compteur de visite

Catégories

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 14:25
Est-il mieux de mémoriser et réviser le Coran pendant le ramadan ou bien de multiplier sa lecture ? (audio)

 

Question :

 

Est-il mieux de multiplier la lecture du Coran pendant le ramadan ou bien de le mémoriser et de le réviser ?

 

Réponse :

 

Par Allah, il t'est possible de rassembler entre les deux !

 

À chaque fois que tu complètes la lecture du coran n'auras tu pas révisé ce que tu as mémorisé ?

 

Si tu multiplies la clôture du Coran deux, trois ou quatre fois, n'auras tu pas révisé ce que tu as mémorisé à chaque clôture ?

 

Tu l'auras révisé, et si Allah le veut après le ramadan tu continueras la mémorisation si tu le peux, mais pendant le ramadan il faut que tu multiplies la lecture du Coran.

 

traduit par forum.daralhadith-sh.com

 

أيهما أفضل تلاوة القرآن في رمضان والإكثار منها أم حفظه ومراجعته؟

السؤال:يقول: أيّها أفضل قراءة القرآن في رمضان تلاوة والإكثار منها أم حفظه ومراجعته؟

الجواب:والله تستطيع أن تجمع بين الاثنين، كلّما ختمتَ ختمة ما تكون راجعت المحفوظ؟ إذا أكثرت من الختم مرّتين، ثلاثة، أربع مرّات، ما تكون كل ختمة راجعت الجزء المحفوظ؟ تكون راجعت، وإن شاء الله تعالى في بعد رمضان إن استطعت تواصل الحفظ، لكن عليك بالإكثار من تلاوة القرآن في رمضان

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 01:57
Incitation à s’évertuer dans l’accomplissement des bonnes oeuvres pendant la dernière dizaine du Ramadan

Incitation à s’évertuer dans l’accomplissement des bonnes oeuvres pendant la dernière décade (1) du mois de Ramadan

 

La louange est à Allâh Seigneur des mondes, et que la prière et le salut soient sur notre Prophète Mouhammed ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui les ont suivis de la meilleure manière jusqu’au jour de la Rétribution.

 

Ceci dit, Ô musulmans !

 

Vous accueillerez, ces jours-ci, une période bénie qui est la dernière décade du mois de Ramadan.

 

Allâh a fait d’elle une période d’affranchissement du feu, et le Prophète – prière et salut d’Allâh sur lui – distinguait cette décade par encore plus d’efforts dans l’accomplissement des bonnes oeuvres comme il est rapporté dans « Sahîh Mouslim » par cÂ’icha – qu’Allâh l’agrée – que :

 

"le Prophète – prière et salut d’Allâh sur lui – s’efforçait durant la dernière décade (du mois de Ramadan) plus qu’il ne le faisait au cours des autres jours de ce mois."

 

Il est aussi rapporté dans les deux Sahîh (El Boukhârî et Mouslim) que cÂ’icha – qu’Allâh l’agrée – a dit :

 

« Quand la dernière décade (du mois de Ramadan) arrivait, le Prophète – prière et salut d’Allâh sur lui – serrait son pagne (2), passait ses nuits en prière et réveillait ses femmes. »

 

Cela comprend aussi bien l’application dans la lecture du Qour’ên, la prière, le rappel d’Allâh (dhikr), l’aumône, etc.

 

Oeuvres pour lesquelles le Prophète – prière et salut d’Allâh sur lui – se consacrait entièrement pendant cette décade.

 

Il te convient alors, Ô musulman de prendre exemple sur ton Prophète et te dégager totalement des charges mondaines ou de les alléger pour économiser un temps que tu consacreras aux actes d’obéissance pendant cette décade bénie.

 

Parmi les particularités de cette décade, il y a le fait de s’évertuer dans la prière nocturne, d’allonger la prière en étendant la position debout, l’inclinaison (roukoûc), la prosternation et la récitation (du Qour’ên), et de réveiller sa femme et ses enfants afin de les associer aux musulmans dans l’accomplissement de cette pratique et la rétribution qui s’en suit, et de les habituer à l’adoration et à la vénération de ces occasions religieuses.

 

Toutefois, beaucoup de gens se sont distraits de leurs enfants.

 

Ils les ont laissés traîner dans les rues et veiller dans le divertissement et les sottises.

 

Ainsi, ces enfants ne respectent pas ces nuits et n’ont pas de valeur à leurs yeux.

 

Cela fait, certes, partie de la mauvaise éducation, et il est une privation apparente et une perte flagrante que ces nuits arrivent et se terminent tandis que beaucoup de gens, dans leur insouciance, s’en détournent.

 

Ils ne leur accordent aucune importance et n’en tirent aucun profit ; ils veillent la nuit entière, ou sa majeure partie, dans les choses ne présentant aucun intérêt ou présentant un intérêt limité pouvant être réalisé durant un autre temps.

 

De cette manière, ils détourent ces nuits de ce à quoi elles ont été consacrées, et quand vint le temps de la prière nocturne, ils s’endorment se privant, du coup, d’un bien immense qu’ils n’atteindront peut-être pas une autre année.

 

Ainsi, ils ont fait porter à eux-mêmes, à leurs femmes et à leurs enfants de lourds fardeaux dont ils n’ont pas considéré les conséquences néfastes.

 

Il se peut que certains disent : « Cette prière nocturne est surérogatoire et il nous suffit d’être assidus aux prières obligatoires. »

 

La Mère des croyants cÂ’icha – qu’Allâh l’agrée – a dit à ceux-là :

 

« Il m’a été rapporté que des gens disent : “si nous accomplissons les obligations, nous nous ne soucions pas d’en faire plus.”

Par ma vie !

Allâh ne les interrogera que sur ce qui leur a enjoint, mais, ce sont des gens qui fautent jour et nuit, et vous ne faites partie que de votre Prophète, et lui ne fait partie que de vous.

Par Allâh, le Messager d’Allâh – prière et salut d’Allâh sur lui – n’a jamais délaissé la prière nocturne. »

 

Cette décade bénie se distingue aussi par l’espoir qu’elle coïncide avec la nuit du Destin (Leylet El Qadr) à propos de laquelle Allâh a dit (traduction rapprochée) :

 

« La nuit du Destin est meilleure que mille mois. » [Sourate El Qédr, verset : 3]

 

et le Prophète – prière et salut d’Allâh sur lui – a dit :

 

« Celui qui a veillé à prier la nuit du Destin en bonne foi et en quête de rétribution, tous ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. »

[Rapporté par El Boukhârî et Mouslim].

 

Et le musulman n’atteindra cette glorieuse nuit qu’en veillant à prier toutes les nuits de la décade, car elle n’a pas été désignée dans une nuit spécifique, et cela est dû à la sagesse d’Allâh – Exalté soit-Il – afin que les serviteurs redoublent d’efforts à sa recherche et accomplissent la prière nocturne pendant toutes les nuits de la décade, de la sorte, ils multiplieront les bonnes oeuvres et auront une récompense abondante.

 

Évertuez-vous, alors, – qu’Allâh vous accorde Sa Miséricorde – dans cette décade qui conclue le mois (de Ramadan), car ce sont les nuits de l’affranchissement du feu. Le Prophète – prière et salut d’Allâh sur lui – a dit à propos du mois de Ramadan :

 

« Un mois dont le début est une miséricorde, le milieu est une absolution (des péchés) et la fin est un affranchissement du Feu. » (3)

 

Enfin, le musulman qui voit passer les périodes de miséricorde, d’absolution (des péchés), et d’affranchissement du feu pendant ce mois alors qu’il s’était efforcé (dans l’accomplissement de bonnes oeuvres), avait préservé son temps et avait recherché l’Agrément de son Seigneur – ce musulman est en droit d’obtenir tous les bienfaits et les bénédictions de ce mois et gagner toutes ses gracieusetés.

 

Ainsi, il acquerra les hauts degrés pour ce qu’il a avancé dans les jours passés.

 

Nous demandons à Allâh de nous accorder le succès, d’accepter nos oeuvres et de nous pardonner notre négligence.

La louange est à Allâh Seigneur des mondes, et que la prière et le salut soient sur notre Prophète Mouhammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(1) Période de dix jours dans le calendrier des anciens Grecs. NDT.

(2) Métaphore pour désigner le fait que le Prophète – prière et salut d’Allâh sur lui – s’abstenait de tout rapport charnel avec ses épouses pendant cette période. NDT.

(3) Hadith jugé comme faible (dacîf) par cheikh El Albêni [As-silsila ad-dacîfa, hadith n° 871]. NDT.

 

Traduit de l’arabe par Farid Larbi

copié de ajurry.com

       

      الحث على زيادة الاجتهاد في الأعمال الصالحة في العشر الأخيرة من رمضان

الحمد لله رب العالمين ، والصلاة والسلام على نبينا محمد وآله وصحبه وكل من تبعه بإحسان إلى يوم الدين

وبعد .. أيها المسلمون إنكم في هذه الأيام تستقبلون عشرًا مباركة هي العشر الأواخر من شهر رمضان ، جعلها موسمًا للإعتاق من النار ، وقد كان النبي صلى الله عليه وسلم يخص هذه العشر بالاجتهاد في العمل أكثر من غيرها كما في صحيح مسلم عن عائشة رضي الله عنها أن النبي صلى الله عليه وسلم كان يجتهد في العشر الأواخر ما لم يجتهد في غيرها وفي الصحيحين عنها قالت كان النبي صلى الله عليه وسلم إذا دخل العشر شد مئزره ، وأحيا ليله ، وأيقظ أهله ، وهذا شامل للاجتهاد في القراءة والصلاة والذكر والصدقة وغير ذلك ، وأنه عليه الصلاة والسلام كان يتفرغ في هذه العشر لتلك الأعمال - فينبغي لك أيها المسلم الاقتداء بنبيك فتتفرغ من أعمال الدنيا أو تخفف منها لتوفر وقتًا للاشتغال بالطاعة في هذه العشر المباركة

ومن خصائص هذه العشر الاجتهاد في قيام الليل وتطويل الصلاة بتمديد القيام والركوع والسجود وتطويل القراءة وإيقاظ الأهل والأولاد ليشاركوا المسلمين في إظهار هذه الشعيرة ويشتركوا في الأجر ويتربوا على العبادة ، وتعظيم هذه المناسبات الدينية ، وقد غفل كثير من الناس عن أولادهم فتركوهم يهيمون في الشوارع ويسهرون للعب والسفه ولا يحترمون هذه الليالي ولا تكون لها منزلة في نفوسهم ، وهذا من سوء التربية ، وإنه لمن الحرمان الواضح والخسران المبين أن تأتي هذه الليالي وتنتهي وكثير من الناس في غفلة معرضون ، لا يهتمون لها ولا يستفيدون منها ، يسهرون الليل كله أو معظمه فيما لا فائدة فيه أو فيه فائدة محدودة يمكن حصولهم عليها في وقت آخر ، ويعطلون هذه الليالي عما خصصت له ، فإذا جاء وقت القيام ناموا وفوتوا على أنفسهم خيرًا كثيرًا ، لعلهم لا يدركونه في عام آخر ، وقد حملوا أنفسهم وأهليهم وأولادهم أوزارًا ثقيلة لم يفكروا في سوء عاقبتها ، وقد يقول قائل منهم إن هذا القيام نافلة وأنا يكفيني المحافظة على الفرائض ، وقد قالت أم المؤمنين عائشة رضي الله عنها لأمثال هؤلاء : بلغني عن قوم يقولون إن أدينا الفرائض لم نبال أن نزداد ، ولعمري لا يسألهم الله إلا عما افترض عليهم ولكنهم قوم يخطئون بالليل والنهار ، وما أنتم إلا من نبيكم وما نبيكم إلا منكم ، والله ما ترك رسول الله صلى الله عليه وسلم قيام الليل

ومن خصائص هذه العشر المباركة أنها يرجى فيها مصادفة ليلة القدر التي قال الله فيها : لَيْلَةُ الْقَدْرِ خَيْرٌ مِنْ أَلْفِ شَهْرٍ وعن النبي صلى الله عليه وسلم قال : "من قام ليلة القدر إيمانًا واحتسابًا غفر له ما تقدم من ذنبه" ، ولا يظفر المسلم بهذه الليلة العظيمة إلا إذا قام ليالي العشر كلها لأنها لم تتحدد في ليلة معينة منها ، وهذا من حكمة الله سبحانه لأجل أن يُكثر اجتهاد العباد في تحريها ويقوموا ليالي العشر كلها لطلبها فتحصل لهم كثرة العمل وكثرة الأجل ، فاجتهدوا رحمكم الله في هذه العشر التي هي ختام الشهر ، وهي ليالي العتق من النار ، قال النبي صلى الله عليه وسلم عن شهر رمضان "شهر أوله رحمه ، وأوسطه مغفرة ، وآخره عتق من النار" ، فالمسلم الذي تمر عليه مواسم الرحمة والمغفرة والعتق من النار في هذا الشهر وقد بذل مجهوده وحفظ وقته والتمس رضى ربه ، إن هذا المسلم حري أن يحوز كل خيرات هذا الشهر وبركاته ويفوز بنفحاته ، فينال الدرجات العالية بما أسلفه في الأيام الخالية نسأل الله التوفيق والقبول والعفو عن التقصير

والحمد لله رب العالمين ، وصلى الله وسلم على نبينا محمد وآله وصحبه

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 01:26
L'homme obtient-il la récompense de la nuit du destin même s'il ne la ressent pas ? (audio)

Question :

 

Si une personne venait à dire:

 

«Est-ce que l'homme obtient la récompense (de la nuit du destin) même s'il ne la ressent pas ?».

 

La réponse est :

 

Bien sûr et sans aucun doute.

 

Quant à l’avis de certains savants (qui disent) : «N'obtient sa récompense que celui qui la ressent.», alors c’est un avis très faible car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

 

«Celui qui prie la nuit du destin avec foi et en espérant la récompense»

 

et il n’a pas dit : «en ayant connaissance de celle-ci».

 

Et si en avoir connaissance était une condition pour l’obtention de cette récompense, qu’en serait-il ?

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم l’aurait expliqué.

 

Ainsi l’homme obtient sa récompense même s’il n’en a pas connaissance.

 

Extrait de l'explication de zad al-moustaqna' 

 Traduit et publié par an-nassiha.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 00:46
Pourquoi la prière du tarâwîh est-elle appelée ainsi ? (audio)

 

Le mot « tarâwîh » est le pluriel de « tarwîha » [pause], elle fut nommée ainsi car les gens à l’époque priaient quatre longues unités de prières [par paires] puis faisaient une courte pause.

 

Ensuite, ils priaient quatre longues unités de prières [par paires] puis faisaient une courte pause et enfin ils priaient trois unités de prières.

 

Sur cela est rapporté le hadith de Aïcha – qu’Allah l’agrée - :

 

« Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) ne priait pas plus de onze unités que soit pendant le Ramadan ou autre.

Il priait quatre unités et n’interroge pas au sujet de leur perfection et leur longueur, il priait ensuite quatre unités et n’interroge pas au sujet de leur perfection et leur longueur et il priait enfin trois unités. ».

 

C’est pour cela qu’elle a été appelée « [salat at-]tarâwîh » (la prière à pauses).

 

Et si tu appliques la raison de cette appellation à notre époque actuelle, tu verras… quoi ?

 

Qu’elle a totalement disparue.

 

Ceci car certaines personnes se raille du tarâwîh, ils ne font aucune preuve de quiétude, ni dans l’inclinaison, ni dans la prosternation, ni en position debout et ni en position assise sauf lors de la lecture dans le seul but de clôturer le Coran.

 

Tu les vois comme s’ils s’amusaient - nous demandons à Allah de nous préserver -, ils rendent le suivi difficile pour les fidèles, ils les privent de la glorification (at-tasbih) et de l’invocation.

 

Ceci est sans aucun doute interdit pour eux car cette rapidité empêche le fidèle d’effectuer ce qui est recommandé, ceci peut même l’empêcher d’effectuer ce qui est obligatoire en terme de quiétude.

 

Ensuite, l’imam ne prie pas pour lui-même, mais il prie pour les autres.

 

Il est donc obligatoire pour lui d’adopter ce qui est le plus conforme à la sunna du Messager (صلى الله عليه و سلم).

 

Explication du Sahîh Muslim.

traduit par forum.daralhadith-sh.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 00:24
Quelle est la sagesse et la miséricorde pour lesquelles la nuit du destin est dissimulée ? (audio)

 

La nuit du destin n’est pas précisément connue et ceci fait partie de la sagesse et la miséricorde d’Allah. Sa dissimulation est une sagesse et une miséricorde.

 

Quant au fait que ce soit une sagesse, ceci afin qu’Allah reconnaisse celui qui désirait le bien de celui qui ne le désirait pas.

 

Car celui qui désire le bien, il lui est facile de prier pendant dix nuits, voir même vingt, pour rechercher la nuit du destin.

 

Quant à celui qui ne le désire pas, il dit : «Si je ne connais pas précisément sa nuit, dans ce cas il n’y a pas de raison à ce que je me fatigue.»

 

Ceci est une sagesse ou une miséricorde ?

 

C’est une sagesse.

 

Quant à la miséricorde, ceci afin que les adorateurs multiplient leurs adorations pour Allah.

 

Car si la nuit du destin était connue, durant combien de nuits les gens auraient accompli des efforts ?

 

Répondez ô gens de l’assise !

 

Les gens de l’assise :

 

Durant une seule nuit.

 

Cheikh :

 

Durant une seule nuit. Mais si elle est inconnue, ils font des efforts durant les dix nuits et augmentent par cela leur récompense et leur prééminence.

 

Et ne méprise pas la récompense !

 

Ne méprise pas la récompense !

 

Ne méprise pas la récompense !

 

Par Allah, l’un d’entre vous espérera tellement l’ajout du poids d’un petit grain à ses bonnes actions…

 

Et il ne se sait pas à quel moment il espèrera cela ; du simple fait qu’il meurt il espérera.

 

Et est-ce que [le moment de] la mort est connu ?

 

Non !

 

Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit :

 

«Il n'y a pas une personne qui meurt sans qu’elle ne regrette.

Si elle était bienfaisante, elle regrettera de ne pas avoir ajouté [à sa bienfaisance].

Et si elle était malfaisante, elle regrettera de ne pas s’être repentie.»

 

Ne méprise donc vraiment rien du bien.

 

«Préserve-toi du feu même si ce n’est que par une demi-datte [donnée en aumône].»

 

Extrait des fatwas Cheikh Muhammad Ibn Salih Al-Othaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde, à la mosquée sacrée de la Mecque en l'an 1420

Traduit et publié par an-nassiha.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 23:58
L'intention de jeûner

Question 1 :

 

Doit-on mettre l'intention de jeûner le mois de Ramadan la veille au soir ou le matin ? Si l'on apprend à l'heure de Doha (lorsque le soleil est bien haut dans le ciel) que ce jour est le premier jour de Ramadan, doit-on le rattraper ultérieurement ?

 

Réponse 1 :

 

-Il est impératif de mettre l'intention de jeûner le mois de Ramadan depuis la veille

 

c'est-à-dire le soir et avant l'aube.

 

Jeûner le premier jour sans avoir mis préalablement l'intention depuis la veille est insuffisant pour rendre le jeûne valide.

 

Celui qui apprend à l'heure de Doha que ce jour est déjà un jour de Ramadan, puis formule de suite son intention de jeûner, doit commencer à s'abstenir de manger et de boire (ou continuer s'il ne l'avait pas fait avant) jusqu'au coucher du soleil, mais il devra quand même rattraper ce jour ultérieurement. La preuve de cela est le hadith rapporté par Ibn `Omar d'après Hafsa (Qu'Allah soit satisfaits d'eux) qui indiquèrent que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit:  

 

"Celui qui n'a pas noué l'intention de jeûner avant le Fadjr (l'aube) n'a pas jeûné".

Rapporté par l'Imam 'Ahmad, les auteurs des Sounan (Abou Dâwoud, An-Nasâ'î, At-Tirmidhî, Ibn Mâdja), aussi bien que par Ibn Khozayma et Ibn Hibbân qui le jugèrent Sahîh (authentique) et Marfou` (un Hadith narré d'après le Prophète avec une chaîne de narration continue ou discontinue)

 

Il est à noter que cela s'applique exclusivement au jeûne obligatoire.

 

-Quant au jeûne surérogatoire, il est permis de formuler l'intention de l'accomplir, le jour même

 

pourvu que le jeûneur n'ait pas encore mangé, ni bu, ni eu de rapports conjugaux avec son épouse après le Fadjr.

 

La preuve de cela est le hadith du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qui, selon `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) entra un jour chez elle dans la matinée, et lui demanda:  -

 

"Avez-vous quelque chose à manger?"

- "Non", répondit-elle.

Il répliqua alors: "Donc, je jeûne aujourd'hui"

(Rapporté par Mouslim dans son Sahîh).

 

Qu’Allah vous accorde la réussite, que l'éloge et le salut d'Allah soient sur notre Prophète Mohammad, sur sa famille et sur ses Compagnons.

 

نية الصوم

س1: هل نية صوم رمضان تجب ليلاً أو نهارًا كما إذا قيل لك في وقت الضحى إن هذا اليوم من رمضان تقضيه أم لا؟

ج1: يجب تبييت نية صوم شهر رمضان ليلاً قبل الفجر، ولا يجزئ بدء نية صومه من النهار، فمن علم وقت الضحى أن هذا اليوم من رمضان فنوى الصوم وجب عليه الإمساك إلى الغروب، وعليه القضاء؛ لما رواه ابن عمر عن حفصة رضي الله عنهم عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال:  من لم يجمع الصيام قبل الفجر فلا صيام له  رواه الإمام أحمد وأصحاب السنن وابن خزيمة وابن حبان وصححاه مرفوعًا. هذا في الفرض، أما في النفل فتجوز نية صومه نهارًا إذا لم يكن أكل أو شرب أو جامع بعد الفجر؛ لأنه ثبت عن النبي صلى الله عليه وسلم من حديث عائشة رضي الله عنها أنه دخل عليها ذات يوم ضحى فقال:  هل عندكم شيء؟ فقالت: لا، فقال: إني إذًا صائم  خرجه مسلم في صحيحه

وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(245.الجزء رقم : 10، الصفحة رقم: 244)

السؤال الأول من الفتوى رقم - 4352

(Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 244.245)

La première question de la Fatwa numéro ( 4352 )

copié de alifta.net
 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 23:55
Diviser la prière en deux durant les 10 derniers jours (التهجد) ? (vidéo)

Questionneur :

 

Ce qui se produit À notre époque, durant les 10 derniers jours du Ramadan, ils (les gens) divisent les prières dans le premier temps de la nuit et dans le dernier temps de la nuit, et cette pratique est devenu une habitude.

 

Cheikh :

 

C'est une innovation !

 

Questionneur :

 

Comment peut-on appliquer une Sunna sans que sa devienne une lourde charge pour les gens?

 

Cheikh :

 

Qu'ils la prient tôt comme a dit Umar et retarder est meilleur.

 

Il ordonné à Ubay Ibn Ka'b de diriger les gens en prière après le 'Isha.

 

Et c'est ce qu'il fit. Lorsqu'il (Umar) sorti s'enquérir il dit :

 

"Quelle bonne innovation (*), et ceux qui dorment [mais qui l’accompliront au dernier moment de la nuit] sont meilleurs".

 

Questionneur : 

 

Donc, il faut faire comme c'était, avant les 10 derniers jours?

 

Cheikh :

 

Oui.

 

(*) Au sujet de sa parole : "Bonne innovation", celle-ci est dite au sens linguistique et non pas au sens religieux car en Islam toute innovation est égarement et tout égarement mènent au feu de l'Enfer et il n'y a qu'une seule catégorie d'innovation et elle est haram.

 

Traduit par Hishâm Ibn Mu`âdh Ibn El Huseyn Al Chaouia 

copié de twitter.com/HishamIbnMuadh

 

 على تقسيم قيام الليل في العشر الآواخر بين تراويح وتهجد-صوتي ومفرغ

السائل: ما يحدث الآن يا شيخ في رمضان في العشر الآواخر يقسمون الصلاة صلاة القيام في أول الليل وفي آخره وأصبح هذا يعني نظام دائم؟

العلامة الألباني: بدعة

السائل: كيف يكون يعني أردنا أن نقيم السنة ونخفف عن الناس فكيف نفعل؟

العلامة الألباني: تُبَكِّرُونَ كما قال عمر والتي يؤخرونها أفضل، يعني هو أمر أُبي بن كعب

أن يقيم صلاة القيام بالناس بعد صلاة العشاء، ففعل و لما خرج يتحسس قال نعمت البدعة هذه والتي ينامون عنها أفضل

السائل: يعني يبقى الحال على ما هو قبل العشر؟

العلامة الألباني: إي نعم

المرجع: سلسلة الهدى والنور

 الفتوى : 1

 الشريط : 719

 الدقيقة: 00:39:51

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 23:33
Le rattrapage des jours de Ramadan

-D'après Abou Salama, 'Aicha (qu'Allah l'agrée) a dit:

 

« Il m'arrivait d'avoir des jours de Ramadan que je ne pouvais rattraper que durant Cha'ban (*) ».

Yahya a dit :

"À cause du fait qu'elle était occupée par le Messager d'Allah (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui)."

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1950 et Mouslim dans son Sahih n°1146)

 

-Et dans une version rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1146, 'Aicha (qu'Allah l'agrée) a dit:

 

« Il arrivait à l'une d'entre nous de ne pas jeûner à l'époque du Messager d'Allah (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) et elle ne pouvait rattraper avec le Messager d'Allah (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) jusqu'à ce que vienne le mois de Cha'ban ».

 

(*) Cha'ban est le mois qui précède Ramadan, ainsi le sens est qu'elle a rattrapé les jours manqués durant le mois qui précède le Ramadan suivant.

 

عن أبي سلمة ، قالت عائشة رضي الله عنها

كان يكون عليّ الصيام من رمضان فما أستطيع أن أقضيه إلاّ في شعبان

قال يحيى : الشغل من النبي صلى الله عليه و سلم 

(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٩٥٠ و مسلم في صحيحه رقم ١١٤٦)

 

و في رواية قالت عائشة رضي الله عنها

 إن كانت إحدانا لتفطر في زمان رسول الله صلى الله عليه و سلم فما تقدر على أن تقضيه مع رسول الله صلى الله عليه و سلم حتى يأتي شعبان 

(رواه مسلم في صحيحه رقم ١١٤٦)

page divider by lithiumharddrive

-Il faut s'empresser de rattraper les jours manqués de Ramadan après le 'id pour celui qui en a la capacité

 

L'imam Zayn Ibn Al Mounayir (mort en 683) a dit:

 

« Ce qui est apparent dans ce qu'a fait 'Aicha (qu'Allah l'agrée) montre qu'elle se serait empressé de rattraper si le fait qu'elle soit occupé ne l'avait pas empêché.

Ainsi cela montre qu'il ne convient pas que celui qui n'a pas d'excuse retarde le rattrapage des jours manqués ».

(Voir Fath Al Bari 4/189).

 

Les savants sont tous d'accord sur le fait qu'il est meilleur de rattraper les jours manqués de Ramadan tout de suite après le 'id et certains voient même que ceci est obligatoire.

(voir par exemple Al Mouhala de l'imam Ibn Hazm vol 6 p 260 et Tamam Al Mina de cheikh Albani p 421)

 

-Il n'est pas permis de retarder le rattrapage des jours manqués jusqu'à l'entrée du Ramadan suivant sans excuse (comme la maladie ou le voyage...).

 

L'imam Ibn Hajar (mort en 852) a dit dans Fath Al Bari 4/189:

 

« Nous pouvons tirer du fait que 'Aicha (qu'Allah l'agrée) s’efforçait à rattraper durant Cha'ban qu'il n'est pas permis de retarder le rattrapage jusqu'à ce que rentre un autre Ramadan ».

 

-Il n'est pas permis de rompre le jeûne durant une journée de rattrapage à l'inverse du jeûne surérogatoire.

 

D'après Oum Hani (qu'Allah l'agrée):

 

"J'étais assise auprès du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) lorsqu'on lui a apporté une boisson dont il a bu. Ensuite il me l'a passé et j'ai bu.

Alors j'ai dit: j'ai fait un péché, demande pardon pour moi !

Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Qu'y a t-il ? ».

J'ai dit: j'étais en train de jeûner et j'ai rompu mon jeûne.

Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Est-ce que c'était un jour que tu rattrapais ? ».

J'ai dit: Non.

Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Cela ne te nuira pas »."

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°731 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

 

Et dans la version rapportée par Abou Daoud n°2456, le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:

 

« Cela ne te nuira pas si c'est un jeûne surérogatoire ».

 

عن أم هانئ رضي الله عنها

كنت قاعدة عند النبي صلى الله عليه وسلم ، فأتي بشراب شرب منه ، ثم ناولني فشربت منه ، فقلت إني أذنبت ، فاستغفر لي فقال وما ذاك ؟ قالت : كنت صائمة فأفطرت ، فقال : أمن قضاء كنت تقضينه ؟ قالت : لا ، قال : فلا يضرك

(رواه الترمذي في سننه رقم ٧٣١ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

 

و في رواية

فلا يضرك إن كان تطوعاً

(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٤٥٦ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 23:27
Quels sont les signes de la nuit du destin ? (audio)

 

Si un homme venait à dire : «[La nuit du destin] a-t-elle des signes ?».

Nous répondons : «Oui, elle a des signes qui apparaissent lors de la nuit et d'autres qui apparaissent après.».

 

Quant aux signes qui apparaissent lors de la nuit : 

 

Le fort éclairage et la forte lumière durant cette nuit. Et ce signe là n'est pas perceptible à notre époque sauf pour celui qui est en campagne loin des lumières.


La quiétude du cœur et l’épanouissement du croyant, il ressent un bien-être, une quiétude et un épanouissement durant cette nuit bien plus que durant les autres nuits.
 

Il est dit que les vents sont sans agitation, c’est à dire qu'ils sont sans rafales et non tempétueux, le temps est donc adéquat.
 

Allah peut montrer à l’homme en rêve la nuit [du destin] comme cela est arrivé à certains Compagnons.
 

L’homme ressent un plaisir pour la prière de nuit durant cette nuit bien plus que durant les autres.

 

Quant aux signes postérieurs : 

 

Le soleil se lève au matin sans que ses rayons soient clairs contrairement aux autres jours.
 

Quant à ce qui est cité de la part de certains savants concernant la diminution ou l’absence des aboiements de chiens, alors ceci n’est pas toujours vrai.

 

Parfois, l’homme prête attention à l’ensemble des dix dernières nuits et se rend compte que les chiens aboient et ne se taisent pas.

 

Ceci ne peut donc pas être un signe.

 

Extrait de l'explication de zad al-moustaqna' 

Traduit et publié par an-nassiha.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 23:05
De l’empressement à rompre le jeûne

000-copie-2

 

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: 

 

« La religion ne cessera d'être apparente tant que les gens hâteront la rupture du jeûne car certes les juifs et les chrétiens la retardent ».

(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1075)

 

عن أبي هريرة رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال

لا يزال الدين ظاهرا ما عجل الناس الفطر لان اليهود والنصارى يؤخرون

(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٠٧٥)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام