378 articles avec rappels - تذكر

Celui qui fait de la vie mondaine sa priorité

Publié le par 3ilm.char3i

Celui qui fait de la vie mondaine sa priorité

Ibn Al-Qayyim (m. 751) رحمه الله dit, en citant un exemple que Îssâ عليه السلام aurait donné :

 

"Celui qui recherche la vie d'ici-bas est à l'exemple de celui qui s'abreuve de l'eau de mer :

Chaque fois qu'il en boit, il n'en devient que plus assoiffé.

Et il en est ainsi, jusqu'à ce que l'eau ne finisse par le tuer."

 

3Ouddatou aS-Sâbirîn - p.240

Traduit par Islem Abou Ouweys

 Publié par la chaîne Telegram Rappels et exhortations - @IslemAbouOuweys

من جعل دنياه أكبر همه

قال ابن القيم (ت ٧٥١ه) رحمه ذاكرا مثلا ضربه عيسى عليه السلام

"مثل طالب الدنيا كمثل شارب ماء البحر كلما ازداد شربا ازداد عطشا حتى يقتله"

عدة الصابرين ص٢٤٠، دار ابن كثير، الطبعة الثالثة

Cliquez pour agrandir

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Les événements qui t'atteignent sont dans la main d'Allâh

Publié le par 3ilm.char3i

Les événements qui t'atteignent sont dans la main d'Allâh

Deux choses augmentent la préoccupation, engendrent l'inquiétude, minent la tranquillité, entretiennent l'affliction, provoquent la meurtrissure, troublent le bonheur et amplifient la désolation :

 

La première : 

 

Avoir peur de l'avenir.

 

La deuxième :

 

Ne pas oublier les souffrances passées et se les remémorer constamment.

 

Le remède :

 

Que tu apaises ton âme en la persuadant que la connaissance et le décret de ton futur et des événements qui t'atteignent sont dans la main d'Allâh, et qu'il ne se produira que ce qu'Il veut.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh -  @aljuned77

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

أمران يزيدان الهم، ويورثان القلق، ويضعفان الطمأنينة، ويجددان الحزن، ويجلبان الألم، وينغصان السعادة، ويكثران الحسرة

الأول : الخوف من المستقبل

والثاني : عدم نسيان الآلام التي مضت، وتذكرها دوما

والعلاج : أن تريح نفسك بأن علم وأمر مستقبلك ومصابك بيد الله، ولن يحصل إلا ما يريد

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd - الشيخ عبد القادر بن محمد الجنيد

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Parmi les obscurités de la passion

Publié le par 3ilm.char3i

Parmi les obscurités de la passion

Ô mes enfants, la passion, quand elle pénètre dans l’âme, elle fera choir le passionné.

 

Elle le fera tomber dans le mensonge.

 

Elle le fera aussi tomber dans l’orgueil, dans le rejet de la vérité, et dans l’ignorance.

 

Il tombera dans ces trois obscurités.

 

Car sa visée n’est pas le Visage d’Allâh et la Demeure dernière.

 

Sa visée est plutôt de faire triompher l’état dont il se trouve.

 

De par ce qui reste en lui du faux, ou le faux dans lequel il a chuté. 

 

Traduction de l'arabe par Aboû Fahîma 'Abd Ar-Rahmên Ayad

Publié par kabyliesounna.com

مِنْ ظُلُمَاتِ الْهَوَى

قال فضيلة الشّيخ العلّامة محمّد بن هادي المدخلي -حفظه الله تعالى

: »يا أبنائي، الهوى إذا دخل في النّفس هوى بصاحبه؛ يوقعه في الكذب ويوقعه في الكبر وردّ الحقّ، ويوقعه في الجهل؛ في هذه الثلاثة ظلمات؛ لأنّ المقصد ليس هو وجه الله والدّارالآخرة؛ وإنّما المقصد نصرة ما هو عليه، ممّا بقي فيه أو وقع فيه من الباطل

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Fatigue ton âme aujourd’hui pour la reposer demain (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Fatigue ton âme aujourd’hui pour la reposer demain (audio-vidéo)

Un de nos pieux prédécesseurs accomplissait énormément d’adorations et œuvrait beaucoup : prière, jeûne, pèlerinage etc.

Un de ses compagnons lui dit : «Tu fatigues ton âme».

Et il lui répondit : «C’est son repos que je veux».

 

Lorsque le croyant lutte contre son âme aujourd’hui, il le fait ayant son repos pour objectif, pour la délivrer du châtiment d’Allâh, pour lui faire gagner le délice éternel au jour de la résurrection, dans la demeure de la dignité, la demeure de la félicité, la demeure du bonheur.

 

Il sera dit à ses habitants au jour de la résurrection : «Ô gens du paradis, il vous appartient désormais d’être en bonne santé et de ne jamais plus tomber malade. II vous appartient désormais de vivre et de ne jamais plus mourir. Il vous appartient désormais d’être jeunes et de ne jamais plus vieillir. Il vous appartient désormais de jouir et de n’être jamais plus misérables».

 

Alors que cette demeure-ci est une demeure de transition, une demeure de tourmentes, de maladies et tristesses.

 

Même si la vie s’allonge, même si l’Homme se voyait jouir d’une santé complète, le sort final sera la mort quoi qu’il en soit, ce sera la mort obligatoirement, "toute âme goutera à la mort" (trad relat). 

 

Donc, une demeure dont l’issue est la mort et la disparition est une demeure qui n’a pas de valeur.

 

Et parmi les plus grandes causes pour craindre Allâh et respecter Ses limites sacrées, il y a de méditer le Qur’ân, de multiplier sa récitation et de réfléchir au sort après la mort.

 

Qu’y aura-t-il après la mort ?

 

Et de penser à la tombe, sera-t-elle un des jardins du paradis ou une des fosses de l’enfer ?

 

Puis de réfléchir à la résurrection et au retour à Allâh : feras-tu partie des gens du paradis ou de ceux de l’enfer ?

 

Réfléchir et accorder un soin attentif à ces choses font partie des causes pour craindre Allâh, pour Le vénérer.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Le juste lieu estime ta valeur d’une façon juste 

Publié le par 3ilm.char3i

Le juste lieu estime ta valeur d’une façon juste 

Un père dit à son fils avant de mourir : «Ceci est la montre du grand père, du grand père de ton grand père, elle a plus de 200 ans mais avant que je te la donne va chez l’horloger en haut de la rue, et dis lui que tu souhaites la vendre et vois quel est son prix.»

 

Il y alla donc puis revint et dit à son père : «L’horloger propose de la payer 5 dollars car elle est ancienne.»

 

Son père lui dit alors : «Va chez un antiquaire.»

 

Il y alla puis revint et dit : «Il propose de la payer 5000 dollars.»

 

Le père dit : «Va au musée et propose la montre à la vente.»

 

Il alla puis revint et dit :  «Ils ont fait venir un expert qui l’a examiné et m’ont proposé un million de dollars en échange de cette pièce.»

 

Le père dit :

 

«J’ai voulu t’apprendre que : le juste lieu estime ta valeur d’une façon juste.

Ne te met pas au mauvais endroit puis te met en colère si l’on ne t’estime pas à ta juste valeur.

C’est celui qui t’estime à ta juste valeur est celui qui la connaît, ne reste donc pas dans un endroit qui ne te sied pas.»

 

Sur le compte facebook de Cheikh - @mohammadbazmool - Repost d'un message WhatsApp qui a plu à Cheikh.
Traduit et publié par منهاج السالكات - @MinhaajAsSaalikaat

جاءتني على الواتساب وجزى الله مرسلها خيرا

أب قبل أن يموت قال لابنه: هذه ساعة جد جد جدك عمرها أكتر من 200 سنة، لكن قبل أن أعطيك إياها اذهب لمحل الساعات في أول الشارع، وقل له أريد بيعها، وانظر كم سعرها

ذهب ثم عاد لأبيه، وقال :الساعاتي دفع فيها 5 دولارات لأنها قديمة

قال له اذهب إلى محل الأنتيكة... ذهب ثم عاد، وقال : دفع فيها 5 ألاف دولار

قال الأب : اذهب إلى المتحف واعرض الساعة للبيع ، ذهب ثم عاد، وقال لأبيه : أحضروا خبيراً وقيّمها، وعرضوا عليّ مليون دولار مقابل هذه القطعة

قال الأب : أردت أن أعلمك إنّ المكان الصحيح يقدّر قيمتك بشكل صحيح؛

فلا تضع نفسك بالمكان الخاطئ وتغضب إذا لم يقدروك

"من يعرف قيمتك هو من يقدّرك، فلا تبقَ بمكان لا يليق بك"

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

«Nous avons certes créé l’homme d’un extrait d’argile...»

Publié le par 3ilm.char3i

Cliquez pour agrandir

Fœtus humain de 11 semaines décédé dans l'utérus, سبحان الله



وَلَقَدۡ خَلَقۡنَا ٱلۡإِنسَـٰنَ مِن سُلَـٰلَةٍ۬ مِّن طِينٍ۬ 

 ثُمَّ جَعَلۡنَـٰهُ نُطۡفَةً۬ فِى قَرَارٍ۬ مَّكِينٍ۬

 ثُمَّ خَلَقۡنَا ٱلنُّطۡفَةَ عَلَقَةً۬ فَخَلَقۡنَا ٱلۡعَلَقَةَ مُضۡغَةً۬ فَخَلَقۡنَا ٱلۡمُضۡغَةَ عِظَـٰمً۬ا فَكَسَوۡنَا ٱلۡعِظَـٰمَ لَحۡمً۬ا ثُمَّ أَنشَأۡنَـٰهُ خَلۡقًا ءَاخَرَ‌ۚ فَتَبَارَكَ ٱللَّهُ أَحۡسَنُ ٱلۡخَـٰلِقِين

 

Traduction rapprochée :

 

"Nous avons certes créé l’homme d’un extrait d’argile. (12) 

puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. (13) 

Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence; et de l’adhérence Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l’avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs !" (14) (Sourate Al-Muminoon Verset 12 à 14)

 

إِنَّا خَلَقۡنَا ٱلۡإِنسَـٰنَ مِن نُّطۡفَةٍ أَمۡشَاجٍ۬ نَّبۡتَلِيهِ فَجَعَلۡنَـٰهُ سَمِيعَۢا بَصِيرًا

 

Traduction rapprochée :

 

"En effet, Nous avons créé l’homme d’une goutte de sperme mélangé (aux composantes diverses) pour le mettre à l’épreuve. (C’est pourquoi) Nous l’avons fait entendant et voyant." (Sourate Al-Insân Verset 2)

 Publié par 3ilmchar3i.net

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

L’épreuve dont tu peines à te défaire

Publié le par 3ilm.char3i

L’épreuve dont tu peines à te défaire

Si tu tombes dans une épreuve de laquelle tu peines à te défaire, tu n’as pour toi que l’invocation et la recherche de refuge auprès d’Allâh, après t’être repenti de tes péchés, car les fautes entraînent le châtiment, et lorsque les fautes disparaissent par le repentir pour les péchés commis, la cause disparaît.

 

Si tu te repens et invoques mais que tu ne vois pas de signe d’exaucement, recherche en toi, car le repentir peut ne pas avoir été valide, ainsi corrige-le puis invoque sans te lasser, car ton intérêt peut résider dans le retardement de l’exaucement, ou encore dans le non-exaucement.

 

Tu es rétribué et récompensé en fonction de ton intérêt, et parfois cela peut consister à ce qu’on ne t’accorde pas ce que tu as demandé, mais qu’on te le remplace par autre chose.

 

Si Iblîs vient et dit : «Combien as-tu invoqué sans voir l’exaucement !» ;

Réponds-lui : «Je voue un acte d’adoration par l’invocation, et j’ai la certitude que l’exaucement surviendra, mais qu’il peut être retardé pour certaines raisons qui ne conviennent pas à ma situation.»

 

Et quand bien même il n’y aurait pas d’exaucement, resteraient tout de même l’adoration et la soumission.

 

Prends garde de demander une chose sans demander en même temps à Allâh de choisir pour toi, car une chose recherchée de ce bas-monde peut être une cause de perte.

 

Et si on t’a ordonné la consultation concernant les choses de ce bas-monde, et que tu constates que ton avis ne convient pas, alors pourquoi ne demanderais-tu pas le bien à ton Seigneur, Lui qui sait mieux où réside ton intérêt ?

 

Et (la prière) de consultation compte parmi les consultations bénéfiques.

 

Les Pensées Précieuses - Pages 322/323 - Édition Tawbah

 Publié par salafislam.fr

إذا وقعت في محنة يصعب الخلاص منها فليس لك إلا الدعاء واللجأ إلى الله بعد أن تقدم التوبة من الذنوب. فإن الزلل يوجب العقوبة فإذا زال الزلل بالتوبة من الذنوب ارتفع السبب
فإذا ثبت ودعوت ولم تر للإجابة أثراً فتقد أمرك، فربما كانت التوبة ما صحت فصصحها ثم ادع ولا تمل من الدعاء
فربما كانت المصلحة في تأخير الإجابة، وربما لم تكن المصلحة في الإجابة، فأنت تثاب وتجاب إلى منافعك
ومن منافعك أن لا تعطي ما طلبت بل تعوض غيره
فإذا جاء إبليس فقال كم تدعوه ولا ترى إجابة، فقل أنا أتعبد بالدعاء. وأنا موقن أن الجواب حاصل
غير أنه ربما كان تأخيره لبعض المصالح، فهو يجيء في وقت مناسب، ولو لم يحصل حصل التعبد والذل
فإياك أن تسأل شيئاً إلا وتقرنه بسؤال الخيرة
فرب مطلوب من الدنيا كان حصوله سبباً للهلاك
وإذا كنت قد أمرت بالمشاورة في أمور الدنيا ليبين صاحبك لك في بعض الآراء ما يعجز رأيك عنه، وترى أن ما وقع لك لا يصلح فكيف لا تسأل الخير ربك وهو أعلم المصالح ؟ والاستخارة من حسن المشاورة

Cliquez pour agrandir

 

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Celui qui attend le soulagement d’une épreuve est récompensé

Publié le par 3ilm.char3i

Celui qui attend le soulagement d’une épreuve est récompensé

Celui qui attend le soulagement d’une épreuve est récompensé pour cette attente car le fait d’attendre le soulagement revient à avoir une bonne opinion vis-à-vis d’Allâh et la bonne opinion vis-à-vis d’Allâh est une œuvre pieuse pour laquelle la personne est récompensée. 

 

Fatawa Nour ‘ala eddarb p225

Traduit et publié par ahlsunnahtraduction.com

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

L'ascétisme

Publié le par 3ilm.char3i

L'ascétisme

L'ascétisme ne consiste pas à rejeter la dounia de ta main alors qu'elle est dans ton coeur ; il consiste plutôt à enlever la dounia de ton coeur alors que celle-ci est dans ta main.

 

طريق الهجرتين ٤٥٤

Traduit par Muhammad Abou Maher

 Publié par la chaîne telegram - Paroles des gens de science - أهل السنة والجماعة - OomeditationoO

قال الإمام ابن القيم رحمه الله

‏ليس الزهدُ أن تترك الدنيا من يدك و هي في قلبك, إنما الزهد أن تتركها من قلبك و هي في يدك

 طريق الهجرتين ٤٥٤

Cliquez pour agrandir

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

La perte de temps ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La perte de temps ! (audio)

Et je conseille à tous ceux à qui ma parole-ci parvient, je leur conseille de porter une grande attention au Livre d’Allâh.

 

Le livre d’Allâh contient guidance et lumière et il est la base de tout bien (traduction relative) :

 

{certes, ce Qur’ân guide vers ce qu’il y a de plus droit}, {dis : «pour ceux qui croient, il est une guidée et une guérison»} 

 

Et Il Sobhânah a dit (traduction relative) :

 

{et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu’un guide, une grâce et une bonne annonce aux musulmans}

 

Il incombe dès lors aux savants, aux étudiants en science, à tous ceux qui récitent de mémoire ou en lisant le Livre d’Allâh de porter une grande attention à ce Livre grandiose, de se tourner de tout leur cœur vers lui en le lisant, en le méditant et en compréhension, durant les moments propices, de jour comme de nuit, lors des moments oisifs, afin de tirer profit des Paroles de son Seigneur, afin de connaître son Seigneur et afin d’agir en conséquence.

 

Il Sobhânah a dit (traduction relative) :

 

{un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent !}

 

et (traduction relative) :

 

{ne méditent-ils pas sur le Qur’ân? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ?}

 

Il incombe donc aux musulmans de manière générale et tout particulièrement aux savants et aux étudiants en science de porter un soin attentif au grandiose Qur’ân, une attention particulière, complète, en le méditant, en le comprenant, en multipliant sa récitation, en recherchant les bénéfices puis d’agir.

 

Et confronté à une problématique, le savant se tourne vers son confrère, cherchant avec lui sur ce qui est équivoque, revenant aux tafsîrs célèbres dans lesquels beaucoup de bien se trouve, comme celui d’Ibn Jarîr, d’Al Baghawî, d’Ibn Kathîr ainsi que d’autres.

 

Il y retourne devant ce qui est équivoque et tire profit en solutionnant ce qui lui a posé problème, revenant aux preuves dans les ahâdîths si la solution lui a échappé dans le verset, mais sans être négligent.

 

Et toutes les Louanges reviennent à Allâh, ces livres sont facilement accessibles ainsi que les outils figurants dans les livres traitant des termes singuliers, de la langue, des hadîth, des fondements du fiqh, du glossaire des hadîth et tous les autres dont l’étudiant en science a besoin.

 

Concernant celui qui lit le Qur’ân mais qui n’est pas un savant, Allâh lui facilitera les choses s’il médite et saisit le sens.

 

Il s’y trouve aussi un adoucissement pour son cœur, un renforcement pour sa foi, un rappel de l’au-delà et des droits d’Allâh : il augmentera ainsi en science, guidée et piété.

 

Il ne sera guère privé de science qui pourrait lui être bénéfiques ou de biens.

 

Ensuite, nous avons la sunna du Messager صلى الله عليه وسلم, elle qui est la seconde révélation et fondation.

 

Quiconque la renie mécroit.

 

Quiconque la renie arguant qu’elle est inutile est un mécréant égaré et ce à l’unanimité des musulmans.

 

Elle est la seconde fondation révélée par Allâh à son Prophète, en exégèse du Livre d’Allâh, guider vers ce qui s’y trouve et exposer les autres jugements en suivant la sunna.

 

Il Sobhânah a dit (traduction relative) :

 

{et vers toi, Nous avons fait descendre le Qur’ân, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu’on a fait descendre pour eux} 

 

Et Allâh a institué Son prophète afin qu’il expose aux gens, qu’il leur clarifie ce qui pouvait ne pas l’être pour eux dans le Livre d’Allâh.

 

Ainsi la sunna clarifie le Qur’ân, y guide et l’expose.

 

Je conseille donc à mes frères -gens de science et étudiants en science- de porter un soin attentif et diligent à la sunna, de réviser ses textes et chaînes de transmissions, d’être diligent à en mémoriser ce qu’il peut.

 

Je conseille également de mémoriser « ‘oumdatou l-hadîth » et « boulough l-marâm » ; ces deux livres sont en effet très profitables, tout particulièrement pour l’étudiant en sciences.

 

Ces deux livres sont précieux.

 

Et s’il peut mémoriser « muntaqa l-akhbar », alors c’est un bien sur un bien et lumière sur lumière.

 

Quoi qu’il en soit, le minimum serait de mémoriser « ‘oumdatou l-hadîth » du shaykh Abdelghanî et « boulough l-marâm » du hâfidh bn Hajar, ces deux livres figurant parmi les meilleurs et plus bénéfiques livres qui soient.

 

Je conseille donc à mes frères de les mémoriser, de leur accorder une grande attention étant donné qu’ils aident à comprendre le Livre d’Allâh et ce qui est venu dans la sunna.

 

Je conseille aussi à tous mes frères et sœurs, ajouté à ce qui a été dit précédemment sur le soin attentif à porter au Livre d’Allâh et à la sunna, d’écouter le Qur’ân à la radio.

 

Il n’est pas aisé à certains de pouvoir lire le Qur’ân, leur lecture pouvant même s’avérer être faible : il leur incombe alors d’écouter le Qur’ân à la radio, énormément de bien et profits s’y trouvent, dont l’étudiant en sciences peut profiter ainsi que les gens du commun ou non, hommes et femmes.

 

Je conseille donc l’écoute de la station du Qur’ân à la radio, de s’y occuper d’en tirer profit, tout comme je conseille également le programme « ‘nour ‘alà d-darb » au cours duquel un groupe de savants est interrogé et répond.

 

Je conseille donc d’écouter ce programme, d’en tirer profit, tout particulièrement aux communs des musulmans et musulmanes puisque le bénéfice tiré est énorme.

 

Le croyant et la croyante tirent profit de ce programme alors qu’ils se trouvent dans leur lit, dans leur voiture et il s’agit là d’un bienfait parmi les bienfaits d’Allâh et une grâce d’Allâh. Ils doivent donc s’occuper avec cela et s’en emparer comme butin.

 

Voici ce que j’avais à dire, je ne veux pas éterniser le discours.

 

J’implore Allâh Azza wa Jall de m’accorder ainsi qu’à vous la science bénéfique et l’œuvre pieuse.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

La corruption apparente n'est que le reflet de la corruption intérieure ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

La corruption apparente n'est que le reflet de la corruption intérieure ! (audio-vidéo)

Question :

 

Lorsque certaines personnes - qu'Allâh les guide et nous guide - ont certains péchés et que nous les conseillons, elles pointent leur cœur de leur main en disant : «La chose la plus importante est celle-ci».

 

Comment pouvons-nous répliquer à ce genre de personnes ?

 

La réponse : 

 

La parole de certaines personnes consistant à dire : «La piété se trouve ici», en réaction à ton conseil, est une parole véridique car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«La piété se trouve ici» en pointant du doigt sa poitrine.

 

Et il صلى الله عليه وسلم le répéta trois fois. 

 

Or, celui qui a dit : «La piété se trouve ici» est celui صلى الله عليه وسلم qui a dit :

 

«N'est-ce pas que dans le corps se trouve un morceau de chair : lorsque celui-ci est sain, le corps tout entier sera sain et lorsqu'il est corrompu, le corps tout entier sera corrompu ?». 

 

De ce fait, la corruption de l'apparence reflète certes la corruption intérieure.

 

Et nous disons à celui qui a dit : «La piété se trouve ici» que si ce qui s'y trouve renferme piété, ce que nous aurions vu des œuvres apparentes aurait été en accord avec la piété. 

 

En effet, si le cœur craint, les membres craindront inévitablement conformément à la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«Lorsque celui-ci est sain, le corps tout entier sera sain et lorsqu'il est corrompu, le corps tout entier sera corrompu».

 

Et par cela nous aurons répliqué à son argument.

 

Et nous disons : si tu avais été véridique - donc, que ton cœur avait été pieux - les membres auraient suivi dans la piété. 

 

Alliqaa'ou achahrii, 5/11

✅ Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

حكم من تنصحه فيرد بأن المهم ما في القلب

السؤال : بعض الناس -هدانا الله وإياهم- إذا كان عنده بعض المعاصي ثم تقدم إليه بالنصيحة أشار بيده إلى قلبه، فقال: أهم شيء هذا، فبماذا نرد على مثل هذا الصنف من الناس؟

الجواب : هذا الذي يفعله بعض الناس إذا أُلقيت إليه النصيحة قال: التقوى ها هنا، كلام حق؛ لأن النبي -صلى الله عليه وآله وسلم- قال

التقوى هاهنا

 وأشار إلى صدره. قالها ثلاث مرات، ولكن الذي قال: التقوى ها هنا هو الذي قال

ألا وإن في الجسد مضغة إذا صلحت صلح الجسد كله، وإذا فسدت فسد الجسد كله

 وعلى هذا فإن فساد الظاهر يدل على فساد الباطن، ونقول لهذا الذي قال

التقوى ها هنا

نقول: لو كان ما ها هنا فيه تقوى لكان ما نراه من الأعمال الظاهرة مطابقاً للتقوى؛ لأنه إذا اتقى القلب لا بد أن تتقي الجوارح، لقول النبي -عليه الصلاة والسلام

إذا صلحت صلح الجسد كله، وإذا فسدت فسد الجسد كله

 وبذلك نبطل حجته ونقول: لو كنت صادقاً أن قلبك متقٍ لاتقت الجوارح

‎اللقاء الشهري ج5 ص11

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Toutes choses passent et changent

Publié le par 3ilm.char3i

Toutes choses passent et changent

Saches que le temps n’est pas immuable.

 

Allâh عز وجل dit :

 

وَتِلْكَ ٱلْأَيَّامُ نُدَاوِلُهَا بَيْنَ ٱلنَّاسِ

 

Traduction rapprochée :

 

"Ainsi faisons-nous alterner les jours (bons et mauvais) parmi les gens." (Sourate Âl ‘Imrân, v.140)

 

Se succèdent pauvreté et richesse, humiliation et puissance, victoire des alliés et des ennemis.

 

Le bienheureux est celui qui, en toute circonstance, s’attache à un seul fondement qu’est la crainte d’Allâh عز وجل.

 

De cette manière, s’il s’enrichit, cela l’embellira ; s’il s’appauvrit, cela lui ouvrira les portes de la patience ; s’il jouit d’une bonne santé, elle complétera le bienfait dont il jouit ; s’il est éprouvé, cela le portera ; et que le temps l’élève ou le rabaisse, le mette à nu, l’affame ou le rassasie, cela ne lui nuira en rien, car toutes ces choses passent et changent, alors que la piété, qui est le fondement du salut, le protège et veille. 

 

Elle le prend par la main quand il fait un faux-pas, et le maintient dans la limite de la Législation.

 

Le malheureux est celui qui est trompé par un plaisir obtenu sans aucune piété, car ce plaisir se transformera et l’abandonnera perdant.

 

Attache-toi donc à la piété en toute situation, et ainsi tu ne trouveras que largesse dans la difficulté, et santé dans la maladie.

 

C’est là sa rétribution en ce monde, et pour l’au-delà, cela est connu.

 

Les Pensées Précieuses - Pages 126/127 - Édition Tawbah

Publié par salafislam.fr

اعلم أن الزمان لا يثبت على حال كما قال عز وجل

 و تلك الأيام نداولها بين الناس

فتارة فقر و تارة غنى و تارة عز و تارة ذل و تارة يفرح الخوالي و تارة يشمت الأعادي فالسعيد من لازم أصلا واحدا على كل حال و هو تقوى الله عز وجل فإنه إن استغنى زانته و إن إفتقر فتحت له أبواب الصبر و إن عوفي تمت النعمة عليه و إن إبتلى حملته و لا يضره إن نزل به الزمان أو صعد أو أعراه أو أشبعه أو أجاعه لأن جميع تلك الأشياء تزول و تتغير و التقوى أصل السلامة حارس لا ينام يأخذ باليد عند العثرة و يواقف على الحدود

و المنكر من غرته لذة حصلت مع عدم التقوى فإنها ستحول و تخلية خاسرا و لازم التقوى في كل حال فإنك لا ترى في الضيق إلا السعة و في المرض إلا العافية هذا نقدها العاجل و الآجل معلوم

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Savez-vous pourquoi les gens se plaignent de l’étroitesse de leurs demeures ?

Publié le par 3ilm.char3i

Savez-vous pourquoi les gens se plaignent de l’étroitesse de leurs demeures ?

Abou Houraira, qu’Allâh l’agrée, a dit :

 

«Certes la demeure s’étend sur ses habitants, les anges y sont présents, les diables la désertent et le bien abonde si le Coran est lu en son sein ;

Et certes la demeure devient étroite sur ses habitants, les anges la fuient, les diables y sont présents, le bien s’amenuise lorsque le Coran n’est pas lu en son sein.»

 

L’authentique de sounan Ad-Darimy n°3352

Traduit et publié par ahlsunnahtraduction.com

هل تعلمون لماذا يشتكي الناس من ضيق البيوت وقلة البركه في الرزق ؟

عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ -رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ- قَالَ

إِنَّ الْبَيْتَ لَيَتَّسِعُ عَلَى أَهْلِهِ وَتَحْضُرُهُ الْمَلَائِكَةُ وَتَهْجُرُهُ الشَّيَاطِينُ، وَيَكْثُرُ خَيْرُهُ أَنْ يُقْرَأَ فِيهِ الْقُرْآنُ

وَإِنَّ الْبَيْتَ لَيَضِيقُ عَلَى أَهْلِهِ وَتَهْجُرُهُ الْمَلَائِكَةُ، وَتَحْضُرُهُ الشَّيَاطِينُ، وَيَقِلُّ خَيْرُهُ أَنْ لَا يُقْرَأَ فِيهِ الْقُرْآنُ

 صحيح "سنن الدارميّ ٣٣٥٢

Cliquez pour agrandir

 

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Allâh éprouve les créatures par les bienfaits, de même que par les malheurs !

Publié le par 3ilm.char3i

Allâh éprouve les créatures par les bienfaits, de même que par les malheurs !

Allâh -Exalté soit-Il- nous a informé que Son attribution de largesses à un individu n'est pas une véritable gratification, même si cela est une gratification dans la vie d'ici-bas ; et ceci ne prouve pas que cet individu soit noble auprès d'Allâh, ou qu'il fasse partie des gens qu'Allâh aime et honore.

 

Pareillement, le fait qu'Allâh restreigne la subsistance d'un individu ne prouve pas qu'Il l'humilie, ou que cet individu aie un vil rang auprès de Lui.

 

Mais Allâh fait largesse en guise de test et d'épreuve, tout comme Il restreint en guise de test et d'épreuve !

 

Il éprouve (les créatures) par les bienfaits, de même que par les malheurs !

 

Il éprouve sa créature par un bien qui lui en occasionne un autre, ou par un bien qui lui occasionne un mal ; et Il l'éprouve par un mal qui lui en occasionne un autre, ou par un mal qui lui occasionne un bien.

 

Telles sont donc Ses épreuves par le bien et par le mal !

 

Source : "At-tibyân fî aymân al-Qurân" de l'imam Ibn al-Qayyim ; vol. 1, p. 49

Traduit par Souleyman Bébel

Publié sur la chaîne Telegram - @Souleyman_Bebel

 قال الإمام ابن القيم رحمه الله تبارك و تعالىٰ 

أخبر -سبحانه- أنْ توسعته على من وَسَّع عليهَ -وإن كان إكرامًا له في الدنيا- فليس ذلك إكرامًا على الحقيقة، ولا يدلُ على أنَّه كريمٌ عنده، ولا هو من أهل كرامته ومحبته، وأنَّ تقتيره على من قتر عليه لا يدلُّ على إهانته له، وسقوط منزلته عنده، بل يوسِّع ابتلاءً وامتحانًا، ويقتِّر ابتلاءً وامتحانًا، فيبتلي بالنِّعَم كما يبتلي بالمصائب، وهو -سبحانه- يبتلي عبدَهُ بنعمةٍ تجلب له أُخرى، وبنعمةٍ تجلب له نِقْمةً، وبنقْمةٍ تجلب له أخرى، وبنقمةٍ تجلب له نعمةٍ، فهذا شأنُ نِعَمِهِ ونقَمِهِ سبحانه

التبيان في أيمان القرآن -٤٩/١

Cliquez pour agrandir

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Certes, après la difficulté vient la facilité (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Certes, après la difficulté vient la facilité (audio-vidéo)

Par Allâh et par Allâh qu'elle ne restera pas, et nous ne disons pas cela par expérience mais ceci est une vérité et une certitude, elle s'en ira, certes après la difficulté vient la facilité, après la difficulté vient la facilité, la facilité est entre les mains de qui ?

 

Celui qui viendra avec c'est Allâh, Celui qui la dissipera en facilité c'est Allâh, alors augmente avec force ton attachement à Allâh...

 

Traduit par Umm 'Umar

Publié par la chaîne Telegram - دروس السلفية - @dourousssalafiyatt

Cheikh Mohammad Ibn Ramzân Al-Hadjiri - الشيخ محمد بن رمزان الهاجري

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>