compteur de visite

Catégories

1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 12:21
Les ablutions pour la femme (vidéo)

Question :

 

Est ce que l'essuyage de la tête de la femme est semblable à celui de l'homme ?

 

Et que doit-elle faire si elle a les cheveux longs?

 

Essuie-t-elle jusqu'à la fin (de ses cheveux), puis reviens, ou est-il suffisant d'essuyer l'intérieur des limites de la tête (comme celles de) l'homme ?

 

Réponse :

 

Il est obligatoire pour nous de savoir que les règles légiférées sont semblables entre les femmes et les hommes, et entre les hommes et les femmes, sauf si une preuve établie une distinction entre les deux, basé sur cela : Il est prescrit pour la femme d'essuyer la tête comme cela est prescrit à l'homme.

 

Ainsi, elle met ses mains sur le devant de la tête, puis elle essuie à l'arrière de la tête, puis elle les retourne à l'endroit où elle a commencé, tout comme l'homme fait. 

 

Et il ne lui incombe d'essuyer le bout de ses cheveux plutôt elle essuie jusqu'au bout de la racine des cheveux.

 

De même, si l'homme a les cheveux longs jusqu'aux épaules, alors cela ne lui incombe pas, sauf d'essuyer les cheveux jusqu'à la racine.

 

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 10:51
La description des ablutions sèches

'Ammâr Ibn Yâsir rapporte :

 

"Le Prophète صلى الله عليه وسلم m'envoya pour une mission au cours de laquelle je me suis retrouvé en état d'impureté majeure, sans pouvoir trouver d'eau.

 

Je me suis donc roulé sur le sol comme le ferait un animal.

 

Ensuite, je me suis rendu auprès du Prophète صلى الله عليه وسلم et lui ait rapporté cela.

 

Il me dit :

 

"Il t'aurait suffit de faire comme ceci avec les mains" et il posa une fois ses mains sur le sol, puis il essuya sa main gauche sur la droite, le dos de ses mains et son visage."

[Sahih-Bukhari/347 & Muslim/368]

 

Dans une formulation de Al-Bukhari, on trouve :

 

"Il posa la paume de ses mains sur le sol, souffla dessus, puis essuya son visage et ses mains."

[Al-Bukhari/347]

Sans titre 1-copie-1

Enseignements du hadith

 

-La législation des ablutions sèches pour accomplir la prière et d'autres adorations nécessitant la purification.

 

Les ablutions sèches sont donc un des deux moyens de purification légiféré.

 

-L'interdiction d'accomplir les ablutions sèches [sans raison valable] alors qu'on trouve de l'eau, en raison de sa parole صلى الله عليه وسلم :

 

« sans pouvoir trouver d'eau » comme une preuve de la permission d'accomplir les ablutions sèches.

 

[Fath Dhî-l-Jalâl wa-l-Ikrâm (1/648)]

 

-La description des ablutions sèches qui consistent à poser une fois ses mains au sol, essuyer son visage avec la paume de ses mains, puis essuyer le dos de chaque main avec l'autre.

 

Que ce soit pour l'état d'impureté mineure ou majeure, la manière de procéder est la même.

 

-L'obligation de passer sur l'ensemble du visage, car il dit صلى الله عليه وسلم : « et son visage » ainsi nous voyons l'imperfection des ablutions sèches de certains qui se contentent de passer au milieu du visage.

 

Il est obligatoire de passer ses mains sur l'ensemble du visage, de la base du toupet à la barbe, et d'une oreille à l'autre.

 

[Fath Dhî-l-Jalâl wa-l-Ikrâm (1/648)]

 

-La permission d'enlever le surplus de poussière collé aux mains en soufflant, puis d'essuyer le visage et les mains.

 

-Le hadith de 'Ammar indique la manière d'accomplir les ablutions sèches d'une manière générale : il suffit de poser une seule fois ses mains sur le sol, et d'essuyer ses mains et son visage, ceci d'une manière globale, alors que la formulation de Al-Bukhârî indique l'ordre à respecter : essuyer son visage puis ses mains.

 

Aussi, en raison du fait qu'Allah a mentionné le visage avant les mains : « passez-en sur vos visages et vos mains » ainsi de la même manière que pour les ablutions, nous débutons par ce quoi Allah a commencé.

 

[Al-Ifhâm (1/76)]

 

-On ne peut pratiquer d'analogie en l'existence d'un Texte, car le Prophète صلى الله عليه وسلم a invalidé l'analogie pratiquée par 'Ammar.

 

[Fath Dhî-l-Jalâl wa-l-Ikrâm (1/648)]

 

Boulough Al Maram - Al Hafidh Ibn Hajar Al-Asqalani avec les commentaires de Cheikh Abda Allah Al-Bassam.


Cheikh ‘Abdullâh Ibn ‘Abder-Rahmân al-Bassâm - الشيخ عبد الله البسام

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 00:47
La description des ablutions majeures

A'isha رضي الله عنها rapporte :

 

"Lorsque le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم accomplissait les ablutions majeures,

 

il commençait par se laver les mains,

 

puis il versait de l'eau de la main droite dans la gauche et se lavait le sexe.

 

Ensuite, il effectuait ses ablutions mineures,

 

puis il prenait de l'eau et introduisait ses doigts mouillés jusqu'à la base des cheveux,

 

puis il versait trois poignées d'eau sur sa tête,

 

puis il versait de l'eau sur tout son corps et enfin il se lavait les pieds."

 [Al-Bukhari (289) & Muslim (306)].

divider

Enseignement du hadith

 

-La description des ablutions majeures du Prophète صلى الله عليه وسلم .

 

-La recommandation de commencer par laver ses mains car elles vont servir à puiser l'eau et frotter le corps, elles doivent donc être propres.

 

-Versez l'eau de la main droite vers la main gauche qui nettoie le sexe.

 

La main droite puise l'eau et la main gauche nettoie la souillure.

 

-Commencer par nettoyer le sexe, en enlevant soit la souillure soit la saleté qu'il convient de retirer, avant le reste du corps.

 

-Après avoir nettoyé son sexe de la main gauche, on la frotte sur la terre afin d'enlever les viscosités qui y sont collées suite au lavage du sexe souillé par une impureté ou du sperme.

 

-Puis on accomplit ses ablutions, en lavant les membres qui doivent l'être, et en essuyant sur les membres qui doivent l'être.

 

-Puis on fait pénétrer ses doigts mouillés jusqu'à la base des cheveux.

 

Si on se contentait de simplement verser de l'eau sur des cheveux épais, l'eau ne parviendrait pas aux racines et au cuir chevelu.

 

-Puis on verse trois poignées d'eau sur la tête afin que l'eau recouvre l'ensemble des cheveux.

 

-Puis on verse de l'eau sur le reste du corps.

 

-Enfin, on a lave ses pieds, car toutes les impuretés et saletés du corps ont coulé dessus, donc il convient qu'ils soient lavés en dernier lieu.

 

Dans une formulation du hadith de Maymunah il est dit :

 

"Puis il s'écarta du lieu ou il était, et lava ses pieds"

[Muslim (317)].

 

-L'auteur a mentionné deux hadiths : celui de A'ishah qui fait mention de deux lavages des pieds puisqu'elle dit :

 

"Ensuite, il effectuait ses ablutions mineures comme pour la prière... et en fin il se lavait les pieds."

[dans la version d'Al-Bukhari].

 

Donc les pieds sont lavés lors des ablutions et à la fin.

 

Alors que dans le hadith de Maymunah, elle mentionna les ablutions sans le lavage des pieds, puis dit :

 

"Puis il s'écarta du lieu ou il était, et lava ses pieds".

 

[Certains savants en ont tiré qu'il fallait procéder à deux lavages, et d'autres en ont déduit une différence dépendant du lieu où on se lave : si l'eau ne stagne pas, on peut se contenter du lavage lors des ablutions, et si l'eau stagne on va retarder le lavage des pieds en s'écartant à la fin pour les laver.

Et Allah est plus savant.]

 

-La réprobation de s'essuyer avec une serviette ou autre après les ablutions majeures ou mineures, car l'eau est une trace de l'adoration

 

[et il est dit dans le hadith :

 

"Lorsque le musulman - ou le croyant - accomplit les ablutions et qu'il lave son visage, sortent avec l'eau (ou la dernière goutte d'eau) tous les péchés qu'il a pu regarder avec ses yeux; lorsqu'il se lave les mains, sortent avec l'eau (ou la dernière goutte d'eau) tous les péchés qu'il a pu saisir avec ses mains; lorsqu'il lave ses pieds, sortent avec l'eau (ou la dernière goutte d'eau) tous les péchés vers lesquels il a pu marcher avec ses pieds; jusqu'à en sortir purifié de tout péché."

(Muslim -244).]

 

Il convient donc de se contenter de faite tomber l'eau avec la main.

 

-Cheikh Ibn Baz dit dans "Hashiyah As-Shaykh Ibn Baz" :

 

"Le fait qu'il ait refusé la serviette n'indique pas qu'il soit illicite de l'utiliser, et si cela avait été le cas, il l'aurait exposé.

Le fait qu'il n'accomplisse pas une chose n'indique pas qu'elle soit illicite ou religieusement réprouvée, surtout que son refus peut être aisément expliqué par la chaleur du climat qui rendait agréable le fait de laisser l'eau sur la peau afin de la rafraichir, ce qui est attesté, surtout dans les pays chauds"

[p128].

 

-C'est là la description la plus complète des ablutions majeures.

 

La description des ablutions majeures - Boulough Al Maram - Al Hafidh Ibn Hajar Al-Asqalani avec les commentaires de Cheikh Abda Allah Al-Bassam.

 

Cheikh ‘Abdullâh Ibn ‘Abder-Rahmân al-Bassâm - الشيخ عبد الله البسام

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 11:55
L'essuyage sur le turban

Question :

 

J'ai demandé à mon père en ce qui concerne la personne qui a effectué l'essuyage sur son turban, puis il enlève le turban ?

 

Réponse :

 

Mon père a répondu : "Il faut répéter de nouveau les ablutions".

 

Masaa`il de l'Imam Ahmed ibn Hanbal rapporté de son fils l'Imam Abul Fadal Salih ibn Ahmad ibn Hanbal 

Page 33, fatwa 92

copié de twitter.com/Minhajsunna

 

Imam Abul Fadal Salih ibn Ahmad ibn Hanbal - الإمام أبو الفضل صالح بن أحمد ابن محمد بن حنبل

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 00:52
Les ablutions d'une femme qui a de longs cheveux

Question :

 

J'ai entendu dire que certains parmi les gens de science disent que la femme qui a les cheveux longs et fait les ablutions et veut passer ses mains mouillées sur sa tête doit commencer à partir de l'avant et passer ses mains sur sa tête jusqu'à ce qu'elle atteigne son cou.

 

Elle bouge ensuite ses mains vers l'avant de son front et il n'est pas obligatoire pour elle de passer ses mains sur l'ensemble de ses cheveux, même si ses cheveux atteigne le milieu de son dos.

 

Alors, quelle est la description des ablutions d'une femme avec de longs cheveux par rapport au passage de ses mains sur ses cheveux ?

 

Puisse Allah vous récompenser par le bien.

 

Réponse :

 

Le cas est tel que mentionné dans la question, nous savons par quelques-uns des gens de science, qu'une femme doit commencer à essuyer sa tête de son front jusqu'à l'arrière où se termine la racine de ses cheveux à l'arrière de la tête, et cela, indépendamment du fait qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme, elle bouge ensuite les paumes de ses mains vers son front.

 

C'est ce qui est obligatoire pour elle, sans rien faire de plus.

 

Jamia’ Masail an-Nisa’ page 35 

traduit par twitter.com/Minhajsunna

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 18:56
Le changement de couche invalide-t-il les ablutions ? (vidéo)

Question :

 

Le questionneur de la Libye dit :

Est-ce que la mère invalide ses ablutions quand elle change la couche de son enfant ?

 

Réponse :

 

Les ablutions sont commandé comme une question de ce qui est préférable et recommandé.

 

Non pas comme une question de ce qui est un devoir ou obligatoire.

 

Ainsi, si elle effectue ses ablutions, elle reçoit la récompense, et si elle veut, les premières ablutions lui suffise et elle lave sa main si quelque chose la touche.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 22:27
Manger, boire ou faire l'acte sexuel si on est en état d'impureté majeure (Janâba)

Selon Ibn Sa'îd (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit:

 

"Si l'un d'entre vous s'est accouplé avec sa femme, puis qu'il désire recommencer, qu'il fasse ses ablutions".

(Mouslim, At-Tirmidhi, Abou Dâwoud)

 

'Amâr Ibn Yâsir (رضي الله عنه) a dit :

 

"Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a permis a celui qui était en état d'impureté majeure et qu'il voulait manger, boire ou dormir, de faire ses ablutions comme pour la prière".

(Ahmad, At-Tirmidhi qui l'a authentifié)

 

Abou Dawud dans son recueil de Ahâdîth a un chapitre intitulé : "Chapitre de celui qui mange alors qu'il est en état de grande impureté ".

 

Il mentionne ensuite le hadith suivant rapporté par Aicha (رضي الله عنها) :

 

" Lorsque le messager d'Allah voulait dormir alors qu'il était dans un état nécessitant le grand bain (Junub) il accomplissait les ablutions".

 

Dans une version de ce Hadith on trouve l'ajout :

 

" et il lavait ses mains avant de manger lorsqu'il était dans un état nécessitant le grand bain."

 

Ces Deux hadith ont été authentifié par Sheikh Al Albani.

bfgfg

Explication

 

Et le nom qu'Abu Dawud a donné à son chapitre signifie que la personne en état de grande impureté peut manger, toutefois le fait de faire ses ablutions et de laver ses mains avant de manger est ce qu'il convient de faire.

 

C'est à dire cela est préférable et plus complet (et c'est ce que faisait le messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم)).

 

Il n y a cependant aucun mal (au niveau de la loi islamique) au fait de manger ou boire alors qu'on est en état de grande impureté sans avoir fait les ablutions ou s'être lavé les mains avant.

 

Source : Explication du recueil de Hadith de l'Imam Abu Dawud k7 n°36

copié de islampur.forumactif.com

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 20:22
L'utilisation excessive de l'eau lors des ablutions

L'imam Ahmad (6768) et Ibn Madjah (419) ont rapporté d'après Abdoullah ibn Amr ibn al-As رضي الله عنه que le Prophète صلى الله عليه وسلم passa à côté de Saad qui faisait ses ablutions et lui dit :

 

"- pourquoi ce gaspillage, ô Saad ?

 

- Y a-t-il du gaspillage dans les ablutions ?

 

- Oui, même si tu te trouvais au bord d'un fleuve débordant."

 

Cheikh Ahmad Chakir dit : sa chaîne de transmission est authentique.

Cheikh al-Albani (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) l'avait déjà jugé faible dans Irwa al-ghalil avant le déclarer bon dans sislilat al-ahadith as-sahiha.

Un groupe d'ulémas a jugé le hadith faible parce qu'Ibn Lou'ayah figure parmi ses transmetteurs.

Mais al-Albani a mentionné que le hadith a été rapporté d'Ibn Lou'ayha par Ibn Qoutayba ibn Said et que ce que ce dernier rapporte du premier est authentique.

Voir Silsilat al-ahadith as-sahihha (3292).

Sans titre 1-copie-1

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit :

 

«Sachons que l'utilisation excessive de l'eau dans le cadre des ablutions et du bain rituel entre dans le champ d'application de la parole d'Allah Très haut (traduction rapprochée) :

 

«Et ne gaspille pas indûment,  car les gaspilleurs sont les frères des diables; et le Diable est très ingrat envers son Seigneur.  (Coran, 17:26.27)

 

C'est pourquoi les ulémas (Puisse Allah leur accorder Sa miséricorde) disent :

 

"on réprouve le gaspillage de l'eau, même si on était au bord d'un fleuve débordant..."

 

Que dire quand on n'obtient de l'eau qu'à l'aide de machines ?

 

En somme, le gaspillage est réprouvé aussi bien dans les ablutions qu'en dehors d'elles.»

 

Extrait de charh riaydh as-salihine.

Sans titre 1-copie-1

Cheikh Abdoul Mouhsin al-Abbad (Puisse Allah le préserver) dit :

 

«Tous les ulémas sont d'avis que l'usage abusif de l'eau est interdit, même si on était au bord de la mer en raison du hadith susmentionné rapporté par Ahmad et Ibn Madjah d'après Abdoullah ibn Amr  رضي الله عنه selon lequel le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) passa à côté de Saad, etc.»

 

Extrait de Charh Sunan Abi Daoud.

 

traduit par twitter.com/AbMaria1

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 16:16
L'effleurement sur les chaussettes courtes qui ne recouvrent pas les chevilles ? (vidéo)

Question :

 

Honorable Cheikh, qu'Allah vous accorde la réussite.

 

Des chaussettes courtes qui ne recouvrent pas les chevilles se sont répandues.

 

Sont-elles considérées comme des chaussettes, en ce qui concerne l'effelurement (المسح على الجوربين) ?

 

Réponse :

 

Non.

 

Elles ne recouvrent pas les pieds complétement.

 

Elles doivent couvrir les chevilles et ce qu'il y a en dessous.

 

فضيلة الشيخ وفقكم الله يقول : انتشرت هذه الايام جوارب قصيرة لا تغطي الكعبين يقول فهل لها نفس حكم المسح على الجوربين ؟

فضيلة الشيخ : لا ، ما تستر الرجلين سترا كاملا ، تستر الكعبين و ما تحتهما . نعم

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 00:52
Avis religieux sur l'accomplissement de la prière dans un vêtement pollué de sperme

-Aïcha (رضي الله عنها) grattait du sperme des vêtements du Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم), puis ce dernier y faisait sa prière.

(Mouslim)

 

-'Aïcha (رضي الله عنها) a dit :

 

"J'effritais le liquide spermatique du vêtement du Prophète (صلى الله عليه و سلم) lorsqu'il était sec, et je le lavais lorsqu'il était encore humide".

(Ad-Dârqoutni, Abou 'Awana, Al-Bazzâr)

 

-D'après Aïcha (رضي الله عنها):

 

"Le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) nettoyait le sperme de son vêtement par la racine de nard indien puis faisait sa prière avec le même vêtement .

Il laissait sécher le vêtement avant de faire la prière avec."

(Ibn Khouzaïma, vérifié par al- Bani dans al-irwa 1/197)

 

-Ach-Chafi'i (رحمه الله) dit :

 

"et le sperme est pur"

 

-At-tirmidhi (رحمه الله) dit :

 

"le fait d'affirmer que le sperme est pur est l'avis de plus d'un compagnon du prophète (صلى الله عليه و سلم) , des suiveurs et ceux d'après eux parmi les juristes tel que Soufyan at-thwari, Ac-Chafi'i, Ahmad ibn hambal, Ishaq ..."

 

-Ibn hazm (رحمه الله) a dit:

 

" et le sperme est pur que cela sois dans l'eau, sur un vêtement, ou le corps...".

(Al-Mouhalla)

 

-An-Nawawi (رحمه الله) dit :

 

"D'aucuns soutiennent la propreté du sperme sur la base de ce qui a été rapporté d'Ali Ibn Abi Talib, de Sa'd Ibn Abi Waqqas, d'Ibn Omar, d'Aïcha, de Dawoud et d'Ahmad (selon la plus sûre des deux versions sur son opinion). 

C'est aussi conforme à la doctrine de Chafi'i et à l'opinion des traditionalistes".

(commentaire du Sahih de Mouslim 3/198)

 

1016611hrh8bu2z4o

Question :

 

Si après nettoyage, il reste toujours sur le vêtement de l'homme, des traces de sperme, la pureté de ce vêtement est-elle mise en cause ?  

 

Réponse :

 

Cela ne dérange pas.

 

Le sperme est pur et est l'origine de l'homme.

 

Il n'y a aucun effet s'il reste sur l'habit.

 

`A`icha (qu'Allah soit satisfait d'elle) dit :  

 

"Je le frottais en le grattant des habits du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lorsqu'il était sec.

Je l'enlevais en grattant avec mes ongles, et peut-être l'ai-je lavé."

Rapporté par Mouslim

 

Le sperme est pur et ne cause aucun préjudice.

 

 حكم الصلاة في ملابس أصابها مني

س: إذا تبقى من مني الرجل في ملابسه بعد غسلها شيء، هل يؤثر على طهارة ثوبه ؟

ج : المنيّ طاهر ولا يؤثر، وهو أصل الإنسان، ولا يؤثر

بقاؤه في ملابسه، قالت عائشة رضي الله عنها

 كنت أحكه يابسًا من ثوب رسول الله صلى الله عليه وسلم، أحكه بظفري، وربما غسلته

فالمني طاهر ولا يضر

(الجزء رقم : 29، الصفحة رقم: 105)

 

(Numéro de la partie: 29, Numéro de la page: 105)

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة