compteur de visite

Catégories

10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 10:13
Comment unifier la communauté ? (audio-vidéo)

 

Quant à ceux qui se désavouent de la ’Aqīdah et du Tawhid [en disant] : «Ce sont des termes qui n’ont pas de preuves, ils n’ont pas à utiliser ces termes», ce sont des causes de scepticisme [vers les questions de 'Aqīdah et Tawhid],  ils veulent déraciner cette Aqīdah, alors ils viennent avec ces mots.

 

Ils disent: «Ce n’est pas présent dans le Qur’an ou la Sunna : «Tawhid» et «’Aqīdah…»».

 

Ce sont des significations, ce sont les significations de ce qui est venu dans le Qur’an et la Sunna.

 

Mais ils veulent provoquer du scepticisme à l’égard des questions de ‘Aqīdah, afin de ne pas faire de distinctions entre les groupes et ceux qui sont droits.

 

C’est leur intention.

 

Et afin de ne pas réfuter les gens du mensonge (groupes égarés).

 

C’est leur but.

 

C’est l’intention de leurs «savants».

 

Quant à leur barbarie et agitations, qui prennent [leur savoir] dans les ordures - le dépotoir de pensée - ils répètent ces mots. Comme ce qui a été écrit dans certains journaux et livres.

 

Ils ne devraient même pas être appelés livres, [ils devraient être] appelés poubelles, mais ce sont eux qui les ont appelé livres.

 

Donc, il n’est pas permis de se tourner vers ces suspicions.

 

Et ceci [se préoccuper des questions de 'Aqīdah et Tawhid] est quelque chose qui est devenue courante dans la oumma, et ils lui ont donné une grande préoccupation, de façon à distinguer entre la vérité et le mensonge, et entre la guidée et l’égarement.

 

Et ils [les gens] de déviation en ont l’intention [désavouer de la 'Aqīdah & du Tawhid], et de mélanger les gens, de sorte qu’il n’y ait pas de différenciation entre un athée et un hérétique et une personne droite et un innovateur…

 

Tout le monde sous le nom de l’Islam.

 

Ils disent : «Afin que les musulmans deviennent unis. »

 

Les musulmans ne peuvent pas être réunis si ce n’est avec une croyance (‘Aqīdah) correcte.

 

Ils ne peuvent pas être réunis si ce n’est avec une croyance (‘Aqīdah) correcte - la même que celle qui a uni  les Sahābah après avoir été désunis.

 

وَاذْكُرُواْ نِعْمَةَ اللّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ كُنتُمْ أَعْدَاء فَأَلَّفَ بَيْنَ قُلُوبِكُمْ

 

sens approximatif du verset :

 

«et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos coeurs.» Al-’Imran, v.103

 

Alors qu’est-ce qui a uni les Sahābah après la division et de conflit si ce n’est cette ’Aqīdah qui est avec nous et qui est : «Nul n’est digne d’être adoré [en vérité], sauf Allah [seul], et que Mohammed est Son Messager »

 

Et rien ne peut unir les gens, sauf la bonne ’Aqīdah, mais s’ils diffèrent dans la ’Aqīdah,  ils ne peuvent donc pas être unis, jamais, Na’am.

 

Il y a des divergences dans le fiqh (jurisprudence), les questions de fiqh, alors cela ne nuit pas et ne provoque pas de séparation et de haine, car il s’agit d’une divergence permise (ijtihad).

 

Mais diverger dans la ’Aqīdah, ce n’est pas permis et ceux qui sont différents ne peuvent jamais être unis, ceux qui diffèrent dans la ’Aqīdah ne peut jamais être unis, peu importe combien ils essaient, parce qu’ils veulent joindre des opposés.

 

Et on ne peut jamais joindre entre les opposés et les contradictions.

 

S’ils veulent l’unité des musulmans alors c’est à eux de fixer leur ’Aqīdah en premier.

 

La ‘Aqīdah que les Messagers, du premier d’entre eux au dernier, ont été préoccupés et ont débuté avec.

 

C’est à eux de se singulariser sur cette Aqīdah .

 

S’ils suivent cette ‘Aqīdah alors la Oumma sera unie, s’ils sont véridiques et sérieux [pour unir la oumma].

 

Mais ils se moquent de ceux qui parlent de ’Aqīdah et qui appellent à la [bonne] ‘Aqīdah.

 

Ils disent : «il fait le takfir (excommunion) du peuple»«il veut séparer les musulmans », et tout ce qu’ils disent.

 

Nous leur disons donc : «Alors allez-y, unissez les musulmans avec ce que vous dites.»

 

Vous ne serez jamais en mesure d’y parvenir.  

 

Mais si la ‘Aqīdah est une, alors ils s’uniront facilement.

 

هُوَ الَّذِيَ أَيَّدَكَ بِنَصْرِهِ وَبِالْمُؤْمِنِينَ♦وَأَلَّفَ بَيْنَ قُلُوبِهِمْ لَوْ أَنفَقْتَ مَا فِي الأَرْضِ جَمِيعاً مَّا أَلَّفَتْ بَيْنَ قُلُوبِهِمْ وَلَـكِنَّ اللّهَ أَلَّفَ بَيْنَهُمْ إِنَّهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ

 

sens approximatif du verset :

 

«C’est Lui qui t’a soutenu par Son secours, ainsi que par (l’assistance) des croyants. Il a uni leurs coeurs (par la foi). Aurais-tu dépensé tout ce qui est sur terre, tu n’aurais pu unir leurs coeurs; mais c’est Allah qui les a unis, car Il est Puissant et Sage.» Al-Anfal, v.62-63

 

وَاذْكُرُواْ نِعْمَةَ اللّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ كُنتُمْ أَعْدَاء فَأَلَّفَ بَيْنَ قُلُوبِكُمْ فَأَصْبَحْتُم بِنِعْمَتِهِ إِخْوَانًا وَكُنتُمْ عَلَىَ شَفَا حُفْرَةٍ مِّنَ النَّارِ فَأَنقَذَكُم مِّنْهَ ا كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللّهُ لَكُمْ آيَاتِهِ لَعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ

 

sens approximatif du verset :

 

«et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos coeurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés.» Al-’Imran, v.103

 

Ainsi, rien ne va unir les gens, sauf une bonne ’Aqīdah auquel les Messagers sont venus avec, du premier d’entre eux au dernier, Muhammad.

 

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا أَنَا فَاعْبُدُونِ

 

sens approximatif du verset :

 

«Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n’ayons révélé : «Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc».» Al-Anbiya, v.25

 

وَإِنَّ هَذِهِ أُمَّتُكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَأَنَا رَبُّكُمْ فَاتَّقُونِ

 

sens approximatif du verset :

 

«Cette communauté, la vôtre, est une seule communauté, tandis que Je suis votre Seigneur. Craignez-Moi donc,.» Al-Muminin, v.52

 

Et dans l’autre verset :

 

إِنَّ هَذِهِ أُمَّتُكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَأَنَا رَبُّكُمْ فَاعْبُدُونِ

 

sens approximatif du verset :

 

«Certes, cette communauté qui est la vôtre est une communauté unique, et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc.» Al-Anbiya, v.92

 

Ils ne veulent pas s’unir, si ce n’est pour adorer Allah seul.  

 

Et Il est Allah سبحانه و تعالى, parce qu’il est le véritable Seigneur et tout ce qui est en dehors de Lui est le faux,

 

ذَلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ هُوَ الْحَقُّ وَأَنَّ مَا يَدْعُونَ مِن دُونِهِ هُوَ الْبَاطِلُ وَأَنَّ اللَّهَ هُوَ الْعَلِيُّ الْكَبِيرُ

 

sens approximatif du verset :

 

«C’est ainsi qu’Allah est Lui le Vrai, alors que ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le faux; c’est Allah qui est le Sublime, le Grand.» Al-hajj, v.62

 

Alors là, c’est l’unité des musulmans, s’ils sont véridiques.  

 

Laissez-les corriger leur ‘Aqīdah et se débarrasser de ce qui en est étranger, de la manière dont Muhammad صلى الله عليه و سلم est venu avec.

 

Puis, les Musulmans seront unis sur cela.

 

Et c’est ce que les Salafs, tels que Al-Barbahari et d’autres, auteurs de ces « rassail » (écrits) et livres qui clarifient la ‘Aqidah correcte. Lorsque apparurent les fitan (discordes), divisions et égarements, ils ont écrit ces croyances pour expliquer la Sunna que le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم et ses compagnons et les meilleures générations (qouroun moufaddal) étaient sur.

 

Celui qui la suit est sauvé et celui qui s’en écarte est voué à la perte.

 

Celui dont le Messager صلى الله عليه و سلم a dit à propos:

 

«Je vous ai laissé sur une voie claire (blanche) de nuit comme de jour. » 

 

و الله جل وعلا

 

الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الإِسْلاَمَ دِينًا

 

sens approximatif du verset :

 

«Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous.» Al-Maidah, v.3

 

C’est sur ceci que nous devons être unis.

 

Mais de dire : «coopérons sur ce que l’on est d’accord et nous nous excusons sur ce que nous sommes en désaccord» alors c’est impossible si la ‘Aqīdah est différente.

 

Mais si la divergence est dans le fiqh, dans les questions de fiqh, cela pourrait être possible, bien que ce qui est obligatoire est de suivre la preuve.

 

Même en matière de fiqh, il est obligatoire de suivre les preuves. 

 

فَإِن تَنَازَعْتُمْ فِي شَيْءٍ فَرُدُّوهُ إِلَى اللّهِ وَالرَّسُولِ إِن كُنتُمْ تُؤْمِنُونَ بِاللّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ

 

sens approximatif du verset :

 

«Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier.»  An-Nissa, v.59

 

Mais dans une affaire de fiqh, où il est possible [qu'il ait divergence], cela n’entraîne pas de division entre les musulmans.

 

Par conséquent, parmi Ahl Sunna il y a le Hanafi, le Maliki et parmi eux le Shafi’i et le Hanbali et ils ne divergent pas, et toutes les louanges sont à Allah.

 

Et ils ne se divisent pas. Parce que ce sont des efforts relatifs au fiqh, qui sont fondés à partir des preuves.

 

Contrairement à la ’Aqīdah, leur ’Aqīdah est une.  

 

Les Hanbalis, Malikis, Shafi’i et  Hanafis, leur Aqīdah est une.  

 

Malgré qu’il y ait parmi leurs disciples ceux qui les ont opposés (c’est à dire les Imâms) dans la ’Aqīdah.

 

Ceci est présent chez les Hanbalis et parmi les Hanafis, Shafi’i et Malikis.

 

[Il ya ceux d'entre eux] qui se sont opposés aux Imams dans leur ‘Aqīdah.

 

Il ne leur est attribué (cette nomination) que dans le fiqh,  mais dans ’Aqīdah, ils s’opposent à eux.

 

Donc, ils ne sont pas considérés comme de [véritables] disciples des imams, parce qu’ils les ont suivis sur quelque chose, mais en opposition à quelque chose de plus important.

 

Ils s’y sont opposés sur quelque chose de plus important.

 

Donc, nous ne les considérons pas comme étant des disciples des imams alors qu’ils s’opposent à eux dans la ’Aqīdah.

 

Donc, c’est ce qui a fait que les savants tels que Al-Barbahari et d’autres nous ont mis à disposition la voie correcte qui est tirée du Livre d’Allah et la Sunna de Son Messager et la guidée des pieux predecesseurs, afin que les Musulmans la suive.

 

Et ceci fait partie du bon conseil envers Allah, Son Messager, Son livre, les Imams et l’ensemble des musulmans.

 

Mais si cette affaire était caché, et n’aurait pas été clarifiée, et que ces livres n’auraient pas été écrits, beaucoup de gens se seraient égarés.

 

Mais ces livres, et toutes les louanges sont à Allah, sont des bienfaits venant d’Allah تعالى.

 

Et une preuve sur sa création, afin que ce qui doit vivre vivra, et détruit ce qui doit être détruit, par des preuves claires.

 

Na’am.

 

Extrait d’un cours donné par le cheikh, explication de sharh as Sunna de l’imam al Barbahari رحمه الله.

Traduit par minhaj sunna

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 14:53
Les qualités d’un responsable d’association (audio)

 

Question :

 

Nous voulons – bi idhni Allah - mettre en place une association au Maroc dont le but sera l’appel au Coran et à la Sounna selon la compréhension des pieux prédécesseurs, se désavouant du sectarisme et des sectaires ainsi que de toutes les erreurs dont nos savants salafis nous ont mis en garde.


Sachant que nous voulons que cette association soit organisée dans toutes ses spécificités et activités, l’un d’entre nous sera chargé des affaires officielles [administratives] tandis qu’un autre sera chargé de la trésorerie et ainsi de suite, la question – qu’Allah vous préserve – est : quelle sont la façon et la manière de nommer et choisir les responsables de l’association ?

 

Réponse :

 

Premièrement,

 

je ne connais pas assez les marocains pour choisir ceux qui participeront avec vous à gérer cette association.

 

Ma connaissance des gens du Maroc est faible bien que la plupart de ceux que nous connaissons soient des gens de bien.

 

Mais je ne connais rien de leurs capacités de gestion et je n’ai pas les moyens d’en savoir plus sur ce qui les entoure et leurs parcours scientifiques.
 

Deuxièmement,

 

je vois que vous décrivez le plan sur lequel sera basée cette association y compris la liste des membres et notamment de la direction.
 

Troisièmement,

 

exposer ce plan à quelqu’un dont vous avez confiance en la pratique religieuse et la fiabilité parmi ceux qui sont auprès de vous où à l’étranger comme dans le royaume (Arabie Saoudite) par exemple.

 

Et de mon côté, rien ne m’empêche d’étudier cela avec ceux que vous choisirez.
 

Quatrièmement,

 

l’accord des autorités.

 

Le Maroc est un pays musulman dont le gouverneur est musulman in cha Allah et il y a sous son autorité des gens musulmans eux aussi et respectables.

 

Il est donc indispensable d’obtenir l’accord des autorités pour cette association.
 

Et Allah est le garant du succès !

 

Traduit par l'équipe d'Al Bounyane

diffusion.albounyane.com

 

ما هي الطريقة لاختيار المسيرين لجمعية هدفها الدعوة على الطريقة السلفية؟
السؤال : 
السؤال التاسع من المغرب يقول السائل
نود بإذن الله القيام بتأسيس جمعية بالمغرب هدفها الدعوة إلى الكتاب والسنة على فهم السلف الصالح مع البراءة من الحزبية وأهلها وكل المخالفات التي يحذرنا منها مشايخنا السلفيون ، والسؤال حفظكم الله بما أننا نريد أن تكون هذه الجمعية منظمة لكل اختصاصاتها ومهامها فواحد منا يتكلف بالأمور الرسمية والآخر بأمانة المال وهكذا فما هي الطريقة والكيفية لانتداب واختيار المسيرين للجمعية؟

الجواب : أولا: أنا لا أعرف أهل المغرب معرفة تامة تمكنني من اختيار رجال يسهمون معكم في تسيير أعمال هذه الجمعية فمعرفتي بالرجال المغاربة قليلة وإن كان الكثير مما نعرفهم فضلاء ، لكن لا أدري عن خبرتهم الإدارية ولا أتمكن من التعمق في نواحيهم أو مسالكهم العلمية
ثانيا: أرى أن تضعوا المنهج الذي تسير عليه هذه الجمعية وضمنه اختيار الموظفين ومنهم الإداريون
ثالثا: عرض هذا المنهج على من تثقون بدينه وأمانته عندكم أو في أقطار أخرى كالمملكة مثلا ولا مانع لدي من النظر مع من تختارون
رابعا: إقرار ولي الأمر فالمغرب دولة مسلمة وحاكمها مسلم إن شاء الله وهناك رجال أيضا تحت إمرته أيضا مسلمون وفضلاء فلابد من موافقة ولي الأمر على هذه الجمعية والله الموفق

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 20:46
Mérite de serrer la main

Question 3 :

 

Eminences Cheikhs, y a-t-il un Hadith authentique que le salut et serrer la main à un groupe de musulmans, fait que les péchés tomberont comme les feuilles tombent d'un arbre ?

 

S'il y a un Hadith dans ce sens, prière de m'en informer.

 

Réponse 3 :

 

Il a été authentiquement rapporté dans le Sahîh d'Al-Boukhârî :

 

Que l'on a dit à Anas ibn Mâlik (Qu'Allah soit satisfait de lui) : Est-ce que se serrer la main existait parmi les compagnons du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ?

Il répondit : Oui.
 

Il a également été rapporté par Al-Barrâ' ibn `Azib d'après lui (Qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"Si deux Musulmans se rencontrent en se serrant la main, Allah leur pardonnera leurs péchés avant qu'ils ne se séparent"

Rapporté par l'imam 'Ahmad, Abou Dâwoud, At-Tirmidhî, Ibn Mâdja ainsi que d'autres.

 

D'autres Hadiths ont été rapportés se renforçant les uns les autres, relativement au fait que se serrer la main est une raison du pardon (un moyen d'expier les péchés) des péchés qui s'envolent tels que le feuillage des arbres, tels que le Hadith :  

 

"Lorsqu’un croyant rencontre un autre croyant, lui adresse le salâm (salut islamique), lui prend la main et la lui serre, ses péchés s’envolent comme le font les feuilles des arbres."

Rapporté par At-Tabarânî dans son ouvrage "Al-Awsat" (Le Médian) parmi les Hadiths rapportés par Houdhayfa (Qu'Allah soit satisfait de lui).

 

En outre, il a été rapporté par Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :  

 

"Lorsque le musulman serre la main de son frère, ses péchés s'éparpillent comme les feuilles des arbres."

Rapporté par Al-Bazzâr, nous vous conseillons de consulter l'ouvrage "At-Targhîb et At-Tarhîb" (Incitation et intimidation) de l'érudit Al-Moundhirî, il vous sera bénéfique.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 3 de la Fatwa numéro (21683)

(Numéro de la partie: 24, Numéro de la page: 113)

traduit par alifta.net

 

 فضل المصافحة
س 3: فضلاء المشائخ: هل ورد حديث صحيح فيما يخص إلقاء السلام والمصافحة على جماعة من الإخوة يسقط الذنوب كأوراق الشجر ؟ فإن ورد ذلك فأود إطلاعي على الحديث
ج 3: ثبت في ( صحيح البخاري ): أنه قيل لأنس بن مالك رضي الله عنه: هل كانت المصافحة في أصحاب رسول الله صلى الله عليه وسلم؟ قال: نع وعن البراء بن عازب رضي الله عنه قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

 ما من مسلمين يلتقيان فيتصافحان إلا غفر لهما قبل أن يفترقا  خرجه الإمام أحمد وأبو داود والترمذي وابن ماجه

وغيرهم. وجاءت أحاديث يقوي بعضها بعضًا في كون المصافحة سببًا في محو الذنوب كما يتحات ورق الشجر، كحديث

  إن المؤمن إذا لقي المؤمن فسلم عليه وأخذ بيده فصافحه تناثرت خطاياهما كما يتناثر ورق الشجر

 خرجه الطبراني في (الأوسط) من حديث حذيفة رضي الله عنه وعن أبي هريرة رضي الله عنه، أن النبي صلى الله عليه وسلم قال

 إن المسلم إذا صافح أخاه تحاتت خطاياهما كما يتحات ورق الشجر

 رواه البزار . وعليك بمراجعة (الترغيب والترهيب) للحافظ المنذري ، فإنه مفيد
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الثالث من الفتوى رقم - 21683

(الجزء رقم : 24، الصفحة رقم: 113)

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 18:15
La véritable fraternité islamique (audio-vidéo)

Par Allâh ! 

 

Cette division à laquelle sont confrontés beaucoup de pays et de sociétés est dûe en grande partie à la non application des règles de la véritable fraternité islamique entre les croyants !

 

Et le plus grave dans tout ça, le plus triste, le plus désolant et absurde est que cette division, ce manque de cohésion est présent chez les gens de la Sunnah authentique (pure) et ceci remplit de joie et satisfait les ennemis (de la voie prophétique) pendant que les gens de la vérité se préoccupent les uns des autres !

 

Le respect du caractère sacré du mouslim est absent ou extrêmement négligé, les personnes ne respectent pas les droits de leurs frères alors que ceci est obligatoire en vérité comme ceci est clairement établi dans les textes de la révélation (Le Coran et la Sunnah).

 

Ne regarde pas comment agit untel ou untel avec toi, ni comment il agit envers toi mais plutôt prends en compte et applique ce qu'Allâh t'ordonne !

 

C'est ça la justice et c'est ainsi qu'agissent les croyants (véritables).

 

Comme l'a dit le Cheikh de l'islam ibn Taymiyyah رحمه الله تعالى :

 

"Les gens dela Sunnah sont les plus savants des gens et les plus miséricordieux envers les autres.

Ils sont ceux qui connaissent le mieux la législation islamique et ceux qui manifestent le plus de miséricorde envers les autres."

 

Pourquoi donc ?

 

Parce qu'ils agissent et se comportent avec les autres en suivant fidèlement ce que leur dictent la législation islamique, ce qu'ils ont appris et retenu du Coran et de la Sunnah du prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Aussi lorsqu'on leur cause un tort ou une injustice ils y font face en se comportant avec justice. 

 

Car on ne résoud pas une injustice par une autre injustice mais on y réplique en faisant preuve de justice.

 

Tout comme on réplique à l'ignorance par la science, à l'innovation et aux passions par le suivi scrupuleux dela Sunnah.

 

Voilà ce que nous ordonne la législation islamique et c'est ainsi que nous devons être.

 

Traduit par @Audio_Sunnah

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 16:59
Je ne suis pas obligé d'accepter ton conseil (audio-vidéo)

 

Les frères demandent au sujet de celui qui répond : « Je ne suis pas obligé » lorsqu’on lui clarifie une question, il répond : « Je ne suis pas obligé » (d’accepter ton conseil).

 

Si tel est le cas lorsque tu lui clarifies la vérité avec ses preuves et en retour il dit : « Je ne suis pas obligé (d’accepter cela de toi) » alors qu’est ce qui l’oblige ?!

 

Qu’est ce qui l’oblige ?

 

Allah dit :

 

 وَمَا كَانَ لِمُؤۡمِنٍ۬ وَلَا مُؤۡمِنَةٍ إِذَا قَضَى ٱللَّهُ وَرَسُولُهُ ۥۤ أَمۡرًا أَن يَكُونَ لَهُمُ ٱلۡخِيَرَةُ مِنۡ أَمۡرِهِمۡۗ وَمَن  يَعۡصِ ٱللَّهَ وَرَسُولَهُ ۥ فَقَدۡ ضَلَّ ضَلَـٰلاً۬ مُّبِينً۬ا

 

"Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident." (Al-Ahzab 33:36)

 

Et Il dit :                     

 

وَمَآ ءَاتَٮٰكُمُ ٱلرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَہَٮٰكُمۡ عَنۡهُ فَٱنتَهُواْ‌

 

"Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en." (Al-Hashr 59:7)

 

Par ailleurs Il dit :

 

فَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ مَا ٱسۡتَطَعۡتُمۡ وَٱسۡمَعُواْ وَأَطِيعُواْ

 

"Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, écoutez et obéissez." (At-Taghaboun 64:16)

 

De même Il dit :

 

يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓاْ أَطِيعُواْ ٱللَّهَ وَأَطِيعُواْ ٱلرَّسُولَ

 

"Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager." (An-Nissa 4:59)

 

Et d’autres versets que ceux-là.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Quiconque m’obéit a certes obéi à Allah et quiconque me désobéit a certes désobéi à Allah ».

(Al-Boukhari 9/25)

 

Donc si tu vas clarifier la question à la personne avec ses preuves tirées du Qur’an et de la Sounnah qui établissent clairement la question sans aucune ambiguïté, et que par la suite le seul moyen qu’il trouve pour s’opposer à toi est de dire : « Je ne suis pas obligé (d’accepter ce que tu me dis) » alors sache que c’est une personne des passions.

 

Cependant, s’il a une preuve éminente tirée du Livre d’Allah ou de la Sounnah du Messager صلى الله عليه وسلم, alors ne t’impatiente pas avec lui, (plutôt) regarde sa preuve.

 

Peut-être que la preuve est solide mais pas l’interprétation qu’il s’en fait.

 

Auquel cas clarifie lui, et s’il refuse après que clarification lui ait été faites, soutenue par la Parole d’Allah et d’autres versets, puisque la meilleur explication du Qur’an est le Qur’an, après cela il y a le Hadith, (et de-même) la meilleure explication de la Sounnah est la Sounnah (elle-même), et après cela il y a les paroles des compagnons et par la suite les différents idiomes des arabes, ce qui est connu du langage parlé des arabes et leur poésie, car en effet la poésie est le moyen de préservation de la langue arabe tel que l’a déclaré 'Abdoulah Ibn ‘Abbas رضي الله عنهما.

 

Donc, si tu lui as clarifié par la suite en utilisant les paroles du Prophète صلى الله عليه وسلم, celles de ses compagnons رضي الله عنهم et qu’il continue de rejeter (ton avis), alors aucun stratagème ne servira.

 

Aucun stratagème ne te servira !

 

C’est devenu aujourd’hui un moyen d’obstination qui est utilisé par tous ceux qui souhaitent agir selon leur propre jugement et s’opposer aux gens de la Sounnah, (ainsi ils disent) : « Je ne suis pas obligé ».

 

Telle est l’affaire d’Aboul-Hassan (Al-Maribi).

 

Nous n’avons entendu cela que de lui.

 

Tu pourrais lui clarifier la vérité avec preuves, et succession d’arguments, qu’il te dirait : « Je ne suis pas obligé ».

 

Alors qu’est ce qui t’oblige ?!

 

Est-ce une révélation qui t’es particulièrement adressée que tu veux pour cette affaire ?

 

Cela n’arrivera jamais.

 

Le Livre d’Allah est récité par tous ceux qui le récitent et la Sounnah est lue par tous ceux qui la lisent devant nous et ainsi nous jugeons par eux deux.

 

Soit la preuve est dans le Qur’an et la Sounnah, et cela est le plus haut niveau en matière de preuve, ou la preuve est basée selon la (bonne) compréhension, et cela est le niveau suivant, et finalement nous examinons les paroles des gens de science, parmi les compagnons du Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم.

 

Est-ce en accord avec ta compréhension ou en accord avec la mienne?

 

Quelle que soit la compréhension correcte, il est obligatoire de s’y référer.

 

Quelqu’un peut-il être plus raisonnable que cela Ô les frères ?

 

Si les paroles des Salafs dans leur explication du Livre d’Allah et de la Sounnah de Son Messager démontrent que ce sur quoi tu es est la vérité, alors je suis avec toi.

 

Et si elles confirment que ce sur quoi je suis et ce à quoi je t’appelle est la vérité, alors il t’est obligatoire de craindre Allah et d’abandonner cette parole (« Je ne suis pas obligé »).

 

La vérité te contraint, et il t’est obligatoire de l’accepter.

 

وَمَا كَانَ لِمُؤۡمِنٍ۬ وَلَا مُؤۡمِنَةٍ إِذَا قَضَى ٱللَّهُ وَرَسُولُهُ ۥۤ أَمۡرًا أَن يَكُونَ لَهُمُ ٱلۡخِيَرَةُ مِنۡ أَمۡرِهِم

 

"Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir." (Al-Ahzab 33:36)

 

Tant que nous sommes sur ce sujet, il y a une phrase plus audacieuse que celle-ci.

 

Certains d’entre eux disent : « Les paroles des Salafs sont accessoires ».

 

Donc ta parole, est-il obligatoire de la prendre ?!

 

Les paroles des Salafs, ils les considèrent comme accessoires.

 

La compréhension des Salafs est secondaire, et ta compréhension ?!

 

(Il dit) : « Notre compréhension est ce que nous sommes obligé de prendre, quant à la compréhension des Salafs, non, c’est accessoire ».

 

Même si à travers la compréhension des Salafs il y a ce que le Messager d’Allah  صلى الله عليه وسلم et ses compagnons  رضي الله عنهم nous ont obligés de prendre.

 

Il a dit :

 

« Ce sur quoi je suis aujourd’hui et mes compagnons »

(At-Tirmidhi authentifié par Sheykh Al-Albani n°2641)

 

Donc ce sur quoi étaient le Prophète  صلى الله عليه وسلم et ses compagnons, est la religion, et après lui, ce sur quoi étaient les compagnons sous le commandement des califes bien-guidés, est la religion, et après eux ; ce sur quoi étaient le reste des compagnons du Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم, c’est également la religion.

 

Après eux, il y a ce sur quoi étaient les Imams des Tabi’in et les meilleurs des Tabi’in, tels que les grands élèves des compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم, c’est la religion.

 

Après eux, il y a ce sur quoi étaient les Imams du Athar, tels que Malik, les deux Soufyan, les deux Hamad, Al-Awza’i, Shou’ba, Ahmad et Ach-Chafi’i ainsi que leurs semblables, c’est aussi la religion.  

 

Ainsi, ce sur quoi ils n’étaient pas n’est pas la religion, et par conséquent, nous n’y accordons aucune considération, et nous ne pouvons l’accepter de quiconque, (aussi longtemps) que cela s'oppose à ce sur quoi ces individus exceptionnels étaient et ce jusqu’au Prophète  صلى الله عليه وسلم.

 

De fait, la parole : « Je ne suis pas obligé » est un coup porté à la poitrine de celui qui donne conseil et un moyen de le réfuter sans aucune espèce de preuve.

 

Traduit par Abdarrahman Abou Maryam

copié de sounnah-publication.blogspot.fr

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 17:48
Comment se comporter avec les non-musulmans ? (audio)

Au sujet de l’ordre du Messager d’Allâh صلّى الله عليه و سلّم : 

وخالق الناس بخلق حسن

"Et comporte toi envers les gens d’un bon comportement ".

 

Ce comportement : On dit que l’être humain est citadin par nature ; c’est-à-dire qu’il aime et est aimé.

 

Il lui est donc obligatoire d’échanger des biens et des bénéfices avec ses semblables ; Et pour cela il faut qu’il prenne soin d’eux avec quelque chose qui va le rapprocher d’eux et vont le rapprocher de lui.

 

Une indication de cela est donnée dans la parole du Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم :

 

الأرواح جنود مجندة ما تعرف منها ائتلف وما تناكر منها اختلف

 

"Les âmes sont des régiments : celles qui se reconnaissent mutuellement s’accordent et celles parmi elles qui s’opposent les unes aux autres ne s’accordent pas."

Rapporté par Mouslim.

 

Il nous reste à voir : quelle est la règle du bon comportement ?

 

Fait partie du bon comportement : la véracité dans les paroles, la préservation des dépôts, tenir ses promesses, s’acquitter des pactes, le bon voisinage, l’obéissance et le maintien des liens familiaux, la bonne parole, répondre aux salutations et d’autres choses encore qui sont connues chez les musulmans.

 

La règle de cela est la parole du Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم :

 

من أحب أن يزحزح عن النار ، ويدخل الجنة ، فلتأته نيته وهو يؤمن بالله واليوم الآخر ، وليأت إلى الناس الذي يحب أن يؤتى إليه

 

"Celui qui veut être écarté de l’Enfer et entrer au Paradis que sa mort arrive alors qu’il croit en Allâh et au Jour Dernier et qu’il fasse aux gens ce qu’il aime qu’on lui fasse".

Rapporté par Mouslim.

 

Cette phrase est donc la règle à observer dans le bon comportement avec tes semblables, Ô serviteur d’Allâh, qu’ils soient musulmans ou non-musulmans !

 

Même les non-musulmans, il nous a été ordonné de ne pas nous en prendre à leur argent ou à leur honneur ou à leur personne qu’ils vivent parmi nous ou que nous vivions parmi eux car dans les deux cas il y a entre eux et nous un pacte.

 

Le premier cas :

 

Il y a entre eux et nous le pacte de nos gouverneurs, ils sont donc protégés par le pacte de l’Islam.

 

(Le deuxième cas) :

 

Tandis que ceux chez qui nous vivons, chez qui nous sommes résidents, ceux-là nous ont fait confiance.

 

Ils regardent les biens de notre religion et comment nous nous comportons envers eux en fonction de cela.

 

Il y avait beaucoup de pays qui se sont convertis à l’Islam lorsqu’ils ont vu les biens de l’Islam et le bon comportement des musulmans avec eux.

 

Ils se sont donc convertis en masse.

 

Ils voient chez les musulmans l’équité, l’intégrité, la probité, le respect des pactes, le bon voisinage, la véracité dans les paroles et d’autres encore parmi les bienfaits de l’Islam.

 

وخالق الناس بخلق حسن

"Et comporte-toi envers les gens avec un bon comportement".

 

 Traduit par Mehdi Abou 'Abdir-Rahmân Al-Maghribî

 

Explication en arabe du hadith complet

 

D'après Abou Dhar Al Ghifari رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:

 

« Pratique la taqwa d'Allâh où que tu sois, fais suivre le péché par une bonne action car elle va l'effacer et comporte toi avec les gens avec un bon comportement »

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1987 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

 

عن أبي ذر الغفاري رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم

اتق الله حيث ما كنت وأتبع السيئة الحسنة تمحها وخالق الناس بخلق حسن 

(رواه الترمذي في سننه رقم ١٩٨٧ و حسنه الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 17:47
Le statut de se lever pour accueillir un invité (vidéo)

Question : 

 

Ô cheikh les gens ont pris pour habitude de se lever pour l’invité lorsqu’ils l’accueillent, quel est le jugement de se lever dans ce cas, sachant que le prophète (paix et salut sur lui) a interdit cela et qu’il le détestait ?

 

Est-ce que ceci entre dans la glorification ?      

 

Réponse :  

 

Ô mon frère ce n’est pas ainsi, le fait de se lever pour accueillir l’invité et le saluer est permis, il n’y a pas de problème à cela.

 

Le prophète (paix et salut sur lui) a dit aux habitants de Médine (Ansars) :

 

« levez-vous pour accueillir votre chef » c’est-à-dire Saᶜd Ibn Mouᶜâdh.

 

-Le fait d’accueillir l’invité et de le saluer, il n y a pas de problème à cela.

 

-Ce que le prophète (paix et salut sur lui) a interdit est de se lever pour une personne alors qu’elle est assise, et que les gens viennent et se mettent debout pour elle en lui faisant face.

 

Ceci n’est pas permis, cela fait partie des actes des romains et des perses.

 

Sauf si la personne a besoin de surveillance et de sécurité, -soyez attentifs- si le gouverneur a besoin de surveillance, il n’y a pas de mal à cela.

 

Quant au fait de se lever pour lui par glorification alors qu’il est assis, ceci n’est pas autorisé.  

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 21:38
Comment reconnaître l'amour de ton frère ?

Un sage fut questionné :

 

Comment reconnaître l'amour de ton frère ?

 

Il répondit :

 

- il partage ma tristesse
- cherche après moi
- corrige mes défauts
- pardonne mes écarts
- me rappelle d'Allah.

 

Il lui fut dit :

 

Comment lui rendre cela?

 

Il répondit : 

 

Invoque Allah pour lui en son absence.

 

Traduit par twitter.com/IbnRamzan

 

سئل حكيم :كيف تعرف ود أخيك ؟

فقال

يحمل همي

ويسأل عني

ويسد خللي

ويغفر زللي

ويذكرني بربي

فقيل له : وكيف تكافئه ؟

قال : أدعو له بظهر الغيب

Cheikh Mohammad Ibn Ramzân Al-Hadjiri - الشيخ محمد بن رمزان الهاجري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 03:18
Conseil donné par l'imâm Rabî' al-Madkhali حفظه الله (audio)

 

Je recommande à moi-même ainsi qu'à tous les musulmans et en particulier les salafiyin, la crainte d'Allah جل وعلا et de se cramponner au câble d'Allah جل وعلا et la fraternité entre les salafiyin plus particulièrement, et l'indulgence et l'entraide dans la bienfaisance et la piété, et l'éloignement de ce qui cause les divergences, qu'Allah vous bénisse, car cela salit leur prêche et leur image et réjouit leurs ennemis.

 

Donc je recommande aux salafiyin la crainte d'Allah (piété) جل وعلا et le désir ardent à l'amour, la fraternité, la miséricorde et la sympathie entre eux et l'éloignement de ce qui cause les divergences, et celui qui commet une erreur parmi les salafiyin on ne le proclame pas mais plutôt ceux qui ont des raisons saines et des connaissances authentiques le conseillent avec sagesse et bonne exhortation.

 

Et je conseille en particulier mes frères en Grande-Bretagne à la fraternité avec leurs frères salafiyin du Koweït, de l'Arabie Saoudite, de l'Egypte et du Soudan et dans le reste du monde musulman, et si leur vient une venue du Koweït ou autre, qu'ils les accueillent avec tout le respect et la fierté et qu'ils n'aient peur de personne, et il n'y a pas de peur in shâ Allah, qu'Allah vous bénisse, ainsi c'est le shaytân qui vous fait peur et vous fait craindre untel ou untel, alors n'ayez pas peur si ce n'est d'Allah جل وعلا et respectez-vous les uns les autres, et respectez vos frères koweïtiens qui ont fait d'énormes efforts dans l'établissement de votre prêche et sa propagation ainsi que son soutien, alors ne reniez pas ce bien, qu'Allah vous donne la réussite et guide vos pas, qu'Allah vous bénisse et unissent vos coeurs et éloigne de nous et vous tout mal.

 

Et que la prière et le salut d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم sa famille et ses compagnons.

 

Cette parole a émané de moi la nuit du 7 du mois de Shawwal 1435.

 

Et j'insiste vis à vis des frères qui se bombardent en ce moment et qui s'échangent des mauvaises paroles entre eux, qu'ils craignent Allah جل وعلا et qu'ils aient honte de ces manières détestables, il n'y a ni patience, ni indulgence, alors que le prêche salafi est fondé sur ces choses, la patience, l'indulgence, l'endurance et ainsi de suite, donc si quelqu'un fait une erreur ne le réfute pas, tais-toi et conseille le en privé, délaissez ces querelles, ayez honte vis à vis d'Allah جل وعلا et respectez vous les uns les autres, et ne salissez pas ce prêche salafi avec ces mauvaises querelles, craignez Allah vis à vis de vous même et de ce prêche

 

Et que la prière d'Allah soit sur notre prophète, sa famille et ses compagnons.

 

Traduit par Abû Zayd ´Abdullah Mayer al Faransy

la nuit du 7 du mois de Shawwal 1436 correspondant à la nuit du 24 juillet 2015

 

بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله، والصلاة والسلام على رسول الله وعلى آله وصحبه ومن اتبع هداه. أما بعد
فإني أوصي نفسي والمسلمين جميعًا والسلفيين خاصة بتقوى الله تبارك وتعالى، والاعتصام بحبل الله عز وجل، والتآخي بين السلفيين خاصة، والتلاحم والتعاون على البر والتقوى، والبعد عن أسباب الخلاف -بارك الله فيكم-؛ لأن هذا يشوِّه دعوتهم ويشوه صورتهم ويُفرح أعداءهم. فأوصي السلفيين بتقوى الله تبارك وتعالى، والحرص الشديد على التحاب والتآخي والتراحم والتعاطف فيما بينهم، والبعد عن أسباب الخلاف، ومن يخطئ من السلفيين لا يُشهَّر به، وإنما يُنصح؛ ينصحه ذوي العقول السليمة والمعرفة الصحيحة، ينصحونه بالحكمة والموعظة الحسنة
وأوصي إخواني خاصة في بريطانيا أن يتآخوا مع إخوانهم السلفيين في الكويت وفي المملكة العربية السعودية وفي مصر والسودان وفي سائر أنحاء العالم الإسلامي، وإذا جاءهم وفد من الكويت أو من غيره فليستقبلوه بكل احترام واعتزاز، ولا يخافوا من أحد، فليس هناك خوف إن شاء الله -بارك الله فيكم-، فالشيطان يخوِّفكم ويرعبكم من فلان وفلان، فلا تخافوا إلا الله تبارك وتعالى، واحترموا بعضكم بعضًا، واحترموا إخوانكم الكويتيين الذين لهم جهود عظيمة في تأسيس دعوتكم ونشرها وتشجيعها وتأييدها، فلا تتنكروا لهذا المعروف. وفقكم الله وسدد خطاكم وبارك فيكم وألَّف بين قلوبكم، وصرف عنا وعنكم كل سوء
وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وصحبه وسلم... هذا الكلام صدر مني في ليلة السابع من شوال من عام ألف وأربعمائة وست وثلاثين
أؤكد على الإخوان الذين يتراشقون هذه الأيام ويتبادلون الكلمات السيئة فيما بينهم أن يتقوا الله، وأن يخجلوا من هذه التصرفات السيئة، ليس هناك صبر وليس هناك حلم وليس وليس! والدعوة السلفية تقوم على هذه الأسس: الصبر والحلم والتحمل وإلى آخره، فلو أخطأ أحد ما يُرد عليه -بارك الله فيكم- اسكت وانصحه فيما بينك وبينه. فاتركوا هذه المهاترات، استحوا من الله عز وجل، واحترموا بعضكم بعضًا، ولا تشوهوا هذه الدعوة السلفية بهذه المهاترات السيئة، اتقوا الله في أنفسكم وفي هذه الدعوة
صلى الله على نبينا محمد وعلى آله وصحبه وسلم

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 13:44
Utiliser l'argent du chômage pour l'étude de la science religieuse et la hijra (audio)

Question posée le lundi 20 juillet 2015 à Cheikh Âdil Mansour (traduction rapprochée) :

 

Il y a ici en France un organisme étant responsable des chômeurs de France, et qui donne à ces chômeurs une somme mensuelle avec des conditions et parmi les conditions les plus importantes ce qui suit : 

 

1- Il est obligatoire au chômeur de faire des efforts dans sa recherche d'emploi. 

2- Il est obligatoire au chômeur d'accepter ce que l'organisme lui propose comme travail si elle en a trouvé un pour lui. 

3- Le chômeur à le droit à 5 semaine de vacances soit 35 jours dans l'année et il lui est obligatoire de prévenir l'organisme lorsqu'il prend ces vacances, sachant que s'il en prend plus sans en informé l'organisme il sera radié de la liste des demandeurs d'emploi et donc, ne percevra plus cette somme mensuelle .

4- Il est obligatoire au chômeur de remplir un formulaire chaque mois par le biais du site internet de l'organisme pour actualiser sa demande d'emploi en répondant à quelques questions lui étant posé pour être sûre qu'il soit toujours à la recherche d'un emploi et respecte les conditions. 

 

Ma question cheikh, beaucoup de frères et soeurs partent étudier dans des pays arabes sans en informer l'organisme et d'autres font la hijra en utilisant et vivant de cette somme mensuelle sans droit et sans respecter les conditions.

 

Quel est le jugement de ceci ainsi que votre conseil ? 

 

Qu'Allah vous préserve. 

 

Réponse :

 

Les musulmans sont ceux qui respectent leurs conditions.


Il est obligatoire d'être fidèle aux engagements et aux contrats.

 

Le mensonge, ainsi que la fraude envers eux dans le but de toucher cet argent ne sont donc pas permis.

 

Celui qui questionne :

 

Qu'Allah vous récompense de la meilleure façon, Ô notre cheikh. 

 

Est-ce que cet argent est licite ? 

 

Réponse :

 

Tout bien (argent) qu'une personne a pris sans motif valable religieusement ou pour une raison interdite par la religion est haram (interdit) et non halal (licite). 

 

Celui qui questionne :

 

Qu'Allah vous préserve. 

 

بسم الله الرحمن الرحيم

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته أحسن الله إليكم
 فضيلة الشيخ, توجد في فرنسا منظمة، و هي مسؤولة عن معطلي فرنسا. فتعطي لهؤلاء المعطلين مبلغا شهريا، لكن بشروط و أهمها ما يلي
1)

يجب على المعطل أن يجتهد في البحث عن العمل
2 )

 يجب على المعطل أن يقبل ما تعرض له المنظمة من العمل إن وجدت عملا
3 )
يستحق المعطل خمسة أسابيع من عطلة (أي 35 يوما) في السنة. و يجب عليه أن يبلغ المنظمة حينما يريد أن يأخذ هذه العطلة، علما بأن إذا أخذ المعطل أكثر من خمسة أسابيع دون أن يبلغ المنظمة، يستحق أن يلغى من قائمة المعطلين الذين يستحقون مبلغا شهريا
4 )
  يجب عليه تعبئة استمارة كل شهر عبر موقع إنترنت المنظمة، مبينا أنه ما زال يبحث عن عمل و يجيب على بعض الأسئلة المطروحة له، كي تتأكد المنظمة أن المعطل يلتزم بالشروط
فالسؤال شيخنا: كثير من الإخوة و الأخوات يذهبون لطلب العلم في البلدان العربية دون إخبار المنظمة و آخرون يهاجرون آخذين هذا المبلغ الشهري بغير حق، دون أن يحترموا هذه الشروط
فما حكم ذلك؟ و ما نصيحتكم لهؤلاء؟
بارك الله فيكم

الشيخ : وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته المسلمون عند شروطهم ويجب الوفاء بالعهود والعقود  ولا يجوز الكذب عليهم والاحتيال لاخذ الاموال
السائل : جزاكم الله خير الجزاء يا شيخنا و هل هذا المال حلال؟
الشيخ : كل مال اخذه الانسان من غير حق شرعي وكان منهيا عنه فهو محرم غير حلال
السائل : حفظكم الله

 

   

 

Question posée le mardi 21 juillet 2015 à Cheikh Badr Ibn Mohamed Al-Badr Al-'Anzy (Traduction rapprochée) :

 

Il y a ici en France un organisme étant responsable des chômeurs de France, et qui donne à ces chômeurs une somme mensuelle avec des conditions et parmi les conditions les plus importantes ce qui suit : 

 

1- Il est obligatoire au chômeur de faire des efforts dans sa recherche d'emploi. 

2- Il est obligatoire au chômeur d'accepter ce que l'organisme lui propose comme travail si elle en a trouvé un pour lui. 

3- Le chômeur à le droit à 5 semaine de vacances soit 35 jours dans l'année et il lui est obligatoire de prévenir l'organisme lorsqu'il prend ces vacances, sachant que s'il en prend plus sans en informé l'organisme il sera radié de la liste des demandeurs d'emploi et donc, ne percevra plus cette somme mensuelle .

4- Il est obligatoire au chômeur de remplir un formulaire chaque mois par le biais du site internet de l'organisme pour actualiser sa demande d'emploi en répondant à quelques questions lui étant posé pour être sûre qu'il soit toujours à la recherche d'un emploi et respecte les conditions. 

 

Ma question cheikh, beaucoup de frères et soeurs partent étudier dans des pays arabes sans en informer l'organisme et d'autres font la hijra en utilisant et vivant de cette somme mensuelle sans droit et sans respecter les conditions.

 

Quel est le jugement de ceci ainsi que votre conseil ? 

 

Qu'Allah vous préserve. 

 

Réponse :

 

و عليكم السلام و رحمة الله و بركاته

 

Nul doute qu'il ne convient pas au musulman de prendre de l'argent sans droit, surtout si cet argent est basé sur le mensonge, la tromperie et la triche.

 

Ainsi il convient au musulman d'être véridique dans ses transactions, qu'il recherche de l'argent licite et s'éloigne de l'argent illicite.

 

Celui qui questionne :

 

بارك الله فيكم و في علمكم

 

   

Par le frère Ja3far Abu Salih, qu'Allah le préserve, étudiant à l'université Um al-Qura de Mekkah. 

 

Cheikh Abou Abbâss Âdil Mansour - الشيخ أبي العباس عادل منصور

Cheikh Badr Ibn Mohamed Al-Badr Al-'Anzy - الشيخ بدر بن محمد البدر العنزي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة