271 articles avec medecine prophetique - exorcisme الطب النبوي

Sommaire : الطب النبوي والرقية الشرعية - Médecine prophétique, exorcisme légal

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

Que toute personne malade écoute ceci ! (audio-vidéo)

Toucher le front ou la main du malade fébrile (audio)

La visite des malades (audio)

L'islâm, une religion qui préserve la santé (audio-vidéo)

Avoir recours à un magnétiseur (audio-vidéo)

Utiliser les somnifères et les calmants

Quand je suis malade, c’est Lui qui me guérit

Avis religieux sur la prothèse dentaire

Lors de la lecture ma poitrine est oppressée quelle est la solution à ce problème ?

Qui est Ibn Sina (ابن سينا) connu en France sous le nom d'Avicenne ?

Mettre du sel aux 4 coins de la maison contre les djinns (vidéo)

Le jugement relatif au fait de se soigner chez un psychologue (vidéo)

Que faire des membres amputés de l'homme ?

Quel comportement à adopter face à un homme maintenu en vie par des machines (audio)

La paralysie du sommeil : Al-jâthoum - الجاثوم (vidéo)

Les erreurs médicales

La purification et la prière du malade (dossier)

La manière de patienter face à la maladie ! (audio)

La visite des malades

La personne anesthésiée doit faire les prières ratées

Lorsque le serviteur tombe malade

Le jeûne thérapeutique

L’hygiène bucco-dentaire

La vitamine D

Que faire pendant la visite du malade ?

La cure de l'épilepsie

Eviter la jalousie et en protéger sa famille

Conseils pour l’hiver

Se faire soigner

Don du sang

Don du sang aux mécréants (vidéo)

Le don de sang (audio)

"...La terre de notre pays et la salive de l'un de nous, guériront notre malade..."

Le remède pratiqué par le Prophète صلى الله عليه وسلم pour la maladie se présente sous trois formes

Les tristesses des malades

Bonne annonce aux malades

La cure de la migraine

Le sommeil et l'éveil

L'épreuve de la maladie

L'épreuve de la maladie (dossier)

La contagion

« Allâh n’a pas fait descendre une maladie sans avoir descendu son remède »

Est-il permis de rendre visite à un chrétien s’il est malade ? (audio)

La manière de patienter face à la maladie (audio)

Acheter des fleurs pour les offrir aux malades

Ô fils d'Adam ! Je suis tombé malade et tu ne m'as pas rendu visite...

Le malheur qui touche l'homme dans sa propre personne

La dissection des cadavres par les étudiants en médecine

La vaccination avant la maladie 

Le recours à l’euthanasie pour abréger les souffrances d’un malade incurable

Etudes de gynécologie pour des hommes

Le mérite de la visite des malades​

Partager cet article

Sommaire : Épidémie, pandémie et Coronavirus - فيروس كورونا

Publié le par 3ilm.char3i

 

Les plus grandes causes qui ont influé dans l'augmentation des cas de coronavirus

Le contexte du coronavirus n’a pas changé

La prise de précautions vis-à-vis du coronavirus ne doit pas évoluer en une peur maladive !

Le comportement à adopter face à l'épidémie de coronavirus (audio-vidéo)

Exploiter la situation sanitaire pour augmenter les prix des masques et autres produits médicaux (audio-vidéo)

6 fondements du Coran qu'il est obligatoire de mettre en pratique pour l'indigence (appauvrissement) envers Allâh lorsqu'Il envoie Son châtiment

Se gargariser le matin à jeun et avant de dormir

«Gloire et Pureté à Celui qui a créé le corona et l’a envoyé» - سبحان خالق كورونا ومرسله

Parmi les causes de la propagation des épidémies dangereuses

Conseil au sujet du coronavirus (2019-nCoV)

Il est obligatoire au croyant de rester chez lui afin de se préserver du coronavirus

Ne nous étonnons pas que les troubles déferlent aujourd’hui sur les musulmans ! (audio-vidéo)

Le virus corona n'est pas venu tuer et exterminer, mais plutôt pour faire vivre

Optimisme et confiance en Allâh, sans laxisme ni faux-semblant

Saisir cette occasion en multipliant le jeûne

10 recommandations pour se prémunir de l'épidémie - عشر وصايا للوقاية من الوباء (dossier)

Le coronavirus restera un sujet de rigolade jusqu’à ce qu’un être cher soit touché !

Quelques remarques et directives à propos du Coronavirus (audio)

Le fait de repousser la nuisance est prioritaire au fait d'obtenir un profit

Effectuer une prière spéciale ou une invocation spécifique avec l'intention de repousser la maladie du Coronavirus (audio)

Coronavirus : Te fait-il peur ? (audio-vidéo)

Diffuser des poèmes plaintifs et mélancoliques accompagnés d'images de la grande mosquée de La Mecque déserte suite à sa désinfection face à l'épidémie de coronavirus

Quelques observations à propos du Coronavirus (audio)

Coronavirus (audio-vidéo)

Parmi les causes de protection face aux maladies (audio)

Est-ce que le Coronavirus prend le même jugement que la peste ? (audio)

La peste (ou toute épidémie mortelle) est un châtiment envoyé par Allâh mais c'est une miséricorde pour le croyant (audio)

A propos du Coronavirus

Quelques réflexions et conseils au sujet du Coronavirus

Partager cet article

Sommaire : Médecine prophétique et autres remèdes naturels

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

Partager cet article

Sommaire : الرقية الشرعية - L’exorcisme légiféré

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

L’exorcisme légiféré - الرقية الشرعية

Parmi les invocations à prononcer lors de la rouqia... (exorcisme)

Me faire roqyah moi-même alors que je suis pécheur et que ma foi est faible ou la demander à plus pieux que moi ? (audio)

Roqya, hypnose, spiritisme et demander l’aide des djinns (audio-vidéo)

Le raqui (exorciste) qui touche la femme pendant la lecture (du coran)

Exorciser les animaux et les objets inanimés (vidéo)

Il n’est pas permis de s’ériger en raqiy (celui qui fait la rouqya)

L’exorcisme légiféré (Rouqiya) réalisé en groupe en utilisant le microphone (audio)

Est-il confirmé dans la sunna que le coran brûle les djinns ? (audio-vidéo)

Utilisation de certains objets dans la roqya, puis injecter des piqûres et ajouter du parfum à l'eau

Caractéristiques de la roqya légiférée et erreurs des exorcistes (audio en arabe)

Les conditions à l’application de l’exorcisme

Est-il permis de faire roqya à un groupe de femmes ? (vidéo)

L'encens dans la rouqiya (audio)

La roqiya légiférée

Recourir à une ruqya par un enregistrement audio ?

Frapper et étrangler pendant l'exorcisme (audio)

Interroger le djinn lors d'une séance de roqya (audio)

La méthode pour soigner une personne possédée par un djinn (audio en arabe)

La rouqya à travers une cassette (vidéo)

Mettre en marche des cassettes de récitation du coran auprès du malade

Est-ce que écouter un enregistrement de la sourate Al-Baqara suffit pour empêcher satan de rentrer dans la maison (selon le hadith) ?

L'ouverture de cliniques spécialisées dans la roqiya (audio)

La roqiya business et les charlatans (audio)

Recevoir une récompense pour la récitation du coran à la faveur des malades

Conseils avant de se rendre chez une personne pour une séance de roquia

Lire du coran sur de l'eau pour lutter contre les douleurs physiques

Les expérimentations ont-elles une place dans la roqia ?

La roqiya par téléphone ?

La rouqya contredit-elle le fait de s’en remettre à Allah (التوكل على الله -  at-tawakul) ?

Rouqya et salaire

L'eau coranisée dans les lieux d'aisances

La méthode qui permet de traiter la magie

Est-il possible de faire rouqiya sur une personne qui ne prie pas ?

La lecture du coran dans un verre d'eau

Roqya, a-t-on le droit de taper le malade lors de la séance ?

Le remède de tous les maux par la « rouqiya » divine

La différence entre la conjuration interdite et la licite

Questions importantes autour de la rouqya (dossier)

Brûler la femme possédée ?

La rouqya char3ia (L’exorcisme légiféré) et le traitement par le Coran 

Exorciser en usant du sel

Le jugement sur le fait d'utiliser le gros sel et la pierre d’alun comme remède contre la sorcellerie, la possession, le mauvais oeil (audio)

Partager cet article

Les plus grandes causes qui ont influé dans l'augmentation des cas de coronavirus

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les plus grandes causes qui ont influé dans l'augmentation des cas de coronavirus

Parmi les choses qui angoissent les gens doués de raison : il y a ce qui a été constaté comme augmentation des cas de coronavirus, en particulier chez les personnes âgées.

 

Et les plus grandes causes qui ont influé dans cette augmentation, par la volonté d'Allâh, sont au nombre de trois :

 

La première cause : Ce que propagent certaines personnes faibles d'esprit ou malintentionnées en prétendant que ce virus n'existe pas en réalité et que ce n'est qu'un complot.

 

Ceci est un déni de la réalité des choses ; car ce virus a touché la terre entière et énormément de personnes en sont mortes.

 

Et malheureusement, certaines personnes raisonnables les croient voire les aident à propager ce mensonge.

 

La deuxième cause : Ce que propagent certaines personnes en disant que ce virus n'est pas dangereux et qu'il est juste comme un rhume ou une autre maladie semblable.

 

Et il est impératif de :

 

Ne pas croire ces informations mensongères.

 

Ne pas contribuer à leur propagation.

 

Prendre les informations des institutions spécialisées et fiables.

 

Respecter scrupuleusement les mesures de prévention et de protection sanitaire qui sont données par celles-ci.

 

La troisième cause : L'insouciance chez certaines personnes et le fait qu'elles ne se rendent pas compte de leur responsabilité.

 

Et ce qui est obligatoire d'un point de vue religieux c'est de respecter scrupuleusement toutes les mesures de prévention et de protection sanitaire :

 

Par obéissance à Allâh, à Son Messager puis aux dirigeants.

 

Et pour éviter de causer du tort et de nuire aux musulmans et aux musulmanes car cela fait parti des grands péchés.

 

Et aussi parce que certaines obligations religieuses ne peuvent pas être accomplies si ce n'est par le respect des mesures de prévention et de protection sanitaire et toute obligation religieuse qui ne peut être accomplie que par l'intermédiaire d'une chose en particulier, alors cette dernière devient également obligatoire.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh @solyman24 - @solyman24 - @solyman24 le 09/06/2020

Traduit par Mâhî Bâyân

Publié par 3ilmchar3i.net

 مما يقلق العقلاء ما يلحظ من تنامي الإصابات بفيروس كورونا لا سيما بين كبار السن

 و أعظم الأسباب المؤثرة في ذلك بإذن الله ثلاثة

1)- الأول : ما ينشره بعض من ضعفت عقولهم أو ساءت قصودهم من أن هذا الفيروس لا وجود له و أنه مؤامرة

 و هذه مكابرة للواقع فقد عم هذا الفيروس الأرض و ماتت به أعداد كبيرة

 ومن أسف أن بعض العقلاء يصدقونهم و ربما يساعدونهم في نشر هذا الكذب

2)- و السبب الثاني : ما ينشره بعضهم من أن هذا الفيروس ليس خطيرا و أنه كالزكام و نحوه

 و الواجب
عدم تصديق هذه الأكاذيب
و عدم الإسهام في نشرها
و أخذ المعلومات من جهات الاختصاص الموثوقة
و التزام الاحترازات الوقائية التي توجه بها

 السبب الثالث : عدم المبالاة عند بعض الناس و عدم شعورهم بالمسؤولية

 و الواجب شرعا التزام جميع الإجراءات الاحترازية
 طاعة لله و لرسوله ثم لولاة الأمر
و اجتنابا للأذية و الإضرار بالمؤمنين و المؤمنات الذي هو من كبائر الذنوب
و لأنه لا يتم القيام ببعض الواجبات إلا بذلك و ما لا يتم الواجب إلا به واجب

  المترجم : ماحي بايان
  تاريخ التغريدات : 2020/06/09

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Les bienfaits de la graine de nigelle - الحبة السوداء

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les bienfaits de la graine de nigelle - الحبة السوداء

D'après le hadith de Abu Salamah, Abu Hurayrah رضي الله عنه rapporte que le Prophète ‎صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Prenez cette graine de nigelle (litt : graine noire) car elle contient une guérison pour toute maladie, sauf la mort».

Al-Bukhâri (5688) et Muslim (2215)

 

La graine noire est la nigelle (As-Shûnîz) dans la langue des perses, le cumin noir, on la nomme également cumin indien. Al-Harbi rapporte d'après Al-Hassan que cela désigne la moutarde.

 

Quant à Al-Haraway, il mentionne qu'il s'agit de la graine verte du fruit du térébinthe ; mais ce ne sont que deux prétentions, et ce qui est juste est qu'il s'agit de la nigelle.

 

Elle comporte de très nombreux bienfaits et sa parole :

 

«elle contient une guérison pour toutes maladies»

 

est semblable à la parole d'Allâh تعالى :  


‎تُدَمِّرُ كُلَّ شَىْءٍۭ بِأَمْرِ رَبِّهَا

«Détruisant tout, par ordre de son Seigneur» (Sourate Al-Ahqâf verset 25)

 

C'est-à-dire toutes choses pouvant être détruites, et ses semblables.

 

Elle est utile contre toutes les maladies froides, et aussi les maladies chaudes et sèches en amenant les forces des remèdes froids et humides, en raison de son absorption rapide si on en prend une petite quantité.

 

L'auteur Al-Qânun et d'autres ont mentionné le safran dans un cachet de camphre en raison de sa pénétration rapide et de l'apport de force, et il a des semblables que connaissent les experts du domaine.

 

On ne peut exclure l'utilité du chaud sur les maladies chaudes par nature, et tu trouves cela en de nombreux remèdes, tel que la sarcocolle (Note du webmaster : Plante résineuse autrefois utilisée en médecine pour suturer les plaies) et tout ce qu'on y ajoute en remède contre la conjonctivite, comme le sucre ou autre parmi les éléments simples et chauds.

 

La conjonctivite est un gonflement chaud à l'unanimité des médecins ; de même le souffle très chaud est utile contre la gale.


La nigelle est chaude et sèche au troisième degré, elle élimine les gonflements, fait sortir les teignes, elle est utile contre la lèpre et la fièvre qui revient tous les quatre jours et la fièvre pituitaire, elle libère les occlusions, décompose les gaz, et assèche la moiteur et l'humidité de l'estomac. Si on la broie, qu'on la pétrit avec du miel, et qu'on la boit avec de l'eau chaude, elle dissout les calculs dans les reins et la vessie, elle est diurétique, fait s'écouler les règles et le lait si on la boit plusieurs jours.

 

Si on la chauffe avec du vinaigre et qu'on l'enduit sur le ventre, elle élimine les boutons causés par la teigne.

 

Si on la pétrit avec l'eau de coloquinte fraîche ou cuite, son efficacité à extraire les vers sera plus grande, elle évacue, découpe, dissout et guérit du rhume froid, si on la broie, qu'on l'enveloppe d'un bout de tissu et qu'on la respire continuellement.

 

Son huile est utile contre les piqûres du serpent, les verrues, et les grains de beauté.

 

Si on en boit un Mithqâl avec de l'eau, elle est efficace contre l'essoufflement et la gêne respiratoire.

 

En pansement, elle est utile contre la céphalée froide.

 

Si on en trempe sept grains dans le lait d'une femme, qu'instille ensuite le malade atteint de jaunisse, cela sera très utile.

 

Si on la cuit avec du vinaigre et qu'on s'en gargarise, elle calme la douleur des dents causée par le froid ; et si on l'instille broyée par le nez, elle est utile pour évacuer le liquide accumulé dans l'œil.

 

Appliquée en pansement avec du vinaigre, elle élimine les pustules, la gale suintante, et dissout les gonflements pituitaires chroniques, ainsi que les gonflements durs.

 

Elle est également utile pour traiter la paralysie faciale, si on instille par le nez son huile ; et si on en boit d'un demi à un Mithqal, elle est utile contre la piqûre de la tarentule.

 

Si on la broie finement et qu'on la mélange avec l'huile de la graine verte et qu'on en met trois gouttes dans l'oreille, elle sera utile contre ce qu'on peut y trouver comme froid, air et occlusion.

 

Grillée et broyée finement, puis trempée dans l'huile et instillée dans le nez à une dose de trois ou quatre gouttes, elle sera utile contre le rhume qui s'accompagne de nombreux éternuements.

 

Brûlée et mélangée avec de la cire fondue avec de l'huile d'iris ou de henné, si on s'en enduit, elle est utile et élimine les lésions apparaissant sur les jambes préalablement lavées avec du vinaigre.

 

Broyée avec du vinaigre, si on s'en enduit, elle est utile et guérit la lèpre, le vitiligo noir, et l'impétigo profond.

 

Si on la broie finement et qu'on en avale une quantité de deux dirhams par jour avec de l'eau froide, cela sera très utile à celui qui est mordu par un chien enragé, avant que l'eau ne soit finie, et le malade sera préservé de la perte.

 

Si on instille son huile, elle sera utile contre l'hémiplégie et le tétanos en éliminant leurs matières.

 

Si on en fait des fumigations, elle chasse les bêtes venimeuses.

 

Si on dissout la sarcocolle dans l'eau et qu'on applique dans l'anus, puis qu'on saupoudre de nigelle, ce sera une très bonne poudre contre les hémorroïdes.

 

Ses bienfaits sont beaucoup plus nombreux encore que ce que nous avons mentionnés.

 

Si on en boit il faut seulement en prendre une quantité de deux dirhams, et certains ont prétendu que trop en consommer était mortel.

 

Tiré du livre La médecine prophétique - الطب النبوي لابن القيم

L'huile de nigelle et le siwak sont disponibles sur le site https://www.amlou.fr/

Publié par 3ilmchar3i.net

الحبة السوداء

ثبت في الصحيحين : من حديث أبي سلمة، عن أبي هريرة رضي الله عنه، أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال

عليكم بهذة الحبة السوداء، فإن فيها شفاء من كل داء إلا السام

السام : الموت - أخرجه البخاري في الطب، ومسلم في السلام

الحبة السوداء: هي الشونيز في لغة الفرس، وهي الكمون الأسود، وتسمى الكمون الهندي، قال الحربي، عن الحسن: إنها الخردل، وحكى الهروي: أنها الحبة الخضراء ثمرة البطم، وكلاهما وهم، والصواب: أنها الشونيز. وهي كثيرة المنافع جداً، وقوله

شفاء من كل داء

، مثل قوله تعالى

تُدَمِّرُ كُلَّ شَيْءٍ بِأَمْرِ رَبِّها - الأحقاف: 25

أي: كل شيء يقبل التدمير ونظائره، وهي نافعة من جميع الأمراض الباردة، وتدخل في الأمراض الحارة اليابسة بالعرض، فتوصل قوى الأدوية الباردة الرطبة إليها بسرعة تنفيذها إذا أخذ يسيرها

وقد نص صاحب (القانون) وغيره، على الزعفران في قرص الكافور لسرعة تنفيذه وإيصاله قوته، وله نظائر يعرفها حذاق الصناعة، ولا تستبعد منفعة الحار في أمراض حارة بالخاصية، فإنك تجد ذلك في أدوية كثيرة، منها: الأنزروت وما يركب معه من أدوية الرمد، كالسكر وغيره من المفردات الحارة، والرمد ورم حار باتفاق الأطباء، وكذلك نفع الكبريت الحار جداً من الجرب

والشونيز حار يابس في الثالثة، مذهب للنفخ، مخرج لحب القرع، نافع من البرص وحمى الربع، والبلغمية مفتح للسدد، ومحلل للرياح، مجفف لبلة المعدة ورطوبتها

وان دق وعجن بالعسل، وشرب بالماء الحار، أذاب الحصاة التي تكون في الكليتين والمثانة، ويدر البول والحيض واللبن إذا أديم شربه أياماً، وإن سخن بالخل، وطلي على البطن، قتل حب القرع، فإن عجن بماء الحنظل الرطب، أو المطبوخ، كان فعله في إخراج الدود أقوى، ويجلو ويقطع، ويحلل، ويشفي من الزكام البارد إذا دق وصير في خرقة، واشتم دائماً، أذهبه. ودهنه نافع لداء الحية، ومن الثآليل والخيلان، وإذا شرب منه ثقال بماء، نفع من البهر وضيق النفس، والضماد به ينفع من الصداع البارد، وإذا نقع منه سبع حبات عدداً في لبن امرأة، وسعط به صاحب اليرقان، نفعه نفعاً بليغاً

وإذا طبخ بخل، وتمضمض به، نفع من وجع الأسنان عن برد، وإذا استعط به مسحوقاً، نفع من ابتداء الماء العارض في العين، وإن ضمد به مع الخل، قلع البثور والجرب المتقرح، وحلل الأورام البلغمية المزمنة، والأورام الصلبة، وينفع من اللقوة إذا تسعط بدهنه، وإذا شرب منه مقدار نصف مثقال إلى مثقال، نفع من لسع الرتيلاء، وإن سحق ناعماً وخلط بدهن الحبة الخضراء، وقطر منه في الأذن ثلاث قطرات، نفع من البرد العارض فيها والريح والسدد. وإن قلي، ثم دق ناعماً، ثم نقع في زيت، وقطر في الأنف ثلاث قطرات أو أربع، نفع من الزكام العارض معه عطاس كثير

وإذا أحرق وخلط بشمع مذاب بدهن السوسن، أو دهن الحناء، وطلي به القروح الخارجة من الساقين بعد غسلها بالخل، نفعها وأزال القروح. وإذا سحق بخل، وطلي به البرص والبهق الأسود، والحزاز الغليظ، نفعها وأبرأها

وإذا سحق ناعماً، واستف منه كل يوم درهمين بماء بارد من عضه كلب كلب قبل أن يفرغ من الماء، نفعه نفعاً بليغاً، وأمن على نفسه من الهلاك. وإذا استعط بدهنه، نفع من الفالج والكزاز، وقطع موادهما، وإذا دخن به، طرد الهوام

وإذا أذيب الأنزروت بماء، ولطخ على داخل الحلقة، ثم ذر عليها الشونيز، كان من الذرورات الجيدة العجيبة النفع من البواسير، ومنافعه أضعاف ما ذكرنا، الشربة منه درهمان، وزعم قوم أن الإكثار منه قاتل

Cliquer pour agrandir

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Le contexte du coronavirus n’a pas changé

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le contexte du coronavirus n’a pas changé

Le contexte du coronavirus n’a pas changé.

 

Il se répand toujours, dangereux et sournois, sans traitement agréé, sans vaccin préventif.

 

Ce qui a changé, c’est plutôt que : la phase de choc psychologique a pris fin dans vos esprits, et vous avez commencé à entrer dans celle d’accoutumance psychologique.

 

J’ose espérer que vous ne vous laisserez pas duper par vos sentiments et que vous continuerez à appliquer l’ensemble des mesures protectrices dûment et intensément.

 

Retweeté par Shaykh Muhammad ibn Ghaith

Traduit la chaîne Telegram Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

تنبية " يا جماعة الخير"

وضع كورونا لم يتغير: لا يزال ينتشر

خطر ومخادع. دون دواء معتمد. دون مصل وقائي

الذي تغير هو: إنتهاء حالة الصدمة النفسية لديكم وبدأتم بالدخول بحالة "التعود" النفسي أرجو عدم الإنخداع بالمشاعر والإستمرار بالإجراءات الاحترازية كاملة والمكثفه

Le contexte du coronavirus n’a pas changé
Cliquez pour agrandir

 

Partager cet article

Comment une personne peut-elle être atteinte de possession ou de mauvais oeil ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Comment une personne peut-elle être atteinte de possession ou de mauvais oeil ? (audio)

Question :

 

Nous constatons que certaines personnes sont atteintes de possession (toucher) ou de mauvais œil alors qu’elles se protègent à travers les formules d’évocation (adhkâr) du matin et du soir.

 

Quelle est donc la règle à ce sujet ?

 

Réponse :

 

Si Allâh veut que quelque chose l’atteigne, l’individu abandonne l’évocation (dhikr) ce jour-là, il oublie ou bien il en est distrait.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

كيف يصاب الإنسان بالمس والعين ؟
السؤال : نجد أن بعض الناس يصاب بمس أو عين مع أنه يتحصن بالأذكار صباحاً ومساءًا، فما هو الضابط في ذلك ؟
الجواب : إذا أراد الله أن يصيبه شيء يتخلى عن الذكر في هذا اليوم ينساه أو يشغله عنه

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Prier dans les mosquées en laissant un espace entre chaque personne

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prier dans les mosquées en laissant un espace entre chaque personne

Au nom d'Allâh, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

La louange est à Allâh Seigneur de l'univers, et que les éloges et le salut d'Allâh soient sur notre Prophète Mohamed, sur ses suiveurs ainsi que sur l'ensemble de ses compagnons, ceci étant :

 

J'ai été questionné il y a plus de deux mois, durant le mois de Rajab, au moment, où dans ces pays, les prières étaient accomplies dans les mosquées, également au moment où les cours étaient dispensés dans la mosquée du Prophète.

 

J'ai dit :

 

"J'ai été questionné dans un cours au sujet de ce qui se produisait dans certains autres pays en ce qui concerne le fait qu'ils priaient dans les mosquées en laissant un espace d'un ou deux mètres entre une personne et une autre, en prétendant que cela les préserverait de la maladie.

 

Quel est le jugement en ce qui concerne cela ?

 

J'ai alors répondu que la prière n'était pas valide car ils sont considérés dans ce cas comme étant en prière individuelle.

 

Je veux dire par là qu'ils ressemblent à celui qui prie seul derrière le rang.

 

Certes, il a été authentifié du Messager d'Allâh, éloges et salut d'Allâh sur lui, qu'il vit un homme prier seul derrière le rang et il lui ordonna alors de recommencer (sa prière).

 

Et après la parution de l'autorisation d'accomplir la prière du vendredi et les prières en commun, d'accomplir la totalité des obligations dans les mosquées du royaume en se conformant à l'ensemble des mesures de prévention et ordonnances préventives à partir du dimanche 8/10/1441 de l'hégire.

 

Le Ministère des Affaires Islamiques a publié des directives adressées aux responsables des mosquées.

 

Parmi ces directives, il y a le fait que les prieurs doivent laisser une distance de deux mètres entre tous prieurs."

 

Je dis maintenant :

 

"Il ne convient à personne de s'appuyer sur ce que j'ai dit.

 

Plutôt, il faut s'appuyer sur ce qui est paru en provenance de la partie chargée de la fatwa dans ce cas.

 

Et je demande à Allâh 'Aza wa Jal qu'Il repousse la calamité, qu'Il enlève l'épidémie et qu'Il accorde la réussite aux musulmans, que ce soit les gouverneurs comme les gouvernés, dans ce qui procure droiture et réussite et dans tout ce dans quoi il y a le bonheur d'ici-bas et de l'au-delà, certes, Il entend et répond (exauce).

 

Et que les éloges et le salut d'Allâh soient sur notre Prophète Mohamed, sur ses suiveurs et ses compagnons."

 

'Abd al Mouhsin Ibn Hamad Al 'Abbad Al Badr - le 6/10/1441 de l'hégire.

 

Traduit par l'équipe Nour Traductions

 Publié par la chaine Telegram - Le Bien et la Piété - @albirrou_wa_attaqwa

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

Le confinement (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Le confinement (audio-vidéo)

Toute louange revient de droit à Allâh, Seul.

Et Qu'Allâh couvre d'éloges et salue celui après qui il n'y a plus de Prophète صلى الله عليه وسلم.

Ceci étant dit :

 

Parmi les moyens légiférés relevant d'une haute importance, permettant d'empêcher la propagation de la contagion et de l'épidémie, figure le confinement.

 

Quant à ce que le musulman doit faire lorsque la peste ou l'épidémie apparaissent dans un pays, le Messager صلى الله عليه وسلم l'a clairement exposé.

 

Il a été rapporté qu'Oussâmah Ibn Zayd رضي الله عنه dit : Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"La peste (at-tâ'oûn) est un châtiment qui fut envoyé sur ne partie des enfants d'Israël ou sur ceux qui étaient avec vous.

Donc, si vous entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !

Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

Unanimement authentique

 

Et ceci est confirmé par les recherches scientifiques concernant les maladies contagieuses et autres.

 

Chez eux, les discussions autour de la question du confinement sont nombreuses.

 

Ou tout ce qui s'y assimile.

 

Or, le Prophète صلى الله عليه وسلم démontra cela par l'expression la plus concise et l'explication la plus claire ; "Donc, si vous en entendez parler", c'est-à-dire cette épidémie (la peste).

 

Les savants disent :

 

"Le terme tâ'oûn (la peste) englobe toute maladie devenant épidémique."

 

Les savants ne se limitent donc pas, dans la compréhension du terme "la peste", à son sens médical, du fait qu'elle ait ses causes, ses symptômes ainsi que son traitement d'un point de vue médical.

 

(Les savants) disent donc :

 

"Cependant, cela englobe toutes maladies devenant épidémiques."

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

"Donc, si vous entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !"

 

C'est-à-dire -Qu'Allâh تبارك وتعالى t'en préserve- : Si tu te trouves en terre saine (dans laquelle les gens ne sont pas affectés), alors ne te rends pas vers une terre dans laquelle une épidémie est apparue.

 

Il dit : "Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

Et cela nous prouve que l'individu se doit de s'en remettre pleinement à Allâh تبارك وتعالى et ce, car le Prophète صلى الله عليه وسلم nous indique ici un point lié à la croyance en disant صلى الله عليه وسلم : "n'en sortez pas pour la fuir !"

 

De plus, il s'ensuit une question d'ordre médical dans la mesure où la personne peut être porteuse de la maladie tandis que les symptômes n'apparaissent pas encore sur lui.

 

Puis, ces symptômes apparaissent après un certain temps.

 

Ainsi, la personne paraît être en bonne santé, si bien qu'elle est persuadée de ne pas avoir été contaminée, alors qu'en réalité, elle l'est.

 

Elle se déplace, en conséquence, avec cette maladie en la propageant dans la société.

 

Elle peut même s'introduire dans une région indemne et y être une cause de la propagation de l'épidémie.

 

Toutefois, le Prophète صلى الله عليه وسلم renvoie cette question à la croyance saine, et au fit de s'en remettre à Allâh تبارك وتعالى.

 

"Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

Cependant, que signifie : "Placer une personne en confinement" ?

 

La réponse : Il s'agit de suivre plusieurs procédures, à savoir :

 

rester à domicile,

s'éloigner des autres,

s'assurer de l'absence de symptômes et suivre la situation de près,

prendre contact avec un médecin immédiatement après l'apparition des symptômes.

 

Quant à la recherche épidémiologique, elle propose une série de procédures adaptées afin de déterminer l'origine de la maladie et tous ls autres agents contribuant à sa propagation.

 

Ces procédures sont aussi utilisées afin de déterminer les personnes contaminées, les conditions de la propagation et la manière avec laquelle elle se propage.

 

Et ceci (la recherche épidémiologique) requiert la solidarité de tout un chacun afin de fournir dûment les informations nécessaires à l'équipe spécialisée.

 

Quant à la différence entre l'isolement (la quarantaine) et le confinement :

 

L'isolement : il s'agit de séparer la personne contaminée ou cette présumée comme telle, des personnes en bonne santé durant la période de l'épidémie, dans des locaux dont les conditions sanitaires sont appropriées, afin d'endiguer la contagion de la personne contaminée vers autrui.

 

Quant au confinement : Il s'agit de restreindre les déplacements des personnes en bonne santé, pour une période donnée, en se basant sur ce que les autorités médicales spécialisées dans le domaine préconisent.

 

L'isolement et le confinement sont considérés comme des procédures efficientes dont l'application sert à limiter la propagation de la maladie à l'ensemble des individus de la société.

 

A ce propos, l'Islam a devancé le monde lorsqu'il préconisa le confinement à ses fidèles.

 

L'isolement et le confinement représentent donc deux moyens importants pour prévenir des maladies contagieuses et épidémiques.

 

Et ce qui est voulu par le "confinement", c'est la limitation de la liberté de déplacement de tout être vivant ayant été exposé à la contagion par une maladie transmissible ; et le confiner pour une période déterminée, période équivalente à la plus longue durée nécessaire à l'incubation de cette maladie.

 

Et la durée nécessaire à l'incubation de la maladie, est la durée qui s'écoule entre la contamination par l'agent pathogène et l'apparition des symptômes de celle-ci.

 

Par conséquent, lorsque le bon état de santé d'une personne qui a été confinée est confirmé, le confinement est levé.

 

Sinon, il est placé en isolement, en raison de sa contamination.

 

Dans le passé, une partie des gens s'éloignaient déjà de celui dont il savaient qu'il avait été atteint par une maladie contagieuse ; et ceci, en vue de se préserver du risque de contagion.

 

De même, ils appréhendaient le fait d'entrer dans une région ou une zone dans laquelle une épidémie sévissait.

 

Seulement, (les règles de confinement) n'étaient pas connues, à savoir qu'il n'est pas permis à un individu en bonne santé de sortir d'une région ou d'une zone contaminée par une maladie épidémique ; car ni les agents pathogènes - qui sont les acteurs des maladies contagieuses - n'étaient pas connues, ni la période d'incubation de leurs maladies.

 

C'est pourquoi, il n'était pas notoire que celui qui avait l'air d'être en bonne santé, lorsqu'il sortait, était peut-être dans la phase d'incubation ou celle de convalescence.

 

Ou bien, qu'il était immunisé contre cette épidémie mais qui, pourtant, faisait partie des personnes portant ses bactéries ou des personnes portant des insectes qui transmettent les bactéries de cette épidémie, comme les puces contaminées par les bactéries de la peste ou les poux qui portent des bactéries du typhus.

 

Tout cela n'était pas connu.

 

Et malgré cela, le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a éclairé, à travers la lumière prophétique, la voie de la prévention et la solution du confinement, bien avant la découverte des bactéries et des périodes d'incubation des maladies contagieuses et épidémiques, d'une durée équivalente à 12 siècles et quelques.

 

et cela, lorsqu'il interdit de se rendre dans une zone touchée par l'épidémie, et de sortir de celle-ci.

 

Ainsi, pas d'entrée, afin que la personne qui y entrerait ne s'expose au risque de la contagion.

 

Et pas de sortie en la fuyant, de crainte que la personne qui paraît être en bonne santé, soit un intermédiaire menant à la transmission de l'épidémie vers une autre région.

 

Al-Boukhâri rapporte dans son sahîh et Mouslim également dans son sahîh, d'après la narration de Habîb Ibn Thâbit qui a dit : J'ai entendu Ibrâhîm Ibn Abi Waqqâs dire : J'ai entendu Oussâmah Ibn Zayd rapporter à Sa'd, d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم qui a dit :

 

"Si vous entendez parler de la peste (Tâ'oûn) dans une contrée, ne vous y rendez pas, et si elle sévit dans uns contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas."

 

Je dis alors : Tu l'as entendu relater ce propos à Sa'd sans que celui-ci ne les désapprouve ?

 

Il dit : "Oui".

 

Et Al-Boukhâri et Mouslim rapportent (un hadith), d'après une narration de Âmir Ibn S'ad Ibn Abi Waqqa rapportant de son père qu'il entendait questionner Oussâma ibn zayd : Qu'as-tu entendu de la part du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم concernant la peste (Tâ'oûn) ?

 

Oussâma dit alors : Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"La peste (Tâ'oûn) est un tourment -ou un châtiment- qui fut envoyé sur une partie des enfants d'Israël ou sur ceux qui étaient avant vous.

Ainsi, si vous en entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !

Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

Pareillement, il a été rapporté d'après une narration de 'Abd Allâh ibn Rabî'ah que Omar رضي الله عنه sortit vers le Châm.

Lorsqu'il vint à Sargh, la nouvelle de l'apparition de l'épidémie au Châm lui parvint.

 

'Abd Ar-Rahman ibn 'Awf l'informa alors que le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم dit :

 

"Ainsi, si vous en entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !

Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

Omar ibn Al-Khattâb رضي الله عنه rebroussa alors chemin.

 

Sargh est un village situé à l'extrémité du Châm aux abords du Hijâz (péninsule arabique), et c'est un terme (Sargh) qui peut être variable ou invariable.

 

Par ailleurs, les recueils de hadiths mentionnent que cette épidémie qui est survenue au Châm, à l'époque de Omar ibn Al-Khattâb رضي الله عنه était la peste.

 

Elle a été appelée la peste de 'Amawâs (Emaüs), et eut lieu en l'an 18 de la hijrah (l'émigration).

 

Al-Boukhâri et Mouslim ont rapporté le détail de l'histoire suivant la narration de 'Abd Allâh ibn Abbâs رضي الله عنه, relatant que :

 

Omar ibn Al-Khattâb رضي الله عنه, sortit en direction du Châm, jusqu'à parvenir à Sargh, les dirigeants des forces armées vinrent alors à sa rencontre, à savoir Abou 'Ubaydah ibn Al-Jarrâh et ses compagnons.

 

Ils l'informèrent qu'une épidémie sévissait sur la région du Châm.

 

Ibn Abbâs dit : Omar dit alors : "Convoque-moi les premiers mouhâjiroûnes (émigrés)."

 

(Ibn Abbâs) les convoqua donc et (Omar) les consulta.

 

Il les informa de l'épidémie qui sévissait au Châm.

 

"Tu es, certes, sorti (de Medine) avec un objectif, et nous ne sommes pas d'avis que tu y renonces".

 

Et d'autres affirmèrent : "Il y a, à tes côtés, les meilleurs des gens et les Compagnons du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم, et nous ne sommes pas d'avis que tu les entraînes dans cette épidémie."

 

Omar dit alors : "Disposez !"

Puis, il dit : "Convoquez-moi les ansars (les gens de Medine qui ont soutenu le Prophète صلى الله عليه وسلم)."

Ce que je fis et il les consulta.

Ils empruntèrent la voie des émigrés : Ils divergèrent comme eux.

 

Omar dit alors : "Disposez !"

Puis, il dit : "Convoquez-moi ceux qui sont présents ici comme notables de Qouraysh, ceux ayant émigré après la conquête de La Mecque".

Ce que je fis.

Personne ne divergea parmi eux, pas même deux personnes et ils dirent (d'un seul homme) : "Nous sommes d'avis que tu retournes avec les gens et que tu ne les entraînes pas dans cette épidémie."

 

Omar annonça alors aux gens : "Je prends la route au matin, faites donc de même."

 

Ce à quoi Abou 'Ubaydah ibn Al-Jarrâh dit : "Est-ce en voulant fuir le décret d'Allâh ?"

 

Omar de répliquer : "Si quelqu'un d'autre que toi avait dit cela Ô Abou 'Ubaydah...

Oui ! Nous fuyons du décret d'Allâh vers un autre décret d'Allâh.

Vois-tu si tu possédais des chameaux descendus dans une vallée ayant deux versants, l'un d'entre eux fertile et l'autre aride.

Si tu les faisais paître sur la terre fertile, n'agirais-tu pas selon le décret d'Allâh ?

Et si tu les faisais paître sur la terre aride, n'agirais-tu pas selon le décret d'Allâh ?"

 

(Ibn Abbâs) dit : Vint alors 'Abd Ar-Rahman ibn 'Awf qui s'était absenté pour quelque besoin et dit : "Je sais quelque chose concernant cette affaire."

 

J'ai entendu le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم dire : 

 

"Ainsi, si vous en entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !

Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

(Ibn Abbâs) dit : Omar loua alors Allâh, Puis, il sen alla."

 

Ces nobles hadiths prouvent que le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a posé les fondements du confinement dans la lutte contre les épidémies ; et cela, à travers ce qui est en accord avec les vérités scientifiques e la médecine et avec l'hygiène, et ce en dépit des moyens techniques qui existaient à son époque صلى الله عليه وسلم.

 

Puis, après que les bactéries présentes dans les maladies contagieuses aient été connues, de même que la période d'incubation de chaque maladie, les moyens de les identifier, les modalités de contagion et la propagation des épidémies ; et après que les vaccins préventifs contre certaines maladies aient aussi été connus, ainsi que leur capacité d'immunisation et leur période d'efficacité ; après que tout cela ait été connu, la durée de l’isolement et celle du confinement ont pu être définies, par rapport à chaque maladie épidémique.

 

De plus, on a pu définir les personnes concernées par l'isolement et celles concernées par le confinement et ses particularités.

 

Toujours est-il que, sans les moyens scientifiques modernes, il est impératif que le confinement inclut un nombre de personnes plus conséquent et une parcelle de terre plus vaste comme cela a été indiqué par notre éminent Messager صلى الله عليه وسلم dans ses instructions concernant la peste et les épidémies.

 

Le confinement prescrit par l'Islam veut, à travers l'interdiction de sortir de la zone d'épidémie, la protection des zones indemnes contre le déploiement de l'épidémie, de peur que les personnes quittant les zones épidémiques paraissent en bonne santé, alors qu'ils font partie de ceux qui portent les bactéries de l'épidémie ou de ceux qui portent des nsectes portant des bactéries.

 

et cette interdiction ne signifie pas l'abandon des musulmans comme des proies potentielles à la contamination.

 

En effet, l'Islam les appelle à suivre les règles de propreté et de purification, et à s'éloigner des personnes ayant contracté une maladie contagieuse et transmissible.

 

Toutefois, la personne peu s'interroger, en se disant : "Après que tout ait été découvert au sujet de la peste et que les principes de l'isolement et du confinement aient été établis, peut-on considérer comme une désertion : la sortie d'une personne permise par les autorités sanitaires qui ont permis cela, en se basant sur les règles sanitaires ?"

 

La réponse est non.

 

D'ailleurs, An-Nawâwî رحمه الله a dit, dans son commentaire du sahîh Mouslim, concernant ces hadiths :

 

"L'interdiction de se rendre dans une région (touchée par) la peste et l'interdiction d'en sortir pour la fuir.

Quant à sortir pour une raison occasionnelle, il n'y a pas de mal à cela.

Et ce que nous avons mentionné ici (c'est An-Nawâwî رحمه الله qui parle ) : C'est notre avis - c'est-à-dire l'avis des châfi'ites- et c'est l'avis de la majeure partie (des savants)."

Al-Qâdî a dit : "C'est l'avis de la plupart (des savants)."

 

An-Nawâwî رحمه الله poursuit :

 

"Les savants ont dit : et le sens de ces propos est proche de la parole (du Prophète) صلى الله عليه وسلم :

"N'espérez pas rencontrer l'ennemi et demandez à Allâh de vous en préserver.

Et si vous le rencontrez, alors soyez endurants.""

 

Et le hadith contient une preuve quant au fait de se prémunir de toute chose qui fait l'objet d'aversion ainsi que des causes y menant.

 

Et le hadith contient aussi une preuve concernant le fait de se soumettre au décret d'Allâh lorsque les fléaux surviennent.

 

Nous demandons à Allâh de nous préserver de tout mal et de nous maintenir en bonne santé !

 

Parmi les personnes ayant contracté une maladie épidémique, il est probable qu'un bon nombre en viennent à la dissimuler, eux ainsi que leurs proches.

 

Et ils évitent d'informer les autorités responsables voulant, par cela, se soustraire à l'isolement et au confinement.

 

C'est pourquoi, l'Islam a fait du musulman quelqu'un qui fait son examen de conscience et se surveille.

 

Et il a exigé de lui qu'il s'en tienne aux principes d'hygiène.

 

C'est ainsi qu'il l'a incité à l'obéissance et l'a mis en garde contre la désobéissance.

 

Et il gratifie, en conséquence, de la récompense du soldat qui surveille l'ennemi dans le sentier d'Allâh, celui qui se conforme au confinement tout en agréant cela, et en sort pas de la contrée ou de la zone touchée par l'épidémie.

 

Et il gratifie, celui qui est contaminé et en meurt, de la récompense du martyr.

 

et on a rendu la punition de celui qui se dérobe à l'isolement et au confinement semblable à la punition de celui qui déserte la guerre sainte.

 

Et cela est très clair dans le hadith précédemment cité sur la description de la peste, si bien que le Prophète صلى الله عليه وسلم dit en décrivant la peste : 

 

"C'est une maladie similaire à celle qui affecte le ventre des chameaux.

Celui qui demeure dans une contrée où elle sévit obtiendra la récompense d'un martyr et celui qui l'a fuit aura commis un péché aussi grave que celui qui fuit devant l'ennemi sur un champ de bataille."

 

Et il dit صلى الله عليه وسلم : 

 

"Et la peste octroie à tout musulman (mort par sa cause) le rang de martyr."

recueilli par Ahmed et autre, avec une chaîne de transmission authentique.

 

Et le rang de martyr a été accordé en Islam, en premier lieu à celui qui est tué en luttant dans le sentier d'Allâh تبارك وتعالى. Et cela représente le plus haut de gré du martyr.

 

Vient ensuite celui qui est assassiné en défendant sa personne ou ses biens, puis celui qui est assassiné en aynt été victime d'une injustice ou d'une agression, puis celui qui meurt de la noyade, au cours d'un incendie ou ayant été affecté par la peste.

 

Tout ceci, à condition que la personne n'ait pas eu comme intention de se suicider et de se donner la mort, avant que celle-ci, ne l'atteigne.

 

Par conséquent, l'ambiguïté consistant à se laisser aller, en vue de contracter (cette maladie) jusqu'à en mourir, convoitant par cela le rang du martyr, est irrecevable pour la personne douée de raison.

 

L'Islam a assurément devancé le monde au regard de la science, lorsqu'il imposa le confinement et interdit de sortir de la zone touchée par l'épidémie bien des siècles avant la découverte des bactéries et la connaissance de l'utilité du confinement qui constitue une barrière empêchant la propagation de l'épidémie vers d'autres régions, zones et territoires.

 

Et bien entendu, la maladie de la peste relatée dans les hadiths prophétiques, correspond à la même maladie épidémique connue, ces jours-ci, sous cette dénomination.

 

Et à travers ce qui a précédé, il nous est confirmé que les nobles hadiths prophétiques et la médecine moderne s'accordent sur (le sujet de) l'épidémie de a peste et le reste des épidémies.

 

Il en est de même pour le reste des hadiths incontestables qui sont en accord, dans leur authenticité et leur signification, avec les vérités scientifiques incontestables.

 

Et qu'Allâh couvre d'éloges et salue notre Prophète Mohammed ainsi que sa famille et l'ensemble des compagnons.

 

Traduit et publié par la chaîne telegram - Ceci est notre croyance - @ceci_est_notre_croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>