compteur de visite

Catégories

1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 18:26
Sentence relative aux parfums contenant un certain taux d’alcool

Question :

 

Quel est le taux permis d’alcool que peuvent contenir les parfums ?

 

Réponse :

 

La louange est à Allâh, le Seigneur des Mondes ; que les éloges d’Allâh et Son salut soient sur celui qu’Allâh a envoyé comme miséricorde pour les créatures, ainsi que pour sa famille, ses Compagnons et ses frères jusqu’au Jour de la Rétribution.

Cela dit : forcément

 

A propos des parfums alcoolisés, si l’alcool les rend des liquides enivrants, il n’est point permis au musulman de s’en parfumer vu que l’Envoyé d’Allâh صلَّى الله عليه وسلَّم a dit :

 

كُلُّ مُسْكِرٍ خَمْرٌ

 

«Tout ce qui enivre est du vin.» (1)

 

Cela rentre dans le caractère général des hadiths qui interdisent la vente, l’achat ainsi que l’utilisation et la fabrication des produits enivrants, tels que le hadith du Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم qui énonce :

 

لَعَنَ اللهُ الخَمْرَ، وَشَارِبَهَا وَسَاقِيَهَا، وَبَائِعَهَا وَمُبْتَاعَهَا، وَعَاصِرَهَا وَمُعْتَصِرَهَا، وَحَامِلَهَا وَالمَحْمُولَةَ إِلَيْهِ 

 

«Qu’Allâh maudisse le vin, son buveur, celui qui le sert, son vendeur et son acheteur, son presseur, celui qui demande (à autru) qu’il le presse (pour lui-même ou pour autrui), son transporteur et ses destinataires.» (2)

 

Par contre, si le taux d’alcool ne conduit pas à l’ivresse, il n’y a pas de mal à l’utiliser car ce n’est pas du vin, car, comme on sait, tous les alcools ne sont pas forcément enivrants.

 

Précédemment, nous avons vu que la peau d’orange contient de l’alcool non enivrant.

 

Donc, si le taux d’alcool contenu dans le parfum est enivrant -c’est-à-dire qu’on peut le transformer en boisson enivrante-, cela est interdit, surtout si son pourcentage atteint 60-70% ou au-dessus.

 

Néanmoins, si l’alcool n’est pas du tout enivrant, il n’y pas de mal à s’en servir pour se parfumer.

 

Et le savoir est auprès d’Allâh. Nous concluons en disant : la louange est à Allâh, le Souverain des Mondes, qu’Allâh honore et salue notre Prophète Muhammad, sa famille, ses Compagnons et ses frères jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

(1) Rapporté par Muslim (2003) d’après Ibn `Umar رضي الله عنهما.
(2) Rapporté par Abû Dâwûd (3674) ; At-Tirmîdhî (3866) et Ibn Mâja (3380) d’après Ibn `Umar رضي الله عنهما. Le hadith est authentifié par Al-Albânî dans Irwâ' Al-Ghalîl (2385) et considéré Hassan par Al-Wadi`î dans As-Sahîh Al-Musnad (59).

 

Alger, le 24 de Dhû-l-Qa`da 1424H correspondant au 27 janvier 2003

Fatwa n° 367 - Catégorie : fatwas diverses

 Publié par ferkous.com


العطور المحتوية على نسبة من الكحول
السـؤال:كم هي نسبة الكحول المباحة في العطور؟
الجـواب:الحمدُ لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على من أرسله اللهُ رحمةً للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين، أمَّا بعد
فإنَّ العطور الكحولية إذا كانت تجعل العطرَ سائلاً مسكرًا فلا يجوز أن يتطيَّب بها المسلم لقوله صلَّى الله عليه وسلَّم

كُلُّ مُسْكِرٍ خَمْرٌ 

وهي تدخل في عموم الأحاديث التي تنهى عن بيع وشراء واستعمال وصنع المسكرات مثل قوله صلَّى الله عليه وسلَّم

لَعَنَ اللهُ الخَمْرَ، وَشَارِبَهَا وَسَاقِيَهَا، وَبَائِعَهَا وَمُبْتَاعَهَا، وَعَاصِرَهَا وَمُعْتَصِرَهَا، وَحَامِلَهَا وَالمَحْمُولَةَ إِلَيْهِ - الحديث (٢

أمَّا إذا كانت نسبة الكحول غيرَ مسكرةٍ فلا بأس باستعمالها لأنها ليست بخمرٍ، إذ المعلوم أنه ليس كلُّ كحولٍ مسكرًا، وقد تقدَّم أنَّ قِشْرَ البرتقال يتضمَّن كحولاً ولكنَّه غير مسكرٍ، فالحاصل أنه إذا كانت نسبة الكحول في العطر مسكرةً -أي: يمكن تحويله إلى شرابٍ مسكرٍ- فهذا يُمنع منه لاسيَّما إذا كانت (٦٠%) أو (٧٠%) فما فوق، أمَّا إذا كانت الكحول غير مسكرةٍ فلا حرج في استعمالها في التطيُّب

والعلم عند الله تعالى، وآخر دعوانا أن الحمد لله ربِّ العالمين وصلَّى الله على محمَّدٍ وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين وسلَّم تسليمًا
الجزائر في: ٢٤ ذي القعدة ١٤٢٤ﻫ
الموافق ﻟ : ٢٧ جانفي ٢٠٠٣م

الفتوى رقم: ٣٦٧
الصنف: فتاوى متنوِّعة

(١) أخرجه مسلم في الأشربة رقم (٢٠٠٣) من حديث ابن عمر رضي الله عنهما
(٢) أخرجه أبو داود في «الأشربة» باب العنب يُعْصَر للخمر (٣٦٧٤)، والترمذي في «المناقب» (٣٨٦٦)، وابن ماجه في «الأشربة» باب لُعنت الخمرُ على عشرة أوجهٍ (٣٣٨٠)، من حديث ابن عمر رضي الله عنهما. والحديث صحَّحه ابن الملقِّن في «البدر المنير» (٨/ ٦٩٩)، والألباني في «إرواء الغليل» (٢٣٨٥)، وحسَّنه الوادعي في «الصحيح المسند» (٥٩

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 16:52
Se déshabiller et la signification : «Du voile, entre la femme et Allâh, qui se déchire» (audio)

 

Question d’un frère :

 

Quelle est la signification : "du voile, entre la femme et Allâh, qui se déchire" (1) ? 

 

Tfadal Yâ Cheikh...

 

Réponse :

 

Quand la femme se voile, par exemple ne se dénude pas dans un bain maure (ex : hammam), il y a entre elle et Allâh سبحانه و تعالى un voile.

 

Il y a un voile de pudeur.

 

Allâh سبحانه و تعالى aussi est en train de la préserver. Naam

 

Mais maintenant qu’elle a ôté ce voile, elle l’a déchiré, c’est comme si elle s’est exhibée, elle a dit : «Moi je n’ai peur de personne, je n’ai honte de personne» et Allâh سبحانه وتعالى lui-même maintenant ne la préserve plus comme auparavant.

 

Elle n’a plus de statut chez Allâh سبحانه وتعالى, elle n’a rien... elle a déchiré le voile, elle a déchiré le voile !

 

C’est comme si elle a dit : «Je m’exhibe, je suis perverse, je m’en fous».

 

Naam, استغفر الله

 

Déchirer le voile qu’il y a entre nous et Allâh سبحانه وتعالى c’est vraiment grave, c’est vraiment grave !

 

Il y a toujours de la pudeur entre nous et Allâh سبحانه و تعالى.

 

Si on déchire le voile c’est grave.

 

Tfadal.

 

(1) Note du webmaster : 

 

«Par Celui qui détient mon âme dans Sa Main, toute femme se déshabillant ailleurs que dans la demeure de l’une de ses mères, ôte certes tout voilage entre elle et le Très Miséricordieux.»

 

«وَالَّذِي نَفْسِي بِيَدِهِ مَا مِنِ امْرَأَةٍ تَضَعُ ثِيَابَهَا فِي غَيْرِ بَيْتِ أَحَدٍ مِنْ أُمَّهَاتِهَا إِلَّا وَهِيَ هَاتِكَةٌ كُلَّ سِتْرٍ بَيْنَهَا وَبَيْنَ الرَّحْمَنِ»

 

Rapporté par Ahmad (hadith 27038) et par At-Tabrâni dans Al-Mou`djam Al-Kabîr (24/253) par l’intermédiaire d’Oum Ad-Dardâ’ رضي الله عنها.

Ce hadith est jugé authentique par Al-Albâni dans Âdâb Az-Zifâf (page : 60).

Voir : At-Targhîb Wat-Tarhîb d’Al-Moundhiri (1/119), Madjma` Az-Zawâ’id d’Al-Haythami (1/617) et As-Silsila As-Sahîha d’Al-Albâni (7/1308) (hadith 3442).

 

Réponse donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

 Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 16:06
Est-il permis à la femme de sortir pour les visites lorsque son mari est absent ? (audio)

 

Question :

 

Une sœur a écrit la question et l'a donnée au frère Abu Ahmed.  

 

Elle dit dans la première question:

 

Est-il permis à la femme de sortir pour des visites alors que son mari est absent, c'est à dire en voyage?

 

Et quelles sont les limites quant aux sorties hors de sa maison?

Réponse :

 

La base dans ceci est que la femme doit savoir qu'elle a été créée afin de rester/demeurer dans sa maison, servir son mari et élever ses enfants si elle en a.

 

Et si elle n'a pas d'enfant alors elle se contentera de travailler pour sa maison et son mari, puis il lui est permis de sortir pour remplir certains intérêts que le mari ou qu’un de ses proches parmi ses maharim ne peut pas accomplir ni qu’il ne fût facilité à autre qu'elle de l'accomplir pour elle.

 

Ensuite, il n’y a pas de mal concernant ses sorties aux fins de visiter ses amies ou ses proches, dans des limites qui ne sont pas en grand nombre comme c'est le cas pour les hommes.

 

Car on ne s'est pas adressé pas aux hommes comme on s'est adressé aux femmes dans Sa Parole تبارك وتعالى:

 

« Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah). » (Trad relative S.33 / Al-Ahzab v.33)

 

Il incombe à la femme de garder cela à l'esprit : sa sortie ne doit pas être comme celle de l'homme, (c’est-à-dire sortir) sans compte ni limite et ce, même si son mari ne l'y empêche pas.

 

Si cela est compris (alors) nous entrons au cœur de la réponse à la question.

 

Si l'homme était en voyage et que sa sortie (à la femme) était codifiée - c'est à dire pas en grand nombre comme nous l'avons mentionné- et que son mari ne l'en a pas empêchée, il lui est permis de sortir sinon alors non.

 

En résumé : Sa sortie- dont nous avons restreint l'accès aux femmes par sa caractéristique féminine - la base dans cela : c'est la permission mais la femme n'est pas préservée en jouissant de toutes ses permissions si elle contredit l'époux dans cela.

 

Donc sortir de sa maison afin de visiter certaines de ses amies par exemple : la base dans cela est que c'est permis.

 

Mais si le mari attend d'elle qu'elle reste au sein de leur propre maison durant son absence alors il lui est obligatoire de ne pas sortir et il ne lui est pas permis de sortir.

 

Voici la réponse à la question.

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com


السائل : إحدى الأخوات كاتبة سؤال ، وأعطته الأخ أبو أحمد ، تقول في السؤال الأول : هل يجوز للمرأة أن تخرج للزيارات وزوجها غائب ، يعني : مسافر ، وما هي حدود خروجها من بيتها ؟
الشيخ الألباني رحمه الله : الأصل في هذا : أن تعرف المرأة أنها خُلقت لتلزم بيتها وتخدم زوجها وتربي أولادها إنْ كان لها أولاد ، وإنْ لم يكن لها ولد فَحَسْبُها أن تُعْنى ببيتها وزوجها ، ثم يجوز لها أن تخرج لقضاء بعض المصالح التي لا يستطيع الزوج أو أحد أقاربها من محارمها أن يقوم بذلك أو لا يتيسر لغيرها أن يقوم لها بذلك ، ثم لا بأس من خروجها لزيارة صواحبها أو أقاربها في حدود ، ليست كثيرة كما هو الشأن بالنسبة للرجال ، لأن الرجال لم يُخاطبوا بمثل ما خُوطبت النساء في قوله تبارك وتعالى : " وَقَرْنَ في بيوتكن ولا تبرجن تبرج الجاهلية الأولى " هذا ينبغي على المرأة أن تضع ذلك نصب عينها ، أي : أن لا يكون خروجها كخروج الرجل دون حساب ودون حدود ، حتى ولو لم يمانع زوجها في ذلك ، إذا عُرف هذا دخلنا في صميم الإجابة عن السؤال ، إذا كان الزوج مسافراً وكان خروجها مقنناً – أي : ليس كثيراً كما ذكرنا – وكان الزوج لا يمانعها في ذلك جاز لها الخروج وإلا فلا ، باختصار : خروجها – الذي ضيقنا دائرته بالنسبة إليها بصفتها امرأة – الأصل فيه : أنه جائز ، لكن المرأة ليس لها صلاحية التمتع بأن تأتي بكل أمر جائز ولو خالف الزوج في ذلك ، فخروجها من بيتها لزيارة بعض صديقاتها – مثلاً – الأصل فيه : أنه جائز ، لكن إذا كان الزوج يريد منها أن تلزم عقر دارها في غيبته عنها ، فيجب أن لا تخرج ولا يجوز لها الخروج هذا هو جواب السؤال

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 14:38
La journée de la femme - عيد المرأة (dossier)

Sujets traités dans le livre :

 

Le travail des femmes, l'égalité hommes-femmes dans l'héritage, la polygamie, l'autorité des hommes sur les femmes dans le mariage, le droit de la femme à répudier son mari, ainsi que d'autres questions...


مواضيع الرسالة

عمل المرأة، التسوية بين الذكر والأنثى في الميراث، تعدد الزوجات، رفع ولاية الرجال على النساء في التزويج، حق المرأة في تطليق زوجها، وغيرها

 

Rédigé par notre grande sœur et mère Amina Haddad ; Diplômée en chari’a, elle est aussi l'épouse de Cheikh Azzedine Ramadani حفظهم الله.

 Publié par ajurry.com

Amina Haddad - أمينة حداد

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 22:09
L'application du henné sur le milieu de la paume et le bout des doigts (vidéo)

Question :

 

Quel est le jugement de la femme qui colore le milieu de ses paumes et le bout de ses doigts avec du henné et laisse le reste de ses mains ?

 

Réponse :

 

Il n'y a aucun mal.

 

Le henné est utilisé selon les coutumes du pays et les coutumes des femmes.

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 17:00
L'obligation de quatre choses pour la femme (pour rentrer au paradis)

Question :

 

Si la femme accomplit quatre choses : les prières obligatoires, les jeûnes obligatoires, obéit à son mari, garde sa chasteté alors les huit portes du Paradis lui seront ouvertes.


Quelle est la source de cette narration ?

 

Réponse :

 

Il est rapporté dans Sahih Ibn Hibban (Mawaarid Al-Zamaan 1296) et autres que le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Si la femme observe ses cinq prières quotidiennes, jeûne le mois de ramadan, garde sa chasteté et obéit à son mari, on lui dira : entre au paradis par n’importe laquelle de ses portes que tu veux y accéder »

 

La chaîne de transmission de cette narration est faible.

 

Mais il y a plusieurs preuves avec lesquelles cette narration devient Hassan Li-Ghayrihi auprès de beaucoup de gens.


Cheikh Albani Rahimahullah a rendu [cette narration] Hassan Li-Ghayrihi (Sahih At-Targhib wat Tarhib 2/411, Hadith 1931,1932)

 

Et dans « Adaab Al-Zafaaf » il a établit la preuve de l’obligation que la femme doit obéir à son mari. (Page 286)

 

Note :

 

Les narrations Hassan Li-Ghayrihi ne sont pas une preuve, plutôt elles sont un type de [narrations] faibles et non-acceptables.
Voir le mensuel Al-Hadith Hazro 5, page 12-14

 

Sur ce sujet :

 

Il y a de nombreuses preuves de l’obéissance obligatoire [de la femme] et il est également prouvés par des preuves authentiques l’obligation de piété et de bon comportement du mari envers sa femme.

 

Pour plus de détails lisez Adaab Al-Zafaaf.

 

    


Fatawa Ilmiya, chapitre Tehqiq Riwayat page 620-621
Traduction ilmpublications.wordpress.com

 

Cheikh Zubair Ali Zai - الشيخ زبير علي زئي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 21:08
Ceci est un conseil pour nos soeurs...

Question :


Certaines femmes se plaignent du peu de bénédiction dans le temps afin de réunir entre les obligations du savoir religieux et les obligations domestiques, que conseillez-vous donc ?
 

Qu'Allâh ouvre par votre cause un chemin vers le paradis.
 

Réponse :

 

Àmine, ainsi qu'à vous.
 

Je dis :

 

Il incombe à la femme d'organiser son temps, et si cela est pénible pour elle, elle s'organise un jour et se libère un autre jour.

 

Donc elle travaille aujourd'hui et le sur-lendemain, et quand arrive le lendemain elle se sera allégée.

 

Elle se libère ainsi pour les choses de son devoir religieux.

 

Elle lit le Livre d'Allâh, elle lit le tafsir, elle lit la sunna du Prophète صلى الله عليه وسلم et Louange à Allâh جل وعلا (Le Tout Puissant et Le Très Haut).

 

Avec ces appareils, qui sont des moyens de communication, il est devenu possible de diffuser des conférences, même sur les petits mobiles.

 

Elle y écoute les conférences en direct dans ce monde, et écoute les fatawas, le coin des fatawas par ces savants fiables.

 

Donc elle se trouve du temps, et cela ne l'épuisera pas si Allâh le veut.

 

Et je dis :

 

Si la femme veut visiter sa soeur, qu'elle organise son temps et lui rende visite.

 

Et aussi, elle peut organiser son temps pour prendre son obligation religieuse...

 

Elle peut organiser son temps.

 

Et l'interrogé n’en sait pas plus que l'interrogateur.


Conférence (le statut de la femme en Islam) du Sheikh Muhammed Ben Hadi Al-Madkhali Qu'Allâh le préserve donnée au Maroc 1435 de l'hégire (2014)


وهذه نصيحة لنا أخواتي

من الشّيخ محمّد بن هادي المدخلي حفظه الله
السّائل : يشتكي بعض النّسوة من قلة البركة في الوقت من أجل الجمع بين الواجب العلمي الدّيني والواجب المنزلي، فكيف تنصحون، سلك الله بكم طريقا إلى الجنة

الشّيخ : آمين وإياكم
أقول المرأة، عليها أن ترتّب وقتها، وإن شقّ عليها فترتّب يوم وتفرّغ نفسها يوما، فتعمل عمل اليرم وغد اليوم، وإذا جاء الغد تكون قد تخفّفت، فتتفرّغ لشيء من واجبها الدّيني؛ فتقرأ في كتاب الله، تقرأ في تفسيره، تقرأ في سنّة رسوله –صلى الله عليه وسلّم-، والحمد لله جلّ وعلا مع هذه الأجهزة؛ التي هي أجهزة التّواصل صار النقل للمحاضرات حتّى في الهواتف الصغيرة تسمع فيها المحاضرة مباشرة من ذلكم العالم، وتسمع الفتاوى؛ ركن الفتاوى من أولئكم العلماء الموثوقين؛ فتجعل لها وقتا، ولا يُعجزها إن شاء الله،وأنا أقول: المرأة إذا أرادت أن تزور أختها رتّبت وقتها وتزور أختها، فأيضا هي تستطيع أن ترتّب وقتها لتأخذ واجبها الدّيني، تستطيع أن ترتّب وقتها، وما المسؤول بأعلم من السّائل
المصدر: محاضرة مكانة المرأة في الإسلام للشّيخ محمّد بن هادي المدخلي حفظه الله القاها في دورة المغرب لعام 1435ه

 

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 20:39
Est-il permis d'aller dans un salon de thé pour femmes ? (audio)

 

Question :

Une sœur dit :

 

«Nous voyons de plus en plus de salons de thé pour les femmes. 

Elles s’y retrouvent entre elles afin d’éviter la mixité.

Mais elles y vont le plus souvent pour se réunir et discuter de choses et d’autres et non pour l’étude d’un livre de sciences par exemple, le rappel d’Allah, etc

Est-ce que ces salons sont permis ?»


Réponse :

Je ne conseille à aucune sœur d’aller dans des salons pareils, n
a'am, les salons pareils et à aucune sœur.


Si on se rencontre, (c’est) dans une maison, pour lire un livre ou pour faire des rappels.


Ou, maalish (c’est pas grave), s’il n’y a pas de rappels au moins pour discuter, discuter sans rentrer dans le haram (illicite). 


Si on ne peut pas lire un livre, on discute.
 

« Toi qu’est ce tu as lu cette semaine, quel cours tu as entendu, qu’est-ce que tu remarques de la da3wa (prédication) comment elle est en France, l’islamophobie ceci cela » à la rigueur !

Mais aller dans un salon de thé, na'am, spécialement pour femmes et je suis sûr que…(coupure qui rend le reste de la phrase incohérente)

 

Si nous on va pas fumer il y en a d’autres qui ont allumer. 

Surtout que, en principe en Islam, la femme ne quitte son foyer que pour un besoin.

 

…Besoin pour aller dans un salon de thé ?
 

Si elle quitte la maison pour faire des achats ça ne fait rien.
 

Elle quitte sa maison pour aller rendre visite à un malade ça ne fait rien.
 

Mais pour aller s’assoir dans un salon de thé…..

Pour un homme ! Pour un homme je ne le conseille pas.

 

Qu’en est-il pour une femme !


L’homme qu’est-ce qu’il a à aller faire dans un salon de thé ?
 

Ca y est, il a appris tout le coran ? Il a appris tous les sunnan ? Boukhari, Tirmidhi, Moslem, Nassa-î, Ibn Maja? Il a appris tout ? 
 

Et maintenant il va dans les salons de thé ?

! والله العظيم اتقوا الله سبحانه و تعالى


Tout ce temps, on va être questionnés demain pour ce temps qu’on a perdu.

 

!  اتقوا الله سبحانه و تعالى

 

Réponse donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 08:26
Faut-il s'éloigner des musulmanes qui ne se disent pas salafiya ? (audio)

 

Question :


La question d’une sœur :


Cheikh, qu’Allah vous préserve.

 

Est-il correct de s’éloigner des musulmanes qui ne se prétendent pas être salafiya ?

 

Pouvez-vous m’éclaircir barakAllahou fikoum.

 

Tfadal Cheikh

 

Réponse :


Tayyib donc…

 

Est-il correct de s’éloigner des musulmanes qui ne se prétendent pas être salafiya pouvez vous m’éclaircir ?


Je dis :

 

Là, il faut bien voir deux choses importantes...

 

Quelles sont les deux choses importantes ?

 

C’est la question d’une sœur.

 

-Premièrement : C’est qui celle dont je veux m’éloigner ?

-Et deuxièmement : C’est qui moi moi qui veux m’éloigner ?

 

Donc, celle de laquelle je veux m’éloigner qui n’est pas salafiya se divise en deux :


-Ou bien c’est une sœur des gens de la masse qui ne connait rien.
-Ou bien c’est une da3iya dans une secte égarée.


Je répète : Celle de laquelle je veux m’éloigner qui n’est pas salafiya, ou bien elle fait partie des gens de la masse comme ma mère et ta mère et ma tante et ta tante et ma grand-mère et ma voisine qui ne connaissent rien sauf peut-être la prière.

 

Ou bien non !

 

C’est une da3iya, une prêcheuse chez les frères musulmanes, les sœurs musulmanes 3afwan, chez les tabligh, chez ceux-ci… chez les takfir, chez chez …


Là c’est très grave, là c’est très grave ! 

 

Na3am je dois l’éviter à 100%.

 

Tout juste si je lui réponds à son "salam", si j’ai peur d’elle qu’elle me fasse des problèmes ou bien je la rencontre, comme ça, dans les escaliers...

 

Sinon je l’évite au maximum car elle peut me donner beaucoup de shoubouhat (ambigüités).


Mais si par contre elle fait partie des gens de la masse, elle ne connait rien, là on va revenir au 2e point qui est quoi ?

Qui suis-je moi ?

Qui suis-je ?

 

Si moi, qui suis une salafiya, j’ai de la science ma sha-a Allah, donc je pourrai faire profiter cette sœur qui fait partie des gens de la masse.

 

Alors je reste avec elle, je la côtoie, le temps qu'elle apprenne, pour qu’elle voit clair, pour qu’elle fasse la différence entre les sectes etc

 

Et j’ai donc beaucoup de ajr (récompenses) en lui apprenant ce que je lui apprends.


Mais si par exemple, moi je n’ai pas de science aussi du tout, je suis vide na3am, et maintenant en fréquentant celle-là, je vais me perdre davantage ; Il vaut mieux donc dans ce cas me limiter aussi à seulement "salam - salam" et des choses dans le besoin, c’est tout.

 

Mais ne pas faire d’elle une amie parce qu’elle risque aussi de m’éloigner sans le vouloir.

 

Na3am.
WAllahou taala a3lem.

 

Réponse donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net


Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy -  الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 21:41
Le vernis à ongles

Avis religieux sur l'élimination du vernis pendant les ablutions


Question :

 

La femme commet-elle un péché en mettant les vernis aux ongles ? Que fait-elle pendant les ablutions ?  
 

Réponse de Cheikh Ibn Bâz :

 

Nous n'avons aucune idée sur cela.

 

Cependant, il est préférable de ne pas les mettre, car rien ne les nécessite, aussi parce que cela empêche l'eau d'atteindre la peau pendant les ablutions.

En somme, il est plus préférable de ne pas les mettre et se contenter des hennés qu'utilisaient nos prédécesseurs.

 

La femme qui le met (du vernis) doit l'enlever pendant les ablutions, car tel que nous l'avons indiqué, c'est une couche imperméable qui empêche l'eau d'atteindre la peau.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite.

 

( Numéro de la partie: 29, Numéro de la page: 81)

 

حكم إزالة طلاء المناكير عند الوضوء
هل في استعمال المرأة للمناكير التي تطلى بها الأظافر إثم؟ وماذا تعمل عند الوضوء؟

[1]
لا نعلم شيئاً في هذا، لكن تركه أولى؛ لعدم الحاجة، ولأنه يحول دون وصول الماء إلى البشرة عند الوضوء، الحاصل: أن تركه أولى والاكتفاء بالحناء والذي عليه الأوائل أولى. فإن استعملته فالواجب أن تزيليه عند الوضوء؛ لأنه كما قلنا يحول دون وصول الماء إلى البشرة، والله ولي التوفيق
[1] من أسئلة المجلة العربية
مجموع فتاوى ومقالات متنوعة المجلد التاسع والعشرون

Avis religieux sur le fait de mettre les vernis pendant les cinq prières


Question :

 

Quel est l'avis religieux sur le fait de mettre les vernis (imperméables) pendant les cinq prières obligatoires en passant les mains mouillées dessus ?

 

Est-ce permis ?  
 

Réponse de Cheikh Ibn Bâz :

 

Cela n'a aucune référence, et passer les mains mouillées dessus ne s'assimile point au passage des mains sur les chaussettes pouvant jouir d'une durée de validité.

 

Seules aux chaussettes, sur lesquelles il est permis de passer les mains mouillées, est destinée cette limitation de durée, contrairement au vernis.

 

Et si la femme le met, elle doit l'enlever en faisant les ablutions.

 

Qu'elle se contente du henné.

 

Ce vernis imperméable, en fait, n'a été injecté dans les milieux musulmans que pour les faire se confondre aux non musulmans et imiter les incrédules.

 

Le vernis imperméable tel que l'indique son nom, ne constitue aucune nécessité.

 

On ne doit pas faire les ablutions avec, il doit être enlevé pendant les ablutions, car il empêche l'eau d'atteindre l'ongle.

 

C’est un corps qui doit être éliminé lors des ablutions.

 

 

حكم وضع المناكير لمدة خمسة فروض
ما حكم وضع المناكير لمدة خمسة فروض ثم مسحه هل يجوز ذلك؟

[1]
لا أصل لهذا، وليس مثل المسح على الخفين حتى يوضع خمسة فروض، هذا التحديد للخفين التي يجوز المسح عليهما، أما المناكير فلا ينبغي وضعها، وإذا وضعت فلْتغسل وتزال عند الوضوء، ويكفي عنها الحناء، فالحناء كافية، لكن هذا إنما دخل على الناس ليتشبهن بغير المسلمين وللاقتداء بالكافرين، فالمناكير على اسمها مناكير لا حاجة إليها، فإذا وضعت على الأظفار تزال عند الوضوء، فلا يتوضأ عليها؛ لأنها تمنع وصول الماء إلى البشرة إلى الظفر فإن لها جسماً، فيزال عند الوضوء
[1] من أسئلة حج 1407هـ
مجموع فتاوى ومقالات متنوعة المجلد التاسع والعشرون

 

Question :

 

Nous avons entendu certains Oulémas dire : Il est permis à la femme de faire les ablutions sans enlever le vernis à ongles.

 

Quel est votre avis sur la question?
 

Réponse du Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ') :

 

Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons. Après ce préambule :


Lorsque le vernis occupe une partie de la superficie de l'ongle de sorte que les ablutions n'y parviennent pas, alors les ablutions ne sont pas valides, si le vernis n'est pas retiré auparavant.

Par contre, si la couleur n'occupe rien de la superficie de l'ongle, qui pourra ainsi être atteint dans sa totalité par l'eau des ablutions, comme c'est le cas pour le henné, alors les ablutions sont valides.


Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

( Numéro de la partie: 5, Numéro de la page: 219)

La question 16 de la Fatwa numéro 6504

 

وجوب إزالة المناكير وما يحول بين وصول الماء إلى البشرة
س 16: سمعنا بعض العلماء يقول: يجوز أن تتوضأ المرأة دون إزالة المناكير -طلاء الأظافر- فما رأيكم؟
جـ 16: الحمد لله وحده، والصلاة والسلام على رسوله وآله وصحبه. وبعد
إذا كان للطلاء جرم على سطح الأظافر فلا يجزئها الوضوء دون إزالته قبل الوضوء، وإذا لم يكن له جرم أجزأها الوضوء كالحناء
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 5، الصفحة رقم: 236)
السؤال السادس عشر من الفتوى رقم - 6504

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام