compteur de visite

Catégories

5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 23:54
La femme est comme la fleur

Il dit :

 

"Ma femme... Et ma femme... Et elle ne fait pas... Et elle est négligente".

 

Alors je lui ai dit :

 

Ô mon frère !

 

La femme est comme la fleur : Tu la sens et tu profites de son parfum et de sa beauté. 

Et ne la froisse pas...

Car si tu la froisse son parfum partira et sa beauté disparaîtra.

 

Ô mon frère !

 

Allâh l'a créé sur ces caractéristiques.

Sa beauté est dans ses manquements et faiblesses.

Alors ne lui demande pas ce qui va à l'encontre de sa nature.

 

Jouis d'elle comme elle est !

 

Traduit par assalafiyat.blogspot.fr et résivé par Oum Omayr

Publié par 3ilmchar3i.net

 

قال : زوجتي ... وزوجتي ... و لا تفعل ... و تقصر في

فقلت له : يا أخي المرأة كالزهرة تشمها وتستمع بعبيرها وبجمالها ... و لا تفركها .. فإنك إن فركتها أذهبت ريحها ... وزال جمالها
يا أخي ربي خلقها على هذه الصفة ؛ جمالها في نقصها وضعفها ... فلا تطلب منها ما يخالف طبيعتها .. فاستمتع بها كما هي

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:21
Je suis obligée de travailler car mon mari ne veut pas travailler (audio)

 

Questionneur :

 

Une soeur américaine, il semble qu'elle m'ait écrit une lettre alors que j'étais à la Mecque, en réalité elle a écrit deux lettres.

 

Elle dit qu'elle a été mariée à un américain dont elle a eu un enfant, puis elle a divorcé de l'américain parce qu'elle s'est convertie à l'Islam et qu'il a refusé de se convertir.

 

Cheikh Al Albani :

 

Bien.

 

Questionneur :

 

Après cela, elle a épousé un jeune palestinien.

 

Elle dit qu'elle pensait que cet homme musulman, jeune, semblait être pieux et tout.

 

En bref, après qu'elle se soit mariée, il semble que c'est elle avait qui avait un emploi, il resta à  la maison ne travaillant pas ni rien du tout.

 

Elle lui dit pourquoi ne cherches tu pas du travail etc?

 

Elle sort à six heures du matin, et elle revient chez elle à cinq heures de l'après midi, ensuite elle s'occupe de son enfant également et elle cuisine pour elle et lui alors que son mari reste assis à la maison.

 

Il s'amuse devant le téléviseur du matin au soir.

 

Cheikh :

 

Allahou Akbar !

 

Questionneur :

 

Et elle dit durant le ramadhan, je l'ai excusé (me disant) qu'il était fatigué et ainsi de suite, qu'il ne voulait pas travailler.

 

Mais, elle dit que moi, je travaillais bien pendant le ramadan.

 

Et donc elle a essayé de le convaincre.

 

Et son père et sa mère, bien sûr, sont chrétiens: ils lui (au mari) ont offert un travail et lui ont dit : "viens travailler avec nous".

 

Ils ont un magasin de fleurs et il n'y a rien dedans d'interdit.

 

Il n'y a que des fleurs.

 

Cheikh :

 

Magnifique.

 

Questionneur :

 

Il l'a refusé.

 

Eux sont préoccupés pour leur fille, ils veulent l'employer alors qu'ils n'ont pas besoin de lui.

 

Mais ils sont préoccupés pour leur fille, cela le fera sortir de la maison.

 

Et elle, elle emprunte de l'argent à ses parents car son salaire ne suffit pas à payer les factures.

 

Cheikh :

 

Allahou Akbar !

 

Questionneur :

 

Et il reste assis comme cela.

 

Maintenant, il lui a dit qu'il voulait étudier et elle est tombée enceinte de lui.

 

Et il lui dit qu'il lui est obligatoire d'avorter car l'enfant n'a pas atteint quatre mois dans son ventre.

 

Cheikh :

 

Qu'est ce qu'il lui a dit ?

 

Questionneur :

 

Qu'il veut étudier et il ne veut pas qu'elle soit enceinte, car si elle est enceinte, et Allah est le Plus Savant, cela signifierait qu'elle ne pourra plus travailler, et lui ne veut pas travailler puisqu'il veut étudier.

 

Cheikh :

 

Qu'est ce qu'il lui a dit, professeur Mahmoud? 

 

Questionneur :

 

Oui.

 

Cheikh :

 

Qu'est ce qu'il lui a dit?

 

Je n'ai pas compris

 

Questionneur :

 

Il veut qu'elle se débarrasse de l'enfant, qu'elle avorte le fœtus car elle est enceinte au troisième mois.

 

Donc il lui a dit tant qu'elle n'a pas atteint le quatrième mois, il n'y a pas d'interdiction pour avorter.

 

Cheikh :

 

Qu'Allah le guide, qu'Allah le guide!

 

Et ensuite?

 

Questionneur :

 

Elle dit est-ce qu'elle peut avorter ?

 

Cheikh :

 

Non, laisse-la le divorcer !

 

Questionneur :

 

Allahou Akbar!

 

Cheikh :

 

Oui, laisse la demander le khul'.

 

Questionneur :

 

Ô Cheikh c'est ce que je (lui) voulais dire cela mais j'avais peur car l'homme dont nous parlons nous a insulté, et il fait parti des frères musulmans.

 

Mais, je me suis dit alors que je dois trancher mais j'ai eu peur de mes émotions, qu'elles n'interviennent dans l'affaire.

 

Je me suis dit je ne parlerais pas dans cette affaire jusqu'à ce que j'interroge cheikh.

 

Voilà pourquoi je lui ai dit que je t'écrirai in shaa Allah. 

 

Cheikh :

 

Prends le de moi et ne te tracasse plus.

 

Cet être humain n'est pas apte à être le conjoint de femme comme celle-ci, musulmane qui travaille au lieu que ce soit lui qui travaille pour elle et qui la laisserait dans sa maison.

 

Autre que cela?

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com

 

السائل : أخت أمريكيّة ، يبدو أنهّا كتبت لي رسالة ، وكنت أنا في مكّة ، وكأنّها كتبت رسالتين بالحقيقة ، تقول أنّها كانت متزوّجة من أمريكي و لها منه ولد ، ثم طلّقت الأمريكي لأنّها أسلمت وأبى أن يسلم

الشيخ : كويّس
السائل : فبعد ذلك تزوّجت شاباّ فلسطينيّا ، فقالت أنا كنت أظنّ إنه هذا رجل مسلم وشابّ ويبدو عليه الصّلاح وكل شيء ، المهمّ بعد ما تزوّجت ، يبدوا إنّه هي كانت تشتغل فجلس في البيت لا يشتغل ولا شيء ، فهي تقول له لماذا لا تبحث عن عمل وكذا ؟ فتخرج هي من السّاعة السّادسة صباحا ، وترجع إلى البيت السّاعة خمسة مساءا ثم تهتمّ بولدها أيضا ، وتطبخ لها وله وزوجها جالس في البيت ، وهو يجلس على التّلفزيون من الصّباح إلى المساء
الشيخ : الله أكبر
السائل : وقالت في رمضان عذرته أنا ، إنه تعب وكذا ولا يريد أن يشتغل ، لكن قالت إنّها هي تشتغل في رمضان فحاولت تقنعه ، وأبوها وأمّها طبعا نصارى ، عرضوا عليه وقالوا له تعال اشتغل معنا في محلّ زهور وما فيه شيء محرّم ، بس فقط زهور
الشيخ : جميل
السائل : فهو أبى ذلك ، هم على شأن ابنتهم شغلّوه لكن هم ما يحتاجونه ، لكن على شان ابنتهم و يصرف على البيت ، وهي تستقرض من أبويها ، لأنّ راتبها لا يكفي لدفع الفواتير
الشيخ : الله أكبر
السائل : ويضل هو جالس هكذا ، الآن قال لها إنه يريد أن يدرس ، وأصبحت حامل منه ، ويقول لها يجب أن تجهضي لأنّ الطفل ما بلغ أربع شهور في بطنها
الشيخ : شو بيقول لها ؟
السائل : هو يريد أن يدرس و لا يريد لها أن تحمل لأنّها إذا حملت يعني والله أعلم لا تستطيع أن تعمل وهو لايريد أن يعمل لأنّه يريد أن يدرس
الشيخ : ماذا يقول لها ؟ يا أستاذ محمود
السائل : نعم
الشيخ : ماذا يقول لها ؟ ما فهمت
السائل : هو يريد أن تجهض الولد أن تسقط الجنين لأنّها حامل في الشّهر الثّالث فقال لها طالما أنّه لم تبلغي الشهر الرابع فما في مانع من الاجهاض ؟
الشيخ : الله يهديه وبعدين ؟
السائل : هي تقول هل يجوز أن أجهض نفسي ؟
الشيخ : لا ، خليها تطلقه ، أي نعم ، خليها تطلب المخالعة
السائل : يا شيخ أنا أردت أن أقول هذا ، لكني خشيت ، لأن الرجل نقل عنه كلام أنه يشتمنا ، وهو من الإخوان المسلمين ، لكن قلت إذا بدّي أحكم فخشيت من عواطفي أنها تدخلت في الأمر ، قلت لا أتكلّم فغي هذا حتى أسأل الشيخ ، ولذلك قلت لها أنا إن شاء الله سأكتب لك
الشيخ : خذها منّي ولا تبالي ، هذا الإنسان لا يصلح أن يكون زوجا لمثل هذه المرأة المسلمة والتي تعمل ، وبدل أن يقوم هو بالعمل عنها ، ويقعدها في بيتها ، غيره ؟

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 16:48
Le post-partum

Question :

 

La personne qui pose la question a eu une relation intime avec son épouse vingt jours après son accouchement.

 

Cet homme dit qu'il avait entendu dire à la mosquée que la femme dont le sang des lochies s'est arrêté de couler avant la fin des quarante jours, doit se purifier et prier.

 

Il demande s'il n'a pas commis de péché du fait de cette relation avec son épouse ?

 

Réponse :

 

Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons. Après ce préambule :


L'avis des savants le plus répandu à ce sujet fixe cette période à quarante jours et quarante nuits.

 

Et ce, compte tenu de ce qui a été rapporté par Abou Dâwoud, et At-Tirmidhî d'après Omm Salama (qu'Allah soit satisfait d'elle) qu'elle a dit :  

 

"A l'époque de l'Envoyé d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), la femme qui accouchait avait l'habitude de rester durant 40 jours sans effectuer les actes d'adoration".

 

Il a été rapporté par Ad-Dâraqottnî d'après Omm Salama :

 

"Je demandai au Prophète, (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), combien de jours doit attendre sans accomplir les actes d'adoration celle qui vient d’accoucher ? : "Quarante jours à moins qu'elle ne soit en purification complète avant la fin de cette durée", répondit-il."

 

Abou `Issa At-Tirmidhî a dit que les gens de science sont unanimes pour dire qu'ils ont recueilli de la part des compagnons du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et de leurs successeurs que la femme qui a ses lochies doit attendre sans prier pendant une période de quarante jours sauf si elle voit qu'elle est pure.

 

Dans cette situation, il lui revient de faire Al-Ghousl (bain rituel suivant une impureté rituelle majeure) et d'accomplir sa prière.


Il est interdit d'avoir des rapports sexuelles avec son épouse qui n'est pas purifiée de ses lochies, comme cela est interdit de le faire avec celle qui a ses menstrues.

 

Si cela s'est produit, il lui convient de faire repentance et de demander pardon à Allah, puis de verser un dinar ou sa moitié en aumône pour la rémission de son péché, comme l'ont consigné Ahmad et les auteurs des Sounan avec une bonne chaîne de narration, d'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) qui a rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit au sujet de celui qui a une relation intime avec son épouse qui est en période de menstrues :  

 

"Il doit faire l’aumône d’un dinar ou d’un demi-dinar."

 

L'équivalent d'un dinar est quatre septième de Livre saoudienne.

 

Ainsi par exemple, si la valeur de la livre saoudienne est de 70 riyals, il lui revient dans ce cas de verser une aumône de quarante ou vingt riyals.

 

Mais si son accouplement s'est fait alors que son épouse s'est purifiée, même avant les quarante jours, il n'y a aucun mal à cela.


Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
 

La Fatwa numéro 1821

(Numéro de la partie: 5, Numéro de la page: 415 - 416)

traduit par alifta.net

 

النفاس

س: إن السائل جامع زوجته أيام نفاسها بعد مضي عشرين يومًا من ولادتها، وقد سمع من المحدثين في المساجد: أن المرأة التي لم تكمل عدة نفاسها إذا توقف دمها مدة النفاس تغتسل وتصلي، ويسأل ماذا عليه في جماعه قبل انتهاء مدة النفاس؟
جـ: الحمد لله وحده، والصلاة والسلام على رسوله وآله وصحبه.. وبعد
أكثر مدة النفاس في قول أكثر أهل العلم أربعون يومًا بلياليها؛ لما رواه أبو داود والترمذي عن أم سلمة رضي الله عنها قالت:  كانت النفساء تجلس على عهد رسول الله صلى الله عليه وسلم أربعين يومًا وأربعين ليلة  ، وروى الدارقطني عن أم سلمة، أنها  سألت النبي صلى الله عليه وسلم: كم تجلس المرأة إذا ولدت؟ قال: أربعين يومًا، إلا أن ترى الطهر قبل ذلك  ، وقال أبو عيسى الترمذي : أجمع أهل العلم من أصحاب النبي صلى الله عليه وسلم ومن بعدهم على أن النفساء تدع الصلاة أربعين يومًا، إلا أن ترى الطهر قبل ذلك فتغتسل وتصلي
وحكم جماع النفساء والدم نازل حرام كجماع الحائض، ومن فعل ذلك فعليه أن يستغفر الله ويتوب إليه، وعليه أيضًا أن يتصدق بدينار أو نصفه؛ كفارةً لما حصل منه؛ لما رواه أحمد وأصحاب السنن بإسناد جيد عن ابن عباس رضي الله عنهما أن النبي صلى الله عليه وسلم قال فيمن يأتي امرأته وهي حائض:  يتصدق بدينار أو نصفه  . ومقدار الدينار: أربعة أسباع الجنيه السعودي، فإذا كان صرف الجنيه السعودي مثلاً سبعين ريالاً فعليك أن تخرج أربعين ريالاً، أو عشرين ريالاً سعوديًّا تتصدق بها على الفقراء، أما إن كان وطؤك زوجتك النفساء في فترة انقطع فيها الدم وكان بعد أن اغتسلت - فلا شيء عليك، ولو لم تكمل الأربعين يومًا
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 5، الصفحة رقم: 456)

الفتوى رقم - 1821

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

الفتوى رقم ( 1821 )
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 19:06
La femme qui rassemble ses cheveux en dessous de son voile (audio)

 

Al Huweyni :

 

Quel est le jugement d'une femme qui rassemble ses cheveux au dessus de sa nuque et à l'arrière de sa tête de sorte qu'elle donne une forme ronde, sachant que la femme quand elle porte son hijab (comme cela), la forme des cheveux apparait à l'arrière du voile ?

 

Réponse :

 

Ceci est une erreur dans laquelle sont tombées beaucoup de femmes voilées dans le fait de rassembler leurs cheveux à l'arrière de leur tête donc cela est vu de derrière elles, même si elles mettent le hijab au dessus de cela.

 

Donc certes cela contredit une condition parmi les conditions du hijab que j'ai réuni dans mon livre : "le Hijab de la femme musulmane selon le Qur'aan et la sunna".

 

Et  parmi ces conditions est que le vêtement ne révèle pas la taille ou quelque chose des parties du corps de la femme.

 

Alors en raison de cela, il n'est pas permis à une femme de former une boule (avec ses cheveux) derrière sa tête ou sur un côté de la tête de sorte que les cheveux de la tête deviennent apparent comme cela (pour une personne), même par inadvertence, qu'elle ait beaucoup de cheveux ou peu de cheveux.

 

Les cheveux doivent obligatoirement être lâchés vers le bas et pas amassés (au dessus de la tête), oui.

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com

 

الحويني : ما حكم جمع المرأة لشعرها فوق رَقَبَتِهَا وخلف رأسها بحيث يعطي شكلاً مكوراً مع العلم بأن المرأة حين تتحجب يظهر شكل الشعر من خلف الحجاب ؟
الشيخ : هذه خطيئة يقع فيها كثير من المتحجبات حيث يجْمَعْن شعورهن في خلف رؤوسهن فَيَنْتُؤُ من خلفهن ولو وضعن الحجاب من فوق ذلك، فإن هذا يخالف شرطا من شروط الحجاب التي كنت جمعتها في كتابي حجاب المرأة المسلمة من الكتاب والسنة ومن هذه الشروط ألا يحجم الثوب عضوا أو شيئا من بدن المرأة، فلذلك فلا يجوز للمرأة أن تكور خلف رأسها أو في جانب من رأسها شعر الرأس بحيث أنه يَنْتُؤُ هكذا فيظهر للرأي ولو بدون قَصْدٍ أنها مشعرانية أو أنها خفيفة الشعر يجب أن تسدله ولا تُكَوِمَهُ . نعم

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 18:16
De nombreux décès à cause du henné noir dans lequel des substances ont été rajoutées

Question :

 

Ces jours-ci de nombreux décès de jeunes mariées ; Et quand j'ai questionné sur la cause, ils ont dit : le henné !

 

Car la jeune mariée veut que le henné soit noir, donc elle met dedans des substances vendues dans le marché nommées : "sratiya - سراتية" et autres, et parce que la jeune mariée a mice qui peut être un poison.

 

Ces substances, si tu les mets sur la peau et se mélangent avec le sang cela mène à l'empoisonnement.

 

Quel est le jugement d'utiliser ces substances et le jugement de sa vente ?

 

Est-ce que la femme qui met le henné à la jeune mariée a quelque chose quand meurt la mariée la nuit de noce à cause de cela, sachant qu'il y a beaucoup de femmes ?

 

Réponse :

 

Lorsque est confirmé ce qu'il a évoqué dans la question, il est donc interdit de vendre ces substances, et il est interdit d'utiliser ce qui a causé l'empoisonnement qui entraîne la mort ; Et la règle est : " ne te nuit pas et ne nuit pas " car il n'y a pas de bénéfice dans ces substances, mais il s'y trouve du mal.

 

Et les femmes qui font ce travail, quand s'est avéré que le décès résulte de ce qu'elles ont fait, elles doivent expier l'homicide involontaire, et s'achève ceci par le retour au juge légiféré.

 

Et c'est Allah qui accorde le succès.

 

Traduit par Oum Omnia

Source compte officiel facebook du shaykh 

 

سؤالكثر في هذه الأيام وفيات العرائس وإذا ما سألت عن السبب ؟ قالوا من الحناء

وذلك لأن العروسة تريد أن تكون الحناء سوداء فيضعن فيها مواد تباع في السوق تسمى : سراتية

وغيرها ، ولأن العروسة تكون قد فعلت من الأمور ما يكون معه مسامات الجلد في غاية اتساعها وهذه المواد إذا امتصها الجلد واختلطت بالدم تسبب تسمم
والسؤال أحسن الله إليك
 ما حكم استعمال هذه المواد وما حكم بيعها
 هل على المرأة التي تحني العروسة شيئا إذا ماتت العروس ليلة عرسها بهذا السبب ، علما أنه قد يكن أكثر من مرأة ؟

الجواب : إذا ثبت ما ذكر في السؤال فإنه يحرم بيع هذه المواد، ويحرم استعمالها لما تسببه من التسمم الذي قد ينتج عنه الوفاة، والقاعدة : "لاضرر و لا ضرار"، ولأنه مواد لا نفع فيها، بل فيها ضرر

والنسوة اللاتي يقمن بهذا العمل، إذا تحقق أن الوفاة نتجت من فعلهن فعليهن كفارة قتل الخطأ، ويتم ذلك بالرجوع القاضي الشرعي

والله الموفق

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

 

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 22:55
Le rôle de la femme dans la société (audio-vidéo)

Suivi de Questions/réponses à partir de 45mn

 

(...)

 

Le discours de ce soir s'adresse à tout le monde et à titre spécifique aux femmes musulmanes, et son rôle dans la réforme de sa propre personne, de sa famille ainsi que sa société.

 

La femme ainsi que l'homme ont des règles qui les concerne.

 

Dans la législation, le dogme est le même : Ce que croit un homme et une femme sont pareils.

 

Il y a des règles spécifiques aux hommes : l'imamat, et d'autres règles qui concernent spécifiquement les hommes.

 

Et des règles spécifiques aux femmes, sur lesquelles découlent la validité ou non-validité de son adoration comme : les lochies, les règles, le fait de porter un enfant, l'allaitement, l'accouchement,etc

 

Tous ces phénomènes sont liés aussi à l'adoration (la prière, le jeûne, le pèlerinage), ils en découlent beaucoup de règles.

 

Il y a des règles générales qui concernent tout le monde.

Et il y a des règles spécifiques pour les hommes.

Et il y a des règles spécifiques pour les femmes.

 

Les femmes ont une place dans le livre d'Allah.

 

Il y a une sourate entière qui portent le nom de : "sourate les femmes".

 

Il n'y aucune sourate qui s'appelle sourate les hommes.

 

C'est une façon de rendre la notoriété à la femme.

 

Allah a spécifié et dédié une sourate complète pour les femmes.

 

Ça c'est l'honneur, le véritable honneur pour la femme !

Ça c'est le respect pour la femme et non pas qu'on en fasse une marchandise pour la nudité, pour aussi assouvir les passions.

 

Les sociétés sont composées des hommes et des femmes, de mâles et femelles. 

 

Les statistiques mondiales montrent : Le nombre des femmes est supérieur au nombre des hommes.

 

Ce n'est pas quelque chose qui est étrange car beaucoup d'hommes laissent leur vie dans les guerres, ainsi que les accidents, de par leurs voyages, leurs déplacements comme  les accidents de route ; C'est pour celà donc que les femmes sont plus nombreuses.

 

Même les ahadith authentiques du Prophète صلى الله عليه وسلم : Qu'à la fin des temps, un homme aura la responsabilité de 50 femmes !

 

Le nombre des femmes sera supérieur au nombre des hommes de 50 fois.

 

Les savants disent à propos de cela donc, que les hommes seront absorbés par les épreuves. (...)

 

Ma mère est une femme, ainsi que mon épouse, ainsi que ma soeur, ainsi que ma fille, je suis entouré de femmes.

 

Elles ont donc le droit au respect, aussi de leur rendre ce qui leur revient de droit.

 

La femme est une masse de sentiments.

 

La réforme de la femme... il en dépend la réforme de la société ; La corruption de la femme... la corruption de la société.

 

Si dans le quartier, un jeune pieux et un jeune qui est pervers, chacun des deux aura son impact : Celui qui est corrompu certainement il va affecté la société.

 

Et la femme qui est corrompue, son influence est sur toute la société car elle peut faire corrompre un grand nombre ; Et le contraire aussi est vrai.

 

La réforme de la femme peut avoir des influences sur son mari, ainsi que son frère, ainsi que son fils, elle peut même avoir des influences sur son propre père et son grand père.

 

Voilà comment elle doit agir sur cinq sphères, alors que c'est une seule femme.

 

Le fait d'accorder une importance à la femme est une bienveillance qui a un but et aussi c'est un message, c'est donc un moyen aussi d'arriver au but à travers ce message.

 

Je vous ai dis auparavant que le Qur'an lui a accordé une importance et lui a dédié une sourate complète.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم lui a aussi spécifié énormément de règles.

 

Une grande partie des ahadith sont rapportés par les épouses du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

La maison de la prophétie est une maison de science !

 

'Aisha رضي الله عنها rapporte, aussi Asma, Hafsa,... chacune des épouses du Prophète صلى الله عليه وسلم a rapporté des ahadith.

 

Ce n'est pas un seul ou deux ni trois, des milliers même.

 

Elles ont le titre de "mères des croyantes" car elles réformaient.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم est mort et la da'wa continue après lui.

 

Et le rôle des mères des croyants a continué.

 

Nombreux sont ceux qui ont rapporté des ahadith auprès des femmes du Prophète صلى الله عليه وسلم et aussi des femmes compagnontes.

 

Ils ont formé une génération unique qui se différenciait, croyants, qui a des principes fermes.

 

Ils ont concrétisés les buts à travers les moyens légiférés, ainsi le message est parvenu et la société est devenue bonne.

 

Donc réitérez cela à chaque moment, à chaque instant ; Ce n'est pas quelque chose de très difficile.

 

Nous commençons... je suis le premier à commencer, toi !

 

Nous sommes les responsables des femmes.

 

Et toi aussi ma fille tu commences par ta propre personne.

 

Apprends donc la science bénéfique, on ne peut se réformer qu'à travers la science, la science légiférée, différencier le vrai du faux, l'unicité (tawhid) de l'association (chirk), la Sunnah de l'innovation, le vrai (alhaqq) du faux (albâtil), le bien et le mal ; C'est à travers cette réforme qui est bonne pour toutes les sociétés.

 

Comment réaliser cela ?

 

De tels moments bénis : "Ce séminaire je ne peux car je n'ai pas quelqu'un qui peut me ramener si ma famille ne me le permet pas."

 

Al-hamdu liLlah les moyens modernes existent.

 

Donc tu peux Ô ma fille être présente avec nous alors que tu es chez toi à travers la transmission en direct, tu écoutes les savants à travers leurs sites, la lecture.

 

Se réformer, s'auto-réformer est quelque chose de possible :

 

à travers les moyens légiférés qui sont à disponibilité et qui sont aussi conformes

à travers les grands savants.

 

De la même manière que tu choisis ce qui est le plus bon pour ton ventre, tu dois donc choisir la meilleure des sources à travers des grands savants afin que tu ais une certitude et que tu sois affermie et qui est que tu détiens une preuve forte.

 

Celui qui fait l'ascension des montagnes, elles, elles ne bougent pas. 

N'est pas comme celui qui marche sur les vallées.

 

Je veux dire par celà, le fait que tu t'appuis sur des montagnes et leurs sommets : Celui qui délaisse les grands et qui suit les petits est comme celui qui marche sur les sommets et celui qui marche au pied de la montagne.

 

Les savants sont reconnus et confirmés à travers les premiers et les derniers.

 

Si tu sais te réformer ma fille, tu seras aussi réformer tes sœurs, tu leur apprends et tu seras donc un moyen pour le bien.

 

Il y a des filles qui ont détruit des filles ; Et il y a des filles qui ont réformés des filles.

 

Sois bonne en toi-même et réforme-toi et réforme les autres.

 

Si tu vois que tu es faible, retire-toi afin que tu ne sois pas leurrer et que tu perdes.

 

Allah le Très-Haut dit dans le sens (traduction rapprochée) :

 

﴾Restez dans vos foyers ; Et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'Islam (Jâhiliya).﴿

(Sourate Al Ahzab – v 33)

 

Voilà donc la manière de se réformer.

 

La rue... ça c'est le rôle des hommes.

 

Car la société il y a des choses qui sont générales et il y a des choses qui spécifiques.

 

Les rues, les marchés, les déplacements, les villes et les pays : ça c'est la responsabilité des hommes.

 

Et toi donc réforme ta propre maison, reste à ta place, ta belle place, ça c'est ton Paradis.

 

Chez toi, dans ta pudeur, ta fierté, le respect.

 

Et celle qui ne sait pas se respecter, elle, elle sait s'exposer à l'humiliation.

 

La femme en général est faible, et nous les hommes on est des loups.

La femme est une proie facile, prends-garde ma fille des loups !

Car sa salive coule de sa bouche, pour sauter sur sa proie.

 

Prends-garde de ta propre personne et donc ne fais pas confiance à ceux qui sont étrangers.

 

Et vous aussi prenez garde pour vos propres personnes car ta femme elle fait tourner la tête à celui qui est le plus raisonnable et le plus censé parmi vous.

 

L'homme qui est fort, il est faible face à la femme.

Et la femme qui est forte, elle est faible devant les hommes.

 

Pourquoi s'exposer ?

 

C'est pour cela qui nous a été interdit la solitude, car le troisième est le shaitan.

 

Et maintenant, il y a une autre façon de s'y donner, vous savez c'est laquelle ?

 

La solitude électronique : les mails, sur les chats, tango, skype, twitter, facebook.

 

Il ne faut pas rire : Il y a des maisons qui ont été détruites à cause de cela, des divorces suite à cela, des crimes suite à ça, la fornication, la nudité à cause de ces choses.

 

Prenez-garde pour vos propres personnes !

 

Ce sont des moyens pouvant tirer profit, de la même manière, peuvent être des moyens pour détruire et aussi pour nuire.

 

La réforme de la société se fait à travers toi Ô ma fille ou bien à travers toi Ô ma soeur ou à travers toi Ô ma mère.

 

Tout cela, en mettant l'effort et en prenant les bonnes résolutions.

 

Nous sommes à une époque de l'ouverture, tu peux voir tout ce que tu veux : Des choses qui sont licites et des choses illicites, le vrai et le faux, le bon et le mauvais.

 

Il y a personne qui peut t'interdire si ce n'est ta foi en Allah !

 

Si tu fais preuve de faiblesse, prends-garde pour ta propre personne, reviens à Alalh !

 

On est tous sujet à l'erreur, personne n'est à l'abri de l'erreur, et tu sais en toi-même que tu fais des erreurs donc reviens ! 

 

La porte est ouverte... la porte du repentir est ouverte, la porte de l'imploration du pardon.

 

Nous avons un Seigneur Généreux, Très Miséricordieux, Il accepte le repentir et Il pardonne beaucoup de choses.

 

Aies une bonne résolution !

 

Prends-garde Ô ma fille de toutes ces choses.

 

Il y a tant de choses qui sont rentrées par la porte dans laquelle on voyait le bien puis elle a perduré dans le temps jusqu'à ce qu'elle s'est transformée en mal.

 

Une question...

Après c'est un "salam"...

Après c'est l'amour...

On s'accroche, on s'attache...

Et à la suite, des choses dont Allah n'agrée pas.

 

La réforme de la société prend départ dans le commencement de la réforme de ta propre personne.

 

Ô toi jeune, Ô toi : Veillez à vous auto-réformer afin que vous donniez naissance à une famille pieuse et comme ça la société sera bonne !

 

La société n'est composée que d'un certain nombre de familles, si on réforme notre société, on sera bon.

 

Pas plus qu'hier il y a un frère qui m'a dit que les mosquées de Roubaix le vendredi sont pleines.

 

Je dis que ça c'est une bonne chose, c'est un bon indice.

 

Les gens resteront toujours des gens et ça montre qu'il y a un vrai retour vers Allah et çà c'est une aide et un succès de la part d'Allah qui montre que la femme a pris son rôle pour réformer. 

 

Pas seulement à Roubaix, dans plusieurs villes et plusieurs pays.

 

Ô Femme !

 

Continue.. Ne te relâche pas !

 

Continue.. continue ne te relâche pas !

 

Le chemin est certainement très long;  il demande beaucoup d'efforts;

 

De patience et d'endurance; tu vois tant de personnes s'amuser autour de toi.

 

Ils s'amusent et sont heureux dans les choses qui attirent la colère d'Allah.

 

Et l’âme est faible ; Fais preuve de patience ! 

 

Au paradis il y aura tout ce que l'on veut (traduction rapprochée) :

 

﴾ ...Ils auront ce qu’ils réclameront
"Salam" [paix et salut] ! Parole de la part d'un Seigneur Très Miséricordieux.﴿

(Sourate Ya-Sin – v 57-58)

 

Il faut faire preuve d'une « belle patience, et c'est auprès d'Allâh que nous recherchons le secours contre ce que vous racontez » 

 

La patience, la patience, la patience !

 

Il ne faut pas s'empresser de cueillir les fruits ; ton mari reviendra très certainement sur le bon chemin.

 

Ton frère aussi, ton fils aussi, et ton père également.

 

Reste ferme sur le bon chemin et perdure ! 

 

Tu trouveras très certainement celui qui se moque de toi. 

 

Celui qui te fait tourner en dérision :

 

« Tu es extrémiste ! » - « Tu es quelqu'un de complexé ! »

 

C'est une maladie. 

 

Ne savent-ils pas que cela est la foi en Allâh ?

 

Le complexé est celui qui est emprisonné par ses propres passions ; L’extrémiste est celui qui suit les passions, [celui] qui est malade psychologiquement est celui qui s'est éloigné d'Allâh et a fait de ce bas-monde son [unique] objectif.

 

Très certainement ils n’éprouvent pas la joie que tu éprouves au fond de toi. 

 

Et le fait que tu te débarrasses de ta solitude auprès d'Allâh. 

 

Donc reste ferme ! 

N’enlève pas ton voile ! 

Ne délaisse guère la prière ! 

Ne suis pas cette vie [d'ici bas] !

 

Éloigne-toi des habits qui sont étroits. 

 

Tu seras donc [si c'est le cas] une gazelle qui ne pourra pas être une proie pour les loups et qui n'ont aucune pitié pour toi. 

 

Je ne dis pas cela pour te menacer, c'est une vérité. 

 

Nous voyons dans plusieurs sociétés [civilisées] préparées même avec la présence de cette nudité.

 

Il y a malgré cela des agressions. 

 

Qu'est ce qui est le plus chers ?

 

Un bonbon qui est caché ou bien celui qui est découvert ?

 

Comme est nombreux ce qui est découvert; et les gens ne se concurrencent pas pour l'acheter.

 

[Alors que] tout ce qui est bien emballé : les gens se concurrencent pour l'avoir.

 

[Certes] Les perles ne s'exposent pas ! 

Mais elles se gardent et se préservent. 

 

Ta reforme Ô Femme construit une communauté ; C'est pour cela que la mère est une école, si tu sais l’éduquer;

 

Elle formera une génération qui sera distinguée.

 

Ceux-ci sont des recommandations et des avertissements.

 

Ce soir, c'est pour mes filles [les femmes], même les questions.

 

Et le succès provient d'Allah et que la paix et le salut d'Allah soient sur notre Prophète Muhammed.

Le rôle de la femme dans la société (audio-vidéo)

Da'wra de Roubaix - 9 Mai 2015

 

Cheikh Mohammad Ibn Ramzân Al-Hadjiri - الشيخ محمد بن رمزان الهاجري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 23:49
Les sorties de la femme qui assume beaucoup de responsabilités dans le foyer

Question :

 

Des soeurs de France veulent de vous un conseil, concernant le fait de sortir et de rester dans la maison.

 

La femme en France trouve rarement un mahram qui puisse sortir avec elle alors qu'elle est dans la nécessité de sortir en raison de l'école des enfants, en raison des documents administratifs dont aucun foyer n'est épargné chaque mois.

 

Et elle peut même être amenée à retirer son hijab pour le travail, car elle n'a personne pour pourvoir à sa subsistance, avec en plus l'abandon, chez la majorité des hommes, de leurs devoirs envers elle.

 

Ou en raison de leur travail qui les poussent à être absents toute la journée.

 

Ainsi, elle assume toutes les responsabilités, à l'intérieur comme à l'extérieur du foyer, et particulièrement lorsqu'il y a des enfants.

 

Quel est donc votre conseil envers les  tuteurs dans ce pays et ceux qui s'y assimilent...?

 

Réponse :

 

Premièrement

 

Je m'excuse de ne pas répondre actuellement, faites remise de la dette. 

Je répondrai bi idhnillâh.

 

Deuxièmement

 

La sortie de la femme (hors de son foyer) pour ses intérêts ou ceux de son foyer ou de ses enfants, si on ne craint pas pour sa religion ou pour son honneur ou sa personne, il n'y a aucun blâme sur elle.

 

Troisièmement

 

Il incombe à l'époux d'avoir peur pour sa famille et qu'il s'efforce de son mieux de les contenter dans son soutien en dehors du foyer, c'est ce qui convient le plus au muslim, et c'est ce que la virilité exige...

 

Mais parfois les exigences des situations, des normes et des sociétés divergent en cela.

 

Et sur ce, aucun blâme sur elle tel qu'il est dit précédemment avec les conditions que j'ai mentionné.

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et guide vos pas.

 

Publié par le Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 

سؤال : أخوات من فرنسا يردن منكم نصيحةً, حول وضع المرأة حيال الخروج والقرار بال بيت؛
إذ أن المرأة بفرنسا , نادرا ما تجد المحرم الذي يخرج معها, و هي مضطرة للخروج لأجل مدارس اﻷطفال, وﻷجل الوثائق اﻹدارية التي قد لا يخلو منها بيتٌ شهريا, بل و قد تضطر لخلع حجابها ﻷجل العمل, ﻷنها لا تجد من يعيلها, مع تخلي أغلب الرجال عن مهامهم تجاهها. أو بسبب عملهم الذي يجعلهم يغيبون طول اليوم؛
فهي تتحمل بذاك كل المسؤوليات, داخل و خارج البيت, خصوصا عند وجود اﻷطفال.
و ما نصيحتكم ﻷولياء اﻷمور في هذا البلد و ما يشابهه..؟

الجواب : اولا : اعتذر عن المشاركات في الفترة الحالية ونظرة الى ميسرة . باذن الله اشارك
ثانيا : خروج المرأة لمصالحها ومصالح بيتها واولادها اذا لم تخش فيه على دينها وعلى عرضها وعلى نفسها لا حرج فيه عليها
ثالثا : الزوج عليه ان يخاف على اهله ويحرص ما امكنه ان يكفيهم الخدمة خارج البيت فان ذلك هو الاليق بالمسلم وهو الذي تقتضيه المروءة ... ولكن احيانا مقتضيات الوضع والاعراف والمجتمع تختلف في ذلك ... وعليه لا حرج عليها كما قدمت بالشرط الذي ذكرت
وفقكم الله وسدد خطاكم

La femme qui retire son voile par nécessité (travail)

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 21:54
Quel est le jugement relatif aux parfums alcoolisés ?

Question :

 

Quel est le jugement relatif aux parfums alcoolisés ?

 

Réponse :

 

Les parfums alcoolisés non huileux ne sont pas impurs mais ils peuvent être illicites.

 

Ils peuvent l'être si la quantité d'alcool présente dans ces parfums en font un liquide enivrant.

 

Dans ce cas, cela entre dans la globalité des hadîth interdisant la vente, l'achat et la fabrication de boissons enivrantes.

 

Il n'est alors pas permis au Musulman de s'y adonner ou de s'en parfumer car toutes les sortes d'utilisation de ces parfums entrent dans la généralité de ce verset (traduction rapprochée) :

 

«Et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression» (Sourate 5, Verset 2)

 

Cela entre également dans ces propos du Prophète عليه السلام :

 

«Allâh a maudit au sujet du vin dix personnes : son consommateur, celui qui le verse, celui qui demande qu'on lui verse, celui qui le porte, celui à qui on le porte, son vendeur, son acheteur...»

Rapporté entre autre par Ibn Mâjah, n°3380.

La chaîne de transmission est authentifiée par al-Albânî dans al-Ta'lîq al-Mishkât, t.2, p.846

 

C'est pourquoi nous conseillons d'éviter de faire commerce de ces parfums alcoolisés, surtout s'il est écrit qu'ils contiennent 60 % ou 70 % d'alcool.

 

Cela signifie qu'il est possible de les transformer en boisson enivrante .

 

Dans les chapitres de la Législation, il y a un point intitulé "Fermer la porte au prétexte" (سدّ الذريعة - Saddu al-Dharî'a).

 

L'interdiction stipulée par le Législateur sage au sujet de la boisson enivrante en quantité minime relève de ce point.

 

Le Prophète عليه السلام a dit :

 

«Ce qui enivre en grande quantité est interdit en petite quantité.»

Authentifié par al-Albânî dans al-Irwâ, n°2375

 

En conclusion, il n'est pas permis de vendre des parfums alcoolisés si la quantité d'alcool y est élevée .

 

Question n°177

Extrait du Livre : Recueil de Fatwas concernant les femmes

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

سؤال: حكم العطورات الكحولية؟

الشيخ الألباني رحمه الله: العطور الكحولية غير الزيتية هي ليست نجسة، لكنها قد تكون محرَّمة، وتكون محرَّمة إذا كانت نسبة الكحول في تلك العطور تجعل العطر سائلاً مسكراً، حينئذ تكون مسكرة، فتدخل في عموم الأحاديث التي تنهى عن بيع وشراء وصنع المسكرات
ولا يجوز للمسلم حينئذ أن يتعاطاها أو يتطيب بها، لأن أي نوع من أنواع الاستعمال لهذه العطور داخل في عموم قوله تعالى

وَلاَ تَعَاوَنُواْ عَلَى الإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ  - المائدة: 2

وقوله عليه السلام

لعن رسول الله صلّى الله عليه وسلّم في الخمر عشرة عاصرها ومعتصرها وشاربها وحاملها والمحمولة إليه وساقيها وبائعها وآكل ثمنها والمشتري لها والمشتراة له

 أخرجه مسلم في الأشربة رقم(2003)، وأبو داود في الأشربة رقم(3679)، والترمذي في الأشربة رقم(1861)، والنسائي في الأشربة رقم(5585)، من حديث ابن عمر رضي الله عنهما

ولذلك ننصح بالابتعاد عن المتاجرة بهذه العطور الكحولية، لا سيّما إذا كان مكتوب عليها أن بها (60%) أو (70%) من الكحول
فمعنى ذلك أنّه يُمكن تحويلها إلى شراب مُسكر
ومِن أبواب الشريعة باب يُسمّى: سدّ الذريعة، فتحريم الشارع الحكيم القليل من المسكر هو من هذا الباب فقال عليه السلام
ما أسكر كثيره، فقليله حرام

أخرجه أبو داود في الأشربة رقم(3674)، من حديث عبد الله بن عمر رضي الله عنهما.وصححه الألباني في الإرواء(5/365)

فالخلاصة: أنّه لا يجوز بيع العطور الكحولية إذا كانت نسبة الكحول فيها عالية

 من فتاوى المدينة

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 19:57
La femme qui retire son voile par nécessité (travail)

Question :

 

Une femme vit dans un pays européen et on lui impose comme condition, pour le travail, qu’elle retire son voile, est-il permis de retirer le voile pour la nécessité ? 


la nécessité ici est le travail en vue de gagner sa vie, car elle peut ne pas trouver de quoi manger si elle ne travaille pas ?

 

Réponse :

 

Cette question inclut plusieurs choses auxquelles je répondrai dans les points suivants.

 

Premièrement :

 

Cette femme, si elle est capable d'émigrer de ce pays (vers un pays musulman) et qu’elle n’émigre pas, alors elle est dans le péché, car elle ne peut pas montrer sa religion, par le fait de se couvrir et par son voile.

 

Et si elle ne peut émigrer en raison de sa pauvreté et de ses infimes économies, alors il n’y a aucun péché sur elle.

 

Mais il lui incombe d’œuvrer pour la hijra.

 

Deuxièmement :

 

La nécessité autorise l’interdit.

 

Ce qui est voulu par nécessité c'est ce dont dépend la préservation de : la personne, de la religion, de la raison, de l’honneur et des biens, donc ce qui contredit ces choses mentionnées, rentre dans le domaine de la nécessité.

 

Et le travail évoqué dans la question ne fait pas partie de la nécessité, car en apparence il s'agit de travailler afin de vivre dans l'aisance . 

 

Il lui est possible de vivre avec les aides et les aumônes jusqu’à ce qu’Allâh lui facilite l’émigration de ce pays mécréant vers un pays d’islam.

 

Troisièmement :

 

De ce que j’ai compris de la question au sujet du voile, c’est que la femme dévoile en plus de son visage, sa tête et donc ses cheveux apparaissent.

 

Or, si ce qui est voulu par voile (qu'elle enlève pour le travail) concerne uniquement le dévoilement du visage ; Alors ceci est un sujet dans lequel il y a divergence.

 

Donc s’il [le visage] n’est pas embellit, et qu’elle ne craint pas le trouble et la perversion par son dévoilement  à cause du travail, alors la plupart est pour l’autorisation, et Allâh est plus Savant.

 

Et de façon générale, la réalité et la situation des gens varient.

 

Si le fait de tomber dans l’illicite devient évident pour la muslima, ou la ruine de sa personne, la perte de son honneur ou autre de ce genre, alors qu’elle agisse avec la règle du moindre mal et c’est d'Allâh que nous implorons l’aide.

 

Publié par le Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 

سؤال : امرأة تعيش في بلد أوروبي يشترطون عليها للعمل أن تنزع الحجاب؛ هل يجوز نزع الحجاب للضرورة؟ والضرورة هنا من أجل العمل للتكسب، لأنها قد لا تجد ما تأكله إذا لم تعمل؟
الجواب : هذا السؤال تضمن عدة أمور أجيب عنها في النقاط التالية
أولاً : هذه المرأة إذا كانت قادرة على الهجرة من هذه البلاد ولم تهاجر فهي آثمة، لأنها لا تستطيع إظهار دينها، بستر نفسها وحجابها. أمّا إذا كانت لا تقدر على الهجرة لفقرها وقلة ذات يدها فلا إثم عليها، ولكن عليها أن تسعى للهجرة
ثانياً : الضرورة تبيح المحظورة، والمقصود بالضرورة ما يتوقف عليه حفظ النفس والدين والعقل والعرض والمال، فما تعارض مع هذه المذكورات فإنه يدخل في باب الضرورة.. والعمل الذي ذكر في السؤال ليس من الضرورة، لأن الظاهر أنه من أجل الرفاهية في العيش. ويمكنها أن تعيش بالمعونات والصدقات حتى ييسر الله لها أمر الهجرة من هذه البلاد الكافرة إلى بلاد الإسلام
ثالثاً : الذي فهمته من السؤال عن الحجاب، أن المرأة تكشف ما يزيد عن وجهها كراسها فيظهر شعرها، أمّا لو كان المراد بالحجاب مجرد كشف الوجه، فهذا أمر مختلف فيه، فإذا لم تكن فيه زينة، و لا تخشى الفتنة والفساد من كشفه من أجل العمل، فإن الجمهور على جواز ذلك والله اعلم
وعموماً ، فإن واقع وحال كل شخص يختلف، فإذا تعين على المسلمة الوقوع في الحرام، أو هلاك نفسها، أو ضياع عرضها، أو نحو ذلك، فإنها تعمل بقاعدة الرضا بأهون الضررين، والله المستعان

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 14:44
Les tresses (en laine) extensions de cheveux (audio)

 

Question :

 

Nous sommes des soeurs d'Afrique (africaines) résidentes en France, nous demande votre assistance :

 

Est-ce permis que nous ajoutions de la laine pour nos tressages, sachant que ce que nous ajoutons ne sont pas de vrai cheveux mais provenant de la laine que nous utilisons pour fabriquer les vêtements (tricot) ?

 

Nous vous mettons une image. (Une illustration détaillée est montrée à Cheikh)

 

Réponse :

 

Je dis : Ceci n'est pas permis.

 

Puisse Allâh vous bénir, ce n'est pas permis.

 

Le messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit qu'Allâh maudit celle qui allonge ses cheveux. 


(C'est-à-dire) celle qui allonge ses cheveux, avec des cheveux ou avec une chose faisant penser que ce sont des cheveux.

 

Ceci n'est pas permis.

 

Puisse Allâh vous bénir.

 

Traduit par umm Souhayb

Publié par 3ilmchar3i.net

D'après Moujahid Ibn Jabr, 'AbdAllâh Ibn 'Abbas رضي الله عنهما a dit :

 

"La femme qui rajoute des cheveux et celles pour qui on les rajoute, la femme qui épile les sourcils et celle pour qui on les épile, la femme qui tatoue et celle qui se fait tatouer sans qu'il n'y ai de maladie (1) ont été maudites (2)."

Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4170 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud

 

(1) L'imam Abou Daoud (mort en 275) a dit dans ses Sounan suite à ce hadith que le tatouage signifie ici la fait que la femme face des traces noires sur son visage avec du khol ou autre.

(2) C'est à dire par le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم comme cela est explicite dans d'autres ahadiths.

 

عن مجاهد بن جبر قال عبد الله بن عباس رضي الله عنهما

لُعِنتِ الواصلةُ و المُستوصلةُ و النامصةُ و المُتنمِّصةُ و الواشمةُ و المُستوشمةُ من غير داءٍ

(رواه أبو داود في سننه رقم ٤١٧٠ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)

D'après 'Aicha رضي الله عنها, une femme parmi les ansars a marié sa fille et ses cheveux sont tombés.

Elle s'est rendue vers le Prophète صلى الله عليه وسلم, lui a mentionné cela et a dit que son mari lui a ordonné de rajouter des cheveux.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:

 

«Non, certes celles qui rajoutent des cheveux ont été maudites».

Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5205


عن عائشة رضي الله عنها أن امرأة من الأنصار زوجت ابنتها فتمعط شعر رأسها . فجاءت إلى النبي صلى الله عليه وسلم فذكرت ذلك له وقالت : إن زوجها أمرني أن أصل في شعرها
فقال النبي صلى الله عليه و سلم

لا إنه قد لعن الموصولات
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٢٠٥)

Cheikh Sâlim Abou Anwâr Bâmahriz - الشيخ سالم أبو أنوار بامحرز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام