247 articles avec priere - الصلاة

Sunna méconnue : Lever l'index entre les deux prosternations (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Sunna méconnue : Lever l'index entre les deux prosternations (vidéo)

Question :

 

Au Nom d’Allâh, et qu’Allâh prie et salue sur le Messager d’Allâh.

 

Noble shaykh, qu’Allâh te pardonne : Quel est ton avis Ô shaykh sur le fait de lever l’index dans l’invocation qui est dite dans l’assise entre les deux prosternations dans la prière.

 

Réponse :

 

Ce que je vois est que c’est une sunna.

 

Ce que je vois c’est que c’est une sunna.

 

Et en cela, j’ai des salafs (qui m’ont précédé sur cet avis).

 

Parmi eux, le hadith de Wail Ibn Hujr dans le musnad de l’imâm Ahmad au sujet duquel As-Sâ’âtî a dit que sa chaîne de transmission est forte et au sujet duquel al Arnaoût a dit, dans Zâd l-ma’âd, qu’il est authentique.

 

Et il s’y trouve le développement explicatif que la position de la main droite entre les deux prosternations est comme sa position dans le tashahhoud.

 

La même chose.

 

Et j’ai un autre salaf - et il est connu que les premiers salafs avaient un modèle qui était le Messager صلى الله عليه وسلم - et (ce salaf) est Ibn l-Qayyim dans zâd l-ma’âd puisqu’ il a admis cela également : Que la position des deux mains entre les deux prosternations est comme leur position dans les deux tashahhoud.

 

Et j’ai également l’argument qui est de dire :

 

«Amenez un hadîth ou une lettre de hadîth qui prouverait que la main droite est étalée sur la cuisse comme la main gauche est étalée».

 

Vous ne trouverez aucun chemin y menant.

 

C’est-à-dire qu’il ne se trouve rien, pas même une lettre dans le hadith qui dirait que le Prophète صلى الله عليه وسلم étalait la main droite sur sa cuisse.

 

Quant à la main gauche, alors la sunna y est claire à son sujet : Elle est étalée sur la cuisse ou elle entoure/encercle le genou.

 

Tout cela est permis et ils ont été décrits.

 

Mais il reste à voir quand devons-nous pointer avec (l’index de la main droite) ?

 

Doit-on le faire tout le temps (au cours de l’assise) ?

 

Ce que j’ai compris dans la sounna est que (l’index) est pointé au moment de l’invocation, la personne le bouge vers le haut à chaque fois qu’il invoque.

 

Et le rapport à cela est que l’invocation est adressée à qui ?

 

A Allâh عز وجل.

 

Et la désignation vers le haut est l’allusion vers Allâh عز وجل.

 

Ceci est ce qui m’apparaît sur cette question.

 

 Traduit par دورة العلوم - Le cercle des sciences - telegram.me/cercle_sciences

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Une faute dans la prière à rectifier (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une faute dans la prière à rectifier (audio-vidéo)

Si un homme dit ou fait ce qui suit – et faites bien attention !

 

Il était en inclinaison puis il dit : «sami’aLlâhou limân hamidah- Rabbanâ wa laKa alHamd» (Qu’Allâh exauce celui qui Le loue- Ô notre Seigneur ! À toi la Louange !).

 

Qu’a-t-il donc fait ?

 

il est venu avec deux formules (wird) alors qu’il est debout !

 

Il était en inclinaison, puis il a relevé sa tête et dit : «سَمِعَ اللهُ لِمَن حمِده، ربَّنا ولك الحمدُ - sami’aLlâhou limân hamidaH- Rabbanâ wa laKa alHamd».

 

Il a contredit la sunna. Pourquoi ?

 

Car il a mêlé la formule du qiyam (être debout) avec la formule quand on se relève.

 

Ou plutôt, il a mêlé la formule de déplacement de l’inclinaison avec la formule du qiyam : cela est contraire à la sunna.

 

-Ainsi, celui qui est en inclinaison se doit – lorsqu’il relève la tête de l’inclinaison- de dire : «سَمِعَ اللهُ لِمَن حمِده - sami’aLlâhou limân hamidah».

 

-Et lorsqu’il est debout, il dit : «ربَّنا ولك الحمدُ - Rabbanâ wa laKa alHamd».

 

Aujourd’hui, la plupart des prieurs font ainsi : l’imâm dit : «sami’aLlâhou limân hamida» et eux disent «Rabbanâ wa laKa alHamd».

 

Qu’a-t-il donc fait ?

 

Il a fait le contraire de ce que j’ai exposé plus avant.

 

Il a réuni l’une des deux formules mais il l’a faite alors qu’il est debout.

 

Aujourd’hui, ceux qui prient que font-ils ?

 

Ils amènent la formule qu’il faut dire debout et ils la disent en relevant la tête de l’inclinaison.

 

Et lorsqu’ils sont debout – et plus particulièrement lorsque l’imâm est de ceux qui préservent la sunna- ils sont debout en étant silencieux.

 

Alors que c’est là le moment (où il faut dire) : «Rabbanâ wa laKa alHamd».

 

Ils ont donc perdu cette formule à cause de leur présomption que c’est l’imâm qui réunit entre les deux formules : « sami’aLlâhou limân hamidah- Rabbanâ wa laKa alHamd ».  

 

L’imâm, et celui qui prie seul et celui qui suit (l'imâm) : il n’y a pas de différence entre ces trois, dans le sens où il y a ici deux formules : la formule du passage de l’inclinaison à être debout et qui est « sami’aLlâhou limân hamidaH ».

 

Et la formule quand on est debout et qui est : «Rabbanâ wa laKa alHamd», et plus particulièrement des formules longues telles que : ici, Shaykh en cite.

 

Ceci est la formule de quand on est debout.

 

Et quelle est la formule du relèvement ?

 

« sami’aLlâhou limân hamidah ».

 

La majorité de ceux qui suivent (l'imâm) perdent cette formule (en ne la prononçant pas) et ils viennent avec la formule du qiyam avec la formule du relèvement de l’inclinaison vers le fait d’être debout.

 

Et c’est une erreur très flagrante !

 

C’est pourquoi, il incombe à chaque prieur - qu’il soit imâm, ou prie seul ou qui suive (l'imâm)- de dire lorsqu’il relève la tête de l’inclinaison : « sami’aLlâhou limân hamidah ».

 

Et une fois debout, de dire : « Rabbanâ wa laKa alHamd ».

 

Ceci est la réponse à ta question.

 

Traduit et publié par Cercle des sciences

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Le jugement de la sutrah comme une table ou une chaise (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le jugement de la sutrah comme une table ou une chaise (audio)

 

Questionneur :

 

Le jugement de la sutrah Ô Cheikh si elle est élevée du sol comme une table ou une chaise par exemple ?

 

Réponse :

 

Si il est orienté vers ses piliers (ses pieds) alors ceci est exigé/requis.

 

Quant à si il s'oriente vers l'espace entre ses 2 pieds, ceci n'est pas une sutrah.

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com

 

السائل : حكم السترة يا شيخ إذا كانت مرتفعة عن الأرض كطاولة أو كرسي مثلا

الشيخ : إذا توجه إلى قائمتها فهذا هو المطلوب أما إذا توجه إلى الفراغ بين القائمتين فهذا ليس سترة

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Celui qui est placé entre l'ombre et le soleil (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui qui est placé entre l'ombre et le soleil (vidéo)

Qu'Allah vous rétribue en bien, qu'Allah vous bénisse et qu'il fasse que l'on profite de ce que vous dites.

 

Question :

 

Si l'assise se fait durant le sermon du joumou'a et qu'à ce moment la on se trouve entre l'ombre et le soleil, devrais-je me lever alors que l'imam prêche?

 

Réponse :

 

Oui, il est de ton devoir de te lever, ou bien tu t'avance ou tu recules.

 

Ou bien tu t'avances pour te placer à l'ombre si elle est devant toi, ou bien tu recules vers le soleil s'il est derrière toi, ou vice-versa.

 

Question :

 

Si une personne prie et qu'à ce moment elle se trouve entre l'ombre et le soleil, doit il bouger (afin de ne pas être entre les deux) ou terminer sa prière (sur place)?

 

Réponse :

 

Non.

 

En fait si sa salat est longue, il est de son devoir de s'avancer ou de reculer, afin d'être complètement à l'ombre ou au soleil.

 

Et si sa salat n'est pas longue, qu'il est en train de prier des salat de deux rak'a et que sa salat est légère (courte), alors s'il a finit ses deux rak'a, qu'il se déplace. 

 

 

traduit par minhaj sunna

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Quand doit-on lever les mains dans la prière ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Quand doit-on lever les mains dans la prière ? (audio)

 

Question :

 

Quels sont les situations où l’on doit lever les mains au moment du takbir dans la prière ?

 

Réponse :

 

Dans 4 situations :

 

La première

 

Au moment du « Takbirat al Ihram », le takbir de sacralisation qui annonce l’entrée dans la prière.

 

La seconde

 

Au moment du takbir qui précède l’inclinaison (ar roukou’).

 

La troisième

 

Au moment  où l’on se redresse de l’inclinaison.

 

La quatrième

 

Au moment où l’on se relève après le premier tashahoud.

 

Et ce n’est pas comme pensent certains qu’il faut lever les mains en étant assis puis on se lève, non, ceci est une erreur, et la sounnah n’indique pas cela.

 

Mais la sounnah c’est que lorsqu’il se lève du premier tachahoud alors à ce moment là il lève les mains.

 

Voilà les 4 situations et en dehors de cela, il n’est pas conditionné le fait de lever ses mains.

 

Nour ‘Ala ad Darb / vol.4 – p.364 n.2115

traduit par SalafIslam.fr

 

مواضع رفع اليدين في الصلاة

السؤال : هذا السائل للبرنامج يقول: ما هي المواضع التي ترفع فيها اليدان عند التكبير؟

الشيخ : يعني في الصلاة؟

السؤال : نعم
الجواب : الشيخ: هي أربعة مواضع

الموضع الأول عند تكبيرة الإحرام

والموضع الثاني عند الركوع

والموضع الثالث عن الرفع من الركوع

والموضع الرابع عند القيام من التشهد الأول، يعني إذا قام من التشهد الأول، وليس كما ظنه بعض الناس أنه يرفع يديه وهو جالس ثم يقوم فإن هذا خطأ ولم تدل عليه السنة، بل السنة إذا قام رفع يديه، إذا قام من التشهد الأول رفع يديه

هذه أربعة مواضع وما سواها فإنه لا يشترط فيها رفع اليدين

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Est-il permis d’interrompre la prière si mon bébé crie ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Est-il permis d’interrompre la prière si mon bébé crie ? (audio)

 

Question :

 

Est-il permis que j’interrompe ma prière si mon bébé crie ?

 

Réponse :

 

Ce n’est pas permis pour le seul motif qu’il crie, n’interrompt pas ta prière.

 

Cependant tu peux te reculer ou t’avancer pour le prendre avec toi et le porter en l’enveloppant dans ton vêtement.

 

Le prophète صلى الله عليه و سلم priait alors qu’il portait Oumama, la fille de sa fille.

 

Et il n’y a pas de mal à ce que tu réduises la durée de ta prière.

 

Effectivement le messager صلى الله عليه و سلم a dit :

 

«Je débute la prière en ayant l’intention de la rallonger puis je la raccourcis en entendant le nourisson pleurer en voulant sa mère» ou dans un sens équivalent.

 

N’interrompt pas ta prière sauf si par exemple tu vois un serpent aller dans sa direction, où qu’il va tomber et risquer de de se casser quelque chose ou qu’il soit touché par un mal, alors il n’y a pas de mal à ce que tu recules ou avance ou que tu fasses quelques pas sur ta droite ou à ta gauche pour te saisir de lui même s’il y a une certaine distance entre toi et lui.

 

WaLlâh’ul musta’ane.

 

 Traduit par SalafIslam.fr

 

هل يجوز أن أقطع الصلاة إذا كان طفلي يصيح ؟

نص الإجابة : لا يجوز لمجرد الصياح ، لا تقطع الصلاة ، لكن يمكن أن تتأخري أو تتقدمي وتحمليه عندك ، ويمكن أن تعطيه ثديك فإن النبي - صلى الله عليه وعلى آله وسلم - كان يصلي وهو حامل أمامة بنت أبنته

ولا بأس أن تعجلين بالصلاة ، فالرسول - صلى الله عليه وعلى آله وسلم - يقول

"إني لأدخل في الصلاة وأريد أن أطيل فأتجوز فيها لما أسمع من بكاء الصبي شفقة على أمه"

أو بهذا المعنى ، ولا تقطعي الصلاة إلا أذا رأيتِ ثعباناً مقبل عليه ، أو يسقط ويتكسر ، أو يحدث له مرض فلا بأس حتى ولو كان بينك وبينه أمتار ممكن أن تتأخري أو تتقدمي أو تمشي عن يمينك أو عن يسارك وتأخذي طفلك والله المستعان
من شريط :  أسئلة نساء لحج

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Peut-on prier le witr en groupe pendant et hors ramadan ? (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Peut-on prier le witr en groupe pendant et hors ramadan ? (vidéo)

Question :

 

La prière en groupe est-elle permise pendant le shaf' et le witr hors du tarawîh ?

 

Réponse :

 

Le shaf’ et le witr - ainsi que le tahajudd - : il y est permis la prière en congrégation de temps en temps, mais pas tout le temps. 

 

Et la preuve de cela est que le Prophète صلى الله عليه وسلم a prié en groupe avec certains de ses compagnons.

 

Une fois, AdbouLlah Ibn Abbas, qu’Allah les agrée, a prié avec lui, une fois a prié avec lui Abdoullah Ibn Mas’oud, une fois a prié avec lui Hudhayfa Ibn Al Yemen.

 

Mais cela ne doit pas être de manière répétitive, dans le sens où il ne doit pas le faire chaque nuit mais plutôt de temps à autre.

 

Lorsque l’homme se lève afin de faire le tahajud, et qu’un invité est chez lui.

 

Que cet invité prie avec lui en congrégation dans son tahajud et son witr, alors il n’y a pas de mal a cela.

 

Mais quant à ce que ce soit tout le temps alors non.

 

Et ce en dehors de ramadhan.

 

Donc durant ramadhan, on prie en groupe du début à la fin, pendant le tarawih, et le witr en fait partie.

 

Retranscription Umm Ubay

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

La sagesse derrière le changement de place après une prière obligatoire (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La sagesse derrière le changement de place après une prière obligatoire (vidéo)

Question :

 

Le fait de prier la sunna en un autre endroit (que celle de l’obligatoire) : Quelle est la sagesse derrière cela ?

 

Cheikh :

 

Premièrement, je dirais : "Car telle est la sunna !"

 

C’est ainsi que cela est venu dans le hadith dans les sunans d’Abou Daoud : Changer d’endroit pour la surérogatoire de l’obligatoire.

 

Et il est venu dans le sahih Muslim, un autre hadith, se trouvant dans (le chapitre de) la prière du vendredi : Que celui qui lorsqu’il a prié la prière du vendredi alors qu’il sorte ou qu’il parle, mais qu’il ne lie pas la surérogatoire à l’obligatoire.

 

Quant à la sagesse comme il a questionné : Certains ont mentionné -et Allah est Le Plus Savant- que ce serait afin d’augmenter le nombre de témoins le jour de la Résurrection.

 

Augmenter le nombre de témoins (…) le Jour de la Résurrection.

 

Toutes les fois qu’il aura prié en un endroit, cet endroit lui sera un témoin car il y pria pour Allah ‘Azza wa Jall deux rakaas ou plus.

 

C’est ce qui est dit et Allah est Le Plus Savant.

 

Traduit par  دورة العلوم - Le cercle des sciences

 Retranscription Umm Ubay

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

A quel moment prier sur le prophète صلى الله عليه وسلم dans la prière ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

A quel moment prier sur le prophète صلى الله عليه وسلم dans la prière ?

Question :

 

Je suis en prière est ce que je prie sur le prophète صلى الله عليه و سلم lorsque son nom est mentionné?

 

Réponse :

 

Hayyakoum Llah

 

Dans la prosternation.

 

حتى و أنا في الصلاة هل أصلي على النبي صلى الله عليه وسلم عندما يذكر اسمه؟

حياكم الله
في السجود

 

Question/réponse posée le 02/06/2015 via le whatsapp de Cheikh

traduit par أم عبد الرحمن

 

Cheikh Fawaz Al-'Awadi - الشيخ فواز العوضي

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Dire : «Wa ch-choukr - والشكر» après «Rabanâ laka al-hamd - ربنا لك الحمد» ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Dire : «Wa ch-choukr - والشكر» après «Rabanâ laka al-hamd - ربنا لك الحمد» ? (audio)

 

 Rajouter "والشكر" en se relevant du roukou' après avoir dit "ربنا لك الحمد" n'a aucune base !

Question :

 

Certaines personnes rajoutent la parole : "wa-choukr" (والشكر) après avoir dit : "Rabana wa laka-l-hamd" (ربّنا ولك الحمد) ; Quel est votre avis Ô cheikh ?

 

Réponse :

 

Il ne fait aucun doute qu’il est meilleur de se limiter aux invocations rapportées dans les Hadiths.

 

Lorsque la personne se lève de l’inclinaison, qu’il dise : "Rabana wa laka-lhamd" et qu’il ne rajoute pas "wa-choukr" car il n’y a pas de preuves pour affirmer ceci.

 

A ce sujet, les invocations rapportées à ce moment-là (après l’inclinaison) sont au nombre de quatre :

 

1) " Rabana wa laka-l-hamd" (ربنا ولك الحمد)

2) " Rabana laka-l-hamd " (ربّنالك الحمد)

3) "Allahouma rabana laka-l-hamd" (اللهم ربّنالك الحمد)

4) "Allahouma rabana wa laka-l-hamd" (اللهم ربّناو لك الحمد)

 

Nous pouvons dire ces invocations après l’inclinaison, cependant pas en même temps, mais plutôt séparément. 

 

Dans certaines prières, tu dis : "Rabana wa laka-l-hamd",

dans d’autres : "Rabana laka-l-hamd",

dans d’autres : "Allahouma rabana laka-l-hamd",

et enfin dans d’autres : "Rabana wa laka-l-hamd"

 

Quant à "wa-choukr", ceci n’est pas rapporté, il est donc meilleur de l’abandonner.

 

Source : Fatawa arkân al-islâm Question 248, page 326.

Traduction : Equipe de sounna.com

 

بعض الناس يزيد كلمة " والشكر " بعد قوله " ربنا ولك الحمد " ، فما رأي فضيلتكم ؟

قال الشيخ ابن عثيمين : لا شك أن التقييد بالأذكار الواردة هو الأفضل ، فإذا رفع الإنسان من الركوع فليقل : ربنا ولك الحمد ولا يزد "والشكر" لعدم ورودها
والصفات الواردة في الرفع من الركوع أربع
ربنا ولك الحمد
ربنا لك الحمد
اللهم ربنا لك الحمد
اللهم ربنا ولك الحمد
فهذه الصفات الأربع تقولها لكن لا جميعاً ، ولكن تقول هذه مرة وهذه مرة

ففي بعض الصلوات تقول : ربنا ولك الحمد

 وفي بعض الصلوات تقول : ربنا لك الحمد

وفي بعضها : اللهم ربنا لك الحمد

وفي بعضها : اللهم ربنا ولك الحمد
وأما الشكر فليست واردة فالأولى تركها اهـ بتصرف يسير
فتاوى أركان الإسلام - ص326

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Après le witr : Prier 2 unités de prière en étant assis

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Après le witr : Prier 2 unités de prière en étant assis

Abou Salama a dit :

 

«J'ai questionné Aïcha (رضي الله عنها) au sujet de la prière du Prophète (صلى الله عليه و سلم), elle répondit :

 

«Il avait l'habitude de prier 13 Rakah (unités de prière).

Il en priait huit, puis le Witr.

Après cela, il (صلى الله عليه و سلم) priait deux Rakah en position assise.

Quand il voulu se prosterner, il se levait pour effectuer le Ruku (l’inclinaison).»


Parallèlement à cela, il priait deux Rakah entre l'Adhan et l'Iqamah pour le Fajr.»


عَنْ أَبِي سَلَمَةَ، قَالَ

سَأَلْتُ عَائِشَةَ عَنْ صَلاَةِ، رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم فَقَالَتْ كَانَ يُصَلِّي ثَلاَثَ عَشْرَةَ رَكْعَةً يُصَلِّي ثَمَانَ رَكَعَاتٍ ثُمَّ يُوتِرُ ثُمَّ يُصَلِّي رَكْعَتَيْنِ وَهُوَ جَالِسٌ فَإِذَا أَرَادَ أَنْ يَرْكَعَ قَامَ فَرَكَعَ ثُمَّ يُصَلِّي رَكْعَتَيْنِ بَيْنَ النِّدَاءِ وَالإِقَامَةِ مِنْ صَلاَةِ الصُّبْحِ‏‏

 

Sahîh Muslim (738)

Commentaire

 

L'Imam an-Nawwawî a dit :

 

«Le Prophète صلى الله عليه و سلم a prié ces 2 Rakah après le Witr pour montrer leur autorisation.

Il ne les a pas régulièrement accomplis. Il les pria peut-être une fois, deux fois ou quelques fois.»

Sharh Sahîh Muslim

 

Cheikh al-Islam Ibn Taymiyya a été interrogé sur ces deux unités de prière et il a dit:  

 

«Cela a été rapporté dans le Sahih Mouslim, le Prophète صلى الله عليه و سلم avait l'habitude de prier 2 Rakah après le witr en restant assis.» 

 

Il a dit aussi:

 

«Certaines personnes appellent cela la prière « Salat uz-Zahafah - الصلاة الزحافة»


De plus ils considèrent que celui qui delaisse régulièrement cette prière n'est pas (parmi les actes) de Ahlul Sunna.

Ceci n'est pas correct !

Il y a un consensus (Ijma') parmi les savants que ces 2 Rakah après le Witr ne sont pas obligatoires.» 

Majmu 23/93-96

 

Cheikh al-‘Utheymin a dit :

 

«Si une personne prie les 2 Rakah quelques fois et d'autres fois, il ne les fait pas, il n'y a pas de mal dans cette action.»

Sahih Mouslim

 

Ibn Hajar al-Asqalânî a écrit un livre détaillé sur ce sujet, s’intitulant : «Kashf as-Sitar al-Hukm as-Salah Ba’d Witr»

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

La durée à respecter entre deux prières regroupées

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La durée à respecter entre deux prières regroupées

Question :

 

Est-ce que la continuité (الموالاة) est une condition lors du regroupement de deux prières (dohr avec asr ou maghreb avec 3isha) que ce soit à l'heure de la première ou de la deuxième ?
 

Si je prie le dohr m'est-il possible de prier le asr une heure plus tard, toujours à l'heure du dohr ?

 

Réponse :

 

La majorité [des gens de science] ont opté pour le fait que la continuité dans le regroupement de deux prières est une condition.

 

Ibn Taymiyyah quant à lui, a opté [dans Mejmou3 El Fatâwâ 24/52] pour le fait que ce n'est pas une condition, et c'est également une version rapporté de l'imam Ahmed.

 

Ceci, en raison de l'absence d'argument prouvant que c'est une condition, mais aussi parce que cette condition n'est pas en harmonie avec la facilitation.

 

Également, du fait que cette continuité [entre les deux prières] n'a pas de délimitation [précise].

 

Il a été rapporté du Prophète صلى الله عليه وسلم qu'il s'est écoulé un court laps de temps entre les deux prières lorsqu'ils pria à Mouzdalifah.

 

Il n'y a pas de différence entre le court et le long moment, s'il reste dans le temps [de la prière].

 

S'il y en avait une, le Messager صلى الله عليه وسلم  l'aurait clarifié.

 

Ceci est l'avis prépondérant de l'imam Ahmed et le choix d'Ibn Taymiyyah, qu'ALlah leur fasse miséricorde.

 

Et ALlah est le plus savant.

 

[fin de la parole du sheykh]

Sheykh Ibn Utheymîne dit :

 

« L'avis de sheykhoul Islem est très fort, mais le plus prudent est de ne pas regrouper les deux prières si elles ne sont pas accomplis directement l'une à la suite de l'autre ».

[sharh El Moumti3 4/400]

 

traduit par lamektaba.fr

  
سؤال : عند الجمع ببن الصلاتين تقديما او تأخيرا هل يشترط الموالاة بينهما فلو صليت الظهر ثم بعد ساعة صليت العصر في وفت الظهر هل يسوغ ذلك؟

والجواب : اشتراط التوالي بين الصلاتبن عند ارادة الجمع ببنهما هو مذهب الجمهور
واختار ابن تبمية رحمه الله عدم اشتراط ذلك وهو رواية عن احمد. لعدم الدليل على الشرطية ولان اشتراطه لا ينسجم مع الرخصة. ولانه لا حد لهذا التوالي
وقد ورد الفصل اليسير بين الصلاتين عنه صلى الله عليه وسلم لما صلى في المزدلفة. وعليه فلا فرق بين الفصل اليسير والطويل اذا كان في الوقت. ولو كان يوجد فرق لبينه الرسول صلى الله عليه وسلم . وهذا مما يرجح به الرواية عن أحمد واختيار ابن تيمية رحم الله الجميع
والله اعلم
وقال الشيخ ابن عثيمين رحمه الله
والأحوط أن لا يجمع إذا لم يوالِ بينهما ، ولكن رأي شيخ الإِسلام له قوة

 من الشرح الممتع4/400

 

Source : facebook.com/mohammadbazmool

La durée à respecter entre deux prières regroupées

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

On ne peut rattraper une prière sans 2 excuses : L’oubli ou le sommeil (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

On ne peut rattraper une prière sans 2 excuses : L’oubli ou le sommeil (audio-vidéo)

 

Cheikh Al Albani :

 

Oui.

 

Questionneur :

 

Assalaamou 'aleykoum

 

Cheikh :

 

Wa 'aleykoum salaam wa rahmatoullah

Questionneur :

 

Aba Abderrahmen comment vas tu ?

Cheikh :

 

Toutes les louanges appartiennent à Allah, je vais bien

Questionneur :

 

Nous avons quelques questions si tu aurais l'amabilité d'y répondre si Allah le veut.

Cheikh :

 

Vas-y.

Questionneur :

 

Un frère dit, j'ai raté la prière de l' asr et le temps de la prière du maghreb est rentré, donc laquelle dois je prier?

 

C'est à dire : Il est rentré dans la mosquée et la prière du maghreb allait être prié.

 

Cheikh :

 

Si il a raté  la prière de l'asr en raison d'une des deux excuses légiférées, à savoir : le sommeil et l'oubli, alors il commence avec la prière de l'asr avant la prière du maghreb.

 

Mais si il a raté la prière de l'asr sans l'une de ces deux excuses alors il n'y a pas de place pour lui de la prier, ni avant le maghreb ni après lui.

 

Questionneur :

 

C'est à dire, Ô Cheikh, il prie la prière du maghreb (avec l'imam) avec l'intention de la prière de l'asr ?

 

Cheikh :

 

Oui ?

 

Je t'ai déjà répondu, qu'Allah te bénisse.

 

Questionneur :

 

Oui, oui.

 

Cheikh :

 

Il la prie avant la prière du maghreb.

 

Comme nous le disons: il la prie avant la prière du maghreb, il est évident qu'il prie l'asr.

 

Mais à la condition qu'il avait oublié celle-ci ou dormi lors de celle-ci, mais si il était préoccupé par son commerce ou ses biens ou son amusement ou le jeu, etc, puis il a raté la prière et il n'y aucune possibilité de la refaire, que ce soit avant le maghreb ou après le maghreb.

 

Questionneur :

 

Noble cheikh, si nous avons un temps froid (ici) comme tu le sais, et que certains gens de science disent de regrouper (les prières), alors le regroupement est-il dans ce cas permis?

 

Cheikh :

 

S'il y a un froid dur et que les gens sont dans la difficulté/la gêne quant à venir à la mosquée (pour prier) la prière suivante, cela est permis afin d'enlever la difficulté/la gêne de la communauté. 

 

Questionneur :

 

Mais nous avons l'imam de la mosquée qui contredit tous les prieurs et qui ne regroupe pas (les prières).

 

Et ce même lors des années précédentes lorsqu'il y avait de très fortes pluies, il établissait (les prières) et il ne (les) regroupait pas.

 

Les prieurs délaissaient alors la mosquée et chaque personne allait dans sa maison ou dans une autre mosquée.

 

L'imam ne tient compte des paroles de quiconque ?

 

Cheikh :

 

Tayyib, alors si quelqu'un veut regrouper qu'il prie dans une autre mosquée.

 

Questionneur :

 

C'est à dire qu'il délaisse cet imam (qui ne veut pas regrouper)?

 

Cheikh :

 

Oui.

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com

 

الهاتف يرن
الشيخ : نعم
السائل : السلام عليكم
الشيخ : وعليكم السلام ورحمة الله
السائل : أبا عبد الرحمن كيف الحال ؟
الشيخ : الحمد لله بخير
السائل : عندنا بعض الأسئلة لو تكرمت لو تفضلت بالإجابة عليها إن شاء الله
الشيخ : تفضل
السائل : فيه أخ يقول : فاتتني صلاة العصر ، ودخل وقت المغرب فأيهما أصلي ؟ يعني : دخل المسجد وصلاة المغرب قائمة الصلاة ؟
الشيخ : إن كان قد فاتته صلاة العصر بأحد العذرين الشرعيين ألا وهما النوم والنسيان ، فيبدأ بصلاة العصر قبل صلاة المغرب ، أما إن كانت صلاة العصر فاتته بغير هذين العذرين فلا مجال له لصلاتها لا قبل المغرب ولا بعدها
السائل : يعني المفترض يا شيخ يصلي المغرب بنية العصر؟
الشيخ : نعم قد أجبتك بارك الله فيك
السائل : نعم نعم
الشيخ : يصليها قبل صلاة المغرب ، لما نقول : يصليها قبل صلاة المغرب واضح إنه يصلي العصر ، لكن بشرط أن يكون نسي ذلك أو نام عنها ، أما إذا كان ملتهي بتجارته وبضاعته ولهوه ولعبه ، إلى آخره فقد فاتته الصلاة ، ولا مجال لإعادتها ، سواء قبل المغرب أو بعد المغرب
السائل : إذا فضيلة الشيخ عندنا الجو كما تعلم بارد ، فبعض أهل العلم يقول : يجمع ، فهل الجمع في هذه الحال جائز؟
الشيخ : إذا كان البرد شديدًا ويجد الناس في الحضور إلى المسجد في الصلاة التالية حرجًا يجوز لرفع الحرج عن الأمة
السائل : لكن عندنا إمام المسجد يخالف المصلين كلهم ولا يجمع ، حتى في سنوات سابقة فيه مطر غزير جدا يكون ولا يجمع ، والمصلون يتركون المسجد ، ويذهب كل إنسان إلى بيته أو إنسان إلى مسجد آخر ، ولكن الإمام لا يأخذ بأقوال أي إنسان كان؟
الشيخ : يعني : إذا كان واحد يريد أن يجمع يصلي في مسجد آخر
السائل : يعني نترك هذا الإمام ؟
الشيخ : أي نعم

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>