208 articles avec savants - العلماء

L'Histoire de Salmân le Perse (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'Histoire de Salmân le Perse (vidéo)

Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Observer le comportement des savants

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Observer le comportement des savants

L'Imam As-sama'ani et d'autres (رحمهم الله) rapportent que 5000 Personnes assistaient aux cours de l'Imam Ahmad, mais seulement 500 d'entre eux écrivaient, le reste observer le comportement et le silence de l'Imam Ahmad.

{Siyar (11/316)}

Abu Bakr Al-Matwu'i (Ou Matwa'i) rapporte :

 

"J'ai assisté aux cours de l'Imam Ahmad (pendant plus de 12 années) lorsqu'il enseignait le Musnad à ses enfants.

Durant toute cette période je n'ai jamais rien écrit, ceci parce que j'observai son comportement."

{Siyar}

Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Les caractéristiques de l'homme de science (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les caractéristiques de l'homme de science (audio)

 

Question :

 

Honorable Sheikh !

 

Vous voulez bien vous donner la peine de nous dire quel est l'homme de science ?

 

Réponse :

 

Le savant c’est celui :

 

-qui a une très bonne connaissance des paroles d’Allah et des paroles de Son Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui)

-et qui connait le sens des paroles d’Allah et des paroles de Son Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) parce qu’il a étudié auprès des gens de science

-et il a acquit de la clairvoyance

-et une bonne compréhension de la religion.

 

Il est connu pour cela et il est reconnu auprès des musulmans pour sa science et ses mérites, pas parce que c’est juste une revendication.

 

Il est reconnu comme tel auprès des musulmans et auprès des gens de science pour sa science et ses mérites.

 

Celui-là, on dit de lui que c’est un savant et on dit du groupe qu’ils sont des savants, s’ils sont connus pour leur immense science du Coran sublime et de la Sounna purifiée.

 

Les gens parmi les hommes de science les reconnaissent comme tel et ils renvoient à eux et les dirigent vers eux.

 

Ce n’est que de cette façon-là que les gens de la masse pourront acquérir de la clairvoyance dans ces domaines-là, que s’ils écoutent ce genre de choses venant des gens de science qui leur indiquent qu’untel fait partie des hommes de science et qu’il convient de prendre de ses avis dans la fatwa et qu’il est possible de tirer profit de lui.

 

Traduction Abou Khadijah

 

صفات العالم

سماحة الشيخ هل في الإمكان أن تتفضلوا بتوضيح من هو العالم؟

العالم: هو الذي عنده معرفة جيدة بكلام الله وكلام رسوله -صلى الله عليه وسلم- ومعرفة المعنى من كلام الله وكلام رسوله -صلى الله عليه وسلم- لأنه درس على أهل العلم وتبصر وتفقه في الدين وعرف بذلك واشتهر بين المسلمين بعلمه وفضله لا بمجرد الدعوى، بل اشتهر بين المسلمين وبين أهل العلم بعلمه وفضله، فهذا يقال له عالم ويقال للجماعة علماء إذا عرفوا بعلمهم العظيم بالقرآن العظيم والسنة المطهرة وعرفهم الناس بذلك من أهل العلم ودلوا عليهم وأرشدوا إليهم، فبهذا يكون العامة على بصيرة في هذه الأشياء إذا سمعوا بذلك من أهل العلم الذين يعرفونهم أن فلان من أهل العلم وأنه يحسن أن يؤخذ بفتواه وأن يستفاد منه

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Imam dans la religion

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Imam dans la religion

«Sache que l’homme ne peut être appelé : "Imam dans la religion", que jusqu’à qu’il soit un meneur dans l’appel à l’Unicité (at-Tawhid), et qu’il voue de l’alliance et de l’inimitié pour cela.»

 

Rawdah al-Muhibbin (1/475)

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Qui est Cheikh Rabî' ? (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Qui est Cheikh Rabî' ? (vidéo)

Publié par cercle des sciences

 

Cheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane - الشيخ صالح اللحيدان

Partager cet article

Les savants des tawaghit (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les savants des tawaghit (audio-vidéo)

Publié par minhaj sunna

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Biographie de l’imam Al-Barbahari - الإمام البربهاري

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Biographie de l’imam Al-Barbahari - الإمام البربهاري

Son nom et ses origines

 

Il est l’imam, l’éminent savant du hadith, le jurisconsulte, le combattant sur le sentier d’Allah, la sommité des Hanbalites à son époque, Abu Muhammad Al-Hassan Ibn ‘Ali Ibn Khalaf Al-Barbahari en référence à Barbahar qui désigne un remède que l’on apporte d’Inde.

Son pays et son éducation

 

Les nombreuses sources scientifiques n’indiquent rien de sa naissance et de son éducation, mais il apparaît qu’il est né et qu’il a vécu à Bagdad, c’est pourquoi sa célébrité y fut si grande parmi les gens de la masse, et plus encore parmi les élites.

 

L’imam Al-Barbahari a côtoyé de nombreux compagnons de l’imam de Ahl As-Sunnah wa-l-Jama’ah Ahmed Ibn Hanbal -rahimaoullah-.

 

Il apprit avec eux, et la plupart d’entre eux étaient de Bagdad qui à cette époque abritait parmi les plus grands savants de l’islam, à l’exemple de Muhammad Abu Bakr Al-Marwazi, Sahl Ibn Abu Bakr At-Tasturi.

 

Cela montre qu’il a vécu dans un milieu scientifique sunnite, ce qui eut un grand impact sur sa personnalité.

Son rang et les éloges des savants à son égard

 

L’imam Al-Barbahari était un imam révéré, disant la vérité, appelant à la Sunna et suivant les Textes.

 

Il était renommé et respecté auprès du gouverneur, et ses assises n’étaient que des cercles d’étude du hadith, des Textes, du Fiqh, auxquels assistaient de nombreux imams du hadith et du Fiqh.

 

Abu ‘Abd Allah Al-Faqih a dit :

 

« Si tu vois un habitant de Bagdad aimé Abu Al-Hassan Ibn Bashshar et Abu Muhammad Al-Barbahari, sache que c’est un adepte de la Sunna. »

 

Parmi les choses qui montrent son haut rang, ce que rapporte son élève Ibn Batah -rahimaoullah- lorsque des membres de la secte Al-Qaramitah ont dépouillé les pèlerins :

 

« Je l’ai entendu dire : « Ô gens ! Celui d’entre vous qui a besoin de cent mille dinars, et cent mille dinars –cinq fois de suite- je l’aiderai »

Et s’il les avait voulus, il les aurait obtenus auprès des gens. »

Quant aux éloges des savants, ils sont nombreux

 

-Ibn Abu Ya’la dit :

 

« Il est le shaykh de l’école (hanbalite) à son époque, leur meneur dans la réprobation des adeptes de l’innovation, leur exemple par la main, la langue et la piété. Il était renommé auprès du gouverneur, il s’est distingué parmi les autres, et il était compté parmi les imams savants et experts dans les fondements [de la religion], les pieux, les hommes de confiance, et croyants. »

 

-Ad-Dhahabi dit :

 

« Il est le jurisconsulte, le shaykh des hanbalites en Irak, de ses propos et de son état, il possédait une très grande renommée et on lui vouait un très grand respect. »

 

-Ibn Al-Jawzi dit :

 

« Il est de ceux qui ont rassemblé la science et l’ascétisme. Il était sévère envers les adeptes de l’innovation. »

 

-Ibn Kathir dit :

 

« Il est le savant, l’ascète, le jurisconsulte hanbalite, le prêcheur. Il était sévère envers les adeptes des innovations et des péchés, et il jouissait d’un haut rang en étant révéré aussi bien par les élites que les gens de la masse. »

Son ascétisme et sa piété

 

L’imam Al-Barbahari est connu pour son ascétisme et sa piété, d’un ascétisme de celui qui possède ce bas monde mais le rejette [et non du pauvre qui y est contraint].

 

Parmi les choses qui prouvent son ascétisme et sa grande piété est qu’il s’abstint de percevoir un héritage de son père d’une valeur de soixante-dix mille dirhams.

Ses étudiants

 

Un très grand nombre d’étudiants a pris sa science de cette imam et en a tiré profit, car il était un exemple dans ses propos et ses attitudes. Parmi ces étudiants :

 

-L’imam, l’exemple, le jurisconsulte, Abu ‘Abd Allah Ibn ‘Ubayd Allah Ibn Muhammad Al-‘Ukbari, sous le nom de Ibn Batah -rahimaoullah-, décédé au mois de Muharram de l’an 387 de l’hégire.

 

-L’imam, l’exemple, celui qui s’exprime avec sagesse, Muhammad Ibn Ahmad ibn Isma’il Al-Baghdadi Abu Al-Husayn Ibn Sam’un, le prédicateur, l’auteur de Al-Ahwal wa-l-Maqamat, décédé le 15 du mois de Dhu-l-Qi’dah en 387 de l’hégire.

 

-Ahmad Ibn Kamil Ibn Khalaf Ibn Shujrah Abu Bakr, celui qui a transmis cet ouvrage de son auteur.

 

-Muhammad Ibn Muhammad Ibn ‘Uthman Abu bakr. Al-Khatib dit : « Selon ce qui m’est parvenu, il avait une apparence misérable, sa voie était bonne, si ce n’est qu’il a rapporté des choses rejetées et fausses. »

Ses écrits

 

Les biographes mentionnent de nombreux écrits, mais à ce jour seul celui-ci a été retrouvé.

Son épreuve et son décès

 

L’imam Al-Barbahari a été éprouvé comme les pieux avant lui.

 

Les innovateurs excitaient le gouverneur contre lui, si bien que le Calife Al-Qahir ordonna à son ministre Ibn Maqlah en l’an 321 d’arrêter Al-Barbahari et ses compagnons et les emmener à Bassora. Allah châtia Ibn Maqlah pour cela ; Al-Qahir se courrouça contre lui, le déchut de son poste de ministre, mit feu à sa maison et il dut fuir.

 

Il fut amené au Calife en l’an 322 et emprisonné.

 

Puis vint le Califat de Ar-Radi, et les innovateurs ne cessèrent de l’exciter jusqu’à qu’il fasse annoncer à Bagdad qu’il interdisait à deux compagnons de Al-Barbahari de se réunir.

 

Il vécut alors dans la clandestinité, passant de la partie Ouest à la partie Est de la ville, et il mourut dans la clandestinité chez sa sœur en l’an 329 de l’hégire à l’âge de 96 ans.

 

Abu Ya’la rapporte que Al-Barbahari se cacha un mois chez sa sœur, alors qu’il était souffrant.

 

Lorsqu’il mourut, sa sœur dit à son servant d’amener quelqu’un pour laver son corps.

 

Il l’amena et lorsqu’il eut fini, le servant ferma la porte pour que personne ne le voit et se mit à prier seul sur Al-barbahari.

 

Sa sœur, voulant s’assurer que tout allait bien jeta un œil et vit la maison remplie d’hommes portant des vêtements blancs et verts, mais lorsqu’il termina elle ne vit plus personne.

 

Elle appela son servant et lui dit : « Tu m’as fait périr avec mon frère ! –Tu as vu ce que j’ai vu ?- Oui. –Mais pourtant les clés de la porte sont dans mes mains, et elle est fermée. –Enterrez-le chez moi, et lorsque je mourrai, enterrez.moi à ses côtés. »

 

Qu’Allah fasse miséricorde à l’imam Al-Barbahari et étende sur lui Sa récompense, car il fut un guide, un modèle, un homme connaissant Allah, un sunnite, et une épée dégainée pesant sur les adeptes de l’innovation et de l’hypocrisie.

 

« L’Islam est la Sunna, la Sunna est l’Islam - Imam Al-Barbahari & Commentaire de Cheikh An-Najmi - Editions : Tawbah - Pages : 7-9

Publié par rappel01.fr

 

Cheikh Khalid Ar-Raddâdi - الشيخ خالد الردادي

Partager cet article

Aperçu de la vie de l’illustre savant marocain Mohammad ibn Al ‘Araby Al ‘Alawy - للشيخ العلامة محمد بن العربي العلوي

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Aperçu de la vie de l’illustre savant marocain Mohammad ibn Al ‘Araby Al ‘Alawy - للشيخ العلامة محمد بن العربي العلوي

Il s’agit ici de faire partager quelques axes de la vie du sheykh Mohammad ibn Al ‘Araby Al ‘Alawy (1298-1384 h.)-(1880-1964), savant et personnage influent du Maroc du siècle dernier. 

 

Cet homme est notamment le professeur du célèbre savant, le Docteur Mohammad Taqiyyouddîn Al Hilâly qui dit de lui dans son livre (الدعوة إلى الله في أقطار مختلفة) p. 257 :

 

"J’ai voyagé de l’Irak vers l’Allemagne, comme vu précédemment, l’an 1959 du calendrier chrétien puis je me suis dirigé vers le Maroc que j’ai parcouru.

 

J’ai ensuite visité le doyen de la da’wah salafiyyah au Maroc, mon professeur et mon guide, Le shaykh de l’Islam Mohammad ibn Al ‘Araby Al ‘Alawy à sa maison dans la ville de Fès, qu’Allah lui fasse miséricoride".

 

L’extrait suivant de la biographie du sheykh est tirée du livre de l’historien ‘Abd As-Salâm Bensouda : (سل النصال للنضال بالأشياخ وأهل الكمال) p. 195-196 :

 

Mohammad ibn Al ‘Araby Al ‘Alawy Al Mdaghry Al Hassany, l’ex-ministre de la justice, le sheykh, l’imam, le grand érudit, l’homme courageux et généreux, le grand savant, le salafi, le très cultivé, le pluriscientifique, le critique, l’enseignant, le très bénéfique, le patriote sincère, le combattant avec ses biens, sa force, ses idées et ses avis justes pour l’Islam et son pays avec sincérité et bonne intention.

 

A ses débuts, il croyait aux confréries soufies et ses adeptes et prenait leur défense. Il était même de confrérie Tijanie.

 

Puis, au retour du sheykh Abou Shou’eyb Ad-Doukkâly d’Orient après y avoir étudié et portant les pensées salafies appelant au retour à l’Islam authentique, il se lia fortement à lui et étudia auprès de lui.

 

Il illumina alors sa pensée, renforça sa volonté et le fit sortir du noeud du suivi aveugle.

 

L’homme de cette biographie fut donc le premier qu’Allah fit apparaître à l’existence (1) parmi les savants salafis et le premier à déclarer et clamer la vérité après le sheykh Abou Shou’eyb.

 

Il entra à l’université Al Qarawiyyîn où il illumina ses problèmes et éclaira ses coins avec un tison de lumière.

 

Il ne fallut pas longtemps pour que se rassemble autour de lui une élite de jeunes non négligeables, et son idéologie se propagea dans les hauts milieux scientifiques. Les gens s’érigèrent alors en sympathisants et opposants ; et rapidement la vérité triompha du faux, le faux étant voué à disparaître.

 

La plupart de ses cours portaient l’épée de la victoire contre les confréries soufies présentes au Maroc ainsi que les adeptes des zaouiyas et les charlatans qui habillent la vérité avec le faux.

 

Il mena une campagne contre la visite des tombeaux, le rabaissement auprès d’eux, leur demander ce qui est profitable et avoir recours à leur aide.

 

Tout cela n’était pas exempt de critique, d’insulte et de demande de malédiction de la part des adeptes des confréries. Combien lui ont-ils tendu de pièges et combien ont-ils rusé contre lui.

 

Au point que certains savants ont déclaré sa mécréance et sa sortie de l’Islam.

 

Tout ceci n’influant guère sur sa volonté car il sait qu’il est sur la vérité.

 

Parmi les hauts faits qui lui sont reconnus : l’abattage du grand jujubier qui était devant la porte du mausolée du sheykh Abou Ghâlib qui se trouvait à Hawmat Srîwa à l’intérieur de Bâb Al Foutouh.

 

Cette arbre a failli être adoré en dehors d’Allah. (2)

 

Il grandit et s’élargit et vit le temps passer.

 

Les femmes, les enfants et même certains hommes se rendaient auprès de lui et sollicitaient sa bénédiction.

 

On y attachait des lambeaux noués que l’on ne pouvait dénouer qu’après réalisation du souhait demandé.

 

Et il arrivait que le Diable les aveugle et qu’une réponse vienne coïncider avec la demande.

 

Si tu voyais son aspect tu serais stupéfait par la grande quantité de choses qu’on y accroche : des lambeaux, des fétiches, des feuilles d’écriture, des amulettes et d’autres choses étranges comme des cheveux de femmes.

 

Il était habituel que chaque personne qui le visite et y attache sa demande devait entrer au mausolée et y mettre de l’argent pour que son souhait se réalise ; Et s’il ne le faisait pas, il ne se réalisait pas.

 

Ainsi, les responsables du mausolée qui étaient les nobles Tâlibî  le vénéraient avec les gens pour les biens obtenus en retour.

 

Le jour de son abattage fut un jour de grand rassemblement, mêlant approbateur et contestataire.

 

Le dirigeant du groupe fanatique et leur grand chef dit que Ibn Al ‘Araby de cette biographie allait être atteint de paralysie à cause de l’abattage de l’arbre duquel les gens sollicitaient la bénédiction.

 

Après un certain temps, Allah lui a infligé cela et Ibn Al ‘Araby est resté indemne jusqu’à maintenant et les louanges reviennent à Allah car il défend la vérité.

 

Et parmi ses oeuvres que l’on cite, son grand cri face aux groupes égarés comme le groupe affilié au sheykh Mahammad ibn ‘Issâ ainsi que le groupe affilié au sheykh ‘Aly Ibn Hamdouch et d’autres parmi les groupes qui accomplissaient des actes inacceptables par la loi divine comme danser dans les marchés et les ruelles au son des flûtes et des tambours, manger les viandes crues, frapper les têtes avec des haches, mettre le feu dans leur bouche ainsi que d’autres actes gravissimes et blâmables.

 

De toutes ses forces il s’employa à faire cesser cela au Maroc sans se relâcher.

 

Jusqu’à ce qu’émane l’ordre de son interdiction de sa majesté le roi Mohammad 5 en l’an 1354, Allah en a alors débarrassé le pays et les gens.

 

Ses mérites dans ce domaine sont innombrables.

 

Et si je veux je dis sans flatterie ni partialité qu’il est le premier homme à avoir planté la première graine du salafisme dans le peuple.

 

Il étudia auprès du sheykh Mahammad fils du sheykh Qâssim Al Qâdiry, du sheykh Ahmad Ibn Al Khayyât Az-Zoukkâry Al Hassany, du sheykh Mahammad ibn Mahammad Guannoun, du sheykh ‘Abd As-Salâm Al Houwwâry, du sheykh Khâlil Al Khâlidy et auprès du sheykh Abou Shou’eyb Ad-Doukkâly et c’est lui qui l’a orienté sur le salafisme comme dit précédemment, ainsi que d’autres professeurs.

 

Il a été désigné juge de Fès-ville nouvelle aux environs de l’an 1333 pendant un temps puis président de la cour d’appel à Rabat, et enfin ministre de la justice.

 

Puis lors des évènements de 1944 concordant avec le moi de safar de l’an 1363, il fut destitué (3) et exilé à Tafilalt où il resta en exil jusqu’au mois de sha’bân de l’an 1364, il revint alors propager ses idées parmi les marocains.

 

Plus tard, il quitta Rabat pour habiter à Fès.

 

Pendant le mois de ramadhân, il donnait des cours à la mosquée d’Al Qarawiyyîn qui valaient vraiment le déplacement.

 

Puis à la fin du mois de rabî’ deuxième de l’an 1374 après la destitution du sultan Mohammad 5, Mohammad Ibn Al ‘Araby Al ‘Alawy fut exilé à Tîznît également.

 

Ils sont venus à lui à deux heures du matin et l’ont torturé malgré son âge avancé et son savoir.

 

Le 10 rabî’ deuxième de l’an 74, il arriva à Fès après être resté en exil deux ans.

 

Il avait refusé de signer la destitution de Mohammad 5, et quand ils insistèrent il leur dit : C’est simple. (5)

 

Dans son autre livre (اتحاف المطالع بوفيات اعلام القرن الثالث عشر والرابع) p. 583, l’historien ‘Abd As-Salâm Bensouda dit en parlant du sheykh :

 

A 4 heures de l’après-midi du jeudi 13 Mouharram décéda Mohammad ibn Al ‘Araby Al ‘Alawy [...] , et vendredi le lendemain il fut emmené à bord d’un avion privé à la terre de ses ancêtres, Mdaghra à Tafilalt où il fut enterré avec son père et son grand-père comme il l’avait demandé.

 

(1) L’auteur vise par cela le Maroc.

(2) En lisant la suite, il devient évident que l’arbre a bel et bien été adoré. Voir Ici

(3) Par les colonisateurs français, de même que les épreuves subies par le sheykh décrites plus loin.

(4) Ici le vérificateur du livre manuscrit dit : la biographie de Mohammad ibn Al ‘Araby Al ‘Alawy s’arrête ici dans l’exemplaire que j’ai entre les mains [...] et il semble que la dernière feuille de cette biographie a été perdue.

 

Publié par aboulwaqt.wordpress.com

Partager cet article

Mon histoire dans l'apprentissage de la science religieuse (dossier-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mon histoire dans l'apprentissage de la science religieuse (dossier-vidéo)

Ce livre est un résumé de l'apprentissage dans la science religieuse d'un grand savant : Sheikh Salih bin Fawzan Al Fawzan -Qu'Allah le préserve-

 

Cette entrevue est d’une grande importance, car elle montre comment s’est fait l'apprentissage de la science religieuse de l'éminent savant Sheikh Salih Al Fawzan, mais également d’un grand bénéfice pour les frères et sœurs francophones, que le traducteur a pris l’initiative de traduire cet entretien.

 

Cela nous permettra à tous de connaitre plus en détail l'éducation islamique que cet érudit a suivit durant toute sa jeunesse et voir de quelle façon il occupait son temps libre et d’évaluer les efforts et la patience nécessaire dans l'acquisition de la science alors qu'à son époque, les livres n'étaient pas aussi accessibles qu’aujourd'hui... 

 

Cet épître est gratuit et interdit à la vente !

Traduit par Abdulkarim Bin Ahmad Al Ishaq, étudiant en science religieuse salafi résidant à Riyadh et participant au cours du Sheikh Salih depuis environ 6 années jusqu'à ce jour !

 

Il traduit les livres de grand savant comme Sheikh Abdul'Aziz Ibn Baz, Sheikh Abdul'Aziz Al Rajhi ..ect..et propose des livres écrits par des grands savants reconnus pour leurs attachement au Coran et la Sunna selon la compréhension des Pieux prédécésseurs.

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

L’imam Al Awzâ’y et le sorcier juif

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L’imam Al Awzâ’y et le sorcier juif

D’après Al Walîd ibn Moslim, Al Awzâ’y a dit :

 

"J’ai voulu me rendre à Jérusalem, j’ai alors pris un compagnon de chemin juif.

Lorsque nous arrivâmes à Tibériade, il descendit et sortit une grenouille.

Il attacha un fil autour de son cou, elle devint alors un cochon.

Il dit : "Afin que j’aille le vendre à ces chrétiens".

Il alla donc le vendre et revint avec de la nourriture.

Nous reprîmes la route sans arriver bien loin, c’est alors que les gens vinrent à notre recherche.

Il me dit : "Je pense qu’il est devenu une grenouille entre leurs mains".

J’ai alors tourné mon regard, et je vis son corps à un endroit et sa tête à un autre.

Je suis resté debout et les gens arrivèrent.

Quand ils le regardèrent, ils prirent peur et ils repartirent.

La tête m’a dit : "Ils sont repartis ?"

J’ai dit : "Oui !"

La tête se rassembla alors au corps et nous chevauchâmes nos montures.

J’ai alors dit : "Je ne t’accompagnerai plus jamais, va-t’en.""

 

L’Histoire de Baghdad (6/295) - Avec de légères suppressions sans incidences.

Publié par aboulwaqt.wordpress.com

Partager cet article

La femme savante : Fâtéma fille de l’Imam Mohammad ibn ‘Abd Al Wahhâb

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La femme savante : Fâtéma fille de l’Imam Mohammad ibn ‘Abd Al Wahhâb

L'Imam et revivificateur Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb (1115-1206 h.) a eu des filles, parmi elles :

 

 شائعة - هيا - سارة - فاطمة

 

Fâtema Bint Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb est née à la fin de la vie de son père.

 

Elle étudia auprès de lui.

 

Elle devint savante.

 

Fâtéma Bint Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb enseignait aux femmes puis enseignait aux hommes étudiants en plaçant entre elle et eux un voile pendant le cours.

 

Fâtéma Bint Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb a émigré deux fois en compagnie de son neveu 'Ali Ibn Housseyn : à Rass al khayma après la chute de Ad-Dar'iyya en 1233 h, et de Rass al khayma à 'Omân après l'attaque des Britanniques. 

 

Elle s'installa alors à 'Omân et propagea la croyance salafiyya parmi les habitants de 'Omân et leur enseigna le Tawhîd pur d'Allah.

 

Quand la situation politique du Najd se stabilisa et que la deuxième nation saoudienne fut établie par le l'Imam Tourky Ibn 'Abd Allah en 1240 h, Fâtéma revint à Riyad avec son neveu et s'y installa. 

 

Fâtéma Bint Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb, de par ces deux émigrations, fut appelée "La femme aux deux émigrations", (صاحبة الهجرتين).

 

Fâtéma Bint Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb ne s'est pas mariée, malgré sa beauté.

 

Elle était chaste et courageuse.

 

Ceci est prouvé par le fait qu'un homme habillé en femme est entré chez elle en cachette pour la voir, elle lui donna alors une bonne et dure leçon.

 

Fâtéma Bint Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb était audacieuse dans la propagation du Tawhîd, le blâme des hérétiques et des adorateurs de tombes.

 

Fâtema Bint Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb se rendit au Hadj.

 

Elle passa près d'une tombe.

 

Son gardien demanda à celui qui conduisait son chameau de faire une offrande au mort.

 

Il lui dit en s'exclamant : "Je ne lui donnerai que de la terre."

 

Fâtéma, qui se trouvait dans le palanquin, prit la parole et dit : "Même de la terre n'en donne pas", puis elle cita comme preuve le hadith de celui qui est entré en Enfer pour avoir donné en offrande une mouche à une idole.

 

La savante, prédicatrice et émigrée dans le sentier d'Allah Fâtéma Bint Mohammad Ibn 'Abd Al Wahhâb décéda à Riyad et fut enterrée dans le cimetière Al 'Oud.

 

Qu'Allah lui fasse miséricorde.

 

Voir : نساء شهيرات من نجد – د. دلال الحربي

Publié par aboulwaqt.wordpress.com

Partager cet article

La vie de Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany (الشيخ محمد ناصر الدين الألباني) et des lumières sur sa vie scientifique (dossier)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La vie de Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany (الشيخ محمد ناصر الدين الألباني) et des lumières sur sa vie scientifique (dossier)

Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Quelques comptes «Twitter» de nos savants et étudiants en science (et forums arabophones)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Quelques comptes «Twitter» de nos savants et étudiants en science (et forums arabophones)

A noter : Certains de ces comptes sont tenus par des inconnus qui ne font que rapporter les paroles des savants.

 

Cheikh Abd Allâh Ibn Ahmed An-Najmy

الشيخ عبدالله بن محمد النجمي 

@Abdullah_najmi4

Cheikh 'Abd Al-Latîf Âl Ach-Cheikh  

الشيخ عبداللطيف آل الشيخ

@Dr_Abdullatif_a

Cheikh 'Abd Ar-Rahman Ibn 'Awf Kouny

الشيخ عبد الرحمان بن عوف كوني

@koni1436

Cheikh 'Abd Ar-Rahman Salih Mohy Ad-Din

الشيخ عبدالرحمن بن صالح محي الدين

@channel_moh

Cheikh 'Abdas Salam Ibn Barjass

الشيخ عبد السلام بن برجس آل عبد الكريم

@burjesDotcom

@Abdessalem__

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

@Bn_baz

@Emambinbaz

@bn_baz_

@binbaz50

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî

الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

@shrajhi1432

@rajhi55

@AbduazizCenter

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr

الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

@Al_Abad1234

@OAlbadr

Cheikh AbdouLlah Al-Ghoudayân

الشيخ عبدالله الغديان

@al_godayan

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss

الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

@drferkous

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly

الشيخ أبو الحسن علي الرملي

@alqayim

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd

الشيخ عبد القادر بن محمد الجنيد

@aljuned77

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di

الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

@binsaadi

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul

الشيخ أحمد بن عمر بازمول

@alrehabi

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi

الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

@alnajm

@FtawaALNajmi

 

Cheikh Ahmed Ibn Yahyâ Az-Zahrânî

الشيخ أحمد بن يحيى الزهراني

@AlahmadiZahrani

Cheikh Ahmed Al-Mazrou'y

الشيخ أحمد بن قذلان المزروعي

@aboalmubarak

Cheikh 'Aly ibn Ahmed Al-Madkhâly

الشيخ علي بن أحمد المدخلي

@aa1358

Cheikh 'Ali Ibn Yahya Al-Hadâdy

الشيخ علي بن يحيى الحدادي

@amri3232

Cheikh 'Ali Redâ Ibn 'Abd Allah Al-Madany

الشيخ علي رضا بن عبدالله المدني

@alireda1961

Cheikh 'Aziz Ibn Farhan Al-Anazi

الشيخ عزيز بن فرحان العنزي

@azizfrhaan

Cheikh Azhar Sinîqra

الشيخ أزهر سنيقرة

@azhar__s

Cheikh Badr Ibn Mohamed Al-Badr Al-'Anzy

الشيخ بدر بن محمد البدر العنزي

@bder_alenezi

Cheikh Doctor 'Abd Allah ibn Mohamed ibn Ahmad At-Tâyar

الشيخ أ.د.عبدالله بن محمد بن أحمد الطيار

@draltayyar

Cheikh Dr. Daghash Al-'Ajmi

الشيخ دغش العجمي

@DrDaghashAlajmi

Cheikh Hamad Ibn Ibrahim Al Outhmân

الشيخ حمد بن إبراهيم العثمان

@Hamad_Al_Othman

@drosalothman

Cheikh Hâmid ibn Khamîs Al-Junaiby

الشيخ حامد بن خميس الجنيبي

@hamed_junaibi

Cheikh Ibrahim Boûyran

الشيخ إبراهيم بويران

@IbrahimBoueran

Cheikh Khâlid Othmân Abou AbdelA'lâ

الشيخ خالد عثمان ابو عبدالأعلى

@AbuAbdelAala

Cheikh Khâlid Ibn Dahwî Al-Dhafayrî

الشيخ خالد بن ضحوي الظفيري

@almadani_k

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly

الشيخ محمد بن هادي المدخلي

@mohamedmadkhali

@Mh_almadkhli

Cheikh Mohamed Meziân

الشيخ محمد مزيان

@Meziane13121981

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul

الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

@momalbaz

Cheikh Mohammad Âman bnou 'Alî Al-Jâmî

الشيخ محمد أمان بن علي الجامي

@amanjami2

@Dr_m_Aljami

Cheikh Mohammad Taqî Ud-Dîn Salim Al-Hilâlî Al Maghribi

الشيخ محمد تقي الدين الهلالي

@Alhilali0984

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth

الشيخ محمد بن غيث

@D_ghaith

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine

الشيخ محمد بن صالح العثيمين

@Ebnothaimeen

@binothaimeen

@Binothaymeen

@Binothaymen

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany

الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

@N_Alalbany

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i

الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

@MuqbelAlwadei

@alemammuqbel

@M_ALWadiee

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân

الشيخ محمد سعيد رسلان

@wwwRslancom

@Rslancom

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri

الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

@SHObaidAljabree

@obidaljabri

Cheikh Oussâma Ibn Sa'oud Al-'Oumary  

الشيخ أسامة بن سعود العمري

@OsamaAlamri99

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali

الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

@rabee_almadkhli

@ImamRabee​

@ImaamRabee

Cheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane

الشيخ صالح اللحيدان

@allohaydan

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

@salihalfawzan

@Fwaeed_Alfawzan

@SalehAlFawzan

@RTq88

@DrSFawzan

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh

الشيخ صالح بن عبد العزيز بن محمد بن إبراهيم آل الشيخ

@SRawaea

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî

الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

@solyman24

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali

الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

@zaydalmadkhali

Compte de AbdAllâh Ibn 'Abder Razzâq Al Badr fils de Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr

@AbuBadrr

Comité permanent [des savants] de l'Ifta

اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

@alifta_net

@aforgsa

@aforgsa_fr

Imam Abul Fadal Salih ibn Ahmad ibn Hanbal

الإمام أبو الفضل صالح بن أحمد ابن محمد بن حنبل

@ahmadbinhanbl

Imam Zayn ud-Deen Ibn Rajab al-Hanbali

الإمام زين الدين ابن رجب الحنبلي

@ibnRajab

Comptes (en langue arabe) bénéfiques pour les étudiants en science

 

Al-Nubâl’a - سير أعلام النبلاء @Alnubala1
Al-fawa’id - الفوائد @alfwwaed
Fawa’id - فوائد لطلاب العلم @fawaidtoulab
Al-fawa’id - بدائع الفوائد @Al_fawaed
Forum supervisé par Cheikh Ramly - نور الاسلام @noorelislam1
Forum Ajurry - شبكة الإمام الآجري @ajurry
Forum Albaidha.net - البيضاء العلمية @Albaidha
Forum bayenahsalaf - شبكة البينة السلفية @bayenahsalaf
Radio annahj du Koweit - إذاعة النهج الواضح @AnnahjRadio
Tasgelat - مجموعة فتاوى الأئمة @TASGELAT

Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Allah ne laisse pas la terre sans savants ! (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Allah ne laisse pas la terre sans savants ! (audio)

 

Question :

 

Que pensez-vous de celui qui dit que depuis la mort de nos macha'ikhs comme Ibnou Bâz et Ibnou 3outheymine -que la miséricorde d'Allah soit sur eux- l'influence des savants s'est perdue ?

 

Réponse :

 

Allah ne laisse pas la terre sans savants, walhamdouliLlah !

 

Cela est un mauvais soupçon envers Allah et ce n'est pas permis.

 

La science n'est pas restreinte à ibnou Bâz et ibnou 3outheymine celles qu'ont ramenées (comme science) cheikh ibnou Bâz et cheikh ibnou 3outheymine et les autres sont existantes aussi chez les autres savants walhamdouliLlah.

 

Et nous ne devons pas avoir un mauvais soupçon envers Allah 3azza wa djall.

 

Na3am.

 

Traduit par Mounir abou Ismael

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

La mort des savants

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La mort des savants

La louange est à Allah, le Seigneur des Mondes, et puisse-t-Il louer et envoyer la paix sur Son serviteur et Messager, notre Prophète Muhammad, sur sa famille et tous ses Compagnons.

 

Quant à ce qui suit:

 

Nous nous souvenons de la parole du messager d'Allah صلى الله عليه وسلم dans le hadith dont l'authenticité est unanime, rapporté par 'Abdullah ibn' Amr ibn al-As, qu'Allah soit satisfait des deux, que le Messager صلى الله عليه وسلم a dit: 

 

"En vérité, Allah n'enlève pas la science en l'arrachant, l'arrachant du cœur des hommes, mais il enlève la science par la mort des savants." 

 

Ce noble hadith montre l'importance de la science et de la grandeur du rang des savants, et que leur perte et leur éloignement (par la mort) n'est rien d'autre qu'un enlèvement de la science, et qu'Allah, le Puissant et le Majestueux, ne l'enlève pas du cœur des hommes, par laquellle une personne l'a posséderait et puis alors deviendrai une personne qui ne la possède plus, mais il l'enlève par la mort des savants, et il a dit, صلى الله عليه وسلم :

 

"Et en effet, les savants sont les héritiers des prophètes. Et en vérité, les prophètes ne laissent pas un dinar ou un dirham en héritage, mais ils laissent derrière eux la science. Donc, quiconque s'en empare, a acquis une part énorme."

 

C'est le rang des savants, et c'est l'état des savants que le Messager choisi صلى الله عليه وسلم a décrit comme étant les héritiers des prophètes.

 

Et comment cela est un excellent héritage, la science bénéfique : la science légifére tirée du Livre d'Allah, le Puissant et le Majestueux, et la Sunna de Son Messager صلى الله عليه وسلم, parce que c'est la vraie science, celle du Livre et de la Sunna.

 

Et comme cela est connu et mentionné dans les paroles de certains des gens de science : la mort des savants est un vide dans la religion et une perte pour les musulmans quand ces savants à qui ils se référent, de qui ils bénéficient, qui les dirigent et leur donnent de la perspicacité et les éclairent, en effet, c'est une perte énorme pour les gens.

 

Et parmi cela ce qui a eu lieu dans les derniers jours de la mort du remarquable savant, l'autorité illustre du Hadith, al ’Allamah : 

 

le cheikh Muhammad Naasir Din al-Albani, qu'Allah lui fasse miséricorde et lui pardonne.

 

Il était, en vérité, un savant magnifique et une célèbre autorité dans le hadith, qui a fait d'énormes efforts au service de la Sunna et dans la protection des Hadith du messager d'Allah صلى الله عليه وسلم, dans la clarification des sources de ces hadiths et les livres qui les mentionnent et la clarification de leur classement en termes d'authenticité et de faiblesse.

 

Parmi ces livres auquels Cheikh al-Albani a accordé une attention considérable, est le livre même que nous étudions (Cheikh al "abbad enseigne dans la Mosquée du Prophète), le Sunan d'Abu Dawud, car il a dépensé un grand effort sur lui et d'autres, en consacrant son attention à la mention de ce qu'il a déclaré être authentique et faible. 

 

Ainsi, ses efforts sont énormes, et son service pour la sunna s'est distingué et l'étudiant en science ne peut pas agir sans se référer à ses livres et à ses œuvres, car en vérité il y a une abondance de bien, et de la science à profusion.

 

La mort d'un savant comme celui là est en réalité une perte et une calamité pour les musulmans, et nous demandons à Allah, le Puissant et le Majestueux à qui appartient ce qu'Il a pris et ce qu'il a donné, de remplacer cette perte avec un bien pour les musulmans, et de leur accorder le succès pour atteindre ce dans quoi se trouve leur bien-être et leur bonheur, et qu'il facilite aux étudiants en science pour qu'ils accordent l'attention voulue pour atteindre, rechercher, et se familiariser avec elle (la science), en effet, Lui, l'Unique, exempt de tous les défauts et le Très-Haut, est le Généreux.

 

Et comme on le sait, ses livres sont excellents et renommés, et la plupart des bibliothèques ne sont pas dépourvues d'entre eux ou certains d'entre eux, car ils sont des dizaines, certains grands, d'autres petits et un peu de taille moyenne.

 

En bref, la mort d'un tel savant, qu'Allah lui fasse miséricorde, est une grande perte pour les musulmans, nous demandons à Allah, le Puissant et le Majestueux, de le remplacer avec le bien pour eux, et qu'Il facilite les étudiants en science d'acquérir la science et l'action bénéfique sur cette science, en effet, Lui, l'exempt de tout défaut et le Très-Haut, est le Généreux.

 

Et même si il, qu'Allah lui fasse miséricorde, a eu quelques avis que nous considérons comme étant des erreurs, elles sont cependant une vague dans la mer, ou dans les mers, par rapport à ce qu'il a eu de juste et sont submergés par le bien et le bénéfice qu'il a apporté aux musulmans en servant la Sunna d'al-Mustafaa, صلى الله عليه وسلم.    

 

Nous considérons que les questions qui émanaient de lui comme étant des erreurs dans lesquelles il s'efforçait de parvenir à un jugement légiféré et ainsi il sera récompensé pour son ijtihad, mais que cela ne fait pas de lui une personne rabaissée ou une diminution légère de sa vaste science, de sa science abondante, de son service exceptionnel, de son énorme bénéfice, car il, en vérité, est parmi des savants incomparables de cette époque et parmi ceux qui ont fait de gros efforts au service de la Sunna du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم.

 

Dans la première moitié de cette année, 1420 AH [1999 CE], les musulmans ont perdu un grand savant, un savant Rabbaani, nous le considérons comme tel, basé sur ce qui est évident pour nous et nous confions la réalité de sa situation et sa fin à Allah , et ce savant, qu'était son Excellence, le cheikh, l'érudit 'Abdul Aziz ibn Baz, qu'Allah lui fasse miséricorde, et dans le deuxième trimestre de la même année, ce grand savant, le célèbre mouhaddith, le cheikh Muhammad Naasir Din al-Albani est décédé, puisse Allah, le Puissant et le Majestueux, avoir pitié de lui. 

 

Et entre la date de leurs deux morts, le cheikh Atiyyah Muhammad Salim, qu'Allah lui fasse miséricorde, qui avait l'habitude d'enseigner dans la mosquée du Prophète, est décédé. 

 

Donc, nous avons perdu ces trois savants et nous demandons à Allah, le Puissant et le Majestueux, de leur pardonner à tous, de laisser leurs péchés et d'élever leurs rangs.

 

En effet, ces deux savants, à notre avis, sont des grands savants, spécialistes, et investis qui avaient un intérêt supérieur et une détermination résolue au service de la Sunna et une abondance de bien entre leurs mains, un avantage énorme est parvenu à l'Islam et aux musulmans par eux, donc Puisse Allah, le Puissant et le Majestueux, les récompenser avec la meilleure récompense, leur pardonner, délaisser leurs péchés, et sceller tous nos morts avec une fin heureuse, en effet Lui, l'exempt de tout défaut et le Très-Haut , et le Généreux...

 

tiré du magazine, Al-Asaalah, numéro 23, page 13-14.

suite à la mort de cheikh Muhammad Naasir Din al-Albani

Publié par minhaj sunna

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>