252 articles avec priere - الصلاة

La distance que doit obligatoirement respecter celui qui désire passer devant celui qui prie (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La distance que doit obligatoirement respecter celui qui désire passer devant celui qui prie (audio)

Question :

 

Quelle est la distance que doit obligatoirement respecter celui qui désire passer devant celui qui prie, afin qu'il ne soit pas considéré de ceux qui passent devant le prieur ?

 

Réponse :

 

Il y a deux situations dans lesquelles le prieur peut se trouver :

 

1- Soit il a mis une soutrah devant lui, il ne convient dans ce cas à personne de passer entre lui et sa soutrah.

 

2- Soit il n'en a pas mise.

 

Et la meilleure chose qui fut dite dans ce cas est qu'il estime plus ou moins 3 coudées au-delà des pieds du prieur.

 

Au-delà de trois coudées, passer ne lui causera aucun tort.

 

Et l'argument qu'ils avancèrent dans cela est que lorsque le prophète صلى الله عليه وسلم pria dans la ka'bah, il mis entre lui et le mur la distance de trois coudées.

 

Ils dirent : "ceci prouve que la soutrah se dépose à une distance de trois coudées."

 

Ceci concerne uniquement le cas de celui qui prie seul.

 

Quant à celui qui prie derrière l'imâm, rien ne coupe sa prière.

 

L'imâm est en effet une soutrah pour lui.

 

Le fidèle priant derrière l'imâm n'a pas besoin de soutrah.

 

Même si une femme, un âne ou un chien venait à passer devant lui, ceci n’interromprait pas sa prière. 

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par L’islam c’est la sounnah et la sounnah c’est l’islam

قدر المسافة بين يدي المصلي والسترة

ما المسافة التي يجب على مَن يريد المرور من أمام شخصٍ يُصلي أن يتركها؛ ليكون بذلك خارجًا من المرور بين يدي المُصلي؟

الشيخ: المُصلي له حالان
أحدهما: أن يكون قد وضع سترةً، فليس لأحدٍ أن يمرَّ بينه وبين السُّترة
الثاني: أن يكون ما وضع سترةً، فأحسن ما قيل في هذا أنه يقدر بثلاثة أذرع من قدمه، فإذا كان فوق ثلاثة أذرع لم يضرّ المرور، واحتجُّوا على هذا بأنه ﷺ لما صلَّى في الكعبة جعل بينه وبين الجدار ثلاثة أذرع، بين قدمه والجدار ثلاثة أذرع، قالوا: هذا يدل على أنَّ السترة تكون بهذه المسافة
هذا كله في حقِّ مَن يُصلي وحده، أما الذي يُصلي خلف الإمام فلا يقطع صلاته شيء، فالإمام سترةٌ له، فالمأموم ليس بحاجةٍ إلى سترةٍ، ولو مرَّ بين يديه امرأةٌ أو حمارٌ أو كلبٌ أو غير ذلك لم يقطع صلاتَه

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Regrouper les prières à cause de l'école

Publié le par 3ilm.char3i

Regrouper les prières à cause de l'école

Question :

 

As salam Alayka cheikhannah, j espère que vous allez bien.

Voici la question de la semaine min fadlikoum :

 

Beaucoup de nos frères et soeurs ici en occident, rate la prière de dohr ou Asr à cause de l'école et certains ne trouvent pas d endroits ou de pause pour prier...

 

Est ce que cette situation rentre dans les difficultés ou gêne de la législation islamique permettant de faire le djam3 entre ses deux prières ?

 

Baaraka Allâh fik

 

Réponse :

 

Wa alaykoum as salam Wa rahmatuAllâh Wa barakatuh.

 

Avant de répondre à votre question, il est important de souligner une chose importante, ça concerne ce problème cité dans votre question, car dans les pays des mécréants (kouffar) les musulmans ne peuvent pas vivre leur religion convenablement, comme pratiquer les prières en groupe dans leurs temps exigés et autres, et cette situation n’est pas acceptable pour le musulman qui craint Allâh et croît au jour dernier de rester avec eux, bien au contraire il est obligé de faire la hijra pour qu'il puisse obéir à Allâh en toute liberté et tranquillité.  

 

Pour revenir à votre question, si quelqu'un ne peut pas faire sa prière en son temps, et craint que de ne pas pouvoir la faire dans son temps, il a le droit de regrouper entre dohr et el-asr ou entre el-maghreb et icha, soit au temps de la première prière, c'est-à-dire avancer la prière el-asr au temps du dohr, et les faire toutes les deux en même temps, ou avancer el-icha au temps du maghreb et les faire en même temps.

 

Mais je tiens à redire que ce fait n'est pas autorisé en toutes circonstances mais se fait dans des cas de nécessité réelle !

 

Baaraka Allâh fikoum

 

Question/réponse en français sur le compte Whatsapp de Cheikh le 20/01/2019, par le frère Zakaria Abou Neyla

 Publié par la page Sur la trace de nos prédécesseurs

Cheikh Nadjîb Djelouah - الشيخ نجيب جلواح

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Les salafs (pieux prédécesseurs) et leurs prières la nuit (qiyam al-layl)

Publié le par 3ilm.char3i

Les salafs (pieux prédécesseurs) et leurs prières la nuit (qiyam al-layl)

Quelqu'un questionna Hassan Al Basri en ces termes :

 

"Je m'endors en bonne santé en ayant le désir de me réveiller pour prier la nuit et je prépare même de l'eau pour mes ablutions. Mais pourquoi donc est-ce que je n'arrive pas à me réveiller pour prier ?"

Hassan lui répondit : "Tes péchés... t'ont emprisonné (ou attaché) !"

Hassan Al-Basri a aussi dit : " Le serviteur commet des péchés qui le prive par la suite de la prière nocturne".

 

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab)

Un étudiant dormi chez l'Imam Ahmad.

 

L'Imam Ahmad posa à coté de l'étudiant un peu d’eau. Ne s’étant pas levé pour prier durant la nuit, l'étudiant n’utilisa donc pas l’eau.

Au moment du Soubh, constata que l’eau n’avait pas bougé, l'Imam Ahmad demanda à cet étudiant : " Pourquoi n'as tu pas utilisé l'eau ?". L'étudiant eu honte et garda le silence.

L'Imam Ahmad lui a alors dit : "Soubhana Allâh ! Soubhana Allâh ! Je n'ai jamais entendu parler d'un étudiant dans le Hadith qui ne se lève pas la nuit pour prier."

 

(Rapporté Par Ibn Muflih dans Adab Ach-char’iya tome 2 p 169)

Abi Ishaq As-sabi'i a dit un jour :

 

"Ma santé est partie et mes os sont devenus faibles, à tel point qu'aujourd'hui lorsque je me lève pour prier la nuit je ne peut lire que Sourate Al-Baqarah et Sourate Al-Imran".

 

(At-tahajoud wa qiyam al-layl p 96)

Ibrahim Ibn Chamasse a dit :

 

"J'ai connu Ahmad Ibn Hanbal alors qu'il n'était qu'un enfant, malgré son jeune âge il se levait la nuit pour prier."

 

(Syar 11/228)

Al-Qassim Ibn Ayoub disait :

 

"Sai'd Ibn Jubeyr pleurait tellement la nuit qu'il en est devenu aveugle."

 

(At-tahajud Wa qiyam Al-layl p 206)

Abdoullah Ibn Abi Malika disait :

 

"J'ai voyagé avec Ibn Abbas de la Mecque à Médine, il passait la moitié de la nuit en prière."

 

(Az-zuhd D'Abi dawoud p 336)

Qatada disait :

 

"L'hypocrite se lève rarement la nuit pour prier."

 

(Al-Hilya 2 p 338)

Ibn Abi Az-Zanad rapporte que son père disait :

 

"Lorsque je sortais la nuit pour me rendre à la mosquée du Prophète, il y avait dans chaque maison devant laquelle je passais, une personne entrain de réciter le livre d'Allâh."

 

(At-tahajud wa qiyam al-layl p 174)

Thabit Al-Binani disait que la chose la plus délicieuse pour lui était la prière la nuit !

 

(Safat as-safwat 3/262) 

 

 

Yahya ibn Muadh dit :

 

"Le remède du cœur se trouve dans cinq choses : la lecture réfléchie du Coran, l’évacuation du ventre (le jeûne), la prière nocturne, la manifestation d’humilité à l’aube et le fait de fréquenter l’assemblée des pieux."

Thabit Al-Binani disait :

 

"Il ne faut pas qualifier un homme de dévot, et ce même s'il a réuni en lui les plus nobles qualités tant qu'elle n'aura pas acquis deux caractéristiques : Le jeûne le jour et la prière la nuit."

 

(Al-hilya 1/318)

Fudhayl Ibn iyadh disait :

 

"Si tu n'arrive pas à jeûner le jour et à prier la nuit, saches que c'est parce que tes péchés t'ont enchainé".

 

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab)

Des hommes dirent à Ibn Mass'oud :

 

"Nous n'arrivons pas à prier la nuit !

Il répondit : " Se sont vos péchés qui vous éloigne de la prière la nuit"

 

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab)

Un Jour homme demanda à Hassan Al-Basri :

 

"Ô Abu sa'id Pourquoi ceux qui prient la nuit sont ceux ayant les plus beaux visages parmi les gens ?

Il répondit : "Car ils restent seuls avec Le Clément, alors Il les revêt de sa lumière et celle-ci apparaît sur leur visage".

 

(Hassan Al-Basri d'Ibn Al-Jawzi aux éditions sabil p 34)

Sa'id Ibn l-Moussayeb a prié la Soubh pendant plus de 50 ans avec les ablutions de l'Icha et il jeûnait constamment.

 

(Al-Hilya 2/163)

Thabit Al-Binani a dit :

 

"Il n'y a rien de plus délicieux pour mon coeur que la prière la nuit."

 

(Sifat al-safwa 3/262)

Soufian At-Thawri disait :

 

"Je suis le plus heureux lorsque la nuit tombe".

Ceci parce qu'il aimait énormément la prière nocturne.

 

(Massanid Ibn l-Ju'd 284)

Afin de ne pas s'endormir en prière, Safwan Ibn Salimet priait au balcon en hiver, et en été il priait dans la maison.

 

(Al-Hilya 3/159)

Fudayl Ibn Iyadh disait :

 

"Il y a parmi les caractéristiques des prophètes, des vertueux ainsi que des cœurs et des âmes pures, trois caractéristiques :

الحلم (Sagesse, bonté, longanimité, mansuétude..),

الأناة (modération, douceur, calme, patience..), 

et la prière la nuit."

 

(Al-Hilya)

Abou Souleymane Ad Dàràni :

 

"Les obéissants ont au travers de leurs nuits, plus de jouissance que n'en trouvent d'autres au travers de leurs futilités… et n'eusse été la nuit, je n'aurais pas souhaité demeurer dans le bas-monde".

 

(Min Akhabari As-salafs p 63)

Al Hassan Al-Basri disait :

 

"Je ne trouve rien de plus fort dans l'adoration que la prière dans les profondeurs de la nuit".

 

(Al-Ihyaa)

Tawouss sautait de sur son lit, ensuite il se purifiait et faisait face à la Qibla jusqu'au matin, et il disait :

 

"Le souvenir de l'enfer a fait s'envoler le sommeil des adorateurs".

 

(Min Akhabar as-salafs p 64)

Ad-Dahak :

 

"J'ai rencontré des gens qui avaient honte de dormir la nuit sans se lever pour prier."

 

(At-tahajud wa qiyam al-layl p 49)

Abou Outhmane An Nahdi disait:

 

"J'ai accueilli (et accordé l'hospitalité à) Abou Houreyra sept jours durant, lui, sa femme et son serviteur se partageaient la nuit en trois.

Celui-ci priait, puis il réveillait celui (ou celle) là."

 

(Al-Ihyaa)

Tirés du livre Min Akhbar As-salafs

Publié par la page السلفية

Cheikh Zakariya Ibn Ghoulam Qadir Al-Bakistani - الشيخ زكريا بن غلام قادر الباكستاني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Prier avec des gants par temps froid (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Prier avec des gants par temps froid (audio)

Question :

 

La prière avec les gants est-elle permise ?

Je vois certains frères prier avec les jours de froid.

 

Réponse :

 

Nul grief contre l'individu s'il prie avec des gants les jours de froid.

 

Car ceci est un besoin et le besoin autorise ce qu'il était meilleur de délaisser.

 

De la même manière, aucun mal si le sol est chaud ou froid au point de chasser l'humilité ou bien s'il est recouvert de cailloux faisant par là disparaître l'humilité ou ce qui est semblable à cela, (aucun mal) à ce que la personne mette entre elle et ce sol l'extrémité de son vêtement ou de sa ghutra ou ce qui s'y  apparente.

 

Car cela nuirait à la personne si elle se prosternait dessus et ferait partir l'humilité.

 

Ainsi, si elle place sur la terre ce qui mettra fin à ce qui génère ce préjudice, alors nulle gêne à cela.

 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Comment savoir quelle chose nous a été choisie après la prière de consultation ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Comment savoir quelle chose nous a été choisie après la prière de consultation ? (audio-vidéo)

Question :

 

Cheikh émérite, qu'Allâh vous récompense en bien,comment la personne sait-elle qu'Allâh lui a choisi ou non la chose pour laquelle elle a accompli la prière de la consultation ?

 

Réponse :

 

Si la personne hésite au sujet d'une chose, c'est-à-dire qu'elle ne sait pas si elle doit l'entreprendre ou non, alors il lui est légiféré de consulter Allâh عز وجل, ceci en accomplissant deux unités de prière, et après avoir fait la salutation, il invoque en prononçant l"invocation connue de la consultation.

 

Puis si il se penche vers une chose parmi d'autres alors ceci est un signe qui montre qu'Allah a choisi cela pour lui.

 

Et s'il ne pense vers aucune chose et qu'il reste hésitant alors qu'il recommence la prière de consultation.

 

Puis qu'il consulte (ses frères en religion).

 

Puis ensuite qu'il entreprenne la chose.

 

Et si il entreprend la chose en invoquant Allâh sincèrement et en ayant confiance en son Seigneur عز وجل alors nous savons pertinemment que le bien est dans cette chose qui lui a été destinée et qu'il a entrepris.

 

Traduit par Ahlsunnahtraduction - @Ahlsunnahtradu1

 Publié par 3ilmchar3i.net

La prière de la consultation (صلاة الإستخارة - salât al-istikhâra) 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Ne va pas au travail !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ne va pas au travail !

Je lui ai demandé : "Pourquoi tu ne pries pas ?"

Il m'a répondu : "Invoque Allâh afin qu'il me guide."

Je lui ai dit : "Ne va pas au travail !"

Il m'a dit : "Pourquoi ?"

J'ai répondu : "J'invoquerai Allâh afin qu'il t'accorde ta subsistance..."

 

Fa'ida rapportée par Cheikh sur son compte Twitter - @momalbaz

Traduit par Moussa Abou Soukayna‏ - @moussaabouassya

Publié par 3ilmchar3i.net

من تويتر ... عظماء في التاريخ

سألته : لِمَ لا تصلي ؟

فأجابني : أدعُ الله لي بالهدايه

فقلت له : لا تذهب لعملك

قال : لماذا ؟؟

قلت : سأدعو الله لك بالرزق

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

La femme dont les menstrues surviennent après l'entrée du temps de prière, et sans l'avoir accomplie

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La femme dont les menstrues surviennent après l'entrée du temps de prière, et sans l'avoir accomplie

Question :

 

Si la femme a ses menstrues après l'entrée du temps de la prière, quel en est le jugement ?

 

Et doit-elle rattraper la prière concernant la période menstruelle ?

 

Réponse :

 

Si les menstrues surviennent après l'entrée du temps de la prière, comme par exemple si elle se retrouve indisposée une demi heure après le déclin du soleil, alors après s'être purifiée des menstrues, elle rattrape cette prière dont le temps était entré alors qu'elle était pure, en vertu de Sa Parole تعالى (traduction approximative) :

 

"car la Salât demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés" (1)

 

Mais elle ne rattrape pas la prière concernant la période menstruelle, en vertu de sa parole صلى الله عليه وسلم, dans le long hadith :

 

"N'est-ce pas que lorsqu'elle a ses menstrues, elle ne prie pas et ne jeûne pas ?" (2)

 

Et les gens de science se sont accordés sur le fait qu'elle n'a pas à rattraper la prière manquée pendant la période menstruelle.

 

Mais si elle s'est purifiée, et qu'il reste un laps de temps équivalent à une rak3a ou plus, alors elle accomplit la prière correspondante à ce temps-là, conformément à sa parole صلى الله عليه وسلم :

 

"Quiconque atteint une rak3a de l'3aśr avant le coucher du soleil, aura alors certes atteint l'3aśr" (3).

 

Donc, si elle s'est purifiée au moment de l'3aśr, ou avant le lever du soleil, et qu'il reste l'équivalent d'une rak3a avant le coucher du soleil ou son lever, alors elle prie al-3aśr concernant le premier cas, et elle prie al-fajr concernant le deuxième cas.

 

Ndlt :

(1) An-nissâ', v103

(2) Al-Boukhâriy (298) - Livre des menstrues - Chapitre : celle qui a ses menstrues délaisse le jeûne

(3) Al-Boukhâriy (554) - Livre des temps de prière - Chapitre : quiconque atteint une rak3a du fajr
 

Madjmou3 Al-Fatâwâ 276/11

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

وسُئل فضيلة الشيخ: إذا حاضت المرأة بعد دخول وقت الصلاة فما الحكم؟ وهل تقضي الصلاة عن وقت الحيض؟

فأجاب بقوله: إذا حدث الحيض بعد دخول وقت الصلاة كأن حاضت بعد الزوال بنصف ساعة مثلاً فإنها بعد أن تتطهر من الحيض تقضي هذه الصلاة التي دخل وقتها وهي طاهرة لقوله تعالى

إِنَّ الصَّلاةَ كَانَتْ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ كِتَاباً مَوْقُوتاً

ولا تقضي الصلاة عن وقت الحيض لقوله صلى الله عليه وسلم في الحديث الطويل

أليست إذا حاضت لم تصل ولم تصم؟

. وأجمع أهل العلم على أنها لا تقضي الصلاة التي فاتتها أثناء مدة الحيض
أما إذا طهرت وكان باقياً من الوقت مقدار ركعة فأكثر فإنها تصلي ذلك الوقت الذي طهرت فيه لقوله صلى الله عليه وسلم

من أدرك ركعة من العصر قبل أن تغرب الشمس فقد أدرك العصر

فإذا طهرت وقت العصر أو قبل طلوع الشمس وكان باقياً على غروب الشمس أو طلوعها مقدار ركعة فإنها تصلي العصر في المسألة الأولى والفجر في المسألة الثانية

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

L'oreiller et l'obstruction à la prière

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'oreiller et l'obstruction à la prière

D’après Majza'ah ibn Zâhir Al-'Aslami, d’après un homme des leurs parmi ceux qui ont prêté le serment d'allégeance sous I'arbre, dénommé 'Uhbân ibn 'Aws :

 

"ce dernier se plaignait (d'une douleur à) son genou et lorsqu'il se prosternait, il plaçait un oreiller sous son genou."

(Al-Bukhâri 4174)

Il رضي الله عنه place un oreiller sous son genou pour alléger sa souffrance de sorte qu'il l'aide à atteindre l'humilité (khushû') dans sa prière.

 

Et compare cela à celui dont l'oreiller est, en soi, l'entrave à sa prière.

 

Traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

الوسادة والاعاقة عن الصلاة

عن مجزأة بن زاهر الأسلمي عن رجل منهم من أصحاب الشجرة اسمه أُهبان بن أوس

 وَكَانَ اشْتَكَى رُكْبَتَهُ ، وَكَانَ إِذَا سَجَدَ جَعَلَ تَحْتَ رُكْبَتِهِ وِسَادَةً

رواه البخاري - 4174

يضع رضي الله عنه الوسادة تحت ركبته ليخف الألم فتعينه على الخشوع في صلاته، وقارن ذلك بحال من كانت الوسادة نفسها هي المعوقة له عن الصلاة

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr -  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Conseil adressé à celui qui voudrait prier la nuit mais n'y parvient pas malgré certains efforts fournis (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Conseil adressé à celui qui voudrait prier la nuit mais n'y parvient pas malgré certains efforts fournis (audio)

Question :

 

L'interrogatrice dit : J'ai souvent l'intention de me lever la nuit ; je m'y prépare, je lis les invocations avant que je ne m'endorme et je mets une alarme afin de me réveiller.

 

Cependant, aussitôt que la moitié de la nuit arrive et que sonne le réveil, je me précipite à l'éteindre avec l'intention de me lever.

 

Mais, malgré cela, je ne me réveille pas.

 

Et ceci m'arrive fréquemment.

 

Et j'invoque constamment Allah afin qu'Il me compte parmi ceux qui fournissent des efforts dans l'adoration mais je n'ai pas (encore) atteint ce stade.

 

Est-ce que cela est dû à mes péchés ?

 

J'espère de votre part que vous m'aiguilliez vers le droit chemin.

 

Puissiez-vous en être récompensé.

 

Réponse : 

 

Lorsque la personne est privée du bien, il n'y a pas de doute que cela a des causes.

 

En effet, il a été rapporté dans le hadith authentique qu'Allah تعالى a dit : 

 

«Quiconque se rapproche de Moi d'un empan, Je Me rapprocherai de lui d'une coudée.

Et quiconque se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapprocherai de lui d'une envergure (de bras).

Et celui qui vient à Moi en marchant, J'irai à lui avec empressement». 

 

Les entraves à l'accomplissement des adorations sont multiples, et la désobéissance fait sûrement partie de ces causes. 

 

Quant au cas particulier sur lequel elle interroge - à savoir qu'elle mette le réveil à une certaine heure, qu'elle se réveille, qu'elle l'éteigne puis demeure dans son sommeil, alors la cause de cela est qu'elle n'a pas une véritable volonté pour se réveiller lorsque retentit le réveil.

 

En effet, si elle avait une véritable volonté, elle se serait levée. 

 

Effectivement, si quelqu'un avait eu un rendez-vous avec une personne, à une heure précise, et qu'il aurait réglé l'alarme, il se serait certes empressé de se lever à cet horaire dès lors qu'elle (l'alarme) aurait retenti ; ceci parce qu'il aurait été déterminé. 

 

Et parmi les causes menant à ce cas précis, se trouve le fait qu'elle s'endormait peut-être tard.

 

Et s'endormir tardivement fait qu'elle est, au moment du réveil, (encore) plongée dans son sommeil ; c'est pourquoi elle ne se lève pas. 

 

C'est pour cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم détestait le fait de converser après la prière du 'îcha, c'est-à-dire de discuter avec les gens et de se préoccuper d'eux, si ce n'est pour une raison valable comme le fait de converser avec la famille et l'invité.

 

Et la majorité des gens, aujourd'hui, veillent le début de la nuit de sorte à ce que tu ne trouves presque personne endormi avant la moitié de la nuit sauf un petit nombre.

 

Et cela fait partie des causes les empêchant de prier la nuit.

 

En effet, s'ils s'étaient endormis tôt comme l'a conseillé le Prophète صلى الله عليه وسلم, ils auraient été en meilleure forme et leur réveil aurait été plus facile. 

 

Je dis donc à cette interrogatrice : Aie une véritable volonté afin de te lever lorsque le réveil sonnera.

 

Et je lui dis : Tu dois dormir tôt car dormir tôt fait partie des causes facilitant le qiyam [1] en fin de nuit. 

 

[1] : il s'agit de se lever la nuit pour adorer Allah. 

 

Fatâwâ nour 'alâ addarb, 24/2

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

‎السائلة تقول كثيرا ما أنوي أن أقوم الليل وأستعد لذلك وأقرأ الأوراد قبل أن أنام وأحضر منبها لكي أستيقظ لكن إذا جاء منتصف الليل ودق المنبه فإني سرعان ما أقوم بإطفائه بنية الاستيقاظ ولكن مع ذلك لا أستيقظ وهذا يحصل كثيرا لي وأدعو الله دائما أن يجعلني من المجتهدين في العبادة لكنني لم أصل إلى هذه المنزلة هل هذا بسبب ذنوبي أرجو أن توجهوني على الطريق المستقيم مأجورين؟

فأجاب رحمه الله تعالى: لا شك أن الإنسان إذا حرم الخير فإن لذلك أسباب لأنه ثبت بالحديث الصحيح

أن الله تعالى قال من تقرب إلى شبرا تقربت إليه ذراعا ومن تقرب مني ذراعا تقربت منه باعا ومن أتاني يمشي أتيته هرولة

فالعوائق عن فعل الطاعة كثيرة ولعل من أسبابها المعاصي أما المسألة الخاصة التي سألت عنها وهي أنها تجعل المنبه على وقت معين للإيقاظ ثم تستيقظ به وتطفئه وتبقى في نومها فسبب ذلك أنه ليس عندها العزيمة الصادقة في الاستيقاظ عند دق الساعة لأنه لو كان عندها العزيمة الصادقة لقامت والإنسان لو كان له موعد مع شخص في وقت معين وضبط الساعة على هذا الوقت ودقت فسيقوم سريعا لأن عنده عزيمة ومن الأسباب في هذه القضية المعينة أنه ربما كانت تتأخر في النوم والتأخر في النوم يوجب أن يأتي وقت الاستيقاظ وهو مستغرق في نومه فلا يقوم ولهذا كان النبي صلى الله عليه وسلم يكره الحديث بعد صلاة العشاء يعني بالحديث التحدث للناس والانشغال بهم إلا لسبب شرعي كالتحدث مع الأهل ومع الضيف وأكثر الناس اليوم يسهرون أول الليل ولا تكاد تجد أحدا ينام قبل منتصف الليل إلا القليل وهذا من الأسباب التي تمنعهم من قيام الليل ولو أنهم ناموا مبكرين كما أرشد إليه النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم لكانوا أصح أجساما وكان استيقاظهم أسهل فأقول لهذه السائلة ليكن عندك العزيمة الصادقة على القيام إذا دق المنبه وأقول لها عليك بالنوم مبكراً فإن النوم مبكراً من أسباب سهولة القيام في آخر الليل

‎فتاوى نور على الدرب للشيخ عثيمين رحمه الله ٢٤/٢

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Concernant la divergence des horaires de prières en Europe (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Concernant la divergence des horaires de prières en Europe (audio-vidéo)

Question :

 

Dans certains pays occidentaux, ils prient le icha’ avant l’heure délimitée par l’Assemblée du Conseil de Jurisprudence Islamique.

 

Nous est-il alors permis de prier avec eux ?

 

Réponse :

 

Les éléments déterminants à prendre en compte sont les signes légiférés et non les degrés.

 

Et le signe légiféré du icha’ est la disparition des lueurs rouge à l’horizon.

 

Il n’est dès lors guère permis aux musulmans de prier le icha’ alors qu’ils voient encore les lueurs rouges à l’horizon.

 

Et le signe de la prière du maghrib est le coucher du soleil : Si le soleil a totalement disparu à l’horizon, l’heure de la prière du maghrib est entrée.

 

Et on ne tient nul compte des degrés qui viennent contredire tout cela.

 

De par des études théoriques et d’un point de vue purement théorique, il m’est apparu que le degré en Europe est le 12ème.

 

Certains savants voient que c’est le 15ème et l’Assemblée du Conseil de Jurisprudence Islamique voit que c’est le 17ème ou 18ème degré.

 

Mais, la prise en considération des signes légiférés prime sur toutes ces paroles.

 

Si donc les signes légiférés ne sont pas visibles, il est obligatoire aux musulmans du pays de se mettre d’accord sur un horaire, que ce soit le degré statué par l’Assemblée du Conseil de Jurisprudence Islamique ou l’ancien degré en Europe qui avait été anciennement adopté par beaucoup et il s’agit du 14ème ou du 12ème degré.

 

Mais à condition que cela ne vienne pas s’opposer aux signes légiférés et que cela ne conduise pas aux dissensions.

 

Mais que l’on s’efforce plutôt à se mettre d’accord : ils se regroupent et s’accordent sur un horaire.

 

Mais Ô frères, il n’est pas permis, il n’est pas permis de contredire les signes légiférés.

 

Parmi les paroles et avis juridiques étonnants que j’ai pu entendre ces derniers jours, un mufti a émis comme avis juridique que les pays dans lesquels la journée est longue pendant ramadhân, ce sont des pays où l’on distingue le jour de la nuit sauf que le jour est long, il a dit qu’ils pouvaient jeûner selon le même nombre d’heures de jeûne qu’à Mekka.

 

Il leur a donc permis de rompre le jeûne, et le Refuge est en Allâh, alors qu’ils voyaient encore le soleil.

 

Et sans aucun doute qu’il s’agit là d’une parole caduque et il n’est pas permis de l’appliquer et elle n’a aucune considération.

 

Les facteurs à prendre en compte sont donc les signes légiférés : Concernant le jeûne, il se fait du lever de l’aube véridique jusqu’au coucher du soleil.

 

Tant que les signes sont visibles, même si le jour est long, le jeûne est imposé.

 

Et atteindre le bénéfice religieux a pour contrepartie de supporter la difficulté qu’il requiert.

 

Le temps passera et peut être même que le jeûne ne sera que de 3 heures et il m’est même parvenu que, dans certaines régions, le jeûne pouvait être d’une demi-heure à certaines périodes.

 

Leur dirons-nous aussi : Débordez sur votre nuit (pour jeûner) comme on leur avait dit de délaisser une partie du jour ?

 

Il ne fait aucun doute que ces paroles sont caduques et que les facteurs décisifs sont les signes légiférés.

 

Propos tenus le 2 ramadhân 1439 au masjid an nabawî

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Il est sur une rive et la prière est sur l’autre rive

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Il est sur une rive et la prière est sur l’autre rive

Et parmi les gens, il y a celui qui prie mais dont le coeur est absent lors de la prière.

 

Il est sur une rive et la prière est sur une autre rive.

 

Il ne prie qu’avec son corps et non avec son coeur.

 

Son coeur est distrait par les oeuvres de ce bas-monde, par les pensées et les réflexions et il ne trouve aucun gout à la prière.

 

Il ne lui est pas demandé de refaire sa prière, car il a certes prié en apparence.

 

Toutefois, sa récompense sera fonction de ce qu’il a réalisé consciemment de celle-ci et de ce qu’il en aura accomplit le coeur attentif.

 

Charh zaad al moustaqni’ page 279

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par la page Al Firqatou An-Nâjiyatou

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Parler à celui qui est en prière (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parler à celui qui est en prière (audio-vidéo)

Question :

 

Le fait qu'une personne parle avec le prieur pendant sa prière, en lui recommandant par exemple de faire ceci ou de ne pas faire cela, est-il permis ?

 

Réponse :

 

Aucune gêne à cela, si le besoin s'en fait sentir, comma pour lui dire : "Crains Allâh, ne te presse pas dans ta prière, fais preuve de quiétude dans ta prière" ou bien : "Lorsque tu auras prié, ne sors pas, un tel et un tel vont bientôt arriver" ou ce qui est semblable à cela parmi les nécessités impérieuses, il n'y a pas de mal a lui parler alors qu'il est en train de prier.

 

Traduit par Oum Suhayl

Publié par 3ilmchar3i.net

 التكلم مع رجل وهو يصلي

 هل يجوز أن يتكلم شخصٌ مع المصلي أثناء صلاته، بأن يوصيه مثلاً أن يفعل كذا، أو لا

لا حرج في ذلك، إذا دعت الحاجة إلى هذا، كأن يقول: له اتق الله لا تعجل في صلاتك، اطمئن في صلاتك، أو يقول: إذا صليت فلا تخرج سوف يأتي فلان وفلان، أو ما أشبه ذلك من الحاجات العارضة لا بأس أن يتكلم معه وهو يصلي

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>