498 articles avec methodologie - المنهجية

La religion n’est pas dispute et débat ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La religion n’est pas dispute et débat ! (audio-vidéo)

Il y a parmi les gens, certains qui font des paroles, des débats et des conflits la base de leur religion.

 

Et les salafs رحمهم الله disaient :

 

«Celui qui expose sa religion au conflit ne cessera de passer d’un camps à un autre.»

 

C’est à dire : Tu trouveras celui qui bâtit sa religion sur les débats et les paroles, ne faire que passer de :

 

- d’avis en avis

- d’opinion en opinion

- de pensée en pensée

 

Et il n’apportera aucune stabilité à sa religion

 

L’imam Malik رحمه الله a dit :

 

«Allons-nous à chaque fois que vient un homme plus polémiste qu’un autre (c’est-à-dire plus fort) délaisser le livre d’Allâh et la sunnah pour son débat ?»

 

Une fois, un homme est venu voir l’imam Malik رحمه الله et lui a dit :

 

«Je veux débattre avec toi»

L’Imam Malik lui dit alors : «Et si tu l’emportes ?»

Il lui dit : «Tu me suivra»

L’Imam dit : «Et si je l’emporte ?»

Il lui dit : «Je te suivrai»

L’Imam dit alors : «Et si une troisième personne venait et l’emportait ?»

Il répondit : «Alors nous le suivrons.»

L’Imam dit : «Ô toi ! La religion d’Allâh n’est pas à celui qui l’emporte, la religion n’appartient pas à celui qui l’emporte.»

 

La religion n’est pas dispute et débat ou bien «celui qui fait taire l’autre c’est celui qui détient la vérité», non ce n’est pas ça la religion !

 

La religion est le livre d’Allâh et la sunnah du prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et il se peut que deux personnes se disputent pour faire prédominer une parole précise, que leurs paroles à tout deux soient loin de la vérité et que l’un des deux fasse taire l’autre, alors que leurs paroles à la base soient loin de la vérité.

 

La religion n’est pas à celui qui l’emporte !

 

La religion est : «Allâh a dit» et «Le Messager d’Allâh a dit».

 

 Publié par la Chaîne منهاج السالكات - @MinhaajAsSaalikaat

من الناس من يجعل مصدره في هذا الباب الكلام،والجدل والخصومات،وقد قال السلف رحمهم الله قديما:من جعل دينه عرضة للخصومات أكثر التنقل.
أي الذي يبني دينه على الجدل والكلام،تجده يتنقل من قول إلى قول،من رأي إلى رأي،ومن فكر إلى فكر،لا يقر له قرار،ولهذا الإمام مالك رحمه الله تعالى قال

أَو كلما جاءنا رجل أجدل من رجل – يعني أقوى جدلا من الآخر – تركنا الكتاب والسنة لجدله

مرة جاء إليه رجل،إلى الإمام مالك،وقال أريد أن أتناظر معك،فقال له مالك رحمه الله

فإن غلبتني؟

قال:تتبعني

قال:فإن غلبتك؟

قال:أتبعك

قال:فإن جاء شخص ثالث وغلبنا؟

قال:نتبعه

قال: يا هذا دين الله ليس لمن غلب، الدين ليس لمن غلب

الدين ليس خصومات وجدل،والذي يُسكت الآخر هو صاحب الحق

ليس هذا هو الدين،الدين كتاب الله وسنة رسوله عليه الصلاة والسلام

قد يختصم اثنان في الانتصار لقول معين،ويكون كلاهما بعيد عن الحق،ويسكت أحدهما الآخر وكلهما بعيد عن الحق
الدين ليس لمن غلب،الدين قال الله،قال رسوله صلى الله عليه وسلم

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Conseil d'un frère aimant et compatissant

Publié le par 3ilm.char3i

Conseil d'un frère aimant et compatissant

Conseil (d'un frère) aimant et compatissant :

 

Lors des troubles (fitan), le diable se fait vif, les rumeurs se répandent, le mensonge se propage, les rôdeurs s'agitent, les fomentateurs se mettent au-devant.

 

Méfie-toi donc d'outrepasser la voie de ton Prophète et les moralités de ta religion.

 

Cramponne-toi au groupe.

 

Range-toi avec la sunnah.

 

Prends garde à la sédition.

 

Veille à la concorde du discours et à la propagation de l'affection.

 

Demande à Allâh le salut.

 

Retiens ta langue.

 

Emploie ton temps dans l'adoration de ton Seigneur.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @D_ghaith

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

نصيحة محب مشفق

في الفتن ينشط الشيطان، وتنتشر الشائعات، ويفشوا الكذب، ويتحرك المتربصون، ويتصدر المحرضون، فاحذر الخروج عن هدي نبيك، وأخلاق دينك، والزم الجماعة، وقف مع السنة، واحذر الفتنة، واحرص على جمع الكلمة، ونشر المحبة، وسل ربك السلامة، وكفّ لسانك، واشغل وقتك بعبادة ربك

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth - الشيخ محمد بن غيث

Partager cet article

Se détourner de la preuve au profit des hommes

Publié le par 3ilm.char3i

Se détourner de la preuve au profit des hommes

Certes, des peuples ont trébuché car ils se sont détournés de la preuve et s’en sont remis aux hommes, à cause de cela ils sont sortis de la voie droite sur laquelle étaient les compagnons et les suiveurs des compagnons et ont suivi leurs passions sans science, ils se sont donc égarés du droit chemin.

 

El i’tisam (vol 2/ p863)

Traduit et publié par la chaîne Telegram - Ahl Sunnah Traduction - @Ahlsunnahtraduction

قال الشاطبي ـ رحمه الله

ولقد زَلَّ بسببِ الإعراض عن الدليل والاعتِماد على الرجال أقوام خرجوا بسببِ ذلك عن جادة الصحابة والتابعين واتبعوا أهواءَهم بغير علم، فضلوا عن سواء السبيل

 الاعتصام - ٨٦٣/٢

Imam Châtiby - الامام الشاطبي

Partager cet article

Des clarifications de petits s’immisçant dans les affaires des grands (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Des clarifications de petits s’immisçant dans les affaires des grands (audio-vidéo)

Question :

 

Ô Shaykh, ceux qui extraient des paroles de savants, les enchaînant les uns à la suite des autres, tentant ainsi de résoudre les problèmes existants entre les savants…

 

Réponse :

 

Regarde !

 

Par Allâh, j’estime que les petits n’ont pas à se mêler de ces affaires, que ce soit par conciliation ou autre !

 

Qui sont-ils au point de s’immiscer entre les savants ?

 

Mâ shâ’a Allâh, un de 30 ans ou 25 ans se prétend vouloir réformer ?

 

Cela n’est pas leur rôle et cela ne convient guère !

 

Les petits n’ont pas à s’immiscer !

 

Et je les qualifie de « petits » et ce n’est pas un affront : il s’agit de leur position et de leur âge.

 

Nous étions tous des petits et nous ne cessons de l’être au regard de notre position devant les grands savants.

 

Mais je dis que ces petits s’immiscent et écrivent prétendant ainsi réformer ou secourir la vérité etc. : ceux-là ne font qu’ajouter de l’huile sur le feu et ne font qu’ajouter du mal au mal !

 

Je dis donc que nous devons nous abstenir devant toutes ces choses et nous devons laisser l’affaire aux savants et aux doués de raison, que ce soit en secret ou en public.

 

Il se peut qu’Allâh place du bien dans leurs efforts.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Celui qui réfute quelqu'un en visant de nobles objectifs

Publié le par 3ilm.char3i

Celui qui réfute quelqu'un en visant de nobles objectifs

Si tu réfutes une personne, il est obligatoire que tu suives la vérité, que tu sois véridique et sincère, il faut que ton objectif soit d'éclaircir la vérité et de mettre en garde contre l'erreur qui s'oppose à cette vérité.

 

Si cela est ton objectif alors ceci est un objectif noble, c'est une chose grandiose à propos de laquelle la communauté toute entière te remerciera.

 

Il n'est permis à aucune personne de t'accuser de mal, et si tu as des mauvaises intentions et qu'il est apparu après une analyse et des études que tu es une personne qui suit la passion, les gens ont alors le droit de te critiquer.

 

Al majmou' / Al naqd manhaj al-char'3i: 2/508

Traduit par Muhammad Wora - @muhammadwora

 Publié par la chaîne Telegram - t.me/muhammadwora

إذا نقدت شخصا يجب أن تلتزم الحق والصدق والإخلاص، ويكون قصدك بيان الحق والتنبيه على الخطأ الذي ينافي هذا الحق
وإذا كان هذا قصدك فهذا مقصد شريف وأمر عظيم تشكر عليه من الأمة كلها، ولا يجوز لأحد أن يتهمك بسوء، وإذا كان لك مقاصد سيئة وتبين بالسبر والدراسة أنك صاحب هوى فللناس الحق أن يتكلموا فيك

المجموع، النقد منهج الشرعي ٥٠٨/٢

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

La manière de réprouver le blâmable (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La manière de réprouver le blâmable (audio)

Question :

 

J'ai vu une femme faire le tawâf alors qu'elle avait des gants a ses mains.

 

Quel en est le jugement ?

 

Réponse :

 

Si une femme en voit une autre faire le tawâf tout en portant des gants, qu'elle l'interroge avant de la réprouver et qu'elle lui dise : "Es-tu muhrima (en état de sacralisation) ?"

 

Si elle répond par l'affirmative, qu'elle lui dise donc : "Retire les gants car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit a propos de la muhrima :

 

"Elle ne revêt pas de gants".

 

Et si elle dit qu'elle n'est pas en état d'ihram et qu'il s'agit seulement d'un tawâf surérogatoire, dans ce cas nul grief contre elle pour ce qui est du port des gants lors d'un tawâf surérogatoire.

 

[...]


Et à cette occasion, j'aimerais attirer l'attention sur cette question dans le chapitre de l'ordonnance du bien et de l'interdiction du blâmable, qui est que tu ne reproches à personne un acte jusqu’à ce que tu saches qu'il s'agit d'un acte blâmable.

 

Car ton blâme avant cette étape est hâte et précipitation.

 

C'est pour cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم n'a pas réprimandé l'homme qui entra (dans la mosquée) alors qu'il prononçait le sermon un jour de vendredi.

 

Il s'assit et le Prophète صلى الله عليه وسلم ne le lui reprocha pas jusqu’à ce qu'il l'eut questionné :

 

""As-tu prié ?"

Il répondit : "Non".

Il dit alors : "Lève-toi et prie deux unités de prière et fais-les légères"."

 

Observe donc comment était la voie du Prophète صلى الله عليه وسلم dans sa manière de s'adresser à celui qui a commis un acte qui porte à croire, à la fois, qu'il est blâmable à bon droit et qu'il ne l'est pas.

 

Et il صلى الله عليه وسلم est le meilleur des exemples.

 

Quant à celui qui réprimande quelqu'un par la simple pratique de ce qu'il considère (d'apparence) comme étant un acte blâmable, alors il s'agit là de hâte et de précipitation.

 

Fatâwa Nûr 'ala ad-darb (272A)

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

السائل : السائلة منى تقول شاهدت امرأة تطوف وعليها قفازات فما الحكم في ذلك تقصد في يديها ؟

الشيخ : نعم. إذا شاهدت المرأة امرأة أخرى تطوف وعليها قفازات فلتسألها قبل أن تُنكر عليها ولتقل لها هل أنت محرمة إذا قالت نعم فلتقل لها اخلعي القفازات لأن النبي صلى الله عليه وسلم قال في المحرمة 

 لا تلبس القفازين

 وإن قالت إنها غير محرمة وإنما هذا طواف تطوّع فلا حرج عليها بلبس القفازين في طواف التطوّع

السائل : هذه

الشيخ : وبهذه المناسبة

السائل : تفضل

الشيخ : أود أن أنبه على هذه المسألة في باب الأمر بالمعروف والنهي عن المنكر وهو أنك لا تُنكر على أحد فعلا حتى تعلم أنه منكر لأن إنكارك قبل ذلك تعجّل وتسرّع ولهذا لم يُنكر النبي صلى الله عليه وعلى ءاله وسلم على الرجل الذي دخل والنبي صلى الله عليه وسلم يخطب يوم جمعة فجلس لم يُنكر عليه الجلوس حتى سأله

 أصليت

 قال لا

قال : قم فصل ركعتين وتجوّز فيهما

فانظر كيف كان هدي النبي صلى الله عليه وعلى ءاله وسلم في مخاطبة من فعل فعلا يحتمل أنه منكر في حقه ويحتمل أنه غير منكر وهو صلى الله عليه وعلى ءاله وسلم خير أسوة وأما من أنكر على الشخص بمجرّد فعل ما يراه منكرا فإن هذا تسرّع وتعجّل. نعم

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Prendre ta fatwâ de ces gens-là est une cause dans la propagation de l’égarement !

Publié le par 3ilm.char3i

Prendre ta fatwâ de ces gens-là est une cause dans la propagation de l’égarement !

La fatwâ n’est pas prise des prêcheurs ni de ceux que l’on appelle prédicateurs ni des célébrités médiatiques.

 

Elle n’est prise que des savants qui sont connus pour leur considération portée aux Textes.

 

Lorsque le Texte leur est mentionné, ils s’y arrêtent et s’y conforment, appelant les gens à ce Texte sans les pousser à l’abandonner par des philosophies ou des opinions non soutenues par des preuves.

 

Tel est le savant dont on prend la fatwâ !

 

Quant à ceux qui ne sont pas connus pour leur science du Livre et de la sunna ni connus pour porter considération aux Textes, mais plutôt reconnus comme étant adeptes des discours intellectuels et des opinions, on ne prend guère d’eux la fatwâ.

 

Au contraire, la prendre d’eux est une cause dans la propagation de l’égarement.

 

Et le refuge est auprès d’Allâh !

 

شرح فضل الإسلام صـ ٩٦ - ٩٧

Traduit et publié par la chaîne Telegram - @Cercle_des_Sciences

أخذ الفتوى عن هؤلاء سبب في انتشار الضلال

الفتوى لا تؤخذ من الوعّاظ، ولا تؤخذ ممن يسمون بالدعاة، ولا تؤخذ من مشاهير الإعلام، وإنما تؤخذ من العلماء الذين عُرفوا بتعظيم النصوص، إذا ذُكر النص وقف عنده وسلم له، ودعا الناس إليه، لا يحمل الناس على ترك النص بفلسفات و آراء لا يدل عليها الدليل؛ هذا العالم الذي يؤخذ منه. أما الذين لا يُعرفون بالعلم بالكتاب والسنة، ولا يُعرفون بتعظيم النصوص، ويُعرفون بالكلام العقلي والآراء؛ فإن هؤلاء لا تؤخذ عنهم الفتوى، بل أخذ الفتوى عنهم سبب في انتشار الضلال والعياذ بالله

شرح فضل الإسلام صـ ٩٦ - ٩٧

قناة فوائد الشيخ أ.د. سليمان الرحيلي

 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf...

Publié le par 3ilm.char3i

Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf...

1. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf (prédécesseurs) que de prendre la science de quiconque, si ce n’est après avoir observé son état vis-à-vis de la sunnah.

Il fût dit :

«Certes, cette science est une religion, observez donc de qui vous prenez votre religion».

 

2. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de traiter les erreurs des adeptes de la sunnah comme sont traités les adeptes des innovations.

En effet, tous les fils d’Âdam commettent des erreurs.

Dès lors, on observe le manhaj de l’homme en question et la faute qu’il a commise est traitée sur cette base.

 

3. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de former des groupes, de pactiser et de se réunir secrètement, en aparté.

Il a été rapporté :

«Si tu vois des gens se réunir entre eux à l’exclusion des autres à la mosquée, alors sache qu’ils sont sur un égarement». 

 

4. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’ameuter les gens contre les gouverneurs, de les inciter à l’insurrection, aux manifestations ou aux révoltes, ou de les critiquer ainsi que leurs ministres ou fonctionnaires ouvertement.

 

5. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de délaisser la quête de la science obligatoire et de négliger la quête de la science recommandée.

 

6. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’assaillir les savants, de parler sur eux (en mal), de rejeter leur science et leurs ouvrages, d’appeler à brûler ces derniers et à les détruire et de ne plus s’y référer en raison d’une simple erreur dans laquelle ils sont tombés.

 

7. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de se fanatiser pour un avis et de s’y fier.

L’un d’eux disait :

«Ce sur quoi je suis est correct tout en étant potentiellement erroné ; et ce sur quoi est mon contradicteur est erroné tout en étant potentiellement correct». 

 

8. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf : l’inimitié au simple motif qu’un désaccord intervient.

Ils faisaient la part des choses à ce sujet en fonction de l’état de l’individu et la réalité de la problématique.

Ainsi, la divergence (d’opinions) avec une intention pure n’altère en aucun cas l’affection.

 

9. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de restreindre la religion à une question : ainsi, celui qui est d’accord avec moi est salafi et celui qui me contredit n’est pas salafi.

La salafiyyah est (tout) un minhaj, pas une (seule) question.

 

10. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf : le suivi aveugle et le fanatisme sans preuve.

 

11. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’outrager les Compagnons ou l’un d’entre eux.

 

12. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de s’impliquer dans les séditions (fitan) et de s’y mêler.

Plutôt, ils s’en écartaient et y prenaient garde.

 

13. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de tomber dans la division, la discorde et l’animosité, alors que la devise des salaf est :

«ne vous détestez pas, ne vous tournez pas le dos, soyez - serviteurs d’Allâh - des frères».

 

14. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’innover et d’inventer, alors que leur mot d’ordre était :

«Suivez et n’innovez pas, car vous en avez été dispensés et attachez-vous à la religion originelle.»

 

15. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de connaître la vérité par les hommes : ainsi, tout ce qui émane de telle personne est vérité.

Plutôt, leur maxime est : connais la vérité, tu connaîtras ses partisans ; connais la vérité, tu seras de ses partisans.

 

16. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de chercher à conquérir la célébrité et à s’élever au-dessus des gens.

En effet, l’ostentation [adh-dhuhûr] porte un coup fatal (litt : elle brise les dos « adh-dhuhûr », homonyme).

Et si le novice devient chef, alors un grand bien lui échappe (ndt : c’est-à-dire que lorsque la personne vient à occuper un certain rang, prendre la science d’autrui lui pèse désormais car elle se considère au-dessus).

 

17. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de se préoccuper des sciences rationnelles pures.

Leur science n’est autre que :

«Allâh a dit, Son Messager a dit, les Compagnons ont dit».

 

18. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de se taire et s’abstenir du bon conseil à l’égard d’Allâh, Son Messager, Son livre, les dirigeants des Musulmans et le commun d’entre eux.

 

19. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de se pencher vers ce bas-monde et de délaisser l’œuvre pour l’au-delà.

 

20. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de récuser un hadîth que les raisons ne peuvent saisir et de s’y opposer.

Plutôt, leur méthodologie est le suivi et la soumission, en vertu (du verset) :

«Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur !» (traduction relative).

 

21. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’avancer comme preuve tout verset ou hadîth, jusqu’à ce que le verset soit sans équivoque et le hadîth une sunnah suivie.

 

22. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de s’élever au-dessus des créatures.

Ils étaient des prédicateurs dotés de bienveillance, clémence et miséricorde.

 

23. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de déclarer un individu spécifié comme perpétrant une innovation, si ce n’est après avoir établi la preuve ; par la présence des conditions et l’absence des empêchements.

 

24. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de taxer de mécréance une personne déterminée avant d’avoir établi la preuve ; par la présence des conditions et l’absence des empêchements.

 

25. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’exagérer le rang du Messager - صلى الله عليه وسلم - et d’en faire l’égal d’Allâh تعالى.

 

26. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de conférer l’infaillibilité à quiconque en dehors du Messager d’Allâh - صلى الله عليه وسلم.

 

27. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de jeter l’anathème contre les gens, si ce n’est en vertu de ce qui a été énoncé dans la législation comme étant de la mécréance.

 

28. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de négliger la parole relative au tawhîd (l’unicité) et d’ancrer cela dans les âmes.

Il est assurément la fondation sur laquelle repose l’édification de l’Islâm en chaque personne. 

 

29. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que le thème fondamental du prêche soit la répartition des richesses - même sous couvert de réformes économiques -, ou bien l’action politique - même sous couvert de réformes politiques.

 

30. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’innover une allégeance prêtée à quelqu’un d’autre que l’imâm (le dirigeant/guide) en charge de l’affaire des Musulmans et leur communauté.

 

31. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de ne pas prendre pour modèle le Messager - صلى الله عليه وسلم - ni de le suivre.

 

32. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de révérer l’auteur d’une innovation.

 

33. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’excuser pour l’ignorance inconditionnellement.

Ils n’excusent pour l’ignorance que celui qui a déployé des efforts pour s’instruire et rechercher la science, et qui n’a pas fait preuve de négligence ; ce qui a émané de lui correspondait à la portée de son savoir.

 

34. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf : l’action avant la science.

Ils débutaient plutôt par la science avant l’action.

Allâh تعالى a dit (traduction relative) :

«Sache donc qu’en vérité il n’y a point de divinité à part Allâh et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes» [Muhammad : 19].

 

35. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de multiplier paroles et discours.

Ils disaient plutôt :

«Celui dont les propos sont nombreux, ses lapsus sont nombreux».

Et ils gardaient le silence tant et si bien que l’on pensait qu’ils souffraient d’un défaut de langage alors qu’il n’en était rien.

Il ne s’agissait que de peur d’Allâh.

 

36. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de délaisser la mise en pratique du savoir.

Il a ainsi été rapporté :

«Le savoir hèle l’œuvre ; si elle lui répond, (il demeure) et sinon, il s’en va».

 

37. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de s’engager dans un débat avec les adeptes du Faux.

En effet, le Musulman n’expose pas sa religion aux passions.

 

38. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de ne pas revenir aux savants. Plutôt, ils appelaient les gens à fréquenter les savants et à s’attacher à leurs pas.

 

39. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’utiliser l’approbation/l’éloge (at-ta’dîl) en présence d’une critique détaillée (jarh mufassar) à moins que l’approbateur ne le mentionne et qu’il le réfute avec science.

 

40. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’employer la critique générale (jarh mujmal) concernant celui dont l’intégrité est établie ; à moins que la critique ne soit détaillée ou qu’elle n’émane d’un grand imâm, car l’âme y est plus disposée.

 

41. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de s’incliner vers les adeptes de l’innovation et de se montrer complaisant envers eux.

 

42. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de sortir les significations des textes hors du cadre des fondements de la langue arabe et de la compréhension des pieux prédécesseurs.

 

43. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de discourir en usant de généralités et de délaisser le développement et l’explicitation.

 

44. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de ne pas arguer des hadiths dits «âhâd» dans les domaines dogmatiques.

 

45. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de restreindre le bénéfice de la science au hadîth dit «mutawâtir».

 

46. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de s’impliquer dans le discours et le débat.

Plutôt, ils consacraient leurs efforts à la compréhension du Livre et de la sunnah, à les mettre en pratique, et à y appeler.

 

47. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de rejeter la narration d’une personne digne de confiance et de ne l’admettre qu’en l’entendant ou en le lisant.

 

48. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de ne pas suivre ce sur quoi étaient les Compagnons, et d’amener de nouveaux sens allant au-delà du cadre de la législation.

 

49. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de s’affairer à ce qui ne sera d’aucun profit dans l’au-delà.

 

50. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que tout étudiant en science patauge dans des discussions relatives à la critique et l’éloge.

A chaque art, ses experts.

Ainsi, comme on ne prend pas la science de tout un chacun, il ne revient pas à n’importe qui de discuter de la critique et de l’éloge.

 

51. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que l’étudiant en science s’affaire à quoi que ce soit avant le Qur’ân et le hadîth.

Puis, après s’être instruit et avoir appris ce dont il a besoin pour sa religion, il peut rechercher ce qu’il souhaite.

 

52. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que de contester les savants dans leurs paroles.

Ainsi, l’étudiant en science a conscience qu’il est un étudiant et que l’approfondissement de ces sujets appartient aux savants.

Alors que dire des « النوازل - nawâzil » (question jurisprudentielle inédite nécessitant un effort personnel pour statuer) et des questions de grande envergure !

 

53. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’édicter des règles et des normes en fonction de l’avis.

Leur voie ne consistait en rien d’autre qu’à suivre les termes du Qur’ân et de la sunnah.

Ainsi, il ne délaisse pas dans sa fatwa les versets et les hadiths, dans la mesure du possible.

 

54. Ne fait pas partie de la méthodologie des salaf que d’aimer les adeptes des innovations ou d’en avoir une bonne opinion.

Ils ne sont pas dupes de leur éloquence ni de leur rhétorique.

Ils savent pertinemment que l’individu sera en compagnie de ceux qu’il a aimés, comme mentionné dans le hadîth.

 

Sur la Page Facebook de Cheikh - facebook.com/mohammadbazmool

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

ليس من منهج السلف

 ليس من منهج السلف الأخذ عن أي أحد إلا بعد النظر في حاله مع السنة. فكان يقال

إن هذا العلم دين فانظروا عمن تأخذون دينكم

1
ليس من منهج السلف معاملة أخطاء أهل السنة كمعاملة أهل البدع. فإن كل ابن آدم خطاء، فينظر في منهج الرجل ويعامل الخطأ الذي وقع منه على أساس ذلك 2

ليس من منهج السلف التحزب والتحالف والإجتماع سراً دون الناس ؛ فقد ورد

إذا رأيت من يجتمع في المسجد من دون الناس فاعلم أنهم على ضلالة

3
 ليس من منهج السلف تهييج الناس على الحكام وتحريضهم على الخروج أو المظاهرات أو الثورات. أو الانتقاد العلني لهم ولوزرائهم أو عمالهم 4
ليس من منهج السلف ترك طلب العلم الواجب، وإهمال طلب العلم المستحب 5
 ليس من منهج السلف الهجوم على العلماء والكلام فيهم واطراح علمهم وكتبهم والدعوة إلى حرقها وإتلافها وتارك الرجوع إليها لمجرد خطأ وقعوا فيه 6

 ليس من منهج السلف التعصب للرأي والاعتداد به، فكان قائلهم يقول

ما أنا عليه صواب يحتمل الخطأ، وما مخالفي عليه خطأ يحتمل الصواب

7
 ليس من منهج السلف المعاداة لمجرد وقوع اختلاف، فكانوا يفرقون في ذلك بحسب حال الرجل وواقع المسألة، فالاختلاف مع صفاء النية لا يفسد للود قضية 8
 ليس من منهج السلف حصر الدين في مسألة فمن وافقني عليها هو سلفي ومن خالفني فيها فهو غير سلفي. فالسلفية منهج وليست مسألة 9
 ليس من منهج السلف التقليد والتعصب بدون دليل 10
 ليس من منهج السلف الطعن في الصحابة أو أحد منهم 11
 ليس منهج السلف الاستشراف للفتن والخوض فيها، بل كانوا يتجنبونها ويحذرون منها 12

ليس من منهج السلف الوقوع في الفرقة والاختلاف والتباغض، وشعارالسلف

لا تباغضوا و لا تدابروا وكونوا - عباد الله – إخوانا

13

 ليس من منهج السلف الابتداع والاختراع. وشعارهم 

اتبعوا و لا تبتدعوا فقد كفيتم، وعليكم بالأمر العتيق

14
 ليس من منهج السلف أن يعرف الحق بالرجال، فكل ما جاء عن فلان فهو حق، بل شعارهم أعرف الحق تعرف أهله، أعرف الحق تكن من أهله 15
 ليس من منهج السلف طلب الشهرة، والارتفاع على الناس، فإن حب الظهور يقصم الظهور، وإذا تسود الحدث فاته خير كثير 16

 ليس من منهج السلف الاهتمام بالعلوم العقلية البحتة، إنما علمهم

قال الله قال رسوله قال الصحابة

17
 ليس من منهج السلف السكوت عن النصيحة لله ولرسوله ولكتابه ولأئمة المسلمين وعامتهم 18
 ليس من منهج السلف الركون إلى الدنيا وترك العمل للآخرة 19

 ليس من منهج السلف رد الحديث إذا لم تبلغه العقول والاعتراض عليه، بل منهجهم الاتباع والتسليم

لآمنا به كل من عند ربنا

20
 ليس منهج السلف الاستدلال بكل آية أو حديث، حتى تكون الآية محكمة والحديث سنة متبعة 21
 ليس من منهج السلف الاستعلاء على الخلق، فهم دعاة خير، ورفق ورحمة 22
 ليس من منهج السلف الحكم على المعين ببدعته إلا بعد إقامة الحجة، بثبوت الشروط وانتفاء الموانع 23
 ليس من منهج السلف الحكم على المعين بالكفر قبل إقامة الحجة بثبوت الشروط وانتفاء الموانع 24
ليس من منهج السلف الغلو في الرسول صلى الله عليه ، ومساواته بالله تعالى 25
ليس من منهج السلف إعطاء العصمة لأحد غير رسول الله صلى الله عليه وسلم 26
 ليس من منهج السلف تكفير الناس إلا بما ورد أنه كفر في الشرع 27
ليس من منهج السلف إهمال الكلام في توحيد الله تعالى وتقرير ذلك في النفوس، فإنه الأساس الذي يقوم عليه بناء الإسلام في كل أحد 28
 ليس من منهج السلف أن يكون موضوع الدعوة الأساس توزيع الثروات ولو باسم الاصلاح الاقتصادي، و لا العمل السياسي ولو باسم الإصلاح السياسي 29
 ليس من منهج السلف إحداث بيعة لغير الإمام المتولي شأن المسلمين وجماعتهم 30
 ليس من منهج السلف ترك الاقتداء والاتباع للرسول عليه الصلاة والسلام 31
 ليس من منهج السلف توقير صاحب البدعة 32
ليس من منهج السلف العذر بمطلق الجهل، إنما يعذرون بالجهل من بذل وسعه في التعلم وطلب العلم و لم يقصر وكان الذي صدر منه هو مبلغه من العلم 33

 ليس من منهج السلف العمل قبل العلم، إنما كانوا يبدأون بالعلم قبل العمل، قال تعالى

فاعلم أنه لا إله إلا الله واستغفر لذنبك وللمؤمنين- محمد19

34

 ليس من منهج السلف الإكثار من الكلام والحديث، إنما كانوا يقولون 

من كثر كلامه كثر سقطه

ويسكتون حتى يظن أن بهم عي وما بهم ذلك إنما خوف الله

35

 ليس من منهج السلف : ترك العمل بالعلم، فقد ورد

هتف العلم بالعمل فإن أجابه وإلا ارتحل

36
 ليس من منهج السلف : الدخول في جدال مع أهل الباطل، فإن المسلم لا يعرض ديبنه للأهواء 37
 ليس من منهج السلف : ترك الرجوع للعلماء، بل كانوا يدعون الناس إلى مجالسة العلماء، ولزوم غرسهم 38
ليس من منهج السلف : إعمال التعديل مع وجود الجرح المفسر إلا إذا ذكره المعدل ورده بعلم 39
 ليس من منهج السلف : إعمال الجرح المجمل في حق من ثبتت عدالته، إلا إذا فسر، أو صدر من إمام كبير، فالنفس أميل إليه 40
 ليس من منهج السلف : الركون إلى أهل البدع، والتبسط إليهم 41
 ليس من منهج السلف : الخروج بدلالات النصوص عن أصول العربية وفهم السلف الصالح 42
 ليس من منهج السلف : الكلام بالمجملات وترك التفصيل والبيان 43
 ليس من منهج السلف ترك الاحتجاج بحديث الآحاد في العقائد 44
 ليس من منهج السلف حصر افادة العلم في الحديث المتواتر 45
 ليس من منهج السلف، الدخول في الكلام والجدال بل يستفرغون وسعهم في التفقه في الكتاب والسنة والعمل بهما والدعوة اليهما 46
 ليس من منهج السلف رد خبر الثقة، وعدم قبوله إلا مسموعاً أو مقروءا 47
 ليس من منهج السلف : ترك الاتباع لما كان عليه الصحابة، واختراع معاني يخرج بها عما في الشرع 48
 ليس من منهج السلف : الاشتغال بما لا نفع فيه في الآخرة 49
 ليس من منهج السلف أن يخوض كل طالب علم في الجرح والتعديل،فإن لكل فن رجاله فكما لا يؤخذ العلم عن كل أحد فإنه لا يتكلم في الجرح والتعديل أي أحد 50
 ليس من منهج السلف أن يشتغل الطالب بأي شيء قبل القرآن والحديث، فإذا تفقه وتعلم ما يحتاجه لدينه طلب ما يريده بعد ذلك 51
 ليس من منهج السلف منازعة العلماء، في كلامهم، فالطالب يعلم أنه طالب وأن بحث هذه المسائل متروك للعلماء، فما بالكم بالنوازل والمسائل الكبار 52
 ليس من منهج السلف وضع القواعد والضوابط بالرأي، وإنما كان سبيلهم تتبع ألفاظ القرآن والسنة . فلايغادر في الفتوى الآية أو الحديث ما امكنه 53
 ليس من منهج السلف محبة أهل البدع، أو إحسان الظن بهم، لا يغرهم فصاحتهم و لا بيانهم، يعلمون أن المرء مع من أحب، كما في الحديث 54

منقول من حساب الشيخ محمد بن عمر بازمول (حفظه الله تعالى) على تويتر

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

S'attacher à la vérité et ne pas aller à son encontre

Publié le par 3ilm.char3i

S'attacher à la vérité et ne pas aller à son encontre

Ne fait pas partie de la méthodologie des salafs que d'exiger que tu sois d'accord avec autrui parmi les salafiyîn en toute chose, ou que tu oeuvres en tout point comme eux.

 

Ainsi, je n'ai nul besoin, pour corroborer le fait que je suis salafi, de faire comme toi en toute chose.

 

Que je sois d'accord avec toi ou que tu le sois avec moi, là n'est pas la question.

 

La question est de s'attacher à la vérité et de ne pas aller à son encontre.

 

Et c'est Allâh qui accorde le succès.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @momalbaz

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

ليس من منهج السلف

أنه يشترط ان توافق غيرك من السلفيين في كل شيء أو أن تعمل في كل شيء مثل ما عملوا

فلا احتاج لاثبت اني سلفي ان افعل مثلك في كل شيء

وليست القضية ان أوافقك او توافقني؛ القضية ان تلزم الحق ولا تخالفه

والله الموفق

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Il se peut que l'homme sache que la vérité est avec l'autre, mais il la rejette par jalousie

Publié le par 3ilm.char3i

Il se peut que l'homme sache que la vérité est avec l'autre, mais il la rejette par jalousie

Certes, il se peut que l'homme sache que la vérité se trouve avec l'autre, malgré cela, il la renie (la vérité) à cause de sa jalousie envers lui ou du fait qu'il veut être au dessus de l'autre, ou à cause de la passion de l'âme.

 

Cette passion le conduit à être injuste envers lui, il se met donc à rejeter ce qu'il dit par tous les moyens alors que dans son cœur, il sait que la vérité est avec lui.

 

Source : Majmūʾ al-Fatāwah 7/191

Traduit par Muhammad Wora

Publié sur la chaîne Telegram @muhammadwora

فإن الإنسان قد يعرف أن الحق مع غيره ومع هذا يجحد ذلك لحسده إياه،أو لطلب علوه عليه،أو لهوى النفس، ويحمله ذلك الهوى على أن يعتدي عليه ويرد ما يقول بكل طريق وهو في قلبه يعلم أن الحق معه

مصدر : مجموع الفتاوى ١٩١/٧

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

Méfiez-vous de qui vous prenez votre religion !

Publié le par 3ilm.char3i

Méfiez-vous de qui vous prenez votre religion !

Et parmi l’ensemble des recommandations des Salafs adressées aux jeunes :

 

Ce qui est parvenu d’après Hammed Ibn Zayd qui a dit : 

 

"Nous entrâmes auprès d’Anas ibn Sirin au cours de sa maladie, il nous lança :

Craignez Allâh ô vous les jeunes et observez bien de qui vous prenez ces ahadiths car ils représentent votre religion."

Al Khatib Al Baghdadi, Al Jami’ Li Akhlaqi Ar Rawi Wa Adaab As Sami’ n°139.

 

C’est une recommandation inestimable.

 

Elle exprime le fait qu’il est primordial pour l’étudiant en science qui s’attelle à la recherche du hadith qu’il l’obtienne auprès des gens de science encrés dans celle ci, ceux qui se tiennent fermes dessus, ceux doués de la bonne compréhension et de la clairvoyance, les plus avancés dans la science et ne pas la prendre du premier venu.

 

La science ne se prend qu’auprès d’un partisan de la Sounna connu pour être ferme sur cette voie. 

 

Et d’après Ibn Shawdhab qui a dit : 

 

"Compte parmi les bienfaits d’Allâh تعالى octroyés au jeune, le fait qu’on lui accorde la compagnie d’un partisan de la Sounna qui le fera cheminer sur celle-ci."

 

Et d’après ‘Amr Ibn Qays Al Malla’i qui a dit : 

 

"Si tu vois un jeune dans les débuts de son apprentissage en compagnie des gens de la Sounna et du consensus, ais bon espoir le concernant,

et si tu le vois avec les gens de l’innovation, alors désespère à son sujet car le jeune chemine sur la voie qu’il a connu dans ses débuts."

 

Et d’après lui encore : 

 

"Certes le jeune évolue rapidement, s’il est influencé par les assises avec les gens de science, il y a bon espoir qu’il soit sauvé.

S’ils penche vers autres qu’eux, il y a raison de penser qu’il périra."

 

Les athars ci dessus sont rapportés par Ibn Batta dans Al Ibana Al Koubra n°32 à 34.

 

Min Wassaya As Salaf Li Shabab - من وصايا السلف للشباب / p.8 – 9.

Traduit et publié par SalafIslam.fr

 

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Le silence n’est pas une faiblesse !

Publié le par 3ilm.char3i

Le silence n’est pas une faiblesse !

Il n'est pas nécessaire de répondre à chaque fausseté et de la réfuter.

 

Parfois, le fait que tu saches que ceci est une fausseté et que tu y prennes garde tout en gardant le silence suffit en guise réfutation.

 

Aujourd'hui, le musulman va perdre son temps s'il se charge de répondre à chaque fausseté.

 

Ceci, car les oppositions (au vrai) sont trop nombreuses à notre époque -et c'est à Allâh qu'on demande le secours-. 

 

Sur la page Facebook de Cheikh - facebook.com/mohammadbazmool

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par L’islam c’est la sounnah et la sounnah c’est l’islam

ليس كل باطل يحتاج إلى رد وجواب
أحيانا معرفتك أن هذا باطل وحذرك منه ، ولزومك الصمت يكفيان في الرد
والمسلم يضيع وقته إذا أشغل اليوم نفسه بالرد على كل باطل. وذلك لكثرة المخالفات اليوم، والله المستعان

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>