compteur de visite

Catégories

2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 21:21

Les conditions de la hijra

Appel à la solidarité entre les émigrés (mouhajirin) (audio)

Ne pas confondre vitesse et précipitation dans la hijra (audio)

Fuyez vers Allâh ! (audio-vidéo)

Partir accoucher en France (audio)

Supporter la ville ou s'isoler en campagne ? (audio)

La hijra est prioritaire et invoque Allâh pour tes enfants !

La hijra ?... Oui, mais pas que... (vidéo)

Entreprendre les causes (audio)

Excuse pour ne pas émigrer : «Pas de travail dans les pays musulmans» (vidéo)

Ouvrir un institut d'apprentissage des langues étrangères en terre d'islam ? (audio)

Conseil pour ceux qui vivent en terre de mécréance par convoitise de la vie mondaine (audio)

La hijra ou s’acquitter des dettes ?

Au sujet des mauvais côtés des pays musulmans (audio)

Je prie à la mosquée tous les jours : Pourquoi faire la hijra ? (audio)

Les pays dits «musulmans» le sont-ils vraiment ? (audio-vidéo)

Acheter une « iqama - إقامة» en Arabie Saoudite (audio)

Délaisser la hijrah sans excuse c'est obéir au diable !

La hijra ou le danger de rester en terre de mécréance (audio-vidéo)

Faire hijra avec ses enfants après un divorce (audio)

Exhortation pour les mouhajirins (émigrés dans le sentier d'Allâh) (vidéo)

Du danger que présente le voyage vers les pays mécréants sur la foi du musulman (vidéo)

La hijra du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم (audio-vidéo)

Quand une terre est-elle une terre d’islam ou une terre de mécréance ? (audio-vidéo)

Pourquoi les mouhajirin ont plus de mérite que les ansars ? (audio)

La hijra légiférée et les mouhâjiroun

La hijra d'un pays «musulman» vers un autre pays musulman (vidéo)

N'importe quel pays vers lequel un musulman émigre, il deviendra son pays (vidéo)

Je vis en Angleterre et je pratique ma religion, dois-je faire la hijrah ? (vidéo)

الهجرة - al hijrah (l’émigration)

La hijrah en terre de mécréance : hijrah des oiseaux ! (audio)

Les conditions de résidence dans un pays étranger (audio)

La distinction entre un pays musulman et un pays mécréant

Est-il légiféré pour elle d'aider son mari à rassembler de l’argent pour la hijra ? (audio)

L’obligation d’émigrer pour les faibles sur terre…

Résider en terre de mécréance (audio-vidéo)

Faire la hijra puis revenir dans un pays de mécréance pour y faire du commerce (audio)

La résidence où est proclamé le polythéisme, la mécréance, la religion des chrétiens, et d'autres parmi les mécréants n'est pas autorisée !

Polygamie ou hijra ?

Comment l'âme d'un croyant peut se tranquilliser d'habiter dans un pays de mécréants... ?!

Il est interdit au musulman de résider parmi les polythéistes

Concernant les conditions requises pour voyager vers les pays mécréants

Questions - réponses sur la hijra (vidéo)

Les manifestations d'alliance (الولاء) pour les mécréants

Quitter un pays de mécréance, de sorcellerie et de charlatanisme

Vivre chez les mécréants : règles et conditions

Emigrer vers les pays non-musulmans pour y travailler

La hijrah - الهجرة

Conditions pour vivre parmi les mécréants

Rendre visite à la famille et aux proches lorsqu’ils résident dans un pays de mécréance (audio)

La condition requise pour voyager vers les pays mécréants

Les conséquences du fait de vivre chez les mécréants

Profiter de ce qu'il y a chez les mécréants

Al-hijra - الهجرة ! (vidéo)

Les modalités de la hijra (vidéo)

L'obligation d'accomplir al-hijra

L’apprentissage de la religion dans un pays de mécréants (audio-vidéo)

Les différentes formes de « hijra » en islam

Quitter la terre de mécréance suite à l’opposition du port du hijab (vidéo-audio)

Six questions posées sur la hijra

Réponse à celui qui préfère la France au Maroc (vidéo-audio)

Algérie : terre d’islam ?

Quelle est la priorité : le hajj ou la hijra ?

Hajj ou hijra ? (audio)

«Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les anges enlèveront leurs âmes»

Comprendre et apprendre ce qu’est l’émigration

Les parents ou la hijra ?

Emigrer là où l’on peut pratiquer

La hijra est obligatoire ou simplement une sounnah ? Quelles sont les conditions afin de résider dans un pays non musulman ?

L’obligation d’accomplir la hijra (dossier)

L'obligation de l'émigration (al-hijra)

Règles concernant al-hijra

Voyager dans les pays non-musulmans

S'établir dans un pays de koufr pour échapper à l'injustice de certains pays musulmans

Les actions du musulman suspendues dans un pays de mécréant (dossier)

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 21:16
Les conditions de la hijra

Question :

 

Quelles sont les conditions de l’émigration en islam ?

 

Et quel est le sens de la parole du Prophète - Prière et Salut sur lui - :

 

«L’adoration en période de troubles est comme une émigration vers moi» ?

 

Réponse :

 

L’émigration est le fait de quitter une terre non croyante pour une terre d’islam, et cette dernière est certes obligatoire, Allâh a dit (dans le sens des versets) : 

 

«Ceux qui ont fait du tort à eux mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : «Où en étiez-vous ?» (À propos de votre religion)» 

 

jusqu’à sa parole : 

 

«Voilà bien ceux dont le refuge et l'Enfer. Et quelle mauvaise destination !» 

 

Ibn Kathîr a dit dans son exégèse sur ce verset :

 

Cet honorable verset englobe tous ceux qui vivent parmi les polythéistes alors qu’ils ont la capacité d’émigrer et ne peuvent pratiquer leur religion comme il se doit, ils sont certes injuste envers eux-mêmes et dans la désobéissance selon le consensus des savants.

 

Et la parole du Prophète - Prière et Salut sur lui - : 

 

«L’adoration en période de troubles est comme une émigration vers moi»

 

témoigne du mérite de l’adoration sincère pour Allâh en temps de tentations et de conflits, et le mérite (de cette adoration) est comme une émigration vers le Prophète - Prière et Salut sur lui - lorsque les musulmans ont émigré vers Médine en partant de la terre de mécréance.

 

Traduit par l'équipe de Hijra Conseil

Publié par hijra.albounyane.com

المقصود بالهجرة وشروطها

س6: ما هي شروط الهجرة في الإسلام، وما المقصود بقوله صلى الله عليه وسلم: عبادة في الهرج كهجرة إلي ؟

ج6: الهجرة هي: الخروج من بلد الكفر إلى بلد الإسلام، وهي واجبة، قال تعالى

إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلائِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ قَالُوا فِيمَ كُنْتُمْ

إلى قوله

فَأُولَئِكَ مَأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ وَسَاءَتْ مَصِيرًا

قال ابن كثير على هذه الآية: هذه الآية الكريمة عامة في كل من أقام بين ظهراني المشركين وهو قادر على الهجرة، وليس متمكنًا من إقامة الدين، فهو ظالم لنفسه، مرتكب حرامًا بالإجماع ا. هـ .أما قوله صلى الله عليه وسلم

العبادة في الهرج كهجرة إلي

فهو يدل على فضل العبادة لله وحده في أوقات الفتن والقتال، وأنها في الفضل كهجرة للنبي صلى الله عليه وسلم لمّا كان المسلمون يهاجرون إليه في المدينة من بلاد الكفرمكة قبل الفتح، وليس في ذلك دلالة على إسقاط الهجرة عمن تمكن منها إذا كان في بلد الكفر، ولا يستطيع

إقامة دينه بين أولئك الكفرة.وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال السادس من الفتوى رقم - 7150

( الجزء رقم : 12، الصفحة رقم: 49 - 46)

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:11
Ne pas confondre vitesse et précipitation dans la hijra (audio)

Question :

 

Quel est votre conseil pour les salafis de France ?

 

Réponse :

 

Il y a des conseils généraux pour tous les gens de la Sounnah, qui sont : La crainte d’Allâh, l’attachement à la vérité, la patience, tout ce qui entre dans l’application des ordres d’Allâh, de l’éloignement de ses interdits, la sincérité, la véracité, de faire des sacrifices, d’espérer la récompense d’Allâh, de faire des sacrifices pour l’appel à la Sounnah.

 

Ce sont des choses qui sont demandées dans tous lieux, plus particulièrement en ce qui concerne la France, beaucoup de frères lisent les versets et ahadith concernant la Hijra d’une terre mécréante vers une terre d’Islam, comme Allâh dit dans les versets suivants (sens rapproché) :

 

«Et quiconque fait la Hijrah dans le sentier d'Allâh trouvera sur Terre maints refuges et abondance.» (sourate An-Nisa verset 100)

 

«Ceux dont les Anges enlèveront leurs âmes alors qu’ils se font du tort à eux-mêmes. Il leur sera dit : ‹Pourquoi êtes-vous restés là ?› - ‹Nous étions incapable de voyager sur terre›, dirent-ils. Alors les Anges diront: ‹La terre d'Allâh n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre de faire la Hijrah?›» (sourate An-Nisa verset 97)

 

Et le hadith suivant :

 

«Allâh n’accepte pas les œuvres d’une personne tant qu’il ne quitte pas la terre de mécréance et que l’un ne voit pas le feu de l’autre.» 

 

Ainsi que d’autres ahadith...

 

Tous ces textes sont clairs, et il est obligatoire de les appliquer.

 

Cela étant, bien qu’étant obligatoire, le sens de la Hijra n’est pas de se déplacer d’un pays à un autre sans y faire les causes légiférées par Allâh, qui s’inscrivent dans l’intérêt de la personne, aussi bien dans sa religion que dans sa vie d’ici-bas.

 

Comme cela a déjà été vu chez certains frères, qu’Allâh les guide, qui se lancent dans des pays, sans qu’ils y aient un travail, il se peut qu’ils tombent dans des épreuves, dans des maux, et dans d’autres choses encore.

 

Cela n’est pas en réalité la réalisation du sens de la Hijra légiférée, car ils n’ont pas la capacité dans cela.

 

La Hijra est obligatoire à l’individu que s’il n’arrive pas à appliquer sa religion dans ce pays.

 

Je parle ici particulièrement des musulmans qui sont partis dans ces pays et non des personnes qui étaient mécréantes puis qu’Allâh a guidé à l’Islam, ceux-là ont un autre détail.

 

Mais moi je parle plutôt de nos frères qui sont de majorité arabe, musulmans, dont les parents ont émigré là-bas pour des raisons mondaines.

 

Dans ce cas, lorsqu’ils reviennent dans les pays musulmans, il faut qu’ils entreprennent les causes.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a vécu des années à la Mecque et a émigré qu’après avoir fait des étapes, établi des causes, comme l’allégeance  de Al ‘Aqaba, la première puis la seconde.

 

Il a trouvé des partisans, des personnes qui l’ont aidé, il a ainsi eu la capacité.

 

Au moment d’émigré Abou Bakr lui a passé un dromadaire, ensuite le prophète صلى الله عليه وسلم lui a donné en monnaie sa valeur, et tout cela rentre dans le fait de prendre des causes.

 

Et il a pris les services d’un guide, pour qu’ils empruntent les chemins sûrs, c’était ‘Abd Allâh Ibnou ‘Orayqit.

 

Donc prendre des causes dans la Hijra est une chose demandée, mais que le musulman se lance précipitamment en raison de son désir d’émigration immédiate, sans même analyser l’ensemble des points légiférés dans ce sujet ; Quitte une fitna pour retomber dans une autre fitna...

 

En réalité les frères doivent revoir et méditer leurs situations.

 

Ils peuvent tomber dans des épreuves, être dans le besoin des gens, et ces derniers ont parfois des objectifs peu scrupuleux, ils les soudoient avec leur argent, ils ont ainsi des effets sur leur religion comme c’est souvent le cas.

 

Donc mon conseil pour les frères est qu’ils entreprennent des causes sans se précipiter, qu’ils soient dotés de savoir et de clairvoyance.

 

Et je demande à Allâh qu’Il nous préserve ainsi que eux par sa préservation et qu’Il nous attribut le bien ainsi qu’à eux.

 

Cheikh Soubay'i, qu'Allâh le préserve, le 09 octobre 2015

Révisé par l'équipe Al Bounyane

Publié par hijra.albounyane.com

Cheikh Ahmed As-Subay'i - الشيخ أحمد السبيعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 15:46
Appel à la solidarité entre les émigrés (mouhajirin) (audio)

Question :

 

Pour la dernière question, avez-vous un conseil envers ceux qui émigrent (les mouhajirines) concernant l’entraide et la solidarité entre eux ?

 

Réponse :

 

Premièrement, nous disons à nos frères à qui Allâh a accordé la réussite, qui ont pu contraindre leur âme ainsi que vaincre le diable pour (la réalisation) de cette action, et qui ont pu entreprendre cette démarche religieuse en quittant le pays de mécréance, obéissant ainsi à l’ordre d’Allâh et à l’ordre du Prophète Prière et Salut sur lui; nous leur conseillons à ces frères, tout d’abord, de louer Allâh pour cela car c’est une réussite accordée par Allâh.

 

Combien parmi les musulmans sont restés derrière eux dans les pays de mécréance ?

 

C’est Allâh qui leur accordé cette réussite (de quitter le pays de mécréance) car ils recherchent ce qu’il y a auprès d’Allâh et ils espèrent son Paradis.

 

Quant à ce bas-monde, puisqu’il ne vaut rien auprès d’Allâh, il ne vaut rien non plus chez les croyants.

 

Ils doivent donc, après avoir accompli cette action, puis après avoir loué Allâh de leur avoir accordé la réussite, ils doivent certes patienter car ils risquent de subir du mal et de rencontrer des ennuis ainsi que de faire face à une situation difficile dans leur vie de tous les jours.

 

Ils se doivent donc de patienter et d’espérer la récompense d’Allâh pour ces situations en attendant la délivrance d’Allâh.

 

Ils sont tenus aussi de s’unir entre eux (les émigrés), puis s’entraider dans leur installation (dans le pays musulman) et s’entraider pour raffermir leur foi.

 

Puisqu’ils (les émigrés) sont les mieux placés pour connaitre les situations vécues par les uns et les autres (lors de l’émigration) et que chacun d’entre eux vit une situation parmi ces dernières.

 

Ils doivent donc s’entraider et vivre unis et en harmonie.

 

Je demande à Allâh de nous guider ainsi que de les (les émigrés) guider vers ce qu’Il aime et agrée puis qu’Il nous unisse au Paradis avec les Prophètes, les Véridiques, les Martyres et les Vertueux et quels compagnons que ceux-là !

 

Et Allâh est le plus savant. Qu’Allâh vous bénisse tous et qu’Allâh nous guide et vous guide vers ce qu’Il aime et agrée.

 

Traduit et publié par hijra.albounyane.com

Cheikh Lazhar Sinîqra - الشيخ لزهر سنيقرة

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 20:24
Fuyez vers Allâh ! (audio-vidéo)

Il vous faut prendre soin et vous préoccuper de votre entourage et de vos épouses sur les terres de mécréance, et veiller à ce que leur prédisposition naturelle ne change pas et que leur comportement ne se souille pas, et que leurs croyances restent saines et bénies. 

 

Et si tu n'es pas assez fort pour cela, et que tu crains que le volcan de la mécréance ne t'atteigne, et que le volcan des passions et des désirs n'atteigne ta demeurre, 

 

Fuyez donc vers Allâh !

 

Tu te dois de quitter ce genre de pays sans éprouver le moindre regret, et d'intensifier ta résolution dans ta décision. 

 

"Le voyage se fait proche, si ce n'est que nos montures sont encore à nos pieds et n'ont pris aucune direction !"

 

Et par Allâh !

 

Si tu crains Allâh l'Exalté le Tout-Puissant Il t'orientera vers une issue de secours.

 

Que voulons dans les états mécréants ?

 

Et qu'est-ce que nous désirons là-bas ?

 

Quant à la subsistance, elle émane certes d'Allâh l'Exalté le Tout-Puissant.

 

Et quant à l'aisance, elle est entre les gens de l'Islâm, dans leurs pays, et entre eux, nous prions tous ensemble, et nous appelons tous à Allâh ensemble, et on s'assoie tous ensemble.

 

Si tu regardes devant toi tu verras un musulman, à ta droite tu verras un musulman monothéiste, à ta gauche tu verras aussi un musulman, derrière toi tu verras aussi un monothéiste...

 

Celui-ci fait le takbîr, et l'autre fait le tahlîl, et l'autre fait l'istighfâr, et l'autre fait le tasbîh, celui-ci est incliné, et l'autre est prosterné, et celui-ci appelle (à la religion)...

 

Que voyez-vous autour de vous ?

 

Vos âmes ne se sentent-elles pas à l'étroit à cause de l'obscurité de la mécréance et de l'athéisme ?

 

N'éprouvez-vous pas de douleur au fond de vous à cause de ce que vous voyez autour de vous comme perversion et crime ?

 

Certes l'air qu'ils respirent n'est pas le même que le notre (métaphore signifiant que leur mode de vie n'est pas le même que le notre) et leur climat n'est pas tel que le notre, notre climat c'est le climat de la pudeur, de la pureté et de la propreté.

 

Quant à eux, ils sont tel les bêtes qui cavalent et bovins qui ruminent, c'est une vie que même l'âne ne voudrait pas, et qui répugne même les vaches !

 

Chers frères !

 

Quiconque parmi vous peut trouver le secours à travers sa religion qu'il prenne la fuite.

 

Et quiconque peut trouver le secours  en émigrant avec son épouse et ses enfants qu'il quitte ces terres !

 

Je suis certes pour vous un conseiller de confiance, et il ne fait aucun doute qu'il y a certains cas qui peuvent être des cas de force majeure mais qui sont extrêmement rares.  

 

وَمَن يَتَّقِ ٱللَّهَ يَجۡعَل لَّهُ ۥ مَخۡرَجً۬ا ( ٢ ) وَيَرۡزُقۡهُ مِنۡ حَيۡثُ لَا يَحۡتَسِبُ‌ۚ

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Et quiconque craint Allâh Il l'orientera vers une issue de secours, et Il lui octroiera la subsistance de là où il ne compte pas" (sourate At-Talaq verset 2-3)

 

Que voulez-vous donc ?

 

Dans ces pays sombres aux conséquences destructrices ?

 

Vivons donc parmi les gens de l'Islâm.

 

La vie est certes très courte, et il se peut que tu sois la cause de la perdition de tes enfants, et que tu sois la cause de la perdition de ton épouse, et que tu sois la cause de la perdition de ta fille, dans le monde de la modernité et du développement, l'internet, les chaines satellites, la mauvaise fréquentation, et les lois et les règlements mécréants (qui les protègent en cas de perversion).

 

Il se peut que ton fils s'égare et que ta fille fugue.

 

Même si elle demeure chez toi ta fille a fugué de par ses idées, et de par son comportement, alors qu'elle est avec toi dans le foyer !

 

Et si tu as été atteint par une flèche, que cette flèche soit la seule, et que ce ne soit pas plusieurs flèches qui atteignent ta famille.

 

Crains Allâh dans l'éducation de ton fils, et crains Allâh dans le comportement avec ta femme, et crains Allâh vis-à-vis de toi-même !

 

يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ ٱتَّقُواْ ٱللَّهَ حَقَّ تُقَاتِهِ

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Ô vous qui avez cru ! Craignez Allâh comme Il se doit d'être craint" (sourate Al Imran verset 102)

 

Et Allâh l'Exalté le Tout-Puissant dit dans Son Noble Livre : 

 

يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ قُوٓاْ أَنفُسَكُمۡ وَأَهۡلِيكُمۡ نَارً۬ا وَقُودُهَا ٱلنَّاسُ وَٱلۡحِجَارَةُ عَلَيۡہَا مَلَـٰٓٮِٕكَةٌ غِلَاظٌ۬ شِدَادٌ۬ لَّا يَعۡصُونَ ٱللَّهَ مَآ أَمَرَهُمۡ وَيَفۡعَلُونَ مَا يُؤۡمَرُونَ

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Ô vous qui avez cru ! Secourez vos propres âmes ainsi que celles de vos proches d'un feu ardent dont le combustible sera les gens et les pierres, et où se trouveront des anges rudes, durs, ne désobéissant pas à Allâh dans ce qu'Il ordonne et faisant ce qui leur est ordonné" (sourate At-Tahrim verset 6)

 

Et Allâh l'Exalté le Tout-Puissant dit :

 

وَأَنذِرۡ عَشِيرَتَكَ ٱلۡأَقۡرَبِينَ

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Et avertis les gens qui te sont les plus proches" (sourate Ach-Chu'arâa verset 214)

 

Et Allâh l'Exalté le Tout-Puissant dit :

 

وَأۡمُرۡ أَهۡلَكَ بِٱلصَّلَوٰةِ وَٱصۡطَبِرۡ عَلَيۡہَا‌ۖ لَا نَسۡـَٔلُكَ رِزۡقً۬ا‌ۖ نَّحۡنُ نَرۡزُقُكَ‌ۗ وَٱلۡعَـٰقِبَةُ لِلتَّقۡوَىٰ

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Et commande à ta famille la Salât, et fais-la avec persévérance. Nous ne te demandons point de nourriture, c'est à Nous de te nourrir. La bonne fin est réservée à la piété" (sourate Tâ-Hâ verset 132)

 

Prenez donc garde mes chers bien-aimés à ce danger qui cerne vos foyers et qui cerne le coeur de vos fils et vos filles, et fuyez donc en direction des terres d'Islâm afin que vous récoltiez l'Islâm pur et propre.

 

Et la subsistance est dans la main d'Allâh. 

 

Allâh l'Exalté le Tout-Puissant a dit dans Son noble Livre :

 

وَمَا مِن دَآبَّةٍ۬ فِى ٱلۡأَرۡضِ إِلَّا عَلَى ٱللَّهِ رِزۡقُهَا وَيَعۡلَمُ مُسۡتَقَرَّهَا وَمُسۡتَوۡدَعَهَا‌ۚ كُلٌّ۬ فِى ڪِتَـٰبٍ۬ مُّبِينٍ۬

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Il n'y a point de bête sur terre dont la subsistance n'incombe à Allâh qui connait son gîte et son dépôt, tout est dans un Livre explicite" (sourate Hûd verset 6)

 

Allâh l'Exalté le Tout-Puissant a dit dans Son noble Livre :

 

لَا نَسۡـَٔلُكَ رِزۡقً۬ا‌ۖ

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Nous ne te demandons point de nourriture..."

Nous ne te demandons point de nourriture..." (sourate Tâ-Hâ verset 132)

 

Allâh vous octroie la subsistance ainsi qu'à eux.

 

Tu te dois d'avoir confiance en la subsistance qu'Allâh t'a écrit, cette subsistance t'as été écrite alors que tu étais encore dans le ventre de ta mère.

 

Ne sois pas impressionné par leur vie mondaine, ni par la verdure qui t'entoure ni par des grattes-ciel et des tours... Ils sont mécréants !

 

Ils ont rejeté la croyance en l'Unique le Seul, et au Jour du Jugement dernier le mécréant dira :

 

 يَـٰلَيۡتَنِى كُنتُ تُرَٲبَۢا

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Hélas pour moi ! Comme j'aurais aimé n'être que poussière" (sourate An-Naba verset 40)

 

Serviteur d'Allâh !

 

Trouve le secours à travers ta religion, et dirige-toi avec ton entourage vers les terres d'Islâm, et invoque donc ton Seigneur matin et soir, qu'Il te secoure.

 

Et certes Allâh l'Exalté le Tout-Puissant a interdit de s'installer dans les terres de mécréance, et le fait de rester avec eux.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

 أنا بريء من كل مسلم يقيم بين أظهر المشركين

 

(en ce sens) :

 

"Je me désavoue certes du musulman qui s'installe entre les polythéistes"

 

Prend donc garde au fait de rester dans les terres de mécréance, et tu te dois donc de revenir dans les pays musulmans afin que tu respires l'air du monothéisme, et afin que tu vives selon la voie du Messager d'Allâh à l'ombre de ses préceptes hérités.

 

Et tu dois vivre parmi les gens de l'Islâm, ton fils soit en écoles coraniques, et ta fille soient en écoles coraniques, et son entourage est musulman, ses oncles sont musulmans, et ainsi de suite, ses voisins sont musulmans, l'air qu'elle respire c'est l'air de l'Islâm, son climat est le climat de l'Islâm, sa nuit est une nuit en Islâm, et son jour est une journée d'Islâm, de part et d'autre il y aura l'Islâm et le monothéisme !

 

Prenez garde mes chers frères de prendre goût à la vie dans les terres de mécréance, non !

 

Tu te dois d'être très gêné et bouleversé le jour où tes enfants seront saisis dans ces écoles où on leur enseignera la perversité et le refuge est auprès d'Allâh !

 

Et le compagnon !

 

Le compagnon !

 

Ton fils aura comme compagnon une copine, et telle est leur situation malheureuse, que vous connaissez mieux que nous. 

 

Donc ne reporte pas (ton départ) !

 

Ne reporte pas (ton départ) !

 

Et si réellement tu as une résolution de décision alors place ta confiance en Allâh !

 

Si tu es éveillé doué d'intelligence alors sois résolu à te décider, et certes l'hésitation cause la perte d'éveil.

 

Je demande à Allâh le Magnifique, le Seigneur du Trône magnifique, qu'Il vous préserve tous de tous les maux

 

Et de tous ce qui est détestable, et qu'Il préserve notre religion ainsi que la votre, et qu'Il nous préserve de tout mal, et que les prières et les salutations d'Allâh soient faites sur notre Prophète, ainsi que sur son entourage et ses compagnons en intégralité, et qu'Allâh vous rétribue en bien !

 

Traduit par Aïssa abou Ali

Publié par 3ilmchar3i.net

 

لَا نَسۡـَٔلُكَ رِزۡقً۬ا‌ۖ

 

(dans le sens de Sa parole) :

 

"Nous ne vous demandons aucune subsistance..."  (sourate Tâ-Hâ verset 132)

Cheikh Majdy Hafâlah - الشيخ مجدي حفالة أبو مصعب

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 16:07
La hijra est prioritaire et invoque Allâh pour tes enfants !

Questionneur :

 

Assalamu alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh ; Ô Shaykh, qu'Allâh vous préserve et vous récompense du paradis.

 

Je suis un frère de France, je suis rentré dans l'islam et je voudrai faire l'émigration "la hijra" mais ma situation est difficile.


Avant ma reconversion, j'étais marié à une femme mécréante avec qui j'ai eu 3 enfants dont 2 hors mariage ; Ils sont âgés de 8 ans, 6 ans et 4 ans.

 

Depuis ma reconversion, il y a 6 ans, et la louange est à Allâh, je l'ai divorcée.


Je veux faire la hijra, mais le problème c'est que mes enfants vivent en France avec leur mère.


Elle a la garde des enfants et je ne détiens qu'un droit de visite un week-end sur deux (soit deux jours toutes les deux semaines). 


Elle me pose beaucoup de problèmes sur la religion avec les enfants.


Et je ne pourrai pas avoir la garde ou les prendre avec moi pour la hijra car cela me causerai de grands problèmes avec la justice française ou l'état français. 


Ma question est donc : Dois-je patienter pour faire la hijra et subvenir aux besoinx de mes enfants ou dois-je partir émigrer?


Qu'est-ce qui est prioritaire?


Si je dois patienter, jusqu'à quand Ô Notre Shaykh, car j'ai vraiment envie de partir d'ici.

 

BarakAllâhu fikum Ô notre Shaykh, car par Allâh, je n'ai trouvé personne pour répondre à ma question. 

 

Jazakumullahu khayran.

 

Le Shaykh a répondu :

 

La hijra est prioritaire et invoque Allâh pour tes enfants.

 

 Traduit par Mîkâ'îl al-Martinîky


السلام عليكم و رحمة الله و بركاته فضيلة الشيخ حفظكم الله و يجزيكم الجنة
أنا أخ من فرنسا، دخلت في الإسلام و أريد أن أهاجر و لكن ظروفي صعبة. قبل دخولي في الإسلام كنت متزوجا بامرءة كافرة و لي معها ٣ أطفال ٢ منهم قبل الزواج. هم أبناء ٨ و ٦ و ٤ سنين
منذ أسلمت قبل ٦ سنين و لله الحمد طلقتها. و الآن أريد أن أهاجر إلى بلد مسلم و لكن المشكلة أن أولادي يعيشون مع أمهم في فرنسا. الحضانة لها و ليس لي إلا حق زيارتهم يومين كل أسبوعين
و هي تعمل لي مشاكل كثيرة على الدين مع الأولاد. و لن أستطيع أن آخذ الحضانة أو آخذهم معي للهجرة فيسببني هذا مشاكل كبيرة مع العدالة الفرنسية أو الحكومة الفرنسية
فسؤالي: هل علي أن أصبر و ألبّي احتياجات أولادي أو علي أن أهاجر؟
ما هو الأولى؟
إذا كان علي الصبر، إلى متى يا شيخنا؟ فإني أرغب فعلا في الذهاب من هنا
بارك الله فيكم شيخنا
فوالله ما وجدت أحدا يجيب عن سؤالي
جزاكم الله خيرا

أجاب فضيلة الشيخ زكريا بن شعيب العدني : الهجرة أولى و الدعاء لأولادك


 

Cheikh Zakarya Ibn Chou'aîb Al'Adany - الشيخ زكريا بن شعيب العدني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 20:14
La hijra ?... Oui, mais pas que... (vidéo)

Ô frères, la hijra est désignée en islâm par l’abandon de l’endroit et l’abandon de l’action.

 

Elle est désignée par l’abandon d’un endroit, et la plus immense en cela est la hijra par l’émigration d’une terre de mécréance vers une terre d’Islâm.

 

Et c’est cela le sens de la hijra lorsque le terme est dit de manière générale.

 

Et les gens divergent sur la hijra quant à leurs buts.

 

Parmi les gens, celui qui vise par sa hijra le Visage d’Allâh : Il émigre alors du pays de mécréance vers le pays des musulmans afin d’établir sa religion.

 

Et c’est celui-ci qui aura réussit d’une grande réussite.

 

Et parmi les gens, celui qui émigre pour la dounia : Par exemple, il n’a pas trouvé de travail dans le pays mécréant et il sait que dans le pays musulman, il y a du travail alors il émigra vers le pays musulman pour le travail.

 

Ou il voulut épouser une femme, qui ne viendrait pas à lui en pays mécréant, il alla alors à elle en pays musulman afin de l’épouser.

 

Et celui-ci n’aura (de son action) que son intention et il ne sera pas (compté) parmi ceux qui ont émigré vers Allâh سبحانه و تعالى.

 

Et la hijra Ô frères, il nous incombe de connaître ses règles, car elle perdurera jusqu’à l’arrivée de l’Heure.

 

Sur la hijra, les gens se divisent en groupes : Si la personne qui s’est établie en pays mécréant ne peut pas établir sa religion, et ne peut pas extérioriser sa religion et qu’il a la capacité d’émigrer vers les pays musulmans alors il est pour lui une obligation individuelle d’émigrer vers les pays musulmans.

 

Et si la personne peut établir sa religion en pays mécréant et qu’il peut extérioriser sa religion en pays mécréant et qu’il a la capacité à émigrer alors il lui est moustahab d’émigrer afin d’augmenter le nombre de musulmans et ne pas augmenter le nombre de mécréants.

 

Et si la personne peut extérioriser sa religion en pays mécréant, et qu’il peut établir sa religion en pays mécréant et qu’il a la capacité à émigrer mais que son installation en pays mécréant contient un bénéfice aux musulmans, comme être un enseignant ou un initiateur pour eux vers le bien, et que s’il les quittait, les musulmans seraient perdus car il n’y a pas d’étudiant en sciences parmi eux, alors celui-ci il lui est moustahab de rester.

 

Car l’intérêt quant au fait qu’il reste est plus grand que l’intérêt à ce qu’il parte.

 

Et si la personne n’est pas capable d’extérioriser sa religion dans le pays des mécréants et qu’il ne peut pas établir sa religion dans le pays des mécréants mais qu’il est incapable d’émigrer, il ne peut pas émigrer soit à cause de son état comme être malade et qu’il ne peut pas voyager ou car il ne trouve pas de pays afin d’y émigrer.

 

Il veut émigrer mais il ne trouve pas de pays afin d’y émigrer. Alors sur eux, l’obligation de la hijra tombe les concernant car la règle de la Législation est que l’obligation tombe devant l’incapacité selon la Parole d’Allâh عز و جل (traduction rapprochée) :

 

{craignez donc Allâh autant que vous pouvez}

 

Et la Parole d’Allâh عز و جل (traduction rapprochée) :

 

{Allâh n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité}

 

Donc si l’affaire n’est pas dans la capacité de la personne, il n’en est pas imposé par la Grâce d’Allâh.

 

Cela est ce qui concerne la hijra de l’endroit.

 

Et on peut me dire : «Que dis-tu alors de la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم : «Pas de hijra après la conquête (de Mekka)» ? Cela signifie-t-il que la hijra n’est plus ? ».  

 

Je réponds : Il n’y a pas de problème ici car ce qui est voulu est qu’il n’y a plus de hijra de Mekka vers Médine après la conquête.

 

Pourquoi ?

 

Car Mekka est devenu terre pour les musulmans.

 

Pourquoi ?

 

Car certains musulmans, après la conquête de Mekka s’étant convertis, ils ont voulu obtenir le bienfait de la hijra et ils voulaient émigrer vers Médine.

 

Alors le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

«Pas de hijra après la conquête (de Mekka)… »

 

Car la hijra est le fait de se déplacer d’un pays de mécréance vers un pays de l’Islâm et Mekka était désormais contrée musulmane.

 

(traduction rapprochée)

 

{… Mais, il y a un jihâd et une intention}

 

C’est-à-dire que l’intention vous suffit.

 

Et l’intention dans la hijra vous suffit si Allâh le veut.

 

Et cela est ce que nous montrerons si Allâh le veut (quand on abordera) ce qui est en lien avec ce que récolte la personne selon l’intention car l’empreinte de l’intention est très grande !

 

Tu peux récolter la récompense de l’action par ta seule intention et ce même si tu n’as pas agi.

 

Et ceci est ce que nous éclaircirons si Allâh le veut lors de notre prochain cours.

 

Quant à la hijra des actions Ô frères bénis, son sens en est que tu quittes la désobéissance d’Allâh pour l’obéissance d’Allâh.

 

Et cela comporte deux états :

 

Le 1er cas est que le musulman tombe dans la désobéissance puis il délaisse cette désobéissance.

 

Et il l’abandonne pour (se diriger) vers l’obéissance à Allâh.

 

Et cela fait partie de la hijra.

 

Le 2nd cas est que la personne n’était pas tombée dans la désobéissance mais il l’abandonna afin de s’en éloigner.

 

Et celui-ci est un émigrant dans le Sentier d’Allâh comme l’a dit le Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

« et l’émigrant est celui qui abandonne ce qu’Allâh a interdit ».

 

Il t’incombe donc Ô musulman, si tu étais sur une désobéissance, d’émigrer vers l’obéissance d’Allâh.

 

Et il t’incombe Ô musulman d’émigrer toujours vers l’obéissance d’Allâh.

 

En cela, il y a un bien énorme pour toi et en cela il y un énorme succès pour toi.

 

 Traduit par دورة العلوم - Le cercle des sciences - telegram.me/cercle_sciences

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

 

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 08:10
Entreprendre les causes (audio)

 

Question :

 

Quel est votre conseil pour les salafis de France ?

 

Réponse :

 

Il y a des conseils généraux pour tous les gens de la Sounnah, qui sont :

la crainte d’Allah,

l’attachement à la vérité,

la patience,

tout ce qui entre dans l’application des ordres d’Allah,

de l’éloignement de ses interdits,

la sincérité,

la véracité,

de faire des sacrifices,

d’espérer la récompense d’Allah,

de faire des sacrifices pour l’appel à la Sounnah.

 

Ce sont des choses qui sont demandées dans tous lieux, plus particulièrement en ce qui concerne la France, beaucoup de frères lisent les versets et ahadith concernant la Hijra d’une terre mécréante vers une terre d’Islam, comme Allah dit dans les versets suivants (sens rapproché) :

 

«Et quiconque fait la Hijrah dans le sentier d'Allah trouvera sur Terre maints refuges et abondance.» 

 

«Ceux dont les Anges enlèveront leurs âmes alors qu’ils se font du tort à eux-mêmes. Il leur sera dit : ‹ Pourquoi êtes-vous restés là? › - ‹ Nous étions incapable de voyager sur terre ›, dirent-ils. Alors les Anges diront: ‹ La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre de faire la Hijrah?»

 

Et le hadith suivant :

 

«Allah n’accepte pas les œuvres d’une personne tant qu’il ne quitte pas la terre de mécréance et que l’un ne voit pas le feu de l’autre.» 

 

Ainsi que d’autres ahadith...

 

Tous ces textes sont clairs, et il est obligatoire de les appliquer.

 

Cela étant, bien qu’étant obligatoire, le sens de la Hijra n’est pas de se déplacer d’un pays à un autre sans y faire les causes légiférées par Allah, qui s’inscrivent dans l’intérêt de la personne, aussi bien dans sa religion que dans sa vie d’ici-bas.

 

Comme cela a déjà été vu chez certains frères, qu’Allah les guide, qui se lancent dans des pays, sans qu’ils y aient un travail, il se peut qu’ils tombent dans des épreuves, dans des maux, et dans d’autres choses encore.

 

Cela n’est pas en réalité la réalisation du sens de la Hijra légiférée, car ils n’ont pas la capacité dans cela.

 

La Hijra est obligatoire à l’individu que s’il n’arrive pas à appliquer sa religion dans ce pays.

 

Je parle ici particulièrement des musulmans qui sont partis dans ces pays et non des personnes qui étaient mécréantes puis qu’Allah a guidé à l’Islam, ceux-là ont un autre jugement.

 

Mais moi je parle plutôt de nos frères qui sont de majorité arabe, musulmans, dont les parents ont émigré là-bas pour des raisons mondaines.

 

Dans ce cas, lorsqu’ils reviennent dans les pays musulmans, il faut qu’ils entreprennent les causes.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a vécu des années à la Mecque et a émigré qu’après avoir fait des étapes, établi des causes, comme l’allégeance de Al ‘Aqaba, la première puis la seconde.

 

Il a trouvé des partisans, des personnes qui l’ont aidé, il a ainsi eu la capacité.

 

Au moment d’émigrer Abou Bakr lui a passé un dromadaire, ensuite le prophète صلى الله عليه وسلم lui a donné en monnaie sa valeur, et tout cela rentre dans le fait de prendre des causes.

 

Et il a pris les services d’un guide, pour qu’ils empruntent les chemins sûrs, c’était ‘Abd Allah Ibnou ‘Oraytiq.

 

Donc prendre des causes dans la Hijra est une chose demandée, mais que le musulman se lance précipitemment en raison de son désir d’émigration immédiate, sans même analyser l’ensemble des points légiférés dans ce sujet ; Quitte une fitna pour retomber dans une autre fitna...

 

En réalité les frères doivent revoir et méditer leurs situations.

 

Ils peuvent tomber dans des épreuves, être dans le besoin des gens, et ces derniers ont parfois des objectifs peu scrupuleux, ils les soudoient avec leur argent, ils ont ainsi des effets sur leur religion comme c’est souvent le cas.

 

Donc mon conseil pour les frères est qu’ils entreprennent des causes sans se précipiter, qu’ils soient dotés de savoir et de clairvoyance.

 

Et je demande à Allah qu’Il nous préserve ainsi que eux par sa préservation et qu’Il nous attribut le bien ainsi qu’à eux.

 

09/10/2015

 

Cheikh Ahmed As-Subay'i - الشيخ أحمد السبيعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 20:45
Excuse pour ne pas émigrer : «Pas de travail dans les pays musulmans» (vidéo)

Question :

 

Une petite clarification Ô shaykh.

 

Ce qui concerne spécifiquement la hijra, la hijra vers les pays occidentaux.

 

Quand nous questionnons les jeunes sur pourquoi vous émigrez, ils ont une réplique : ils disent qu’il n’y a pas de travail dans nos pays.

 

Et quand on leur dit, pourquoi n’allez-vous pas dans les pays musulmans, ils disent que :

 

«Cela ne leur est permis : ici en Jordanie, pas de travail.

En Arabie Saoudite, ils n’accordent pas de résidence (iqama).

En Libye pas de travail.

En tous pays musulmans, il n’y a pas de travail.

Les jeunes restent-ils alors chômeurs ? ».

 

Quel est votre avis et votre réfutation Ô shaykh ?

 

Réponse :

 

Moi, je suis sûr que, comme l’a dit تعالى (traduction rapprochée) :

 

«Et quiconque émigre dans le sentier d'Allâh trouvera sur terre maints refuges et abondance» (sourate 4 verset 100)

 

Je ne pense pas que l’affaire soit étroite, de cette étroitesse que tu as évoquée précédemment, au point que le musulman ne trouve pas de travail si ce n’est en France ou en Angleterre.

 

Par exemple, si les musulmans aujourd’hui allaient au Pakistan : Ils ne trouveraient pas de travail ?

 

Moi, je dis qu’ils trouveraient du travail, mais eux recherchent un travail à grand salaire, à salaire élevé.

 

Eux recherchent le confort et ils ne recherchent pas la vie suffisante comme il صلى الله عليه وسلم a dit, dans le hadîth authentique :

 

«A certes été donné celui à qui a été accordé ce qu’il lui suffit»

 

Ou dans un autre hadîth :

 

«Ô Seigneur, accorde à la famille de Mohammad une subsistance suffisante»

 

Le problème est que les maladies s’enchainent les unes aux autres : L’une suit l’autre.

 

Ils émigrent dans les pays mécréants afin de vivre, non pas une vie de nécessité mais seulement une vie d’orgueil et de luxe et de ce qui y ressemble.

 

Le musulman peut-il douter qu’Allâh عز و جل - s’Il sait que dans le cœur du musulman, il a abandonné son pays car il n’y trouvait pas de causes d’obtention de sa subsistance vers un autre pays, musulman - qu’Allâh عز و جل lui fermerait les voies de subsistance licites sauf dans un pays mécréant ?

 

Cela, il ne se peut pas que le musulman puisse le concevoir.  

 

Mais, le désir immodéré des richesses et la cupidité matérielles : Sans aucun doute, l’argent est plus facile dans les pays mécréants que dans beaucoup de pays musulmans.

 

Cette voracité et avidité et l’amour de la largesse dans la richesse est ce qui fait croire à ces gens-là d’arguer cette prétention fausse et à dire que : «Nous ne trouvons pas de place dans aucun pays musulman».

 

Je dis, malheureusement, que dans beaucoup de pays musulmans, l’étranger ne trouvera pas de place.

 

Dans beaucoup d’entre eux mais pas tous.

 

Ainsi, l’affaire est comme l’a dit تعالى (traduction rapprochée) :

 

«Et quant à ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes sur Nos sentiers» (sourate Al-ankabout verset 69)

 

traduit par دورة العلوم - Les cercle des sciences

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 17:00
Ouvrir un institut d'apprentissage des langues étrangères en terre d'islam ? (audio)

 

Question :

 

Est-il permis à celui qui a accompli la Hijra d'un pays d'incroyance vers un pays musulman d'ouvrir un centre d'apprentissage des langues étrangères – comme le français et l'anglais – pour ceux qui ne les parlent pas ?

 

Réponse :

 

Rien n'empêche cela. A condition d'obtenir l'accord de l’État vers lequel tu as émigré.

 

Si l’État t'a donné l'accord et l'autorisation alors fais cela selon ce que les autorités compétentes te donnent comme directives pour cet institut.

 

traduit et publié par hijra.albounyane.com

 

 هل يجوز لمن هاجر من بلاد الكفر إلى بلاد الإسلام أن يفتح مركزا لتعلم اللغات الأجنبية؟

 

السؤال:هل يجوز لمن هاجر من بلاد الكفر إلى بلاد الإسلام أن يفتح مركزًا لتعلم اللغات الأجنبية كاللغة الفرنسية واللغة الإنجليزية لغير الناطقين بها؟ وجزاكم الله خيرا

الجواب:هذا لا مانع منه بشرط إذن الدولة التي هاجرت إليها، فإذا أعطتك الإذن ورَخَّصت لك فاعمل على ذلك كما تحدد لك الجهة المختصة مواصفات ذلك المعهد

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة