177 articles avec mort et funerailles - الموت والجنازة

Sommaire : الموت والجنازة - Mort et funérailles

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La mort

Je veux faire un voyage...

Soit préoccupé par ce sur quoi tu vas rencontrer Allâh

Tu mourras seul ! (audio-vidéo)

« Il n’y a pas une personne qui meurt sans qu’elle ne regrette »

Point dogmatique au sujet de celui qui meurt sur une autre religion que l'Islâm

Le rappel de la mort (audio-vidéo)

A ceux qui ont perdu un être cher (audio-vidéo)

Le temps passé à leurs côtés est court...

Les cheveux blancs sont l’avertisseur de la mort

Se rappeler la mort afin de préparer l'au-delà

Lorsque l’individu se trouve à l’article de la mort, nous lui faisons dire « Lâ ilâha illa Llâh » (audio)

Quand allons-nous nous réveiller ? (audio-vidéo)

Ce qui sort de la langue en provenance du coeur au moment de la mort (audio-vidéo)

Investis ta vie dans ce qui t'est profitable !

Demandons à Allâh l’affermissement au moment de la mort (audio-vidéo)

C’est vers Allâh que tu te diriges, que ce soit aujourd’hui ou demain (audio-vidéo)

Ce pour quoi le serviteur doit réellement se préparer !

Ce qui est pris en compte est ce sur quoi meurt la personne (audio-vidéo)

Le jugement du monothéiste décédé alors qu’il s’adonnait fréquemment à un grand péché

A la fin des temps, les morts subites augmenteront (audio)

De ce qui rend triste...

Tu ressusciteras dans l'état dans lequel tu quitteras ce bas-monde (audio)

Celui qui meurt dans le carambolage des voitures ou son retournement, on espère pour lui le martyr (audio)

Le jugement d'invoquer la mort pour soi-même

Se réjouir de la mort de l'innovateur (audio-vidéo)

La mauvaise fin a pour cause un secret dissimulé que les gens ne voient pas

Est-ce que mourir en souriant est un signe de bonne fin ? (audio)

Les affres de la mort et la maladie qui précède la mort (audio-vidéo)

L'oeil pleure, le coeur est triste, mais nous ne disons que ce qui plaît à notre Seigneur

Le croyant et la crainte de la mort

Celui qui meurt en étant alcoolique...

Les étapes de la mort (vidéo)

La mort n'arrive pas qu'aux autres... (vidéo)

Une femme peut-elle invoquer pour mourir martyr ?

Le foetus mort-né mènera sa mère au paradis par le cordon ombilical

La mort est un honneur pour tout musulman qui répond à Allah tout en étant sur la sunna !

Mourir un vendredi (vidéo)

Embrasser le mort

Se souhaiter la mort (vidéo)

Souhaiter la mort

Souhaiter la mort pour préserver sa religion

Meurs si tu veux !

Si seulement il était mort dans un autre endroit que son lieu de naissance

Je l'entendais pleurer...

La suggestion insidieuse du démon

Orienter l'agonisant vers la qibla

Réplique au démon quant au sort de l'homme dans l'au-delà

Message au suicidaire ! (L'interdiction du suicide dans la sounna du Prophète صلى الله عليه وسلم)

Celui qui se suicide est-il éternellement en enfer ?

Évoquer ses bonnes oeuvres pour se réconforter

Haïr la mort

La profession de foi à l'agonie

Fléchir devant la mort

Celui qui meurt sur le chirk, sans qu’il sache que cela est du chirk

Les signes d’une bonne fin - علامة على حسن الخاتمة

Quand vient la mort

L'ange de la mort ne s'appelle pas 'Azarâ-il

Les croyants les plus intelligents

Si on meurt pendant Ramadan, entre-t-on au paradis sans questionnement ?

La mort pendant le mois de Ramadan a-t-elle un mérite particulier ? (audio)

La mort et le repentir (vidéo)

La mort n’arrive pas qu’aux autres !

Paroles des anciens sur la mort

Le décès d’un enfant

Partager cet article

Sommaire : Le lavage mortuaire - les funérailles

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Après la mort

Où va l'âme après la mort ? (audio)

Invoquer Allâh en faveur du défunt près de la tombe de ce dernier et le tenir informé des nouvelles de ce bas-monde ? (audio)

La zakât ou le hadj du défunt négligent

La veuve endeuillée avant et après l'islâm (audio)

Honorer l'ami de l'individu après sa mort

Qu'Allâh fasse miséricorde à nos défunts et apaise les coeurs chagrinés par la séparation...

Réconforter un affectueux lors de la perte d'un être qui lui est cher (audio-vidéo)

Observer une minute de silence en mémoire des morts

Rétribution de la patience face à la perte d'un enfant

Les morts tirent profit des aumônes des vivants

L'âme du mort revient-elle ? (vidéo)

8 choses permettent de remédier à la tristesse issue de la perte d'un être cher

Réciter du Coran après l’enterrement d’une personne

La récitation du Coran atteint les morts ?! (audio-vidéo)

Le deuil de la femme dont le mari est mort

Ce que doit accomplir la femme en deuil

Se rassembler chez la famille du défunt

Organiser un repas le 40ème jour après la mort d'une personne

Toujours rêver d'une personne décédée

Le vêtement noir durant la période de viduité

L'interdiction à la femme de s’interdire de se marier, après le décès de son époux

Les âmes se rencontrent-elles après la mort ? (audio-vidéo)

Les âmes des morts se rencontrent-elles dans le barzâkh ? (audio-vidéo)

Est-on châtié pour les pleurs lors d’un décès ou lors d’une épreuve ? (audio)

 La manière légale de dissiper la tristesse quand on a perdu un être cher

Le repas organisé à l'occasion d'un décès

Certaines traditions concernant le deuil ne sont pas valables et sont dépourvues de tout fondement

Réciter le Coran dans les cimetières (audio)

Les repas servis dans la maison du défunt (audio)

Dédier la récompense des rappels en aumône pour le mort ? (audio-vidéo)

Le mort est heureux lorsque sa famille le visite (audio)

Attitude de la femme lors du décès de son mari

La visite des cimetières par les femmes (sujet à divergence des savants)

Les femmes qui visitent les cimetières

La visite des cimetières par les femmes

Partager cet article

Je veux faire un voyage...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Je veux faire un voyage...

Habîb Al-'Ajamî pleura lors de son agonie et dit :

 

« Je veux faire un voyage que je n'ai jamais fait et emprunter une route que je n'ai jamais empruntée. »

 

Latâ'if Al-Ma'ârif /514

Publié par 3ilmchar3i.net

وكان حبيب العجمي عند موته يبكي ويقول

إني أريدأن أسافر سفراً ما سافرته قط, وأسلك طريقاً ما سلكته قط, وأشرف على أهوال ما شاهدتها قط

لطائف المعارف فيما للمواسم من وظائف - ٥١٤

Partager cet article

« Il n’y a pas une personne qui meurt sans qu’elle ne regrette »

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

« Il n’y a pas une personne qui meurt sans qu’elle ne regrette »

Abou Horeyra rapporte que le messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« il n’y a pas une personne qui meurt sans qu’elle ne regrette ».

Les compagnons demandèrent: « et quel est son regret ? ».

Il répondit: « si c’était un bienfaisant, il regrettera de ne pas en avoir fait davantage ».

 

Cela s’agissant du bienfaisant, ce bienfaisant qui accomplissait ses obligations, s’éloignait des interdits, accomplissait des surérogatoires, éprouvera des regrets.

 

Et pourquoi ?

 

Car il aurait voulu en accomplir davantage: jeûner dix jours par mois au lieu des trois qu’il faisait, clore la lecture du Qur’ân tous les trois jours au lieu de sept comme il le faisait … il désirera en avoir accompli plus.

 

« Et si c’était un malfaisant, il regrettera de ne pas avoir recherché l’agrément d’Allâh».

 

C’est à dire qu’il fera son introspection.

 

Que le musulman profite donc de ce qu’il lui reste à vivre.

 

Il a été dit :

 

« Profite lors des moments libres du mérite de l’inclinaison. Il se peut que ta mort, subitement, survienne

Combien d’âme de bien portant sans maladie as-tu vu mourir de soudaine façon»

 

Publié par cerclesciences.fr

ما من ميت يموت إلا ندم حتى المحسن

عن أبي هريرة رضي الله عنه مرفوعًا

ما من ميت يموت إلا ندم

 قالوا وما ندامته؟

قال: إن كان محسنًا ندم ألا يكون ازداد

هذا محسن، وهو من يأتي بالفرائض، ويجتنب النواهي، ويفعل المندوبات، ومع ذلك يندم؛ لتمنيه أن يكون ازداد من الصالحات، فبدلًا من أن يصوم في الشهر ثلاثة أيام يصوم عشرة أيام، وبدل أن يختم كل سبع يختم كل ثلاث، وهكذا في باقي الأعمال، يتمنى أن يزداد،

وإن كان مسيئًا ندم ألا يكون نزع [الترمذي (2403)]

يعني: راجع نفسه وتاب ، قال بعضهم

اغتنم في الفراغ فضل ركوع فعسى أن يكون موتك بغتة

كم صحيح رأيت من غير سقم ذهبت نفسه الصحيحة فلتة

[من شعـر الإمام البخاري رحمه الله]

Cheikh Abdelkarim ibn Abdellah al Khudeyr -  الشيخ عبد الكريم الخضير

Partager cet article

Tu mourras seul ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Tu mourras seul ! (audio-vidéo)

À part Allâh, personne ne te sera utile... Tu mourras seul !

 

Tu seras enterré seul !

Tu seras questionné seul dans ta tombe !

Tu seras ramené à la vie seul !

Tu seras ressuscité seul !

Tu seras présenté seul à ton Seigneur !

Tu traverseras la Sirāt (le pont) seul !

 

Et si Allâh décide de te faire entrer au paradis, tu seras retenu seul sur Al-Qantarah : portion du Sirāt qui conduit au Paradis.

 

Tu entreras au Paradis seul, ou tu seras châtié en Enfer seul.

 

Personne ne sera châtié à ta place !

 

Endosse donc ta responsabilité !

 

La vie n'est pas faite pour les pitreries.

 

Il n'y a pas de temps pour les pitreries et autres badineries !

 

La vie est un nombre de secondes limitées donc il faut profiter !

 

Prends l'exemple d'une personne que tu considères comme raisonnée.

 

Cette personne marche sur un chemin, et elle y aperçoit une perle et un crottin.

 

Elle décide alors de ramasser le crottin et elle laisse la perle .

 

Voilà une personne insensée !

 

Un moment que tu laisses passer en toute indifférence (dans cette vie d'ici-bas) sera telle une malle vide le Jour de la Résurrection.

 

Que dieu alors si la malle renferme ce qui te portera préjudice ?

 

L'homme prononce parfois une parole - à laquelle il n'accorde aucune importance- qui provoque le Désagrément d'Allâh et qui le précipitera en Enfer d'une distance plus importante que celle séparant le ciel de la terre.

 

L'homme dit parfois une parole- à laquelle il n'accorde aucune importance- qui fait rire son assemblée, Allâh l'accable alors de Son désagrément jusqu'au jour où il le rencontrera !

 

Et l'inverse pour ce qui provoque l'agrément divin .

 

La vie est dure, une épreuve, elle n'est pas faite pour badiner ou jouer !

 

Médite ta situation, et garde à l'esprit ce qu'à dit ton Prophète صلى الله عليه وسلم  :

 

"Concentre tes efforts sur ce qui te sera profitable !"

 

Si les pitreries te seront profitables, fais-en...

Si les badineries te seront profitables, fais-en aussi...

Si perdre ton temps te sera profitable, perds ton temps...

 

À condition que cela te soit profitable !

 

Par contre, si cela te portera préjudice et te sera nuisible... Si cela n'est ni en ta faveur, ni en ta défaveur, c'est un moindre mal !

 

Beaucoup des gens perdent leur temps dans des choses inutiles, ils ne respectent fondamentalement pas le temps !

 

Un jour, 'Āmir Ibn 'Abd-Alqaïs faisait son chemin, un homme l'interpella alors et lui dit :

 

"Je voulais te dire un mot."

Il lui répondit : "Non, même pas une moitié mot !"

L'homme dit : "Arrête-toi que je te parle voyons !"

'Āmir lui asséna alors : "Retiens le soleil !"

 

C'est-à-dire : Arrête le temps pour qu'il ne s'écoule plus, ainsi, le temps que je perdrai avec toi ne sera ni en ma faveur ni en ma défaveur, mais toi, tu me fais perdre mon temps, il lui a donc dit : "Retiens le soleil !"

 

Perds le temps comme bon te semble !

 

Ce sont tes affaires !

 

Mais ne fais pas perdre aux autres leur temps !

 

Crains Allâh !

 

Sois sérieux et digne ! Ne sois pas plaisantin, facétieux ou sot !

 

Un jour, un homme (Abd-Allâh Ibn Bousr) vint voir le Prophète صلى الله عليه وسلم et lui dit :

 

"Messager d'Allâh, les prescriptions de l'Islam sont devenues trop nombreuses pour moi, indique-moi une oeuvre inclusive à laquelle je marcherai aisément..."

Le Prophète صلى الله عليه وسلم lui a alors indiqué une oeuvre qui, en apparence, n'a aucune importance chez beaucoup du musulmans :

"Que ta langue ne cesse d'être humide par l'évocation d'Allah !"

 

Fais du "Dhikr" chaque seconde, fais du "Tasbīh", tu en auras besoin le Jour de la Résurrection !

 

Tu auras besoin de la moindre bonne action afin qu'elle fasse pencher ta balance !

 

Sinon, ceux dont les bonnes et les mauvaises actions sont parfaitement identiques, seront immobilisés sur Al-A'rāf (les Murailles) jusqu'à ce qu'Allâh - Seigneur des mondes- juge toutes les créatures et que les gens du Paradis et de l'Enfer prennent place dans leur demeure respective.

 

Ce n'est qu'ensuite que le Tout-Puissant, le Grand Pardonneur, fera entrer les gens d'Al-A'rāf dans son Paradis par Sa Miséricorde.

 

Il n'y a pas plus miséricordieux que Lui !

 

Par contre, si les bonnes et les mauvaises actions ne sont pas identiques (les mauvaises actions sont supérieures), cela conduira à une condamnation en Enfer, sauf si Allâh décide de faire miséricorde.

 

Tu auras donc besoin de la moindre bonne action !

 

Tu courras derrière ton père le Jour de la Résurrection !

 

Toi !

 

Je suis en train de te dire : Toi !

 

Je ne suis pas en train de te dire c'est quelqu'un d'autre qui courra derrière ton père ! Toi, tu courras derrière ton père sur les plaines du Jugement Dernier.

 

Tu lui diras : "Cher père ! Comment était-je avec toi ?"

Il répondra : "Tu étais un fils exemplaire !"

Tu lui diras alors : "Je te demande aujourd'hui une seule bonne action."

Il te rétorquera : "Non ! Ce qui t'effraye aujourd'hui m'effraye aussi !"

 

Ton père courra après toi !

Il te dira : "Comment étais-je avec toi ?"

Tu lui répondras : "Tu étais un père formidable !"

Il te dira alors : "Aujourd'hui, j'ai besoin que tu me fasses don d'une seule bonne action."

Tu répondras : "Jamais ! Ce qui t'effraye aujourd'hui m'effraye aussi !"

 

Pareil pour ta mère, ta soeur !

 

La responsabilité est individuel !

 

Ne perds pas ton temps ! Ne perds pas ta vie !

 

Tu n'es qu'une suite de respiration !

 

À chaque fois qu'une respiration s'en va, c'est une partie de toi qui s'en va !

 

Comme l'a dit Hāssan Al-Basrî رحمه الله :

 

"Fils d'Adam ! Tu n'es qu'une suite de respiration ! À chaque fois qu'une respiration s'en va c'est une partie de toi qui s'en va !"

 

Autrement dit, tu te rapproches de ta tombe d'un pas !

 

Chaque jour qui s'écoule te rapproche de ta tombe d'un pas !

 

Ton temps de vie est limité, du début à la fin.

 

Il n'augmentera pas, comme il ne diminuera pas, mais il est limité !

 

Allah seul connait sa fin ! Ni moi, ni toi, ni n'importe quelle autre créature ne connaît sa fin ! Allah Seul la connaît !

 

Quand aura lieu cette fin ?

 

Tu ne sais pas...

 

Elle pourrait arriver de suite, dans un instant, ou un peu près... Dans une heure, ou deux heure...

 

Peut-être plus tard...

 

Et moi aussi j'y parviendrai même s'il elle venait à tarder !

 

Nous avons vu des gens dépassé le centenaire, et ensuite ils sont morts ! Quelle était alors la suite ?
Ils sont passés aux oubliettes !

 

Tes proches ne te seront d'aucune utilité !

 

Ils t'oublieront ! Tes propres fils t'oublieront !

 

Ils ne parleront même plus de toi !

 

Ils se délecteront de ton héritage que tu leur auras laissé, composé de biens illicites, ambiguës, usurpés, issus de la corruption ou de tout autre bien mal acquis...

 

Ils s'en délecteront et toi, tu feras face au châtiment.

 

Réveille-toi ! Il n'y a pas de temps à perdre...

 

 Traduit et publié par la chaîne Telegram - Ceci est notre croyance - @ceci_est_notre_croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Soit préoccupé par ce sur quoi tu vas rencontrer Allâh

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Soit préoccupé par ce sur quoi tu vas rencontrer Allâh

Ne sois pas préoccupé par (la bombe) nucléaire, sois plutôt préoccupé par ce sur quoi tu vas rencontrer Allâh, car il n'y a pas d'échappatoire à la mort.

 

Et rien ne te sauvera de (la bombe) nucléaire ni d'autre que cela si ce n'est Allâh.

 

Sois donc avec Allâh dans l'aisance, Il sera avec toi dans la difficulté.

 

Sur la chaîne Telegram de Cheikh -القناة الرسمية للشيخ علي بن مختار آل علي الرملي - @alramly

Traduit par Abdullah al Albani

Publié par la chaine Telegram - Abdullah al Albani - @AbdullahalAlbani

‏لا تشغل نفسك بالنووي
اشغل نفسك بما ستلقى الله عليه فالموت لا مفر منه
ولا ينجيك من النووي وغيره إلا الله فكن مع الله في الرخاء يكن معك في الشدة

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

Point dogmatique au sujet de celui qui meurt sur une autre religion que l'Islâm

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Point dogmatique au sujet de celui qui meurt sur une autre religion que l'Islâm

Figure dans le dogme du musulman, dont l'Islâm n'est valide que par celui-ci (le dogme), le fait d'avoir pour croyance que quiconque meurt sur une autre religion que l'Islâm, avec laquelle Mohammed صلى الله عليه وسلم a été envoyé, alors que sa prédication lui est parvenue, alors il meurt mécréant, voué à l'Enfer pour l'éternité, et le Paradis lui est interdit, qu'il soit juif, chrétien, ou polythéiste adorateur des idoles, ou autre que cela, quoi qu'il fasse comme bien dans le bas-monde.

 

IL تعالى a dit (trad approx)

 

[Et quiconque désire une religion autre que l'Islâm, ne sera point agrée, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants] (1)

 

et IL a dit (trad approx)

 

[mais quiconque d’entre les factions n’y croit pas, aura le Feu comme rendez-vous] (2)

 

et IL a dit (trad approx)

 

[Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires] (3)

 

et IL a dit (trad approx)

 

[Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants, recevront la malédiction d'Allâh, des Anges et de tous les hommes (161) Ils y demeureront éternellement ; le châtiment ne leur sera pas allégé, et on ne leur accordera pas de répit] (4).
 

Ndlt :
(1) âli imrâne, v85
(2) hoûd, v17
(3) el-bayyinah, v6
(4) âli imrâne, v87-88

 

Publié sur la chaîne Telegram de Cheikh le 16 chawwâl 1443h (correspondant au 17 mai 2022g)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

من عقيدة المسلم التي لا يصح إسلامه إلا بها
أن يعتقد أن كل من مات على غير دين الإسلام الذي بعث به محمد صلى الله عليه وسلم، وبلغته دعوته؛ أنه مات كافراً، مخلدا في النار، وأن الجنة عليه حرام؛ سواء كان من اليهود أو النصارى أو المشركين عبدة الأوثان، أو غيرهم، مهما فعل من خير في الدنيا
قال تعالى: {وَمَنْ يَبْتَغِ غَيْرَ الْإِسْلَامِ دِينًا فَلَنْ يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الْآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ}
وقال: {وَمَنْ يَكْفُرْ بِهِ مِنَ الْأَحْزَابِ فَالنَّارُ مَوْعِدُهُ}
وقال: {إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْ أَهْلِ الْكِتَابِ وَالْمُشْرِكِينَ فِي نَارِ جَهَنَّمَ خَالِدِينَ فِيهَا أُولَئِكَ هُمْ شَرُّ الْبَرِيَّةِ}
وقال: {إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا وَمَاتُوا وَهُمْ كُفَّارٌ أُولَئِكَ عَلَيْهِمْ لَعْنَةُ اللَّهِ وَالْمَلَائِكَةِ وَالنَّاسِ أَجْمَعِينَ (161) خَالِدِينَ فِيهَا لَا يُخَفَّفُ عَنْهُمُ الْعَذَابُ وَلَا هُمْ يُنْظَرُونَ}

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

Sens du hadith : « Le mort est châtié dans sa tombe à cause des pleurs des siens sur lui » (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Sens du hadith : « Le mort est châtié dans sa tombe à cause des pleurs des siens sur lui » (audio)

Le lecteur :

 

Et sa parole صلى الله عليه وسلم  : « Le mort est châtié dans sa tombe à cause des pleurs des siens sur lui », c'est-à-dire qu'il a mal et souffre.

 

Commentaire du Cheikh :

 

Ce hadîth figure dans le Sahîh : « Le mort est châtié dans sa tombe à cause des lamentations qui sont faites sur lui » ou : « à cause des pleurs des siens sur lui ».

 

Ils ont dit : comment se-fait-il qu'il soit châtié alors qu'il ne s'agit pas d'un acte qu'il a commis ? Et Allâh عز وجل dit : 《 personne ne portera le fardeau (responsabilité) d'autrui. 》

 

Ils y ont apporté deux réponses.

 

Première réponse : ce qui est sous-entendu, c'est celui qui recommande aux siens de se lamenter sur lui. Avant de mourir, il leur fait cette recommandation. Il l'a donc agréé et le leur a recommandé. "Si je meurs, alors pleure-moi tel que je le mérite, et frappe-toi les joues pour moi ô Oum Ma'bad" (ndt : vers de poésie). Il en est venu à le recommander, le fait de se frapper les joues, etc. Donc, c'est ce que le hadîth laisserait entendre et Allâh est plus savant.

 

Et le deuxième avis, lequel est correct : ce qu'il a mentionné ici. A savoir : ce qui est voulu, ce n'est pas le châtiment par le feu, mais le châtiment par la douleur, c'est-à-dire qu'il souffre quand ils pleurent et se lamentent sur lui, il souffre de leur acte, il en souffre psychologiquement, cette chose le tourmente tandis qu'il est dans sa tombe et ne l'agrée pas.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

D'après 'Omar Ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

 

« Le mort est châtié dans sa tombe à cause des lamentations qui sont faites sur lui ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1292 et par Mouslim dans son Sahih n°927)

 

عن عمر بن الخطاب رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

الميت يعذب في قبره بما نيح عليه

(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٢٩٢ و مسلم في صحيحه رقم ٩٢٧)

 

Publié par hadithdujour.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

A ceux qui ont perdu un être cher (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

A ceux qui ont perdu un être cher (audio-vidéo)

Al-hamdu li Llâh.

 

L'épreuve, c'est Allâh سبحانه وتعالى qui la décrète.

 

Et lorsque l'épreuve s'abat sur lui, le croyant - et j'ai certes, mentionné quelque aspect de ceci pendant la conférence - se remémore alors plusieurs choses.

 

La première chose : Celui qui a fait s'abattre l'épreuve, c'est Allâh سبحانه وتعالى.

 

Et Allâh est Sage et Omniscient, Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait.

 

Et celui sur qui l'épreuve s'est abattue est un serviteur d'Allâh سبحانه وتعالى.

 

Il se rappelle également qu'Allâh عز وجل qui a éprouvé par cette épreuve, a gratifié du restant des bienfaits.

 

Ainsi, si la mort saisit un bien-aimé, c'est bien Allâh qui nous a accordé les bien-aimés. 

 

Pareillement, il se souvient qu'Allâh عز وجل n'éprouve le serviteur que pour son bien, dans son intérêt.

 

Et cet intérêt tient à trois aspects : - Premièrement : l'éveiller d'une distraction.

 

Ainsi, combien de serviteurs ont été distraits de l'obéissance à Allâh et se sont éloignés de Sa porte سبحانه وتعالى , puis Allâh a fait descendre sur eux une épreuve telle que la mort d'un enfant, d'un être cher ou d'un proche, alors ils se sont souvenus, sont revenus vers Allâh عز وجل et ont compté parmi les serviteurs vertueux d'Allâh.  

 

Deuxièmement : il y a, dans l'épreuve, l'expiation des méfaits.

 

Le croyant et la croyante ne cessent d’être soumis à l’épreuve jusqu’à ce qu’ils marchent sur terre sans avoir aucun péché.

 

Troisièmement : il y a, dans l'endurance face à l'épreuve, une élévation du rang au Paradis.

 

Il se peut qu'Allâh veuille pour Son serviteur un certain degré au Paradis qu'il ne peut atteindre par ses oeuvres, alors Il l'éprouve par de multiples épreuves et le fait endurer, son rang s'élèvant ainsi au Paradis.

 

En outre, celui qui est touché par la mort d'un être cher se fait une bonne opinion d'Allâh.

 

Il est ordonné au croyant lui-même d'avoir une bonne opinion d'Allâh au moment de la mort.

 

Et lorsque la mort s'empare de son bien-aimé, il se fait donc une bonne opinion d'Allâh et espère que son défunt ait en ce moment même reçu la bonne nouvelle et qu'il soit en train de dire "avancez-moi, avancez-moi jusqu'à ma tombe !".

 

Et l'on espère qu'il soit de ceux qui ont reçu la bonne nouvelle et sont comblés de bienfaits dans leur tombe, par bonne opinion envers Allâh سبحانه وتعالى.

 

Nous implorons Allâh عز وجل de faire miséricorde aux défunts musulmans.

 

Et il nous incombe, ô mes biens-aimés, de nous rappeler, à travers nos morts ainsi que les morts parmi les Musulmans, que nous allons mourir à notre tour.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Certes je vous avais interdit de visiter les tombes, maintenant visitez-les car elles vous rappellent la mort."

 

Nous devons nous souvenir que nous allons mourir.

 

Ce défunt est certes décédé, ses proches lui ont été bienveillants, ils ont soigné son enveloppement dans le linceul et sa préparation funéraire, ils prient sur lui.

 

Et demain, ce sera à nous de mourir.

 

Et Allâh sait mieux quand nous mourrons.

 

Et nous serons portés tout comme ce défunt a été porté, et nous serons amenés à notre tombe.

 

Nous devons faire de ce rappel une cause de notre investissement dans les actes d'obéissance et notre prompt repentir vis-à-vis de nos désobéissances.

 

Car si nous examinions notre âme, nous constaterions que nous persistons dans les péchés et tous les Fils d'Adâm commettent des erreurs.

 

Et l'espérance nous fait repousser le repentir.

 

On se dit "demain ou après-demain".

 

Mais lorsque nous nous rappelons la mort et nous figurons que nous allons mourir, nous nous hâtons de nous repentir à Allâh et de mettre un terme aux péchés.

 

J'implore Allâh de faire miséricorde au défunt qui a été porté à cette mosquée, de lui pardonner, d'en faire un habitant du Paradis et de pardonner aux morts parmi les Musulmans.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Le rappel de la mort (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le rappel de la mort (audio-vidéo)

Comme ce qu'a dit Abou Darda (qu'Allâh l’agrée) :

 

"Considérez-vous comme faisant partie des morts"

 

Cela fait partie des choses les plus grandes aidant le serviteur à la purification de sa personne et à sa réforme.

 

Ainsi que Said ibn Joubayr, qu'Allâh lui fasse miséricorde, qui dit une parole dont le sens est :

 

"Si mon cœur devenait insouciant quant au rappel de la mort, j'aurais craint que celui-ci ne périsse ou ne se détériore."

 

Donc le rappel de la mort est un bien pour le serviteur.

 

Le rappel de la mort et rappeler sa personne quant à celle-ci est un bien pour lui (le serviteur), par la permission d'Allâh سبحانه وتعالى.

 

Un homme parmi les pieux prédécesseurs voulut exhorter un homme parmi les désobéissants.

 

"Il l'emmena auprès des tombes (au cimetière), et dit : "Regarde ! Si tu étais à la place de ces gens qu'aurais-tu espéré ?"

L’homme répondit : "J'aurais espéré qu'Allâh me fasse revenir à la vie de ce bas-monde, afin que je puisse œuvrer d'une manière autre que ma manière d’œuvrer actuelle."

Il lui dit alors : « Tu es actuellement dans ce que tu espères, alors œuvre » avant que cela ne devienne que simple espérance."

 

Abou Darda (qu'Allâh soit satisfait de lui) dit :

 

"Considérez-vous comme faisant partie des morts."

 

Rappelez-vous du destructeur des plaisirs (la mort) !

 

Multipliez le rappel du destructeur des plaisirs !

 

Lorsque tu arrives au soir n'attends pas le matin.

 

Traduit par Silly abou 'Abdillah pour Nour Traductions

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

L'imam qui questionne sur l'état d'un défunt

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'imam qui questionne sur l'état d'un défunt

Question :

 

Quel est votre avis au sujet du défunt qui est présenté à un imam afin de prier sur lui et que l'imam questionne à son sujet ; qui est-il, priait-il, et cetera ?

 

Réponse :

 

Mon avis sur la question est qu'il ne doit pas questionner à son sujet car ceci est de l'exagération dans la religion, que c'est semblable au fait de scruter les défauts des musulmans, et questionner à son sujet est une innovation.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم ne questionnait pas au sujet du défunt bien qu'il y avait des hypocrites à son époque, il ne demandait pas si c'était un hypocrite ou un croyant.

 

Cela dit, il demandait si le défunt était endetté ou pas, et cela avant qu'Allâh ne l'enrichisse [le Prophète].

 

Si les gens lui disaient que le défunt avait laissé une dette sans de quoi la rembourser, il leur disait alors :

 

« Priez sur votre compagnon. »

 

Puis quand Allâh l'a enrichi, il [le Prophète] remboursait lui-même les dettes des endettés.

 

Quant à l'état religieux de la personne, questionner dessus est une innovation.

 

Recueil des fatwas et des lettres de l'honorable chaykh Mouhammad ben Salih Al-'Outhaymin, tome 17, fatwas sur le fiqh, page 116.

Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

La prière mortuaire sur un défunt dont on doute de son état

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La prière mortuaire sur un défunt dont on doute de son état

Question :

 

Si pour une prière mortuaire il est présenté à l'imam une personne dont on doute qu'elle soit musulmane, que fait-il ?

 

Réponse :

 

Il doit prier sur elle car la base c'est que le musulman demeure sur sa religion.

 

Cependant il mettra une condition dans son invocation et dira :

 

« Ô Allâh, si c'était un croyant, alors pardonne-lui et fais-lui miséricorde ».

 

Et Allâh Le Très-Haut connaît son état, si c'était un croyant ou non, et ainsi on se décharge de toute responsabilité et on évite de demander le pardon et la miséricorde pour un mécréant.

 

Émettre une réserve ou une condition dans l'invocation est quelque chose qui existe dans le Coran.

 

Dans les versets des malédictions, Allâh Le Très Haut dit [dans la sourate An-Nour] (traduction rapprochée) :

 

{6. Et quant à ceux qui lancent des accusations contre leurs propres épouses sans avoir d'autres témoins qu'eux-mêmes, le témoignage de l'un d'eux doit être une quadruple attestation par Allâh qu'il fait partie des véridiques,

7. et la cinquième [attestation] est que la malédiction d'Allâh soit sur lui s'il fait partie des menteurs}.

 

Et Il dit au sujet de l'épouse (traduction rapprochée) :

 

{8. Et on ne lui infligera pas le châtiment si elle atteste quatre fois par Allâh qu'il [son mari] fait certes parti des menteurs,

9. et la cinquième [attestation] est que la colère d'Allâh soit sur elle s'il fait partie des véridiques}.

 

Émettre donc une condition dans l'invocation est quelque chose qui est mentionnée comme dans certaines adorations aussi.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم avait dit à Douba'a bint Al-Zoubayr, qu'Allâh soit satisfait d'elle, lorsqu'elle voulait faire le Hajj alors qu'elle était malade :

 

« Fais le Hajj et dis la condition que ''je me désacralise là où Tu m'arrêteras.'' » (1)

 

Donc ce qui compte c'est que la personne émette une condition quand elle est dans cette situation,

 

« Ô Allâh, pardonne-lui si c'était un croyant ».

 

Et Ibn Al-Qayyim, qu'Allâh lui fasse miséricorde, avait rapporté dans son livre I'lam Al-Mouwaqqi'ine au sujet de son chaykh Ibn Taymiyya qu'Allâh lui fasse miséricorde, que ce dernier eut des difficultés avec certaines questions religieuses.

 

Ibn Taymiyya vit alors le Prophète صلى الله عليه وسلم dans un rêve, et parmi les questions religieuses sur lesquelles il eut des difficultés, il y a celle de s'être vu présenter des défunts mais il ne savait pas s'ils étaient musulmans ou pas.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم lui dit alors : « Mets la condition ô Ahmad. »

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم lui a dit ceci dans son rêve, et cette chaîne de transmission d'Ibn Al-Qayyim qui le tient de son chaykh Ibn Taymiyya est une chaîne de transmission authentique car les deux hommes sont dignes de confiance.

 

Et il est faux de dire ici que « nous avons soutenu une règle religieuse par un rêve », car ce rêve est lui-même soutenu par le Coran comme il fut mentionné précédemment avec les versets des malédictions.

 

Ce rêve est donc conforme aux règles religieuses, on peut alors s'y référer, et Allâh est Le Plus Savant.

 

(1) Hadith rapporté par l'imam Mouslim dans le livre du Hajj au chapitre de : L'autorisation accordée à la personne qui va se mettre en état de sacralisation, de formuler la condition de se désacraliser si elle est malade.

 

Recueil des fatwas et des lettres de l'honorable chaykh Mouhammad ben Salih Al-'Outhaymin, tome 17, fatwas sur le fiqh, page 115.

Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Délaisser la prière sur une personne endettée est abrogé

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Délaisser la prière sur une personne endettée est abrogé

Question :

 

Pourquoi le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) refusa de prier sur une personne endettée ?

 

Réponse :

 

Cela est abrogé.

 

Ce fut dans le sens de les inciter à s'endetter moins et au payement hâtif.

 

Ensuite, on l'abrogea et le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) pria finalement sur les endettés et sur les non endettés.

 

( Numéro de la partie: 13, Numéro de la page: 164)

Publié par alifta.gov.sa

ترك الصلاة على من عليه دين منسوخ

س: عدم صلاة النبي صلى الله عليه وسلم على من عليه دين لماذا؟

ج : هذا منسوخ، وكان أولاً لأجل حثهم على قلة الدين وعلى المسارعة في القضاء ثم نسخ، وأخيرًا صلى عليه الصلاة والسلام على من عليه دين وعلى الذي ليس عليه دين

( الجزء رقم : 13، الصفحة رقم: 164)

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Le fait que celui qui procède à l'ablution rituelle (Ghousl) d'un mort se renseigne sur l'état de la personne décédée

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le fait que celui qui procède à l'ablution rituelle (Ghousl) d'un mort se renseigne sur l'état de la personne décédée

Question :

 

Est-il permis à celui qui lave le mort de demander à la famille du défunt s'il priait ou pas ?

 

Réponse :

 

Tant que le défunt est connu pour être un musulman et que ceux qui l'ont amené sont musulmans, il n'a pas besoin de demander cela à sa famille.

 

Certaines personnes négligent cela et il en résulte alors des scandales, de même lors de la prière funéraire, il n'est pas nécessaire de demander si le défunt est musulman tant qu'il est connu pour être un musulman.

 

( Numéro de la partie: 13, Numéro de la page: 107)

Publié par alifta.gov.sa

حكم سؤال المغسل عن حال الميت

س: هل للمغسل أن يسأل أهل الميت هل المتوفى يصلي أم لا؟

ج: ما دام ظاهره الإسلام، والذين أحضروه مسلمون فلا حاجة إلى سؤالهم، وقد يتساهل البعض في ذلك فيترتب على ذلك فضائح، وكذلك عند الصلاة عليه، فلا يسأل عنه إذا كان ظاهره الإسلام

( الجزء رقم : 13، الصفحة رقم: 107)

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Faire la prière mortuaire sur le défunt dont on doute s'il priait

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Faire la prière mortuaire sur le défunt dont on doute s'il priait

Question :

 

Qu'en est-il de faire la prière mortuaire sur le défunt dont on doute s'il priait ?

 

Réponse :

 

Le défunt qui est amené et dont on doute s'il priait, dans cette situation il faut alors prier sur lui et conditionner l'invocation.

 

Ainsi on dit : « Ô Allah, s'il était croyant ou musulman, pardonne-lui et fais-lui miséricorde. » et cetera.

 

Et émettre une condition dans l'invocation est autorisé comme dans Sa parole -élevé soit-Il- au sujet des versets des malédictions dans la sourate An-Nour où le mari dit (traduction rapprochée) :

 

{« Que la malédiction d'Allah soit sur lui s'il fait partie des menteurs. »}

 

et son épouse dit (traduction rapprochée) :

 

{« Que la colère d'Allah soit sur elle s'il fait partie des véridiques »}.

 

Et aussi pour ce qui est de l'invocation quand on consulte Allah et qu'on dit : « Ô Allah, si Tu sais que cette chose est bonne pour moi … » et cetera.

 

Dans l'histoire des trois hommes des enfants d'Israël, celle du lépreux, du teigneux et de l'aveugle, l'ange avait dit au lépreux et au teigneux :

 

« Si tu mens, qu'Allah te ramène alors à ton ancien état. »

 

Recueil des fatwas et des lettres de l'honorable chaykh Mouhammad ben Salih Al-'Outhaymin, tome 17, fatwas sur le fiqh, page 117.

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>