compteur de visite

Catégories

2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 23:49
Les sorties de la femme qui assume beaucoup de responsabilités dans le foyer

Question :

 

Des soeurs de France veulent de vous un conseil, concernant le fait de sortir et de rester dans la maison.

 

La femme en France trouve rarement un mahram qui puisse sortir avec elle alors qu'elle est dans la nécessité de sortir en raison de l'école des enfants, en raison des documents administratifs dont aucun foyer n'est épargné chaque mois.

 

Et elle peut même être amenée à retirer son hijab pour le travail, car elle n'a personne pour pourvoir à sa subsistance, avec en plus l'abandon, chez la majorité des hommes, de leurs devoirs envers elle.

 

Ou en raison de leur travail qui les poussent à être absents toute la journée.

 

Ainsi, elle assume toutes les responsabilités, à l'intérieur comme à l'extérieur du foyer, et particulièrement lorsqu'il y a des enfants.

 

Quel est donc votre conseil envers les  tuteurs dans ce pays et ceux qui s'y assimilent...?

 

Réponse :

 

Premièrement

 

Je m'excuse de ne pas répondre actuellement, faites remise de la dette. 

Je répondrai bi idhnillâh.

 

Deuxièmement

 

La sortie de la femme (hors de son foyer) pour ses intérêts ou ceux de son foyer ou de ses enfants, si on ne craint pas pour sa religion ou pour son honneur ou sa personne, il n'y a aucun blâme sur elle.

 

Troisièmement

 

Il incombe à l'époux d'avoir peur pour sa famille et qu'il s'efforce de son mieux de les contenter dans son soutien en dehors du foyer, c'est ce qui convient le plus au muslim, et c'est ce que la virilité exige...

 

Mais parfois les exigences des situations, des normes et des sociétés divergent en cela.

 

Et sur ce, aucun blâme sur elle tel qu'il est dit précédemment avec les conditions que j'ai mentionné.

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et guide vos pas.

 

Publié par le Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 

سؤال : أخوات من فرنسا يردن منكم نصيحةً, حول وضع المرأة حيال الخروج والقرار بال بيت؛
إذ أن المرأة بفرنسا , نادرا ما تجد المحرم الذي يخرج معها, و هي مضطرة للخروج لأجل مدارس اﻷطفال, وﻷجل الوثائق اﻹدارية التي قد لا يخلو منها بيتٌ شهريا, بل و قد تضطر لخلع حجابها ﻷجل العمل, ﻷنها لا تجد من يعيلها, مع تخلي أغلب الرجال عن مهامهم تجاهها. أو بسبب عملهم الذي يجعلهم يغيبون طول اليوم؛
فهي تتحمل بذاك كل المسؤوليات, داخل و خارج البيت, خصوصا عند وجود اﻷطفال.
و ما نصيحتكم ﻷولياء اﻷمور في هذا البلد و ما يشابهه..؟

الجواب : اولا : اعتذر عن المشاركات في الفترة الحالية ونظرة الى ميسرة . باذن الله اشارك
ثانيا : خروج المرأة لمصالحها ومصالح بيتها واولادها اذا لم تخش فيه على دينها وعلى عرضها وعلى نفسها لا حرج فيه عليها
ثالثا : الزوج عليه ان يخاف على اهله ويحرص ما امكنه ان يكفيهم الخدمة خارج البيت فان ذلك هو الاليق بالمسلم وهو الذي تقتضيه المروءة ... ولكن احيانا مقتضيات الوضع والاعراف والمجتمع تختلف في ذلك ... وعليه لا حرج عليها كما قدمت بالشرط الذي ذكرت
وفقكم الله وسدد خطاكم

La femme qui retire son voile par nécessité (travail)

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 21:54
Quel est le jugement relatif aux parfums alcoolisés ?

Question :

 

Quel est le jugement relatif aux parfums alcoolisés ?

 

Réponse :

 

Les parfums alcoolisés non huileux ne sont pas impurs mais ils peuvent être illicites.

 

Ils peuvent l'être si la quantité d'alcool présente dans ces parfums en font un liquide enivrant.

 

Dans ce cas, cela entre dans la globalité des hadîth interdisant la vente, l'achat et la fabrication de boissons enivrantes.

 

Il n'est alors pas permis au Musulman de s'y adonner ou de s'en parfumer car toutes les sortes d'utilisation de ces parfums entrent dans la généralité de ce verset (traduction rapprochée) :

 

«Et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression» (Sourate 5, Verset 2)

 

Cela entre également dans ces propos du Prophète عليه السلام :

 

«Allâh a maudit au sujet du vin dix personnes : son consommateur, celui qui le verse, celui qui demande qu'on lui verse, celui qui le porte, celui à qui on le porte, son vendeur, son acheteur...»

Rapporté entre autre par Ibn Mâjah, n°3380.

La chaîne de transmission est authentifiée par al-Albânî dans al-Ta'lîq al-Mishkât, t.2, p.846

 

C'est pourquoi nous conseillons d'éviter de faire commerce de ces parfums alcoolisés, surtout s'il est écrit qu'ils contiennent 60 % ou 70 % d'alcool.

 

Cela signifie qu'il est possible de les transformer en boisson enivrante .

 

Dans les chapitres de la Législation, il y a un point intitulé "Fermer la porte au prétexte" (سدّ الذريعة - Saddu al-Dharî'a).

 

L'interdiction stipulée par le Législateur sage au sujet de la boisson enivrante en quantité minime relève de ce point.

 

Le Prophète عليه السلام a dit :

 

«Ce qui enivre en grande quantité est interdit en petite quantité.»

Authentifié par al-Albânî dans al-Irwâ, n°2375

 

En conclusion, il n'est pas permis de vendre des parfums alcoolisés si la quantité d'alcool y est élevée .

 

Question n°177

Extrait du Livre : Recueil de Fatwas concernant les femmes

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

سؤال: حكم العطورات الكحولية؟

الشيخ الألباني رحمه الله: العطور الكحولية غير الزيتية هي ليست نجسة، لكنها قد تكون محرَّمة، وتكون محرَّمة إذا كانت نسبة الكحول في تلك العطور تجعل العطر سائلاً مسكراً، حينئذ تكون مسكرة، فتدخل في عموم الأحاديث التي تنهى عن بيع وشراء وصنع المسكرات
ولا يجوز للمسلم حينئذ أن يتعاطاها أو يتطيب بها، لأن أي نوع من أنواع الاستعمال لهذه العطور داخل في عموم قوله تعالى

وَلاَ تَعَاوَنُواْ عَلَى الإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ  - المائدة: 2

وقوله عليه السلام

لعن رسول الله صلّى الله عليه وسلّم في الخمر عشرة عاصرها ومعتصرها وشاربها وحاملها والمحمولة إليه وساقيها وبائعها وآكل ثمنها والمشتري لها والمشتراة له

 أخرجه مسلم في الأشربة رقم(2003)، وأبو داود في الأشربة رقم(3679)، والترمذي في الأشربة رقم(1861)، والنسائي في الأشربة رقم(5585)، من حديث ابن عمر رضي الله عنهما

ولذلك ننصح بالابتعاد عن المتاجرة بهذه العطور الكحولية، لا سيّما إذا كان مكتوب عليها أن بها (60%) أو (70%) من الكحول
فمعنى ذلك أنّه يُمكن تحويلها إلى شراب مُسكر
ومِن أبواب الشريعة باب يُسمّى: سدّ الذريعة، فتحريم الشارع الحكيم القليل من المسكر هو من هذا الباب فقال عليه السلام
ما أسكر كثيره، فقليله حرام

أخرجه أبو داود في الأشربة رقم(3674)، من حديث عبد الله بن عمر رضي الله عنهما.وصححه الألباني في الإرواء(5/365)

فالخلاصة: أنّه لا يجوز بيع العطور الكحولية إذا كانت نسبة الكحول فيها عالية

 من فتاوى المدينة

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 19:57
La femme qui retire son voile par nécessité (travail)

Question :

 

Une femme vit dans un pays européen et on lui impose comme condition, pour le travail, qu’elle retire son voile, est-il permis de retirer le voile pour la nécessité ? 


la nécessité ici est le travail en vue de gagner sa vie, car elle peut ne pas trouver de quoi manger si elle ne travaille pas ?

 

Réponse :

 

Cette question inclut plusieurs choses auxquelles je répondrai dans les points suivants.

 

Premièrement :

 

Cette femme, si elle est capable d'émigrer de ce pays (vers un pays musulman) et qu’elle n’émigre pas, alors elle est dans le péché, car elle ne peut pas montrer sa religion, par le fait de se couvrir et par son voile.

 

Et si elle ne peut émigrer en raison de sa pauvreté et de ses infimes économies, alors il n’y a aucun péché sur elle.

 

Mais il lui incombe d’œuvrer pour la hijra.

 

Deuxièmement :

 

La nécessité autorise l’interdit.

 

Ce qui est voulu par nécessité c'est ce dont dépend la préservation de : la personne, de la religion, de la raison, de l’honneur et des biens, donc ce qui contredit ces choses mentionnées, rentre dans le domaine de la nécessité.

 

Et le travail évoqué dans la question ne fait pas partie de la nécessité, car en apparence il s'agit de travailler afin de vivre dans l'aisance . 

 

Il lui est possible de vivre avec les aides et les aumônes jusqu’à ce qu’Allâh lui facilite l’émigration de ce pays mécréant vers un pays d’islam.

 

Troisièmement :

 

De ce que j’ai compris de la question au sujet du voile, c’est que la femme dévoile en plus de son visage, sa tête et donc ses cheveux apparaissent.

 

Or, si ce qui est voulu par voile (qu'elle enlève pour le travail) concerne uniquement le dévoilement du visage ; Alors ceci est un sujet dans lequel il y a divergence.

 

Donc s’il [le visage] n’est pas embellit, et qu’elle ne craint pas le trouble et la perversion par son dévoilement  à cause du travail, alors la plupart est pour l’autorisation, et Allâh est plus Savant.

 

Et de façon générale, la réalité et la situation des gens varient.

 

Si le fait de tomber dans l’illicite devient évident pour la muslima, ou la ruine de sa personne, la perte de son honneur ou autre de ce genre, alors qu’elle agisse avec la règle du moindre mal et c’est d'Allâh que nous implorons l’aide.

 

Publié par le Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 

سؤال : امرأة تعيش في بلد أوروبي يشترطون عليها للعمل أن تنزع الحجاب؛ هل يجوز نزع الحجاب للضرورة؟ والضرورة هنا من أجل العمل للتكسب، لأنها قد لا تجد ما تأكله إذا لم تعمل؟
الجواب : هذا السؤال تضمن عدة أمور أجيب عنها في النقاط التالية
أولاً : هذه المرأة إذا كانت قادرة على الهجرة من هذه البلاد ولم تهاجر فهي آثمة، لأنها لا تستطيع إظهار دينها، بستر نفسها وحجابها. أمّا إذا كانت لا تقدر على الهجرة لفقرها وقلة ذات يدها فلا إثم عليها، ولكن عليها أن تسعى للهجرة
ثانياً : الضرورة تبيح المحظورة، والمقصود بالضرورة ما يتوقف عليه حفظ النفس والدين والعقل والعرض والمال، فما تعارض مع هذه المذكورات فإنه يدخل في باب الضرورة.. والعمل الذي ذكر في السؤال ليس من الضرورة، لأن الظاهر أنه من أجل الرفاهية في العيش. ويمكنها أن تعيش بالمعونات والصدقات حتى ييسر الله لها أمر الهجرة من هذه البلاد الكافرة إلى بلاد الإسلام
ثالثاً : الذي فهمته من السؤال عن الحجاب، أن المرأة تكشف ما يزيد عن وجهها كراسها فيظهر شعرها، أمّا لو كان المراد بالحجاب مجرد كشف الوجه، فهذا أمر مختلف فيه، فإذا لم تكن فيه زينة، و لا تخشى الفتنة والفساد من كشفه من أجل العمل، فإن الجمهور على جواز ذلك والله اعلم
وعموماً ، فإن واقع وحال كل شخص يختلف، فإذا تعين على المسلمة الوقوع في الحرام، أو هلاك نفسها، أو ضياع عرضها، أو نحو ذلك، فإنها تعمل بقاعدة الرضا بأهون الضررين، والله المستعان

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 14:44
Les tresses (en laine) extensions de cheveux (audio)

 

Question :

 

Nous sommes des soeurs d'Afrique (africaines) résidentes en France, nous demande votre assistance :

 

Est-ce permis que nous ajoutions de la laine pour nos tressages, sachant que ce que nous ajoutons ne sont pas de vrai cheveux mais provenant de la laine que nous utilisons pour fabriquer les vêtements (tricot) ?

 

Nous vous mettons une image. (Une illustration détaillée est montrée à Cheikh)

 

Réponse :

 

Je dis : Ceci n'est pas permis.

 

Puisse Allâh vous bénir, ce n'est pas permis.

 

Le messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit qu'Allâh maudit celle qui allonge ses cheveux. 


(C'est-à-dire) celle qui allonge ses cheveux, avec des cheveux ou avec une chose faisant penser que ce sont des cheveux.

 

Ceci n'est pas permis.

 

Puisse Allâh vous bénir.

 

Traduit par umm Souhayb

Publié par 3ilmchar3i.net

D'après Moujahid Ibn Jabr, 'AbdAllâh Ibn 'Abbas رضي الله عنهما a dit :

 

"La femme qui rajoute des cheveux et celles pour qui on les rajoute, la femme qui épile les sourcils et celle pour qui on les épile, la femme qui tatoue et celle qui se fait tatouer sans qu'il n'y ai de maladie (1) ont été maudites (2)."

Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4170 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud

 

(1) L'imam Abou Daoud (mort en 275) a dit dans ses Sounan suite à ce hadith que le tatouage signifie ici la fait que la femme face des traces noires sur son visage avec du khol ou autre.

(2) C'est à dire par le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم comme cela est explicite dans d'autres ahadiths.

 

عن مجاهد بن جبر قال عبد الله بن عباس رضي الله عنهما

لُعِنتِ الواصلةُ و المُستوصلةُ و النامصةُ و المُتنمِّصةُ و الواشمةُ و المُستوشمةُ من غير داءٍ

(رواه أبو داود في سننه رقم ٤١٧٠ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)

D'après 'Aicha رضي الله عنها, une femme parmi les ansars a marié sa fille et ses cheveux sont tombés.

Elle s'est rendue vers le Prophète صلى الله عليه وسلم, lui a mentionné cela et a dit que son mari lui a ordonné de rajouter des cheveux.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:

 

«Non, certes celles qui rajoutent des cheveux ont été maudites».

Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5205


عن عائشة رضي الله عنها أن امرأة من الأنصار زوجت ابنتها فتمعط شعر رأسها . فجاءت إلى النبي صلى الله عليه وسلم فذكرت ذلك له وقالت : إن زوجها أمرني أن أصل في شعرها
فقال النبي صلى الله عليه و سلم

لا إنه قد لعن الموصولات
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٢٠٥)

Cheikh Sâlim Abou Anwâr Bâmahriz - الشيخ سالم أبو أنوار بامحرز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 18:26
Sentence relative aux parfums contenant un certain taux d’alcool

Question :

 

Quel est le taux permis d’alcool que peuvent contenir les parfums ?

 

Réponse :

 

La louange est à Allâh, le Seigneur des Mondes ; que les éloges d’Allâh et Son salut soient sur celui qu’Allâh a envoyé comme miséricorde pour les créatures, ainsi que pour sa famille, ses Compagnons et ses frères jusqu’au Jour de la Rétribution.

Cela dit : forcément

 

A propos des parfums alcoolisés, si l’alcool les rend des liquides enivrants, il n’est point permis au musulman de s’en parfumer vu que l’Envoyé d’Allâh صلَّى الله عليه وسلَّم a dit :

 

كُلُّ مُسْكِرٍ خَمْرٌ

 

«Tout ce qui enivre est du vin.» (1)

 

Cela rentre dans le caractère général des hadiths qui interdisent la vente, l’achat ainsi que l’utilisation et la fabrication des produits enivrants, tels que le hadith du Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم qui énonce :

 

لَعَنَ اللهُ الخَمْرَ، وَشَارِبَهَا وَسَاقِيَهَا، وَبَائِعَهَا وَمُبْتَاعَهَا، وَعَاصِرَهَا وَمُعْتَصِرَهَا، وَحَامِلَهَا وَالمَحْمُولَةَ إِلَيْهِ 

 

«Qu’Allâh maudisse le vin, son buveur, celui qui le sert, son vendeur et son acheteur, son presseur, celui qui demande (à autru) qu’il le presse (pour lui-même ou pour autrui), son transporteur et ses destinataires.» (2)

 

Par contre, si le taux d’alcool ne conduit pas à l’ivresse, il n’y a pas de mal à l’utiliser car ce n’est pas du vin, car, comme on sait, tous les alcools ne sont pas forcément enivrants.

 

Précédemment, nous avons vu que la peau d’orange contient de l’alcool non enivrant.

 

Donc, si le taux d’alcool contenu dans le parfum est enivrant -c’est-à-dire qu’on peut le transformer en boisson enivrante-, cela est interdit, surtout si son pourcentage atteint 60-70% ou au-dessus.

 

Néanmoins, si l’alcool n’est pas du tout enivrant, il n’y pas de mal à s’en servir pour se parfumer.

 

Et le savoir est auprès d’Allâh. Nous concluons en disant : la louange est à Allâh, le Souverain des Mondes, qu’Allâh honore et salue notre Prophète Muhammad, sa famille, ses Compagnons et ses frères jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

(1) Rapporté par Muslim (2003) d’après Ibn `Umar رضي الله عنهما.
(2) Rapporté par Abû Dâwûd (3674) ; At-Tirmîdhî (3866) et Ibn Mâja (3380) d’après Ibn `Umar رضي الله عنهما. Le hadith est authentifié par Al-Albânî dans Irwâ' Al-Ghalîl (2385) et considéré Hassan par Al-Wadi`î dans As-Sahîh Al-Musnad (59).

 

Alger, le 24 de Dhû-l-Qa`da 1424H correspondant au 27 janvier 2003

Fatwa n° 367 - Catégorie : fatwas diverses

 Publié par ferkous.com


العطور المحتوية على نسبة من الكحول
السـؤال:كم هي نسبة الكحول المباحة في العطور؟
الجـواب:الحمدُ لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على من أرسله اللهُ رحمةً للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين، أمَّا بعد
فإنَّ العطور الكحولية إذا كانت تجعل العطرَ سائلاً مسكرًا فلا يجوز أن يتطيَّب بها المسلم لقوله صلَّى الله عليه وسلَّم

كُلُّ مُسْكِرٍ خَمْرٌ 

وهي تدخل في عموم الأحاديث التي تنهى عن بيع وشراء واستعمال وصنع المسكرات مثل قوله صلَّى الله عليه وسلَّم

لَعَنَ اللهُ الخَمْرَ، وَشَارِبَهَا وَسَاقِيَهَا، وَبَائِعَهَا وَمُبْتَاعَهَا، وَعَاصِرَهَا وَمُعْتَصِرَهَا، وَحَامِلَهَا وَالمَحْمُولَةَ إِلَيْهِ - الحديث (٢

أمَّا إذا كانت نسبة الكحول غيرَ مسكرةٍ فلا بأس باستعمالها لأنها ليست بخمرٍ، إذ المعلوم أنه ليس كلُّ كحولٍ مسكرًا، وقد تقدَّم أنَّ قِشْرَ البرتقال يتضمَّن كحولاً ولكنَّه غير مسكرٍ، فالحاصل أنه إذا كانت نسبة الكحول في العطر مسكرةً -أي: يمكن تحويله إلى شرابٍ مسكرٍ- فهذا يُمنع منه لاسيَّما إذا كانت (٦٠%) أو (٧٠%) فما فوق، أمَّا إذا كانت الكحول غير مسكرةٍ فلا حرج في استعمالها في التطيُّب

والعلم عند الله تعالى، وآخر دعوانا أن الحمد لله ربِّ العالمين وصلَّى الله على محمَّدٍ وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين وسلَّم تسليمًا
الجزائر في: ٢٤ ذي القعدة ١٤٢٤ﻫ
الموافق ﻟ : ٢٧ جانفي ٢٠٠٣م

الفتوى رقم: ٣٦٧
الصنف: فتاوى متنوِّعة

(١) أخرجه مسلم في الأشربة رقم (٢٠٠٣) من حديث ابن عمر رضي الله عنهما
(٢) أخرجه أبو داود في «الأشربة» باب العنب يُعْصَر للخمر (٣٦٧٤)، والترمذي في «المناقب» (٣٨٦٦)، وابن ماجه في «الأشربة» باب لُعنت الخمرُ على عشرة أوجهٍ (٣٣٨٠)، من حديث ابن عمر رضي الله عنهما. والحديث صحَّحه ابن الملقِّن في «البدر المنير» (٨/ ٦٩٩)، والألباني في «إرواء الغليل» (٢٣٨٥)، وحسَّنه الوادعي في «الصحيح المسند» (٥٩

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 16:52
Se déshabiller et la signification : «Du voile, entre la femme et Allâh, qui se déchire» (audio)

 

Question d’un frère :

 

Quelle est la signification : "du voile, entre la femme et Allâh, qui se déchire" (1) ? 

 

Tfadal Yâ Cheikh...

 

Réponse :

 

Quand la femme se voile, par exemple ne se dénude pas dans un bain maure (ex : hammam), il y a entre elle et Allâh سبحانه و تعالى un voile.

 

Il y a un voile de pudeur.

 

Allâh سبحانه و تعالى aussi est en train de la préserver. Naam

 

Mais maintenant qu’elle a ôté ce voile, elle l’a déchiré, c’est comme si elle s’est exhibée, elle a dit : «Moi je n’ai peur de personne, je n’ai honte de personne» et Allâh سبحانه وتعالى lui-même maintenant ne la préserve plus comme auparavant.

 

Elle n’a plus de statut chez Allâh سبحانه وتعالى, elle n’a rien... elle a déchiré le voile, elle a déchiré le voile !

 

C’est comme si elle a dit : «Je m’exhibe, je suis perverse, je m’en fous».

 

Naam, استغفر الله

 

Déchirer le voile qu’il y a entre nous et Allâh سبحانه وتعالى c’est vraiment grave, c’est vraiment grave !

 

Il y a toujours de la pudeur entre nous et Allâh سبحانه و تعالى.

 

Si on déchire le voile c’est grave.

 

Tfadal.

 

(1) Note du webmaster : 

 

«Par Celui qui détient mon âme dans Sa Main, toute femme se déshabillant ailleurs que dans la demeure de l’une de ses mères, ôte certes tout voilage entre elle et le Très Miséricordieux.»

 

«وَالَّذِي نَفْسِي بِيَدِهِ مَا مِنِ امْرَأَةٍ تَضَعُ ثِيَابَهَا فِي غَيْرِ بَيْتِ أَحَدٍ مِنْ أُمَّهَاتِهَا إِلَّا وَهِيَ هَاتِكَةٌ كُلَّ سِتْرٍ بَيْنَهَا وَبَيْنَ الرَّحْمَنِ»

 

Rapporté par Ahmad (hadith 27038) et par At-Tabrâni dans Al-Mou`djam Al-Kabîr (24/253) par l’intermédiaire d’Oum Ad-Dardâ’ رضي الله عنها.

Ce hadith est jugé authentique par Al-Albâni dans Âdâb Az-Zifâf (page : 60).

Voir : At-Targhîb Wat-Tarhîb d’Al-Moundhiri (1/119), Madjma` Az-Zawâ’id d’Al-Haythami (1/617) et As-Silsila As-Sahîha d’Al-Albâni (7/1308) (hadith 3442).

 

Réponse donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

 Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 16:06
Est-il permis à la femme de sortir pour les visites lorsque son mari est absent ? (audio)

 

Question :

 

Une sœur a écrit la question et l'a donnée au frère Abu Ahmed.  

 

Elle dit dans la première question:

 

Est-il permis à la femme de sortir pour des visites alors que son mari est absent, c'est à dire en voyage?

 

Et quelles sont les limites quant aux sorties hors de sa maison?

Réponse :

 

La base dans ceci est que la femme doit savoir qu'elle a été créée afin de rester/demeurer dans sa maison, servir son mari et élever ses enfants si elle en a.

 

Et si elle n'a pas d'enfant alors elle se contentera de travailler pour sa maison et son mari, puis il lui est permis de sortir pour remplir certains intérêts que le mari ou qu’un de ses proches parmi ses maharim ne peut pas accomplir ni qu’il ne fût facilité à autre qu'elle de l'accomplir pour elle.

 

Ensuite, il n’y a pas de mal concernant ses sorties aux fins de visiter ses amies ou ses proches, dans des limites qui ne sont pas en grand nombre comme c'est le cas pour les hommes.

 

Car on ne s'est pas adressé pas aux hommes comme on s'est adressé aux femmes dans Sa Parole تبارك وتعالى:

 

« Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah). » (Trad relative S.33 / Al-Ahzab v.33)

 

Il incombe à la femme de garder cela à l'esprit : sa sortie ne doit pas être comme celle de l'homme, (c’est-à-dire sortir) sans compte ni limite et ce, même si son mari ne l'y empêche pas.

 

Si cela est compris (alors) nous entrons au cœur de la réponse à la question.

 

Si l'homme était en voyage et que sa sortie (à la femme) était codifiée - c'est à dire pas en grand nombre comme nous l'avons mentionné- et que son mari ne l'en a pas empêchée, il lui est permis de sortir sinon alors non.

 

En résumé : Sa sortie- dont nous avons restreint l'accès aux femmes par sa caractéristique féminine - la base dans cela : c'est la permission mais la femme n'est pas préservée en jouissant de toutes ses permissions si elle contredit l'époux dans cela.

 

Donc sortir de sa maison afin de visiter certaines de ses amies par exemple : la base dans cela est que c'est permis.

 

Mais si le mari attend d'elle qu'elle reste au sein de leur propre maison durant son absence alors il lui est obligatoire de ne pas sortir et il ne lui est pas permis de sortir.

 

Voici la réponse à la question.

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com


السائل : إحدى الأخوات كاتبة سؤال ، وأعطته الأخ أبو أحمد ، تقول في السؤال الأول : هل يجوز للمرأة أن تخرج للزيارات وزوجها غائب ، يعني : مسافر ، وما هي حدود خروجها من بيتها ؟
الشيخ الألباني رحمه الله : الأصل في هذا : أن تعرف المرأة أنها خُلقت لتلزم بيتها وتخدم زوجها وتربي أولادها إنْ كان لها أولاد ، وإنْ لم يكن لها ولد فَحَسْبُها أن تُعْنى ببيتها وزوجها ، ثم يجوز لها أن تخرج لقضاء بعض المصالح التي لا يستطيع الزوج أو أحد أقاربها من محارمها أن يقوم بذلك أو لا يتيسر لغيرها أن يقوم لها بذلك ، ثم لا بأس من خروجها لزيارة صواحبها أو أقاربها في حدود ، ليست كثيرة كما هو الشأن بالنسبة للرجال ، لأن الرجال لم يُخاطبوا بمثل ما خُوطبت النساء في قوله تبارك وتعالى : " وَقَرْنَ في بيوتكن ولا تبرجن تبرج الجاهلية الأولى " هذا ينبغي على المرأة أن تضع ذلك نصب عينها ، أي : أن لا يكون خروجها كخروج الرجل دون حساب ودون حدود ، حتى ولو لم يمانع زوجها في ذلك ، إذا عُرف هذا دخلنا في صميم الإجابة عن السؤال ، إذا كان الزوج مسافراً وكان خروجها مقنناً – أي : ليس كثيراً كما ذكرنا – وكان الزوج لا يمانعها في ذلك جاز لها الخروج وإلا فلا ، باختصار : خروجها – الذي ضيقنا دائرته بالنسبة إليها بصفتها امرأة – الأصل فيه : أنه جائز ، لكن المرأة ليس لها صلاحية التمتع بأن تأتي بكل أمر جائز ولو خالف الزوج في ذلك ، فخروجها من بيتها لزيارة بعض صديقاتها – مثلاً – الأصل فيه : أنه جائز ، لكن إذا كان الزوج يريد منها أن تلزم عقر دارها في غيبته عنها ، فيجب أن لا تخرج ولا يجوز لها الخروج هذا هو جواب السؤال

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 14:38
La journée de la femme - عيد المرأة (dossier)

Sujets traités dans le livre :

 

Le travail des femmes, l'égalité hommes-femmes dans l'héritage, la polygamie, l'autorité des hommes sur les femmes dans le mariage, le droit de la femme à répudier son mari, ainsi que d'autres questions...


مواضيع الرسالة

عمل المرأة، التسوية بين الذكر والأنثى في الميراث، تعدد الزوجات، رفع ولاية الرجال على النساء في التزويج، حق المرأة في تطليق زوجها، وغيرها

 

Rédigé par notre grande sœur et mère Amina Haddad ; Diplômée en chari’a, elle est aussi l'épouse de Cheikh Azzedine Ramadani حفظهم الله.

 Publié par ajurry.com

Amina Haddad - أمينة حداد

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 22:09
L'application du henné sur le milieu de la paume et le bout des doigts (vidéo)

Question :

 

Quel est le jugement de la femme qui colore le milieu de ses paumes et le bout de ses doigts avec du henné et laisse le reste de ses mains ?

 

Réponse :

 

Il n'y a aucun mal.

 

Le henné est utilisé selon les coutumes du pays et les coutumes des femmes.

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 17:00
L'obligation de quatre choses pour la femme (pour rentrer au paradis)

Question :

 

Si la femme accomplit quatre choses : les prières obligatoires, les jeûnes obligatoires, obéit à son mari, garde sa chasteté alors les huit portes du Paradis lui seront ouvertes.


Quelle est la source de cette narration ?

 

Réponse :

 

Il est rapporté dans Sahih Ibn Hibban (Mawaarid Al-Zamaan 1296) et autres que le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Si la femme observe ses cinq prières quotidiennes, jeûne le mois de ramadan, garde sa chasteté et obéit à son mari, on lui dira : entre au paradis par n’importe laquelle de ses portes que tu veux y accéder »

 

La chaîne de transmission de cette narration est faible.

 

Mais il y a plusieurs preuves avec lesquelles cette narration devient Hassan Li-Ghayrihi auprès de beaucoup de gens.


Cheikh Albani Rahimahullah a rendu [cette narration] Hassan Li-Ghayrihi (Sahih At-Targhib wat Tarhib 2/411, Hadith 1931,1932)

 

Et dans « Adaab Al-Zafaaf » il a établit la preuve de l’obligation que la femme doit obéir à son mari. (Page 286)

 

Note :

 

Les narrations Hassan Li-Ghayrihi ne sont pas une preuve, plutôt elles sont un type de [narrations] faibles et non-acceptables.
Voir le mensuel Al-Hadith Hazro 5, page 12-14

 

Sur ce sujet :

 

Il y a de nombreuses preuves de l’obéissance obligatoire [de la femme] et il est également prouvés par des preuves authentiques l’obligation de piété et de bon comportement du mari envers sa femme.

 

Pour plus de détails lisez Adaab Al-Zafaaf.

 

    


Fatawa Ilmiya, chapitre Tehqiq Riwayat page 620-621
Traduction ilmpublications.wordpress.com

 

Cheikh Zubair Ali Zai - الشيخ زبير علي زئي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام