163 articles avec mort et funerailles - الموت والجنازة

Mourir un vendredi (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mourir un vendredi (vidéo)

hgh

Question :

 

Y-a-t-il une récompense pour celui qui meurt le vendredi ou la nuit du vendredi ?

 

Et est-il protégé des épreuves de la tombe ?

 

Réponse de Cheikh Al-’Outheymine :

 

Non, je ne crois pas que ce hadith soit authentique, car une personne n'a pas le choix dans sa mort, si il meurt un vendredi ou un lundi, ce n'est pas selon sa volonté.

 

Allah تبارك و تعالى (traduction rapprochée) :

 

"La connaissance de l'Heure est auprès d'Allah; et c'est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; et Il sait ce qu'il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu'il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra." (31-34)

 

Une personne ignore dans quelle terre il mourra ; Va t-il mourir dans son pays ou dans un autre ? Sera t-il à l'intérieur ou à l'extérieur de son royaume ?

 

Aussi, il ne sait pas quand il mourra, car la connaissance de la mort d'une personne est semblable à la connaissance de l'heure, cela est inconnu ; Elle est avec Allah seulement.

 

Par conséquent, si c'est le cas et qu'une personne meurt n'importe quel jour, soit un vendredi, un lundi, un mardi ou un autre qu'eux, ce n'est pas selon sa volonté qu'il a été récompensé pour cela.

 

Si ce hadith est authentique du prophète صلى الله عليه وسلم alors il est obligatoire d'y croire et de s'y soumettre.

hgh

Question :

 

Est-ce que celui qui meurt un vendredi est protégé des châtiments de la tombe, et est-ce que la récompense s'applique le jour où il est mort ou le jour où il est enterré ?

 

Réponse de Cheikh Ibn Bâz :

 

Les hadiths qui mentionnent cela sont faibles, les hadiths mentionnant que mourir le vendredi ou celui qui meurt un vendredi entrera au paradis et sera protégé de l'enfer, tous sont faibles et non authentiques.

 

Celui qui meurt sur le bien et la fermeté entrera au paradis qu'il meurt un vendredi ou autre que le vendredi.

 

Quiconque meurt sur la religion d'Allah, sur son unicité, le faisant sincèrement pour Lui, alors il fait partie des gens du paradis, n'importe quand et quelque soit le jour où il meurt.

 

Il était ferme sur la religion d'Allah alors il fait partie des gens du paradis et du bonheur.

 

Et si il meurt donnant un associé à Allah alors il fera partie des gens de l'enfer n'importe quand et n'importe où il meurt ; Et si il meurt sur le péché, alors il risquera le châtiment mais toujours selon la volonté d'Allah.

 

Sa destination sera éventuellement le paradis si il était un musulman qui unifiait Allah dans son adoration, sa demeure finale est le paradis.

 

Mais il peut être puni avec un châtiment selon les péchés sur lequel il est mort sans se repentir car Allah عز و جل dit (traduction rapprochée) : 

 

"En vérité, Allah ne pardonne pas qu'on lui associe un partenaire, mais il pardonne à qui il veut excepté cela."

 

Allah clarifie cela, il ne pardonne pas celui qui meurt lui associant un partenaire mais pour toute chose en dehors de cela parmi les péchés alors il est sous la volonté d'Allah.

 

Si il meurt et a commis l'adultère et ne s'est jamais repenti, ou ivre ou en désobéissant à ses parents, en pratiquant l'interêt sans repentir alors il est sous la volonté d'Allah.

 

Si Allah veut, Il le pardonnera à cause de ses bonnes actions et sa taqwa et si il veut il le punira selon le degré de péché, alors il sera enlevé de l'enfer après avoir été purifié et entrera au paradis.

 

 Traduit par minhaj sunna 

hgh

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Embrasser le mort

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Embrasser le mort

Question :

 

Est-t-il permis d'embrasser une personne morte ?

 

Réponse :

 

Il n'y a pas de mal à embrasser une personne décédée, si celui qui l'embrasse fait partie des Mahârim du mort homme ou femme comme l'a fait `Abou Bakr As-Siddîq (Qu'Allah soit satisfait de lui) lorsqu'il a embrassé le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) à sa mort. 

 

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 102.

copié de salat-janaza.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Lorsque le corps a été déchiqueté suite à un accident

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Lorsque le corps a été déchiqueté suite à un accident

Question :

 

Parfois, il se peut que des parties du corps se perdent dans des accidents, incendies ou destructions et parfois on ne trouve que quelques membres comme la main ou la tête.

 

Peut-on faire la prière sur ses membres et peut-on les laver ?

 

Réponse :

 

Les membres du corps comme les mains et les pieds qu'on trouve ne doit pas être sujette de prière et on a déjà fait la prière sur le mort.

 

Par exemple, si on fait la prière des funérailles sur le mort avant de l'enterrer, puis on découvre plus tard son pied amputé par un accident, il faut alors se contenter d'enterrer ce pied sans faire de prière, car celle-ci a déjà été faite sur le mort.

 

Si, par contre, on ne trouve pas la totalité du corps de la personne décédée, il faut faire la prière sur la partie du corps retrouvée quelque soit la tête, le pied, ou la main.

 

Cette partie trouvée du corps doit être lavée, enveloppée dans un linceul avant d'être enterrée.

 

Fatâwas sur les piliers de l'islam question 344

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Souhaiter la mort pour préserver sa religion

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Souhaiter la mort pour préserver sa religion

Le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"L'Heure ne viendra pas jusqu'à ce qu'un homme passe par une tombe, et dit:

"Malheur à moi !

Est-ce que je serai à sa place !

Il n'aura aucun désir de rencontrer Allah, le Puissant et le Majestueux. ""

 

Explication du hadith :

 

La signification du hadith est que la raison pour lui de chercher la mort n'est pas pour l'amour de sa religion ou de se rapprocher d'Allah et de son amour lors de sa rencontre, mais plutôt à cause des épreuves et des afflictions de ce bas monde qui lui sont arrivées.

 

Dedans, il ya une indication de la validité de souhaiter la mort pour des raisons religieuses.

 

Et sa parole صلى الله عليه وسلم :

 

«Que nul d'entre vous ne souhaite la mort en raison d'un préjudice qui lui est arrivé ...»

 

Ne nie pas cela, car cela est concerne spécifiquement de souhaiter la mort en raison d'une affaire de ce bas monde, comme cela est évidente.

 

Al-Hafidh ibn hajar رحمه الله a dit: 

 

"Ceci est confirmé par le fait qu'un groupe de Salaf souhaitaient la mort lors de mauvaises conditions pour pratiquer sa religion. (ndt: période de troubles)"

 

L'imam An-Nawawi رحمه الله a dit:

 

"Ceci n'est pas détestable (souhaiter la mort pour préserver son dine), un assez grand nombre de Salaf l'ont fait, parmi eux 'Umar ibn al-Khattab رضي الله عنه."

 

As-Sahiha, 2/121.

copié de twitter.com/Minhajsunna

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Message au suicidaire ! (L'interdiction du suicide dans la sounna du Prophète صلى الله عليه وسلم)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Message au suicidaire ! (L'interdiction du suicide dans la sounna du Prophète صلى الله عليه وسلم)

Toutes les louanges reviennent à Allah, le détenteur de la Royauté et des deux pesants (Hommes/Djinns) , le Créateur des serviteur , ceux-à qui Il attribut leurs subsistances, et qu'Il les ressuscitera le jour du jugement.

Celui qui a envoyé les Messagers annonciateurs et avertisseurs.

Que les prières et salutations d'Allah soient sur le plus honorable des Prophètes et les Messagers, notre bien-aimé Mohammed , ainsi que sur sa famille et l'ensemble de ses compagnons. 

 

Ensuite :

 

Et parmi les usages connus dans la nature saine de l'ensemble de gens, et que l'on trouve sur les langues des musulmans, mais aussi chez un grand nombre de non-musulmans , le fait qu'Allah-gloire et pureté à lui- nous a crées, nous donne notre subsistance et nous gouverne.

 

Et c'est lui (sa majesté suprême) qui a dit (traduction approximative et rapprochée) :

 

{Tel est Allah, votre Seigneur : à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d'un noyau de datte. }

 

Par conséquent si nous avons foi en ce dogme et dans cette vérité, nous saurons sans aucun doute que nous n'avons pas le droit d'agir comme bon nous semble avec nous-même, si ce n'est avec l'autorisation de notre Seigneur.

 

Et ce qu'Il souhaitait pour nos âmes il nous en a informé dans son noble Livre , Le Coran , et dans la sounnah de son Messager (prière et salut d'Allah sur lui).

 

Il nous a ordonner de le suivre et ne pas y déroger et nous a averti de façon sévère contre cela, lorsqu'Il (le Très-Haut) dit (traduction approximative et rapprochée) :

 

{Que prenne garde ceux qui contrevienne à son ordre que ne les atteigne une grande épreuve ou que ne les touche un dur châtiment. }

 

Et les versets ainsi que les ahadith concernant ce sujet sont nombreux et connus, nous nous ne les énumérerons pas tous.

 

Apres vous avoir donnez ces deux exposés, nous allons te montrer, ô toi qui crois en Allah et au jour dernier, le jugement du suicide dans la législation islamique pour que les preuves que l'on t'expose soit une dissuasion pour toi , empechant ta volonté de réaliser ce qui te nuit dans la vie d'ici-bas et de l'au-delà.

 

Allah le Très_Haut dit (traduction approximative et rapprochée) :

 

{ (29) Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous. (30) Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah.(31) Si vous évitez les grands péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos méfaits de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit honorable le Paradis.}

 

Et Il dit (traduction approximative et rapprochée) :

 

{(68)ceux qui n'invoquent aucune autre divinité à côté d'Allah , ceux qui n'attentent pas à la vie de leurs semblables qu' Allah a déclaré sacrée, à moins d'un motif légitime , ceux qui ne s'adonnent pas à la fornication, car quiconque commet de tels péchés encourra la sanction de ses forfaits (69). et le Jour du Jugement dernier, son supplice sera doublé et il le subira éternellement, couvert d'ignominie (70). hormis ceux qui se repentent, qui croient sincèrement en Allah et qui font des œuvres salutaires. Ceux-là Allah transformera leurs mauvaises actions en œuvres méritoires, car Allah est toute miséricorde et toute indulgence.(71) Celui qui se repent et fait œuvre pie, Allah agréera son repentir.}

 

Cela est une interdiction explicite et une menace très sévères pour ceux qui ont un cœur.

 

Et Allah est parfaitement connaisseur de ce qu'il dit.

 

Le Prophète (prière et salut d' Allah sur lui) a dit :

 

« Il y avait jadis un homme qui a été blessé.

Il s’en affola, prit le couteau et s’en coupa les mains.

Ainsi, son sang ne cessa de couler jusqu’à sa mort.

Allah dit alors : Mon serviteur s’est tué avant Ma décision et c’est pourquoi Je lui interdis le Paradis. »

(Unanimement reconnu)

 

L'impatience est le contraire de la patience .

 

Celui-ci n'a pas patienter face à la douleur alors que c'est une obligation qui lui incombe.

 

Le Messager d'Allah (prière et salut d' Allah sur lui) a dit :

 

« Quiconque se tue à l’aide d’une lame, celle-ci restera dans sa main et plongée dans son ventre en enfer où il restera éternellement, Quiconque se tue à l’aide d’un poison gardera ce poison éternellement en enfer, Quiconque se précipite du haut d’une montagne et se tue sera jeté dans la géhenne où il ne cessera de dégringoler éternellement »

(unanimement reconnu).

 

Plongée dans son ventre : c'est a dire qu'il a poignardé avec son ventre

 

Le Prophète prière et salut d' Allah sur lui) a dit, concernant celui se tue :

 

« Il est certes parmi les gens de l'enfer » (unanimement reconnu) ; Et il dit également « Celui qui se tue a l'aide d'une chose, sera châtié avec celle-ci le jour du jugement »

(unanimement reconnu).

 

Et après cela, tous ces textes sont suffisant pour dissuader tout musulman qui croit en Allah et au jour dernier, de faire ce grand péché odieux.

 

Et ce n'est pas une raison pour une personne de réduire sa vie ici-bas à cause d'un manque dans ce qu'il possède, et d'en arriver à agir ainsi.

 

Car la pauvreté est un fléau par lequel Allah éprouve ses serviteurs pour tester leur patience.

 

Et Allah a rendu obligatoire la patience dans cette situation, jusqu'à ce qu'Il (gloire et pureté a Lui) en libère la personne, par l’intermédiaire des causes qui conduiront a l’amélioration de sa situation.

 

Et parmi ces causes : L'obéissance a Allah , la demande de pardon, le repentir sincère , tout en s'éloignant de la désobéissance et des péchés [car ce sont, certes, les principales causes des épreuves] ainsi que beaucoup de supplications envers Allah.

 

Car certes, Allah a honte de retourner vides les mains de Son serviteur tendues vers Lui, si le serviteur est obéissant.

 

Allah le Très-Haut dit(traduction approximative et rapprochée) :

 

{ Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants,(156). qui disent, quand un malheur les atteint: «Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons.(157) Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les biens guidés}

 

Il dit aussi (traduction approximative et rapprochée):

 

{Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire : "Nous croyons ! " sans les éprouver ?}{Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [Ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent.}

 

Et Abou Sa'îd Al-Khoudri (qu'Allah l'agrée) rapporte ceci :

 

"Un groupe d'Ansar demandèrent assistance matérielle au Messager de Dieu (paix et bénédiction d'Allah sur lui) qui la leur donna. Puis ils lui en demandèrent de nouveau et la leur donna.

Jusqu'à l'épuisement de tout ce qu'il avait.

Une fois qu'il avait dépensé tout ce qu'il possédait, il leur dit : "Tant que je détiendrai quelque bien je n'en serai jamais avare avec vous.

Mais celui qui se refuse par fierté d'âme de tendre la main aux autres, Allah lui sauvegarde sa fierté.

Celui qui n'exprime pas son besoin, Allah le met au-dessus du besoin.

Celui qui s'astreint de patienter, Allah lui en donne la force.

Nul n'a reçu de don meilleur et plus abondant que celui de la patience"

(unanimement reconnu)

 

Et il dit (prière et salut d' Allah sur lui) :

 

« Que personne de vous ne souhaite la mort quand un malheur le frappe.

S'il ne peut s'en empêcher, qu'il dise alors: "Seigneur! Fais-moi vivre tant que la vie est meilleure (que la mort) pour moi, et fais-moi mourir si la mort est meilleure (que la vie) pour moi »

(unanimement reconnu).

 

Et il dit aussi :

 

« Ce que l'affaire du croyant est étonnante !

Son affaire ne comporte (pour lui) que du bien, et cette faveur n'appartient qu'au croyant : s'il est l'objet d'un événement heureux, il remercie Allah et c'est là pour lui une bonne chose.

S'il est victime d'un malheur, il l'endure avec patience et c'est là encore pour lui une bonne chose »

(Mouslim)

 

Et sache que la subsistance est entre les mains d'Allah, il l'élargie comme il veut et la diminue comme il veut de part Sa sagesse et Sa science (gloire et pureté a Lui).

 

Et parmi les gens il y en a que seule la pauvreté leur permet de s'améliorer.

 

Et Allah a garanti sa subsistance , en disant (traduction approximative et rapprochée):

 

« . En vérité ton Seigneur étend Ses dons largement à qu’Il veut ou les accorde avec parcimonie. Il est, sur Ses serviteurs, Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant.(31) Et ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvreté; c’est Nous qui attribuons leur subsistance, tout comme à vous. Les tuer, c’est vraiment, un énorme péché. »

 

Et Il dit :

 

« Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous pourvoyons à vos besoins et aux leurs. ».

 

Ici le terme « de pauvreté » signifie la misère dont vous avez peur.

 

Et après cela tu n'a plus qu'a faire les causes qu'Allah a légiferé et a t'en remettre à Lui, Il est le meilleur Seigneur, le meilleur Gérant, et Celui qui donne la victoire...

 

Et Allah est le plus savant.

 

رسالة إلى منتحر

تحريم الانتحار في سنة النبي المختار

الحمد لله مالك الملك والثقلين ، وخالق العباد ورازقهم وباعثهم يوم الدين ، ومرسل الرسل مبشرين ومنذرين ، وصل اللهم وسلم على أشرف الأنبياء والمرسلين ؛ سيدنا محمد وعلى آله وأصحابه أجمعين ؛ أما بعد ؛

فمن المقرر المعلوم في فطر جميع الناس وعلى ألسنة المسلمين بل وكثير من غير المسلمين أن الله سبحانه هو خالقنا ورازقنا ومالكنا ، وهو القائل جل في علاه

 ذَلِكُمُ اللَّهُ رَبُّكُمْ لَهُ الْمُلْكُ وَالَّذِينَ تَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ مَا يَمْلِكُونَ مِنْ قِطْمِيرٍ     

فإذا كنا نؤمن بهذه العقيدة والحقيقة فسنعلم ولابد أنه لا حق لنا في التصرف في أنفسنا إلا بعد إذن مالكها     .

والذي يريده منا مالكها أخبرنا به في كتابه الكريم وسنة نبيه صلى الله عليه وسلم وأمرنا باتباعه وعدم مخالفته وحذرنا أشد التحذير من الخروج عنه فقال تعالى { فَلْيَحْذَرِ الَّذِينَ يُخَالِفُونَ عَنْ أَمْرِهِ أَنْ تُصِيبَهُمْ فِتْنَةٌ أَوْ يُصِيبَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ } والآيات والأحاديث بما ذكرنا كثيرة معلومة لا نطيل بذكرها     .

ثم بعد هاتين المقدمتين نبين لك يا مَن تؤمن بالله واليوم الآخر حكم المنتحر في شريعة الله كي تكون الأدلة التي نسوقها رادعة لك مثنية لعزيمتك عن ارتكاب ما يفسد عليك دنياك وآخرتك     .

