496 articles avec methodologie - المنهجية

Prendre la science de quelqu'un qui ne fait pas partie des gens de la sounnah ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prendre la science de quelqu'un qui ne fait pas partie des gens de la sounnah ? (audio)

 

Question :

 

Est-il vrai que la science peut être prise de toute personne voire de quelqu'un qui ne fait pas partie des gens de la Sounnah, des salafis?

 

Réponse :

 

Non, la science se prend uniquement des gens de science de confiance dans leur dogme et dans leur droiture sur la Sounnah.

 

La science ne se prend pas des gens de l'égarement et des déviés. 

 

Traduit et publié par sounnah-publication.blogspot.fr

 السؤأل: هل صحيح أن العلم يؤخذ عن كل أحد حتى لو كان من غير أهل السنة السلفيين؟

 لا, العلم ما يؤخذ إلا عن أهل العلم الموثوقين في عقيدتهم وفي استقامتهم على السنة ما يؤخذ العلم عن أهل الضلال والمنحرفين. نعم

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

«Ô le troupeau, où allez-vous ?»... Ils disent : «Nous soutenons la chari'a !» (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

«Ô le troupeau, où allez-vous ?»... Ils disent : «Nous soutenons la chari'a !» (audio-vidéo)

Les gens de la Sounna ne sont pas trompés.

 

Ils ne remettent pas les brides des cœurs et des cerveaux à ces innovateurs, qui à cause de leur innovation ont entraîné le pays et les gens dans la corruption et la détérioration.

 

Ils ont évité la voie de la vérité, la voie de la prophétie.

 

Ils ont détourné de la voie des Salafs.

 

Ils ont créé des mensonges et forgé des faux consensus.

 

Ils ont donc trompé les pauvres du troupeau qui se revendique de la science parmi ses étudiants et ils ne sont pas des étudiants de science en réalité.

 

Ils leur disent : "Demain, à tel endroit."

 

Et ils sortent en criant, en courant, en soufflant.

 

Qu'est-ce que c'est que ça ?

 

Vous n'avez pas de cerveau ?

 

Où allez vous ?

 

Ils disent : "Nous soutenons la chari'a".

 

Quelle chari'a ?

 

Est-ce que vous l'avez appliqué sur vous même ?

 

Quelle chari'a ?

 

La chari'a n'est établie que par ceux qui l'établissent sur eux même.

 

Quant à vos prédécesseurs parmi les Compagnons de votre Prophète صلى الله عليه وسلم, la religion a été établie par eux quand ils l'ont établie sur eux.

 

La religion a été établie par eux quand ils l'ont établie sur eux.

 

Les gens leur ont obéi lorsqu'ils ont obéi à la religion de leur Seigneur.

 

Quant aux commerçants hypocrites, ceux-là sont dans la poubelle de l'histoire.

 

Ne soit pas trompé -comme l'a cité l'Imam as-Sabouni- ne soit pas trompé par le grand nombre des gens de l'innovation ni par leur pouvoir à un endroit.

 

Par Allâh ils sont comme les mouches, sans valeur ni danger, des apparences qui disparaissent rapidement.

 

Traduit par Sofiane Abou Redwan

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Détester l'inconstance dans la religion d'Allâh et la méfiance vis-à-vis de ses adeptes

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Détester l'inconstance dans la religion d'Allâh et la méfiance vis-à-vis de ses adeptes

Le fait de détester l'inconstance [litt : changement de couleur (s'emploie pour le caméléon)] dans la religion d'Allâh et la méfiance vis-à-vis de ses adeptes.

 

Les principales catégories

 

Mes frères, mes enfants :

 

Toute personne qui parle ne doit pas nécessairement être écoutée.

 

Le doué de raison analyse ce qu'il entend, et ne retient que le meilleur de ce qu'il entend, et lorsqu'il parle, il parle de ce qu'il a retenu de mieux et de plus beau de ce qu'il a retenu.

 

Il est obligatoire à l'individu qu'il observe et prenne son temps, et particulièrement en cette époque, certes l'invasion est violente et brutale.

 

Gloire à Allâh l'Immense, qu'est ce que cette nuit ressemble à la veille !

 

Donc la Sunnah, Ô mes enfants, comporte des sections qui sont liées :

 

Si celui-ci est en accord avec nous sur la condamnation des khawâridj mais est en opposition avec nous en ce qui concerne l'irdjâ`,

 

Il n'est en aucun cas Sunnî ;
 

S'il est en accord avec nous concernant l'irdjâ` mais se met à prendre la défense des khawâridj,

 

Il n'est en aucun cas Sunnî ;

 

S'il est en accord avec nous concernant l'écoute et l'obéissance envers les imams [détenteurs du commandement] musulmans et qu'ensuite il est en divergence avec toi par rapport à ces sujets que sont l'alliance et le désaveu vis-à-vis des gens de l'innovation,

 

Il n'est en aucun cas Sunnî ;

 

S'il est en accord avec nous sur tout ceci mais se met en colère pour les gens des passions et de l'innovation,

 

Il n'est en aucun cas Sunnî.

 

Un argument est valide que par ce qui ne peut être annulé.

 

Et c'est la parole de l'Infaillible [c'est-à-dire le Messager d'Allâh] صلى الله عليه وسلم et la parole de notre Seigneur Exalté soit-Il avant cela.

 

Quant aux gens, on prend de chacun et on délaisse de chacun.

 

On prend de sa parole ce qui concorde à la vérité et est rejeté de lui le faux dans lequel il s'est trompé.

 

Et qu'on sache que :


- Le sujet de l'alliance et du désaveu existe toujours - et les louanges reviennent à Allâh ;

 

- Le fait de s'écarter des gens des passions et des innovations et de les détester existe toujours - et les louanges reviennent à Allâh - fussent-ils parmi nos propres enfants ;

 

- L'éclaircissement de la vérité à leur sujet et l'exécution de l'ordre d'Allâh صلى الله عليه وسلم existe toujours, fussent-ils parmi nos propres enfants ;

 

Et par cela sera secourue la religion d'Allâh Exalté soit-Il.

 

Si donc tu désires [l'agrément] d'Allâh et la demeure dernière (le paradis), tu te dois d'exécuter l'ordre d'Allâh et de Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Et si tu désires un grand nombre de suiveurs, cela ne te sera d'aucune utilité contre Allâh car  :

 

Un prophète viendra au jour de la résurrection en compagnie d'un raht (groupe de moins de 10 personnes) ;

Et un [autre] prophète en compagnie d'un rouhayt (groupe plus petit qu'un raht) ; 

Et un [autre] prophète en compagnie d'un homme ou deux ; Et un [autre] prophète et personne avec lui.

 

Est-ce que ceci est une preuve indiquant qu'ils n'ont pas bien accompli la da‘wah (l'appel à Allâh)

 

Non, par Allâh !

 

C'est plutôt une preuve de la corruption de ceux à qui l'appel à été adressé !

 

Si tu appelles au Livre d'Allâh et à la Sunnah de Son Messager صلى الله عليه وسلم et qu'il n'y a personne qui répond (à ton appel), alors il ne t'incombe que la transmission.

 

Et Allâh a certes dit à Son Messager صلى الله عليه وسلم (traduction approximative du sens du verset) :

 

﴾Ce n'est pas à toi de les guider (vers la bonne voie)﴿ [La Vache ; 272]

 

Il جل وعلا a dit (traduction approximative du sens du verset) :

 

﴾Et tu ne peux non plus guider les aveugles hors de leur égarement. Tu ne feras entendre que ceux qui croient en Nos versets et se soumettent﴿ [Les Fourmis ; 81]

 

Et le malheur, le désastre, comme j'ai dit au début de la parole, tout le désastre réside dans le fait que tu reconnaisses ce que tu réprouvais et que tu réprouves ce que tu reconnaissais : ce que tu voyais hier comme étant juste et [faisant partie de la] Sunnah, tu le vois aujourd'hui comme quelque chose de blâmable ?

 

Blâme ta personne et crains ton Seigneur, tu te dois de consulter tes frères parmi les gens de la vérité et de la guidée.

 

Et ce que tu considérais hier comme étant faux, tu le vois aujourd'hui comme étant juste ?

 

Ceci est un grand problème.

 

Nous demandons à Allâh la préservation et le salut ainsi que le raffermissement, et le refuge est auprès d'Allâh contre cela.

 

Et il n'y a rien de plus odieux et de plus ignoble que l'instabilité, lorsqu'il est assis parmi les gens de la Sunnah il dit une parole ; Et lorsqu'il est éloigné d'eux il en dit une autre.

 

Il part en Indonésie ou en Malaisie ou en Amérique ou bien..

 

Il tient des paroles comme celles-ci et derrière leur dos il ne tient pas ces propos parce qu'il entend, il sait et il voit qu'il y a en face de lui des personnes qui diffuseront [sa parole] et qu'ils transmettront aux gens de la Sunnah et qu'ils lui crieront dessus en un clin d'œil.

 

Pourquoi ?!

 

Lorsque sa bonne foi s'en va, il dit : "Il n'existe pas de Surûriyah", et quand une personne entre, il se tait.

 

Expose-la !

 

Expose-la pour qu'elle soit démasquée et qu'elle soit connue et adopte un seul visage !

 

Je vous mets en garde contre les gens comme eux, Ô mes enfants, d'une grande mise en garde, ne les suivez donc pas et ne vous asseyez pas auprès d'eux car par Allâh ils vous sont très nuisibles, et après une période vous vous rendrez compte que la question de l'alliance et du désaveu a été brisée chez vous.

 

Je demande à Allâh Exalté soit-Il, par Ses plus beaux noms et Ses attributs les plus élevés de nous raffermir ainsi que vous sur la Sunnah tout comme Il nous y a guidés, qu'Il nous fasse mourir dessus comme Il nous y a guidés, qu'Il nous rassemble dans le groupe de son gérant [càd : le Prophète] - qu'Allâh fasse son éloge et le salue - comme Il nous y a guidés, et qu'Il nous facilite la difficulté à s'y cramponner lorsqu'on nous combat à cause d'elle, et qu'Il y habitue nos cœurs, qu'Il les habitue à la lecture de la situation de ses adeptes, ceux qui [nous] ont précédés et qui n'ont en rien changé [c'est-à-dire : les compagnons] - qu'Allâh le Très-Haut les agrée et soit satisfait d'eux - tout comme je Lui demande - Glorieux et Élevé - qu'Il nous octroie, ainsi qu'à vous, la clairvoyance dans la religion ainsi que la compréhension, de même que le raffermissement sur la vérité, Il est certes Très Généreux, et qu'Allâh éloge Son serviteur et envoyé, le salue et le couvre de bénédictions, ainsi que sur sa famille et l'ensemble de ses compagnons.

 

Propos tenus par Sheikh Muhammad Ibn Hâdî al-Madkhalî lorsqu'il prit part à la deuxième rencontre des rencontres salafies dans la ville de Médine

✅ Traduit et publié par le Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

بغض التلون في دين الله والحذر من مجالسة اهله

إخوتي وأبنائي
ليس كل من تكلم سُمع له، والعاقل يعرض ما يسمع ولا يحفظ إلا أحسن ما يسمع، وإذا تكلم، تكلم بأحسن ما حفظ وأجمل ما حفظ، فالواجب على الإنسان أن ينظر ويتأنى في هذا العصر خاصة، فإن الحملة شرسة وشعواء، فسبحان الله العظيم ما أشبه الليلة بالبارحة، فالسنة معشر الأبناء أبواب مترابطة، فلئن وافقنا هذا في الإنكار على الخوارج وخالفنا في الإرجاء ما هو سني، ولئن وافقنا في الإرجاء وذهب يدافع عن الخوارج ما هو سني،ولئن وافقنا في السمع والطاعة للأئمة المسلمين وجاء يخالفك في مثل هذه المسائل في الولاء والبراء لأهل البدع ما هو سني، ولئن وافقنا في هذه كلها ويغضب لأهل الأهواء والبدع ما هو سني، والاحتجاج إنما يصح بما لا ينقض، وهو كلام المعصوم -صلى الله عليه وسلم- وكلام ربنا قبل ذلك -تبارك وتعالى- وأما الناس فكل واحد منهم يؤخذ ويترك، يؤخذ من قوله ما وافق الحق ويرد عليه الباطل الذي أخطأ فيه، وليعلم أن باب الولاء والبراء باقٍ ولله الحمد ومجانبة أهل الأهواء والبدع وبغضهم باق ولله الحمد ولو كانوا من أبنائنا، وبيان الحق فيهم والقيام بأمر الله -جل وعلا- باق ولو كانوا من أبنائنا، فبهذا نصر دين الله -تبارك وتعالى
فإن كنت تريد الله والدار الآخرة فعليك بالقيام بأمر الله ورسوله -صلى الله عليه وسلم
وإن كنت تريد كثرة الأتباع فلا يغنوا عنك من الله شيئا، فإن النبي يأتي يوم القيامة ومعه الرهط والنبي ومعه الرهيط والنبي ومعه الرجل والرجلان والنبي وليس معه أحد، فهل هذا دليل على أنهم ما يحسنون الدعوة؟ لا واللهِ، هذا دليل على فساد المدعوين، إذا كنت تدعو إلى كتاب الله وسنة رسوله -صلى الله عليه وسلم- وما وجدت من يستجيب إنما عليك البلاغ، والله قد قال لرسوله

 لَيْسَ عَلَيْكَ هُدَاهُمْ

قال - جل وعلا

وَمَا أَنْتَ بِهَادِي العُمْيِ عَنْ ضَلاَلَتِهِمْ إِنْ تُسْمِعُ إِلاَّ مَنْ يُؤْمِنُ بِئَايَاتِنَا فَهُمْ مُسْلِمُونَ

والرزية والبلية كما قلت أول الكلام، كل البلية أن تعرف ما كنت تنكر وأن تنكر ما كنت تعرف، فالذي بالأمس تراه صوابا وسنة، أصبحت اليوم تراه اليوم منكرا؟ اتهم نفسك واتق ربك وعليك بمراجعة إخوانك أهل الحق والهدى، وما كنت تراه بالأمس باطلا اليوم تراه صوابا؟ هذه مشكلة عظيمة، نسأل الله العافية والسلامة والثبات عزيز عياذا بالله من ذلك، ولا أبغض من التلون ولا أخبث منه، إذا جلس بين أهل السنة قال قولا، وإذا بعد عنهم قال قولا آخر، يذهب إلى إندونيسيا ولاّ ماليزيا ولاّ أمريكا ولاّ، يقول بمثل هذه المقالات وبين ظهرانيهم لا يقول بهذه المقالات، لأنه يسمع ويعلم ويرى أن أمامه من سينقل، وسيبلغ أهل السنة وسيتصايحون به من أطرافها، ليش؟! إذا خرج بره يقول: ما في سرورية، وإذا جاء داخل يسكت، صرح بها! صرح بها حتى تنكشف وتُعرف وكن وجه واحد! فمثل هؤلاء أنا أحذركم منهم معشر الأبناء غاية التحذير، فلا تقلدوهم ولا تجلسوا لهم، فإنهم واللهِ أضر عليكم، ما تشعرون بعد مدة إلا وقد انكسر عندكم جانب الولاء والبراء.
فأسأل الله -سبحانه وتعالى- بأسمائه الحسنى وصفاته العلى أن يثبتنا وإياكم على السنة كما هدانا لها، وأن يميتنا عليها، كما هدانا لها، وأن يحشرنا في زمرة صاحبها -صلى الله عليه وسلم- كما هدانا لها، وأن يهون علينا مشقة التمسك بها إذا ما حوربنا فيها، وأن يؤنس قلوبنا بها وبقراءة أحوال أهلها الذين سبقوا ولم يبدلوا تبديلا -رضي الله تعالى عنهم وأرضاهم-  كما أسأله -جل وعلا-أن يرزقنا وإياكم البصيرة في الدين والفقه فيه والثبات على الحق إنه جواد كريم
وصلى الله وسلم وبارك على عبده ورسوله وعلى آله وصحبه أجمعين

كانت هذه كلمة للشيخ محمد بن هادي المدخلي حفظه الله
ضمن اللقاء الثاني من اللقاءات السلفية
بالمدينة النبوية

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Utiliser les phrases : «Je dis...», «J'ai dit...», «Je fais primer...», alors que l'on est ni savant ni étudiant (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Utiliser les phrases : «Je dis...», «J'ai dit...», «Je fais primer...», alors que l'on est ni savant ni étudiant (audio)

 

Question :

 

Je ne suis pas un étudiant en science connu, je n'ai pas de tazkiya (recommandation) et je ne n'ai pas voyagé pour demander la science auprès des savants.

 

Mais, j'écoute les cours des savants par le biais de certains moyens, par exemple les cassettes, internet, les livres et j‘assiste à certains cours d'étudiants en science dans notre pays.

 

Maintenant, j‘écris sur certains sujets et j’y rassemble les paroles des gens de sciences. 

 

J’utilise la première personne dans certaines phrases : "Je dis, j'ai dit, je fais primer..."

 

Est-ce qu’utiliser ces phrases dans les discours est spécifique aux savants et étudiants en sciences connus ou puis-je également les utiliser ainsi que ceux qui sont à mon niveau ?

 

Réponse :

 

Que tu dises : "Je fais primer la parole de tel savant, je vois la parole de tel savant comme étant la plus correcte, je dis que la parole de ce savant..." ceci est meilleur !

 

Quant à ta parole : "Je fais primer ceci...", il ne faut pas que cela provienne de toi ! 

 

Et ne dis pas : "Je vois ceci..." !

 

Non !

 

C'est-à-dire, dis : "Je vois que la parole de tel savant m'apaise".

 

Comme ceci, si Allâh le veut, il n'y a pas de mal.

 

Qu’Allâh te bénisse.

 

Traduit et publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Sâlim Abou Anwâr Bâmahriz - الشيخ سالم أبو أنوار بامحرز

Partager cet article

La controverse, la polémique et la querelle ne sont pas des caractéristiques des gens de la sunna

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La controverse, la polémique et la querelle ne sont pas des caractéristiques des gens de la sunna

Question :

 

Sur Twitter, il y a un homme qui s’est reconverti à l’islam depuis 3 ans et il connait le minhaj salafi depuis 11 mois.

 

Aussi, il débat avec les takfiri et les insulte.

 

Il dit être un étudiant en science, mais il ne comprend pas la langue arabe et ne s’exprime pas avec. 

 

Il dit également que connaître la langue arabe n'est pas une obligation dans la prédication et soutient que Sayid Qotb était approfondi en langue arabe et pourtant c’était un innovateur.

 

Réponse :

 

Premièrement : 

 

Il incombe au musulman de ne pas s’adonner aux troubles, mais il lui convient plutôt de s'en éloigner,  d'en avertir les gens et de ne pas se montrer audacieux.

 

Deuxièmement : 

 

La controverse, la polémique et la querelle ne font pas partie des caractéristiques des gens de la sunna, mais plutôt celles des gens des passions.

 

Du moins ce qui est voulu par le débat, c'est défendre la religion, l’éclaircir, la dissipation de l'innovation et ceci est pour celui qui sait tirer profit du débat.

 

Ce ne sont pas tout ceux qui débattent qui détiennent de la clairvoyance dans la religion et qui ont la capacité de transmettre aux gens. 

 

Troisièmement : 

 

Allâh Le Très-Haut dit (dans une traduction rapprochée du sens) :

 

{N'injuriez pas ceux qu'ils invoquent, en dehors d'Allâh, car par agressivité, ils injurieraient Allâh, dans leur ignorance} 

 

(ndt : Rajout d'un oubli d'un mot dans le verset par Sheikh Fawaz)

 

Donc, il ne convient pas que les gens des passions soient incités à agir contre les gens de la sunna par l'insulte et le dénigrement, il se doit de leur répondre avec science. 

 

Quatrièmement : 

 

Les gens des passions sont attentifs à la langue arabe, cela ne veut pas dire que les gens de la sunna ne se soucient pas de la langue arabe, car elle est la langue du Noble Coran et la langue de notre Prophète, prières et salut sur lui.

 

Les gens de l'innovation se sont égarés dès lors qu'ils ont fait prédominer la langue arabe et non pas le Coran, la sunna et la législation.

 

Ils veulent dissimuler l'innovation par la voie linguistique. 

 

Cinquièmement : 

 

Il incombe au débutant d'apprendre sa religion authentique avant toute chose, qu'il ne se précipite pas et ne se hâte pas et qu'il ne justifie pas ses désirs comme relevant de la salafiya.

 

Au contraire, il doit suivre la vérité même si elle s’oppose à ses passions et le but est qu'il se préserve par la sunna et qu'il demande à Allâh Le Très-Haut cela, afin que l'ambiguïté ne l'atteigne pas. 

 

Et il reste beaucoup de points à aborder mais le contexte ne permet de tous les évoquer ainsi que leurs preuves.

 

Traduit et publié par 3ilmchar3i.net

  

Cheikh Fawaz Al-'Awadi - الشيخ فواز العوضي

Partager cet article

Exemple de la pratique des salafs lorsqu'il leur parvenait qu'une personne était sur la sounnah et qu'ensuite elle a changé

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Exemple de la pratique des salafs lorsqu'il leur parvenait qu'une personne était sur la sounnah et qu'ensuite elle a changé

Il est rapporté dans Al-Moussanaf de Ibn Abi Shaybah, qu'il est parvenu à Zayd parmi les gens (qui faisait parti des Savants) qu'un frère à lui avait changé.

 

Il lui a alors écrit en disant :

 

«Ceci dit : Il m'est parvenu à ton sujet que tu as changé (ce qui signifie : Tu as un peu dévié de la Sounnah);

 

-Si la chose est telle qu'elle est dite, alors crains Allah et reviens à la Sounnah.

 

-Et si ce n'est pas le cas, alors crains Allah et persiste (ce qui signifie : persiste sur ce que tu es, car tu es sur un bien)».

 

Ceci fait partie de l'enjoignement mutuel à la vérité et à la patience.

 

Traduit et publié par le Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

نموذج من فعل السلف إذا بلغهم أن شخصا كان على السُنة ثم تغيَّر

بلغ زيد من الناس - أحد الأئمة - أن أخاً له قد تغير ، كما في المصنف لابن أبي شيبة ، فكتب إليه قال :  أما بعد" فقد بلغني عنك أنك قد تَغيرتَ - يعني حِدتَ عن السُنةِ قليلاً -  فإن كان الأمر كما قيل ، فاتقِ الله وعُد إلى السُنة ، وإن لم يكن  كذلك ، فاتقِ اللَه ودُم " أي داوم على ما أنت عليه فأنت على خير، هذا من التواصي بالحق والتواصي بالصبر

مستفاد من: شرح الأصول الثلاثة - الدرس 01

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Partager cet article

Retournez aux savants ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Retournez aux savants ! (audio-vidéo)

 

A chaque fois que les gens ont abandonné les savants et le retour vers les savants, ils se sont égarés !

 

Ils se sont égarés !

 

Ils se sont égarés !

 

وَإِذَا جَآءَهُمۡ أَمۡرٌ۬ مِّنَ ٱلۡأَمۡنِ أَوِ ٱلۡخَوۡفِ أَذَاعُواْ بِهِۦ‌ۖ وَلَوۡ رَدُّوهُ إِلَى ٱلرَّسُولِ وَإِلَىٰٓ أُوْلِى ٱلۡأَمۡرِ مِنۡہُمۡ لَعَلِمَهُ ٱلَّذِينَ يَسۡتَنۢبِطُونَهُ ۥ مِنۡہُمۡ‌ۗ

 

"Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S’ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d’entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement)". (An-Nissa 4:83)

 

Les détenteurs du commandement sont les savants, les dirigeants, les sages, les pieux.

 

Et Qaroun lorsqu’il sortit à son peuple dans tout son apparat, qu’ont dit les gens ?

 

يَـٰلَيۡتَ لَنَا مِثۡلَ مَآ أُوتِىَ قَـٰرُونُ إِنَّهُ ۥ لَذُو حَظٍّ عَظِيمٍ

 

"«Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Qaroun. Il a été doté, certes, d’une immense fortune»". (Al-Qasas 28:79)

 

وَقَالَ ٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلۡعِلۡمَ وَيۡلَڪُمۡ ثَوَابُ ٱللَّهِ خَيۡرٌ۬ لِّمَنۡ ءَامَنَ وَعَمِلَ صَـٰلِحً۬ا وَلَا يُلَقَّٮٰهَآ إِلَّا ٱلصَّـٰبِرُونَ

 

"Tandis que ceux auxquels le savoir a été donné dirent: «Malheur à vous! La récompense d’Allâh est meilleure pour celui qui croit et fait le bien». Mais elle ne sera reçue que par ceux qui endurent." (Al-Qasas 28:80)

 

Les savants mettent les choses à leur place.

 

وَتِلۡكَ ٱلۡأَمۡثَـٰلُ نَضۡرِبُهَا لِلنَّاسِ‌ۖ وَمَا يَعۡقِلُهَآ إِلَّا ٱلۡعَـٰلِمُونَ

 

"Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens; cependant, seuls les savants les comprennent." (Al-Ankabout 29:43)

 

إِنَّ فِى ذَٲلِكَ لَأَيَـٰتٍ۬ لِّلۡعَـٰلِمِينَ

 

"Il y a en cela des preuves pour les savants." (Ar-Roum 30:22)

 

إِنَّمَا يَخۡشَى ٱللَّهَ مِنۡ عِبَادِهِ ٱلۡعُلَمَـٰٓؤُاْۗ

 

"Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allâh." (Fatir 35:28)

 

يَرۡفَعِ ٱللَّهُ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ مِنكُمۡ وَٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلۡعِلۡمَ دَرَجَـٰتٍ۬‌ۚ

 

"Allâh élèvera en degrés ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir." (Al-Moujadila 58:11)

 

Sont-ce les révolutionnaires qu’Il élève en degré ?

 

Les révolutionnaires ?!

 

Les révolutionnaires ?!

 

Les gens des révolutions et des renversements ?

 

Ce sont les savants qu’Allâh élève en degrés !

 

Oui, mes frères en Allâh !

 

Le Hadith d’Abou Houraïra dans Sahih Al-Boukhari selon lequel le Prophète صلى الله عليه و على اله وسلم fut questionné au sujet de l’Heure.

 

Alors le Prophète صلى الله عليه و على اله وسلم lui répondit en disant :

 

«Quand on place l'autorité entre les mains de ceux qui n'en sont pas dignes, attends-toi à la venue de l'Heure».

 

Oui !

 

Quand on place l'autorité entre les mains de ceux qui n'en sont pas dignes, (tel) qu’un dirigeant, un parti, alors qu’il est ignorant !

 

Traduit par Abdarrahman Abou Maryam

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Partager cet article

Classifier les gens (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Classifier les gens (audio)

 

Question :

 

Notre sheykh, qu'Allâh vous préserve, une personne dit : «Faites miséricorde à la salafiyyah et ne la divisez pas (en disant) untel est haddadi, l'autre est comme-ci, et l'autre est comme ça, etc...»

 

Quelles sont vos remarques à ce sujet ? 

 

Qu'Allâh vous préserve.

 

Réponse :

 

Cette parole est en contradiction avec la parole du Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Il صلى الله عليه وسلم a informé que cette communauté se divisera en 73 factions.

 

Il dit qu'elles seront toutes vouées au feu à l'exception d'une seule.

 

C'est le Messager صلى الله عليه وسلم qui informa qu'il y aura des factions et qu'elles entreront toutes au feu à l'exception d'une seule.

 

Les savants ont dit que sa parole صلى الله عليه وسلم : «Elles sont toutes vouées au feu à l'exception d'une seule » fait partie des menaces, c'est-à-dire que ce sera leur châtiment si Allâh a décidé de les châtier.

 

Sinon ils seront sous la volonté d'Allâh ; s'il veut Il leur pardonnera ou les châtiera.

 

Le Messager صلى الله عليه وسلم a informé qu'il y aura des factions et qu'elles atteindront le nombre de 73, et que cela se produira dans cette communauté.

 

Comment peux-tu donc blâmer les salafis pour leurs paroles à l'encontre des gens de la désunion, des gens déviants, des associations hizbis en opposition ou en contradiction avec les gens de l'Islam ?

 

Lorsque le Cheikh Bakr Ibn 3abdeLlah Abou Zeyd a écrit son ouvrage «La classification des gens ; entre la suspicion et la certitude» je lui ai parlé et il m'a également parlé avant sa mort qu'Allâh lui fasse miséricorde, et ce, avant que le livre ne paraisse.

 

Il y eut entre lui et moi des propos, et le Cheikh m'a évoqué qu'il allait écrire ce livre : «La classification des gens ; entre la suspicion et la certitude».

 

Je lui ai dit que : «Le titre de cet ouvrage ne convenait pas, car cette formulation laisse à penser que tu reproches le fait de classifier les gens alors que le Messager صلى الله عليه وسلم a dit que cette communauté se diviserait en 73 factions».

 

Je lui ai également dit que : «Si tu veux vraiment écrire sur ce sujet alors change-le [le titre]».

 

Je lui ai rappelé les paroles de (l'imam) Esh-Châtibî dans El I3tissâm et d'autres (paroles) à ce sujet, à savoir que les savants ont dit qu'il n'y avait pas d’inconvénient à ce que les gens des fractions (déviantes) soient désignés, qu'ils soient nommés et qu'ils soient décrit par leur caractéristiques afin d'alerter les gens de leurs ambiguïtés, de leurs innovations et de leur situation.

 

N'as-tu pas vu la parole de 3â'icha à la femme qui l'interrogea sur le rattrapage de la prière (pour la femme ayant ses menstrues).

 

Elle lui dit : «Es-tu harouriyah (khâridjiyyah) ?».

 

Est-ce que 3â'icha a voulu classifier les gens ?

 

(Est-ce qu') elle ne fait pas miséricorde au gens à cause de sa parole : «Es-tu harouriyah» ?

 

Et lorsque les deux nobles tâbi3î se s'ont présentés à Ibn Omar afin de le questionner sur le destin (el qadar).

 

Ils ont utilisés le terme «Gens du destin (ehloul qadar)» et Ibn Omar approuva (ce terme) et leur dit : «Informez-les que je me désavoue d'eux», des gens du destin (ehloul qadar), avec cette appellation.

 

Des désignations, des appellations, des descriptions nous sont venues au sujet des gens de la désunion et de la divergence.

 

Nous cheminons donc sur ce chemin et suivons ce sentier car c'est le sentier des croyants.

 

Nous disons que cette division et ces divergences présentes au sein de cette communauté, c'est le Messager صلى الله عليه وسلم qui nous en a informé, et il a nommé certaines de ses fractions.

 

Concernant les khawaridj par exemple il صلى الله عليه وسلم dit que : «Ils sont les gens de l'enfer».

 

Il صلى الله عليه وسلم les a nommé : Les khawaridj.

 

Il dit également que : «El qadariyyah sont les adorateurs du feu (majous) de cette communauté».

 

Il les a nommé de : Qadariyyah.

 

C'est le Messager صلى الله عليه وسلم, pas nous, qui les a appelé : Qadariyyah.

 

Il en est ainsi pour toute personne s'affiliant aux gens de la désunion et de la divergence.

 

Nous les nommons, les décrivons et désignons leurs individus, car mettre en garde contre leurs innovations et leurs partisans ne peut se faire que de cette façon.

 

Et ceci n'est pas interdit et n'entre pas dans le fait de diviser les gens, mais plutôt cela fait partie du rassemblement des gens autour de la vérité.

 

Ne vois-tu pas que le livre qui fut descendu pour l'Islam se nomme le discernement (el fourqân) ?

 

Car il fait la distinction entre le vrai et le faux.

 

Ne vois-tu pas que le Messager fut décrit comme celui qui sépare entre la personne et son père, et entre la personne et son frère, car il fait la séparation entre les gens de la foi et ceux de la mécréance ?

 

De même, nous faisant la séparation entre les partisans de la sounnah et ceux de l'innovation, et entre les partisans de la désunion et de la divergence et ceux du consensus et du groupe.

 

Nous faisons la distinction entre eux, non pas dans le but de véhiculer le mal parmi les gens ni de les diviser, mais plutôt dans le but de réunir les gens autour d'une même et seule parole.

 

Et Allâh est Le plus Savant.

 

Traduit par abdelmaleek57@gmail.com

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Ne dis pas qu'il est salafi avant d'en être sûr... (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ne dis pas qu'il est salafi avant d'en être sûr... (audio-vidéo)

 

Questionneur :

 

Donc Cheikh, comment devons-nous nous comporter avec cette personne en particulier (celui qui défend les innovateurs) ?

 

Réponse :

 

Comporte-toi avec lui comme tu te comportes avec tout opposant au Minhaj Salafi.

 

En prenant tes distances, en invitant au Minhaj des Salafs, et en y restant ferme, et en raffermissant les gens sur ce Minhaj et en les mettant en garde contre tout opposant à ce Minhaj.

 

Questionneur :

 

D’accord, mais disons-nous qu’il est Salafi ?


Réponse :

 

Comment ?!

 

Ne dis pas d’une personne qui s’oppose au Minhaj Salafi qu’il est Salafi.

 

Ne dis de quelqu’un qu’il est Salafi seulement lorsque tu es certain qu’il est sur ce Minhaj, et qu’il en est fier, et qu’il y appelle, et qu’il s’allie aux gens pour lui, et qu’il se désavoue pour lui.

 

Voilà le Salafi.

 

Quant à ce qu’il se réclame de la Salafiya et qu’il s’allie aux gens des innovations et qu’il les défend et insulte les gens de la Sounnah alors une telle personne n’est pas Salafi, et on ne l’honore pas, peu importe qui il est : arabe ou non-arabe, d’Orient ou d’Occident.

 

La Salafiya a des caractéristiques, des qualités distinctives et des signes pour que tu puisse discerner entre ses gens et les autres à travers l’alliance et le désaveu, la croyance, la Da’wah et les attitudes. 

 

Traduit par Abdarrahman Abou Maryam

Publié par sounnah-publication.blogspot.fr

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

La science de la critique et l'éloge (جرح وتعديل - jarh wa ta'dîl) alors que l'on jeûne (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La science de la critique et l'éloge (جرح وتعديل - jarh wa ta'dîl) alors que l'on jeûne (audio)

Petite définition concise :

 

Le jarh wa ta'dîl est une science qui consiste à dire : "Tel personne est un menteur, un innovateur, un suiveur de telle secte etc..." afin de ne pas prendre de ces personnes et de préserver la religion d'ALlah.

 

Question :

 

Y a-t-il une chose qui interdit de parler sur les gens pour la science du jarh wa ta'dîl (la critique et l'éloge) alors que l'on est en état de jeûne ?

 

Réponse :

 

Je dis que oui ; Le jeûne m'en empêche car parler sur ces gens est de la médisance devenue permise pour l'intérêt (de l'islâm et des musulmans), wal hamdu li Llâh.

 

Ce qu'il m'incombe la journée, j'en parle la nuit ; Mais dans la journée je n'en parle pas.

 

Traduit par L'appel de la Sunnah

Publié par 3ilmchar3i.net

هل هناك ما يمنع الجرح والتعديل أثناء الصيام؟

السؤال : وهذا من ليبيا يسأل يقول هل هناك ما يمنع من الكلام بالرجال جرحًا وتعديلًا وأنت صائم ؟

الجواب : أقول له نعم، يمنعني الصوم وذلك لأن الكلام في الرجال غيبة جاز للمصلحة والحمد لله ما وجب علي في النهار أتكلم في الليل، أما في النهار ما أنا متكلم

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Nous pensions qu’il était un prêcheur à la salafiya puis il dévia, quelle est la raison ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Nous pensions qu’il était un prêcheur à la salafiya puis il dévia, quelle est la raison ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu’Allâh soit Bienfaisant envers vous.

 

Notre Cheikh, qu’Allâh vous préserve.

 

Beaucoup sont ceux au sujet desquels nous avions de bonnes pensées et que nous jugions être des protecteurs de la Da’wah Salafiya et ses prêcheurs, puis il nous est devenu clair qu’ils font partie de ses opposants.

 

Ainsi, quelles sont les raisons qui mènent à cela selon vous ?

 

Nous avons entendu quelque chose à ce sujet dans votre discours, toutefois, (nous présentons la question) ainsi il ne sera pas dit que nous ne nous sommes pas souciés des questions de certains frères.

 

Réponse :

 

Parmi les raisons, et Le Refuge est auprès d’Allâh, il y a les passions.

 

Quelqu’un peut connaitre la vérité, connaitre ses gens et connaitre ses preuves ; puis il change.

 

Quelle est la raison ?

 

La raison est l’égarement d’Allâh (c’est-à-dire qu’Allâh le fait s’égarer).

 

Celui qu’Allâh guide nul ne peut l’égarer et celui qu’Allâh égare nul ne peut le guider سبحانه وتعالى.

 

Les gens des passions ne viennent que par les passions.

 

فَرَءَيۡتَ مَنِ ٱتَّخَذَ إِلَـٰهَهُ ۥ هَوَٮٰهُ وَأَضَلَّهُ ٱللَّهُ عَلَىٰ عِلۡمٍ۬ وَخَتَمَ عَلَىٰ سَمۡعِهِۦ وَقَلۡبِهِۦ وَجَعَلَ عَلَىٰ بَصَرِهِۦ غِشَـٰوَةً۬

 

"Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? Et Allâh l’égare sciemment et scelle son ouïe et son cœur et étend un voile sur sa vue." (Al-Jathiyah 45:23)

 

Al-Hawa الهوى (les passions) font sombrer la personne et le font dévier du chemin.

 

Egalement, parmi les raisons il y a l’amour des choses matérielles.

 

L’amour des choses matérielles ; l’amour du prestige et du statut.

 

Il voit les gens de la Salafiya être pauvre, et il veut être parmi les grands : il veut avoir de la richesse, il veut les honneurs ; et alors il change.

 

Qu’Allâh te bénisse.

 

Allâhou Akbar !

 

A cause des passions qui sont suivies et de l’avidité à laquelle on obéit.

 

Le Prophète وسلم صلى الله عليه a dit :

 

اتقوا فتنا كقطع الليل المظلم يمسي الرجل مؤمنا و يصبح كافرا أو يصبح مؤمنا و يمسي كافرا يبيع دينه بعرض من الدنيا

 

"Craignez la Fitnah qui est comme un morceau de nuit sombre.

L’homme sera croyant le soir et se retrouvera le matin mécréant, ou il sera croyant le matin et se retrouvera mécréant le soir; il vendra sa religion contre une partie de ce bas monde."

 

Regarde.

 

Il est croyant le soir et au matin il change.  

 

Nous ne disons pas qu’il est mécréant.

 

Il se peut qu’il se réveille le matin innovateur !

 

Hizbi !

Mourji !

Qadari !

Et ainsi de suite...

 

Tout cela pour l’amour des passions et des biens.

 

Il vend sa religion pour une partie de la Dounia.

 

Il voit un groupe parmi les groupes, ils ont des biens, ils ont une position, etc.

 

Alors qu’eux (lui et les Salafis) sont pauvres, ils n’ont pas de statut ou de richesse, et il veut profiter de la vie de ce monde ; alors les passions et l’amour de la Dounia l’emportent.

 

Qu’Allâh vous bénisse.

 

Selon le Hadith, qu’Allâh te bénisse, qui vient à l’esprit concernant ce sujet :

 

ما ذئبان أرسلا في زريبة غنم بأفسد لها من حرص المرء على المال والشرف لدينه

 

«Deux loups affamés que l'on lâche dans un enclos de moutons sont moins mauvais pour le troupeau que ne le sont, pour la religion d'un homme, son obsession pour les biens et la noblesse.»

(Selon Ka’b Ibn Malik rapporté par At-Tirmidhi et authentifié par Al-Albani)


L’amour des biens, l’obsession des biens, et l’obsession du prestige corrompt grandement la religion de quelqu’un et le détruit tout comme deux loups affamés lâchés dans un enclos de moutons.

 

Que restera-t-il d’eux (les moutons) ?!

 

Ils seront exterminés et mangés.

 

De même, celui-ci, il ne subsistera rien de sa religion-et Le Refuge est auprès d’Allâh-excepté ce qu’Allah veut.

 

Qu’Allâh prolonge votre vie.

 

Traduit par Abderrahman Abou Maryam

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Les femmes qui parlent dans le jarh et ta'dil (critique et éloge)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les femmes qui parlent dans le jarh et ta'dil (critique et éloge)

Question :

 

Les femmes parlent dans le jarh et ta'dil (critique et éloge), est-ce qu'il y a dans cela un mal ?

 

Réponse :

 

Ce n'est pas l'affaire des femmes de parler dans cela ; Et je ne connais pas une, parmi les salafs, qui est entrée dans ce sujet.

 

Et la femme à la base est touchée par une diminution en raison de ses menstrues, son sentiment, sa grossesse et son accouchement, ce qui la rend incapable de parler dans ce sujet.

 

À la base, il ne faut pas que les femmes s'occupent de cela, ça sera juste une science pour elles ; Qu'elles suivent.

 

Et la femme apprend ce qu'a ordonné sa religion, ce qu'elle a besoin pour l'adoration de son Seigneur et s'occupe de ses responsabilités vis à vis de son époux, ses enfants et sa maison.

 

Et c'est Allâh qui accorde le succès.

 

Compte Facebook officiel du Cheikh Mohamed ibn Omar Bazmoul

Traduit par Oum Souhayb

Publié par 3ilmchar3i.net

قالت : النساء يتكلمن في الجرح والتعديل ، هل في هذا بأس؟

قلت: ليس من شأن النساء أن يتكلمن في ذلك؛ و لا أعلم أن واحدة من السلف كانت تخوض في هذا الباب

والمرأة أصلاً يعتريها من النقص بسبب حيضها وعاطفتها وحملها وولادتها ما يجعلها قاصرة عن الكلام في هذا الباب

و لا ينبغي للنساء أن يشتغلن به اصلاً، بله أن يكون علماً لهن يقصدونه

والمرأة تتعلم من أمر دينها ما تحتاجه لعبادة ربها وقيامها بمسؤولياتها تجاه زوجها وولدها وبيتها

والله الموفق

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Plus miséricordieux envers eux que leurs parents (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Plus miséricordieux envers eux que leurs parents (audio)

 

Et de cela, il est connu que ces adorateurs (musulmans de la masse) et ceux qui ont peu de compréhension de la religion ; Ce sont ceux qui ne distinguent pas entre ce qui est permis et ce qui ne l’est pas (en ce qui concerne la différence entre le conseil et le désaveu).

 

Yusuf Ibn Asbat رحمه الله alors qu’il s’exprimait contre certaines personnes des passions et de l’innovation, un homme lui a dit :

 

«Ô Cheikh, n’as-tu pas peur qu’ils plaident contre toi ?» (Parlant ainsi du Jour du Jugement).

Il répondit : «Tais-toi, je suis plus miséricordieux envers eux que leurs parents».

 

Il disait, par cela, qu’il allégeait leur fardeau, ainsi ils ne viendraient pas au Jour du Jugement en portant leurs péchés et les péchés de ceux qui les avaient suivis.

 

Allâh جل وعلا dit :

لِيَحۡمِلُوٓاْ أَوۡزَارَهُمۡ كَامِلَةً۬ يَوۡمَ ٱلۡقِيَـٰمَةِ‌ۙ وَمِنۡ أَوۡزَارِ ٱلَّذِينَ يُضِلُّونَهُم بِغَيۡرِ عِلۡمٍ‌ۗ أَلَا سَآءَ مَا يَزِرُونَ

 

(traduction rapprochée)

 

"Qu'ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tous les fardeaux de leurs propres œuvres ainsi qu'une partie des fardeaux de ceux qu'ils égarent, sans le savoir ; combien est mauvais [le fardeau] qu'ils portent !" Sourate An-Nahl (16:25)

 

Par conséquent, celui qui clarifie l'état de l'innovateur et l’état de celui qui se trompe, est plus miséricordieux envers lui que ses parents.

 

Ceci parce qu'il réduit son fardeau.

 

Cette personne n’est pas en mesure de supporter le poids de ses propres péchés et de ses erreurs Le Jour du Jugement ; Alors que dire des péchés de ceux qui l’ont suivi ?!

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Quiconque appelle à une bonne direction aura une récompense équivalente à celle de ceux qui le suivront, sans que celles de ceux-ci ne soient diminuées.

Et quiconque appelle à un égarement, se verra chargé d'un péché équivalent à celui de ceux qui le suivront, sans que leurs péchés ne soient toutefois diminués.»

(Sahih Mouslim 2674)

 

Donc, celui qui réfute cette personne et avertit les gens contre lui ; En réalité, il est bienfaisant envers lui et il est plus miséricordieux envers lui que ceux qui le défendent alors qu'il est sur sa fausseté.

 

C’est lui qui est bienfaisant envers lui en réalité.

 

Ainsi, ces deux catégories de personnes (les fidèles et ceux qui ne possèdent pas beaucoup de connaissances) sont ceux qui ne font pas de distinction entre le conseil et le désaveu.

 

Alors que les gens de la Sounnah et des Athars sont ceux qui possèdent de solides connaissances et beaucoup de science.

 

Par conséquent, ils font une distinction entre les deux.

 

Traduit par Abderrahman Abou Maryam

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Le but est de faire parvenir la vérité au coeur des gens ! Et rien d’autre !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le but est de faire parvenir la vérité au coeur des gens ! Et rien d’autre !

Très chers frères, apprenez ces méthodes légiférées authentiques, (dont) la visée est la guidée des gens et faire parvenir la vérité dans les coeurs des gens.

 

Très cher frère : Il t'incombe d'utiliser tout ce qui t'est possible, en terme de moyens légiférés, dans le sentier de l'appel à Allâh et chez nous, la fin ne justifie pas le moyen !

 

Cela fait certes partie des caractéristiques des gens de l’innovation par la cause de laquelle ils sont tombés dans le mensonge, dans le fait de tourner (autour du but visé), les subterfuges, comme l’a dit l’Imam ‘Ali ibn Harb Al-Mawsouli :

 

"Toute personne de passion ment et il ne se soucis point (des conséquences)".

 

Et tout ceci n’existe pas chez nous, car nous sommes des gens de véracité et de vérité, mais pour chaque finalité nous utilisons les apparences que les gens acceptent et qui font effets sur leurs personnes.

 

Qu’Allâh vous bénisse.

 

Majmou’ Koutoub wa Rasâil wa Fatawa - Editions Dar Al-Imam Ahmed (1/478)

Publié par 3ilmchar3i.net

المقصود إيصال الحق إلى قلوب الناس! ، وليس شيئاً آخر
قال الإمام المحدث المحقق المدقق الدكتور ربيع [الخير] بن هادي المدخلي حفظهُ اللّه
- فتعلَّموا يا إخوان هذه الأساليب الشرعية الصحيحة ، فالقصد هدايةُ الناس ، والقصد إيصال الحَقِّ إلى قلوب الناس
- أيها الأخ : عليك أن تستخدم في سبيل الدعوة إلى اللّه كل ما تستطيع من وسيلة شرعية ، وليس عندنا أن الغاية تسوغُ الوسيلة! ، فإنها من صفات أهل البدع ؛ الَّتِي وقعوا [بسببها!] في الكذب ، واللف ، والدوران ، والمناورات ، كما قال الإمام عليُّ بن حرب الموصلي

 كل صاحب [هوى] يكذبُ ، ولا يُبالي

- وهذا كلهُ ليس عندنا ؛ فنحن أهل صدق وأهل حق ، ولكن نعرض في أي مدى الصور الَّتِي يقبل فيها الناس ، وتؤثر في نفوسهم

بارك اللَّه فيكم

 المَرجع : مجموع كتب ورسائل وفتاوى فضيلة الشيخ العلامة ربيع بن هادي بن عمير المدخلي ، طبعة دار الإمام أحمد  - ١/٤٧٨

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Ceux qui excusent par l'ignorance sont-ils des mourjias ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ceux qui excusent par l'ignorance sont-ils des mourjias ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Noble cheikh, quel est le statut des mourjias ?

 

Et quel est le statut de ceux qui décrivent ceux qui excusent par l'ignorance comme faisant partie des mourjias ?

 

Réponse :

 

Premièrement, il est indispensable de dire : qui sont les mourjias ? 

 

Les mourjias sont ceux qui disent que la foi, c'est les œuvres du cœur.

 

Leur parole est fausse, sans aucun doute, car tous les textes prouvent que si la personne désobéit à Allâh alors sa foi diminue.

 

Quant à l'excuse de l'ignorance, c'est ce qu'impliquent les textes.

 

Jamais personne ne pourra venir avec une preuve prouvant que la personne n'est pas excusée par l'ignorance.

 

Même dans la base du message la personne est excusée.

 

Allâh a dit :

"وَمَا كُنَّا مُعَذِّبِينَ حَتَّى نَبْعَثَ رَسُولاً"

 

«Et Nous n'avons jamais châtié [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager.» 

 

Et Il a dit : 

"رُسُلاً مُبَشِّرِينَ وَمُنْذِرِينَ لِئَلَّا يَكُونَ لِلنَّاسِ عَلَى اللَّهِ حُجَّةٌ بَعْدَ الرُّسُلِ"

 

«Afin qu'après la venue des messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allâh.» 

 

S'il n'y avait pas d'excuse par l'ignorance, il n'y aurait pas d'intérêt à envoyer des messagers.

 

Les gens seraient obligés de faire ce qu'implique la saine nature (al-fitra), et il n'y aurait pas besoin d'envoyer des messagers.

 

L'excuse de l'ignorance est donc ce qu'impliquent les preuves du Livre et de la Sunna. 

 

Et les imams de la science ont clairement stipulé cela, comme Cheikh al Islam ibn Taimiya -qu'Allâh lui fasse miséricorde- ainsi que Cheikh al Islam Mohamed ibn Abdel al Wahhab.  

 

Mais il est possible que la personne soit négligente dans l'étude de la science et soit pêcheuse à cause de cela.

 

C'est-à-dire qu'il lui est possible d'apprendre, mais n'y prête pas attention ou qu'on lui dise : ceci est interdit, mais il n'y prête pas attention.

 

Donc il est négligent de ce point de vue et prend un péché pour cela. 

 

Mais un homme qui vit auprès de gens qui font des péchés en croyant qu'ils sont permis, puis dire qu'il prend un péché alors que le message ne lui ait pas parvenu, ceci est loin (de la vérité) !!!

 

En réalité mes frères, nous ne jugeons pas selon nos passions, mais nous jugeons selon ce qu'implique la législation.

 

Et notre Seigneur a dit : 

 

"إن رحمتي سبقت غضبي"

"Ma miséricorde a devancé Ma colère."

(Hadith Qudsi) 

 

Comment allons-nous blâmer une personne par son ignorance alors qu'il ne lui est jamais passé par l'esprit que cette chose est interdite. 

 

Cheikh al islam Mohamed ibn Abdel Wahhab -qu'Allâh lui fasse miséricorde- a même dit : Nous ne déclarons pas mécréants ceux qui ont placé des statues sur la tombe d'Abdel Qadir al Jilani ni d'al Badawi à cause de leur ignorance et que personne ne les a avertis.  

 

Quant au statut des mourjias, je ne connais personne qui les a sorti de l'Islam.

 

Il n'y a pas de doute que ce sont des égarés, qu'ils sont dans l'erreur, que les œuvres font partie de la foi comme cela est prouvé par beaucoup de textes, et que ne pas faire d’œuvres pieuse diminue la foi. 

 

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Celui qui s’égare... (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui qui s’égare... (audio)

من ضل لا يكون قدوة ولو كان عالما

 

«Celui qui s’égare ne peut pas être un exemple à suivre, même si il est un savant…»

 

Traduit et publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Prendre la science chez les savants de confiance

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prendre la science chez les savants de confiance

Question :

 

Certains étudiants sont assidus au fait d’assister aux cours donnés par des étudiants plus avancés, sans donner d’importance aux cours des savants qui ont acquis ce que les étudiants n’ont pas.

 

Quelle est donc la recommandation de votre éminence ?

 

Qu’Allâh vous préserve.

 

Réponse : 

 

Selon moi, il faut que la personne étudie la science chez un savant érudit.

 

Car parmi les étudiants, certains s’engagent dans l’enseignement et il réalise un exposé parmi différents thèmes, que ce soit dans les récits authentiques, la jurisprudence ou la croyance, il maîtrise donc parfaitement son sujet et le fait réviser.

 

De ce fait, si le débutant en science entend la façon dont il maîtrise ce sujet, il va penser qu’il fait partie des grands savants.

 

Par contre, si cet étudiant est amené à s’écarter d’un doigt de ce même sujet qu’il a réalisé, arrangé méticuleusement et révisé, on va s’apercevoir qu’il ne possède pas de science.

 

C’est pour cela qu’il est obligatoire pour les débutants d’étudier la science chez les savants reconnus pour leur savoir, leur loyauté et leur pratique religieuse.

 

فتاوى في طلب العلم

Publié par 3ilmchar3i.net

س5 سئل فضيلة الشيخ : هناك بعض طلبة العلم يحرص على حضور دروس طلبة العلم دون أن يلقي اهتماماً بدروس العلماء الذين جمعوا مالم يجمعه طلبة العلم فما توجيه فضيلتكم - حفظكم الله تعالى - ؟

فأجاب بقوله : الذي أراه أن الإنسان ينبغي أن يطلب العلم على عالم ناضج لأن بعض طلبة العلم يتصدر للتدريس فيحقق المسألة من المسائل سواء حديثية أو فقهية أو عقائدية يحققها تماما ويراجع عليها فإذا سمعه الناشيء من طلبة العلم ظنّ أنه من أكابر العلماء لكن لو خرج قيد أنملة عن هذا الموضوع الذي حققه ونقّحه وراجع عليه وجدت أنه ليس عنده علم ، لذلك يجب على طالب العلم المبتدئ أن يتلقى العلم على يد العلماء الموثوق بعلمهم وأمانتهم ودينهم

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>