124 articles avec terrorisme - الإرهاب

Les attentats suicides à la bombe qui ont eu lieu en Algérie et au Maroc (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les attentats suicides à la bombe qui ont eu lieu en Algérie et au Maroc (audio)

 

Question :

 

Vous avez peut être eu connaissance des attentats suicides à la bombe qui ont eu lieu en Algérie et au Maroc, qui ont causé la mort d’innocents au nom du djihad. 

 

Donc, honorable Chaykh, quel est votre conseil à ce sujet ?

 

Réponse :

 

Je dis : ce qui a eu lieu en Algérie et au Maroc ne fait pas partie du Djihad !

 

C’est de l’injustice, une agression, un crime !

 

Celui qui nomme cela Djihad se trompe !

 

Qu’est ce que le Djihad ?

 

Le Djihad à ses conditions.

 

Tuer des innocents, des enfants, des célibataires et des gens en sécurité, ça c’est un Djihad ?

 

C’est un mal et un fléau ! 

 

Ce grave attentat à la bombe qui a eu lieu en Algérie a entraîné la mort de trente-trois personnes et en a blessé plus de deux cent !

 

Et ce qui a eu lieu au Maroc, ce qui se sont explosés eux-mêmes, tous ceux-là ne sont pas appelés Moudjahidine !

 

Nous les appelons corrupteurs, criminels, pécheurs, fautifs ! 

 

Et il n’est pas possible d’appeler cela Djihad !

 

Nous ne devons pas nous tromper en inversant la réalité, ni leur donner la récompense des Moudjahidine !

 

Pas du tout ! 

 

Le Moudjahid, c’est celui :

 

- qui accomplit le Djihad dans le vrai avec sa langue,

- et qui appelle à Allah,

- et qui sacrifie sa personne et ses biens dans le sentier d’Allah,

- qui appelle à Allah en combattant avec sa personne dans le sentier d’Allah par la prêche à Allah

- et en corrigeant les erreurs,

- qui éclaircit la communauté sur sa situation avec sagesse et douceur. 

 

Quant au fait de tuer, de faire couler le sang et les attentats à la bombe, ceci, ô mes frères, fait partie des crimes ! 

 

Le monde musulman doit se rendre compte que ces attentats à la bombe ne représentent qu’un plan criminel accomplit par des personnes qui n’ont pas peur d’Allah dans leur cœur et qui n’ont pas de foi !

 

Celui qui rend licite le sang des musulmans est un mécréant !

 

Celui qui a la conviction que le sang des musulmans est licite, ainsi que le fait de faire couler le sang d’innocents, et qui voit que tout cela est licite, alors, celui-là aura rendu licite ce qu’Allah a rendu illicite, et c’est de la mécréance, qu’Allah nous en préserve. 

 

Donc, il faut que nous ayons une position claire et juste !

 

Et nous ne devons pas justifier les crimes et leurs attribuer des récompenses qu’ils ne méritent pas.

 

Car si nous le faisons, nous serions des falsificateurs et des menteurs.

 

Non !

 

Plutôt, nous disons que ce sont eux les menteurs criminels ! 

 

Nous demandons à Allah qu’il nous préserve de leur mal et de leur mensonge.

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز آل الشيخ

Partager cet article

La source du terrorisme

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La source du terrorisme

La louange est à Allah, et que les éloges et le salut d’Allah soient sur le Messager d’Allah, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. Ceci dit :

 

- Des gens prétendent que la mécréance prononcée à l’encontre des musulmans (At-Takfîr), et les attentats perpétrés par certains jeunes, sont dus au chômage (donc la pauvreté), ce qui est un mensonge aussi évident que le soleil en pleine journée.

 

Nous avons entendu, comme tout le monde, aux informations radios qu’à chaque fois qu’on arrêtait un groupe d’entre eux, on trouvait avec eux beaucoup d’argent, parfois jusqu’à un demi million, plus ou moins, et ce malgré leur petit nombre.

 

Si la cause [de leurs actes] était le chômage, on aurait pas trouver sur eux cet argent, et celui qui prétend cela sait qu’il ment.

 

D’un autre point de vue, combien de communautés connaissent le chômage, et malgré tout ne connaissent rien de ces actes.

 

Cela montre qu’il y a un entraînement, une incitation et un soutien.

 

- Certains disent qu’ils ont hérité ce Takfîr de shaykh Muhammad Ibn ‘Abd Al-Wahhâb, qu’Allah lui fasse miséricorde.

 

C’est là un mensonge et une diffamation à l’encontre de shaykh Muhammad Ibn ‘Abd Al-Wahhâb, car le shaykh ne déclare mécréant que celui qu’Allah a déclaré mécréant.

 

Ainsi, il déclare mécréant ceux qui commettent un acte de polythéisme majeur, et Allah dit (traduction rapprochée) :

 

« Quiconque invoque avec Allah une autre divinité, alors qu’il n’a aucune preuve, aura à en rendre compte devant son Seigneur. En vérité, les mécréants, ne réussiront pas. » (Al-Mu'minûn, 117)

 

De plus, il ne déclare mécréant qu’après avoir exposé clairement les preuves, et ses livres témoignent pour lui et contre ceux qui ont forgé ces mensonges évidents.

 

- D’autres prétendent qu’ils ont hérité ce Takfîr de l’ouvrage Ad-Durar As-Saniyyah Fî Al-Ajwibah An-Najdiyyah, et c’est encore un mensonge.

 

Celui qui prétend que cet ouvrage déclare mécréant un individu qui ne le mérite pas, qu’il nous indique les références : le tome, la page, la ligne, et s’il ne le fait pas, il est menteur et indigne de confiance.

 

La vérité sur laquelle il n’y a aucun doute est que ces jeunes qui déclarent les musulmans mécréants ont hérité cette pensée – de l’excommunication (déclarer une personne en dehors du cercle des croyants) et des attentats – de la voie des frères musulmans qui les ont formés, entraînés, éduqués, incités et trompés en leur faisant croire que cela était le djihad vers lequel le Coran appelle et qu’il encourage.

 

- Ils ont hérité cela des livres de Sayyid Qutb qui a déclaré mécréante la communauté de Muhammad (salallahu ‘alayhi wasalam) comme cela apparaît au tome 4 et la page 2122 de son exégèse intitulé « Fi Dhilâl Al-Qur’ân » et où il dit :

 

« On ne trouve aujourd’hui sur terre aucun pays musulman, et aucune société musulmane appliquant la Législation d’Allah et la religion de l’islam. »

 

Et il tient des propos similaires dans l’explication de sourate Yûnus.

 

Plus encore, il prétend que les mosquées des musulmans sont de temples voués aux statues, et il incite à la révolte dans l’explication de sourate Al-Anfâl en prétendant que l’islam l’ordonne.

 

Il dit encore dans l’explication de sourate Al-An’âm ( 2/1057) :

 

« Nous sommes revenus à l’époque où cette religion est venue aux hommes avec le message « Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah »

L’humanité est revenue à l’adoration des hommes, à l’injustice des religions, et a délaissé « Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah », et une partie d’entre eux ne cesse de répéter « Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah » sans en comprendre le sens. »

 

Une groupe des kamikazes montré à la télévision saoudienne a reconnu qu’ils avaient pris ces idées de Takfîr des livres de Sayyid Qutb, et surtout du livre « Fî Dhilâl Al-Qur’ân »

 

Et c’est là une réponse à ceux qui prétendent que ce qui les a poussés à cela est le chômage ou d’autres choses.

 

- J’ai lu dans le premier tome du livre « Qâfilah Al-Ikhwân Al-Muslimûn » de ‘Abbâs As-Sîsî (qui était un des leaders des frères musulmans) de nombreux choses qui montrent que les Frères musulmans ont été élevé sur cette pensée terroriste depuis le début.

 

Regarde, ici (1/258) il affirme que ce sont les Frères Musulmans qui ont fait assassiner le juge Ahmad Al-Khâzandâr, [ainsi qu’au pages] 267 à 286 où il affirme leur implication dans divers attentats.

 

Tout cela se trouve à la fin du premier tome de « Qâfilah Al-Ikhwân Al-Muslimûn » de ‘Abbâs As-Sîsî qui est de ceux qui ont embrassé cette voie, et cela est conforme aux évènements et à ce qui est reconnu.

 

Et tout cela s’est passé du vivant de Hasan Al-Bannâ dans les années 1947-1948.

 

N’est-ce pas là une preuve évidente que les Frères Musulmans sont un groupe qui déclare mécréants les musulmans et qui fait usage de la violence, des attentats, et c’est là le terrorisme que nous connaissons à notre époque.

 

000-copie-1

 

J’ai écrit cela pour montrer que ceux qui disent que le Takfîr et les attentats sont les conséquences du chômage, et l’héritage de shaykh Muhammad Ibn ‘Abd Al-Wahhâb et de l’ouvrage Ad-Durar As-Saniyyah, tout cela était faux, et que seuls ceux qui font partie de ce groupe (des Frères Musulmans) ou ceux qui les soutiennent ne peuvent tenir ces propos.

 

Et j’espère avoir exposé leur mensonge, et l’aveuglement des musulmans qu’ils pratiquent pour leur cacher les causes réelles de ce phénomène.

 

Et c’est Allah qui accorde le succès, et que les éloges et le salut d’Allah soient sur notre prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

Source : njza.net
copié de salafs.com

 

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Partager cet article

Les attentats suicides et ceux qui les approuvent (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les attentats suicides et ceux qui les approuvent (audio)

 

Question :

 

[...]

 

Ceux qui pensent que ces saboteurs [moukharibines], ces terroristes d’entres les Khawarij sont des martyrs (invoquent pour eux le Paradis) et les soutiennent pour ce qu’ils font [d’accord avec leurs idées], sont-ils considéré comme eux des Khawarij ?...

 

Réponse :

 

Ceci est pire que les Khawarij, car [les Khawarij] n’ont pas commis ce genre d’acte et détruisent des constructions alors qu’il y avait des gens à l’intérieur…en les terrorisant ainsi que ceux qui étaient sous la protection des musulmans [al aminin] et les non musulmans d’entres ceux qui travaillent sous contrat avec l’autorité musulmane [mou’ahadin< et ]…les Khawarij n’ont en aucun cas fait cela. 

 

Les Khawarij se sont écarté du chemin en prenant les armes et ont mené des batailles contre les musulmans, rivalisés entres rivaux… mais de là à faire écrouler une maison alors qu’elle est occupée par ses propriétaire…les Khawarij ne l’ont pas fait. 

 

Bien qu’ils fussent méprisables et abominables, ils n’ont pas commis ce genre de chose…ce n’est que des actes de sabotages et de destructions [nous demandons la protection d’Allah] ou al ‘ iyadhou bi Allah…

 

ce n’est que pour semer la corruption sur terre [ifsad fi al ard], ceux-là

 

« s'efforcent de semer la corruption sur la terre »,

 

« alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. »

 

« Dès qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n'aime pas le désordre ! » [2-205]

 

ces gens là sont de ce genre [nous demandons la protection d’Allah] ou al ‘iyadhou bi Allah, plus acharné que les Khawarij et il n’est pas permis de demander la miséricorde d'Allah en leur faveur, ni demander à Allah de leur accorder le Martyr mais leur sort revient à Allah. 

 

Nous ne devons par dire d’eux qu’ils sont mécréants [pour leur Foi], nous ne pouvons savoir quelle est leur croyance [’aquidatihim] et il se peut que cela résulte d’une ignorance [de leur part] et donc, leur sort revient à Allah.

 

Il n’est pas admissible qu’un suicide peut signifier le martyr au contraire, le combat dans le sentier d’Allah c'est jusqu'à ce qu’il soit tué :

 

« Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah… »

 

…et non ceux qui se sont suicidé [par eux-mêmes] :

 

« Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus » [3–169].

 

Il [Allah] dit « qui ont été tués » pas suicidé ! 

 

Et Il (صلى الله عليه وسلم) a dit :

 

"Quiconque se suicida d'un tranchant, s'en percera incessamment le ventre dans le feu de la Géhenne où il demeurera éternellement.

Quiconque s'empoisonna, absorbera incessamment ce poison dans le feu de la Géhenne où il demeurera éternellement.

Quiconque se donna la mort en se précipitant du haut d'une montagne, se précipitera incessamment dans le feu de la Géhenne où il demeurera éternellement".

[D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), Sahih de Mouslim [Arabe]: 158] 

 

…en aucun cas l’être humain ne doit se suicider…par contre, le fait de combattre dans le sentier d’Allah et affronter [l’ennemi] dans les batailles et les périls, « Oui ! » et donc s’il meurt [pendant ce combat] alors c’est un sacrifice [sa personne] dans le sentier d’Allah s’il visait par ce geste l’éloge de la parole d’Allah [I‘laa kalimat Allah] comme l’a dit le prophète (صلى الله عليه وسلم) :

 

" Celui qui combat pour que la parole d'Allah ait le dessus, alors il le fait dans le sentier d’Allah "

 

si ce Jihâd est bien évidement un Jihâd [combat] légiféré [char’iyan], un Jihâd [combat] légiféré [char’iyan] !!! 

 

Sous l’emblème des musulmans et derrière leur commandeur l’Imam des musulmans…ceci est bien le Jihâd dans le sentier d’Allah et non pas le Jihâd par trahison, par explosions, par traîtrise, en terrorisant [les gens] et [provoquant] la perte inutile des vies et des biens…des innocents.

 

Ceci n’est pas le Jihâd [combat] dans le sentier d’Allah mais plutôt un acte de traîtrise et de trahison et provoquant la corruption sur la terre et c’est de la barbarie que rejette l’Islam .

 

Source : www.alfawzan.ws 

Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

Publié par alghourabaa.com 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

L’islam est innocent d’eux !

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L’islam est innocent d’eux !

Shaykh Al-‘Uthaymin a dit en commentaire de la parole d’Allah (traduction rapprochée) :

 

  وَأُوحِىَ إِلَىَّ هَـٰذَا ٱلۡقُرۡءَانُ لِأُنذِرَكُم بِهِۦ وَمَنۢ بَلَغَ‌ۚ


« Afin que je vous avertisse par lui (le Coran), vous et tous ceux à qui il parviendra » (Al-An’âm, v.19)

 

« Le sens de «Afin que je vous avertisse» est :

 

je vous mets en garde contre la division… et le sens de  «tous ceux à qui il parviendra» est que ceux à qui le Coran n’est pas parvenu, la preuve ne leur a pas été établie.

 

De même celui à qui il parvient déformé, la preuve ne lui a pas été établie, mais il n’est pas autant excusé que celui à qui il n’est pas parvenu du tout.

 

Car celui à qui il parvient déformé doit tout de même chercher [la vérité].

 

Mais il peut arriver qu’il ait une confiance telle en celui qui le lui a transmis qu’il se dispense de chercher plus encore.

 

La religion de l’islam est-elle parvenue à l’ensemble des mécréants sous un forme non déformée ?

 

Non, aucunement !

 

Et lorsqu’est apparu le problème des Frères Musulmans qui agissent sans aucune sagesse, cette déformation s’est accentuée aux yeux des occidentaux et d’autres qu’eux.

 

Je veux signifier qu’ils sont ceux qui se font exploser au milieu des gens en prétendant que cela est le djihad sur le sentier d’Allah.

 

Mais en fait, ils ont causé un plus grand tort à l’islam et aux musulmans qu’ils n’ont apporté un bien.

 

Qu’ont-ils amené ?

 

Je vous le demande : les mécréants se sont-ils dirigés vers l’islam ou l’ont-ils plus fuit encore ?

 

Quant aux musulmans, il s’en faut de peu qu’ils ne couvrent leur visage pour ne pas être affiliés à ce groupe épouvantable.

 

L’islam est innocent d’eux, l’islam est innocent d’eux.

 

Même après l’obligation du djihad, les compagnons ne se rendaient pas chez les mécréants pour les tuer, jamais !

 

Sauf pour le vrai djihad sous l’étendard d’un gouverneur capable d’accomplir le djihad.

 

Quant à ce terrorisme, par Allah c’est une dévalorisation des musulmans.

 

Je le jure par Allah, car nous voyons désormais des résultats jamais vus auparavant, cela ne fait qu’augmenter la déformation.

 

Si nous avions emprunté la voie de la sagesse, si nous avions crains Allah, si nous avions rectifié nos propres personnes avant toute chose, puis les autres par des moyens légiférés, les résultats auraient été bons.

 

Source : Face A de la première cassette de Sharh Usûl At-Tafsîr

copié de salafs.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

La salafiya... remède à l'ignorance et au terrorisme (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La salafiya... remède à l'ignorance et au terrorisme (vidéo)

Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

Partager cet article

Les attentats à la bombe et leurs conséquences néfastes (dossier)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les attentats à la bombe et leurs conséquences néfastes (dossier)

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Partager cet article

Tuer des non-musulmans pour se venger ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Tuer des non-musulmans pour se venger ?

L’éminent savant, Cheikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve), a dit que tuer des non-musulmans pour venger des attaques perpétrées contre un certain nombre de musulmans, ne relève point du Djihâd sur le chemin d’Allâh, et n’est pas conforme aux enseignements authentiques de l’Islâm.

 

Car cette religion rejette avec force ce genre d’actes criminels.

 

De plus, cela ne peut qu’être nuisible à l’action de l’appel islamique.

 

Les actes criminels commis contre les innocents, les explosions et tous les actes destructeurs sont formellement interdits en Islâm.

 

De plus, ils engendrent des conséquences nuisibles aux intérêts des musulmans.

 

Est-ce que le Prophète صلى الله عليه وسلم et ses compagnons à la Mecque tuaient les non-musulmans ?

 

Jamais !

 

Au contraire, ils s’abstenaient de faire ces choses.

 

Est-ce qu’ils se sont permis de s’approprier les biens des non-musulmans lorsqu’ils étaient à la Mecque ?

 

Jamais !

 

Ils s’abstenaient de faire ces choses.

 

Il leur a été ordonné uniquement d’appeler à l’Islâm et de transmettre le message seulement.

 

فتاوى علماء البلد الحرام - p.104

Publié par manhajulhaqq.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Parole claire mettant en garde contre le terrorisme et les terroristes

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Parole claire mettant en garde contre le terrorisme et les terroristes

Louanges à Allah Seul ; que la prière et le salut soient sur l’ultime prophète, ainsi que sur ses compagnons et sa famille.

 

Les récents événements qui se sont produits à Londres, en Egypte, ainsi que ceux qui ont eu lieu auparavant au Pays des deux Lieux Sacrés, pays de l’Unicité, et dans d’autres pays encore, consistant à répandre le sang, tuer les innocents, détruire les maisons, mettre le feu aux biens publics et privés, faire sauter les ponts, piéger les voitures, épouvanter les gens paisibles, semer la corruption sur terre et détruire les cultures et le bétail, sont des actes criminels que ni les lois célestes, ni les esprits équilibrés, ni la nature droite n’admettent.

 

Les auteurs de ces crimes ne peuvent en aucune manière justifier leurs actes, parce qu’aux yeux de la religion ce sont des actes interdits, infâmes et nuisibles.

 

Ces événements qui s’enfoncent dans les profondeurs du crime, ne sont pas un simple effort d’interprétation (ijtihad), une divergence d’opinion, une erreur d’interprétation, un égarement dû à l’ignorance ou la prédominance d’une confusion, que l’on pourrait guérir en dissipant les ambiguïtés par le biais de l’enseignement, la patience, la tolérance, le dialogue calme et constructif, l’invitation à la vérité par la sagesse et le bon conseil, ou bien en discutant de la meilleure manière.

 

Non !

 

C’est de leur part une obstination à commettre des crimes, bien qu’ils en connaissent le caractère illicite, infâme, répugnant et abominable.

 

C’est un mépris de la vérité après l’avoir connue et un refus de l’évidence.

 

Ce groupe égaré a fait de la destruction, l’explosion et la corruption son objectif ; sa voie consiste à s’attaquer à la personne et aux biens du musulman ainsi que du non musulman.

 

Ces gens sont devenus aveugles et se sont égarés.

 

Compte tenu de la traduction relative et rapprochée de la parole du Très Haut.

 

(Allah prit, de ceux auxquels le livre était donné, cet engagement : « Exposez-le, certes, aux gens et ne le cachez pas…). La famille d'Imran (Al-Imran) 3 : 187

 

Ceci afin de démontrer la vérité et pour se dégager de sa responsabilité.

 

- Nous condamnons ouvertement ces actes criminels et barbares y compris les opérations dites martyres qui ont lieu en Palestine et en Irak, car ce ne sont point des opérations martyres.

 

Bien au contraire, il s’agit d’opérations suicides que l’Islam récuse.

 

- Nous confirmons que l’Islam n’a rien à voir avec tous ces actes criminels et inhumains.

 

Les attribuer à l’Islam est une accusation fausse et injuste.

 

Car l’Islam est la religion de la sécurité, du pacifisme et de la paix ; la religion de la conciliation et de la félicité.

 

C’est une religion qui impose la justice et qui interdit l’injustice, dont les enseignements nobles et les valeurs éminentes invitent vers l’amitié, la compassion, la coopération, l’entraide et à l’élévation de l’humanité vers une vie prospère et digne à l’ombre de la paix et de la sécurité.

 

L’Islam incite au respect des engagements et des pactes, et interdit de les violer.

 

Allah le Très Haut dit (traduction relative et rapprochée) :

 

(… Et remplissez l’engagement, car on sera interrogé au sujet des engagements). Le voyage nocturne (Al-Isra) 17 : 34

 

(Ô les croyants! Remplissez fidèlement vos engagements…). La table servie (Al-Maidah) 5 : 1

 

L’Islam interdit de tuer injustement. Allah Tout Puissant dit (traduction relative et rapprochée) :

 

(…Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a fait sacrée…). Les bestiaux (Al-Anam) 6 : 151

 

(… que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes…). La table servie (Al-Maidah) 5 : 32

 

Comme il est venu avec l’interdiction de semer la corruption sur terre en la considérant comme l’un des grands péchés.

 

Allah le Très Haut dit (traduction relative et rapprochée) :

 

(Il y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie présente te plaît, et qui prend Allah à témoin de ce qu’il a dans le cœur, tandis que c’est le plus acharné disputeur. Dès qu’il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n’aime pas le désordre ! Et quand on lui dit : « Redoute Allah ». L’orgueil criminel s’empare de lui. L’Enfer lui suffira, et que mauvais lit, Certes !). La vache (La Baqarah) 2 : 204 205 206

 

Par ailleurs, Allah lance une sévère mise en garde à l’encontre de ceux qui sèment le désordre sur terre.

 

Allah le Très Haut dit (traduction relative et rapprochée) :

 

(La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,). La table servie (Al-Maidah). 5 : 33

 

- J’invite la jeunesse musulmane et les musulmans en général, en particulier les prédicateurs et les habitués des mosquées –où qu’ils soient- de montrer le vrai visage de l’Islam, afin d’être des modèles pour les autres.

 

Je leur demande de faire preuve de sagesse quand ils invitent les gens vers Allah Tout Puissant, de se désolidariser des criminels et terroristes, de ne pas les aider et de ne pas les soutenir, que ce soit par la parole, l’action ou l’argent.

 

Au contraire, il faut expliquer aux gens leur égarement, leur déviation et leur mal, par l’argument et la preuve issus du Livre d’Allah et de la Tradition de Son messager, que la prière et le salut soient sur lui.

 

C’est ce que nous avons aimé clarifier en toute sincérité envers Allah, envers Son Livre, envers Son messager, les imams des musulmans et les musulmans en général et par acquit de conscience.

 

Que la prière et le salut soient sur notre prophète Muhammad, sur sa famille et sur ses compagnons.

 

Ecrit par Cheikh Mohammed Abd El Hadi, imam de la Mosquée As-Sounnah à marseille. Le vendredi 29 juillet 2005

copié de assalafia.com

 

Mohamed Abou 'Abdelhalîm Abdelhâdî - أبي عبد الحليم محمد عبد الهادي

Partager cet article

Al-qaïda (vidéo arabe et anglais)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Al-qaïda (vidéo arabe et anglais)

Question :

 

Certains disent que l’organisation Al-Qaida sont des khawaridjs, et d’autres disent qu’ils sont des moudjahidounes.

 

Cheikh :

 

quoi, quoi…

 

Question :

 

Certains disent que l’organisation Al-Qaida sont des khawaridjs, et d’autres disent qu’ils sont des moudjahidounes, quel est votre avis ?

 

Cheikh :

 

Na’am.

 

Moudjahidounes dans le sentier de satan.

 

copié de islam-nancy.com

 

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

Le danger du terrorisme

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le danger du terrorisme

Le terrorisme correspond à effrayer, à faire peur et à épouvanter ; on dit : 

« Il l’a terrorisé : c’est-à-dire il l’a effrayé et il lui a fait peur » 

 

Et c’est ainsi que la parole d’Allah (qu'Il soit exalté) fut interprétée : 

 

وَاسْتَرْهَبُوهُمْ وَجَاءوا بِسِحْرٍ عَظِيمٍ

 

{Et ils leur inspirèrent de la frayeur, et apportèrent une très grande magie} [Al-‘Aaraaf : 116]

 

Et le Coran a parlé de certains aspects du terrorisme ; parmi ceux-ci, ce qu’Allah (qu'Il soit exalté) a mentionné au sujet de ceux qui commettaient la corruption dans le peuple de Thamoud dans Sa parole (qu'Il soit exalté) : 

 

وَكَانَ فِي الْمَدِينَةِ تِسْعَةُ رَهْطٍ يُفْسِدُونَ فِي الْأَرْضِ وَلَا يُصْلِحُونَ 

قَالُوا تَقَاسَمُوا بِاللَّهِ لَنُبَيِّتَنَّهُ وَأَهْلَهُ ثُمَّ لَنَقُولَنَّ لِوَلِيِّهِ مَا شَهِدْنَا مَهْلِكَ أَهْلِهِ وَإِنَّا لَصَادِقُونَ

 

{Et il y avait dans la ville un groupe de neuf individus qui semaient le désordre sur terre et ne faisaient rien de bon. Ils dirent : « Jurons par Allah que nous l’attaquerons la nuit, lui et sa famille ». Ensuite, nous dirons à celui qui est chargé de le venger : « Nous n’avons pas assisté à l’assassinat de sa famille, et nous sommes sincères »} [An-Naml : 48-49]

 

Et parmi les aspects du terrorisme de Pharaon lorsque les sorciers crurent en Allah : 

 

فَلَأُقَطِّعَنَّ أَيْدِيَكُمْ وَأَرْجُلَكُم مِّنْ خِلَافٍ وَلَأُصَلِّبَنَّكُمْ فِي جُذُوعِ النَّخْلِ وَلَتَعْلَمُنَّ أَيُّنَا أَشَدُّ عَذَابًا وَأَبْقَى

 

{Je vous ferai sûrement, couper mains et jambes opposées, et vous ferai crucifier aux troncs des palmiers, et vous saurez, avec certitude, qui de nous est plus fort en châtiment et qui est le plus durable} [Taha : 71]

 

Et parmi les aspects du terrorisme, ce que les versets ont mentionné au sujet des gens du fossé pour lesquels des fossés furent creusés et on y alluma le feu, puis ils furent jetés vivants dans le feu ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

إِنَّ الَّذِينَ فَتَنُوا الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ ثُمَّ لَمْ يَتُوبُوا فَلَهُمْ عَذَابُ جَهَنَّمَ وَلَهُمْ عَذَابُ الْحَرِيقِ

 

{Ceux qui font subir des épreuves aux croyants et aux croyantes, puis ne se repentent pas, auront le châtiment de l’Enfer et le supplice du feu} [Al-Bourouj : 10]

 

Et à notre époque, le terrorisme représente l’affaire la plus importante et le danger de l’avenir ; il naît d’une erreur dans la croyance, la pensée et le comportement, ainsi qu’un refus de vivre avec la réalité et de construire l’avenir ; et il se peut qu’il soit le résultat d’une convoitise mondaine, ou d’un désespoir psychologique, ou d’une mauvaise vengeance. 

 

Et parmi les aspects du terrorisme, ces actes de destruction qui se sont produits dans notre pays ; des actes qui détruisent et ne construisent pas, qui font peur et n’apportent pas la sécurité, qui corrompent et ne mènent pas à la réforme, qui causent du tort et ne sont pas utiles, mais au contraire, ils ont engendré un grand mal et beaucoup de préjudices aux sociétés et aux individus. 

 

Et ce qui a été le plus difficile pour les gens de l’Islam, le fait que ceux qui sont responsables de ces actes de destruction sont certains parmi les enfants des musulmans qui ont été trompés par les diables parmi les hommes et les génies, qui les ont détournés du droit chemin, et ils devinrent alors des armes dirigées vers l’Islam et les musulmans avec les actes blâmables qu’ils ont accomplis et qui ne sont plus cachés, car les gens les ont vus, ils ont souffert à cause de ces actes et ils ont été témoins contre ceux qui les ont commis - qu’Allah nous en protège-.

 

Et parmi ces actes : le fait qu’ils ont accusé les musulmans d’apostasie, ils ont tué des infidèles autorisés à séjourner en terre d’Islam, ils ont désobéi au dirigeant, ils ont saccagé les propriétés et les richesses, ils ont troublé la sécurité, ils ont effrayé les gens vivant en sécurité dans ce pays et ils ont causé le désordre.

 

Et ici, nous ne devons pas mettre l’erreur sur toute la communauté islamique, car le terrorisme n’a aucun lien avec une religion, ou un pays ou une communauté, mais c’est la marchandise du diable et il l’implante dans la pensée de ceux qui sont égarés et dont les actions sont vaines. 

 

Et le danger du terrorisme s’est propagé dans le monde et ses étincelles se sont éparpillées ; et à cause du danger qu’il représente, les voix se sont élevées pour appeler à la nécessité de faire face à ce terrorisme et de l’arrêter, de définir sa signification et d’exposer ses formes et ses aspects ; tout comme les organisations se sont appelées, les congrès se sont réunis, et cette affaire a été mise sur la table de la recherche pour l’étude objective et l’analyse scientifique précise.

 

Nous devons comprendre que l’Islam est plus élevé et plus honorable que ces mauvais comportements et ces croyances égarées ; et plus exactement, l’Islam est un argument contre les musulmans avec ses lois et sa législation ; donc, celui qui connaît véritablement l’Islam, connaît la vérité, car celui qui connaît la vérité, connaît ceux qui la suivent. 

 

Et ces mauvais comportements montrent la croyance de ceux qui commettent ces actes, et leurs pensées qui dévient du droit chemin et qui s’opposent aux chemins de la religion et aux méthodes prophétiques, lorsqu’ils s’écartèrent du chemin droit d’Allah, s’opposèrent à la vérité évidente et eurent des compréhensions opposées à tous les savants respectés de la communauté. 

 

Et ce qui est étonnant, est la ruse de certaines personnes rancunières lorsqu’ils exagérèrent et dirent du mal des valeurs et des principes de l’Islam, de l’appel à Allah et des prédicateurs en déformant les réalités afin de comploter contre l’Islam, et d’effrayer les gens de la religion et de l’attachement à la religion ; et ceci est une falsification évidente pour les générations, et un mensonge énorme que leurs cœurs malades et leurs plumes empoisonnées ont dicté.

 

Ils ont propagé que les musulmans et ceux qui appellent à l’Islam ne sont que des terroristes qui répandent la terreur et la peur.

 

Lorsque nous refusons le terrorisme et le condamnons, nous désapprouvons ceux qui pêchent en eau trouble, qui altèrent les valeurs de la religion, et qui se servent de la vague de terrorisme afin d’attaquer les bases de la religion, et c’est comme s’il n’y avait de violence que chez les musulmans.

 

Et nous sommes certains que ces événements sont une situation accidentelle, et que par la grâce d’Allah, les brèches des mauvais comportements et de la pensée erronée disparaîtront avec la prise de conscience et l’information, ainsi que la force. 

 

Et la gloire éclatante de l’Islam est inscrite avec de l’encre de lumière depuis l’époque de la prophétie, puis l’époque des califes bien guidés jusqu’à nos jours, et l’humanité n’a connu une sécurité, une paix et une justice brillante qu’avec l’Islam ; l’Islam a précédé toutes les lois pour la lutte contre le terrorisme et la protection des sociétés contre ses préjudices ; et premièrement, avec la protection de l’homme, la protection de sa vie, de son honneur, de son argent, de sa religion et de son cerveau, à travers des limites claires que l’Islam a interdit de transgresser ; Allah a dit (qu'Il soit glorifié) : 

 

وَمَن يَتَعَدَّ حُدُودَ اللّهِ فَأُوْلَـئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ

 

{Et ceux qui transgressent les ordres d’Allah, ceux-là sont les injustes} [Al-Baqara : 229]

 

C’est une religion qui protège la vie et la dignité humaine, et elle considère quiconque tue une personne sans raison légale [dans la religion] comme ayant tué tous les hommes, Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

مِنْ أَجْلِ ذَلِكَ كَتَبْنَا عَلَى بَنِي إِسْرَائِيلَ أَنَّهُ مَن قَتَلَ نَفْسًا بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعًا

 

{C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes} [Al-Maa’idah : 32]

 

Et pour la réalisation de cette dignité, l’Islam a interdit l’injustice de l’homme envers son frère l’homme, et il a interdit tout acte qui engendre l’injustice envers lui ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

قُلْ إِنَّمَا حَرَّمَ رَبِّيَ الْفَوَاحِشَ مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَمَا بَطَنَ وَالإِثْمَ وَالْبَغْيَ بِغَيْرِ الْحَقِّ

 

{Dis : "Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l'agression sans droit…} [Al-‘Aaraaf : 33]

 

Et l’Islam a blâmé ceux qui nuisent aux hommes sur terre, comme dans la parole d’Allah (qu'Il soit exalté) : 

 

وَإِذَا تَوَلَّى سَعَى فِي الأَرْضِ لِيُفْسِدَ فِيِهَا وَيُهْلِكَ الْحَرْثَ وَالنَّسْلَ وَاللّهُ لاَ يُحِبُّ الفَسَادَ

وَإِذَا قِيلَ لَهُ اتَّقِ اللّهَ أَخَذَتْهُ الْعِزَّةُ بِالإِثْمِ فَحَسْبُهُ جَهَنَّمُ وَلَبِئْسَ الْمِهَادُ

 

{Dès qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n'aime pas le désordre! Et quand on lui dit : "Redoute Allah", l'orgueil criminel s'empare de lui. L'Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes!} [Al-Baqara : 205-206]

 

L’Islam est la religion de miséricorde, et sa miséricorde s’est étendue afin d’englober les animaux, les plantes et tous les domaines de la vie ; le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) n’a-t-il pas mentionné qu’un homme entra au Paradis parce qu’il abreuva un chien, et qu’une femme entra en Enfer à cause d’une chatte qu’elle enferma sans la nourrir et sans la laisser manger des choses de la terre ? 

 

Le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) n’a-t-il pas exhorté au peuplement de la terre et à faire revivre les terrains non-cultivés n’appartenant à personne, en disant (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

(Quiconque fait revivre une terre morte, celle-ci lui appartient)

 

Voilà le chemin de l’Islam qui est la religion du peuplement et de la construction et qui n’est pas la religion de la destruction et de la corruption ; l’Islam a combattu le terrorisme en interdisant tout moyen qui n’est pas permis dans l’Islam et que l’on utilise afin d’atteindre un but prescrit ; donc, la fin ne justifie pas les moyens dans l’Islam, il faut que le but soit légal dans l’Islam, ainsi que le moyen utilisé pour atteindre ce but.

 

Et ceci pour la réalisation de la stabilité, et afin que la sécurité et la tranquillité se répandent dans les sociétés islamiques et non islamiques. 

 

Notre religion est la religion de la justice et de la bienfaisance, les musulmans ont reçu l’ordre d’être justes envers leurs frères dans l’Islam et ceux qui ne sont pas leurs frères. 

 

Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

إِنَّ اللّهَ يَأْمُرُ بِالْعَدْلِ وَالإِحْسَانِ وَإِيتَاء ذِي الْقُرْبَى وَيَنْهَى عَنِ الْفَحْشَاء وَالْمُنكَرِ وَالْبَغْيِ يَعِظُكُمْ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ

 

{Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez} [An-Nahl : 90]

 

Et notre Seigneur (qu'Il soit béni et exalté) a dit : 

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ كُونُواْ قَوَّامِينَ لِلّهِ شُهَدَاء بِالْقِسْطِ

 

{O vous qui avez cru ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah, et (soyez) des témoins équitables} [Al-Maa’idah : 8]

 

C’est-à-dire « témoins de la justice » : vous dites ce qui est juste, vous pratiquez la justice et vous la mettez en application sur vous et sur les autres… 

 

وَلاَ يَجْرِمَنَّكُمْ شَنَآنُ قَوْمٍ أَن صَدُّوكُمْ عَنِ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ أَن تَعْتَدُواْ وَتَعَاوَنُواْ عَلَى الْبرِّ وَالتَّقْوَى

 

{Et ne laissez pas la haine pour un peuple qui vous a obstrué la route vers la Mosquée sacrée vous inciter à transgresser. Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété} [Al-Maa’idah : 2]

 

C’est-à-dire que votre hostilité envers certaines personnes ne vous pousse pas à être injustes. 

 

Et Allah n’a pas interdit aux musulmans d’être bienfaisants envers les non musulmans et d’avoir une bonne relation avec eux, s’ils ne combattent pas les musulmans et ne les font pas sortir de chez eux, comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

لَا يَنْهَاكُمُ اللَّهُ عَنِ الَّذِينَ لَمْ يُقَاتِلُوكُمْ فِي الدِّينِ وَلَمْ يُخْرِجُوكُم مِّن دِيَارِكُمْ أَن تَبَرُّوهُمْ وَتُقْسِطُوا إِلَيْهِمْ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُقْسِطِينَ

 

{Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables} [Al-Moumtahinah : 8]

 

Notre religion a ordonné d’obéir au dirigeant du pays, Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ أَطِيعُواْ اللّهَ وَأَطِيعُواْ الرَّسُولَ وَأُوْلِي الأَمْرِ مِنكُمْ

 

{O vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement} [An-Nissaa : 59]

 

Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : 

 

(Quiconque voit de son dirigeant une chose qu’il déteste, doit patienter ; car quiconque se sépare du groupe [des musulmans] d’un empan, puis meurt, mourra alors en étant sur l’ignorance de l’époque préislamique)  (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim) 

 

Notre religion a ordonné de s’éloigner de tout ce qui provoque la tentation entre les gens, et elle a averti contre les dangers de cela ; Allah (qu'Il soit glorifié) a dit : 

 

وَاتَّقُواْ فِتْنَةً لاَّ تُصِيبَنَّ الَّذِينَ ظَلَمُواْ مِنكُمْ خَآصَّةً وَاعْلَمُواْ أَنَّ اللّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ

 

{Et craignez une calamité qui n'affligera pas exclusivement les injustes d'entre vous. Et sachez qu'Allah est dur en punition} [Al-Anfaal : 25]

 

L’Islam a orienté l’individu et le groupe vers la modération, et à extirper les penchants criminels et extrémistes, et toutes les exagérations dans la religion qui y mènent, car dans cela se trouve une destruction sûre ; le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : 

 

(Méfiez-vous de l’exagération [de l’excès] dans la religion, car ceux qui vous ont précédés ont été détruits à cause de l’excès dans la religion) (Rapporté par Ahmed et An-Nassaa’i) 

 

Et l’Islam a traité les penchants des hommes conduisant à l’intimidation, au terrorisme, au fait d’effrayer les gens et à tuer sans raison légale ; le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : 

 

(Il est interdit à un musulman d’effrayer un musulman) (Rapporté par Abou Daawoud) 

 

Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) : 

 

(Quiconque pointe un morceau de fer dans la direction de son frère, les anges le maudissent jusqu’à ce qu’il arrête, même s’il est son frère de père et mère) (Rapporté par Mouslim) 

 

Dans notre religion, Allah a légiféré le châtiment [la punition] pour ceux qui sèment la corruption sur terre en commettant le crime de la corruption qui consiste à effrayer les innocents, à les tuer et à affaiblir leur communauté ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

إِنَّمَا جَزَاء الَّذِينَ يُحَارِبُونَ اللّهَ وَرَسُولَهُ وَيَسْعَوْنَ فِي الأَرْضِ فَسَادًا أَن يُقَتَّلُواْ أَوْ يُصَلَّبُواْ أَوْ تُقَطَّعَ أَيْدِيهِمْ وَأَرْجُلُهُم مِّنْ خِلافٍ أَوْ يُنفَوْاْ مِنَ الأَرْضِ

 

{La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays} [Al-Maa’idah : 33]

 

Et ce sera alors pour lui la grande humiliation pour ce qu’il a accompli dans la société. 

 

Et dans notre religion, notre méthode concernant l’appel à l’Islam est basée sur l’argumentation et les preuves, elle n’oblige personne à entrer dans son appel, bien qu’il espère que les gens trouvent la douceur et la foi : 

 

أَوَلَمْ يَكْفِهِمْ أَنَّا أَنزَلْنَا عَلَيْكَ الْكِتَابَ يُتْلَى عَلَيْهِمْ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَرَحْمَةً وَذِكْرَى لِقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ

 

{Ne leur suffit-il donc point que Nous ayons fait descendre sur toi le Livre et qu'il leur soit récité ? Il y a assurément là une miséricorde et un rappel pour des gens qui croient} [Al-‘Ankabout : 51]

 

فَذَكِّرْ إِنَّمَا أَنتَ مُذَكِّرٌ

 

{Eh bien, rappelle ! Tu n'es qu'un rappeleur} [Al-Ghaachiyah : 21]

 

وَمَا أَنتَ عَلَيْهِم بِجَبَّارٍ

 

{Tu n'as pas pour mission d'exercer sur eux un contrainte} [Qaf : 45]

 

إِنْ عَلَيْكَ إِلَّا الْبَلَاغُ

 

{Tu n'es chargé que de transmettre [le message]} [Ach-chouraa : 48]

 

Et l’Islam ne s’est propagé que grâce à la sagesse de ses hommes, à la force de leur foi et parce qu’ils étaient bien guidés par la parole d’Allah (qu'Il soit exalté) : 

 

ادْعُ إِلِى سَبِيلِ رَبِّكَ بِالْحِكْمَةِ وَالْمَوْعِظَةِ الْحَسَنَةِ وَجَادِلْهُم بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ

 

{Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon} [An-Nahl : 125]

 

Le Saint Coran a exposé clairement qu’il n’y a aucune contrainte en religion, Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

لاَ إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ

 

{Nulle contrainte en religion !} [Al-Baqara : 256]

 

Les musulmans n’ont jamais contraint une personne à entrer dans l’Islam et ils ne contraindront jamais personne, et les événements de l’histoire indiquent cela ; et il n’a jamais été prouvé dans le passé que les musulmans ont contraint une personne à entrer dans l’Islam, et ainsi la réalité est démontrée que l’Islam ne s’est pas propagé par l’épée.

 

Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

أَفَأَنتَ تُكْرِهُ النَّاسَ حَتَّى يَكُونُواْ مُؤْمِنِينَ

 

{Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ?} [Younous : 99]

 

Notre religion est pour tout le monde et elle appelle le monde entier à la guidée, la lumière, au Coran et à la Sounnah d’une bonne manière, avec le dialogue constructif, et la discussion de la meilleure façon : 

 

وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا رَحْمَةً لِّلْعَالَمِينَ

 

{Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers} [Al-Anbiyaah : 107]

 

وَلَا تُجَادِلُوا أَهْلَ الْكِتَابِ إِلَّا بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ

 

{Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre} [Al-Ankabout : 46]

 

Et Omar ibn Abdel-Aziz (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit : 

 

« Allah a envoyé Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) avec la vérité en tant que guide et il ne l’a pas envoyé en tant que percepteur [collecteur]. » 

 

Voilà notre religion, et nos valeurs ne sont pas basées sur des sentiments de révolte, sur un enthousiasme (ardeur) irréfléchi, et elle n’est pas trompée par les slogans retentissants, mais elle est fondée sur des bases et des règles dans lesquelles se trouvent des lois, la précision et une législation renfermant des textes expressifs que les musulmans suivent, Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

قُلْ هَـذِهِ سَبِيلِي أَدْعُو إِلَى اللّهِ عَلَى بَصِيرَةٍ أَنَاْ وَمَنِ اتَّبَعَنِي

 

{Dis : "Voici ma voie, j'appelle les gens à la religion d'Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente} [Youssouf : 108]

 

Afin d’être protégé contre le terrorisme, nous devons éduquer les jeunes de la communauté selon le Livre d’Allah et la Sounnah du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; il faut une prise de conscience générale de l’importance de la modération et du juste milieu dans la pensée, le comportement et les actions ; et nous devons expliquer le comportement correcte dans les relations avec ceux qui s’opposent à nous.

 

Et les savants pieux et des prédicateurs qui s’accrochent à la Sounnah du meilleur des messagers, doivent assumer leur rôle, et il est évident que leur mission concernant les étudiants en science religieuse à ce niveau est très importante, leur responsabilité est grande et leur position est sensible et précise. 

 

Et parmi les moyens de protection contre le terrorisme : répandre la science correcte qui fait disparaître l’obscurité, qui empêche de dévier du droit chemin, et qui corrige la compréhension ; comme cela s’est produit avec les kharijites qui se sont révoltés contre Ali (qu'Allah soit satisfait de lui) qui interprètent le Coran d’une mauvaise façon et le comprirent d’une façon incorrecte, et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit à leur sujet : 

 

(Ils lisent le Coran, mais le Coran ne dépasse pas leurs larynx [gosiers].) 

 

Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

وَإِذَ أَخَذَ اللّهُ مِيثَاقَ الَّذِينَ أُوتُواْ الْكِتَابَ لَتُبَيِّنُنَّهُ لِلنَّاسِ وَلاَ تَكْتُمُونَهُ

 

{Allah prit, de ceux auxquels le Livre était donné, cet engagement : "Exposez-le, certes, aux gens et ne le cachez pas"} [Aali Imraane : 187]

 

- Et parmi les moyens de protection : l’aide mutuelle des musulmans et leur rassemblement, que ce soient les organisations ou les individus, afin de lutter contre cette pensée, de connaître ses racines et ses causes, et afin de l’anéantir. 

 

 - Et parmi ces moyens : permettre aux savants et aux prédicateurs de lutter contre cette pensée à travers les chaînes médiatiques, les aider et les soutenir. 

 

 - Parmi ces moyens : donner de l’importance au fait d’implanter les principes islamiques correctes dans le cœur des enfants, ainsi que fortifier et augmenter les programmes religieux dans les étapes d’enseignement ; et renforcer le rôle de la famille et de l’école afin qu’elles soient des berceaux éducatifs sûres. 

 

 - Parmi ces moyens : imprimer des livres, des articles et des publications qui montrent l’Islam sous son aspect correcte.

 

 Et parmi ces moyens : discuter avec ceux qui ont des pensées qui dévient du droit chemin, car il faut lutter contre la pensée avec la pensée, les arguments, et la discussion. 

 

Et en conclusion, la définition du terrorisme est toujours imprécise dans le dictionnaire des organisations et les assemblées générales, et aucun accord unanime n’a pu être réalisé sur une définition complète et générale ; et définir les termes est une chose très importante sinon les affaires seront confuses et la vérité sera mélangée à ce qui est faux ; car certaines personnes pensent que le fait que la femme porte le voile est un rigorisme en religion, et le fait qu’elle ne se mélange pas aux hommes est une dureté, et ils pensent que la Sounnah du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) est un terrorisme.

 

Et il n’y a aucun doute que celui qui protège son pays, glorifie sa communauté, protège son honneur, défend sa religion et sa terre, et se sacrifie pour ses lieux saints, est respecté dans la religion et est un martyr dans l’au-delà, il n’est pas un terroriste comme ils prétendent ; tout comme les peuples ont le droit de faire face à ceux qui s’emparent de leurs pays ou les agressent ; et ceci est un droit naturel qui est une obligation dans la législation et que les lois internationales et les traités reconnaissent. 

 

Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

 

وَلَمَنِ انتَصَرَ بَعْدَ ظُلْمِهِ فَأُوْلَئِكَ مَا عَلَيْهِم مِّن سَبِيلٍ 

إِنَّمَا السَّبِيلُ عَلَى الَّذِينَ يَظْلِمُونَ النَّاسَ وَيَبْغُونَ فِي الْأَرْضِ بِغَيْرِ الْحَقِّ أُوْلَئِكَ لَهُم عَذَابٌ أَلِيمٌ

 

{Quant à ceux qui ripostent après avoir été lésés, ceux-là pas de voie (recours légal) contre eux ; il n'y a de voie [de recours] que contre ceux qui lèsent les gens et commettent des abus, contrairement au droit, sur la terre : ceux-là auront un châtiment douloureux} [Ach-Chouraa : 41-42]

 

copié de alharamainonline.net

 

Cheikh Abdel-Baari At-Thoubéïti - الشيخ عبد الباری الثبیتي

Partager cet article

La prédication réformiste dite « wahhabisme » est innocente du terrorisme

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La prédication réformiste dite « wahhabisme » est innocente du terrorisme

الوهابية بريئة من الإهاب
 

La louange est à Allah. Que la prière et le salut soient sur notre Prophète Muhammad, sur sa famille, et tous ces compagnons.

 

La grâce qu’Allah a accordée à ce pays, l’Arabie Saoudite, en particulier, et aux musulmans en général à travers la prédication de Sheikh Muhammad Ibn Abdul Wahhab, qu’Allah lui accorde sa miséricorde, avec l’assistance de la famille Sa’oud, qu’Allah les protège, est connue de chacun, où qu’il soit.

 

Par cette prédication, Allah a restitué à la croyance sa pureté originelle, et l’a débarrassée de toute forme de polythéisme. Il a rendu à la religion sa vigueur, et l’a purifiée de l’innovation.

 

Il a restauré le règne de la loi islamique chez les hommes, et a banni les lois préislamiques, ce qui a réjoui et consolé les croyants.

 

Ce pays vit depuis, qu’Allah soit loué, dans la sécurité et la stabilité.

 

Il s’y est développé un mouvement scientifique béni, puisant sa source dans le livre d’Allah, et dans la sunna de Son Envoyé – qu’Allah prie sur lui et le salue -.

 

Cependant, cette prédication exaspère : elle irrite les ennemis de la religion parmi les mécréants, et les hypocrites, ainsi que les ennemis de la sunna parmi les innovateurs, et les fabulateurs.

 

Ils n’ont cessé de ruser contre cette prédication, usant de différentes sortes de stratagèmes et d’astuces pour la contrecarrer et l’anéantir.

 

Parfois ce sont les armes et la guerre, et d’autres fois, ils emploient la machination et le mensonge.

 

Tous ces efforts, cependant, ne font qu’augmenter la force, l’épanouissement, la consolidation, la clarté, l’extension, et l’expansion de cette prédication.

 

Comme Allah dit (traduction rapprochée) : 

 

« Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants » (Le repentir, verset : 32).

 

Parmi les ruses qu’ils emploient contre cette prédication bénie, voici la plus courante : dire qu’elle est la cinquième école de jurisprudence, qu’elle est dans la voie des kharidjites, et dans cette optique, ses détracteurs l’ont nommée « wahhabisme », afin de mieux la relier au Sheikh Muhammad ibn Abdul Wahhab qui est le pionnier de cette réforme.

 

Ils veulent ainsi créer la confusion, et faire croire aux gens que cette prédication est une école jurisprudentielle indépendante des quatre écoles orthodoxes ; qu’elle est une voie contraire au salafisme qui repose sur le livre d’Allah, la sunna et la compréhension des vertueux prédécesseurs de cette communauté.

 

Aujourd’hui, ils la qualifient de prédication terroriste et lui imputent les attaques commises contre des personnes, les destructions, et les explosions que commettent certains individus ou certains groupes suspects.

 

Ceux qui ont imputé ces actes criminels à la prédication veulent tout simplement la dénaturer, et éloigner les gens d’elle.

 

Ils prétendent que les auteurs de ces actes criminels sont des wahhabites !

 

Certaines personnes se sont, en effet, imprégnées de cette idée et se sont mises à prendre le nom wahhabisme en aversion, sans pour autant connaître les intentions sous-jacentes des ennemis de cette prédication bénie, ils se sont dressés contre elle, alors qu’elle désavoue complètement le terrorisme, et la destruction, et n’est pas non plus, loin de là, une invitation à répandre la corruption sur terre.

 

Si sous le nom de wahhabisme, l'on veut désigner ceux qui suivent le Sheikh Muhammad Ibn Abdul Wahhab dans sa méthodologie de prédication à la lumière du Coran et de la sunna, et de la compréhension de nos vertueux prédécesseurs, c’est alors un nom que n’entache aucune souillure ; bien plus, c’est un honneur d’être sur cette voie et de la suivre.

 

Mais l’objectif de cette appellation est d’insinuer que la prédication du Sheikh constitue la cinquième école, qu’elle est terroriste, et s’écarte de la voie des sunnites (Ahl As Sounna oua Al Jama’a), ce ne sont là que mensonges, et cette rumeur ne saurait nous nuire car elle est une pure calomnie, et une accusation non fondée.

 

Allah est le détenteur de la grâce, et Il nous suffit, et Il est notre Meilleur garant !

 Que la prière et les bénédictions soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et tous ses compagnons. 

 

Article paru dans le magazine Da’awa (sept 2002). 

Son excellence le Sheikh Dr Saleh Al Fawzân (hafidhahou Allah), Membre du comité des grands savants et membre du comité permanent des fatwas du Royaume d’Arabie Saoudite.

copié de alghourabaa.free.fr

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Conseil à ceux qui continuent à porter les armes en Algérie

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Conseil à ceux qui continuent à porter les armes en Algérie

Le Mardi 29 Radjab 1430 H. | .الثلاثاء 29 رجب 1430 هـ


Comme nous le savons, l'Algérie a connu une période de terrorisme.

Des gens surnomment, à juste titre, ces effroyables années : la décennie noire.

Au cours de cette période tragique notre belle religion a malheureusement été instrumentalisée.

C'est ainsi que des hommes de la pire espèce, massacraient, égorgeaient et violaient au nom de la religion.

Nombreux sont les Algériens des régions du centre de l'Algérie qui ont été touchés directement ou indirectement par ce drame inhumain.

Certains avancent le chiffre de 150 000 victimes !

Quoi qu'il en soit, nous sollicitons Allāh le Très-Haut de faire miséricorde aux innocents et d'assister les familles ainsi que les orphelins.

Quant aux organisateurs de cette tragédie qu'ils soient à l'intérieur ou à l'extérieur de l'Algérie, Allāh le Très-Haut est leur Juge suprême.

La roue tourne... ce qui fut dissimulé et étouffé en ce bas-monde deviendra clair dans l'Au-delà.

Depuis la présidence du gouverneur algérien Abdelaziz Bouteflika (qu'Allāh le préserve, le fortifie et améliore davantage sa situation) la sécurité et la stabilité sont de retour même si, épisodiquement, des attentats sont perpétrés contre des civils, des militaires ou des édifices étatiques.

Concernant ceux qui ont pris le chemin du maquis, ils sont de trois sortes et c'est ce qui apparaît (Allāh est le plus Savant) :

 

- ceux qui sont morts au maquis suite à des affrontements avec l'armée algérienne


- ceux qui ont déposés les armes suite à la loi sur la concorde civile promulguée par le gouverneur algérien et quoi qu'en disent les ignorants, cette loi fut bénéfique pour l'Algérie et ses habitants


- ceux qui continuent à « lutter » vainement contre les Algériens gouverneurs et gouvernés malgré l'étau qui ne cesse de se resserrer autour d'eux

 

Parmi cette dernière catégorie, nous avons ceux qui ont décidés de poursuivre la « lutte » à n'importe quel prix et ceux qui pensent tout stopper après qu'ils aient pris conscience de l'illégalité de leur engagement suite aux multiples appels lancés par les Autorités et les gens de science. 

Nous espérons qu'Allāh le Très-Haut les guide car la porte du repentir reste encore ouverte jusqu'au levé du soleil de son couchant.

 

divider (2)

Le conseil que nous vous proposons n'est pas le premier de ce genre mais il est récent (daté du 05/04/1430 H. /1/4/2009) et l'auteur est l'érudit, le muḥaddith, le chaykh ʿAbd Al-Muḥsin Al-Badr (qu'Allāh le préserve) à ceux [qui continuent] de porter les armes dans les montagnes de l'Algérie (la troisième catégorie).

 

Le conseil transcrit en arabe d'après la lettre originale

 

إلى حاملي السلاح في جبال الجزائر

كتب المقال عبد المحسن البدر  

بسم الله الرحمن الرحيم 

من عبد المحسن بن حمد العباد البدر إلى الإخوة حاملي السلاح في جبال الجزائر أصلح الله حالهم ووفقهم لما فيه سعادة الدنيا والآخرة

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

وبعد، فهذه رسالة نصح من أخ يحب الخير لكم ولبلادكم وللمسلمين في كل مكان، أسأل الله عزّ وجل أن يفتح عليكم ويوفقكم للأخذ بنصح الناصحين الذين يريدون الخير لكم ولبلادكم

فأقول : إنّ من الخير لكل مسلم ومن حسن حظه أن يكون من مفاتيح الخير ومغاليق الشر، وأن لا يحصل منه أي إضرار بغيره يحاسب عليه في الدار الآخرة، وقد قال صلى الله عليه وسلم في الحديث الصحيح : « المسلم من سلم المسلمون من لسانه ويده»، وبيّن عليه الصلاة والسلام حرمة نفوس المسلمين وأعراضهم وأموالهم فشبّهها بحرمة البلد الحرام والشهر الحرام واليوم الحرام، وذلك يقتضي أنّ كل عاقل ناصح لنفسه يحرص على السلامة من الوقوع في هذه المحرمات

والمأمول من كل فرد من أفرادكم الانتهاء مما أنتم فيه وإلقاء السلاح وانضمامكم إلى إخوانكم في المدن والقرى تصلون معهم في المساجد وتتبادلون المودة والاحترام، لاسيما ودولتكم منحت العفو لكل من يؤوب إلى الصواب

وأسأل الله لي ولكم وللمسلمين جميعا التوفيق لما تُحمد عاقبته في الدنيا والآخرة

والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

المدينة في 5/4/1430 هـ                         باذل النصح لكم : عبد المحسن بن حمد العباد البدر.


Au nom d'Allāh le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

De ʿAbd Al-Muḥsin bn Ḥamad Al-ʿAbbād Al-Badr aux frères qui [continuent] de porter les armes dans les montagnes de l'Algérie : qu'Allāh réforme leur situation et leur accorde le succès dans ce qui assure le bonheur de la vie et de l'Au-delà.

As-salāmu ʿalaykum wa raḥmatu-llāhi wa barakātuh.

Et puis, ceci est une lettre [avec un] conseil de la part d'un frère qui aime le bien pour vous, votre pays et pour les musulmans en tous lieux. 

Je sollicite Allāh, à Lui la Puissance et la Gloire, qu'Il ouvre pour vous les portes du bien et qu'Il vous rend apte à la prise de conseils des conseillers (nāṣiḥīn) voulant, pour vous et votre pays, le bien (khayr).

Je dis :

Certainement, c'est un bien pour tout musulman et il a, [en cela], la chance (ḥaẓẓ) d'être parmi les solutions (litt. : clés) conduisant au bien et contrecarrant le mal (charr) ainsi que [le fait] qu'aucune nuisance (iḍrār) ne résulte de lui à cause d'autrui et dont il en serait tenu coupable dans la demeure de l'Au-delà.

Le Messager d'Allāh - Prière et Salut d'Allāh sur lui - a déjà dit dans le ḥadīth authentique :

« Le musulman est celui dont les autres musulmans ne craignent ni sa langue et ni sa main. »

[Le Messager d'Allāh] - Prière et Salut d'Allāh sur lui - a expliqué la sacralité (ḥurmah) des âmes (nufūs) des musulmans, de leur dignité (aʾrāḍ) et de leurs biens (amwāl).

Il a comparé [cette sacralité] avec celle du territoire sacré (la Mecque), du mois sacré, du jour sacré et cela exige que chaque [individu] raisonnable [et] conseillant sa personne, veille à ne pas tomber dans ces interdictions (muḥarramāt).

Ce qu'on espère pour chaque individu parmi vous c'est l'arrêt (intihā') de ce dans quoi vous vous êtes engagés, le rejet (ilqā') des armes, votre union (inḍimām) avec vos frères dans les villes et les villages ainsi que vous priiez en leur compagnie dans les mosquées et que vous échangiez avec eux, l'affection (mawaddah) et le respect (iḥtirām) surtout que votre pays a accordé pour tout individu [désirant] de revenir à la droiture (ṣawāb), la clémence (ʿafw).

Je sollicite Allāh pour moi et vous ainsi que pour l'ensemble des musulmans le succès dont on a tout lieu d'espérer une issue heureuse dans cette vie et dans l'Au-delà.

Wa-ssalāmu ʿalaykum wa raḥmatu-llāhi wa barakātuh.
Al-Madīnah (Médine), le 05/04/1430 de l'Hégire.
Celui qui a fait de son mieux pour vous prodiguez le conseil : ʿAbd Al-Muḥsin bn Ḥamad Al-ʿAbbād Al-Badr
Signature du Chaykh.

 

copié de mukhlisun.com

 

      Cheikh ‘Abdel Mouhsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

L'interdiction des missions suicides (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'interdiction des missions suicides (vidéo)

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>