184 articles avec individus et refutations - أشخاص و ردود

Sommaire : أشخاص وردود - Individus et réfutations

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Tarek Al Souwaidan - طارق السويدان

Qui est le Dr. Tarek Al Souwaidan ? (vidéo)

A propos de Tarek Al Souwaidan (vidéo)

'Amru Khâled - عمرو خالد

Amr Khaled

Ahmed Ibn Omar Al-Hâzimî - أحمد بن عمر الحازمي

Qui est Ahmed Ibn Omar Al-Hâzimî (أحمد بن عمر الحازمي) ? (vidéo)

‘Aidh Al-Qarni - عائض القرني

‘Aidh Al-Qarni - عائض القرني

Mohamed ibn Ibrâhîm Sa'adaمحمد بن إبراهيم سعدة

Mise en garde contre la haddâdiyah en Egypte (audio)

La situation du professeur Mohammed Ibrâhîm au Caire

Partager cet article

Sommaire : Individus francophones

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre le faux mahdi

Mise en garde contre Rajab ibn Abd Allah (audio)

Mise en garde contre le haddadi khabith, Abdel-Hay Abou Ishaq (audio)

Éclaircissement sur le cas de Mourad Brahimi, et conseils aux gens de France sur le fait de revenir aux gens qui sont connus auprès des savants (audio)

Clarification du Cheikh Azhar Sinîqra sur Salîm Abou Islam et conseils importants aux gens de France sur leur tendance à élever certains prêcheurs à des rangs qu’ils ne méritent pas (audio-vidéo)

Prenez-garde à Hichem abou Assia de Marseille !

Le livre de Maurice Bucaille et la voie des mou'tazilah (audio)

Dévoilement des haddadis francophones cachés derrière la salafiya (vidéo)

Attention aux traductions de Messaoud Boudjenoun (notamment chez les Éditions : «Ibn Hazm», «Universel», «Al Bouraq») ! (audio)

Pouvons-nous faire des dons à l'association «Sanabil» ? (et rappel sur les associations en général) (audio)

Mohamed Abou Ishâq, le takfiri qutbi de Lagny-sur-Marne (audio)

Aboû Bakr Aboû 'Âicha El-Azâdî (le guinéen), imam à la mosquée de Castres

Adil Al-Jattari - Moustapha Kastit - Ahmad Belqaddid - Abdessalam Al Kharraz (vidéo

Dévoilement de la da'wa dangereuse et de quelques égarements de «Cheikh Bassam Ayachi» le takfiri résidant en Belgique

Attention à Saffoine ibn Galal !

Dalil Boubakeur‏ de la Mosquée de Paris

L'avis de Hani Ramadan sur Al-Khomeini (vidéo)

L'anéantissement des ambiguïtés françaises par les réponses médinoises ! (audio)

Le site islamhouse.com

Lumières sur les erreurs d’Abou Al-Yousr (dossier)

Mise en garde contre Anas Ahmed Lala et Mouhammad Patel

Tariq Ramadan et le réformisme (vidéo)

Partager cet article

Sommaire : Autres individus, hizbis

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ne soyez pas trompés par ces menteurs ! (vidéo)

Mise en garde contre Zakir Naik le débatteur

L'égaré Hassan As-Saqqâf - حسن السقاف (audio)

Eclaircissements sur Abou Khoubza du Maroc - محمد بوخبزة (audio)

Mise en garde contre le râfidite Adnân Ibrâhîm (عدنان إبراهيم) et défense des compagnons رضي الله عنهم  (audio)

Le forum «kulalsalafiyeen» de Ali Al-Halabi (vidéo)

Le livre : «La réfutation du transgresseur - الرد على المخالف» de Bakr Abî Zayd (audio-vidéo)

Avertissement contre le livre «Dawâbit at-Takfir al-Mu'ayyin - ضوابط تكفير المعين» (audio)

Mise en garde contre Chemsddine Bûrûby d'Algérie - شمس الدين بوروبي (audio-vidéo)

Said Al-Kamali (سعيد الكملي) n'est pas salafi ! (vidéo)

Mise en garde contre le livre «Al-arabiya bayna yadayk - العربية بين يديك» (audio-vidéo)

Peut-on profiter du livre : «تفسير العشر الأخير - Tafsir al-'ouchr al-akhir - L'interprétation du sens des versets du dernier dixième du Noble Coran» ? (vidéo)

Attention aux hisbis anglophones !

Concernant le livre d’Ibn Sirine sur l’interprétation des rêves ? (audio)

Abd ArRahman El-Barrak n’est pas sur notre chemin et nous ne sommes pas sur son chemin (vidéo)

Avertissements contre les forums : «ملتقى أهل الحديث» et «شبكة الأثري» (audio)

Mise en garde contre Sultan ibn Abderahman al Aid (audio)

Mise en garde contre 'AbdouLlah Al-Jourbou' (vidéo)

Les aberrations de Salîm At-Tawil (vidéo)

A propos du livre : «Le mariage islamique bien heureux - تحفة العروس أو الزواج الإسلامي السعيد» (vidéo)

Mise en garde à l'encontre d'Abou Ishâq Hichâm Laksâs al-maghreby - أبو إسحاق هشام لكصاص المغربي (audio)

Mise en garde contre les déviances de Salmân Al-‘Awdah - سلمان العودة (audio)

Mise en garde contre la chaîne Al Majd

'Abdel-'Aziz at-Tarifi le takfiri

Éclaircissement du cas de Hicham Al Bayli - هشام البيلي (vidéo)

Mise en garde contre Salâh Abou 'Arafa (صلاح أبو عرفة), imam de la mosquée Al-Aqsâ en Palestine (vidéo)

Mise en garde contre Mohammad Hassan Ibn Ad-Dadou - محمد الحسن بن الددو (vidéo)

'Amr Abd Al-Mun'im Salîm - عمرو عبد المنعم سليم (vidéo)

Réponse au chien qui aboie : Abou Quattada Al khariji - أبو قتادة الفلسطيني (vidéo)

Aperçu des graves enseignements propagés par Tariq Jamil -طارق جمیل (dossier)

Mise en garde contre Mohamed Sourour (sourouri) (audio-vidéo)

Hussein al-'Ouwâisha est un halaby !

Mise en garde sur le takfiry 'Abd'Allâh ibn Mohamed Al-Ghounayman

La fausse croyance de Kery James (vidéo)

Les propos de mécréance prononcés par Yusuf Estes (audio-dossier)

Paroles sur Salîm Al-Hilâlî (audio-vidéo)

Le jugement concernant le rafidhi Yasser Al-Habib (vidéo)

Al-Habîb 'Alî Al-Jifrî (الحبيب علي الجفري) est un soufi ash'arî qoubouri (vidéo)

Mise en garde contre 'Adnan Al-Ar'our (vidéo)

Mise en garde contre Muhammad al Mukhtâr al Shanquity (audio-vidéo)

Mise en garde contre le récitateur Al-'Afasi (مشاري العفاسي) et les autres récitateurs qui lui ressemblent

Nouvelles paroles contre Abou 'Assim Al-Ghamidy et 'Abd Al-Hamîd Al-Jouhayni (vidéo)

Concernant 'Abdoullah al 'Ubaylan - عبدالله العبيلان

Abderahman Abdel Khaliq : ikhwani, qoutbi, sururi (vidéo)

La fitna des francs-maçons, l'illuminati (vidéo)

Mise en garde contre Abou Bakr Al-Jazairy

Qui est Muhammad Al-Ghazali ? (dossier)

Mise en garde contre Mohammed Sâlih Al-Mounajjid - Islam-QA (audio-vidéo)

Mise en garde contre Mohammed Moussa Nasr et les pseudos élèves de Cheikh Al-Albany (audio-vidéo)

Cheikh 'Outhmân As-Sâlimî sur Bachîr Ibn Hassan (audio)

Mise en garde contre le qotbî de Outhmân Khamîss (audio en arabe)

Paroles de Cheikh Yahya An Nadjmi sur Mashour Hassan Al Salman (audio-dossier)

Mise en garde contre Ibrahim Rouhayli (audio-dossier)

Paroles des savants sur Falah ibn Nafi’ al Harbi, chef de « la nouvelle Haddadia »

Cheikh Najmi sur les machaiikh de Jordanie

Sa'id Ibn Wahf Al-Qahtany auteur de «La citadelle du musulman» (audio)

Partager cet article

Mise en garde contre le faux mahdi

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre le faux mahdi

(Des captures d'écran ont été jointes au message envoyé à Cheikh)

 

Question :

 

السلام عليكم و رحمة الله بركاته

 

Nous avons sur les réseaux sociaux un dénommé Samir Aba Abdallah surnommé le faux mahdi.

 

Il prétend être le mahdi et entraîne de nombreux musulmans dans son égarement.

 

Lui et sa secte passent leur temps a insulter les savants de la Sounnah et a insulter menacer de mort et autre les gens qui mettent en garde contre lui.

 

Pouvez vous nous dire quel comportement adopter, et émettre une mise en garde contre cet imposteur et ses adeptes qui croient en lui son de plus en plus nombreux.

 

جزاك الله خيرا

 

Réponse :

 

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

هذا دجال من الدجاجلة

فالحذر منه

وتحذير الناس منه

 

Wa Aleykoum salam wa rahmatullah wa barakatuh

 

C'est un égaré parmi les égarés

 

Faites attention et mettez en garde les gens contre lui.

 

Sur le compte Whatsapp de Cheikh le 10 septembre 2021

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh Fawaz Al-'Awadi - الشيخ فواز العوضي

Partager cet article

Ne soyez pas trompés par ces menteurs ! (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ne soyez pas trompés par ces menteurs ! (vidéo)

Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Mise en garde contre Rajab ibn Abd Allah (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre Rajab ibn Abd Allah (audio)

 

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohamed Abou 'Abdelhalîm Abdelhâdî - الشيخ أبو عبد الحليم عبد الهادي

Partager cet article

Mise en garde contre Zakir Naik le débatteur

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre Zakir Naik le débatteur

Le questionneur :

 

As salam 'alaykom wa rahmetou Llâhi wa barakâtouh notre Cheikh bien aimé ;

 

Certains musulmans de la masse ainsi que d'autres ayant récemment emprunté la droiture réclament, lorsque nous mettons en garde contre Zakir Naik (le prêcheur Indien), des explications et un détail de ses égarements.

 

La question est donc : Que devons-nous leur répondre ?

 

Si vous pouviez également expliquer la raison pour laquelle il est critiqué, qu'Allâh vous récompense.

 

Réponse :

 

Wa 'alaykom ssalam wa rahmetou Llâhi, la louange toute entière appartient à Allâh, ceci dit :

 

Cet individu n'accorde aucune importance à rien, excepté aux débats avec les différentes factions de mécréants.

 

Je dis : Est-ce que ceci fait partie de la guidée du Prophète صلى الله عليه وسلم et de ses compagnons ?

 

Pourquoi les compagnons n'ont-ils pas débattu avec les mécréants de leur époque ?

 

N'y en avaient-ils pas ?

 

Ensuite, ces débats se produisent en publique et le mal qui en découle est de loin plus grand que le profit ; Comme nous le savons fort bien.

 

Cet homme est l'élève du débatteur Indien qui lui a précédé, un certain dénommé : Ahmad Deedat.

 

De plus, Zakir Naik est l'auteur de certaines paroles en opposition (avec le Coran et la Sounnah), parmi celles-ci, sa parole dans son livre intitulé «Compréhension du terme la divinité» dans les grandes religions» où il dit : «Parmi les repères principaux de notre civilisation actuelle comptent : La multiplicité des religions et la discipline comportementale.»

 

Il y a déjà à redire sur le nom du livre et la parole précitée est inexacte aussi.

 

Nous pouvons également ajouter à toutes ces choses qu'il est nécessaire d'être sur une méthodologie (minhaj) authentique, il n'est pas suffisant de réfuter et de lever la voix.

 

Traduit et publié par la page Al-Firqatou An-Najiyatou

   

Cheikh Noûr Ad-Dîn Khudayr - الشيخ نورالدين خضير

Partager cet article

صورة تنبيه ذوي العقول الزاكيات، الى مافي وثيقة محمد الإمام من مخالفات ومجازفات (dossier)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

صورة  تنبيه ذوي العقول الزاكيات، الى مافي وثيقة محمد الإمام من مخالفات ومجازفات (dossier)

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abdullah Ibn Salfîq Al-Dhufayri  - الشيخ عبدالله بن صلفيق القاسمي الظفيري

Partager cet article

Mise en garde contre le haddadi khabith, Abdel-Hay Abou Ishaq (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre le haddadi khabith, Abdel-Hay Abou Ishaq (audio)

Louange à Allâh, le Seigneur des mondes.

Que les éloges et le salut soient sur Son Messager le digne de confiance, Muhammed ainsi que sur sa famille et l'ensemble de ses compagnons.

Ceci dit :

 

Le dénommé Abdel-Hay Abou Ishaq qui fait l'apologie des innovateurs, tels que les qutbis et les autres (groupes d'égarement), et qui diffame Cheikh Rabee en le décrivant comme étant un murji ; Cet individu n'est qu'un haddadi khabith !

 

Il fait mettre en garde contre lui, car c'est un égaré égareur !

 

Traduit par Adam Ibn Adam

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Ali Redâ Ibn 'Abd Allah Al-Madany - الشيخ علي رضا بن عبدالله المدني

Partager cet article

Réfutation aux suiveurs de Muhammad Al-Imâm

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Réfutation aux suiveurs de Muhammad Al-Imâm

Des personnes ont répondu lors de l'épreuve* (de l'imam Ahmad) et ont demandé qu'on leur donne des excuses alors qu'ils avaient un haut rang dans la communauté, cependant l`imam Ahmad n'a pas agréé cela, plutôt ils les a boycotté.

 

Si seulement ceux-là savaient que leur excuse, (qu'ils donnent) à celui qui a signé le document, est purement caduque.

 

* L'épreuve où les mou'tazilites forçaient les gens à dirent que le Quran est créé sous menace de châtiment corporel voire d'exécution.

 

Le Sheykh حفظه الله vise ici Muhammad Al-Imâm et ceux qui le défendent et cherchent à lui donner des excuses par rapport au pacte qu'il a signé avec les Houthis.

 

Sur la chaîne telegram de Cheikh - @mbrm1430

Traduit par عبد الرحمن بن بُتحي - @abu_abdiLlah_1

Publié par 3ilmchar3i.net

أجاب في المحنة أقوام طلبوا المعاذير لأنفسهم وهم مقدمون في الأمة ولم يرض الإمام أحمد بل هجرهم فليت البعض يعلم أن عذرهم لكاتب الوثيقة باطل محض

Cheikh Mostafa Mabram - الشيخ أبي يوسف مصطفى مبرم

Partager cet article

Éclaircissement sur le cas de Mourad Brahimi, et conseils aux gens de France sur le fait de revenir aux gens qui sont connus auprès des savants (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Éclaircissement sur le cas de Mourad Brahimi, et conseils aux gens de France sur le fait de revenir aux gens qui sont connus auprès des savants (audio)

Louange à Allâh, et prières et salut soient sur le Prophète, sur sa famille, sur ses compagnons et ses alliés.

 

Je dis :

 

En réponse au questionneur ou à la questionneuse venant de France concernant le dénommé Mourad Brahimi, qui se trouve ici (en Algérie), qui a été contacté par certaines sœurs, qui sont en contact avec lui via la France, et ce à travers les différents réseaux sociaux ; Qui ont de bonnes pensées envers lui et qui pensent qu'il est parmi les gens auxquels on peut revenir dans ses affaires de religion.

 

Et en réalité, ce n'est pas le cas de cette personne.

 

Et il n'est pas valable d'appeler cette personne, ni que nos frères le contactent ni qu'ils retournent à lui dans les questions concernant leur religion, parce que la réalité de cet homme est qu'il a de nombreuses erreurs.

 

Et, son minhaj n'est pas droit.

 

Parmi ses graves erreurs : Ses vols scientifiques.

 

Il a pris des articles à différents endroits, et se les attribue à lui-même pour trahir les gens naïfs.

 

Nous nous sommes aperçus de son cas, nous avons mis en garde nos frères, et ceci après l'avoir conseillé et orienté.

 

Ensuite, nous avons été surpris par des informations qui touchent à son comportement.

 

En premier (le vol scientifique), c'était quelque chose qui touche à sa religion ; Et pour celle-là, dans sa religion et son comportement.

 

De ses relations ambiguës, il y a ses discussions perverses qui se sont déroulées entre lui et certaines sœurs - qu'Allâh تبارك وتعالى les réforme -.

 

En se basant sur cela, je mets en garde contre cet individu et je ne conseille pas mes frères et sœurs de revenir vers lui, ou bien de le considérer comme un Cheikh, car il n'est pas méritant.

 

Et il ne faut pas que les gens prennent quelqu'un et donnent un statut de "Cheikh" à n'importe qui.

 

Et n'importe qui peut se prétendre Cheikh ou bien des gens autour de certains qui prétendent pour lui...

 

Et souvent ce sont des ignorants et des ignorantes.

 

Il est obligatoire de revenir aux gens de science dans chacune parmi les questions, ou bien de poser la question sur ces individus-là comme pour cet individu.

 

Et à la base, lorsque l'on questionne sur un individu, nous devons revenir aux gens de son pays.

 

Les gens de son pays sont les plus connaisseurs, et les mieux placés (pour se prononcer) sur sa réalité.

 

Ce sont les plus connaisseurs sur ses enseignants et ce sont les plus connaisseurs de l'endroit d'où il est gradué et de l'endroit d'où il a étudié... si c'est le cas, et d'autres choses...

 

Et nous ne devons pas être trompés par ces gens-là, soit parmi les gens qui se trouvent chez nous (en Algérie), ou parmi les gens qui se trouvent en France, et combien ils sont nombreux !

 

Puisse Allâh diminuer leur nombre.

 

Et toute la louange revient à Allâh, Seigneur des univers.

 

Cheikh Lazhar Senigra حفظه الله le Mercredi 4 Joumâdâ El-'Oûlâ 1438 H correspond au 01/02/2017 G.

Traduit et transcrit par l'équipe mosquee-sounnah-bordeaux.fr

 Publié par قناة الفوائد العلمية بوردو - t.me/alfawaidalilmyabordeaux

Cheikh Lazhar Sinîqra - الشيخ لزهر سنيقرة

Partager cet article

Clarification du Cheikh Azhar Sinîqra sur Salîm Abou Islam et conseils importants aux gens de France sur leur tendance à élever certains prêcheurs à des rangs qu’ils ne méritent pas (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Clarification du Cheikh Azhar Sinîqra sur Salîm Abou Islam et conseils importants aux gens de France sur leur tendance à élever certains prêcheurs à des rangs qu’ils ne méritent pas (audio-vidéo)

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

 

Cheikh :

 

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته


Questionneur :

 

Qu'Allâh Soit bienfaisant envers vous, notre shaykh :

 

Un audio s'est propagé sur la toile (internet), intitulé : "Shaykh Azhar n'est pas au courant de la mise en garde concernant le dénommé ''Abou Islam'' (Al-Jazaa’iri)".

 

C'est une sœur qui l'a enregistré en vous contactant.

 

Quel est votre commentaire ?

 

Qu'Allâh vous protège.

 

Cheikh :

 

La louange revient toute à Allâh, que la prière et le salut soient sur le messager d'Allah, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui le suivent.

Ceci dit,

 

Et avant que je réponde à cette question ou que je commente ce qui fut diffusé sur la toile (le net), j'avertis que celle ayant procédé à cet enregistrement, cette sœur-là, je me souviens qu'elle m'a contacté depuis la France.

 

Elle soutenait qu'elle assiste aux assises de ce Abou Islam.

 

Néanmoins, elle n'avait pas demandé la permission d'enregistrer, ni de diffuser !

 

Or, nous savons que tout salafi connait les paroles des savants concernant ce genre d'affaires, l'on connait que c'est une transgression (que d'enregistrer à son insu) étant donné que les assises relèvent des dépôts.

 

Il ne convient pas que le musulman propage les propos de ses frères sans leur demander la permission !

 

Ceci, malgré que je ne cache pas ce que je dis et déclare.

 

Toutefois, je le dis, pour la nuance que je n'apprécie pas ces dérangements qui adviennent de ces frères.

 

Et très malheureusement, cela se produit beaucoup de la part de ces frères qui sont dans ce pays qu'est la France.

 

Je pense que la cause de cela est la présence des ''mouta'aalimin'' (quelqu'un qui prétend avoir beaucoup de science alors que ce n'est pas le cas) d'une part, et le peu de science chez la masse de nos jeunes d'autre part.

 

Ces individus s'étant mis au-devant des gens, au lieu de les renvoyer vers leurs savants et mashaykh, de leurs apprendre les bases de la science, les rudiments de la recherche (du savoir) et de leurs assigner sa bonne conduite (de la science légiférée), ils les engagent avec eux dans ce genre de polémiques et d'aberrations qu'ils commettent d'abord, puis deviennent une cause de perte de temps des autres !

 

Pour cette affaire, probablement plus d’une dizaine de frères m'ont tous contacté à propos de cette question : (Abou Islam, qu'en est-il d'Abou Islam?) !

 

Ce frère-ci (Abou Islam), j'avais fait un commentaire sur une partie de ce qu'il a, ou de ce qu'il avait affiché sur sa page.

 

Cela date depuis quelques années.

 

C'était parce que j’étais interrogé à son sujet ; Je disais que je ne le connaissais pas.

 

En effet, jusqu'à maintenant je ne le connais pas.

 

Je dis toujours : Ce pays notamment, ceux qui passent soudainement pour des shouyoukh sont rapidement connus !

 

Je ne sais pas pourquoi les gens ne les traitent pas selon la voie salafi.

 

Les salaf ont leur propre méthode relativement à ce genre de questions et ils ont des fondements qu'ils observent et auxquels ils appellent ; Le premier étant : que cette science est religion ; Regardez donc de qui la prendre !

 

Ils doivent se renseigner sur celui duquel ils apprennent et chez qui ils assistent.

 

Et il ne convient à personne de s'asseoir devant ses frères (leur enseigner) avant d'être qualifié.

 

Ce genre de présidence ne convient pas venant de gens inconnus.

 

Et, de temps à autre, tu entends l'un d'eux prétendre pour sa personne de grandes prétentions.

 

Et parmi les choses les plus étranges que j'ai entendues c'est que l'un d'eux a prétendu pour sa personne que «s'il vient en Algérie il enseignerait dans la mosquée qu'il voudrait ! Après quoi s'il viendrait faire son cours dans telle mosquée, elle serait pleine !»

 

C’est-à-dire pour ce «shaykh glorieux venu pour nous» !

 

Or, c'est un inconnu, on ne connait pas son statut à lui !

 

Personne chez nous ne le connait !

 

Il n'est pas connu pour avoir étudié.

 

La voie salafi est que, pour chaque prétentieux : on regarde quels sont ses enseignants, quel est son école, d’où est-il diplômé ?

 

Où a-t-il étudié ?

 

Qui sont ses shouyoukh et savants desquels il a appris ?

 

C'est ainsi que l'on examine ceux qui s'assoient pour (enseigner aux) gens.

 

Mais (se résigner comme ça) comme s'il descendait à eux venant du ciel, qu'il commence à revendiquer pour soi des prétentions larges et longues, comme avait procédé notre frère-ci (Abou Islam)...

 

Je dis : je suis revenu à son site et j'ai trouvé que tout déviant le recommande !

 

C'est comme s'il était fier de ces ''recommandations'' et il les publie sur son site !

 

Parce que, apparemment, il n'avait trouvé que ces recommandations !

 

Sachant que ces gens en accordent à n'importe qui les demande !

 

N'importe quel homme, serait-ce le plus ignare parmi les créatures d'Allâh, s'il lui demande «je veux une recommandation», il lui délivre une recommandation !

 

Il entend ma parole et peut-être bien qu'il connait cette affaire et connait la réalité de...

 

Il avait dit qu'il était en Syrie (pour apprendre).

 

Nous avons demandé à nos frères, que nous connaissons, qui ont passé une période pour apprendre là-bas en Syrie, et qui te dirait jamais ce qu'est la Syrie, qui te dirait quels shouyoukh y résident !

 

Il se peut que tu ne trouves pas parmi eux un seul salafi, si ce n'est le shaykh ‘Abd Al-Qaadir Al-Arnaa'out عليه رحمة الله تبارك وتعالى; sinon tous leurs shouyoukh sont soit ash'ari ou soufi à outrance, et ainsi de suite.

 

Bref, l’important dans cette affaire c'est qu'aucun ne le connait.

 

Cet homme avait prétendu qu'il était des gens de Al-Mdiya.

 

Nous avons interrogé à son sujet les étudiants en science à Al-Mdiya et même pas une personne ne le connait !

 

Je me suis étonné du cas de cet homme et ce prétentieux.

 

Je lui ai parlé à ce sujet.

 

Ensuite, je lui ai prodigué le conseil :

 

«Ce qui est prioritaire te concernant est que tu apprennes avant de t'asseoir devant les gens pour leur enseigner.

Ô mon frère, il est prioritaire que tu apprennes d'abord.

Assieds-toi, apprends.

Vas en quête de science.

Et, après, si tu obtiens la qualification (convenant) à cette affaire (l'enseignement), alors assieds-toi pour transmettre à tes frères».

 

Ceci le concerne ainsi que tout autre parmi les gens, et combien ils sont nombreux dans ce pays-là (la France).

 

La louange revient à Allâh et le bienfait vient de Lui, il y a parmi nos frères que nous connaissons, parmi les bonnes personnes, certains qui sont allés en quête de science, ils ont appris et profité :Ils peuvent être utiles pour leurs frères.

 

Ceux-là nous les connaissons et avons confiance en eux.

 

Nous implorons Allâh تبارك وتعالى de nous accorder, ainsi qu'à eux, le succès pour ce qu'Il aime et agrée.

 

Tout ce dérangement est donc à cause de cette affaire et pour cette question dans laquelle les jeunes ont contredit la méthodologie stricte.

 

L'imam Malik عليه رحمة الله, et il est qui il est, l’imam de la demeure de la hijra (Médine), apprenait aux gens ce fondement grandiose ; Et nous disons toujours et pour toujours que ce genre de questions, nous les prenons des plus grands parmi nous, de nos savants et imams...

 

L'imam Malik avait atteint ce niveau de science, il s'était assis pour enseigner et pour le ''tahdith'', c'est-à-dire la narration du hadith du prophète صلى الله عليه وسلم après quoi ?

 

Après avoir acquis la matière scientifique qui était dans la ville du messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم, il avait pris de ses shouyoukh, avait pris les précautions dans cette affaire, était confiant pour ce que ses shouyoukh lui avaient transmis, à savoir qu'il doit enseigner après avoir appris et diffuser ce savoir au sein de la communauté du prophète عليه الصلاة والسلام.

 

Certes c'est un rapprochement parmi les plus immenses rapprochements (envers Allâh) et une obéissance parmi les plus éminentes des obéissances.

 

C'est pourquoi, avant de s'asseoir [aux gens] il avait emprunté la méthode salafi.

 

C'est qu'il avait consulté, dit-il, au sujet de sa personne عليه رحمة الله تبارك وتعالى...

 

Il dit : «Il n’appartient pas à tout un chacun qui voudrait s'asseoir dans la mosquée pour la narration du hadith et pour donner un avis légiféré (fatwa) le droit de le faire, jusqu'à ce qu'il consulte  les gens de réforme et de mérite ainsi que les gens responsables de la mosquée», c'est-à-dire que ce n'est pas chacun qui veut s'asseoir pour [enseigner] aux gens qui s’assoit.

 

Il ne s’assoit (pour enseigner) qu'après être retourné à ces gens-ci : Gens de science, de mérite et responsables de la mosquée.

 

Il dit : s'ils le considèrent comme étant digne de cela, il s'assoit alors.

 

Il rapporte de son cas : «Et je ne me suis pas assis jusqu'à ce que soixante-dix shaykh ont attesté que je suis apte pour cela».

 

C'est-à-dire jusqu'à ce que tel nombre parmi les savants, les imams de Médine ont témoigné en sa faveur.

 

Voilà ce qu’il est obligatoire (de faire) pour tout le monde.

 

Voilà la voie agréée que nous devons tous emprunter.

 

La personne ne doit pas prétendre pour soi ni se faire passer faussement pour un savant devant ses frères, ni ainsi que le prophète عليه الصلاة والسلام l’a décrit :

 

«être vaniteux de qu'il n'a pas»

 

Et qu'ensuite ceux qui l'entourent lui collectent les recommandations.

 

C'étaient les recommandations qui mettaient la personne au devant, chez les salaf.

 

Quant à ceux-ci (ces jeunes d'aujourd'hui), ils osent (enseigner) et se mettent aux devants (des gens) ; Et, par la suite, ceux qui les entourent essaient de réunir des recommandations pour eux : (Que dites-vous du shaykh untel, que dites-vous du shaykh untel) !

 

En outre, ils testent les gens en France sur la base de leurs positions vis-à-vis de ces personnes : (que dites-vous du shaykh untel, que dites-vous du shaykh untel).

 

On dirait que le signe d'un salafi est qu'il témoigne de l'imama de tel ou tel ''shaykh'' !

 

Or, ils ne sont pas ainsi en réalité, ceci car l'étudiant en science est recommandé par son œuvre, son action, sa science.

 

C'est sa science qui atteste pour lui ; Si les gens s'assoient avec lui, ils apprennent de la science, ils entendent de la science ; Non pas qu'il consacre son sermon à parler de sa personne : (j'ai entendu un audio, ils ont dit de moi telle et telle choses...).

 

Nous demandons à Allâh de nous pardonner et de nous accorder l'intégrité.

 

Apprenez aux gens, Ô les frères, et craignez Allâh جل وعلا vis à vis de la communauté de Mouhammad صلى الله عليه وعلى آله وسلم.

 

Cette époque est désormais révolue où la personne apprenait par cœur l'une des cassettes sonnantes de shaykh Kishk, puis il la récite devant l'auditoire et il les émerveille de la sorte par ce qu'elle contient de rhétorique et d'éloquence, croyant être devenu l'unique de son temps et le seul à son époque (à détenir la science) par ce genre de voie qui contient comme mensonge et tromperie envers les musulmans ce dont Allâh تبارك وتعالى est parfaitement savant.

 

Apprenez la science, et laissez à d'autres personnes de vous affecter [pour enseigner], ne cherchez pas à vous mettre au-devant.

 

Laissez cela à celui qui est meilleur que vous en termes de science, de valeur et de statut ; C'est lui qui te place au-devant sur la base de ce qu'il sait de toi : il connait où tu avais appris, de qui tu avais reçu, il connait comment tu avais grandi.

 

Telle est la personne qui est en droit de te recommander et attester pour toi dans ce genre de situations.

 

Si tel n'est pas le cas, il te suffit de déployer l'effort en cela (l'apprentissage) ; Et tu es donc dans un bien et une obéissance.

 

Tu déploies l'effort, tu apprends, tu acquiers de la science, comme vous avez entendu de parole de cet imam (Malik).

 

Je parle ainsi, tout en espérant qu'Allâh تبارك وتعالى mette fin à ce trouble qui a lieu maintenant de ce pays-là (la France).

 

Chaque fois, il se produit un trouble nouveau de ce genre.

 

Ces troubles ne veulent pas cesser dans ce pays.

 

Cependant la faille y est manifeste : c'est que les gens ne retournent pas vers les plus grands parmi eux, ni vers leurs savants ; Et peut-être même qu'ils méprisent ces derniers.

 

Ils rehaussent celui qui est vil, et ils rabaissent celui qui est valeureux.

 

Quand ce genre de faille se produit, alors que notre prophète عليه الصلاة والسلام, nous ordonna d'accorder aux gens les places qu'ils méritent ; Si l'erreur se produit sur ce plan, alors ce genre de troubles continue en nous, ainsi que l'instabilité et les rumeurs qui se trouvent chez les gens.

 

D'abord, je n'ai permis à personne parmi ceux qui ont propagé ces audio de les diffuser : ni à ce premier qui est marocain, ni à cette sœur en second lieu, ni à d'autres qu'eux.

 

Le jeune marocain m'avait demandé d'enregistrer la date, et je lui ai dit «Non» et je n'autorise pas que tu diffuses cet audio.

 

J'ai dit : tu m'as questionné ; et je t'ai répondu ; que tu le rapportes à quelqu'un qui est à côté de toi, qu'Allâh accorde la bénédiction.

 

Mais non pas que tu diffuses, parce que je sais ce qui peut se produire car il semble qu'il y ait des gens qui ont un vide (sont désœuvrés), et ils n'attendent que ce genre d'affaires afin de persister à nous déranger et ouvrir la porte au colportage interminable.

 

Je n'ai donné la permission à aucun parmi ces gens.

 

Même Abou Islam, quand il me contacta, je lui ai dit directement ce que j'ai dit dans l'audio.

 

Je lui avais parlé de cela auparavant et je l'ai répété pour lui.

 

Quand je lui ai dit «purifie l'intention», dans un message que je lui ai envoyé, «purifie l'intention dans toutes tes actions pour Allâh عز وجل et préoccupe-toi d'apprendre la science» : ceci n'est pas une recommandation, ni pour lui ni pour un autre.

 

Ceci est une vérité que j'enjoins à moi-même avant d'en faire un conseil pour mes frères.

 

Ceci est une obligation pour nous.

 

Si l'homme est sincère envers Allâh عز وحل, dans son action, il ne se retourne pas vers le propos de quiconque avait parlé, ou détracté, ou mis en garde.

 

Il y a des gens qui parlent, maintenant, sur nos mashaykh, ils parlent sur nos savants !

 

Avez-vous entendu que les savants se retournent à cause des paroles de ce genre de personnes ? Regardez ces sites pervers, tel que le site de Al-Halabi : Chaque jour, des insultes, des détractions et des accusations pour les savants et les mashaykh.

 

Avez-vous entendu que ceux-ci suivent leurs nouvelles et leurs répliquent ?

 

Pas du tout, ils ne se retournent pas vers eux, à la base.

 

Nous ne nous soucions pas d'eux, à la base, non plus.

 

Donc, il est obligatoire pour nous de déployer l'effort dans cette affaire, d'unir la parole de nos frères sur le vrai et de nous unir avec eux ; Non pas de tâcher de diviser leur affaire, de tester les gens sur le sujet de Zayd ou 'Amr, tandis ces derniers ne conviennent pas dans ces choses. Nous testons les gens par ceux qui sont grands, les plus valeureux.

 

Celui qui vient à les détracter, c'est  donc le signe qu'il déteste la Sounna et c'est le signe qu'il est homme d'innovation ; Comme à l'époque des pieux prédécesseurs, ils testaient par l'imam Ahmad et d'autres, et qu'à notre époque, on les éprouve par shaykh al-Fawzan ou shaykh Rabi'...

 

Celui qui détracte ces imams est certainement un innovateur !

 

Nous demandons à Allâh عز وجل de nous accorder le succès en ce qu'Il aime et agrée, qu'Il réforme toute notre affaire et qu'il nous attribue la réussite ainsi qu'à tous nos frères pour ce qu'Il aime et agrée.

 

Et je conseille à mes frères de ne pas rentrer dans ce genre de questions, de ne pas y donner.

 

Qu'ils ne polémiquent pas des affaires qui ne leurs profitent pas, qui n'augmentent ni leur science ni leur action.

 

Notre obligation est de déployer plus d'effort et d'être très soucieux d'acquérir plus de science bénéfique et d'œuvre pieuse.

 

Allâh تبارك وتعالى est plus Savant, et la louange revient entièrement à Allâh Seigneur des univers.

 

Audio enregistré le 16 sha'ban 1437, correspondant au 23 mai 2016

 La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française : @MashaykhDZ

Cheikh Lazhar Sinîqra - الشيخ لزهر سنيقرة

Partager cet article

L'égaré Hassan As-Saqqâf - حسن السقاف (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'égaré Hassan As-Saqqâf - حسن السقاف (audio)

Questionneur :

 

Le frère Amjad a invité Hassan Saqqaf pour une assise de science dans sa maison alors Hassan As-Saqqâf a rendu mécréant Ibn Taymiyya.

 

Réponse :

 

On n'a que faire de cet homme.

 

Ô mon frère, questionne sur une chose qui te sera utile/bénéfique.

 

Hassan As-Saqqâf, cet homme, Allâh l'a égaré.

 

Je ne dis pas qu'Allâh l'a égaré dans la science car ni science, ni crainte pieuse, ni piété, ni quoi que ce soit...

 

Laissez nous avec les individus...

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

Publié par cheikhalalbani.com

ما رأيك في حسن السقاف الذي كفر ابن تيمية عندي في بيتي ؟

السائل : الأخ أمجد دعا حسن السقاف إلى حلقة علم في بيته فحسن السقاف كفر ابن تيمية

الشيخ : هذا رجل ما لنا فيه اسأل يا أخي عن شيء يفيدك حسن السقاف هذا رجل أضله الله لا أقول أضله الله على علم لأن لا علم ولا تقوى ولا صلاح ولا أي شيء دعونا من الأشخاص

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Prenez-garde à Hichem abou Assia de Marseille !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prenez-garde à Hichem abou Assia de Marseille !

Prenez-garde au pseudo étudiant en science de Mekka Hichem abou Assia de Marseille connu sous les pseudos de «Cours d'arabe intensifs Umm al-Quraa» et «Al-Oustaadz wa al-Oustaadza» !

 

Louanges à Allah. 

Que Ses éloges et le salut soient sur celui après qui il n'y aura plus de prophète.

Ceci dit :

 

Cet individu étant inconnu auprès de la majorité des frères et soeurs, je m'étais résolu à ne pas lui faire de publicité en diffusant un écrit sur lui.

 

Mais après avoir vu le nombre de frères et soeurs d'ahl as-sounnah suivre sa page, je me dois de prévenir la communauté contre cette personne qui n'a rien d'un étudiant en science, encore moins d'un professeur.

 

Comme vous le savez, mes frères et soeurs en Allah, nous nous devons de savoir de qui nous prenons notre science, et même si celle-ci est la langue arabe.

 

Le simple fait que la personne soit diplômée d'une université saoudienne n'atteste pas de sa méthodologie saine et de son noble comportement.

 

Mais plutôt ce qui va nous attester cela ce sont ses paroles et ses actes, et les paroles des gens de science à son sujet.

 

Concernant ce frère : Il n'est pas connu des gens de science et n'a pas un bon comportement.

 

Bien au contraire !

 

Ce frère est connu des étudiants d'Arabie et d'Egypte pour avoir un comportement qui n'a rien de celui de l'étudiant en science ; Ce pseudo étudiant n'est connu que pour son manque de respect envers les savants et les machaykh !

 

Il n'est connu que pour les injures et les insultes !

 

Qui accepterait d'avoir un tel professeur ?!

 

Wallahi qu'aucune personne douée de raison saine ne voudrait une telle personne comme professeur !

 

En plus d'avoir un comportement répugnant, ce pseudo étudiant de Mekka a des attitudes et des ambiguïtés de haddadi et cela est le plus grave wa Llahu al-musta3an !

 

Et les preuves claires de tout cela seront citées en détail bi idhnillah.

Parmi ses attitudes et ses ambiguïtés de Haddadi

 

-Son manque de respect et ses injures envers les machaykh salafis tel que : Chaykh Abdelhadi, Chaykh Raslan, Chaykh Ahmed Bazmoul et d'autres..

 

-Son tabdi3 (le fait de rendre innovateur) sans science ses frères salafis.

 

-Ses critiques envers les salafis qui ont la croyance que : "La base chez l'individu n'est pas la sounnah".

 

-Ses critiques envers les machaykh et prêcheurs salafis qui reviennent vers les grands savants (en particulier Chaykh Rabi3) en ce qui concerne les affaires de la da3wa.

 

-Et d'autres choses, mais je pense que cela suffira bi idhnillah

Son ignoble comportement qui n'a rien de celui d'un étudiant de surplus "diplômé"

 

Son comportement de racaille des quartiers de Marseille dans sa façon de parler avec ses frères salafis, des insultes sans retenue…

 

Ses invocations pour qu'Allah égare un frère, le rende stérile, le brûle en enfer ainsi que sur terre et "qu'il soit présent pour qu'il puisse le voir" (oui, c'est normal que vous soyez choqués) et j'en passe…

Explications et détails

 

Les attaques de ce pauvre ignorant envers les machaykh :

 

Chaykh Abdelhadi : Pour ceux qui ne le savent pas, le chaykh est connu des grands savants (tel Chaykh Rabi3, Cheikh Mouhieddin, Cheikh Hassan al-Banna et d'autres) qui eux-même, recommandent les frères de France et autre, de profiter de sa science et de retourner vers lui pour les fatawa ; Et ses tazkia sont nombreuses wa al-hamdoulillah.

 

Malgré les paroles de ces grands savants qui tous disent du bien de lui, cet ignorant ose le critiquer, l'insulter et pire même, le sortir de la salafiyah en disant du Chaykh qu'il est un haddadi, ikhwani, plus grave encore, un gourou (voir le sens du mot) !!!

 

Cet ignorant ose même critiquer ces grands savants, en disant qu'ils recommandent Chaykh Abdelhadi sans le connaître (et cela, comme a dit Chaykh Ali Moussa, est une critique envers ces savants), mais que lui (ce grand ignorant) le connaît mieux qu'eux car il est de Marseille (voilà où mène l'ignorance !)

 

Wa Llahu al-musta3an!!

 

Parmi les "erreurs" qu'il reproche au Chaykh, le fait de revenir dans toute chose vers Chaykh Rabi3 !

 

Allahu Akbar!

 

Est-ce-que revenir vers les grands savants est un égarement ?!

 

Sobhana Llah!

 

Quelle personne à la méthodologie saine et à la raison saine peut reprocher de revenir vers un grand savant comme Chaykh Rabi3 dans les affaires du prêche ?!

 

Cela est loin d'être un défaut de la part de notre Chaykh Abdelhadi, mais bien au contraire, cela est une preuve de son humilité et de la grande attention qu'il porte à ce noble prêche.

 

Mais les haddadi qui ont la haine contre ce noble prêche et ses savants, comme cela est connu de leurs plus grandes caractéristiques, détestent le retour vers les savants et se révoltent contre eux, wa Llahu al-musta3an !

 

Parmi les choses qu'il reproche aussi à notre Chaykh Abdelhadi, sa croyance (qui est aussi la notre) que «La base chez l'individu n'est pas la sounnah».

 

Je ne vais pas m'étaler sur ce sujet car les savants et prêcheurs ont déjà très bien détaillé ce point là.

 

Mais sachez que parmi les caractéristiques des haddadis, il y a le fait d'attaquer les gens de la sounnah sur cette règle.

 

Rappelez-vous seulement le grand conflit qu'il y a eu entre les salafis et les haddadis (notamment du CEP) à ce sujet, ce qui a dévoilé pas mal de prêcheurs du faux wa al hamdoulillah.

 

Nos savants tel que : Chaykh Wasioullah, Chaykh Rabi3, Chaykh al-Boukhari et d'autres ont très bien expliqué cela, je vous renvoie donc à leurs écrits et audios, ainsi qu'aux audios du frère Abdelmalik al firansi (pour les francophones) qui a également très bien clarifié le sujet.

 

Sans parler de ses insultes à l'encontre du Chaykh, nous allons nous fixer sur le plus grave, qui n'est autre que son tabdi3 (rendre innovateur) du Chaykh et de tous ceux qui le défendent.

 

Cet ignorant qui apparemment est allé à Mekka pour tout, sauf la science, a concrétisé la plus grande caractéristique des haddadis, qui n'est autre que l’exagération dans le tabdi3 sans science, au point où il a rendu innovateur (ikhwani/haddadi) un noble Chaykh, prêchant la sounnah depuis de nombreuses années, connu et recommandé par les grands savants, sans qu'aucune personne de science ne le précède dans cela.

 

Plus grave encore, il dit du Chaykh que c'est un gourou !

 

Et comme à son habitude, il ne s'est pas arrêté là, il va plus loin encore, en rendant innovateur et fanatique, toute personne qui profite du Chaykh et le défend !

 

Et toute personne qui défend le Chaykh est (selon lui) une personne qui appelle au culte (à l'adoration) de la personnalité (c'est à dire du Chaykh) !

 

Donc des personnes qui appellent au polythéisme !

 

Je pense que vous connaissez, tout comme moi, le jugement de celui qui appelle au polythéisme...

 

Ce pseudo-étudiant ne s'est pas arrêté à Chaykh Abdelhadi, mais il a aussi craché son venin sur le Chaykh Mohamed Sa'id Raslan et le Chaykh Ahmed Bazmoul.

 

En ce qui concerne Chaykh Raslan : Il le critique en privé pour ne pas se faire dévoiler, comme on en a l'habitude avec ce genre de personnes.

 

Je vais donc vous raconter une anecdote qui s'est passé en public sur Facebook...

 

Pendant un débat stérile avec un de ses défenseurs, je lui ai demandé ce qu'il pense de Chaykh Raslan, il m'a répondu qu'il le considère comme un savant, je lui ai donc dit de demander à Abou Assia ce qu'il pense de Chaykh Raslan, pour qu'il se rende compte que cette personne ne respecte pas les savants, mais au contraire les critique.

 

Mais sans qu'il n'ait eu à lui demander, Abou Assia est intervenu en disant : «On s'en fout de ton Raslan !»

 

...Et cela en public, sur Facebook, aux yeux de tout le monde !

 

Pour ce qui est du Chaykh Ahmed Bazmoul : Ce pauvre ignorant s'est permis de dire que le Chaykh n'est pas un savant (et ceci est un rabaissement évident).

 

Je lui ai donc ramené les paroles de deux montagnes de notre siècle, qui ne sont autre que Chaykh Ahmed ibn Yahia an-Najmi (qu'Allah lui fasse miséricorde) ancien moufti du Sud de l'Arabie, et Chaykh Rabi3 ibn Hadi al-Madkhali, l'Imam de la science de la critique et de l’éloge (qu'Allah le préserve).

 

Chaykh an-Najmi atteste que Chaykh Ahmed Bazmoul est un érudit, un très savant, en disant : «Al-3allamah Ahmed Bazmoul» - «Le savantissime Ahmed Bazmoul».

 

Et Chaykh Rabi3 a dit à plusieurs reprises : «Ahmed Bazmoul est un savant» et cela est connu de tous.

 

Après avoir pris connaissance de ces paroles, le vulgaire ignorant, n'a cessé d’injurier et de se moquer, sans revenir sur ses paroles, tout en essayant de se rattraper en disant : «C'est un bon étudiant en science».

 

Voila le respect que porte Hichem Abou Assia le pseudo-étudiant de Mekka, envers nos savants et machaykh !

 

Qui voudrait d'une telle personne comme professeur  ?!

 

Je vous laisse répondre...

 

Après le tabdi3 (rendre innovateur), le takfir (l’excommunion) et les insultes, voilà le genre d'invocation que fait notre étudiant en science envers les frères salafis ; Lisez par vous même...

 

     

Les preuves en captures d'écran

 

-Les critiques et le tabdi3 (ikhwani/haddadi) de Chaykh Abdelhadi ainsi que ceux qui le défendent, «la base chez le musulman n'est pas la sounnah», le retour vers Chaykh Rabi3 :


     

 

    


-Chaykh Ahmed Bazmoul n'est pas un savant :


    

 

-Les pitreries de "l'étudiant de Mekka" :

 

     

 

     


Avec ces incontestables faits, il est clair que seule une personne au cœur malade puisse encore étudier avec ce vulgaire personnage.

 

Certains pourraient penser que je devance les gens de science en parlant sur le frère...

 

Sachez que ce n’est pas le cas, notre noble Chaykh abou Abdelhalim Abdelhadi Doudi a mis en garde contre lui, il y a un bon moment déjà.

 

Mais cela n’est qu’un éclaircissement sur l’état de ce frère, aux yeux de tout le monde, pour qu’il ne vous trompe pas sur les réseaux sociaux et autres avec son parcours et ses diplômes.

 

Ils vous incombent donc, de diffuser cet article à votre entourage, pour ne pas qu’il soit dupé !

 

Et on demande à Allah qu’Il nous garde sur la voie saine jusqu’à ce qu’on Le rencontre et qu’Il fasse de nous des clés du bien et non des clés du mal.

Et que les éloges d'Allah et Son salut soient sur notre prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et l'ensemble de ses compagnons.

 

Lu est approuvé par des étudiants en sciences

Faycal ibn Mohamed al-Jazaïri

Question adressée au noble Cheikh 'Ali ben Abdelaziz Moussa

le 13 de Dhu-l-Hijjah 1436

 

La question :

 

Il y a un frère nommé Hichem abou Assia de Marseille en France, c'est un étudiant de l'université Umm al-Qurâ à la Mecque depuis neuf ans.

 

Il enseigne la langue arabe via skype aux frères en France, et son épouse aux soeurs. 

 

ll a bientôt terminé ses études à la Mecque, puis retournera en France en janvier. 

 

Et il est à craindre qu'il trompe les frères avec ses diplômes. 

 

Et ce frère (qu'Allâh le guide) est un homme vulgaire, rempli d’ambiguïtés des haddâdi et de leur comportement, et parmi ce qui prouve cela : Ses critiques envers les savants, comme Shaykh Raslân, Shaykh Ahmad Bâzmoûl et Shaykh 'Abd al-Hâdî (qu'Allâh les préserve). 

 

 

Il dit de Shaykh 'Abd al-Hâdî qu'il fait partie des prêcheurs aux portes de l'Enfer.

 

Et il dit : «Parmi les règles de l'ikhwânî haddâdî 'Abd al-Hâdî Doûdî : le fanatisme envers Shaykh Rabî' et le retour vers lui dans toute chose»,

 

Et il dit : «Parmi les règles de l'ikhwânî haddâdî  'Abd al-Hâdî Doûdî : la base chez le musulman n'est pas la Sounnah»,

 

Et il dit : «Parmi les règles de l'ikhwânî haddâdî 'Abd al-Hâdî Doûdî : le fait qu'il n'émigre pas en raison du prêche»,

 

Et il dit : «Parmi les règles de l'ikhwânî haddâdî 'Abd al-Hâdî Doûdî : le fait qu'il fasse des fatâwâ sans revenir aux savants car c'est un ''moujtahid''» (alors que les grands savants tels que Shaykh Rabî', Shaykh Mouhieddin et Shaykh Hassan al-Bannâ conseillent de revenir vers lui pour les fatâwâ, comme dans les sujets de divorce et autres). 

 

Et il dit que les grands savants qui lui ont faits des éloges ne le connaissent pas.

 

Et il accuse Shaykh 'Abd al-Hâdî de voler l'argent de la mosquée, d'espionner les soeurs dans leur salle de prière, et que les soeurs l'appellent pour des fatâwâ. 

 

Et il dit du Shaykh Ahmad Bâzmoûl qu'il n'est pas un savant (alors qu'il sait que Shaykh an-Najmî et Shaykh Rabî' ont dit de lui que c'est un savant). 

 

Autre que cela, son manque de respect envers Shaykh Raslân, il a dit : «On s'en fout de ton Raslân !». 

 

Ainsi que son tabdî' [le fait de rendre innovateur] de tous ceux qui défendent Shaykh 'Abd al-Hâdî. 

 

Et ses invocations envers certains frères salafî, d'égarement, de mort et de châtiment, il a dit : «Ô Toi qui répond aux invocations, brûle-le sur terre et dans l'autre !».

 

Et il a dit : «Qu'Allâh te coupe la langue et te brûle en Enfer !» et d'autres choses du même genre. 

 

Quelle est donc votre parole en ce qui concerne cet homme ? 

 

Et conseillez-vous de prendre la science auprès de lui, ou de son épouse, comme la langue arabe ou autre ? 

 

Réponse :

 

Allâhu-l-musta3ân [Allâh est le meilleur des secoureurs]... 

Les louanges sont à Allâh Seul, et que la prière et le salut d'Allâh soient sur celui dont il n'y a pas de prophète après lui, notre prophète Muhammad (que la prière et le salut d'Allâh soient sur lui ainsi que sa famille). 

Ceci dit, nous sommes aujourd’hui le dimanche 13 de Dhu-l-Hijjah 1436 depuis l'émigration du Prophète (que la prière et le salut d'Allâh soient sur lui ainsi que sa famille). 

 

Quant à la réponse à la question posée par le frère Fayçal (qu'Allâh lui donne la réussite) en ce qui concerne ce Hichem abou Assia et ce qu'il a cité à son sujet comme insultes envers certaines personnes de science, tel que Shaykh 'Abd al-Hâdî qui fait partie de nos frères salafî connus pour leur défense de la voie des pieux prédécesseurs en France et notamment à Marseille dans sa mosquée, la mosquée de la Sounnah, et nous ne connaissons de lui que du bien. 

 

De même que ses paroles sur Shaykh Ahmad Bâzmoûl et Shaykh Muhammad Sa'îd Raslân.

 

Ainsi que ce qui est rapporté de lui, comme le fait qu'il considère le frère 'Abd al-Hâdî comme "ikhwânî", alors il est obligatoire d'avoir pour toute parole des preuves. 

 

Et cet homme, d’après ce qui est rapporté de lui, il en apparaît le souffle répugnant du haddâdî, étant donné qu'il a parlé sur ces gens de science connus pour la salafiyyah et la défense de la voie des prédécesseurs. 

 

Donc, il ne convient pas, à tel que lui, d'enseigner la méthodologie des prédécesseurs, même s'il a avec lui des diplômes. 

 

Les diplômes sont un bien et un honneur pour la personne, mais la rectitude sur la voie des savants dont il a eu ces diplômes, s'il a pris des diplômes de la part des savants, car le questionneur ne cite pas d'où viennent ses diplômes. 

 

Mais en réalité, ce souffle apparaît de certains professeurs de langue arabe qui excellent dans cette branche mais sont ignorants des fondements des gens de la Sounnah et du Consensus. 

 

Il apparaît donc de ce type de personne, ce souffle, et il en devient prétentieux. 

 

Je met donc pleinement en garde contre cet homme, si ce qui a été cité est vrai. 

 

Y a-t-il des choses qui prouvent cela, écrites ou audio ? 

 

Questionneur :

 

En photo. 

 

Cheikh :

 

En photo ?

 

Ici, avec toi ? 

 

Questionneur :

 

Dans l'ordinateur. 

 

Cheikh :

 

Dans l'ordinateur... (preuves affichées en fin de vidéo)

 

Si les choses citées sont authentiques, alors cet homme est un haddâdî répugnant, il ne convient pas d'étudier auprès de lui, mais il est obligatoire de mettre en garde contre lui et de transmettre aux gens de science pour qu'il soit mit en garde en tout lieu. 

 

Les trois cités : Shaykh 'Abd al-Hâdî, Shaykh Raslân et Shaykh Ahmad Bâzmoûl sont tous connus pour être salafî et la louange est à Allâh. 

 

Quant à ses accusations de vol d'argent de la mosquée et ces choses là, alors cela est absurde. 

 

Et que les femmes l'appellent pour les fatâwâ, où est le problème ?

 

Le Prophète (que la prière et le salut d'Allâh soient sur lui), les femmes sont allées le questionner et il a répondu.

 

Elles ont questionné sur des choses spécifiques à la femme, la femme a dit : « Respectes-tu la femme ? » 

 

Il a dit : « Oui ». 
 

Alors comment pouvons-nous critiquer la personne parce qu'il répond aux questions des femmes, tant qu'il reste dans les limites du bon comportement.

 

Et nous ne connaissons de cet homme, et il ne nous est parvenu de lui que du bien. 

 

Et certaines personnes soulèvent ces ambiguïtés autour du Shaykh 'Abd al-Hâdî, et moi je ne connais de lui que du bien, et toute personne qui vient de France parmi nos frères et étudiants en science salafî ne disent de lui que du bien. 

 

Quant à ses invocations sur certains frères : « Qu'Allâh le brûle en Enfer et qu'Allâh l'anéantisse », alors cela ne fait pas partie de la guidée du Prophète (que la prière et le salut d'Allâh soient sur lui). 

 

Il lui ont certes dit : « Ô Messager d'Allâh, le peuple de Daws a mécru » 

Il (que la prière et le salut d'Allâh soient sur lui) a donc dit : « Ô Allâh guide le peuple de Daws et fait les venir vers moi ».

 

Et donc Allâh les a fait venir et les a guidés, et Aboû Hourayrah était parmi eux, le transmetteur de l'Islâm (qu'Allâh a agréé). 

 

Et quant à ce que la base chez la personne n'est pas la Sounnah, alors ce qu'a dit Shaykh 'Abd al-Hâdî est la vérité. 
 

La base chez la personne n'est pas la Sounnah, jusqu'à ce qu'il prouve qu'il est sur la Sounnah. 
 

Et contrairement à cela, la base chez lui est la saine nature et l'Islâm.

 

Donc le fait que les gens de la Sounnah disent que la base n'est pas la Sounnah jusqu'à ce qu'il le prouve n'implique pas qu'ils nient son Islâm et sa saine nature sur le monothéisme. 
 

Et quant au fait que Shaykh 'Abd al-Hâdî fait des fatâwâ sans revenir aux gens de science dans certains sujets, il appartient à l'étudiant en science confirmé de faire des fatâwâ dans les sujets qu'il maîtrise, quant aux sujets pointilleux, ils sont renvoyés vers les savants, et cet étudiant confirmé rapportera leurs paroles. 
 

Et comme je l'ai déjà dis, je n'ai pas connaissance que Shaykh 'Abd al-Hâdî tombe dans ce genre de choses. 
 

Et ''les savants qui lui font des éloges ne le connaissent pas'', alors cela est aussi une critique envers les gens de science. 
 

Comment un savant peut-il faire les éloges de quelqu'un qu'il ne connaît pas ?

 

C'est comme s'il disait que le savant était complaisant avec cette personne, et cela est de la critique envers les savants qui ont fait l'éloge de Shaykh 'Abd al-Hâdî. 

 

Il appartient donc à cet homme de craindre Allâh, et s'il est tombé dans ces erreurs, de s'empresser au repentir et au retour vers Allâh.

 

Et qu'il annonce cela clairement. 

 

Mais s'il reste dans cet état, alors je met en garde contre lui, contre le fait d'étudier auprès de lui et de son épouse, si elle est dans sa voie et sa méthodologie. 

 

Et on demande pour nous et pour lui, la guidée et la réussite et qu'il préserve nos frères de la Sounnah en tout lieu. 

 

Et que la prière, le salut et la bénédiction d'Allâh soient sur Son serviteur et Messager Muhammad ainsi que sa famille et ses compagnons. 

Question posée par téléphone au grand savant d'Egypte, le Cheikh Hassan Ibn Abdel Wahab Al Banna حفظه الله تعالى 

 

Cheikh :

 

As-salâmu 3alaykum. 

 

Questionneur :

 

Wa 3alaykumu-s-salâmu wa rahmatu Llâhi wa barakâtuh, comment allez vous, Ô notre Shaykh? 

 

Cheikh :

 

Qu'Allâh te préserve mon frère, oui. 

 

Questionneur :

 

Qu'Allâh te préserve Shaykh, nous autorisez-vous à vous questionner et enregistrer? 

 

Cheikh :

 

Je t'en prie, je t'en prie mon frère. 

 

Questionneur :

 

Qu'Allah vous rétribue en bien Shaykh, la question est qu'un professeur de langue arabe critique Shaykh 'Abd al-Hâdî de Marseille... 

 

Cheikh :

 

Non ! 

Lui (Shaykh 'Abd al-Hâdî) est responsable de la salafiyyah à Marseille, il est responsable de la salafiyyah à Marseille ! 
 

[paroles inaudibles...] 

 

Ces gens là veulent détruire le prêche salafî, ils sont contre le prêche salafî, même s'il a des erreurs, on lui enseigne, on le conseille... 

 

Si Shaykh 'Abd al-Hâdî s'est trompé, conseillez-le. 

 

Questionneur :

 

Oui Shaykh, je vous cite certaines de ses paroles : Il dit que Shaykh 'Abd al-Hâdî de Marseille fait partie des prêcheurs aux portes de l'Enfer, et que c'est un ikhwânî et un haddâdî, et que parmi ses règles, il y a que la base chez le musulman n'est pas la Sounnah, et qu'il [le Shaykh] n'émigre pas à cause du prêche.

 

Il dit aussi qu'il revient vers Shaykh Rabî' dans toute chose, et il dit que Shaykh ´Abd al-Hâdî fait des fatâwâ sans revenir vers les savants car c'est un ''moujtahid'', et il dit que les savants qui lui ont fait des éloges ne le connaissent pas, et qu'il a du fanatisme envers Shaykh Rabî'. 
 

Cheikh :

 

Il a dit quoi ? 

 

Questionneur :

 

Il dit qu'il a du fanatisme envers Shaykh Rabî'. 
 

Cheikh :

 

Que comprends-tu de cette parole ? 

 

C'est la parole des gens de l'innovation ! 
 

C'est la parole des gens de l'innovation ! 
 

Donnes-tu de l'importance à sa parole ? 
 

Où se fanatise-t-il envers Shaykh Rabî' ? 
 

Shaykh Rabî' dit la vérité, il dit ce qui se trouve dans le Coran et la Sounnah, où est le fanatisme envers Shaykh Rabî' ? 


Mais les gens de l'innovation détestent le prêche au tawhîd, ils détestent le prêche des gens de la Sounnah ! 
 

Dis lui : Donne ses erreurs, et rapporte-les aux savants, donne les erreurs de Shaykh 'Abd al-Hâdî et on va le conseiller. 

 

Questionneur :

 

Que la bénédiction d'Allâh soit sur vous, notre Shaykh. 
 

Cheikh :

 

Dis lui cette parole !

 

Où est le fanatisme envers Shaykh Rabî' ?! 
 

C'est toi qui n'est pas avec nous !

 

Shaykh Rabî' nous l'adorons ?

 

Non ! 
 

Nous écoutons sa parole avec les preuves. 
 

Nous ne suivons pas Shaykh Rabî', nous suivons le Messager (que la priére et le salut d'Allâh soient sur lui) ! 
 

Nous suivons le Messager (que la prière et le salut d'Allâh soient sur lui), Shaykh Rabî' nous enseigne seulement. Mais nous le respectons ! 
 

Dis cela !

 

Shaykh Rabî' n'est pas le maitre d'une confrérie soûfî, dont nous prenons tout ce qu'il dit. Nous prenons les preuves. 
 

Nous ne somme pas les ''mourîd'' [disciples] d'un maître d'une confrérie.

 

Shaykh Rabî' n'est pas le maître d'une confrérie, c'est un noble Shaykh, on prend ses paroles, avec les preuves.

 

Notre obéissance est à qui ? 

 

À Allâh et Son Messager, pas à Shaykh Rabî'. 
 

Dis-lui !

 

Dis-lui ! 
 

Questionneur :

 

Oui notre Shaykh, que la bénédiction d'Allâh soit sur vous, est-il permis d'étudier avec ce frère ? 
 

Cheikh :

 

Non !

 

Jusqu'à ce qu'il revienne, s'il revient c'est un bien. 
 

Questionneur :

 

Que la bénédiction d'Allâh soit sur vous. 
 

Cheikh :

 

Shaykh Rabî' [...parole inaudible...], Shaykh ibn Bâz, et al-Albânî, et ibn al-'Uthaymîn, et al-Fawzân, et al-Luhaydân, tous ont remercié Shaykh Rabî' et ont invoqué pour lui le bien ! 

 

[paroles inaudibles...] 
 

Questionneur :

 

Que la bénédiction d'Allâh soit sur vous Ô notre Shaykh. 

 

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Ali ben Abdelaziz Moussa - الشيخ علي بن عبدالعزيز موسى

Cheikh Hassan Ibn Abdel Wahab Al Banna - الشيخ حسن بن عبدالوهاب البنا

Partager cet article

La situation du professeur Mohammed Ibrâhîm au Caire

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La situation du professeur Mohammed Ibrâhîm au Caire

Question :

 

Ô notre Cheikh qu'Allâh vous protège et vous garde. 

 

Quelle est la situation du professeur Mohammed Ibrahim au Caire ?

 

Nous conseillez-vous d'assister à ses cours ? 

 

Qu'Allâh vous récompense.

 

Réponse :

 

Si tu veux dire Mohammed ibn Ibrahim Sa'da, celui qui se trouve à (la station de métro) Hamamat el Qobba : C'est un haddadi, il n'est pas conseillé d'assister à ses cours !

 

Publié par la page مدرسة تحفيظ القرآن بالمروج - École coranique de Mourouj

 

 السائل : حفظكم الله و رعاكم شيخنا

ما حال المدرس محمد إبراهيم في القاهرة؟ هل تنصحنا بحضور دروسه؟ جزاكم الله خيرا

الجواب : إن كنت تعني محمد بن إبراهيم سعدة، الكائن في حمامات القبة؛ فهو حدادي، لا ينصح به

Cheikh Abou Hâzim Al-Qâhiry - الشيخ ابو حازم القاهري

Partager cet article

Le criminel Youssouf Al-Qaradawi (mufti des frères musulmans) autorise les attentats suicides ! (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le criminel Youssouf Al-Qaradawi (mufti des frères musulmans) autorise les attentats suicides ! (vidéo)

القرضاوي يبيح عمليات الانتحار الإرهابية

 

Le journaliste :

 

«Est-il permis dans la situation actuelle que vit la Syrie en particulier : Le fait qu’une personne veut se faire exploser en visant un groupes de personnes précises faisant partie du pouvoir injuste comme il dit ; Même si cela peut causer des pertes au niveau des citoyens»

 

Youssouf al qaradawi :

 

«La base en ce qui concerne ces choses, cela n’est pas permis sauf si cela est géré par le groupe, à la base l’homme va pour combattre et se fait tuer, et il va se faire exploser, donc ici il est essentiel que le groupe estime que nous sommes dans un besoin d’utiliser ce moyen.
 

Si le groupe estime qu’ils sont dans le besoin qu’une personne se fasse exploser parmi d’autres gens et que cela soit voulu, il appartient au groupe d’organiser cela afin de causer le moins de pertes possible, et s’il veut être sauvé qu’il le fasse.

 

Et cela ne doit pas être gérer par des individus seuls (de leurs propres chefs).

 

Qu’un individu fasse cela de lui-même en se disant : «Je vais me faire exploser !» Alors, Non !

 

(Nous lui disons) : «Tu n’as pas à agir de toi-même ! Mais il est obligatoire pour toi d’agir dans les limites de ce que désire le groupe, tu abandonnes ton sort au groupe.

Le groupe est celui qui organise le rôle les individus selon ce dont il a besoin, et ce qu’il recherche ! 

Mais il n’appartient pas à l’individu d’agir seul (en toute indépendance).»

 

Voilà, c’est ce qu’il faut savoir en ce qui concerne cette affaire.»

 

 Traduit et publié par la-preuve.over-blog.net

Partager cet article

Mise en garde contre 'Abd Allah al-Moutlaq (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre 'Abd Allah al-Moutlaq (vidéo)

Questionneur :

 

Ô shaykh, j'ai entendu certains mashayikh dire :

 

«Il nous est obligatoire d'invoquer pour le bien en faveur du groupe de al-ikhwan al-mouslimin (les frères musulmans)» !

 

Que pensez-vous de cela, Ô shaykh ?

 

Réponse : 

 

Qui sont-ils (ces mashayikh) ?

 

Questionneur :

 

Tel que shaykh ‘Abd Allah al-Moutlaq, membre du Comité des Grands Savants.

 

Il dit : «Nous invoquons pour le bien en faveur du groupe de al-ikhwan al-mouslimin !»

 

Réponse :

 

Oui, parce qu'il fait partie d'eux, lui !

 

Questionneur :

 

Shaykh ‘Abd Allah al-Moutlaq fait partie du  groupe de al-ikhwan !?

 

Réponse : 

 

Oui.

 

Questionneur :

 

Je cherche refuge auprès d'Allah, je cherche refuge auprès d'Allah.

 

C'est à Allah que nous demandons l'aide.

 

Réponse :

 

Qu’Allah te salue.

 

Questionneur :

 

Qu'Allah te récompense en bien.

 

As-salaamou ‘alaykoum

 

Réponse : 

 

Ahlan wa sahlan…

 

 Traduit et publié par Manhaj Salafi - telegram.me/manhajsalafi_fr

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>