124 articles avec terrorisme - الإرهاب

Les attentats et actes terroristes à la lumière du coran et de la sounnah (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les attentats et actes terroristes à la lumière du coran et de la sounnah (vidéo)


Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Attaquer des touristes ou des visiteurs dans un pays islamique

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Attaquer des touristes ou des visiteurs dans un pays islamique

Question :

 

Qu'en est-il de s'en prendre aux touristes et aux visiteurs étrangers dans un pays islamique ?
 

Réponse :

Ceci n'est pas autorisé !

L'atteinte à autrui n'est pas tolérable envers qui que ce soit !

Qu'il s'agisse de touristes ou de travailleurs [étrangers], car ils sont en réalité sous le protectorat (du gouverneur), ils sont entrés [dans le pays] en toute confiance et de ce fait, il n'est pas concevable de s'en prendre à eux.

On doit se rapprocher du gouvernement qui, de son coté, empêchera les quelques exhibitions apparentes émanant d'eux.

 

Mais de là à s'en prendre à eux ceci n'est pas autorisé !

 

Les gens ordinaires n'ont pas à les assassiner ou les frapper ou nuire à leur personne, mais ceci est l'affaire des gouverneurs car s'en prendre à eux reviendrait à s'en prendre à des gens qui sont [dans le pays] en toute confiance et donc, ce n'est pas acceptable de s'en prendre à eux.

Leur affaire relève de celui qui a la capacité de les empêcher d'entrée [dans le pays] ou de faire des actes blâmables de façon apparente.

Cependant, s'il s'agit de musulmans, il faut les conseiller et les appeler à l'Islam ou bien les inviter à délaisser ce qui est blâmable, ceci est certainement recommandé car cela découle des preuves conformes à la législation islamique.

Oua Allah Al mousta'an, il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah.

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

Majmou' Fatawas n°89 - - Sheikh Ibn 'Abd Al 'Aziz Ibn Baz (rahimahou Allah).
Traduction rapprochée : par Ibn Hamza Al Djazairy 
copié de salafiya-contre-terrorisme.over-blog.com

الاعتداء على زوار البلاد الإسلامية

س : ما حكم الاعتداء على الأجانب السياح والزوار في البلاد الإسلامية ؟

الجواب : هذا لا يجوز ، الاعتداء لا يجوز على أي أحد ، سواء كانوا سياحا أو عمالا ؛ لأنهم مستأمنون ، دخلوا بالأمان ، فلا يجوز الاعتداء عليهم ، ولكن تناصح الدولة حتى تمنعهم مما لا ينبغي إظهاره ، أما الاعتداء عليهم فلا يجوز ، أما أفراد الناس فليس لهم أن يقتلوهم أو يضربوهم أو يؤذوهم ، بل عليهم أن يرفعوا الأمر إلى ولاة الأمور ؛ لأن التعدي عليهم تعد على أناس قد دخلوا بالأمان فلا يجوز التعدي عليهم ، ولكن يرفع أمرهم إلى من يستطع منع دخولهم أو منعهم من ذلك المنكر الظاهر أما نصيحتهم ودعوتهم إلى الإسلام أو إلى ترك المنكر إن كانوا مسلمين فهذا مطلوب ، وتعمه الأدلة الشرعية ، والله المستعان ، ولا حول ولا قوة إلا بالله . وصلى الله وسلم على نبينا محمد وآله وصحبه

[مجموع الفتاوى 89]

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Attentats et assassinats dans des pays non-croyants

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Attentats et assassinats dans des pays non-croyants

Question :

 

[Sheikh], qu'Allah vous accorde la félicité :
 
Est-ce que le fait de commettre des assassinats et des actes de terrorisme (explosions) contre les édifices gouvernementaux dans des pays de non croyants est considéré comme étant une nécessité et un acte dans la lutte dans le sentier d'Allah. 

Qu'Allah vous récompense ?

 

Réponse :


Non, Ceci n'est pas autorisé !

Les assassinats et les sabotages sont des actes condamnables, parce que cela n'engendrerait que plus de mal pour les musulmans et provoquerait leur tuerie et leur bannissement.

Ceci est une chose condamnable et ce qui est légiféré avec les mécréants, c'est de lutter dans le sentier d'Allah et de se confronter à eux lors des batailles si cela est dans la capacité des musulmans.

Qu'ils équipent leurs armées et qu'ils attaquent les mécréants et les combattent à la manière du Prophète (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui), mais organiser des sabotages et perpétrer des assassinats, ceci n'engendrerait que plus de mal pour les musulmans.

Le messager d'Allah (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui), quand il était encore à la Mecque, avant l'Hégire, il avait pour ordre de s'abstenir de combattre (traduction rapprochée) : 

« N'as-tu pas vu ceux auxquels on avait dit: "Abstenez-vous de combattre, accomplissez la Salâ et acquittez la Zakâ !" » [Sourate An-Nissa - 77] 

c'est-à-dire de s'abstenir de combattre les mécréants parce qu'à ce moment là, ils n'avaient la capacité de le faire et s'ils avaient tué ne serait-ce qu'un seul d'entres eux, les mécréants les auraient tué et confiné jusqu'au dernier.

Car Ils étaient incontestablement plus puissants qu'eux mais aussi parce qu'ils étaient sur leur terre et sous leur domination.

Donc, perpétrer des assassinats n'engendrera que l'assassinat des musulmans qui vivent dans la même région comme vous pouvez l'observer et l'entendre actuellement.

Ce genre d'acte, n'est certainement pas un appel [vers Allah], ni une lutte dans le sentier d'Allah et cela n'engendrera que plus de mal pour les musulmans.

Ceci est aussi valable pour les actes de sabotages et de terrorisme (explosions), qui n'engendre que plus de mal pour les musulmans comme cela se déroule [actuellement].

Donc, ce n'est que lorsque le Messager (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) eu quitté la Mecque et qu'il disposait d'une armée et des Auxiliaires [Al Ansar], qu'il ordonna la lutte dans le sentier d'Allah contre les mécréants.   

 

أحسن الله إليكم: هل القيام بالاغتيالات وعمل التفجيرات في المنشآت الحكومية في بلاد الكفار ضرورة وعمل جهادي . جزاكم الله خيرا ؟

الجواب :  لا ، هذا لا يجوز ، الاغتيالات والتخريب هذا أمر لا يجوز ، لأنه يجر على المسلمين شرا ويجر على المسلمين تقتيلا وتشريدا ، هذا أمر لا يجوز إنما المشروع مع الكفار الجهاد في سبيل الله ومقابلتهم في المعارك إذا كان عند المسلمين استطاعة ، يجهزون الجيوش ويغزون الكفار ويقاتلوهم كما فعل النبي صلى الله عليه وسلم أما التخريب والاغتيالات ، فهذا يجر على المسلمين شرا ، الرسول صلى الله عليه وسلم يوم كان في مكة قبل الهجرة كان مأمورا بكف اليد ، ﴿أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ قِيلَ لَهُمْ كُفُّوا أَيْدِيَكُمْ وَأَقِيمُوا الصَّلَاةَ وَآتُوا الزَّكَاةَ ﴾مأمورا بكف اليد عن قتال الكفار ، لأنه ما عندهم استطاعة لقتال الكفار ، ولو قتلوا أحدا من الكفار ، لقتلهم الكفار عن آخرهم ، واستأصلوهم عن آخرهم ، لأنهم أقوى منهم ، وهم تحت وطأتهم وشوكتهم

فالاغتيال يسبب قتل المسلمين الموجودين في البلد مثل ما تشاهدون الآن وتسمعون ، هذا ليس من أمور الدعوة ، ولا هو من الجهاد في سبيل الله ، هذا يجر على المسلمين شرا ، كذلك التخريب والتفجيرات ، هذه تجر على المسلمين شرا كما هو حاصل ، فلما هاجر الرسول صلى الله عليه وسلم ، وكان عنده جيش وعنده الأنصار حينئذ أمر بالجهاد ، أمر بجهاد الكفار .

 

mlj
Question :


Est-ce qu'il est arrivé que le Messager (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) et que les compagnons combattent les mécréants à la Mecque ?

 

Réponse :


Jamais, ils en avaient plutôt l'interdiction.

 

هل كان الرسول صلى الله عليه وسلم والصحابة يقتلون الكفار في مكة ؟
أبدا ، بل كانوا منهيين عن ذلك
mlj

Question :


Est-ce qu'ils démolissaient leurs biens, alors qu'ils étaient encore à la Mecque ?

 

Réponse :

 

Jamais, ils en avaient plutôt l'interdiction, ils avaient pour ordre de prêcher [la religion] et la transmission (du message) uniquement. En ce qui concerne le devoir et le combat, cela a eu lieu à Médine, après la création de l'Etat Islamique.
 

  هل كانوا يخربون أموال الكفار وهم في مكة ؟

أبدا كانوا منهيين عن ذلك ، مأمورين بالدعوة والبلاغ فقط . أما الإلزام والقتال هذا إنما كان في المدينة لما صار للإسلام دولة .

 [من شريط أسئلة مهمة في الدعوة . تسجيلات منهاج السنة]

 
Extrait d'une conférence audio intitulé : « questions importantes concernant le prêche »
Traduction rapprochée : par Ibn Hamza Al Djazairy

copié de alminbar.al-islam.com
 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Les attaques-suicides sont-elles légiférées ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les attaques-suicides sont-elles légiférées ?

« [...] Nous en arrivons maintenant aux attaques suicide.

 
Cette façon de faire est arrivée à notre connaissance par les Japonais et leurs semblables (pilotes kamikazes).
 
Quand un Japonais, avec son avion, attaquait un navire de guerre américain, il faisait exploser son avion ainsi que sa propre personne sur le bateau provoquant la destruction de ce dernier ainsi que des militaires qui s'y trouvaient.

Nous disons : 

Les attaques-suicides d'aujourd'hui sont toutes religieusement interdites (muharamah), qui plus est, n'ont pas été légiférées par Allah et elles feraient probablement partie de ce genre de suicide dont l'auteur s'éternisera en enfer.

Quant au fait de considérer les attaques suicide comme un moyen de se rapprocher d'Allah, une personne combat aujourd'hui pour sa terre ou son pays [1].

 

Ces attaques suicide n'ont aucune relation avec l'Islam.

Par exemple, des individus escaladent des montagnes pour se confronter à des militaires juifs en en tuant une partie et en se faisant tous tués en retour.

Où est l'intérêt à se comporter de la sorte ?

Ces actions isolées d'individus n'ont absolument aucun résultat positif pour le compte de l'appel à Allah.

Pour cette raison, nous disons à la jeunesse musulmane :

« préservez vos vies dans le but d'acquérir la science religieuse de sorte à appliquer votre religion avec science et d'agir dans les limites de vos connaissances et la meilleure guidée est la guidée de Mohamad, صلى الله عليه وسلم. »


[1] NDT : Aujourd'hui,ceux qui commettent ce genre d'actions ne le font pas pour que la parole d'Allah soit la plus haute mais, soit pour des raisons nationalistes, soit pour des raisons de terre.

Al-fatawa al muhima fî tabsîr al umah, p.76
Traduction : Abu Abdillah. 

copié de sounna.com

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

L'islam n'est pas parvenu aux mécréants comme il se doit...!

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'islam n'est pas parvenu aux mécréants comme il se doit...!
Audio de Sheikh Al 'Outhaymine sur l'intrigue : Le terrorisme des Ikhwan et qu'à cause d'eux, l'Islam n'est pas parvenu aux mécréants de la meilleure façon ! 
 
Texte de l'enregistrement :
 
[Est-ce qu'] Aujourd'hui, la compréhension de l'Islam chez les mécréants, est-elle parvenu pour la plupart d'entres-eux d'une manière [plutôt] non confuse ? 
 
[Le Sheikh demande (comme a son habitude rahimahou Allah) à l'assistance de répondre à la question]... 
 
[puis il dit]...non, jamais ! 
 
Et lorsqu'est apparu l'intrigue [le terrorisme] des Ikhwan (des frères musulmans)... (qui [ce groupe] se divisent [en plusieurs partis] sans discernements), cela n'a fait qu'amplifier cette incompréhension aux yeux des occidentaux et des [autres...] et [à savoir qu'ils] diffusent leurs [idéologies] parmi les gens et prétendent [à tord] que leur cause fait parti du Jihad dans le sentier d'Allah (détails de la critique des ikhwan - jirah). Alors qu'en vérité, ils n'ont fait que causer du tord à l'Islam et aux gens appartenant à l'Islam d'avantage et encore plus qu'ils n'ont souhaité faire de bien.[...]
 
[Le Sheikh demande à l'assistance] : Qu'ont-ils fait ceux-là (les Ikhwan) en réalité ? 
 
[Le Sheikh dit : je vous pose la question...
Les infidèles se sont-ils rapprochés d'avantage de l'Islam ? Ou alors ils ont d'avantage d'aversion [pour cette religion] qu'auparavant ?...
 
[Le Sheikh répond] : Ils ont d'avantage d'aversion [pour cette religion] qu'auparavant ! 
 
Les gens appartenant à l'Islam sont presque sur le point de couvrir leur visage [de honte] afin de ne pas être considéré faisant parti de cette secte qui sème l'effroi et la terreur...Alors que l'Islam désavoue [ces gens là]... l'Islam désavoue [ces gens là]...
Même s'ils prétendent par cela servir la cause du Jihad...En aucun cas les compagnons [du prophète] (radya Allah 'anhoum), se sont rendus dans les sociétés infidèles dans l'intention de les assassiner de cette manière, sauf pour accomplir le Jihad, avec un étendard et la présence du gouverneur, ayant la capacité de faire le Jihad. 
 
Mais,... [de cette façon...] avec le terrorisme...
 
[Le Sheikh jure par Allah et dit : oua Allah], ceci est un déshonneur pour les musulmans... 
 
[Le Sheikh jure par Allah et dit : ouqsim bi Allah] parce qu'en fait, cela n'a fait qu'engendrer des suites funestes, aucun résultat, au contraire, mais des conséquences irréparables en ce qui concerne l'image [des musulmans].
 
Par contre, si nous avions fait preuve de plus de sagesse et de crainte envers Allah [pour nos propres âmes] puis tenter d'abord d'apporter une amélioration en nous-mêmes avant tout, et ensuite, seulement, s'engager dans la réforme des autres en utilisant les moyens légiférés pour...Alors...Alors, de ce fait l'issue de ce cheminement ne pourra engendrer qu'un bon résultat.
 
Traduction rapprochée : Ibn Hamza
copié de alminhadj.fr
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Les attentats suicides dans la balance de la loi islamique (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les attentats suicides dans la balance de la loi islamique (vidéo)

Question :

 

Il a été rapporté que vous ne sanctionnez pas les missions suicides.

Nous cherchons donc de vous une clarification de la question.

 

Réponse : 

 

Il est unanimement connu parmi les savants qu'il n'est pas permis à un musulman de se suicider pour se délivrer d'une calamité - financière, maladie douloureuse en phase terminale ou toute autre chose qui lui arrive.

 

Le suicide pour se délivrer de ces types de difficulté est sans aucun doute  Haram.

 

Il y a des hadiths rapportés dans Sahih Al-Bukhari et Sahih Muslim qui expriment qu'une personne prenant sa propre vie en consommant du poison ou par tout autre moyen (qui aboutit à sa mort) sera puni par ce même mode de mort jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Certains savants ont compris que la personne qui se suicide meurt comme un Kafir ou un mécréant car celui qui commet un tel acte a de la malveillance et du dédain pour son Seigneur à cause des désastres auxquels il a fait face sans patience.

 

Sans aucun doute, (un vrai) musulman ne pourrait jamais atteindre ce niveau auquel il envisage un acte si atroce, sans parler du fait de prendre sa propre vie. Dans la plupart des cas l'individu qui prend sa propre vie n'est pas un Mu'min - un vrai croyant.

 

Néanmoins, il est imaginable qu'un musulman puisse être affecté par une idéologie mauvaise et contagieuse qui peut le pousser à se suicider. Il est imaginable qu'un tel acte puisse avoir lieu.

 

C'est pourquoi, nous disons avec pleine conviction et certitude qu'il (celui qui se suicide) n'est pas un vrai croyant.

 

Cela est semblable à celui qui abandonne la prière par  Juhud (le rejet têtu) de sa législation.

 

Mais si on sait qu'il refusait/reniait la prière alors il ne doit pas être enterré dans le cimetière musulman.

 

De même (conditions et verdict) pour celui qui se suicide et dont on sait que son suicide est dû sa malveillance et son dédain pour son Seigneur à cause des désastres auxquels il a fait face.

 

Nous tournons maintenant notre attention vers les missions suicides.

 

Ces missions suicides sont devenues infâmement connues (dans le monde entier) à cause de la pratique japonaise des Kamikazes.

 

Un homme lançait son avion de guerre vers un navire américain, mourrant ainsi dans l'avion et tuant autant de soldats ennemis qu'il pouvait rassembler.

 

Toutes les missions suicides de notre époque sont des actes impunis qui doivent tous être considérés comme haram (illicite)

 

Les missions suicides peuvent être de celles qui amènent celui qui le fait éternellement dans le Feu ou le mettre parmi ceux qui ne résideront pas éternellement dans le Feu, comme je viens de l'expliquer.

 

Mais voir ces missions suicides comme un moyen de se rapprocher d'Allah (acte d'adoration digne d'éloges) en se tuant aujourd'hui pour sa terre ou son pays alors nous ne disons non ! (ce n'est pas un acte digne d'éloges).

 

Ces missions suicides ne sont pas islamiques !

 

En fait je dis aujourd'hui ce qui représente la réalité islamique - pas la réalité recherchée par une minorité de musulmans excessivement (incorrectement) actifs - qu'il n'y a aucun Jihad dans les pays islamiques.

 

Sûrement, il y a des combats dans de nombreux pays musulmans, mais il n'y a aucun Jihad qui soit établi (uniquement)sous une bannière islamique et qui soit établi sur des règles islamiques.

 

Parmi ces règles (absentes) est que l'on ne permet pas à un soldat d'agir (individuellement et singulièrement) comme bon lui semble.

 

On ne lui permet pas de décider ce qu'il doit faire. Plutôt il doit nécessairement être lié à l'ordre d'un commandant.

 

À son tour ce commandant n'est pas un individu qui revendique sa position (de commandement) pour lui et s'institue commandant.

 

Plutôt l'autorité du commandant est déléguée du Khalifa des musulmans.

 

Ainsi où est le Khalifa pour les musulmans aujourd'hui ? Où est le Khalifah, ou dans ce cas un dirigeant qui lève (uniquement) la bannière de l'islam et appelle les musulmans à se rapprocher de lui et à exécuter le Jihad sur la voie d'Allah (seul) ?

 

Tant que (nous affirmons) que le Jihad, selon l'islam, doit préalablement se placer (uniquement) sous la bannière de l'islam et (nous constatons que) cette bannière n'a pas de commandant (à cette époque), alors nous disons qu'un suicide islamique n'est pas permis (comme il est exécuté aujourd'hui).

 

Je suis bien conscient du fait que l'on a connu le suicide dans les générations passées d'entre ceux qui se sont battus avec des lances, des épées et des flèches. Certaines des formes de cette guerre ont ressemblé au suicide (le duel à mort).

 

Par exemple lorsqu'un un individu déferlait et faisait face à un grand contingent de mécréants et de polythéistes - les frappant de droite et de gauche - et (sachant) que peu échapperaient saufs de cette fâcheuse situation.

 

Donc, cette action est-elle permise ?

 

Nous répondons qu'à certains moments elle serait permise et en d'autres temps elle ne le serait pas.

 

Si le commandant de l'armée est le messager d'Allah (Prières et bénédictions d'Allah sur lui) et qu'il  donne la permission à cet individu, donc on le permet pour lui.

 

Mais que cet individu décide pour lui-même alors on ne le permet pas parce cela est considéré comme périlleux, action dangereuse (tout au moins) pour ne pas dire risquée (aussi).

 

(Donc) cet acte n'est pas permis sans l'ordre explicite du gouverneur musulman ou du Khalifa des musulmans.

 

Pourquoi ?

 

Ce qui doit être fait, est que le gouverneur ou le Khalifa doit évaluer la situation avec grand soin.

Il est celui qui sait quand il est approprié d'attaquer l'ennemi - 100 musulmans faisant face 1000 (plus ou moins) ennemis.

 

Il est celui qui ordonne d'avancer, sachant que parmi eux, des dizaines peuvent mourir et sachant que la victoire éventuelle est pour les musulmans.

 

Donc quand le commandant de l'armée des musulmans - investi de ce devoir par le Khalifa des musulmans - ordonne à un simple soldat d'employer une action particulière des moyens contemporains de suicide (des missions pendant la bataille) alors cela doit être considéré comme un Jihad sur la voie d'Allah.

 

Mais qu'un jeune homme, aveugle (aux faits et complexités de la guerre) décide seul, - comme nous l'entendons souvent - d'escalader une montagne et d'entrer dans un emplacement fortifié utilisé par les juifs et qu'il tue certains d'entre eux et soit tué par la même occasion...quel est l'avantage d'un tel acte ?

 

Ce sont seulement des actes individuels qui n'ont pas de résultats positifs qui puissent profiter à l'Appel Islamique.

 

Donc nous disons aux jeunes musulmans, "Protégez vos vies, à condition que vous l'employez à l'étude de votre Din et de votre Islam. Soyez bien conscient de cela et agissez au mieux de vos capacités."

 

Ce type d'action et d'actes, lents et ennuyeux comme il peut paraître, est l'acte qui portera le fruit désiré qui est recherché par tous les musulmans, indépendamment de leurs différentes idéologies et méthodologies. Tous sont d'accord que l'islam doit être ce que (nous employons) pour gouverner, mais ils divergent dans le chemin à emprunter (vers cet objectif).

 

Certes la meilleure guidée est la guidée de Muhammad.

 

"Al-Masjid Al-Aqsa - le Chemin vers sa libération"

Traducteur : Al-manhaj.com

Chapitre : Fatwa du Muhadith

copié de salafs.com

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

L'interdiction de verser le sang protégé

Publié le par 3ilm char3i - La science légiférée

L'interdiction de verser le sang protégé
Serviteurs d'Allah !
 
Allah (qu'Il soit exalté) a donné beaucoup d'importance aux droits des serviteurs, et Il a interdit de porter atteinte à leurs vies, leur argent et leur honneur ; et le prophète (qu'Allah prie sur lui et salue) a dit dans le sermon d'Adieu, en avertissant contre cela:

"Car vos vies, vos biens et vos honneurs vous sont interdits les uns aux autres comme ce jour est sacré, dans cette ville, et pendant ce mois-ci ; et vous rencontrerez votre Seigneur qui vous interrogera au sujet de vos actions, ne retournez donc pas après moi dans la mécréance en vous tuant les uns les autres".
 
Si le fait de tuer une personne dont la vie est protégée, fait partie des choses les plus importantes que l'Islam a interdit après le polythéisme, et il a blâmé celui qui commet cet acte, eh bien, c'est aussi une grande corruption sur terre et crime horrible, et notre Seigneur nous a averti contre cela, ainsi que notre prophète (qu'Allah prie sur lui et salue) ; Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit dans son Livre (traduction rapprochée) :
 
{C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes}
 
Et Il a menacé d'un grand châtiment quiconque tue un croyant, Il a dit (le Puissant et le Haut) (traduction rapprochée) :
 
{Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment}
 
Et l'Elu (qu'Allah prie sur lui et salue) a dit :
 
"Si les habitants des cieux et de la terre se rassemblaient pour tuer un musulman, Allah les ferait tous tomber la face contre terre dans l'enfer".
 
De plus, le prophète (qu'Allah prie sur lui et salue) a averti contre le fait d'aider simplement à commettre un meurtre, il est rapporté qu'il a dit (qu'Allah prie sur lui et salue) :
 
"Quiconque aide à tuer un musulman, même si c'est avec la moitié d'un mot, viendra le jour du jugement en ayant cette phrase écrite entre ses yeux : "Désespéré d'obtenir la miséricorde d'Allah"".
 
Serviteurs d'Allah !
 
Où sont les raisons [les cerveaux] de ceux qui prétendent faire partie de l'Islam ?
Où est leur religion ?
Où est leur peur d'Allah ?
Quelle est cette négligence en ce qui concerne l'affaire des vies et du meurtre ?
Cette affaire est-elle devenue si facile pour eux jusqu'à ce que certains donnent des "Fatwas" qui leur rendent licite le meurtre des gens ?
 
Et le véridique (qu'Allah prie sur lui et salue) nous a annoncé un événement qui se produira, et qui exige d'être méfiant et d'avoir peur d'Allah, il a été rapporté dans un hadith, que le prophète (qu'Allah prie sur lui et salue) a dit :
 
"Il y aura à l'approche de la fin du monde "Al-Harj".
Ils dirent :
-"Et qu'est-ce que "Al-Harj" ?". Il dit :
"Le meurtre, et ce n'est pas le fait que vous tuerez les idolâtres, mais vous vous tuerez les uns les autres [c-à-d les musulmans entre eux], jusqu'à ce que l'homme tuera son voisin, son frère, son oncle paternel et le fils de son oncle paternel".
Ils dirent :
-"Et aurons-nous notre raison à cette époque, ô messager d'Allah ?".
Il dit :
"On enlèvera les raisons des gens de cette époque, et des gens idiots leur succèderont, ils croiront qu'ils seront sur la vérité alors qu'ils ne le seront pas".
 
Comment le meurtrier peut-il accomplir cet acte alors qu'il sait que c'est un crime horrible ?

La victime sera son adversaire le jour du jugement, dans le hadith, Ibn Abbass (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit qu'il a entendu le prophète (qu'Allah prie sur lui et salue) dire :
 
"La victime viendra accroché au meurtrier le sang coulant de sa veine jugulaire, et il dira : "O mon Seigneur ! Demande à celui-ci pour quelle raison il m'a tué"".
 
Le meurtrier ne se rappelle-t-il pas à combien de personnes il a causé du tort et combien de cœurs, il a effrayé ?
Ces deux parents qui ont les cœurs serrés à cause de la douleur, et la tristesse a fait courber leurs dos ; et des petits enfants qui ont perdu leur père ; et des éducateurs qui incitent les gens à être miséricordieux, il se peut maintenant que leurs situations se soient troublées et que leurs comportements aient changé. Dans quel trou s'est-il jeté ?
Dans quel problème s'est-il mis ?
 
Ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) a dit :
-"Parmi les situations critiques au sujet desquelles il n'y a pas d'issue pour celui qui y tombe : verser le sang qu'il est interdit de verser sans raison légale".
 
Serviteurs d'Allah !
 
L'Islam a été dur en ce qui concerne le meurtre, et il n'a pas protégé le sang du musulman seulement, mais il a protégé le sang du musulman et celui du mécréant ; il a interdit l'agression contre ceux à qui les musulmans ont donné la garantie de sécurité car les musulmans sont comme une seule main, le plus petit d'entre eux doit respecter la garantie de sécurité qui a été donnée ; donc, celui qui tue une personne à qui ils ont donné la garantie de sécurité, les aura alors trahis et méritera le châtiment d'Allah.
 
Al-Boukhari a rapporté d'après Abdoullah ibn Amr (qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète (qu'Allah prie sur lui et salue) a dit :
 
"Quiconque tue un infidèle allié, autorisé à séjourner en terre d'Islam, ne sentira pas l'odeur du Paradis, et on peut sentir son odeur à une distance de quarante ans". 
 
Ibn Jarir (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
 
-"Cela signifie quiconque a reçu un engagement avec les musulmans, que ce soit en payant le tribut aux musulmans, ou une trêve signée par le dirigeant, ou une garantie de sécurité par un musulman".
 
Serviteurs d'Allah !
 
Quelle est cette ivresse dans laquelle vivent ceux qui ont effrayé les musulmans, qui se sont opposés à leur groupe, et se sont détournés de leur chemin ?
Ne réfléchissent-ils pas où ils vont ?
Et ce qu'ils font ?

Ils accusent les savants et la société d'égarement, et qu'ils sont ceux qui prescrivent le bien et interdisent le mal à un moment où les gens se sont détournés ; ils ont tué et effrayé les gens en pensant qu'ils secourent l'Islam et qu'ils font apparaître la vérité, et il se peut qu'ils exagèrent jusqu'à accuser les gens d'apostasie, et ils ont fait que ce soit un motif pour le meurtre, la destruction et la corruption ; et ces tentations - serviteurs d'Allah - font partie de ce que le prophète (qu'Allah prie sur lui et salue) nous a avertis, et ces nobles compagnons les ont mémorisés, et les savants nous les transmis et nous les ont expliqués complètement.
 
Il a cité les tentations qui se produiront après lui, il nous a montrés comment être en sécurité contre ces tentations, et comment nous serons protégés et sauvés de leur mal, il a donc dit (qu'Allah prie sur lui et salue) :
 
"Je vous recommande la crainte d'Allah, et d'écouter et obéir [au dirigeant] même si c'est un esclave éthiopien ; car celui qui vivra parmi vous après moi, verra beaucoup de divergences ; donc, accrochez-vous à ma Sounnah et à la Sounnah des califes bien guidés après moi, mordez-y avec vos dents. Et méfiez-vous des choses nouvelles, car chaque chose est une innovation dans la religion [une hérésie], et chaque innovation est un égarement".
 
Et la première tentation qui apparue fut à l'époque des compagnons du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et salue), lorsque des gens sortirent et accusèrent les gens de l'Islam parmi les compagnons, ceux qui les suivirent dans le bien, et d'autres personnes ; ils les combattirent et versèrent leur sang.
 
Et le prophète (que les prières et les salutations d'Allah soient sur lui) a dit à leur sujet:
 
"Ils sortiront et tueront les gens de l'Islam, et laisseront les idolâtres".
 
Et il a été mentionné dans le hadith rapporté par Al-Boukhari et Mouslim

Un homme ayant les yeux enfoncés, les joues culminantes, le front saillant, la tête rasée, et dont le voile avec lequel il enveloppait la partie inférieure de son corps était relevé, dit :
-"O Messager d'Allah ! Crains Allah !".
Il répondit : "Malheur à toi ! Ne suis-je pas celui qui est le plus digne de craindre Allah parmi les habitants de la terre ?".
Puis, l'homme s'en alla ; Khaalid ibn Al-Walid dit alors :
-"O Messager d'Allah ! Ne dois-je pas lui couper la tête ?". Il dit :
"Non. Peut-être qu'il prie [qu'il accomplit les prières]".
Khaalid dit :
-"Et combien de personnes qui prient, disent avec leurs langues ce qui n'est pas dans leurs cœurs".
Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et salue) dit alors :
"On ne m'a pas ordonné d'examiner le cœur des gens, ni d'ouvrir leurs cerveaux".
 
Donc, craignez Allah - serviteurs d'Allah -, et priez sur Son prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), car Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) vous ordonne de prier sur Son prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), priez donc sur lui et envoyez-lui vos salutations.
 
Craignez Allah - serviteurs d'Allah - ; craignez-Le d'une crainte véritable et ne mourez qu'en étant musulmans. Et sachez que Sa crainte (qu'Il soit glorifié) est la citadelle imprenable qui protège contre les tentations et le mal, et c'est elle qui illumine le chemin droit qui mène celui qui le suit au salut et à la réussite.
 
Serviteurs d'Allah !
 
Parmi ses directives (qu'Allah prie sur lui et le salue) pour les serviteurs d'Allah croyants le fait d'écouter les dirigeants et de lui obéir, ainsi que les aider sur la vérité, leur obéir en ce qui concerne la vérité, leur rappeler et attirer leur attention avec douceur et gentillesse, aimer leur piété, être compatissant envers eux, aimer l'union de la parole, et adorer Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) en leur obéissant, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :
 
"Quiconque m'obéit, aura alors obéi à Allah ; et quiconque me désobéit, aura alors désobéi à Allah ; et quiconque obéit au dirigeant, m'aura alors obéi ; et quiconque désobéit au dirigeant, aura alors désobéi à Allah ; et le dirigeant est une protection avec laquelle l'on se protège".
 
Et il a été rapporté dans le hadith d'Oubaadah ibn As-Saamit (qu'Allah soit satisfait de lui) :
 
«Nous fîmes serment d'allégeance au messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) en nous engageant à écouter et à obéir dans l'aisance et l'adversité, et à le préférer à nous-mêmes»
 
Samir Abu Taymyya Al Djazairy
copié de alghourabaa.free.fr

Partager cet article

<< < 10