497 articles avec methodologie - المنهجية

Prendre la science chez les savants de confiance

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prendre la science chez les savants de confiance

Question :

 

Certains étudiants sont assidus au fait d’assister aux cours donnés par des étudiants plus avancés, sans donner d’importance aux cours des savants qui ont acquis ce que les étudiants n’ont pas.

 

Quelle est donc la recommandation de votre éminence ?

 

Qu’Allâh vous préserve.

 

Réponse : 

 

Selon moi, il faut que la personne étudie la science chez un savant érudit.

 

Car parmi les étudiants, certains s’engagent dans l’enseignement et il réalise un exposé parmi différents thèmes, que ce soit dans les récits authentiques, la jurisprudence ou la croyance, il maîtrise donc parfaitement son sujet et le fait réviser.

 

De ce fait, si le débutant en science entend la façon dont il maîtrise ce sujet, il va penser qu’il fait partie des grands savants.

 

Par contre, si cet étudiant est amené à s’écarter d’un doigt de ce même sujet qu’il a réalisé, arrangé méticuleusement et révisé, on va s’apercevoir qu’il ne possède pas de science.

 

C’est pour cela qu’il est obligatoire pour les débutants d’étudier la science chez les savants reconnus pour leur savoir, leur loyauté et leur pratique religieuse.

 

فتاوى في طلب العلم

Publié par 3ilmchar3i.net

س5 سئل فضيلة الشيخ : هناك بعض طلبة العلم يحرص على حضور دروس طلبة العلم دون أن يلقي اهتماماً بدروس العلماء الذين جمعوا مالم يجمعه طلبة العلم فما توجيه فضيلتكم - حفظكم الله تعالى - ؟

فأجاب بقوله : الذي أراه أن الإنسان ينبغي أن يطلب العلم على عالم ناضج لأن بعض طلبة العلم يتصدر للتدريس فيحقق المسألة من المسائل سواء حديثية أو فقهية أو عقائدية يحققها تماما ويراجع عليها فإذا سمعه الناشيء من طلبة العلم ظنّ أنه من أكابر العلماء لكن لو خرج قيد أنملة عن هذا الموضوع الذي حققه ونقّحه وراجع عليه وجدت أنه ليس عنده علم ، لذلك يجب على طالب العلم المبتدئ أن يتلقى العلم على يد العلماء الموثوق بعلمهم وأمانتهم ودينهم

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Perdre son temps dans la critique et l'éloge (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Perdre son temps dans la critique et l'éloge (vidéo)

Cheikh :

 

Regarde mon frère, je te conseille, à toi et aux autres jeunes, ceux qui se tiennent/cheminent sur une ligne déviante, de ce qui nous est apparent, et Allah est plus Savant, de  ne pas perdre votre temps dans la critique les uns des autres.

 

Et vous dites "untel est comme-ci", et "untel est comme-ci" et "untel est comme ça", car primo, ceci ne fait en rien partie de la science, et secundo, cette façon de parler, durcit les poitrines et cela engendre la haine et l'inimité dans les coeurs.

 

Certes, apprenez la science, car la science est ce qui va dévoiler, si cette parole, dans ce que nous trouvons chez les gens, car il a de nombreuses erreurs.

 

Il, par exemple, nous apparaît légitime de le désigner comme une personne qui commet une innovation, et à la finale, est-il un innovateur?

 

Qu'avons-nous à nous préoccuper de tels sujets (profonds) ?

 

Je vous conseille de ne pas vous aventurer dans de telles profondeurs.

 

Je vous conseille de ne pas vous aventurer dans de telles profondeurs.

 

Car en réalité, nous nous plaignons, maintenant, de ce groupe, qui exagère (dans l'éloge) concernant ceux qui s'affilient à la da3wah (appel) au livre et à la sunnah ou comme nous disons, nous-même, la da3wa salafiya.

 

Ce groupe, et Allah est le plus Savant, sa cause essentielle, est la protection de l'âme qui ordonne le blâmable, et ce n'est pas la divergence d'opinion dans certains avis intellectuels.

 

Ceci est mon conseil.

 

Questionneur :

 

Qu'Allah vous récompense par le bien.

 

Cheikh :

 

Toi de même.

 

Questionneur :

 

Ô notre Cheikh, l'image, de ce qui se déroule/se passe chez les jeunes dans divers endroits de la terre, est très sombre, et, nous ne doutons pas qu'il y ait des déviants, et des malades et des innovateurs, mais la confrontation est devenue, dans la plupart des cas, une confrontation personnelle et dans les "on dit" par conséquent, les jeunes ne ressentent pas ce qui en découle, en terme de perte de temps, et l'augmentation significative de la haine entre eux, ils ne prêtent pas attention à ce sujet, et ils, je veux dire que nous ne doutons nullement, qu'ils aient raison, mais la plupart des jeunes, lorsque je demande (à l'un d'entre eux): "qu'as-tu appris du Qur'aan?", il me répond qu'il connait moins de 3 juzz' et "combien de temps, il a passé à discuter de cette question", "3ans".

 

Trois ans qu'ils se rassemblent, disant "innovateur, pas innovateur, mécréant, pas mécréant, hérétique pas hérétique, il a dit, il n'a pas dit, déviant, pas déviant et il se peut qu'il soit déviant, et qu'il soit fou, un égaré."

 

C'est à dire qu'ils pensent que si vient à eux, une personne qui va les conseiller, et leur dire, "qu'est-ce que c'est que cette perte de temps?"la plupart d'entre eux pensent que celui qui les conseille est avec eux (ceux qu'ils critiquent), étonnant-alors qu'il souhaite seulement les conseiller.

 

Un jeune de 17 ans, qui n'a appris que très peu, le voilà, maintenant qui discute/ polémique dans des sujets très profonds, alors que Cheikh al Islaam ibnou taymiyya ne s'y précipite pas ainsi que ses élèves, alors qu'eux s'aventurent dans de tels jugements/sujets.

 

Cheikh :

 

Pour ma part, on me demande/questionne très souvent : "quel est votre avis sur un tel?" je comprend, qu'il est irrité pour lui ou contre lui, ou bien que celui au sujet duquel il m'interroge fait partie de nos frères et il se peut qu'il fasse partie de nos frères parmi les anciens.

 

Celui au sujet duquel il est dit qu'il est déviant, je répond à un questionneur : "Mon frère, qu'est-ce que cela a à voir avec Zayd, Abou bakr et Omar ?"

 

"Demeure sur le droit chemin comme il t'est commandé" (sourate Hûd, verset 112)

 

Apprends la science, cette science va distinguer pour toi le pieux de l'impie, celui qui a tort de celui qui a raison.

 

Ne détestes pas ton frère musulman pour le simple fait qu'il, je ne vais pas dire commet des erreurs, mais qu'il a dévié. 

 

Alors qu'il a dévié sur deux ou trois points et sur les autres sujets, il n'a pas dévié.

 

Nous trouvons parmi les savants du hadith, ceux qui acceptent des ahadith, rapportés par certain sur lequel il est dit dans sa biographie: "il est murji", "il est khariji" et "il est nassibi", etc...

 

Ce sont tous des défauts et des égarements, mais ils ont une balance sur laquelle ils se basent et ils ne font pas prévaloir la quantité des péchés sur les bonnes oeuvres, ou deux ou trois péchés sur un groupe de hassanaat.

 

Et parmi les plus immenses d'entre eux, l'attestation qu'il n'y a (en vérité) nulle divinité (qui mérite d'être) adorée en dehors d'Allah et que Muhammad est l'envoyé d'Allah.

 Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Prends garde au takfir et ne t'assois pas chez n'importe qui ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prends garde au takfir et ne t'assois pas chez n'importe qui ! (audio)

 

Émettre des jugements ne te revient pas du tout !

 

Cela ne te revient pas !

 

Ceci est une affaire dangereuse et importante.

 

Il t'est obligatoire de savoir cela et de bien étudier le sujet.

 

Ensuite, qu’Allâh te bénisse, tu dois connaître les propos des savants et des imams de la Sounnah concernant ce chapitre-là (l’anathème).

 

Quant à ceux-là (les Takfiris), ils tourmentent les gens, les préoccupent et troublent les musulmans. Ils ne distinguent pas entre la pratique collective ou singulière de l’anathème (Takfir) ou bien celle d'un individu précis.

 

Ils appliquent l’un ou l’autre en les confondant et se sont aventurés dans le périple de ces sujets perplexes, déstabilisent les musulmans et ont excommunié en masse la communauté.

 

Ils rendent mécréants celui qui est à l’extérieur, celui qui est à l'intérieur, l’intime ensuite ceux dans leurs maisons et dans les quartiers puis dans les rues et l’ensemble de la communauté.

 

L’idéologie du Takfir mais habillée différemment !  

 

Leur idéologie est donc déguisée.

 

Et même s’ils prétendent défendre le monothéisme pur (Tawhid) !

 

C'est ce qu’ils prétendent.

 

Tu veux défendre le pur monothéisme, alors défend-le à la manière des gens du pur monothéisme !

 

La défense de la Sounnah ne se fait que par la voie des imams de la Sounnah, non par ta passion ou à la façon des décadents, ni par certains ignorants quand bien même il serait doctorant ou occupant un haut poste ou ayant obtenu un diplôme ou toute chose semblable…

 

Ceux qui viennent à toi des bois ou depuis des vallées profondes dont la chaine à laquelle s’apparente leur transmission de science est inconnue.

 

Il n'a pas étudié la science ! Il n’a pas été élève auprès des savants de la Sounnah et n'a pas plié genoux auprès des savants de la Sounnah.

 

Il vient à toi d’ici et de là...

 

D'une épicerie, d'un parc zoologique, d'un champ agricole, d’un commerce, d'une menuiserie, d’une métallurgie ou bien d'un bureau de change ! Ou autre que cela, et se prend pour une référence en  science !

 

"Celui qui s’est assis (auprès des savants), nous nous asseyons auprès de lui", comme l'a dit Abou Bakr ibn Ayach, qu'Allâh lui fasse miséricorde.

 

Tiré de l'audio numéro 3 de l'explication des annulatifs de l'islam

Traduction Abou Jabir

Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Partager cet article

Ils critiquent et font l'éloge de personnes exerçant des fonctions comme des médecins, des architectes, des maçons, des menuisiers,... (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ils critiquent et font l'éloge de personnes exerçant des fonctions comme des médecins, des architectes, des maçons, des menuisiers,... (audio)

La critique et l’éloge restent établis tant que la religion est sur terre.

 

Et les gens pratiquent la critique et l’éloge dans leur vie quotidienne.

 

Ils critiquent et font l'éloge de vendeurs, de personnes exerçant des professions telles des médecins, des architectes, des maçons, des menuisiers ou tout autre.

 

A plus forte raison, la distinction est nécessaire dans la religion d'Allâh, Exalté et très Haut soit-Il, entre le véridique et le négateur, le bien guidé et l'égaré.

 

Il est essentiel de mettre en garde contre le polythéisme et ses adeptes, les innovations et ses partisans.

 

Le monothéisme pur, la conformité à la prophétie ainsi que le maintien de la religion ne peuvent se parfaire qu'à travers ce principe.

 

Et ceci ne relève nullement de la médisance interdite, c’est plutôt un acte par lequel on se rapproche d'Allâh, à condition que cela soit accompli avec science et équité, non pas par injustice et ignorance mais aussi que ce soit sincère pour Allâh, Seigneur des mondes.  

 

Et cela, par préservation de la religion et sauvegarde de la Sunna de l’intègre prophète, prière et salut sur lui, afin de rejeter toute aberration des malfaisants et afin d’affabuler et repousser les calomnies de tout calomniateur de la religion du Seigneur de l'univers et de la voie de l’intègre prophète, prières et salut sur lui.

 

La critique et l'éloge ne cesseront d'être, tant qu'il y aura sur terre une religion vouée à Allâh car il est nécessaire de mettre en garde contre tout opposant de par sa divergence.

 

Extrait de : "Ceci est notre prédication - أصول دعوتنا‬"

 Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Citer les qualités et les fautes de la personne dans la réplique (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Citer les qualités et les fautes de la personne dans la réplique (audio)

 

Question :

 

Quel est votre avis concernant la méthode de pondération (le minhaj al mouwazanate : la voie qui consiste à citer les qualités et les erreurs d'une personne qui a été réfutée).

 

Cheikh :

 

Comment ? 

 

Le questionneur :

 

La méthode de pondération (Minhaj al mouwazanate) 

 

Cheikh :

 

Nous ne connaissons pas la méthode de pondération, ceci est une chose innovée par certains ignorants, nous ne connaissons pas cela.

 

Les balances se trouvent chez Allâh, Exalté soit-Il, c'est Lui qui pèse les bonnes actions et les mauvaises et rétribue leurs auteurs.

 

Quant à nous, nous n’en savons rien.

 

Cependant, nous répliquons contre le fauteur, celui qui a commis une erreur nous le réfutons. 

 

Et il ne nous est pas imposé de dire qu'il a de bonnes actions, ceci est auprès d’Allâh, Exalté soit-Il.

 

S’il a de bonnes actions, cela est gardé par Allâh.

 

Quant à nous, nous démontrons seulement l'erreur.

 

الشيخ العلامة الفوزان :منهج الموازنات لا نعرفه

Traduction Abou Jabir

Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Pourquoi posez-vous ce genre de questions ?! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Pourquoi posez-vous ce genre de questions ?! (audio-vidéo)

Noble Cheikh, qu'Allâh vous accorde succès :

 

Est-il mentionné que 'Issa, paix sur lui, est devenu un prophète avant d'atteindre 40 ans ?

 

Réponse :

 

Allâh est le plus grand savant.

 

Questionneur :

 

Et est-ce confirmé (par les textes) que lorsqu'il redescendra vers la fin des temps, qu'il se mariera et aura des enfants ?

 

Réponse :

 

Lorsqu'il viendra nous verrons et nous vous informerons par la suite.

 

Quelqu'un a demandé à un tabi'i : "Ibliss a une progéniture est une femme ?"

Il a répondu (le tabi'i) : "C'est une cérémonie de mariage à laquelle je n'ai pas assisté !" (1)

 

Ce sont des questions sans importance, pourquoi posez-vous ce genre de questions ?

 

(1) Ach-Choubi a dit :

"Un homme m'a demandé si Iblis avait une femme?

J'ai répondu : "C'est une cérémonie de mariage à laquelle je n'ai pas assisté !"

 

Publié par minhaj sunna

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Le mauvais soupçon, quand est-il permis ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le mauvais soupçon, quand est-il permis ?

Le mauvais soupçon est permis sur ceux qui ont produit leurs causes.

 

Comme celui que tu vois s'énerver lorsque l'on mentionne les gens de l'innovation, l'on parle sur eux, l'on met en garde contre eux ; Une mise en garde générale.

 

Ou tu l'entends prendre la défense de ceux-ci : les groupes ou les individus.

 

Ou des preuves évidentes qui indiquent que la personne ne prend pas position sur le minhaj des gens de la Sounnah (dans ce cas) ne fais pas sa promotion et n'oriente pas les gens à prendre de lui [la science] jusqu'à ce que son intégrité te soit clarifiée

 

Tu orientes alors les étudiants en sciences à prendre la science de lui, mais si son soutien aux gens de l'innovation te paraît évident ne serait-ce que par la promotion en leur faveur et en l'absence de désaveu à leur encontre alors prends garde à lui et mets en garde contre lui.

 

Al adjwabatou al-athriya 'an al massa-il al minhadjiya - 93

Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali


سوء الظن، متى يجوز؟

ويجوز سوء الظن بمن أتى بأسبابه ، كمن تراه يغضب إذا ذكر أهل البدع وتكلّم فيهم وحذر منهم تحذيرا عاما ، أو تسمعه يدافع عنهم جماعات أو أفرادا ، أو دلّت قرائن يتبين منها أن الشخص مميّع لمنهج أهل السنة ، فلا تروج له ولا ترشد إلى الأخذ عنه حتى تتبين لك سلامته فترشد طلاب العلم إلى أخذ العلم عنه ، أو يتبين لك موالاته لأهل البدع

 الأجوبة الأثرية عن المسائل المنهجية 93

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Les peuples des époques dépourvues de révélation - أهل الفترة - Ahlou Al-Fatrah

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les peuples des époques dépourvues de révélation - أهل الفترة - Ahlou Al-Fatrah

Question :

 

Quels sont les peuples des époques dépourvues de révélation (Ahlou Al-Fatrah) ?

 

De nos jours, y a-t-il de telles populations ?

 

Et quel est le verdict les concernant ?

 

Réponse :

 

Les gens de ces périodes sont ceux qui ont vécu une ère durant laquelle aucune prédication d’un messager ne les a atteints et aucun livre ne leur est parvenu, à l’égal de l’entre-temps de Jésus (Issa) et de Muhammad, prière et salut d’Allâh sur lui.

 

Allâh, Le Très-Haut, dit (traduction rapprochée) : 

 

«Notre Messager (Muhammad) est venu pour vous éclairer après une interruption des messagers...» [S05. V19].

 

Viennent s’ajouter aux gens de ces périodes, ceux qui vivaient reclus, isolés ou loin de l’Islam et des musulmans.

 

Quant à leur jugement, il revient à Allâh,  Exalté et Très Haut soit-Il.

 

Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

المراد بأهل الفترة

نص السؤال : من هم أهل الفترة‏ ؟‏ وهل في زماننا أهل فترة ؟ وما الحكم فيهم‏ ؟‏

نص الإجابة : أهل الفترة هم الذين يعيشون في وقت لم تبلغهم فيه دعوة رسول ، ولم يأتهم كتاب ؛ كالفترة التي بين عيسى ومحمد صلى الله عليه وسلم قال الله تعالى‏‏

‏( ‏قَدْ جَاءَكُمْ رَسُولُنَا يُبَيِّنُ لَكُمْ عَلَى فَتْرَةٍ مِنَ الرُّسُلِ ) ‏[‏المائدة‏‏ : 19‏]‏

ويلحق بأهل الفترة من كان يعيش منعزلًا أو بعيدًا عن الإسلام والمسلمين ، وأما حكمهم فإلى الله سبحانه وتعالى‏‏

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

L'excuse par l'ignorance (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'excuse par l'ignorance (vidéo)

Un questionneur demande si ceux qui invoquent les saints en dehors d'Allah sont excusés jusqu'à ce qu'on établisse la preuve contre eux, ou leur applique t'on le titre d'associateur (mushrik) ? 


Et qu'en est-il de ce qui concerne la question de l'excuse par l'ignorance ?

 

Réponse :

 

Ceux-là sont des ignorants et il est obligatoire pour les savants, pour les gens de science et de connaissance de les conseiller et de les orienter. 

 

On n'applique pas sur cet individu le terme de mécréance, si on le voit commettre des actes de la sorte, on ne dit pas de lui que c'est un mécréant, mais on dit que son acte est un acte de mécréance.

 

Quant au fait de dire qu'il est mécréant, il n'est pas permis de dire ceci.

 

 

La mécréance ne s'applique pas d'une manière inconditionnée, mais on dit que cet acte relève de la mécréance, de l'association à Allah. 

 

Quant à toi, conseille-le et oriente-le, ceci t'est obligatoire ainsi qu'à tous les gens de science.

 

Actuellement, les savants de ce pays commettent un péché en voyant la grande majorité commettre des actes de mécréance sans l'en aviser.

 

Traduction : Charif Abou Salma

Cheikh ‘Abdullâh Ibn ‘Abder-Rahmân al-Bassâm - الشيخ عبد الله البسام

Partager cet article

La question de l'excuse de l'ignorance entre les savants de la sunna et Ahmed Al-Hazimi (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La question de l'excuse de l'ignorance entre les savants de la sunna et Ahmed Al-Hazimi (audio)

AbdelMâlik Abou Adam

Partager cet article

La différence entre : «Ce qui est permis - الجائز» et «Ce qui est licite - الحلال» (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La différence entre : «Ce qui est permis - الجائز» et «Ce qui est licite - الحلال» (audio)

Question :

 

Quelle est la différence entre le permis et le licite ?

 

Réponse :

 

Il n'y a point de différence entre le permis et le licite sur le point de vue de la terminologie auprès des jurisconsultes (Al-Fuqahâ), donc quand ils disent : « ceci est licite, cela veut aussi dire que c'est permis ».

 

Quant aux théoriciens (Al-Mutakallimine)*, eux, en revanche, distinguent entre le licite et le permis, résultant qu'ils insinuent par ce qui est permis, la chose qui est possible, ce qui par affectation n'est ni impossible, ni obligatoire.

 

Par exemple :

 

L'existence de certains produits à partir de choses ou d'éléments permis laisse comprendre que leur production n'était pas impossible, car si c'était le cas nous ne les aurions certes pas connus. 

Cela implique aussi qu'ils ne sont pas obligatoires, à la vue que si ces produits étaient indispensables, ils ne seraient pas inexistants dès le départ.

 

Quant aux jurisconsultes, selon eux : le permis, le licite, l'autorisé, ces mots ont tous le même sens.

 

Les théoriciens (Al-Mutakallimine) sont à l’exemple de la secte Mutazilite ou comme Avicenne.

 

Livre : Rencontre à porte ouverte (Liqâ'i al-Bâb al-Maftoûh) 1/20

Auteur : Mohamed Ibn Salah Ibn Mohamed Al-Utheïmine – décédé : 1421 Hégire 

Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

السؤال : ما الفرق بين الجائز والحلال ؟
الجواب : لا فرق بين الجائز والحلال في اصطلاح الفقهاء، فإذا قالوا
هذا حلال فهو بمعنى: هذا جائز
لكن عند المتكلمين يفرقون بين الحلال والجائز: إذ أنهم يعنون بالجائز
الشيء الممكن الذي ليس بمستحيل ولا واجب، فمثلاً: وجود المخلوقات من الأمور الجائزة، يعني: ليس بمستحيل؛ لأنه لو كان مستحيلاً لَمَا وُجِد، وليس من الأمور الواجبة؛ لأنه لو كان واجباً لَمَا كان معدوماً مِن قبل
أما عند الفقهاء: فالجائز والحلال والمباح كلها بمعنى واحد
الكتاب : لقاء الباب المفتوح ج1 ص 20
المؤلف : محمد بن صالح بن محمد العثيمين  - المتوفى : 1421هـ

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Majorité ne rime pas avec vérité ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Majorité ne rime pas avec vérité ! (audio)

Et le corps principal, c’est-à-dire as-sawad el a3dham (السواد الأعظم), c’est la vérité et ceux qui la suivent.

 

Cheikh Fawzan حفظه الله تعالى commente en disant :

 

«As-sawad el a3dham sont les gens de la vérité et ses membres sont ceux qui s’y attachent.

As-sawad el a3dham ne signifie pas le plus grand nombre.

Sa signification est plutôt : «ceux qui sont sur la vérité même s’ils sont peu.»

Ce sont eux as-sawad el a3dham, même s’il ne s’agit que d’une personne».

 

Ici il rapporte (en bas dans le commentaire) :

 

Abou Nou3aym rapporte dans le Hilya (9/238) qu’un homme demanda à l'Imam Ishaq Ibn Ar-Rahawih رحمه الله : «qui sont as-sawad al a3dham ? (c’est-à-dire qui est le corps principal que l’on doit suivre)»

il répondit : «Mohamed Ibn Asslam At-Tawssi, ses compagnons et ceux qui les suivent».

Mohamed Ibn Asslam At-Tawssi, à l’époque de Ishaq Ibn Rahawih, c’était lui le plus grand savant.

C’est lui à son époque le plus grand savant.

Donc il (Ishaq Ibn Rahawih) a dit : «as-sawad el a3dham c’est Mohamed Ibn Asslam At-Tawssi et ses compagnons et ceux qui les suivent».
Puis il dit : un homme demanda à Ibn Al Moubarak : «Ô Abou Abderahman, qui est as-sawad el a3dham ?».

Il répondit : «Abou Hamza Soukari» un grand savant de l’époque.

Il a dit «c’est lui as-sawad el a3dham» pourtant c’est une seule personne, Abou Hamza Soukari.
Ishaq dit alors : «à cet époque Abou Hamza et à la nôtre Mohamed Ibn Asslam et ceux qui les suivent».

Par la suite Ishaq dit : «Si vous aviez demandé aux ignorants ce qu'est as-sawad el a3dham ils vous auraient répondu "le groupe des gens" (djama3a). Ils ne savent pas que la djama3a est le savant qui s’attache aux paroles et à la voie du Prophète صلى الله عليه وسلام. Donc celui qui est avec lui et suit sa voie est la djama3a et quiconque s’y oppose a abandonné la djama3a».
Puis Ishaq dit : «Je n’ai pas entendu plus savant que Mohamed Ibn Asslam durant les cinquante dernières années».


Donc, as-sawad el a3dham (السواد الأعظم) est le corps principal, ce n’est pas la quantité, non !

 

C’est ceux qui sont sur la vraie voie même s’ils sont un petit groupe, même s’ils sont 5 ou 6,... Même s’ils sont 2 ou 3,... Même si c’est une seule personne !

 

C’est pour ça Cheikh Fawzan dit :

 

« Sa signification est plutôt : "ceux qui sont sur la vérité même s’ils sont peu", ce sont eux as-sawad el a3dham, même s’il ne s’agit que d’une seule personne.

Quiconque est sur la vérité est considéré étant as-sawad el a3dham.

Ne prenez pas en compte le grand nombre des gens, considérez plutôt ce sur quoi ils sont car il se peut que la majorité soit sur l’égarement ».

 

Wal hamdouli Allah en Islam, le critère ce n’est pas la multitude mais la vérité qui se connait par les dalils (preuves). 
 

Donc s’il y a 100 personnes et par exemple on va demander : "Est-ce que jeuner le lundi est obligatoire ?"

Ensuite je vais dire : "Qui dit que c’est obligatoire ?" 

Parmi les 100, 90 vont lever leurs mains ou 99 vont lever leurs mains comme quoi c’est obligatoire.
Ensuite je dis : "Qui dit c’est surérogatoire (nafila) ?"

Une seule personne lève la main.

 

Vous avez vu ici que c’est cette personne qui est sur la vérité, c’est elle que l’on doit suivre, c’est elle as-sawad el a3dham.

99 se sont trompés.

La vérité, son critère ce n’est pas la multitude des gens, ici on n’est pas dans un parlement.

Dans un parlement, c’est la majorité qui a la vérité, c’est-à-dire qui a le droit.
 

En Islam non !

 

En Islam on ne voit pas le grand nombre mais on voit le dalil.

 

Regardez déjà Allah سبحان و تعالى  ce qu’Il a dit dans le Coran :

« وَإِن تُطِعْ أَكْثَرَ مَن فِي الأَرْضِ يُضِلُّوكَ عَن سَبِيلِ اللّهِ »
 

« [Ya Mohamed] et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’Allah » [al An’am – 116]
 

Verset très clair « et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sir la terre » qu’est-ce qu’ils vont te faire ?

 

Ils vont t’égarer du sentier d’Allah.
 

سبحان الله, la majorité qu’est-ce qu’elle fait ?

 

Elle égare.

 

Sors dans la rue et commence à compter, 1-2-3…100 personnes.

 

Ensuite demande à ces 100 personnes par exemple : « Qu’est-ce que je dois faire ? Qu’est-ce que vous me suggérez ? ».

 

Tu vas voir s’ils vont te suggérer de suivre l’Islam, de suivre le din ou d’adorer Allah.

 

Tu vas voir !

 

C’est tout à fait le contraire donc nous el hamdouli Allah nous ne suivons pas la majorité.


Allah تعالى a dit (traduction rapprochée) : «la majorité de ceux qui sont sur la terre, si tu vas les suivre ils vont t’égarer.»

 

Et ensuite Allah سبحان و تعالى a dit aussi :

« وَمَا أَكْثَرُ النَّاسِ وَلَوْ حَرَصْتَ بِمُؤْمِنِينَ »


«[Ya Mohamed] et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent» [Youssouf – 103]

 

Donc la plupart des gens ne sont pas croyants !

 

Si je vais suivre la plupart (des gens), je vais suivre les mécréants car la plupart ne sont pas croyants.

 

Allah شبحان و تعالى a dit dans le Coran :

« وَمَا وَجَدْنَا لأَكْثَرِهِم مِّنْ عَهْدٍ وَإِن وَجَدْنَا أَكْثَرَهُمْ لَفَاسِقِين »


«Et nous n’avons trouvé chez la plupart d’entre eux aucun respect de l’engagement mais nous avons trouvé la plupart d’entre eux pervers» [Al A’raf – 102]
 

La fin du verset (traduction rapprochée) : «mais nous avons trouvé la plupart d’entre eux (la plupart des gens) pervers».

 

SoubhanAllah el 3adhim ! 
 

Donc, el hamdouli Allah, en Islam on ne suit pas la plupart (des gens).

 

Et Allah سبحان و تعالى a dit aussi :

« وَإِنَّ كَثِيراً مِّنَ النَّاسِ لَفَاسِقُونَ »


«Beaucoup de gens certes sont des pervers» [Al Maïda – 49]

 

SoubhanAllah !
 

Donc vous me poussez maintenant à ce que je suive la multitude, (que) je suive beaucoup de gens ?


Ce n’est pas comme ça !

 

Je suis celui qui est sur la voie droite, même s’il est tout seul, même s’il est tout seul.
 

Tu peux trouver une ville (où) il n’y a qu’une personne (qui est sur la voie droite), les autres gens sont des égarés.

 

Donc cette personne, on l’appelle as-sawad el a3dham, c’est le corps principal.

 

C’est à cette personne que je dois m’attacher pour qu’elle me montre le droit chemin.

 

Et tous les autres je dois les fuir.

 

Cheikh Fawzan حفظه الله تعالى dit :

 

«Ne vous faites donc pas duper par le plus grand nombre de personnes. 

Elles ne devraient être suivies (c’est-à-dire les personnes) que si elles sont sur la vérité. 

Ceux qui sont sur la vérité sont la djama3a (le groupe sauvé) quelque soit leur nombre. 

Le critère est ce sur quoi ils sont. 

S’agit-il de la vérité ou du faux ?

S’il s’agit de la vérité ils seront alors dans la djama3a même s’ils ne sont qu’une seule personne. 

Et s’il s’agit du faux, ce sera l’égarement même si de nombreuses personnes le suivent.»

 

Ensuite sa parole (de l’Imâm Al-Barbahârî) :

 

«Ainsi quiconque s’oppose aux compagnons du Messager d’Allah عز وجل dans n’importe quel aspect de la religion aura certainement mécru.»


Cheikh Fawzan حفظه الله تعالى  dit :
 

«Le verbe kafara (mécru) peut signifier la mécréance mineure ou majeure suivant le niveau d’opposition. 

Alors sa parole : «aura certainement mécru» ne signifie pas la mécréance majeure qui fait sortir, en tout cas, du sein de l’Islam.

Mais il se peut que ce soit le cas ou que ce soit de la mécréance mineure.

Ce qui est important à noter est que s’opposer aux Salafs est de la mécréance. 

Il peut s’agir de mécréance mineure ou majeure selon le degré d’opposition».
 

Règle générale : s’opposer à eux c’est de la mécréance. 

 

Maintenant on va voir si tu as fait de la petite mécréance ou de la grande mécréance.

 

Ça dépend de toi.
 

Ou il dit : 
 

«Il se peut que la signification soit : qu’il s’oppose à eux initialement en peu de choses puis petit à petit il renie la religion complètement.

 

Son opposition l’amène à la mécréance.

 

Si son opposition persiste, il se dirigera vers la mécréance majeure dont le résultat sera sa sortie du sein de la religion.

 

Le Diable, les passions et l’âme qui ordonnent le mal le tromperont graduellement jusqu’à ce qu’il sorte de l’Islam».

 

Maintenant on va voir ce que dit Cheikh Rabi3 حفظه الله تعالى dont sa parole : 


«Et ce sont eux le consensus (djama3a). Ils constituent le corps principal as-sawad el a3dham».


(Qu’a dit Cheikh Fawzan ? Il a dit ce n’est pas une question de nombre, c’est une question de haqq (vérité). Je vois celui qui est sur la vérité, il a le dalil je le suis. Je ne suis pas la majorité.)

 

Cheikh Rabi3 حفظه الله commente en disant :

 

«Ça veut dire que les sahaba sont la djama3a (c’est-à-dire ce sont eux le corps principal, ce sont eux le groupe). 

Quiconque va les contredire tombera dans la djahiliya (c’est-à-dire ou bien il s’agit de l’époque anté-islamique ou bien il s’agit du grand djahl) et l’égarement parce qu’il n’a pas suivi le sentier des croyants.

Alors Allah سبحان وتعالى a menacé celui qui suit un autre sentier (que le sentier des compagnons). 

Ensuite (sache que) les gens de la vérité sont la djama3a (les gens du groupe), en chaque époque et en chaque lieu. 

Même s’ils sont peu nombreux. 

En Islam, le critère ce n’est pas la multitude (le grand nombre).

 

Et Allah تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

«[Ya Mohamed] et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’Allah»

 

Voilà le verset qui prouve qu’on ne suit pas la majorité mais on suit ceux qui sont sur la vérité car la majorité de ceux qui sont sur la terre, Allah nous a informé que si on les suit ils vont nous égarer du sentier d’Allah سبحان و تعالى.

 

Et il dit (traduction rapprochée) :

 

«[Ya Mohamed] et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent» 

 

(malgré ton [Mohamed] désir ardent qu’ils soient croyants ils ne le sont pas)»

 

Cheikh Rabi3 حفظه الله تعالى dit :


«Si jamais maintenant les gens qui sont sur la vérité vont se multiplier, il y aura un grand nombre».

 

Il a dit : «C’est ce qu’on souhaite ما شاء الله, on n’est pas contre. Ça ne veut pas dire qu’on n’aime pas que les gens de la vérité soient nombreux و الحمد لله. Mais ce qu’on veut dire c’est qu’il ne faut jamais dire que la vérité se connait par la multitude (la majorité) comme disent cela beaucoup de gens de l’égarement».


Vous avez remarqué qui dit comme ça ?

 

La plupart sont les gens de la masse qui disent comme ça.

 

Les gens de la masse suivent la majorité.

 

Par exemple, les gens de la masse, si la majorité dit telle et telle chose même si c’est haram, ils disent : "oui" !

 

Nous sommes nombreux à dire cette chose (alors) qu’une seule personne dit le contraire.

 

Donc elle est dans le faux.

 

Pour eux c’est comme ça c’est absolu, chez nous non !

 

Cette personne qui vous a contredit, peut être que la vérité est avec elle.

 

Laissez nous voir sur quoi elle se base et dites nous vous, sur quoi vous vous basez... Et on va voir.

 

Il (Cheikh Rabi3) dit ici :


«Et le critère en Islam c’est la vérité. Et le Prophète صلى الله عليه و سلام a dit :

 

"L’Islam a commencé étrange et redeviendra étrange.

Et annonce la bonne nouvelle aux étrangers"

(hadith rapporté par Moslem) ». 
 

Qu’est-ce que cela veut dire que l’Islam a commencé étrange ?

 

"Etrange'' car on n’est pas nombreux.


Par exemple, quand quelqu’un ramène dans sa ville une chose nouvelle, il devient «étrange».

 

Par exemple, sa façon de se coiffer ou de s’habiller, on dira : «C’est étrange cette façon de se s’habiller ou de se coiffer».

 

Mais s’ils étaient nombreux, 80% de la ville s’habillent ou se coiffent de la même façon, ce n’est plus quelque chose d’étrange, on s’est habitué.

 

Donc ça prouve que pour être « étrange », il faut être peu il ne fait pas être nombreux. 


Donc l’Islam a commencé «étrange», donc Abou Bakr, Abderahman ibn 3awf, Othman Ibn 3affan, Ali Ibn Abi Taleb, Khadija, Ammar, Soumaya…donc vraiment étrange (car peu de gens).


Et il (صلى الله عليه و سلام) a dit :

 

«et il redeviendra étrange».

 

SoubhanAllah el 3adhim !

 

Il a dit : «et dans tous les cas, il est possible que les gens du faux vont comprendre que la multitude c’est le dalil de la vérité. Mais L’auteur a réfuté cette parole en disant que as-sawad el a3dham c’est la vérité et ses adeptes».


C’est pour ça que Al Barbahari رحمه الله  a dit :

 

«as-sawad al a3dham c’est la vérité et ceux qui suivent la vérité». 
 

Donc il a réfuté la parole de ceux qui disent que la vérité c’est la multitude et la majorité.

 

Explication du livre intitulé : "Charh As-Sounna" de l’Imâm Al-Barbahârî avec les commentaires de Cheikh An-Najmi, Cheikh Rabi' Ibn Hadi Al-Madkhali, Cheikh Ar-Rajihi...

Cours n°8 du Mercredi 09 Rabi' AlAwwal 1436 - 31 Décembre 2014 

Retranscript par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article

Comment peux-tu imaginer te reposer...!?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Comment peux-tu imaginer te reposer...!?

Comment peux-tu imaginer te reposer  ?...

 

Ô toi le croyant, celui qui conseille dans le bien alors que tu vois les gens de l'innovation comploter ; Les gens de fitan et de corruption comploter contre tes enfants et frères dans la croyance et dans le minhaj (méthodologie /voie).

 

Comment peux-tu [donc] te reposer ?

 

Par Allah !

On ne se repose pas !

 

Par Allah !

Parfois on ne dort pas, par tristesse pour nos enfants et par peur pour eux, qu'ils perdent leur religion et ce bas- monde et ne pense pas que ceci est une plainte.

 

Non par Allah !

Nous ne montrons cela que pour le visage d'Allah -Exalté et Élevé soit-Il- et on voit que cela fait partie des plus grandes obligations et des plus grandes impositions, dont on se charge pour Allah, le Seigneur de l'Univers.

 

Bienvenue à toi Ô demandeur de science p36

Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 

كيف ترى أن تستريح أيها المؤمن الناصح و أنت ترى أهل البدع يكيدون و أهل الفتن و الفساد يكيدون لأبنائك وإخوانك في العقيدة و المنهج،كيف تستريح ؟
و الله ما نستريح !! و الله أحيانا ما ننام حزنا على أبنائنا و خوفا عليهم من ضياع دينهم و دنياهم ، لا تظنوا أن هذه شكاية 
لا و الله ما نبين إلا لوجه الله تبارك و تعالى و نرى أن هذا من أوجب الواجبات و أفرض الفرائض نقوم به لله رب العالمين
مرحبا يا طالب العلم-ص36
للشيخ ربيع حفظه الله

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Poser la même question à plusieurs savants afin d'avoir une réponse qui nous arrange (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Poser la même question à plusieurs savants afin d'avoir une réponse qui nous arrange (audio)

 

Question :

 

Certains appellent les «shouyoukh» (savants) pour avoir une réponse bien précise et quand la réponse n’est pas celle attendue, ils ne l'acceptent pas.

 

Quel est le jugement ?

 

Réponse :

 

Ça peut rentrer dans le fait de suivre les passions...

 

Car je demande à un grand savant une chose, lorsqu’il me répond, surtout quand il me donne le «dalil» (preuve religieuse), c’est terminé ; Normalement c’est terminé.

 

Mais maintenant si sa réponse ne m’a pas plu et que j’aurai aimé qu’il me réponde le contraire, : C’est-à-dire s’il a dit «c’est interdit», j’aurai aimé qu’il dise «c’est permis» ; Donc maintenant je vais dire dans mon cœur : «Pourquoi il a répondu comme ça... Attend je vais demander à un autre... Je vais demander à un autre».

 

Ça peut entrer dans les passions و العياذ بالله sauf si le savant n’a pas cité de « dalil » (preuve religieuse).

 

Il a dit : «C’est juste mon avis, mon idjtihad».

 

Et la personne n’était pas réconfortée dans la réponse et a dit : «Je demande à un autre grand savant qui me montre c’est quoi le dalil».

 

Là, إن شاء الله تعالى, il n’est pas en train de suivre les passions mais le «dalil» (preuve religieuse) بإذن الله تعالى.

 

Réponse donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article

Ecouter les mises en garde des savants sur les gens de l'innovation

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ecouter les mises en garde des savants sur les gens de l'innovation

Notre éminent Cheikh Ahmed Ibn Yahya Najmy, qu’Allâh lui fasse miséricorde, a dit :

 

Il incombe à l'étudiant en science de consacrer tout son temps dans l'obéissance d’Allâh, Exalté et Très Haut soit-Il, dans la recherche de la science et d’assister aux conférences.

 

Et il n'y a pas de mal à ce qu'il écoute les mises en garde des savants ainsi que leurs éclaircissements sur les caractéristiques des innovateurs afin qu'il s’en préserve.

 

En revanche, si nous dédions tout notre temps à les reprendre et sans nous préoccuper de l'étude utile de la science, ceci est, sans aucun doute, une grande et immense erreur.

 

Voir les avis consultatifs distincts (Al Fatawas AL-Jaliya) partie 1 / 44

قال شيخنا العلامة / أحمد بن يحيى النجمي - رحمه الله

 يجب على طالب العلم أن يستغل وقته في طاعة الله - سبحانه وتعالى - وفي البحث عن العلم وحضور الحلقات ، ولا بأس أن يسمع التحذير منهم ( العلماء ) وبيان صفاتهم ( أهل البدع ) حتى يحذرهم ؛ أمَّا لو جعلنا كل أوقاتنا في الكلام فيهم ؛ ولا نشتغل بطلب العلم الذي ينفعنا ، فهذا لا شكَّ أنَّه خطأٌ كبير ، وخطأٌ عظيم

 انظر الفتاوى الجلية ج1 / 44

Et Cheikh Rabi’ Al-Madkhali a dit une parole qui va dans ce sens :

 

... et qu'il accorde un peu de son temps dans la lecture des mises en garde, pas l’ensemble de son temps mais une partie.

 

C'est ce que je dis et cela est suffisant pour avoir une notion des livres de répliques ;

 

C'est-à-dire, s’il étudie la science pendant dix heures, il prendra une heure pour la lecture des répliques...

 

Source : "la réplique à l'opposant fait partie de l'ordonnance du bien et la réprobation du mal"

Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

L'exclusion pour celui qui défend les gens de l'innovation

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'exclusion pour celui qui défend les gens de l'innovation

Question :

 

Est-il permis de répondre à la salutation du détracteur et à celui qui conforte les adeptes des innovations et des déviances ?

 

Réponse :

 

Par Allâh, je vois qu'il est assujetti au conseil, cependant s'il ne se repent pas de cette médiocre conduite, il aura comme sanction l’exclusion ! 

 

Chapitre de l’ensemble des conseils de Cheikh Rabi' aux jeunes

Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

هل يجوز رد السلام على المخالف و المنافح على أهل البدع و أهل الإنحراف؟

ج : و الله أرى أن ينصح فإن لم يتب من هذا المسلك الرديء فليعاقب بالهجر

اللباب من مجموع نصائح الشيخ ربيع للشباب، ٦٩

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

C'est une honte pour nous les salafis de se comporter avec lâcheté dans la défense de la vérité ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

C'est une honte pour nous les salafis de se comporter avec lâcheté dans la défense de la vérité ! (audio)

 

Serions-nous lâches alors que nous avons avec nous le Livre et la Sounna ?!

 

C’est une honte pour nous les salafis de se comporter avec lâcheté dans la défense de la vérité, tandis que les partisans du faux s’encouragent dans leur défense pour leur faux.

 

Qu’Allâh ne bénisse cette vie que l’homme vit en étant lâche et vil de sa poltronnerie.

 

Qu’Allâh ne la bénisse !

 

Il n’y a ni saveur pour l’eau et n’y a ni nourriture, par le Seigneur de la Kaaba ! 

 

Soit je vis en étant salafi, je lève haut ma tête et je soutiens la prédication de mon Prophète Mouhammed -prière et salut s’Allâh sur lui- ; Je soutiens les paroles rapportées des pieux prédécesseurs, et je soutiens nos savants à cette époque, les savants de la Sounna tels El Albêni, Ibn Bêz, Ibn ‘Outheymîn, le cheikh Sâleh El Fewzên, le cheikh ‘Abd Allâh El Goudayyên, le cheikh El-Louheydên et le cheikh Rabî‘ et autres ; Les autres parmi les savants de la salafiyya qu’ils l’ont répandue, sinon non ; Il n’y aura pas de bien en nous, par le Seigneur de la Kabba ! 

 

Moi je m’étonne de cette campagne enragée contre les salafis.

 

Pourquoi toutes ces éloges et ces louanges en faveur des partisans des hérésies [el bidè‘], pourquoi tout cela?

 

Où est ta jalousie, Ô toi qui confirme qu’Allâh S’est établi sur Son Trône ?

Où est ta jalousie, Ô toi qui confirme qu’Allâh est en Hauteur ?

Où est ta jalousie, Ô toi qui confirme que nul ne peut profiter ni nuire à part Allâh ?

 

Toi qui ne demande secours ni aide qu’à Allâh ?

Toi qui ne considère pas les amulettes ni de jurer par autre qu’Allâh ?

 

Où est ta jalousie et toi tu vois que tes Imams qui appellent à la même prédication (la prédication salafie) sont condamnés et attentés [par les innovateurs], alors que ceux qu’on loue sont ceux-même qui rejettent l’Etablissement d’Allâh sur le Trône ; Ceux qui ne le confirment pas et disent qu’Allâh se trouve partout, et d’autres et d’autres encore qui deviennent des Imams ?!

 

Où est ta jalousie, Ô frère ? 

Sommes-nous arrivés à ce point ?

Avons-nous régressé à ce point ?

 

Or, il s’agit d’une religion dont celui qui s’y attache sera cher et fier alors que celui qui l’abandonne sera avili.

 

Il s’agit d’un paradis dont celui qui marche vers sa voie réussira alors que celui qui le délaisse sera perdu.

 

Il s’agit d’un Seigneur Généreux -Exalté et Très-Haut soit-Il-, dont celui qui se cramponne à Son ordre, aura plus de force et de vigueur et sera puissant grâce à Allâh, sinon il n’y a pas de bien dans sa vie.

 

Nos savants et nos machêyikh sont dans un état où ils sont accusés par diverses et variées accusations, par contre les kharidjites de cette époque, les moutazilites et les acharites de cette époque sont devenus des Imams !

 

Ce sont eux les valeureux combattants et les hommes courageux !

 

Ils veulent vous tuer d’une mort morale, Ô salafis !

 

Ils veulent que vous vous dépouilliez de votre salafiyya.

 

Affermez-vous-en !

 

Vous avez de fortes preuves [du Livre et de la Sounna].

 

Qu’ils ne vous leurrent point avec leurs façons de parler !

 

L’Imam El Awzê‘î a dit :

 

عليك بآثار من سلف و إن رفضك الناس، و إياك و آراء الرجال و إن زخرفوا لك القول

 

«Suis les paroles rapportées de tes prédécesseurs même si les gens te refusent, et prend garde aux opinions des hommes même s’ils t’embellissent leurs paroles.» 

 

Publié par tasfiatarbia.org

عار علينا نحن السلفين أن نجبن عن الدفاع عن السنة
 فهل نجبن نحن و الكتاب و السنة معنا؟ عار علينا نحن السلفيون أن نجبن عن الدفاع عن الحق و أهل الباطل يتشجعون في دفاعهم عن باطلهم. لا بارك الله في هذه الحياة التي يعيشها الإنسان جبانا ذليل الرِعْدِ، لا بارك الله فيها. و لا طعم لشراب و لا لطعام فيها و رب الكعبة. إما أن أعيش سلفي أرفع رأسي و أنصر دعوة نبيي محمد صلى الله عليه و سلم و أنصر آثار السلف و أنصر علماؤنا في هذا الزمان علماء السنة كالألباني و ابن باز و ابن عثيمين و الشيخ صالح الفوزان و الشيخ عبدالله الغديان و الشيخ اللحيدان و الشيخ صالح الفوزان و الشيخ ربيع و غيرهم، و غيرهم من علماء السلفية التي نشروها و إلا لا، لا خير فينا، لا خير فينا و رب الكعبة. يعني أتعجب أنا، ليه كل هذه الحملة المسعورة على الدعوة السلفية؟ ليه كل هذه الحملة المسعورة على السلفيين؟ ليه كل هذا المدح و الثناء على أهل البدع؟ لماذا كل هذا؟ أين غيرتك يا من تثبت أن الله استوى على عرشه؟ أين غيرتك يا من تثبت أن الله في العلو، أين غيرتك يا من تثبت أنه لا نافع و لا ضار إلا الله؟ و لا تستغيث و لا تستعين إلا بالله ؟ و لا ترى التمائم.ولا الحلف إلا بالله؟ أين غيرتك و أنت ترى أن أئمتك الذين يدعون الى نفس الدعوة يُذَمُون و يقدح بهم و الذين يمدحون من ينكر الإستواء و من .لا يثبت يقول الله في كل مكان وغيره وغيره يصبح اماماً ؟ أين غيرتك يا أخي؟ إلى هذه الدرجة وصلنا ؟ إلى هذه الحالة انتكسنا؟ هو دين من تمسك به اعتز و من تركه ذل، هي جنة من سعى إلى طريقها فاز بها و من تركها ضاع ، هو رب كريم سبحانه و تعالى من اعتصم بأمره ازداد قوة و عنفوانا و اعتز بمعزة الله له، و إلا لا خير في حياته. أصبح علماؤنا يتهمون بتهم شتى و مشايخنا يتهمون بتهم شتى، و خوراج هذا العصر و معتزلة هذا العصر و أشاعرة هذا العصر أصبحوا هم الأئمة ؟ و هم المجاهدون الأبطال ؟ و هم الرجال الشجعان ؟ إنهم يريدون أن يقتلونكم أيها السلفيون قتلا معنويا يريدونكم أن تنسلخوا من سلفيتكم فاثبتوا عليها. معكم من الأدلة لا يغركم صفة كلامهم. يقول الأوزاعي 

عليك بآثار من سلف و إن رفضك الناس، و إياك و آراء الرجال و إن زخرفوا لك القول

Cheikh ‘Âyid As-Shimmari - الشيخ عايد الشمري

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>