290 articles avec medecine prophetique - exorcisme الطب النبوي

La visite des malades (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La visite des malades (audio)

Ce que l'on entend par la visite des malades, c'est le malade qui ne peut sortir, immobilisé chez lui.

 

Quant à la maladie bénigne qui n'empêche pas de sortir, elle ne nécessite pas de visite.

 

Il n'y a par ailleurs pas de différence entre la maladie physique et psychologique.

 

On le visite, de quelque nature que soit la maladie, car cela lui procure du bonheur et apporte au visiteur une récompense énorme.

 

شرح كتاب الجنائز-01

25ème minutes env

Traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Quelques remarques et directives à propos du Coronavirus (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Quelques remarques et directives à propos du Coronavirus (audio)

Fait très certainement partie de la sagesse d’Allâh envers Ses serviteurs que de les éprouver par les épidémies et maladies contagieuses à certains moments et en certains lieux, afin qu’elles soient un signe de Sa force et de Sa puissance, ainsi que de l’exécution de Son décret et de Son destin sur ceux qu’Il veut d’entre Ses serviteurs.

 

Afin également qu’elles soient un rappel pour les gens, leur remémorant leur faiblesse, leur impuissance, leur indigence et leur besoin de leur Seigneur.

 

Afin qu’elles soient en outre discriminantes, permettant de distinguer entre les adeptes du monothéisme pur qui se réfugient vers Allâh seul dans la prospérité comme l’adversité, la facilité comme la difficulté, et (entre) les adeptes du polythéisme qui invoquent leurs divinités dans le bonheur et vouent leur invocation exclusivement à Allâh dans le malheur et l’adversité, ceux à propos desquels Allâh a dit (traduction rapprochée) :

 

"Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allâh Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu'ils [Lui] donnent des associés. Qu'ils nient ce que nous leur avons donné et jouissent des biens de ce monde ! Ils sauront bientôt !" (Sourate Al-‘Ankabût versets 65-66)

 

Et afin qu’apparaisse clairement le cas de ceux qui sont encore plus ancrés dans la mécréance qu’eux, dont le cœur est plus dur encore, l’ignorance plus sévère et le polythéisme plus abject, à savoir ceux qui ne se réfugient jamais auprès d’Allâh, pas même lorsque s’abattent les tourments, mais cherchent plutôt protection, refuge et secours auprès de leurs divinités parmi les tombes, sépultures et autre mausolées, et leurs imams qui sont décédés et qui ne possèdent la faculté de faire ni le mal ni le bien pour eux-mêmes ou pour autrui.

 

Par ailleurs, parmi la sagesse des ces épidémies, il y a qu’elles peuvent être un châtiment infligé par Allâh à Ses ennemis, en guise de sanction imminente en plus de ce qu’Il leur réserve dans l’au-delà comme châtiment immense.

 

Et parmi la sagesse de ces épidémies, il y a qu’elles peuvent être une miséricorde pour les croyants, une expiation de leurs péchés, une élévation de leurs degrés, et une mort en martyr auprès de leur Seigneur.

 

Ainsi, c’est à Allâh que revient la sagesse de ce qu’Il décide et décrète, que l’on en perçoive une partie ou qu’elle nous échappe.

 

Frères en Islâm, avec cette fameuse épidémie actuelle nommée Coronavirus, nous rappelons à nous-même ainsi qu’à vous autres quelques points essentiels.

 

Premièrement :

 

Le musulman doit avoir une foi forte en le destin et le décret, étant intimement convaincu que ce qui l’a manqué ne devait pas l’atteindre et que ce qui l’a touché ne devait pas le rater, et que le terme de l’existence est délimité, les respirations décomptées, et qu’aucune âme ne mourra tant qu'elle n'a pas complété sa subsistance et son terme de vie.

 

Dès lors, si le musulman est atteint par quelque chose, qu’il ne dise pas, en se lamentant et en s’opposant au destin et au décret : "Si j’étais resté chez moi et que je n’avais pas voyagé, rien ne me serait arrivé" ou "Si je n’avais pas fréquenté untel, je n’aurais pas été contaminé".

 

En réalité, ce propos est de l’ignorance de la part de celui qui le tient et il tombe dans ce qu’a interdit Allâh dans Sa parole (traduction rapprochée) :

 

"Ô les croyants ! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent à propos de leurs frères partis en voyage ou pour combattre : «S'ils étaient chez nous, ils ne seraient pas morts, et ils n'auraient pas été tués.» Allâh en fit un sujet de regret dans leurs cœurs. C'est Allâh qui donne la vie et la mort. Et Allâh observe bien ce que vous faites." (Sourate Âl-‘Imrân verset 156)

 

Deuxièmement :

 

Le musulman doit savoir que ces virus, ces épidémies et ces maladies ne se meuvent, ne se transmettent, ni ne nuisent qui que ce soit, que par la décision d’Allâh et Son décret.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Il n’y a ni contagion, ni augure."

 

C’est-à-dire que les maladies ne sont pas contagieuses en elles-mêmes, mais qu’elles se transmettent par la décision d’Allâh et Son décret, Il en frappe qui Il veut et les écarte de qui Il veut.

 

C’est pourquoi tu vois un groupe d’individus sous le même toit, celui-ci est atteint tandis que cet autre est indemne.

 

Troisièmement :

 

Le musulman doit entreprendre les causes du salut et de la préservation, aussi bien religieuses que thérapeutiques, parmi lesquelles : éviter de voyager vers le pays foyer de l’épidémie ou de le quitter, en vertu de Sa parole صلى الله عليه وسلم :

 

"La peste est un châtiment infligé aux Enfants d'Israël ou à vos prédécesseurs.

Quand vous l'entendez sévir dans un territoire, ne vous vous y rendez pas.

Si elle se déclare dans le territoire où vous vous trouvez, n'en sortez pas pour vous enfuir."

 

Et Il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Le malade ne doit pas être amené à celui qui est en bonne santé"

 

(ndt : ou selon une autre interprétation dans le même sens : "celui qui possède des chameaux malades ne doit pas les mêler à ceux en bonne santé").

 

Quatrièmement :

 

Les citoyens et résidents de tout pays doivent observer les mesures prises par les Etats en vue d’éradiquer l’épidémie et contenir ses effets pernicieux, tant qu’elles n’induisent pas de désobéissance (à Allâh), car s’y plier aura un impact louable et des résultats souhaitables sur l’intérêt individuel et collectif.

 

Cinquièmement :

 

L’ensemble des musulmans doivent se montrer compréhensifs vis-à-vis des mesures prises par le gouvernement du serviteur des deux lieux sacrés – qu’Allâh lui accorde la réussite – à travers la suspension de l’entrée au Royaume pour l’accomplissement de la ‘Omrah et la visite de la Mosquée Prophétique, et ce de manière provisoire jusqu’à ce que qu’il n’y ait plus d’entrave, afin de préserver leur âme, leur vie et leur santé.

 

Ils doivent accueillir cette décision favorablement et s’y conformer, car le contraire conduirait à d’importants maux et de graves nuisances.

 

Craignez Allâh, et placez votre confiance en Lui.

 

Placer sa confiance en Lui suppose d’entreprendre les causes légiférées et permises, afin de se préserver des maladies avant leur apparition et de se rétablir et de retrouver la santé après en avoir été touché.

 

Parmi les causes religieuses : être assidu aux formules d’évocation du matin et du soir, lorsque l’on fait une halte quelque part, avant de dormir, boire et manger les aliments que le Prophète صلى الله عليه وسلم a incité de consommer et à propos desquels il a indiqué qu’ils comportaient une guérison de divers maux et maladies ainsi qu’une protection contre les poisons entre autres bénéfices.

 

Parmi les causes thérapeutiques : maintenir une bonne hygiène, prendre les médicaments autorisés, se faire diagnostiquer précocement en cas de doute, et d’autres choses encore préconisées par les autorités compétentes.

 

NB : L'allocution d'introduction et la conclusion du sermon (composée principalement d'invocations) n'ont pas été traduites.

 

Sur le site de Cheikh - http://www.haddady.com/19026-2/

Traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

حول فيروس كورونا تنبيهات وتوجيهات خطبة مكتوبة

إن الحمد لله نحمده ونستعينه ونستغفره ونعوذ بالله من شرور أنفسنا ومن سيئات أعمالنا من يهده الله فلا مضل له ومن يضلل فلا هادي له وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له وأشهد أن محمداً عبده ورسوله صلى الله عليه وعلى آله وصحبه وسلم تسليماً

أما بعد: فاتقوا الله عباد الله وتوبوا إليه واعتصموا به وتوكلوا عليه

 إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُتَوَكِّلِينَ

إخوة الإيمان :  إن من حكمة الله تعالى في عباده أن يبتليهم بالطواعين والأوبئة العامة في بعض الأزمنة والأمكنة  لتكون آية على قوته وقدرته، وعلى نفوذ قضائه وقدره فيمن شاء من عباده، ولتكون تذكرة للناس تذكرهم بضعفهم وعجزهم وفقرهم وحاجتهم إلى ربهم، ولتكون ممحصة مميزة بين أهل التوحيد الخالص الذين لا يفزعون إلا إلى الله في رخائهم وشدتهم وعسرهم ويسرهم وبين أهل الشرك الذين يدعون آلهتهم في الرخاء ويخلصون الدعاء لله في البأساء والضراء، الذين قال فيهم

فَإِذَا رَكِبُوا فِي الْفُلْكِ دَعَوُا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ فَلَمَّا نَجَّاهُمْ إِلَى الْبَرِّ إِذَا هُمْ يُشْرِكُونَ (65) لِيَكْفُرُوا بِمَا آتَيْنَاهُمْ وَلِيَتَمَتَّعُوا فَسَوْفَ يَعْلَمُونَ

، ولتبين حال من هو أغلظُ منهم كفرا وأقسى منهم قلبا وأعمقُ منهم جهلا وأخبث منهم شركاً وهم أولئك الذين لا يلجؤون إلى الله حتى عند نزول الكربات وإنما يعوذون ويلوذون ويستغيثون بآلهتهم من قبورٍ وأضرحةٍ ومشاهدَ، وأئمةٍ لهم قد ماتوا، لا يملكون لأنفسهم ولا لغيرهم ضراً ولا نفعاً

ومن حكمة هذه الأوبئة أنها قد تكون رجزاً وعذاباً يسلطه الله على أعدائه، عقوبةً معجلة مع ما يدّخره لهم في الآخرة من العذاب العظيم، ومن حكمة هذه الطواعين أنها قد تكون رحمة للمؤمنين وكفارة لذنوبهم ورفعة لدرجاتهم وشهادة لهم عند ربهم. فلله في كل ما يقضي ويقدر الحكمة البالغة علمنا شيئاً من تلك الحكم أم جهلناه

إخوة  الإسلام: مع هذا الوباء المعروف اليوم باسم كورونا نذكر أنفسنا وإياكم ببعض المسائل المهمة وهي كما يلي

أولا: على المسلم أن يكون عظيم الإيمان بالقضاء والقدر موقناً بأن ما أخطأه لم يكن ليصيبه وما أصابه لم يكن ليخطئه وأن الآجال محدودة والأنفاس معدودة ولن تموت نفس حتى تستكمل رزقها وأجلها فإن أصيب المسلم بشيئ فلا يقل متحسرا معترضا على القضاء والقدر لو أني قعدت في بيتي ولم أسافر لم يصبني شيء، أو لو أني لم أخالط فلاناً لم ينتقل إلي هذا المرض،  وهذا في الحقيقة جهل من قائله ووقوع فيما نهى الله عنه في قوله تعالى

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَكُونُوا كَالَّذِينَ كَفَرُوا وَقَالُوا لِإِخْوَانِهِمْ إِذَا ضَرَبُوا فِي الْأَرْضِ أَوْ كَانُوا غُزًّى لَوْ كَانُوا عِنْدَنَا مَا مَاتُوا وَمَا قُتِلُوا لِيَجْعَلَ اللَّهُ ذَلِكَ حَسْرَةً فِي قُلُوبِهِمْ وَاللَّهُ يُحْيِي وَيُمِيتُ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ

ثانياً على المسلم أن يعلم أن هذه الفيروسات والأوبئة والأمراض لا تتحرك ولا تنتقل ولا تؤذي أحداً إلا بقضاء الله وقدره قال ﷺ

لا عدوى ولا طيرة

أي أن الأمراض لا تعدي بنفسها وإنما تنتقل بقضاء الله وقدره فيصيب بها من يشاء ويصرفها عمن يشاء ولذلك ترى الجماعة في البيت الواحد وهذا مصاب وهذا معافى

ثالثاً: على المسلم أن يأخذ بأسباب السلامة والوقاية الشرعية والطبية فمن ذلك اجتناب السفر إلى بلد الوباء وكذلك اجتناب المغادرة منه لقوله ﷺ في الطاعون

الطَّاعُونُ رِجْسٌ أُرْسِلَ عَلَى طَائِفَةٍ مِنْ بَنِي إِسْرَائِيلَ، أَوْ عَلَى مَنْ كَانَ قَبْلَكُمْ، فَإِذَا سَمِعْتُمْ بِهِ بِأَرْضٍ، فَلاَ تَقْدَمُوا عَلَيْهِ، وَإِذَا وَقَعَ بِأَرْضٍ، وَأَنْتُمْ بِهَا فَلاَ تَخْرُجُوا، فِرَارًا مِنْهُ» متفق عليه

وقال ﷺ

لا يُوْرِدُ مُمْرِضٌ على مُصِح

رواه مسلم

رابعاً: على المواطنين والمقيمين في أي بلد أن يلتزموا بالإجراءات التي تتخذها الدول لمكافحة هذا الوباء وتقليص أضراره لما في التزامهم بها _ما لم تكن معصية_ من الآثار الحميدة والنتائج المرجوة لمصلحة الفرد والمجتمع

خامساً: على المسلمين جميعا أن يتفهموا الإجراءات التي اتخذتها حكومة خادم الحرمين الشريفين وفقه الله بتعليق الدخول إلى المملكة للعمرة وزيارة المسجد النبوي مؤقتاً حتى يزول العارض، حفاظاً على أرواحهم وحياتهم وصحتهم، وأن يتقبلوها بمشاعر طيبة، وأن يلتزموا بها لما في عدم الالتزام بها من المفاسد الكبيرة والأضرار الوخيمة

بارك الله لي ولكم في القرآن العظيم ونفعني وإياكم بهدي سيد المرسلين أقول هذا القول وأستغفر الله لي ولكم من كل ذنب فاستغفروه إنه هو الغفور الرحيم

الخطبة الثانية

الحمد لله على إحسانه والشكر له على توفيقه وامتنانه وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له وأشهد أن محمداً عبده ورسوله الداعي إلى رضوانه صلى الله عليه وعلى آله وصحبه ومن تبعهم بإحسان إلى يوم الدين أما بعد

فاتقوا الله عباد الله وتوكلوا عليه ومن التوكل عليه الأخذ بالأسباب المشروعة والمباحة للوقاية من الأمراض قبل وقوعها والأخذ بأسباب الشفاء والعافية بعد الإصابة بها

فمن الأسباب الشرعية المحافظةُ على أذكار الصباح والمساء والذكرِ عند النزول في مكانٍ ما، والأذكار ِالمشروعة عند النوم

وتناولُ الأطعمة والأشربة التي رغب فيها النبي ﷺ وأخبر أن فيها الشفاء من الأدواء والأمراض، والوقايةِ من السموم وغيرِ ذلك من الفوائد

ومن الأسباب الطبيّة المحافظةُ على النظافة، وتناول الأدوية المباحة، والكشف المبكر عند الاشتباه. إلى غير ذلك مما تعلن عنه الجهات المختصة

نسأل الله أن يرفع الوباء عن المسلمين وعمن في رفعه عنهم مصلحة للإسلام وأهله، كما نسأله سبحانه أن يحفظ هذه البلاد بحفظه وأن يكلأها برعايته وسائر بلاد المسلمين

اللهم أعز الإسلام والمسلمين وأذل الشرك والمشركين. اللهم آمنا في دورنا وأصلح أئمتنا وولاة أمورنا اللهم وفق إمامنا خادم الحرمين الشريفين وولي عهده الأمين إلى ما تحب وترضى وخذ بنواصيهم للبر والتقوى. اللهم منزل الكتاب ومجري السحاب وهازم الأحزاب اللهم عليك بالحوثيين وإيران اللهم اهزمهم وانصرنا عليهم إنك أنت القوي العزيز، ربنا آتنا في الدنيا حسنة وفي الآخرة حسنة وقنا عذاب النار. اللهم صلّ وسلم وبارك على نبينا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين

Cheikh 'Ali Ibn Yahya Al-Hadâdy - الشيخ علي بن يحيى الحدادي

Partager cet article

Diffuser des poèmes plaintifs et mélancoliques accompagnés d'images de la grande mosquée de La Mecque déserte suite à sa désinfection face à l'épidémie de coronavirus

Publié le par 3ilm.char3i

Diffuser des poèmes plaintifs et mélancoliques accompagnés d'images de la grande mosquée de La Mecque déserte suite à sa désinfection face à l'épidémie de coronavirus

Cheikh 'Ali Al-Hadâdy, à propos des messages récemment diffusés, reprenant des élégies accompagnées d’images du Mataf désert suite aux opérations de stérilisation destinées à préserver la vie et la santé des gens face à l’épidémie mortelle de coronavirus, soulève quelques aspects répréhensibles :

 

comme le fait qu'ils sont source de tristesse pour les Musulmans,

 

de réjouissance pour les ennemis, qu’ils peuvent être l’occasion pour les sectaires, coutumiers du fait, de critiquer une fois de plus le Royaume alors que cette décision est sage et responsable, 

 

qu’ils ne sont, pour la plupart, pas fidèles à la réalité en ne mentionnant pas - intentionnellement ou par ignorance - les horaires d’ouverture des haramayn et le maintien des prières en groupe, etc.

 

Et recommande de cesser leur diffusion. 

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @amri3232

Résumé et traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

١- (كلمة عن نشر البكائيات بسبب الإغلاق المؤقت للمطاف) الحمدلله والصلاة والسلام على رسول الله وعلى آله وصحبه ومن والاه أما بعد: فمع تداول صور المطاف وهو خال من الطائفين بسبب عمليات التعقيم والحفاظ على حياة الناس وصحتهم من انتشار وباء كورونا القاتل انتشرت كثير من الأبيات الشعرية

٢- والكتابات النثرية تضج بالأحزان والبكائيات وما شابه ذلك. ومنها ما نحا تصريحًا أو تلميحاً إلى الطعن في الدولة السعودية لاتخاذها هذا القرار الحكيم الحازم بحكم مسؤوليتها في الحفاظ على شعبها والمقيمين فيها وقاصدي بيت الله الحرام ومسجد الرسول عليه الصلاة والسلام. يتبع

٣- وبالتأمل في هذه الكتابات يتبين اشتمالها على عدد من المحاذير ، منها : أولاً: كان ينبغي أن تكون الرسائل والكتابات شعراً ونثراً في تأييد هذا الإجراء وشكر الدولة عليه وحث الناس على تقبله وتفهّم ملابساته حتى لا يكون في صدورهم حرج منه أو إساءة ظن بمن أمر به. أما البكائيات فهي

٤- أما البكائيات فهي تدخل الحزن والغم والهم على قلوب المؤمنين، وتشمت الأعداء والمغرضين، دون ثمرة دينية ولا دنيوية وقد قال تعالى (لا تحزن) وكان ﷺ يستعيذ بالله من الهم والحزن. ثانياً: أن عامة الرسائل أغفلت أن الحرمين مفتوحان من قبل صلاة الفجر بساعة إلى بعد صلاة العشاء

٥- وأن الجماعة للصلوات الخمس والجمعة قائمة فيهما والحمدلله على فضله ولطفه، وهذا الإغفال إما بسبب الجهل بحقيقة الواقع وإما عمدًا حتى لا تسكن النفوس وتطمئن وتظن خيراً. ثالثاً: استغل دعاة الفتن لا سيما من تنظيم الإخوان المسلمين ومن معهم من الأنظمة والكيانات -كما هي عادتهم-

٦- كما هي عادتهم- هذا الإجراء الشرعي العقلي للطعن في الدولة السعودية زادها الله عزاً وتمكيناً. ولا عجب في ذلك فالحسد والحقد والغل الذي في قلوبهم على التوحيد وعقيدة السلف وبالتالي على هذه الدولة السعودية التي تقوم على هذه العقيدة هو الذي يدفعهم الى التشويش والإثارة وقلب الحقائق

٧- وإظهار محاسن الدولة السعودية بمظهر الإساءة ولا سيما في عمارة الحرمين وتطويرهما وخدماتها الجليلة لزوارهما. ولو لم تتخذ الدولة هذا الإجراء وانتشر المرض بين المعتمرين لهاجموها ووصفوها باسترخاص أرواح المسلمين ونحو ذلك من التهم كما هو دأبهم.

٨- إن هذه الحملات المغرضة يجب أن نواجهها بإظهار الحق، وبالكف عن الكتابات والكلمات والمنشورات التي قد تدعم موقف العدو دون قصد. وختامًا فالذي شرع الطواف ببيته وشرع الجمعة والجماعة هو الذي شرع لنا الأخذ بالأسباب الواقية من انتشار الأوبئة والأمراض المؤذية والقاتلة.

٩- ودين الله يسر لا عسر فيه، ودين الله كما جاء بسلامة القلوب وحياتها جاء أيضًا بسلامة الأبدان وحياتها. رفع الله الغمة وكشف الكربة وأعان ولاة أمرنا وعلماءنا ورجال أمننا على ما فيه خير وصلاح البلاد والعباد والحمدلله رب العالمين

كتبه د. علي بن يحيى الحدادي

الخميس ١٠ / ٧ / ١٤٤١هـ

Cheikh 'Ali Ibn Yahya Al-Hadâdy - الشيخ علي بن يحيى الحدادي

Partager cet article

La prière en commun, la prière du vendredi et le Coronavirus ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La prière en commun, la prière du vendredi et le Coronavirus ? (audio)

Le questionneur est d'Irak et dit :

 

Qu'Allâh vous récompense et que la bénédiction d'Allâh soit sur vous.

 

Est-ce que les gens sont exemptés d'aller à la prière en commun ainsi qu'à la prière du vendredi à cause de cette maladie qui est en train de se répandre dans certains pays ?

 

Réponse :

 

Non, ils ne sont pas exemptés.

 

Les gens prient et demandent à Allâh qu'Il écarte d'eux le fléau.

 

Et il est probable que la prière fasse partie des causes écartant d'eux le fléau.

 

Question posée le jeudi 3 rajab 1441, correspondant au jeudi 27 février 2020

Traduit par Amine abou Jabir

Publié par 3ilmchar3i.net

Clarification importante

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

 Traduit et publié par la chaine Telegram - Al-۶Abbād | Fr - @alabbadfr

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

A propos du Coronavirus

Publié le par 3ilm.char3i

A propos du Coronavirus

Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

Aucun serviteur ne dit chaque matin et chaque soir :

 

بِسـمِ اللهِ الذِي لاَ يَضُـرُّ مَعَ اسْمِـهِ شَيْءٌ فِي الأَرْضِ وَلاَ فِي السَّمَـاءِ وَهُـوَ السَّمِـيعُ العَلِـيمُ

(ثلاث مرات)

 

"Par le nom d'Allâh tel qu'en compagnie de Son Nom rien sur terre ni au ciel ne peut nuire, Lui qui entend tout et sait tout." (3 fois)

 

sans qu'aucun mal ne le touche.

 

Et l'invocation en sortant de la maison :

 

بِسْمِ اللهِ، تَوَكَّلْـتُ عَلَى اللهِ وَلاَ حَوْلَ وَلاَ قُـوَّةَ إِلاَّ بِالله

 

"Au nom d'Allâh, je m'en remets à Allâh, il n'y a de force et de puissance que par Allâh."

 

Le musulman multiplie les invocations, ceci est alors une cause parmi les causes pour repousser la maladie.

 

Et il fait également les autres causes que les médecins ont mis en évidence.

 

Certes le Prophète صلى الله عليه وسلم disait :

 

اللهم إني أعوذ بك من البرص، والجنون، والجُذام، ومن سيء الأسقام

 

"Ô Allâh ! Je me réfugie auprès de Toi contre la lèpre, la folie, l'éléphantiasis et les mauvaises maladies."

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @DrDaghashAlajmi

Traduit et publié par la chaîne Telegram Minhaj An-Nubuwwah - @MinhajAnNubuwwah

قال ﷺ : ما من عبد يقول في صباح كل يوم ومساء كل ليلة

بسم الله الذي لا يضر مع اسمه شيء في الأرض ولا في السماء وهو السميع العليم

ثلاث مرات لم يضره شيء

ويقول دعاء الخروج من المنزل

بسم الله توكلت على الله ولا حول ولا قوة إلا بالله

يقال له : هديت وكفيت ووقيت

المسلم يكثر من الدعاء فهو سبب من أسباب دفع المرض ، ويبذل بقية الأسباب التي ينبه عليها الأطباء

وقد كان النبي ﷺ يقول

اللهم إني أعوذ بك من البرص ، والجنون ، والجُذام ، ومن سيء الأسقام

الجذام : مرض جلدي معد

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Daghash Al-'Ajmi - الشيخ دغش العجمي

Partager cet article

Coronavirus (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Coronavirus (audio-vidéo)

En Islam, qui est notre illustre religion, nous disposons de principes qui nous permettent de nous dispenser complètement - à condition de s'y tenir - des consignes de l'OMS et des consignes des ministères de la santé des quatre coins du globe.

 

Notre religion met à notre disposition des principes à travers lesquels Allâh - Seigneur des Mondes - nous protège face à la manière dont se propage cette épidémie.

 

En effet, notre religion nous enseigne que lorsqu'un individu souhaite faire ses besoins, il ne fait pas usage de sa main droite !

 

La main droite est réservée à la salutation, la consommation de nourriture, elle sert à réceptionner ou donner des choses...

 

En bref, elle est réservée à ces nobles actes.

 

Quant à la main gauche, elle sert au contact des différentes impuretés ou autres.

 

Nous, lorsque nous désirons nous saluer, nous ne l'accomplissons pas conformément aux enseignements de la sounnah...

 

Pourtant, si nous mettions ces derniers en pratique, Allâh nous préserverait de nombreux dangers, et ceci en vertu de ces moyens qu'Il a légiférés.

 

Les gens, en particulier les égyptiens, ont pris l’habitude, lorsque l'un d'entre eux rencontre son frère, de le prendre dans ses bras, le serrer et l'enlacer ; pouvant ainsi longuement maintenir cette position...

 

Ceci ne provient nullement de la Sounnah.

 

Cette façon de faire concerne seulement le cas d'une personne qui revient de voyage et elle ne s'exécute même pas de cette manière !

 

En effet, lorsque Jafar رضي الله عنه revient d'Abyssinie, le Prophète صلى الله عليه وسلم s'empressa de sortir à sa rencontre allant même jusqu'à laisser traîner son izaar (vêtement traditionnel arabe couvrant le bas du corps).

Il le prit dans ses bras et l'embrassa entre les deux yeux.

 

Aussi, lorsque les Compagnons رضي الله عنهم se rencontraient, ils avaient pour habitude de se serrer la main.

 

Aujourd'hui, il se peut qu'une personne en rencontre une autre cinq fois par jour , voire plus, et à chaque rencontre, il l'enlace, lui postillonne dans le visage, lui souffle dessus, lui transmettant de la sorte tout ce qu'il transporte comme maladie !

 

Cette manière d'agir ne provient nullement de la religion et est totalement étrangère à la Sounnah...

 

Attaches-y toi si tu en es capable...

 

Seulement, il s'agit là d'une habitude méprisable !

 

Elle ne fait partie de la religion ni de près, ni de loin !

 

Et les questions de ce genre sont nombreuses !

 

Lorsque tu désires boire, mets en pratique les enseignements de la Sounnah !

 

Par exemple, le Prophète صلى الله عليه وسلم n'expirait pas dans son récipient, il buvait en trois fois : il disait "Bismillâh" et buvait une première fois, sans respirer à l'intérieur du récipient, ensuite il disait "Al-hamdoulliLlâh (Louange à Allâh -Seigneur des Mondes)" ; et ensuite il répétait cette opération.

 

Et ceci car il se peut que la personne soit assoiffée et ait donc besoin de se réhydrater, rendant ainsi impossible un abreuvement en une seule fois sans expirer dans le récipient.

 

C'est pour cela qu'Allâh nous fit grâce de ce bienfait (c'est-à-dire boire à plusieurs reprises) à travers la Sounnah du Prophète صلى الله عليه وسلم -maître de tous les Prophètes-.

 

Mes bien-aimés !

 

Les questions de ce genre sont très nombreuses !

 

Si nous les mettions en pratique, qu'elles proviennent du Coran ou de la Sounnah, Allâh - Seigneur des Mondes - nous préserverait d'un aspect religieux avant même l'aspect purement mondain.

 

Et la voilà la véritable préservation !

 

De manière à ce que l'homme prenne toutes les mesures nécessaires pour protéger son coeur, que celui-ci ne soit atteint par aucun désir inhérent au Chirk !

 

Par exemple : La peur relevant du Chirk !

 

La seule véritable peur éprouvée par l'Homme ne doit être que vis-à-vis d'Allâh !

 

Quiconque parvient à rectifier ceci n'éprouvera de peur pour personne !

 

Oui, toute peur éprouvée par l'Homme pour autre qu'Allâh - Seigneur des Mondes - provient indubitablement de la présence d'une maladie dans son coeur.

 

On demanda à l'Imam Ahmad :

 

"Est-il probable que l'Homme éprouve de la peur pour un autre homme ?"

Ce à quoi il répondit :

"L'Homme n'éprouvera de la peur pour un autre homme qu'en raison d'une maladie dans son coeur."

 

Toute personne éprouvant une peur pour autre qu'Allâh ne s'explique que par la présence d'une maladie dans son coeur !

 

Aussi, toute chose prédestinée ne peut que s'exécuter, et ceci de manière inévitable !

 

Nous demandons donc à Allâh de nous protéger, de protéger notre nation ainsi que toutes les autres nations musulmanes ; et qu'Il nous guide à la Vérité et au Droit Chemin.

 

Traduit et publié par la chaîne Telegram - Ceci est notre croyance - @ceci_est_notre_croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Effectuer une prière spéciale ou une invocation spécifique avec l'intention de repousser la maladie du Coronavirus (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Effectuer une prière spéciale ou une invocation spécifique avec l'intention de repousser la maladie du Coronavirus (audio)

Cheikh Daghash Al-'Ajmi

 

Salam alaykoum wa rahmatou Allâh,

 

Il m'est parvenu aujourd'hui beaucoup de questions concernant le fait d'effectuer une prière (spéciale) ou bien une invocation (spéciale) afin de repousser la maladie du Coronavirus.

 

Je réponds donc à cela en disant que faire cela n'est pas légiféré et fait partie des innovations.

 

Ceci, car la peste est apparue à l'époque des compagnons qu'Allâh les agréés, sous le califat de 'Omar en l'an 18 de l'hégire, la peste d'Emmaüs dans la région du Sham ; Plusieurs compagnons sont décédés de cette maladie et des milliers de musulmans en sont mort dans la région du Sham et malgré cela ni 'Omar, ni aucun parmi les compagnons, n'ont appelé à effectuer une prière ou une invocation spécifique mais ils ont patienté et effectué les causes jusqu'à ce qu'Allâh repousse la maladie d'eux.

 

Il est donc obligatoire au musulman de chercher refuge auprès d'Allâh et de multiplier les invocations lors de ses prosternations s'il désire que cette maladie soit repoussée.

 

Quant au fait d'effectuer une prière spéciale ou autre cela, n'est pas légiféré, et toute innovation est un égarement.

 

Traduit par Amine abou Jabir

Publié par 3ilmchar3i.net

Jugement sur l'appel de gens à une prière de deux unités avec l'intention de repousser la maladie du Coronavirus ainsi que d'y répondre ?

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd

 

Louange à Allâh et Paix sur Ses Serviteurs qu'Il a choisis.

Et ensuite :

 

Une question m'est parvenue à propos de gens appelant les musulmans du monde entier via des messages de programmes de communication pour une prière de deux unitées à une heure précise (20h GMT heure locale et 21h heure de Paris) à partir de demain mardi (aujourd'hui 08/7/1441 ; 03/03/2020) avec l'intention de repousser la maladie du Coronavirus, et d'invoquer pour sa disparition.

 

J'ai donc dis en réponse :

 

La prière est une immense adoration, et sa référence dans sa description et son temps et ses causes doit être le Coran et la Sounnah Prophétique Authentique, et non pas l'opinion de quiconque, même si il s'agit d'un savant.

 

Et cette prière mentionnée n'est pas connue dans le Livre d'Allâh, ni dans la sounnah du Messager صلى الله عليه وسلم ni de ses compagnons, ni du reste des Pieux Prédécesseurs, ni des quatres imâms, Abi Hanîfah et Mâlik et asShâfi'y et Ahmad رحمهم الله.

 

Une épidémie s'est déclarée durant la période des Compagnons, qui est la peste, et de nombreuses créatures sont mortes par sa cause.

 

Cela n'a pas été prouvé de leur part qu'ils aient appelé à une telle prière, ni de même d'appeler à une telle campagne.

 

De nombreux textes du Prophète صلى الله عليه وسلم sont venus sur l’épidémie de la peste et d'autres (maladies) qu'elle et il n'y a pas mentionné une telle prière et n'y a pas appelé (non-plus).

 

Donc il n'est pas permis d'appeler à une telle prière ni de répondre à la campagne de ses adeptes ni de publier leurs messages appelant à cela.

 

Et Louange à Allâh si aucun Savant n'y a appelé parmi ceux qui sont enracinés et (en cela) prouvent qu'ils suivent le Livre d'Allâh et la Sounnah de Son Messager صلى الله عليه وسلم et qu'ils sont sur le chemin des Pieux Prédécesseurs.

 

Au contraire, les gens qui appellent à cela sont des gens qui ne connaissent pas la Science Légiférée.

 

Au contraire, il peuvent même être des inconnus derrière leurs écrans internet ou des gens de l'innovation qui voudraient répandre des prières innovées qui sont interdites dans les rangs des Gens de la Sounnah.

 

Et cette prière est une innovation interdite, et toute innovation est un égarement.

 

Et il est rapporté de manière Authentique du Prophète صلى الله عليه وسلم qu'il a dit :

 

"Celui qui appelle à un égarement a sur lui l'égal du péché de celui qui l'aura suivi"

 

Il est aussi rapporté de lui de manière Authentique صلى الله عليه وسلم :

 

"Toute innovation est un égarement".

 

Et également rapporté authentiquement, la parole de Ibn 'Omar رضي الله عنهما :

 

"Toute innovation est un égarement même si les gens la voit bonne".

 

Texte original posté sur le groupe officiel des étudiants du Cheikh Ussâmah AbalHârith Al-'Amri حفظه الله (dont il est l'Admin)

Le 7 Rajab 1441 Hijri / 2 mars 2020

 Traduit et publié par la chaîne Telegram Minhaj An-Nubuwwah - @MinhajAnNubuwwah

حكم دعوة الناس إلى صلاة ركعتين بنية دفع مرض كرونا، والاستجابة لدعوتهم؟

الحمد لله وسلام على عباده الذين اصطفى

وبعد

فقد جاءني سؤال
عن أقوام يدعون المسلمين في أنحاء العالم عبر رسائل برامج التواصل إلى صلاة ركعتين في الساعة (٢٠) بتوقيت جرنتش، من يوم غد الثلاثاء (٨/ رجب) (٣/ مارس) بنية دفع مرض كرونا، والدعاء بزواله

 فأجبت قائلًا

إن الصلاة عبادة عظيمة، ومرجعها في صفتها ووقتها وأسبابها إلى القرآن والسُّنة النبوية الصحيحة، وليس إلى رأي أحد، ولو كان عالمًا
وهذه الصلاة المذكورة لا تُعرف في كتاب الله، ولا في سنة رسوله صلى الله عليه وسلم، ولا عن أصحابه، ولا عن باقي السلف الصالح، ولا عن الأئمة الأربعة، أبي حنيفة ومالك والشافعي وأحمد
وقد حصل وباء يُعدِي في زمن الصحابة، وهو الطاعون، وماتت بسببه خلائق كثيرة، ولم يثبت عنهم الدعوة إلى مثل هذه الصلاة، ولا القيام بمثل هذه الحملات
وجاءت نصوص عديدة عن النبي صلى الله عليه وسلم في وباء الطاعون، وغيره، ولم يَرد فيها مثل هذه الصلاة، والدعوة إليها
وعليه
فلا يجوز الدعوة لمثل هذه الصلاة، ولا الاستجابة لحملة أهلها، ولا نشر رسائلهم في الدعوة إليها
والحمد لله إذ لم يدعو إلى ذلك عالم راسخ ثبت يسير على كتاب الله، وسنة رسوله، وطريق السلف الصالح
بل دعا إليها أناس لا يُعرفون بالعلم الشرعي، بل قد يكونوا مجاهيل خلف شاشات الإنترنت، أو أهل بدع يريدون نشر الصلوات البدعية المحرمة في صفوف أهل السُّنة
وهذه الصلاة بدعة محرمة، والبدعة ضلالة، وقد صح عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال

 من دعا إلى ضلالة كان عليه من الإثم مثل آثام من تبعه

 وصحَّ عنه أيضًا أنه قال

كل بدعة ضلالة

 وصحَّ عن ابن عمر - رضي الله عنه - أنه قال

كل بدعة ضلالة وإن رآها الناس حسنة

 وكتبه : عبد القادر الجنيد

Cheikh Âdil As-Sayed :

 

Au nom d'Allâh, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Louange à Allâh, et paix et salutation à Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

J'ai vu une invitation sur les réseaux sociaux, destinée à tous les musulmans dans différents coins du pays, à faire une prière commune de deux prosternations afin d'invoquer Allâh pour qu'Il lève l'épidémie Coronavirus sur terre.

 

La date de cet événement est fixée demain : mardi le 03 mars à 20h00.

 

Beaucoup de frères m'ont posé la question sur le statut de cette prière (si elle est légiférée ou pas), alors je dis et c'est d'Allâh d'où vient la réussite :

 

Notre sort est que, si une épreuve arrive, on la repousse par le repentir et le retour vers Allâh, en corrigeant nos situations avec un repentir sincère.

 

Chacun de nous revient à Allâh ; et qu'il regarde les péchés qu'il a commis et qu'il corrige son parcours dans sa religion, et qu'il se repente sincèrement de tout les péchés en général, et si d'autres personnes ont des droits sur nous qu'on leur rende avant que la mort nous atteigne.

 

Tout cela avec des invocations véridiques et sincères (des Dou'a) et qu'on augmente les bonnes actions pour Allâh, en faisant l'effort de chercher une solution à ce problème (cette épidémie), et que les spécialistes dans ce domaine cherchent un bon traitement, grâce à Allâh, parce que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit dans un hadith authentique :

 

"Allâh n'a pas fait descendre une maladie, sans avoir descendu en même temps son remède, l'a connu celui qui l'a connu, et l'a ignoré celui qui l'a ignoré".

 

Quant à cette invitation évoquée, je dis : elle n'est pas de la Sunnah.

 

Il s'est produit des épidémies à l'époque des compagnons et la peste s'est produite, celle qui s'est abattue sur le Sham à l'époque de Omar ibn al-Khattâb, qu'Allâh soit satisfait de lui, et nous n'avons pas entendu qu'un d'entre eux ait appelé à ces invitations.

 

Et nous savons que tout le bien réside dans le fait de suivre ceux qui suivaient la voie traditionnelle des (Salafs) et tout ce qui est mauvais se concentre dans le simple fait de suivre les innovations de ceux venus après les (Salafs) ! 

 

Donc si cette invitation était un bien, les compagnons nous auraient précédés en cela.

 

Qu'on s'arrête aux limites de notre législation et qu'on n'invente pas une nouvelle innovation.

 

Comme nous savons, l'adoration est tawqifia (Il n'est pas permis d'y ajouter quelque chose / on se réfère exclusivement aux textes) ; surtout la prière en groupe, il faut avoir un texte (une preuve) sur lequel s'appuyer.

 

Par exemple pour la prière d'éclipse solaire et lunaire : si il y a une éclipse lunaire ou solaire, Nous nous précipitons à faire la prière comme le Prophète صلى الله عليه وسلم nous a enseigné.

 

Si la terre devient morte en cas de sécheresse et que la pluie cesse de tomber du ciel, alors il nous est autorisé de faire la prière de l'istisqa et faire le dou'a ( l'invocation ) de l'istisqa.

 

Quant à fixer un rendez-vous pour la prière en commun, cela n'est pas légiféré, ni dans le Coran ni dans la Sunnah, pour ce genre d'épidémie ou autres.

 

On doit faire des dou'as (Invocations), grâce à Allâh, chacun invoque seul Allâh avec humilité, crainte et sincérité et nous multiplions les bonnes actions et les prières surérogatoires et nous invoquons notre seigneur dans nos prières.

 

Et si l'épidémie est vaste et générale, les autorités peuvent ordonner aux imams des mosquées de faire le qunût pendant les prières; cela est possible.

 

C'est ce que je vois, et Allâh est plus savant, au sujet du qunût; dans ce cas d'épidémie c'est autorisé.

 

Mais la prière en commun ! cela n'est pas légiféré ni dans le Coran ni dans la Sunnah, cela est considéré comme une innovation, et nous demandons à Allâh qu'Il fasse de nous des véridiques qui s'attachent à la Sunnah de notre Prophète صلى الله عليه وسلم et que ces événements ne nous appellent pas et ne nous obligent pas à innover dans la religion d'Allâh, ou bien que nous suivions les non spécialistes et les non savants qui agissent avec sentiment et par enthousiasme.

 

La religion n'est pas basée sur les sentiments, ni sur de l'enthousiasme.

 

Plutôt la religion est basée sur des règles et des fondements, on revient là dessus aux gens du savoir (Les savants).

 

Je demande à Allâh qu'Il lève sur nous les épidémies, les maladies et l'inabordable.

 

Et on Lui demande, gloire à Lui, qu'Il accepte de nous et qu'Il fasse de nous des véridiques et sincères.

 

Je dis cela et je demande le pardon à Allâh pour moi et pour vous et assalam alikom

 

الرد علي دعوي الصلاة جماعة للدعاء برفع الوباء - لفضيلة الشيخ عادل السيد حفظه الله

Tiré de la chaîne officielle de Cheikh - @adelelsayd

Publié par la chaîne Telegram Islam Authentique - @islamAuthentique

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
الحمد لله والصلاة والسلام على رسول الله صلى الله عليه وسلم
لقد رأيت دعوة انتشرت على وسائل التواصل مفادُها دعوةُ المسلمين كافةً - في جميع أنحاء البلاد - للصلاة صلاةً جماعيةً ركعتين ، بغرض الدعاء لله - تبارك وتعالى - لرفع وباءِ كورونا عن الأرض ، وتمَّ تحديدُ موعدٍ يومَ الثلاثاء غدًا إن شاء الله الموافقِ للثَّالِثِ من مارسَ/ الساعة ٢٠ بتوقيت غرينتش
وسألني كثير من الإخوة عن حكم هذه الصلاة
فأقول وبالله التوفيق : إننا أُمرنا إذا وقع بلاءٌ ، أن ندفعه بالتوبة وبالرجوع إلى الله تبارك وتعالى ، وذلك يكون بتصحيح أحوالنا ، وبالتوبة النصوح الشاملة ، كلُّ واحد منَّا يرجع إلى ربه - تبارك وتعالى - وينظر إلى الذنوب التي ارتكبها وليصحح مسيرته في دينه ، وأن يتوب توبة نصوحا شاملة من كل الذنوب ، وإن كانت هناك حقوق للغير فلنتحلل منها قبل أن يأتيَ الموت
كل ذلك مع الدعاء الصادق بإخلاصٍ ، وأن نكثر من الأعمال الطيبة لله - تبارك وتعالى - ، مع السعي الجاد للبحث عن علاجٍ للمشكلة ، وأن يقوم المتخصصون في هذا الأمر بالبحث عن العلاج الناجع - بإذن الله تعالى - ، لأن الرسول عليه الصلاة والسلام بين لنا فيما صحَّ عنه من حديث أن الله - تبارك وتعالى

ما أنزل من داء إلا وأنزل له دواءً ، علم ذلك من علمه ، وجهله من جهله . (١

أما عن هذه الدعوة المشارِ إليها ، فأقول: هي ليست من السنة ، ولقد حدثت الأوباءُ في عصور الصحابة الكرام ، كما حدث الطاعونُ الذي ضرب الشامَ في زمان عمرَ بنِ الخطاب ، وحدث غيره في زمان الأصحاب ، وحدثت مجاعات في عصر الصحابة ، منها أيضا ما حدث في زمان عمر بن الخطاب - رضي الله عنه - ، وما سمعنا أن أحدا منهم دعا مثلَ هذه الدعوات
وكما نعلم كل خير في اتباع من سلف ، وكل شر في ابتداع من خلف
فهذه الدعوة لو كانت خيرًا لسبقنا إليها الصحابة الكرام ، فلنقفْ على حدود شرعنا ، ولا نبتدعْ فيه بدعة جديدة ، فالعبادات كما نعلم توقيفية ، خاصةً صلاةَ الجماعة ، لا بدَّ من وجود نصٍ عليها ، كما جاء في صلاتيِ الكسوف والخسوف ؛ إذا كسفت الشمس أو خسف القمر ، فإننا نُهْرَعُ إلى الصلاة ، كما علمنا النبي - صلى الله عليه وسلم
كذلك إذا أَجْدَبت الأرض ومُنِعَ القطر من السماء شُرِعت صلاة الاستسقاء ، ودعاء الاستسقاء
أما تحديد موعد لصلاة الجماعة ، فإنَّ هذا لم يشرع في القرآن ولا في السُّنَّة في مثل هذه الأوبئة وغيرها ، بل نقوم بالدعاء - بإذن الله - تبارك وتعالى - يدعو كل إنسان ربه في نفسه تضرعا وخِيفة ، ويخلص لله ، ونكثر من أعمال الخير والنوافل ، وندعو ربنا ، وندعو في صلواتنا
وإن كان الوباء عامًّا شاملًا ؛ من الممكن أن يقوم أولياء الأمور بأمر أئمة المساجد بالقنوت في الصلوات - هذا ممكن
يعني هذا ما أراه - والله اعلم - في مسألة القنوت ؛ أنه يكون في مثل هذا الوباء فيجوز
لكن صلاةٌ جماعيَّة ! هذا لم يشرع، لا في القرآن ولا في السنة ، بل يعد بدعةً ، ونسأل الله - تبارك وتعالى - أن يجعلنا من الصادقين المتمسكين بسنة النبي - صلى الله عليه وسلم - ، وأن لا تدعونا الأمور التي تحدث ولا تستفزنا لكي نبتدع في دين الله - تبارك وتعالى - أو نتبع بعض غير المتخصصين وغير العلماء ، الذين تحركهم العاطفة والحماس
فالدين ليس بالعاطفة ، والدين ليس بالحماس ، وإنَّما هو قائم على قواعد ، وعلى أصول يُرجع في ذلك إلى أهل العلم
أسأل الله - تبارك وتعالى - أن يرفع عنَّا الأوبئة ويرفع عنَّا الأمراض ويرفع عنَّا الغلاء والوباء ، ونسأله - سبحانه وتعالى - أن يتقبل منَّا ، وأن يجعلنا مخلصين صادقين
أقول قولي هذا وأستغفر الله لي ولكم والسلام عليكم

١) - أخرج الإمام أحمد عن عبد الله بن مسعود قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: ما أنزل الله عز وجل داء، إلا أنزل له دواء، علمه من علمه، وجهله من جهله. وأخرجه ابن حبان في صحيحه، وصححه الحاكم والذهبي
وفى لفظ آخر عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ، عَنِ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ

" مَا أَنْزَلَ اللَّهُ دَاءً إِلَّا أَنْزَلَ لَهُ شِفَاءً "
رواه البخاري | كِتَابُ الطِّبِّ. | بَابٌ : مَا أَنْزَلَ اللَّهُ دَاءً إِلَّا أَنْزَلَ لَهُ شِفَاءً

Cheikh Daghash Al-'Ajmi - الشيخ دغش العجمي

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd - الشيخ عبد القادر بن محمد الجنيد

Cheikh Âdil As-Sayed - الشيخ عادل السيد

Partager cet article

Quelques observations à propos du Coronavirus (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Quelques observations à propos du Coronavirus (audio)

Résumé de l'allocution en 14 points :

 

1● Tout ce qui advient ici-bas (dont ces maladies) ne se produit que par le décret, la décision et la volonté d’Allâh.

 

2 Ces épidémies sont une armée parmi les armées d’Allâh qu’Il envoie à Ses serviteurs, en guise d’avertissement, d’exhortation et d’invitation à revenir vers Lui repentants, et afin qu’apparaissent clairement la puissance divine et l’incapacité humaine.

 

3 Toute calamité ne s’abat qu’en raison des péchés et n'est dissipée que par le repentir.

 

4 Ce qu’Allâh a décrété pour l’individu se produira inéluctablement : se tenir sur le qui-vive ne saurait repousser le décret divin.

Le serviteur ne peut qu’agréer et se conformer à Sa volonté afin de mener une vie paisible et ne pas être en proie aux angoisses.

 

5 Ces virus font partie des tawâ3în (pluriel de tâ3ûn qui désigne la peste ou plus généralement toute épidémie mortelle) dont Allâh a fait une miséricorde envers cette communauté, puisque quiconque en est mortellement touché est un martyr.

 

6● Lorsque le ta3ûn sévit dans un pays, il est obligatoire d’y demeurer et interdit d’en sortir.

De nos jours, les pays rapatrient leurs ressortissants.

Ceci ne contredit pas la règle susmentionnée car ils sont placés en quarantaine.

Ainsi, il n’est pas permis de faire revenir quelqu’un d’un pays touché par l’épidémie et de lui permettre de se mêler aux gens.

Il n’est pas non plus permis à l’individu revenant d’un pays touché de cacher sa provenance/son itinéraire auquel cas il endosserait un péché & serait au rang de celui qui fuit en pleine bataille.

Il n’est pas non plus autorisé à une personne placée en quarantaine de s’exaspérer de son sort car initialement, il lui incombait religieusement de demeurer dans le pays ou l’épidémie s’est déclarée et la quarantaine est une alternative.

 

7● Se prémunir, prendre des précautions, entreprendre les causes pour se protéger (comme porter un masque, s’éloigner de la foule, ne prendre l’avion qu’en cas de nécessité, etc.) ne contredit pas la foi en le destin.

Ceci fait plutôt partie intégrante de la religion.

 

8● L’invocation et les formules d’évocation prophétiques font partie des moyens de protection légiférés.

 

9● Prends garde à puiser tes informations sur la base des on-dit.

Certains voudraient faire régner l’anxiété dans ton pays : méfie-toi d’être pour eux un vecteur leur permettant de propager ce qu’ils désirent.

Il y a là des institutions fiables.

Pour ce qui est de la religion, il y a des organismes habilités à émettre des fatwas.

Tu disposes du Ministère de l’Information, de la Santé, entre autres.

Ne fais pas des réseaux sociaux ni des chaînes télévisées kharijites ta source d’informations.

Préserve ton ouïe, ta vue, ta langue et ta plume.

Ne sème pas la terreur chez toi et les gens en transmettant tout ce que tu entends.

 

10● Ne te réjouis pas du malheur des gens atteints par la maladie en disant : «Ils l’ont bien mérité» car cela ne fait pas partie des moralités de l’Islâm.

 

11 Si tu es un commerçant, prends garde à profiter du besoin des gens en augmentant les prix ou en retirant consciemment la marchandise pour créer une pénurie et engendrer une flambée des prix.

C’est un comportement mesquin.

Comme les pharmaciens qui se refusent à vendre des masques alors qu’ils en disposent et les fabricants qui s’entendent tacitement sur cette rupture des stocks organisée.

 

12 Les croyants sont alliés les uns des autres, tel un édifice renforcé, un seul corps : nous devons former un groupe uni, a fortiori par temps de crise.

Il nous incombe de suivre à la lettre les recommandations du gouverneur.

L’intérêt collectif prime sur l’intérêt individuel.

 

13 Prends garde à ce que l’épouvante te conduise à tirer des remèdes religieux de ta propre imagination en vue de combattre la maladie.

Revenir à Allâh et L’adorer est obligatoire, mais avec ce qu’Il a légiféré.

Il n’est pas autorisé de prier deux unités de prière en commun comme se le recommandent certains pour repousser la maladie.

Ces épidémies ne sont pas nouvelles pour inventer des actes d’adoration qui leur seraient spécifiques.

La religion est complète; l’innovation en religion est blâmable, voire elle est la cause des calamités qui s'abattent.

 

14● Après avoir remercié Allâh, nous remercions notre pays et ses responsables pour les efforts accomplis afin de protéger la population, ainsi que tous ceux qui travaillent jour et nuit, dans l’ombre parfois, au service des habitants.

Enfin, que l’on sache que le rôle des autorités religieuses est tout aussi important que celui des autorités sanitaires.

Car si soigner les corps est obligatoire, soigner les cœurs l’est encore plus.

 

Résumé et traduit par Oum Suhayl

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth - الشيخ محمد بن غيث

Partager cet article

Coronavirus : Te fait-il peur ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Coronavirus : Te fait-il peur ? (audio-vidéo)

Tout ce qui relève du don de l'existence ou de sa reprise, personne ne peut y interférer !

 

Personne ne mourra jusqu'à ce que ne vienne son terme.

 

De même, la vie ne peut débuter qu'après qu'Allâh -Seigneur des mondes- fasse naître l'être vivant.

 

Et, ces êtres vivants, personne ne les connaît véritablement si ce n'est Allâh جل جلاله.

 

Médite sur la situation du monde actuel...

 

La plus grande nation sur la surface de la terre en terme de population -la République de Chine- passe ses nuits effrayée et terrifiée de peur en ne sachant pas quoi faire...

 

Qui est l'ennemi qui l'horrifie ?

 

Qui hante ses nuits et tourmente ses journées ?

 

Qui éparpille son peuple ?

 

Ce peuple qui souhaite s'enfuir aux quatre coins du monde, comme s'il voulait fuir la mort... Invraisemblable !

 

Quelle est cette arme de destruction massive ?

Quelle est cette arme puissante dont les répercussions concernent des milliards d'êtres humains ?

D'ailleurs, il est inconcevable que l'Homme ne puisse agir sur des milliards d'êtres humains si ce n'est par le biais des armes atomiques, voire plus.

 

Et pourtant, Allâh سبحانه وتعالى fait d'un des êtres vivants les plus microscopiques qui soit, un de Ses soldats !

 

Effectivement, le virus, dans l'ensemble, est un être vivant les plus microscopiques.

 

Si ce n'est le plus microscopique !

 

Et ceci jusque dans sa composition chimique !

 

Généralement, ce virus ne se voit qu'après l'avoir agrandi jusqu'à un quart de million de fois !

 

Pour que ce virus soit visible à l'oeil nu, il doit subir un agrandissement colossal à l'aide de microscopes !

 

Jusqu'à un quart de million de fois, voire un demi million de fois !

 

Le virus qui les horrifie, eux ainsi que le monde entier, celui qui cause la fermeture des ports, celui qui cause  la fermeture des aéroports, celui qui cause les interdictions de voyages, celui pour lequel des congés sont accordés, celui pour lequel des milliards de milliards sont dépensés afin de s'en préserver...

 

Et pourtant, on ne peut ni le voir ni l'observer !

 

Et personne ne sait d'où il provient !

 

Et ce, parce qu'Allâh est Celui qui fait ce qu'Il veut, et Il est l’Éminent Créateur.

 

Traduction rapprochée :

 

"Et personne ne connaît les soldats de Ton seigneur si ce n'est Lui" (Sourate Al-Mouddathir verset 31)

 

Allâh les a donc mis sous l'emprise de ce virus !

 

Son nom ? Il provient du latin qui signifie : couronne.

 

Corona signifie en latin : la couronne.


De même, tu peux remarquer la présence de couronnes sur les boîtes de friandises portant le nom de "Corona".

 

En effet, lorsque ce virus est agrandi, il apparaît sous la forme d'une couronne.

 

Ce virus qui terrifie et horrifie, cet ennemi affreux qui ne peut être observé qu'après avoir subi un agrandissement de près d'un demi million de fois !

 

Et ceci afin que l'oeil puisse le voir à travers ces microscopes modernes et ultra-précis...

 

Et ils ont peur de lui à ce point !

 

Toi qui entends cela, te fait-il peur ?

 

Le musulman sait avec certitude, que ce type d'épidémie prend la valeur juridique de la peste.

 

Donc, s'il survient dans un endroit, il n'est pas permis au musulman de quitter cet endroit.

 

Et s'il survient dans un endroit alors que le musulman se trouve à l'extérieur de cet endroit, alors il ne lui est pas permis de s'y rendre.

 

Et, celui qui en meurt est un martyr !

 

Voilà ce qu'en pense le musulman !

 

Quant à ces cadavres (morts-vivants) qui ne croient pas en la Résurrection, et qui ne reconnaissent pas l'existence d'un Créateur à cet Univers, à savoir les communistes et autres athéistes,... pour ces derniers, la vie se termine pas la mort !

 

Donc, ils ont peur et sont avides de vie !

 

Quant au musulman, et bien Mou'âdh رضي الله عنه, lorsque la peste survint au Chêm -dans la ville d'Amwas-, il fut contaminé par celle-ci  alors qu'il était chef de l'armée là-bas.

 

Ensuite, il embrassa le pustule infecté par la peste et le plaça entre ses deux yeux en disant :

 

"Ô Allâh ! Fais que la part de la famille de Mou'âdh de cette peste ne soit pas seulement Mou'âdh !"

 

C'est ainsi que son fils fût également infecté.

 

En effet, la peste est une forme de martyr.

 

✅ Traduit et publié par la chaîne Telegram - Ceci est notre croyance - @ceci_est_notre_croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Jugement de la programmation neuronale, dite aussi programmation neuro-linguistique (PNL) et de la science de l'énergie (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Jugement de la programmation neuronale, dite aussi programmation neuro-linguistique (PNL) et de la science de l'énergie (audio)

Jugement de la programmation neuronale, dite aussi programmation neuro-linguistique (PNL) et de la science de l'énergie

 

Question :

 

La sœur qui demande dit : il s'est répandu dans notre pays ces derniers temps, des séminaires sur la science de l'énergie et la programmation neuronale, et (passage inaudible) les femmes.

 

Nous voudrions donc, de votre bienveillance, un conseil destiné à ces femmes-là, afin qu'elles ne s'en approchent pas, ainsi qu'un conseil adressé aux jeunes.

 

Qu'Allâh vous récompense en bien. 

 

Réponse de Cheikh Souleyman Ar-Ruheylî :

 

En effet, Allâh عز وجل nous a créés, et IL est le plus Savant à notre sujet, et IL nous a enseignés, et a révélé à Son Prophète صلى الله عليه وسلم tout le bien pour nous. 

 

Et ces pseudo-sciences, qui sont appelées sciences de l'énergie, et la programmation neuronale, le Prophète صلى الله عليه وسلم n'y a pas orienté.

 

Sachant que l'être humain est le même.

 

Et le besoin d'aujourd'hui, est le même que celui d'hier.

 

Contrairement aux choses qui se renouvellent selon le renouvellement de la vie.

 

Le besoin de ces choses-là qu'ils prétendent, existait déjà à l'époque du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم n'y a pas orienté, et ne les a pas enseignées.

 

Ce qui prouve qu'elle n'est pas une science. 

 

Et prenez note que je parle d'une chose dont les gens ont besoin en toute époque, et non pas d'une chose qui se renouvelle selon le renouveau de la vie et le renouveau des besoins. 

 

Et il va sans dire que nous avons analysé cette science qui est nommée la science de l'énergie, ou le jaillissement de ce qui se trouve à l'intérieur de l'individu, ou la programmation neuronale, et nous avons constaté qu'elle se tient sur des principes contredisant l'islam.

 

Et que ses fondements sont basés sur des principes qui contredisent les règles de la Législation. 

 

Et nul doute que l'adepte de cette science dit que l'individu est en lui-même plus fort que la nature.

 

Alors que la nature est ce qu'Allâh عز وجل exécute de Ses prédestinations.

 

Et c'est pourquoi Allâh a interdit d'insulter le temps, et le Prophète صلى الله عليه وسلم a interdit d'insulter la fièvre.

 

Et ils disent : "nous défions la nature, et nous défions ce qui se trouve autour de nous".

 

Et ils apportent des choses gravissimes, comme l'individu qui marche sur le feu, et ce qui s'y assimile.

 

Même si cela n'existe pas chez tout le monde, mais il s'agit d'un fondement dans cette science. 

 

C'est pour cela que nous lançons un très grand avertissement contre cela.

 

Et nous recommandons à nous-mêmes, ainsi qu'à nos sœurs, la crainte révérencielle d'Allâh, que nous devons utiliser le temps dans l'obéissance à Allâh, et nous éloigner de ces choses-là qui ne se basent pas sur un fondement authentique, mais qui au contraire contredisent les fondements et les règles de la Législation en de nombreux points. 

 

Et malheureusement, aujourd'hui certains d'entre eux se sont mis à tromper les musulmans en mentionnant des versets ou des ahâdith dans leurs discours, afin de montrer aux gens qu'ils sont des adeptes du bien, et afin que les gens se tournent vers eux.

 

Et il est évident que cette science qu'est la leur, est caduque, et qu'ils doivent s'en repentir à Allâh.

 

Et quant à nous, nous devons prendre garde. 

 

Et cela ô les sœurs, ne concerne pas la science de la gestion du temps, ni la science enseignant comment l'individu peut organiser sa vie, cela est une autre affaire. 

 

Quant à ce que l'on appelle la science de l'énergie, et ce qui consiste à faire jaillir ce qui se trouve à l'intérieur de l'individu, le "déchaîne le géant qui sommeille en toi" et ce qui y ressemble, ainsi que la programmation neuronale, et à présent ils viennent avec des choses dans lesquelles on prétend connaître l'Inconnaissable, en disant "avec l'écriture de l'individu, nous pouvons connaître sa vie future, et connaître ci et ça", tout cela fait partie du faux dont il nous incombe de prendre garde et de mettre en contre cela.

 

Et Allâh est Le plus Savant.

Jugement d'apprendre la programmation neuro-linguistique (PNL)

 

Question :

 

Quel est le jugement d'apprendre la science de la programmation neuro-linguistique, sachant qu'il s'agit d'une science d'origine occidentale, mais qui comporte des aspects positifs.

 

Par exemple : l'appel à la solidarité, ainsi que d'autres aspects positifs dans la vie ?

 

Doit-on la traiter comme toute autre science, à savoir en prendre ce qui est conforme à la Législation, et délaisser ce qui contredit la Législation ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

En réalité, je ne connais pas le fond de cette programmation.

 

Mais d'après ce que j'ai lu, elle ne comporte aucun bien.

 

Elle renferme ce qui compromet la croyance.

 

Et tant que l'affaire est ainsi, il n'est pas permis d'interagir avec.

 

Et ce même si elle contiendrait un bénéfice partiel.

 

À ce moment-là, on analyse le méfait et non pas le bénéfice partiel qu'elle contient.

 

Mais on analyse plutôt le méfait qu'elle comporte, en comparaison aux bénéfices.

 

Ainsi, si les méfaits sont supérieurs, des méfaits prédominants, alors on ne tient pas compte du bénéfice prédominé.

السُّؤال : أحسن الله إليكم، يسأل يقول: ما حكم تعلم علم البرمجة اللغويِّة العصبيِّة، علمًا بأنَّه علم غربي المنشأ؛ ولكن فيه جوانب إيجابية؛ مثل: الدعوة للتكافل، وغيرها من الجوانب الإيجابية في الحياة؟
وهل يعامل معاملة العلوم الأخرى بأن يُؤخذ منه ما يوافق الشرع، ويترك ما يخالف الشرع؟

الجواب : أنا في الحقيقة لا أعرف حقيقة هذه البرمجة؛ ولكن حسب ما قرأت أنها لا خير فيها، وأنَّ فيها ما يخلُّ بالعقيدة، ومادام الأمر كذلك فلا يجوز التعامل بها؛ حتى ولو كان فيها مصلحة جزئية؛ فإنه يُنظر إلى المضار ولا يُنظر إلى ما فيها من مصلحة جزئية؛ بل يُنظر إلي المضار التي فيها وتقارن بالمصالح؛ فإذا كانت المضرَّة أكثر -مضرَّةٌ راجحة-؛ فإنَّه لا عبرة بالمصلحة المرجوحة

Mise en garde contre la programmation neuronale

(dite aussi programmation neuro-linguistique PNL)

 

Cheikh Salih As-Souhaimy :

 

Et soit dit en passant, concernant ce sur quoi il incombe d'attirer l'attention dans ce sujet, le sujet de la programmation neuronale, prenez vraiment garde à cette divagation, faites très attention à ce ramassis, soyez bien attentifs au danger de cette science qui d'une part relève vraiment de la sorcellerie, et d'autre part du charlatanisme ; et qui, dans un second aspect, relève de la rationalité et la psychologie d'une part ; et consiste à tourner les esprits en raillerie d'autre part ; et (relève) d'un principe occidental européen abject d'autre part. 

 

Je dis cela car ces temps-ci des conférences se tiennent à ce sujet.

 

Et certains fanfarons, faisant partie des professeurs programmateurs universitaires d'Europe, et les programmateurs d'Amérique et d'autres pays, veulent convaincre notre jeunesse de cette programmation neuronale.

 

Au point où maintenant, tu entends chez beaucoup de jeunes enfants, ce qui indique qu'ils y croient.

 

Tu entends un jeune enfant dire : "Papa ! Je suis capable de marcher sur le feu et la braise sans qu'ils ne me brûlent".

 

Mâ châ'Allâh !

 

Il dit : "tant que j'ai une forte détermination, je tiens la braise sans qu'elle ne me brûle, et je saute par dessus le feu sans y tomber, et me jette du dixième étage sans mourir". 

 

C'est du délire !

 

C'est de l'impudence !

 

Et cela revient à se détourner du Livre d'Allâh عز وجل.

 

On redoute que cela ne soit athéisme et mécréance.

 

On redoute qu'au bout du compte, cela soit athéisme et mécréance.

 

Je dis "on redoute", soyez attentifs au terme "on redoute", ma parole est précise.

 

Je n'ai pas rendu les gens mécréants.

 

Je dis : si on s'étale dessus, et si cela se substitut aux jugements religieux, on redoute que cela ne se change en athéisme et mécréance, prenez donc garde ! 

 

Si vous aviez écouté les conférences les unes après les autres, ils jacassent aux gens, ils leur braillent cette programmation psycho-neuronale juive, sioniste, maçonnique, rotarienne.

 

Celle-ci est dangereuse, tirez-en donc leçon ô gens doués de clairvoyance.

 

Tenez-vous-en au Livre et à la Sunna, ce sont en effet ceux-là qui constituent la route du Paradis. 

 

Méfiez-vous donc de cette divagation et ce ramassis, peu importe qui y invite.

 

Je crains à présent, que certains de ceux dont les esprits sont pervertis par les fatâwâ ces temps-ci, parmi les prédicateurs appelant à la mixité, les prédicateurs appelant à délaisser la prière en groupe, les prédicateurs appelant à se soustraire de la législation, les prédicateurs appelant à abroger les corps de l'ordonnancement du bien et de la réprobation du blâmable, ainsi qu'à ouvrir les boutiques durant les heures de prière, je crains qu'ils ne soient des mercenaires envoyés par cette clique.

 

Je dis "je crains", soyez attentifs à la parole "je crains", mes propos sont précis.

 

Méfiez-vous donc de ces idéologies programmées par l'occident.

كلمة الشيخ صالح السحيمي حفظه الله فيما يسمى بالبرمجة العصبية 

وبالمناسبة؛ مما يجب التَّنبيه عليه في هٰذه المسألة: (مسألة البرمجة العصبيَّة)

انتبهوا جيدًا إلى هٰذا الْهُراء، انتبهوا جيدًا إلى هٰذا الغُثاء، انتبهوا جيدًا إلىٰ خطورة هٰذا العلم الذي قد يكون

- سِحْريًّا من جهة
- وشعْوذِيًّا من جهة أخرى
- وعقليًا نفسيًّا من جهةٍ ثانية
- وضحكًا على العقول من جهةٍ أخرى
- ومبدأ غربيٌّ أوروبيٌّ سافلٌ من جهةٍ أخرى

أقول هٰذا؛ لأنه تُلقى فيه هٰذه الأيام المحاضرات، وبعض المتحذلِقين من أساتذة الجامعات الْمُبَرمَجِين من أوروبا، والْمُبَرمَجِين من أمريكا وغيرها يريدون أن يُقنعوا شبابنا بهٰذه البرمجة العصبية؛ حتى إن الأطفال الصغار -الآن- كثيرٌ منهم تسمع منه ما يدلُّ على أنَّه يُصدِّقُها! تسمع طفل صغير يقول: "أبوي! أنا أستطيع أن أدعس على النار والجمر ولا تحرقني" ما شاء الله! يقول: "مادمت قوي العزيمة أحمل الجمرة ولا تحرقني، وأقفز النَّار ولا أقع فيها، وأرمي نفسي من الدور العاشر ولا أموت"

هٰذا هذيان، وهٰذا قلة حياء، وهٰذا إعراضٌ عن كتاب الله -عزَّ وجلَّ-، ويُخشى أنْ يكونَ إلحادًا وكُفرًا، يُخشى في نهاية المطاف أن يكون إلحادًا وكُفرًا؛ أقول: "يُخشى" انتبهوا إلىٰ كلمة "يُخشى" كلامي دقيق، أنا ما كفَّرت الناس

أقول: يُخشى إذا استُرسِلَ فيه وجُعِلَ بديلاً عن الأحكام الشرعية أن يتحوَّل إلى إلحادٍ وكفر

فاحذروا، ولو سمعتم المحاضرات تلو المحاضرات يبربرون على الناس، ويجعجعون عليهم بهٰذه البرمجة العصبيِّة النفسيِّة اليهوديِّة الصهيونيِّة الماسونيِّة الروتاريِّة. هٰذه خطيرة، فاعتبروا يا أولي الأبصار، وعليكم بالكتاب والسنَّة فإنَّ ذٰلك هو طريق الجنـَّة

واحذروا من هٰذا الهُراء والغثاء، ولو دَعا إليه من دعا إليه

وأنا أخشى -الآن- أن يكون بعض من مُسِخَتْ عقولهم بالفتاوىٰ في هٰذه الأيام من دعاة الاختلاط، ودعاة ترك صلاة الجماعة، ودعاة الانفلات من الشَّرع، ودعاة الذين يدعون إلى إلغاء هيئات الأمر بالمعروف والنَّهي عن المنكر، وفتح الدَّكاكين مُشرعة أوقات الصلوات، أنا أخشى أنْ يكونوا مُستأجرين من تلك الفئة؛ أقول: "أخشى" انتبهوا إلى كلمة: "أخشى"، كلامي دقيق

فاحذروا من هٰذه الأفكار الْمُبرمَجة من الغرب

Jugement d'assister aux séminaires/formations

de développement personnel et de programmation neuro-linguistique

 

Question :

 

Est-il permis d'assister à ce qui est appelé séminaires de développement personnel et de programmation neuro-linguistique ?

 

Réponse de Cheikh Mohammad Bâzmoul :

 

Non.

 

Ces conférences en rapport à la programmation neuro-linguistique, sont bâties sur des choses incorrectes, bâties par exemple sur le déterminisme concernant la réaction à l'acte, par ce qui abroge le destin.

 

C'est-à-dire par exemple comment être riche !

 

Comment être heureux !

 

Il t'évoque des choses en disant que si tu les effectues tu deviendras riche, des choses si tu les réalises tu deviendras heureux, sans intégrer la composante du destin.

 

Cela revient à éduquer l'individu à ne pas prêter attention au destin, et cela est une faute !

 

Afin que le musulman se tienne avec droiture sur la Législation d'Allâh, avec une positivité correcte, il doit forcément lier son affaire à Allâh :

 

"si tu demandes, demande à Allâh ; si tu demandes de l'aide, demande l'aide d'Allâh ; et sache que si toutes les créatures, du premier au dernier, djinn et Homme, se réunissaient pour t'être utiles, ils ne le seront pas..." jusque la fin du hadith. 

 

La programmation neuro-linguistique, ainsi que ce qu'ils appellent le jardin des compétences, sont érigés sur la base de l'abrogation de cet aspect.

 

Cela d'une part. 

 

D'autre part :

 

Certains des concepts qu'ils prônent, sont des choses qui contredisent la Législation.

 

Ils disent par exemple : "Comment avoir confiance en soi ?"

 

Non !

 

L'individu ne doit pas avoir confiance en lui-même.

 

L'individu a confiance en Allâh.

 

La confiance est en Allâh !

 

Et il sait que si Allâh ne lui aurait pas donné la capacité de mouvement et la force, il n'aurait pas été capable.

 

Et tel est le secret de la parole "Lâ hawla wa lâ qowwata illâ biLlâh".

 

Toi, ta confiance est en Allâh !

 

Regarde le hadith que le Messager صلى الله عليه وسلم enseigna à Alî Ibn Abî Tâlib concernant la lutte contre la tristesse et l'angoisse :

 

يا حي يا قيوم برحمتك أستغيث أصلح لي شأني كله ولا تكلني إلى نفسي طرفة عين

 

"Yâ Hayyou yâ Qayyoum bi rahmatika astaghîth aślih lî cha'niy koullouhou wa lâ takiliniy ilâ nafssiy ťarfat 3ayn"

 

Donc toi, ta confiance est en Allâh, et non pas en toi-même et non plus en autre qu'Allâh.

 

Alors que eux, non !

 

Ils ont des concepts qui contredisent la Législation dans leurs conférences et leurs cours.

 

Et il n'y a rien d'étonnant !

 

Car ceux qui ont fondé cette programmation neuro-linguistique et ces compétences-là sont des mécréants ! 

 

Certains musulmans, qui s'affilient à ces choses, tentent d'y introduire les sémantiques religieuses.

 

Mais il ne cesse de se trouver dans ces choses-là, dans ces cours-là, cette perspective qui abroge le destin, qui abroge l'aspect de l'accrochement à Allâh, et qui fait que les choses sont une opération mathématique telle que action et réaction.

 

Ceci est la théorie de Pavlov, qui fait partie des psychologues et (des savants) du réflexe conditionnel : si tu souris ceci cela, si tu fais ci et ça, si tu te tiens à droite il se passera ci et ça, si tu te tiens à gauche il se passera ci et ça, si tu me regardes directement...

 

Non !

 

Non, non, non, non !

 

Et même s'il est probable qu'on en tire bénéfice, cela ne doit pas être dans le cadre ni sous le contenu de la programmation neuro-linguistique. 

 

Chez nous, cela entre dans la physionomie.

 

Cela entre dans la façon de développer les relations sociales de façon légiférée.

 

Mais de la façon qu'ils mentionnent, et de l'exposé qu'ils exposent, tu trouves une contradiction religieuse ici, et là, puis ici.

 

L'individu ne se rend pas compte et sa foi aura diminué sans augmenter, la foi en Allâh diminue sans augmenter.

 

Mais seule la foi en l'individu aura augmenté.

 

Et c'est cela la théorie existentielle que prône Jean-Paul Sartre : l'individu n'a d'autre croyance que celle d'être un Être.

 

Et cette théorie fait sortir l'individu de la Législation d'Allâh subhânaho wa ta3âlâ.

 

Et Allâh est Le plus Savant. 

حكم حضور دورات التنمية البشرية والبرمجة العصبية للشيخ محمد بازمول حفظه اللّٰه

سؤال : هل يجوز حضور مايسمى بدورات التنمية البشـرية والبرمجة اللغوية العصبية؟

الجواب : لا، هذه المحاضرات التي تتعلق بالبرمجة العصبية اللغوية مبنية على أمور غير صحيحة، مبنية مثلا على الحتمية في ردة الفعل بما يلغي القدر؛
يعني مثلاً كيف تكون غنيا! كيف تكون سعيدا! فيذكر لك أموراً يقول إذا أنت فعلتها تصير غنياً
وأموراً إذا أنت فعلتها أنك تصير سعيداً؛ بدون أن يدخل عنصـر القدر، وكأن يربي في الإنسان ألا يلتفت إلى القدر وهذا خطأ
المسلم حتى يكون مستقيما على شرع الله إيجابية صحيحة لا بد أن يربط أمره بالله

إذا سألت فاسأل الله، وإذا استعنت فاستعن بالله، واعلم أن الخلق كلهم أولهم وأخرهم، جنهم وإنسهم لو اجتمعوا على أن ينفعوك بشيء مانفعوك إلى آخره...
البرمجة العصبية اللغوية وهذه ما يسمون ببستان المهارات قائمة على أساس إلغاء هذا الجانب هذا واحد
اثنين
المعاني التي يدعون إليها، بعضها أمور مخالفة للشرع، مثلا يقولوا: كيف تكون واثقا من نفسك! نقول: لا، الإنسان مايكون واثقا من نفسه، الإنسان واثقا بالله، الثقة بالله، وهو يعلم أنه لولا أن الله أعطاه الحول والقوة ما استطاع وهذا سر قول: (لاحول ولاقوة إلا بالله). أنت ثقتك بالله
شف الحديث الذي علمه الرسول صلى الله عليه وسلم لعلي بن أبي طالب في مقاومة الحزن والهم

(يا حي يا قيوم برحمتك أستغيث أصلح لي شأني كله ولا تكلني إلى نفسي طرفة عين)

. فأنت ثقتك بالله ليست بنفسك وليست بغير الله، بينما هم لا! عندهم معاني مخالفة للشرع في محاضراتهم ودروسهم. ولا غرو! لأن الذين أسسوا هذه البرمجة العصبية اللغوية والمهارات هذه هم كفار
يحاول بعض الناس المسلمين الذين انتسبوا إلى هذه الأمور أن يدخل فيها المعاني الشرعية لكن لازال داخل هذه الأمور، داخل هذه الدروس هذه النظرة التي تلغي القدر، تلغي جانب التعلق بالله، تلغي جانب التدين، تجعل الأمور كأنها عملية حسابية كأنها فعل ورد فعل. هذه نظرية بافلوف من علماء النفس، اليوم الفعل المنعكس الشرطي أنت إذا تبسمت أنت إذا وقفت على اليمين يكون كذا، أنت إذا وقفت على اليسار يكون كذا، أنت إذا نظرت إلي مباشرة... لا! لا لا لا لا! هذا ولو ممكن أن يُستفاد منها لكن ليس تحت إطار ولا تحت منضو البرمجة العصبية اللغوية
هذا يدخل في علم الفراسة عندنا، تدخل في علم يعني كيفية تنمية العلاقات الإجتماعية بصورة شرعية لكن بالصورة اللي هوما يذكروها والطرح اللي هوما يطرحوه تجد مخالة شرعية هنا وهنا وهنا. لا يدرك الإنسان وقد نقص من إيمانه وما زاد، نقص الإيمان بالله وما زاد. إنما زاد الإيمان بالإنسان وهذه هي النظرية الوجودية التي يدعو إليها جان بول سارتر: يعتقد الإنسان إلا أن يكون إنسانا. وهذه نظرية تخرج بالإنسان عن شرع الله سبحانه وتعالى والله أعلم

الشيح محمد بازمول حفظه اللّٰه
من محاضرة "كن إيجابيا على ضوء الكتاب والسنة"

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Est-ce que le Coronavirus prend le même jugement que la peste ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Est-ce que le Coronavirus prend le même jugement que la peste ? (audio)

Question :

 

Est-ce que le virus Corona prend le même jugement que la peste ?

 

Réponse :

 

Ce virus qui est apparu sous une nouvelle apparence contre lequel les médecins n’ont trouvé aucun remède à ce jour et n’ont pas trouvé ce qui peut l’arrêter, prend le même jugement que la peste (الطاعون).

 

En effet, la peste est une maladie dévastatrice/mortelle, elle se transmet de personne en personne et les anéantit.

 

C’est pour cela qu’il est interdit de voyager vers les zones contaminées et il est interdit de voyager d’une zone contaminée vers une zone qui ne l’est pas -et je ne parle pas du pays dans sa totalité mais d’une zone précise, le pays est bien plus large-, il est donc interdit de voyager d’une zone contaminée vers une autre zone, sauf si par les moyens de la médecine d’aujourd’hui on sait que cette personne qui veut quitter la zone contaminée n’est pas infectée par le virus.

 

Alors là il lui est autorisé de sortir de cette zone car en sortant, il s’éloigne du mal qui pourrait l’atteindre et du mal qui pourrait atteindre les autres.

 

Car s'il y reste, il se peut qu’il soit infecté à l’avenir, et s'il quitte cette zone alors que les médecins savent avec les moyens actuels qu’il n’y a pas de mal à ce qu’il sorte, alors il préserve sa personne et ne sera pas une cause du mal des autres.

 

Par contre, s'il est atteint par le virus ou possède les symptômes du virus, il ne lui est alors pas autorisé de quitter cette zone contaminée.

 

Et cela fait partie de la règle : «Prendre le mal particulier pour repousser le mal collectif».

 

Fatwa du Cheikh datant du 11/06/1441 - 05/02/2020 dans la mosquée du Prophète صلى الله عليه وسلم après son cours

Publié par la chaîne Telegram - Fawaa’id Cheikh Souleymane Arrouhayli -qu’Allâh le préserve- - @FawaidChSArrouhayli

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

La peste (ou toute épidémie mortelle) est un châtiment envoyé par Allâh mais c'est une miséricorde pour le croyant (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La peste (ou toute épidémie mortelle) est un châtiment envoyé par Allâh mais c'est une miséricorde pour le croyant (audio)

At-tâ3ûn (la peste ou toute épidémie mortelle) est un châtiment envoyé par Allâh mais c'est une miséricorde pour le croyant qui, si la terre où il se trouve est touchée, y demeure et endure patiemment tout en ayant la ferme conviction que ne l'atteindra que ce qu'Allâh a écrit pour lui, Allâh lui inscrit alors l'équivalent de la récompense du martyr.

 

Sur le compte Twitter - @SaudiSaid2

Traduit partiellement par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

الطاعون عذاب أرسله الله عزوجل ولكنه رحمة للمؤمن إذا نزل بأرضه وبقي فيها صابرا محتسبا يعلم انه لا يصيبه إلا ماكتب الله له فإن الله يكتب له مثل أجر الشهيد

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Les plus affectés par la sorcellerie...

Publié le par 3ilm.char3i

Les plus affectés par la sorcellerie...

Il est dit chez les sorciers que leur sorcellerie n'a d'effet que sur les coeurs faibles et fragiles, sur les âmes soumises à leurs passions et attachées aux choses futiles.

 

C'est d'ailleurs pour cela que la majorité des gens touchés sont les femmes, les enfants, les ignorants, les bédouins, celui qui a une faible religiosité, une faiblesse dans sa confiance en Allâh (At-tawakkoul) et son unicité d'Allâh (At-tawHîd).

 

Et de même pour celui qui n'a aucun lien régulier avec le Quran, n'a aucune attache avec les invocations et demandes de protections prophétiques.

 

Zâd Al-Ma3âd 4/116

Traduit par Islem Abou Ouweys

Publié par la chaîne Telegram Rappels et exhortations - @IslemAbouOuweys

⁩ أكثر الناس تأثيرا بالسحر

 قال ابن القيم (ت ٧٥١ه) رحمه الله

وعند السحرة أن سحرهم إنما يتم تأثيره في القلوب الضعيفة المنفعلة، والنفوس الشهوانية التي هي معلقة بالسفليات، ولهذا فإن غالب ما يؤثر في النساء والصبيان والجهال وأهل البوادي، ومن ضعف حظه من الدين والتوكل والتوحيد، ومن لا نصيب له من الأوراد الإلهية والدعوات والتعوذات النبوية

زاد المعاد ٤/١١٦، مؤسسة الرسالة، الطبعة السابعة والعشرون

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Quelques réflexions et conseils au sujet du Coronavirus (dossier)

Publié le par 3ilm.char3i

Quelques réflexions et conseils au sujet du Coronavirus (dossier)

Louanges à Allâh, et que la prière et le salut d'Allâh soient sur le Prophète Mohammed sur sa famille, ainsi que l'ensemble des compagnons, ceci dit :

 

Ces derniers jours se sont multipliées des discussions - dans les assises des gens - à propos d'une maladie qu'ils craignent et dont ils appréhendent la propagation et l'infection, que cela soit par plaisanterie, conseil ou autre.

 

Ce qui incombe au musulman en toute situation et à chaque instant est de se cramponner à Allâh - Glorifié soit-ll -.

 

Le musulman se cramponne à Allâh à travers tout malheur et que l'aisance dans la parole vis-a-vis de cette affaire et de son traitement soit bâtie sur les bases de la législation ainsi que ses fondements, oeuvrant en cela par la crainte d'Allâh.

 

Voici six points de réflexions à propos de ce sujet qui occupe ces jours-ci une importance - considérable - dans la vie des gens.

 

Le premier point :


L'obligation à tout musulman de se cramponner à son Seigneur - Glorifié soit-ll - en toute situation.

 

Le musulman place sa confiance en Son Seigneur et qu'il ait la ferme conviction que toutes les affaires sont entre Ses Mains.

 

Dans le sens du verset Allâh - Le Très-Haut - dit :

 

"Nul malheur n'atteint (l'homme) que par la permission d'Allâh. Et quiconque croit en Allâh, (Allâh) guide son coeur. Allâh est Omniscient." (Sourate At-Taghébun verset n°11)

 

Toutes les affaires sont donc entre les mains d'Allâh, soumises a Son administration et Sa gestion.

 

Tout ce qu'Allâh veut se réalise et tout ce qu'il ne veut pas ne se réalise pas et il n'y a nul protecteur en dehors d'Allâh.

 

Dans le sens du verset Allâh - Le Très-Haut - dit :


"Dis : "Quel est celui qui peut vous protéger d'Allâh, s'il vous veut du mal ou s'il veut vous accorder une miséricorde ?"" (Sourate Al-Ahzab verset n°17)
 

Et dans le verset suivant :


"Si Allâh me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal ? Ou s'Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde ? "" (Sourate Az-Zumar verset n° 38)

 

Et dans le verset suivant :

 

"Ce qu'Allâh accorde en miséricorde aux gens, il n'est personne à pouvoir le retenir. Et ce qu'Il retient, il n'est personne à le relâcher après Lui." (Sourate Fatir verset n° 2)

 

Et dans le hadith :

 

"Sache que si la communauté est d'accord, à l'unanimité, pour te faire quelque bien, cela ne te profitera que dans la mesure où Allâh te l'aurait assigné, et si elle est d'accord à l'unanimité pour te causer quelque tort, tu n'en pâtiras en rien, sinon dans la mesure où Allâh en aurait ainsi décidé à ton encontre.

Certes, les plumes sont levées et l’encre des feuillets a séché."

 

"Au tout début Allâh a créé la plume [Al-Qalam], Il lui a ordonné : "Écris !"

Elle a dit : "Ô mon Seigneur que dois-je écrire ?"

Il lui dit : "Écris la prédestination de toute chose jusqu’au jour de la résurrection.""


Ce qui est donc obligatoire à tout musulman est de confier son sort à Allâh avec espérance, convoitise et place sa confiance en Lui.

 

Le musulman n’espère la santé, la guérison et le salut qu'en Allâh - Le Majestueux -.

 

Les événements et les épreuves ne font qu’augmenter son recours ainsi que son cramponnement et sa ferveur en Allâh.

 

Allâh - Le Très Haut - dit :


"Quiconque s'attache fortement à Allâh, il est certes guidé vers un droit chemin." (Sourate Âl 'Imran verset n° 101)

 

Le deuxième point :

 

Ce qui incombe à tout musulman est de préserver - sa relation - envers Allâh - Le Très-Haut - à travers Son obéissance, la soumission à Ses ordres et le fait de délaisser Ses interdits.

 

Le Prophète dit dans sa recommandation à Ibn ‘Abbâs :

 

"Préserve Allâh et Il te préservera ! Préserve Allâh et tu le trouveras dans ta direction !".

 

La préservation des ordres d'Allâh en se soumettant à ce qu’Il nous a ordonné et en délaissant ce qu’Il nous a interdit est une cause de préservation et de salut pour le serviteur.


C’est également une cause pour qu'Allâh le préserve dans cette vie d’ici-bas et dans l’au-delà.

 

Si le serviteur est touché par un malheur ou une épreuve, elle ne sera pour lui qu’élévation auprès d’Allâh.


Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit à ce sujet :

 

"Ce que l'affaire du croyant est étonnante !

Son affaire ne comporte (pour lui) que du bien : s'il est l'objet d'un événement heureux, il remercie Allâh et c’est là pour lui une bonne chose.

S'il est victime d'un malheur, il l'endure avec patience et c’est là encore pour lui une bonne chose, et ceci n’appartient qu'au croyant."

 

Le croyant passe du bien au bien, dans sa joie comme dans son épreuve, dans son aisance comme dans sa difficulté, et cela comme a dit le Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

"et ceci n’appartient qu'au croyant".

 

Le troisième point :

 

La législation islamique est venue avec la recommandation de réaliser les causes et l’incitation à se soigner.

 

Le fait de se soigner et la demande de guérison ne vont en rien à l'encontre du Tawakkul (placer sa confiance en Allâh).

 

Le traitement avec lequel est venu la législation islamique comporte deux types de médecine : la médecine préventive qui intervient avant l’arrivée de la maladie et la médecine thérapeutique qui intervient après l’arrivée de la maladie.

 

La législation est venue avec ces deux traitements.

 

Il est parvenu dans la législation islamique la source des remèdes et des guérisons qui aboutissent pour le croyant au salut et à la bonne santé dans sa vie d’ici-bas et de l’au-delà.


Celui qui lit le livre “La médecine Prophétique” du savantissime Ibn Al-Qayyim - qu'Allâh lui fasse miséricorde – trouvera à ce sujet des enseignements incroyables avec lesquels est venue la législation islamique et qui ont été authentifiés du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Dans le domaine de la médecine préventive, notre Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

"Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de "al 'Ajwa", rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie".


Il nous est aussi parvenu dans le hadith de ‘Othmane ibn ‘Affân - qu’Allâh l’agrée – que le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

"Tout fidèle serviteur qui dit au matin chaque jour et au soir chaque nuit : Au nom d’Allâh dont le nom protège de tout mal sur terre et dans le ciel.

Allâh est Celui qui entend tout et sait tout trois fois sera protégé du mal".

 

Ainsi que sa parole :

 

"Celui qui lit les deux versets de la fin de sourate Al-Baqarah dans une nuit, ils lui suffisent".

 

Ils lui suffisent de tout mal, et il nous est parvenu dans le hadith de Khubayb - qu'Allâh l'agrée - que le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

"Récite trois fois les sourates al-Ikhlâs (le monothéisme pur) et les deux sourates protectrices (al-Falaq (l’aube naissante) et al-Nâss (les hommes)), le soir et le matin, elles te préserveront de tout mal".


Il nous est également parvenu de lui dans le hadith rapporté par ‘Abdullah ibn ‘Omar qu’il ne délaissait jamais ces invocations le matin et le soir :


"Ô Allâh ! Je te demande le salut dans cette vie et dans l’au-delà.

Ô Allâh ! Je Te demande le pardon et le salut dans ma religion, ma vie, ma famille
et mes biens.

Ô Allâh ! Cache mes défauts et mets-moi à l’abri de toutes mes craintes.

Ô Allâh ! Protège-moi par devant, par derrière, sur ma droite, sur ma gauche et au-dessus de moi. Je me mets sous la protection de Ta grandeur pour ne pas être enseveli".


Il y a dans cette invocation une protection complète et une fortification
de toute part pour le serviteur.


Dans le domaine de la médecine thérapeutique, il nous est parvenu de façon claire dans la Sunnah du Prophète صلى الله عليه وسلم d'immenses orientations ainsi que de précieuses indications et différents remèdes.

 

Les citer ici serait trop long.

 

Pour celui qui voudrait d’avantage d’informations, qu’il lise le livre "Zad Al-ma'âd" d'Ibn Al-Qayyim.


Le quatrième point :


Il incombe à tout musulman de ne pas suivre aveuglément les propagations mensongères.

 

En effet, dans ce genre de situations certaines personnes répandent ou citent des dires qui n'ont aucune véracité.

 

Ils répandent ainsi à travers les gens la peur et l'effroi qui ne sont basés sur aucun fondement et dont rien ne justifie la présence.

 

Il ne convient pas au musulman de suivre aveuglément les rumeurs ou toute autre chose similaire.

 

En effet, ces dernières porteront préjudice à sa foi la plus complète, sa certitude ainsi que sa bonne confiance placée en Allâh - Le Très-Haut -.


Le cinquième point :


Si le musulman accueille les malheurs qui le touchent dans sa santé, sa famille, son argent et son commerce ou toute chose similaire avec patience et en espérant la récompense d’Allâh, alors ces épreuves seront pour lui une élévation auprès d'Allâh - Le Majestueux -.

 

Allâh - Le Très-Haut - dit :

 

"Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants,". (Sourate Al Baqarah verset n°155)


Allâh - Le Très-Haut - dit :


"Qui disent, quand un malheur les atteint : "Certes nous sommes à Allâh, et c'est à Lui que nous retournerons." (Sourate Al Baqarah, verset n°156)

 

Et dans le verset suivant :

 

"Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les biens guidés." (Sourate Al Baqarah, verset n° 157)


Allâh - Élevé soit-Il - éprouve Ses serviteurs afin qu'Il entende leurs plaintes, leurs prières et invocations, ainsi que leur patience et leur agrément vis-à-vis de Son décret.

 

Il observe si ce par quoi Il éprouve Ses serviteurs comme malheur ou autre les touche et Il connait les regards perfides et ce que recèlent les coeurs.

 

Allâh récompense chaque serviteur selon son intention.

 

C’est la raison pour laquelle celui qui est touché par une maladie, un malheur ou une diminution de bien ou ce qui est semblable doit espérer en cela la récompense d'Allâh et y faire face avec patience et agrément afin d’obtenir la récompense de ceux qui patientent.

 

Celui qui a été épargné par cela, alors qu'il loue Allâh afin qu'il obtienne la récompense de ceux qui sont reconnaissant.


Le sixième point :


Le plus grand des malheurs est le malheur qui touche la religion.

 

C'est le plus immense malheur dans cette vie d’ici-bas et dans l’au-delà.

 

Il est le summum de la perte avec laquelle il n'y a aucun gain et la privation avec
laquelle il n'y a aucune convoitise.

 

Si le serviteur se rappelle cela au moment des épreuves qui le touchent dans sa santé et sa richesse, il louera Allâh pour le salut de sa religion.

 

Al-Bayhaqi rapporte de Shurayh Al-Qadhi qui dit au sujet des branches de la foi :

 

"Je suis touché par un malheur pour lequel je loue Allâh quatre fois : je Le loue car celui-ci n’est pas pire de ce qu’il est déjà, je Le loue car Il m'a accordé la patience vis-à-vis de celui-ci, Je Le loue pour m'avoir inspiré le fait de dire :

"certes nous sommes à Allâh, et c'est à Lui que nous retournerons"

ce en quoi j'espère la récompense et je Le loue car Il n'a pas mis ce malheur dans ma religion."


J'implore Allâh de nous prendre en charge par Sa protection, et qu'Il nous accorde le pardon et la santé dans notre religion, notre vie d'ici-bas, nos proches, ainsi que dans nos richesses Il est Certes L'Audient, Le Proche Celui qui répond toujours aux invocations.

 

Traduit et adapté au français par llyasse abou Jouwaïriya & Aboubakr Abou Abderahmane - Etudiants à l'université islamique de Médine

Publié par Fawâ'id shaykh 'Abderrazzâq al Badr - @FawaidShAlBadr

فيروس كورونا

يتردَّد كثيرًا في مجالس النّاس هذه الأيام حديثٌ عن مرض يتخوَّفون منه ويخشون من انتشاره والإصابة به ، بين حديث رجلٍ مُتَنَدِّرٍ مازح، أو رجلٍ مبيِّنٍ ناصح، أو غير ذلك من أغراض الأحاديث التي تدور حول هذا المرض . والواجب على المسلم في كلِّ حالٍ ووقت، ومع كلِّ نازلة ومصيبة أن يعتصم بالله جلّ وعلا وأن يكون انطلاقه في الحديث عنها أو مداواتها أو معالجتها قائمًا على أسسٍ شرعيَّة وأصولٍ مرعيّة وخوفٍ من الله جلّ وعلا ومراقبةٍ له
وهـذه ستُ وقفات حول هـذا الموضوع الذي يشكِّلُ في حياة النَّاس هـذه الأيَّام أهمِّيةً بالغةً

الوَقْفَةُ الأُولَى

الواجب على كلٍّ مسلمٍ أن يكون في أحواله كلها معْتصمًا بربِّه جلّ وعلا متوكِّلاً عليه معتقدًا أنّ الأمور كلّها بيده

مَا أَصَابَ مِن مُّصِيبَةٍ إِلاَّ بِإِذْنِ اللَّهِ وَمَن يُؤْمِن بِاللَّهِ يَهْدِ قَلْبَهُ - التغابن:11

 ، فالأمور كلُّها بيد الله وطوْع تدبيره وتسخيره ؛ فما شاء الله كان وما لم يشأ لم يكن ولا عاصم إلَّا الله

  قُلْ مَن ذَا الَّذِي يَعْصِمُكُم مِّنَ اللَّهِ إِنْ أَرَادَ بِكُمْ سُوءًا أَوْ أَرَادَ بِكُمْ رَحْمَةً - الأحزاب:17

إِنْ أَرَادَنِيَ اللَّهُ بِضُرٍّ هَلْ هُنَّ كَاشِفَاتُ ضُرِّهِ أَوْ أَرَادَنِي بِرَحْمَةٍ هَلْ هُنَّ مُمْسِكَاتُ رَحْمَتِهِ - الزمر:38

 مَا يَفْتَحِ اللَّهُ لِلنَّاسِ مِن رَّحْمَةٍ فَلا مُمْسِكَ لَهَا وَمَا يُمْسِكْ فَلا مُرْسِلَ لَهُ مِن بَعْدِهِ - فاطر:02

وفي الحديث

« وَاعْلَمْ أَنَّ الأُمَّةَ لَوِ اجْتَمَعَتْ عَلَى أَنْ يَنْفَعُوكَ بِشَىْءٍ لَمْ يَنْفَعُوكَ إِلاَّ بِشَىْءٍ قَدْ كَتَبَهُ اللَّهُ لَكَ وَلَوِ اجْتَمَعُوا عَلَى أَنْ يَضُرُّوكَ بِشَىْءٍ لَمْ يَضُرُّوكَ إِلاَّ بِشَىْءٍ قَدْ كَتَبَهُ اللَّهُ عَلَيْكَ رُفِعَتِ الأَقْلاَمُ وَجَفَّتِ الصُّحُفُ »

، وفي الحديث

 «كَتَبَ اللَّهُ مَقَادِيرَ الْخَلاَئِقِ قَبْلَ أَنْ يَخْلُقَ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضَ بِخَمْسِينَ أَلْفَ سَنَةٍ»

 ، وفي الحديث

«إِنَّ أَوَّلَ مَا خَلَقَ اللَّهُ الْقَلَمَ، فَقَالَ لَهُ: اكْتُبْ. قَالَ: رَبِّ وَمَاذَا أَكْتُبُ؟ قَالَ: اكْتُبْ مَقَادِيرَ كُلِّ شَىْءٍ حَتَّى تَقُومَ السَّاعَة»

فالواجب على كلّ مسلم أن يفوض أمره إلى الله راجيًا طامعًا معتمدًا متوكِّلاً ، لا يرجو عافيته وشفاءه وسلامتَه إلَّا من ربِّه تَبَارَكَ وَتَعَالَى ، فلا تزيدُه الأحداثُ ولا يزيدُه حلول المصاب إلا التجاءً واعتصامًا بالله

وَمَن يَعْتَصِم بِاللّهِ فَقَدْ هُدِيَ إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ - الأعراف:101

 الوَقْفَة الثَّانِيَة

إنّ الواجب على كلِّ مسلم أن يحفظ اللهَ -جلّ وعلا- بحفْظِ طاعته امتثالاً للأوامر واجتنابًا للنواهي، قال صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ في وصيّته لابن عباس رَضِيَ اللهُ عَنْهُما

«احْفَظِ اللَّهَ يَحْفَظْكَ، احْفَظِ اللَّهَ تَجِدْهُ تُجَاهَكَ»

  فالمحافظة على أوامر الله امتثالًا للمأمور وتركًا للمحظور سببٌ لوقاية العبْد وسلامته وحفْظِ الله جلّ وعلا له في دنياه وأخراه ، فإن أُصيب بمصيبة أو نزلت به ضرّاء فلن تكون إلاَّ رفعة له عند الله ، وفي هـذا يقول نبيُّنا عَلَيْهِ الصَّلاَةُ وَالسَّلاَمُ

 «عَجَبًا لأَمْرِ الْمُؤْمِنِ إِنَّ أَمْرَهُ كُلَّهُ خَيْرٌ ، وَلَيْسَ ذَاكَ لأَحَدٍ إِلاَّ لِلْمُؤْمِنِ، إِنْ أَصَابَتْهُ سَرَّاءُ شَكَرَ فَكَانَ خَيْرًا لَهُ ، وَإِنْ أَصَابَتْهُ ضَرَّاءُ صَبَرَ فَكَانَ خَيْرًا لَهُ»

  فالمؤمن في سرّائه وضرّائه وشدّته ورخائه من خيرٍ وإلى خيرٍ، وذلك كما قال نبيّنا عَلَيْهِ الصَّلاَةُ وَالسَّلاَمُ

«وَلَيْسَ ذَاكَ لأَحَدٍ إِلاَّ لِلْمُؤْمِنِ»

الوَقْفَة الثَّالِثَة

إنّ شريعة الإسلام جاءت ببذْل الأسباب والدّعوة إلى التّداوي ، وأنّ التَّداوي والاستشفاء لا يتنافى مع التّوكّل على الله سُبْحَانَهُ وَتَعَالَى
والتّداوي الذي جاءت به شريعة الإسلام يتناول نوعي الطّب : الطّبّ الوِقَائي الذي يكون قبل نزول المرض ، والطّبّ العِلاجي الذي يكون بعد نزوله ؛ وبكلِّ ذلكم جاءت الشَّريعة. وجاء فيها أصول العلاج والشِّفاء وأصول التّداوي مما يحقِّق للمسلم سلامةً وعافيةً في دنياه وأخراه ، ومن يقرأ كتاب "الطِّبّ النّبوي" للعلاّمة ابن القيم رحمه الله يجد في هـذا الباب عجبًا ممّا جاءت به شريعةُ الإسلام وصحّ عن الرّسول الكريم عَلَيْهِ الصَّلاَةُ وَالسَّلاَمُ
ففي مجال الطِّبّ الوقائي يقول نبيُّنا عَلَيْهِ الصَّلاَةُ وَالسَّلاَمُ

 «مَنِ اصْطَبَحَ بِسَبْعِ تَمَرَاتٍ عَجْوَةٍ لَمْ يَضُرَّهُ ذَلِكَ الْيَوْمَ سُمٌّ وَلاَ سِحْرٌ »

، وجاء عنه صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ كما في حديث عثمان بن عفَّان رَضِيَ اللهُ عَنْهُ أن النَّبي صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قال

«مَا مِنْ عَبْدٍ يَقُولُ فِى صَبَاحِ كُلِّ يَوْمٍ وَمَسَاءِ كُلِّ لَيْلَةٍ : بِسْمِ اللَّهِ الَّذِى لاَ يَضُرُّ مَعَ اسْمِهِ شَىْءٌ فِى الأَرْضِ وَلاَ فِى السَّمَاءِ وَهُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ ـ ثَلاَثَ مَرَّاتٍ ـ فَيَضُرُّهُ شَىْءٌ»

 وجاء عنه صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ أنّه قال

 «مَنْ قَرَأَ بِالآيَتَيْنِ مِنْ آخِرِ سُورَةِ الْبَقَرَةِ فِى لَيْلَةٍ كَفَتَاهُ»

 أي من كلِّ آفةٍ وسوءٍ وشرٍّ ، وجاء في حديث عبد الله بن خُبَيْب رَضِيَ اللهُ عَنْهُ قال: خَرَجْنَا فِى لَيْلَةٍ مَطِيرَةٍ وَظُلْمَةٍ شَدِيدَةٍ نَطْلُبُ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم يُصَلِّى لَنَا - قَالَ - فَأَدْرَكْتُهُ فَقَالَ

« قُلْ ». فَلَمْ أَقُلْ شَيْئًا ثُمَّ قَالَ « قُلْ ». فَلَمْ أَقُلْ شَيْئًا. قَالَ « قُلْ ». قُلْتُ مَا أَقُولُ قَالَ « قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ وَالْمُعَوِّذَتَيْنِ حِينَ تُمْسِى

وَتُصْبِحُ ثَلاَثَ مَرَّاتٍ تَكْفِيكَ مِنْ كُلِّ شَىْءٍ» ، وجاء عنه عَلَيْهِ الصَّلاَةُ وَالسَّلاَمُ كما في حديث عبد الله بن عمر أنّه كان لا يدع هـؤلاء الدّعوات حين يصبح وحين يمسي

«اللَّهُمَّ إِنِّى أَسْأَلُكَ الْعَافِيَةَ فِى الدُّنْيَا وَالآخِرَةِ ، اللَّهُمَّ إِنِّى أَسْأَلُكَ الْعَفْوَ وَالْعَافِيَةَ فِى دِينِى وَدُنْيَاىَ وَأَهْلِى وَمَالِى ، اللَّهُمَّ اسْتُرْ عَوْرَاتِى، وَآمِنْ رَوْعَاتِى ، اللَّهُمَّ احْفَظْنِى مِنْ بَيْنِ يَدَىَّ وَمِنْ خَلْفِي وَعَنْ يَمِينِي وَعَنْ شِمَالِي وَمِنْ فَوْقِي وَأَعُوذُ بِعَظَمَتِكَ أَنْ أُغْتَالَ مِنْ تَحْتِي»

  وفي هـذه الدّعوة تحصينٌ تامّ وحِفْظٌ كامل للعبد من جميع جهاته
وفي مجال الطبِّ العِلاجيِّ جاء عنه عَلَيْهِ الصَّلاَةُ وَالسَّلاَمُ إرْشادات عظيمة وتوجيهات كريمة وأَشْفِيَة متنوّعة جاءت مبيَّنةً في سنّته عَلَيْهِ الصَّلاَةُ وَالسَّلاَمُ يطول المقامُ بذكرها أو الإشارة إليها، وينظر في هذا بسط هذا الموضوع الواسع في كتاب زاد المعاد لابن القيم

 الوَقْفَة الرَّابِعَة

أنَّ الواجب على كلِّ مسلم أنْ لا ينساق مع إشاعات كاذبة ؛ لأنّ بعض النّاس في مثل هـذا المقام ربّما يروِّج أمورًا أو يذكُر أشياءَ لا صِحَّةَ لهَا ولا حقيقة فيرُوج بين النّاس رعبٌ وخوفٌ وهَلَعٌ لا أساسَ له ولا مسوِّغ لوجوده . فلا ينبغي لمسلمٍ أن يَنِسَاقَ مع شائعاتٍ ونحو ذلك فيُخلّ انسياقُه وراءَها بتمام إيمانه وكمال يقينه وحُسْن توكِّله على ربِّه جل وعلا

الوَقْفَة الخَامِسَة

أنَّ المصائب التي تُصيب المسلمَ سواءً في صحّته أو في أهله وولده أو في ماله وتجارته أو نحو ذلك إن تلقَّاها بالصَّبْر والاحتساب فإنها تكون له رِفْعَة عند الله جلّ وعلا ، قال الله تعالى

وَلَنَبْلُوَنَّكُمْ بِشَيْءٍ مِّنَ الْخَوفْ وَالْجُوعِ وَنَقْصٍ مِّنَ الأَمَوَالِ وَالأنفُسِ وَالثَّمَرَاتِ وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ (155) الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُم مُّصِيبَةٌ قَالُواْ إِنَّا لِلّهِ وَإِنَّـا إِلَيْهِ رَاجِعونَ (156) أُولَـئِكَ عَلَيْهِمْ صَلَوَاتٌ مِّن رَّبِّهِمْ وَرَحْمَةٌ وَأُولَـئِكَ هُمُ الْمُهْتَدُونَ )  - البقرة:155-157

، فالله تبارك و تعالى يبتلي عبده ليسمع شكواه و تضرعه و دعاءه و صبره و رضاه بما قضاه عليه، فهو سبحانه وتعالى يرى عباده إذا نزل بهم ما يختبرهم به من المصائب و غيرها و يعلم خائنة أعينهم و ما تخفي صدورهم فيثيب كل عبد على قصده و نيته، ولهـذا من أُصيب بشيء من المرض أو أُصيب بشيء من الجوائح أو نقص المال أو نحو ذلك فعليه أن يحتسب ذلك عند الله وأن يتلقّى ذلك بالصّبر والرِّضا ليفوز بثواب الصّابرين ، ومن عوفي فليحمد الله ليفوز بثواب الشاكرين.

 الوَقْفَة السَادسة

أنَّ أعظم المصائب المصيبة في الدين فهي أعظم مصائب الدنيا و الآخرة، وهي نهاية الخسران الذي لا ربح معه والحرمان الذي لا طمع معه، فإذا ذكر المسلم ذلك عند مصابه في صحته أو ماله حمد الله على سلامة دينه، روى البيهقي في شعب الإيمان عن شريح القاضي رحمه الله أنه قال

 إني لأصاب بالمصيبة فأحمد الله عليها أربع مرات: أحمده إذ لم تكن أعظم مما هي , وأحمده إذ رزقني الصبر عليها , وأحمده إذ وفقني للاسترجاع لما أرجو فيه من الثواب , وأحمده إذ لم يجعلها في ديني

وأسأل الله أن يتولانا أجمعين بحفظه، وأن يمنَّ علينا بالعفو والعافية في ديننا ودنيانا وأهلينا ومالنا إنه سميع قريب مجيب

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

La peur d'aller accomplir la 'omra à cause du Coronavirus (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La peur d'aller accomplir la 'omra à cause du Coronavirus (audio)

Le questionneur :

 

Je souhaite aller à la Mecque afin d'accomplir la Omra.

 

Cependant je crains de m'y rendre à cause de la maladie du coronavirus.

 

Est-ce que cela est une faiblesse dans la foi ou bien cela fait-il partie du simple fait d'utiliser les causes.

 

Réponse :

 

Ceci est une faiblesse dans le fait de mettre sa confiance en Allâh exalté soit-il.

 

Mets ta confiance en Allâh et va accomplir la Omra !

 

Et n'ai peur que d'Allâh exalté soit-il.

 

Maintenant s'il y a une réelle prohibition à se rendre dans un pays et que cela soit fondé sur un avis médical, il n'y a alors aucune objection au fait de ne pas aller dans ce pays.

 

Le Prophète عليه الصلاة والسلام a dit concernant la peste :

 

"Si vous entendez que cette maladie est présente dans un pays, ne vous y rendez pas.

Et les personnes présentes dans ce pays ne doivent pas en sortir."

 

Donc s'il y a une prohibition fondée sur des preuves scientifiques authentiques, à ce moment-là tu n'y vas pas.

 

Mais Al hamdoulilah tant que les gens accomplissent la Omra, qu'ils visitent la mosquée du Prophète...

 

Il n'y a donc pas de raison à ce qu'il y est chez toi cette forte peur.

 

Traduit par Amine abou Jabir

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>