compteur de visite

Catégories

8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 18:49
La plaisanterie en islam

Question :

 
Quel est le jugement sur la plaisanterie et est-ce considéré comme un discours frivole (c'est-à-dire Lahwul-Hadith qui est mentionné dans Sourate Luqman, verset 6) ?

Sachant que ceci (la plaisanterie visée) n'est pas une moquerie sur le 
Din (la religion d'islam).

Donnez-nous s'il vous plaît un verdict (
Fatwa) et soyez récompensé (par Allah).
 
Réponse :

 

La plaisanterie dans le discours et en général, si elle reste dans ce qui est juste et véridique, alors il n'y a aucun mal en cela, particulièrement si ce n'est pas fait trop (souvent).

Et en effet, le prophète صلى الله عليه وسلم avait l'habitude de plaisanter et il ne disait que ce qui était vrai.

Cependant, ce (la plaisanterie) qui est fait avec un mensonge, alors cela n'est pas permis en raison de la parole du prophète صلى الله عليه وسلم :

 

ويل للذي يحدث فيكذب ليضحك به القوم ، ويل له ، ويل له
« Malheur à celui qui parle et ment pour faire rire les gens. Malheur à lui, malheur à lui. »
 Rapporté par Abu Dawud, At-Tirmidhi et An-Nasa'i avec une bonne chaîne de narration

Et Allah est Celui qui accorde le succès.

 

حكم النكت في الإسلام

س: ما حكم النكت في ديننا الإسلامي، وهل هي من لهو الحديث علمًا بأنها ليست استهزاء بالدين أفتونا مأجورين؟

ج: التفكه بالكلام والتنكيت إذا كان بحق وصدق فلا بأس به ولا سيما مع عدم الإكثار من ذلك، وقد كان النبي صلى الله عليه وسلم يمزح ولا يقول إلا حقًّا صلى الله عليه وسلم، أما ما كان بالكذب فلا يجوز لقول النبي صلى الله عليه وسلم:  ويل للذي يحدّث فيكذب ليضحك به القوم ويل له ثم ويل له  أخرجه أبو داود والترمذي والنسائي بإسناد جيد

والله ولي التوفيق

 

Article tiré du site assalafi.com
Source : Majallatul-Buhuth
, Question n°27, pp. 87-88.
Traduit par Abu Sumaya

copié de salafs.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Expression - التعبير
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 21:15
«Comment va la foi ?»

Question : 

 

Chaykh !

 

Il y a des gens qui, quand ils te rencontrent, disent :« Comment va ta foi ? ».

 

Ils t’interrogent sur la foi en disant : « Comment va ta foi ? »

 

Réponse : 

 

Je ne lui connais pas d’origine.

 

Dis (plutôt) : « Comment vas-tu ? Comment vont tes enfants ? »

 

Question : 

 

C'est-à-dire, on peut la dire ou…

 

Réponse : 

 

Non, la délaisser, la délaisser (délaisser l’expression : « Comment va ta foi ? »).

 

السؤالشيخ، فيه بعض الناس إذا لقيك يقول " كيف حال إيمانك " تسأل عن الإيمان، يقول: " كيف حال إيمانك ؟ " ؟؟

الشيخ ابن باز رحمه الله: ما أعرف لها أصلا. قل: " كيف الحال؟ كيف أولادك؟
السؤاليعني يقالها أو من الأولى
الشيخ ابن باز رحمه الله مقاطعاً: لا تركها تركها
شرح العقيدة الواسطية الشريط الأول للشيخ ابن باز رحمه الله تعالى
 
Première cassette de l’explication d’Al-’Aquidaou-l-wassitiyah, 36min53
 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Expression - التعبير
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 17:45
Jazak Allahu khayran

Question :
 

Certaines personnes disent toujours "Amin, wa iyak" (ce qui signifie "Amin et toi aussi") après que quelqu'un invoque en disant : "Jazak Allahu khayran" (ce qui signifie "Qu'Allah te récompense par un bien").

Est-ce une innovation de répondre avec cette expression tout le temps ?

 

Réponse : 

Il y a beaucoup de narrations des compagnons et du messager (sallallahu 'alayhi wa sallam) et il y a des narrations décrivant les actions des gens de science. Dans ces narrations, il leur est dit, "Jazak Allahu khayran," il n'y a aucune mention qui précise qu'ils répondaient : "Amin, wa iyakum."

 

C'est pourquoi, ma position sur celui qui s'accroche à cette expression, "Amin, wa iyakum," après n'importe quelle invocation, pas seulement "Jazak Allahu khayran," est qu'il est tombé dans une innovation qui a été ajoutée (à la Religion).
 

Ainsi, dans ces circonstances, les musulmans peuvent employer cette expression parfois et l'abandonner parfois, mais ils ne doivent pas s'y accrocher comme si c'était une Sunna établie du messager (sallallahu 'alayhi wa sallam) et Allah est plus savant.
 

Article tiré du site bakkah.net
Source : cassette enregistrée avec la connaissance et la permission du shaykh, fichier n°AAMB021, daté 1423/7/18
copié de salafs.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn 'Omar Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر سالم بازمول
Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Expression - التعبير