164 articles avec fetes en islam - vendredi et fetes innovees

Lire la sourate al kahf (la caverne) le vendredi (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Lire la sourate al kahf (la caverne) le vendredi (audio)

 

Question :


A quel moment s'effectue la sounnah de la lecture de sourate al kahf du jour de vendredi ?
  

ponse :


Elle s'effectue dans la journée du vendredi, et il est connu que la journée s'étend du lever du soleil (Salat al fajr) au coucher du soleil ( Salat al maghreb).
 

article separator1

Abou Sa'îd Al-Khoudrî, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d'Allah – prière et salut sur lui - a dit: 

 


copié de ahloulhadith.typepad.com

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Célébrer les fêtes innovées et non-musulmanes

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Célébrer les fêtes innovées et non-musulmanes
Concernant la participation aux fêtes et cérémonies non musulmanes
 
Cheikh Muhammad Salih al-Outhaymine a dit :

« quiconque commet une chose pareille, c'est-à-dire - la participation à leurs cérémonies, est un pécheur, qu'il le fasse par courtoisie ou par affection ou par timidité ou pour d'autres raisons, parce qu'il s'agit de faire des concessions dans la religion d'Allah et parce que c'est un moyen de remonter le moral aux mécréants et de les rendre fiers de leur religion."
 
Source : Madjmou fatawa Ibn Outhaymine, 3/110.
 
article separator1
 
Concernant les fêtes musulmanes
 
Cheikh Muhammad Salih al-Outhaymine a dit :  

"qu'en dehors de ces trois fêtes-là, il n'exite aucune autre fête" :

- « 'idu-l-fitr » (fête suivant la fin du mois de ramadhan).
-  « 'idu-l-adha » (jour du sacrifice de la bête).
-  « 'idu-l-ousbou' » (fête hebdomadaire soit le vendredi).
 
Toutes les fêtes innovées en dehors de ces fêtes-là sont donc rejetées à la face de celui qui les a initiées et n'ont aucune valeur (fausses) dans la religion d'Allah, Exalté soit-Il, conformément à la parole du prophète, صلى الله عليه وسلم :

"Celui qui a initié un acte innové ne faisant pas partie de notre religion est rejeté" [1]

rejeté signifiant non accepté auprès d'Allah et dans une autre version : 

"Celui qui fait un acte ne faisant pas partie de notre religion est rejeté".
 
[1] Bukhâri, 1297
 
Source extrait de : Fatawa arkân al-islâm, Question 90, Page 174. 
copié de avertissement.over-blog.net
 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

L'immolation de la bête le jour de 'aîd

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'immolation de la bête le jour de 'aîd
Il a été demandé à Sheikh Al-islam Ibn Taymiya (rahimahu Allah ) :
 
Quelles paroles devons-nous prononcer au moment d'immoler une bête ?
 
Comment l'égorger et comment la partager ?
 
Il a répondu :
 
Louanges à Allah.
 
En ce qui concerne "Al-Odhiya" (la bête à immoler), on la dirige vers la qibla, étendue sur le côté gauche, et on dit: :
 
« Bismillah wa Allahu akbar, Allahomma taqabbal minni, kama taqabbalta min Ibrahim khaliluka »
 
« Au nom d'Allah, et Allah est le Plus Grand, Ô Allah accepte cela de moi comme tu l'as accepté d'Ibrahim ton ami intime (khalil) »
 
Et après l'avoir immolée, on dit:
 
إِنِّي وَجَّهْتُ وَجْهِيَ لِلَّذِي فَطَرَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ حَنِيفًا ۖ وَمَا أَنَا مِنَ الْمُشْرِكِينَ
 
« Je tourne mon visage exclusivement vers Celui qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés.» (Sourate al an'am, verset 79)
 
قُلْ إِنَّ صَلَاتِي وَنُسُكِي وَمَحْيَايَ وَمَمَاتِي لِلَّـهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ
لَا شَرِيكَ لَهُ ۖ وَبِذَٰلِكَ أُمِرْتُ وَأَنَا أَوَّلُ الْمُسْلِمِينَ
 
« Dis: "En vérité, ma Salât, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers, A Lui nul associé! Et voilà ce qu'il m'a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre.". »
(Sourate al an'am, verset 162-163)
 
En ce qui concerne le partage, il offre en guise d'aumône (sadaqa) le tiers de la bête.

Ensuite il offre tout simplement le deuxième tiers pour qu'au final lui revienne le derniers tiers. 

 
Mais s'il le souhaite, il peut soit offrir cette bête dans son intégrité, soit la manger dans son intégrité ou alors la cuisiner dans son intégrité en invitant des gens par la suite, tout cela lui est légiféré. 
 
Il rémunère le boucher par ses propres moyens. 
 
Concernant la peau de la bête, soit il l'utilise ou alors il l'offre.
 
Wallahou 3a'lam (et Allah est le plus savant),
 
Majmou' al fatawa
copié de alminhadj.fr
 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

Les félicitations à l’occasion de la fête de l’aïd

Publié le par 3ilm char3i - La science légiférée

Les félicitations à l’occasion de la fête de l’aïd

Question :

 

Un frère de Washington dit dans sa question : « les gens disent lorsqu'ils félicitent leurs frères à l'occasion de la fête de l'Aïd :

 

"Taqabal-Allâh minnâ wa minkoûm al a'mal as-saliha"

 

"Puisse Allâh accepter nos bonnes actions et les vôtres"

 

Ô votre éminente bienveillance, n'est-il pas préférable que la personne fasse des invocations (afin qu'Allâh veuille bien accepter) chacune de nos actions (et pas seulement les bonnes actions)...? »

Y a-t-il une invocation légiférée spécifique pour ce genre d'occasion ?
 


Réponse :
 
Il n'y aucune gêne à ce que le musulman dise à son frère le jour de l'Aïd ou en dehors de ce jour :
 

 

تقبل الله منا ومنك أعمالنا الصالحة

"Taqabal-Allâh minnâ wa minka a3malounaas-saliha"

"Puisse Allâh accepter nos bonnes actions et les vôtres"

 

 

D'ailleurs, je n'ai pas connaissance de l'existence d'un récit à ce propos ?

Cependant, le croyant doit invoquer (Allâh) en faveur de son frère par en formulant des invocations agréables, selon les nombreuses preuves qui ont été rapporté à ce sujet.

Et Allâh est Celui qui facilite.
 
Traduit par Abu Hamza Al Djazairy
Publié par alghourabaa.free.fr
 
التهنئة بالعيد
الأخ (ص.م.م) من واشنطن، يقول في سؤاله: يقول الناس في تهنئة بعضهم البعض يوم العيد: (تقبل الله منا ومنكم الأعمال الصالحة) أليس من الأفضل يا سماحة الوالد أن يدعو الإنسان بتقبل جميع الأعمال؟ وهل هناك دعاء مشروع في مثل هذه المناسبة؟
لا حرج أن يقول المسلم لأخيه في يوم العيد أو غيره تقبل الله منا ومنك أعمالنا الصالحة، ولا أعلم في هذا شيئاً منصوصاً، وإنما يدعو المؤمن لأخيه بالدعوات الطيبة؛ لأدلة كثيرة وردت في ذلك، والله الموفق
مجموع فتاوى ومقالات متنوعة المجلد الثالث عشر
 

    Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17