قال الله تعالى { وَلَا تَقْتُلُوا أَنْفُسَكُمْ إِنَّ اللَّهَ كَانَ بِكُمْ رَحِيمًا (29) وَمَنْ يَفْعَلْ ذَلِكَ عُدْوَانًا وَظُلْمًا فَسَوْفَ نُصْلِيهِ نَارًا وَكَانَ ذَلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرًا (30) إِنْ تَجْتَنِبُوا كَبَائِرَ مَا تُنْهَوْنَ عَنْهُ نُكَفِّرْ عَنْكُمْ سَيِّئَاتِكُمْ وَنُدْخِلْكُمْ مُدْخَلًا كَرِيمًا (31) وَلَا تَتَمَنَّوْا مَا فَضَّلَ اللَّهُ بِهِ بَعْضَكُمْ عَلَى بَعْضٍ لِلرِّجَالِ نَصِيبٌ مِمَّا اكْتَسَبُوا وَلِلنِّسَاءِ نَصِيبٌ مِمَّا اكْتَسَبْنَ وَاسْأَلُوا اللَّهَ مِنْ فَضْلِهِ إِنَّ اللَّهَ كَانَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمًا    } 

وقال : { وَالَّذِينَ لَا يَدْعُونَ مَعَ اللَّهِ إِلَهًا آخَرَ وَلَا يَقْتُلُونَ النَّفْسَ الَّتِي حَرَّمَ اللَّهُ إِلَّا بِالْحَقِّ وَلَا يَزْنُونَ وَمَنْ يَفْعَلْ ذَلِكَ يَلْقَ أَثَامًا (68) يُضَاعَفْ لَهُ الْعَذَابُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ وَيَخْلُدْ فِيهِ مُهَانًا (69) إِلَّا مَنْ تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ عَمَلًا صَالِحًا فَأُولَئِكَ يُبَدِّلُ اللَّهُ سَيِّئَاتِهِمْ حَسَنَاتٍ وَكَانَ اللَّهُ غَفُورًا رَحِيمًا (70) وَمَنْ تَابَ وَعَمِلَ صَالِحًا فَإِنَّهُ يَتُوبُ إِلَى اللَّهِ مَتَابًا (71    )}

فهذا نهي صريح ووعيد شديد لمن كان له قلب ويعي ما يقال     .

وقال صلى الله عليه وسلم : " كَانَ فِيمَنْ كَانَ قَبْلَكُمْ رَجُلٌ بِهِ جُرْحٌ، فَجَزِعَ، فَأَخَذَ سِكِّينًا فَحَزَّ بِهَا يَدَهُ، فَمَا رَقَأَ الدَّمُ حَتَّى مَاتَ، قَالَ اللَّهُ تَعَالَى: بَادَرَنِي عَبْدِي بِنَفْسِهِ، حَرَّمْتُ عَلَيْهِ الجَنَّةَ " . متفق عليه

الجزع : ضد الصبر ، أي لم يصبر على الألم ، فهو الواجب في حقه     .

وقَالَ رَسُولُ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ: «مَنْ قَتَلَ نَفْسَهُ بِحَدِيدَةٍ فَحَدِيدَتُهُ فِي يَدِهِ يَتَوَجَّأُ بِهَا فِي بَطْنِهِ فِي نَارِ جَهَنَّمَ خَالِدًا مُخَلَّدًا فِيهَا أَبَدًا، وَمَنْ شَرِبَ سُمًّا فَقَتَلَ نَفْسَهُ فَهُوَ يَتَحَسَّاهُ فِي نَارِ جَهَنَّمَ خَالِدًا مُخَلَّدًا فِيهَا أَبَدًا، وَمَنْ تَرَدَّى مِنْ جَبَلٍ فَقَتَلَ نَفْسَهُ فَهُوَ يَتَرَدَّى فِي نَارِ جَهَنَّمَ خَالِدًا مُخَلَّدًا فِيهَا أَبَدًا» متفق عليه     .

يتوجأ بها في بطنه : أي يطعن بها بطنه     .

وقال صلى الله عليه وسلم فيمن قتل نفسه : " إنه من أهل النار " متفق عليه     .

وقال صلى الله عليه وسلم : " من قتل نفسه بشيء عذب به يوم القيامة " . متفق عليه     .

وبعد هذا فكل هذه النصوص كافية لردع كل مسلم يؤمن بالله واليوم الآخر عن هذه الكبيرة الشنيعة ، وليس عذرا للإنسان أن تضيق به الدنيا بسبب قلة ذات اليد فيقدم على عمل كهذا  .

لأن الفقر بلاء يبتلي الله به عباده ليمتحن صبرهم ، وأوجب الله في مثل هذه الحالة الصبر إلى أن يفرج سبحانه، وخذ بالأسباب التي توسع عليك ؛ منها كثرة الطاعة ، والاستغفار ، والتوبة الصادقة ؛ مع البعد عن المعاصي والذنوب - فإنها من الأسباب الأساسية لما نجده من بلاء - وكثرة التضرع إلى الله ؛ فالله يستحيي من العبد أن يمد له يديه يدعوه فيردهما صفرا إذا كان العبد طائعا .

قال الله تبارك وتعالى { وَلَنَبْلُوَنَّكُمْ بِشَيْءٍ مِنَ الْخَوْفِ وَالْجُوعِ وَنَقْصٍ مِنَ الْأَمْوَالِ وَالْأَنْفُسِ وَالثَّمَرَاتِ وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ (155) الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُمْ مُصِيبَةٌ قَالُوا إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ (156) أُولَئِكَ عَلَيْهِمْ صَلَوَاتٌ مِنْ رَبِّهِمْ وَرَحْمَةٌ وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُهْتَدُونَ} .

وقال { أَحَسِبَ النَّاسُ أَنْ يُتْرَكُوا أَنْ يَقُولُوا آمَنَّا وَهُمْ لَا يُفْتَنُونَ (2) وَلَقَدْ فَتَنَّا الَّذِينَ مِنْ قَبْلِهِمْ فَلَيَعْلَمَنَّ اللَّهُ الَّذِينَ صَدَقُوا وَلَيَعْلَمَنَّ الْكَاذِبِينَ} 

وعَنْ أَبِي سَعِيدٍ الخُدْرِيِّ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ: إِنَّ نَاسًا مِنَ الأَنْصَارِ سَأَلُوا رَسُولَ اللَّهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ، فَأَعْطَاهُمْ، ثُمَّ سَأَلُوهُ، فَأَعْطَاهُمْ، ثُمَّ سَأَلُوهُ، فَأَعْطَاهُمْ حَتَّى نَفِدَ مَا عِنْدَهُ، فَقَالَ: «مَا يَكُونُ عِنْدِي مِنْ خَيْرٍ فَلَنْ أَدَّخِرَهُ عَنْكُمْ، وَمَنْ يَسْتَعْفِفْ يُعِفَّهُ اللَّهُ، وَمَنْ يَسْتَغْنِ يُغْنِهِ اللَّهُ ، وَمَنْ يَتَصَبَّرْ يُصَبِّرْهُ اللَّهُ، وَمَا أُعْطِيَ أَحَدٌ عَطَاءً خَيْرًا وَأَوْسَعَ مِنَ الصَّبْرِ» متفق عليه .

وقال " لاَ يَتَمَنَّيَنَّ أَحَدُكُمُ المَوْتَ مِنْ ضُرٍّ أَصَابَهُ، فَإِنْ كَانَ لاَ بُدَّ فَاعِلًا، فَلْيَقُلْ: اللَّهُمَّ أَحْيِنِي مَا كَانَتِ الحَيَاةُ خَيْرًا لِي، وَتَوَفَّنِي إِذَا كَانَتِ الوَفَاةُ خَيْرًا لِي " متفق عليه.

وقال : «عَجَبًا لِأَمْرِ الْمُؤْمِنِ، إِنَّ أَمْرَهُ كُلَّهُ خَيْرٌ، وَلَيْسَ ذَاكَ لِأَحَدٍ إِلَّا لِلْمُؤْمِنِ، إِنْ أَصَابَتْهُ سَرَّاءُ شَكَرَ، فَكَانَ خَيْرًا لَهُ، وَإِنْ أَصَابَتْهُ ضَرَّاءُ، صَبَرَ فَكَانَ خَيْرًا لَهُ» أخرجه مسلم.

ثم اعلم أن الرزق بيد الله يوسعه على من يشاء ويضيقه على من يشاء على حسب حكمته وعلمه سبحانه فمن الناس من لا يصلحه إلا الفقر .

وقد تكفل الله بالرزق فقال : { إِنَّ رَبَّكَ يَبْسُطُ الرِّزْقَ لِمَنْ يَشَاءُ وَيَقْدِرُ إِنَّهُ كَانَ بِعِبَادِهِ خَبِيرًا بَصِيرًا (30) وَلَا تَقْتُلُوا أَوْلَادَكُمْ خَشْيَةَ إِمْلَاقٍ نَحْنُ نَرْزُقُهُمْ وَإِيَّاكُمْ إِنَّ قَتْلَهُمْ كَانَ خِطْئًا كَبِيرًا (31) }

وقال { وَلَا تَقْتُلُوا أَوْلَادَكُمْ مِنْ إِمْلَاقٍ نَحْنُ نَرْزُقُكُمْ وَإِيَّاهُمْ

من إملاق : من فقر تخافونه

فما عليك بعد ذلك إلا الأخذ بالأسباب التي شرعها الله والتوكل عليه فنعم المولى ونعم الوكيل ونعم النصير . والله أعلم

المصدر شبكة الدين القيم

Traduction de notre Frère AbdoulMalik Abou Haroun

copié de nour-elislam.net

 

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

Transporter le mort d'un pays à un autre et inhumer le musulman en terre de mécréance ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Transporter le mort d'un pays à un autre et inhumer le musulman en terre de mécréance ?

Question :

 

Est-il autorisé de transporter le mort d'un pays à un autre ?

 

Conseillez-nous à ce sujet, et qu'Allah vous en récompense grandement (jazakoum Allah kheyran) ?

 

Réponse :

 

Les Hanbalites l'ont autorisés et d'autres (écoles), si cela est nécessaire, comme pour le transporter d'un pays de mécréance à un pays musulman pour y être inhumé... parce que si le musulman est inhumé parmi les mécréants, alors il subira leur nuisance après sa mort de la même façon qu’il l’a subit durant sa vie – cette remarque a été rapporté par le savantissime Ibn Rajab et d’autres savants…

 

De la même façon que les vertueux [salihin] entres-eux se sentent bien familier, le vertueux subit également la nuisance du mécréant qui se trouve prés de lui. 

 

D’ailleurs, il a été rapporté par Ibn Al Athir, d’après Zoubayda qui dit que lorsqu’une personne du nom d’Al Mourisy mourut, un homme l’a vu en songe avec un visage livide [très pâle].

Il l’a questionna en disant : « Quel est la raison de cette lividité ? ».

Elle répondit : « Une personne du nom d’Al Mourisy est morte et a été inhumé chez nous et de l’Enfer, un grondement lui est parvenu [jusqu’à lui] ce qui a rendu les visages des gens des tombes livides »

 

Certains savants disent qu’ils subissent les nuisances de l’homme mauvais et mécréant, de même qu’ils se sentent bien familier avec le vertueux.

 

En conclusion, s’il est dans son intérêt de transporter le mort [pour l’inhumer], alors il n’y aucun mal dans cela comme l’ont montré les gens de science, car la priorité veut qu’il soit enterré dans un endroit éloigné des tombes où se trouvent les associateurs et de préférence là ou se trouve des tombes réservés aux musulmans.

 

Et Allah sait mieux Et Allah sait mieux.

 

Source : www.al-islam.com

Ministère des Affaires Islamiques, des Waqfs, de l’Appel et de l’Orientation 

Traduction rapprochée : par AbuKhadidja Al Djazairy

copié de alghourabaa.com

 

Cheikh Abdellah Al-Ghamidi - الشيخ عبد الله الغامدي

Partager cet article

7 choses dont la récompense parvient au serviteur dans sa tombe après sa mort

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

7 choses dont la récompense parvient au serviteur dans sa tombe après sa mort

D'après Anas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: 

 

« Il y a 7 choses dont la récompense parvient au serviteur dans sa tombe après sa mort :

 

-celui qui a enseigné une science,

-a creusé le lit d'un fleuve,

-a creusé un puit,

-a planté un palmier,

-a construit une mosquée,

-a laissé un moushaf (Coran) en héritage

-ou a laissé un enfant pieux qui demande pardon pour lui après sa mort ». 

 

(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°73) 

 

عن أنس رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم

     سبع يجرى للعبد أجرهن وهو في قبره بعد موته

من علم علما-

أو كرى نهرا-

أو حفر بئرا-

أو غرس نخلا-

أو بنى مسجدا-

أو ورث مصحفا-

أو ترك ولدا يستغفر له بعد موته-

Partager cet article

Collecter de l'argent pour le dépenser dans le transport des dépouilles de musulmans afin de les enterrer dans un endroit approprié

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Collecter de l'argent pour le dépenser dans le transport des dépouilles de musulmans afin de les enterrer dans un endroit approprié

Question :

 

Quel est l'avis de l'Islam au sujet d'un groupe de migrants, qui a quitté les pays de l'Islam vers les pays de la mécréance, et qui collectent de l'argent mensuellement ou annuellement dans le but de rapatrier les dépouilles des membres de la congrégation qui décèdent, du pays de la mécréance vers leurs pays d'Islam.

 

Et rien n'est restitué à celui qui ne décède pas là-bas, parmi ces groupes.

 

La raison du rapatriement de ces corps réside dans le fait que les tombes dans ces pays de l'occident sont soumises au paiement d'une assurance considérable et qui n'est pas à la portée d'une personne émigrée seule.

 

Même si vous vous acquittez de cette somme, la tombe sera creusée et le mort déterré quand arrivera le terme de l'assurance souscrite.

 

Alors les ossements se trouvant dans la tombe seront incinérés.

 

Est-il permis d'adhérer à ce type de congrégation ?

 

La Zakât (aumône légale) est-elle exigible sur cet argent ?

 

Réponse :

 

Rien n'empêche de collecter de l'argent pour le dépenser dans le transport des dépouilles de musulmans afin de les enterrer dans un endroit approprié, car leur transport, dans la situation évoquée, est nécessaire et il n'y a pas de Zakât à payer sur cet argent collecté dans cet objectif, car cet argent n'a pas de propriétaire spécifique et parce que cet argent a été collecté dans un but de bienfaisance.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. .

 

La question 2 de la Fatwa numéro (17940)

(Numéro de la partie: 7, Numéro de la page: 397)

copié de alifta.net

 

جمع الأموال لأجل الإنفاق على نقل جثث المتوفين من المسلمين لدفنهم في مكان مناسب
س: ما حكم الإسلام في جماعة من مهاجري بلاد الإسلام
إلى بلاد الكفر تجمع أموالاً شهريًّا أو سنويًّا لأجل إرسال جثة أي من أفراد الجماعة من بلاد الكفر إلى بلادهم الإسلامية، ومن لم يدركه أجله هنا من الجماعة لا يرد إليه شيء، والسبب في إرسال الجثث أن القبور في هذه البلاد الغربية، تؤمن بأموال طائلة ليس بوسع فرد من المهاجرين أداءها، ولو أديتها فالقبر ينبش متى انتهى أجل التأمين، ويحرق ما فيه من العظام، وهل يجوز الانخراط في مثل هذه الجماعة، وهل تجب الزكاة في هذا المال؟

ج 2 : لا مانع من جمع الأموال لأجل الإنفاق على نقل جثث المتوفين من المسلمين لدفنهم في مكان مناسب ؛ لأن نقلها في الحالة المذكورة ضروري ولا زكاة في الأموال المجموعة لهذا الغرض؛ لأن هذه الأموال ليس لها مالك معين، ولأنها في سبيل البر
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 7، الصفحة رقم: 397)

السؤال الثاني من الفتوى رقم - 17940

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Enterré dans le pays où l'on meurt

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Enterré dans le pays où l'on meurt

Question :

 

Un frère de France pose la question en disant :

 

En France, de l'argent est collecté pour enterrer le mort dans son pays d'origine.

 

Est-ce que cela est permis ?

 

Réponse :

 

Comment ?

 

Question :

 

De l'argent est collecté pour enterrer le mort dans son pays d'origine… 

 

Réponse :

 

S'il y a un endroit, dans le pays où il est mort, dans lequel il est possible de l'enterrer, il y est enterré. 

 

Par contre, si cela est difficile à cause d'une réglementation spécifique, où les morts y sont déterrés ou que des mausolées sont bâtis sur le mort, et qu'ils sont touchés par cela ; Alors, le fait de le transporter, si cela est difficile (de l'y enterrer), est prioritaire au fait de le laisser menacer par le danger.

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Statut de l'homme qui lave sa femme ou sa petite fille

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Statut de l'homme qui lave sa femme ou sa petite fille

Question :

 

Est-il permis à un homme de laver sa femme si elle est morte ou de laver une fillette d'un ou de deux ans même si elle est une étrangère pour lui ?

 

Réponse :

 

Il n'y a pas de mal à ce qu'un homme lave sa femme et qu'une femme lave son mari, car cela a été approuvé par la Sunna du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et des Salafs (pieux prédécesseurs), mais il n'est pas permis à un homme de laver une femme autre que son épouse comme sa mère ou sa fille et les autres femmes même si elles font partie de ses Mahârims (une femme interdite pour lui en mariage).

 

Et l'on inclut le même avis religieux à l'épouse, à la servante d'un homme avec laquelle il lui est permis d'avoir des rapports sexuels car elle est pour lui comme sa femme.

 

De même, il n'y a de mal à laver les jeunes filles qui ont moins de sept ans qu'elles soient des Mahârims (le conjoint ou un parent avec qui le mariage est interdit) ou une étrangère, car elle n'a pas encore de `Awra (parties intimes du corps qui doivent être couvertes en public) interdite.

 

Aussi les femmes sont autorisées à laver les jeunes garçons de moins de sept ans.

 

Qu'Allah nous accorde le succès! 

 

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 109.

copié de salat-janaza.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Poser un tableau d'affichage à la mosquée pour annoncer les décès

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Poser un tableau d'affichage à la mosquée pour annoncer les décès

Question :

 

Est-il permis d’annoncer le décès d’une personne morte dans le village sur un tableau à la mosquée réservé pour cela ?

 

Rappelons qu’il y a des gens pour laver le mort et l’envelopper dans le linceul. La prière des funérailles se fait dans la mosquée après la prière du Zhouhr ou du `Asr.

 

Réponse :

 

-Premièrement

 

Annoncer le décès sous une forme semblable à la notice nécrologique est interdit.

 

Mais, il est permis de l’annoncer à ses proches et ses connaissances afin qu’ils assistent à la prière sur lui et à son enterrement.

 

Cela ne fait pas partie de la notice nécrologique interdite. Par ailleurs, le Prophète صلى الله عليه و سلم, lorsque le Négus mourut en Abyssinie, il annonça sa mort aux musulmans et fit sa prière des funérailles.

 

-Deuxièmement

 

Il n’est pas permis d’avoir à la mosquée un tableau d’affichage des annonces de décès et autre, car les mosquées ne sont pas construites pour cela.

 

Qu’Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

س2: هل يجوز الإعلان بوفاة من يموت في القرية على سبورة موضوعة في المسجد، خصيصًا لهذا؟ مع العلم أنه يوجد من يقوم بغسل الميت وتكفينه، أما الصلاة عليه فإنه يصلى عندنا بعد الظهر أو العصر في المسجد على الجنازة

ج2: أولاً: الإعلان عن وفاة الميت بشكل يشبه النعي المنهي عنه لا يجوز، وأما الإخبار عنه في أوساط أقاربه ومعارفه من أجل الحضور للصلاة عليه، وحضور دفنه فذلك جائز، وليس من النعي المنهي عنه؛ لأن النبي صلى الله عليه وسلم لما مات النجاشي بالحبشة أخبر المسلمين بموته وصلى عليه

ثانيًا: لا ينبغي اتخاذ لوحة في المسجد للإعلان فيها عن الوفيات وأشباهها، ذلك لأن المساجد لم تبن لهذا

وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الثاني من الفتوى رقم 4276

 

Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de l'Iftâ , v/9 ,page/142 , n° de Fatwâ/4276
copié de alifta.net


Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Rétribution de la patience face à la perte d'un enfant

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Rétribution de la patience face à la perte d'un enfant

D'après Abu Sa'îd Al-Khudrî, le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم dit en s'adressant aux femmes : 

 

"Toute femme d'entre vous qui perd trois de ses enfants, bénéficiera en vertu de cette perte d'une protection contre le feu de l'Enfer."

"Et s'il s'agit de deux enfants ?"

"Cela est valable également pour deux enfants."

 

D'après Abu Hurayra, le Prophète صلى الله عليه وسلم dit : 

 

"Aucun musulman qui perd trois enfants, n'ayant pas atteint la majorité, ne sera touché par le Feu de l'Enfer serait-ce pour le temps infime d'honorer le Serment." 

[ Hadith rapporté par Bukhari et Muslim ]

 

Les savants ont divergé sur l'interprétation de ce hadith.

 

Certains soutiennent qu'il faut entendre que l'éprouvé ne passera pas par l'Enfer, serait-ce pour un temps infime, représentant le strict nécessaire pour honorer ce serment.

 

Tandis que d'autres affirment qu'il devra quand même passer par l'Enfer pour ce temps infime.

 

Abu Hassan rapporte : 

 

"Deux de mes enfants étant décédés, je dis à Abu Hurayra : "As-tu entendu du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم un hadith à nous rapporter qui puisse nous consoler de la mort de nos proches ?"

"Oui, le voici :

"Leurs enfants [morts] seront "les fretins" (enfants bienheureux) du Paradis.

Quand l'un d'eux rencontrera son père, [ou a-t-il dit : ses père et mère], il le saisira par le bout de son habit ou le mènera par la main, tout comme je te tiens par le bout de ton habit, et ne le quitte point jusqu'à le faire entrer au Paradis" "

[Hadith rappporté par Muslim]

 

Plus le défunt est cher au coeur, plus la rétribution de la patience sera grande.

 

Aussi, le patient doit-il faire preuve d'autant de patience que la rétribution espérée est grande.

 

Si une personne soutient : on peut patienter devant les épreuves de la vie mais par contre, on ne peut se satisfaire de ses désagréments,

on pourra répondre : il n'y a pas de contradiction entre le fait que la nature humaine répugne certaines choses et que le coeur se satisfasse du destin.

 

En fait, on se doit d'être satisfait du destin même si le coeur éprouve de la répulsion pour ce qui a été décrété.

 

La patience et la résignation font défaut à beaucoup de gens lors de la mort d'un être cher.

 

Certains déchirent leurs habits, d'autres se griffent le visage, d'autres encore profèrent des propos de protestation contre le décrèt divin. 

 

J'ai même vu un vieil homme approchant les 80 ans, assidu aux prières collectives, qui à la mort de l'enfant de sa fille, dit : "Personne ne doit plus invoquer Allah, car il n'exauce pas les invocations. Allah nous contrarie opiniâtrement. Il nous prend nos enfants."

 

Je sus alors que ses prières et ses bonnes oeuvres n'étaient qu'une pratique accomplie par habitude.

 

Et qu'il n'agissait pas par connaissance et foi en Allah.

 

Ce sont ceux qui adorent Allah tout en doutant.

 

Méditations sur la mort, Ibn Al Jawzy, p.23à25, la maktaba 


Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Partager cet article

Le nombre de nœuds à faire sur le linceul

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le nombre de nœuds à faire sur le linceul

Question :

 

Quel est le nombre de nœuds qu'on fait sur le linceul ?

 

Réponse :

 

Il n'y a pas de nombre limité pour cela.

 

Mais trois suffisent :

 

-un au niveau de la tête,

-un au niveau du flanc

-et un troisième au niveau des pieds.

 

Cependant, si on peut se contenter de deux, il n'y a pas de mal à cela, l'essentiel étant d'attacher le linceul de façon à l'empêcher de se défaire. 

 

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 128

copié de salat-janaza.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

La manière d'envelopper le mort dans son linceul

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La manière d'envelopper le mort dans son linceul

Question :

 

Comment ensevelit-on le mort dans son linceul qu'il soit un homme ou une femme?

 

Réponse :

 

La Sunna consiste à envelopper l'homme dans trois vêtements blancs, comme le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) était enveloppé.

 

-Si un homme est enveloppé dans un seul vêtement large qui le couvre entièrement, cela est suffisant.

 

S'il est ensevelit dans un "qamîs" (vêtement qui couvre des épaules jusqu'aux jambes), un pagne (izâr) et une enveloppe (lifâfa), cela aussi est permis.

 

-Quant à la femme, le mieux est de la couvrir avec cinq vêtements: un pagne, un tissu (khimâr), un "qamîs" et deux enveloppes.

 

C'est le meilleur selon les savants, et comme l'ont indiqué plusieurs hadiths.

 

Si elle est enveloppée de moins que cela, c'est également permis.

 

retyj

Question :

 

Comment ensevelit-on l'homme et comment ensevelit-on la femme (dans un linceul)?

 

Réponse :

 

-Il vaut mieux enveloppé un homme dans trois vêtements blancs sans "qamîs", ni turban (`amâma), cela est meilleur.

 

-Et la femme doit être ensevelit dans cinq pièces, un pagne, un "qamîs", un tissu, et deux enveloppes.

 

Si le défunt qu'il soit homme ou femme est enveloppé dans un vêtement qui couvre tout son corps, cela est autorisé, il y a une souplesse dans cette affaire. 

 

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 126-127

copié de salat-janaza.com
 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Transfert du cadavre d'un musulman vers son pays d'origine

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Transfert du cadavre d'un musulman vers son pays d'origine

Question :

 

Certains musulmans en Grande-Bretagne transfèrent les corps de leurs morts vers leurs pays d'origine.

 

Cette pratique est-elle permise ?

 

Réponse :

 

Oui, il leur est permis de transférer leurs morts (musulmans) vers les cimetières des pays islamiques.

 

Ils peuvent aussi acquérir des terrains pour y enterrer exclusivement des musulmans.

 

Les musulmans doivent quitter ces pays de mécréance pour vivre dans les pays musulmans, autant qu’ils le puissent ; sauf ceux qui ont une connaissance de la législation musulmane, qui sont en sécurité par rapport à la pratique religieuse et par rapport à leur intégrité physique, s'ils restent pour propager la religion de l'Islam, dans l’espoir de guider les gens.

 

La présence de ces gens est nécessaire afin d'établir la preuve contre les autochtones et pour faire valoir la vérité.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 14 de la Fatwa numéro ( 2922 )

(Numéro de la partie: 8, Numéro de la page: 452) 

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Qui est prioritaire pour laver le mort ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Qui est prioritaire pour laver le mort ?

Question :

 

Est-ce meilleur que la famille du défunt se charge de son lavage ?

 

Réponse :

 

Il n'est pas nécessaire mais il doit être fait par une personne digne de confiance, bonne, et expérimentée.

 

Question :

 

Si avant de mourir, le défunt a désigné celui qui doit le laver, est-il obligatoire d'appliquer sa volonté ?

 

Réponse :

 

Oui, sa volonté doit être appliquée. 

 

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 107.

copié de salat-janaza.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Inciter les femmes à prendre part au lavage des morts

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Inciter les femmes à prendre part au lavage des morts

Question :

 

Il y a un grand nombre de lieux consacrés au lavage des morts à Riyad pour les hommes et les femmes.

 

Comme il y a peu de femmes qui effectuent ce travail, surtout parmi celles qui sont bien formées et espèrent la récompense divine, et cette question est très importante, nous aimerions que votre Eminence clarifie cela et incite les femmes musulmanes à y participer en envoyant leurs noms et numéros de téléphone à Votre Eminence ou à l'Imam de la mosquée où il y a un endroit pour laver les morts ou autre.

 

Réponse :

 

Nous acceptons la suggestion du frère.

 

Il ne fait aucun doute qu'il est important pour les femmes d'entreprendre ce travail comme les hommes, parce qu'une femme décédée se fait laver par une femme, tout comme un homme décédé se fait lavé par un homme.

 

Toutefois, il n'y a pas de mal à ce qu'un homme lave sa femme ou à une femme de laver son mari.

 

Il a été authentiquement rapporté que Abou Bakr As-Siddîq (qu'Allah soit satisfait de lui) a été lavé par sa femme `Asmâ` bint `Omays (qu'Allah soit satisfait d'elle), et `Alî ibn Abou Tâlib (Qu'Allah soit satisfait de lui) a lavé son épouse Fâtima (qu'Allah soit satisfait d'elle).

 

Un maître peut aussi laver sa servante dont les rapports sexuels lui étaient licites et elle aussi peut le laver, tout comme les époux.

 

A part cela, les femmes doivent laver les femmes mortes, et les hommes doivent laver les hommes morts.

 

Je souhaite que toute femme qui se voit capable et recherchant une meilleure récompense d'Allah d'entreprendre ce travail en le communiquant aux responsables de la municipalité ou autre, afin de la connaitre et qu'ils l'appellent en cas de besoin.

 

Donc qu'elle donne son numéro de téléphone, qu'elle prenne soin de cette affaire et se réfère aux paroles des savants sur le lavage du mort, qu'elle ait de la clairvoyance, afin qu'elle sache comment laver la femme morte.

 

Si elle étudie cela auprès des gens de science, alors, qu'elle applique cela et espère la récompense d'Allah.

 

Cependant, il n'y a pas de mal à ce qu'elle reçoit un salaire pour cela.  

 

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 117

copié de salat-janaza.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>