208 articles avec savants - العلماء

Préservez le rang des savants de la sounnah ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Préservez le rang des savants de la sounnah ! (audio)

Certains frères m'envoient parfois des mots : «Pourquoi ne déclares-tu pas innovateur untel comme untel le déclare innovateur ?»

 

Subhâna Llah !

 

Si tu désires la science alors pourquoi ne me dis-tu pas : «Pourquoi ne rends-tu pas innovateur untel» ou : «Pourquoi untel n'est pas innovateur ?».

 

Je t'apprendrai dans ce cas, si vraiment je ne le rends pas innovateur.

 

Et la pluspart de ceux sur qui on m'interroge, à savoir pourquoi je ne les rends pas innovateurs, je ne les connais même pas !

 

Je n'ai pas d'avis sur eux et il n'est permis en aucun cas de dire que mon avis est opposé à l'avis d'untel.

 

En revanche, de manière générale, ce que je dis mes frères, c'est que dans cette question, l'équité est obligatoire.

 

Mais l'équité n'est pas chose aisée, il se peut que personne ne reste de ton côté.

 

Il se peut que personne ne reste de ton côté, car tu ne pencheras pour personne.

 

Tu défends tout adepte de la sounnah avec la sounnah, tu ne transgresses pas, tu ne mens pas, tu n'inventes rien, et tu protèges le rang de la sounnah, tu défends la vérité selon ce que tu possèdes en science et tu ne prétends pas que ce que tu connais est ce qu'il faille obligatoirement suivre, mais c'est ta connaissance.

 

Voilà ce qui est obligatoire.

 

Et je dis aux frères, Ô mes frères !... Préservez le rang des savants de la sounnah, reconnaissez leur mérite, et ne faites de personne une preuve par lui même, et prenez garde à cette innovation récente qui dit en substance : trois ou quatre se sont réunis et forment un «consensus» car par Allah ce n'est pas un consensus !

 

Et suivre cela n'est pas obligatoire.

 

En revanche, la question est de savoir que la vérité doit être suivie où qu'elle se trouve.

 

Et sache que même si tu es en sécurité aujourd'hui, demain tu seras interrogé entre les Mains d'Allah.

 

Prends garde à ne pas transgresser envers qui que ce soit !

 

Prends garde à ne pas transgresser dans le jugement !

 

Prends garde à ne pas diverger des fondements des pieux prédécesseurs -qu'Allah les agrée-.

 

Et prends de la vérité ce qui t’apparaît comme étant vrai.

 

Et si celui qui contredit la vérité compte parmi les savants connus alors reconnais son mérite, et fais ses éloges, je ne dis pas de retenir ta langue le concernant, mais je dis fais ses éloges même si tu ne partages pas son avis.

 

Et qu'il fasse partie de ta science et de ta certitude, que si le savant salafi et sounni se met à parler durement, c'est par jalousie pour la sounnah et la religion et c'est un effort de sa part dans la lutte sur le sentier d'Allah.

 

Et s'il s'était tu, peut-être que plus que cela se serait produit.

 

Il lutte dans le sentier d'Allah, toutefois ceci n'implique pas forcément qu'il ait vu juste.

 

Il se peut qu'il parvienne à la vérité comme il est probable qu'il se trompe.

 

En revanche il est récompensé dans les deux cas, s'il parvient à la vérité, il est récompensé pour son effort de réflexion et le fait qu'il soit parvenu à la vérité, et s'il se trompe, il est récompensé pour son effort de réflexion et sa lutte dans le sentier d'Allah.

 

Mais ce qui incombe au musulman est de suivre la vérité, et si la vérité lui apparaît confuse, qu'il la recherche auprès d'un savant éducateur, qui n'est pas impliqué dans la question.

 

C'est-à-dire, si moi et un Cheikh parmi les Cheikhs méritants divergeons dans une question, sur le jugement concernant une personne, tu as entendu ma parole et sa parole, et il t’apparaît que la parole du Cheikh est meilleure que ma parole, ce n'est pas de l'émotion ni du fanatisme, mais sa parole et ses preuves sont évidentes, et mes preuves sont déficientes, alors prends sa parole.

 

Mais si tu vois que ma parole est secourue alors prends ma parole.

 

Et si l'affaire t'apparaît confuse, va chez un savant externe aux deux partis.

 

Car certains de nos frères -qu'Allah les guide- divergent sur les paroles de deux savants et imposent à leurs frères de se rendre chez un des deux savants qui divergent, ils disent «Qu'as-tu, par Allah nous allons chez untel !».

 

Ceci n'est pas un arbitrage, c'est imposer.

 

En revanche, mettez-vous d'accord sur un savant éducateur externe aux deux partis dont ne connaît rien de lui dans la question, allez chez lui et interrogez-le sans citer de nom (en disant) : «Ô cheikh nous divergeons sur un individu, notre frère dit qu'il est innovateur pour ça, ça et ça, et moi je dis qu'il n'est pas innovateur parce-que ça, ça et ça. Nous voulons donc votre avis Ô Cheikh, d'après ce que tu as entendu, et si tu as quelque chose, dont nous pouvons tirer profit dans cette question, en dehors de ce que nous avons dit», et ainsi de suite.

 

Et moi je dis, Ô adeptes de la sounnah soyez doux et modestes entre vous !

 

Et je parle ici des adeptes de la sounnah véritables et sincères, pas de ceux qui sont plein de prétentions, mais je ne parle que de ceux dont les fondements sont ceux des adeptes de la sounnah, leur façon d'agir celle des adeptes de la sounnah, leur souffle est celui des adeptes de la sounnah, leurs efforts sont avec les adeptes de la sounnah.

 

Vous êtes peu nombreux et la communauté a grand besoin de vous.

 

Ne vous détruisez pas au point de vous diviser d'une manière non légiférée.

 

Je demande à Allah par Ses plus beaux Noms et Ses attributs Élevés de préserver les savants de la Sounnah et qu'Il leur accorde d'unifier leurs paroles.

 

Et qu'Il accorde aux étudiants en science la justice, la science, et qu'Il ôte la haine des poitrines, ainsi que la rancœur et l'animosité.

 

Et qu'Il rassemble les cœurs, sur la vérité, la guidée, le tawhid et la sounnah pure.

 

Et Allah est Le plus Savant, et qu'Allah éloge et salue Mohammad.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah à partir d'une séquence audio

 Publié par la page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Tous ceux qui écrivent et rédigent ne sont pas forcément des savants

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Tous ceux qui écrivent et rédigent ne sont pas forcément des savants

Ce sur quoi il faut aussi attirer l'attention, c'est que toute personne qui écrit et rédige ne fait pas partie des savants.

 

On doit obligatoirement reconnaître les savants de ceux qui ne le sont pas.

 

Et on doit forcément distinguer dans ces affaires-là.

 

On doit impérativement prendre garde à ne pas tomber dans les filets de ces feinteurs de science, qui se mettent en avant au sein des gens avant même d'acquérir la science, et avant même d'être compétents dans la science.

 

Si l'étudiant en science se met en avant prématurément, il viendra avec lacunes et corruption.

 

Et comme ont dit les gens de science :

 

"Comment l'ombre peut-elle se rectifier alors que le bâton est tordu !"

 

Alors si cet étudiant a besoin de science, comment peut-il se mettre en avant et enseigner aux gens ?!

 

Explication oussol as-sitta, cours n°3 (meerath nabawee), commentaire du 4e fondement

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

أيضاً مما ينبغي التنبه له، أنه ليس كل من كتب وألّف أنه من العلماء! فلا بد من معرفة العلماء من غيرهم. ولا بد من التمييز في هذه الأمور، ولا بد من الحذر من الوقوع في شباك هؤلاء المتعالمين الذين تصدروا للناس قبل تأهلهم، وقبل أن يتمكنوا في العلم. فإن طالب العلم إذا تصدر قبل أوانه فإنه يأتي بالخلل، ويأتي بالفساد، وكما قال أهل العلم

"كيف يستقيم الظل والعود أعوج"

 إذا كان هذا الطالب بحاجة إلى العلم، فكيف يتصدر ويعلم الناس؟
 

 

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Les savants sont les héritiers des prophètes

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les savants sont les héritiers des prophètes

من عادى لي وليا فقد آذنته بالحرب

"Quiconque prend un de Mes alliés en ennemi, Je lui déclare la guerre"

(Hadith qudssi)

 

Ceux qui portent atteinte à l'honneur des savants de nos jours, les dénigrant et médisant d'eux dans les assises, ces gens-là font partie de cette catégorie de ceux qui prennent en ennemis les alliés d'Allâh, pourquoi ?

 

Car les savants sont les héritiers des prophètes.

 

التعليق والبيان على كتاب الفرقان ص42

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

معالي الشيخ د. صالح الفوزان

(من عادى لي وليا فقد آذنته بالحرب)

الحديث والذين يقعون في أعراض العلماء الآن وينتقصونهم ويغتابونهم في المجالس، هؤلاء من هذا الصنف، من الذين يعادون أولياء الله لماذا؟ لأن العلماء ورثة الأنبياء

التعليق والبيان على كتاب الفرقان ص42

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Une faction se lança donc dans une lutte guerrière pour séparer un père et son fils

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une faction se lança donc dans une lutte guerrière pour séparer un père et son fils

Cheikh Mohammad Saghîr 'Akoûr -qu'Allah le préserve- :

 

Qu'Allah soit bienfaisant envers vous notre Cheikh, une parole que les suiveurs des sa'âfiqah ont véhiculée a beaucoup tourné hier sur les réseaux sociaux, où Cheikh Rabee' -qu'Allah le préserve- dit de Cheikh Mohammad ibn Hâdî al-Madkhalî -qu'Allah le préserve- : «Je le critique, je le critique».

 

Quelle est la validité de cette parole ?

 

Cheikh 'Akoûr :

 

C'est un service que rendent ceux qui critiquent Cheikh Mohammad Ibn Hâdî à ceux qui hier critiquaient le savant le Cheikh Rabee' al-Madkhalî, celui qui dévoila la face cachée des sectaires et des innovateurs.

 

Alors que les voix des deux Cheikh dans la critique et l'éloge ne faisaient qu'une, les règles des détracteurs de la prédication salafiyyah furent brisées, ceux-ci se mirent alors à élaborer un stratagème pour se débarrasser des deux imâms de la critique, les deux Madkhalî, en montant leurs adversaires les uns contre les autres.

 

Une faction se lança donc dans une lutte guerrière pour séparer le père et son fils, le Cheikh et son élève, en usant de la ruse et en dissimulant la réalité.

 

Et la vérité finira par éclater, que ça soit dans un futur proche ou lointain.

 

Et c'est chez Allah que les adversaires seront rassemblés, et à ce moment-là on saura qui se battait pour faire triompher la vérité et qui se battait pour faire triompher le faux.

 

Quant aux ennemis des adeptes de la sounnah et du groupe consensuel (jamâ'ah), ils n'ont pas à se réjouir de ce qui se produit à certains moments comme divergence entre certains prêcheurs qui appellent à la vérité.

 

En effet, la vérité s'établit par elle-même et ensuite par ceux qu'Allah dispose pour la secourir en tout temps et en tous lieux.

 

(Allah dit) - sens du verset :

 

"En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Rappel (le Coran), et c'est Nous qui en sommes gardien." (sourate Al-Hijr verset 9)

 

Et

 

«Il y aura à chaque époque des successeurs pieux, dignes de confiance (les adeptes du hadith) qui porteront cette science (la sounnah)» (1).

 

Que se glace le cœur des innovateurs et qu'ils meurent de leur rage !

 

Et la louange toute entière appartient à Allah, la prédication demeure, les cours continuent et les réfutations ne cessent.

 

La lumière de la vérité émergera même si les ténèbres de sa nuit perdurent.

 

Ecrit par Mohammad ibn Mohammad Saghîr 'Akoûr le : 19 Ramadân 1439.

 

(1) L'authenticité du hadith fait l'objet d'une divergence entre les savants vérificateurs, bien que l'avis prépondérant est qu'il soit faible. Toutefois, les savants ne cessent de l'expliquer et de confirmer son sens, qui est appuyé par d'autres ahadith, comme celui où le Prophète (éloge et salut d'Allah sur lui) dit : "Qu'une faction de sa communauté ne cessera d'être victorieuse sur la vérité..." (Rapporté par Muslim, chapitre du gouvernement (1920), selon Thawbân ; et le hadith a été rapporté par de nombreux Compagnons dans des termes similaires.)

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah.

Publié par la page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

الشيخ محمد صغير عكور حفظه الله : السلام عليكم شيخنا الفاضل

احسن الله إليكم شيخنا كثر التداول بالأمس عبر وسائل التواصل الاجتماعي كلام ينقله اتباع الصعافقة ان الشيخ ربيع حفظه الله يقول عن الشيخ محمد بن هادي المدخلي حفظه الله :أطعن فيه أطعن فيه

فما صحة هذا الكلام شيخنا ؟

الشيخ عكور : أقول : هذه خدمة يقدمها الطاعنون في الشيخ العلامة محمد بن هادي المدخلي لمن كانوا بالأمس يطعنون في العلامة الشيخ ربيع المدخلي الذي كشف أستار الحزبيين والمبتدعة ولما انضم صوت الشيخين في الجرح والتعديل تصدعت قواعد خصوم السلفية واصطنعوا خطة يتخلصون بها من إمامي الجرح المدخليين لضرب الخصم بالخصم فسعت طائفة جاهدة للفصل بين والد وولده وشيخ وتلميذه بالتلبيس وحجب الحقائق وسيظهر الحق إن عاجلا وإن آجلا وعند الله تجتمع الخصوم وعندها يعرف من كان في نصرة الحق ومن هو مجتهد في نصرة الباطل وأما أعداء أهل السنة والجماعة فلا يفرحوا بمايجري في بعض الأوقات بين بعض دعاة الحق من الخلاف فالحق قائم بذاته ثم بمن يهيئهم الله لنصرته في كل عصر ومصر ( إنَّا نحن نزلنا الذكر وإناله لحافظون) ( ويحمل هذا الدين من كل خلف عدوله ) فلتبرد أفئدة المبتدعةأوفليموتوا بغيظهم . والحمدلله الدعوة ماضية والدروس مستمرة والردود جارية وسينبلج نور الحقيقة وإن طال ظلام ليلها

 كتبه طويلب العلم : محمد بن محمد صغير عكور

١٩ شعبان ١٤٣٩ه

Cheikh Mohamed Saghîr 'Akoûr - الشيخ محمد صغير عكور

Cheikh Mohamed 'Akoûr - الشيخ محمد عكور الرسمية

Partager cet article

Celui qui dit que Cheikh Rabi' ibn Hadi Al Madkhali diffame les macheikh, les savants et les prêcheurs

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui qui dit que Cheikh Rabi' ibn Hadi Al Madkhali diffame les macheikh, les savants et les prêcheurs

Question :

 

Noble Cheikh : Quel est votre point de vue sur celui qui dit : "Certes le Cheikh Rabi' ibn Hadi Al Madkhali diffame les macheikh, les savants et les prêcheurs" ?

 

Réponse :

 

Le Cheikh Rabi' -qu'Allah le préserve et lui accorde la rectitude dans les paroles et les actes-  est un robuste étendard, portant le drapeau de la sunna face aux visages des innovateurs, il a garanti la protection de la sunna dans notre pays, au royaume d'Arabie Saoudite -Qu'Allah le garde- avec le témoignage d'Imams qui l'ont recommandé, ont fait son éloge, il ne convient que quelqu'un comme moi soit questionné sur lui -qu'Allah le préserve- mais comme j'ai été questionné, il convient donc d'apporter une réponse :

 

L'a recommandé le vertueux, l'imam, le père, le savantissime, le athari, le jurisconsulte, le Cheikh Abd Al Aziz ibn Baz -qu'Allah lui fasse miséricorde- (1)

 

Et l'a recommandé le vertueux, l'imam, le jurisconsulte, le mujtahid, le savantissime, le Cheikh Muhammad ibn Uthaymin -qu'Allah lui fasse miséricorde- (2)

 

Et l'a recommandé l'imam le savant du Hadith de ce temps sans contestation, l'imam Nâsir -qu'Allah lui fasse miséricorde- l'ayant qualifié comme porteur de l'étendard de la critique et de l'éloge à cette époque (3).

 

Et l'étendard du Cheikh Rabi', celui qu'il a élevé par défense pour la sunna et les gens de la sunna, et qui est une épine dans les poitrines des innovateurs jusqu'à présent -Et à Allah revient la Louange- ne s'est ni affaiblie, ni ramollie, ni elle n'a dégénéré, et ainsi il vous apparaît de façon claire que cette parole contenue dans la question, provient de deux catégories de personnes :

 

Une catégorie qui ne possède aucun discernement, ni aucune science sur ce qui se passe dans l'arène, mais on lui dit et il répète.

 

Et l'autre catégorie : qui sont les instigateurs de cette pensée égarée, déviante et contraire à la sunna.

 

Les écrits de Cheikh Rabi' -qu'Allah le préserve- sont pénibles pour eux et leur sont restés en travers de la gorge, parmi eux, la réfutation aux Qotbiyin et autres, et parmi ce qu'il a écrit concernant Sayed Qotb, et la clarification de sa déviance, ses ignorances et ses égarements, ce qu'il a rendu visible comme vérité à ceux qui cherchent la vérité, ne soyez donc pas étonnés qu'ils disent cela.

 

Jamais le Cheikh Rabi' n'a diffamé ceux qui appellent à Allah avec clairvoyance, il n'y a rien de cela.

 

Au contraire, il est avec ses frères, ses enfants parmi les musulmans de façon générale, et avec les étudiants en science en particulier, il oriente, il conseille, il rectifie, il enseigne, il dissipe l'ambiguïté de celui qui la lui expose, voici ce que nous savons de lui -qu'Allah le préserve- jusqu'à présent.

 

(1) Parmi ses éloges à son égard -qu'Allah lui fasse miséricorde- sa parole :

"Le Cheikh Rabi' est parmi l'élite des gens de la sunna et du consensus, il est connu comme étant des gens de la sunna, tout comme le sont ses écrits et ses paroles"

(cassette intitulée : "L'éloge des savants à l'égard de Cheikh Rabi", enregistrements Manhaj As Sunna)

(2) Parmi ses éloges à son égard -qu'Allah lui fasse miséricorde- sa parole :

"Le Cheikh Rabi' fait partie des savants de la sunna, des gens du bien, et sa croyance est saine, sa méthodologie correcte, mais lorsqu'il s'est prononcé sur certains aspects concernant certaines personnes parmi les contemporains, ils l'ont accablé de ces infamies."

(cassette intitulée : "Levée du voile au sujet des déviances de Ahmed Sallam")

(3) Et ceci dans une réponse s'adressant à lui -qu'Allah lui fasse miséricorde- concernant la méthodologie dite Al Muwazanat (-NDT : Prendre de quelqu'un ce qu'il y a de bon et délaisser ce qu'il y a de mauvais sans se soucier de son minhaj) dans la réplique faite au déviant (cassette intitulée: "La méthodologie d'Al Muwazanat, excellents enregistrements depuis Al Madina An Nabawiya", numéro 86), se référer à "La magnifique éloge des savants concernant Cheikh Rabi'" du shaykh Khalid ibn Dahwi Ad-Dhafiri -qu'Allah le préserve-.

 

Recueil d'écrits al Jabiriya concernant des sujets scientifiques selon le Livre et la tradition prophétique - Deuxième recueil, p243-244 - L'éclaircissement et la clarification dans le dévoilement de certaines voies des ikhwan

Publié par 3ilmchar3i.net

العلامة الشيخ عبيد بن عبد الله بن سليمان الجابري حفظه الله

 سؤال (١٢) : فضيلة الشيخ: ما رأيكم فيمن يقول: إن الشيخ ربيع بن هادي المدخلي يطعن في المشايخ والعلماء والدعاة ؟

الجواب : "الشيخ ربيع ~حفظه الله وسدده في الأقوال والأعمال~ صاحب راية قوية، رافعة لواء السنة في وجوه المبتدعة، ضمن حماة السنة في بلادنا المملكة السعودية ~حرسها الله~ بشهادة أئمة زكَّوه، وأثنوا عليه، فلا ينبغي لمثلي أن يسأل عنه ~حفظه الله~ لكن مادمت سُئلت فلا بد من الإجابة؛ زكَّاه سماحة الإمام الوالد العلامة الأثري الفقيه الشيخ عبد العزيز بن باز ~رحمه الله~ (١)، وزكاه سماحة الإمام الفقيه المجتهد العلامة الشيخ محمد بن عثيمين ~رحمه الله~ (٢)، وزكاه الإمام المحدث في هذا العصر بلا نزاع الإمام ناصر ~رحمه الله~، ووصفه بأنه حامل للواء الجرح والتعديل في هذا العصر

 وراية الشيخ ربيع التي رفعها ذبًّا عن السنة وأهلها، وهي شوكة في صدور المبتدعة حتى الساعة، ~ولله الحمد~ ما هانت، وما لانت، وما انتكست، وبهذا يستبين لكم أن هذه المقولة التي تضمنها السؤال صادرة عن صنفين من الناس

صنف ليس عنده فرقان، ولا علم بما يجري في الساحة، وإنما يقال له فيقول

والصنف الآخر: وهم قادة هذا الفكر الضال المنحرف المعارض للسنة، شق عليهم وغص في حلوقهم ما كتبه الشيخ ربيع حفظه الله

من الرد على القطبيين وغيرهم، وَما كتبه في سيد قطب، وبيان انحرافه وجهالاته وضلالاته، وما أبان من الحق لطالب الحق، فلا تستغربوا أن يقولوا هذا، فالشيخ ربيع لم يطعن في داعية إلى الله على بصيرة أبدًا، ولم ينل منه شيئًا، وإنما هو مع إخوانه وأبنائه من المسلمين عامة، وطلاب العلم خاصة، يوجِّه، وينصح، ويسدِّد، ويعلِّم، ويزيل الشبهة عمن تعرض له، هذا ما علمناه عنه ~حفظه الله~ حتى الساعة." اه

 ١) من ثنائه عليه ~رحمه الله~ قوله: "الشيخ ربيع من خيرة أهل السنة والجماعة، ومعروف أنَّه من أهل السنة، ومعروف كتاباته ومقالاته". (شريط بعنوان: ثناء العلماء على
الشيخ ربيع، تسجيلات منهاج السنة).

 ٢) من ثنائه عليه ~رحمه الله~ قوله: "الشيخ ربيع من علماء السنة، ومن أهل الخير، وعقيدته سليمة، ومنهجه قويم، لكن لما كان يتكلم على بعض الرموز عند بعض الناس من المتأخرين وصموه بهذه العيوب". (شريط بعنوان: كشف اللثام عن مخالفات أحمد سلام).

 ٣) وذلك في جواب له ~رحمه الله~ على منهج الموازنات في الرد على المخالف، في (شريط بعنوان: منهج الموازنات، تسجيلات طيبة بالمدينة النبوية، برقم ٨٦)، وانظر: "الثناء البديع من العلماء على الشيخ ربيع"، للشيخ خالد بن ضحوي الظفيري ~حفظه الله

مجموعة الرسائل الجابرية في مسائل علمية وفق الكتاب والسنة النبوية" للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري (حفظه الله)، المجموعة الثانية، ص٢٤٣-٢٤٤ "الإيضاح والبيان في كشف بعض طرائق الإخوان". دار الميراث النبوي

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Des petits seaux ne peuvent polluer la mer

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Des petits seaux ne peuvent polluer la mer

Cheikh Aby Omar Salâh Al-'Âzimy :

 

Le savant, le Hâfidh, le bénéfique, notre Cheikh Mohammad ibn Hâdî - qu’Allah le préserve - il fait partie des exceptions de cette époque, un vestige des salafs qu’Allah le préserve, le protège, allonge sa vie dans l’obéissance et le garde.

 

Et le Cheikh est une mer, des petits sceaux ne peuvent la polluer.

 

Et celui qui veut le hadith, alors qu’il s’en tienne à la mer (de science).

 

As-salâm 'alaykom wa rahmetou Allah wa barakatouh, Cheikhanâ al-fâdil, hayyâkoumou Allah Ô Cheikh !

Nous voulons (un conseil) de votre part Ô notre Cheikh, pour les jeunes qui critiquent le Cheikh Mohammad Ibn Hâdî حفظه الله.

Ils disent qu’il attise des fitan entre les jeunes. Qu’Allah vous bénisse !

 

Réponse de Cheikh 'Abd Ar-Rahman Salih Mohy Ad-Din :

 

C’est une erreur, il ne faut pas faire cela.

 

Cheikh Mohammad ibn Hâdi fait partie des meilleurs parmi les hommes de science.

 

Et celui qui porte la science il est obligatoire de reconnaître son droit car il porte l’héritage du prophète صلى الله عليه وسلم et les savants sont les héritiers des prophètes.

 

Cheikh Dr. Daghash Al-'Ajmi -qu'Allah le préserve- sur ceux qui caractérisent Cheikh Mohamed ibn Hadi de Haddadi :

 

"Celui qui le caractérise ainsi est soit un ignorant soit un égaré, conseillez le et s'ils refuse et s'obstine alors délaissez le."

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par la page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam 

 

Cheikh Aby Omar Salâh Al-'Âzimy -  الشيخ أبي عمر صلاح العازمي

Cheikh 'Abd Ar-Rahman Salih Mohy Ad-Din - الشيخ عبدالرحمن بن صالح محي الدين

Cheikh Dr. Daghash Al-'Ajmi - الشيخ دغش العجمي

Partager cet article

Cheikh Salih Al Fawzan conseille d'assister aux cours de Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Cheikh Salih Al Fawzan conseille d'assister aux cours de Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly (audio)

Le questionneur :

 

Beaucoup de calomnies contre le Cheikh Mohamed Ibn Hadi, est-ce que vous nous conseiller d'assister à ses cours ?

 

Réponse :

 

Oui, na'am

 

Le questionneur :

 

On peut assister à ses cours Cheikh ?

 

Cheikh Al Fawzan :

 

Oui

 

Le questionneur :

 

Qu'Allah vous récompense et sois bienfaisant avec vous.

 

La nuit du jeudi 15 Ramadân 1439

Traduit par ام عمر

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

السؤال : كثر الطعن في الشيخ د. محمد بن هادي المدخلي فهل تنصحنا بالحضور له ؟

جواب معالي الشيخ د. صالح بن فوزان الفوزان : إيه نعم.

السائل : نحضر له يا شيخ ؟

الشيخ : نعم

السائل : جزاكم الله خيرا و أحسن إليكم

ليلة الخميس 15 رمضان 1439ه

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

L’amour porté aux savants ne doit pas mener au fanatisme et au sectarisme (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L’amour porté aux savants ne doit pas mener au fanatisme et au sectarisme (audio)

Question :

 

Le fanatisme envers certains savants s’est répandu chez une partie des jeunes, ils se fanatisent pour leurs personnes au point qu’ils prennent les paroles du savant sans preuve ni argument.

 

De là est née une fitna entre eux les ayant conduit à se détourner de la recherche de la science.

 

Quel est donc votre conseil à eux et leurs semblables ?

 

Réponse :

 

Mon conseil consiste a dire que nous devons aimer nos savants d’un amour légiféré, nous ne devons pas les imiter aveuglément ni nous fanatiser pour eux.

 

(traduction rapprochée)

 

"Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui. Mais vous vous souvenez peu". (Sourate Al A’raf, v.3)

 

Il n’existait pas à l’époque des compagnons de Bakry (Ndt : quelqu’un s’affiliant à Abou Bakr) ni de ‘Umary (Ndt : quelqu’un s’affiliant à ‘Umar) dans le sens où cette personne prenne et accepte toutes les paroles d’Abou Bakr ou ‘Umar et se fanatise pour l’un d’eux.

 

Il n'y avait pas de outhmany (Ndt quelqu'un s'affiliant à outhman).

 

Lorsqu'ils (les gens) disaient outhmany (un tel est outhmany) c'est à dire qu'il aime outhman, il (outhma ) est meilleur qu'Ali cela ne veut pas dire qu'il l'imitait dans tout et c'est ainsi à cet époque car des gens voyaient la prépondérance d'Ali par rapport au khilafa ou parce que la personne aimait Ali d'un grand amour.

 

Et c'est d'allah dont nous implorons l'aide.

 

Ce qui est important à comprendre ici c'est qu'il n'y avait pas cela (Bakry, 'Umary, Outhmany) au temps des compagnons qu'Allah les agrée

 

Nous, gens de la Sounna, nous aimons nos savants d’un amour légiféré et nous n’acceptons de personne qu’il les rabaisse.

 

Cependant nous ne les imitons pas aveuglément.

 

Le suivisme aveugle est interdit.

 

(traduction rapprochée)

 

"Et ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance". (Sourate Al Isra, v36)

 

Et Allah سبحانه و تعالى dit également (traduction rapprochée) :

 

"Ce que le messager vous apporte prenez le et ce qu’il vous interdit abstenez vous en". (Sourate Al Hashr, v.7)

 

Et nous nous trouvons dans ce pays, le pays du Tawhid et de la Sounna.

 

Il ne convient donc pas d’instaurer aux gens une mauvaise coutume et de nous fanatiser pour untel ou untel.

 

Mais nous lisons leurs livres (les livres des savants), nous tirons profit de leurs compréhensions et qu’Allah les récompense en bien pour ce qu’ils ont apporté à l’islam.

 

Et aucun d’entre eux n’agrée le fait que l’on se fanatise pour lui, aucun d'eux n'agrée cela et c’est d’Allah dont nous implorons l’aide.

 

Cassette : Al ajwibat Al i'lmiya a'la as ilat Al wasâbiyat

Traduction vérifiée et revue par Muhammad wora

 Publié par la chaîne Telegram - @muhammadwora

نص السؤال : انتشر بين كثير من الشباب التعصب لبعض العلماء لأشخاصهم فأصبح يتمسك بقول العالم بغير دليل ولا برهان ,ومن هنا نشأت فتنة بين كثير من الشباب أبعدتهم عن طلب العلم الشرعي فماهي نصيحتك لهؤلاء وأمثالهم ؟

نص الإجابة : نصيحتي أننا نحب علماءنا حباً شرعياً ، ولا نقلدهم ، ولا نتعصب لهم

 اتَّبِعُوا مَا أُنْزِلَ إِلَيْكُمْ مِنْ رَبِّكُمْ وَلَا تَتَّبِعُوا مِنْ دُونِهِ أَوْلِيَاءَ قَلِيلًا مَا تَذَكَّرُونَ

ولم يوجد في عصر الصحابة بكرياً ولا عمرياً بمعنى أنه يأخذ بجميع أقوال أبي بكر ويتعصب له ، أو بأقوال عمر ويتعصب له ، ولا عثماني إذا قالوا عثماني بمعنى أنه يحب عثمان وأنه أفضل من علي ، وليس معناه أنه يقلده في كل شيء ، وهكذا على إثر ذلك الزمن لأن أناس يرى أحقية علي بالخلافة أو أنه يحب علياً حباً زائداً
فالمهم لم يوجد هذا زمن الصحابة رضوان الله عليهم ، فنحن كما قلنا أهل السنة نحب علماءنا حباً شرعياً ، ولا نرضى لأحدٍ أن يتنقصهم ، لكن ما نقلدهم ، التقليد حرام : " وَلا تَقْفُ مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ "
والله سبحانه وتعالى يقول

 وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا

، ونحن في هذه البلد بلد التوحيد ، وبلد السنة فما ينبغي أن نسن للناس سنة سيئة ، وأن نتعصب لفلانٍ ولا فلان ، لكن نقرأ كتبهم ، ونستفيد من أفهامهم وجزاهم الله عن الإسلام خيراً ، ما كان فلان يرضى أن تتعصب له ، ولا كان أيضاً فلان يرضى أن تتعصب له . والله المستعان 

من شريط : الأجوبة العلمية على الأسئلة الوصابية

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Partager cet article

Si tu vois un jeune s'exprimer auprès des savants...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Si tu vois un jeune s'exprimer auprès des savants...

Sufiyân At-Thawriy a dit :

 

"Si tu vois un jeune s'exprimer auprès des savants, et ce même s'il a déjà atteint un certain niveau dans la science, alors désespère de son bien, il est en effet peu pudique."

 

Al-madkhal d'al-Bayhaqiy 679

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

Publié par 3ilmchar3i.net

 

 

Partager cet article

Les fitan entre savants n’existent pas !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les fitan entre savants n’existent pas !

Il nous vient beaucoup de questions où il est demandé quelle doit être notre position vis-à-vis des fitan qui ont lieu entre les savants.

 

La réponse est que les fitan entre savants n’existent pas.

 

Au contraire, ils connaissent les fitan et empêchent les gens de tomber dans celles-ci.

 

Les fitan ne sont que dans le fait d’être loin des savants, que les petits s’élèvent au rang des savants et se chargent de guider la communauté.

 

Restez donc fidèles à vos savants et lors de leurs divergences restez fidèles à la vérité accompagnée de sa preuve.

 

Sur le compte Twitter du Cheikh - @solyman24

Traduit par Abdillah Abi Khouzaymah

Publié par la Page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

تأتيني أسئلة كثيرة يقال فيها ماموقفنا من الفتن التي تكون بين العلماء ؟ والجواب أن العلماء لاتكون بينهم فتن بل هم يعرفون الفتن ويمنعون الناس من الوقوع فيها وإنما الفتن في البعد عن العلماء وتطاول الأصاغر إلى منزلة العلماء وقيادة الأمة فالزموا علماءكم وعند اختلافهم الزمواالحق بدليله

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Prenez garde de prendre chez les petits alors que les grands sont disponibles ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prenez garde de prendre chez les petits alors que les grands sont disponibles ! (audio)

Je vous recommande les plus savants, je vous recommande les chouyoukh.

 

Certes la science et la bénédiction sont avec eux. 

 

Et je vous mets en garde contre ceux qui prétendent avoir mais qui n'ont rien, contre les poussins, et contre les petits.

 

Ils ont coupé le chemin de la science pour les étudiants en science.

 

Ils sont ceux qui se noient dans une tasse et la plupart de ce qu'ils ont est de la fitna.

 

Ne prenez pas de ceux-là.

 

Certes avec les petits il y a les catastrophes, et parmi les petits il y a les catastrophes.

 

Et avec les petits il y a les innovations, et les innovations chez les petits sont nombreuses !

 

Quant aux gens de science, ils ne sont pas de ceux-là.

 

Persistez dans les cercles des gens de science.

 

Et apprenez auprès d'eux pendant qu'ils sont encore avec vous.

 

Et prenez garde de prendre chez les petits alors que les grands sont disponibles, car ceci dénote une chose.

 

Certes, cela dénote une raison faible ainsi qu'une faible compréhension.

 

Et je demande à Allâh de vous préserver d'être ainsi. 

 

Soyez prudents avec cela qu'Allâh vous préserve.

 

Traduit par Muhammad Abou Maher 

Publié par 3ilmchar3i.net

قال الشيخ : د. مُحمَّد بن هادي المدخلي حفظه الله ورعاه 

 أوصيكم بالأكابر، أوصيكم بالشّيوخ، فإن العلم معهم والبركة معهم، وأحذّركم كل الحذر من الصّعافقة ومن الفراريج ومن الصّغار، قطّاع طرق العلم على طلبة العلم، الّذين يغرقون في فنجان وأكثر ما عندهم الفتن؛ لا تأخذوا على هؤلاء
فإن الأحداث معهم الأحداث، ومن الحدث الحدث، و مع الأحداث الإحداث(بالكسر)، والإحداث عند الأحداث كثير! أما أهل العلم فلا، فالزموا حِلَق أهل العلم، وتفقّهوا على أيديهم ماداموا بين أيديكم، و احذروا أن تأخذوا عن الصّغار والكبار موجودون، فإن هذا إن دلّ على شيء، فإنّه يدل على ضعف العقل و يدل على قلّة الفهم، وأعيذكم بالله من أن تكونوا كذلك، فاحرصوا حفظكم الله على هذا

مقتطف من كلمة توجيهية ألقاها فضيلته لأبنائه المغاربة الجدد بالجامعة الإسلامية وغيرهم
ليلة السبت ٢٢ صفر ١٤٣٩ھ

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Recommandation du savant Abd El-Madjid Djemaa à l'égard de notre frère Abderrazzaq abou Oussama

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Recommandation du savant Abd El-Madjid Djemaa à l'égard de notre frère Abderrazzaq abou Oussama

Question :

 

Qu'Allâh soit bienfaisant envers vous, notre noble Cheikh.

 

Conseillez-vous les frères de profiter des cours que donne un des frères salafi, dans la ville française de Bordeaux ; il s'appelle "Abou Oussama AdderRazzaq".

 

Et fait-il partie des étudiants en science fiables ?

 

Réponse du savant :

 

L'homme fait partie des étudiants en science qui œuvrent à appeler au Livre (d'Allâh) et à la sounnah, suivant la voie des salafs de la communauté.

 

Nous le considérons comme étant sur un bien et un mérite.

 

Nous ne devançons pas Allâh dans la recommandation de quiconque.

 

J'appelle donc mes frères de cette ville, et autres, à se rassembler avec lui, à s'asseoir avec lui.

 

Nous l'avons connu comme étant quelqu'un qui, lorsqu’une question lui pose problème, revient aux gens de science.

 

Question posée le 22/11/1438H correspondant au 05/08/2017

Traduit et publié par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

 

Cheikh Abdel Madjid Djema’a - الشيخ عبد المجيد جمعة

Partager cet article

Le savant Abd El-Madjid Djemaa a été interrogé sur Cheikh Tchalabi

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le savant Abd El-Madjid Djemaa a été interrogé sur Cheikh Tchalabi

Question :

 

As-salâmou 'alaykoum wa rahmatou Llâhi wa barakâtouh.

Qu'Allâh vous préserve Noble Cheikh.

J'espère que vous allez bien, in shâ' Allâh.

 

Quelle est pour vous la situation du Cheikh M'hamed Tchalabi de Blida ?

 

Qu'Allâh vous récompense en bien.

 

Réponse :

 

نحسبه على خير

 

Nous le considérons (comme étant) sur le bien.

 

Question posée le 27/4/1439H correspondant au 14/1/2018G

Traduit et publié par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

 

Cheikh Abdel Madjid Djema’a - الشيخ عبد المجيد جمعة

Partager cet article

Le besoin des gens envers les savants

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le besoin des gens envers les savants

Les savants sur terre sont comme les étoiles dans le ciel, par eux se guide l’indécis dans les ténèbres.

 

Le besoin des gens envers eux est plus grand que leur besoin de nourriture et de boisson.

 

Leur obéissance est plus obligatoire que l’obéissance des pères et des mères, d’après le texte du Quran.

 

Allâh تعالى a dit :


يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓاْ أَطِيعُواْ ٱللَّهَ وَأَطِيعُواْ ٱلرَّسُولَ وَأُوْلِى ٱلۡأَمۡرِ مِنكُمۡ‌ۖ فَإِن تَنَـٰزَعۡتُمۡ فِى شَىۡءٍ۬ فَرُدُّوهُ إِلَى ٱللَّهِ وَٱلرَّسُولِ إِن كُنتُمۡ تُؤۡمِنُونَ بِٱللَّهِ وَٱلۡيَوۡمِ ٱلۡأَخِرِ‌ۚ ذَٲلِكَ خَيۡرٌ۬ وَأَحۡسَنُ تَأۡوِيلاً

 

(traduction rapprochée) :

 

{Ô les croyants !Obéissez à Allâh, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement . Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allâh et au Messager, si vous croyez en Allâh et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement).} [sourate An-Nissa 4 verset 59]

 

‘AbdAllâh bn ‘Abbas  (رضي الله عنهما)  dans une des deux versions, Jâber bn ‘AbdiLlah, el-Hassan el-Basri, Abou el-‘Aâliya, ‘Ata bn Abi Rabah, ad-Dahhak et Moujahid (رحمه الله) dans une des deux versions ont dit :

 

«Les détenteurs de l’autorité sont les savants».

 

C’est une des deux versions de l’Imâm Ahmed.

 

Abou Hourayra, Ibn ‘Abbas dans la deuxième version  (رضي الله عنهما), Zayd bn Aslam, as-Suddi et Muqâtil (رحمه الله) ont dit :

 

«Les détenteurs de l’autorité sont les gouverneurs».

 

C’est la deuxième version de l’Imâm Ahmed. 

 

إعلام الموقعین عن رب العالمین

Traduit par le frère Sofiane Abou AbdaRahman

Traduit et publié par salafidenainetdailleurs.com

 

العلماء: فهم في الأرض بمنزلة النجوم في السماء ، بهم يهتدي الحيران في الظلماء ، وحاجة الناس إليهم أعظم من حاجتهم إلى الطعام والشراب ، وطاعتهم أفرض عليهم من طاعة الأمهات والآباء بنص الكتاب ، قال الله تعالى

 يا أيها الذين آمنوا أطيعوا الله وأطيعوا الرسول وأولي الأمر منكم فإن تنازعتم في شيء فردوه إلى الله والرسول إن كنتم تؤمنون بالله واليوم الآخر ذلك خير وأحسن تأويلا

قال عبد الله بن عباس في إحدى الروايتين عنه وجابر بن عبد الله والحسن البصري وأبو العالية وعطاء بن أبي رباح والضحاك ومجاهد في إحدى الروايتين عنه

أولو الأمر هم العلماء

 وهو إحدى الروايتين عن الإمام أحمد

وقال أبو هريرة وابن عباس في الرواية الأخرى وزيد بن أسلم والسدي ومقاتل

هم الأمراء

، وهو الرواية الثانية عن أحمد

 إعلام الموقعين 1/9

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth (الشيخ محمد بن غيث) est un savant salafî

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth (الشيخ محمد بن غيث) est un savant salafî

La louange toute entière appartient à Allâh, que l'éloge et le salut soient sur le messager d'Allâh, ainsi que sur l'ensemble de ses compagnons, ceci dit :

 

Une conversation téléphonique eut lieu entre moi et le Cheikh méritant Soulaymân Ar-Rouhaylî -qu'Allâh lui accorde la réussite- je l'ai donc interrogé sur le Cheikh Mohammad ibn Ghayth -qu'Allâh lui accorde la réussite- et il m'a répondu en disant :

 

«Cheikh Mohammad ibn Ghayth est un savant salafî parmi les meilleurs que je connaisse.

Et si j'étais encore dans la période d'apprentissage, j'aurais plié mes genoux dans ses assises.»

 

Je demande à Allâh de faire profiter de ces paroles qui nous l'espérons seront propagées.

Soyez bénis.

 

Votre frère Abou 'Abdillah 'Awn As-Sa'irî.

 

Traduit par Abdillah Abi Khouzaymah

Publié par la page Al Firqatou An-Nâjiyatou

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>