compteur de visite

Catégories

1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 19:19
Manger et boire alors qu'il y a l'appel à la prière (audio)

 

Question :

 

Si une personne prend son Sohour et qu’il y a l’appel à la prière ; Doit-il recracher ce qui se trouve dans sa bouche ou doit-il le manger ?

 

Réponse :

 

Ce qui se trouve dans sa bouche il n’a pas à le recracher.

 

Quant à ce qui n’est pas dans sa bouche, qu’il n’en mange rien après (l’appel à la prière).

 

Excepté pour l’eau, tel que cela a été rapporté dans les Sounan d’Abou Dawoud d’après Abou Houraïra رضي الله عنه selon qui le Prophète صلى الله عليه و على اله و سلم  a dit :

 

« Si l’un d’entre vous entend l’appel (de la prière de l’aube) alors qu’il a son récipient dans la main, qu’il ne le pose pas jusqu'à ce qu’il en finisse son besoin. »

 

Ainsi, il n’y a aucun problème à boire si le Mouadhin a fait l’appel à la prière à condition que l’eau (le récipient) soit dans sa main. 

 

Traduit par Abdarrahman Abou Maryam

copié de sounnah-publication.blogspot.fr

 

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 17:25
Programmes de lecture du Coran pour le mois de Ramadân (dossier à imprimer)

En format image

En format PDF

4 pages après chaque prière pour finir de lire le Coran 1 fois

puis 8 pour 2 fois 

et 12 pour 3 fois

 

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 14:14
Eteindre les lumières de la mosquée lors du tarawîh

Question : 

 

Est-il permis d'éteindre les lumières des mosquées dans de le but d'atteindre le recueillement ?

 

Réponse :

 

Non.

 

Ceci est une innovation.

 

N'éteignez pas les lumières dans les mosquées lors du tarawîh car les gens ont besoin de l'éclairage.

 

C'est une innovation et ce n'est pas permis.

 

Il se peut que cela fasse partie des pratiques des soufis.

 

Cours sur l'explication de souratoun-nissa en 1433

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 12:24
Jugement par rapport à la supplication (dou'aâ) dans la prière at-tarawîh et la levée des mains dans qounoût al-witr (vidéo)

Question :

 

Quel est le jugement par rapport à la supplication (dou'aâ) dans Salat At-tarawîh, et quelle est l’authenticité du hadith de la levée des mains dans le witr avec la mention de la preuve ?

 

Réponse :

 

Pour ce qui de la supplication dans Salat At-tarawîh avec une telle extension, c’est une innovation, innovation, innovation!

 

Le messager صلى الله عليه وسلم a enseigné à Al-Hassan de dire:

 

اللهم اهدني فيمن هديت

 وعافني فيمن عافيت

 وتولني فيمن توليت، وبارك لي فيما أعطيت

 وقني شر ما قضيت

 إنك تقضي ولا يقضى عليك

 وإنه لا يذل من واليت

ولا يعز من عاديت، تباركت ربنا وتعاليت

 

«Ô Seigneur, guide-moi parmi ceux que Tu as guidé.

Préserve-moi parmi ceux que Tu as préservés, et prends-moi en charge parmi ceux que Tu as pris en charge.

Bénis ce que Tu m'a donné.

Epargne-moi le mal de ce que Tu as décrété, car c'est Toi Qui décrètes et on ne peut prendre de décision à Ton encontre.

Celui que Tu prends en charge ne saurait être humilié et celui que Tu prends comme ennemi ne sera jamais honoré.

Béni et exalté sois-Tu, Ô notre Seigneur.

Personne ne peut T'échapper qu'en se réfugiant auprès de Toi.»

 

Et une fois, lorsque j’étais chez moi, j’ai écouté une cassette d’un jeune enfant comme s’il chantait (lors du dou'aâ): Allaahoumma, Allaahoumma, Allaahoumma, une querelle a éclaté à la maison car je voulais prendre la cassette et la briser et eux (les membres de ma famille) disaient "la cassette n'est pas la nôtre !" et louange à Allaah je l’ai prise et je l’ai brisée.

 

Et oui !

 

Je me suis lassé mes frères quant à l’affaire (crise) du Golfe, et ainsi ce qui ce passe dans les deux mosquées sacrées (Al-Haramayn) quant à cette extension (du dou'aâ) n’est pas légiférée, et la meilleure guidance est la guidance de Mouhammad صلى الله عليه وسلم.

 

Quant à la levée des mains dans le qounoût, elle provient de la voie de Abdullah Ibn Nafie Ibn Abi Al-Amiaâ, et elle est faible, et il est énoncé dans Mousnad Al Imam Ahmad du hadith d’Anas (Ibn Malik) et son origine se trouve dans les authentiques (Boukhari et Mouslim) et elle ne comprend pas la levée des mains, et nous sommes douteux du fait qu’elle soit prouvée, et présentement nous sommes d’avis que la levée des mains dans dou'aâ Al-Qounoût n’est pas légiférée.

 

 Traduit par Samir Abou AlBaraa AlMaghribi

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 11:48
Avis religieux sur la rupture du jeûne pour cause d'examens (baccalauréat, ...) (vidéo)

Question :

 

L'examen scolaire est-il une excuse permettant la rupture du jeûne du Ramadân ?  

 

Réponse :

 

L'examen scolaire ou autre n'est pas considéré comme une excuse autorisant la rupture du jeûne dans la journée du Ramadân.

 

Il n'est pas permis d'obéir aux parents quand ceux-ci vous demandent de rompre le jeûne à cause des examens, car :

 

"Point d'obéissance à une créature si elle implique une désobéissance au Créateur."

"L'obéissance n'est due que dans les actions louables."

 

Comme il est dit dans le hadith authentique, d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

(Numéro de la partie: 15, Numéro de la page: 250)

 

س: هل الامتحان المدرسي عذر يبيح الإفطار في رمضان؟
ج : الامتحان المدرسي ونحوه لا يعتبر عذرًا مبيحًا للإفطار في نهار رمضان ولا يجوز طاعة الوالدين في الإفطار للامتحان؛ لأنه

 لا طاعة لمخلوق في معصية الخالق، وإنما الطاعة في المعروف

كما جاء بذلك الحديث الصحيح عن النبي صلى الله عليه وسلم

(الجزء رقم : 15، الصفحة رقم: 250)

Question :

 

Si l'examen du baccalauréat a lieu pendant le Ramadân, est-il permis à l'étudiant de rompre le jeûne afin de se concentrer à l'examen ?  

 

Réponse :

 

Il n'est pas permis à une personne jugée responsable légalement de rompre le jeûne à cause de l'examen, car cela ne fait pas partie des excuses légales.

 

Bien plus, il doit jeûner et faire des révisions dans la nuit, s'il a du mal à le faire dans la journée.

 

Les responsables chargés d'organiser les examens doivent être indulgents envers les étudiants en programmant les examens après le Ramadân, afin de cumuler deux intérêts : L'intérêt du jeûne et l'intérêt d'être libre pour préparer les examens.

 

Il est authentiquement rapporté d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم qu'il dit: 

 

"Ô Seigneur ! Celui à qui a été donné la gouverne sur une chose dans ma communauté et a été bon avec elle soit bon avec lui et celui à qui a été donné la gouverne sur une chose dans ma communauté et l'a mise dans la difficulté mets-le dans la difficulté."

Rapporté par Mouslim dans (Le Commandement), Chapitre: "Mérite de l'imam juste", sous le numéro (1828).

 

Mon conseil à l'endroit des organisateurs des examens est qu'ils soient indulgents envers les étudiants et les étudiantes et qu'ils ne programment pas les examens pendant le Ramadân, mais avant ou après.

 

Nous implorons Allâh d'accorder la réussite à tous.

 

(Numéro de la partie: 15, Numéro de la page: 249)

 

س: إذا كان اختبار الشهادة الثانوية في رمضان فهل يجوز للطالب أن يفطر في رمضان حتى يستطيع أن يركز في الاختبار؟

ج : لا يجوز للمكلف الإفطار في رمضان من أجل الاختبار ؛ لأن ذلك ليس من الأعذار الشرعية بل يجب عليه الصوم وجعل المذاكرة في الليل إذا شق عليه فعلها في النهار، و ينبغي لولاة أمر الاختبار أن يرفقوا بالطلبة وأن يجعلوا الاختبار في غير رمضان جمعًا بين مصلحتين؛ مصلحة الصيام، والتفرغ للإعداد للاختبار، وقد صح عن رسول الله صلى الله عليه وسلم أنه قال

 اللهم من ولي من أمر أمتي شيئا فرفق بهم فارفق به، ومن ولي من أمر أمتي شيئا فشق عليهم فاشقق عليه

  أخرجه مسلم في صحيحه . فوصيتي للمسؤولين عن الاختبار أن يرفقوا بالطلبة والطالبات وألا يجعلوه في رمضان بل قبله أو بعده، ونسأل الله للجميع التوفيق

Question :

 

Je suis une jeune fille que les problèmes ont obligée à rompre le jeûne sciemment pendant six jours du Ramadân, à cause des examens.

 

Ils ont débuté au mois du Ramadân et les matières sont difficiles.

 

N'eût été ma rupture du jeûne pendant les jours en question, je n'aurais pu réviser ces matières vu leur complexité.

 

J'aimerais que vous m'informiez sur ce que je dois faire afin qu'Allâh me pardonne.

 

Qu'Allâh vous rétribue.

 

Réponse :

 

-Vous devez vous repentir auprès d'Allâh pour cela, car, dans ce cas, il ne vous est pas permis de rompre le jeûne.

 

-En plus, vous devez compenser le jeûne des jours que vous avez manqués, et Allâh accepte le repentir de quiconque se repent.

 

Le vrai repentir par lequel Allâh efface les péchés consiste à cesser de commettre ce péché et à l'abandonner, par vénération d'Allâh et par crainte de Son châtiment, et,en plus, regretter l'acte passé et prendre la résolution de ne plus y retourner.

 

Quand le péché consiste en une injustice infligée aux serviteurs, le repentir accompli consiste à les faire rentrer dans leurs droits.

 

Allâh, le Très-Haut, a dit (traduction rapprochée) :  

 

"Et repentez-vous tous devant Allâh, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès." (sourate An-Nour verset 31)

 

Et Allâh Gloire et Pureté à Lui dit (traduction rapprochée) :  

 

"Ô vous qui avez cru! Repentez-vous à Allâh d’un repentir sincère." (sourate At-Tahrim verset 8) jusqu'à la fin du verset. 

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :  

 

"Le repentir efface ce qui le précède (comme péchés)."

 

Il صلى الله عليه وسلم a dit :  

 

"Quiconque a fait tort à son coreligionnaire ou l'a offensé dans son honneur, doit lui demander immédiatement pardon avant l'arrivée du Jour où ni dinar (ancienne pièce de monnaie arabe, qui correspond à 2,975 grammes d'or) ni dirham (un dirham d'argent est égal à 2,975 grammes d'argent) ne lui serviront à rien.

Au cas où il aurait de bonnes actions, on en retranchera autant que les mauvaises actions.

S'il n'en dispose pas, on passera à son actif les mauvaises actions de son coreligionnaire, dans une même proportion, et il subira son châtiment"

Rapporté par Al-Boukhârî dans son Sahîh

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite.

 

(Numéro de la partie: 15, Numéro de la page: 247-248)

 

حكم الفطر من أجل الاختبارات

س: أنا فتاة أجبرتني الظروف على إفطار ستة أيام من شهر رمضان عمدًا، والسبب ظروف الاختبارات؛ لأنها بدأت في شهر رمضان، والمواد صعبة، ولولا إفطاري هذه الأيام لم أتمكن من دراسة المواد نظرًا لصعوبتها. أرجو إفادتي ماذا أفعل كي يغفر الله لي؟ جزاكم الله خيرًا

ج : عليكِ التوبة إلى الله من ذلك لأنه لا يجوز لكِ الإفطار في مثل هذه الحالة وقضاء الأيام التي أفطرتها والله يتوب على من تاب، و حقيقة التوبة التي يمحو الله بها الخطايا ، الإقلاع من الذنب وتركه تعظيمًا لله سبحانه وخوفًا من عقابه، والندم على ما مضى منه، والعزم الصادق ألا يعود إليه، و إن كانت المعصية ظلما للعباد فمن تمام التوبة تحللهم من حقوقهم، قال الله تعالى

 وَتُوبُوا إِلَى اللَّهِ جَمِيعًا أَيُّهَا الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ

 وقال سبحانه

  يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا تُوبُوا إِلَى اللَّهِ تَوْبَةً نَصُوحًا

 الآية

 وقال النبي صلى الله عليه وسلم

التوبة تَجُبُّ ما قبلها

 وقال عليه الصلاة والسلام

 من كان عنده لأخيه مظلمة من عرض أو شيء فليتحلله اليوم قبل ألا يكون دينار ولا درهم، إن كان له عمل صالح أخذ من حسناته بقدر مظلمته، فإن لم يكن له حسنات أخذ من سيئات صاحبه فحمل عليه

  رواه البخاري في صحيحه ، والله ولي التوفيق

(248 - الجزء رقم : 15، الصفحة رقم: 247)

traduit par alifta.net

 Publié par alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 19:08
Pourquoi Allâh a spécifié que le jeûne était pour Lui ? (vidéo)

Question :

 

L’auditeur demande également Ô Shaykh Mohammad, pourquoi Allâh سبحانه وتعالى a spécifié le jeûne pour Lui, à travers Sa Parole :

 

«Il (le jeûne) est pour Moi et c'est Moi qui en donne la récompense»

 

Réponse :

 

Ce hadîth est un hadîth qudsî.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم l’a rapporté de son Seigneur.

 

Allâh y dit :

 

«Toutes les œuvres du fils d'Adam sont pour lui.

Les bonnes actions équivalent à dix actions identiques sauf le jeûne.

Il est certes pour Moi et c'est Moi qui en donne la récompense».

 

Allâh تعالى l’a spécifié pour Lui-même car le jeûne est un secret entre le serviteur et son Seigneur.

 

Personne n’en est informé si ce n’est Allâh.

 

Les adorations sont de deux types :

 

-Un type où elles sont apparentes car formées de paroles ou d’actions.

-Et un type où elles sont cachées car elles sont ignorées/cachées.

 

Ce qui est ignoré/caché : personne n’en est informé si ce n’est Allâh عز وجل.

 

Ainsi, ce jeûneur abandonne sa nourriture, sa boisson, ses passions pour Allâh عز وجل, là où nul n’en est informé si ce n’est son Seigneur.

 

Ainsi, Allâh تعالى a spécifié le jeûne pour Lui-Même pour la manifestation de la sincérité complète qui s’y trouve, dû à ce que nous avons montré plus avant.  

 

Les savants ont divergé quant au sens de cette annexion (du jeûne à Allâh).

 

Certains ont dit : Son sens en est la sublimité du jeûne et montrer son mérite et qu’il ne s’y trouve pas de compensation. 

 

Dans le sens où si l’homme a été injuste envers quiconque, alors cet opprimé prendra de ses bonnes actions le Jour de la Résurrection sauf le jeûne.

 

Certes, Allâh تعالى l’a spécifié pour Lui-Même.

 

Allâh se chargera pour lui c'est-à-dire pour l’injuste, de ce qui restera de ses injustices et il subsistera la récompense du jeûne voué sincèrement à Lui.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

D'après Abou Oumama Al Bahili رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit :

 

«Le jeûne est une protection et c'est une citadelle parmi les citadelles du croyant.

Chaque acte est pour son auteur sauf le jeûne, Allâh a dit : "Le jeûne est pour moi et c'est moi qui le récompense"».

Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°3881

 

عن أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم

الصيامُ جُنَّةٌ وهوحِصْنٌ مِنْ حصونِ المؤمِنِ وكُلُّ عملٍ لصاحِبِهِ إلَّا الصيامُ ، يقولُ اللهُ : الصيامُ لِي و أنا أجزي بِهِ

رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٣٨٨١

D'après Abou Houreira رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : 

 

«Allâh a dit :

Le jeûne est pour Moi et c'est Moi qui le récompense, il (*) délaisse son envie, sa nourriture et sa boisson pour Moi.

Le jeûne est une protection et il y a pour le jeûneur deux joies : Une joie lorsqu'il rompt son jeûne et une joie lorsqu'il rencontre son Seigneur.

Et certes l'odeur de la bouche du jeûneur est plus parfumée auprès d'Allâh que l'odeur du musc».

Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°7492 et Mouslim dans son Sahih n°1151

 

(*) C'est à dire le jeûneur.

 

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم

يقول اللهُ عزَّ وجلَّ : الصومُ لي وأنا أَجزي به يدَعُ شهوتَه وأكلَه وشُربَه من أجلي . والصومُ جُنَّةٌ وللصائم فرحتانِ : فرحةٌ حين يفطِرُ وفرحةٌ حين يَلْقَى ربَّه . ولخُلوفُ فَمِ الصائمِ أطيبُ عند اللهِ من رِيحِ المسكِ

رواه البخاري في صحيحه رقم ٧٤٩٢ و مسلم في صحيحه رقم ١١٥١

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 19:03
Le fait de passer le mois de Ramadân dans un pays non musulman

Question :

 

Celui qui à l'habitude de passer le mois de Ramadân dans un pays non musulman est-il pécheur ?  

 

Réponse :

 

Cette question nécessite quelque détail :

 

Dans un pays musulman, le fidèle se réjouit de l'arrivée du mois de Ramadân, vu l'ambiance particulière qu'offrent ces pays pendant ce mois, contrairement à ce que ressent celui qui est dans un pays étranger.

 

Celui qui est dans un pays musulman témoigne des foules de fidèles, de leur rivalité, en termes de dévotion, ce qui accroît en lui son ardeur, sa force spirituelle, et son engouement pour le bien.

 

Quant à celui qui n'est pas dans un pays musulman, il risque de voir sa récompense s'amoindrir, s'il est amené à accomplir peu d'œuvres pies ; Ou de pécher en commettant un crime.

 

Il peut continuer à commettre les péchés en raison de son éloignement des gens vertueux et sa proximité des gens vicieux.

 

Il incombe à celui pour qui cela est devenu coutume d'observer la crainte Allâh, d'y mettre fin et de tâcher de passer le Ramadân dans un pays musulman.

 

Cependant, si cela est obligatoire, en raison d'un travail légitime, tel que l'appel à Allâh, diriger la prière aux fidèles, ou toute autre œuvre de dévotion, il est rétribué pour cela; il peut même, pour cela, bénéficier d'une récompense plus grande que ce qu'il mérite en pays musulman grâce à ce qu'il aura réalisé en matière d'appel à Allâh, d’enseignement du bien et d'éloignement de tout ce qui est vicieux. 

 

C'est Allâh (Exalté soit-Il) le Maître du succès.

 

(Numéro de la partie: 15, Numéro de la page: 330)

 Traduit par alifta.net

 

حكم قضاء رمضان في غير بلاد المسلمين
من اعتاد قضاء رمضان في غير بلاد المسلمين ، هل يكون آثماً ؟
هذا فيه تفصيل ، فالمسلم يفرح بقدوم رمضان ، ويسر بإدراكه له وهو في بلاد المسلمين ؛ لما لرمضان في بلاد المسلمين من مظاهر لا يحس بها ولا يشعر بها من هو في خارج بلاد الإسلام ، إنه يرى المصلين وكثرتهم وتنافسهم في الطاعة فيزداد نشاطاً وقوة ورغبة في الخير . أما من كان في غير بلاد الإسلام ، فإنه على خطر من أن ينقص ثوابه ؛ لقلة أعماله الصالحة أو يكسب إثماً بسبب ارتكابه جرماً ، وقد يزداد من المعاصي بسبب بعده عن أهل الخير ، وقربه من أهل الشر والواجب على من اعتاد ذلك تقوى الله ، وأن يدع هذه العادة ، ويصوم رمضان في بلاد المسلمين ، لكن إذا كان صيامه في غير بلاد المسلمين لعمل مشروع ، كالدعوة إلى الله وإمامة المسلمين في الصلوات وغير ذلك من أعمال الخير فذلك مما يؤجر عليه المسلم ويثاب ، وقد يحصل له بذلك من الأجور أكثر مما يحصل له في بلاد المسلمين ؛ لما قام به من الدعوة إلى الله وتعليم الناس الخير مع التحفظ من كل شر
والله الموفق سبحانه

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 21:54
Jeûner vendredi seul le jour de 'arafat ou de 'achoura (vidéo)

separador-2-

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 21:19
Rattraper les jours de jeûne manqués pendant le ramadan au jour de 'arafat

Question 2 :

 

Je n'avais pas observé le jeûne d'une des journées de Ramadan pour cause de maladie.

 

Est-il valable que je compense ce jeûne le jour de `Arafa sachant que je l'ai fait ?

 

Réponse 2 :

 

Si vous avez jeûné pendant le jour de `Arafa en compensation de la journée de Ramadan, vous vous êtes acquitté de ce qui vous est dû, mais il est préférable de compenser le jeûne obligatoire pendant des journées autres que `Arafa, afin de consacrer cette journée à l'imploration et à l'évocation d'Allah (Exalté soit-Il) pour les musulmans en Pèlerinage, et de consacrer cette journée au jeûne surérogatoire, pour les autres.

 

L'avantage sera de cumuler les rétributions pour deux journées de jeûne, une journée pour compenser le jeûne surérogatoire pendant le jour de `Arafa et une journée pour le jeûne obligatoire, et d'éviter l'ambigüité concernant le fait qu'il ne soit pas légiféré de faire un jeûne de compensation pendant les 9 premiers jours de Dhoul-Hidja.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 2 de la Fatwa numéro ( 2174 )

copié de alifta.net

 

قضاء صوم رمضان في يوم عرفة

س2: أفطرت يومًا من رمضان لشدة المرض، فهل يجوز لي أن أقضيه يوم عرفة يوم الحج؟ علمًا بأني قد صمته

ج2: إذا كنت صمت يوم عرفة قضاء عن اليوم الذي أفطرته من رمضان فإنه يجزئك قضاء عن اليوم الذي أفطرته، لكن الأفضل أن يقضي الإنسان ما عليه من الصوم في غير يوم عرفة؛ ليتفرغ فيه للذكر والدعاء ونحوهما من النسك إذا كان حاجًّا، ويصومه تطوعًا إذا كان غير حاج، فيجمع بذلك بين فضيلة التطوع بالصوم يوم عرفة، وفريضة القضاء في يوم آخر، وخروجًا من الخلاف في كراهة القضاء في تسعة الأيام الأولى من شهر ذي الحجة

وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الثاني من الفتوى رقم - 2174

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 15:57
الحث على الاجتهاد في اﻷعمال الصالحة في العشر الأواخر (dossier)

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام