compteur de visite

Catégories

14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 17:24
Femme imam... ?! (vidéo)

Question :

 

Il a été rapporté dans les journaux qu’une femme allait faire le sermon du vendredi, au nom de la liberté des femmes.

 

Et certains ignorants, surtout en dehors de ce pays, ont approuvé cela.

 

Y a-t-il un seul savant qui a permis que la femme dirige la prière des hommes et des femmes ?

 

Réponse :

 

Tout ceci est un mensonge et une volonté d’égarer les gens, je ne connais personne qui ait autorisé qu’une femme dirige la prière des hommes, mais que la femme dirige d’autres femmes, cela est permis.

 

Il est rapporté dans la sunna que Umm Waraqa a dirigé cette prière chez elle, sous l’ordre du prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Mais il n’est pas rapporté que la femme dirige les hommes, mais au contraire elle doit se tenir derrière, même si elle est seule, même si l’imam est seul, elle doit rester derrière.

 

Donc si elle ne peut se mettre dans le rang, comment pourrait-elle être devant les rangs ?

 

Tout ceci n’est que mensonge.

 

✅ Traduit et publié par les Salafis de l’Est

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 22:36
«Prends garde mon fils à ne jamais précéder l'imam (dans la prière) !»

Le récit de celui dont la tête a été transformée en celle d'un âne par Allah, comme rapporté dans l'ouvrage "Al-Qawl al-Mubîn Fî- Akhta Al-Musallîn" p.252 :

    

"lbn Hajar rapporte d'un traditinniste que celui-ci s'était rendu à Damas afin de prendre des cours de hadiths auprès d'un Shaykh réputé.

 

Ce Shaykh lui transmit un certain nombre de hadith mais de derrière un voile de telle sorte qu'on ne voyait pas son visage.

 

Mais vu que son séjour se prolongeait et que le Shaykh eut observé le soin qu'il portait aux hadiths, il leva ce voile et on put enfin voir son visage : il avant une tête d'âne !

 

Le Shaykh lui dit : " Prends garde mon fils à ne jamais précéder l'imam (dans la prière)."

 

Lorsque j'ai lu le hadith (1) j’étais loin d’imaginer que celà puisse arriver, alors j’ai précédé l’imam et ma tête est devenue celle que tu vois”.

 

(1) Ndt : réfeérence au hadith rapporté par Abu Hurayrah dans Sahih AlBukharî n°691 :

 

Le Prophète (sallallahou 'alaihi wa salam) a dit :

 

" L'un de vous ne craint-il pas, en relevant sa tête avant l’imam, qu’Allah lui transforme la tête en une tête d’âne – ou qu’Allah lui transforme la face en une faced d’âne"

 

Al-qawl al mufid, leçons de tawhid

Leçon 34 : le danger de se moquer du coran, de la sunna, ou de ceux qui y prêchent, ainsi que de s’y oppose.

 

Cheikh Mouhamed Ibn Abdelwahab Al-Wassabee - الشيخ محمد بن عبد الوهاب الوصابي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 15:54
Une femme peut-elle enseigner à la mosquée ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu'Allah soit bienfaisant envers vous !

 

Une personne demande: Est-il permis à la femme de donner un cours organisé dans la mosquée afin d'enseigner aux femmes?

 

Réponse:

 

Ceci n'était pas connu de la méthodologie des Pieux Prédécesseurs!

 

Ce qui est connu est que ce sont les hommes qui enseignent dans la mosquée et que les femmes y participent dans un endroit qui leur est réservé.

 

Elles y écoutent le rappel [Dhikr] et les leçons [données].

 

C'est cela qui est connu dans l'histoire de l'Islâm!

 

Il n'a jamais été rapporté que les femmes enseignaient dans les mosquées hormis le fait qu'elles peuvent assister aux cours donnés par les savants afin qu'elles profitent [de ces cours] en  étant voilées et qu'il n'y ait pas de mixité, de tentation.

 

Na'am...

 
traduit par sounnah-publication.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 10:11
Dormir à la mosquée

Question :

 

Est-il autorisé de dormir à la mosquée ?

Car j’ai vu des personnes dont certaines étaient sans logement y dormir pendant le mois de Ramadhan .

Ceci est-il permis ou non ?

Qu’Allah vous récompense.

 

Réponse :

 

Dormir dans les mosquées n’est pas interdit sauf pour celui qui est en état de grande impureté.

 

Il ne doit pas rester dans la mosquée alors qu’il connaît son état jusqu'à ce qu’il se purifie.

 

Il en est de même pour les femmes lors des menstrues et des lochies.

 

Et c’est d'Allah que vient le succès, que la prière d’Allah soit sur notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons ainsi que le salut.

 

Tome 6, page 278, question numéro : 10 768

copié de fatawaislam.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 22:00
Le fait de faire entrer les enfants à la mosquée

Question :

 

Est-il permis de faire entrer les enfants ainsi que les majnouns (possédés) dans la mosquée ?

 

Réponse :

 

Il est demandé au responsable du majnoun de l’empêcher d’entrer dans la mosquée pour protéger celle-ci et les gens en prière.

 

Il lui est aussi demandé de faire son possible pour le guérir.

 

Pour ce qui est des enfants, on ne doit pas leur interdire l’entrée à la mosquée accompagnés de leur responsable ou seuls s’ils sont en état de distinguer les choses et ceci vers l’âge de sept ans ou plus, afin qu’ils accomplissent la prière avec les musulmans.

 

Et c’est d'Allah que vient le succès, que la prière d’Allah et son salut soient sur notre prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

 

Tome 6, page 271, question numéro : 9118

copié de fatawaislam.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 15:44
Mekka et Madinah en direct

Une manipulation très simple pour voir en direct la Mecque et Médine sur votre PC :

 

- Vous allez sur le Bureau

Cliquez droit =>  Nouveau  =>  Raccourci

Vous faites copier/coller de ce lien sur la fenêtre qui va apparaitre :

 

Pour la chaine de la Mecque 

mms://38.96.148.74/Quran2

 

Pour la chaine de Médine  

mms://38.96.148.74/sunna2

 

Cliquez suivant , puis vous écrivez "Mecque" ou "Médine" , puis Terminer

Un raccourci apparait sur votre bureau , vous y cliquez et voila la transmission en direct

 

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 00:51
Les salutations de la mosquée (dossier)

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 23:00
Jugement de la prière à la maison si la mosquée est loin
Question :

 

J’habite dans une maison loin de la mosquée et je suis contraint d’utiliser ma voiture pour aller à la mosquée.
Et si je marche à 
pied, il m’arrive de rater la prière, tout en sachant que j’entends l’appel à la prière au travers des haut-parleurs.
Y a-t-il une gêne pour moi si je prie à la maison ou si je prie avec 3 ou 4 voisins dans la maison de l’un d’entre nous ? 
 
Soyez nous bénéfique, qu’Allah vous donne le bien. 

 

Réponse :


Ce qui t’est obligatoire c’est que tu pries avec tes frères musulmans à la mosquée si tu entends l’appel de ta maison de par un son ordinaire sans haut-parleurs, dans un milieu silencieux sans rien qui empêche d’entendre.


Si tu es loin et que tu n’entends l’appel qu’au travers de haut-parleurs, il t’est autorisé de prier chez toi ou avec quelques voisins. 
 
Tout ceci par rapport à ce qui est confirmé du prophète qu’Allah prie sur lui et le salue lorsqu’il a dit à l’aveugle quand celui-ci lui a demandé l’autorisation de prier chez lui : « Entends-tu l’appel pour la prière ? », il qu’Allah prie sur lui et le salue dit : « oui », il dit : « Alors répond »
rapporté par mouslim dans son authentique. 
 
Et aussi par rapport à sa parole qu’Allah prie sur lui et le salue :

« Celui qui entend l’appel et n’y répond pas, il n’y a pas de prière pour lui sauf celui qui a une excuse »
rapporté par ibn majah, et daraqutni, et ibn hibban, et elhakim avec une chaine de transmission authentique. 
 
Et lorsque tu as répondu au muezzin, même si tu es loin, et que tu t’exposes à la gêne à pied ou en voiture, c’est meilleur pour toi, et Allah inscrit chacun de tes pas en allant et en revenant de la mosquée avec la sincérité et l’intention ; de ce qui a été confirmé du messager qu’Allah prie sur lui et le salue lorsqu’il dit à un homme qui était loin de la mosquée du prophète et qui ne manquait aucune prière avec le prophète qu’Allah prie sur lui et le salue, il lui a été dit :

«Et si tu achetais un âne que tu enfourcherais quand il fait très chaud et quand il fait nuit sombre ? », il dit qu’Allah soit satisfait de lui : « Je ne serais pas heureux d’avoir ma maison à coté de la mosquée. Je voudrais en effet qu’on compte pour moi tous mes pas à mon aller à la mosquée et à mon retour chez moi ». Le messager qu’Allah prie sur lui et le salue lui dit : « Allah a fait la somme de tous tes pas pour toi »
rapporté par l’imam mouslim dans son authentique. 
 


حكم الصلاة في المنزل إذا كان المسجد بعيدا

حكم الصلاة في المنزل إذا كان المسجد بعيدا
أسكن في بيت بعيد عن المسجد وأضطر لاستخدام السيارة للذهاب إلى الصلاة، وإذا مشيت على قدمي أحيانا تفوتني الصلاة، مع العلم أنني أسمع الأذان عبر مكبرات الصوت، فهل علي حرج إذا صليت في البيت أو صليت مع ثلاثة أو أربعة من الجيران في منزل أحدنا؟ أفيدوني جزاكم الله خيراً
الواجب عليك أن تصلي مع إخوانك المسلمين في المسجد إذا كنت تسمع النداء في محلك بالصوت المعتاد بدون مكبر عند هدوء الأصوات وعدم وجود ما يمنع السمع. فإن كنت بعيدا لا تسمع صوت النداء بغير مكبر جاز لك أن تصلي في بيتك أو مع بعض جيرانك؛ لما ثبت عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال للأعمى لما استأذنه أن يصلي في بيته: ((هل تسمع النداء بالصلاة))؟ قال: نعم، قال: ((فأجب)) رواه الإمام مسلم في صحيحه. ولقوله صلى الله عليه وسلم: ((من سمع النداء فلم يأته فلا صلاة له إلا من عذر)) خرجه ابن ماجه والدارقطني وابن حبان والحاكم بإسناد صحيح، ومتى أجبت المؤذن ولو كنت بعيدا وتجشمت المشقة على قدميك أو في السيارة فهو خير لك وأفضل والله يكتب لك آثارك ذاهبا إلى المسجد وراجعا منه مع الإخلاص والنية، لما ثبت عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال لرجل كان بعيدا عن المسجد النبوي وكانت لا تفوته صلاة مع النبي صلى الله عليه وسلم فقيل له: لو اشتريت حماراً تركبه في الرمضاء وفي الليلة الظلماء؟ فقال رضي الله عنه: ما أحب أن يكون بيتي بقرب المسجد إني أحب أن يكتب لي ممشاي إلى المسجد ورجوعي إلى أهلي فقال له النبي صلى الله عليه وسلم ((إن الله قد جمع لك ذلك كله))[1] خرجه الإمام مسلم في صحيحه

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 17:40
Cinq sounnan à pratiquer à l'écoute de l'appel à la prière
Louanges à Allah, Seigneur des Mondes,
Mes frères et les soeurs,
Cet adhan qui invite aux cinq prières, qui pénètre tes oreilles et entre dans ton coeur,
Que dis-tu lorsque tu l'entends ?
Sais-tu ce que disait le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem, au moment de l'adhan ?
Veux-tu savoir ce qu'il nous est commandé de dire en entendant le mouadhin ?Ce sont quelques mots qui ont une grande récompense.
Notre mère Aïcha, radhiallahou 'anha, a dit : 
 
"Il fait partie des privations que l'homme entende le mouadhin et qu'ensuite il ne le suive pas."

Ibnou el Qayim, rahimahoullah, a dit : 

Cinq sounnan à pratiquer à l'écoute de l'appel à la prière.

 La première : Répondre au mouadhin
 
La preuve en est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :

"Lorsque le mouadhin dit "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand" et que l'un d'entre vous repète aprés lui "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand".
Puis, le mouadhin dit "J'atteste qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehord d'Allah", il (l'un d'entre vous) repète "J'atteste qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration endehord d'Allah".
Puis le mouadhin dit "J'atteste que Mouhammad est le messager d'Allah", il repète "J'atteste que Mouhammad est le messager d'Allah".
Puis le mouadhin dit "Venez à la prière" et il prononce après lui " Il n'y a deforce ni de puissance que par Allah".
Puis le mouadhin dit "Venez au succés" et il prononce après lui "Il n'y a deforce ni de puissance que par Allah".
Puis le mouadhin dit "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand" et ilrepète "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand".
Puis le mouadhin dit "Il n'y a point de divinité digned'adoration en dehors d'Allah" et il repète de tout coeur " Il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehorsd'Allah".
Il entrera au Paradis."

Rapporté par Mouslim

 

La deuxième : La prière sur le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem
 
La preuve est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :

"Lorsque vous entendez le mouadhin, repetez ce qu'il dit, puis priez sur moi, car celui qui prie sur moi Allah priera sur lui dis fois."
Rapporté par Mouslim

 

 La troisième : La demande à Allah le Trés Haut d'el Wassila pour le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem
 
La preuve est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :

"Lorsque vous entendez le mouadhin, repetez ce qu'il dit, puis priez sur moi, car celui qui prie sur moi Allah prierasur lui dis fois, puis demandez à Allah pour moi el Wassila (la place imminente) car c'est un degrés au Paradis qui ne revient qu'à un seul serviteur parmi les serviteurs d'Allah et j'e souhaite être celui là. Et celui qui demandera 1 / 3 Cinq sounnan à pratiquer à l'écoute de l'appel à la prièrepour moi el Wassila il benefiera de mon intercession."
Rapporté par Mouslim

Et la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :

"Lorsqu'il entend l'appel à la prière qu'il dise : "Oh Allah Seigneur de cet appel parfait et de cette prière qu'on accomplie accorde à Mouhammad el Wassila et le merite et accorde lui la place louée que tu as promise." Celui qui dit cela benefiera de mon intercession le Jour du Jugement."
Rapporté par Al Boukhari

 

La quatrième : La parole : "J'agrée Allah comme Seigneur, l'Islam comme religion et Mouhammad, sallallahou'alayhi wa sallem, comme Messager

 

La preuve en est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :

" Celui qui, lorsqu'il entend le mouadhin dit : "J'atteste qu'il n'y a de divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah,le Seul sans associé, et j'atteste que Mouhammad est Son serviteur et messager, j'agrée Allah comme Seigneur, l'Islam comme religion et Mouhammad, sallallahou 'alayhi wa sallem, comme messager."
Allah lui pardonne ses péchés.

Rapporté par Mouslim

 

La cinquième : Implorer Allah pour soi même librement

 

La preuve est dans le recueil d'abi Dawoud, d'aprés 'Abdilleh bni 'Amrou qui a dit au Messager d'Allah, sallallahou'alayhi wa sallem :

"Certes ceux qui appellent à la prière sont mieux que nous."

Et le Messager d'Allah, sallallahou 'alayhi wa sallem, a dit :

" Dit ce qu'ils disent, et quand tu as terminé, demande, il te sera accordé."

Et dans le recueil d'At Tirmidhi, d'aprés Anas, le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem, a dit :

"L'invocation entre l'adhan et l'iquamah n'est pas rejetée."

Allons vers ces sounnan !

Pratiquons les, invitons les gens à les pratiquer et propageons les. Et soyons parmi ceuxqui suivent le Prophète en toute verité !

Notes :
Al iqhamah est le deuxième appel à la prière, plus bref que le premier et qui survient quelques minutes après celui ci.

 

Source : Al Wabil as Sayyib d'Ibn al Qayyim, page 141
copié de assounnah.com
                                                  
Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 15:41
Quelques clarifications au sujet des minarets

Cheikh al-Albany dit :

 

Il n'y a rien d'authentique qui affirme que le minaret sur la mosquée était connu du temps du Prophète صلى الله عليه وسلم

 

Cependant ce qui est certain, c'est qu'à cette époque l'adhan se faisait sur un endroit élevé sur la mosquée sur lequel on montait comme nous l'avons vu précédemment.

 

On peut comprendre par là que l'ascension se faisait sur la mosquée tout simplement, comme on peut comprendre qu'elle se faisait sur une chose élevée au dessus de la mosquée comme dans le hadith de Oum Zayd.

 

Que ce soit l'une ou l'autre compréhension, ce dont nous sommes sûrs, c'est que le minaret que l'on connaît aujourd'hui n'est pas du tout de la Sounna ; Si ce n'est que le sens de son utilisation qui est de faire parvenir l'adhan est une chose légiférée sans aucun doute.

 

Donc si la transmission ne peut se faire que de cette manière, cela devient légiféré, ceci en sa basant sur la règle connue des bases de la jurisprudence :

 

"si une obligation ne peut être réalisée qu'avec un certain moyen alors ce moyen devient obligé". 

 

Si ce n'est que mon avis est que l'existence des micros aujourd'hui nous permettent de nous passer des minarets comme moyen de transmission.

 

De plus, cela amène à beaucoup de dépenses pour rien.

 

Donc leurs constructions, en sachant que c'est une innovation et que l'on peut s'en passer, n'est pas légiférée pour ce qu'elles provoquent comme gaspillage d'argent. 

 

Ajoutons que parmi les preuves évidentes qu'ils n'ont aucune utilité, c'est que les mouadhinin lorsqu'ils font l'adhan n'y montent pas du tout car ils se suffisent des micros. 

والذي تلخص عندي في هذا الموضوع ؛ أنه لم يثبت أن المنارة في المسجد كانت معروفة في عهده صلى الله عليه و سلم ، ولكن من المقطوع به أن الأذان كان حينذاك في مكان مرتفع على المسجد يرقى إليه كما تقدم ، ومن المحتمل أن الرقي المذكور إنما هو إلى ظهر المسجد فقط ، ومن المحتمل أنه إلى شيء كان فوق ظهره كما في حديث أم زيد ، وسواء كان الواقع هذا أو ذاك ، فالذي نجزم به أن المنارة المعروفة اليوم ليست من السنة في شيء ، غير أن المعنى المقصود منها – وهو التبليغ – أمر مشروع بلا ريب ، فإذا كان التبليغ لا يحصل إلا بـها ، فهي حينئذ مشروعة ؛ لما تقرر في علم الأصول
أن ما لا يقوم الواجب إلا به 
فهو واجب و لكن ترفع بقدر الحاجة . غير أن من رأيي أن وجود الآلات المكبرة للصوت اليوم يغني عن اتخاذ المئذنة كأداة للتبليغ ،ولا سيما أنـها تكلف أموالاً طائلة ، فبناؤها والحالة هذه – مع كونه بدعة ، ووجود ما يغني عنه– غير مشروع ؛ لما فيه من إسراف و تضييع للمال ، ومما يدل دلالة قاطعة على أنـها صارت اليوم عديمة الفائدة ؛ أن المؤذنين لا يصعدون إليها البتة ، مستغنين عنها بمكبرات الصوت
منقول من: الأجوبة النافعة عن أسئلة لجنة مسجد الجامعة تأليف العلامة المحدث محمد ناصر الدين الألباني رحمه الله

Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti explique :

 

La mosquée du prophète صلى الله عليه وسلم n'a jamais eu de minaret.

 

Ce n'est pas un élément obligatoire dans une mosquée. 

 

Certains savants considère même que c'est une chose qui vient de l'imitation des chrétiens et que c'est un gaspillage inutile d'argent.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم à même avertit qu'un des signes du jugement dernier est que les gens allaient compétitionner dans l'embellissement des mosquées. 

 

Cheikh Al-Albaani à parler de ce sujet dans son livre Al-Ajwibatou An-Naafi'ah, il a dit que Bilaal رضي الله عنه faisait le Adhaan sur le toit !

 

Or, le but du Adhaan est de rappeler aux gens l'entré du temps de la Salat et le Minaret à pour but de faire en sorte que la voix soit capable d'être entendu plus loin !

 

Alors à quoi servent les minarets si on ne les utilisent pas pour le Adhaan !

 

C'est du gaspillage d'argent !

 

Si au moins les musulmans faisaient le Adhaan à voix haute dehors au lieu de le faire à l'intérieur de la mosquée, ce qui est une Bid'ah comme l'explique le Cheikh Al-Albaani et d'autres savants !

 

Bref il y a beaucoup de chose à dire sur ce sujet ! 

 

On a juste à observer la simplicité de l'architecture de la Ka'bah à Makkah, qui à été construite par Abraham عليه السلام pour comprendre que ce qui compte, ce n'est pas les décorations et les belles parures et calligraphies qui font vivre une mosquée, mais c'est plutôt les hommes qui prient dedans ! 

 

Si les coeurs des hommes et des femmes qui prient dans ces mosquées ne sont pas remplis d'amour du Tawhid et de la Sounnah et de haine pour le Shirk et la Bid'ah et s'ils ne sont pas illuminés par la science de la révélation et qu'on n'y invite pas à la vérité, ces mosquées restent des mosquées mortes, comme c'est le cas pour la plupart des mosquées de la ville de Montréal, malheureusement ! 

 

Il faut donc retourner à l'exemple du prophète صلى الله عليه وسلم et des Salafs Saalihs pour comprendre le vrai rôle de la mosquée et comme disait le Sheikh Mouqbil رحمه الله aux gens de la Sounnah :

 

"Distinguez-vous des gens de Bid'ah et de Hizbiyyah, faite vous des mosquées séparées, même si ce sont des mosquées en bois !"

 

Ou quelque chose de ce genre !

 

Et il a raison رحمه الله.

 

Car les gens de Bid'ah font mourir la Sounnah !

 

Et une mosquée dans laquelle il n'y a pas l'enseignement de la 'Aqidah des Salafs et l'invitation au Tawhid et à la science et dans laquelle il n'y à pas de combat contre le Shirk et la Bid'ah est une mosquée morte !

 

Même si elle a la plus belle architecture et les plus belles décorations.

 

Les mosquées deviennent des musées pour les touristes, pas des mosquées vivantes !

 

Allahou Mousta'aan !

 

Pendant que d'autres bâtissent des mausolées et des oratoires sur les tombes de ceux qu'ils considèrent "saints" dans les pays musulmans !

 

Et qu'ils font des pèlerinages à ces tombeaux et appellent à l'adoration des morts !

 

Les mosquées pendant ce temps sont négligées ! 

 

Voici les paroles de Cheikh Al-Albani au sujet des minarets ;Ce qu'il dit رحمه الله en résumé c'est que :

 

"les minarets n'étaient pas présent à l'époque du prophète صلى الله عليه وسلم et que c'est un gaspillage d'argent.

Surtout que plus personne ne monte en haut pour faire le Adhaan, c'est donc devenu inutile."

 

Et encore plus depuis l'invention des haut-parleurs. 

 

Qu'Allâh nous facilite et nous aide à réformer l'état de nos coeurs et l'état de nos mosquées ! 

 

Salam ! 

 

Wallâhou A'lam 

Question numéro 3 du Comité permanent de l'Ifta :

 

Il y a une divergence d'avis entre certaines personnes à propos de l'édification des minarets.

 

Un groupe considère que leur construction va à l'encontre de la Sunnah et que c'est un gaspillage d'argent. 

 

L'autre groupe répond que les minarets permettent de distinguer la mosquée parmi les hautes et nombreuses constructions qui l'empêchent d'être visible de loin.
 

Et que leur existence dans les mosquées, montre à beaucoup de gens que les musulmans sont dans une bonne situation, malgré les nombreux défis auxquels ils sont confrontés. 

 

Réponse : 

 

Il n'y a pas d'empêchement pour la construction des minarets dans les mosquées. 

 

Il est même souhaitable de les édifier. 

 

Puisque le minaret permet de propager l'appel à la prière du Muézine aux fidèles. 

 

Pour preuve, du temps du Messager Bilal faisait l'appel à la prière depuis les terrasses de quelques maisons voisines à la mosquée.

 

Et le consensus des savants musulmans est de cet avis. 

 

Et c'est Allâh qui accorde la réussite. 

 

Que la paix et la bénédiction d'Allâh, soient sur notre Prophète Mohamed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. 

 

Fatwa numéro : 2909

Publié par 3ilmchar3i.net
 
Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني
Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti
Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان