compteur de visite

Catégories

2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 17:30

Conseils d'un savant pour un nouveau musulman (audio)

Il s’est converti à l’islam mais il possède de l’argent illicitement acquis

L'équité de l'islam fut la cause de la conversion d'un juif à l'islam (audio)

Celui qui parfait son islam (sa conversion)

Comment se comporter avec des parents non-musulmans ? (audio)

Laisser ses enfants à sa famille non-musulmane (vidéo)

Comment inviter les non-musulmans à l’islam ?

Apprendre le sens de l'attestation de foi sans la prononcer est-il suffisant pour rentrer en islam ? (audio)

La conversion à l'islam rend la femme interdite à son mari non-musulman

Les chrétiens ne sont pas «al-massihiyah» et les juifs ne sont pas «israïl» ! (audio)

La prononciation de l'attestation de foi suffit pour être musulman

L'attestation de foi (shahada) pour un non arabe (vidéo)

J'ai un frère mécréant (vidéo)

La conversion de Salmân le Perse (audio)

Beau-père non musulman mahram ou pas ? (audio)

La position de l'islam vis à vis de Jésus (audio)

La louange entière est à Allah qui nous a guidé à l'islam...

Pourquoi n'aiment-ils pas les musulmans ?

Renouveler le contrat de mariage pour un couple qui s'est reconverti ?

Introduction à l'islam pour un nouveau converti (audio)

Les chrétiens n'ont aucun argument contre notre dogme et nos fondements (vidéo)

Ce que le nouveau musulman doit faire et ce qu’il doit abandonner - ما يلزم المسلم الجديد فعله وتركه

Une femme reconvertie est mariée mais son tuteur est un non-musulman

Qui est le tuteur d'une soeur reconvertie ? (audio)

Le tuteur d'une soeur reconvertie (vidéo)

Fraternité en l’humanité ?

Juger la conversion à l'islam d'une personne ! (vidéo)

Désignation de la forme de la croix prohibée

Ce que tout nouveau musulman doit savoir pour débuter la prière (dossier)

Il s'est converti, mais ne veut pas quitter le pays où l'infidélité est la norme…

Si on a un parent qui n'est pas musulman

La conviction de ceux qui suivent la vérité concernant le messie 'Issa (Jésus)

Rencontre d’Héraclius avec Abu Sufyân : L’appel du Prophète صلى الله عليه وسلم à l’islam

Cours de bases sur la religion de l’islam (dossier)

Invitation d'un chrétien à l'islam (audio)

Le musulman peut-il hériter du mécréant ?

Mon père n’accepte pas le changement de mon prénom…

Diner avec sa famille mécréante

L’argent illicite avant l’islam

Le mécréant n’est pas un frère pour le musulman

Les versets de la bible oubliés par les juifs et les chrétiens (dossier)

Comment appeler à l’islam ?

Comment j'ai connu Allah (dossier)

Les juifs et chrétiens sont-ils mécréants ?

Le certificat de conversion : une innovation ?

Les premiers pas du nouveau musulman (audios)

Jugement sur le fait de changer son nom après avoir annoncé son islam ?

La circoncision pour les frères reconvertis

Se faire circoncire après l'âge de la quarantaine

Le converti doit-il faire hijra ?

La conversion d'un népalais (vidéo)

Conseils aux convertis

Entrer dans une église

Est-il permis d'assister aux prières des chrétiens dans leurs églises ?​

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 17:29
Est-il permis d'assister aux prières des chrétiens dans leurs églises ?

Question 2 :

 

Quel est l'avis religieux sur l'entrée à l'église pour un musulman que ce soit pour assister aux prières des chrétiens ou à une conférence ?

 

Réponse 2 :

 

Selon la Charia islamique, il est interdit au musulman d'entrer aux temples où se trouvent les mécréants, car, ainsi il augmente leur nombre.

 

Et Al-Bayhaqî a rapporté avec une chaîne de transmission authentique que `Omar رضي الله عنه a dit :

 

"...Et n'entrez pas dans les églises et les temples où se trouvent les polythéistes, car le courroux d'Allâh descend sur eux."

 

Mais si le musulman y entre pour un intérêt religieusement permis ou pour appeler les polythéistes à adorer Allâh (Exalté soit-Il) ou pour une autre raison similaire, il n'y a pas de mal à cela.

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

Publié par alifta.net

 

دخول معابد الكفار

س2: ما حكم دخول المسلم إلى الكنيسة سواء لحضور صلاتهم أو الاستماع إلى محاضرة

ج2: لا يجوز للمسلم الدخول على الكفار في معابدهم؛ لما فيه من تكثير سوادهم، ولما روى البيهقي بإسناد صحيح عن عمر رضي الله عنه قال

(... ولا تدخلوا على المشركين في كنائسهم ومعابدهم فإن السخطة تنزل عليهم)

 لكن إذا كان لمصلحة شرعية أو لدعوتهم إلى الله ونحو ذلك فلا بأس

وبالله التوفيق. وصلى الله على نبينا محمد، وآله وصحبه وسلم

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 20:23
Conseils d'un savant pour un nouveau musulman (audio)

 

Question :

 

Un questionneur d’Italie dit : je suis un nouveau musulman et la louange est à Allah.

 

Je souhaite que le Cheikh me donne un conseil, car je faisais dans ma vie beaucoup de péchés.

 

Enfin, je souhaite que le Cheikh invoque Allah pour qu’Il me raffermisse ?

 

Réponse :

 

Premièrement nous félicitons ce questionneur pour cette grâce et ce bienfait qu’Allah lui a accordés.

 

Il doit remercier Allah sans arrêt pour le bienfait de l’Islam.

 

En effet, Allah l’a sorti des ténèbres de la mécréance vers la lumière de l’Islam, la miséricorde de l’Islam et l’honneur de l’Islam.

 

-Il doit sans cesse être reconnaissant envers Allah pour ces bienfaits et faire beaucoup d’efforts pour s’instruire et apprendre les règles de l’Islam, en commencent par la connaissance de l’unicité (at-tawhid) et de ses catégories : l’unicité dans l’adoration, la seigneurie et les noms et attributs.

 

-Il doit aussi croire aux degrés de la religion qui sont l’Islam, la foi (al-iman) et la bienfaisance (al-ihsan) et chacun de ces degrés a des piliers.

 

-Il doit faire beaucoup d’efforts pour apprendre.

 

-Il doit bien étudier les règles de la purification auprès des gens de science qu’il peut rencontrer.

 

-Il doit également apprendre les règles de la prière afin de l’accomplir de la meilleure manière.

 

-Il ne doit pas négliger l’aboutissement de ce bienfait et pour cela il doit étudier les règles des adorations qui sont comptées parmi les fondements de l’Islam, car le musulman ne peut être réellement considéré comme tel que s’il les met en pratique.

 

C’est-à-dire qu’il doit apprendre l’unicité, la purification, la prière et les autres piliers selon ces capacités.

 

Nous lui conseillons d’être constant dans cela et d’appeler les gens à rentrer dans l’Islam pour qu’il gagne ainsi d’énormes récompenses et un bien abondant.

 

Et qu’il persiste dans cela.

 

Qu’Allah nous facilite ainsi qu’a lui Son obéissance et le rapprochement de Lui par ce qu’Il agrée.

 

Traduit et publié par an-nassiha.com

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 13:41
Il s’est converti à l’islam mais il possède de l’argent illicitement acquis

Question 1 :

 

Celui qui se convertit à l'Islam, mais qui a des biens illicites acquis avant sa conversion que doit-il en faire : Les dépenser en tant qu'aumône ou bien il lui est permis de les exploiter dans un investissement ?

 

Suite à cela, ces richesses deviennent-elles licites ?

 

Eclairez-nous dans les plus brefs délais.

 

Qu'Allah vous rétribue pleinement !

 

Réponse 1 :

 

Celui qui se convertit à l'islam tout en ayant des biens acquis illicitement, cet argent lui appartient sans être obligé de s'en débarrasser, parce que l'islam efface tout ce qui le précède.

 

Par contre, si ces richesses comportent des droits d'autrui, il doit les restituer à leurs propriétaires.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 24, Numéro de la page: 367)

La première question de la Fatwa numéro 17983

traduit par alifta .net

 

أسلم ولديه أموال كثيرة من الحرام ماذا يعمل

س1: من أسلم ولديه أموال حرام قبل إسلامه ، فما العمل بالمال: هل يتصدق بها، وهل يجوز له أن يستثمرها، بعد استثمارها تكون له حلالاً أو حرامًا؟ أفيدونا في أقرب وقت ممكن، جزاكم الله عنا خير الجزاء

ج1: من أسلم ولديه أموال من كسب حرام فإنها ملك له، ولا يجب عليه التخلص منها؛ لأن الإسلام يجب ما قبله، وأما ما كان من هذه الأموال من حقوق الآدمين، فإنه يجب إعادتها
لأصحابها
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 24، الصفحة رقم: 367)

السؤال الأول من الفتوى رقم - 17983

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

السؤال الأول من الفتوى رقم ( 17983 )
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 07:24
L'équité de l'islam fut la cause de la conversion d'un juif à l'islam (audio)

 

'Ali رضي الله عنه le chef des croyants (de l'époque) eut un conflit avec un juif et l'affaire fût ramenée devant le juge Shouraîh.

 

Le conflit était à propos d'une armure, une armure qui tomba de la monture de 'Ali رضي الله عنه.

 

Le juif  trouva cette armure et l'a prise ensuite en sa possession.

 

'Ali le vit en possession de cette armure et lui dit : "Ô homme, cette armure m'appartient, elle est tombée de ma monture..."

 

Il répondit (le juif) : "Non, elle est dans ma main et donc elle m'appartient".

 

Puis le juif dit : "Nous allons aller devant le juge".

 

Ils partirent donc tous deux devant Shouraïh.
 
Puis quant ils arrivèrent devant lui et que 'Ali argumenta sur le fait que cette armure est la sienne, le juge lui dit alors : "Donne moi une preuve évidente".

 

"Donne moi une preuve évidente !"

 
'Ali dit : "J'ai avec moi deux témoins : Koumbour (le servant de 'Ali) et Al Hassen ibn Ali رضي الله عنه (le fils de Ali)"
 

Le juge dit : "Nous prenons le témoignage de Koumbour. 

Quant à Al-Hassen c'est ton fils et nous n'acceptons pas le témoignage du fils en faveur de son pére."

 
Le juge demanda au juif  : "Quelle est donc ta preuve ?"
 
Le juif répondit : "Ceci est mon armure et elle est dans ma main".
 
Le juge Souraïch jugea en faveur du juif concernant cette armure.
 
Lorsque le juif vut le jugement rendu concernant cette affaire-ci et vut l'équité des musulmans ainsi que leur justice.
 
Comment ?!
 
Le chef des croyants (de l'époque) va avec lui devant le juge, un musulman avec un mécréant devant le juge !  
 
Le juif dit alors : "J'atteste qu'il n'y a nul divinité en droit d'être adoré en dehors d'Allâh et j'atteste que Mohammed est le messager d'Allâh." 
 
Il entra dans l'islam puis dit :"L'armure est à toi à présent Ô chef des croyants, je l'ai juste  trouvé par terre et je l'ai prise, à part cela elle est à toi".
 
Regardez l'islam authentique ainsi que la justice de l'islam !
 
Il n'y a pas d'intimidation.
 
Même le mécréant, il n'est pas permis d'être injuste envers lui !
 
Allâh Le Très-Haut a dit :
 
يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ كُونُواْ قَوَّٲمِينَ لِلَّهِ شُہَدَآءَ بِٱلۡقِسۡطِ‌ۖ وَلَا يَجۡرِمَنَّڪُمۡ شَنَـَٔانُ قَوۡمٍ عَلَىٰٓ أَلَّا تَعۡدِلُواْ‌ۚ ٱعۡدِلُواْ هُوَ أَقۡرَبُ لِلتَّقۡوَىٰ‌ۖ
 
(traduction rapprochée)
 
"Ô les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allâh et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité : cela est plus proche de la piété." (la Table servie verset 8)
 
Ceci est la religion de l'islam.
 
Traduit par Abou Jabir
 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 23:46
Celui qui parfait son islam (sa conversion)

Le croyant, s’il a embrassé l’islam et a parfait son islam, alors Allâh تعالى lui expie ses péchés passés.

Alors que s’il adopte l’islam et qu’il ne parfait pas son islam, alors sa conversion sera une expiation de sa mécréance seulement. 

 

Et le bon islam de l’homme est qu’il se repente de la mécréance et des désobéissances.

 

Ainsi, s’il a adopté l’islam et s’est repenti de la mécréance et des désobéissances entièrement, Allâh lui expie ses mauvaises actions passées, Allâh lui pardonnera chaque mauvaise action qu’il aura rapprochée, c’est-à-dire qu’il aura avancée.

 

Puis il y a après cela le talion.

 

Une mauvaise œuvre contre son équivalent, à moins qu’Il سبحانه و تعالى pardonne.

 

Et la bonne œuvre, de dix fois sa valeur jusqu’à 700 fois plus, jusqu’à décuplée plusieurs fois. 

 

Et ceci est par grâce d’Allâh تعالى, et Sa bienfaisance.

 

Si le serviteur dans son état de mécréance, commettait des perversions, puis s’est repenti de la mécréance, et de toutes les désobéissances, il aura certes parfait son islam, et s’il parfait son islam, Allâh lui expiera, de par sa conversion, toute mauvaise action qu’il aura avancée et rapprochée, Il lui effacera la mécréance et les désobéissances par son repentir. 

 

Alors que s’il embrasse l’islam, mais qu’il ne parfait pas sa conversion, c’est-à-dire qu’il s’est sauvé de la mécréance, mais qu’il ne s’est pas repenti d’avoir commis des perversions, alors son repentir de la mécréance est valide, et il subsistera sur lui le crime de ce sur quoi il aura persisté comme péchés et désobéissances.

 

Et il sera saisi du premier au dernier, il sera châtié pour avoir consommé de l’alcool, durant son état de mécréance et après sa conversion. 
 

(من حسن إسلامه)
المؤمن إذا أسلم وحسن إسلامه فإن الله تعالى يكفر عنه ذنوبه السابقة، أما إذا أسلم ولم يحسن إسلامه فإن إسلامه يكون كفارة للكفر فقط
وحسن إسلام المرء هو أن يتوب من الكفر والمعاصي، فإذا أسلم وتاب من الكفر والمعاصي جميعًا كفر الله سيئاته السابقة، وغفر الله له كل السيئات التي «زلفها»، أي: قدمها، ثم يكون بعد ذلك القصاص؛ السيئة بمثلها إلا أن يعفو سبحانه وتعالى، والحسنة بعشر أمثالها إلى سبعمائة ضعف إلى أضعاف كثيرة
فهذا من فضل الله تعالى وإحسانه؛ فإذا كان العبد في حال كفره يفعل الفواحش ثم تاب من الكفر ومن جميع المعاصي فقد حسن إسلامه، وإذا حسن إسلامه كفَّر الله بإسلامه كل سيئة قدمها وأزلفها، فمحى  عنه الكفر والمعاصي بتوبته
أما إذا أسلم ولم يحسن إسلامه -أي أسلم من الكفر ولكنه لم يتب من فعل الفواحش- فإنه تصح توبته من الكفر ويبقى عليه إثم ما أصر عليه من الذنوب والمعاصي؛ فيؤاخذ بالأول والآخر، فيعاقب على شرب الخمر في حال كفره وبعد إسلامه
من كتاب [  منحة الملك الجليل شرح صحيح محمد بن إسماعيل الجزء الأول ] ص150
لفضيلة الشيخ عبدالعزيز الراجحي

 

Du livre [Manhatou Almoulk Aljaliil Charh Sahiih Mohammad Ibn Ismaiil – 1ère partie] p.150
(Charh Sahiih Al Boukhâriy)

Traduit par Oum Oumayr


Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 08:09
Comment se comporter avec des parents non-musulmans ? (audio)

 

Toutes les louanges sont à Allah, Seigneur des mondes.

Je témoigne qu’il n’y a pas divinité méritant l’adoration si ce n’est Allah, Seul et sans associé.

Et je témoigne que Mohammed est Son serviteur et Messager.

Que la paix et salutations soient sur Lui, Sa Famille et tous Ses Compagnons. 

Ceci dit :

 

La parole sur la bonté envers les parents est une parole grandiose, et ceci Allah -qu’il soit glorifié- dans plusieurs endroits dans le coran, a relié le droit des parents avec Son droit -qu’il soit glorifié- comme dans Sa parole :

 


 وَقَضَى رَبُّكَ أَلَّا تَعْبُدُوا إِلَّا إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا - الإسراء:23
 

"Et ton Seigneur a décrété: "N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère"" (sourate Al-Isrâ' verset 23)

Et aussi dans Sa parole
-qu’il soit glorifié- : 
 

وَاعْبُدُوا اللَّهَ وَلَا تُشْرِكُوا بِهِ شَيْئًا وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا - النساء:36
 

"Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère" (sourate An-Nissa verset 36)
 

Et encore dans Sa parole -qu’il soit glorifié- :

 
قُلْ تَعَالَوْا أَتْلُ مَا حَرَّمَ رَبُّكُمْ عَلَيْكُمْ أَلَّا تُشْرِكُوا بِهِ شَيْئًا وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا - الأنعام:151


"Dis: «Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit: ne Lui associez rien; et soyez bienfaisants envers vos père et mère." (sourate Al-An'âm verset 151)

 

Et dans Sa parole -qu’il soit glorifié- 

 

أَنِ اشْكُرْ لِي وَلِوَالِدَيْكَ - لقمان:14

 

"Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents." (sourate Luqman verset 14)

 

Donc, tout ceci prouve avec grande évidence, la grandiose du droit des parents et l’obligation de bien se comporter avec eux et être bienfaisant envers eux et être en grande précaution à ne pas leur causer du tord ou se comporter mal avec eux.

 

Et le sujet du bon comportement envers les parents a de grands et larges domaines mais selon le souhait des frères vertueux, notre sujet sera cerné sur : « le bon comportement de l’homme envers ses parents s’ils ne sont pas sur l’islam et qu’ils sont sur l’association d’Allah gloire à lui » ou aussi : « comment se comporte le nouveau musulman avec ses parents non musulmans »

 

Et y’a aucun doute que le nouveau musulman est d’une grande nécessité à ce qu’on lui montre les instructions de la religion et de ses directives dans cette catégorie afin qu’il soit clairvoyant dans son comportement avec ses parents par la guidance d’Allah -qu’il soit glorifié-, non pas qu’il se comporte d’une façon et qu’il croît que sa fait partie de la religion d’Allah gloire à lui en étant en erreur et qu’il cause du mal à sa propre personne puis à ses parents. 

 

Allah -qu’il soit glorifié- a montré dans le noble coran le comportement souhaité du fils musulman avec ses parents non musulman et ceci dans sourate l’araignée de Sa parole -qu’il soit glorifié- :

 

وَوَصَّيْنَا الْإِنْسَانَ بِوَالِدَيْهِ حُسْنًا وَإِنْ جَاهَدَاكَ لِتُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلَا تُطِعْهُمَا إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأُنَبِّئُكُمْ بِمَا كُنْتُمْ تَعْمَلُونَ (8

وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَنُدْخِلَنَّهُمْ فِي الصَّالِحِينَ (9

سورة العنكبوت

 

"(8) Et Nous avons enjoint à l'homme de bien traiter ses père et mère, et «si ceux-ci te forcent à M'associer, ce dont tu n'as aucun savoir, alors ne leur obéis pas». Vers Moi est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez.

(9) Et quant à ceux qui croient et font de bonnes œuvres, Nous les ferons certainement entrer parmi les gens de bien." (sourate Al-Ankaboût verset 8 et 9)

 

Et ces versets dégagent une recommandation à l’homme envers ses parents.

 

Il a dit : { Et Nous avons enjoint à l'homme de bien traiter ses père et mère }, et Sa parole { bien traiter } englobe toutes les formes de bonté que ça soit par la parole et par l’acte.

 

Ce qui veut dire qu’il doit se comporter avec ses parents avec les bonnes paroles et des mots doux et la parole digne de leur situation et approprié à leur position.

 

Et aussi les servir et les aider.

 

Et accomplir leurs nécessités et autres choses.

 

Ceci est une recommandation générale ; Pour chaque catégorie des catégories de bonté et moyen des moyens de bien.
 

Il a dit : { si ceux-ci te forcent à M'associer, ce dont tu n'as aucun savoir } qui veut dire si les parents étaient sur l’association et la mécréance à Allah et ils efforcent leur enfant à qu’il associe à Allah et mécroit.

 

Et le sens de  { te forcent } : veut dire employer la capacité et ont répéter leurs insistances et leurs appels de leur fils à ce qu’il retourne à l’association et à la mécréance à Allah -qu’il soit glorifié- ; Il a dit : { si ceux-ci te forcent à M'associer, ce dont tu n'as aucun savoir }.


Sa parole : { ce dont tu n'as aucun savoir } ceci est une description indispensable de l’association car personne ne peut prouver la véracité de l’association.

 

Au contraire, l’association est une chose fausse et il n’y’a pas une science juste et véridique qui prouve la justesse de l’association.

 

Et à partir de là, les polythéistes et ceux dont la croyance est polythéiste mécréante, n’ont aucune preuve ni une science juste à l’absolu qui prouve l’authenticité, la justesse en quoi ils sont (le polythéisme).

 

L’association n’est authentifiée chez personne car il est en entier mensonge et fausseté et égarement et corruption.

 

On trouve le même exemple de cet aspect dans la parole d’Allah -qu’il soit glorifié- 


وَمَنْ يَدْعُ مَعَ اللَّهِ إِلَهًا آخَرَ لَا بُرْهَانَ لَهُ بِهِ - المؤمنون:117
 

"Et quiconque invoque avec Allah une autre divinité, sans avoir la preuve évidente [de son existence]" (sourate Al-Mou'minoûn verset 117)

 

Donc ceci est une description attachée à l’association qui ne se détache pas d’elle.

 

Il a dit : {si ceux-ci te forcent à M'associer, ce dont tu n'as aucun savoir, alors ne leur obéis pas} dans sur quoi ils t’appellent comme l’association et la mécréance en Allah -qu’il soit glorifié- : {ne leur obéis pas} veut dire ne leur répond pas dans leur appel pour toi à l’association d’Allah -qu’il soit glorifié-.

 

Il a dit : {ne leur obéis pas} et Il n’a pas dit : "soit ingrat envers eux".

 

Ce qui signifie que l’enfant doit être bienfaisant envers ses parents et bienfaisant dans son comportement avec eux mais ne leur obéit pas dans leur appel à l’association et à la mécréance à Allah -qu’il soit glorifié-.

 

Par contre, s’ils lui demandent de la bienfaisance et de l’aide ou autre, il est de son devoir de leur obéir.

 

Et ceci a été aussi montré dans l’autre verset de sourate Louqman où Allah -qu’il soit glorifié- a dit :


وَإِنْ جَاهَدَاكَ عَلَى أَنْ تُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلَا تُطِعْهُمَا وَصَاحِبْهُمَا فِي الدُّنْيَا مَعْرُوفًا - لقمان:15
 

"Et si tous deux te forcent à M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable." (sourate Loqman verset 15) 

 

Donc, Il a ordonné de prendre en compagnie les parents dans cette vie d’ici-bas par faveur, ce qui veut dire, de leur bienfaisance envers toi et grâce d’autrefois ; Comme ce qui vient de la mère, du sentiment d’attendrissement, et du père comme dépenses.

 

Et qu’il ne doit pas l’oublier.

 

Mais qu’il s’efforce à être bienfaisant et leur tenir compagnie par faveur, mais sans les obéir dans ce qu'ils l’appellent à donner associé à Allah.


Et Il a clôturé le verset avec Sa parole :


إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأُنَبِّئُكُمْ بِمَا كُنْتُمْ تَعْمَلُونَ


"ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez".

 

Il y a en ce verset ce qui suscite le désir et la menace :

 

-le désir pour celui qui est bienfaisant envers ses parents et Allah le récompensera par une grande récompense,

-et il y a aussi une menace, pour les parents polythéistes s’ils restent dans leur association, par le châtiment qu’endurera le polythéiste le jour où il rencontrera Allah gloire à lui.

 

Puis pour celui qui patientera sur l’unicité (tawhid) et la foi (iman) sans qu’il soit influencé par ses parents sur quoi ils l’appelaient, comme donner associé à Allah, en leur tenant compagnie dans cette vie d’ici-bas en faveur, il sera rétribué le jour de la résurrection par un retour louable et un résultat bon.

 

C’est pour cela qu’Allah a dit dans le verset qui suit :

 

وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَنُدْخِلَنَّهُمْ فِي الصَّالِحِينَ

 

"Et quant à ceux qui croient et font de bonnes œuvres, Nous les ferons certainement entrer parmi les gens de bien." (sourate Al-Ankaboût verset 9)

 

Et il y a une recommandation pour celui qui était dans cet état, qu’il patiente sur la foi et la religion et ne soit pas influencé par ses parents sur quoi ils l’appellent comme association et mécréance à Allah -qu’il soit glorifié-.

 

Puis il est du devoir de l’enfant dans cette situation, de faire son effort selon sa capacité pour guider ses parents à cette religion et qu’il puise son énergie dans cela par la douceur et la bonté et l’invocation continue, et demander à Allah -qu’il soit glorifié- qu’il guide ses parents.

 

Qu’il prie tant qu’il veut la nuit et en invoquant pour ses parents dans ses prosternations et dans les prières obligatoires et surérogatoires.

 

Ils invoque Allah à ce qu’Il les guide, en réunissant entre l’invocation et l’appel pour ses parents :

 

-invocation c'est à dire invoquer Allah

-et l’appel : appeler ses parents à l’islam avec douceur et avec la bonne parole comme avait fait Abu Horayra -qu’Allah l’agrée- avec sa mère.

 

Et l’histoire est dans Sahih Muslim et c’est une histoire très grandiose :

 

"Il (Abu Horayra) -qu’Allah l’agrée- disait : "J'appelais ma mère à l'Islam alors qu'elle était associatrice.

Un jour je l'ai appelé à l'Islam et elle m'a fait entendre sur le Prophète -que la prière d'Allah et son salut soient sur lui- ce que je déteste.

Je me suis rendu auprès du Prophète -que la prière d'Allah et son salut soient sur lui- alors que je pleurais.

J'ai dit: "Ô Messager d'Allah ! J'appelle ma mère à l'Islam mais elle refuse. Aujourd'hui je l'y aie invité et alors elle m'a fait entendre te concernant ce que je déteste. Ainsi invoque Allah pour qu'il guide la mère de Abu Horayra."

Le Prophète -que la prière d'Allah et son salut soient sur lui- a dit: "Ô Allah! Guide la mère de Abu Horayra!".

Alors je suis sorti heureux suite à l'invocation du Prophète -que la prière d'Allah et son salut soient sur lui- et une fois arrivé à la porte je l'ai trouvé fermée.

Ma mère a entendu le bruit de mes pas et elle a dit : "Reste à ta place Ô Abu Horayra !"

J'ai entendu le bruit que fais l'eau.

Elle a fait le ghousl, a mis sa robe et son voile et a ouvert la porte puis a dit : "Ô Abu Horayra ! J'atteste de La Ilaha illa Allah et j'atteste que Mohamed est le serviteur d'Allah et son Messager."

Alors je suis retourné auprès du Prophète -que la prière d'Allah et son salut soient sur lui- en pleurant de joie et j'ai dit: "Ô Messager d'Allah ! Reçois la bonne nouvelle, certes Allah a exaucé ton invocation et a guidé la mère de Abu Horayra !"

Le prophète -que la prière d'Allah et son salut soient sur lui- a loué Allah, lui a fait des éloges et a prononcé des paroles de bien.

J'ai dit: "Ô Messager d'Allah! Invoque Allah pour que ses serviteurs croyants nous aiment moi et ma mère et pour que nous les aimions également."

Alors le Prophète -que la prière d'Allah et son salut soient sur lui- a dit: "Ô Allah! Fais que ton serviteur ci et sa mère soient aimés par tes serviteurs croyants et que eux aiment les croyants également".

Ainsi il n'y a pas un croyant qui a été crée et a entendu parlé de moi ou m'a vu sans qu'il ne m'aime."

 

Cette grande histoire devrait être la méthode du musulman éprouvé par des parents polythéistes, ou l’un d’entre eux polythéiste, en prenant les pas de cette route qu’a emprunté Abu Horayra -qu’Allah l’agrée- avec ses parents, en invoquant sans cesse Allah -gloire à lui- de les guider.

 

Aussi, en les appelant avec bonté et douceur et bonne parole.

 

Puis le bon comportement envers les parents en y donnant part à la politesse avec eux et la gentillesse dans le comportement, et leur être bienfaisant selon la capacité ; Tout ceci est parmi les causes de la guidée des parents à l’islam.

 

Et certains jeunes tombent dans l’erreur en devenant musulman, ils s’éloignent de leurs parents ou ils coupent le lien avec eux ou ils ne les visitent plus ou il n’est plus bienfaisant envers ses parents, et il n'y a pas de doute que ceci est une erreur.

 

Au contraire, il doit s’efforcer à être bienfaisant envers ses parents et de ne pas leur obéir dans ce qu'ils l’appellent comme mécréance et association à Allah -gloire à lui-.

 

Et il n'y a pas d’opposition entre les deux points, entre être bienfaisant envers eux et en même temps, de ne pas les suivre dans ce qu'ils appellent, comme donner associé à Allah -gloire à lui-.

 

Et j’invite chaque musulman éprouvé par des parents polythéistes, ou l’un d’entre eux, aussi à lire le verset de sourate Luqman et aussi dans la sourate l’araignée et aussi à se documenter sur les paroles des gens de sciences dans les livres d’explication du coran, sur le sens de ces deux versets, en quoi ils abordent comme bons comportements et douceurs et gentillesses envers les parents tout en s’écartant de ce qu'ils appellent comme association et mécréance à Allah -gloire à lui-.

 

Et ceci est une conclusion pour ce sujet.

 

Je demande à Allah -le Très-Généreux, Seigneur du Trône immense- par ses plus beaux Noms et nobles Attributs, de nous faire profiter tous en quoi il nous a fait apprendre, qu'Il améliore aussi nos situations, et qu’il nous guide vers lui sur le droit chemin, qu’Il ne nous laisse pas à nos propres sort ne serait-ce que le temps d’un clin d’œil car Il est -Gloire à Lui- certes Celui qui entend l’invocation et Celui dont on a Espoir et Il nous suffit, et quel Bon Défenseur.

 

Et Allah -Le Très Haut-, est plus savant.

 

Et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Serviteur et Messager, notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.     

 

Et Assalam 'alaikoum wa rahmatouLLahi wa bârakatouh.

 

traduit par Abou Issa


كَيْفِيَّةُ التَّعَـامُلِ مَعَ الْأَبَوَيْنِ غَيْر الْمُسْلِمَيْن
الحمدُ لله ربِّ العالمين ، وأشهد أنْ لا إلـٰه إلَّا الله وحده لا شريك له ، وأشهد أنَّ محمَّدًا عبده ورسوله ؛ صلَّى الله وسلَّم عليه وعلى آله وأصحابه أجمعين ، أمَّا بعدُ
فالحديث عن برِّ الوالدين حديثٌ عن أمرٍ عظيمٍ للغاية ، ويتجلى ذلك في أنَّ الله سبحانه وتعالى وفي مواضع عديدة من القرآن الكريم قرن حق الوالدين بحقه سبحانه ، كقوله عز وجل : ﴿ وَقَضَى رَبُّكَ أَلَّا تَعْبُدُوا إِلَّا إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا ﴾[الإسراء:23] وقوله سبحانه : {وَاعْبُدُوا اللَّهَ وَلَا تُشْرِكُوا بِهِ شَيْئًا وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا} [النساء:36] ، وقوله جل وعلا : {قُلْ تَعَالَوْا أَتْلُ مَا حَرَّمَ رَبُّكُمْ عَلَيْكُمْ أَلَّا تُشْرِكُوا بِهِ شَيْئًا وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا} [الأنعام:151] ، وقوله تعالى: {أَنِ اشْكُرْ لِي وَلِوَالِدَيْكَ} [لقمان:14] فهذا كله يدل دلالة ظاهرة على عظم حق الوالدين ووجوب برهما والإحسان إليهما والحذر الشديد من عقوقهما أو الإساءة إليهما
والحديث عن بر الوالدين له مجالات كبيرة وواسعة لكن بناءً على رغبة الإخوة الأفاضل سيكون الحديث محصوراً فيما يتعلق بـ « بر الإنسان بوالديه إذا كانا على غير الإسلام وعلى الشرك بالله سبحانه وتعالى » ، أو كذلك «كيف يتعامل حديثُ الإسلام مع والديه غير المسلمين» . ولا شك أن من كان حديث الإسلام بحاجةٍ ماسة أن يبيَّن له تعاليم الدين وتوجيهاته في هذا الباب حتى يكون في تعامله مع والديه على بصيرةٍ بهدى الله تبارك وتعالى لا أن يجنح لتعاملٍ يظنه من دين الله سبحانه وتعالى ويكون مخطئاً فيسيء لنفسه ويسيء في تعامله مع والديه
الله سبحانه وتعالى في القرآن الكريم بيَّن التعامل المطلوب من الابن المسلم مع الأبوين غير المسلمين وذلك في سورة العنكبوت حيث قال الله سبحانه وتعالى

 وَوَصَّيْنَا الْإِنْسَانَ بِوَالِدَيْهِ حُسْنًا وَإِنْ جَاهَدَاكَ لِتُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلَا تُطِعْهُمَا إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأُنَبِّئُكُمْ بِمَا كُنْتُمْ تَعْمَلُونَ(8 

وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَنُدْخِلَنَّهُمْ فِي الصَّالِحِينَ (9
وصُدِّرت هذه الآيات بوصية الإنسان بوالديه قال : { وَوَصَّيْنَا الْإِنْسَانَ بِوَالِدَيْهِ حُسْنًا} ، وقوله { حُسْنًا} يتناول كل معاني الإحسان القولية والفعلية ، أي أنه يعامل والديه بالكلام الحسن والألفاظ الطيبة والحديث المناسب لمقامهما و اللائق بمكانتهما وأيضاً في التعامل معهما من حيث الخدمة والمساعدة والمعاونة والقيام بحاجات الوالدين إلى غير ذلك . هذه وصية عامة لكل باب من أبواب الإحسان وطريق من طرق الخير
قال : { وَإِنْ جَاهَدَاكَ لِتُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ }  أي إن كان الأبوان على الشرك والكفر بالله وجاهدا ابنهما على أن يشرك وأن يكفر بالله ، ومعنى جاهداك : أي بذلا الوسع وكرَّرا الإلحاح والطلب من ابنهما أن يعود إلى الشرك والكفر بالله سبحانه وتعالى ، قال

{ وَإِنْ جَاهَدَاكَ لِتُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ }
قوله تبارك وتعالى { مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ }  هذا وصفٌ لازمٌ للشرك لأنه ليس لأحد علمٌ بصحة الشرك ، فالشرك باطل ولا يوجد علمٌ صحيحٌ يدل على صحة الشرك ، وهذا فيه أنَّ المشركين وأهل العقائد الشركية الكفرية لا يوجد عندهم إطلاقاً أي برهان ولا أيّ علمٍ صحيحٍ يدل على صحة ما هم عليه ، فالشركُ لا أحد عنده علمٌ بصحته إذ كله باطل وكله ضلال وكله فساد ومثل هذا قول الله سبحانه وتعالى {وَمَنْ يَدْعُ مَعَ اللَّهِ إِلَهًا آخَرَ لَا بُرْهَانَ لَهُ بِهِ } [المؤمنون:117] فهذا وصف لازمٌ للشرك لا ينفك عنه
قال : { وَإِنْ جَاهَدَاكَ لِتُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلَا تُطِعْهُمَا }  أي فيما يدعوانك إليه من الشرك والكفر بالله سبحانه وتعالى { فَلَا تُطِعْهُمَا } أي : لا تُجِب أبويك في دعوتهما لك بالشرك به سبحانه وتعالى . قال فلا تطعهما ولم يقل فعقَّهما ، أي أنه ينبغي على الابن أن يكون محسناً لوالديه ومحسناً في تعامله مع والديه لكن لا يطيعهما فيما يدعوانه إليه من الشرك والكفر بالله سبحانه وتعالى ، لكن إذا طلبا منه إحساناً أو مساعدةً أو نحو ذلك فعليه أن يطيعهما في ذلك ، وهذا جاء أيضاً مبيَّناً في الآية الأخرى في سورة لقمان حيث قال الله عز وجل {وَإِنْ جَاهَدَاكَ عَلَى أَنْ تُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلَا تُطِعْهُمَا وَصَاحِبْهُمَا فِي الدُّنْيَا مَعْرُوفًا } [لقمان:15] ، فأمَر بمصاحبة الوالدين في الدنيا معروفاً أي تقديراً لإحسانهما وجميلهما السابق ؛ وما كان من الوالدة من إشفاقٍ وما كان من الوالد من إنفاقٍ ، لا ينسى ذلك بل يحرص على معاملتهما ومصاحبتهما بالمعروف ، لكن لا يطيعهما إطلاقاً فيما يدعوانه إليه من الشرك بالله
وختْم الآية بقوله {إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأُنَبِّئُكُمْ بِمَا كُنْتُمْ تَعْمَلُونَ } هذا فيه ترغيب وفيه تهديد ؛ ترغيب لمن يحسن لوالديه بأنَّ الله سبحانه وتعالى سيثيبه على ذلك عظيم الثواب ، وأيضاً فيه تهديد للأبوين المشركَين إن بقيا على شركهما بما يكون للمشرك يوم يلقى الله سبحانه وتعالى من عقوبة
ثم من صبر على التوحيد والإيمان ولم يتأثر بوالديه فيما يدعوانه إليه من الشرك بالله وصاحَبَهما في الدنيا معروفاً سيبوء يوم القيامة بالمآل الحميد والعاقبة الطيبة ، ولهذا قال الله في الآية التي تليها: { وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَنُدْخِلَنَّهُمْ فِي الصَّالِحِينَ﴾ وهذا فيه الوصية لمن كان كذلك أن يصبر على الإيمان والدين وأن لا يتأثر بوالديه إطلاقاً فيما يدعوانه إليه من شركٍ وكفرٍ بالله سبحانه وتعالى
ثم إنَّ على الابن في هذا المقام أن يجتنب قدر استطاعته في هداية والده إلى هذا الدين وأن يبذل وسعه في ذلك بالرفق والحسنى والدعاء المستمر وسؤال الله سبحانه وتعالى بإلحاح أن يهدي والديه ، يصلي من الليل ما شاء الله ويدعو لوالديه في سجوده في الصلوات المكتوبة والنافلة يدعو لوالديه أن يهديهما الله ؛ فيجمع لوالديه بين الدعاء والدعوة ؛ الدعاء : أي دعاء الله ، والدعوة : أي دعوة والديه إلى الإسلام بالرفق والكلمة الطيبة كما كان صنيع أبي هريرة رضي الله عنه مع أمه ، والقصة في صحيح مسلم وهي قصة عظيمة جداً يقول فيها رضي الله عنه : ((كُنْتُ أَدْعُو أُمِّي إِلَى الْإِسْلَامِ وَهِيَ مُشْرِكَةٌ ، فَدَعَوْتُهَا يَوْمًا فَأَسْمَعَتْنِي فِي رَسُولِ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ مَا أَكْرَهُ ، فَأَتَيْتُ رَسُولَ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ وَأَنَا أَبْكِي، قُلْتُ يَا رَسُولَ اللهِ إِنِّي كُنْتُ أَدْعُو أُمِّي إِلَى الْإِسْلَامِ فَتَأْبَى عَلَيَّ، فَدَعَوْتُهَا الْيَوْمَ فَأَسْمَعَتْنِي فِيكَ مَا أَكْرَهُ ، فَادْعُ اللهَ أَنْ يَهْدِيَ أُمَّ أَبِي هُرَيْرَةَ ، فَقَالَ رَسُولُ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ: «اللهُمَّ اهْدِ أُمَّ أَبِي هُرَيْرَةَ» ، فَخَرَجْتُ مُسْتَبْشِرًا بِدَعْوَةِ نَبِيِّ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ، فَلَمَّا جِئْتُ فَصِرْتُ إِلَى الْبَابِ ، فَإِذَا هُوَ مُجَافى، فَسَمِعَتْ أُمِّي خَشْفَ قَدَمَيَّ، فَقَالَتْ: مَكَانَكَ يَا أَبَا هُرَيْرَةَ ، وَسَمِعْتُ خَضْخَضَةَ الْمَاءِ، قَالَ: فَاغْتَسَلَتْ وَلَبِسَتْ دِرْعَهَا وَعَجِلَتْ عَنْ خِمَارِهَا ، فَفَتَحَتِ الْبَابَ ثُمَّ قَالَتْ: يَا أَبَا هُرَيْرَةَ أَشْهَدُ أَنْ لَا إِلَهَ إِلَّا اللهُ وَأَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّدًا عَبْدُهُ وَرَسُولُهُ ، قَالَ فَرَجَعْتُ إِلَى رَسُولِ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فَأَتَيْتُهُ وَأَنَا أَبْكِي مِنَ الْفَرَحِ، قَالَ: قُلْتُ يَا رَسُولَ اللهِ أَبْشِرْ قَدِ اسْتَجَابَ اللهُ دَعْوَتَكَ وَهَدَى أُمَّ أَبِي هُرَيْرَةَ ، فَحَمِدَ اللهَ وَأَثْنَى عَلَيْهِ وَقَالَ خَيْرًا، قَالَ : قُلْتُ يَا رَسُولَ اللهِ ادْعُ اللهَ أَنْ يُحَبِّبَنِي أَنَا وَأُمِّي إِلَى عِبَادِهِ الْمُؤْمِنِينَ وَيُحَبِّبَهُمْ إِلَيْنَا ، قَالَ: فَقَالَ رَسُولُ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ: «اللهُمَّ حَبِّبْ عُبَيْدَكَ هَذَا يَعْنِي أَبَا هُرَيْرَةَ - وَأُمَّهُ إِلَى عِبَادِكَ الْمُؤْمِنِينَ، وَحَبِّبْ إِلَيْهِمِ الْمُؤْمِنِينَ» فَمَا خُلِقَ مُؤْمِنٌ يَسْمَعُ بِي وَلَا يَرَانِي إِلَّا أَحَبَّنِي )) . فهذه القصة العظيمة تكون منهجاً للمسلم المبتلى بأبوين مشركين أو أحدُهما مشركاً بأن يسلك هذا المسلك الذي سلكه أبو هريرة رضي الله عنه مع أبويه دعاءً وإلحاحاً على الله سبحانه وتعالى بأن يهديهم ، وأيضاً دعوةً لهم بالحسنى والرفق والكلمة الطيبة
ثم إن المعاملة الحسنة للوالدين ومراعاة الأدب معهما واللطف في التعامل والمصاحبة لهما بالمعروف والإحسان إليهما قدر الاستطاعة هذا كله يُعَدُّ من أسباب هداية الأبوين إلى الإسلام . ويخطئ بعض الشباب عندما يُسلِم فيبتعد عن والديه أو يقاطع والديه أو لا يزور والديه أو لا يُحسن إلى والديه ، ولاشك أنَّ هذا خطأ بل ينبغي أن يصاحب والديه بالمعروف ويجتهد في الإحسان إلى والديه ولا يطيعهما فيما يدعوانه إليه من الكفر والشرك بالله سبحانه وتعالى ، ولا تنافي بين الأمرين ، لا تنافي بين كونه يصاحب والديه بالمعروف وفي الوقت نفسه لا يطيعهما فيما يدعوانه إليه من الشرك بالله سبحانه وتعالى
وأدعو كل مسلم مبتلى بأبوين مشركين أو أحدهما كذلك أن يقرأ الآية في سورة لقمان وأيضاً في سورة العنكبوت وأيضاً يطالع كلام أهل العلم في كتب التفسير في معنى الآيتين وما يدلان عليه من معاملة حسنة ورفق ولطف بالوالدين مع مجانبة ما يدعوانه إليه من الشرك والكفر بالله سبحانه وتعالى
وهذه خلاصة حول هذا الموضوع ، وأسأل الله الكريم رب العرش العظيم بأسمائه الحسنى وصفاته العليا أن ينفعنا جميعاً بما علَّمنا ، وأن يصلح لنا شأننا كله ، وأن يهدينا إليه صراطاً مستقيما ، وأن لا يكلنا إلى أنفسنا طرفة عين، إنه تبارك وتعالى سميع الدعاء وهو أهل الرجاء وهو حسبنا ونعم الوكيل
والله تعالى أعلم ، وصلى الله وسلم على عبده ورسوله نبينا محمد وآله وصحبه أجمعين
والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 21:43
Laisser ses enfants à sa famille non-musulmane (vidéo)

Troisième question :

 

Une femme musulmane a des enfants et elle les leur confie et dit qu'elle leur fait confiance plus qu'aux autres, malgré qu'il existe par exemple un musulman de la belle famille.  

 

Donc, est-il permis pour cette femme musulmane de laisser ses enfants avec sa mère non musulmane ?

 

Réponse :

 

Avec comme condition qu'elle soit sûre qu'elle (la mère non musulmane) n'enseigne pas aux enfants sa (propre) religion.

 

Si elle est sûre alors il n'y a pas de mal, et si elle n'en est pas sûre alors cela n'est pas permis.

 

copié de دورة العلوم - Les cercle des sciences
 

 

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 22:09
Comment inviter les non-musulmans à l’islam ?

Question :

 

Un chrétien et sa femme ont voulu entrer dans l’Islam.

 

La personne chargée des questions juridiques leur a ordonné de se laver les mains, puis de formuler l’attestation de foi (ach-chahâda) de bon gré avec consentement et soumission, puis d’accomplir la circoncision.

 

Il demande si cela est juste ou pas ?

 

En outre, il souhaite qu’on lui écrive les paroles des pieux prédécesseurs concernant ce sujet, et la méthode qui était utilisée à l’époque du Prophète صلى الله عليه وسلم pour faire entrer un non-musulman dans l’Islam.

 

Réponse :

 

La méthode du Prophète صلى الله عليه وسلم dans l’invitation des non-musulmans à l’Islam était de les appeler à reconnaître qu’il n’y a point de divinité (digne d’être adorée) si ce n'est Allah et que Muhammad est Son Messager.

 

S’ils approuvaient cela, il les appelait ensuite aux autres commandements de l’Islam par ordre d’importance et selon les circonstances.

 

Quant à ce qui nous est parvenu à ce sujet, ce hadith rapporté par al-Boukhâry et Mouslim d’après Ibn Abbâss  qui rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم, lorsqu’il a envoyé Mu‘âdh au Yémen, lui a dit :

 

« Tu vas aller à la rencontre d’une communauté des gens du Livre (juifs et chrétiens).

Invite-les à attester qu’il n’est de divinité (digne d’être adorée) qu’Allah» (1)

 

et dans une autre narration :

 

« à unifier Allah » (2)

 

S'ils acceptent cela, informe-les qu’Allah leur a prescrit cinq prières chaque jour et chaque nuit.

 

S’ils acceptent cela, fais-leur savoir qu’Allah leur a imposé une aumône prélevée chez leurs riches et redistribuée à leurs pauvres.

 

«Garde-toi de toucher à leurs biens les plus précieux, et crains l’invocation de l’opprimé, car nul voile ne s'interpose entre elle et Allah. » (3)

 

Dans le même sujet, il est rapporté également par al-Boukhâry et Mouslim d’après Sahl Ibn Sa‘d As-Sâ‘idî que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit à ‘Ali  lorsqu’il lui a donné l’étendard le jour de Khaybar :

 

« Dirige-toi doucement jusqu’à leur emplacement, puis invite-les à l’Islam, et informe-les de ce qu’Allah est en droit de leur imposer.

Et par Allah !

Si par ton entremise Allah guide une personne, ceci est meilleur pour toi que [de posséder] des chamelles rouges (4). » (5)

 

Et dans une narration différente :

 

« Invite-les à attester qu’il n’est de divinité (digne d’être adorée) qu’Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah. » (6)

 

Les prédécesseurs ont divergé concernant le précepte imposant au mécréant qui vient de se convertir à l’islam de prendre un bain rituel (Al-ghousl).

 

Ceux qui se sont prononcés en faveur de son obligation sont Mâlik, Ahmad, et Abu Thawr – qu’Allah leur fasse miséricorde –, se référant à ce qu’ont rapporté Abu Dawûd et An-Nasâ’î d’après Qays Ibn ‘Âsim qui a dit :

 

« Je me suis rendu chez le Prophète صلى الله عليه وسلم pour me convertir à l’Islam, et il m’a ordonné de prendre un bain avec de l’eau mélangée à du jujubier. »

 

Et l'ordre (le verbe à l'impératif) marque le caractère obligatoire [de ce qui est ordonné].

 

Ach-Châfi‘î et certains hanbalites ont quant à eux affirmé que le bain rituel était recommandé (et non obligatoire), sauf s'il était en état d'impureté majeure au moment de sa conversion, auquel cas le bain lui est alors obligatoire.

 

Abu Hanîfa, pour sa part, a dit que le bain n'était pas obligatoire, quelles que soient les circonstances.

 

Quoi qu'il en soit, le bain rituel lui a été légiféré en vertu de ce hadith (sus-mentionné) et de tous les autres textes qui vont dans le même sens.

 

À propos de la circoncision, elle est obligatoire pour les hommes […].

 

Cependant si tu remets à plus tard l’invitation à la circoncision de celui qui s’intéresse à l’Islam, jusqu’à ce que l’Islam s’installe dans son cœur et le rassure, cela est préférable, de crainte que l’empressement à lui demander d’accomplir la circoncision ne le dissuade d'embrasser l’Islam.

 

En fonction de cela, ce que vous avez ordonné à cet homme et à sa femme lors de leur conversion est juste. (7)

 

C’est d’Allah que dépend notre réussite.

 

Qu’Allah couvre d’éloges et salue notre Prophète Muhammad, les siens, et ses Compagnons.

 

(1) Rapporté par Mouslim.

(2) Rapporté par Boukhâry.

(3) Rapporté par Boukhâry.

(4) NDC. « Les chamelles rouges » étaient considérées comme un bien très précieux au temps du Prophète صلى الله عليه وسلم.

(5) Unaniment reconnu authentique.

(6) Sahîh An-Nasâ'î.

(7) NDC : 1ère rectification : ce n'est pas celui qui pose la question qui a ordonné cela à l'homme et à la femme (comme on le comprend de la fatwa du comité) mais la personne chargée des questions juridiques, qui – 2ème rectification – ne leur avait pas ordonné de faire un bain rituel (ghusl) (comme cela est rapporté dans la sounna et mentionné dans la fatwa) mais de se laver les mains, donc en réalité, ce qu'elle leur avait ordonné n'était pas juste, et Allah est le plus savant…

 

Le Comité Permanent pour la Fatwa

Fatâwâ al-lajna ad-dâ’ima, t.3, p.274.

copié de fatawaislam.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 09:21
Apprendre le sens de l'attestation de foi sans la prononcer est-il suffisant pour rentrer en islam ? (audio)

 

Question :

 

En Afrique, il y a des gens qui lorsqu'ils rentrent dans l'islam ne sont pas capables de prononcer l'attestation de foi, car ils ne parlent pas la langue arabe.

 

Le sens de l'attestation leur est donc enseigné, cela est-il suffisant ?

 

Réponse :

 

Non, cela ne suffit pas.

 

Il faut leur dire de prononcer (en arabe) :

       

 

أَشْهَدُ أَنْ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللَّهُ.أَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّدًا رَسُولُ اللَّهِ

 

Ash-hadu An-Laa Ilaha Illa-Allaah

wa Ash-hadu Anna Muhammadan Rasool-Allaah

 

J'atteste que nulle divinité ne mérite d'être adorée à part Allah

et j'atteste que Mohamed est le messager d'Allah.

 

 

S'ils lui font répéter, il la prononcera.

 

C'est une phrase simple et courte.

 

Donc il ne suffit pas qu'ils lui expliquent son sens sans qu'il ne la prononce.

 

Il faut qu'il la prononce et que son sens lui soit expliqué dans sa langue.

 

copié de forum.daralhadith-sh.com

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام