الَّتِي يَمْشِي بِهَا

وَإِنْ سَأَلَنِي لَأُعْطِيَنَّهُ

وَلَئِنْ اسْتَعَاذَنِي لَأُعِيذَنَّهُ

وَمَا تَرَدَّدْتُ عَنْ شَيْءٍ أَنَا فَاعِلُهُ تَرَدُّدِي عَنْ نَفْسِ الْمُؤْمِنِ

يَكْرَهُ الْمَوْتَ وَأَنَا أَكْرَهُ مَسَاءَتَهُ

رواه البخاري

Il est certes rappelé dans ce hadîth que le rapprochement auprès d'Allâh تعالى est de deux degrés :

 

Le premier : Le rapprochement en s'acquittant des obligations.

 

Le deuxième : Le rapprochement par les oeuvres surérogatoires après l'acquittement des obligations.

 

Ainsi donc, le premier degré est le degré des pieux assidus qui sont des gens de la droite, et le deuxième degré est le degré des premiers parmi les véritables croyants, comme Allâh تعالى l'a dit dans Sa parole (traduction rapprochée) :

 

إِنَّ ٱلۡأَبۡرَارَ لَفِى نَعِيمٍ ( ٢٢

عَلَى ٱلۡأَرَآٮِٕكِ يَنظُرُونَ ( ٢٣

تَعۡرِفُ فِى وُجُوهِهِمۡ نَضۡرَةَ ٱلنَّعِيمِ ( ٢٤

يُسۡقَوۡنَ مِن رَّحِيقٍ۬ مَّخۡتُومٍ ( ٢٥

خِتَـٰمُهُ ۥ مِسۡكٌ۬‌ۚ وَفِى ذَٲلِكَ فَلۡيَتَنَافَسِ ٱلۡمُتَنَـٰفِسُونَ ( ٢٦

وَمِزَاجُهُ ۥ مِن تَسۡنِيمٍ ( ٢٧

عَيۡنً۬ا يَشۡرَبُ بِہَا ٱلۡمُقَرَّبُونَ ( ٢٨

 

«Les bons seront dans (un Jardin) de délice, sur les divans, ils regardent.»

 

Jusqu'à Sa parole (traduction rapprochée) :

 

«Il est mélangé à la boisson de Tasnîm, source dont les rapprochés boivent.» [Coran, 83/22-28]

 

Ibn 'Abbâs a dit :

 

«Il est mélangé pour les gens de la droite, mais les rapprochés le boivent pur d'un trait.»

 

Certes, Allâh a rappelé ce sens dans de nombreux passages de Son livre et tous ceux qui croient en Allâh et Son Messager صلى الله عليه وسلم, et qui craignent Allâh font parti des alliés d'Allâh.

 

Allâh a rendu obligatoire l'amitié mutuelle entre les croyants, de même qu'Il leur a rendu obligatoire l'inimitié envers les mécréants.

 

Allâh nous a informés que les alliés du croyant sont Allâh, Son Messager, Ses serviteurs croyants et ceci est général pour tout croyant décrit par ce caractère, qu'il appartienne à une descendance, un pays, une école, un groupe ou non.

 

Allâh dit :

وَٱلۡمُؤۡمِنُونَ وَٱلۡمُؤۡمِنَـٰتُ بَعۡضُهُمۡ أَوۡلِيَآءُ بَعۡضٍ۬‌

 

(traduction rapprochée) :

 

«Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres» [Coran, 9/71]

 

Il dit également (traduction rapprochée) :

 

إِنَّ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَهَاجَرُواْ وَجَـٰهَدُواْ بِأَمۡوَٲلِهِمۡ وَأَنفُسِہِمۡ فِى سَبِيلِ ٱللَّهِ وَٱلَّذِينَ ءَاوَواْ وَّنَصَرُوٓاْ أُوْلَـٰٓٮِٕكَ بَعۡضُہُمۡ أَوۡلِيَآءُ بَعۡضٍ۬‌ۚ وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَلَمۡ يُہَاجِرُواْ مَا لَكُم مِّن وَلَـٰيَتِہِم مِّن شَىۡءٍ حَتَّىٰ يُہَاجِرُواْ‌ۚ وَإِنِ ٱسۡتَنصَرُوكُمۡ فِى ٱلدِّينِ فَعَلَيۡڪُمُ ٱلنَّصۡرُ إِلَّا عَلَىٰ قَوۡمِۭ بَيۡنَكُمۡ وَبَيۡنَہُم مِّيثَـٰقٌ۬‌ۗ وَٱللَّهُ بِمَا تَعۡمَلُونَ بَصِيرٌ۬ ( ٧٢

وَٱلَّذِينَ كَفَرُواْ بَعۡضُہُمۡ أَوۡلِيَآءُ بَعۡضٍ‌ۚ إِلَّا تَفۡعَلُوهُ تَكُن فِتۡنَةٌ۬ فِى ٱلۡأَرۡضِ وَفَسَادٌ۬ ڪَبِيرٌ۬ ( ٧٣

وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَهَاجَرُواْ وَجَـٰهَدُواْ فِى سَبِيلِ ٱللَّهِ وَٱلَّذِينَ ءَاوَواْ وَّنَصَرُوٓاْ أُوْلَـٰٓٮِٕكَ هُمُ ٱلۡمُؤۡمِنُونَ حَقًّ۬ا‌ۚ لَّهُم مَّغۡفِرَةٌ۬ وَرِزۡقٌ۬ كَرِيمٌ۬ ( ٧٤

وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ مِنۢ بَعۡدُ وَهَاجَرُواْ وَجَـٰهَدُواْ مَعَكُمۡ فَأُوْلَـٰٓٮِٕكَ مِنكُمۡ‌ۚ 

 

«Ceux qui ont cru, émigré et lutté de leurs biens et de leurs personnes dans le sentier d'Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et secours, ceux-là sont alliés les uns des autres.»

 

Jusqu'à Sa parole (traduction rapprochée) :

 

«Et ceux qui après cela ont cru et émigré et lutté en votre compagnie, ceux-là sont des vôtres.» [Coran, 8/72-75]

 

Madjmu' al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 3/256-257

 Publié par manhajulhaqq.com

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 16:51
Saluer un interlocuteur au téléphone sans savoir s'il est musulman ou non

Question :

 

Quel est le jugement sur le Sallâm (salutation islamique de la paix) par le biais du téléphone, si l'on ne sait pas si l'interlocuteur est un musulman ou non ?  

 

Réponse :

 

Cet acte prend le même jugement de celui qui rencontre quelqu'un, si vous êtes sûr qu'il est un kâfir (mécréant), ne commencez pas par le Sallâm, par contre, si vous n'êtes pas sûr, vous ne commettrez aucun acte interdit.

 

Qu'Allâh nous accorde le succès.

 

 Publié par alifta.net

 

حكم السلام على المتحدث بالهاتف إذا كان لا يعرف هل هو مسلم أم كافر

ما حكم إلقاء السلام على الشخص المتحدث بالهاتف إذا كان لا يعرف هل هو مسلم أم لا ؟

حكمه حكم اللقاء إذا عرفت أنه كافر فلا تبدأه بالسلام ، أما إذا كنت لا تعرف فليس في ذلك محظور

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 13:40
Il vous incombe de patienter !

D'aprés Abu Bakr bn Abi Shayba, d'après Marwan bn Mou'awiyyah, d'après Al 'Ala bn Khalid, d'après Shaqiq :

 

AbdAllah bn Mas'oud رضي الله عنه a dit  :

 

"Certes vous avez été éprouvés par ce gouverneur,

 

- S'il est juste il sera récompensé, et il vous incombe le remerciement,

 

- Et s'il est injuste, il aura commis un péché, et il vous incombe de patienter"

 

Hadith Hassan

 

Publié sur : telegram.me/Arafatbinhassan

Traduit par Oum Hafsah 

 

 قال أبو بكر ابن أبي شيبة (ت: ٢٣٥ هـ) في مُصنفه -٣٧٢٩٤ حَدَّثَنَا مَرْوَانُ بْنُ مُعَاوِيَةَ، عَنِ الْعَلَاءِ بْنِ خَالِدٍ، عَنْ شَقِيقٍ، قَالَ

قَالَ عَبْدُ اللَّهِ بن مسعود رضي الله عنه

إِنَّ هَذَا السُّلْطَانَ قَدِ ابْتُلِيتُمْ بِهِ
 فَإِنْ عَدَلَ كَانَ لَهُ الْأَجْرُ وَعَلَيْكُمُ الشُّكْرُ
 وَإِنْ جَارَ كَانَ عَلَيْهِ الْوِزْرُ وَعَلَيْكُمُ الصَّبْرُ

 حسن

 

Cheikh 'Arafat ben Hussein al Mohammadi - الشيخ عرفات بن حسن المحمدي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 20:25
Vivre auprès des non-musulmans en occident (dossier)

Louange à Allah, Prière et Salut sur le Messager d’Allah, ses proches, ses Compagnons et ceux qui sont guidés par son droit chemin.

 

Le prophète - Que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui - et ses compagnons après lui ont fait preuve de bonté et de générosité envers les non-musulmans parmi les juifs, les chrétiens et les païens afin d’adoucir leur cœur à l’Islam.

 

Ceci n’était pas dans le but d’accepter leur polythéisme, leur mécréance, leur péché et leur opposition à l’Islam.

 

Plutôt, le but était de les inviter à l’Islam, à sa beauté et sa justice.

 

Ceci fait partie des manières d’appeler les gens à la beauté de l’Islam.

 

Combien de non-musulman ont embrassé l’Islam simplement à cause du bon caractère et du bon comportement qu’ils ont observés chez un musulman.

 

Par conséquent, on ne doit pas sous-estimer l’effet du bon comportement. Abdullah ibn ‘Amr a mentionné qu’il avait égorgé une chèvre et a ensuite demandé a son servant :

 

« En as-tu envoyé a notre voisin juif ?

En effet, j’ai entendu le Prophète - Que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui - dire:

« Djibril n’a cessé de faire des recommandations en faveur du voisin à tel point que j’ai pensé qu'il allait avoir une part dans l'héritage »

 

Abu Moussa écrivit une lettre à un non-musulman et le salua par le « Salaam ».

 

Alors il fut dit à Abou Moussa : « Tu le salues alors qu’il n’est pas musulman »

Il répondit, « il m’a écrit, et m’a salué, alors je le salue en retour. »

 

Cheikh Al-Albani - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit qu’il est permis d’initier le salut (à un non-musulman) avec autre chose que le Salam comme par exemple dire : « comment allez-vous, ce matin ? » ou « Comment allez-vous, ce soir ? » ou tout simplement « comment allez-vous ? ».

 

‘Alqamah - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit : « Abdullah Ibn Massoud saluait les non-musulmans par un signe de la main ».

 

Si un non-musulman dit à un musulman « As-salamou ‘alaikoum (la paix soit sur vous) », alors ce dernier (le musulman) réponds par la même salutation c’est-à-dire « wa ‘alaikoum Salam (et que la paix soit sur vous) » ; Et cet avis dans les salutations est appuyé par le dire de Ibn ‘Abbas:

 

« Réponds aux salutations de Salam (paix) en provenance de juifs, chrétiens, ou de majouss. Ceci parce qu’Allah a dit dabs une traduction rapprochée : « Si on vous fait une salutation, saluez d'une façon meilleure ; ou bien rendez-la (simplement). » (nissa v.86)

 

Ce qui a été rapporté par Saïd Ibn Jubayr, à propos de Ibn Abbas qui a dit : « Si Pharaon lui-même me disait que Dieu te bénisse alors je lui répondrais toi aussi ! »; Ceci vient appuyer les propos précédents.

 Publié par dinealhaqq.fr

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 20:17
Il est obligatoire que les musulmans se respectent mutuellement

Maintenant, il y a sur la scène des catégories de ce genre :

 

Si la personne commet une seule erreur ou bien qu'elle ignore un sujet, ils s'écrient : «Par Allah c'est un ignorant !».

 

Ce sont des voies destructrices !

 

Il est obligatoire que nous respections les savants, que nous respections les étudiants en science, que les musulmans se respectent mutuellement, et que nous ne rendions pas licite l'honneur des autres à la moindre opportunité que tu trouveras, tu la saisiras pour léser ton frère musulman.

 

"Bienvenue Ô étudiant en science" p. 342

 Traduit et publié par قناة محمد تشلابي - telegram.me/MTchalabi


قال الشيخ ربيع المدخلي - حفظه اللّه تعالى
الآن في الساحة أصناف من هذا الشكل ، الإنسان إذا أخطأ خطأ واحدًا أو جهل مسألة قالوا : واللّه جاهل ! هذه المناهج هدَّامة يجب أن نحترم العلماء ، وأن نحترم طلاب العلم ، وأن يحترم المسلمون بعضُهم بعضًا ، وألا نستحل الأعراض بأقل فرصة تجدها تنتهزها للنيل من أخيك المسلم
[مرحبا يا طالب العلم ص 342]

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 20:01
La fraternité sincère

AbduLlâh Ibn AlMoubârak رحمه الله a dit :

 

"Rien ne m'a autant fatigué comme m'a fatigué le fait que je ne trouve pas de frère en Allâh"

 

Al-Hiliya d'Ibn Nou'aym 168/8

Traduit par Oum Omayr

 

 قال عبد الله بن المبارك رحمه الله

"ما أعياني شيء كما أعياني أني لا أجد أخا فِي اللَّه"

حلية الأولياء لأبي نعيم ٨-١٦٨

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 14:26
Est-ce que le fait de monter avec un chauffeur en voiture est considéré comme un isolement entre l'homme et la femme (خلوة) ?

Question :

 

Une femme dit :

 

Nous sommes une grande famille et nous avons un chauffeur qui nous emmène aux écoles, aux centres commerciaux et chez la famille.

 

Quel est donc le jugement de monter avec lui (Ndt : en voiture) à l'intérieur ou à l'extérieur de la ville en sachant qu'il n'y a pas d'hommes avec nous dans la voiture (Ndt : en dehors du chauffeur) ?

 

Réponse : 

 

Il n'y a pas de mal à faire comme cela avec le chauffeur si les personnes présentes (Ndt : en plus du chauffeur) sont au nombre de deux ou plus, et s'il n'y a pas de suspicions. 

 

Il n'y a donc pas de mal à partir avec lui à l'école, ou ailleurs, si besoin est, tant que les circonstances ne sont pas douteuses. 

 

Et si la présence d'un homme avec elles est possible, ce sera alors meilleur et plus sain mais ceci n'est pas une obligation.

 

Effectivement, il suffirait plutôt (Ndt : comme nombre) ce qui met fin à l'isolation, c'est-à-dire une deuxième femme - voir plus, ou un autre homme en plus du chauffeur tant qu'on ne suspecte rien car, certes, la présence du mahram n'est pas toujours possible pour tous. 

 

Par contre, s'il s'agit d'une distance considérée comme un voyage, il n'est alors pas permis qu'elle voyage sans mahram selon la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«La femme ne voyage qu'en étant accompagnée d'un mahram»

rapporté par al Boukhariy et Mouslim et il y a unanimité quant à son authenticité. 

 

Et il est indispensable de se voiler et de s'éloigner des causes menant à la séduction afin qu'aucun mal ne se crée entre elle et lui. 

 

Majmou3 al fataawaa, 5/78

Traduction par l'équipe al Miirath - @al_miirath


حكم ركوب النساء مع السائق داخل المدينة
سائلة تقول : نحن عائلة كبيرة، ولدينا سائق يقوم بإيصالنا إلى المدارس والأسواق. . والأقارب فما حكم ركوبنا معه داخل المدينة وخارجها. . علما بأنه لا يوجد معنا رجال في السيارة؟
جـ٦: لا حرج في ذلك مع السائق إذا كان الموجود ثنتين فأكثر، وليس هناك ريبة، فلا بأس من الخروج معه إلى المدرسة أو غيرها للحاجة على وجه لا ريبة فيه، وإذا تيسر أن يكون معهن رجل فذلك خير وأصلح، ولكن لا يجب ذلك، بل يكفي ما يزيل الخلوة، وهو وجود امرأة ثانية فأكثر. . أو رجل آخر غير السائق مع توافر عدم الريبة؛ لأن وجود المحرم قد لا يتيسر في كل وقت لكل أحد، أما إذا كانت المسافة تعتبر سفرا فلا يجوز سفرها بدون محرم؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم

«لا تسافر امرأة إلا مع ذي محرم»

رواه البخاري ومسلم 

متفق على صحته
ولا بد من الحجاب والبعد عن أسباب الفتنة حتى لا يقع شر بينها وبينه

مجموع فتاوى الشيخ ابن باز رحمه الله 5/78

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 00:34
L'amour fanatique

L'imam 3Alî ibn Al Husayn (petit-fils de 3Ali ibn Abî Tâlib) s'opposait aux chiites extrémistes et disait :

 

"Ô gens !

Aimez-nous comme on aime son frère en Islam.

Votre amour envers nous a atteint un tel degré de fanatisme que nous en avons honte !" 

 

Dans une autre version, il dit :

 

"Par Allah !

Vos propos à notre égard sont tellement teintés de fanatisme que les gens se sont mis à nous haîr par votre faute." 

 

Se référer à l'ouvrage intitulé : "Le Chiisme" de Muhammad Al Bandâri (p.37) dans le chapitre : "La position des Imams par rapport au chiisme."

 

L'imam Ahmad ibn 3Amr ibn Abî 3Asim rapporte dans son ouvrage As-Sunnah (2/476) (...) d'après 3Ali qu'il a dit :

 

"Certaines personnes vont m'aimer d'un amour si fanatique qu'il les fera entrer en enfer.

Et d'autres vont me haïr au point ou leur haine les introduira en enfer."

 

Ce propos est authentique et répond aux critères d'authenticité imposés par Al-Bukhârî et Muslim (voir l'ouvrage intitulé Al Ilhâd Al Khomeynî écrit par mon père Abû 3Abd Ar Rahmân Muqbîl ibn Hâdi Al Wadi3î , rahimahu Llah (p.156)

 

Conseils aux femmes musulmanes - Question 21 p 209

Retranscrit par Ummu Isma3il

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 17:46
Préserve les droits de ton frère (audio)

Cet audio est une exhortation autour de la parole d'Allah :

 

إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ

 

(traduction rapprochée)


"Certes les croyants ne sont rien d'autre que des frères" (sourate al houjourâte 49/10 )

 

L'explication de ce magnifique verset et les point bénéfiques abordés dans cet audio sont tirés des paroles précieuses et remarquables du noble shaykh 'Abdir-Razzâq Al 'Abbâd (qu'Allah le préserve).

 

Durée totale : 35 minutes environ

Traduit et préparé par votre frère Sulaymân Abû-Maryam (qu'Allah nous accorde à tous la rectitude)

Récitation Coranique : Samîr Al-Bashîrî

 

بسم الله الرحمن الرحيم

Toutes les louanges reviennent de droit à Allah, Seigneur des Mondes, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux, Roi au Jour du Jugement Dernier, c’est Lui Seul que nous adorons et c’est de Lui Seul dont nous implorons l’aide et le soutien. 

 

Et je témoigne qu'il n’existe aucune divinité digne d’adoration si ce n’est Allah Seul sans associé et je témoigne que Mouhammed est Son serviteur dévoué et Son Messager. 

 

Que les éloges d’Allah et Ses salutations bénies soient sur lui, sur sa famille et l’ensemble de ses compagnons.

 

Serviteurs d’Allah !

 

Allah Le Tout Puissant nous dit dans Son Noble Livre, dans le Noble Coran, Il nous dit (en traduction relative et rapprochée du verset) : 

 

إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ

 

"Les croyants ne sont rien d’autre que des frères" Sourate Al Houjourat - Verset 10.

 

Ainsi Allah, qu'Il soit Glorifié et Exalté, nous informe dans ce noble verset que les croyants ne sont rien d’autre que des frères, ce qui les rassemble, ce qui les uni, ce qui les regroupe c'est la fraternité islamique et les liens de l’Islam. 

 

Et la fraternité Islamique et les liens de l'Islam sont les liens les plus forts, c’est la fraternité la plus forte car ce qui les regroupe ce n’est pas une appartenance culturelle, ni une couleur de peau, ni une origine, ce qui les regroupe, ce qui les rassemble ce qui les réunit, ce qui les lie les uns avec les autres, les croyants, c’est la religion d’Allah, L'Islam, cette religion parfaite qu'Allah a parachevé et a agréé pour Ses serviteurs et Il n’a agréé aucune religion en dehors de l’Islam.

 

C'est pourquoi Lui-même dit dans Son Noble Livre (en traduction relative et rapprochée du verset) : 

 

 الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الإِسْلامَ دِينًا

 

"Aujourd'hui J’ai parachevé pour vous votre religion, et J’ai accompli sur vous Mon bienfait et J’ai agréé pour vous l’Islam comme religion" Sourate Al Ma'idah - Verset 3.

 

La seule religion agrée par Allah c’est l’Islam, la religion acceptée et validée par Allah, le Seigneur des cieux et de la terre, c’est l’Islam.

 

Et les croyants, plus leur foi est forte et plus leur crainte d’Allah est intense, plus leurs liens fraternels de l’Islam seront forts, plus la fraternité Islamique est forte et intense. 

 

Lorsque cette fraternité commence à disparaitre, lorsque ses fruits se font rares, ceci nous montre de manière claire qu'il y a une faiblesse de foi, une faiblesse de religion. Lorsque les liens fraternels de l’Islam disparaissent, ceci nous montre que nous sommes en présence d’une faiblesse de foi et d’une faiblesse religieuse car la fraternité de la foi et ce qu'elle implique, elle se renforce lorsque la foi est forte, lorsque la foi est intense et cette fraternité régresse et devient faible et peut même disparaitre lorsque la foi est faible. 

 

En d’autres termes, plus ta foi est grande et plus tu seras capable de manifester cette fraternité Islamique avec tes frères et plus ta foi est faible et plus cette fraternité Islamique, que tu te dois de manifester avec tes frères, elle régressera et elle faiblira.

 

Serviteurs d’Allah !

 

Fait partie de la crainte pieuse d’Allah, fait partie de la piété de craindre Allah dans nos frères et nos sœurs et d’avoir la certitude qu'Allah nous observe parfaitement et observe parfaitement nos comportements avec nos frères et nos sœurs et notamment dans le respect de l’aspect sacré du frère en Islam.

 

Car tout croyant est sacré auprès d’Allah : son sang est sacré, ses biens sont sacrés et son honneur est sacré. 

 

Le croyant est sacré auprès d’Allah !

 

Son sang est sacré, tu n’as pas le droit de faire couler le sang d’un croyant ou d’une croyante, tu n’as pas le droit de frapper un croyant ou une croyante. 

 

Ses biens sont sacrés, tu n'as pas le droit de voler, d’escroquer, d’arnaquer un croyant ou une croyante. 

 

Et enfin son honneur est sacré, l’honneur du mouslim est sacré, tu n’as pas le droit de toucher à son honneur par ta langue, par ta médisance, par tes insultes, par ton rabaissement de sa personne.

 

L’honneur du croyant est sacré, interdit !

 

Tu n’as pas le droit d’y toucher comme a dit le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم lors du pèlerinage d’adieu: 

 

"Certes vos sangs, vos biens, vos honneurs sont sacrés, il est interdit d’y toucher"

 

Ainsi, quiconque touche, quiconque fait couler le sang d’un mouslim ou porte un coup à un mouslim, à un croyant ou lui vole ses biens ou nuit à son honneur, parle sur lui, médit sur lui, l’insulte, le rabaisse ceci est un élément montrant que la personne qui fait cela a une crainte d’Allah limitée, sa piété est très faible, très basse. 

 

C'est pour cela qu'il est obligatoire à tout croyant, à tout serviteur d’Allah, s’il veut faire partie des pieux, s’il veut faire partie des vertueux, s’il veut faire partie des gens de piété, qu'il fasse attention à ces choses et qu'il s’écarte de ces interdits.

 

L’interdit de nuire à ton frère par ta langue ou par tes mains ou en lui volant ses biens, l'interdiction de nuire à ton frère ou à ta sœur en faisant couler son sang, en lui portant des coups, en lui volant ses biens, en l’arnaquant ou en l’escroquant et également en médisant sur lui, en le rabaissant ou en l’insultant.

 

Le sang du mouslim est sacré, interdit d'y toucher !

 

Ses biens sont sacrés, il est interdit d’y toucher !

 

Et son honneur est sacré, il est interdit d’y toucher également et :

 

إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ

 

"Les croyants ne sont rien d’autre que des frères" Sourate Al Houjourat - Verset 10.

 

Un homme, un jour, a écrit à 3Abdoullah Ibn 3Omar رضي الله عنهما et lui a demandé qu'il lui regroupe, qu'il lui écrive la science toute entière.

 

3Abdoullah Ibn 3Omar رضي الله عنهما lui a répondu : 

 

"Certes la science est vaste, cependant si tu peux te présenter devant Allah au Jour de la Résurrection sans avoir à porter sur ton dos la responsabilité d’avoir fait couler le sang des croyants, le ventre vide de leurs biens, sans avoir consommer leurs biens, sans les avoir voler, arnaquer ou escroquer et sans avoir parler sur eux, sans avoir toucher à leur honneur, sans les avoir rabaisser,  tout en étant resté fidèle, loyal au groupe uni sur la vérité alors fais-le".

Rapporté par Adh Dhahabi.

 

Ici 3Abdoullah Ibn 3Omar رضي الله عنهما nous donne un enseignement précieux, qui est qu'on doit s’efforcer d’œuvrer pour Allah en ce qui concerne nos frères, nos sœurs, afin de se présenter devant Lui sans avoir à porter la responsabilité d’avoir fait couler le sang des croyants, sans avoir à porter la responsabilité d’avoir consommer leurs biens par le vol ou par les arnaques ou les escroqueries, sans avoir à porter la responsabilité d’avoir nuit à leur honneur par la langue.

 

Et également il nous dit : 

 

"Tout en étant resté fidèle, loyal, uni au groupe uni sur la vérité (les gens de la Sounnah)"

 

Si tu veux te présenter devant Allah le Jour de la Résurrection et espérer être délivré des tourments et entrer dans Son vaste Paradis alors prends garde au sang des musulmans et des musulmanes !

 

Prends garde à faire couler leur sang de manière injuste ou illégale !

 

Prends garde de ne pas les voler, de ne pas les escroquer, de ne pas les arnaquer !

 

Et prends garde de ne pas nuire à leur honneur par ta langue !

 

Et également accroche-toi à la vérité, reste fidèle, loyal au groupe uni sur la vérité, les gens de la Sounnah et du Tawhid !

 

Ainsi, celui qui est capable au Jour de la Résurrection de se présenter devant Allah sans avoir fait couler le sang des mouslims, sans avoir frapper les mouslims, sans avoir frapper un croyant ou une croyante injustement, sans avoir fait couler leur sang, sans avoir voler leurs biens et sans avoir nuit à leur honneur, quiconque se présente avec ces œuvres-là, il fera partie, incha Allah, de ceux qui auront réussis au Jour de la Résurrection car ces 3 choses-là : 

 

Le sang des croyants, leurs biens et leur honneur  font partie des choses les plus interdites auxquelles il est totalement réprouvé d’y toucher.

 

Le sang du croyant, ses biens, son honneur sont sacrés, il est interdit d’y toucher. 

 

Tu te dois de donner leurs droits à ces choses-là, les droits qu'Allah leur a donné qui est le respect, le respect du sang du croyant, le respect de ses biens et le respect de son honneur.

 

Ainsi, serviteurs d’Allah, on se doit de craindre Allah, on se doit de véritablement craindre Allah dans la mise en pratique des droits d’Allah qui est le fait de L’adorer Seul sans rien Lui associer, Le glorifier, L’unifier, Le vénérer Seul sans rien Lui associer car Il n’a pas d’égal, ni semblable, ni rival et également, on se doit de craindre Allah dans les droits de Ses serviteurs.

 

Et on se doit de prendre sur nous et de nous efforcer afin de mettre en pratique Ses obligations et afin d’obtenir l’agrément d’Allah et Sa satisfaction.

 

Et Allah nous dit dans Son Noble Livre (en traduction relative et rapprochée) : 

 

وَالَّذِينَ جَاهَدُوا فِينَا لَنَهْدِيَنَّهُمْ سُبُلَنَا وَإِنَّ اللَّهَ لَمَعَ الْمُحْسِنِينَ

 

"Quant à ceux qui s’efforcent et endurent pour Notre cause, Nous les guiderons sur le sentier et certes, Allah est avec les bienfaisants" Sourate Al 3Ankabout - Verset 69.

 

Ceux qui œuvrent dans le bien, ceux qui s’efforcent d’œuvrer dans le bien, ceux qui endurent et qui patientent pour œuvrer dans le bien. 

 

L’intelligent, le doué de raison parmi les serviteurs d’Allah est celui qui blâme son âme, celui qui sans cesse se remet en question, celui qui fait son examen de conscience sans arrêt et qui œuvre pour la vie après la mort. 

 

Et l’imbécile, l’idiot, le dénué de raison est celui qui suit tous ses mauvais penchants, qui sombre partout où son âme le fait sombrer, tout en plaçant de faux espoirs en Allah, il ne se corrige pas, car nous sommes tous fautifs, et nous sommes tous pécheurs et on se doit de se corriger et d’améliorer notre personne. 

 

Et l’imbécile, l’idiot est celui qui ne se corrige pas, celui qui ne se repent pas, celui qui ne cherche pas à améliorer sa personne, à se débarrasser de ses mauvais penchants, à se débarrasser de ses péchés et malgré cela il fonde des espoirs en Allah et espère être préservé du châtiment d’Allah.

 

Comment en serait-il ainsi ?!

 

Et nous demandons à Allah de parfaire nos comportements, nous Lui demandons de nous guider sur la voie droite et de raffermir nos pas sur celle-ci, et Il est certes capable de toute chose !

 

 و صل الله على نبينا محمد و على اله و صحبه أجمعين
والحمد لله رب العالمين

 

Rappel retranscrit par l'équipe du forum : ala-tariqi-al-ilmi.forumaroc.net

 Publié par audio-sunnah.com

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة