45 articles avec monde de l'invisible (anges -demons -ibliss) - الغيب

L’histoire du «djinn» qui se fit passer pour Ibn Taymiyyah ! Ainsi que la ruse des djinns dans les faux prodiges auprès des gens

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L’histoire du «djinn» qui se fit passer pour Ibn Taymiyyah ! Ainsi que la ruse des djinns dans les faux prodiges auprès des gens

Il est possible qu'un djinn rencontre en une terre désertique une personne qui peut être un émir, un roi ou un mécréant assoiffé et que la mort menace (dû à cette soif).

 

Il (le djinn) se montre à lui sous une forme humaine, l'appelle à l'Islâm et le fait se repentir, il le salue en lui serrant la main, lui donne à manger et lui indique son chemin.

 

L'homme lui demande : «Qui es-tu ?» et il lui répond : «Je suis untel», comme cela m'est arrivée une fois...

 

Alors que je me trouvais en Egypte dans une forteresse, une personne vint dire auprès de beaucoup de Turcs et notamment à un de leur émir : «Je suis Ibn Taymiyyah», et l'émir ne douta aucunement qu'il était moi.

 

Faisant part de cela au roi (Malik) de Mâradîn, celui-ci envoya quelqu'un en Égypte alors que je me trouvais auprès d'un puit, duquel je n'étais pas sorti.

 

Aussi, le djinn traitait les Turcs comme je le faisais moi-même lorsqu'ils venaient à Damas, en les appelant à l'Islâm, et après qu'ils aient attesté l'attestation de foi je leur donnais à manger de ce que j'avais.

 

Il faisait donc cela comme je le faisais, par respect pour moi.

 

Un groupe de personne parmi les gens me dirent :  «Il se peut qu'il soit un ange ?» 

 

Je leur répondis : «Non, car l'ange ne ment pas et celui-ci a prétendu être Ibn Taymiyyah, et il savait bien qu'il mentait sur cela !»

 

Madjmu' al-Fatâwa 13/92

وتارة يأتون إلى من هو خال في البرية وقد يكون ملكا أو أميرا كبيرا ويكون كافرا وقد انقطع عن أصحابه وعطش وخاف الموت فيأتيه في صورة إنسي ويسقيه ويدعوه إلى الإسلام ويتوبه فيسلم على يديه ويتوبه ويطعمه ويدله على الطريق ويقول من أنت ؟ فيقول : أنا فلان ويكون [ من مؤمني الجن ] . كما جرى مثل هذا لي . كنت في مصر في قلعتها وجرى مثل هذا إلى كثير من الترك من ناحية المشرق وقال له ذلك الشخص أنا ابن تيمية فلم يشك ذلك الأمير أني أنا هو وأخبر بذلك ملك ماردين وأرسل بذلك ملك ماردين إلى ملك مصر رسولا وكنت في الحبس ; فاستعظموا ذلك وأنا لم أخرج من الحبس ولكن كان هذا جنيا يحبنا فيصنع بالترك التتر مثل ما كنت أصنع بهم ; لما جاءوا إلى دمشق : كنت أدعوهم إلى الإسلام فإذا نطق أحدهم بالشهادتين أطعمتهم ما تيسر فعمل معهم مثل ما كنت أعمل وأراد بذلك إكرامي ليظن ذاك أني أنا الذي فعلت ذلك . قال لي طائفة من الناس . فلم لا يجوز أن يكون ملكا ؟ قلت لا . إن الملك لا يكذب وهذا قد قال أنا ابن تيمية وهو يعلم أنه كاذب في ذلك

Je connais personnellement des personnes à qui des plantes ont parlé en leur disant des choses utiles, mais ce ne sont rien que des Satans qui sont entrés en elles (les plantes).

 

Et j'en connais à qui des pierres et des arbres ont dit : «Félicitations à toi Ô Allié d'Allâh !» 

 

Et lorsqu'ils récitent «Âyat ul-Kursî» ils les font fuir.

 

Je connais une personne qui est sortit pour chasser des oiseaux, et l'un d'entre eux lui a dit : «Prends-moi afin de nourrir les pauvres !» 

 

C'était un Satan qui était entré dans cet oiseau comme il entre dans l'être humain et parle.

 

Certains d'entre eux sont dans leur maison verrouillée, et soudainement ils se retrouvent dehors sans que la porte ne se soit ouverte, ou il peut être à l'extérieur et se retrouver à l'intérieur, et cela peut aussi être aux portes d'une cité, et c'est un «djinn» (démon) qui les transporte très rapidement.

 

Quelquefois, le «djinn» leur montre la lumière, ou leur amène celui qu'ils demandent, de même ce sont des «Chayâtînes» qui ont pris la forme de la personne qu'ils désiraient.

 

Et lorsque «Âyat ul-Kursî» est récitée, toutes ces choses disparaissent aussitôt.

 

Je connais une personne à qui on a dit : «Je viens par ordre d'Allâh.» 

 

(Et cette personne) lui promit qu'elle était le «Mahdî» que le Prophète صلى الله عليه وسلم avait prédit.

 

Il lui fît voir des prodiges de sorte de mettre dans son cœur (des images) d'oiseaux et de sauterelles qui volent à sa droite et sa gauche, et ensuite ils vont là où la personne a pressentit (imaginé).

 

Il peut lui mettre dans le cœur (des images de) certains animaux qui se lèvent devant lui, ou se couchent, ou se déplacent, et ensuite cela se produit comme il le pensait sans aucun mouvement de sa part.

 

Il peut l'amener à la Mecque et le ramener, ou il peut se présenter avec des personnes de grande beauté et dire que ce sont des anges qui désiraient le visiter.

 

Il va s'interroger : «Comment des anges peuvent-ils venir sous forme de jeunes garçons ?»

 

Et lorsqu'il lève sa tête, il verra qu'ils ont des barbes.

 

Et il (le djinn) lui dira : «Le signe que tu es le Mahdî est une marque qui va apparaître sur ton corps», ensuite (cette marque) apparaît et il la voit.

 

Toutes ces choses font parti de la ruse du «Chaytân» .

 

Madjmu' al-Fatâwa 11/300

أعرف من تخاطبه النباتات بما فيها من المنافع وإنما يخاطبه الشيطان الذي دخل فيها وأعرف من يخاطبهم الحجر والشجر وتقول : هنيئا لك يا ولي الله فيقرأ آية الكرسي فيذهب ذلك

وأعرف من يقصد صيد الطير فتخاطبه العصافير وغيرها وتقول : خذني حتى يأكلني الفقراء ويكون الشيطان قد دخل فيها كما يدخل في الإنس ويخاطبه بذلك ومنهم من يكون في البيت وهو مغلق فيرى نفسه خارجه وهو لم يفتح وبالعكس وكذلك في أبواب المدينة وتكون الجن قد أدخلته وأخرجته بسرعة أو تمر به أنوار أو تحضر عنده من يطلبه ويكون ذلك من الشياطين يتصورون بصورة صاحبه فإذا قرأ آية الكرسي مرة بعد مرة ذهب ذلك كله

وأعرف من يخاطبه مخاطب ويقول له أنا من أمر الله ويعده بأنه المهدي الذي بشر به النبي صلى الله عليه وسلم ويظهر له الخوارق مثل أن يخطر بقلبه تصرف في الطير والجراد في الهواء ; فإذا خطر بقلبه ذهاب الطير أو الجراد يمينا أو شمالا ذهب حيث أراد وإذا خطر بقلبه قيام بعض المواشي أو نومه أو ذهابه حصل له ما أراد من غير حركة منه في الظاهر وتحمله إلى مكة وتأتي به وتأتيه بأشخاص في صورة جميلة وتقول له هذه الملائكة الكروبيون أرادوا زيارتك فيقول في نفسه : كيف تصوروا بصورة المردان فيرفع رأسه فيجدهم بلحى ويقول له علامة إنك أنت المهدي إنك تنبت في جسدك شامة فتنبت ويراها وغير ذلك وكله من مكر الشيطان

Publié par manhajulhaqq.com

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

L'effet du mauvais œil

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'effet du mauvais œil

Question :

 

Concernant l'emprise des djinns sur les humains (voir : La possession des djinns et son traitement) ou de l'humain sur les djinns ainsi que l'effet du mauvais œil de l'envieux sur l'envié.

 

Réponse :

 

L'effet des djinns sur les humains et des humains sur les djinns ainsi que l'effet de l'œil envieux sur la personne enviée sont des choses réelles et bien connues.

 

Mais tout cela n'arrive que par la permission d'Allâh Exalté, Très-Haut soit-Il par prédestiné inéluctable et non pas par permission législative ou licéité.

 

Quant à ce qui relève du mauvais œil de l'envieux sur la personne enviée, cela est absolument établi et se produit entre les gens.

 

Il a été rapporté authentiquement que le Prophète, prière et salut d'Allâh sur lui, a dit :

 

«Le mauvais œil est une vérité et si une chose devait devancer  la prédestination, ce serait le mauvais œil».

 

Il, prière et salut sur lui, a également dit :

 

«Pas d'exorcisme, si ce n'est contre le mauvais œil ou la fièvre».  

 

Et les récits prophétiques sur ce sujet sont nombreux.

 

Nous implorons Allâh de nous accorder le secours et l'affermissement sur la véridicité.

 

C'est d'Allâh que provient le succès auquel nous pourvoyons et que les prières d'Allâh soient sur notre Prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons, ainsi que Ses saluts.

 

 Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

تأثير العين

س: عن تأثير الجن على الإِنس  أو الإِنس على الجن وعن تأثير عين الحاسد في المحسود

 .ج: تأثير الجن على الإِنس، والإِنس على الجن وتأثير عين الحاسد في المحسود - كل ذلك واقع ومعروف، لكن ذلك كله بإذن الله سبحانه وتعالى الكوني القدري لا إذنه الشرعي. أما ما يتعلق بتأثير عين الحاسد في المحسود فهو ثابت فعلاً وواقع في الناس، وقد صح عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال

 العين حق، ولو أن شيئًا سبق القدر سبقته العين

وقال صلى الله عليه وسلم

 لا رقية إلاَّ من عين أو حُمَةٍ

والأحاديث في هذا كثيرة، نسأل الله العافية والثبات علىالحق.وبالله التوفيق. وصلى الله على نبينا محمد، وآله وصحبه وسلم

فتوى رقم - 3624

( الجزء رقم : 1، الصفحة رقم: 270)

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

La personnalité réelle d’e Iblis - إبليس (ach-chaytan)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La personnalité réelle d’e Iblis - إبليس (ach-chaytan)

Question :

 
Allâh le Très-haut dit (traduction rapprochée) :
 
(Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Âdam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblîs qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles.) (1/34)
 
[Peut-on affirmer par ce verset qu'] Iblîs fait partie des anges ?
 
Réponse :
 
Ceci [est un thème] sujet à la divergence entre Gens de Science : il est dit qu'[Iblîs] fait partie des anges d'après l'exception apparente dans Sa Parole -le Très-haut- (traduction rapprochée) :
 
(Alors tous les Anges se prosternèrent, 73 à l'exception d'Iblîs qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infidèles.) (38/73-74)
 
Puis lorsque se produit de lui ce qui devait avoir lieu ; [son] orgueil face l'Obéissance d'Allâh, Allâh -subhânahu wa ta'âlâ- le châtia et établit en lui Sa malédiction (ahalla bihi la'natahu) mais ceci est une parole faible (sans fondement : l'avis qu'il soit un ange).
 
L'exactitude est qu'Iblîs n'est pas un ange d'après Sa Parole -le Très-Haut- (traduction rapprochée) :
 
(Et lorsque nous dîmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Âdam », ils se prosternèrent, excepté Iblîs [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le Commandement de son Seigneur. ...) (18/50)
 
Egalement il ne peut être un ange car ces derniers sont créés de lumière comme mentionné dans le hadîth tandis que Chaytân est créé de feu comme [le dit Allâh subhânahu wa ta'âlâ en citant la parole d'Iblîs] (traduction rapprochée) :
 
(... « Tu m'as créé de feu, alors que Tu l'as créé d'argile (Âdam). ») (7/12).
 
copié de mukhlisun.over-blog.com
 
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Les anges répondent-ils au «salam» ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les anges répondent-ils au «salam» ?
Question : 
 
A t-il été mentionné que les anges répondaient au salam de celui qui le passe à une personne et que cette dernière ne le lui rende pas ? 
 
Réponse : 
 
Je n'ai pas entendu parler de cela. 
 

Sur le site de Cheikh - shrajhi.com

 Publié par 3ilmchar3i.net
 

رد الملائكة السلام على الناس
السؤال : فضيلة الشيخ ، هل ورد أن الملائكة تردُّ السلام على من سلَّم على شخص فلم يرد عليه ؟
الجواب : ما سمعت بهذا

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Partager cet article

Le diable est pour vous un ennemi (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le diable est pour vous un ennemi (vidéo)

Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Des nobles scribes malgré qu’Allah sait tout

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Des nobles scribes malgré qu’Allah sait tout
Question :
 
Pour quelle sage raison les nobles scribes (1) (les anges) ont-ils été créés alors qu'Allah sait tout ?

Réponse :
 
A propos de ce genre de questions, nous disons que la sage raison peut nous être connue comme elle peut ne pas l'être, car il y a de nombreux sujets dont nous ne connaissons pas la raison.
 
Allah dit (traduction rapprochée):

 

« Et ils t'interrogent au sujet de l'âme. Dis : 'L'âme relève de l'Ordre de mon Seigneur' Et on ne vous a donné que peu de connaissance. » (2)

 
Si, en effet, on nous demandait au sujet de ces créatures :

« Pour quelle sage raison, Allah a-t-il créé les chameaux de telle façon, les chevaux, les ânes, les humains, pourquoi les a-t-il créés ainsi ? etc. »

Nous ne saurions pas répondre.

De même, si on nous demandait pour quelle sage raison Allah a prescrit quatre unités de prières ( Rak'a) pour les prières de Dhuhr et 'Asr, trois pour la prière du Maghrib, quatre pour celle de 'Isha' et ainsi de suite, nous n'aurions pas de réponse.

Nous en déduisons donc que la sage raison de maintes choses relatives aux domaines matériel et religieux nous échappe.

A partir de cela, nous affirmons que si Allah nous permet d'accéder au sage raison que nous cherchons à connaître en ce qui concerne certaines créatures ou la religion, cela est un mérite, un bienfait et un savoir supplémentaire.

Si toutefois, nous ne parvenons pas à la connaître, cela n'est pas un manque.
 
Revenons maintenant à la Question :

Pour quelle sage raison Allah a-t-il délégué des nobles scribes, qui savent [et inscrivent] ce que nous faisons ?
 
La sagesse de cela est de montrer qu'Allah a organisé les choses, Il les a créées avec justesse et a parfaitement mis chacune à sa place, à tel point qu'il a délégué des nobles scribes chargés [de consigner par écrit] les actes et les paroles des êtres humains : ils écrivent ce qu'ils font alors qu'Allah sait ce qu'ils vont faire avant même qu'ils ne le fassent.

Cela montre le soin qu'Allah apporte à l'être humain et la protection dont Il l'entoure et cela signifie aussi que cet univers est organisé de la façon la plus parfaite.

Allah est Extrêmement Savant et Extrêmement Sage.
 
(1) Ce sont les deux anges qui inscrivent nos actes et paroles. [N. du T.].
(2) L'Ascension Nocturne, v. 85.

 

Fatâwâ-l-'Aqîda, pages 564 à 568.
copié de fatawaislam.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Les djinns et les anges meurent-ils ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les djinns et les anges meurent-ils ?

Question :

 

Les élèves me posent des questions embarrassantes auxquelles je ne trouve pas de réponses satisfaisantes. 

 

Parmi ces questions : les djinns meurent-ils comme les humains et sont-ils ensevelis ?

 

Et est-ce qu'ils sont compris dans la parole du prophète - qu'Allâh prie sur lui et le salue - :

 

«la durée moyenne de vie de ma communauté est comprise entre soixante et soixante-dix ans...» [1] 

 

Réponse :

 

Les djinns meurent comme les humains, la parole suivante d'Allâh étant générale (traduction rapprochée) :

 

«Toute âme goûtera la mort» (sourate 3 verset 185)

 

Quant à l'estimation de leur durée de vie, ce qui apparaît est que le hadith cité les englobe.

 

Car ils font partie de l'ensemble de la communauté dans la globalité du message de Muhammad - qu'Allâh prie sur lui et le salue -.

 

Allâh dit (traduction rapprochée) :

 

«Rappelle-toi) lorsque Nous dirigeâmes vers toi une troupe de djinns pour qu'ils écoutent le Coran. Quand ils assistèrent [à sa lecture] ils dirent: ‹Ecoutez attentivement›... Puis, quand ce fut terminé, ils retournèrent à leur peuple en avertisseurs. Ils dirent: ‹Ô notre peuple! Nous venons d'entendre un Livre qui a été révélé après Moïse, confirmant ce qui l'a précédé. Il guide vers la vérité et vers un chemin droit. Ô notre peuple! Répondez au prédicateur d'Allâh et croyez en lui. Il [Allâh] vous pardonnera une partie de vos péchés et vous protégera contre un châtiment douloureux. Et quiconque ne répond pas au prédicateur d'Allâh ne saura échapper au pouvoir [d'Allâh] sur terre. Et il n'aura pas de protecteurs en dehors de Lui. Ceux- là sont dans un égarement évident.» (sourate 46 versets 29-32)

 

Et la parole d'Allâh (traduction rapprochée) : 

 

«Dis: ‹Il m'a été révélé qu'un groupe de djinns prêtèrent l'oreille, puis dirent: ‹Nous avons certes entendu une Lecture [le Coran] merveilleuse, qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n'associerons jamais personne à notre Seigneur.» (sourate 72 versets 1-2)

 

Et la réussite vient d'Allâh.

 

Que la prière et le salut d'Allâh soient sur notre prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons. 

 

[1] At-Tirmidhi (2335, 3550), Ibn Mâjah (4236), Al Qadâ'i dans son Musnad (252), Al Hâkim (2/427), Al Khatîb (6/397) et (12/42). 

 

Fatawa Al-Lajnat id-Da'imah - vol 2 - n°3534 p184

Question :

 

Donnez-nous une fatwa sur les anges chargés d'inscrire les oeuvres des gens pendant leur vie, qui sont Raqîb et 'Atîd : quand la personne meurt, est-ce que les deux anges chargés d'elle meurent aussi.

 

Quelle est leur destination après sa mort ?  

 

Réponse :

 

L'état des anges et leur sort font partie des choses de l'invisible que nous ne pouvons connaître que par ce qui nous a été rapporté.

 

Il n'est pas parvenu de textes indiquant la mort de ceux qui inscrivent les bonnes et mauvaises actions, ni sur le fait qu'ils restent en vie, ni sur leur destination.

 

Cela revient à Allâh et ne fait pas partie des choses auxquelles nous avons été chargé de croire.

 

Et il n'y a pas d'oeuvres qui s'y rattachent.

 

Celui qui questionne sur cela entre dans ce qui ne le concerne pas.

 

C'est pour cela que nous conseillons la personne qui questionne de ne pas entrer dans ce qui ne le préoccupe pas.

 

Qu'il dépense ses efforts dans des questions le concernant lui et les musulmans dans ce qui est profitable pour leur religion et leur vie.

 

Et la réussite vient d'Allâh.

 

Que la prière et le salut d'Allâh soient sur notre prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons. 

 

Fatawa Al-Lajnat id-Da'imah - vol 2 - n°41 p125

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Est-il possible qu'un djinn assiste à un cours de religion ? (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Est-il possible qu'un djinn assiste à un cours de religion ? (vidéo)

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Les ruses de Satan envers les femmes

Publié le par 3ilm char3i - La science légiférée

Les ruses de Satan envers les femmes
•​ Il y a le fait que la femme verra la fin de ses menstruations après le lever du soleil, elle fera alors le ghusl après l'heure du 'asr et priera uniquement la prière du 'asr, alors qu'il était obligatoire pour elle de faire la prière du Dhuhr !
 
•​ Parmi elles, se trouvent celles qui négligent le ghusl pendant deux jours, donnant comme excuse qu'elles doivent laver leurs habits.
 
•​ Peut être qu'elle retardera le ghusl de la janâbah de la nuit jusqu'au lever du soleil.
Et quand elle entrera dans la salle de bain, elle ne se couvrira pas et dira : « Moi et ma sœur, ma mère et mon esclave sont des femmes tout comme moi, donc pourquoi devrais-je me couvrir devant elles ?! »
Et tout cela est harâm.
 
•​ Il n'est pas permis à la femme de regarder ce qui se situe entre le nombril et les genoux d'une autre femme (d'autres savants ont inclus le buste et la poitrine) même s'il s'agit de sa fille ou de sa mère sauf si la fille est un enfant, mais lorsqu'elle atteint les sept ans elle doit être couverte et on doit se couvrir devant elle.
 
•​ Peut être que la femme priera assise alors qu'elle est capable de prier debout.
La prière est dans ce cas invalide.

•​  Peut être qu'elle donnera comme excuse l'impureté de ses habits due à l'urine de son enfant (elle prie avec des habits impurs) alors qu'elle peut les laver.
Mais si elle doit sortir de chez elle, elle se vêtira d'une bonne manière et empruntera même des habits !
Elle est négligente vis-à-vis de la Salah.
 
•​ Peut être qu'elle ne connaît aucune règle concernant la Salah et elle n'interrogera personne.
 
•​ Peut être qu'elle découvrira une partie de son corps qui rendra sa salah invalide et elle n'y prêtera aucune attention.
 
•​ Peut être qu'elle ne se souciera pas de se faire avorter, et elle ne sait pas que si elle se fait avorter de ce qui a une âme ; c'est comme si elle avait tué un musulman !
 
•​ Peut être qu'elle vivra avec son mari d'une mauvaise manière, elle lui parlerait d'une manière qui est haram et dirait : « C'est le père de mes enfants et c'est tout ce qu'il y a entre nous » et elle sortira de chez elle sans sa permission et dira : « Je ne sors pas pour faire des pêchés. » alors qu'elle ne sait pas que le fait de quitter sa maison sans la permission de son mari est un pêché en lui-même !
 
•​ Parmi elles se trouvent celles dont le mari les appelle au lit (pour avoir des rapports) et elle refuse, elle pense que ce refus n'est pas un pêché alors qu'elle n'a pas le droit d'agir comme cela, conformément à ce qui a été rapporté par Abu Hurayrah رضي الله عنه que le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

« Si l'époux appelle sa femme dans son lit, qu'elle refuse, et qu'elle passe la nuit tandis que son mari est en colère après elle, les anges la maudissent jusqu'au matin."
(Bukhari et Muslim)
 
•​ Elle dépensera de manière insouciante les richesses de son mari, et il ne lui est pas permis de prendre un bien de la maison sans la permission de son mari ou en sachant qu'il sera content de son geste.
 
Extraits du livre "Talbîs Iblîs"
copié de assounnah.com
 
Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Partager cet article

Maudire satan (audio)

Publié le par 3ilm char3i - La science légiférée

Maudire satan (audio)

Question :

 

Une fois j'ai maudit satan.

 

Un frère m'a entendu, il m'a reproché cela en disant qu'il avait appris qu'il était interdit de maudire satan, parce que si on le maudit, il deviendrait de plus en plus orgueilleux.

 

Est-ce que c'est vrai ce qu'il a dit ?

 

Donnez-nous une fatwa, qu'Allah vous rétribue.

 

Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

Si satan vous encourage à commettre des péchés, les embellit à vos regards, et vous souffle de mauvais actes, ou si vous craignez d'être touché par les méfaits de ses ruses, ou de ses alliés, il vous est permis d'implorer la protection contre lui auprès d'Allah seul, et d'implorer son aide, pour l'éloigner de vous.

 

Vous devez également invoquer le nom d'Allah, et faire beaucoup d'implorations pour qu'Allah l'éloigne de vous et repousse son mal, et ainsi, il se rapetissera.

 

La preuve se trouve dans ces paroles divines, où Allah (l'Exalté) dit (traduction rapprochée) :  

 

"Et si jamais le Diable t’incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allah. Car Il entend, et sait tout." (sourate Al-A'râf verset 200)

 

et :  

 

"Et dis: «Seigneur, je cherche Ta protection, contre les incitations des diables.  et je cherche Ta protection, Seigneur, contre leur présence auprès de moi»." (sourate Al-Mouminoun verset 97-98)

 

Comme il fut authentiquement rapporté, d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam),  

 

"Quand il se levait pour la prière, il disait : «J’implore Allah, le Tout-Entendant et le Tout-Sachant de me préserver des incitations, des souffles, et des crachotements de satan.»"

 

et, selon ce qu'a rapporté l'imam 'Ahmad dans son ouvrage (Mousnad) chapitre 5 p. 59, selon Abou Tamîma Al-Hadjimî selon un soldat de réserve du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qui a dit :  

 

"J'étais son soldat de réserve, et j'étais sur un âne, et, cet âne se bouscula, alors j'ai dit : Malheur à satan.

Alors, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) m'a dit: ne dit pas ceci, parce qu'en disant "malheur à satan" il deviendra de plus en plus orgueilleux, et il dira : Je l'ai vaincu par ma force, mais, si tu dis: au nom d'Allah, il s'appetissera jusqu'à ce qu'il devienne plus petit que la mouche"

 

D'autre part, Abou Dâwoud a rapporté un hadith semblable dans (Sunan), et dans le chapitre sur (Le silence, et la bienséance du langage) d'Ibn Abou Ad-Dounyâ p. 205, selon Moudjahid (Qu'Allah lui fasse miséricorde) qui a dit:

 

"Jamais des gens n'évoquent satan sans qu'il se présente à eux.

S'il entend quelqu'un le maudire, il dit : Tu as maudit quelqu'un qui est déjà maudit.

Et rien n'est aussi puissant pour le vaincre que de dire : Il n'y a aucune divinité en dehors d'Allah".

 

Ceci est le remède le plus efficace pour éloigner le mal de satan de l'homme, parce que rien d'autre n'est capable de repousser le mal des démons.


Mais, pour ce qui est de maudire satan, Allah l'a déjà maudit dans son Livre, dans plusieurs endroits, lorsqu'il s'enfla d'orgueil et refusa d'obéir à Allah, qui lui avait ordonné de se prosterner à Adam, lorsqu'il l'a créé, pour l'honorer et le vénérer.

 

Et par suite, Allah le qualifia de banni, et de maudit, et il le chassera de sa miséricorde et du Paradis, au Jour du Jugement Dernier.

 

Allah, le Très-Haut, a dit (traduction rapprochée) :

 

"Ce ne sont que des femelles qu'ils invoquent, en dehors de Lui. Et ce n'est qu'un diable rebelle qu'ils invoquent.  Allah l’a (le Diable) maudit et celui-ci a dit: «Certainement, je saisirai parmi Tes serviteurs, une partie déterminée." (sourate An-Nisa verset 117-118)

 

Comme Il a dit (traduction rapprochée) :  

 

"- Et [Allah] dit: «Sors de là [du Paradis], car te voilà banni ! Et malédiction sur toi, jusqu’au Jour de la rétribution!»" (sourate Al-Hijr verset 34-35)


Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) l'a également maudit, lorsqu'il priait, lorsqu'il luttait contre lui et voulait le vaincre. En effet, l'Imam Mouslim a rapporté dans son Sahîh que Abou Ad-Dardâ' (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :  

 

"Le Prophète (Salla Allah `Alaihi wa Sallam) s'est mis debout, et nous l'avons entendu dire: J'implore la protection d'Allah contre toi, puis il a dit : Je te maudis par la malédiction d'Allah, trois fois, puis, il tendit sa main, comme s'il prenait quelque chose.

Et, lorsqu'il termina sa prière, nous lui avons dit : Messager d'Allah, nous vous avons entendu dire dans la prière des choses que vous n'aviez jamais dites auparavant, et vous avez tendu la main.

Il répondit : L'ennemi d'Allah, Ibliss, était venu avec une flamme de feu pour la mettre à mon visage, alors j'ai dit : J'implore la protection d'Allah contre toi, trois fois, puis, j'ai dit : Je te maudis par la Malédiction parfaite d'Allah, alors, il n'a pas retardé trois fois, puis, j'ai voulu le prendre, mais, Par Allah, si mon frère Solayman n'avait pas fait son invocation, il serait attaché et on l'aurait laissé aux gamins de Médine pour jouer avec."


Ainsi, il est permis à l'homme de maudire satan s'il s'approche de lui pour lui nuire, ou s'il tente de le combattre par ses insufflations en tentant de l'empêcher d'obéir à Allah.

 

Mais, il ne faut pas cesser d'implorer la protection d'Allah contre lui, et d'invoquer Allah davantage, et dire : au nom d'Allah, ainsi que les autres invocations et implorations licites, par lesquelles le musulman se réfugie auprès d'Allah contre son mal, en prenant en considération les versets et les hadiths précités.

 

D'autre part, l'homme ne doit pas s'appliquer à maudire satan tout le temps, sans raison, et imiter le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) à cet égard.
 

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 68-71)

La Fatwa numéro (19753)

 Traduit et publié par alifta.net

 

 لعن الشيطان
س: لعنت الشيطان في إحدى المرات، وعندما سمعني أحد الإخوة أنكر علي ذلك، وقال إنه سمع أن هناك نهيًا عن لعن الشيطان ؛ لأنه إذا لعن تعاظم، فهل ما قال هذا الأخ صحيحًا؟ أفتونا جزاكم الله خيرًا
ج : المشروع للإنسان إذا سول له الشيطان فعل المعاصي، وزينها له ووسوس له، أو خـاف أن يصيبه ضرر من كيده وكيد أوليائه- أن يستعيذ بالله ويستجير به وحده؛ لكف شره وأذاه عنه، ويسمي بالله، ويكثر من ذكره ليصرفه الله عنه ويرد كيده، ويتصاغر في نفسـه، ويـدل لـذلك قـول الله تعـالى:  وَإِمَّا يَنْـزَغَنَّكَ مِنَ الشَّيْطَانِ نَـزْغٌ فَاسْتَعِذْ بِاللَّهِ إِنَّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ  وقولـه تعـالى:  وَقُلْ رَبِّ أَعُوذُ بِكَ مِنْ هَمَزَاتِ الشَّيَاطِينِ (97) وَأَعُوذُ بِكَ رَبِّ أَنْ يَحْضُرُونِ  ، ولما صح عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه  كـان يقول إذا قام إلى الصلاة: أعوذ بالله السميع العليم من الشيطان الرجيم، من همزه ونفخه ونفثه  ولمـا أخرجـه الإمام أحمد في (مسنده) ج 5 ص 59 عن أبي تميمة الهجيمي ، عمن كان رديف النبي صلى الله عليه وسلم قـال:  كنت رديفه على حمار، فعثر الحمار، فقلت: تعس الشيطان، فقـال لـي النبي صلى الله عليه وسلم: لا تقل: تعس الشيطان؛ فإنك إذا قلت: تعس الشيطان تعاظم في نفسه وقال: صرعته بقوتي، فإذا قلت: بسم الله؛ تصاغرت إليه نفسه حتى يكون أصغر من ذباب  ، وروى أبو داود في (سننه) نحوه ، وجاء في كتاب (الصمت وآداب اللسان) لابن أبي الدنيا ص 205، عن مجاهد رحمه الله أنه قال: (قل ما ذكـر الشيطان قوم إلا حضرهم، فإذا سمع أحدًا يلعنه قال: لقد لعنت ملعونًا، ولا شيء أقطع لظهره من: لا إله إلا الله) هذا هو العلاج الناجع لكـف أذى الشيطان عن الإنسان، إذ لا يكف شر مردة الجن إلا ذلك.
أما لعن الشيطان فإن الله لعنه في كتابه في أكثر من موضع، لـمَّا تكـبر وامتنع عن امتثال أمر الله له للسجود لآدم لما خلقه، سجود تكريم وإجلال، ووصفه الله بأنه رجيم وأنه لعـين، فهو من المطرودين عن رحمة الله وجنته يوم القيامة، قال الله تعالى: إِنْ يَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ إِلا إِنَاثًا وَإِنْ يَدْعُونَ إِلا شَيْطَانًا مَرِيدًا (117) لَعَنَهُ اللَّهُ وَقَالَ لأَتَّخِذَنَّ مِنْ عِبَادِكَ نَصِيبًا مَفْرُوضًا وقـال تعـالى:  قَالَ فَاخْرُجْ مِنْهَا فَإِنَّكَ رَجِيمٌ (34) وَإِنَّ عَلَيْكَ اللَّعْنَةَ إِلَى يَوْمِ الدِّينِ
وقد لعنه الرسول صلى الله عليه وسلم في الصلاة عندما جاهده وأراد أن يضره ويفتك به، فقد روى الإمام مسلم في (صحيحه) عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال: مسلم 1 / 385 برقم (542) ، والنسـائي 3 / 13 برقم (1215) ، وابـن حبان 5 / 316- 317 برقم (1979) ، وأبـو عوانة 2 / 144 ، وأبو نعيم في (دلائـل النبوة) 2 / 475 برقم (266) ت : عبد البر عباس ، والبيهقي 2 / 264 . قام رسول الله صلى الله عليه وسلم فسمعناه يقول: أعوذ بالله منك، ثم قال: ألعنك بلعنة الله ثلاثًا، وبسط يده كأنه يتناول شيئًا، فلما فرغ من الصلاة قلنا: يا رسول الله: قد سمعناك تقول في الصلاة شيئًا لم نسمعك تقوله قبل ذلك، ورأيناك بسطت يدك، قال: إن عدو الله إبليس جاء بشهاب من نار ليجعله في وجهي، فقلت: أعوذ بالله ثلاث مرات، ثم قلت: ألعنك بلعنة الله التامة، فلم يستأخر ثلاث مرات، ثم أردت أخذه، والله لولا دعوة أخينا سليمان لأصبح موثقًا يلعب به ولدان أهل المدينة
وعلى ذلك فإنه يجوز للإنسان أن يلعن الشيطان إذا تعرض له ليضره أو جاهده ووسوس له ليفتنه عن طاعة الله، لكـن لا يترك التعوذ منه بالله، والإكثار من ذكر الله، وقول: بسـم الله ونحو ذلك من الأذكـار والأدعية المشروعة؛ ليتحصن المسلم بـالله من شره، وعملاً بالآيات والأحاديث السابقة، وينبغي للإنسان أن لا يجعل لعن الشيطان ديدنه بدون سبب، اقتداء برسول الله صلى الله عليه وسلم
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(71-الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 68)
الفتوى رقم - 19753

Résumé de traduction de la parole de Cheikh Sâlih Âli Ash-Cheikh :
 
Les savants ont divergés concernant cette question, on distingue 2 avis concernant cet question :
 
Le premier avis
 
Est celui d'un groupe parmi les gens de science qui affirme qu'il est autorisé de maudire Ibliss compte tenue de la parole d'Allâh (traduction rapprochée) : 
 
 
«Et ce n'est qu'un diable rebelle qu'ils invoquent. Allâh l'a (le Diable) maudit...» (sourate 4 Verset 117-118)
 
Le deuxième avis
 
Est celui d'un autre groupe de savants qui lui affirme que certes Ibliss est maudit (c'est-à-dire éloigné de la miséricorde d'Allâh) cependant, il n'est pas permis de le maudire car le messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a très clairement dit dans un hadith : 
 
لا تلعنوه فإنه يتعاظم
 
"Ne maudissez pas satan car (en faisant cela) il se donne de l'importance " (1)
Sa Chaîne de transmission est bonne.
 
Nous ne devons donc pas maudire satan.
 
(1) Note du traducteur : C'est-à-dire qu'il se montre fier, orgueilleux, hautain... lorsqu'on le maudit, pour cette raison le messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم nous a dit de ne pas le maudire.
 
Charh 'Aquida Tahawiya k7 16 Face A 
✅ Traduit et publié par darwa.com
فائدة في حكم لعن الشيطان الرجيم

ويلحق بلعن الكافر لعن الشيطان أو لعن إبليس، وهذا أيضا اختلف فيه أهل العلم على قولين
منهم من أجاز لعنه بعينه لقول الله جل وعلا

إِنْ يَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ (إِلَّا إِنَاثًا وَإِنْ يَدْعُونَ) إِلَّا شَيْطَانًا مَرِيدًا(117) لَعَنَهُ اللَّهُ

[النساء:117-118]

، وما جاء في الآيات في لعن إبليس وطرده عن رحمة الله جل وعلا
القول الثاني: أنه لا يلعن إبليس ولا الشيطان لما صحّ في الحديث أن النبي عَلَيْهِ الصَّلاَةُ والسَّلاَمُ نهى عن لعن الشيطان أو عن لعن إبليس وقال «لا تلعنوه فإنه يتعاظم» رواه تمَّام في فوائده وغيره بإسناد جيد، قالوا: فهذا يدل على النهي عن اللّعن، وهذا متّجه في أنَّ اللعن عموما في القاعدة الشرعية أن المسلم لا يلعن؛ لأنّ اللعن منهي عنه المؤمن بعامة، ومن أعظم ما يكون أثرا للعن أن اللّعان لا يكون شفيعا ولا شهيدا يوم القيامة." أ.هـ

 شرح للطحاوية

Questionneur :

 

Est-il permis de maudire iblis ?

 

Réponse de Cheikh Al-Albani :

 

Iblis ?!... Cela n'est pas permis.

 

Mais tu dis :

 

"Je cherche refuge auprès d'Allaah contre le mal d'iblis"

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

 Publié par cheikhalalbani.com

 

سؤال : يجوز لعن إبليس؟

الشيخ الألباني : إبليس، لا يجوز، إنما تقول: أعوذ بالله من شر إبليس

رحلة النور- 9أ/00:24:35

Notre éminent savant, Cheikh ’Abdel-’Azîz Ibn Bâz (rahimahullâh) :

 

A expliqué qu’il n’y avait pas de mal dans le fait de maudire Satan, car certes il a été attesté que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a maudit satan lorsque ce dernier l’avait pertubé dans sa prière, et il avait dit :

 

«Je te maudis avec la malédiction d’Allâh».

 

(Ceci dit) la recherche de protection auprès d’Allâh contre lui est meilleure, cela sur la base de la Parole d’Allâh - Ta’âla (traduction rapprochée) :

 

«Et si jamais le Diable t’incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allâh. Car Il entend, et sais tout.» [Coran, 7/200]

 

Et la parole (traduction rapprochée) :

 

«lorsqu’une suggestion du Diable les touche se rappellent [du châtiment d’Allâh] : et les voilà devenus clairvoyants.» [Coran, 7/201]

 

 

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) recherchait protection auprès d’Allâh au debut de sa récitation dans la prière comme quand il l’a quittait.

 

مـوسـوعـة إمـام الـمـسـلـمـيـن في الـقـرن الـعـشـريـن سـمـاحـة5/104

 

Cheikh Muhammad Ibn ’Outhaymîn (rahimahullâh) - sur la même question :

 

Dit de son côté qu’il n’est pas ordonné à la personne de maudire Satan, et lui est ordonné de rechercher protection auprès d’Allâh contre lui, comme Allâh - Ta’âla - le dit (traduction rapprochée) :

 

«Et si jamais le Diable t’incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allâh. Car Il entend, et sais tout.» [Coran, 7/200]

 

Et Allâh - Ta’âla - dit (traduction rapprochée) :

 

«Et si jamais le Diable t’incite (à agir autrement), alors cherche refuge auprès Allâh ; c’est Lui, vraiment l’Audient, l’Omniscient.» [Coran, 11/36

 

Madjmou’ Fatâwa de Cheikh Ibn ’Outhaymîn, 3/125-126

 

 Traduit et publié par manhajulhaqq.com

حكم لعن إبليس و أبو إبليس

Cheikh Mouhammad Al-’Outheymine

 

 

السـؤال : في لغتنا الدارجة في كل لسان بلوى وهي بلوى الشتيمة مثلاً اللعنة فمثالاً لذلك يقول الإنسـان لعـن الله والديـن إبليس أو والدين الشيطان فما هو رد سماحتكم على هذا وشكراً ؟
الجـــواب : ينبــغــي للإنســان أن يمرن لسانه عــلى الكلمـات الطيبــة المثمرة النافــعة وأن يتجنـب جميع السباب والشتائم حتـى فيما يجــوز له أن يفعلــه من الســباب والشــتائم فإنـه لا ينبغي إطلاق لسانه فيها فكيف في الأمور التي لا خير له فيها مثل لعن إبليس أو والدي إبليـس أو ما أشبه ذلك فإن هذا لا ينبغــي بل إن الـــذي ينبغي أن يتعوذ الإنسان بالله مــن شر الشيطان فيقول أعــوذ بالله مـــن الشيطان الرجيـــم وأما لعنه وسبه فقد ذكر ابن القيم رحمه الله في زاد المعاد أن ذلك مما لا ينبغي لأننا أمرنا عندما ينــزغ الشيطـان الإنسان فإنما أمـرنا بالاستعاذة بالله منـه وأما إذا دعونا عليه فإنه قد يربأ بنفسه يعني يزداد يربو بنفسه ويزداد وأما الاستعـاذة بالله منــه فهي إهــانةٍ وإذلالٍ له فـهـذا هو المشروع أن يستعيــذ الإنســـان بالله مـــن الشيطان الرجيــــم ولا يلعن الشيطان وأبو الشيطان
فتاوى نور على الدرب للشيخ محمد العثيمين

ماحكم لعن الشيطان والإكثار من لعنه

Cheikh Salih Al Fawzan

 

 

السؤال : ماحكم لعن الشيطان والإكثار من لعنه؟

الجواب : الشيطان لعنه الله فليس بحاجة إلى أن تلعنه، ولكن الواجب عليك الحذر منه ومن شره، والاستعاذة بالله منه، فبدل أن تشتغل بلعن الشيطان استعذ بالله من شره واعصيه فيما يأمرك به، وما ينهاك عنه، فلا تلتفت إلى أوامره ونواهيه، لأنه يصدك عن طاعة الله وعن ذكر الله ما استطاع فاعصيه واستعذ بالله من شره؛ هذا بدل لعنه أما لعنه فهو ملعون لعنه الله، وأيضا ورد أنه يفرح إذا سمع أحدًا يلعنه فيقول

"أغضبت ابن آدم، أغضبته فلعنني"

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز آل الشيخ

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Les ruses du diable

Publié le par 3ilm char3i

Les ruses du diable

Les 6 pièges du diable
 
En vérité, il n'est pas possible pour nous les hommes de discerner, encadrer, ou limiter les différentes catégories du mal que le diable peut mettre en œuvre alors qu'en sera-t-il pour un nombre limité; défini.

En effet, le diable est la cause de tout le mal dans le monde, mais après une bonne recherche on peut constater et dire que son mal est centralisé dans six catégories.

Il ne cesse d'entraîner l'homme jusqu'à ce qu'il le pousse dans un des pièges.

  1er Piège


"La mécréance, l'infidélité, l'association et prendre Allah

et Son Messager Mohamed -Paix et Salut soient sur lui- pour ennemi"

  

En premier lieu, si le diable réussit à piéger l'homme dans ce péché blâmable il se tranquillise et se calme à ce moment et cesse de fournir tout effort de détournement (c'est le 1er piège à poser).

Si le diable réussit ceci, il fait de cette personne piégée un soldat dans son armée et un adjoint pour être responsable sur ses semblables, alors cette personne devient une publicité pour Iblis (le diable).

Mais si cette personne est destinée à choisir l'Islam (avant même qu'elle ne soit créée) elle évitera le piège.

Dans le cas où le diable n'a pas réussi son coup, il persiste et ne désespère pas, il essaye d'entraîner cette personne vers le second piège.

2ème Piège


"L'innovation ( al bid'âa )"


La bid'âa est préférable au diable que la perversité et le reste des actes de désobéissance, car le mal qu'elle peut engendrer risque de modifier la bonne ligne de la religion.

Le mal de la bid'â'a est un mal à double effet, l'innovateur se charge de péchés et en même temps il modifie la religion.

La bid'â'a est un péché énorme; le repentir de cet innovateur ne pourra être accepté que quand celui-ci délaissera cette innovation.

Le diable réussit à mêler, piéger la personne en question dans la bid'â'a (l'innovation), à ce moment fait de lui un "Moubtadi" adjoint du diable qui fait la propagande de la bid'âa, appelle aux chemins rivaux à la ligne du Prophète -Prière et Salut d'Allah sur lui-.

Si cet homme est bien lié à la Sunna et déteste la bid'âa, le diable à ce moment-là, tente de le pousser dans le 3ème piège.

3ème Piège


"Pousser l'homme dans les grands péchés"


A ce stade, le diable essaie à tout prix d'entraîner le musulman à commettre les grands péchés surtout si celui qu'on veut piéger est une personne de savoir (savant suivi par les hommes).


Le diable essaie de le piéger pour l'utiliser comme moyen pour écarter les fidèles de la pratique de la religion, il est bien évident qu'un peuple pourrait être détourné facilement quand elle perd l'homme exemple, modèle à suivre. 

Le diable trouve une personne naïve pour cette mission, faisant croire à celui-ci que propager le défaut de cette personne fait parti de la pratique de la religion alors que ce naïf ne se rend pas compte qu'il travaille pour le compte du diable. 

Allah dit (traduction rapprochée) :

" Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux ici-bas comme dans l'au-delà ... " ( Sourate 24, verset 19 )

Cette punition mentionnée dans le verset précédent " châtiment douloureux " atteint ceux qui souhaitent propager les défauts de leurs frères au lieu de les conseiller, qu'en pensez-vous alors de ceux qui arrivent au stade de diffuser les défauts de quelqu'un au sein de la communauté.

(Normalement un musulman doit conseiller son frère musulman au lieu de propager ses défauts)

Les péchés commis par cette personne en question font parti des péchés entre Allah et les hommes, ceux-ci peuvent être pardonnés si le pécheur se repent, regrette sa faute, demande le pardon alors que le naïf " haut parleur " a fait une injustice envers cette personne en question " chercher à dévoiler les défauts de quelqu'un " ce genre de péchés font parti des péchés entre hommes, ne profitent du pardon que par un arrangement entre deux (oppresseur et opprimé) dans ce monde ; et si ce n'est pas le cas, par règlement des comptes le jour du jugement dernier.

Par ce moyen le diable entraîne cette personne "haut parleur " à dévoiler, scandaliser toucher à la dignité de son frère, mais ne sait-il pas que rien n'échappe à la connaissance d'Allah ? Allah sait tout, même ce qu'on dit à soi-même quand on est seul.

Si le diable ne réussit pas ce piège-ci il essaie le suivant.

4ème Piège


"Les petits péchés"


Les petits péchés peuvent causer la perte d'une personne s'ils s'accumulent.

Le Prophète -Paix et Salut soient sur lui- dit :
 
" Méfiez-vous des petits péchés..."

Il -Paix et Salut soient sur lui- dit un hadith dont le sens est l'exemple d'un groupe de voyageurs chacun a ramené un bout de bois, ils ont réussi à préparer de quoi manger.

Le diable entraîne donc cet homme vers l'accumulation des petits péchés.

Il ne cesse de le faire croire que les petits péchés ne sont pas graves de sorte que la personne qui commet les grands péchés déçue de ceux-ci se trouve dans un stade meilleur que ce " petit pécheur ".

Car on voit bien que celui qui vit déçu de ces péchés (grands péchés) les reconnaît comme tels, finit un jour par les désavouer et se repent finalement, or celui qui y néglige ne se repent presque jamais.

Dans le cas où le diable échoue à ce stade, il essaie d'entraîner le serviteur vigilant vers le 5ème piège.

5ème Piège


"Le moubah"


Ce sont les actes qui ne rapportent ni récompenses ni péchés.

Ici le diable essaie de dévier le serviteur de certains actes bénéfiques pour lui au Jour de la Résurrection.

Il peut utiliser divers moyens pour l'empêcher de réaliser le but pour lequel cet adorateur a été créé.

Si cette personne réussit à bien gérer son temps de manière qu'elle ne perd pas les minutes de sa vie, elle oeuvre en permanence bénéfiquement pour elle (pour son au-delà).

Le diable cette fois-ci utilise le 6ème piège.

6ème Piège

"C'est d'occuper le serviteur dans des œuvres moins avantageuses que d'autres" 
(qui ramènent moins de hassanates, bons points, que d'autres)

Le diable ne désespère pas de dévier ce serviteur même après avoir échoué dans les premiers pièges.

En effet il va user ses ruses pour orienter cet adorateur vers des actes qui même bons ne rapportent pas à son auteur autant de récompenses et de mérites que d'autres. 

Il enjolive ces actes de moins grandes valeurs de manières à ce que le fidèle passe à côté et rares sont ceux qui arrivent à déceler, percevoir que le manipulateur de ce détournement est le diable.

L'homme ne voit dans ses actions que du bien et il sait que le diable ne pousse qu'à faire le mal. 
Il est donc persuadé que son acte a été guidé par Allah.

Dans ce cas le serviteur est excusé car son savoir est limité, et il ne peut distinguer la stratégie du diable qui inspire soixante dix bonnes oeuvres pour l'entraîner dans une seule oeuvre mauvaise ou bien pour l'écarter d'une oeuvre meilleure que ces soixante dix.

L'homme ne peut atteindre ce niveau de clairvoyance que par une lumière de guidée qu'Allah met dans le cœur de ce dernier. 

La cause de cette guidée divine étant le suivi du Prophète -Paix et Salut soient sur lui- et l'attachement à ses traditions (Sunna) qui amènent le serviteur à connaître et cibler les oeuvres les plus méritoires pour les hommes et les plus agréées par Allah.
 
Ne connaissent vraiment ce stade de guidée que les hommes qui sont les héritiers de la science donnée au Prophète -Paix et Salut soient sur lui-, ceux qui le prennent pour exemple, et modèle à suivre, alors que la plupart des hommes vivent dans l'indifférence vis-à-vis de ceci.


Allah fait grâce à celui qu'Il veut parmi Ses serviteurs.

Les ruses du diable

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

<< < 1 2 3