498 articles avec methodologie - المنهجية

Il incombe à tout musulman, et à l'étudiant en science en particulier, de changer d'avis pour suivre la vérité si elle lui est apparue

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Il incombe à tout musulman, et à l'étudiant en science en particulier, de changer d'avis pour suivre la vérité si elle lui est apparue

Beaucoup de gens cherchent à faire triompher leur propre personne ; s'ils disent une parole, ils ne peuvent plus changer d'avis même s'ils voient que la vérité est contraire à leur parole.

 

Or ceci est contraire à la raison et à la législation.

 

Ce qui est obligatoire c'est que l'homme revienne à la vérité là où il la trouve, et cela même si elle contredit sa parole, qu'il revienne à elle (la vérité).

 

Certes ceci est plus honorable pour lui auprès d'Allâh et plus honorable auprès des gens, et plus sécurisant pour sa conscience et plus à même de l'exonérer.

 

Ça ne lui cause pas de tort.

 

Ne pense pas que si tu changes ta parole pour suivre celle qui est juste cela rabaissera ton rang auprès des gens ; au contraire cela élèvera ton rang, les gens sauront que tu ne suis que la vérité ; quant à celui qui est récalcitrant, et qui demeure sur ce sur quoi il est et qui rejette la vérité, celui là est un orgueilleux, et on cherche protection auprès d'Allâh.

 

Ce deuxième cas, certaines personnes y tombent, on cherche protection auprès d'Allâh, même parmi les étudiants en science ; après le débat il lui apparaît l'aspect juste, et que ce qui est juste c'est le contraire de ce qu'il a dit hier, malgré cela il reste sur son avis ; chaytanne lui fait comprendre que s'il revient, les gens vont le mépriser, ils diront : "Cette personne est indécise, chaque jour elle a une parole (différente de la précédente)".

 

Ceci ne cause pas du tort si tu reviens à la vérité, que ta parole aujourd'hui soit contraire à ta parole d'hier, les honorables imams avaient dans une seule question plusieurs paroles.

 

Voilà l'imam Ahmed - qu'Allâh lui fasse miséricorde -, imam de ahl sunnah, le plus élevé des imams par rapport au suivi de la preuve, et à son extension dans la connaissance des textes, nous trouvons qu'il a parfois dans une seule question plus de 4 paroles.

 

Pourquoi ?

 

Parce que si la preuve lui est apparue, il revient vers la preuve.

 

Et c'est le cas de tout homme équitable, il se doit de suivre la preuve où qu'elle soit.

 

L'explication de Riyad As-salihine tome 3 page 537

Traduit par Muhammad Wora - @muhammadwora

 Publié par la chaîne Telegram - t.me/muhammadwora

 قال العلامة ابن عثيمين رحمه الله

 كثير من الناس ينتصر لنفسه ، فإذا قال قولًا لا يمكن أن يتزحزح عنه ، ولو رأىٰ الصواب في خلافه ، ولكن هذا خلاف العقل وخلاف الشرع
 والواجب أن يرجع الإنسان للحق حيثما وجده ، حتىٰ لو خالف قوله فليرجع إليه ، فإن هذا أعز له عند الله ، وأعز له عند الناس ، وأسلم لذمته وأبرأ ولا يضره
 فلا تظن أنك إذا رجعت عن قولك إلىٰ الصواب أن ذلك يضع منزلتك عند الناس ؛ بل هذا يرفع منزلتك ، ويعرف الناس أنك لا تتبع إلا الحق ، أما الذي يعاند ويبقىٰ علىٰ ما هو عليه ويرد الحق ، فهذا متكبر والعياذ بالله
 وهذا الثاني يقع من بعض الناس والعياذ بالله حتىٰ من طلبة العلم ، يتبين له بعد المناقشة وجه الصواب وأن الصواب خلاف ما قاله بالأمس ، ولكنه يبقىٰ علىٰ رأيه ، يملي عليه الشيطان أنه إذا رجع استهان الناس به ، وقالوا هذا إنسان إمعة كل يوم له قول ، وهذا لا يضر إذا رجعت إلىٰ الصواب ، فليكن قولك اليوم خلاف قولك بالأمس ، فالأئمة الأجلة كان لهم في المسألة الواحدة أقوال متعددة
وها هو الإمام أحمد رحمه الله إمام أهل السنة، وأرفع الأئمة من حيث اتباع الدليل وسعة الإطلاع، نجد أن له في المسألة الواحدة في بعض الأحيان أكثر من أربعة أقوال، لماذا؟ لأنه إذا تبين له الدليل رجع إليه، وهكذا شأن كل إنسان منصف عليه أن يتبع الدليل حيثما كان

مصدر : شرح رياض الصالحين ٥٣٧/٣

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Il n'y a que la science authentique qui protège des troubles (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Il n'y a que la science authentique qui protège des troubles (audio-vidéo)

Le questionneur demande :

 

Honorable Cheikh,

Que nous conseillez-vous en cette époque, dans laquelle les troubles (fitan) se sont multipliés, les gens de innovation se sont propagés, ainsi que la mort des savants ?

 

Réponse :

 

Je vous conseille en premier lieu la crainte d'Allâh exalté soit-Il, et la multiplication des invocations - qu'Allâh nous raffermisse ainsi que vous sur la religion, et qu'Il nous protège du mal des troubles (fitan).

 

Ensuite, nous vous conseillons l'apprentissage de la science auprès des gens de science, ainsi que de s'efforcer dans la quête de la science.

 

En effet, rien ne prémunit des troubles (fitan), par la permission d'Allâh, si ce n'est la science authentique.

 

Alors que si tu ne possèdes pas de science authentique, il se peut que tu tombes dans les troubles (al fitan) sans même le savoir, et sans que tu ne sache que ce sont des troubles (fitan).

 

Vous devez apprendre la science auprès des gens de science, et ne pas faire preuve de fainéantise dans la quête de la science tant que cela vous est possible.

 

Traduit par Abou Jabir

Révisé et publié par 3ilmchar3i.net

العلم الصحيح يقي من الفتن بإذن الله

يقول : فضيلة الشيخ : بماذا تنصحنا في هذا العصر الذي كثرت فيه الفتن وانتشر أهل البدع وموت العلماء 

أنصحكم أول شئ بتقوى الله سبحانه وتعالى،والإكثار من الدعاء وأن يثبتنا الله وإياكم على الدين ،وأن يقينا وإياكم شر الفتن ،ثم ننصحكم بطلب العلم ،طلب العلم على أهل العلم، والحرص على طلب العلم،فإنه لايقي من الفتن فإذن الله إلاالعلم الصحيح،أما إذا لم يكن عندك علم صحيح فربما تقع في الفتن وأنت لاتدري، ولا تعلم أنها فتن،عليكم بطلب العلم على أهل العلم ، ولا تتكاسلوا عن طلب العلم مهما أمكنكم ذلك. نعم

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

L'esprit de parti et la division (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'esprit de parti et la division (audio)

Voici un questionneur qui dit :

 

Nous sommes de Grande-Bretagne et nous voyons une immense perturbation («fitna») qui s'est répandue, qui était à l'origine une opposition ayant commencée entre deux cheikhs, et nous voyons deux partis de musulmans, un parti avec un cheikh et un autre parti avec l'autre cheikh.

 

Réponse :

 

Ceci n'est pas spécifiquement à Londres, mais également chez nous (mot indistinct), l'affaire des oppositions et des divisions, chacun attaque l'autre...

 

Ceci est une perturbation («fitna»).

 

Je demande à Allâh d'en protéger les musulmans !

 

L'obligation des étudiants en science est de se conseiller, de s'accorder, de s'entendre et de s'entraider dans le bien et la piété.

 

Cette opposition provient de Satan et de ses assistants.

 

Il y a des prédicateurs de l'égarement qui se sont introduits [parmi nous], qui incitent les jeunes à rentrer dans ces choses et qui les propagent entre eux afin qu'arrive ce qui est arrivé, ou pire encore.

 

L'obligation donc pour les étudiants en science est qu'ils se conseillent, qu'ils s'entraident et qu'ils se mettent d'accord s'il y a eu des incompréhensions entre eux !

 

Traduit par Souleyman Bébel/سليمان ببل

Publié sur la chaîne Telegram - t.me/Souleyman_Bebel

هذا سائل يقول : نحن من بريطانيا ونرى فتنة عظيمة قد انتشرت، وأصلها المشاقة بين شيخين بدأت بينهما، ونحن نرى حزبين من المسلمين، حزب مع شيخ وحزب آخر مع شيخ

جواب فضيلة الشيخ صالح الفوزان -حفظه الله- : هذا ليس خاصاً في لندن، هذا حتى عندنا (كلمة غير واضحة) مسألة الانشقاقات والانقسامات، وكل يضرب على الآخر، هذه فتنة، أسأل الله أن يحمي المسلمين منها
الواجب على طلبة العلم أن يتناصحوا، أن يتصالحوا، أن يتصافوا فيما بينهم، أن يتعاونوا على البر والتقوى
هذا من الشيطان، الانشقاق هذا، ومن أعوان الشيطان، فيه دعاة ضلال مندسّين يحرّضون الشباب على هذه الأمور وينشرونها بينهم؛ حتى يحصل مل حصل أو أشدّ
فالواجب على طلبة العلم أن يتناصحوا، أن يتعاونوا، أن يتصالحوا إذا حصل بينهم سوء تفاهم، نعم

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Suis les preuves et non les paroles et avis dénués de preuves !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Suis les preuves et non les paroles et avis dénués de preuves !

Nous suivons la preuve où qu'elle aille et nous ne nous fanatisons pas pour les hommes ni ne prenons partie si ce n'est pour la vérité.

 

Le tawassul, ses sortes et ses règles p.48

Traduit par Khadir Abou 'AbdiLlah sur la chaîne Telegram - @surlavoiedessalafs

Publié par 3ilmchar3i.net

قال العلامة الألباني

 ندور مع الدليل حيث دار ، ولا نتعصب للرجال ، ولا ننحاز لأحد الا للحق

 التوسل أنواعه وأحكامه 48

 

Cheikh Mohammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Devant Allâh, je me désavoue...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Devant Allâh, je me désavoue...

Devant Allâh, je me désavoue de toutes ces méthodologies et de quiconque les adopte, peu importe qui il est.

 

•Un haddâdiy qui fait tomber les savants et les mashaykh de la sounnah par groupe et individuellement avec dureté et exagération.

 

•Tout comme je me désavoue devant Allâh de la voie imprudente du regroupement qui a fait d’une partie des adeptes de la sounnah un hizb et qui n’a pas prise en considération les précautions religieuses dans cela.

Les résultats de ce phénomène et de celui mentionné juste avant sont qu’une partie des adeptes de la sounnah forment un hizb et se divisent, que les pays restent sans savants, que les gens soient à l’abandon et donc des proies faciles pour les adeptes de l’innovation, ou encore qu’ils soient abandonnés noyés dans l’ignorance concernant la religion d’Allâh.

 

•Un déliquescent (moumayyiع) qui se mêle aux gens de l’innovation, qui fait leur éloge et qui induit les gens en erreur à leur sujet.

Il les trompe et ceux-ci tombent dans l’innovation en raison de la confiance qu’ils ont en ses adeptes.

 

•Un hizbi qui fait l’alliance et le désaveu sur base de l’ijtihad de son cheikh.

Il utilise donc sa langue et son stylo contre les adeptes de la sounnah par fanatisme et sectarisme.

 

•Et je me désavoue aussi devant Allâh de quelconque opportuniste se hissant sur le dos des savants et des mashaykh de la sounnah pour se mettre en avant et obtenir le leadership.

Il se met donc à jalouser, à persécuter, à être injuste et à attaquer pour concrétiser son objectif corrompu.

 

Et je réprouve les insultes, les injures et les atteintes à l’honneur qui ont fait fuir beaucoup des gens de la masse de cette prédication bénie.

 

Écrit par Abou Hassan Ali Ar-Ramli le 19/16/1439 Hijri.

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par la chaîne L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

أبرأ إلى الله من هذه المناهج وممن اتصف بها كائنا من كان

 حدادي يسقط علماء السنة ومشايخها زرافات ووحدانا شدة وغلوا

 وأبرأ إلى الله من طريقة الإلحاق المتهورة التي حزبت بعض أهل السنة ولم تعتبر الضوابط الشرعية في ذلك

فينتج عن هذه والتي قبلها تحزيب بعض أهل السنة وتفريقهم وتفريغ البلاد من علماء السنة وترك الناس صيدا سهلا لأهل البدع أو تركهم غارقين في الجهل بدين الله

 مميع يخالط أهل البدع ويثني عليهم ويغرر الناس بهم ويخدعهم فيقعون في البدع بسبب الوثوق بأهلها

 حزبي يوالي ويعادي على اجتهاد شيخه ويسلط لسانه وقلمه على أهل السنة تعصبا وتحزبا

 وأبرأ إلى الله من كل متسلق يتسلق على ظهور علماء السنة ومشايخها للوصول إلى الصدارة وتحقيق الرياسة
فحسد وبغى وظلم واعتدى لتحقيق قصده الفاسد

 وأنكر السب والشتم والقدح في الأعراض الذي نفَّر الكثير من العامة عن هذه الدعوة المباركة

كتبه أبو الحسن علي الرملي

١٩ / ١٢ / ١٤٣٩ هجري

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

La considération ne doit pas se porter sur l’apparence

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La considération ne doit pas se porter sur l’apparence

Combien sont nombreux les individus habiles en parole et éloquents, lorsque tu le vois son apparence te plaît et s’il parle, tu écoutes ce qu’il dit, alors qu’il n y a aucun bien en lui. 

 

انظر : شرح رياض الصالحين - ١٣٨/٦

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

 Publié par la page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

‌‏العبرة ليست بالمظهر

 قال العلامة ابن عثيمين رحمه الله

كم من إنسان طليق اللسان ، فصيح البيان ، إذا رأيته يعجبك جسمه ، وإن يقول تسمع لقوله ، ولكنه لا خير فيه

انظر : شرح رياض الصالحين - ١٣٨/٦

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Ô vous les salafî ! Soyez doux entre vous, celui qui se trompe, aidez-le à se corriger, ne le détruisez pas, vous êtes peu...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ô vous les salafî ! Soyez doux entre vous, celui qui se trompe, aidez-le à se corriger, ne le détruisez pas, vous êtes peu...

Je l'ai dit avant ce jour, mais je me suis concentré sur ça lorsque j'ai vu cette dévastation, ce fléau !

 

Je dis donc : Soyez doux, soyez cléments, ayez de la fraternité, soyez miséricordieux.

 

Certes, cette dureté s'est dirigée vers les gens de la Sunnah eux-mêmes, ils ont délaissé les gens de l'innovation et ils se sont dirigés vers les gens de la Sunnah avec cette dureté destructrice.

 

Comportant de l'injustice et des faux jugements injustes.

 

Prenez garde !

 

Encore une fois prenez garde à ne pas emprunter cette voie qui vous détruira et détruira la Daʾwah Salafiyyah ainsi que ses adeptes. 

 

Majmūʾ Kutoub wa Rasāʾil wa Fatāwah - tome 1 page 475

 

 

Je dis aux frères, celui qui faiblit, il ne convient pas qu'on le fasse tomber ou qu'on le détruise.

 

Celui qui se trompe parmi nous, nous ne le détruisons pas, qu'Allâh vous bénisse, mais nous l'aidons à remédier à son erreur avec douceur et sagesse.

 

Nous lui accordons de l'amour, de l'affection ainsi que le reste des bons comportements tout en lui faisant une bonne exhortation afin qu'il revienne (à ce qui est juste), s'il reste en lui de la faiblesse, nous ne nous précipitons pas sur lui, sinon je jure par Allâh personne ne restera !

 

Personne ne restera !

 

En ce moment, certaines personnes sont à la poursuite des salafî, au point où elles ont atteint les savants, elles les appellent Mumayyiʿīn (**).

 

En ce moment, il ne reste presque plus un savant sur la sphère, sans qu'ils ne le dénigrent et dénigrent à travers lui.

 

Naturellement, ceci est la voie des frères musulmans, la voie des gens de l'innovation.

 

Certes, parmi les armes des gens de l'innovation, c'est de commencer par faire tomber les savants. Je dirai même que c'est la voie des juifs francs-maçons.

 

S'ils veulent détruire une pensée, ils font tomber ses savants ou leurs personnalités.

 

Éloignez-vous de ce mauvais héritage, respectez les savants. 

 

** Qui contredisent et combattent les fondements de l'Islam, qui apportent des bases qui détruisent la Daʾwah Salafiyyah et ses membres, qui font preuve de laxisme.

 

Majmūʾ Kutoub wa Rasāʾil wa Fatāwah -  tome 1 page 481, 482

 

 

Je sais que vous n'êtes pas infaillibles, les savants ne sont pas infaillibles, nous pouvons nous tromper, à moins que la personne rentre dans le rafd ou dans l'Iʾtizāl ou le Tajahhum, ou dans une secte parmi les sectes présentes, voilà celui qui est banni.

 

Quant au salafî qui s'allie aux salafî, qui aime le manhaj salafî, qu'Allâh vous bénisse, qui déteste les sectes, les innovations et leurs adeptes ainsi que celui qui présente d'autres signes parmi les signes du manhaj salafî, si après cela, il faiblit dans certains points, nous nous montrons doux envers lui.

 

Nous ne l'abandonnons pas, plutôt, nous lui donnons conseil, nous le tirons, nous patientons avec lui, nous le soignons, qu'Allâh vous bénisse.

 

Quant au fait de dire "Celui qui se trompe périt", si on se base sur cela, personne ne restera !

 

C'est pourquoi tu vois que lorsqu'ils ont fini avec les jeunes, ils commencent avec les savants.

 

Ils les font tomber, ceci est la voie des frères musulmans. 

 

Majmūʾ Kutoub wa Rasāʾil wa Fatāwah - tome 1 page 482, 483

 


 

مجموع كتب ورسائل وفتاوى العلامة المجاهد الشيخ ربيع بن هادي عمير المدخلي 

 

Traduit par Muhammad Wora sur sa chaîne Telegram - @muhammadwora

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Ils instituent des règles pour propager le faux

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ils instituent des règles pour propager le faux

Et combien de règles ont été répandues parmi les jeunes afin de propager le faux.

 

Et cette règle arrive, tu constates alors que celui qui l'a instituée est celui qui ne mérite même pas que l'on se réfère à lui de base.

 

Le défaut n'est donc pas sur celui qui a institué les règles uniquement, mais le défaut est en nous-mêmes, nous qui avons fait de ces gens là des référents et les avons qualifiés de mashaykh ou savants, nous blâmons notre époque mais le défaut est en nous.

 

Commentaire d'al-qawâ3id al-fiqhiya de l'imam Abderahmân As-Sa3diy رحمه الله, cours n°2 (27'23") meerath nawabee

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

وكم من القواعد رُوجت بين الشباب لترويج الباطل. وتأتي هذه القاعدة فتنظر من وضعها من لا يستحق أن يُرجع إليه أصلا. فليس العيب على من وضع القواعد هذه فقط، بل العيب علينا نحن أن نجعل أمثال هؤلاء مرجعا ونصفهم بالمشايخ أو العلماء "نعيب زماننا والعيب فينا

الشيخ أحمد بازمول حفظه الله
تعليق على منظومة قواعد الفقهية للشيخ عبد الرحمن السعدي رحمه الله، الدرس الثاني - معهد ميراث النبوي

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Sages conseils concernant la fitnah actuelle entre les salafis (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Sages conseils concernant la fitnah actuelle entre les salafis (audio)

Et une autre recommandation que je formule : Personne ne s’immisce dans les problèmes.

 

C’est bon, il y a des mashaykh kibâr qui abordent l’affaire.

 

Personne ne façonne de clarifications/communiqués, personne ne dit : «Moi je suis avec untel ou untel», personne ne dit : «Moi je soutiens tel Cheikh ou tel autre».

 

Laissez les savants à leur propre sort, ils régleront les choses.

 

Quant à ce que chaque jour et celui qui le suit - comme pour le problème en cours - chaque jour et celui qui le suit, un communiqué apparaît par-ci : «Nous soutenons untel» et un communiqué par-là : «Nous soutenons untel» et encore un autre : «Nous soutenons untel»

 

Non, ceci est une erreur !

 

Ceci est une erreur.

 

Laissez les mashaykh régler cela entre eux, ainsi l’affaire sera close, tirée au clair et résolue.

 

Quant à ce que tu fasses telle ou telle chose, tu ne fais par là qu’attiser le feu, le feu de la fitnah.

 

Observez le silence, observez le calme, restez judicieux, soyez doux et laissez les savants résoudre le problème.

 

Les savants sont en train de résoudre le problème, nul besoin à ce que tu rôdes : «Ô Cheikh, ils ont parlé sur untel ! Ô Cheikh, juste une parole concernant untel ! Ô Cheikh ils ont parlé sur untel ! Ô Cheikh, juste une parole concernant untel !».

 

Celui-là se rend chez celui qu’il aime parmi les mashaykh, voulant telle chose !

 

Et cet autre va chez celui qu’il aime parmi les savants, voulant telle chose !

 

Puis les choses sont à nouveau exaltées.

 

Non, abandonnez cela.

 

Quelqu’un est venu me parler en me disant : «Chez nous, tel Cheikh… Le journal quotidien a écrit» - il me l’a montré, qu’est-ce que dit le journal ? - : «Cinquante savants réprouvent ce qu’a fait tel Cheikh».

 

Quelle en est la cause, cinquante savants ?

 

Ce sont ces communiqués, ces communiqués… Ces communiqués sont une erreur !

 

C’est bon, il y a des savants qui ont évoqué l’affaire, l’affaire est finie, ne t’immisce pas ! 

 

Et ne va pas te figurer que c’est parce que toi, tu as de la jalousie pour ta religion.

 

Contente-toi d’alerter ta propre personne mon frère, afin de ne pas t’égarer.

 

Chacun s’interpelle lui-même.

 

Moi je fais attention à ma propre personne et toi à la tienne.

 

Ne vas pas t’imaginer que c’est parce que toi, tu as de la jalousie pour la religion.

 

Non, non.

 

Garde ta jalousie pour ta religion en toi, et délaisse les choses.

 

Les mashaykh - in shâ’a Llâh - vont les résoudre. 

 

Et eux - in shâ’a Llâh - sont plus sensés, plus sagaces, plus savants et plus avertis que nous.

 

Par Allâh, moi jusqu’à présent, je te le dis, ce problème, je ne sais rien de sa réalité.

 

Je ne connais rien de l’affaire.

 

Et je ne souhaite pas parler du sujet avec ignorance.

 

Je ne le souhaite pas.

 

Ceci n’est pas mon affaire, cela ne me concerne pas.

 

Je ne sais rien du sujet, qu’est-ce qui me rend apte à m’y mêler ?

 

C’est bon, il y a des mashaykh kibâr, et c’est eux - in shâ’a Llâh - qui vont traiter le sujet et le solutionner.

 

Un quelconque mouvement de la part des étudiants aux quatre coins du monde musulman autour du sujet, tu constateras qu’il ne fait que l’attiser et ne l’éteint aucunement. 

 

Le journal n’a déclaré cela qu’à travers les communiqués.

 

Il a réuni les communiqués et comptabilisé les individus puis a proclamé : cinquante savants.

 

Qu’est-ce que ceci ?

 

Vous en êtes la cause.

 

Vous en êtes la cause !

 

Ne vous immiscez pas.

 

Laissez les choses et bi idhni llâh elles s’achèveront sur un bien. 

 

Mais tant qu’il y aura là des gens qui s’agitent au nom de la jalousie pour la religion et pour tel Cheikh, et d’autres qui s’agitent au nom de la jalousie pour la religion et pour tel Cheikh, tu verras les choses mener à un schisme entre les étudiants.

 

Ceux-là sont les suiveurs de tel Cheikh et ceux-là de tel autre.

 

Et c’est le vœu le plus cher des ennemis de la salafiyyah !

 

La survenue de la division, le morcellement et l’éclatement des groupes salafis.

 

C’est cela leur vœu, c’est cela leur souhait.

 

Alors ne leur donne pas les moyens (d’y arriver), mon frère.

 

Shaytân t’ouvre 99 portes du bien pour te faire tomber dans une porte (du mal).

 

Il s’introduit par la porte de la jalousie pour la religion, la jalousie pour tel Cheikh, la jalousie pour le manhaj salafi, que c’est parce que, ceux-là sont réellement des adeptes du Faux…

 

Parfois, les choses n’apparaissent pas comme elles le sont vraiment.

 

Tu crois qu’elles vont à droite mais en fait, elles vont à gauche.

 

Toi tu n’en es pas conscient. Toi, tu ne connais pas la trajectoire des choses.

 

In shâ’a LLâh, les savants kibâr qui, eux, se chargent des problèmes fondamentaux, ont davantage connaissance du sujet. 

 

Donc mon conseil à votre intention, le conseil d‘un frère plein de pitié à l’égard de ses frères : éloignez-vous !!!

 

Et laissez chacun se préoccuper de sa jalousie pour sa religion et pour lui en lui-même.

 

Toi, préoccupe-toi de ta religion et de ta personne pour toi-même.

 

Laisse cela aux mashaykh et c’est eux qui sont alertes et qui savent.

 

Mais que les choses prennent une telle tournure, ceci n’est pas une chose correcte, ce n’est pas une bonne chose.

 

Et nous, in shâ’a Llâh, nous sommes grandement confiants dans le fait que ce sont les mashaykh qui vont solutionner l’affaire.

 

Et celle-ci se terminera - in shâ’a Llâh - sur un bien.

 

Elle se terminera - in shâ’a Llâh - sur un bien.

 

Source : facebook.com/mohammadbazmool - A partir de la 2ième minute.

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Respecter les autres opinions malgré leurs faussetés (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Respecter les autres opinions malgré leurs faussetés (audio)

Question :

 

Qu'Allah soit Bienfaisant envers votre éminence.

 

Voici un questionneur qui dit :

 

Un homme vient d'écrire un article dans lequel il dit : "Les savants sont unanimes sur le fait de respecter l'autre opinion !"

 

Est-ce que cette parole est exacte et est-ce que cette unanimité a été prise en considération ?

 

Réponse :

 

Ceci est son unanimité à lui, ceci est son unanimité à lui !

 

Par contre les savant n'ont pas été unanimes (sur ceci).

 

Ils ont été unanimes sur le fait de respecter la vérité, ceci est un mensonge à l'encontre des savants.

 

Les savants ont été unanimes sur le fait de respecter la vérité comme elle s'est présentée dans les arguments.

 

Par contre, tout ce qui a contré les arguments devra être rejeté même si c'est une autre opinion.

 

Voilà.

 

Publié par 3ilmchar3i.net

أحسن الله إليكم صاحب الفضيلة ، هذا سائل يقول : لقد كتب رجلٌ مقالاً فقال : أجمع العلماء على احترام الرأي الآخر، فهل هذا القول صحيح ، وهل الإجماع معتبر؟

هذا إجماعه هو ، هذا إجماعه هو ، أما العلماء ما أجمعوا ، هذا كذب على العلماء ، أجمعوا على احترام الحق ، العلماء أجمعوا على احترام الحق كما قام عليه الدليل ، أما ماخالف الدليل فإنه مرفوض ولو كان رأياً آخر . نعم

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Celui-ci suit Cheikh untel, celui-là suit Cheikh untel (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui-ci suit Cheikh untel, celui-là suit Cheikh untel (audio)

Question :

 

Noble Cheikh, nous vous questionnons sur certains hommes de religion à notre époque, les jeunes qui ont emprunté la voie de la droiture, ils s'opposent les uns aux autres dans la religion, celui-ci suit cheikh untel, et celui-là suit cheikh untel, quel est votre avis concernant cette affaire - qu'Allâh تعالى - vous accorde la réussite ?

 

Réponse :

 

Mon opinion en résumé - et Allâh est le plus Savant - et que le fanatisme ne doit se faire que pour la personne du Messager d'Allâh (éloge et salut d'Allâh sur lui) car il est infaillible (traduction rapprochée) :

 

"Et il ne parle pas sous l'effet des passions" (sourate 53 verset 3)

 

Quant au fanatisme pour les individus de manière l'absolue, dans l'erreur comme dans le vrai, ceci ne convient pas à un étudiant en science religieuse.

 

D'autre part, il convient d'analyser qui est cheikh untel et cheikh untel, qui est sur la voie droite et qui chemine sur les traces des pieux prédécesseurs ?

 

Celui-là, nous déposons nos mains dans les siennes, non pas par suivi aveugle, mais parce qu’il est sur la vérité.

 

Donc nous nous accordons avec lui sur la vérité et nous marchons ensemble sur une voie unique, par soumission à la parole d'Allâh عز وجل (traduction rapprochée) :

 

"Dis : «Ceci ma voie, j'appelle les gens à Allâh, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente Gloire à Allâh ! Et je ne suis point du nombre des associateurs.»" (sourate 12 verset 108)

 

Quant à celui qui prend des chouyoukh, des leaders, des meneurs, et est d'accord avec eux dans le faux comme dans le vrai, dans le sens où ils ne sortent jamais de leurs avis, qu'ils aient tort ou raison, ceux-là sont certes ceux qui ont fait du tort à leurs propres personnes et à autrui.

 

Et s'ils ne se repentent pas, ils méritent le blâme.

 

L'affaire - la louange toute entière appartient à Allâh - est claire, il ne faut pas que l'Homme soit dans la confusion.

 

Celui qui chemine sur la voie, nous sommes avec lui et nous cheminons sur une voie unique.

 

Allâh nous l'a ordonnée et notre Messager appela à celle-ci (éloge et salut d'Allâh sur lui).

 

Quant à ceux qui se trompent de voie, ou qui font des erreurs dans beaucoup de leurs affaires ou dans certaines d'entre-elles.

 

Nous ne les suivons pas et nous ne courrons pas derrière eux, sous prétexte qu'ils soient des chouyoukh, des prédicateurs, des leaders ou des meneurs dans la prédication.

 

En effet, ne doit être suivi dans toute chose que le Messager d'Allâh (éloge et salut d'Allâh sur lui).

 

Quant au reste des gens, ils peuvent voir juste ou se tromper.

 

Et toi, tu es avec les adeptes de la méthodologie des pieux prédécesseurs, qui cheminent sur ce qui est correcte, avec une science authentique et une compréhension authentique.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par L’islam c’est la sounnah et la sounnah c’est l’islam

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Ibn Hâdy Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

N’eusse été le Faux, le Vrai ne se serait pas manifestement éclairci...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

N’eusse été le Faux, le Vrai ne se serait pas manifestement éclairci...

وَلَعَلَّكُمۡ تَہۡتَدُونَ

 

(traduction rapprochée)

 

{... Et afin que vous soyez bien guidés} (Sourate Al-Baqarah verset 150)

C'est-à-dire que vous connaissiez la vérité et oeuvriez avec.

 

Ainsi, Allah تبارك وتعالى, du fait de Sa miséricorde envers les serviteurs, leur a remarquablement facilité les causes de la guidée, les a incités à emprunter ses voies, et l'a pleinement clarifiée à leur intention.

 

Si bien que, parmi ceci, Il a destiné au Vrai des récalcitrants qui disputent à son sujet et, de cette manière, la vérité s'éclaircit et ses signes et ses indices se révèlent, de même que la fausseté du Faux devient plus claire, ainsi que le fait qu'il n'a aucune substance.

 

Et s'il (le faux) ne s'était pas dressé face au Vrai, son sort n'aurait peut-être pas semblé évident à la majeure partie des créatures.

 

C'est avec leurs contraires que les choses se clarifient.

 

Ainsi, n'eusse été la nuit, la faveur du jour n'aurait pas été connue ; et n'eusse été la laideur, la faveur de la beauté n'aurait pas été connue ; et n'eusse été la pénombre, la commodité de la lumière n'aurait pas été connue.

 

Et n'eusse été le Faux, le Vrai ne se serait pas manifestement éclairci.

 

Toutes les louanges appartiennent à Allah pour cela.

 

Tafsîr As-Sa'di - Sourate Al-Baqarah verset 150

Traduit par Oum Suhayl 

✅ Publié par 3ilmchar3i.net

( وَلَعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ )

أي: تعلمون الحق, وتعملون به، فالله تبارك وتعالى - من رحمته - بالعباد, قد يسر لهم أسباب الهداية غاية التيسير, ونبههم على سلوك طرقها, وبينها لهم أتم تبيين، حتى إن من جملة ذلك أنه يقيض للحق, المعاندين له فيجادلون فيه, فيتضح بذلك الحق, وتظهر آياته وأعلامه, ويتضح بطلان الباطل, وأنه لا حقيقة له، ولولا قيامه في مقابلة الحق, لربما لم يتبين حاله لأكثر الخلق، وبضدها تتبين الأشياء، فلولا الليل, ما عرف فضل النهار، ولولا القبيح, ما عرف فضل الحسن، ولولا الظلمة ما عرف منفعة النور، ولولا الباطل ما اتضح الحق اتضاحا ظاهرا، فلله الحمد على ذلك

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>