208 articles avec savants - العلماء

Imam Abû Yûssuf Ya'qûb bn Ibrâhîm al-Ansârî al-Baglî - الإمام أبو يوسف يعقوب بن إبراهيم الأنصاري البجلي

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Imam Abû Yûssuf Ya'qûb bn Ibrâhîm al-Ansârî al-Baglî - الإمام أبو يوسف يعقوب بن إبراهيم الأنصاري البجلي

L'imâm Abû Yûssuf Ya'qûb bn Ibrâhîm al-Ansârî al-Baglî est né en l'an 113 de l'Hégire.

 

Il étudia auprès de l'imâm Abû Hanîfa et auprès d'autres savants.

 

Il fût l'un des enseignants (cheikh) de l'Imâm Ahmad Ibn Hanbal. 

 

Il fût investi, par le Khalif Hârûn ar-Rachîd de la fonction de juge.

 

Ce fut ainsi jusqu'à sa mort. 

 

Lors de ses funérailles, les gens ont dit: "Le fiqh (jurisprudence) est mort".

 

Cependant, dira-t-on, si Ya'qub est mort, le fiqh ne l'est pas, car il est transmis d'un coeur à un autre.

 

Extrait de La Tahawiyya

Publié par alminhadj.fr

Partager cet article

L'amour de la gloire lui brisera le dos ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'amour de la gloire lui brisera le dos ! (audio-vidéo)

Question :

 

J'ai trouvé et je demande à Allâh de me pardonner et je souhaite que mon sentiment ne soit pas fondé, mais j'ai commencé à remarquer que certains étudiants en sciences, des personnes jeunes, qui généralement sont bons, alhamdoulliLlah ;

 

Mais vous vous rendez compte qu'il a étudié pendant 4 ou 5 ans, et après avoir juste commencé à étudier la science du hadith, vous trouvez qu'il essaye de se construire (évoluer) en opposant cela et cela par exemple.

 

Il est en désaccord avec Al-Albany (dans le hadith), ou dans le fiqh même s'opposer à Abdul Aziz Ibn Baz ou Outhemine.

 

Et donc c'est un phénomène dont j'ai peur Ô Cheikh.

 

Cheikh Al-Albany :

 

Nous sommes des hommes et ils sont des hommes.

 

Le questionneur :

 

En effet ils disent cela !

 

Mais quelqu'un leur a répondu et leur a dit : (les savants) sont des hommes et vous vous êtes des dajjal (imposteurs) ; Car une fois le sujet discuté était au sujet d'un compagnon, il a dit : "Ils sont des hommes et nous sommes des hommes"

Alors l'autre personne répondit : "Non ! Ils sont des hommes et vous êtes des dajjal (imposteurs)."

 

Cheikh Al-Albany :

 

Allâhou akbar !

 

Le questionneur :

 

Donc c'est quelque chose de remarqué, maintenant il y a quelques jours j'ai eu une discussion avec un étudiant en science, qu'Allâh le récompense avec le bien, qui est attentif à cet égard, alors un des frères m'a dit : "Mais il s'oppose à Al-Albany ou diffère d'avec Al-Albany sur tel sujet et sur tel et tel il s'oppose à Cheikh Ben baz et sur tel et tel il diffère d'avec Cheikh Ibn Outhemine."

 

Cheikh Al-Albany :

      

L'amour de la gloire lui brisera le dos !

 

Le questionneur :

 

J'aime cette parole de vous.

 

Cheikh Al-Albany :

 

Il s'agit d'une brulûre sur les étudiants de cet âge, sauf ceux qu'Allâh a protégé et comment sont-ils peu nombreux !

 

Le questionneur :

      

Lâ hawla wa lâa quwwata ila biLlâh.

 

Cheikh Al-Albany :

       

Allâhou mousta'an.

 

حب الظهور يقطع الظهور سلسلة الهدى والنور رقم الشريط 291 الفتوى 2

Traduit et publié par minhaj sunna

حب الظهور يقطع الظهور سلسلة الهدى والنور رقم الشريط 291 الفتوى 2

copié de minhaj sunna

 

Cliquer pour agrandir

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Imaginez-vous sur une route sans lumière...

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Imaginez-vous sur une route sans lumière...

El Adjouri (savant du 10ème siècle) déclare :

 

"Imaginez une route parsemée de nombreuses difficultés et que les gens devraient emprunter en une nuit sombre :

 

Certes, sans lumière, ils erraient longtemps...

 

Mais voilà que Allah leur procure des lampes pour s'éclairer et pouvoir cheminer sûrement ;

 

Supposez ensuite que ces lampes s'éteignent au moment même ou les gens en ont le plus besoin, car ils se pressent sur le chemin :

 

Qu'adviendrait-il d'eux ?

 

Sachez alors que les savants sont pareils à ces lumières : en effet, beaucoup de gens ne savent pas comment pratiquer les obligations ni comment éviter les interdits ; et ils ne savent pas aussi pratiquer les rites sans les enseignements des savants qui les guident et les conseillent."

 

Dans son livre Akhlaq el 'Oulama' (L'éthique des savants)

Tiré du livre : Entre la vérité et la passion l'homme et ses luttes intérieures 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abderrahman Al Mu'allimi Al Yamani - الشيخ عبد الرحمن بن يحيي المعلمي اليماني

Partager cet article

Les gens de la science sont connus ! (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les gens de la science sont connus ! (audio)

 

Et les gens de la science sont connus.

 

Il ne s’agit pas de toute personne ayant obtenu un diplôme, qui a fini l’université.

 

Ce n’est pas toute personne ayant appris par cœur un hadith, ayant appris un verset.

 

Ce n’est pas toute personne qui lit dans les livres qui devient un juriste.

 

Les juristes sont connus auprès des gens !

 

Toutefois, parmi les gens ou plutôt la majorité des gens ne veulent que ceux qui sont en accord avec eux...

 

Ils retournent à des hommes qui sont comptés parmi les plus ignorants et peut-être même parmi les plus égarés.

 

Ce qui l’importe c’est qu’il convienne à sa passion.

 

Et ça c’est un danger immense, surtout de nos jours.

 

Car les savants deviennent rares, les juristes se raréfient et les lecteurs augmentent ; Les lecteurs augmentent et les juristes se raréfient.

 

Lorsque le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Certes, Allah ne capture pas cette science en l’arrachant des cœurs des gens.

Il capture plutôt la science par la mort des savants au point où il ne reste plus de savant.

Les gens prennent alors des ignorants comme guides.»

 

Ceux-ci font des fatwas sans science, ils s’égarent et égarent les autres.

 

« Il n'y a de force et de puissance qu'en Allah. »

 

Nous craignons que ceci aie commencé ces jours-ci.

 

Nous devons donc être méfiant, avoir peur et prendre nos précautions.

 

Nous devons choisir les gens de science et les gens dignes de confiance selon la possibilité et selon ceux qui sont présents.

 

Ceci car les savants précédents et les érudits ont disparus.

 

Toutefois, voyons le meilleur parmi ceux qui restent présents.

 

"Craignez donc Allah autant que vous le pouvez." (sourate 64 verset 6)

 

Nous demandons à Allah qu’il nous octroie, ainsi qu’à vous, la connaissance de la vérité et sa mis en application.

 

Qu’Allah prie et salue notre Prophète Mohamed ainsi que sa famille et ses compagnons.

 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Biographie de Cheikh Rabi' Ibn Hadi Al Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي عمير المدخلي(vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Biographie de Cheikh Rabi' Ibn Hadi Al Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي عمير المدخلي(vidéo)

Son Nom et Origine

 

Il est Al-'Alama, le Muhadith, shaykh Rabi' Ibn Hadi Ibn Muhammad 'Umair Al-Madkhali de la tribu de Mudakhala, une tribu bien connue dans la région de Jazan dans la partie sud du Royaume d'Arabie Saoudite.

C'est une des tribus de Banû Shabil.

Shabil était Ibn Yashjab Ibn Qahtan.

 

Sa naissance

 

Il est né dans le village de Jaradiya, qui est un petit village à l'ouest de la ville de Samita, distant de trois kilomètres.

Maintenant, le village est relié à cette ville.

Il est né en l’an 1351, dans la dernière partie de l'année.

Son père est décédé un an et demi après sa naissance, donc il a été élevé et éduqué dans la maison de sa mère, qu’Allâh lui fasse miséricorde.

Elle l'a surveillé et a pris en charge de l’élever de la meilleure façon possible et elle lui a appris de bonnes manières, comme l'honnêteté, la fiabilité et à être motivé dans l’accomplissement des prières.

Elle l’envoyait prier, sous la surveillance de son oncle paternel.

 

Son éducation

 

Quand le shaykh a atteint l'âge de huit ans, il a rejoint les cercles d'étude du village.

Là, il a appris l'écriture appropriée et la récitation (du Qur'an). Parmi ceux qui lui ont appris l'écriture, shaykh Shaiban Al-'Arishi et Al-Qadi Ahmad Ibn Muhammad Jabir Al-Madkhali.

Il a aussi appris avec une troisième personne, appelé Muhammad Ibn Hussain Makki de la ville de Sibya'.

Il a étudié le Qur'an avec shaykh Muhammad Ibn Muhammad Jabir Al-Madkhali, ainsi que le Tawhid et le Tajwid.

 

Ensuite il a étudié à l'école Salafi de Samita.

Parmi les enseignants avec qui il a étudié dans cette école, était le savant, shaykh Nasir Khalufa At-Tiyash Mubaraki (rahimahullah) qui était un savant célèbre parmi les étudiants principaux de shaykh Al-Qar'awi (rahimahullah).

Il a étudié les livres Bulugh Al-Maram et Nuzhat-un-Nadhr d’Al-Hafidh Ibn Hajr avec lui.

 

Puis il a rejoint l'institut éducatif de Samita, et là, il a étudié avec un certain nombre de nobles Mashayikh, le plus célèbre, et celui dont on parle le plus étant shaykh Hafidh Ibn Ahmad Al-Hakami - le grand savant bien connu (rahimahullah) et son frère, shaykh Muhammad Ibn Ahmad Al-Hakami.

Il a aussi étudié avec le grand savant, le Muhadith, Ahmad Ibn Yahya Najmi, qu’Allâh le préserve et Al-'Alama, shaykh Muhammad Aman Ibn 'Ali Al-Jami (rahimahullah).

Il a aussi étudié avec le Faqih, shaykh Muhammad Saghir Khamisi le livre Zad Al-Mustaqni' en ce qui concerne le Fiqh. Et beaucoup d'autres avec qui le shaykh a étudié la langue arabe, la Littérature, l’éloquence (Balagha), etc.

 

En l’an 1380, le shaykh a terminé ses études à l'institut éducatif de Samita.

Au début de l'année 1381, il a rejoint la Faculté de Shari'a de Riyadh et y reste un ou deux mois.

Alors l'Université Islamique de Médine s'est ouverte, il s'est donc déplacé à Médine et a rejoint la Faculté de Shari’a de l'Université Islamique.

Il a étudié là-bas quatre ans et a obtenu un diplôme en 1384 avec la mention Mumtaz (Excellent).

 

Les enseignants avec lesquels le shaykh a étudié à l'Université Islamique

 

-Al-'Alama, ancien Grand Mufti du Royaume d’Arabie Saoudite, shaykh ‘Abdul-'Aziz  Ibn 'Abdillah Ibn Baz (rahimahullah) avec qui il a étudié Al-'Aqida At-Tahawiya.

 

-Al-'Alama, le Muhadith, shaykh Muhammad Nasir-ud-Din Al-Albani (rahimahullah) avec qui il a étudié le Hadith et ses chaînes de transmission.

 

-Al-'Alama, shaykh Abdul-Muhsin Al-'Abad, avec qui il a étudié le Fiqh pendant trois ans, avec le livre Bidayat-ul-Mujtahid.

 

-Al-‘Alama, Al-Hafidh et Mufassir, shaykh Muhammad Al-Amin As-Shanqiti, auteur du livre Adwa-ul-Bayan, avec qui il a étudié le Tafsir et les principes du Fiqh pendant quatre ans.

 

-Shaykh Salih Al-'Iraqi, avec qui il a étudié Al-'Aqida (le Credo).

 

-Al-Muhaddith, shaykh  'Abdul-Ghaffar Hassan Al-Hindi, avec qui il a étudié la Science du Hadith et ses termes.

 

Après avoir terminé ses études à l'Université Islamique de Médine, il a travaillé un moment comme enseignant dans un des instituts de l'Université Islamique. Puis il a rejoint le Département des Hautes Etudes de l'Université Umm Al-Qurra, où il a continué ses études, obtenant son Magistère dans le sujet du Hadith en 1397, en achevant sa dissertation, bien connue "Entre les deux imams, Muslim et Ad-Daraqutni."

 

Puis en l'an 1400, il a obtenu son Doctorat d'Umm Al-Qurra, avec la mention Mumtaz (Excellent).

 

Grâce à sa vérification du livre "Nukat 'ala Kitab Ibn As-Salah" d'Al-Hafidh Ibn Hajr (rahimahullah).

 

Après cela, il est retourné travailler comme enseignant à l'Université Islamique (de Médine) à la Faculté du Hadith, où il enseignait le Hadith et ses Sciences.

 

Il est devenu plusieurs fois chef du Département de la Sunna dans le Département des Hautes Etudes.

 

Actuellement, il occupe une chaire permanente de professeur.

 

Ses attributs et caractéristiques

 

Le shaykh, qu’Allâh le préserve, se distingue par son humilité devant ses frères (musulmans), étudiants, les personnes qui posent des questions et les visiteurs.

Il est humble en ce qui concerne son domicile, ses vêtements et ses moyens de transport - n'aimant pas le luxe dans toutes ces choses.

Il est aussi toujours joyeux et a une mine gaie.

Il ne fatigue pas ses étudiants par trop de discours.

Et ses assises sont toujours remplies de lectures de Hadith, de la Sunna et d’avertissements contre l'innovation et ses gens, si bien qu'une personne qui ne le connaît pas bien ou se mélange avec lui, pourrait penser que le shaykh ne se préoccupe que de cela !

Il aime les étudiants en science Salafi, il est poli avec eux et les traite gentiment.

Et il s'efforce de les aider tant qu'il le peut, physiquement et financièrement.

Sa maison est toujours ouverte aux étudiants en science, si bien qu’il n’y a  pas un jour où il prend son petit déjeuner ou déjeuner ou le dîner seul.

Et il s’enquiert  de ses étudiants, les aide et partage avec eux.

 

Il est parmi les prêcheurs persistants et enthousiastes au Qur'an, à la Sunna et au credo des Salaf.

Nombreux à cette époque sont ceux qui ne peuvent égaler sa grande ardeur et sa passion pour la Sunna et le credo des Salaf.

Et à notre époque, il est de ceux qui défendent cette méthodologie des Salaf As-Salih, jour et nuit, en secret et ouvertement, sans laisser les accusations et critiques qu’on lui porte le censurer, pour l’amour d’Allâh.

 

Ses livres

 

Ses livres sont nombreux, la louange est à Allâh.

 

Le shaykh a écrit sur beaucoup de sujets importants et nécessaires, particulièrement celui de la réfutation des gens de l'innovation et des passions en ces temps où les redresseurs sont peu et les fauteurs de troubles nombreux.

 

Parmi ses livres :

  

-"Entre les deux imams, Muslim et Ad-Daraqutni" - c'est un grand volume, qui était sa dissertation de Magistère

 

-"Nukat 'ala Kitab Ibn As-Salah" - imprimé en deux volumes et qui était sa dissertation de Doctorat.

 

-Une vérification du livre "Al-Madkhal Ila As-Sahih" d'Al-Hakim - le premier volume de ce livre a été imprimé.

 

-Une vérification  du livre "At-Tawassul wal-Wasila" d'Ibn Taimiya – en un volume.

 

-"La Méthodologie des Prophètes dans Appel à Allâh"

 

-"Méthodologie d'Ahl-us-Sunna wal-Jama'a dans la Critique des Hommes, Livres et Groupes"

 

-"La Catégorisation du Hadith Sahih, Hassan et Da'if entre la réalité des Muhadithin et la falsification des disciples Aveugles" - une Réfutation de 'Abdul-Fattah Abu Ghuda et Muhammad 'Awama

 

-"Exposition des positions d’Al-Ghazali envers la Sunna et ses gens"

 

-"Prévention de l'Agression des Mécréants et Jugement concernant la recherche de l’Aide des Non-musulmans"

 

-"Le Statut d'Ahlul-Hadith"

 

-"La Méthodologie employée par l’imam Muslim dans la classification de son Sahih"

 

-"Ahlul-Hadith est le Groupe Victorieux et Sauvé" - une Discussion avec Salman Al-'Awda

 

-"Un Traité sur le Hadith Prophétique"

 

-"Répandre la Lumière Islamique sur le Credo et l’Idéologie de Sayid Qutub"

 

-"Les Abus de Sayid Qutub contre les Compagnons du Messager d'Allâh"

 

-" Protection contre les Dangers qui sont trouvés dans les Livres de Sayid Qutub"

 

-"La Frontière Décisive entre la Vérité et le Mensonge" - Discussion avec Bakr Abu Zayd

 

-"Majazafat Al-Hidad"

 

-"La Preuve Claire concernant la Protection de la Sunna"

 

-"Un Groupe (Jama'ah) pas plusieurs Groupes (Jamaa'at) et Un Chemin pas Plusieurs "- Discussion avec 'Abdur-Rahman' Abdul-Khaliq

 

-"An-Nasr-ul-'Aziz ' ala Ar-Radd-il-Wajiz"

 

-"La Forme Condamnée de Fanatisme et ses (mauvais) Effets"

 

-"Clarification de la corruption de la norme pour mesurer" - débat avec un hizbi qui se cache

 

-"Avertissement contre les Mensonges dans Tawdih Al-Malibari"

 

-"Réfutation des Mensonges de Musa Ad-Duwaish "

 

-"Destruction des Mensonges de 'Abdul-Latif Bashmil"

 

-"Attaque de Météores Salafi Flambants contre les campements Khalafi de 'Adnan"

 

-"Le Conseil est une Responsabilité Collective dans la Da'wa" - imprimé dans le magazine "At-Taw'iyh Al-Islamiya"

 

-"Le Qur'an et la Sunna - leurs effets, leur statut et le besoin d'eux dans l’établissement de l'éducation de nos écoles"

 

-"Jugement de l’islam concernant celui qui insulte le Messager d'Allâh ou critique quelque partie de Son Message" - article paru dans le journal koweïtien Al-Qabs (n° 8576) 9/5/1977.

 

Le shaykh a d'autres livres que nous n'avons pas mentionné ici. Nous demandons à Allâh de l'aider dans l'achèvement du bien et de lui accorder la capacité de faire ce qu’Il aime et agrée.

 

Certes, Allâh est Celui qui en a la puissance et est Capable de le faire.

 

 Publié par rabee.net

ترجمة موجزة للشيخ العلامة ربيع بن هادي عمير المدخلي

اسمه ونسبه
هو الشيخ العلامة المحدث ربيع بن هادي بن محمد عمير المدخلي . من قبيلة المداخلة المشهورة في منطقة جازان بجنوب المملكة العربية السعودية
مولده
ولد بقرية الجرادية وهي قرية صغيرة غربي مدينة صامطة بقرابة ثلاثة كيلومترات وقد اتصلت بها الآن ، وكان مولده عام 1351 هـ في آخره وقد توفي والده بعد ولادته بسنة ونصف تقريباً فنشأ وترعرع في حجر أمه ، رحمها الله تعالى فأشرفت عليه وقامت بتربيته خير قيام ، وعلمته الأخلاق الحميدة من الصدق والأمانة وحثه على الصلاة و تتعاهده عليها ، مع إشراف عمه عليه
نشأته العلمية
لما وصل الشيخ إلى سن الثامنة التحق بحلق التعليم في القرية وتعلم الخط والقراءة وممن تعلم عليه الخط الشيخ شيبان العريشي وكذلك القاضي أحمد بن محمد جابر المدخلي ، وعلى يد شخص ثالث يدعى محمد بن حسين مكي من مدينة صبياء وقرأ القرآن على الشيخ محمد بن محمد جابر المدخلي كما قرأ عليه التوحيد والتجويد وقرأ بالمدرسة السلفية بمدينة صامطه بعد ذلك
وممن قرأ عليهم بها
 الشيخ العالم الفقيه : ناصر خلوفة طياش مباركي ـ رحمه الله ـ عالم مشهور من كبار طلبة الشيخ القرعاوي ـ رحمه الله ـ ودرس عليه بلوغ المرام ونزهة النظر للحافظ ابن حجر ـ رحمه الله تعالى ـ
ثم التحق بعد ذلك بالمعهد العلمي بصامطة ودرس به على عدد من المشايخ الأجلاء ومن أشهرهم على الإطلاق الشيخ حافظ بن أحمد الحكمي العلامة المشهور رحمه الله تعالى ، وعلى أخيه صاحب الفضيلة الشيخ محمد بن أحمد الحكمي ، وكما درس به أيضاً على يد الشيخ العلامة المحدث أحمد بن يحي النجمي _حفظه الله _ ودرس فيه أيضاً على الشيخ العلامة الدكتور محمد أمان بن علي الجامي ـ رحمه الله ـ في العقيدة
وكذلك درس أيضاً على الشيخ الفقيه محمد صغير خميسي في الفقة _ زاد المستقنع _ ، وغيرهم كثير ممن درس عليهم الشيخ في العربية والأدب والبلاغة والعروض ، وفي عام 1380 هـ وفي نهايته بالتحديد تخرج من المعهد العلمي بمدينة صامطة وفي مطلع العام 1381 هـ التحق بكلية الشريعة بالرياض واستمر بها مدة شهر أو شهر ونصف أو شهرين ، ثم فتحت الجامعة الإسلامية بالمدينة النبوية ، فانتقل إلى المدينة والتحق بالجامعة الإسلامية بكلية الشريعة ودرس بها مدة أربع سنوات وتخرج منها عام 1384هـ بتقدير ممتاز
وممن درس عليهم الشيخ بالجامعة الإسلامية
سماحة الشيخ العلامة المفتي العام للملكة العربية السعودية : عبدالعزيز بن عبدالله بن باز ـ رحمه الله تعالى ـ وكانت دراسته عليه العقيدة الطحاوية
صاحب الفضيلة العلامة المحدث الشيخ محمد ناصر الدين الألباني _ رحمه الله _ في الحديث والأسانيد
صاحب الفضيلة الشيخ العلامة عبد المحسن العباد ودرس عليه الفقه ثلاث سنوات في بداية المجتهد
صاحب الفضيلة الشيخ العلامة الحافظ المفسر المحدث الأصولي النحوي اللغوي الفقيه البارع محمد الأمين الشنقيطي صاحب أضواء البيان _ درس عليه في التفسير وأصول الفقه مدة أربع سنوات
الشيخ صالح العراقي في العقيدة
الشيخ المحدث عبد الغفار حسن الهندي في علم الحديث والمصطلح
وبعد تخرجه عمل مدرساً بالمعهد بالجامعة الإسلامية مدةً ، ثم التحق بعد ذلك بالدراسات العليا وواصل دراسته وحصل على درجة " الماجستير " في الحديث من جامعة الملك عبدالعزبز فرع مكة عام 1397 هـ برسالته المشهورة " بين الإمامين مسلم والدار قطني "، وفي عام 1400 هـ حصل على الدكتوراه من جامعة الملك عبدالعزيز أيضاً بتقدير ممتاز بتحقيقه لكتاب " النكت على كتاب ابن الصلاح " للحافظ ابن حجر رحمه الله تعالى ثم عاد بعد ذلك للجامعة يعمل بها مدرساً بكلية الحديث الشريف ، يدرِّس الحديث وعلومه بأنواعها وترأس قسم السنة بالدراسات العليا مرارا وهو الآن برتبة " أستاذ كرسي " متعه الله بالصحة والعافية في حسن العمل
صفاته وأخلاقه
يمتاز الشيخ حفظه الله تعالى بالتواضع الجم مع إخوانه وطلابه وقاصديه وزواره وهو متواضع في مسكنه وملبسه ومركبه ، لا يحب الترفه في ذلك كله ، وهو أيضاً دائم البِشر ، طلق المحيا ، لا يمل جليسه من حديثه ، مجالسه عامرة بقراءة الحديث والسنة ، والتحذير من البدع وأهلها كثيراً ، حتى يخيل لمن يراه ولم يعرفه ويخالطه أنه لاشغل له إلا هذا ، يحب طلبة العلم السلفيين ويكرمهم ويحسن إليهم ويسعى في قضاء حوائجهم بقدر ما يستطيع بنفسه وماله ، وبيته مفتوح لطلبة العلم دائماً حتى إنه لايكاد في يوم من الأيام يتناول فطوره أو غداءه أو عشاءه بمفرده ويتفقد طلبته ويواسيهم . وهو من الدعاة الغيورين على الكتاب والسنة وعقيدة السلف يمتلئ غيرة وحرقة على السنة والعقيدة السلفية قل نظيره في هذا العصر وهو من المدافعين في زماننا هذا عن نهج السلف الصالح ليلاً ونهاراً وسراً وجهاراً من غير أن تأخذه في الله لومة لائم
مؤلفاته
هي كثيرة ولله الحمد وقد طرق الشيخ _ حفظه الله _ أبواباً طالما دعت إليها الحاجة خصوصاً في الرد على أهل البدع والأهواء في هذا الزمان الذي كثر فيه المفسدون وقل فيه المصلحون ، ومؤلفاته هي
       بين الإمامين مسلم والدار قطني " مجلد كبير وهو رسالة الماجستير
     النكت على كتاب ابن الصلاح " مطبوع في جزئين وهو رسالة الدكتوراه
  تحقيق كتاب المدخل إلى الصحيح " للحاكم طبع الجزء الأول منه
       تحقيق كتاب التوسل والوسيلة " للإمام ابن تيمية - مجلد
      منهج الأنبياء في الدعوة إلى الله فيه الحكمة والعقل
     منهج أهل السنة في نقد الرجال و الكتب و الطوائف
     "تقسيم الحديث إلى صحيح وحسن وضعيف بين واقع المحدثين ومغالطات المتعصبين " رد على عبد الفتاح أبو غدة ومحمد عوامه
   كشف موقف الغزالي من السنة وأهلها
     صد عدوان الملحدين وحكم الاستعانة بغير المسلمين
     مكانة أهل الحديث
  منهج الإمام مسلم في ترتيب صحيحه
    أهل الحديث هم الطائفة المنصورة الناجية ـ حوار مع سلمـــان العودة ـ
    مذكرة في الحديث النبوي
    أضواء إسلامية على عقيدة سيد قطب وفكره
   مطاعن سيد قطب في أصحاب رسول الله صلى الله عليه وسلم
     العواصم مما في كتب سيد قطب من القواصم
      " الحد الفاصل بين الحق والباطل " حوار مع بكر أبو زيد
    مجازفات الحداد
   المحجة البيضاء في حماية السنة الغراء
   " جماعة واحدة لا جماعات و صراط واحد لا عشرات " حوار مع عبد الرحمن عبد الخالق
     النصر العزيز على الرد الوجيز
    التعصب الذميم وآثاره . عني به سالم العجمي
      بيان فساد المعيار ، حوار مع حزبي متستر
   التنكيل بما في توضيح المليباري من الأباطيل
     دحض أباطيل موسى الدويش
  إزهاق أباطيل عبداللطيف باشميل
     انقضاض الشهب السلفية على أوكار عدنان الخلفية
    النصيحة هي المسؤولية المشتركة في العمل الدعوي . ( طبع ضمن مجلة التوعية الإسلامية )
     الكتاب والسنة أثرهما ومكانتهما والضرورة إليهما في إقامة التعليم في مدارسنا . ( ضمن مجلة الجامعة الإسلامية العدد السادس عشر )
   حكم الإسلام في من سبَّ رسول الله أو طعن في شمول رسالته . ( مقال نشر في جريدة القبس الكويتية ) العدد ( 8576 ) بتاريخ ( 9/5/ 1997 )
وللشيخ كتب أخرى سوى ما ذكر هنا وقد جمع أسماءها ونبذة عنها الأخ خالد بن ضحوي الظفيري في كتابه "ثبت مؤلفات الشيخ ربيع بن هادي المدخلي" وتجده في موقع الشيخ ربيع
نسأل الله تعالى أن يعينه على إتمام مسيرة الخير وأن يوفقه لما يحبه و يرضاه إنه ولي ذلك والقادر عليه

Partager cet article

Certaines questions n'ont pas besoin d'être posées (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Certaines questions n'ont pas besoin d'être posées (vidéo)
Publié par minhaj sunna
 
Cheikh AbdouLlah Al-Ghoudayân - الشيخ عبدالله الغديان

Partager cet article

Celui qui parle en mal d'Abou Hanifa (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Celui qui parle en mal d'Abou Hanifa (vidéo)

Publié par minhaj sunna

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

La modestie de Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La modestie de Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany (vidéo)
Au nom d'Allah, le tout-miséricordieux, le très miséricordieux, la louange appartient à Allah ; Que la prière et le salut d'Allah soient sur notre Messager, Sa Famille et ses Compagnons.
Ceci dit:
 
Vraiment, Allah nous a comblé avec le bienfait de la foi et a comblé de faveur la Oummah (communauté) avec les savants.
 
Ce sont ceux qu'Allah le très haut a honoré par ce qu'Il leur a donné comme science.
 
Afin qu'ils puissent éclairer les gens dans la voie d'Allah qui est l'adoration d'Allah.
 
Et ils sont les héritiers des Prophètes sans aucun doute.
 
La raison pour nous tous fut et sera incha Allah d'obtenir la satisfaction d'Allah, tout d'abord
Et rechercher la science qui nous mènera à cela, incha Allah.
Par Allah, c'est une occasion joyeuse que nous soyons ensemble venus avec notre Cheikh.
 
Notre savant et grand enseignant : Cheikh Muhammad Nasir-din al Albani.
 
premièrement, nous voudrions souhaiter la bienvenue à notre noble cheikh dans cette ville du nom de ash shawaykah.
 
Et les gens de al Mafraq, spécialement les étudiants en science, ils sont la bienvenue.
 
Ils sont désireux de venir ensemble aujourd'hui avec notre noble enseignant et ce n'est pas étrange.
 
Depuis que nous voulons tous entendre ce qu'il possède comme science et sagesse, incha Allah.
 
Nous allons alors par conséquent écouter ce qu'Allah lui a donné comme science.
 
Lorsque notre cheikh aura fini, la poste aux questions sera ouverte, à condition que la question soit écrite.
 
Et les papiers sont disponibles incha Allah.
 
Je le répète, c'est une joyeuse occasion et nous souhaitons la bienvenue à notre noble Cheikh.
 
Cheikh Muhammad Nasir din al Albani:
 
C'est avec plaisir.
 
Louange à Allâh, nous Le glorifions, nous Lui demandons Son aide et implorons Son pardon. 
Nous cherchons protection auprès de Lui contre tout mal venant de nous-mêmes, et contre les méfaits de nos mauvaises actions.
Celui qu'Allâh guide personne ne peut l'égarer, et celui qu'Allâh égare personne ne peut le guider.
J'atteste qu'il n'y a de divinité qu'Allâh تعالى Le Seul et Unique méritant d'être adoré et j'atteste que Mouhammad صلى الله عليه و سلم est le Prophète d'Allâh et Son serviteur.
 
La parole la plus véridique est celle d'Allâh, la meilleure guidée est la guidée de Muhammad, les pires des choses sont les nouveautés (dans la religion), toute nouveauté (dans la religion) est une innovation, toute innovation est un égarement, et tous les égarements mènent au Feu.
 
Je remercie le frère, le professeur Ibrahim pour ses paroles et éloges.
 
Je n'ai aucune réponse à cela excepté de suivre l'exemple du premier calife Abu Bakr As Siddiq (qu'Allah l'agrée).
 
Qui fut le premier est véridique calife du Messager d'Allah (paix et bénédictions sur Lui).
 
Cependant, lorsqu'il entendait quelqu'un lui faire des éloges.
 
Et c'est ce que je crois, peu importe combien sont ceux qui exagèrent dans ses éloges (ce fut certes la vérité).
 
Malgré qu'il fut le calife après le Messager d'Allah (paix et bénédictions sur Lui).
 
Cependant...
 
C'est à Allah que nous demandons de l'aide...
 
"Il disait" (c'est a dire Abou Bakr) :
 

 

اللَّهمّ لا تُؤَاخِذْنِي بِمَا يَقُولُونَ وَ اجْعَلْنِي خَيْرًا مِمَّا يَظُنُّونَ، وَاغْفِرْ لِي مَا لا يَعْلَمُونَ

 

"Ô Allah ne me saisit pas par ce qu'ils disent,

et fais que je sois meilleur que ce qu'ils pensent de moi.

Et pardonne-moi pour ce qu'ils ne savent pas."

 

"Allahoumma la touakhidhni bima yaqouloun,

wa dja'lni khayran mimma yadhounoun

wa ghfir li ma la ya'lamoun"

 

 
 
C'est ce qu'a dit le grand véridique.
 
Que pouvons nous dire après ceci?
 
Je dis alors, suivant cet exemple :
"Ô Allah ne me saisi pas par ce qu'ils disent, et fais que je sois meilleur que ce qu'ils pensent de moi.
Et pardonne moi pour ce qu'ils ne savent pas."
 
Ceci est la vérité, et je dis la vérité.
 
Je ne suis pas la personne qui a été décrite par notre noble frère Ibrahim.
 
Mais je suis seulement un étudiant en science religieuse.
 
Rien d'autre...
 
Note :
 
Le athar est dans plusieurs livres, il n'est pas toujours attribué a Abou Bakr .
 
Parfois c'est écrit : "un homme parmi les compagnons, ou encore parmi les salafs ..."
 
Et parfois la parole n'est pas entière, dans adab al moufrad de al Boukhârî il y a : 
 
"lorsque qu'un homme parmi les compagnons du Prophete était décrit en bien, il disait :"Allahoumma la touakhidhni bima yaqouloun, wa ghfir li ma la ya'lamoun""
(authentique d'après Albani)
mentionné aussi dans  "al zouhd" de l'imam Ahmad
 
Publié par minhaj sunna   

      Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Site des grands savants d'Arabie Saoudite

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Partager cet article

Le comportement adéquat avant de poser une question - أذهب السؤال (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le comportement adéquat avant de poser une question - أذهب السؤال (audio)

 

 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Discréditer les savants revient à rabaisser les prophètes (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Discréditer les savants revient à rabaisser les prophètes (audio-vidéo)

 

Question :

 

La personne dit :

 

De nombreux débats ont eu lieu récemment dans les médias et les journaux et les gens sont tombés soit dans l’exagération soit dans l'insuffisance dans le discours sur les savants et dans leur dénigrement.

 

Réponse :

 

Les savants sont les héritiers des Prophètes !

 

Celui qui dénigre les savants, dénigre également les Prophètes car ils sont les héritiers des Prophètes (Paix et Salut d'Allâh sur eux).

 

Et ils sont les exemples [à suivre]. 

 

Allâh a élevé leur rang. (traduction rapprochée)

 

"Dis: sont-ils égaux ceux qui savent et ceux qui ne savent pas? Seuls les doués d'intelligence se rappellent " [Sourate Az-Zoumar, verset 9]

 

Allâh Tout-Puissant et Exalté dit (traduction rapprochée) :

 

"Allâh élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allâh est parfaitement connaisseur de ce que vous faites." [Sourate Al-Moujadalah, verset 11]

 

Allâh -Jall wa 'alâ- a élevé le rang des savants.

 

Et Il a dit (traduction rapprochée) :

 

"Parmi ses serviteurs, seuls les savants craignent Allâh " [Sourate Al-Fâtir, verset 28]

 

Et toi, tu les dénigres !

 

C'est une désobéissance envers Allâh Puissant et Exalté et envers Le Messager (Paix et Salut d'Allâh sur Lui).

 

Et si tu dénigres les savants, quels seront les exemples pour les gens ??!!

 

Si tu les dénigres, les gens vont s'éloigner d'eux et de les prendre en exemple et ils cesseront d'apprendre d'eux.

 

C'est un égarement, wa Al 'iyadhoubillah!

 

Ce qui est obligatoire, c'est de respecter les savants.

 

Ce qui est obligatoire, c'est de les prendre en exemple, d'étudier auprès d'eux car il sont les modèles à suivre après les Prophètes (Paix et Salut d'Allâh sur Eux).

 

Na'am...

 

Publié par sounnah-publication.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Si tu en es capable, soit un savant !

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Si tu en es capable, soit un savant !

‘Umar ibn Abdel’Aziz (1) disait :

 

« Si tu en es capable, soit un savant,

si tu ne peux pas soit alors un étudiant,

si tu ne peux pas alors aimes-les,

si tu ne peux pas ne les détestes pas »

 

(1) ‘Umar ibn Abdel’Aziz :

L’Imam, al-Hafidh, le Savantissime, Al-Mujtahid (savant capable de faire ses propres interprétations), l’Ascète, le Dévot, le Maître, le Chef des croyants en toute vérité, le Calife ascète et bien guidé.

Il faisait partie des imams de l’Ijtihad, et il faisait également partie des Califes bien guidés. Il est mort en 101H, que la miséricorde d’Allah soit sur lui.

 

Jâmi' bayan al 'ilmwa fadlihi de ibn 'Abd al-Barr n°143 - Isnad Sahih

Publié par 3ilmchar3i.net

 

عمر بن عبد العزيز انه كان يقال

إن استطعت فكُنْ عالماً ، فإن لم تستطع فكن متعلِّماً ، وإن لم تستطع فأحِبَّهم ، و إن لم تستطع فلا تبغضهم

** الإمامُ الحافظُ العلَّامةُ المجتهدُ الزَّاهِدُ العابدُ السيِّدُ أميرُ المؤمنين حقاًّ، الخليفة الزاهد الراشيد. كان من أئمة الاجتهاد ، ومن الخلفاء الراشدين. مات سنة إحدى ومئة رحمة الله عليه

جامع بيان العلم وفضله لابن عبد البر ـ 143 ـ إسناد صحيح

Partager cet article

Les types de savants et d'étudiants

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les types de savants et d'étudiants

La plus haute ambition réside dans la recherche de la science du Coran et de la Sunna, dans le fait de comprendre exactement ce qu'Allah -soubhanahou wa ta'ala-  et Son messager -sallallahu 'alayhi wa salam- ont voulu exprimer par leurs propos, ainsi que le fait de connaître les règles délimitées par la révélation.

 

[En contrepartie], la plus vile ambition de l'étudiant est de se limiter à l'étude des questions marginales, qui ne se sont jamais produites et qui n'arrivent même jamais.

 

Ou encore, que son ambition soit de connaître les divergences et d'étudier les avis des gens, sans pour autant vouloir connaître le plus correct de ces avis.

 

Et il est rare que ce type d'étudiant tire un quelconque profit de sa science.

 

La plus haute ambition en ce qui concerne la volonté est que cette ambition soit liée à l'amour d'Allah et au fait de constamment rester dans [le cadre] de Sa volonté religieuse et légale.

 

[En revanche], la plus vile des ambitions est celle qui se limite à ce que le serviteur attend d'Allah -soubhanahou wa ta`ala-.

 

Il ne L'adore donc que parce qu'il attend quelque chose d'Allah et non selon ce qu'Allah attend de lui.

 

Ainsi, le premier recherche Allah -soubhanahu wa ta`ala- et Sa volonté et le deuxième cherche à obtenir [des choses] venant d'Allah sans pour autant considérer Sa volonté.

 

-Les savants du mal se sont assis aux portes du Paradis.

Ils y invitent les gens par leurs paroles mais les invitent à l'Enfer par leurs actes.

Chaque fois que leurs paroles disent aux gens : "Venez !"

Leurs actes leur disent : "Ne les écoutez pas !"

 

Si ce à quoi ils appellent était la vérité, ils seraient les premiers à y répondre !

 

Ainsi, ils sont en apparence des guides, mais en réalité ce sont des bandits de grand chemin.

 

-Si Allah est tout ce que tu cherches et désires, alors tout le bien te suivra et se rapprochera de toi, quel que soit le type de bien par lequel tu débuteras.

 

Mais si tout ce que tu cherches est ce que tu peux obtenir d'Allah, tu seras privé de biens [matériels], car les biens [matériels] sont dans Sa Main, en dépendent, et sont la conséquence de Ses actes.

 

Si malgré tout un bien [matériel] te parvient, ce n'est que par la voie de conséquence.

 

[Mais cette causalité ne se vérifie pas dans l'autre sens, à savoir que] si les biens [matériels] sont ton seul but, tu ne pourras atteindre la satisfaction d'Allah par voie de conséquence.

 

Si donc tu as connu Allah et t'es délecté de Sa compagnie, pour ensuite tomber dans la recherche des biens [matériels], Allah t'en privera pour te châtier.

 

Ainsi tu auras perdu [la proximité d']Allah mais aussi les biens [matériels] que tu recherches.

 

Al-Fawâ'id - Les Méditations - Ibn al Qayyim - Pages :138 -139

Publié par rappel01.fr

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Le livre «L'esprit - الروح» d'ibn Qayyim al-Jawziyya (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le livre «L'esprit - الروح» d'ibn Qayyim al-Jawziyya (audio)

 

Question :

 

(La personne) demande votre avis sur le livre "l'esprit" d'ibn Al-Qayyim ?

 

Réponse :

 

C'est un grand livre, d'une grande utilité, mais il y a eu trop de tolérance dedans en ce qui concerne les rêves et visions et en ce qui concerne quelques jugements.

 

Ça doit être sans doute uns des premiers ouvrages de l'auteur qu'Allâh l'ait en Sa Miséricorde.

 

Parmi les critiques... ce qu'il a cité par rapport à offrir la récompense de la lecture du Coran au morts... c'est un sujet à revoir.

 

Et donc voila, c'est un grand livre mais il y a des choses à revoir dedans.

 

L'obligation est de les évaluer par les preuves char3i.

 

Et pour les rêves, on ne les prends pas en compte dans les jugements religieux.

 

Publié par oummi.forumsactifs.com

يسأل سماحتكم رأيكم في كتاب الروح لابن القيم ؟

كتاب الروح لابن القيم كتاب عظيم، كتاب عظيم الفائدة، ولكن وقع فيه بعض التساهل في حكايات المرائي المرائي المنامية والتساهل في بعض الأحكام، ولعله كان من أول كتبه -رحمه الله-، ومن ذلك ما ذكر إهداء القرب إهداء القرآن للموتى قراءة القرآن هذا فيه نظر، فالمقصود أنه كتاب عظيم مفيد ولكن فيه بعض الأشياء التي تلاحظ عليه، فالواجب أن توزن بالأدلة الشرعية، والمرائي المنامية لا يعتمد عليها في الأحكام

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Biographie de Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - للشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Biographie de Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - للشيخ أبو الحسن علي الرملي

La louange est à Allah seigneur de l'univers, et que les prières et la paix soient sur celui envoyé comme une miséricorde pour l'univers, Le Prophète Mohammed et sur sa famille et l'ensemble de ses compagnons.

 

A la demande de certains de mes honorables frères, j'ai décidé d'écrire ma biographie de ma main, en espérant qu'Allah la rendra profitable. Et parmi ce qui à été établi par les gens de science, il y a le fait que la science ne se prend que d'une personne dont on a attesté de sa science et de sa religion. Et il n'est pas possible aux gens d'avoir confiance en moi ou en autres que moi si ce n'est à travers ce qu'ils connaissent de nous ou des tazkiya (recommandations) qui nous ont été attribuées.

 

J'écrirai donc ma biographie en joignant une tazkiya (recommandation) d'une personne de science à mon sujet.

 

Avec l'aide d'Allah nous commençons ce qui est attendu :

 

-Mon nom est 'Ali fils de Moukhtar fils de Hassen de la famille 'Aly al-Barry ar-Ramly de Jordanie.

 

-Je suis né sur le mont Hâchimi au nord, dans la capitale Amman al Balqa, capitale de la Jordanie, qu'Allah la préserve et la délivre des tentations et de tous mal et choses détestables.

 

Elle (Amman) qui est issue pays du Châm , qu'Allah les garde.

 

Et nous y sommes resté un an, avant de partir moi et mon père pour la Libye pour y vivre.

 

-Mon père, quant à est né dans le village de « Al Bariyah » connu pour être le village du miel, parmi les travaux réalisé dans la ville de Ramla en Palestine.

 

Et de laquelle sont issue de nombreux savants du hadith.

 

-J'ai vécu en Libye ou j'y ai fait mes classes primaires , préparatoires et secondaires. Malheureusement les conditions matérielles m'ont poussé a abandonner les études lors de ma dernières années du secondaire.

 

Et j'ai donc fait devancer le travail sur l'achèvement des études.

 

-Puis je suis rentré en Jordanie, et j'ai cherché à ce que l'on m'apprenne les prescriptions de ma religion,mais je n'y est pas trouvé ceux qui s'intéressent à l'enseignement et qui forme des étudiants en science dans ce pays.

 

Et je ne pouvais pas rencontré shaykh al Albani (qu'Allah lui fasse miséricorde), puisqu'il avait été interdit d'enseigner, et il s'isolait dans sa bibliothèque pour achever son immense projet.

 

En tout cas, il a retiré sa responsabilité devant Allah de se qui lui incombait concernant la propagation de l'islam (da'wa).

 

Lorsque cette porte cette fermé a lui, il s'est alors dirigé vers d'autres portes , qu'Allah le rétribue par le bien.

 

Puis j'ai rencontré un des frères Libyen , qui était chez shaykh Mouqbil al Wadi'i (qu'Allah lui fasse miséricorde), et je lui est avoué ce qui était en moi, concernant mon amour pour la recherche de la science, et l'absence de personne pour m'enseigner dans ce pays.

 

Il m'a alors informé de l'existence de l'école (merkez) de shaykh Mouqbil (qu'Allah lui fasse miséricorde) et tous ce qu'elle contenait comme chose bonne et profitable.

 

Et je suis allé a Dammaj chez shaykh Mouqbil (qu'Allah lui fasse miséricorde).

 

Et le shaykh m'a accueilli, m'a féliciter et m'a inviter à déjeuner.

 

Et cela était son habitude avec tous les visiteurs, ou étudiant nouvellement arrivé (et j'ai déjeuner avec lui qu'Allah lui fasse miséricorde)

 

-J'ai alors commencé ma quête dans la recherche de la science, et j'ai assisté aux cours de nombreux savants.

 

J'ai étudié les sciences outils avec de grand étudiants du shaykh (qu'Allah lui fasse miséricorde). Et chaque jours il alternait entre sa présence au cours et la révision des cours.

 

-C'est comme cela que nous vivions, parfois nous mangions a notre faim et d'autres fois non , et le shaykh (qu'Allah lui fasse miséricorde) n'était pas épargné [malgré son statut] de tous ces efforts a fournir pour atteindre la commodité des étudiants en science.

 

Il était noble, généreux et ne se souciait pas de la vie d'ici-bas.

 

Il nous informa (qu'Allah lui fasse miséricorde) que shaykh ibn Baz (qu'Allah lui fasse miséricorde) soutenait le merkez souvent. Et c'est comme cela qu'est parvenu le soutien de tous ceux qui appréciait la da'wa (prédication) de shaykh Mouqbil (qu'Allah les bénisse).

 

Il ne s'accordait pas un moment de bien-être alors qu'il pouvait au même moment être proche de ses enfants , les étudiants.

 

Il était tendre avec eux, il les conseillait et les soutenait.

 

Qu'Allah lui fasse miséricorde pour sa. bonté envers ses étudiants, et sa douceur lorsque les interdits d'Allah n'était pas transgressé.

 

-Et après avoir passé trois années chez shaykh pour y demander la science nuit et jour, la maladie de shaykh s'est intensifiée, et il décida de rester a la Mecque.

 

Nous avons alors appris que shaykh ne reviendrai plus a Dammaj.

 

J'avais déjà auparavant, commencé à enseigner la science du hadith au nouveaux étudiants : leur enseignant « al Bayqouniya » et « Ikhtisâr 'ouloum al Hadith » de Ibn Kathir durant la période ou shaykh Mouqbil était à Dammaj.

 

Après cela je suis rentré en Jordanie, et j'ai étudié chez Mashhour (Note du webmaster : Maintenant mis en garde, entre autres, par Cheikh An-Najmi ICI) a un tahqiq (explication de ahadith) supplémentaire de «'Awn al Ma'boûd» (explication des sounan d'abi Daoud).

 

Suite à cela je l'ai regroupé en une version original sur laquelle j'ai appliqué les règles qu'utilisait shaykh al Albani (qu'Allah lui fasse miséricorde).

 

-J'ai indexé le livre d'Ibn Ghanam dans l'interprétation des rêves.

 

J'ai classer le recueil de poèmes de 'Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée). J'ai authentifié « at-Tayisir bi charh al djami'i as -Saghir » de 'AbdoulRaouf al Manawi, que j'ai regroupé en quatre manuscrit, je l'ai classer, puis je lui est appliquer les règles qu'utilisait shaykh al Albani (qu'Allah lui fasse miséricorde), et j'ai également commenter les erreurs au niveau du dogme qui se trouvait a l'intérieur.

 

J'ai réalisé pour lui d'autres travaux.

 

Cette situation à durer cinq ans puis j'ai arrêté de travailler avec lui.

 

-Et à cette époque j'ai commencé la da'wa (l'appel) vers Allah dans ma région, et j'enseignais les livres suivant:

 

L'explication de « Oussoul ath-Thalatha »

Kiteb at-Tawhid

Lam'atou al I'tiqâdi

Al 'aqidatou al wasitiya

Oussoul as Sounnah de l'imam Ahmed

Ad Dourar al Bahiya

Une partie de « ar-Rawdatou an-Nadiya »

Al Iqna' de Ibnoul Moundhir

Al Oussoul min 'ilmi al Oussoul

Al bayqouniya

Ikhtisar 'ouloum al hadith

Al 'ilal de Ibn Radjab

Exegese de diverses Sourates du Coran

Une partie du Tafsir de l'imam as Sa'di

Une partie des Sounan de Abi Daoud

 

-Puis j'ai été interdit d'enseigner et des faire les prêches du vendredi, j'ai alors décidé de transférer ma da'wa sur internet.

 

Et j'ai ouvert ce site internet pour continuer mon appel vers Allah.

 

Et je demande a Allah – le Très-Haut, le Loué – qu'Il m'accorde la réussite pour la suite, qu'Il nous accorde la patience et la persévérance, qu'Il bénisse mes actions et qu'Il raffermisse mes pas dans le bien.

 

Et j'espère que mes honorables frères nous aideront dans tous ce qu'il considèrent bien, et nous excuserons pour nos manques.

 

Ecrit par Aboul Hassen 'Ali de la famille de 'Ali ar-Ramly

Durant la nuit du 6 chawwal 1429 (hégire) qui correspond au 5 octobre 2008 - Corrigé le 28 Mouharam 1430 (hégire)

Traduit par Abou Haroun AbdoulMalik 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

الترجمة

بسم الله الرحمن الرحيم

الحمد لله رب العالمين ، والصلاة والسلام على المبعوث رحمة للعالمين ، سيدنا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين ، أما بعد

نزولاً عند رغبة بعض الإخوة الكرام ؛ عزمت على كتابة ترجمتي بيدي ، عسى أن ينفع الله بها ، فمن المقرر عند أهل العلم ؛ أن العلم لا يؤخذ إلا عمن يوثق بعلمه ودينه ، ولا يمكن للناس أن يثقوا بي أو بغيري من غير أن يعرفونا أو يزكينا من يثقون به

فلذلك سأكتب ترجمتي وأضع تزكية أهل العلم لي فيها

فبعون الله ؛نبدأ بالمقصود

اسمي علي بن مختار بن حسان آل علي البري الرملي الأردني

ولدت في جبل الهاشمي الشمالي الكائن في عمان البلقاء عاصمة الأردن حفظها الله وسلمها من الفتن ومن كل سوء ومكروه من بلاد الشام حرسها الله

ومكثت فيها سنة واحدة ثم ارتحل بي والدي إلى ليبيا للعيش فيها

ووالدي ولد في قرية البريّة المعروفة بقرية العسل من أعمال مدينة الرملة في فلسطين ، التي خرج منها جمع كبير من علماء الحديث

عشت في ليبيا ودرست فيها المرحلة الابتدائية والإعدادية والثانوية ، ولسوء الأحوال الماديّة تركت الدراسة في آخر سنة من الثانوية وآثرت العمل على إتمام الدراسة

ثم رجعت إلى الأردن وأخذت أبحث عمن يعلّمني أمر ديني ، فلم أجد من يهتم بالتدريس ، وإخراج طلبة علم في هذه البلاد ،ولم أتمكن من الالتقاء بالشيخ الألباني – رحمه الله – لأنه كان قد منع من التدريس ، فاعتكف في مكتبته – رحمه الله –لإتمام مشروعه العظيم ،فقد أبرأ ذمته أمام الله مما كان عليه من واجب الدعوة ، فاتجّه حين سد ّعليه هذا الباب إلى غيره من الأبواب جزاه الله خيراً ، ثم التقيت بأحد الإخوة الليبيين الذين كانوا عند الشيخ مقبل الوادعي – رحمه الله -، فصارحته بما في نفسي من حب لطلب العلم ، وعدم وجود من يدرسني في هذه البلاد ، فأخبرني بمدرسة الشيخ مقبل – رحمه الله – وما فيها من خير ونفع ، فذهبت إلى دماج عند الشيخ مقبل – رحمه الله – فاستقبلني الشيخ ورحّب بي ودعاني إلى الغداء – وكانت عادته مع كل زائر أو طالب يصل حديثاً – فتغديت معه – رحمه الله

وبدأت مسيرتي في طلب العلم ، وكنت أحضر دروس الشيخ الكثيرة ، ودرست علوم الآلة على كبار طلبة الشيخ – رحمه الله – وكان يومنا بين حضور الدروس ومراجعتها

أما عيشنا ؛ فقد كنا نشبع أحياناً ونجوع أخرى ، ولم يدّخر الشيخ – رحمه الله – جهداً في تحقيق الراحة لطلبة العلم فقد كان كريماً جواداً لا يأبه للدنيا ، وأخبرنا – رحمه الله – أن الشيخ ابن باز – رحمه الله – كان يدعم المركز أحياناً كثيرة ، وكذلك كان يأتي الدعم من محبي دعوة الشيخ – بارك الله في الجميع . كما أنه لم يدخر وقتاً من أوقات راحته يستطيع فيه أن يكون قريباً من أبنائه الطلبة ، فيحنو عليهم وينصحهم ويعينهم ؛ فرحمه الله ما أبرّه بطلبته وما ألين جانبه إذا لم تنتهك محارم الله

وبعد أن أمضيت عند الشيخ ثلاث سنوات في طلب العلم ليل نهار ، اشتد مرض الشيخ ، وقرر البقاء في مكة ؛ وحينها علمنا أن الشيخ لن يعود إلى دماج، حيث سلم أمر التدريس في المركز ليحيى الحجوري ، وكنت قبلها قد بدأت بتدريس مصطلح الحديث للطلبة الجدد ، فدرّست هناك "البيقونية "و " اختصار علوم الحديث " لابن كثير في فترة وجود الشيخ في دماج ثم رجعت إلى الأردن و عملت عند مشهور في تحقيق أكثر " عون المعبود " ، حيث قابلته على النسخة الحجريّة وأنزلت عليه أحكام الشيخ الألباني – رحمه الله - ، وفهرست له كتاب ابن غنام في تعبير الرؤيا ، ورتبت ديوان علي بن أبي طالب ، وحققت له كتاب " التيسير شرح الجامع الصغير " للمناوي ، قابلته على أربع مخطوطات ونسّقته وأنزلت عليه أحكام الشيخ الألباني ، وعلقت على الأخطاء العقديّة التي فيه ، وعملت له أعمالاً أخرى ، دام هذا الحال خمس سنوات ، ثم انقطعت عن العمل معه

وفي هذه الفترة كنت بدأت بالدعوة إلى الله في منطقتي ، فدرّست الكتب التالية

· شرح الأصول الثلاثة

· كتاب التوحيد

· لمعة الاعتقاد

· العقيدة الواسطية

· أصول السنة للإمام أحمد

· الدرر البهية

· بعض الروضة الندية

· الإقناع لابن المنذر

· الأصول من علم الأصول

· البيقونية

· اختصار علوم الحديث

· شرح العلل لابن رجب

· تفسير سور متفرّقة من القرآن

· بعض تفسير السعدي

· بعض سنن أبي داود

ثم منعت من التدريس والخطابة ، فقررت تحويل دعوتي إلى الإنترنت ، ففتحت هذا الموقع للاستمرار بالدعوة إلى الله

فأسأل الله – سبحانه وتعالى – أن يوفقني فيما هو آت ، وأن يهبنا الصبر والثبات ، وأن يبارك في علمي وفي عملي ويثبت على الخير قدمي

وأرجو من الإخوة الكرام أن يعينونا في كل مايرونه خيراً ، وأن يعذرونا إن بدر منا تقصير

( فجلّ من لا عيب فيه وعلا )

كتبه أبو الحسن علي آل علي الرملي

في ليلة 6/شوال/ 1429هـ

الموافق 5/10/2008م

عدلت يوم 28 /محرم/1430 هـ

Sa tezkiya de Cheikh Mouqbil (rahimahouLah)

 

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 > >>