compteur de visite

Catégories

30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 15:45
La femme qui prie et jeûne, sans pour autant revêtir le voile au quotidien (audio-vidéo)

 

Question :

 

Quel est le point de vue de l'Islam (le houkm) au sujet de la femme qui prie et respecte le jeûne mais ne revêt pas le hijab.

 

Réponse :

 

Son jeûne est valide ainsi que sa prière et à Allâh revient les louanges ; Elle doit se repentir d'avoir délaissé le hijab.

 

La désobéissance n'invalide pas sa prière ni son jeûne, car ceci est un acte de désobéissance.

 

Le fait de ne pas porter le hijab ou que la personne s'exprime d'une façon qui peut être non appropriée comme lorsqu'elle fait acte de médisance ou de calomnie, ceci n'invalide en aucun cas sa prière.

 

Ceci montre, en revanche, une déficience dans sa foi et une faiblesse de sa foi et elle doit revenir vers Allâh en se repentant de cet acte.

 

C'est ainsi pour ce qui est du hijab et du fait de ne pas se voiler en présence d'hommes, cela relève de la désobéissance qui n'invalide pas son jeûne ni sa prière et elle doit s'en repentir.

 

Ne pas porter le hijab est une faiblesse dans la foi, médire sur les gens aussi ou lorsque la personne commet des actes de désobéissance...etc.

 

Ceci est une faiblesse dans la foi, une déficience dans la foi.

 

Si la personne accomplit correctement la prière (salat) en respectant ses conditions et ses obligations et aux heures prescrites, alors sa prière est valide.

 

Ceci est valable pour le jeûne, si la personne ne transgresse pas ce qui lui a été rendu interdit pour le jeûne, alors son jeûne est valide ; Elle aura ainsi accompli l'obligation.

 

Cependant, si elle commet divers actes de désobéissance, cela soulignera un défaut dans son jeûne, comme le fait de médire ou de mentir (durant ce jeûne)... etc ; Ce qui est une déficience dans son jeûne et une faiblesse dans sa religion.

 

 Publié par KitabwaSunna

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 16:25
Quel est le jugement du liquide marron (koudra) qui vient un ou deux jours avant le cycle (menstruel) ? (audio)

 

Question :

 

Noble shaykh, le liquide marron qui vient un ou deux jours avant le cycle (menstruel) fait il ou non partie des règles ?

 

Réponse :

 

Le liquide marron qui vient un ou deux jours avant les règles ne sont pas des menstrues selon le hadîth d'Oum 'Atiya :

 

"nous ne prenions pas en considération au assoufra' (liquide jaune) et alkoudra (liquide marron)".

 

 Traduit par دورة العلوم - Le cercle des sciences - telegram.me/cercle_sciences

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 20:26
Les 3 catégories de femmes

Deux extrêmes et un juste milieu

 

-Les femmes du premier extrême ont pour principale occupation de se faire belles

 

S'informer sur la dernière mode et les derniers modèles apparus sur le marché, qu'ils soient licites ou illicites, comme l'épilation des sourcils, le port du pantalon seul, le chignon crêpé, le rouge à ongles, l'imitation des mécréantes et le port des talons hauts.

 

Satan joue ainsi avec leurs pensées, et les écarte du droit chemin pour les mener vers le chemin de l'égarement et de la dépravation.

 

-Les femmes du second extrême ne font pas attention à leur apparence.

 

Elles sont crasseuses, dégagent une odeur nauséabonde et autre inconvenances.

 

Or ceci est une erreur car l'Islam incite à la propreté comme lorsqu'Allah dit (traductions rapprochées) :

 

«Certes, Allah aime ceux qui se repentent et ceux qui se purifient» [Sourate Al Baqarah V.222]

 

«Et tes vetements, purifie-les» [Sourate Al-Muddaththir V.4]

 

«Il s'y trouve des hommes qui aiment se purifier. Or Allah aime ceux qui se purifient» [Sourate At-Tawbah V.108]

 

Et le Prophète صلى الله عليه و سلام a dit :

 

«Allah est beau, et Il aime la beauté.»

 

-Les femmes du juste milieu font usage des moyens d'embellissement dans les limites qui leur sont licites.

 

Conseils aux femmes musulmanes

Chapitre : Prolonger ses cheveux fait partie des grands péchés - page 123

Retranscrit par Sarah Umm Ayoub

 

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 19:47
La poudre (blush) et le maquillage des femmes (audio)

 

Questionneur :

 

L'utilisation de la poudre (blush) et du maquillage pour les femmes ?

 

Réponse :

 

Ce n'est pas permis aussi longtemps que cela fait partie des traditions des mécréants, c'est une imitation interdite présente dans plus d'un hadith.

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com

 

 

السائل : استعمال البودرة للنساء والمكياج ؟

الشيخ : لا يجوز ما دام ذلك من تقاليد الكفار ، فإنه تشبه منهي عنه في غير ما حديث واحد ، غيره ، تفضل

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 17:52
L’obligation du voile (vidéo)

Ce qui est obligatoire à chaque musulmane est la préservation par le hijab car Allah Jalla wa 'Alâ l’a ordonné. 

 

Il سبحانه و تعالى a dit dans Son Livre Grandiose aux épouses du Prophète صلى الله عليه وسلم (traduction rapprochée) :

 

«Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez leur derrière un rideau : c’est plus pur pour vos cœurs et leur cœurs»

 

Si il a été ordonné aux épouses du Prophète صلى الله عليه وسلم le hijâb alors qu’elles sont les meilleures de femmes, alors autres qu'elles à fortiori.

 

Satan agit sur les autres et c’est pour cela qu’Il سبحانه a dit (traduction rapprochée) 

 

«et si vous leur demandez (a ces femmes) quelque objet, demandez-leur derrière un rideau : c’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs»

 

Et si le hijâb était, au temps du Prophète صلى الله عليه وسلم, plus pur pour les cœurs des croyants dont ses épouses صلى الله عليه وسلم, alors la pureté pour ceux après eux est encore plus forte.

 

La protection vers la pureté dans le coeur de ceux après eux est encore plus forte, car ceux là étaient plus forts en foi et plus parfaits en foi.

 

Si donc le hijab était plus pur pour leurs cœurs, il est plus pur pour les cœurs de ceux après eux également.

 

De même Sa parole Jalla wa 'Alâ (traduction rapprochée) 

 

«Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées»

 

Tout le corps est recouvert par le jilbâb : la tête, le visage et le corps.

 

Et telle est Sa parole سبحانه و تعالى au sujet des femmes (traduction rapprochée) : 

 

«et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris», le verset.

 

Cela prouve que la parure doit être obligatoirement cachée et couverte aux étrangers et qu’elle ne montre sa parure qu’à ses maharims, comme son époux ou le père (de l’époux), ou son fils (de l’époux) ou son fils (à elle) ou son frère (à elle) ou son oncle (à elle) etc…

 

Puis, également, une autre affaire qui est, que montrer la parure fait partie des causes de la tentation.

 

Il est donc obligatoire aux croyantes de s’éloigner des causes de la tentation.

 

traduit par دورة العلوم - Les cercle des sciences 

Retranscription Umm Ubay

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 18:46
Le rôle fondamental de la femme

La femme fut créée pour la préservation de la descendance, et l'éducation de l'homme dans ses phases d'évolution les plus faibles, sa gestation et son sevrage durent 30 mois.

 

Elle est ainsi la maîtresse du foyer et son berger, et celle qui est contrainte, par nécessité de la nature innée, d'assumer ce rôle.

 

Il nous incombe donc de lui apprendre tout ce dont elle a besoin pour l'accomplissement de sa mission et de l'éduquer sur les moralités féminines par lesquelles la femme sera une femme.

 

Nous n'alignons pas l'homme et la femme, celle qui enfante un homme qui s'envole est meilleure que celle qui s'envole elle-même.

 

Revue "الشهاب", Novembre 1959
Tome 5, numéro 7, page 15
traduit @MashaykhDZ

 

المرأة خلقت لحفظ النسل وتربية الإنسان في أضعف أطواره، وحمله وفصاله ثلاثون شهرا، فهي ربة البيت وراعيته والمضطرة بمقتضى طبيعة الخلقة للقيام بهذا الدور، فعلينا أن نعلمها كل ما تحتاج إليه للقيام بوظيفتها ونربيها على الأخلاق النسوية التي تكون بها المرأة امرأة لا نصف رجل ونصف امرأة، فالتي تلد لنا رجلا يطير خير من التي تطير بنفسها
مجلة الشهاب نوفمبر 1959
المرأة، الشهاب، ج5، م7، ص150

Le rôle fondamental de la femme

Cheikh 'Abd al-Hamîd ibn Bâdîs - الشيخ العلامة عبد الحميد بن باديس

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 15:18
Il est préférable pour la femme de réserver des vêtements pour les menstrues

Umm Salâma رضي الله عنها rapporte :

 

«Pendant que j'étais au lit couchée avec le Prophète, j'eus mes menstrues.

Je me glissais hors du lit et endossais mes vêtements de menstrues.

-"Tu as tes menstrues ?" me dit le Prophète.

-"Oui", lui répondis-je.

Alors il صلى الله عليه وسلم m'appela à lui et je me couchais avec lui dans le lit {…}»

Source : Sahîh al-Boukhârî (322)  

 

حضت وأنا مع النبي صلى الله عليه وسلم في الخميلة فانسللت فخرجت منها فأخذت ثياب حيضتي فلبستها فقال لي رسول الله صلى الله عليه وسلم أنفست قلت نعم فدعاني فأدخلني معه في الخميلة قالت وحدثتني أن النبي صلى الله عليه وسلم كان يقبلها وهو صائم وكنت أغتسل أنا والنبي صلى الله عليه وسلم من إناء واحد من الجنابة

Commentaire

 

L'Imâm Ibn Hajar a dit :

 

«Il renferme la recommandation pour la femme de prendre pour ses menstrues des vêtements autres que ceux habituels.»

 

Charh ar-Râjihî a dit :

 

«Le hadîth est une preuve qu’il est permis de dormir avec une femme ayant ses mentrues ou lochies.

 

Également, il n’y a pas de mal à ce que l’homme l’embrasse et d’avantage, sauf la pénétration comme rapporté dans le hadîth :

 

«Faites tout sauf le coït.»

Sahîh Muslim (302) et (694) Editions Dâr al-Hadîth»

 

Source : منحة الملك الجليل شرح صحيح محمد بن اسماعيل Minhah al-Malîk al-Jalîl (1/657)

 

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

حضت وأنا مع النبي صلى الله عليه وسلم في الخميلة فانسللت فخرجت منها فأخذت ثياب حيضتي فلبستها فقال لي رسول الله صلى الله عليه وسلم أنفست قلت نعم فدعاني فأدخلني معه في الخميلة قالت وحدثتني أن النبي صلى الله عليه وسلم كان يقبلها وهو صائم وكنت أغتسل أنا والنبي صلى الله عليه وسلم من إناء واحد من الجنابة
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 17:25
La tentation des femmes

De la même facon, la femme est comparable au diable car elle est une source de tentation pour l'homme :

 

L'imam Muslim (2/1021) a dit : [...]

 

Jâbir rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم vit une femme.

 

Il se rendit alors auprès de son épouse Zaynab tandis qu'elle tannait une peau lui appartenant.

 

Il eut des rapports intimes avec elle, sortit ensuite et dit à ses compagnons :

 

«La femme se présente sous la forme d'un démon et s'en va sous la forme d'un démon».

Si l'un de vous voit une femme, qu'il approche son épouse : cela éloignera de son esprit les mauvaises pensées.»

 

Concernant le propos du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«La femme se présente sous la forme d'un démon et s'en va sous la forme d'un démon»

 

An Nawawî a dit dans son commentaire du recueil de Muslim (9/187):

 

«Les savants ont dit : cela signifie que la femme éveille le désir, et suscite le trouble en raison du penchant naturel pour les femmes qu'Allah a établi dans l'esprit des hommes.

 

Ainsi, ils prennent plaisir à les regarder et tout ce qui à trait à elles.

 

Elles ont donc un point commun avec le démon en ce sens que celui-ci invite au mal par ses inffluations et sa façon d'embellir ce qui est maléfique.

 

On déduit donc de cela qu'il convient à la femme de ne pas se mêler aux hommes sauf en cas de nécessité.

 

Il convient aussi aux hommes de baisser le regard [lorsqu'une femme passe] et de s'occuper d'autre chose.» 

 

Conseils aux femmes musulmanes page 86

Retranscrit par Sarah Umm Ayoub

 

 

 
Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 20:48
Une femme peut-elle manger dehors seule le soir ou avec un groupe de femmes ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous.

 

Un frère de France dit :

 

est-il permis à la femme de sortir seule, ou avec un groupe de femmes, pour manger dehors le soir ?

 

Sachant que son mari ne veut pas mais elle lui dit qu’il n’y a pas de preuve pour dire qu’il n’est pas permis à la femme de sortir seule la nuit.

 

Est-ce correct ?

 

Qu’Allah vous bénisse.

 

Réponse :

 

Non, elle n’a pas le droit de sortir sauf avec l’autorisation du mari.

 

Il lui est obligatoire de rester à la maison.

 

Sauf en cas de force majeure, comme, par exemple, si elle n’a pas à manger et que son mari ne lui donne pas, dans ce cas là, c’est possible.

 

Mais si elle peut le faire à la maison, elle n’a le droit de sortir qu’avec son autorisation.

 

Et elle ne peut sortir la nuit qu’à condition d’être en sécurité, en étant avec un groupe de femmes en sécurité ou avec un mahram.

 

Quant au fait qu’elle sorte seule dans un pays mécréant ou dans un pays ou elle n’est pas en sécurité, dans ce cas elle ne doit pas sortir, qu’Allah te bénisse, que ce soit la journée ou la nuit, et cela est pire la nuit.

 

Surtout si elle se rend dans un endroit éloigné à un quart d’heure ou vingt minutes à pied.

 

De cette manière, il est possible que la femme s’expose aux troubles.

 

Donc elle n’a le droit de sortir qu’avec l’autorisation, sauf en cas de force majeure.

 

Voici la réponse de Cheikh Othman Ibn Abdillah As-Salimi, qu'Allah le préserve, l'appel a été enregistré le lundi 20 de Joumada Ath-Thaniya correspondant au 29 avril 2013.

traduit par forum.daralhadith-sh.com

Cheikh 'Outhman Ibn Abdallah As-Sâlimy - الشيخ عثمان بن عبدالله السالمي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 18:12
Les femmes sont déficientes en terme de raison et de religion - النساء ناقصات عقل ودين

L'imam Muslim (n°79) a dit: [...] 'Abd Allah ibn 'Umar rapporte du Prophète صلى الله عليه وسلم qu'il a dit :

 

«Ô vous les femmes !

Pratiquez l'aumône et invoquez souvent Allah pour qu'Il vous pardonne car j'ai vu que vous constituiez la proportion la plus importante des habitants de l'enfer.»

Une femme pleine de bon sens demanda alors : «Et pourquoi constituons-nous la proportion la plus importante des habitants de l'enfer ?»

Il répondit صلى الله عليه وسلم : «Car vous maudissez souvent et niez les bienfaits de vos époux à votre égard.Et jamais je n'ai vu de créatures déficientes dans leur raison et leur religion plus à même de dominer un homme raisonnable que vous.»

Elle demanda : «Que signifie le fait qu'elles soient déficientes dans leur raison et leur religion ?»

Il répondit صلى الله عليه وسلم : «Pour ceux qui est de la déficience en terme de raison, le témoignage de deux femmes équivaut à celui d'un seul homme. Voilà sa déficience en terme de raison.

Et la femme [quand elle est indisposée par ses règles] passe des jours sans prier, et ne jeûne pas certains jours durant le mois de Ramadan [pour la même raison].

Voilà sa déficience en terme de religion».

 

Le fait que la femme soit déficiente en terme de raison et de religion n'indique pas qu'il soit permis de la railler pour cela.

 

En effet la femme a des sentiments tout comme l'homme et souffre tout comme lui.

 

En outre, Allah a dit:

 

وَالَّذِينَ يُؤْذُونَ الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ بِغَيْرِ مَا اكْتَسَبُوا فَقَدِ احْتَمَلُوا بُهْتَاناً وَإِثْماً مُّبِيناً

 

«Et ceux qui offensent les croyants et les croyantes sans qu'ils l'aient mérité, se chargent d'une calomnie et d'un péché évident.» (Sourate Al-Ahzâb-Les coalisés-Verset 58) 

 

Mon père considère cependant que si cela est fait dans le but de réprimander la femme, alors il est permis de la railler pour sa déficience en terme de raison et de religion.

 

Mon père m'a fait part de cet avis dans une discussion privée que nous avons eue.

 

Aucune femme n'a jamais atteint la perfection féminine sauf deux d'entre elles. 

 

A ce sujet, l'Imam Al-Bukhârî (7/3769) rapporte [...] d'après Abû Mûsâ Al-Ach'arî que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit: 

 

«Beaucoup d'hommes ont atteint la perfection masculine.

Mais aucune femme n'a jamais atteint la perfection féminine sauf Mariam bint 'Imrân et Âsiah la femme de Pharaon.

Et le mérite de 'Â'ishah par rapport au reste des femmes est comparable au mérite du Tharîd (1) par rapport aux autres plats.» 

 

(1) Plats composé de pain et de viande très apprécié du temps du Prophète صلى الله عليه وسلم [NdT]

 

Conseils aux femmes musulmanes page 92-93

Retranscrit par Sarah Umm Ayoub 
 

 

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام