compteur de visite

Catégories

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 22:34
Les gens de la sounna sont tel un bouclier protecteur (audio-vidéo)

 
Question :

 

Les critiques fusent envers les gens de la Sounna quant à leur position vis-à-vis des gouverneurs et en raison de leur point de vue sur les manifestations à tel point que certains d’entres eux disent même ceci : « Les gens de la Sounna sont tel un bouclier protecteur autour des gouverneurs », nous souhaiterions donc un éclaircissement et des conseils à ce sujet, barak Allah ou fikoum. 

 

Réponse :

 

Les gens de la Sounna sont tel un bouclier protecteur contre le désordre, contre les troubles, contre les tourments.

 

Ils sont tel un bouclier protecteur, après Allah – Gloire et pureté à Lui - contre les révolutions, contre les soulèvements (coup d’état), contre le chaos, contre les tribulations, contre les séditions et les tourments.

 

A vous d’en tirer une leçon de ce qui a déjà touché les autres, comme pour la Somalie, voyez -donc depuis combien de temps le désordre s’y est installé ?

 

Et les troubles, les tribulations, les tourments, les meurtres et les tueries… jusqu’à ce jours et Seul Allah sait quant est-ce que cela se terminera !

 

Ô mes frères !

 

Les gens de la Sounna sont des gens de science, ils sont ceux qui ont la bonne compréhension, la clairvoyance, et ils sont ceux qui font preuve d’une grande fiabilité, ils savent temporiser quand il le faut et savent mesurer les avantages des inconvénients.

 

Ils réunissent les preuves tirées de la législation et les mettent en application dans leur vie.

 

On ne peut attendre de ces manifestations que des troubles obscurs, que de la haine, que des meurtres et des tueries, que des tourments et du désordre, veillez-donc à préserver ce climat de paix ! – qu’Allah vous en récompense –veillez-donc à préserver ce climat de paix, à conserver la tranquillité, la sérénité, la quiétude et ne vous précipitez pas et soyez avec les gens de science.

 

Il a été rapporté dans un hadith la parole du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) ceci :

 

« Écoute et Obéis… » C’est-à-dire au gouverneur : « …même si on frappe ton dos et qu’on prend tes biens… »

[Al-Boukhari et Mouslim]

 

C’est-à-dire que tu écoutes et tu obéis et tu patientes, patiente-donc et ne te révolte pas contre le gouverneur musulman (celui qui détient le pouvoir) même s’il est injuste, même si c’est un tyran, car se révolter contre lui n’est pas chose facile et n’engendrera que des tourments, des tribulations, des meurtres et des tueries.

 

Appliquez-donc ce qui vous a été transmis du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et attendez-vous à un bien et observez ce qui est dans le Livre et dans la Sounna : Est-ce que le Coran et la Sounna vous commandent le désordre et les calamités ainsi que de se rebeller contre le gouverneur musulman ?

 

La réponse est non ! [Je dirais que] c'est plutôt l'inverse même.

 

Tout ce désordre a été encouragé par les mécréants ; qu’entend-on précisément par désordre ? 

 

À savoir, si un gestionnaire ou un directeur général ou alors un gouverneur ou un président ou un ministre ne convient plus, alors les gens protestent contre lui en manifestant.

 

Ils se mettent d’abord à le blâmer puis exigent de lui sa démission sur le champ ; Ils se rassemblent en un attroupement de jeunes, un groupe d’enfants et de personnes qui n’ont pas d’emploi, de chômeurs, et ils sortent tous en hurlant et en proférant des insultes contre lui.

 

Est-ce que ce moyen est-il un moyen légiféré pour eux ?

 

Le gouverneur deviendrait-il soudainement telle une personne ordinaire à leurs yeux, semblable à un vulgaire personnage qui n’a aucune valeur et qui ne mérite plus aucun respect ?

 

Voilà ce qu’on entend par désordre mes frères ! 

 

Et tout ceci est le résultat de la démocratie, c’est en effet les conséquences de la démocratie : le désordre, les troubles, les tourments, les tribulations, la rébellion contre le gouverneur, les meurtres et les tueries, la liberté au non de la liberté et au nom de la démocratie.

 

Dis-leur maintenant de récolter les fruits de cette démocratie, un désordre de nuit comme de jour !

 

Les gens de la Sounna, quant à eux – qu’Allah les récompense –, ils sont les prêcheurs de la quiétude et de la paix, ils sont les prêcheurs du Tawhid et de la bonne Croyance, de l’adoration et de la prière, de la droiture et de la patience.

 

Patientez-donc avec le gouverneur même s’il est injuste… (traduciton rapprochée)

 

« Et les endurants auront leur pleine récompense sans compter. » [Sourate Az-Zoumar V.10] 

 

Et c'est Allah qui accorde la réussite

 

Source : www.olamayemen.net 

Fatwa de Sheikh Muhammad Ibn Abd Wahhâb Al Wussâbi (Qu'Allah le préserve) - 15 / 3 / 1432 de l’Hégire. 

Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

copié de alghourabaa.com

Cheikh Mouhamed Ibn Abdelwahab Al-Wassabee - الشيخ محمد بن عبد الوهاب الوصابي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 23:22
Les dangers de se moquer de la sounna

Le récit concernant celui qui s'est moqué du siwâk (petit bâton d'arak servant à se curer les dents), comme cité dans l'ouvrage " AlBidâya wan-Nihâyah " d'lbn Kathîr :

 

" Ibn Khillikân raconte d'après ce qu'il rapporte des récits de Shaykh Qutb Ad-Dîn Al-Yunânî : (Il nous est parvenu qu'il fut un jour cité les vertus du siwâk à un homme se faisant appeler Abû Salam, de la région de Busrâ, qui était quelque peu debauché et impudique.

 

Il dit alors : " Par Allah ! Je ne me cure avec que mon derrière ! "

 

Il prit alors un siwâk et le rentra dans son derrière puis l'en ressortit.

 

Il demeura après celà neuf mois en se plaignant de douleurs au ventre et au derrière.

 

Il mit alors au monde un enfant à l'image d'un rat avec quatre pattes et une tête de poisson (qui avait quatre canines saillantes et une longue queue de la taille d'un empan et quatre doigts), et il possédait un derrière tel celui d'un lapin.

 

Quand cet animal vint au monde, il poussa trois cris.

 

La fille de cet homme se leva et écrasa sa tête, il mourut alors. Cet homme vécut aprés l'avoir mis au monde deux jours et mourut le troisième.

 

Il disait : " Cet animal m'a tué, il a coupé mes intestins ! "

 

Plusieurs personnel et orateurs de cette région en ont été témoins. Certains ont vu l'animal vivant, et d'autres après sa mort. "

 

Source : al-qawl al mufir, leçons de tawhid

Leçon 34 : le danger de se mùoquer du coran, de la sunna, ou de ceux qui y prêchent, ainsi que de s’y oppose.

 

Cheikh Mouhamed Ibn Abdelwahab Al-Wassabee - الشيخ محمد بن عبد الوهاب الوصابي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 18:54
Mes frères me manquent...

Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée) rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit :

 

"J'aurais aimé rencontrer mes frères"

Les compagnons demandèrent : "Ne sommes-nous pas tes frères ?"

Il répondit : "Vous êtes mes compagnons, et mes frères sont ceux qui croiront en moi sans m'avoir jamais vu".

(Ahmed 12579)

 

عَنْ أَنَسِ بْنِ مَالِكٍ قَالَ :قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ

 وَدِدْتُ أَنِّي لَقِيتُ إِخْوَانِي

قَالَ : فَقَالَ أَصْحَابُ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ : أَوَلَيْسَ نَحْنُ إِخْوَانَكَ ؟

قَالَ : أَنْتُمْ أَصْحَابِي ، وَلَكِنْ إِخْوَانِي الَّذِينَ آمَنُوا بِي وَلَمْ يَرَوْنِي

أخرجه أحمد (12579) من طريق جسر عن ثابت عنه به

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:32
Le Messager صلى الله عليه وسلم dans sa demeure

La demeure d'une personne est la véritable expression de sa moralité, de sa conduite, sa bienveillance, de la pureté de son origine, etc.

 

En effet, à l'intérieur des chambres et derrière les murs, personne ne peut apercevoir le Prophète.

 

En compagnie de son serviteur, son domestique ou son épouse, il se comporte d'une façon naturelle, avec beaucoup de simplicité, sans simulation ni ménagement.

 

Il est le chef qui donne les ordres dans cette maison ... tandis que tous ceux qui sont à sa charge ne peuvent rien contre sa volonté.

 

Venons-en au Messager -sal Allahou 'alayhi wa salam-, au guide et à l'enseignant de cette communauté. Avec ce rang éminent et ce degré élevé, comment se comportait-il à la maison? "

 

On demanda à Aïcha: 

« Que faisait le Messager d'Allah (Sallalahou alayhi wa salam) dans sa maison? » 

Elle répondit: "Il était un être humain comme les autres: il raccommodait ses habits, trayait sa brebis et était au service de sa propre personne"" [1]

 

En vérité, il est un modèle de modestie et d'humilité.

 

Il n'impose rien à autrui.

 

Il est noble dans sa participation et magnanime dans son aide.

 

Fait-il cela parce qu'il est le meilleur d'entre les fils d'Adam?

 

Dans cette maison bénie d'où a resplendi la lumière de cette religion, il lui arrive de ne pas trouver de quoi remplir son ventre.

 

An-Nu'man ibn Bachir -radiAllahou 'anhou- a dit par rapport à la situation du Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- : 

 

« En vérité, j'ai vu votre Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- alors qu'il n'arrivait pas à trouver suffisamment de daql[2] pour remplir son ventre »[3]

 

Aïcha- Qu'Allah soit satisfait d'elle- a dit: 

 

« Nous, famille de Muhammad, passions un mois sans allumer de feu, nous contentant uniquement de dattes et d'eau » [4]

 

Et rien ne distrayait le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- de l'adoration et de l'obéissance .... Aussi lorsqu'il entendait « venez à la prière, venez au succès », il répondait rapidement à l'appel et laissait ce bas monde derrière lui!

 

Al Aswad ibn Yazid -radiAllahou 'anhou- a dit:

 

« J'ai demandé à Aïcha- Qu'Allah soit satisfait d'elle-: « que faisait le Prophète (sallalahou alayhi wa salam) à la maison? ». 

Elle a répondu: « Il était au service de sa famille, et lorsqu'il entendait l'appel à la prière, il sortait » ». [5]

 

Il n'est rapporté nulle part que le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a accompli une seule prière obligatoire dans sa maison; il ne le fit que lorsqu'il a eut la forte fièvre, cette maladie qui l'emporta.

 

Malgré sa miséricorde envers sa communauté, malgré sa compassion pour elle, il a été rude envers celui qui négligeait la prière en groupe, comme en témoignent ces propos: 

 

« En vérité, j'avais songé à donner l'ordre pour qu'on engage la prière, de désigner quelqu'un pour la diriger, puis aller avec des hommes portant du bois pour mettre le feu aux demeures de ceux qui n'assistaient point à la prière ». [6]

 

Et cela n'est dû qu'à l'importance de la prière en commun. Le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit: 

 

« Celui qui entend l'appel à la prière en n'y répondant pas (ne se rend pas à la mosquée) n'a pas de prière (valable) sauf s'il a une excuse" [7] 

 

L'excuse c'est la peur ou la maladie.

 

Où trouve-t-on les fidèles aujourd'hui? A côté de leurs épouses après avoir abandonné les mosquées! Où est l'excuse de la maladie ou de la peur!

 

[1] Rapporté par Ahmad et At-Tirmidzi dans Ach-Chamâil.

[2] Daql: ce sont des dattes de mauvaise qualité.

[3] Rapporté par Mouslim.

[4] Rapporté par Mouslim.

[5] Rapporté par Mouslim.

[6] Rapporté par Al Boukhari et Mouslim.

[7] Rapporté par Ibn Mâjah et Ibn Hibbâne.

 

[Source : « Une journée dans la Demeure du Messager (sallalahou alayhi wa salam) - يوم في بيت الرسول صلى الله عليه وسلم», Cheikh Abdul Malik Al Qassim, pages34 à 37]

Retranscrit par : Oum_Chaïma

copié de rappel01.fr

 

Cheikh Abdul Malik Al Qassim - الشيخ عبد الملك القصيم‬‎

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 19:02
La défense du Prophète Mohamed صلى الله عليه وسلم (vidéo)

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 08:57
Les derniers instants... (audio)

Nous sommes heureux de vous présenter cet audio du Shaykh 'Abder-Razzâq Al 'Abbâd hafizhahoullah dont le sujet est : 

 

Les derniers instants de vie du Messager d'Allah salallahou 'alayhi wa sallam

 

Avec la précision et l'efficacité qui le caractérise le Shaykh 'Abder-Razzâq hafizhahoullah met en lumière quelques perles de science tirées des derniers instants de vie de notre noble Prophète salallahou 'alayhi wa sallam.

 

Le Shaykh commente ici un hadith rapporté par Anas ibn Mâlik radhy Allahou 'anhou.

 

 

copié de ahloul-hadith.fr

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr -  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 20:06
Le rang du prophète صلى الله عليه وسلم

En réalisant de la manière la plus parfaite sa totale indigence envers Allah, le Prophète –sal Allahou ‘alayhi wa salam- s’est rendu indispensable à l’ensemble des créatures, dans ce bas monde comme dans l’au-delà.

 

Le besoin éprouvé par les créatures à l’égard du Prophète –sal Allahou ‘alayhi wa salam- dans ce bas monde est plus pressant encore que la nécessité de manger, de boire et de respirer, qui sont autant d’éléments vitaux à la survie.

 

Quand au besoin qu’ils éprouveront à l’égard du Prophète –sal Allahou ‘alayhi wa salam- dans l’au-delà, il est dû au fait que les créatures demanderont à chacun des prophète –‘alayhim as-salam- d’intercéder en leur faveur auprès d’Allah afin qu’Il les soulage des difficultés de la situation.

 

Or tous les prophètes –‘alayhim as-salam- déclineront cette demande, jusqu’à ce que le Prophète –sal Allahou ‘alayhi wa salam- intercède en leur faveur.

 

C’est d’ailleurs lui qui demandera qu’on ouvre la porte du Paradis pour les croyants.

 

« Les Médiations », Ibn Al-Qayyim p. 328

copié de rappel01.fr

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 22:28
Le suivi de la sunnah ! (audio)

On entend souvent parler du concept d'islâm laïc ou islâm de france ou islâm des lumière ! qui serait d'après ceux qui le défendent une compréhension éclairée et moderne de la religion musulmane.

 

Qu'en est-il en vérité ?

 

En réalité il s'agit plutôt d'une vaste entourloupe pour éloigner les musulmans des textes bénis limpides et lumineux du Coran et de la sunnah, c'est une triste farce pour couper les musulmans des textes divins et de leur savants pour leur donner en échange un islâm vide de sens, un islâm dénaturé et très éloigné de celui qu'Allah a agréé pour nous : un islâm faux et rejeté ! Et il est de notre devoir de mettre en lumière la fausseté d'un tel "islâm" avec preuves et arguments clairs et limpides tirés du livre d'Allah et de la sunnah de son Messager salallahou 'alayhi wa sallam.

 

C'est pour celà que nous avons voulu vous présenter cet audio grandement bénéfique du Shaykh 'Abdoullah Al-Boukhâri qu'Allah le préserve qui met en lumière l'importance vitale de suivre et d'obéir scrupuleusement au Prophète Mouhamed salallahou 'alayhi wa sallam et de délaisser tout ce qui contredit ou s'oppose à sa voie et ses enseignements.

 

Car il n'est rien d'autre que le transmetteur de la révélation et des ordres d'Allah, son ultime et dernier Messager salallahou 'alayhi wa sallam.

 

Quant à Shaykh 'Abdoullah Al-Boukhâri (pour ceux qui ne le connaissent pas) c'est un docteur dans la science du hadîth, professeur à l'université islamique de Médine, connu et reconnu des grands savants qui le recommandent.

 

 

copié de ahloulhadith.typepad.com

 

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 14:09
Ansar al-sunnati mohammedia (vidéo)

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 09:47
La défense du Prophète صلى الله عليه وسلم et de ses compagnons (audio)

 
Cheikh Mohammad Ibn Rabi' Al Madkhali - الشيخ محمد بن ربيع المدخلي
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة