380 articles avec rappels - تذكر

Le bien réside...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le bien réside...

divider-copie-1

"Le bien réside dans la personne qui ne voit pas le bien en lui"

 

Zayl Tabaqaat Al-Hanabila 1/305

الخير فيمن لا يرى لنفسه خيرا

 1/305  - في «ذيل طبقاتِ الحنابلة»

 

Imam Ahmed Ibn Hanbal - الإمام أحمد بن محمد بن حنبل

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Paroles pleines de sagesse provenant d'hommes de science

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Paroles pleines de sagesse provenant d'hommes de science

Ahmad ibn Harb a dit :


"L'Homme préfère la fraîcheur de l'ombre à la chaleur du soleil, puis il ne préfère pas le paradis à l'enfer." 


Source : Al ihya, 4/568  
 

'Ali رضي الله عنه a dit :

"Le meilleur des musulmans est celui qui les assiste et leur est bénéfique." 

 

Source : Tanbih al moughtarin p.140 

 

 

'Amr ibn-l-'As a dit:

"3 choses ne m'ennuient pas : 
 

- Mon compagnon tant qu'il me comprend 
- Mon habit tant qu'il me couvre 
- Et ma monture tant qu'elle me porte" 

Source : 'Uyunul akhbar (1/307) 
 

 

L'imam Ahmad Shakir رحمه الله a dit :

"C'est la tradition absurde de certaines générations antérieures d'abréger l'écriture de "Salla Llahu 3aleyhi wa salam"" 


Source : Explication du musnad de l'imam Ahmad (5088, 9/105) 

Ibn al Qayyim al Djawziya رحمه الله a dit :

"Le Djihad avec la langue en utilisant le preuve du Qu'ran et de la Sounnah est plus important que le djihad avec l'épée." 

Source : Al Djawab us Sahih (1/237) 

On a demandé a l'imam Ahmad رحمه الله :

"Préfères-tu que l'homme prie, jeune, et fasse la retraite pieuse ou qu'il parle au sujet des innovateurs ?

Il répondit : "S'il jeune, prie et fait la retraite pieuse, il le fait pour lui-même.
Alors que si il parle des innovateurs il le fait pour les musulmans, cela est préférable." 

Source : Majmou' al Fatwa de Cheikh al Islam ibn Taymiya رحمه الله

Ayoub as-Sakhtayany رحمه الله a dit : 

 
"Fait partie du bonheur de l'enfant et du non-arabe qu'Allâh les dirige vers un savant des gens de la Sounnah." 

Source : Charh Ouçoul al I'tiqad de al-Lalaka-i 

Le savant Ibn al-Jawzy رحمه الله a dit :

"Saches que le premier embrouillement du Diable sur les gens tient au fait qu'il les a détourné de la quête de la connaissance, car la connaissance est une lumière, et s'il éteint leurs lampes, il peut les orienter vers les ténèbres à sa guise. "


Source : Talbis Iblis p.283 

Ibn 'Omar رضي الله عنه dit :

"Nous avions l'habitude d'avoir une mauvaise opinion de la personne qui ne se présentait pas à la prière du 'icha et du fadjr.
On se demandait si elle n'était pas tombée dans l'hypocrisie." 


Source : Kitab al Kaba-ir (Livre des grands péchés)

L'imam Muhammad Ibn Ahmad Al-Ansari Al-Qurtubi رحمه الله a dit après avoir cité la Parole d'Allâh (traduction rapprochée) :

«Et quiconque émigre dans le sentier d'Allâh trouvera sur terre maints refuges et abondance» [sourate An-Nisa :100] :

"Malik a dit : "Ce verset indique qu'il n'est (permis) à personne de résider sur une terre dans laquelle les Salafs sont insultés et injuriés, sans aucun droit."" 


Source : Al-Jami' Li-Ahkam-il-Qur'an (5/348) 

Cheikh al Islam Ibn Taymiya رحمه الله a dit :

"Il existe un degré au-dessus de la patience et de la satisfaction, celui-ci est la gratitude envers Allâh face aux épreuves, car elles sont source de grâces et de récompenses." 


Source : Majmou' al-fatwa t.11 p.260 
 

 

Les Pieux Prédécesseurs disaient :

"Prenez garde à  la tentation du savant débauché et de l'adorateur ignorant, car leurs tentations touchent tous ceux qui sont trompé.
Alors que dire de l'homme qui réunit l'égarement et la débauche !" 


Source : Dar' ta'arud al aql wa an naql (1/165)

'Ali ibn Abi Taleb disait :

"Ce n'est pas en connaissant les gens que l'on peut juger de la vérité, mais c'est plutôt la connaissance de la vérité qui permet de juger les gens." 

Source : Tabliss Ibliss p.77 

Ibn al-Djawzî رحمه الله a dit :

"Par Allâh, J'imagine l'arrivée au Paradis et l'éternité du séjour sans maladie, sans salivation (crachat), sans sommeil, sans calamité, mais au contraire, dans une santé permanente, avec des satisfactions ininterrompues et sans troubles, dans un bien-être toujours renouvelé et sans cesse augmentée. 
 

J'imagine tout cela et je m'impatiente.

Mon âme éprouverait presque des difficultés à l'admettre si la Loi ne l'avait attesté !

Car on ne sait que ces demeures ne seront gagnées que dans la mesure de l'effort déployé ici-bas [...]" 

Source : «Sayd ul-Khâtir» p.345 

'Oubayd Allâh ibn Shamît رضي الله عنه rapporte qu'il a entendu son père dire : 


"Ô toi qui est trompé par ta santé, n'as-tu jamais vu quelqu'un mourir sans maladie ?
Ô toi qui est trompé par la longueur de son existence, n'as-tu jamais vu quelqu'un mourir sans délai ?" 

Source : "Qasr Al-Amal : 67" 
 

Ibrâhîm An-Nakha'î رضي الله عنه pleurait auprès de son épouse et elle pleurait auprès de lui, et il disait : 


"Aujourd'hui nos œuvres sont présentées à Allâh." (lundi et jeudi) 

Source : Sifah As-Safwah, 2/673 

Al-Layth Ibn Sa'd -Qu'Allâh lui fasse miséricorde- a dit : 

 

"Si je vois une personne des passions marcher sur l'eau, je n'accepterai malgré cela rien d'elle." 
Alors l'Imam Chafi'i -Qu'Allâh lui fasse miséricorde- a dit : 
"Il n'est pas allé assez loin. Si je la vois voler dans les airs, je n'accepterai rien d'elle." 

Source : As-Souyouti dans «Al-Amr bil-Ittiba' wa-Nahi'anil-Ibtida'»

L'Imam Mâlik رحمه الله a dit : 


"Ce qui n'était pas une religion à l'époque (de la révélation) ne peut pas être une religion aujourd'hui, et la dernière génération de cette communauté ne peut être rectifiée que par ce qui a rectifié sa première génération." 

Source: Châttiby dans Al-i'tisam, Tome 1 p.29 

L'imam al Asbahani رحمه الله a dit :

"Le signe de Ahlou as Sounnah est qu'ils suivent les Salafs Salihs et abandonnent tout ce qui est innové et récemment introduit dans la religion." 


Source : Al Hujjah fi bayanil mahajjaah (1/364) 

'Ali bn Abi Talib رضي الله عنه dit:

"Celui qui dépend des gens est comme celui qui plante un arbre dans une terre autre que la sienne." 


Source: Hilyat al awliya (vol.1 p.71) 

Soufiyan Ath-Thawri رحمه الله a dit :

"Quiconque écoute un innovateur a quitté la protection d'Allâh et est livré à l'innovation." 

 

Source : Abou Nu'aym dans « Al-Hilya » 7/26 et Ibn Batta n°444

Lorsque Muhammad ibn Wâsi' voulait aller dormir il disait à sa famille : 

"Je vous confie à Allâh, ce sera peut être le sommeil dont je ne reviendrais pas."
c'était là son habitude lorsqu'il voulait dormir. 

Source: Qasr Al-Amal : 227 

 

أَخْبَرَنِي عَبْدُ اللَّهِ بْنُ يَحْيَى السُّكَّرِيُّ ، أَنَا أَبُو بَكْرٍ الشَّافِعِيُّ ، حَدَّثَنَا أَحْمَدُ بْنُ مُحَمَّدِ بْنِ مَسْرُوقٍ الطُّوسِيُّ ، نَا مُحَمَّدُ بْنُ الْحُسَيْنِ ، حَدَّثَنِي مُحَمَّدُ بْنُ حَيَّانَ أَبُو بَكْرٍ ، نَا حَمَّادُ يَعْنِي ابْنَ يَحْيَى الأَبَحَّ ، قَالَ
كَانَ مُحَمَّدُ بْنُ وَاسِعٍ إِذَا أَرَادَ أَنْ يَنَامَ قَالَ لأَهْلِهِ قَبْلَ أَنْ يَأْخُذَ مَضْجَعَهُ  أَسْتَوْدِعُكُمُ اللَّهُ ، فَلَعَلَّهَا أَنْ تَكُونَ مَنِيَّتِي الَّتِي لا أَقُومُ مِنْهَا
 قَالَ : فَكَانَ هَذَا دَأْبُهُ إِذَا أَرَادَ النَّوْمَ
رقم الحديث: 328
(حديث مقطوع)

L' imam Sufyan ibn 'Uyeyna رحمه الله a dit: 

 

"L' ascétisme repose sur la patience et guetter la venue de la mort." 
Sufyan ibn 'Uyeyna avait l' habitude de manger pendant plus 40 ans que du pain d' orge. 

Source: Al hilya 

Oubay ibn ka'b a dit :

"L'âme de celui qui ne tire pas sa puissance de la puissance d'Allâh se déchire, la tristesse de celui qui suit du regard ce que les gens possèdent se prolonge, celui qui pense que les bienfaits d'Allâh réside dans sa nourriture, ses boissons et ses habits voit sa science diminuer et le châtiment l'atteint." 


Source : Tasfir al baghawi (5/303.304)

Ibn Mass'oud رضي الله عنه dit :

"Vous êtes dans une époque où les savants sont nombreux et les prédicateurs peu nombreux, mais après viendra une époque où les prédicateurs seront très nombreux et les savants peu nombreux." 

 

Source: Sahih Al Boukharî

'Ali رضي الله عنه pleurait et disait:

"Les animaux, les oiseaux, les poissons se reposent, alors que moi je suis tenu à un engagement de mes oeuvres." 


Source: Tanhib al moughtarin p.50 

Uthman ibn Affan a dit : 

 

"Personne ne cache le mal en lui-même, au contraire Allâh le rend apparent à travers son visage et ses paroles.
Les salafs disaient également : Si une personne de l'innovation teignait sa barbe chaque jour, et bien la teinte de l'innovation resterait sur son visage." 

Source : Cheikh Al Islam ibn Taymiya tiré de Al-Jawab As-sahih Vol.4, p. 306-307 

On rapporte que 'Obda bnou Souleymane a dit :

"Nous étions avec 'Abdoullah Ibnou-lmoubarak dans un escadron dans le pays des romains, lorsque l'ennemi nous surprit. 

Une fois les deux armées face à face, un soldat ennemi sortit des rangs et demanda à combattre en duel.
Un homme sortit alors de nos rangs et le combattit jusqu'à ce qu'il le transperça de son épée et le tua.
Un autre soldat ennemi sortit et notre homme le tua.
Un troisième en sortit et notre homme le tua. Puis il demanda au camp ennemi de combattre en duel.
Un homme sortit alors de leurs rangs et notre homme le combattit jusqu'à ce qu'il le tua à son tour.
Les gens entourèrent alors cet homme mais il avait le visage masqué par sa manche. 
Je me suis approché de lui et j'ai pris sa manche de ma main en découvrant son visage.
J'ai vu alors qu'il s'agissait de 'Abdoullah Ibnou-lmoubarak .
Il m'a dit : "Toi aussi Ô Abou 'Amr tu es de ceux qui nous dénoncent ?
 (1)""

(1) C'est-à-dire qui dénonce nos bonnes œuvres. Car ibnoul-Moubarak veillait à ce que personne ne le reconnaisse pour préserver son intention. Et Allâh est plus savant. 

Source: Rapporté par Ibnou Rajab dans Jaami' El 'Ouloum wal hikam ainsi que par Ibnoul- Jawzi dans Siffatou-ssafwa. 

Ibn Zaid a dit:

"Tout individu qui désobéit à Allâh est un éternel ignorant jusqu'à ce qu'il cesse." 


Source : Tafsir at Tabar & Majmu' al fatawa de shaykh al islam ibn taymiya (7/22) 

Abû Usâmah rapporte : 
 
"Lorsque Sufyân At-Thawrî est tombé malade, j'ai apporté son urine à un docteur, et il me dit : "C'est là l'urine d'un homme dont la tristesse a fendu le foie, il n'y a aucun remède.""

Source: As-Siyar, 7/270 

Houdayfa bnou al Yemen رضي الله عنه dit :

"Les hypocrites parmi vous aujourd'hui sont pire que les hypocrites à l'époque du messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم . 
Nous dîmes : "De quelle manière ?".
Il dit : "Eux cachaient leur hypocrisie, alors que ceux-ci l'affichent !" 

Source: Sifah al mounafiq / 51 

El Fudayl ibn 'Iyâd رضي الله عنه a dit :

"Si j'avais une invocation exaucée, je ne l'accorderais qu'à un dirigeant (imam), car s'il est bon, le pays et les habitants seront en sécurité." 


Source : Charh sunna de l'imam el Barbahâry 

Bilâl ibn Sa'd رضي الله عنه a dit :

"Un homme peut être trompé, il est joyeux, mange, bois et rit, alors que dans le Livre d'Allâh il est écrit qu'il est un combustible de l'Enfer." 


Source: Sifah As-Safwah, 4/216 

Qatadah رحمه الله a déclaré :

"Toute personne qui s'assied en compagnie du Qu'ran le quitte en ayant soit progressé, soit régressé.

Source: Rapporté par al Marwazi, Qiyan al Layl p.77 
 

Amîr ibn Rabî'ah rapporte : j'ai entendu 'Umar ibn Al-Khattâb prendre un fétu de paille et dire :

"J'aurais aimé être ceci, j'aurais aimé que ma mère ne m'enfante jamais, j'aurais aimé être totalement oublié." 


Source : Az-Zuhd d'Abû Dâwûd, p.89
 

L'imam Adh Dhahabi رحمه الله a dit :

"Il est rapporté de manière authentique de Daraqutni qu'il a dit : Il n'y a rien de plus détestable à mes yeux que 'Ilmul kalam (science de la rhétorique).

Je dis : Personne ne doit rentrer dans 'Ilmul kalam, ni dans l'argumentation logique.

Plutôt, il doit être Salafi (suiveur des Salaf)." 


Source : Siyar 16/457 

On demanda à ‘Atâ As-Sulaymî : 
 
"Pourquoi es-tu si triste ?"
Il dit : "Malheur à toi, la mort plane sur moi, la tombe sera ma demeure, la Résurrection sera mon lieu de rendez-vous, le pont de l’Enfer sera mon chemin et je ne sais ce que l’on fera de moi."" 

 
Source: Sifah As-Safwah 3/327 
 

Cheikh Al-Islam Ibn Qayyim Al-Jawziya رحمه الله a dit :

"La lumière de la vérité est plus éclatante que la lumière du soleil.
C'est pourquoi les chauves-souris du monde de la clairvoyance fuient la lumière de la vérité." 


Source : Al-fawa'id p.127 

 

 

Ibn ‘Abbâs رضي الله عنه a dit :


"Lorsque le savant ne se prononce pas et dit : "Je ne sais pas", il est l’objet d’attaques, alors que, lorsque le Prophète, prière et salut d'Allâh sur lui, le chef des musulmans et le meilleur des hommes était interrogé, il ne répondait qu’après que la révélation lui soit venue du ciel." 

Source : Îqâdh ul-Himam " du Cheikh Abdul-'Azîz As-Salmân رحمه الله 

Ibn Qayyim رحمه اللهa dit :

"Toute connaissance ou tout acte qui ne fais pas accroître la foi et ne la renforce pas comporte un défaut." 

Source: "Al Fawa'id" p.62 

Abou Darda a dit :

"Quand l'homme est au matin, sa passion , son acte et son savoir religieux se réunissent.
Si son acte suit sa passion, sa journée est mauvaise. Si en revanche son acte suit son savoir, sa journée est bonne." 


Source : Tafsir al Qourtoubi (6/168) 

'Omar ibn Abd al 'Aziz رحمه الله a dit :

"Si tu vois des gens parler de leur religion sans le montrer en public, sache qu'ils sont sur le fondement d'un égarement."

Source : Sounan ad Darimi (307)

 

 

‘Abdullâh Ibn Mass’oûd رضي الله عنه a dit :

"Sois demain un savant ou un enseignant, mais ne sois pas entre les deux."

Source : Djâmi’ou bayân al-‘Ilm wal-Fadhlihi " de l’Imâm Ibn Abder-Barr - vol.1 

Ibn Qayyim رحمه الله a dit :

"L'homme le plus idiot, est celui qui s'égare a la fin du voyage alors qu'il est proche de l'arrivée." 

Source : Al fawa'id p.232 

 

 

Ibn Mas'oud رضي الله عنه a dit :

"Chaque joie est accompagnée d'une peine et pas une maison n'est remplie de joie sans être remplie de peine." 

Source : Ibn Abi Douniya dans al i3tibar (3)

 

 

Cheikh al 3Outhaymine رحمه الله a dit :

"Délaisser les actes d'obéissance fait diminuer la foi proportionnellement à l'importance de cet acte d'obéissance :
Plus il est important et plus la désobéissance cause une grande diminution de foi, voir sa disparition comme le fait de délaisser la prière." 


Source: Fath rabb al bariyyah p.66

Je (Adh-Dhahabi) dis :

 

"Oui, par Allâh, il dit vrai.

Et tu es un oppresseur et tu crois que tu es celui qui est oppressé.

Tu manges ce qui est illicite et tu penses être prudent et craintif (à cet égard).

Tu es un pêcheur et tu penses que tu es juste et droit.

Tu recherches la science (de la religion) pour ce monde, mais tu crois la recherche pour Allah."

 

Source : Siyar 8/440

Abû Ad-Dardâ dit :

 

"Ô gens de Damas !

Venez écouter le conseil d’un frère !

Qu’ai-je à vous voir construire des maisons que vous n’habitez pas, amasser des biens que vous n‘utilisez pas, poursuivre des rêves que vous n’atteindrez pas ?

Ceux d’avant vous ont bâti de grandes constructions, eu de grands rêves, amassé beaucoup de biens, mais leurs rêves les ont trompés, leurs biens sont devenus poussière et leurs demeures des tombes."

 

Source : Qasr Al-Amal, Ibn Abî Ad-Dunyâ / 160

Publié par 3ilmchar3i.net

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain... (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain... (audio)

 

[...]

 

(traduction rapprochée)

 

« Ô vous qui avez cru ! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. » [S59. V.18]

 

Il y a certes, dans ce segment, le plus grand encouragement à faire son examen de conscience (faire son autocritique).

 

Bien plus, ce noble verset est considéré comme faisant partie des plus grands versets liés à ce chapitre important qui est : « le chapitre de l’examen de conscience (ou l’autocritique) ».

 

Le plus souvent, l’examen de cette conscience est le rappel que l'homme fait à son âme [en se posant la question] : Qu’a-t-elle préparé pour demain ?

 

(traduction rapprochée)

 

« Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain ».

 

L’âme observera ce jour-là tout ce qu'elle aura avancé pour ce jour.

 

Et pour chacun d'entre nous, ce "demain" reste un jour inconnu : il est probable que ce "demain" qui est mentionné dans le verset, puisse s'agir pour l’être humain d’un jour après, tout comme cela puisse s'agir de deux jours après, d'un mois après, de deux mois après ou d’une année ou bien plus encore. C’est une chose que l’être humain ne connait pas (traduction rapprochée) :

 

« Et personne ne sait ce qu'il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. » [S31. v.34]

 

C’est pour cela, que l’intégralité de cet examen de conscience relatif à la Taqwa d’Allah, renvoie à la concrétisation de ce qui est dit dans ce Hadith :

 

«Lorsque tu parviens au soir, n'attends pas le lendemain, et parvenu au matin, n'attends pas le soir.»

[Hadith rapporté par Al-Boukhari, Selon Ibn ‘Omar].

 

C’est par cette autocritique minutieuse de l’âme lors de la mise en pratique des obligations et l’éloignement des interdits, que la personne s’emparera de la meilleur provision (traduction rapprochée) :

 

« Et prenez vos provisions; mais vraiment la meilleur provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô doués d'intelligence ! » [S02. v.197]

 

L’examen de conscience (ou l’autocritique), consiste à ce que le serviteur examine ses œuvres qu’il a accomplit des jours et des nuits durant : Est-ce qu’il est satisfait de ses actes avec lesquels il compte rencontrer Allah – Louange à Allah, Le Très Haut – ou non ?

 

Qu’il examine ses actes en commençant par les prescriptions religieuses obligatoires et les impératifs de l’Islam. Également, tout ce qui concerne les interdits, toutes les choses qu’Allah – Louange à Allah, Le Très Haut – a interdit à Son serviteur.

 

Puis, après cela il passe aux actes surérogatoires annexes et les recommandations.

 

Mais l’autocritique se fait principalement autour des impératifs religieux et des obligations de l’Islam.

 

Fait également partie de l’examen de conscience (ou l’autocritique), le fait que tu réexamines ta prière qu’Allah t’a rendu obligatoire :

 

Est-ce que tu l’as accomplis en respectant ses conditions, ses piliers et ses obligations ;

L’as-tu faite en son heure et en groupe avec des musulmans ?

 

Tu regardes dans les autres obligations religieuses et dans les choses qu’Allah – Louange à Allah, Le Très Haut – a interdit pour Ses serviteurs :

 

[Tout] ce qui est ordonné, a-t-il été vraiment concrétisé par le serviteur ?

A-t-il vraiment évité et rejeté [tout] ce qui est interdit ?

Ou il reste des manquements et des déficiences qui subsistent ?

 

Dès lors que la personne fait son examen de conscience et fait une analyse minutieuse de ses actes : Si elle trouve un quelconque bien, qu’elle loue Allah et Lui demande – Louange à Allah, Le Très Haut – qu’Il le raffermisse sur cela.

 

Mais si elle trouve autre chose que cela, alors le moment propice est venu pour qu’elle se repente tant qu’elle est dans cette demeure de labeur.

 

Quant au jour de la résurrection, il a été rapporté dans un hadith ceci :

 

« Celui qui trouve un quelconque bien, qu’il loue Allah, et celui qui trouve autre chose, qu’il ne blâme que lui même. »

[Hadith rapporté par Mouslim, d’après Abou Dhâr Al-Ghifari]

 

En effet, l’opportunité de la repentance n’est plus à sa porté.

 

Cependant, tant que le serviteur se trouve dans cette demeure de labeur, l’occasion lui est donnée de se repentir, de revenir et de retourner vers Allah – Louange à Allah, Le Très Haut.

 

Dans le chapitre de l’examen de conscience (ou l’autocritique), on mentionne dans plus d’une biographie de Salafs (prédécesseurs), que si on venait à dire (à l’un d’eux) : Il y a l’ange de la mort devant ta porte, il est là pour t’ôter ton âme, que voudrais-tu ?

 

En ce qui le concerne, il n’aurait plus rien à ajouter comme œuvre tout était régulièrement soigné et bien accomplit chez lui.

 

Par contre, si on venait à dire à un grand nombre de gens : Il y a l’ange de la mort est devant ta porte, il est là pour t’ôter ton âme, que voudrais-tu ?

 

Tu trouverais la personne confronté à beaucoup d’obstacles, il dira :

« Allah ! J’ai encore beaucoup d’injustices à l'égard des gens ; il y a [encore] des biens qui ne m’appartiennent pas, je les avais pris ; et ceci et cela (etc.) ; Il y a des prières envers lesquelles j’ai fait preuve de manquement ; Il y a des personnes auxquelles j’ai causé du tord, lesquelles j’ai été exposé dont j’aimerais leur demander le pardon ».

 

La personne se trouvera confronté à beaucoup de choses dont elle voudra s’en débarrasser à cet instant [précis], alors que la mort, elle vient brusquement.

 

C’est là qu’apparaît alors le rôle de l’examen de conscience (ou l’autocritique) et de son importance dans la vie du musulman.

 

Donc, le serviteur est dans le bien tant qu’il fait son examen de conscience, tant qu’il fait son autocritique en vérifiant ses actes, qu’il a accomplit des jours et des nuits durant.

 

Il porte un autre regard [à l’égard de ses actes] en vérifiant leur conformité avec la législation ou leur éloignement : [Ce qu’il trouve] comme acte en conformité avec la législation, il loue Allah – Louange à Allah, Le Très Haut – pour cela et il Lui demande le raffermissement.

 

Et celui qui est discordant, il commence à lutter contre son âme afin qu’elle s’éloigne de cela, pour qu’elle se repente et retourne vers Allah – Louange à Allah, Le Très Haut.

 

Ces quelques paroles ne sont qu’un rappel pour moi et mes frères et il n’y a rien de nouveau dedans qui soit exposé aux oreilles des frères.

 

Ce ne sont que quelques mots donnés dans le cadre d’un rappel (traduction rapprochée) :

 

« Et rappelle; car le rappel profite aux croyants. » [S51. V55]

 

Je demande à Allah – Glorifié Soit-Il – de nous parfaire, à chacun de nous, notre religion qui nous assure une protection dans notre affaire et d’améliorer notre vie ici-bas dans laquelle se trouve notre subsistance, d’améliore notre vie dans l’au-delà vers laquelle se fera notre retour, de rendre notre vie une abondance de biens, de rendre la mort un repos contre tout mal et de nous pardonner, de pardonner à nos parents et aux musulmans ainsi qu’aux musulmanes, aux croyants ainsi qu’aux croyantes, aux vivants d’entre eux ainsi qu’aux morts ; certes, Il est – Exalté Soit-Il, Le Très Haut – Audient, Il est bien proche et répond toujours (aux appels).

 

Et Allah – Le Très Haut, est plus savant et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Serviteur et Messager, notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et l’ensemble de ses compagnons.

 

Source : www.al-badr.net - ولتنظر نفس ما قدمت لغد

Traduction adaptée & rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

copié de alghourabaa.com

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

L’argent ne fait pas le bonheur (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L’argent ne fait pas le bonheur (vidéo)

Question de Hammad abdAllah qui demande une explication des nobles versets de la sourate Ta-Ha :

 

وَمَنۡ أَعۡرَضَ عَن ذِڪۡرِى فَإِنَّ لَهُ ۥ مَعِيشَةً۬ ضَنكً۬ا وَنَحۡشُرُهُ ۥ يَوۡمَ ٱلۡقِيَـٰمَةِ أَعۡمَىٰ .قَالَ رَبِّ لِمَ حَشَرۡتَنِىٓ أَعۡمَىٰ وَقَدۡ كُنتُ بَصِيرً۬ا . قَالَ كَذَٲلِكَ أَتَتۡكَ ءَايَـٰتُنَا فَنَسِيتَہَا‌ۖ وَكَذَٲلِكَ ٱلۡيَوۡمَ تُنسَىٰ

[طه: 124-126] 

 

«Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement».

Il dira: «Ô mon Seigneur, pourquoi m’as-Tu amené aveugle alors qu’auparavant je voyais?»

[Allah lui] dira: «De même que Nos Signes (enseignements) t’étaient venus et que tu les as oubliés, ainsi aujourd’hui tu es oublié». (Sourate Ta-Ha 20 versets 124-126) 

 

Est-ce que ce verset s'applique à toute personne qui est inattentif à l'évocation d'Allah? 

 

Réponse :

 

C'est une sévère menace pour la personne qui se détourne de l'évocation d'Allah et de son obéissance, il ne donne donc pas à Allah Ses droits.

 

Ceci sera sa rétribution.

 

Il mènera une vie plein de gênes, même s'il a beaucoup de richesses et de biens.

 

Sa vie va être plein de gênes en raison de la détresse, douleurs et des difficultés qui frapperont son cœur.

 

Ainsi sa grande richesse ne lui profitera en rien.

 

Il sera dans la détresse et la misère en raison de s’être détourné de l'évocation d'Allah et de Son obéissance.

 

Puis il sera ressuscité le Jour du Jugement aveugle. 

 

Le but en cela est que ceci s'applique à la personne qui se détourne de l'obéissance d'Allah le Très-Haut ainsi que de Ses droits.

 

Il ne se préoccupe pas des commandements d'Allah, plutôt il commet des actes prohibés [par Allah], et délaisse ses Ordres.

 

Ceci sera sa rétribution.

 

Nous demandons à Allah la paix et la sécurité.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

L'argent est une fitna qui corrompt le cœur (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'argent est une fitna qui corrompt le cœur (vidéo)

C'est ainsi qu'Allah mentionne le récit de gens, de communautés entières qui ont rejeté la foi à cause de leur richesse et qu'elle est également une fitna dans plusieurs verset...

 

{ وَقَالُوا نَحْنُ أَكْثَرُ‌ أَمْوَالًا وَأَوْلَادًا وَمَا نَحْنُ بِمُعَذَّبِينَ }

 

"Et ils dirent : « Nous avons d'avantage de richesses et d'enfants et nous ne serons pas châtiés. »" (S.34 v.35)

 

{ وَقَالَ الْمَلَأُ مِن قَوْمِهِ الَّذِينَ كَفَرُ‌وا وَكَذَّبُوا بِلِقَاءِ الْآخِرَ‌ةِ وَأَتْرَ‌فْنَاهُمْ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا مَا هَـٰذَا إِلَّا بَشَرٌ‌ مِّثْلُكُمْ يَأْكُلُ مِمَّا تَأْكُلُونَ مِنْهُ وَيَشْرَ‌بُ مِمَّا تَشْرَ‌بُونَ }

 

"Les notables de son peuple qui avaient mécru et traité de mensonge la rencontre de l'au-delà, et auxquels Nous avions accordé le luxe dans la vie présente, dirent : « Celui-ci n'est qu'un être humain comme vous, mangeant de ce que vous mangez, et buvant de ce que vous buvez. »" (S.23 v.33)

 

{ فَلَوْلَا كَانَ مِنَ الْقُرُ‌ونِ مِن قَبْلِكُمْ أُولُو بَقِيَّةٍ يَنْهَوْنَ عَنِ الْفَسَادِ فِي الْأَرْ‌ضِ إِلَّا قَلِيلًا مِّمَّنْ أَنجَيْنَا مِنْهُمْ ۗ وَاتَّبَعَ الَّذِينَ ظَلَمُوا مَا أُتْرِ‌فُوا فِيهِ وَكَانُوا مُجْرِ‌مِينَ }

 

"Si seulement il existait, dans les générations d'avant vous, des gens vertueux qui interdisent la corruption sur terre ! (Hélas) Il n'y en avait qu'un petit nombre que Nous sauvâmes, alors que les injustes persistaient dans le luxe (exagéré) dans lequel ils vivaient, et ils étaient des criminels." (S.11 v.116)

 

{ فَأَمَّا الْإِنسَانُ إِذَا مَا ابْتَلَاهُ رَ‌بُّهُ فَأَكْرَ‌مَهُ وَنَعَّمَهُ }

 

"Quant à l'homme, lorsque son Seigneur l'éprouve en l'honorant et en le comblant de bienfaits" (S.88 v.15)

 

{ كَلَّا إِنَّ الْإِنسَانَ لَيَطْغَىٰ ﴿٦﴾ أَن رَّ‌آهُ اسْتَغْنَىٰ ﴿٧﴾ إِنَّ إِلَىٰ رَ‌بِّكَ الرُّ‌جْعَىٰ }

 

"Prenez-garde ! Vraiment l'homme devient rebelle, dès qu'il estime qu'il peut se suffire à lui-même (à cause de sa richesse)." (S.96 v.6-7)

 

{ إِنَّ الْإِنسَانَ لِرَ‌بِّهِ لَكَنُودٌ ﴿٦﴾ وَإِنَّهُ عَلَىٰ ذَٰلِكَ لَشَهِيدٌ ﴿٧﴾ وَإِنَّهُ لِحُبِّ الْخَيْرِ‌ لَشَدِيدٌ }

 

"L'homme est, certes, ingrat envers son Seigneur; et pourtant, il est certes, témoin de cela; et pour l'amour des richesses il est certes ardent." (S.100 v.6,7-8)

 

{ أَلْهَاكُمُ التَّكَاثُرُ‌ ﴿١﴾ حَتَّىٰ زُرْ‌تُمُ الْمَقَابِرَ‌ }

 

"La course aux richesses vous distrait, jusqu'à ce que vous visitiez les tombes" (S.102 v.1-2)

 

Etc, etc...

 

Et c'est ainsi que nous trouvons dans le Sahih d'Al-Bukhari chap. « craindre la richesse » des narrations tels que:

 

« Même s'il possédait le contenu d’une vallée en argent, le fils d'Adam en désirerait une autre.

Rien si ce n'est la mort ne réduira sa convoitise.

Et Allah accepte le repentir du repentant. »

D'après Ibn 'Abbas رضي الله عنه

 

Le Prophète a clairement annoncé quel odeur avait l'argent disant d’après Ka'b Ibn 'Yàd (رضي الله عنه):

 

« لِكُلِّ أُمَّةٍ فِتَنَةٌ وَفِتْنَةُ أُمَّتِي المالُ - Dans chaque communauté il y a une tentation, et la tentation de ma communauté est l'argent »

(Rapporté par At-Tirmidhî, Ibn Hibbân et authentifié par Al-Albani dans son tahqiq)

 

Et la preuve que beaucoup sombreront dans cette fitna parmi les gens de la gauche et la parole d'Allah:

 

{ وَأَصْحَابُ الشِّمَالِ مَا أَصْحَابُ الشِّمَالِ ﴿٤١﴾ فِي سَمُومٍ وَحَمِيمٍ ﴿٤٢﴾ وَظِلٍّ مِّن يَحْمُومٍ ﴿٤٣﴾ لَّا بَارِ‌دٍ وَلَا كَرِ‌يمٍ ﴿٤٤﴾ إِنَّهُمْ كَانُوا قَبْلَ ذَٰلِكَ مُتْرَ‌فِينَ }

 

"Et les gens de la gauche; que sont les gens de la gauche ? Ils seront au milieu d'un souffle brûlant et d'une eau bouillante, à l'ombre d'une fumée noire ni fraîche, ni douce. Ils vivaient auparavant dans le luxe..." (S.56 v.41-45)

 

Et le Prophète (صلى الله عليه وسلم) de dire d'après 'Imràn Ibn Al-Husayn (رضي الله عنه):

 

« J'ai promené mon regard au-dessous de moi dans le Paradis et j'ai vu que la majorité de ses habitants étaient les pauvres »

(Rapporté par Al-Bukhari)

 

Ou encore :

 

« Prenez garde de ne point tomber dans le luxe , car les serviteurs d’Allah ne mènent pas une vie luxueuse »

(Rapporté par Ahmad et authentifié par Al-Albâni dans « Al-mishkat » n°2892)

 

Plutôt ce a quoi Il nous exhorté était à l'image de sa parole :

 

« Ô fils d’Adam ! Il t’est préférable de donner ce qui dépasse tes besoins; et si tu le garde pour toi c’est un mal... »

(Rapporté par Muslim)

 

Ou toutes ces narrations ou Il (صلى الله عليه وسلم) nous appelé à l'amour des pauvres et leur proximité...

 

Après il est sur que dépenser ses richesse fi sabili'Llah est une ni'ma tout comme le sont les sadaqat « qui courent » et continue de courir après que l'on soit retourné à la terre, mais le ratio de ce genre de personne reste extrêmement faible et nous envions ces hommes riches là...

 

Et d'après 'Abdullah Ibn Mas'ud (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit:

 

« Il n'est permis d'envier que deux hommes : Celui à qui Allah accorde la richesse et qui dépense son bien pour le triomphe de la vérité et l'homme qu’Allah a comblé de sagesse, qui la consacre et l'apprend aux autres. »

(Rapporté par Al-Bukhari)

divider

 

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

أقوال السلف في التحذير من الدنيا (dossier)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

أقوال السلف في التحذير من الدنيا (dossier)

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Dix choses dont on ne tire aucun profit

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Dix choses dont on ne tire aucun profit

 

divider

Dix choses, desquelles on ne tire aucun profit, sont inutiles :


- une science que l'on ne met pas en pratique ;

 

- une œuvre dénuée de toute sincérité et non conforme à la Sunnah ;

 

- des biens que l'on ne dépense pas, dont le propriétaire ne jouit même pas dans ce bas monde et qu'il n'investit pas non plus pour l'au-delà ;

 

- un cœur vide de l'amour d'Allâh, de l'ardent désir de Le rencontrer et de jouir de sa compagnie ;

 

- un corps incapable d'obéir à Allâh - سبحانه وتعالى - et de Le servir ;

 

- un amour qui ne se soucie pas de plaire à l'Être aimé ou d'obéir à Ses ordres ;

 

- du temps que l'on utilise pas dans l'expiation des fautes passées, ou dont on ne profite pas pour accomplir un acte de bien qui rapproche d'Allâh - سبحانه وتعالى - ;

 

- des pensées qui portent sur des sujets vains ;

 

- se mettre au service d'une créature dont le service de rapproche pas d'Allâh et n'apporte aucun intêret matériel ;

 

- éprouver crainte et espérance envers une créature, alors que tu sais que son âme est entre les mains d'Allâh - سبحانه وتعالى -, qu'elle est prisonnière de Sa Poigne, et qu'elle ne possède la faculté de faire ni le mal ni le bien pour elle-même, et qu'elle n'est maîtresse ni de sa mort, ni de sa vie, ni de sa propre résurrection.

 

Corrompre son cœur et gaspiller son temps sont les pires formes de dilapidation.

 

Elles en sont aussi le fondement.

 

La corruption du cœur vient de la préférence que l'on accorde à ce bas-monde par rapport à l'au-delà. Le gaspillage du temps quant à lui est dû à la conviction que l'on vivra longtemps.

 

Tout le mal se résume donc au fait de suivre ses passions et au fait de croire que la vie sera longue.

 

Et tout le bien se résume donc à suivre le droit chemin et à se préparer pour la rencontre d'Allâh - سبحانه وتعالى -.

 

Et c'est d'Allâh que nous implorons l'aide. 

 

Source : «الفوائد» p.110-111

Publié par l'équipe mosquee-sounnah-bordeaux.fr

 عشرة أشياء ضائعة لا ينتفع بها 
علم لا يعمل به
وعمل لا اخلاص فيه ولا اقتداء
ومال لا ينفق منه فلا يستمتع به جامعه في الدنيا ولا يقدمه امامه الى الآخرة
وقلب فارغ من محبة الله والشوق اليه والأنس به
وبدن معطل من طاعته وخدمته
ومحبة لا تتقيد برضاء المحبوب وامتثال أوامره
ووقت معطل عن استدراك فارطه أو اغتنام بر وقربه
وفكر يجول فيما لا ينفع
وخدمة من لا تقربك خدمته الى الله ولا تعود عليك بصلاح دنياك
وخوفك ورجاؤك لمن ناصيته بيد الله وهو أسير فى قبضته ولا يملك لنفسه حذرا ولا نفعا ولا موتا ولا حياة ولا نشورا
وأعظم هذه الاضاعات اضاعتان هما أصل كل اضاعة اضاعة القلب واضاعة الوقت فاضاعة القلب من ايثار الدنيا على الآخرة واضاعة الوقت من طول الأمل فاجتمع الفساد كله فى اتباع الهوى وطول الأمل والصلاح كله فى اتباع الهدى والاستعداد للقاء والله المستعان

الفوائد - صـ110-111

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Prends garde à tout ce qui pourrait être la cause de l'annulation de tes oeuvres ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prends garde à tout ce qui pourrait être la cause de l'annulation de tes oeuvres ! (audio)

 

Cheikh Salih Al Fawzan, qu’Allah le préserve, a dit :

 

« Et la religion d’Ibrahim est d’adorer Allah en lui vouant un culte exclusif, ceci est la hanifiya.

Il n’a pas seulement dit : « adorer Allah », mais il a dit : « en lui vouant un culte exculsif », c’est-à-dire : en t’écartant de l’association, car si l’association se mélange à l’adoration, elle la rend vaine.

Et l’adoration ne peut-être valide que si elle est épurée de l’association majeure et mineure. ».

VDSF.png

Annotation de Cheikh Ali Ibn Nassir Al Faqihi

 

L’association majeure, c’est que tu invoques avec Allah autre que Lui, que tu sacrifies pour autre qu’Allah, que tu fasses un serment pieux pour autre qu’Allah, que tu implores le secours d’autre qu’Allah…

 

Ce sont toutes des formes d’association majeure, si elle se mêle aux œuvres, elles les annulent.

 

Et Allah a dit dans Son Livre : 

إِنَّ اللَّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء

 

« Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne un quelconque associé. En dehors de cela, Il pardonne à qui Il veut. » [An-Nissa, verset 48]

 

Quant à l’association mineure, les savants l’ont expliquée par l’ostentation.

 

Un homme accomplit une œuvre de manière ostentatoire pour les gens, c’est-à-dire qu’il veut que les gens disent de lui, par exemple, s’il fait des aumônes, qu’il construit des mosquées, qu’il vient en aide aux nécessiteux, il veut que les gens disent de lui qu’il est généreux, qu’il est ceci ou cela…

 

Ceci s’appelle l’ostentation.

 

L’ostentation rend vaine l’œuvre dans laquelle elle s’est produite.

 

Lorsque le Messager (صلى الله عليه و سلم) fut interrogé au sujet du combattant sur le sentier d’Allah, il a dit :

 

« C’est celui qui combat pour que la parole d’Allah soit la plus élevée. ».

 

Si un homme combat par bravoure, Allah sait ce qu’il y a dans son cœur, donc lorsqu’il dira : « J’ai combattu sur Ton sentier. »

 

Allah lui dira alors : « Tu mens, tu as combattu pour que l’on dise de toi que tu es courageux et cela a été dit. ».

 

S’il dépense de l’argent souhaitant que les gens le remercient et le complimentent, lorsqu’il dira : « Il n’y a pas un sentier parmi les sentiers de bien sans que je n’y ai dépensé (pour Toi). »

 

Allah lui dira alors : « Tu mens, tu n’as dépensé que pour que l’on dise de toi que tu es bienfaisant et cela a été dit. ».

 

C’est-à-dire que tu as obtenu ce que tu voulais. Tu as accompli une œuvre souhaitant une rétribution pour celle-ci et la rétribution que tu souhaitais dans ce bas-monde était qu’ils fassent tes éloges et te complimentent, ils ont donc fait tes éloges et t’ont complimenté et il ne te reste rien pour l’au-delà.

 

C’est pour cela que la sincérité est indispensable, il faut que l’œuvre soit accomplie sincèrement pour le Visage d’Allah (سبحانه و تعالى).

 

L’adoration doit donc être épurée de l’association majeure et mineure.

 

Nous avons vu que l’association majeure rend vaines toutes les œuvres et que l’association mineure rend vaine l’œuvre dans laquelle elle s’est produite.

 

Tu as fait une aumône de 1000 riyals, mais tu l’as faite de manière ostentatoire pour les gens, tu n’auras donc aucune récompense pour celle-ci mais tes autres œuvres ne seront pas annulées.

 

Ceci est compris ?

 

C’est l’œuvre dans laquelle l’ostentation s’est produit qui est annulée, c’est-à-dire que tu ne profiteras en rien de cette œuvre, car tu ne l’as pas accomplie pour le Visage d’Allah mais seulement pour que les gens te complimentent et te remercient et ils t’ont complimenté et remercié.

 

Quant à l’association majeure, elle rend vaines toutes les œuvres.

 

Si tu invoques autre qu’Allah, il ne te reste ni prière, ni aumône, ni pèlerinage, ni jeûne, tout est rendu vain.

 

Car Allah a dit :

إِنَّ اللَّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء

 

« Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne un quelconque associé. En dehors de cela, Il pardonne à qui Il veut. » [An-Nissa, verset 48]

 

Si tu associes à Allah, c’est-à-dire que tu as invoqué autre que Lui, imploré le secours d’autre que Lui, sacrifié pour autre que Lui… toutes tes œuvres sont rendues vaines.

 

Il est donc obligatoire pour le musulman de préserver sa croyance plus que tout.

 

Nous sommes venus pour le pèlerinage qui fait partie des œuvres apparentes.

 

Si notre intention est de nous faire appeler par nos voisins hajj untel, hajj untel ou hajj untel lorsque l’on retournera dans notre pays, si cela est ton intention, tu n’auras de ton pèlerinage que cela.

 

Mais si tu souhaites accomplir cette obligation pour Allah (عز و جل), tu reviendras alors : « comme le jour où ta mère t’a enfanté », comme cela est mentionné dans le hadith.

 

Le pèlerin qui accomplit son pèlerinage sincèrement, avec un argent pure, ne recherchant que le Visage d’Allah (عز و جل) et se conformant à la Sunna du Prophète (صلى الله عليه و سلم), reviendra sans aucun péché comme le jour où sa mère l’a enfanté.

 

Mais si tu souhaites que les gens t’appellent hajj untel, et que tu ne souhaites que cela, tu ne récolteras alors rien d'autre de cette œuvre si n’est cela et la fatigue. 

 

J’attire ensuite l’attention de certains frères, qu’Allah les rétribue par un bien.

 

Il y a certaines personnes qui mettent leur habit de sacralisation puis se mettent dans la mosquée, devant le minaret ou sur les lieux saints des rites sur lesquels vous allez vous rendre, puis il demande à se faire photographier de cette manière.

 

Lorsqu’il retourne dans son pays, il développe cette photographie, la met dans un beau cadre et l’accroche dans son salon.

 

Lorsqu’il reçoit des visiteurs, c’est comme s’il leur disait : « Regardez ce que j’ai fait. ».

 

Je vous avertis donc contre cela car cela peut faire partie de l’ostentation.

 

L’homme doit s’écarter de ces choses qu’ils pensent insignifiantes, il doit prendre garde à ces choses qui pourraient rendre vaines ses œuvres qu’il accomplit pour le Visage d’Allah (تبارك و تعالى). 

 

Extrait des annotations de Cheikh Ali Ibn Nassir Al Faqihi, qu’Allah le préserve, sur le commentaire de Cheikh Salih Al Fawzan, qu’Allah le préserve, de l’introduction d’al qawa’id al arba’.

traduit par forum.daralhadith-sh.com

 

Cheikh 'Ali Ibn Mohamed Naçer Fiqihi -  الشيخ علي بن محمد ناصر الفقيهي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Éclats de lumière - ومضات نور

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Éclats de lumière - ومضات نور

Un éclat de lumière

 

Selon Mitrif ben Abdellah, Malik m’a dit :

 

"Que disent les gens à mon propos ?

Je lui ai répondit : l’ami vous vante alors que l’ennemi parle de vous en mal.

Et il a dit : les gens vont rester comme cela, mais nous nous réfugions auprès d'Allah contre la succession des critiques (dire du mal de la personne)."

 

-J’ai dit (Sheikh Ali Ramly) :

 

Aucune personne n'échappe aux ennemis jaloux qui font de la médisance sur lui comme cela est arrivé aux prophètes et aux messagers alors que seule la preuve doit être mise en avant.

Par contre la succession des critiques (dire du mal de la personne) est une preuve que la personne est dénigrée.

Car le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

(Vous êtes les témoins d’Allah sur terre).

Celui qui est dénigré chez les musulmans et en particulier chez les gens pieux, alors sans aucun doute il est dénigré chez Allah.

Pour cela, nous nous réfugions auprès d'Allah contre une telle chose, et nous Lui demandons la droiture de l’apparence et la droiture de ce qui est caché ainsi qu'une bonne fin (Husn al khatima).

 

ومضة نور

عن مطرف بن عبد الله قال : قال لي مالك: ما يقول الناس في ؟ قلت : أما الصديق فيثني، وأما العدو فيقع. فقال: ما زال الناس كذلك، ولكن نعوذ بالله من تتابع الألسنة كلها

قلت (الشيخ علي الرملي) : لا يخلو أي إنسان من وجود أعداء وحسدة يطعنون فيه كما حصل مع الأنبياء والرسل ، والعبرة بالدليل ، ولكن تتابع الألسنة يدل على ذم الشخص ؛ لأن النبي : أنتم شهداء الله في الأرض، ومن تتابعت ألسنة المسلمين وخصوصا الصالحين على ذمه فهو مذموم عند الله ولا شك، فنعوذ بالله من ذلك ونسأله صلاح الظاهر والباطن وحسن الختام

  db2_by_rbsrdesigns-d3ihhaj.png 

Un éclat de lumière

 

Imam Ahmed a dit :

 

"Si tu vois quelqu’un insultant Hamaad ben Salama, alors accuse-le pour son islam, car Hamaad ben Salama était dur envers les innovateurs."

 

ومضة نور

قال الإمام أحمد : إذا رأيت الرجل يغمز حماد بن سلمة ، فاتهمه على الإسلام ؛ فإنه كان شديدا على المبتدعة

      db2_by_rbsrdesigns-d3ihhaj.png

Un éclat de lumière 

 

Hamaad ben Zayd (parmi les imams des Salaf) a dit :

 

"Les Jahmya cherchent à dire qu’Allah n’est pas au ciel."

 

-J’ai dit (Sheikh Ali Ramly) :

 

Leur but est d'arriver à nier l’élévation d’Allah au dessus de toute sa création.

Et il a dit (Hamaad ben Zayd) :

"Le Coran est la parole d’Allah que Gabriel a descendu de la part du Seigneur de l’univers."

 

ومضة نور

قال حماد بن زيد وهو أحد أئمة السلف : إنما يدورون على أن يقولوا ليس في السماء إله. يعني الجهمية

قلت (الشيخ علي الرملي) : أي أنهم يريدون أن يصلوا إلى إنكار علو الله على خلقه

وقال رحمه الله : القرآن كلام الله، أنزله جبريل من عند رب العالمين

db2_by_rbsrdesigns-d3ihhaj.png

Un éclat de lumière 

 

Al-Chafi’i [Qu’Allah soit satisfait de lui] a dit :

 

"À l’image du prophète , je préfère que l’homme soit encore plus généreux pendant le mois du Ramadan car les gens ont des besoins durant ce mois du fait que plusieurs parmi eux consacrent leurs temps à l’adoration (le jeûne, la Salat) au lieu de subvenir à leur besoin."

 

ومضة نور 

قال الشافعي رضي الله عنه : أحب للرجل الزيادة بالجود في شهر رمضان اقتداءً برسول الله ، ولحاجة الناس فيه إلى مصالحهم، ولتشاغل كثيرٍ منهم بالصَّوم والصلاة عن مكاسبهم

 

db2_by_rbsrdesigns-d3ihhaj.png

Un éclat de lumière 

 

Sofyane At-Thawri (Rahimahou Allah) a dit :

 

"Ces rois vous ont délaissé la vie de l'au- delà, alors laissez leurs la vie d’ici-bas."

 

ومضة نور

قال سفيان الثوري رحمه الله : إن هؤلاء الملوك قد تركوا لكم الآخرة ، فاتركوا لهم الدنيا

db2_by_rbsrdesigns-d3ihhaj.png

Un éclat de lumière 

 

Sofyane At-Tawri a dit :

 

"Les pires des gens sont ceux qui cherchent les bénéfices de la vie d’ici-bas à l'aide des actes de la vie de l'au-delà."

 

-J’ai dit (Sheikh Ali Ramly) :

 

Qu’ils sont nombreux !

Qu’Allah ne les augmente pas.

 

ومضة نور

قال سفيان الثوري : إن أقبح الرعية أن يطلب الدنيا بعمل الآخرة . قلت : ما أكثرهم اليوم لا كثرهم الله

db2_by_rbsrdesigns-d3ihhaj.png

 

Un éclat de lumière 

 

Nafi’e l’esclave affranchi d’ibn Omar pleura lors de son agonie.

Ils lui ont demandé : "Qu’est ce qui te fait pleurer ?"

Il a répondu : "Je me suis souvenu de Saâd et de la pression de la tombe."

 

C’est-à-dire il s'est rappelé la parole du prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«La tombe a une pression, si quelqu’un pouvait y échapper ce serait Saâd Ibn Mou'âdh».

 

ومضة نور

لما احتضر نافع مولى ابن عمر بكى فقيل ما يبكيك ؟ قال : ذكرت سعدا وضغطت القبر

أي تذكر قول النبي : إن للقبر لضغطة لو نجا منها أحد لنجا منها سعد بن معاذ

db2_by_rbsrdesigns-d3ihhaj.png

Un éclat de lumière 

 

Saîd ben Abdelaziz At-Tanukhi (parmi les imams et les savants des Salaf au Cha-am) a dit :

 

"Il n’y a rien de bon dans cette vie sauf pour deux hommes : celui qui conserve consciemment le silence et celui qui parle avec savoir."

 

-J’ai dit (Sheikh Ali Ramly) :

 

Ceux qui écrivent sur internet sont ceux qui en ont le plus besoin, car beaucoup d'entre eux ne récoltent que des péchés à cause de ce qu’ils écrivent.

 

ومضة نور

قال سعيد بن عبد العزيز التنوخي من أئمة السلف من علماء بلاد الشام : لا خير في الحياة إلا لأحد رجلين : صموت واع ، وناطق عارف

قلت (الشيخ علي الرملي) : كتاب الأنترنت من أحوج الناس لهذا ؛ لكثرة من يكتب وما نصيبه من الكتابة إلا الوزر

db2_by_rbsrdesigns-d3ihhaj.png

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Rabaisser l'âme

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Rabaisser l'âme

divider

 

C’est en la rabaissant que le serviteur honore le plus son âme, en l’humiliant qu’il la renforce le plus et en la fatiguant qu’il la repose le plus.

 

Comme ont dit :

 

Je fatiguerai mon âme afin d’atteindre le repos car c’est en la rabaissant qu’elle atteindra la noblesse.

 

copié de Kitab al-fawa'id

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Les conséquences néfastes de l'ignorance

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les conséquences néfastes de l'ignorance

Ibn al Qayyim qu'Allah lui fasse miséricorde , affirme dans miftâh dâr as sa'âdah (1/182) :

 

"L'ignorance donne les pires fruits qui soient :

 

-mécréance,

-vices,

-shirk,

-injustice,

-iniquité,

-agression,

-oppression,

-inquiétude,

-ingratitude,

-empressement,

-inconstance,

-violence,

-abomination,

-obscénité,

-avidité ,

-avarice."

 

Aussi, l'avarice, dit-on, vient de l'ignorance associée à une mauvaise opinion (sur le Seigneur.)

 

Autres conséquences de l'ignorance : la déloyauté envers les hommes et l'orgueil , la fierté, l'arrogance , la fatuité envers eux, l'ostentation, l'hypocrisie, le mensonge, la violation des engagements, la dureté envers les gens, la vengeance.

 

En outre, l'ignorant a pour habitude de répondre au bien par le mal, d'inciter les gens au mal, de les détourner du bien et de refuser les conseils.

 

L'ignorant aime d'autres qu'Allah (d'un amour que Seul Allah mérité) en qui il place ses espérances, auxquels il s'en remet, dont il recherche la satisfaction plutôt que celle d'Allah et auxquels il obéit plutôt qu'à son Seigneur.

 

Sans réaction lorsque les droits d'Allah sont bafoués, il s'emporte comme jamais lorsque les siens sont contestés, défendant résolument ses droits au point de s'arroger des droits qui ne sont pas les siens.

 

En revanche, lorsque sont violés les interdits divins, pas le moindre frémissement de colère ne l'agite.

 

Il ne montre donc ni force de caractère ni clairvoyance dans sa religion !

 

L'ignorance pousse également à appeler les autres à suivre la voie de Satan qui et la voie de l'égarement, à écouter ses passions et ses désirs plutôt que les commandements d'Allah et à se couvrir d'opprobre et d'ignonimie.

 

Autres fruits de l'ignorance : les on-dit, l'excès de questions, le gaspillage des biens, enterrer vivantes les fillettes, la désobéissance aux mères, la rupture des liens du sang et le mauvais comportement avec les voisins.

 

D'une manière générale, le bien, tout le bien, est un fruit qui se cueille à l'arbre de la science alors que le mal, tout le mal, est une épine poussant à l'arbre de l'ignorance.

 

Si la science pouvait prendre un visage, elle serait plus belle que le soleil et la lune.

 

Et si l'ignorance pouvait prendre un visage, elle aurait l'apparence la plus laide.

 

Les ruses de Satan p.58

ثمر البستان على قول الله تعالى : يا أيها الذين آمنوا لا تتبعوا خطوات الشيطان

Retranscrit par Ummu Isma3il

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Réflexions profondes (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Réflexions profondes (vidéo)

Ô toi qui es trompé par l’espoir !

 

Satan a été maudit et a chuté de son rang honorifique pour avoir délaissé une seule prosternation qu’on lui demandait d’accomplir.

 

Adam a été exclu du paradis pour une seule bouchée.

 

Le meurtrier a été privé du paradis après l’avoir vu de ses propres yeux car ses mains étaient couvertes de sang.

 

On a ordonné de tuer l’homme adultère de la plus horrible des manières pour avoir pénétrer de la profondeur d’une phalange ce qui lui était interdit.

 

On a ordonné de flageller le dos de la personne qui profère une seule calomnie ou consomme une seule goutte d’alcool.

 

Un de tes membres peut être coupé pour un vol d’une valeur de trois dirhams.

 

Alors ne crois pas qu’Allah ta’ala ne peut t’emprisonner en enfer pour un seul péché commis.

 

وَلَا يَخَافُ عُقْبَاهَا - الشمس / 15

 

“Et Allah n’a aucune crainte des conséquences” (sourate Ach-Chams verset 15)

 

Une femme est entrée en enfer pour avoir laissé mourir une chatte (1)

 

Un homme peut prononcer une parole à laquelle il ne prête aucune importance mais qui le jette en enfer d’une distance plus grande que la distance séparant l’orient de l’occident (2).

 

Un homme peut obéir à Allah ta’ala pendant soixante ans, puis lorsque vient la mort, il transgresse les lois d’Allah dans son testament. Ainsi ses œuvres se concluent par un mal qui le fait entrer en enfer (3).

 

La vie ne vaut que par sa conclusion et les actes par leur fin (4).

 

Celui qui perd ses ablutions avant le salut final annule ce qui a précédé de la prière.

 

Celui qui mange avant le coucher du soleil perd complètement son jeûne.

 

Et celui qui œuvre mal à la fin de sa vie rencontre son Seigneur dans cet état.

 

Si tu donnes une bouchée de nourriture en aumône, tu la retrouveras dans l’au delà, mais c’est l’avidité qui te nuit.

 

Combien de fois la récompense divine est venue à toi et s’est postée devant ta porte !

 

Mais elle a été repoussée par ton gardien nommé  « plus tard », « peut être », « nous verrons ».

 

Comment réussir avec une foi insuffisante, un espoir démesuré en ce bas monde, une maladie du cœur pour laquelle il n’y a ni médecin ni visiteur, des passions éveillées, une raison assoupie, perdue dans sa confusion, indécise dans son ivresse , plongeant dans les profondeurs de son ignorance, mal à l’aise avec son Seigneur, épanouie avec Ses créatures.

 

Parler des gens est son fruit et sa subsistance, et évoquer Allah est sa prison et sa mort.

 

Il n’accorde à Allah ta’ala qu’une part infime de ses actes apparents, alors que son cœur et sa certitude vont à d’autres.

 

Que périsse celui dans le cœur duquel il reste une place pour autre que Toi.

 

Et dont les vauriens profitent pour l’occuper. 

 

(1)  Rapporté par Al Bukhârî 2365 et Muslim 2242, ibn Umar rapporte que le messager sallallahu ‘alayhi wa sallam a dit : « Une femme est entrée en enfer pour avoir affamé une chatte qu’elle avait séquestrée , à laquelle elle n’a pas donné à manger , et qu’elle n’a pas même laissé se nourrir des bestioles qui peuplent le sol. ».

(2)  Allusion est faite au hadith rapporté par al Bukhârî 6477.

(3)  Rapporté par At Tirmidhi , Abû Dawud 2862 et d’autres , mais ce hadith est Da’îf.

(4)  Rapporté par Al Bukhârî 6493 et Muslim 116


Al-Fawâ-îd de Ibn al-Qayyîm

 

 يا مغرورا بالأماني ! لعن إبليس وأهبط من متزل العز بترك سجدة واحدة أمر بها ، وأخرج ادم من الجنة بلقمة تناولها ، وحجب القاتل عنها بعد أن رآها عيانا بملء كف! من دم ، وأمر بقتل الزاني أشنع القتلات بإيلاج قدر الأنملة فيما ! يحل ، وأمر بإيساع الظهر سياطا بكلمة قذف أ و بقطرة من مسكر، وأبان عضوا من أعضائك بثلاثة دراهم ؛ فلا تأمنه أ ن يحبسك في النار بمعصية واحدة من معاصيه :  ولايئف عقئها  - الشمس / 15

دخلت امرأ النار في هرة

وإن الرجل ليتكلم بالكلمة لا يلقي لها بالأ يهوي بها في النار أبعد ما بين المشرق والمغرب

وإن الرجل ليعمل بطاعة الله ستين سنة ؛ فإذا كان عند الموت جار في الوصية ، فيختم له بسوء عمله ، فيدخل النار

العمر باخره ، والعمل بخاتمته

 من أحدث قبل السلام بطل ما مضى من صلاته ، ومن أفطر قبل غروب الشمس ذهب صيامه ضائعا، ومن أساء في اخر عمره لقي ربه بذلك الوجه

لو قدمت لقمة وجدتها ، ولكن يؤذيك الشره

. كم جاء الثواب يسعى إليك ، فوقف بالباب ، فرده بواب سوف و لعل  و عسى

 كيف الفلاح بين إيمان ناقصيى ، وأمل زائد، ومرضيى لا طبيب له ولا عائد، وهوبد مستيقظ ، وعقل راقد؛ ساهيا في غمريه ، عمها في سكرتبه ، سابحا في لجة جهله ، مستوحشا من ربه ، مستأنسا بخلقه ، ذكر الناس فاكهته وقوته ، وذكر الله حبسه وموته ، لله منه جزء يسير من ظاهره ، وقلبه ويقينه لغيره ؟

لا كان من لسواك فيه بقيه يجد السبيل بها إليه العذل

 

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Certains jouent avec la religion sous prétexte que celle-ci facilite les choses

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Certains jouent avec la religion sous prétexte que celle-ci facilite les choses

A l'opposé de ces gens méprisables qui prétendent que notre religion droite serait une religion stricte et sévère, on trouve des gens qui jouent avec la religion en prétendant mensongèrement que la tendance à faciliter les choses qui caractérise notre religion , signifie que tous les péchés peuvent être commis et toutes les obligations religieuses négligées.

 

Ainsi, si l'on dit à l'un de ces individus : "Ceci est illicite (harâm)", comme le fait pour la femme de voyager sans mahram (1), comme la mixité (ikhtilât) hommes femmes, de rester en tête à tête (khalwah) avec un homme qui n'est pas son mahram, ou encore la médisance ou de colporter les propos des gens pour leur nuire et les brouiller (namîmah) ou encore pour une femme de sortir sans voile, si l'on affirme donc à ces gens que tout ceci est interdit, ils répliquent aussitôt : "La religion tend à faciliter les choses."

 

Si cette formule est juste, elle est prononcée ici avec de mauvaises intentions.

 

Au nom de cette formule, ils se permettent tout ce qu'ils sont en mesure de faire, considérant comme illicite uniquement ce qu'ils ne sont pas capables d'accomplir.

 

Or, cette manière de voir les choses conduit à invalider la législation islamique et revient à jouer avec la religion d'Allâh !

 

Pourtant, Allâh a ordonné de se conformer à la religion toute entière dans chacun de ses aspects.

 

Il dit (traduction rapprochée) :

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا ادْخُلُوا فِي السِّلْمِ كَافَّةً وَلَا تَتَّبِعُوا خُطُوَاتِ الشَّيْطَانِ ۚ إِنَّهُ لَكُمْ عَدُوٌّ مُّبِينٌ

 

"Ô vous qui croyez ! Adhérez pleinement à la religion de paix et ne suivez point les pas de Satan car il est votre ennemi déclaré." (s. al baqarah v208)

 

En réalité, lorsque l'on dit que la religion tend à faciliter les choses, cela signifie qu'Allâh n'a rien imposé aux hommes qu'ils ne puissent accomplir ou qui ne soit aisé à réaliser.

 

Il nous a, en particulier, rendu les choses faciles dans la difficulté comme nous l'avons vu pour le voyage.

 

Il faut donc bien comprendre ceci afin de ne pas jouer avec la religion d'Allâh au nom de la facilité qui caractérise la religion.

 

Et Allâh jugera les intentions les plus secrètes et Il guide vers tout le bien.

 

(1) le mahram d'une femme est l'homme -comme son frère , son fils ou son oncle- qui lui est interdit au mariage (NDT)

 

Les ruses de Satan p141-142

ثمر البستان على قول الله تعالى : يا أيها الذين آمنوا لا تتبعوا خطوات الشيطان

Retranscrit par Ummu Isma3il

 Publié par 3ilmchar3i.net


Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>