compteur de visite

Catégories

5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 20:24

Généralités sur le Coran

Qui sont les gens du Coran (أهل القرآن) ?

La douceur du Coran (audio)

Les exemplaires multicolores du coran (Rainbow Quran) : «Délaissez-cela !» (audio)

كلمة توجيهية لحفظة كتاب الله (dossier)

La signification des lettres séparées dans le coran

Le coran est la guérison des coeurs

Les versets du coran en phonétique (vidéo)

La différence entre le Coran traduit et le Coran en arabe

Une histoire touchante... La tragédie qui l'a amené au bonheur ! (audio)

L'impact du coran sur le coeur (audio)

Emprunter le mus’haf de la mosquée

Quelle est la différence entre : «moushaf» et «coran» ?

Sélection de certaines sourates du coran que l'on nomme «les sourates protectrices»

Brûler le coran, par inadvertance ou délibérément

Comment tirer profit du coran ?

Prendre un salaire pour enseigner le coran (vidéo)

La grande nouvelle - ٱلنَّبَإ ٱلۡعَظِيمِ

Si un mois passe sans que la personne n'ait clôturé la lecture du coran... (audio-vidéo)

Mérites de certaines sourates et de certains versets

Lire le coran sur son lit, dans la chambre à coucher

Lire le coran en étant allongé ou en étant dans une autre position

La méditation du coran

Réciter le coran pour gagner sa vie

La soumission et la fissuration des montagnes

"As-sab`al-mathânî" - السبــع المثانــي

Les ruses d'Iblis dans la lecture du coran

La lecture, l'étude et l'apprentissage du coran : la meilleure façon de se rapprocher d'Allâh تعالى

Le coran est la source du bonheur (audio-dossier-vidéo)

Tourner les pages du coran avec son doigt mouillé de salive

Les paraboles dans le coran (dossier)

La guérison par le coran (audio)

Celui qui fume et qui veut lire le coran

Cause de la révélation de la sourate 111 Al-Masad - سورة المسد

Ecouter le coran pendant que l'on fait autre chose

Lire le coran par ses sens traduits dans une autre langue que l'arabe

Etendre ses jambes face au coran

Le coran et son mérite (vidéo)

L’assemblage du coran sur une seule variante

Le coran a été révélé pour être médité

Ecrire des annotations sur le coran (audio)

Nous avons décoré le ciel le plus proche d'un décor : les étoiles (vidéo)

Ecouter le coran en lisant un livre

As-tu lu quelque chose du coran aujourd’hui ?

Eclairage autour de la sourate al 'asr (audio)

Le mérite de la lecture du coran (vidéo)

Que faire d'un exemplaire du coran dont les pages sont déchirées

Poser le coran par terre

Se voiler pour lire le coran ?

Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le coran et l’enseigne

Accrocher des versets du coran

Accrocher des versets du coran ou des hadiths sur les murs

Accrocher des versets du coran au mur (vidéo)

Utiliser le coran en sonnerie

Embrasser le coran

Embrasser le moushaf (audio)

Calligraphie de verset du coran (de la double attestation ou de la basmaLlâh) sous forme d'animal, de prieur, ...

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 20:23

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 20:22

Les lecteurs du Coran

La lecture et la méditation du Coran fait réaliser la médiocrité de ce bas-monde

Les jugements relatifs au moushaf électronique (audio-vidéo)

Lire le Coran depuis un téléphone s'il y a des masâhif dans la mosquée ?

La récitation à partir du Coran est-elle meilleure que celle par coeur ?

Est-ce que lire le Noble Coran rapidement est une chose interdite ?

Récitations coraniques (audio)

بدعة قراءة القُرآن جماعةً (dossier)

Pleurer à haute voix en récitant le Coran

Les règles de la récitation du Coran

Cheikh Abdoullah Al-Boukhâry récite la sourate Al-Isrâ' (audio)

Il n'y a pas une fois où des gens se réunissent dans l'une des maisons d'Allâh pour réciter le Livre d'Allâh...

Est-ce qu'il est meilleur de lire le coran la nuit ? (vidéo)

Rien n'est plus utile au coeur que la lecture du Coran

Ecouter une femme lire le coran

Celui qui récite certains versets sans les prononcer correctement

Ecouter du coran depuis une radio alors que l'on est aux toilettes (audio)

Mettre le coran et dormir (vidéo)

Récitation de Cheikh Al-’Outheymine رحمه الله au Haram de Mekka - نادر جدا الشيخ محمد بن عثيمين امام الحرم (audio)

La plus ancienne récitation du Coran enregistrée à la Mecque en 1885 (audio)

Préférence de certains récitateurs sur les autres dans la récitation du Coran

Certes nous avons entendu une récitation merveilleuse... (audio-dossier)

La récitation d'une sourate spécifique tous les soirs

Ecouter le coran dans la voiture (vidéo)

Lire le coran sans bouger les lèvres (audio)

La lecture du coran sans remuer les lèvres

Réciter le coran avec difficultés

Dire «sadaqAllâhul-'adhim - صدق الله العظيم» après la lecture du coran (audio-vidéo) 

L'expression «Allâh, Le Très Grand, a dit vrai (صدق الله العظيم)» que l'on dit après la récitation du Coran

Que dire après la lecture du Coran ?

Est-on récompensé lorsque l’on écoute le coran à la radio ? (audio)

L’ordre dans la récitation des sourates

Enjoliver la voix en récitant le coran

Ecouter le coran par l'intermédiaire de la radio

La lecture coranique de ‘Abd al-Bâssit ‘Abd As-Samad - عبدالباسط عبدالصمد

La récitation n’est que du bien

Est-ce que l'on doit réciter al-basmala (البسملة) au milieu de la sourate ?

La récitation du coran est-elle obligatoire ou bien recommandée ?

Dire "Al-Basmala" (بسم الله الرحمن الرحيم  - Au nom d'Allâh) lors du démarrage de récitation du coran à partir du milieu d'une sourate

Commettra-t-il des péchés celui qui ne maîtrise pas les règles de la récitation du coran ?

Réciter à partir du livre du coran ou par coeur ?

La lecture du coran enregistrée fait-elle fuire le diable ?

Lire sourate al-kâfiroun (سُوۡرَةُ الکافِرون) avant de dormir

Dire "Amin" (آمين) après la sourate al-fatiha

Réciter le coran selon la version de warch

Ta maison est-elle une étoile terrestre ?

Ecouter le coran récité par des innovateurs ?

Les deux lumineuses

Lire le coran en direction de la qibla

Celui qui lit 10 fois sourate al ikhlas

سُوۡرَةُ الفُرقان - Le discernement (vidéo)

Les sept lectures du coran (vidéo)

Sourate la fumée (vidéo)

Lire le coran ou écouter un récitateur à travers une cassette ?

Mettre une cassette de coran et ne pas y prêter attention

Emotion سُوۡرَةُ الاٴعرَاف (vidéo)

Pleurer pendant la récitation du coran (vidéo)

Le coran se prononce de sept façons différentes

Récitation émotion "sourate 39 - les groupes" (vidéo)

Profitez du remède que constitue sourate al-Fatiha (audio-vidéo)

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 20:21

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 20:20

Est-il permis d’expliquer (interpréter) le Coran en fonction uniquement de la langue (arabe) sans retourner (se référer) à la sunna ? (audio)

تأملات في سورة الغاشية (dossier-vidéo)

Explication du verset «Al-Koursî» - تفسير آية الكرسي (vidéo)

Le sens de la sourate Al-Fatiha - لمحة عن معاني سورة الفاتحة (dossier en arabe)

A la lumière de sourate Al-ikhlâs (vidéo)

Sourate At-Tawbah (سورة التوبة), sans la «Basmalah» ?

L’avis correct concernant «les miracles scientifiques» dans le Coran

Que désigne " bani israël " dans le coran ?

Comment comprendre le coran ?

«إِيَّاكَ نَعۡبُدُ وَإِيَّاكَ نَسۡتَعِينُ » (C’est toi que nous adorons et c’est toi que nous implorons aide)

La connaissance de l'istinbat

Connaissance des raisons pour lesquelles des versets ont été descendus (أسباب النزول -asbab an-nuzul)

La connaissance de l’abrogeant (الناسخ - annassikh) et de l’abrogé (المنسوخ - almansukh) et les raisons que cache l'abrogation

Pour quelles raisons le coran a-t-il été révélé par fragments ?

Parmi les diamants de la sourate adh-dhâriyâte - سُوۡرَةُ الذّاریَات (audio)

Perles dans le tafsîr de l'Imam Ibn Al-Qayyim رحمه الله

La sourate de la fatiha : Ses règles, mérites et enseignements (dossier)

L'explication simplifiée de la Fâtiha

Tafsir Sourate Al-Fatiha - تفسير الفاتحة

Explication de la sourate la secousse (سُوۡرَةُ الزّلزَلة - az-zalzalah)

Apprendre le Coran sans lire son interprétation

Le sens des propos de l'Imam Ash-Shâfi'î sur la sourate al-'asr - سورة العصر (vidéo)

Exégèse de la sourate «le temps» - سُوۡرَةُ العَصر (vidéo)

Matière de l'explication du coran (tafsir) – premier niveau (dossier)

Exégèse de la sourate Les Hommes - سُوۡرَةُ النَّاس

Commentaire de Ayat al-Koursi (vidéo)

Explication de la sourate Al Qâri'ah - (audio)

Les bienfaits de la sourate « La Royauté » (vidéo)

Concernant la lecture de la sourate al-mulk (la royauté) avant de se coucher pour se sauver du supplice de la tombe

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 12:06
Qui sont les gens du Coran (أهل القرآن) ?

Ce qui est voulu par le terme "Les gens du Qur'an" ce n'est pas ceux qui le mémorisent, le récitent et et etc..

 

Les gens du Qur'an, ce sont ceux qui le mettent en pratique, et ce, même s'ils ne l'ont pas mémorisé, ceux qui agissent par le Qur'an, selon ses commandements, ses interdits et ses limites : Ce sont ceux-là les gens du Qur'an.

 

Et ils sont les gens d'Allâh et ses privilégiés parmi Sa création.

 

Et ils sont les plus privilégiés.

 

Quant à celui qui mémorise le Qur'an, qui embellit sa récitation et prononce précisément les lettres mais ne respecte pas les limites alors celui-là ne fait pas partie des gens du Qur'an ni de ses privilégiés.

 

Mais il est seulement un ennemi d'Allâh et de Son Messager et un opposant au Qur'an.

 

Et les gens du Qur'an sont ceux qui l'utilisent comme preuve et ne font rien devancer sur lui et ils prennent de lui la jurisprudence, les règles/jugements et la religion.

 

Ce sont ceux-là les gens du Qur'an.

 

شرح كتاب العبوديّة Explication d'Al-3ouboudiya d'Ibn Taymiyya حفظه الله p.66

Traduit par Muhammad Abou Maher - @OoMeditationoO 

 Publié par paroles des gens de science أهل السنة والجماعة - t.me/Oomeditationo

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 14:08
Réviser le Coran par peur de l'oubli

Cheikh Al Islam Ibn Taymiyya a dit :

 

"L'oubli du Qur'ân fait partie des péchés"

 

Madjmou' Al Fatâwa tome 13, p.423

قال شيخ الإسلام ابن تيمية

فإن نسيان القرآن من الذنوب

مجموع الفتاوى ٤٢٣/١٣

On interrogea Cheikh Al Islam Ibn Taymiyya رحمه الله, au sujet d'un homme qui récite le Qur'ân par peur de l'oubli, et par espoir de la récompense ;

 

Est-il récompensé pour sa lecture en vue de l'étude et par peur de l'oubli, ou non ?

 

Un homme, parmi ceux que l'on affilie à la science, a mentionné que si le lecteur lit pour étudier par peur de l'oubli, il n'est pas récompensé, est-ce que sa parole est vraie ou non ?

 

Il répondit :

 

Au contraire, s'il lit le Qur'ân pour Allâh تعالى alors il est rétribué pour cela de toute façon, et ce même s'il vise par sa lecture le fait de le lire afin de ne pas l'oublier.

 

En effet, l'oubli du Qur'ân fait partie des péchés.

 

S'il vise avec le Qur'ân, l'accomplissement de ce qui lui est obligatoire comme la pérennité de sa mémorisation du Qur'ân, et l'éloignement de ce qui lui est interdit comme sa négligence au point de l'oublier, alors il aura certes visé l'obéissance à Allâh ; Comment ne serait-il donc pas rétribué ?!

 

D'après le Prophète صلى الله عليه وسلم, dans les deux authentiques, il dit :

 

"Révisez le Qur'ân car il s’échappe plus facilement des poitrines des hommes que ne le fait le chameau de ses liens"

 

Et il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Les mauvaises œuvres de ma communauté m'ont été exposées et parmi ses actes infâmes, il y a l'homme à qui Allâh a donné un verset du Qur'ân, et il en fut insouciant au point de l'oublier"

 

Et dans l'authentique de Muslim, d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم, il dit :

 

"Il n'y a pas un groupe de gens qui se rassemble dans une des maisons d'Allâh, récite le Livre d'Allâh, et l'étudie, sans que la miséricorde ne les enveloppe, que la sérénité ne descende sur eux, que les anges ne les encerclent et sans qu'Allâh ne les mentionne chez ceux qui sont auprès de Lui, et celui dont (le peu d'œuvres) l'a retardé, sa lignée ne le fera pas aller plus vite"

 

Et Allâh est Le plus Savant.

 

Madjmou' Al Fatâwa tome 13, p.423-424

Traduit par Oum Omayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

وسئل عن رجل يتلو القرآن مخافة النسيان ورجاء الثواب فهل يؤجر على قراءته للدراسة ومخافة النسيان أم لا ؟ وقد ذكر رجل ممن ينسب إلى العلم أن القارئ إذا قرأ للدراسة مخافة النسيان أنه لا يؤجر فهل قوله صحيح أم لا ؟

فأجاب : بل إذا قرأ القرآن لله تعالى فإنه يثاب على ذلك بكل حال ولو قصد بقراءته أنه يقرؤه لئلا ينساه فإن نسيان القرآن من الذنوب فإذا قصد بالقرآن أداء الواجب عليه من دوام حفظه للقرآن واجتناب ما نهي عنه من إهماله حتى ينساه فقد قصد طاعة الله فكيف لا يثاب . وفي الصحيحين عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال

 استذكروا القرآن فلهو أشد تفلتا من صدور الرجال من النعم من عقلها

 وقال صلى الله عليه وسلم

 عرضت علي سيئات أمتي فرأيت من مساوئ أعمالها الرجل يؤتيه الله آية من القرآن فينام عنها حتى ينساها

" وفي صحيح مسلم عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال

 ما اجتمع قوم في بيت من بيوت الله يتلون كتاب الله ويتدارسونه إلا غشيتهم الرحمة ونزلت عليهم السكينة وحفت بهم الملائكة وذكرهم الله فيمن عنده ومن أبطأ به عمله لم يسرع به نسبه

 والله أعلم

   

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 08:18
Lire le Coran depuis un téléphone s'il y a des masâhif dans la mosquée ?

S`il y a des masâhif dans la mosquée, alors il ne faut pas lire depuis le téléphone portable.

 

Et moi, je réprouve cela car le moushaf : On accomplit une adoration en le tenant et en le regardant, alors que le téléphone portable n'est pas ainsi.

 

Et il peut s'en suivre un délaissement des masâhif et leur abandon.

 

Explication de Oussoul Sunna de l'imam Ahmad, audio n°10

Traduit par Oum Omayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

حكم قراءة القرآن في الجوال في المسجد

قال الشيخ عبيد الجابري حفظه الله

إذا كان في المسجد مصاحف فلا ينبغي القراءة بالهاتف و أنا أكره ذلك لأن المصحف يتعبد بحمله و النظر فيه و الهاتف ليس كذلك و قد يترتب على ذلك هجران المصاحف و الزهد فيها

شرح أصول السنة للإمام أحمد شريط رقم 1

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 07:00
Les lecteurs du Coran

D'après Abdelmalik Ibn Umayr - qu'Allâh lui fasse miséricorde - il dit :

 

"On disait : Certes les gens aux esprits les plus perdurables sont les lecteurs du Qur'ân."

(Al-musannaf 'Ibn Abî Chayba 30577)

 

Et de même, la parole d'Ach-Cha'bî - qu'Allâh lui fasse miséricorde - :

 

"Celui qui lit le Qur'ân ne divague pas."

(Rapporté par Ibn Abî Duniya dans al-'omro wa ch-chayb 79)

 

Alors félicitations à celui à qui Allâh lui a fait honneur d'être parmi les lecteurs du Qur'ân.

 

Traduit par Oum Omayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

قَرَأَةُ الْقُرْآنِ

عن عبد الملك بن عمير رحمه الله قال

«كَانَ يُقَالُ : إنَّ أَبْقَى النَّاسِ عُقُولاً قَرَأَةُ الْقُرْآنِ»

المصنف لابن أبي شيبة - 30577

ومثله قول الشعبي رحمه الله

«من قرأ القرآن لم يخرف»

رواه ابن أبي الدنيا في العمر والشيب - 79

فهنيئا لمن أكرمه الله بأن كان من قرأة القران

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 22:50
Les jugements relatifs au moushaf électronique (audio-vidéo)

Question :

 

Est-il meilleur de lire depuis le moushaf sur le téléphone portable ou depuis le moushaf papier connu, quelle est la différence ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Il n'y a pas de différence entre eux, ils sont tous Qur'ân.

 

La lecture sur le moushaf (papier) est préférable car le moushaf est élaboré à cet effet et est d'une écriture plus claire, il est prioritaire sur la lecture depuis le téléphone portable.

 

Et la lecture depuis le téléphone portable est autorisée.

 

Traduit par Oum Omayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

هل الأفضل القراءة من المصحف الورقي أم من المصحف الموجود في الجوال

السؤال : هل القراءة في مصحف الجوال أفضل أم في المصحف – يعني المصحف الورقي المعروف ، وما الفرق ؟

الجواب : لا فرق بينهما ، كله كتابة للقرآن ، فقراءتها من المصحف أولى ، لأن المصحف معدٌ لذلك وأوضح كتابة ، فهو أولى من القراءة من الجوال ، والقراءة من الجوال جائزة

 

Question :

 

Les Smartphones (ou les téléphones intelligents) ont vu une large diffusion dans la communauté musulmane.

 

Des applications mobiles à caractère religieux y sont installées, telle la possibilité de lire le Coran intégralement.

 

Si le Coran est ouvert sur le Smartphone, prend-t-il le même statut juridique que le moushaf (Coran habituel) ?

 

S’il en est ainsi, celui qui lit à partir du Smartphone aurait-il la même rétribution que celui qui lit à partir de la version imprimée du moushaf ?

 

Est-il permis de l’emmener avec soi dans les toilettes ?

 

Est-il permis à celui qui est en état d’impureté rituelle de le toucher ?

 

Qu’Allâh vous récompense de la meilleure manière.

 

Réponse de Cheikh Farkouss :

 

La louange est à Allâh, le Souverain des mondes ; que les éloges d’Allâh et Son salut soient pour celui qu’Il a envoyé comme miséricorde pour les univers, sa famille, ses Compagnons et ses frères jusqu’au Jour de la Rétribution.

Cela dit :

 

Il convient de définir, selon l’usage moderne, le moushaf par : L’ensemble des outils matériaux qui réunissent le noble Coran dont le classement des versets et des sourates conformément à l’aspect ou au modèle unanimement adopté par la communauté islamique durant le khalifat de ‘Outhmân ibn ‘Affân رضي الله عنه.

 

La précédente définition montre qu’elle englobe tous les types de moushaf ; qu’il soit ancien, comme la version imprimée, usuelle et composée de feuilles et de lettres écrites sur les deux couvertures du livre, ou moderne, comme le moushaf téléchargé sur les puces électroniques et les CD-ROM.

 

Cette dernière catégorie englobe aussi les points saillants qu’on utilise par l’aiguille du braille dans l’écriture sur un papier spécial ; C’est un moushaf propres aux non-voyants.

 

En effet, même si le moushaf électronique est doté de certaines caractéristiques différentes de la composition et des lettres utilisées dans la version papier, il ne prend le même statut juridique que le moushaf papier qu’après avoir démarré le téléphone et que les versets coraniques stockés dans la mémoire du moushaf électronique deviennent apparente.

 

Dès lors que le moushaf électronique s’affiche dans sa forme lisible, la récitation qu’on y fait est pareille à celle faite sur la version papier du moushaf, du point de vue de la rétribution mentionnée dans le hadith marfoû‘ d’Ibn Mas‘oûd رضي الله عنه :

 

«Celui qui lit une lettre du Livre d’Allâh, une bonne action lui sera accordée ; Et la bonne action sera multipliée par dix ; je ne dis pas que «Alif lâm mîm» constitue une seule lettre ; mais “Alif” est une lettre, “lâm” est une lettre et “mîm” est une lettre.» (1)

 

Ainsi que le hadith marfoû‘ de ‘Abd Allâh Ibn Mas‘oûd رضي الله عنه :

 

«Quiconque veut se réjouir à connaître qu’il aime Allâh et Son Envoyé, qu’il lise alors le moushaf.» (2)

 

Et autres hadiths authentiques qui mentionnent le mérite de la récitation répétitive du Coran.

 

Il est interdit de faire entrer aux toilettes l’appareil ou le téléphone portable au moment où les versets coraniques y sont affichés, sans qu’il en soit nécessaire ou qu’on en besoin à le faire.

 

Il est interdit aussi de le toucher par une impureté ou de la mettre sur lui ou de le souiller, car le caractère sacré du Coran reste dans son état effectif quand le téléphone est allumé et les versets, ainsi que les sourates, y sont affichés.

 

Les jugements d’interdiction ci-dessus ne sont pas valables à propos moushaf électronique s’il est éteint et n’affiche pas les versets sur son écran.

 

Dans ce cas, il n’est plus considéré comme un moushaf et n’implique pas les jugements relatifs au moushaf dans sa version papier.

 

D’un autre côté, il est permis à celui qui est dans état d’impureté rituelle, mineure ou majeure, de toucher certaines parties du téléphone portable ou d’autres appareils qui ont intégré le programme électronique du moushaf, qu’il soit éteint ou allumé.

 

Car les lettres coraniques du moushaf électronique qui s’affichent sur l’écran (du téléphone portable) ne sont que des fréquences électriques cryptées et traitées d’une façon systématique, de sorte à ce qu’elles ne s’affichent sur l’écran que par le moyen d’un logiciel électronique.

 

En effet, toucher l’écran du téléphone ne veut pas dire que c’est le moushaf électronique qui est touché.

 

Il est impossible de concevoir qu’on l’a directement touché, et ce conformément à ce que nous avons expliqué précédemment.

 

Contrairement au moushaf dans sa version papier. Toucher ses feuilles et ses lettre est considéré comme un toucher réel et direct, c’est pourquoi on ne ordonne pas à celui qui a perdu son état de pureté rituelle de toucher le moushaf électronique qu’en guise de précaution et de scrupule.

 

Le savoir parfait appartient à Allâh, et notre dernière invocation est qu'Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons et ses frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

(1) Rapporté par At-Tirmidhî(2910), d’après Ibn Mas‘oûd رضي الله عنه. Ce hadith est jugé sahîh(authentique) par Al-Albânî dans Sahîh Al-Djâmi‘ (6469). Cf. : As-Silsila As-Sahîha (3327).

(2) Rapporté Al-Bayhaqî dans Chou‘ab Al-Îmân (2027), d’après ‘Abd Allâh ibn Mas‘oûd رضي الله عنه. Ce hadith est mentionné aussi dans As-Silsila As-Sahîha d’Al-Albânî (2342).

 

Alger, le 23 de Safar 1427 H, correspondant au 23 mars 2006 G.

Fatwa n° 1173

Catégorie : Fatwas relatives au Coran et ses sciences

Publié par ferkous.com

من أحكام المصحف الإلكتروني

السؤال : انتشرت في المجتمعات الإسلامية الهواتفُ الذكيَّة، وتتضمَّن بعضَ التطبيقاتِ الشرعية، ومنها إمكانية القراءة مِن مصحفٍ كاملٍ، فهل إذا فتح القارئُ المصحفَ مِن الهاتف الذكيِّ يأخذ حُكْمَ المصحف المتعارَفِ عليه؟ فإذا كان كذلك فهل يؤجَر الناظرُ فيه كما يؤجَر الناظر في المصحف المطبوع؟ وهل يجوز الدخولُ به إلى بيت الخلاء؟ وهل يصحُّ للمُحْدِث مَسُّه؟ وجزاكم الله خيرًا

الجواب : الحمدُ لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على من أرسله اللهُ رحمةً للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدِّين، أمَّا بعد

فيمكن تعريفُ المصحف بالاصطلاح الحديث بأنه الوسائلُ المادِّية الجامعةُ للقرآن الكريم المطابِقِ في ترتيب آياته وسُوَره للهيئة أو الرسم اللَّذَين أجمعت عليهما الأمَّةُ في خلافة عثمانَ بنِ عفَّانَ رضي الله عنه

ويظهر مِن التعريف السابق شمولُه لكلِّ أنواع المصاحف: قديمةً كانت كالمصحف الورقيِّ المعهود الذي هو الأوراق والحروف الجامعة للقرآن المكتوبةُ بين دفَّتين حافظتَيْن، أو حديثةً كالمصحف المحمَّل على الشرائح الإلكترونية والأقراص المُدْمَجة، ويدخل في ذلك ـ أيضًا ـ النتوءاتُ المستعمَلةُ بإبرة برايل في الكتابة على الأوراق الخاصَّة بها، وهو المصحف الخاصُّ بالمكفوفين

هذا، وإذا كان المصحف الإلكترونيُّ يتَّصف ببعض المواصفات المغايِرة للمصحف الورقيِّ في تركيبه وحروفه؛ فإنه ـ والحالُ هذه ـ لا يأخذ حُكْمَ المصحف الورقيِّ إلَّا بعد تشغيل الجهاز وظهورِ الآيات القرآنية المخزَّنة في ذاكرة المصحف الإلكترونيِّ، فإن ظهر المصحفُ الإلكترونيُّ معروضًا بهيئته المقروءة فإنَّ القراءة فيه كالقراءة في المصحف الورقيِّ يُنال بها الأجرُ المذكور في حديث ابن مسعودٍ رضي الله عنه مرفوعًا

مَنْ قَرَأَ حَرْفًا مِنْ كِتَابِ اللهِ فَلَهُ بِهِ حَسَنَةٌ، وَالحَسَنَةُ بِعَشْرِ أَمْثَالِهَا، لَا أَقُولُ ﴿الم﴾ حَرْفٌ، وَلَكِنْ أَلِفٌ حَرْفٌ وَلَامٌ حَرْفٌ وَمِيمٌ حَرْفٌ

(١)

، وحديث عبد الله بن مسعودٍ رضي الله عنه مرفوعًا

مَنْ سَرَّهُ أَنْ يَعْلَمَ أَنَّهُ يُحِبُّ اللهَ وَرَسُولَهُ فَلْيَقْرَأْ فِي الْمُصْحَفِ

(٢)

وغيرِها مِن الأحاديث الصحيحةِ الدالَّةِ على فضل تلاوة القرآن والإكثارِ منها

ومِن جهة الحَظْر مِن الدخول بالمصحف الإلكترونيِّ إلى الخلاء مِن غير حاجةٍ أو ضرورةٍ فإنه يصدق عليه حكمُ المنع ما دام الجهازُ أو الهاتف النقَّال في حال التشغيل وعرضِ الآيات القرآنية، ويدخل في الحظر ـ أيضًا ـ مسُّه بنجاسةٍ أو وضعُه عليها أو تلطيخُه بها، ذلك لأنَّ حرمة القرآن قائمةٌ فيه مع تشغيله وظهور آياته وسُوَره

غير أنَّ أحكام الحَظْرِ السابقةَ تنتفي عن المصحف الإلكترونيِّ في حالِ غَلْقِ الجهاز وانتهاءِ ظهور الآيات بانتهاء انعكاسها على الشاشة، وهو في تلك الحال مِن عدم التشغيل لا يُعَدُّ مصحفًا ولا تترتَّب عليه أحكامُ المصحف الورقيِّ

ومِن جهةٍ أخرى يجوز للمُحْدِث حدثًا أصغرَ أو أكبرَ أن يَمَسَّ أجزاءَ الهاتف النقَّال أو غيرِه مِن الأجهزة المشتمِلة على البرنامج الإلكترونيِّ للمصحف، ويستوي في ذلك حالُ الإغلاق وحالُ التشغيل، ذلك لأنَّ الحروف القرآنية للمصحف الإلكترونيِّ الظاهرةَ على شاشته ما هي إلَّا ذبذباتٌ إلكترونيةٌ مشفَّرةٌ، معالَجةٌ على وجهٍ متناسقٍ، بحيث يَمتنِع ظهورُها وانعكاسُها على الشاشة إلَّا بواسطة برنامجٍ إلكترونيٍّ

وعليه فمَسُّ زجاجة الشاشة لا يُعَدُّ مسًّا حقيقيًّا للمصحف الإلكترونيِّ، إذ لا يُتصوَّر مباشرةُ مَسِّه بما تقدَّم بيانُه، بخلاف المصحف الورقيِّ، فإنَّ مَسَّ أوراقه وحروفِه يُعَدُّ مسًّا مباشِرًا وحقيقيًّا له، لذلك لا يُؤْمَر المُحْدِثُ بالطهارة لِمَسِّ المصحف الإلكترونيِّ إلَّا على وجه الاحتياط والتورُّع

والعلم عند الله تعالى، وآخر دعوانا أن الحمد لله ربِّ العالمين، وصلَّى الله على محمَّدٍ وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين وسلَّم تسليمًا

الجزائر في: ١١ رجب ١٤٣٥ﻫ
الموافق ﻟ: ١٠ مـاي ٢٠١٤م

(١)

أخرجه الترمذي في «فضائل القرآن» بابُ ما جاء فيمن قرأ حرفًا مِن القرآن ما له مِن الأجر (٢٩١٠)، من حديث ابن مسعودٍ رضي الله عنه، وصححه الألباني في «صحيح الجامع» (٦٤٦٩)، وانظر «السلسلة الصحيحة» ٣٣٢٧٧

(٢)

أخرجه البيهقي في «شعب الإيمان» (٢٠٢٧)، من حديث عبد الله بن مسعودٍ رضي الله عنه، وهو في «السلسلة الصحيحة» للألباني٢٣٤٢٢

الفتوى رقم: ١١٧٣

الصنف: القرآن وعلومه

Question :

 

Qu'Allâh soit bienveillant envers vous, il demande à propos de la récitation du coran à partir du moushaf électronique qui se trouve dans le téléphone portable. 

 

Réponse de Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr :

 

Il n'y a pas de mal dans cela s'il est protégé de deux choses : 

 

La première : Que le mot moushaf qui est dans cet appareil soit préservé d'erreur.

 

Il a été rapporté que certains contiennent des erreurs et certains contiennent des versions authentiques est correctes, ainsi il ne contiennent pas d'erreur.

 

La première chose est qu'il soit sûr qu'il soit préservé d'erreur.

 

La deuxième chose : Est qu'il doit être préservé du mal.

 

Si le fait d'observer cet appareil en lisant longuement le moushaf cause du tord et fait du mal à sa vue, cela lui est interdit car il est demandé au musulman de préserver sa vue des choses qui lui font du mal et étant donné que ces appareils causent du tord à la vue, dans les sociétés et les institutions si le fonctionnaire utilise ces appareils dans son travail, on y ajoute un traitement car ils savent qu'avec le temps, ils ont un effet sur la vue. 

 

Ainsi, s'il sait que cela a un effet sur sa vue, il lira à partir du moushaf en papier avec lequel il sera protégé par la volonté d'Allâh تبارك وتعالى du mal concernant cela.

 

Et Allâh est plus Savant.

 

Publié par sahihofislam

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم