171 articles avec individus et refutations - أشخاص و ردود

Mise en garde sur le takfiry 'Abd'Allah ibn Mohamed Al-Ghounayman

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mise en garde sur le takfiry 'Abd'Allah ibn Mohamed Al-Ghounayman

...ِِCheikh 3abdALLAH bnou Mohammed bnou 3abdiLLAH -je crois- El Ghounayman celui qui était professeur à l'université islamique puis après sa retraite est parti à Qassim.

 

Et celui-là est un takfiry qui défend Mohammed Sourour bnou Nâyif zyn 3abidyne.

 

Et ce qui est finalement ressorti de lui à ce que je sache est qu'il a été d'accord dans une fatwa, lui et Sohaybany Mohammed bnou Nassir et el qâry 3abde3aziz bnou 3abdelFatah, que les acha3iras font partie du groupe sauvé et agréé.

 

Et cela suffit comme égarement...

 

Traduit par Mounir abou Ismael

Publié par 3ilmchar3i.net

الشيخ عبد الله بن محمد بن عبد الله - أظن - الغنيمان الذي كانأستاذاً في الجامعة الإسلامية ثم بعد التقاعد ذهب إلى القصيم و هذا تكفيري يدافع عن محمد سرور بن نايف زين العابدين و من آخر ما صدر عنه حسب علمي مباشرة أنه اتفق في الفتوى هو و السحيباني محمد بن ناصر و القاري عبدالعزيز بن عبد الفتاح القاري على أن الأشاعرة من الفرقة الناجية و الطائفةالمرضية و كفى بهذا ضلالاً

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Amr Khaled

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Amr Khaled

Question :

 

Est apparu un homme qu’on prétend être un prêcheur à Allah, qui se nomme ‘Amru Khalid, beaucoup de femmes sont très attirées par sa prêche, et même des hommes.

 

Il y a maintenant des cassettes de lui, et il se montre à la télévision avec la barbe rasée, le vêtement sous les chevilles, d'ailleurs il porte le pantalon.

 

Quel est votre conseil, qu'Allah vous récompense en bien, est-il autorisé d'écouter ses cassettes ?

 

Réponse :

 

Le problème, c'est l'ignorance et l'antipathie des gens vis à vis des savants dont ils ignorent l'importance, ils ont donc pris à la place des savants, des imams de l'égarement qui les égarent de la Sunna.

 

Ils prennent ainsi d’eux dans leur religion et leur pensée.

 

-Premièrement : Cet homme (‘Amrû Khalid) est un des prêcheurs vers l'égarement, il fait partit des gens de philosophie, et de ceux qui suivent l'école de la pensé égarée d'ou vient Al-Ghazali, un des guides de cette école.

 

-Deuxièmement : Il est interdit d'écouter ses cassettes et de lire ses livres.

L'homme de la pensé et de la philosophie n'appelle pas à la Sunna comme le font les gens de la Sunna avec le Coran et la Sunna, mais avec la logique et la philosophie.

 

Ô vous, jeunes de l'Islam, ô vous, femmes de l'Islam, tournez vous vers les savants qui vous disent Allah a dit, Son prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit, les compagnons ont dit, eux qui sont affermis dans la science, dans le meilleur dogme, et sur le chemin le plus parfait, eux qui sont les meilleurs conseillers de la communauté musulmane.

 

Ne soyez pas trompés par cet homme ou un de ses semblables, qui ne sont que des prêcheurs vers l’égarement.

 

Et je vous rappelle une parole prononcé par Al-Qadi Fadil Ibn I'yad (rahimahullah), écrivez là, étudiants en science :

 

"Prends le chemin de la guidée, et ne sois pas dupé par le faible nombre de gens qui suivent la guidée, Eloignes-toi du chemin de l'égarement et ne sois pas dupé par le grand nombre de personnes qui suivent le chemin de l'égarement."

 

Certains savants ont dit :

 

"Qui ordonne à sa personne la Sunna dans les paroles, les actions, parle avec sagesse, quand à celui qui ordonne à sa personne la passion dans les paroles et actions parle avec l’innovation (bida' )."

 

Ne soyez donc pas trompés par des gens comme eux, je les vois par Allah comme  des prêcheurs vers l'enfer, celui qui suit leurs invitations se jette dedans (dans l'enfer).

 

Source : sahab lil fatawa

Traduit par Abou-Safiya

copié de salafs.com

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

La fausse croyance de Kery James (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La fausse croyance de Kery James (vidéo)

Prenez garde de Kery James, l'ex-rappeur de la Mafia K'1 Fry, qui a été endoctriné par la nouvelle secte, les habashis (AICP ou APBIF en France) qui suivent 'Abdullaah al harari Al Habashi et ses disciples tel que Gilles Sadek.

 

La réfutation de leur croyances hérétiques se trouve dans les liens en bas inchAllah.

 

En bref, c'est une secte supportée par les kuffaar et gouvernements de plusieurs endroits (Syrie, Liban, Europe (comme la france), l'Australie, Montréal au Canada (mosquée Salahouddine) etc).

 

Ils se répandent, supportés par les ennemis de l'islam car ils détruisent l'islam par l'intérieur, font le takfir (déclarent kaafir) les musulmans, prient les tombes, déclarent mécréant les savants de l'islam et certains compagnons etc. 

 

Ils se disent sufis, ash'ari et shafi'ee, mais tous ceux-là les rejettent ! 

 

Ils ont comme croyance :

 

-Quburiyya : prier les tombes, demander l'aide des pieux morts au lieu d'Allah

 

-Murji'a : Ils croient que la foi n'est que dans le coeur, ce qui est contre la croyance de tous les premier musulmans excepter quelques uns qui ont fait des erreurs, 

 

-Jabriyya : Ils disent que Allah force le kaafir à être kaafir par exemple, c'est à dire que l'être humain n'a pas le choix de ses actions.

 

-Jahmiyya : Ils rejettent les attributs d'Allah, disent qu'il n'y a pas de Dieu au dessus du Trône, que le Quran est une création, et non la parole d'Allah. 

 

Tout ceci et plus, en clair contradiction avec la croyance des premier musulmans avec preuve dans les liens donnés en dessous :

Partager cet article

Attention à Saffoine ibn Galal !

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Attention à Saffoine ibn Galal !

Documents écrits contenant la question et les annotations (en bleu) directes de Cheikh :

Question :

 

J'ai engagé une conversation avec un frère (Saffoine ibn Galal*) d'une ville voisine qui vient à la mosquée de notre ville (Nantes) pour expliquer le livre « la description de la prière du prophète ».

 

Ce frère était étudiant à l'université islamique de Médine.

 

Pendant cette conversation j'ai été surpris par beaucoup de paroles :

 

Il dit que les savants ne sont pas tous d'accord sur le Tabdi' de certaines personnes telles que Ali Hassan al Halabi et Abou Ishaq al Houwayni.

 

Et parmi les savants qui ne les déclarent pas innovateurs, il y a Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'Abbad qu'Allah le préserve.

 

Il résulte de cela qu'il ne faut pas mettre en garde contre eux, ni les boycotter, eux et ceux qui les suivent. 

 

Et il a dit : Pourquoi alors ne boycottent-ils pas les cours de Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'Abbad, sachant que ces gens ne font que suivre les paroles de Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'Abbad ?

 

Je lui ai répondu qu’en ce qui nous concerne, nous devons suivre les preuves et les paroles des savants car al hamdoulillah les savants ne parlent qu'avec preuve, et peut-être que Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'abbad qu'Allah le préserve n'est pas au courant de l'état de ces hommes. 

 

Il m'a alors dit que Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'abbad est un savant du hadith et que lui aussi maîtrise le Jarh et le ta'dil.

 

Puis il m'a dit que ma parole lui rappelait ceux qui disent que les savants du Hijaz ne connaissent pas l'actualité. 

 

Puis il m'a cité que Cheikh Mouhammad Ibn Hadi Al Madkhali était allé chez Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'abbad avec un dossier contenant les erreurs de Abi Ishaq al Houwayni et que Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'Abbad l’avait jeté par terre et n'avait pas voulu le lire.

 

Mohammed ibn Hadi Al Madkhali (qu'Allah lui pardonne ainsi qu'à ses parents) dit : "Cette histoire est un mensonge et je jure par Allah l'Immense que je ne l'ai connue qu'à travers l'écrit que vous m'avez fait parvenir.Cet homme qui a dit cela sur moi est un menteur!"

 

Et il m'a dit aussi que Cheikh Rabi' (qu'Allah le préserve) est venu à Médine l'année dernière et s'est assis dans le cour de Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'Abbad (qu'Allah le préserve), puis qu'après le cours, Cheikh Rabi' lui a donné des feuilles mais Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'Abbad a refusé de les prendre en les repoussant avec ses mains. 

 

Mohammed ibn Hadi al Madkhali dit :"Cette histoire sur Cheikh Rabi' est aussi un mensonge et cet homme qui l’a rapporté et un menteur".

 

Je fus alors très étonné de ces paroles ! 

 

Je lui ai alors cité la valeur des savants et que même le Comité Permanent d'Arabie Saoudite avait réfuté Ali Hassan al Halabi. 

 

Il me répondit que le Comité Permanent l'avait réfuté sur une question concernant la foi (al-iman) et qu'il n'était pas le seul à dire cela, qu’il y avait des shouyoukhs connus chez les jeunes salafis qui disent la même chose mais cette réfutation a été émise car Al Halabi a écrit un livre sur ce sujet alors que les autres n'en ont pas écrit.

 

Je fus de nouveau étonné de cette parole. 

 

Aussi, il m'a dit qu’il disait cela par justice et équité, et il me reposa sa première question : « Pourquoi les frères et les shouyoukhs qui mettent en garde contre Al Halabi et Abou Ishaq, boycottent ces deux-là et ceux qui les suivent, et n'en font pas autant avec Cheikh 'Abdou al Mouhsin Al 'Abbad ???»

 

Après cela j'ai relu les réfutations des savants sur ces deux égarés, et ma connaissance sur eux n'a fait qu'augmenter.

 

Et j'ai trouvé que Al Halabi posait la même question que ce frère.

 

J'ai rappelé cela au frère et il m'a juré qu'il n'avait pas entendu cette parole d'Al Halabi. 

 

Ensuite je lui ai cité quelques égarements d'Abou Ishaq al Houwayni, en lui rappelant qu’il taxait de mécréant celui qui persiste sur un grand péché. 

 

Il me répondit qu'ils n'avaient pas compris la parole d’al Houwayni et que celui-ci avait expliqué cela sur son site. 

 

Puis je lui ai rappelé qu’al Houwayni voit ce qu'on appelle l'unicité dans le jugement (« tawhid al hakimya »).

 

Il me répondit que là aussi ils n'avaient pas compris sa parole et qu'al Houwayni voulait parler de l'unicité dans le suivi (« tawhid al moutaba'a »). 

 

Après il me dit que lui aussi était comme moi à l'époque, et qu'il les rendait innovateurs, mais qu'il a débattu longtemps avec des suiveurs d’Al Houwayni et qu'il était tombé de très haut ! 

 

Puis il m’a dit qu'il voulait que je sois quelqu'un de critique, que je ne juge pas en lisant seulement les réfutations et les paroles des savants, mais qu'il fallait vérifier ce que les savants avaient cité : est-ce authentique ou non ?! 

 

Ensuite, je lui ai dit : que dis-tu des éloges d’al Houwayni sur Fawzi Sa'id, Mamdouh Jabir et Abd al Maqsoud- qui font partie des têtes des Khawarij en Egypte -, et al Houwayni dit que ce sont les étoiles de la salafiya en Egypte ?

 

Il a reconnu que cela était une erreur mais il a dit qu’al Houwayni les conseillait secrètement. 

 

Je lui ai aussi rapporté qu’al Houwayni trouve des excuses à Sayd Qoutb, et il m'a répondu que le Moufti a dit les mêmes paroles qu’Al Houwayni .

 

Puis nous avons parlé d’Al Halabi, et il m'avait dit précédemment que la divergence entre Al Halabi et les savants qui mettent en garde contre lui portait seulement sur le fait que Al Halabi ne rendait pas innovateurs des gens que eux déclarent innovateurs comme Mouhammed Hassan, Abou al Hassan Al Ma'ribi et d'autres.

 

Et il a dit que al Halabi les conseillait en secret et patientait sur eux.

 

Donc selon la parole de ce frère, c'est seulement ça la divergence entre les savants et al Halabi.

 

Alors je lui ai dit : « et la lettre de Amman où il y est cité l'union des religions ?! » Il me dit que Cheikh Rabi' (qu'Allah le préserve) a fait la même chose avec le roi en Arabie Saoudite.

 

Puis il m'a dit que ce qui se passe entre les frères en ce moment, tels que les mises en garde et le boycott, était une révolte, puis il me cita une parole de Cheikh Al Albani (qu'Allah lui fasse miséricorde) qui décrivit ce qui se passait dans le royaume d'Arabie Saoudite comme étant une révolte. 

 

Ô Cheikh, quel est donc votre conseil pour nous ainsi que pour ce frère, sachant qu'il est connu pour être un étudiant de l'université islamique de Médine, qu'il enseigne dans la mosquée de notre ville - qui est la seule mosquée salafie de la ville -, que beaucoup de frères sont influencés par lui et lui posent des questions sur certains sujets, et qu'il est en train d'écrire un livre sur le Manhaj ? Qu'Allah vous bénisse et vous rende profitable !

 

Réponse :

 

"Wa alaykoum assalamou wa rahmatou Allahi wa barakatouh !

 

Ô frères de la ville de Nantes en France ! 

 

Je demande à Allah -Honoré et Exalté soit-Il- qu'Il nous augmente ainsi que vous en guidée, en réussite, en science, en compréhension de la religion, et en raffermissement sur la Sunna ! 

 

Mes chers frères, j'ai vu ce que vous m'avez écrit concernant cet homme dont vous avez cité qu'il venait dans votre ville pour vous enseigner la description de la prière prophétique et vous avez également cité qu'il était étudiant à l'université islamique, et mon conseil pour vous est que : 

 

Cet homme est un menteur qui ment de manière claire, et de plus c'est un homme qui a des ambiguïtés et de la passion.

 

Donc : 

-ne prenez pas de cours avec lui,

-ne le laissez pas enseigner dans votre mosquée,

-ne vous asseyez pas avec lui,

-et ne lui posez pas de question religieuse.

 

Ceci car il n'est pas digne de confiance dans la religion d'Allah, et cela est son état que vous avez décrit.

 

Je demande à Allah -Honoré et Exalté soit-Il- de nous écarter des troubles et de nous accorder le suivi correct !

 

Et que la paix et le salut d'Allah soit sur Son serviteur et envoyé, notre prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui le suivent de la meilleure manière !" 

 

* Prêcheur français de la ville de Rennes , ex-étudiant l'université de Médine de la faculté de Charia (législation islamique)

 

Ecrit par Mohmmed ibn Hadi Al Madkhali, avant le 'Asr du jeudi 01 Mouharram 1434 H.

Traduit par Murad ibnsharafeddin

copié de ca.groups.yahoo.com/group/C_A_I_M

 

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Les propos de mécréance prononcés par Yusuf Estes (audio-dossier)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les propos de mécréance prononcés par Yusuf Estes (audio-dossier)

 

Question :

 

Il y a un prédicateur, en Occident, qui dit que ce qui est écrit dans les mus-hafs n’est pas vraiment le Coran et que le véritable Coran est celui qui est récité sur les langues et préservé dans Al lawh al Mahfoudh et dans les poitrines des gens.

 

Ce qui est écrit dans nos mus-hafs serait seulement une représentation du Coran, similaire à la façon dont le papier monnaie dans la main des gens qui n’a pas de valeur en soi, la valeur étant plutôt préservée quelque part ailleurs, le papier étant ce qui la représente.

 

Des gens ont commencé à répandre cette idée, disant que le mus-haf est juste du papier et de l’encre et non le Coran.

 

Quelle devrait être la position d’un Musulman au regard de ces affirmations ?

 

Qu’Allah vous récompense.

 

Réponse du cheikh :

 

En premier lieu, je mets en garde – si cette déclaration est établie de ce prédicateur – je mets en garde les Musulmans, hommes aussi bien que femmes, de l’écouter, du fait qu’il soit corrompu.

 

Soit il est égaré, et dirige autrui vers l’égarement, soit il a perdu la raison.

 

Deuxièmement, cet homme a contredit le consensus des Gens de la Sunna, ces derniers étant unanimes sur le fait que le Coran, quelque soit la façon dont tu interagis avec, qu’il soit récité sur les langues, mémorisé par cœur, écrit sur tableaux noirs ou dans des mus-hafs, tout ceci n’exclut pas le fait qu’il soit Parole d’Allah, le Puissant, le Majestueux.

 

Cet homme s’est fié uniquement à sa raison, ce qui est le point de départ de l’égarement.

 

J’estime qu’il pourrait continuer sur cette voie jusqu’à ce qu’il dise que le Coran a deux parties – des mots et des significations, les significations étant la Parole d’Allah et les lettres et les mots étant créés.

 

Il est possible qu’il ne s’arrête pas jusqu’à ce qu’il atteigne ce point.

 

Cours n°3 (72e minute) de l’explication du cheikh de Nawaqidh al Islam à Jeddah, été 2012, enregistré et publié sur Internet par les frères du site Miraath

copié de yusufestesfrancais.com

CVDCFD

CVDCFD

Site consacré à la réfutation du prédicateur télévisuel Yusuf Estes

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Paroles sur Salîm Al-Hilâlî (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Paroles sur Salîm Al-Hilâlî (audio-vidéo)

(Note du webmaster : A ne pas confondre avec le savant Cheikh Mouhammad Taqî Ud-Dîn Salim Al-Hilâlî Al Maghribi - الشيخ محمد تقي الدين الهلالي )

Sans titre 1-copie-1

Cheikh Oubeyd Al-Djabiri sur Salîm Al-Hilâlî 

 

 

 كلام العلامة عبيد الجابري في سليم الهلالي ( ليلة السبت 08 جمادى الأول 1433 هـ)

فهذا سؤال وجهته -وبحضور عدد من إخواني السلفيين في الأردن-لشيخنا وولدنا العلاّمة: عبيد بن عبدالله الجابري- حفظه الله- ليلة السبت 8 جمادى الأولى 1433ه- بإتصال هاتفي-عن حال ((سليم بن عيد الهلالي)) هداه الله ورده إلى رشده

السؤال : يسألون الإخوان عن حال سليم الهلالي , و هل هو سليم المنهج , و هل تنصحون بأخذ العلم عنه ؟

الجواب : هو على منوال الحلبي لكن ما حصل من اتهامات مالية فرقت بينهم فهؤلاء لم يؤسسوا دعوتهم على منظور شرعي صرف

و إنّما أسسوها على المصالح الشخصية و المالية جمعت بينهم ثم فرقت بينهم فيما بعد

نسأل الله العفو و العافية .نعم

ولهذا لا يؤخذ العلم عنه و لا عن أمثاله

أنا : جزاك الله خير يا شيخنا وأحسن الله إليك

الشيخ : حياكم الله أستودعكم الله و السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

أنا: و عليكم السلام و رحمة الله و بركاته حياك الله يا شيخنا و أحسن الله إليك

كتبه:أبوفيصل الأردني

فواز بن عليوي الشمري

En résumé, Sheykh Oubeyd Al-Jabiri -hafdhahou Llah- dit que Sheykh Salim Al Hilali est sur le même chemin que Al-Halabi, et qu'ils ne sont pas sur le bon minhaj, qu'il ne faut pas prendre la science de lui.

Sans titre 1-copie-1

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly sur Salîm Al-Hilâlî 

 

جآني انا هنا علي حسن وجآني ايضا الاخ مشهور، الاخ علي حسن والاخ مشهور وجآني معهم الاخ وليد الجربي وكذلك اخونا عاصم القليوبي ان لم تخني الذاكرة والاخ يحيى الحجوري واجتمعنا وذكرت له سليم الهلالي وموقفه من ابي الحسن في مسألة اخبار الاحاد وقلت له يا اخ علي : سليم يقول كذا وكذا وكذا ويكتب في هذه المسألة كتابا "الادلة والشواهد في حجية خبر الواحد " ، ويقول عن هذه المقالة ان خبر الاحاد يفيد الظن مقالة سوء او قال: شر ،مقالة سوء او مقالة خبيثة تابطت شرا للاسلام والمسلمين، وءالن قلت له لاجل عيني ابي الحسن يقول المسألة خلافية بين اهل السنة، فمثل هذا هل يوثق به يا اصحابي؟ فلا يدري في الكلام لا اتذكر ماذا قال ، فقال الاخ مشهور واثنى على سليم والاخ فاضل وموجود وممكن تجلسون معه وتتناصحون فقلت لهم الذي يبيع دينه لا يؤمن على شئ عداه وهذه المسألة التي يتكلم فيها الآن سليم ويعلم... وقد كتب فيه كتابا قديم من اوائل من كتبوا فيها في العصر الحديث سليم وكتاباته جيدة ، ءالن يبيع دينه لاجل ابي الحسن والله لا يوثق به ولا اريد ان اراه ولا اجلس معه ، بعد مدة ما علمت الا والتليفون يدق علي والاخ يتكلم معي يقول الشيخ علي في المدينة ويريد زيارتك قلت مرحبا واهلا وسهلا به ومنذ متى علي يستأذن عليّ ياتي بلا اذن ولا موعد حياه الله فما اخذنا دقائق الا بالهاتف يدق مرة اخرى ، الاخ علي يسلم عليك يقول معه شخص اخر سياتي، قلت: سليم ،فاحرنجم الرجل وسكت قليلا ثم قال: نعم ،قلت: لا يأتي ولا اراه ولو ظن انه يأخذني بوجه الحياء او جاءت العرب لو جاء ودخل يخرج وهو غلطان والله لاطرده ، لا ياتي لا اريد ان اراه فبعدها ما عد رايت علي معه الى يومنا هذا ، ثم بعد ذلك ما علمت في عام 26 الا وهذا الشخص الذي حدثني في الهاتف نلتقي انا واياه في موقف من المواقف ويخبرني بالذي جرى بين سليم والاخوان ايضا في مركز الالباني رحمه الله ، هذا المركز انا امثله بالزير حكاية قرأناها زمان بدأ زير واحد للماء سفيه ثم عاد جباية تجبى بها اموال النسب هذا المركز ءالن اصبح هكذا بدأ زيرا وانتهى جباية وهذه القصة لها وقت اخر قد حكيتها انا لبعض اخوتي هنا وابنائي الشاهد يخبرني بالذي جرى بين الاخوان وبين سليم وقال لي الاتي والعهدة عليه انا احيل عليه وهو هذا الاخ الذي اتصل قال : الاخ علي كان يريد زيارتكم مرة الى المدينة لكن ما كنتم موجودين قلت : الحمد لله لعلنا نلتم ان شاء الله انا مسافر في الصيف ، قال لي : الاخ علي يقول كان الشيخ محمد كان اعرف بسليم على بعده منا على قربه ، قلت لكن قل له فرق انا باعدته لدال الدين اما هم ءالن يتكلمون فيه لدال الدنيا والدينار والدرهم فشتان بين الدالين انا ليس بيني وبينه أي فلس ما سرقني لكن لما تكلمنا عنه من دال الدين ابوا ان يقبلوا فلما مس دال الدينار والدرهم سمعوا به في الانترنت في الشبكة العالمية فاعرفوا الفرق بين الموقفين تعرفون الصادقين

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Cheikh Outheymine sur Youssouf Al-Qardawi (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Cheikh Outheymine sur Youssouf Al-Qardawi (vidéo)

 Publié par Les Gens du Athâr

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Dalil Boubakeur‏ de la Mosquée de Paris

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Dalil Boubakeur‏ de la Mosquée de Paris

Louange à Allah, l'Unique, et prière et salut sur le Prophète ultime. Après ce préambule :

 

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ') a pris connaissance de ce qui a été transmis à Son Eminence, le Mufti général de la part du secrétaire général de la Ligue Mondiale Islamique portant le numéro (78/7442) daté du 22/05/1416 de l'hégire ainsi que son transfert au Secrétariat Général du Comité des Grands Oulémas avec le numéro (2592) daté du 30/05/1416 de l'hégire.

 

Le message de son Eminence est comme suit :

 

J'ai l'honneur d'informer votre Excellence que la ligue a appris de la part de son bureau installé à Paris que Monsieur Dalîl Abou Bakr, responsable de la mosquée de Paris a fait des déclarations dans la revue française "Télérama", numéro (2370) datée du 14/06/1995, dans lesquelles il affirme que les juifs et les chrétiens ne sont pas des mécréants et qu'ils suivent le chemin d'Allah.

 

Il autorisa le mariage des musulmanes avec eux et étaya cela par un argument selon lequel le Coran n'interdit pas aux musulmanes d'épouser des juifs ou des chrétiens et que ce sont les jurisconsultes musulmans qui ont interdit ce genre de mariage, en comparant les juifs et les chrétiens à des mécréants, selon ses propos.

 

Le courrier comprenait également qu'Al-Azhâr Ach-Charîf en Egypte, a propagé depuis deux ans que Dalîl était du nombre des savants de France. Ainsi, on lui donna plus d'importance que ce qu'il mérite réellement et de ce fait, il a entrepris de délivrer des Fatwas sans science.

 

Compte tenu de la gravité de cette question, puisque cette personne a donné le feu vert aux jeunes filles musulmanes pour se jeter dans les filets des juifs et des chrétiens, et suite au désir de la ligue mondiale islamique de sensibiliser les femmes musulmanes envers leurs devoirs religieux et afin de les mettre en garde contre le fait de tomber entre les mains des juifs et des chrétiens, chose qui aurait des conséquences désastreuses et conduirait ces femmes et leurs enfants, à embrasser la religion de leur époux.

 

Pour ces raisons, la ligue islamique souhaiterait que votre Excellence lui fasse l'honneur de lui délivrer une Fatwa au sujet de cette situation périlleuse.

 

Ainsi, grâce à cette fatwa, la ligue islamique pourra faire ce qu'elle estime être un devoir de faire.

 

Après avoir étudié la question le Comité de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ') a donné la réponse dont voici la teneur :

 

Les musulmans sont unanimes pour dire qu'il n'est pas permis à une musulmane d'épouser un mécréant, quel qu'il soit, polythéiste, juif ou chrétien et ce, compte tenu de la présence, d'un texte catégorique relatif à l'interdiction de le faire, dans Livre d'Allah (Le Très-Haut).

 

En effet, Allah (Le Très-Haut) a dit (traduction rapprochée) :  

 

"Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une associatrice même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante." (2/221)

 

Puis cette autre parole du Très-Haut (traduction rapprochée) :  

 

"Elles ne sont pas licites (en tant qu'épouses) pour eux, et eux non plus ne sont pas licites (en tant qu'époux) pour elles." (60/10)

 

Jusqu'à la fin du verset.

 

Quant à la confusion que l'auteur de cette Fatwa mensongère, a voulue semer en disant que les juifs et les chrétiens ne seraient pas des mécréants, etc. .

 

Ce genre de propos ne saurait provenir d'un croyant et celui qui doute de la mécréance des juifs et des chrétiens est lui-même un mécréant, comme eux.

 

Car il a désavoué Allah dans ce qu'Il a révélé.

 

Et certes, Allah (Exalté soit-Il) a dit (traduction rapprochée) :  

 

"Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu’à ce que leur vienne la Preuve évidente" (98/1)

 

Ce verset ainsi que ceux qui lui ressemblent, sont catégoriques quant à l'affirmation de la mécréance des gens du Livre, et ceux-ci sont: les juifs et les chrétiens.

 

Trois idées insoutenables sont réunies dans la Fatwa citée :

 

- Le désaveu de ce qu'Allah (Le Très-Haut) a révélé.

- La contradiction avec l'unanimité des musulmans construite sur les textes catégoriques du Livre.

- L'ignoble charge portée contre les jurisconsultes musulmans, en insinuant que ces derniers rendent des avis religieux de leur propre tête.

 

Ces trois idées sont des épreuves et elles sont énormes auprès d'Allah (Le Très-Haut).

 

Même si c'est la première d'entre elles, celle qui est le fait de désavouer Allah (Le Très-Haut) dans ce qu'Il a révélé, est la plus énorme et la plus dangereuse puisqu'elle plonge son auteur dans les abîmes de la mécréance.

 

Nous demandons à Allah le salut.

 

Par conséquent, il est obligatoire de réfuter cette Fatwa, d'exposer sa fausseté et ce qu'elle contient comme parole de mécréance et d'attirer l'attention sur l'égarement de la personne citée au sujet de ce qu'elle a affirmé.

 

De même, il est nécessaire de le conseiller et de lui montrer son erreur, peut-être qu'Allah lui accordera la guidée.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La Fatwa numéro (18063)

(Numéro de la partie: 18, Numéro de la page: 278 à 281)

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Le jugement concernant le rafidhi Yasser Al-Habib (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le jugement concernant le rafidhi Yasser Al-Habib (vidéo)

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

La prose en «i» qui fait voler en éclats la da'wa falsifiée du petit Rachid Abou Houdeyfa (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La prose en «i» qui fait voler en éclats la da'wa falsifiée du petit Rachid Abou Houdeyfa (vidéo)

-Ibn Taymiya rahimahu Allah (2 17/18) :

 

« Mais si un homme fait des choses blâmables devant tout le monde, alors on est obligé de le dénoncer en public et on ne dit pas dans ce cas qu'on médit sur lui.

Il doit obligatoirement être puni en public pour le dissuader de continuer, en s'écartant de lui ou autres »

 

-Imam Al-Awza'i (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Quiconque nous cache son innovation ne pourra pas nous cacher ses fréquentations. »

[Al-Ibanah (2/476)]

 

-Yahya bin Sa'id al-Qattan (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Quand Soufyan ath-Thawri (qu'Allah lui fasse miséricorde) vint à Basra, il commença à examiner les affaires d'ar-Rabi' bin Soubaih et l'opinion des gens à son égard.

Il les questionna : « Quelle est son madhhab ? »

Et ils dirent : « Son madhhab n'est rien d'autre que la Sounnah. »

Il demanda ensuite « Qui sont ses fréquentations ? »

Et ils répondirent : « Les Qadaris. »

Alors il répondit : « Dans ce cas c'est un Qadari. »

[Al-Ibanah (2/453)]

 

Partager cet article

Bachir le Tunisien parle de la salafya... Qu'Allah le réforme ! (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Bachir le Tunisien parle de la salafya... Qu'Allah le réforme ! (vidéo)

Partager cet article

Les conteurs d'histoires (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les conteurs d'histoires (vidéo)

Il s'est répandu, à notre époque plus particulièrement, que bon nombre d'écrivains en science religieuse, qui appartiennent à tel ou tel « Madhab » ou bien qui sont spécialisés dans un domaine précis comme la jurisprudence (Fiqh), l'exégèse (Tafsir), etc..., ont eu le malheur d'apporter et de propager des Hadiths faibles et même inventés... 

 

Ils accordent facilement ces Hadiths au Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- sans même vérifier leur authenticité ou leur faiblesse. 

 

Ceci est probablement dû, soit à leur ignorance de la « Sounnah », soit à une nécessité quelconque de leur part, ou soit encore par paresse de devoir revenir aux livres spécifiques dans ce domaine. 

 

Quant à certains d'entre eux, (c'est-à-dire les spécialisés dans le domaine du Hadith) ils se montrent souples lorsqu'il s'agit des Hadiths faibles relatifs au mérite des oeuvres, alors qu'il n'est pas permis de faire cela. 

 

Abou Chaama a dit :

 

« ... Il (le savant) se doit plutôt de démontrer sa classification (du Hadith faible), car s'il ne le fait pas, il rentre dans le cas cité dans le Hadith du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- où il lance un avertissement : « Celui qui dit de moi un Hadith et qu'il s'aperçoit qu'il est forgé, alors il sera l'un des deux menteurs. ».

Rapporté par Mouslim 

 

Ceci est destiné à celui qui se tait quant au fait de dénoncer la faiblesse du Hadith faible dans le mérite des oeuvres.

 

Qu'en est-il alors si le Hadith concerne la croyance, les lois, etc.... ?

 

Le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- nous a également avertis sur le fait de rapporter tout ce que l'on entend, comme il est rappelé dans la préface (al Mouqaddima) du Sahih Mouslim, Vol. 1/8. Le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a d'ailleurs dit : 

 

« Il suffit à un homme de rapporter tout ce qu'il aura entendu pour être considéré comme menteur. »

 

Dans une autre version, il est dit : « ...comme pécheur ».

 

Cheikh al Albani considère ses versions authentiques. Consulter Salsilati El Sahiha , n°2025.

 

Ceci est un bref aperçu, pour plus de détails, retourner à la nouvelle version de Tamam El Mina de Cheikh Al Abani, page 32, 33, 34.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Mise en garde contre Nabil al 'Awadi et autres conteurs d'histoires (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mise en garde contre Nabil al 'Awadi et autres conteurs d'histoires (vidéo)

Question 2 :

 

Est-il autorisé d'écouter les conférences de :

'Aidh Qarni 

et Khalid Rachid 

et Nabil Al 'Awdhi,

 

car j'ai entendu qu'ils étaient des hizbiyyines (Sectaires) ?

 

Donnez-nous une réponse, qu’Allah vous accorde une bonne rétribution.

 

Réponse :

 

Nous vous conseillons de vous éloigner d’écouter les conférences des hizbiyyines et des gens de l’innovation et des passions, éloignez-vous d’eux !

 

Ne perdez pas votre temps avec eux, car ils propagent le faux (de leurs langues), (les gens de l’innovation et des passions).

 

Le faux sort de leurs langues et de même de leurs actes, ils ne sont pas ancrés au Livre et à la Sunna, si c’était le cas, ils ne feraient pas partie des gens de l’innovation.

 

Le fait qu’ils ne soient pas ancrés au Livre et à la Sunna, alors le faux sort de leur bouche, il se peut qu’ils pensent qu’ils sont dans la bonne religion (voie), ils voient que le faux (leurs opinions) est vrai.

 

Alors donc nous vous conseillons de vous éloigner d’eux et se suffire des conférences des savants ancrés dans la science et ancrés au Livre et à la Sunna, car il y dans leurs cours et dans leurs conférences et prêches un grand bien et la suffisance.

 

Et c’est Allah qui donne le succès.

 

✅ Traduit par minhaj sunna

 

السؤال الثاني : هل يجوز استماع محاضرات عائض القرني وخالد الراشد ونبيل العوضي لأني سمعت أنهم حزبيين؟

أفتونا جزاكم الله ألف خير
فأجاب : ننصح بالإبتعاد عن سماع محاضرات الحزبيين و أصحاب البدع و الأهواء ,إبتعدوا عنهم , لا تُضَّيِعوا أوقاتكم معهم فإن الباطل يأتي عل ألسنتهم -أصحاب البدع و أصحاب الأهواء من الحزبيين و غيرهم - الباطل يأتي على ألسنتهم و يأتي أيضا في أفعالهم , ما عندهم تقيد بالكتاب و السنة,أما لو تقيدوا في أقوالهم و في أفعالهم ما صاروا من أصحاب البدع لكن لما كانوا غير متقيدين بالكتاب و السنة فالباطل يجري على ألسنتهم , و ربما قالوه تَدَيُنًا- يرون أنه حق في نظرهم- فننصح بالإبتعاد عنهم و الإكتفاء بمحاضرات العلماء الراسخين في العلم المتمسكين بالكتاب و بالسنة ففي دروسهم و في محاضراتهم و خطبهم الخير الكثير و الكفاية و الله الموفق.
أجاب علي السؤال الشيخ محمد بن عبد الوهاب الوصابي -حفظه الله- في يوم الجمعة 25/5/1429هـ
Cheikh Mouhamed Ibn Abdelwahab Al-Wassabee - الشيخ محمد بن عبد الوهاب الوصابي

Partager cet article

Mise en garde contre 'Adnan Al-Ar'our (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mise en garde contre 'Adnan Al-Ar'our (vidéo)

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Nouvelles paroles contre Abou 'Assim Al-Ghamidy et 'Abd Al-Hamîd Al-Jouhayni (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Nouvelles paroles contre Abou 'Assim Al-Ghamidy et 'Abd Al-Hamîd Al-Jouhayni (vidéo)

Cheikh rabi' ibn hadi al madkhaly (qu'Allah le préserve) a écrit une rissalah devoilant par la réplique scientifique :

 

Abou 'assim al Ghamidy et la haddadiyyah, intitulée :

 

الحدادية تتسقط الآثار الواهية والأصول الفاسدة وهدفها من ذلك تضليل أهل السنة السابقين واللاحقين

Mise en Garde sur Abou 'Assim Al-Ghamidi et Abou Malik Al-Jouhani

par Cheikh Ahmed Bazmoul

Recherche effectuée par Mohamed Salih  

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Oussama Bin Laden... ses partisans et sympathisants sont des khâwaridjs ! (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Oussama Bin Laden... ses partisans et sympathisants sont des khâwaridjs ! (vidéo)
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Concernant 'Abdoullah al 'Ubaylan - عبدالله العبيلان

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Concernant 'Abdoullah al 'Ubaylan - عبدالله العبيلان

Question :

 

Noble Cheikh, qu'Allâh vous fasse miséricorde.

 

Nous souhaiterions connaître les paroles des gens de science concernant Cheikh 'abdouLlah al 'Oubaylan ?

 

Est-il critiqué ou recommandé ?

 

Réponse :

 

Cheikh al 'Oubaylan recommande l'écoute de nombreuses personnes qui ont été critiquées, et dévoilées par les grands gens de science.

 

Il est apparent qu'il est sur une voie (minhadj) différente de celle des pieux prédécesseurs (salafs) concernant cela.

 

Il est obligatoire de délaisser ces paroles dans ce chapitre et de ne pas l'interroger sur cela.

 

Le 10/10/2010

Traduit par AbdelMalik Abou Haroun

 Publié par 3ilmchar3i.net

بسم الله الرحمن الرحيم

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

السؤال: فضيلة الشيخ بارك الله فيك

نريد أن نعرف كلام أهل العلم عن الشيخ عبدالله العبيلان ,, هل هو مجرح أم مزكى ؟

الجواب : وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

الشيخ العبيلان ينصح بالسماع لكثير من المجروحين الذين بان جرحهم ، وأعلنه أهل العلم الكبار ؛ الشيء الذي يظهر أن عنده منهجا يخالف منهج السلف في ذلك ؛ فالواجب اجتناب كلامه في هذا الباب وعدم سؤاله عنه . هداه الله

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>