compteur de visite

Catégories

6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 19:14
Etrangeté excessive de l'islam vers la fin des temps

Question :

 

Il fut authentiquement rapporté d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans un long Hadith :

 

"Hâtez-vous avant que ne surviennent des périodes de troubles et de tentations telles les lambeaux de ténèbres nocturnes.

L’homme s’y trouvera croyant le matin et mécréant le soir, ou croyant le soir et mécréant le matin.

Il vendra sa religion en contrepartie des biens éphémères de ce bas monde".

 

Quel est le sens de la mécréance dans ce Hadith?

 

Et comment se fait-il que la religion soit vendue?  

 

Réponse :

 

Il fut authentiquement rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit:

 

"Empressez-vous d'accomplir des œuvres pies, avant que ne surviennent des troubles obscurs tels la nuit noire."

 

L'ordre "hâtez -vous" signifie "empressez-vous de faire des bonnes œuvres ".  

 

"Empressez-vous d'accomplir des œuvres pies, car il y aura des troubles aussi noirs qu'une nuit très sombre, où l'homme se réveillera croyant et se retrouvera le soir mécréant, et le soir il est croyant et se réveillera mécréant ;

Il fera un troc de sa religion contre les biens du bas monde "

 

Le sens de ce Hadith est que l'étrangeté de l'Islam s'intensifiera tellement que l’homme s’y trouvera croyant le matin et mécréant le soir, ou au contraire, il se trouvera croyant le soir et mécréant le matin.

 

Il vendra sa religion en contrepartie des biens éphémères de ce bas monde, et ce en proférant des paroles ou en entreprenant des actions qui l'entachent d'incrédulité, rien que pour rechercher son intérêt ici-bas.

 

A titre d'exemple, il se peut qu'il soit le matin croyant et quelqu'un vient lui dire : "blasphème Allah", ou: "blasphème le Messager d'Allah", ou: "Abandonne la prière et on te donnera en contrepartie tel ou tel", ou: "Prends pour licite la fornication ou la consommation de l'alcool et on te donnera en contrepartie tel et tel".

 

S'il y consent, il aura ainsi vendu sa religion contre quelques profits passagers de ce bas monde et finira par devenir, le lendemain matin ou même le soir de ce même jour, incrédule.

 

Il se peut de même qu'on lui dise: "Abandonne les croyants pour rejoindre les infidèles et on te donnera en contrepartie tel et tel", ce qui le tente à s'allier aux incrédules et devenir un de leurs partisans, voire de leurs auxiliaires, et ce en contrepartie des richesses qu'ils lui offriront.

 

C'est ainsi qu'il deviendra un des alliés des infidèles et des ennemis des croyants.

 

En effet, nombreux sont les types d'apostasie et ils sont généralement motivés par la convoitise des biens éphémères de ce bas monde et leur préférence au bonheur à l'Au-delà.

 

C'est ce qui explique pourquoi le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit:  

 

"Il vend sa religion contre les biens de ce bas monde."

 

Dans ce même contexte, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit, selon une variante:

 

"Hâtez-vous de faire les bonnes actions avant d'en être empêchés par l'une de ces sept choses auxquelles vous devez vous attendre:

- Une pauvreté qui vous fait oublier (de les faire).

- Une richesse qui vous rend arrogant.

- Une maladie ruinant votre santé.

- Une vieillesse affaiblissant votre esprit.

- Une mort mettant fin à vos jours.

- L'arrivée du faux Messie et c'est le pire de ce que peut vous cacher l'avenir.

- L'arrivée de l'Heure et «l’Heure sera plus terrible et plus amère.»".

 

Pour conclure, il incombe au croyant de se hâter à accomplir de bonnes œuvres et de se mettre en garde car il risque de se voir éprouvé par la mort subite, inattendue, il risque d'être mis à l'épreuve par une maladie qui épuise ses forces et l'empêche de travailler, ou par une vieillesse qui arrive à grands pas, ou par toute autre épreuve.

 

C'est pourquoi, l'homme doit tirer profit de sa vie, de sa santé et de sa raison, et ce en accomplissant de bonnes œuvres avant que la voie ne lui soit barrée tantôt par des épreuves telles la maladie ou autres, tantôt par la convoitise des biens de ce bas monde, l'amour voué à cette vie d'ici-bas, la préférence de cette vie à celle de l'Au-delà, cette vie de ce bas monde qui ne cesse d'être enjolivée par les ennemis d'Allah et les partisans de l'incrédulité et de l'égarement.

 

(Numéro de la partie: 28, Numéro de la page: 192 à 194)

traduit par alifta.net

 

بيان اشتداد غربة الإسلام في آخر الزمان
ثبت عن النبي صلى الله عليه وسلم في حديث طويل

((يصبح الرجل مؤمناً ويمسِي كافراً، ويمسِي الرجل مؤمناً ويصبح كافراً، يبيع دنيه بعرض من الدنيا قليل))

ما المقصود بالكفر في الحديث وكيف يكون بيع الدين؟1

لقد ثبت عنه صلى الله عليه وسلم أنه قال: ((بادروا بالأعمال فتناً كقطع الليل المظلم)) بادروا بالأعمال يعني الصالحة

((فتناً كقطع الليل المظلم، يصبح الرجل فيها مسلماً ويمسي كافراً، ويمسي مؤمناً، ويصبح كافراً، يبيع دينه بعرض من الدنيا قليل))2

المعنى أن الغربة في الإسلام تشتد حتى يصبح المؤمن مسلماً، ثم يمسي كافراً، وبالعكس يمسي مؤمناً، ويصبح كافراً، يبيع دينه بعرض من الدنيا، وذلك بأن يتكلم بالكفر، أو يعمل به من أجل الدنيا، فيصبح مؤمناً ويأتيه من يقول له: تسب الله وتسب الرسول، تدع الصلاة ونعطيك كذا وكذا، تستحل الزنا، تستحل الخمر، ونعطيك كذا وكذا فيبيع دينه بعرض من الدنيا، ويصبح كافراً، أو يمسي كذلك أو يقولوا: لا تكن مع المؤمنين نعطيك كذا وكذا لتكون مع الكافرين، فيغريه بأن يكون مع الكافرين وفي حزب الكافرين، وفي أنصارهم، حتى يعطيه المال الكثير فيكون ولياً للكافرين، وعدواً للمؤمنين، وأنواع الردة كثيرة جداً، وغالباً ما يكون ذلك بسبب الدنيا، حب الدنيا وإيثارها على الآخرة؛ لهذا قال: ((يبيع دينه بعرض من الدنيا)) وفي لفظ آخر

((بادروا بالأعمال الصالحة، هل تنتظرون إلا فقراً منسياً أو غنىً مطغياً، أو موتاً مجهزاً، أو مرضاً مفسداً، أو هرماً مفنداً، أو الدجال شر غائب ينتظر، أو الساعة فالساعة أدهى وأمر))3

المؤمن يبادر بالأعمال، يحذر قد يبتلى بالموت العاجل، موت الفجأة قد يبتلى بمرض يفسد عليه قوته، فلا يستطيع العمل، يبتلى بهرم، يبتلى بأشياء أخرى، على الإنسان أن يغتنم حياته وصحته وعقله، بالأعمال الصالحات، قبل أن يحال بينه وبين ذلك تارة بأسباب يبتلى بها، من مرض وغيره، وتارة بالطمع في الدنيا، وحب الدنيا، وإيثارها على الآخرة، وتزيينها من أعداء الله، والدعاة إلى الكفر والضلال
[1] من أسئلة حج عام 1415هـ، شريط 49/ 9
[2] أخرجه مسلم كتاب الإيـمان، باب الحث على المبادرة بالأعمال برقم 118
[3] أخرجه الترمذي في كتاب الزهد، باب ما جاء في المبادرة بالعمل برقم 2306

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 19:11
Rendre le «salâm»

Moi je Iui passe Ie salâm et il ne me répond pas.

C'est à dire : par message.

 

J'ai dit :

 

Lorsque je lis ton salam, je te répond verbalement pour avoir encore plus de récompenses.

 

Et l'adoration est basée sur la prononciation et non sur l'écrit.

 

Donc moi j'ai répondu à ton salam même si je n'ai rien écrit.

 

قال: أنا ألقي عليك السلام ولا ترده. يعني على الخاص في كتابة الرسائل الفورية
قلت: إذا قرأت سلامك فأنا أرده لفظاً، لأكسب أجر التلفظ به، والتعبد إنما هو باللفظ لا بالكتابة. فأنا أرد سلامك وإن كنت لا أكتب شيئاً

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 18:15
La femme qui s'assoit avec la famille de son mari en sa présence

Question :

 

Quel est le jugement concernant la femme qui s'assoit avec la famille de son mari en sa présence durant le déjeuner ou le dîner, ainsi que les parents et les frères tous réunis, sachant qu'elle couvre tout son corps sauf son visage et ses mains ?

 

Qu'Allâh vous bénisse.

 

Réponse :

 

Le fait de se réunir autour du repas n'est pas gênant, à condition que ce ne soit pas autour d'une seule table, et que les femmes soient d'un côté et les hommes de l'autre, même si c'est dans un même endroit.

 

Mais qu'ils se réunissent autour d'une même table, alors cela n'est absolument pas permis, parce qu'il lui est impossible de manger sans montrer son visage et si elle devait le dévoiler en présence du beau frère ou l'oncle de son mari ou quelqu'un qui s'y apparente, Al-Fitna (la séduction) aura lieu, et ne néglige point quelque chose du mal.

 

Combien d'hommes sont sous l'illusion qu'une fitna ne se produira pas entre lui et sa belle soeur, mais le chaitan suscite la séduction entre les deux.

 

Regarde les paroles de la créature la plus sage Mohammed عليه الصلاة والسلام quand il a dit :

 

"Il vous est interdit d'entrer dans [les endroits où se trouvent] des femmes..."

 

Et c'est une phrase d'avertissement.

 

"Il vous est interdit d'entrer dans [les endroits où se trouvent] des femmes,

Ils dirent (les compagnons) : Ô Messager d'Allâh que dis-tu du Hamw (beau-frère)?

Il a dit عليه الصلاة والسلامAl-Hamw (le beau-frère) c'est la mort".

 

C'est à dire : fuis-le comme tu fuis la mort.

 

Et ceux qui disent qu' Al-Hamw (le beau-frère) est inévitable tout comme la mort, ceci est faux, car tout le monde sait que cette expression (Al-Hamw - le beau-frère, c'est la mort) a pour visée l'éloignement, et que le Prophète عليه الصلاة والسلام l'a considéré comme la mort et qu'il faut absolument le fuir,  parce que Al-Hamw -est le proche du mari- et lorsqu'il est chez l'un de ses proches, on ne le rejette pas, ainsi il ne se gêne pas d'ouvrir la porte et d'entrer.

 

Il faut donc être prudent et la femme encore plus, et qu'elle soit consciente surtout des insufflations du chaitan.

 

Silsilat Al-Likaâ Al-Maftouh - Al-Likaâ Al-Maftouh (40)

 Traduit par Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

حكم أكل المرأة مع إخوة زوجها في سفرة واحدة

السؤال : ما حكم أن تجلس زوجة اﻷ‌خ مع العائلة في أوقات معينة كالغداء أو العشاء مع العلم أن زوجها موجود معنا، وأن الوالد والوالدة واﻹ‌خوان كلهم معنا ولكنها تغطي جميع جسدها ما عدا الوجه والكفين فقط، بارك الله لكم وبارك عليكم؟

الجواب : نرى أن اجتماع العائلة على الطعام ليس فيه بأس، ولكن ﻻ‌ يكونوا في سفرة واحدة، بل يكون النساء في جانب والرجال في جانب، ولو كان المكان واحداً
أما كونهم يجلسون على سفرة واحدة فﻼ‌ نرى ذلك إطﻼ‌قاً؛ ﻷ‌نه ﻻ‌ يمكن أن الواحدة تأكل بدون أن تكشف وجهها، وإذا كشفت وجهها عند أخ زوجها، أو عند عمه، أو ما أشبه ذلك، حصلت الفتنة، وﻻ‌ تحقرن من الشر شيئاً، كم من إنسان يستبعد كل البعد أن تقع فتنة بينه وبين زوجة أخيه ولكن الشيطان قد ينزغ بينهم
انظر إلى كﻼ‌م أحكم الخلق
عليه الصلاة والسلام لما قال

«إياكم والدخول على النساء»

 وهذه الجملة تحذير

«إياكم والدخول على النساء». قالوا: يا رسول الله! أرأيت الحمو؟ قال: «الحمو الموت»

 والمعنى: فِرَّ منه كما تفر من الموت، وأما من قال: الحمو الموت أي: ﻻ‌ بد منه، فهذا غلط، كل الناس يعرف أن المقصود من هذه العبارة هو التنفير، وإنما جعله الرسول عليه الصلاة والسلام بمنزلة الموت، وأنه يجب الفرار منه؛ ﻷ‌ن الحمو -وهو قريب الزوج- إذا دخل على بيت قريبه ﻻ‌ يستنكر الناس ذلك منه، وهو أيضاً ﻻ‌ يخجل إذا فتح الباب ودخل، فيجب الحذر من أقارب الزوج، وأن تكون المرأة منهم على حذر، و أن تخشى من نزغات الشيطان
المصدر: سلسلة اللقاء الشهري - اللقاء الشهري40

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 18:11
Les conflits entre les gens

Question 6 :

 

Quel est l’avis religieux sur la dispute, les conflits et les rixes entre les gens ?

 

Renseignez-nous en détails, et dites-nous quel est l’avis religieux sur celui qui commet une transgression contre quelqu'un ?

 

Réponse 6 :

 

Tout musulman doit respecter les règles des bonnes mœurs, et de la bienfaisance, en traitant les musulmans dans les limites prescrites par la charia, c’est à dire qu’il ne commette aucune transgression contre autrui, que ce soit une atteinte portée contre le sang, les biens, la dignité ou autres, conformément aux paroles divines :  

 

"Et ne transgressez pas. Allah, (en vérité,) n’aime pas les transgresseurs." (sourate La table servie verset 87)

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 6 de la Fatwa numéro ( 8130 )

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 139)

copié de alifta.net


النزاع والخصومة مع الناس
س 6: ما حكم النزاع والخصومة والمضاربة مع الناس ؟ أفيدونا بالتفصيل، وما الحكم إذا اعتدى على أحد؟
ج 6 : على المسلم الالتزام بمكارم الأخـلاق وحسن العشرة في معاملة المسلمين، وذلك في حدود مـا شرعه الله، فلا يعتدي على أحد بدم أو مال أو عرض أو غيرها؛ لقوله تعالى

وَلاَ تَعْتَدُوا إِنَّ اللَّهَ لاَ يُحِبُّ الْمُعْتَدِينَ
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال السادس من الفتوى رقم - 8130

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 139)

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 23:41
Comment se comporter face à celui qui nous boycotte plus de 3 jours ? (audio-vidéo)

 

Questionneur :

 

Il est mentionné qu'il n'est pas permis à l'Homme de boycotter son frère plus de trois jours.

 

Si une personne vient, a tendu sa main, l'a saluée et a essayé de parler avec lui mais que la seconde personne a refusé est-ce normal ?

 

Réponse :

 

Si cela est vrai, "C'est comme si tu les nourrissais avec des cendres chaudes" (1).

 

C'est à dire comme (si) tu jetais dans son oeil de la cendres chaudes.

 

Quant à toi, accomplis tes obligations et ce que tu as à faire (dans le fait de lui passer le salâm, tendre ta main, etc).

 

Questionneur :

 

Combien de fois dois je recommence cette action ?

 

Cheikh :

 

Toutes les fois que tu réitères, se multiplie la récompense pour toi et s'alourdit pour lui le fardeau.

 

Questionneur :

 

Qu'Allah te récompense par un bien.

 

(1) Hadith en question :

وعن أبى هريرة رضي الله عنه أن رجلاً قال‏

 يا رسول الله إن لى قرابة أصلهم ويقطعونى، وأحسن إليهم ويسيئون إلى، وأحلم عنهم ويجهلون على‏!‏

فقال‏:‏ لئن كنت كما قلت فكأنما تسفهم المل ولا يزال معك من الله تعالى ظهير عليهم ما دمت على ذلك

‏‏(‏رواه مسلم‏)‏ وقد سبق شرحه في "باب صلة الأرحام"‏.‏

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com


السائل : ذكر أنه لا يجوز للإنسان هجر أخيه أكثر من ثلاث أيام ،فإذا جاء هذا الانسان ومد يده بدّه يسلم عليه وحاول يتكلم معه ورفض الثاني ايش يسوي ؟
الشيخ : اذا صح هذا فكأنما تسفه المل يعنى كانك ترمى فى عينه الرماد فانت قم بواجبك وما عليك
السائل : كم مرة أعيد هالشغلة مثلا ؟
الشيخ : كل ما تعيد بيتضاعف عليك الاجر واشتد عليه الوزر
السائل : جزاك الله خيرا

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 13:03
Parmi les comportements à adopter lors des visites

D'après 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

 

« Lorsque l'un de vous visite son frère et s'assoit auprès de lui alors qu'il ne se lève pas (*) tant qu'il ne lui a pas demandé la permission ».
(Rapporté par Abou Cheikh et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°182)

 

(*) C'est à dire pour s'en aller.

 

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم

إذا زار أحدكم أخاه فجلس عنده فلا يقومن حتى يستأذنه
(رواه أبو الشيخ و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٨٢)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 21:00
Un ami qui t'aide à obéir à Allah

« Si tu as un ami qui t'aide à obéir à Allah, accroche toi à lui, car se faire un ami est difficile et le quitter est facile. »

 

"إذا كان لك صديق يعينك على الطاعة فشد يديك به فإن اتخاذ الصديق صعب ومفارقته سهل"

 

[Hiliya al-Awliya 4/101]

 

Imam Mohamed ibn Idrys Ach-Châfi'y - الإمام محمد بن إدريس الشافعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 16:07
Les hommes qui posent trop de questions sur les épouses des frères (audio)

 

Question d’un frère :

 

Un jour nous avons parlé du fait de ne pas parler des qualités de son épouse devant autrui car cela peut lui mettre une certaine jalousie dans le cœur, par exemple se dire : « Si mon épouse était comme ça ou comme ci ».

 

Certains frères posent trop de questions sur l’épouse.

 

Par exemple un frère va demander la nationalité de l’épouse ou l’âge et pleins d’autres questions qui ne les regardent pas.

 

Comment doit-on se comporter avec ces frères-là et quelle est l’explication de la parole du Messager صلى الله عليه و سلام :

 

« Parmi la perfection de l’Islam d’une personne est de délaisser ce qui ne la regarde pas ».

 

Tfadal Cheikh

 

Réponse :

 

La personne qui a posé les questions a appliqué les adab (bons comportements) de la question en disant : «Un jour nous avons parlé...», il n’a pas dit : «Vous avez dit...» ; BaarakALlahou fiha.

 

Ensuite elle (la personne qui pose la question) dit : certains frères posent trop de questions sur l’épouse.

 

Je pense ALlahou a’lem, reprenez-moi si je me trompe, il veut dire par là (que c’est) pendant la mouqabala. 

 

(Cheikh Tchalabi lit les réponses des administrateurs)

 

Non (il parle) des amis, en privé entre frères.

 

(Cheikh Tchalabi demande des précisions)

 

Donc ce n’est pas comme dans la mouqabala d’après ce que j’avais compris. 

 

Et je pense que ceux qui posent des questions pareilles sont de deux sortes :

 

1.Ou bien c’est quelqu’un qui veut comprendre, qui se dit qu’il peut peut-être aider en quelque chose

2.Et il y a des gens qui posent des questions seulement par curiosité

 

Et ne pas poser de questions serait mieux à cause du hadith, qu’a cité ici la personne, du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

من حسن إسلام المرء تركة ما لايعنيه

 

«Parmi la perfection de l’Islam d’une personne est le fait de délaisser ce qui ne la regarde pas».

 

Que je sache moi maintenant ton épouse si elle est française ou allemande ou yougoslave etc, ça ne m’ajoute rien, et si je ne vais pas savoir cette chose ça ne va rien me retrancher (cela ne va rien m’enlever), ni dans mon din (religion) ni dans ma piété.

 

Donc ce sont des choses que la personne devrait éviter sauf s’il y a lieu de poser cela. 

 

Par exemple quelqu’un me dit : «Je voudrais venir faire hijra (émigration : quitter une terre de mécréance pour une terre d’Islam) dans votre pays, qu’est-ce que vous me conseiller ?»

 

C’est bien ici de lui demander : «Quelle est la nationalité de ton épouse ?».

 

(Par exemple) Pour savoir si elle algérienne, de lui dire : «C’est mieux d’aller (s’installer) un peu proche de sa famille (ou dans) la ville où elle est née.»

 

(Dans ce cas), si j’ai demandé sa nationalité, c’est pour un but.

 

Mais juste demander comme ça sans but, il vaut mieux éviter إن شاء الله تعالى et ça rentre dans la perfection de l’Islam.

 

Plus la personne ne cherche pas à comprendre et ne pose pas de question sans but, plus son Islam est parfait, plus elle est mieux que la personne qui pose des questions et demande beaucoup.

 

ALlahou 3azza wa Djal a’lem

 

(L’administrateur apporte une précision) :

 

Le frère demande s’il est permis de citer les qualités de son épouse devant d’autres frères ?

 

Quel est le jugement de cela ?

 

Réponse :

 

Naam, ce n’est pas interdit s’il sait qu’il ne risque pas d’attraper un mauvais œil ou quelque chose comme ça.

 

Et le hadith, vous le connaissez tous, dans le Sahih AL Boukhari et je pense même dans le Sahih Moslim, ce qu’a rapporté Aïsha radhiya ALlaho 3anha :

 

11 femmes se sont réunies et chacune a commencé à dire : « voilà comment est mon mari, voilà ce qu’il fait quand il rentre, voilà comment il est de caractère… », les 11 femmes.

Et à la fin, le Prophète صلى الله عليه و سلام a dit à Aïsha :

 

«Je suis pour toi comme Abou Zar3 était pour Oummou Zar3» 

(sauf que je ne te divorce pas car l’autre avait divorcé son épouse). (1)

 

Et le Prophète صلى الله عليه و سلام, qui est témoin ici, n’a pas dit que ce qu’elles ont fait c’était haram (illicite), il n’a pas dit qu’elles ne devaient pas s’assoir comme ça et parler.

 

Si quelqu’un parle de son épouse en disant par exemple qu’elle sait cuisiner, il n’a rien dit de mal.

 

Ou qu’une femme dise de son mari par exemple qu’il travaille dans tel endroit ou qu’il n’aime pas aller travailler ou je ne sais pas quoi, ce n’est pas interdit.

 

Ou par exemple qu’il cuisine bien ou qu’il aide dans la cuisine, ce n’est pas interdit. 

 

Il faut juste voir si ce qu’on va dire ça peut être la cause d’un mauvais œil ou ça ne peut pas l’être, d’après la personne avec qui on discute بإذن الله تعالى.

 

(1) Note du webmaster : Voir le hadith

 

Paltalk lors des questions/réponses - avril 2015 

Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 07:25
La maladie d'Ibliss : le nationalisme (vidéo)

C'est pour cela qu' Ibliss lorsqu'il lui a été demandé de se prosterner pour Adam.

 

Qu'a t'il dit ? 

أَنَا۟ خَيۡرٌ۬ مِّنۡهُ خَلَقۡتَنِى مِن نَّارٍ۬

 

« Je suis meilleur que lui ; tu m'as crée [de quoi ?] de feu. » (sourate Al-A'raf verset 12)

 

« Je suis meilleur que lui car je suis arabe » ; 

« Je suis meilleur que lui car je suis Qorayshî » ;

« Je suis meilleur que lui car je suis Hâshimî »

« Je suis meilleur que lui car je suis Qabalî »

 

« Je suis meilleur que lui... »

 

Ceci est une maladie d'Ibliss et le refuge est auprès d'Allah.

 

Ceci est une maladie d'Ibliss même si la personne grandit au sein d'une société qui prépare l'élève à un tel sens, il fait parti des obligations légiférées à la personne responsable de faire en sorte de détruire cet édifice du faux.

 

[faire en sorte de quoi ?] de détruire cette chose.

 

La fraternité n'est que :

إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ

« certes les croyants sont des frères »

 

La fraternité de la foi, non la fraternité du territoire, non la fraternité de l’organisation, non la fraternité du parti, non la fraternité de la tribu (clan), non la fraternité... Non !

 

 

Certes la véritable  fraternité est à travers l'amour en Allâh.

 

Cheikh Mohammad Outhmân Al Anjari - الشيخ محمد عثمان العنجري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 18:04
Rappel sur les fréquentations (audio)

 

Question d’un frère :

 

Par rapport aux fréquentations, certains salafs s’isolaient, ils ne fréquentaient pas beaucoup de personnes...

 

Est-il bien de ne pas fréquenter beaucoup de personnes pour se préserver, pour s’éloigner des problèmes et autres, ou faut-il obligatoirement avoir des fréquentations ?

 

بارك الله فيكم

Tfadal Cheikh

 

Réponse :

 

Le Prophète صلى الله عليه و سلام a dit : 


المؤمن الذي يخالط الناس و يصبر على أذاهم خير من الذي لا يخالط الناس و لا يصبر على أذاهم

خْرَجَهُ ابن مَاجَهْ بإسنادٍ حسَنٍ

 

«Celui qui fréquente les gens et patiente (c’est-à-dire endure) est mieux que celui ne fréquente pas les gens et ne patiente pas».

Hadith Hassan rapporté par Ibn Mâjah

 

Il صلى الله عليه و سلام a dit : 

 

المؤمن القويُّ خيْر وأحبُّ إلى الله من المؤمن الضعيف وفي كلّ خير

واه مسلم في ‏‏صحيحه‏

 

«Le musulman fort est mieux que le musulman faible et dans les deux il y a du khir (bien) ».

Hadith Sahih rapporté par Mouslim

 

Ce qu’il faudrait savoir, c’est que ça dépend de la personne elle-même, de nous-même.

 

Ça dépend de nous et de la personne que l'on veut fréquenter.

 

Par exemple, si on est du genre fragile et que notre foi n’est pas bien travaillée, (que l') on n’a pas beaucoup de sciences, (que l') on a des choubouhat (ambiguïtés), dans ce cas ça devient obligatoire de ne pas fréquenter les gens de mal, et les gens de choubouhat et les gens des sectes.

 

Ça devient même interdit de les fréquenter car tu n’es pas vacciné et ils vont te prendre facilement.

 

Dans ce cas, ce qui serait bien et même obligatoire, c’est de fréquenter des gens qui sont ma sha-a ALlah , des gens de sciences, des étudiants en sciences (religieuses).

 

A la rigueur, si ce ne sont pas des étudiants, ce sont des gens qui aiment la science, qui aiment les savants, qui aiment les salafs, qui aiment les livres des salafs, qui aiment les dourouss (enseignements) des salafs, etc

 

Mais si par contre c’est une personne de mal, il faut l’éviter au maximum.

 

C’est pour ça que le Prophète صلى الله عليه و سلام a dit dans un hadith authentique :

 

« l’exemple de celui qui fréquente quelqu’un de bien et de celui qui fréquente quelqu’un de mal, c’est comme le ferronnier et celui qui vend du musc. » (1)

 

Celui qui vend du musc

 

Quand tu le fréquentes ou tu vas chez lui, il a un petit magasin, tu rentres chez lui et tu t’assois. 

Que va-t-il se passer ?

 

-Ou bien tu vas lui acheter un parfum ma sha-a ALlah, donc tu sors avec un parfum ma sha-a ALlah dans ta poche que tu vas utiliser

 

-Ou bien c’est lui qui va t’en donner il te dit : « Tiens prend un peu fi sabili ALlah » ou bien même il te dit : « Essaye ce parfum » ou alors il t’en met un peu sur ta main ou sur ta barbe

 

-3e cas : ni il t’en vend ni il t’en donne, mais tu sors avec une bonne odeur car tu étais assis avec quelqu’un qui vend du parfum et du musc

 

Donc obligatoirement tu auras du parfum sur toi.

 

Et quand tu vas chez toi, on va te dire ma sha-a ALlah quelle bonne odeur !

 

Et la mauvaise fréquentation, c’est comme le forgeron

 

Le forgeron :

 

-Ou bien il va brûler tes vêtements

 

-Ou bien tu vas partir en ayant inhalé (respiré) son odeur répugnante.

 

Quand tu arrives à la maison on te dit : «C’est quoi cette mauvaise odeur.»

 

Regarde seulement quand tu t’assois avec des gens qui fument.

 

Quand tu vas à la maison on te dit : « Tu as fumé aujourd’hui ? »,

tu dis : « Non »

et on te dit : «Il y a l’odeur de la cigarette » donc tu t’es assis avec des gens qui fument la cigarette.

 

Donc c’est comme ça la bonne fréquentation et c’est comme ça la mauvaise fréquentation.

 

Ça veut dire que tu n’en sors pas indemne.

 

Si c’est la bonne fréquentation, ma sha-a ALlah tu sors gratifié.

 

Si c‘est la mauvaise fréquentation, tu sors comme une poule à qui on a enlevé quelques plumes ou bien un pigeon à qui on a enlevé quelques plumes.

 

Ça (n’a) pas (l’air) grave mais aujourd’hui quelques plumes, demain quelques plumes ensuite il ne pourra plus voler...

 

(1)D'après Abou Moussa Al Ach'ari (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:

 

« L'exemple du compagnon pieux et du mauvais compagnon est comme celui du vendeur de parfum et du forgeron.

Pour le vendeur de parfum, soit il va t'en donner, soit tu vas lui en acheter soit tu vas sentir de lui une odeur agréable.

Et pour le forgeron, soit il va brûler ton habit soit tu vas sentir de lui une mauvaise odeur ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5534 et Mouslim dans son Sahih n°2628)

 

عن أبي موسى الأشعري رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم

مَثَلُ الجليسِ الصَّالحِ والسَّوءِ كحاملِ المسكِ ونافخِ الكيرِ

فحاملُ المسكِ : إمَّا أن يُحذِيَكَ وإمَّا أن تبتاعَ منهُ وإمَّا أن تجدَ منهُ ريحًا طيِّبةً

ونافخُ الكيرِ : إمَّا أن يحرِقَ ثيابَكَ وإمَّا أن تجدَ ريحًا خبيثةً
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٥٣٤ و مسلم في صحيحه رقم ٢٦٢٨)

 

Réponse 257 donnée sur Paltalk lors des questions/réponses 

Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net


Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة