252 articles avec priere - الصلاة

Les pieux prédécesseurs et leur prière

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les pieux prédécesseurs et leur prière

Leurs nombreuses prières...

 

-Ahmad Ibn 'Atuya a dit:

 

" Muhamad Ibn Sama'a faisait 200 Rakaat par Jour "

 (Syar a'lam An-nubala 10/646) 

 

-'Ata rapporte que Mourâtou Al-Hamdani priait 600 Rakaat par jour.

(Syar a'lam An-nubala 4/75). 

 

-Ahmad Ibn Sinan (ou Sanan?) rapporte:

 

" Yazid Et Hachim étaient tous deux connues pour leurs longues prières la nuit et le jour."

(Syar a'lam An-nubala 9/361). 

 

-Il est rapporté qu'Abdurahmane Ibn Al-Aswad accomplissait les prières obligatoires à la mosquée et il lorsqu'il rentré chez lui, il passait la journée en prière.

(Az-zuhd de l'Imam Ahmad p 431). 

 

-Qays Ibn 'Ali a dit :

J'ai vue Yazid Ibn Zari' en rêve.

Je lui demanda : "Qu'est-ce qu'Allah à fait de toi ?." 

-Il répondit : "Il m'a fait rentré au paradis !." 

-Je rétorqua : " Par quelle cause ?." 

-Il répondit alors : "Grâce à mes nombreuses prières."

(Syar 8/298) 

 

-Muharib rapporte :

 

" J'ai côtoyé Al-Qassim Ibn Abd Ar-rahman, il nous a vaincu par son long silence, sa grandeur d'âme et ses très nombreuses prières."

(Syar a'lam An-nubala 8/297) 

 

-Sa'id Ibn 'amir rapporte que lorsque Soulaymane At-taymi priait, il disait à chaque inclinaison plus de 70 fois "Subhana Rabbiy al-Adhim" et à chaque prosternation plus de 70 fois "Soubhana Rabbiy al-Aâla". 

 

-Muhamad Ibn Abd Allah Al-Ansary rapporte que Soulaymane At-taymi était connue pour ses nombreuses prières, toute sa vie, il pria la Soubh avec ses ablutions de l'Icha.

Il faisait le rappel d'Allah de l'Assr jusqu'au Maghreb. 

 

-Muslim Al-Makki rapporte :

 

"J'ai vue Ibn Zubayr incliné (c'est à dire en roukou' ), j'ai lu Al-Baqarah, Aal-Imran, An-nissa ainsi qu'Al-Maidah et il ne s'était toujours pas relevé."

( Az-zuhd d'Abou Dawoud) 

 

-Ibn Wahb a dit:

 

" J'ai vue At-thawri dans la mosquée sacrée. Après la prière du maghreb, il se leva, se mis prier, puis se prosterna. Il ne releva sa tête de la prosternation, qu'à l'appel de la prière de l'Icha."

(Syar a'lam An-nubala 7/207) 

 

-Abou Bakr Ibn 'Iyach a dit:

" Si tu voyais Habib Ibn Thabit lorsqu'il est prosterné, tu penserais qu'il est mort [Et qu'il ne se relèvera donc plus]."

(Al-Hilya 5/61) 

 

-Ibn Abi dhi'b partait très tôt à la mosquée le vendredi, ceci afin de prier jusqu'à ce que l'Imam arrive.

(Syar a'lam An-nubala 7/141). 

658723

Leur préservation de la prière en groupe...

 

-Muhammad Ibn l-Moubarak a dit :

 

" Sa'id Ibn Abd al-aziz pleurait lorsqu'il manquait la prière en groupe."

(Al-Hilya 6/126) . 

 

-Waki' Ibn Al-Jarah disait :

 

" Eloigne toi de celui qui néglige le premier Takbir de l'Imam ! ".

(Al-Hilya 8/270) 

 

-Waki' Ibn l-Jaraah rapporte qu'Al-A'Mach atteignait les 7O Ans et qu'il n'avait malgré cela, jamais manqué le premier Takbir de l'Imam.

(Syar A'lam An-nubala 6/232) 

 

-Il est rapporté d'Al-Hilya au sujet d'Al-A'Mach, qu'il était assidu à la prière en groupe ainsi qu'au premier rang. 

 

-L'Imam Al-qadi Taqyoudine Sulaymane rapporte qu'il n'a jamais accomplit une prière obligatoire seul, excepté deux fois.

(Ce récit est rapporté dans Tabaqat Al-Hanabila 2/365). 

 

-L'Imam Ibn Sama'a rapporte qu'il n'avait jamais manqué le premier Takbir de l'Imam, sauf une seule fois, c'est le jour ou sa mère est morte, il avait ce jour là manqué une prière obligatoire en groupe à la mosquée.

( Tahdhib At-tahdhib 1/173). 

 

-Pendant 50 ans, Sa'id Ibn al-Moussayb n'a pas manquait le premier Takbir de l'Imam ou prier dans un rang autre que le premier.

(Al-hilya 2/163)

 

-Rabi'a ibn Yazid a dit :

 

"Jamais le Muezzin n'a fait l'appel à la prière du Dhohr, et ce depuis 40 ans, sans que je ne me trouve à ce moment là dans la mosquée, sauf lorsque je suis malade ou en voyage."

(Syar A'lam An-nubala 5/240). 

 

-Bishr Ibn Al-Hassan était surnommé As-Saffi car il était toujours dans le premier Saff (Rang) dans la mosquée de Basra, et ce pendant plus de 50 ans.

(Tahdhib At-tahdhib 1/447) 

 

-Lorsqu'Abu 'Abd Ar-rahmane as-salmi était malade, on le portait jusqu'à la mosquée.

(Al-Mussanaff 1/350) 

 

-Entendant le Muezzin faire l'appel à la prière, 'Amir Ibn Abd Al-aziz demanda qu'on l'amène à la mosquée.

On lui dit alors : " Mais tu es très malade !"

Il rétorqua :" Ne vais-je pas répondre à celui qui appel Allah ?".

On l'amena alors à la mosquée, il entra en prière avec l'Imam s'était le maghrib, il accomplit une Rakaat puis mourut."

(Syar A'lam An-nubala 5/220).

 

-Muhammad Ibn Wassi' a dit:

 

"Il n y a dans ce bas monde rien de de plus délicieux que la prière en groupe et la rencontre avec les frères."

(Al-Hilya 4/291). 

 

-Note : Sans remonter à l'époque des Salafs, on peut citer le cas du Sheikh Salih Az-zughaibi. 

 Le Sheikh Salih Az-zughaibi est né à Qassim en 1869 (environs), il devint en 1924 Imam et Khatib dans la mosquée de Médine.

Il était un signe d'Allah sur terre, connue pour sa grande dévotion et sa grande piété, il était sans cesse en train de réciter le Quran. 

 Il était connue pour son grand attachement à la prière en groupe et à l'Imamat, il ne laissait personne le remplacer.

D'ailleurs, un jour se préparant pour se rendre à la mosquée (pour la prière du Soubh), un scorpion le piqua, mais malgré cette blessure, il se rendit à la mosquée et ce n'est qu'après la prière qu'il informa les présents.

Les gens se précipitèrent alors vers lui pour lire sur lui Quran et le transporter d'urgence à l'hôpital. 

En 25 ans, il ne manqua aucune prière en groupe et il n'a jamais procédé à des prosternations de distraction.

Tous les jours, lorsqu'il rentrait dans la mosquée pour l'Assr, il n'en sortait qu'après l'Icha (sauf pour une affaire importante) et lorsqu'il rentrait dans la mosquée pour le Soubh, il n'en sortait qu'après le lever du soleil.

On rapporte que s'était lui qui était chargé de l'ouverture et de la fermeture de la mosquée. 

 Lorsqu'il faisait la prière de demande de la pluie, il pleuvait après sa prière. 

 Il est mort en 1950 à l'age de 80 ans et fut enterré au Baqi' 

 Le Sheikh Atuya Muhamad Salim le mentionne dans son ouvrage : "Le Tarawih sur plus de 100 années dans la mosquée du prophète" mentionne le cas du Sheikh Salih Az-zughaibi. 

658723

Leurs prières la nuit (Qiyam al-Layl)...

 

-Quelqu'un questionna Hassan al Basri en ces termes :

 

"Je m'endors en bonne santé en ayant le désir de me réveiller pour prier la nuit et je prépare même de l'eau pour mes ablutions.

Mais pourquoi donc est-ce que je n'arrive pas à me réveiller pour prier ?" 

 Hassan lui répondit : " Tes péchés ...t'ont emprisonné (ou attaché) !" 

 

-Hassan al-basri a aussi dit :

" Le serviteur commet des péchés qui le prive par la suite de la prière nocturne".

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab) 

 

-Un étudiant dormi chez l'Imam Ahmad. 

L'Imam Ahmad posa à coté de l'étudiant un peu d’eau.

Ne s’étant pas levé pour prier durant la nuit, l'étudiant n’utilisa donc pas l’eau. 

Au moment du Soubh, constata que l’eau n’avait pas bougé, l'Imam Ahmad demanda à cet étudiant : " Pourquoi n'as tu pas utilisé l'eau ? ".

L'étudiant eu honte et garda le silence. 

L'Imam Ahmad lui a alors dit : " Soubhana Allah ! Soubhana Allah ! Je n'ai jamais entendu parler d'un étudiant dans le Hadith qui ne se lève pas la nuit pour prier "

(Rapporté Par Ibn Muflih dans Adab Ach-char’iya tome 2 p 169 ) 

 

-Abi Ishaq As-sabi'i a dit un jour :

 

" Ma santé est partie et mes os sont devenues faibles, à tel point qu'aujourd'hui lorsque je me lève pour prier la nuit je ne peut lire que Sourate Al-Baqarah et Sourate Al-Imrane".

(At-tahajoud wa qiyam al-layl p 96) 

 

-Ibrahim Ibn Chamasse a dit :

 

" J'ai connue Ahmad Ibn Hanbal alors qu'il n'était qu'un enfant, malgré son jeune âge il se levait la nuit pour prier"

(Syar 11/228) 

 

-Al-Qassim Ibn Ayoub disait :

 

" Sai'd Ibn Jubeyr pleurait tellement la nuit qu'il en est devenue aveugle "

(At-tahajud Wa qiyam Al-layl p 206) 

 

-Abdoullah Ibn Abi Malika disait:

 

" J'ai voyagé avec Ibn Abbas de la Mecque à Médine, il passait la moitié de la nuit en prière "

(Az-zuhd D'Abi dawoud p 336) 

 

-Qatada disait :

 

"L'hypocrite se lève rarement la nuit pour prier "

(Al-Hilya 2 p 338) 

 

-Ibn Abi Az-zanad (ou zinad ??) rapporte que son père disait :

 

" Lorsque je sortais la nuit pour me rentre à la mosquée du prophète, il y avait dans chaque maison devant laquelle je passait une personne entrain de réciter le livre d'Allah"

(At-tahajud wa qiyam al-layl p 174) 

 

-Thabit Al-Binani disait que la chose la plus délicieuse pour lui était la prière la nuit !

(Safat as-safwat 3/262) 

 

-Yahya ibn Muadh dit :

« Le remède du cœur se trouve dans cinq choses : la lecture réfléchie du Coran, l’évacuation du ventre (le jeûne), la prière nocturne, la manifestation d’humilité à l’aube et le fait de fréquenter l’assemblée des pieux.» 

 

-Thabit Al-Binani disait Il ne faut pas qualifier un homme de dévot, et ce même s'il a réuni en lui les plus nobles qualités tant qu'elle n'aura pas acquis deux caractéristiques : Le jeune le jour et la prière la nuit.

(Al-hilya 1/318) 

 

-Fudhayl Ibn iyadh disait :

 

" Si tu n'arrive pas à jeuner le jour et à prier la nuit, saches que c'est parce que tes péchés t'ont enchainé".

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab) 

 

-Des hommes dirent à Ibn Mass'oud ! :

"Nous n'arrivons pas à prier la nuit !

Il répondit : " Se sont vos péchés qui vous éloigne de la prière la nuit"

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab) 

 

-Un Jour homme demanda à Hassan Al-Basri :

 

" Ô Abu sa'id Pourquoi ceux qui prient la nuit sont ceux ayant les plus beaux visages parmi les gens ?

Il répondit : "Car ils restent seuls avec le clément, alors il les revêt de sa lumière et celle-ci apparait sur leur visage".

(Hassan Al-Basri d'Ibn Al-Jawzi aux éditions sabil p 34) 

 

-Sa'id Ibn l-Moussayeb a prié la Soubh pendant plus de 50 ans avec les ablutions de l'Icha et il jeûnait constamment. (Al-Hilya 2/163) 

 

-Thabit Al-Binani a dit :

 

"Il n y a rien de plus délicieux pour mon coeur que la prière la nuit."

(Sifat al-safwa 3/262) 

 

-Soufian at-thawri disait :

 

" Je suis le plus heureux lorsque la nuit tombe".

Ceci parce qu'il aimait énormément la prière nocturne.

(Massanid Ibn l-Ju'd 284) 

 

-Afin de ne pas s'endormir en prière, Safwan Ibn Salimet priait au balcon en hiver, et en été il priait dans la maison.

(Al-Hilya 3/159) 

 

-Fudayl Ibn Iyadh disait :

 

" Il y a parmi les caractéristiques des prophètes, des vertueux ainsi que des cœurs et des âmes pures, trois caractéristiques : الحلم (Sagesse, bonté, longanimité, mansuétude..), الأناة (modération, douceur, calme, patience..) et la prière la nuit.

(Al-Hilya) 

 

-Abou Souleymane Ad Dàràni :

 

" Les obéissants ont au travers de leurs nuits, plus de jouissance que n'en trouvent d'autres au travers de leurs futilités… et n'eusse été la nuit, je n'aurais pas souhaité demeurer dans le bas monde".

(Min Akhabari As-salafs p 63) 

 

-Al Hassan Al Bassri disait:

 

"Je ne trouve rien de plus fort dans l'adoration que la prière dans les profondeurs de la nuit".

(Al-Ihyaa) 

 

-Tawouss sautait de sur son lit, ensuite il se purifiait et faisait face à la Qibla jusqu'au matin, et il disait:

 

"le souvenir de l'enfer a fait s'envoler le sommeil des adorateurs".

(Min Akhabar as-salafs p 64) 

 

-Ad-dahak :

 

" J'ai rencontré des gens qui avaient honte de dormir la nuit sans se lever pour prier "

(At-tahajud wa qiyam al-layl p 49) 

 

-Abou Outhmane An Nahdi disait:

 

"J'ai accueilli (et accordé l'hospitalité à) Abou Houreyra sept jours durant, lui, sa femme et son serviteur se partageaient la nuit en trois.

Celui-ci priait, puis il réveillait celui (ou celle) là."

(Al-Ihyaa) 

 

La plupart de ces récits sont tirés du livre Min Akhbar As-salafs du Sheikh Pakistanais : Zakariya Ibn Ghoulam Qadir Al-Bakistani


Cheikh Zakariya Ibn Ghoulam Qadir Al-Bakistani - الشيخ زكريا بن غلام قادر الباكستاني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

La prière en groupe et le travail (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La prière en groupe et le travail (vidéo)

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

La prière surérogatoire à la maison ou à la mosquée ? (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La prière surérogatoire à la maison ou à la mosquée ? (vidéo)

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Prière de consultation (Salât al-istikhara) pour la femme menstruée (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Prière de consultation (Salât al-istikhara) pour la femme menstruée (vidéo)

Question :

 

Qu'Allâh vous donne le bien.

 

Comment la femme peut-elle faire la prière al istikhara en période de hayd (menstrue) ? 

 

Réponse :

 

L’invocation n’est pas liée à la purification.

 

L’invocation n’est pas liée à la purification et al-istikhara peut être accomplie sans avoir besoin de faire la prière car c’est une invocation.

 

Puis si elle redevient pure, qu’elle accomplisse 2 unités de prière et qu’elle fasse l’invocation d’al-istikhara.

 

Et si elle a ses menstrues ou ses lochies alors qu’elle invoque avec la dou’a d’al-istikhara sans la prière jusqu'à ce qu’elle redevienne pure.

 

Traduit par minhaj sunna

Retranscrit par Oum Zakarya

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Coller ses chevilles, ses genoux et ses épaules aux chevilles, genoux et épaules du frère d'à côté pendant la prière (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Coller ses chevilles, ses genoux et ses épaules aux chevilles, genoux et épaules du frère d'à côté pendant la prière (audio)

Une sounnah délaissée qu'il est obligatoire de faire revivre...

 

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Une des ruses de satan...

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Une des ruses de satan...

On nous a raconté qu’un homme alla trouver Abu Hanifa et se plaignit à lui de ne plus se rappeler où il avait enterré une certaine somme d’argent.

 

Abu Hanifa lui dit :

 

«Cette question ne relève pas de la jurisprudence pour que je puisse te donner une Fatwa (un avis juridique) mais je vais te donner une astuce.

Essaie de prier cette nuit jusqu’à l’aube et tu te rappeleras, par la volonté de Allâh, où tu as mis ton argent».

 

L’homme s’exécuta.

 

Il n’avait pas encore terminé le quart de la nuit en prière qu’il se rappela l’endroit où il avait enterré son argent.

 

Il accouru vers Abu Hanifa pour l’en informer.

 

Abu Hanifa lui dit :

 

«Je savais que Satan n’allait pas te laisser prier.

Il te rappela l’endroit où se trouve l’argent afin que tu interrompes ta veillée pieuse et que tu t’y rende.

Tu aurais dû continuer à prier le reste de la nuit pour témoigner ta reconnaissance à l’égard de Allâh».

 

Talbis Iblis

copié de da3wasalafiya.wordpress.com

 

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

L'heure qui précède la prière de l'aube est-elle considérée comme le troisième tiers de la nuit

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'heure qui précède la prière de l'aube est-elle considérée comme le troisième tiers de la nuit

Question :

 

L'heure qui précède la prière du fajr, fait-elle partie du dernier tiers de la nuit ?

 

Réponse :

 

L'heure qui précède le lever de la deuxième aube (vraie aube) et qui est ici estimée à soixante minutes fait partie du dernier tiers de la nuit et celle-ci est considérée comme la dernière heure du dernier tiers de la nuit puisque la nuit court du coucher du soleil jusqu'au lever de la deuxième aube.

 

Il a été authentiquement rapporté qu'Allah, L'Exalté, descend au ciel le plus proche de la terre à partir du dernier tiers de la nuit.

 

Al-Boukhârî a rapporté dans son Sahîh (Recueil de hadiths authentiques), Vol. 2 - page 47, d'après Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) que le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :  

 

"Allah - qu'Il soit Béni et Exalté - descend chaque nuit au ciel le plus proche (de la terre), vers le dernier tiers de la nuit et dit : ''Qui M'invoque, pour que Je l'exauce ? Qui Me demande, pour que Je lui donne ? Qui implore Mon pardon, pour que Je lui pardonne?''

 

Il incombe donc à tout musulman et à toute musulmane de saisir les moments bénis et les moments où les invocations et les supplications sont exaucées pour se provisionner en bonnes œuvres et invoquer Allah pour ce qu'il souhaite parmi les bienfaits de cette vie et de l'au-delà.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 6, Numéro de la page: 108)

copié de alifta.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Accomplir régulièrement la prière facultative en commun

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Accomplir régulièrement la prière facultative en commun

Question :

 

La régularité dans l'accomplissement de la prière nocturne en groupe avec mon épouse à la maison, est-elle une Sunna ?

 

Réponse :

 

Il n'est pas permis d'accomplir de façon permanente une prière surérogatoire en groupe sauf la prière de Tarâwîh, durant le mois de Ramadan.

 

Au-delà, il n'est permis de l'accomplir, en groupe, que de temps en temps.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 2 de la Fatwa numéro ( 20683 )

(Numéro de la partie: 6, Numéro de la page: 102)

copié de alifta.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Le fait de bouger les lèvres durant la prière (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le fait de bouger les lèvres durant la prière (audio-vidéo)

Il est obligatoire de bouger les lèvres pendant la prière, la même chose en ce qui concerne les adkhar obligatoires, tels que le takbir (الله أكبر), le tasbih (سُبْحانَ الله), le tahmid (الحمد لله) et le tashahoûd.

 

Cela ne peut être appelé parole si ce n’est pas prononcé et la parole ne peut être que si les lèvres et la langue sont en mouvements.

 

Les compagnons رضي الله عنهم connaissaient que le Prophète صلى الله عليه وسلم se levait et accomplissait la prière quand ils voyaient comment sa barbe bougeait صلى الله عليه وسلم.

 

Cependant les savants des salafs divergeaient sur le fait que l’on doit s’entendre ou pas, s’il est suffisant de juste bouger les lèvres.

 

Certains disent que tu dois t’entendre toi même et d’autres disent qu’il est suffisant si tu prononces les lettres, et ceci est le meilleur avis.

 

Publié par minhaj sunna

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

La sincérité et l'intégrité

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La sincérité et l'intégrité

Il s'agit pour l'homme, durant sa prière, de libérer son cœur pour Allah, de faire tous les efforts possibles pour que, à travers elle, il puisse aspirer vers Allah.

 

Il doit réserver son cœur pour l'accomplissement de cette prière, afin qu'elle ait lieu sous sa plus belle forme, de la façon la plus parfaite, aussi bien sur le plan extérieur qu'intérieur.

 

Car la prière présente deux aspects, extérieur et intérieur.

 

-Son aspect extérieur est constitué par les actes qu'on voit et les paroles qu'on entend.

 

-Son aspect intérieur, c'est le recueillement, avoir conscience qu'Allah nous surveille, libérer son cœur de toute pensée pour le Lui réserver.

 

Au cours de sa prière, l'homme doit aspirer de tout son être vers Allah, et que l'attention du cœur, dirigée vers Allah, ne se dirige pas vers autre que Lui.

 

Cet aspect intérieur, c'est l'âme de la prière.

L'aspect extérieur, c'est à dire les actes, lui font office de corps.

 

Dépourvu de son aspect intérieur, la prière n'est plus qu'un corps sans âme.

 

L'homme n'a-t-il pas honte de se présenter devant son Seigneur avec une telle prière !

 

Or, c'est pour cela que cette prière sera enroulée comme un vêtement en loques et jetée à la face de son auteur en lui disant : 

 

 " Qu'Allah te néglige comme tu m'as négligée."

 

Par contre, la prière dont les aspects intérieurs et extérieurs sont parfaits, monte au ciel.

 

Elle dispose d'une lumière et d'arguments aussi éclatants que l'est la lumière du soleil.

 

Elle s'élevé jusqu'à ce qu'elle soit présentée a Allah qui l'agrée et l'accepte.

 

Cette prière dit alors : 

 

" Qu'Allah te préserve comme tu m'as préservée."

 

Lettre à tous les Musulmans, Ibn Qayyim, Edition Dar Al Muslim p.68

copié de alhouda.forumactif.com

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Correction des erreurs dans la prière (vidéo en arabe)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Correction des erreurs dans la prière (vidéo en arabe)

 

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Les catégories de personnes dans la prière

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les catégories de personnes dans la prière

Lors de l’accomplissement de leur prière, les gens se classent en cinq catégories :

 

-La catégorie de celui qui se fait du tort à lui-même et qui est négligent : Il est celui qui a dénigré ses ablutions, les temps de ses prières, les limites de celles-ci et ses piliers. 

 

-Celui qui préserve les temps impartis de ses prières, ses limites, ses piliers manifestes et ses ablutions.

Cependant, il a perdu son combat intérieur à cause des insufflations.

Il s’est laissé détourner par les suggestions et les pensées.

 

-Celui qui a préservé ses limites et ses piliers.

Il a lutté ferme pour repousser les suggestions et les pensées.

Il est occupé à combattre son ennemi afin que ce dernier ne lui vole pas sa prière.

En fait, il prie et mène un combat en même temps.

 

-Celui qui lorsqu’il se lève pour [accomplir] la prière la perfectionne dans ses droits, ses piliers et ses limites.

Son cœur est absorbé par la préservation de ses limites et de ses droits afin de ne rien en perdre.

Plutôt, son principal souci est dirigé vers l’accomplissement de cette prière comme il convient mais aussi son perfectionnement et son achèvement.

Son cœur est immergé dans la prière et dans la servitude à son Seigneur -Gloire et pureté à Lui-.

 

-Celui qui lorsqu’il se lève pour [accomplir] la prière la perfectionne de la même manière que le précédent.

Mais, en plus de cela, il a pris son cœur et l’a déposé devant son Seigneur -Gloire et pureté à Lui- en Le regardant avec lui [son cœur], en L’épiant et en l’ayant rempli de Son amour et de Sa majesté.

C’est comme s’il Le voyait et L’observait. Les suggestions et les pensées se sont dissipées et le voile entre lui et son Seigneur s’est levé.

Ce qu’il y a entre lui et une autre personne en ce qui concerne la prière est bien meilleur et supérieur que ce qu’il y a entre le ciel et la terre.

En fait, cette personne est [entièrement] occupée par son Seigneur-Gloire et pureté à Lui- et émerveillé par lui.

 

La première catégorie sera punie,

la seconde sera jugée,

la troisième verra ses péchés expiés,

la quatrième est récompensée

et enfin la cinquième sera parmi les rapprochés de son Seigneur.

 

Concernant la dernière catégorie, il en sera ainsi parce que la personne aura fait de sa prière la prunelle de ses yeux.

 

Et quiconque en ce bas-monde fait de la prière la prunelle de ses yeux, alors dans l’au-delà il aura le mérite de se réjouir de la proximité de son Seigneur -Gloire et pureté à Lui-.

 

Cette réjouissance [n’est pas uniquement spécifique à l’au-delà mais elle] l’est aussi en ce bas-monde.

 

En effet, quiconque fait d’Allah le plaisir de ses yeux alors chaque œil [qui le regardera] sera enchanté à sa vision.

 

Et inversement, quiconque ne fait pas d’Allah -Gloire et pureté à Lui- le plaisir de ses yeux alors il quittera ce bas-monde plein de regrets.

 

Al Wâbil as-Sayyîb (Fin du chapitre II)

copié de convertistoislam.over-blog.com

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Que doit faire celui qui prie lorsque le diable le trouble dans sa prière ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Que doit faire celui qui prie lorsque le diable le trouble dans sa prière ?

Question :

 

A propos des perturbations du diable pendant la prière...

Doit-on tourner sa tête sur la gauche ou la pencher légèrement afin de cracher sur le diable ?

 

Réponse :

 

On se tourne légèrement sur sa gauche et on crachote trois fois.

 

C'est ainsi que nous est parvenue la Sunna du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) Lorsque `Othmân ibn Abî Al-`Ass Ath-Thaqafî (Qu'Allah soit satisfait de lui) se plaint à lui en lui disant :

 

"Ô Messager d'Allah ! Satan est venu me perturber lors de ma prière".

Le prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lui dit alors :

" Celui-là est un diable appelé Khinzab.

Si tu ressens cela, souffle à ta gauche trois fois et demande la protection d’Allah contre lui trois fois." .

`Othmân dit : "Je fis cela, et Allah dissipa ce que je ressentais."

 

Rapporté par l'imam 'Ahmad ainsi que certains auteurs des Sounans avec une bonne chaîne de transmission.

copié de alifta.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Retarder la prière de 'isha

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Retarder la prière de 'isha

-D'après `A'icha, la femme du Prophète (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit: 

 

"Une nuit, l'Envoyé d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) retarda l'accomplissement de la prière de `ichâ' (du soir) jusqu'au premier tiers de la nuit.

Quand `Umar ibn Al-Khattâb lui eut dit que les femmes et les enfants s'étaient endormis, le Prophète  (paix et bénédiction d'Allah sur lui)  sortit et dit aux gens réunis à la mosquée (à son attente):

"Personne au monde, autre que vous, n'attend la prière ainsi".

C'était avant que l'Islam ne fût répandu parmi les gens."

sahih moulim 1008

 

-`Abd-Allah ibn `Umar (qu'Allah soit satisfait des deux) a dit: 

 

"Une nuit, nous nous mettions à l'attente de l'Envoyé d'Allah  (paix et bénédiction d'Allah sur lui) pour nous présider dans la prière de `ichâ' (du soir).

Il ne sortit qu'après l'écoulement du premier tiers de la nuit ou plus tard encore; nous ne sûmes pas ce qui l'avait retenu, est-ce qu'une affaire concernant sa famille ou autres.

Ayant sorti de chez lui, il nous dit: "Vous attendez la prière; et ce ne se fait jamais par ceux qui professent d'autres religions que vous.

Si je ne craignais d'imposer une lourde tâche à ma Communauté, je lui ordonnerais de faire la prière du soir à cette heure".

Puis, il donna l'ordre au muezzin d'appeler à la prière dans laquelle il nous présida."

 sahih moulim 1010

 

-Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit : 

 

"Une nuit, le Prophète d'Allah  (paix et bénédiction d'Allah sur lui)  retarda l'accomplissement de la prière de `ichâ' (du soir) jusqu'à la tombée de la nuit noire à tel point que les fidèles s'endormirent, se réveillèrent, puis se rendormirent et se réveillèrent de nouveau.

Alors, `Umar ibn Al-Khattâb alla trouver le Prophète (pbAsl) et lui dit : "La prière?".

`Atâ' (l'un des transmetteurs du hadith) ajoute qu' Ibn `Abbâs poursuivit en ces termes : "Le Prophète  (paix et bénédiction d'Allah sur lui)  sortit alors et il me semble encore le voir alors que l'eau ruisselait de sa tête sur laquelle il avait posé la main.

Il dit: Si je ne craignais d'imposer une lourde tâche à ma Communauté, je lui aurai ordonné de faire cette prière à ce temps". Je demandai à `Atâ' de préciser de quelle façon le Prophète  (paix et bénédiction d'Allah sur lui)  avait la main posée sur sa tête d'après l'indication d' Ibn `Abbâs.

`Atâ' écarta alors ses doigts légèrement les uns des autres, puis plaçant les bouts de ces derniers sur le côté de sa tête, et simula la façon avec laquelle le Prophète faisait suer ses cheveux en passant sa main sur sa tête jusqu'à ce que son pouce touchât l'extrémité de l'oreille qui suit immédiatement le visage, puis la tempe à l'endroit de la naissance de la barbe; il faisait ceci ni vite, ni lentement."

 sahih mouslim 1015

 

-Le récit de 'Abû Barza (qu'Allah soit satisfait de lui): 

 

"Sayâr ibn Salâma dit: J'ai entendu mon père interroger 'Abû Barza au sujet de la prière de l'Envoyé d'Allah  (paix et bénédiction d'Allah sur lui) .

Il répondit alors: "Quant à la prière de `ichâ' (du soir), il ne se gênait pas de la retarder un peu jusqu'au minuit; il n'aimait pas dormir avant son heure, ni causer après son accomplissement".

Plus tard, -ajoute Chu`ba le transmetteur- je l'ai rencontré et lui ai posé de nouveau la question, 'Abû Barza a dit alors: "Et il faisait la prière de zhuhr (de midi), après que le soleil eut passé dans sa course par le méridien; et faisait celle de `asr (de l'après-midi) alors que le soleil restait bien vivant à tel point qu'un homme aurait le temps d'aller au bout de Médine et d'en revenir".

- "Quant à celle de maghrib (du coucher du soleil), j'ai oublié, dit le transmetteur, le temps qu'il m'a spécifié pour l'accomplir.

Mais, quand j'ai fait plus tard sa rencontre, je lui ai posé encore la question.

'Abû Barza ajouta alors: "Le Prophète faisait la prière de subh (du matin) au moment où l'homme, en s'apprêtant de partir, pourra reconnaître celui qui était à ses côtés (pendant la prière communautaire); et récitait au cours de cette prière de soixante à cent versets du Coran". "

 Sahih mouslim 1024

 

copié de darwa.com

fsf

Il est préférable de retarder la prière du ‘isha tant qu’il n’y a pas de contrainte

 

La preuve est le hadith de ‘aisha (رضي الله عنها) qui dit que le prophète (صلى الله عليه و سلم) a retardé l’heure du ‘isha une nuit jusqu’à ce que passe une grande partie de la nuit au point ou les gens qui attendaient à la mosquée se sont endormis. Puis le prophète (صلى الله عليه و سلم) est sorti est dit :

 

« c’est son heure si ce n’était une contrainte pour ma communauté ». 

 

Dans une autre version du hadith, il est cité que ceux qui se sont endormis étaient les femmes et les enfants.

 

Les savants ont cités beaucoup de fawa’id tiré de ce hadith.

 

Parmi ceux-ci, le fait qu’au temps du prophète (صلى الله عليه و سلم) les femmes et les enfants avaient l’habitude de dormir tôt après l’isha.

 

Les enfants car ce sont des enfants en bas âge et les femmes pour se réveiller tôt le lendemain et pouvoir accomplir leur devoir de mère. 

 

el-wadjîz fi fiqhi as-sounnati wa al-kitâbi el 'azîz de 'abdel-'adhdim el-badawi - le livre de la prière

copié de el-ilm.net

 

Note du webmaster : 'Abdel 'Adhim El Badawi a été mis en garde ; Cheikh Djamel Al-Harithi autorise néanmoins l'étude des livres de fiqh dans certains cas  (Lien vers la fatwa

fsf

Est-il préférable pour les femmes de retarder la prière du soir ?

 

Question :

 

J'ai entendu dire qu'il est préférable aux hommes de retarder la prière du soir (`Ichâ').

Quel est le cas pour les femmes ?

 

Réponse de Cheikh Ben Baz :

 

Louanges à Allah, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son messager, sa famille et sur ceux qui l'ont suivi. Ensuite :

 

Il est prouvé que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) préférait que les hommes et les femmes retardent la prière du soir, car lorsqu'Il la retarda, un soir, jusqu'à vers le tiers de la nuit et dit :

 

"Certes, c'est son temps, si ce n'est que je crains d'imposer une obligation excessive à ma oumma (communauté)".

 

Il vaut mieux la retarder, s'il n'y en a pas de difficulté.

 

Si les gens du village ou le groupe en voyage préféraient la retarder jusque vers le tiers de la nuit, il n'y aurait aucun inconvénient, voire c'est préférable, s'il leur semble plus aisé.

 

Toutefois, il ne faut pas la retarder jusqu'après le milieu de la nuit, ce qui veut dire que le milieu de la nuit marque la fin du temps déterminé pour l'accomplissement de la prière du soir.

 

Donc, c'est la fin de son horaire facultatif, selon cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) rapportée par `Abd-Allah ibn `Amr que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :  

 

"Le temps de `Ichâ' (prière du soir) s’étend jusqu'au milieu de la nuit."

 

En revanche, si ce retardement nuira à quelques-uns, il est cependant prescrit de l'accomplir tôt autant que possible.

 

Ainsi, Djâbir (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :  

 

"Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) avançait la prière de `Ichâ' s'il voyait les fidèles tous réunis, et il la retardait, quand ils tardaient à venir."

 

De même, Abou Barza (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :  

 

"Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) aimait retarder la prière de `Ichâ'."

 

En bref : Il est préférable de la retarder, si cela ne nuira pas aux fidèles, au cas où il sera possible ; mais il n'est aucunement permis de la retarder jusqu'après le milieu de la nuit.

 

(Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 388)

copié de alifta.net

 

هل يستحب تأخير صلاة العشاء للنساء
س: سمعت أنه يستحب تأخير وقت صلاة العشاء للرجال فهل يجوز ذلك للنساء؟
ج: الحمد لله، وصلى الله وسلم على رسول الله، وعلى آله وأصحابه ومن اهتدى بهداه أما بعد
فقد ثبت عن النبي صلى الله عليه وسلم ما يدل على أنه يستحب للرجال والنساء تأخير صلاة العشاء؛ لأنه عليه الصلاة والسلام لما
 أخّرها ذات ليلة إلى نحو ثلث الليل قال: إنه لوقتها لولا أن أشق على أمتي

فإذا تيسر تأخيرها بدون مشقة فهو أفضل، فلو كان أهل القرية أو جماعة في السفر أخروها؛ لأنه أرفق بهم إلى ثلث الليل فلا بأس بذلك، بل هو أفضل، لكن لا يجوز تأخيرها إلى ما بعد نصف الليل، فالنهاية نصف الليل، يعني: وقت العشاء يتحدد آخره بنصف الليل - أي: الاختياري - كما في حديث عبد الله بن عمرو ، عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال:  وقت العشاء إلى نصف الليل
أما إذا كان تأخيرها قد يشق على بعض الناس فإن المشروع تعجيلها؛ ولهذا قال جابر رضي الله عنه:  كان النبي صلى الله عليه وسلم في العشاء إذا رآهم اجتمعوا عَجَّل، وإذا رآهم أبطأوا أخَّر  ، وقال أبو برزة رضي الله عنه:  كان النبي صلى الله عليه وسلم يستحب أن يؤخر العشاء
فالخلاصة: أن تأخيرها أفضل إذا تيسر ذلك بدون مشقة، ولكن لا يجوز تأخيرها إلى ما بعد نصف الليل

(الجزء رقم : 10، الصفحة رقم: 388)

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Prier alors qu'on a besoin d'aller aux toilettes

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Prier alors qu'on a besoin d'aller aux toilettes

Question :

 

Est-il admissible qu'un musulman puisse accomplir une prière, alors qu'il ressent un besoin urgent d'uriner ou de déféquer ?

 

Réponse :

 

Il n'est pas permis à un musulman d'accomplir une prière alors qu'il ressent un besoin urgent d'uriner ou de déféquer comme cela est indiqué dans cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) :

 

"Point de prière en présence d'un repas ni lorsque la personne retient ses besoins."

Hadith consigné par Mouslim dans son recueil de hadiths authentiques

(Sahîh Mouslim)

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 7, Numéro de la page: 25)

La question 6 de la Fatwa numéro (10616)

traduit par alifta.com


 مدافعة الأخبثين

س6: هل يمكن للمسلم أن يصلي وهو يريد أن يقضي الحاجة؟
ج6: لا يجوز للمسلم أن يصلي وهو يدافع البول أو الغائط؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم:  لا صلاة بحضرة الطعام، ولا وهو يدافعه الأخبثان  أخرجه مسلم في صحيحه
وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال السادس من الفتوى رقم - 10616

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 > >>