268 articles avec coran - القرآن الكريم

Emotion سُوۡرَةُ الاٴعرَاف (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Emotion سُوۡرَةُ الاٴعرَاف (vidéo)
 
يَـٰبَنِىٓ ءَادَمَ قَدۡ أَنزَلۡنَا عَلَيۡكُمۡ لِبَاسً۬ا يُوَٲرِى سَوۡءَٲتِكُمۡ وَرِيشً۬ا‌ۖ وَلِبَاسُ ٱلتَّقۡوَىٰ ذَٲلِكَ خَيۡرٌ۬‌ۚ ذَٲلِكَ مِنۡ ءَايَـٰتِ ٱللَّهِ لَعَلَّهُمۡ يَذَّكَّرُونَ (٢٦
يَـٰبَنِىٓ ءَادَمَ لَا يَفۡتِنَنَّڪُمُ ٱلشَّيۡطَـٰنُ كَمَآ أَخۡرَجَ أَبَوَيۡكُم مِّنَ ٱلۡجَنَّةِ يَنزِعُ عَنۡہُمَا لِبَاسَہُمَا لِيُرِيَهُمَا سَوۡءَٲتِہِمَآ‌ۗ إِنَّهُ ۥ يَرَٮٰكُمۡ هُوَ وَقَبِيلُهُ ۥ مِنۡ حَيۡثُ لَا تَرَوۡنَہُمۡ‌ۗ إِنَّا جَعَلۡنَا ٱلشَّيَـٰطِينَ أَوۡلِيَآءَ لِلَّذِينَ لَا يُؤۡمِنُونَ (٢٧
وَإِذَا فَعَلُواْ فَـٰحِشَةً۬ قَالُواْ وَجَدۡنَا عَلَيۡہَآ ءَابَآءَنَا وَٱللَّهُ أَمَرَنَا بِہَا‌ۗ قُلۡ إِنَّ ٱللَّهَ لَا يَأۡمُرُ بِٱلۡفَحۡشَآءِ‌ۖ أَتَقُولُونَ عَلَى ٱللَّهِ مَا لَا تَعۡلَمُونَ (٢٨
قُلۡ أَمَرَ رَبِّى بِٱلۡقِسۡطِ‌ۖ وَأَقِيمُواْ وُجُوهَكُمۡ عِندَ ڪُلِّ مَسۡجِدٍ۬ وَٱدۡعُوهُ مُخۡلِصِينَ لَهُ ٱلدِّينَ‌ۚ كَمَا بَدَأَكُمۡ تَعُودُونَ (٢٩) فَرِيقًا هَدَىٰ وَفَرِيقًا حَقَّ عَلَيۡہِمُ ٱلضَّلَـٰلَةُ‌ۗ إِنَّهُمُ ٱتَّخَذُواْ ٱلشَّيَـٰطِينَ أَوۡلِيَآءَ مِن دُونِ ٱللَّهِ وَيَحۡسَبُونَ أَنَّہُم مُّهۡتَدُونَ (٣٠
 
Ô enfants d'Adam! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi 
que des parures. - Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur - C'est un des signes (de la puissance) d'Allah. Afin qu'ils se rappellent. (26) 
 
Ô enfants d'Adam! Que le Diable ne vous tente point, comme il a fait sortir du Paradis vos père et 
mère, leur arrachant leur vêtement pour leur rendre visibles leurs nudités. Il vous voit, lui et ses suppôts, d'où vous ne les voyez pas. Nous avons désigné les diables pour alliés à ceux qui ne croient point, (27) 
et quand ceux-ci commettent une turpitude, ils disent: «C'est une coutume léguée par nos ancêtres et prescrite par Allah.» Dis: «[Non,] Allah ne commande point la turpitude. Direz-vous contre Allah ce que vous ne savez pas?» (28)
Dis: «Mon Seigneur a commandé l'équité. Que votre prosternation soit exclusivement pour Lui. Et invoquez-Le, sincères dans votre culte. De même qu'Il vous a créés, vous retournerez à Lui». (29) 
Il guide une partie, tandis qu'une autre partie a mérité l'égarement parce qu'ils ont pris, au lieu d'Allah, les diables pour alliés, et ils pensent qu'ils sont bien-guidés! (30) (Sourate AL-A'RAF)
 
Cheikh Salah Ibn Mohamed Al-Boudéïr - الشيخ صلاح البدیر

Partager cet article

Explication de la sourate Al Qâri'ah - سُوۡرَةُ القَارعَة (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Explication de la sourate Al Qâri'ah - سُوۡرَةُ القَارعَة (audio)

Voici une lecture audio de l'explication la sourate al Qâri'ah (le fracas), tirée de l'oeuvre du grand savant, le Shaykh Abder-Rahman As-Sa'di rahimahoullah.

Lecture tirée de la traduction de l'ouvrage paru aux éditions Dar Al Amanah.

Qu'Allah nous facilite la compréhension et la mise en pratique de cette noble sourate !

 

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux


Le fracas ! (1) 
Qu'est-ce que le fracas ? (2)
Et qui te dira ce qu'est le fracas? (3) 
C'est le jour où les gens seront comme des papillons éparpillés, (4) 
et les montagnes comme de la laine cardée; (5) 
quant à celui dont la balance sera lourde (6)
il sera dans une vie agréable (7)
et quant à celui dont la balance sera légère, (8)
sa mère [destination] est un abîme très; profond. (9)
Et qui te dira ce que c'est ? (10) 
C'est un Feu ardent. (11)

 

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

Partager cet article

Eclairage autour de la sourate al 'asr (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Eclairage autour de la sourate al 'asr (audio)
Voici une lecture en français d'une traduction de Shaykh ibn Bâz rahimahoullah, autour de sourate al 'Asr, tirée de "jâmi3ou shourouh al ousoul ath-thalâtha p 26/27 "
 

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Le mérite de la lecture du coran (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le mérite de la lecture du coran (vidéo)
Selon Abou Mousa Al-Ach'ari (radiya Allah 'anhou), le Messager d'Allah (sallahou 'alayhi wa salam) a dit :
 
"L'image du croyant qui lit le Coran est celle de l'orange : son odeur est suave et sa saveur est suave.
 
L'image du croyant qui ne lit pas le Coran est celle de la datte : elle n'a pas d'odeur et elle est douée.
 
L'image de l'hypocrite qui lit le Coran est celle de la plante aromatique : son odeur est bonne et son goût est amer.
 
L'image de l'hypocrite qui ne lit pas le Coran est celle de la coloquinte : elle n'a pas d'odeur et son goût est amer".
(Al-Boukhâri, Mouslim)  
 
L'auteur rapporte ce hadith dans le sous-chapitre du mérite de la lecture du Coran dans Riyadu Salihin, pour expliquer les différentes positions des gens vis à vis du Coran.
 
Le Prophète (salallah 3alayhi wa salam) donne des exemples concernant le croyant et l'hypocrite. 
 
Soit le croyant est un lecteur du Coran soit il ne l'est pas :
 
-Si c'est un lecteur du Coran,
 
il est à l'image de l'orange, c'est à dire le fruit, son parfum et son goût sont suaves.
 
En effet, sa propre personne est saine ainsi que son coeur.
 
En lui il y a du bien et les autres pourront en tirer profit.
De plus, il est de bonne compagnie.
 
Comme a dit le Prophète (salallah 3alayhi wa salam) : 
 
"L'image de la comme compagnie est comme celle du vendeur de musc : il peut te vendre son parfum, il peut t'en donner ou sentir chez lui ce bon parfum" 
 
Ainsi le croyant qui lit le Coran apporte un bien en tout : pour sa propre personne et pour les autres.
 
Il est comme l'orange, elle a une odeur suave et son goût est délicieux. 
 
-Quant au croyant qui ne lit pas le Coran,
 
il est à l'image de la datte.
 
Son goût est sucré mais elle ne dégage aucun parfum comme c'est le cas pour l'orange.
 
Le Prophète (salallah 3alayhi wa salam) ne lui a pas reconnu cet attribut, dans la mesure où son odeur n'est pas apparente, ni claire bien que toute chose ait une odeur.
 
Ainsi, la datte ne possède pas de parfum agréable (que  les gens peuvent sentir) bien que son goût reste sucré.
 
Ceci concerne le croyant que ne lit pas le Coran.
 
Celui qui au contraire lit le Coran est de loin meilleur que celui qui ne le lit pas. 
 
Quant à la signification de "il ne lit pas le Coran", il s'agit du fait que (ce croyant) ne connait pas le livre d'Allah et n'en apprend pas le sens. 
 
-L'image de l'hypocrite qui lit le Coran
 
est celle de la plante aromatique : son parfum est agréable mais son goût est amer.
 
En effet, l'hypocrite en lui même est mauvais, il n'y a pas de bien en lui. 
 
L'hypocrite est celui qui montre en apparence son islam, mais en réalité il cache la mécréante dans son coeur - wa 3iyadhu billah - et c'est celui pour qui Allah a dit : 
 
‫وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يَقُولُ ءَامَنَّا بِٱللَّهِ وَبِٱلۡيَوۡمِ ٱلۡأَخِرِ وَمَا هُم بِمُؤۡمِنِينَ (٨) يُخَـٰدِعُونَ ٱللَّهَ وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَمَا يَخۡدَعُونَ إِلَّآ أَنفُسَهُمۡ وَمَا يَشۡعُرُونَ (٩) فِى قُلُوبِهِم مَّرَضٌ۬ فَزَادَهُمُ ٱللَّهُ مَرَضً۬ا‌ۖ وَلَهُمۡ عَذَابٌ أَلِيمُۢ بِمَا كَانُواْ يَكۡذِبُونَ (١٠)‬
 
"Parmi les gens, il y a ceux qui disent: «Nous croyons en Allah et au Jour dernier!» tandis qu’en fait, ils n’y croient pas. (8) Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte. (9) Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, à cause de ce qu’ils mentaient. (10)" (Sourate 2 Al Baqara - La vache)
 
On trouve des hypocrites qui psalmodient et récitent soigneusement le Coran, mais ils sont hypocrites 3iyadhu billah.
 
Comme a dit le Prophète (salallah 3alayhi wa salam) concernant les khawaridj : 
 
"Ils lisent le Coran mais leur récitation ne dépasse pas leur gosier" 
 
Ceux là le Prophète (salallah 3alayhi wa salant) les a comparé à cette plante aromatique dont l'odeur est agréable. 
 
En effet, ils (les hypocrites) présentent une belle image par le Coran qu'ils ont en leur possession. 
 
Mais cette plante a un goût amer comme ce qu'ils cachent, qui est ignoble et comme leur intention corrompue. 
 
-Quant à l'hypocrite qui ne lit pas le Coran,
 
le Prophète (salallah 3alayhi wa salam) l'a comparé à la coloquinte. 
 
Sa saveur est amère et elle n'a pas une bonne odeur. 
 
Cet hypocrite n'a aucun bien en lui et ne possède pas le Coran duquel les gens peuvent tirer bénéfice. 
 
Ainsi sont les différentes catégories de personnes concernant leur position vis à vis du livre d'Allah 3azza wa jal. 
 
Mon frère musulman cherche à être parmi les croyants qui lisent le Coran, qui le récitent comme il se doit jusqu'à ce que tu sois comme l'orange dont le parfum et le goût sont suaves. 
 
Allahoul mouwaffaq 
 
 
 Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Dire «sadaqAllâhul-'adhim - صدق الله العظيم» après la lecture du coran (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Dire «sadaqAllâhul-'adhim - صدق الله العظيم» après la lecture du coran (audio)

Question :

 

Quel est le jugement de la parole « Sadaqa Allâhu-l-'Adhîm » après avoir fini la lecture du Coran ?

 

Réponse de Cheikh Zayd al Madkhali :

 

Ceci n'a pas été fait par les salafs.

 

Il n'est pas rapporté que les salafs clôturaient la lecture en disant « Sadaqa Allâhu-l-'Adhîm », ni dans la prière, ni en dehors de celle-ci.

 

Malgré la croyance du serviteur qu'Allâh est le plus Véridique en parole. 

"وَمَنْ أَصْدَقُ مِنَ اللَّهِ قِيلًا"

« Et qui est plus véridique qu'Allâh en parole. »

 

Mais la religion (s'apprend) par la transmission, elle est rapportée du messager صلى الله عليه وسلم et transmise par les salafs, car ils l'ont prise du messager صلى الله عليه وسلم ou bien des nobles compagnons. 

 

Donc en résumé, il n'est rapporté d'aucun salaf, selon ma connaissance, qu'il clôturait sa lecture en disant« Sadaqa Allâhu-l-'Adhîm », ni dans la prière ni en dehors de celle-ci. 

Question :

 
Quel est le jugement concernant la parole "Sadaq Allâhul-'Adhim" après la lecture du Qur'ân ?
 
Réponse du Comité permanent des savant de l'Ifta :
 
La louange est à Allâh, et que les prières et les salutations soient sur Son messager, sa famille et ses compagnons.
 
La parole  "Sadaq Allâhul-'Adhim" après la lecture du Qur'an est une innovation.

Le prophète صلى الله عليه وسلم ne l'a pas fait et ni les Califes Bien Guidés, ni aucun autre compagnon (radhi-allahu 'anhum) et ni les imams des (pieux) prédécesseurs (rahima-humullah).

Ceci malgré leurs très nombreuses lectures et leur insistance dans la diffusion de son (le Qur'an) message et la connaissance de ses règles.

Donc dire cela et s'y accrocher après la fin de la lecture (du Qur'an) est une innovation.

Il a été confirmé sur l'autorité du prophète صلى الله عليه وسلم qu'il a dit :
 
« Quiconque introduit quelque chose à notre affaire (c'est-à-dire l'islam), qui n'en fait pas partie, est rejeter. »   
(rapporté par Al-Bukhari et Muslim).
 
Et dans une autre narration :
 
« Quiconque accomplit un acte sur lequel il n'y a pas notre ordre est rejeté. »
(Rapporté par Muslim)
 
Et en Allâh est tout le succès et qu'Allâh envoie des prières et des salutations sur notre prophète صلى الله عليه وسلم, sa famille et ses compagnons.
 
Al-Bid'u Wal-Muhdataat wa ma la Asla lahu - Page 571;
Fatawa Al-Lajnah Ad-Daima lil-Buhuth wal-Ifta Al-'Ilmiya. - Fatwa n°3303
Article tiré du site allaahuakbar.net
Publié par salafs.com
Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي
Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Les bienfaits de la sourate « La Royauté » - سورة الملك (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les bienfaits de la sourate « La Royauté » - سورة الملك (vidéo)

Il a été rapporté par Abû Hurayrah (radhiallâhu 'anhu) que le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :


« Une certaine Sourate du Qor'ân, qui contient trente versets, a intercédé en faveur d'un homme jusqu'à ce qu'il en fût pardonné [pour ses péchés].
 
C'est la Sourate -Tabârak al-ladhî bi-yadihi al-Mulk - [c'est-à-dire la Sourate al-Mulk - La Royauté]. » [1]

Il a été rapporté que Abdallâh Ibn Mass'oûd (radhiallâhu 'anhu) a dit :

« Quiconque récite la Sourate « al-Mulk » [La Royauté] chaque nuit, Allâh le préservera du supplice de la tombe.
 
Du temps du Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) nous l'appelions « al-Mâni'ah » [La protectrice].
 
Elle est, en fait, une Sourate du Qor'ân dont la récitation chaque nuit est source d'une bonne et grande rétribution. » [2]

Les savants de Lajnah ad-Dâ-ima ont dit qu'il y a dans cela, l'espoir que pour quiconque croit en cette Sourate et préserve sa lecture régulièrement, en ne cherchant que la satisfaction d'Allâh, s'initie des leçons contenu dans cette Sourate et agit conformément aux préceptes contenus en celle-ci, et bien elle [la Sourate] intercédera pour lui [dans l'Au-delà]. [3]
 
[1] Rapporté par at-Tirmidhî, Abû Dâwoud et Ibn Mâdjah - At-Tirmidhî a dit que c'est un hadîth « hasan » [bon]. Il a été classifié comme « Sahîh » par SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah dans son Majmû ' al-Fatâwa et par SHeikh al-Albânî dans « Sahîh Ibn Mâdjah »
[2] Rapporté par an-Nassâ'î et al-Hâkim qui a dit que sa chaîne de transmission est authentique [Sahîh] - Et SHeikh al-Albânî (rahimahullâh) l'a classé comme : « hasan » [bon] dans « Sahîh at-Targhîb wal-Tarhîb »
[3] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-'Ilmiyyah wal-Iftâ, 4/334-335

 

copié de manhajulhaqq.com
 
 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

La récitation du coran est-elle obligatoire ou bien recommandée ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La récitation du coran est-elle obligatoire ou bien recommandée ?

Question :

 
Est-ce que la récitation du Coran est obligatoire ou bien recommandée ?

Nous avons déjà posé cette même question et nous avons reçu cette réponse:

Elle n'est pas obligatoire.

Si on la récite, il n'y aura pas de peine et si on ne la récite pas, il n'y aura pas également de peine.
Ainsi plusieurs peuvent-ils la délaisser.

Quel est le jugement porté sur sa récitation et sur son délaissement ? 
 
Réponse :


Que la louange soit exclusivement à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur l'Envoyé d'Allah, sur sa famille et sur ses compagnons..., et ensuite:

 

Le musulman doit tenir à la récitation du Coran et la faire fréquemment, autant qu'il peut, conformément à ce verset (traductions rapprochées) : 

 
"Récite ce qui t'est révélé du Livre.. " [Al-'Inkabût: 45]

"Et récite ce qui t'a été révélé du Livre de ton Seigneur" [Al-Kahf: 27]  

 

et à ce qu'Allah dit à propos de Son Envoyé صلى الله عليه وسلم (traduction rapprochée) :


"Il m'a été seulement commandé d'adorer le Seigneur de cette Ville (la Mecque) qu'Il a sanctifiée, - et à Lui toute chose - et il m'a été commandé d'être du nombre des Musulmans, et de réciter le Coran" [An-Naml: 91-92]

 

et en vertu de ce qu'a dit l'Envoyé d'Allah صلى الله عليه وسلم :

"Récitez le Coran! Car au Jour de la Résurrection, il intercédera en faveur de ceux qui le récitaient (et appliquaient ses prescriptions)" 
Mentionné par Muslim dans son Sahîh (804) 

Le musulman doit, en outre, éviter de délaisser le Coran par n'importe laquelle des façons déjà mentionnées par les ulémas.

 

D'après l'imam Ibn Kathir (qu'Allah lui accorde Sa miséricorde) dans son exégèse: Tafsir Ibn Kathir 6 / 117 Allah, l'Exalté, relate que Son envoyé et Son prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم a dit (traduction rapprochée) : 


"Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée ! " [Al-Furqân: 30]

parce que les polythéistes ne prêtaient pas l'oreille à la récitation du Coran et refusaient de l'écouter, comme le dit Allah, le Très-Haut: 

"Et ceux qui avaient mécru dirent: "Ne prêtez pas l'oreille à ce Coran, et faites du chahut (pendant sa récitation), ... " [Fusilat: 26]  

Quand on leur récitait le Coran, ils se mettaient à chahuter pour ne pas l'entendre.

Telle est l'une des façons de son délaissement.

Car, les faits de ne pas croire en le Coran, de négliger la méditation sur ses versets et sa compréhension, de ne pas appliquer ses commandements et de ne pas éviter ses interdictions, de le laisser pour s'intéresser à autre chose comme la poésie, les chansons, le divertissement, etc. sont tous des façons de son délaissement.

Et c'est Allah qui accorde la réussite.

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 
Question numéro: 3, Fatwa numéro: 6561, quatrième volume, page 66
copié de nur.al.quran.online.fr

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Que faire d'un exemplaire du coran dont les pages sont déchirées

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Que faire d'un exemplaire du coran dont les pages sont déchirées
Question :
 
J'ai un saint exemplaire du Coran dont les pages sont déchirées, qu'est-ce que je peux en faire ?

Est-ce que je peux l'enterrer ou non ?
 
Réponse :
 
Que la louange soit exclusivement à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur l'Envoyé d'Allah, sur sa famille et sur ses compagnons...,

et ensuite:
 
Il vous est permis de l'enfouir dans le sol d'une des mosquées, ou de le détruire par le feu, comme l'a fait 'Uthmân (qu'Allah soit satisfait de lui).
 
Et c'est Allah qui accorde la réussite. Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
 
Fatawa du Comité Permanente des recherches scientifiques, de l'Ifta en la Royaume de l'Arabie Saoudite [Question numéro: 6, Fatwa numéro: 968, quatrième volume, page 98] 
copié de nur.al.quran.online.fr

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Poser le coran par terre

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Poser le coran par terre

Question :


Quel est le jugement de poser le Noble Coran par terre pour un court ou long moment ?

Et est-il obligatoire de le poser sur un endroit surélevé d'une hauteur d'un empan au moins ?

 
Réponse :
 
Le poser sur un endroit surélevé est meilleur, comme une chaise, une étagère ou autre chose qui soit élevé du sol.

Quant au fait de le poser sur un sol purifié par besoin, et sans volonté de mépris, comme celui qui prie et qui n'a pas d'endroit surélevé pour le poser, il veut effectuer la prosternation de récitation, alors il n'y a pas de péché à cela insha Allah, et je n'y connais aucun mal.

Mais le poser sur une chaise, un chevet (ou oreiller), ou une étagère, cela est plus sûr.

Il est rapporté du Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) lorsqu'il a demandé une Torah pour la consulter après que les Juifs aient nié la peine de la lapidation [Hadd ur-Rajm], il réclama une chaise pour y poser la Torah et ordonna de chercher dedans pour trouver le verset mentionnant la lapidation et prouvant le mensonge des Juifs.

Donc s'il a été légiféré que la Torah soit posée sur une chaise pour ce qu'elle contient comme paroles d'Allah, alors le Coran mérite d'autant plus d'être posé sur une chaise car il est meilleur que la Torah.

En résumé, poser le Coran sur un endroit surélevé, sur un « amas de choses », sur une étagère ou une ouverture dans le mur est meilleur et requis.

Il y a dans cela une élévation et une glorification du Coran, et une vénération envers les paroles d'Allah, et je ne connais pas de preuve interdisant de poser le Coran sur un sol purifié si le besoin s'en ressent.

Programme radio Nur 'ala ad-Darb, cassette 7
copié de fatawaislam.com
 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Pleurer pendant la récitation du coran (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Pleurer pendant la récitation du coran (vidéo)
أَفَمِنْ هَذَا الْحَدِيثِ تَعْجَبُونَ وَتَضْحَكُونَ وَلَا تَبْكُونَ
 
"Serait-ce ce discours (le coran) qui provoque votre étonnement ? Vous en riez au lieu d'en pleurer (An-Najm.verset 59/60)

Partager cet article

Se voiler pour lire le coran ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Se voiler pour lire le coran ?

Question :

 

Est-il permis à la femme de lire du Coran avant de dormir, sans mettre de hijeb sur sa tête ?

 

Réponse :

 

Oui, il est permis à la femme de lire le Coran sans se couvrir la tête.

 

Que ça doit avant de dormir ou en étant debout, c'est-à-dire avant qu'elle se prépare à dormir.

 

En bref, le fait que la femme se couvre la tête ou le visage n'est pas une condition à la lecture du Coran, sauf si elle est avec des hommes qui ne sont pas de maharim (pluriel de mahram), il lui est alors obligatoire de se couvrir la tête et le visage.

 

السؤال: أحسن الله إليكم هل يجوز للمرأة أن تقرأ من سور القرآن الكريم عند النوم من غير أن تضع على رأسها حجاب؟

  الجواب الشيخ: نعم يجوز للمرأة أن تقرأ القرآن ولو كانت كاشفة الرأس سواء كان ذلك عند النوم أو في اليقظة يعني قبل أن تتهيأ للنوم المهم أنه لا يشترط لقراءة المرأة للقرآن أن تكون ساترة لرأسها ولا لوجهها اللهم إلا أن يكون عندها رجال غير محارم فيجب عليها أن تغطي وجهها ورأسها

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le coran et l’enseigne

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le coran et l’enseigne
Ceci est un commentaire de Chaykh Al Albaany sur le Hadith numero 1173 dans [Assilsila Assahiha] qui est raporté par Abou Abdirrahman Assoulamiy selon Outhmaan Ibn Affaaan que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : 
"Le meilleur d'entre vous est celui qui apprend le Coran et l'enseigne".

Il (Rahimahoullah) a dit :

Le Hadith nous indique d'apprendre le Coran, et que le meilleur des enseignants est celui qui enseigne le Coran, et que la meilleure chose que l'individu pourrait apprendre c'est le Coran, si seulement les étudiants de sciences islamiques savaient cela car ça contient un grand bienfait, et parmi les choses mauvaises qui se sont propagées dans notre époque c'est qu'on trouve beaucoup de (  Douaat ) (les gens qui appellent à Allah) ainsi que les débutants parmi les étudiants de sciences islamiques, on les trouve au premier rang de la Daawa, et les premiers à faire des fatawas et a répondre aux questions des gens sauf qu'ils ne savent même pas lire la fatiha et la prononcer correctement, on trouve l'un d'eux prononcer [Assin] [Dhaaad] et [Attaaa] [ Taaaa] et[Athaaal ] [Zaaay] et [Athaaa] [Siiiin] et il prononce mal les mots...

Et ce qui est obligatoire logiquement pour une telle personne c'est qu'elle doit lire le coran de ce qu'elle apprend par coeur, pour qu'il lui soit facile de mentionner les versets pour prouver ce qu'elle avance comme arguments dans sa Daawa , ses rappels et ses cours.

Et tu le vois s'occuper de l'authentification et l'in-authentification des textes, et à faire des commentaires sur les savants et à faire la balance entre les savants, et tu entends de lui des paroles qui sont plus hautes que sa taille, tu le trouves dire : " je vois, je dis, et je dis dans cette question ceci, et l'avis le plus fort pour moi est ceci ...".

Et ce qui est étrange c'est que tu ne trouves pas ces gens là parler sur les questions sur lesquelles les savants se sont mis d'accord, la plus part -sauf ceux à qui Allah a fait miséricorde- parlent des questions de divergences, on trouve l'un d'eux donner son avis dessus, et faire la balance même si c'est dur pour lui !

Je demande refuge auprès d'Allah, de l'ostentation et de l'envie d'avoir une réputation et d'être célèbre !

Et je me conseille en premier et je conseille à ces gens là en second que la meilleure chose que l'étudiant de sciences islamiques doit faire en premier c'est l'apprentissage du Coran par coeur car Allah dit (traduction rapprochée) : 
      

" Rappelle donc, par le Coran celui qui craint Ma menace." (50/45)
 

Que la paix et la prière d'Allah soient sur notre prophète Muhammad et sur sa famille et ses compagnons.
 

Source : assilsila assahiha Hadith numero 1173
Traduit par Al Qalam

copié de sounna.com

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Réciter le coran avec difficultés

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Réciter le coran avec difficultés
Question :  
 
J'ai entendu que celui qui lit le Coran alors que sa lecture n'est pas bonne, cela lui est compté comme un péché, est-ce juste ?

Est-ce que cela signifie que ne pas lire le Coran est meilleur que de le réciter avec des erreurs ?
 

 
Réponse :
 
Il y a deux cas :  

 

-La première situation :
 
Il est capable de rectifier ses fautes dans sa lecture car il connaît quelqu'un de compétent pour lui corriger sa récitation et lui apprendre la lecture juste, alors il ne lui est pas permis de continuer à lire avec des fautes, mais il doit corriger sa lecture et la rectifier, car il en est capable.  

-Le deuxième cas :
 
Il ne peut pas corriger sa lecture. 

Alors il lit selon ses capacités et ses facultés, sans délaisser la lecture du Coran, car le Prophète (Que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :  

"Celui qui récite habilement le Coran sera avec les Anges nobles et obéissants; tandis que celui qui le récite péniblement en bégayant, aura une double récompense".  
Rapporté par Muslim dans son Sahih (549/1), d'après un hadith de 'Aisha 'qu'Allah soit satisfait d'elle)].

Cette situation mérite la récompense de la lecture et la récompense de la difficulté

 
Tome 2 fatwa n°19
copié de fatawaislam.com
 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Le coran se prononce de sept façons différentes

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le coran se prononce de sept façons différentes

-D'après Ibn 'Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoyé d'Allah (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit:

 
"Gabriel me fit réciter le Coran avec une certaine prononciation; mais je ne cessai de lui en demander encore davantage; jusqu'à ce qu'il me le fit réciter avec sept prononciations différentes".


Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 1355
 

-Umar ibn al khattab(qu'Allah soit satisfait de lui) a dit : 

J'ai entendu Hichâm ibn Hakîm ibn Hizâm réciter la sourate Al-Furqân autrement que je ne la récitais.

Or l'Envoyé d'Allah (paix et bénédictions d'Allah sur lui) me l'avait fait réciter par lui-même.

 

Je fus sur le point de l'interrompre, mais je le laissai terminer et alors, l'enroulant dans son vêtement, je le traînai jusqu'à l'Envoyé d'Allah (paix et bénédictions d'Allah sur lui) et dis à ce dernier: "Je viens d'entendre cet homme réciter la sourate "Al-Furqân" autrement que tu ne me l'as fait réciter toi-même".
 
- "Lâche-le", me dit le Prophète(paix et bénédictions d'Allah sur lui).
 
Puis s'adressant à Hichâm, il l'ordonna de réciter.
 
Quand celui-ci récita de la même manière que je vins d'entendre, le Prophète(paix et bénédictions d'Allah sur lui) dit: "C'est ainsi que cette sourate fut révélée".
 
S'adressant alors à moi, il m'ordonna de réciter.
 
Quand je récitai, il dit:
 
"C'est bien ainsi que cette sourate fut révélée; le Coran fut révélé avec sept prononciations différentes, récitez-le de la façon qui vous est la plus facile".
 
Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 1354
copié de hadith.al-islam.com

Partager cet article

Récitation émotion "sourate 39 - les groupes" (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Récitation émotion "sourate 39 - les groupes" (vidéo)

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>