211 articles avec unicite - التوحيد

Sommaire : التوحيد - Unicité

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Généralités à propos du tawhîd

L'Islâm s'érige sur trois fondations

Nous serons interrogés sur le tawhid dans notre tombe !

Une parole lourde sur la balance

Quelle est la cause des troubles que subit la communauté ? (audio-vidéo)

Une subtilité remarquable !

Propager le tawhid avec ses preuves

La raison de ta présence sur terre (audio)

J’ai peur qu’on me dérobe le Tawhid

La réalité du tawhîd - حقيقة التوحيد (audio-dossier)

La da'wa de l'unicité aujourd'hui et ses prédicateurs

Le tawhîd est le bonheur de l'ici-bas et de l'au-delà

Le besoin de la nation au ralliement de ses membres sous sa bannière

Quel est le sens voulu du mot : «Ombre du Trône» ?

Le tawhid, la plus grande des sciences (audio-vidéo)

Le tawhid c'est la vérité absolue ! (dossier)

Le plus grand besoin de l'Humanité... (dossier)

Signification du témoignage que : «Nulle divinité n'est digne d'adoration si ce n'est Allâh» et que «Mohammed est le Messager d'Allâh» (audio-vidéo)

Les effets de l'unicité d'Allâh (At-tawhîd) dans la vie

L'attestation «Nul n'est digne d'être adoré en dehors d'Allâh» implique la parole et l'action

Comment répondre à celui qui dit qu'aucune preuve n'est rapportée sur les 3 sortes de tawhid ? (audio)

Le tawhid, c’est la vérité absolue ! (audio)

Pourquoi le tawhid en premier ? (audio)

Moi, je connais le tawhid ! (vidéo)

L'appel à Allâh c'est le tawhid ! (vidéo)

La double clé du bonheur... (audio)

Révisez et apprenez le tawhîd sans cesse !

Nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allâh (audio-vidéo)

«Nul n’entrera au paradis si ce n’est une personne musulmane» (audio)

L’intérêt dans la connaissance du Tawhîd

Le sens de l'attestation «لا إله إلا الله » (vidéo)

«لا إله إلا الله- Lâ ilaha ilâ Allâh» emblème du tawhid

Est-il obligatoire de suivre l'ensemble des sortes de tawhid ? (audio)

Les catégories de l'unicité évoquées par les savants des premières générations jusqu'à aujourd'hui (vidéo-dossier)

La place du tawhîd dans la vie du musulman

Le but de la création (vidéo)

Le but de la création

Le but de la création de l’homme

La croyance au tawhid... (audio)

La base chez le musulman est-ce l'intégrité ?

Parmi les versets du tawhid (vidéo)

Les différentes sortes de l'unicité (توحيد - tawhid) et de l'association (شرك - shirk)

Parmi les secrets du tawhid

Les quatre types d’amour

La parole d'unicité (audio)

L'importance du tawhid (audio)

La source de notre faiblesse

Premier fondement : At-Tawhîd

Le type de tawhid qui te sera bénéfique (vidéo)

L'importance de réviser constamment at-tawhid (l'unicité d'Allâh) (vidéo)

Les types de Tawhid (unicité)

S'en remettre entièrement à Allâh : التوكل على الله - at-tawakul

Les vertus du tawhid et les nombreux péchés qu'il expie

Celui qui ne concrétise pas kalimat at-tawhid

La demande de «l’aide - الإستعانة»​

La magnificence d'Allâh

Cette bonne parole : لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ (vidéo)

Trois points dont l'apprentissage est obligatoire à tout musulman et musulmane

Le mérite de la croyance au tawhid - فضل عقيدة التوحيد (dossier)​

La répartition du tawhid

Quelle est la première chose créée par Allâh ?

Ô vous qui dénigrez l'appel au tawhîd (vidéo)

L'unicité et sa classification

La méthode du coran dans l’affirmation du tawhid et la négation de ce qui s’y oppose

L’unicité d’Allâh est de deux sortes

Ce qui est créé a forcément un créateur

Dire : «Allâh est partout»

L'analyse grammaticale de l’attestation de foi

L'importance du tawhid pour le groupe sauvé (vidéo)

Est-ce que de demander secours au mort est de la grande mécréance ?

Comment concrétiser le tawhid ?

Les bienfaits de la foi en l'unicité d'Allâh, tawhid (dossier)

Définition des termes : Tawhîd, Kufr, Shirk et Nifâq

Tawhid, l'unicité d'Allâh par les grands savants (vidéo)

Le Coran, c'est du tawhid ! (vidéo-dossier)

La voie de la réussite (vidéo)

L'innovation du tawhîd de la gouvernance (توحيد الحاكمية Tawhîd alhâkamîya)

Le tawhid de la gouvernance - توحيد الحاكمية - Tawhîd alhâkamîya

La signification du terme "Tawhid Al Hakimiya" (relatif au gouvernement) (vidéo)

Partager cet article

Sommaire : الشرك بالله - Le polythéisme, la plus immense injustice !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre les amulettes (audio-vidéo)

Le croyant redoute de commettre l'association (audio-vidéo)

Vers le tawhid Ô musulmans !

La différence entre la mécréance et le polythéisme

Le shirk - L'associationnisme (audio-dossier)

Il est obligatoire d'exposer la nullité de l'adoration des tombes aux musulmans (audio)

Maintenant, dans le monde islamique, vas à l'Est et à l'Ouest, tu trouveras des idoles et des tombes...

Un type de polythéisme qui t'échappe Ô musulman

Conseil aux frères dont les parents commettent des actes de polythéisme

Il y a de quoi prendre peur !

La grande calamité (audio-vidéo)

L'association mineure fait-elle sortir de la religion ? (audio)

Le poème Soufi «البردة - Al-Burda», un recueil de shirk en puissance et d'exagération (vidéo)

Le plus grand des péchés (vidéo)

Un livre «Djuzz Amma» comporte une phrase de shirk...

Le chirk dans cette communauté est plus caché que les pas d'une fourmi

Polythéisme concernant les tombes (vidéo)

Les différentes catégories de chirk

Le chirk, c'est la plus immense injustice !

Le polythéisme ou ash-shirk : définitions et variétés

Craindre de tomber dans le shirk (dossier)

La plus grande cause du shirk (vidéo)

Le recours aux prophètes et aux gens pieux (waliys)

L'association est-elle excusée par l'ignorance ?

Porter une amulette (main de Fatma, oeil...) même sans y croire

Le jugement concernant le fait de placer la confiance en un autre qu'Allâh

La différence qu’il y a entre le polythéisme et la mécréance

Les causes de l'apparition du shirk sur terre (vidéo)

Partager cet article

Sommaire : Unicité dans la seigneurie - Unicité dans l'adoration - Unicité des noms et attributs

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'unicité des noms et attributs - توحيد الأسماء والصفات (tawhid al-asmâ'i wa-s-sifât)

Commentaire et explication concernant l’erreur courante de traduire le nom du verset Al-Koursî (آية الكرسي) par le verset du « repose-pied.s »

Signification du Nom d'Allâh تعالى : «Al-3afouww - العفو»

Le fait d'imaginer comment Allâh entend, est-il un acte de mécréance ? (audio)

Le temps (الدهر) est-il un attribut d'Allâh ? (audio)

Le plus grand des noms d'Allâh (vidéo)

Ar-Raqîb - الرقيب, Celui qui nous surveille

«Al-Jalîl - الجليل» et «Ar-Rachîd - الرشيد» ne sont pas des Noms d'Allâh

Faire ressembler Allâh تعالى à sa création (audio-vidéo)

Allâh est : «L'absolument Riche - الغني - Al-Ghany» (audio)

Explication du nom sublime d'Allâh : Al-Fattah - الفتَّاح (vidéo)

Quelle est la différence entre les Noms d'Allâh et Ses Attributs ?

Les principales sectes qui se sont égarées par rapport aux noms et attributs d’Allâh

Les trois règles sur les attributs (dossier)

Les noms d'Allâh sont-ils limités ?

La main d'Allâh (dossier)

Les règles exemplaires des noms et des attributs parfaits d'Allâh - القواعد المثلى في صفات الله وأسمائه الحسنى (audio)

Al-istiwa ? L'imam Malik (vidéo)

La grâce d'Allâh et Sa miséricorde

Les 99 noms d'Allâh (أسماء الله تعالى الحسنى), liste de Cheikh Outhemine رحمه الله

كتاب الأسماء والصفات (dossier en arabe)

Comment se comportent les gens de la sunna par rapport aux noms et attributs d’Allâh ?

Les catégories d’indication des noms parfaits

Les Noms et Attributs divins (أسماء الله وصفاته) et la différence entre les deux

Chercher à découvrir l'essence des attributs d'Allâh (vidéo)

Allâh est Beau et Il aime la beauté

Épître sur les noms magnifiques d’Allâh

Le sens d'Al 'Azîz (العزيز)

Les attributs d’Allâh et la sunna

La définition du pronom personnel "nous" dans le coran

Les attributs d’Allâh dans le coran

La colère (الغضب) fait partie des Attributs d'Allâh (vidéo)

Partager cet article

Sommaire : Les livres traitant de l'unicité - متون - et leurs explications - شرح -

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Al-aquida at-tahawiyyah - العقيدة الطحاوية

→ Matn al-'aqida at-tahawiyyah - متن العقيدة الطحاوية (vidéo-dossier)

Partager cet article

L'Islâm s'érige sur trois fondations

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'Islâm s'érige sur trois fondations

Ainsi, l'Islâm s'érige sur trois fondations dont l'application incombe au musulman :

 

1/ être soumis de gré à Allâh par l'unicité (at-tawhîd)

2/ Lui être assujetti par l'obéissance

3/ se désavouer du polythéisme et de ses adeptes

 

Se désavouer du polythéisme et de ses adeptes constitue un des deux piliers de l'unicité sur lequel celui-ci se fonde, dans la mesure où l'unicité s'érige sur deux piliers, l'unicité ne se concrétisant que par ceux-ci et le serviteur n'étant monothéiste qu'en les réunissant ensemble, et il s'agit du reniement et de l'affirmation.

 

Quiconque en perd un des deux, aura perdu l'unicité. Tu renies donc l'adoration à autre qu'Allâh, et tu affirmes l'adoration à Allâh seul.

 

IL سبحانه a dit, en informant au sujet d'Ibrâhîm - que le salut soit sur lui - et en ordonnant de le prendre pour modèle (trad approx) :

 

"Et lorsqu’Ibrâhîm dit à son père et à son peuple : "Je désavoue totalement ce que vous adorez" (1)

 

ceci est donc le premier pilier consistant à se désavouer du polythéisme et de ses adeptes.

 

Et Sa Parole تعالى dans la suite (trad approx) :

 

"à l’exception de Celui qui m’a créé" (2)

 

ceci est l'affirmation et elle constitue le deuxième pilier.

 

Et tout comme Sa Parole تعالى (trad approx) :

 

"Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroit au Tâghoût*" (3)

 

ceci est le désaveu, à savoir la négation, "tandis qu’il croit en Allâh" (3) et ceci est l'affirmation.

 

Ndlt :

(1) az-zukhruf, v26

(2) az-zukhruf, v27

(3) al-baqara, v256

* définition du tâghoût d'après Ibn Al-Qayyim : tout ce qui est pris comme divinité, ou qui est suivi, ou qui est obéi, et par lesquels le serviteur transgresse ses limites

 

Explications des trois fondements, p.116

Traduit par la chaîne Telegram - غيث القلوب - @ghaithqolob

Publié par 3ilmchar3i.net

cliquer pour agrandir

 

Cheikh 'Abd Al-Mouhsin Al-Qassim - الشيخ عبد المحسن بن محمد القاسم

Partager cet article

Mise en garde contre les amulettes (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre les amulettes (audio-vidéo)

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî dit :

 

Toute la louange appartient à Allâh, Le Seul, L’Unique, Le Tout Puissant, Le Digne de louanges, Le Fort, Le Protecteur, Celui qui soigne, qui fait ce qu’Il veut.

Son droit sur Ses serviteurs (est de) L’adorer Lui uniquement, et le droit qu’Il s’est attribué (est de) ne pas châtier ceux qui mettent pleinement en pratique le Tawhid parmi Ses serviteurs.

Et j’atteste que nulle divinité est digne d’être adorée si ce n’est Allâh, la personne qui dit cette parole venant sincèrement du cœur aura Le Paradis et ce qui est en plus.

Et j’atteste que notre maître Muhammad est Son serviteur et Son messager, le plus honorable des Prophètes et le meilleur serviteur.

Qui a appelé au Tawhid depuis qu’Allâh l’a envoyé jusqu’à ce qu’il retourne vers Le Doux, Celui qui est digne de louange.

Que les louanges et la paix soient sur lui.

Et Il le ressuscitera au rang méritoire le jour des comptes, de la grande menace.

Qu’Allâh soit satisfait de sa famille ainsi que de ses compagnons, ceux qui ont mis en pratique le Tawhid et qui ont fait des actions pieuses.

 

Ceci étant (dit) ô serviteurs d’Allâh !

 

Craignez Allâh d’une crainte véridique, et saisissez fermement le nœud le plus solide qui ne peut se défaire de l’Islam et restez droit dans votre religion.

 

Celui qui fait cela ne s’égarera pas et ne sera pas malheureux.

 

Ô vous qui croyez !

 

Craignez Allâh d’une crainte véridique, et ne mourrez pas sur autre chose que la totale soumission à Allâh.

 

Serviteurs d’Allâh !

 

Allâh a créé les hommes pour Son Tawhid.

 

Notre Seigneur, loin de Lui tout manque et imperfection, Le Très Haut, a dit (traduction rapprochée des sens) :

 

«Je n’ai créé les jinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.» S51, V56.

 

Et Il a envoyé les Messagers pour qu’ils ordonnent la pratique du Tawhid, et il n’y a pas, parmi les messagers qui ont été envoyés, autre que des messagers qui ont ordonné à leurs communautés la pratique du Tawhid et qui leur ont interdit le polythéisme.

 

Notre Seigneur, loin de Lui tout manque et imperfection, Le Très Haut, a dit (traduction rapprochée des sens) :

 

«[Par Allâh !] Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager, pour leur dire : «Adorez Allâh et écartez-vous de tout ce qui est adoré en dehors d’Allâh !»» S16, V36.

 

Et notre Prophète صلى الله عليه وسلم nous a certainement appris tout ce qu’il y avait à apprendre sur le Tawhid et nous a ordonné de le mettre en pratique, et il a mis la lumière sur ce qu’était le polythéisme (afin que l’on sache), que ce soit le grand ou le petit, l’apparent ou le caché, il nous l’a interdit et a invalidé cela auprès des gens de l’époque pré-islamique et du polythéisme.

 

Et en cette époque, Serviteurs d’Allâh !

 

Les gens de l’époque pré-islamique accrochaient des amulettes faites de ficelles, de perles, de coquillages et d’écritures qu’ils attachaient sur les corps et les enfants, sur les maisons et les animaux, afin de repousser le mal avant qu’il ne se produise ou ôter le mal une fois qu’il s’est produit.

 

Puis, lorsque qu’Allâh envoya notre Prophète صلى الله عليه وسلم avec le Tawhid, il a rendu cette coutume polythéiste d’ignorant complètement vaine.

 

Puis, il a dit صلى الله عليه وسلم :

 

«Certes, les amulettes de protection font partie du polythéisme.»

 

Puis, un groupe de dix personnes est venu au Prophète صلى الله عليه وسلم depuis un endroit lointain pour prêter serment et allégeance à l’Islam.

 

Il a accepté le serment de neuf personnes et a retenu le serment de l’un d’entre eux, ils l’interrogèrent صلى الله عليه وسلم :

«Pourquoi son serment n’est-il pas accepté ?»

Le Prophète صلى الله عليه وسلم répliqua :

«Il a un talisman sur lui.»

Il introduit alors sa main dans son vêtement, puis sectionna le talisman.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم accepta alors son allégeance puis dit :

«Celui qui accroche une amulette a certes associé à Allâh.»

 

Celui qui accroche une amulette - ô serviteurs dAllâh - tout en croyant que cette amulette a la faculté de repousser un mal, aura certainement commis un acte de polythéisme majeur qui le fait sortir de la religion de l’Islam.

 

Quant à celui qui en accroche une tout en croyant que cette dernière n’est qu’une cause (de préservation du mal) aura commis un acte de polythéisme mineur.

 

Et le polythéisme, quel qu'il soit, est une abomination, qu’il soit grand ou petit.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم vit également un homme avec un anneau en laiton (cuivre jaune) sur le bras, il demanda alors :

 

«Qu’est-ce que ceci ?»

L’homme lui répondit :

«C’est un anneau pour me prémunir d'al-waahina.» (al-waahina : maladie qui touche les articulations du bras).

Le Prophète صلى الله عليه وسلم répliqua :

«Arrache le car il ne te rajoutera en rien si ce n’est qu’il augmentera ta maladie, et si tu mourrais avec cette anneau sur toi, tu n’aurais jamais atteint la réussite.»

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم était un jour en voyage avec ses compagnons.

Il envoya alors un messager afin de leur dire :

 

«Qu’il ne reste autour du cou des chameaux aucun collier sans que celui-ci ne soit coupé.»

 

Et c’est ainsi, serviteurs d'Allâh, que notre Prophète صلى الله عليه وسلم a rendu vaine cette coutume de l’époque antéislamique.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Celui qui accroche une amulette, qu’Allâh ne lui donne pas la réussite dans ses affaires, et celui qui accroche un coquillage, qu’Allâh ne le laisse pas.»

 

Allâhou akbar serviteurs d'Allâh !

 

Notre Prophète صلى الله عليه وسلم invoque contre celui qui accroche une amulette avec l’intention que cette dernière le protège du mal et des nuisances en disant :

 

«Qu’Allâh ne lui conclut pas ses affaires et qu’Il lui accorde le contraire de ce qu’il espérait (la préservation du mal).»

 

Et celui qui accroche "al-wada3a" qui est le coquillage de mer, qu’Allâh ne le laisse pas.

 

C’est-à-dire, qu’Allâh ne le laisse pas dans le repos, l’apaisement et le bonheur.

 

Dis moi ô serviteur d'Allâh !

 

Dis moi ô toi qui suis le messager d'Allâh !

 

Comment peut s’apaiser une âme musulmane qui accroche une amulette après avoir entendu cela du messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم ?

 

Serviteurs d'Allâh, les amulettes qui sont accrochées afin de repousser un mal, et tout particulièrement le mauvais œil, qu’elles soient faite de ficelles, de fer, de perles, de talisman ou encore un dessin représenté dans la voiture ou la maison.

 

À l’exemple de ceux qui dessinent un œil, une main ou qui écrivent le chiffre 5 ou qui répètent le mot 5, etc., en visant par cela le fait de repousser le mauvais œil, tout ceci rentre dans cette coutume sans fondement pleine de pratiques polythéistes.

 

Ne craignez-vous donc pas Allâh, serviteurs d’Allâh ?

 

Et ayez la ferme conviction que personne ne détient le bien si ce n’est Allâh, comme personne ne détient l'éloignement du mal si ce n’est Allâh, et ceci même s’il en déplaît aux associateurs.

 

Et accrochez vos cœurs à votre Seigneur, loin de Lui tout manque et imperfection, Le Très Haut.

 

Et débarrassez vos personnes, vos enfants, vos maisons et vos voitures de ces pratiques polythéistes, puissiez-vous réussir !

 

Je suis en train de dire ce que vous entendez, et je demande à Allâh l’Immense de me pardonner tout péché ainsi qu’à vous, demandez-Lui pardon !

 

Il est très certainement Le Pardonneur, Le Miséricordieux.

 

Deuxième partie :

 

Toute la louange appartient à Allâh Seul, ainsi que la paix et le salut à celui dont il n'y aura pas de Prophète après lui. Ceci dit ô serviteurs d'Allâh !

 

Certes, le fait d'accrocher des talismans est une perte dans cette vie d'ici-bas, et Allâh punira celui qui fait cela par le contraire de l’objectif désiré, c'est pour cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Il ne te rajoutera rien d’autre que de la faiblesse.»

 

Et c’est une perte pour la réussite de l’au-delà, et c'est pour cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Si tu meurs et que (le talisman) il est sur toi, tu ne réussiras jamais.»

 

Et au-dessus de cela ô serviteur d'Allâh, c’est une absurdité (de croire que cette chose te protégera).

 

Comment un être doté de raison peut-il penser qu'une chose faible, qui a été fabriquée, chose qui est incapable de repousser le mal pour lui-même... ?

 

Si quelqu’un souhaiterait le couper il le couperait, et si quelqu’un souhaiterait le déchirer il le déchirerait, et si quelqu’un souhaiterait le brûler il le brûlerait, et s’il se perd, il ne pourrait se protéger.

 

Comment un être doté de raison peut-il penser qu'une chose faible et fabriquée, puisse repousser de lui un mal ?

 

Et le refuge contre la mauvaise croyance est auprès d'Allâh.

 

Ne craignez-vous donc pas Allâh serviteurs d'Allâh ?

 

Et accrochez-vous au Tawhid.

 

Il n'y a pas de bien, de sécurité ni de force pour vous si ce n'est par le Tawhid de votre Seigneur, ô serviteurs d'Allâh !

 

Serviteurs d’Allâh !

 

Ceux qui encouragent ces coutumes polythéistes infondées le font avec des histoires mensongères et des paroles inventées et je jure par Allâh, puis je jure encore par Allâh !

 

Et je jure par Allâh puis je jure encore par Allâh !

 

S'ils mentionnaient un million d'histoires, nous les ferions sauter avec un seul hadith authentique de notre Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Il est le véridique incontestable, le conseiller digne de confiance, celui qui ne prononce rien sous l’emprise de [ses] passions :

 

«Ce n’est qu’une révélation qui lui est faite.» S53, V4

 

Et accrochez-vous à ses traces, puissiez-vous atteindre la réussite.

 

Et ensuite sachez, qu'Allâh me fasse miséricorde ainsi qu'à vous, qu'Allâh nous a ordonné quelque chose d’immensément important, Il a commencé par Lui-même, ensuite L’a fait répéter par Ses anges, et Il (exalté soit-Il) a dit parmi Ses paroles :

 

«Allâh et Ses anges font les éloges du Prophète. Ô vous qui croyez ! Invoquez [Allâh] en sa faveur et adressez-lui vos salutations.» S33, V56

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Celui qui invoque [Allâh] une fois en ma faveur, Allâh lui fera ses éloges dix fois.»

 

Ô Allâh, couvre d’éloges et fais les salutations de Ton serviteur et Ton Prophète, notre tendre aimé Muhammad, qu’Allâh soit satisfait de tous ses compagnons.

 

Traduit par l'équipe Nour Traductions

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

L’éminent savant, l’honorable Cheikh Abdul-Aziz ibn Baz -Qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit :

 

Quant aux amulettes [Tama’im] il s’agit de ce que l’on accroche sur les enfants et les malades comme anneaux, coquillages, morceaux de tissus et autres feuilles sur lesquelles sont inscrits des symboles ou des écritures inconnues.

 

Y entre de même ce sur quoi sont écrits des versets coraniques, selon la parole correcte des ulémas.

 

Tout ceci est appelé amulette [Tama’im], ou Hourouz ou Jawami3 [porte bonheur, gri-gri, talismans] est interdit dans son intégralité, et fait même partie du polythéisme mineur. ‎

 

مجموع الفتاوى (٤٥٢/٩)

Traduit par l’équipe de la chaîne telegram dédiée à la Femme Musulmane - @kounisalafiya

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Commentaire et explication concernant l’erreur courante de traduire le nom du verset Al-Koursî (آية الكرسي) par le verset du « repose-pied.s »

Publié le

Commentaire et explication concernant l’erreur courante de traduire le nom du verset Al-Koursî (آية الكرسي)  par le verset du « repose-pied.s »

Commentaire et explication rédigés dans ma traduction de La Croyance d’El Wâsitiyya, du cheikh de l’islam, l’Imam Ibn Teymiyya -Puisse Allâh lui accorder Sa vaste miséricorde !-, pp. 16-17, éd. Zeino, 2009, Paris, France.

 

Relecture et révision : Rabî’ El Awwel 1440/décembre 2018

 

بسم الله الرَّحمن الرَّحيم

Au Nom d’Allâh, Le tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

 

(Traduction rapprochée)

 

"Allâh ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même « El Qayyoûm ». Ni somnolence, ni sommeil ne le saisissent. À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Koursî (Chaise, siège) englobe les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très-Haut, le Très-Grand !" (El Baqara (La Vache), v. 255.)

 

Commentaire :

 

Littéralement, le mot koursî, en arabe, veut dire Chaise.

 

C’est une création d’Allâh autre que le Trône El ‘Arch.

 

Je saisis en passant l’occasion pour rétorquer que l’équivalent « repose-pied » que certains auteurs et traducteurs donnent au mot koursî, est à délaisser tout à fait.

 

Car il est fautif en même temps du point de vue religieux et linguistique.

 

L’erreur est considérable selon plusieurs points, dont :

 

A- Le mot étant composé de deux entités différentes : repose, et pied sous-entend plusieurs sens erronés entre autres :

 

« Repose » signifie qu’il y a eu fatigue !

 

Une question s’impose : Nous est-il autorisé de décrire Allâh -Pureté à Lui- par la fatigue ?!

 

Puisse Allâh nous en préserver.

 

Allâh à Lui la Pureté a dit (Traduction rapprochée) :

 

"En effet, Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en six jours, sans éprouver la moindre lassitude" (Qâf, v. 38.)

 

« Pied », cette seconde entité pose aussi problème.

 

L’écrire au singulier ou au pluriel donne une spécification claire que nous ne retrouvons ni dans le nom du verset (koursî), ni dans son contenu sémantique.

 

Certes nous avons la croyance qu’Allâh -Majesté à Lui- s’est décrit par l’Épithète du Ridjl(pied), et dans une version El Qadam, tel que cela est rapporté dans la Sounna authentique.

 

Mais, linguistiquement, l’orthographe de ce mot jouit d’une latitude qui nous permet de l’écrire soit au pluriel soit au singulier (Repose-pied-s, Cf., le Larousse encyclopédique, et le Hachette encyclopédique).

 

Or, les hadiths décrivent cette Épithète uniquement au singulier !

 

Chose qui nous pousse non seulement à ne pas utiliser cet « équivalent », mais aussi à translittérer le mot koursî, ainsi, puis le suivre par une définition laconique entre parenthèses ou entre crochets.

 

B- Il se pourrait que « l’équivalence » que l’on veut faire de ce mot « repose-pied » soit composée à partir de la parole d’Ibn ‘Abbês -qu’Allâh les agrée- qui mentionne que le Koursî est au niveau des deux pieds d’Allâh -Exalté soit-Il- Il a dit -qu’Allâh l’agrée-. :

 

« Le Koursî (la Chaise) est au niveau des deux Pieds ».

 

Parole rapportée par Ibn Khouzeyma et authentifiée par El Albênî.

 

Cependant, même si cette version est authentique en tant que hadith mewqoûf (qui provient d’Ibn ‘Abbês), et non merfoû ‘ (rapporté du Prophète), elle ne peut argumenter l’utilisation de « Repose-pied-s », car elle souligne seulement que le koursî est au niveau des deux Pieds d’Allâh -Tout-Puissant-, et ne fait aucun réglage de sens par rapport au contenu sémantique de cet « équivalent ».

 

Le réglage de sens sert en fait à acclimater des mots de la langue générale pour les utiliser dans le langage religieux, ici islamique. Ceci sans omettre la problématique de la dualité que les dictionnaires posent dans ce composite quant à l’entité « pied-s ».

 

C- De ce fait, dans le cas où « l’équivalence » serait constituée à partir de la parole d’Ibn ‘Abbês -qu’Allâh les agrée, lui et son père-, elle demeure incorrecte, parce qu’en fait ce noble compagnon ne fait référence ni au pied (au singulier), ni au repos et ni à la fatigue.

 

Enfin la solution pertinente pour la traduction du mot koursî, est d’utiliser l’équivalent fonctionnel Chaise, avec une majuscule à l’initiale.

 

Et Allâh en est plus savant.

 

Écrit par Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên Ayad El Bidjê’î - @FahimaAbou

Publié par kabyliesounna.com

Partager cet article

La peur et crainte d'Allâh (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

La peur et crainte d'Allâh (audio-vidéo)

La peur et la crainte d'Allâh تعالى forment une voix qui conduit l'individu à se préparer pour le jour où se fera le Retour.

 

En effet, la peur d'Allâh a secoué la couche des vertueux, tenu en éveil les yeux des adorateurs, chassé la joie de ceux qui s'humilient, et prolongé la tristesse des croyants.

 

Dans les siyar (ndt : le livre "siyar a'lâm an-nubalâa"), d’après Jasr ibn Abî Ja'far qui a dit :

 

"Je suis entré auprès de Yûnus ibn ‘Ubayd les jours du sacrifice.

Il dit : "Prends-nous ceci et cela parmi les moutons".

Puis il ajouta : "Par Allâh, je ne pense pas qu'en soit acceptée de moi la moindre chose. Je crains en effet de faire partie des gens du Feu".

 

Telle est leur peur...

 

Al-Marwadhi رحمه الله a dit :

 

"Abû ‘AbdiLlah - à savoir l'imam Ahmad - a uriné du sang frais au cours de la maladie dont il est décédé.

Je le montrai au médecin qui déclara alors : "Il s'agit là d'un homme dont l'angoisse ou la peur a broyé les entrailles".

 

Et il a dit :

 

"J'ai entendu Aba ‘AbdiLLah dire : "La peur m'a empêché de manger et de boire. Ainsi, je n'ai aucun appétit."

 

Mutarrif a dit :

 

"La peur du Feu a bien failli faire obstacle à ce que je demande à Allâh le Paradis."

 

lbn Mahdi a dit a propos de Sufyân Ath-Thawri :

 

"Il nous arrivait de nous trouver chez lui et c'était comme s'il avait été immobilisé pour le jour des Comptes."

 

Et ce dernier disait de lui-même :

 

"J'ai certes peur d'Allâh d'une peur dont je m'étonne de ne pas en être mort.

Toutefois, j'ai un terme (fixé).

J'aurais souhaité que l'on allège quelque chose de ma peur.

Je crains que ma raison ne s'en aille à force. "

 

lbn Mahdi a dit :

 

"Je jetais un regard sur Sufyân une nuit après l'autre.

Il se levait, empli d'effroi, appelant : le Feu, le Feu !

Le souvenir du Feu m'a certes détourné du sommeil et des passions !"

 

Et il a dit :

 

"Je ne pouvais entendre la lecture de Sufyân tant ses pleurs étaient nombreux." Que la miséricorde d'Allâh soit sur lui.

 

Voici donc quelques-unes de leurs conduites.

 

Et lorsque la lanterne faisait défaut dans la maison de Hishâm Ad-Dastawâ'i, il s'agitait dans son lit.

Sa femme la lui apportait alors et l'interrogeait à ce propos.

Il disait : "Lorsque je suis privé de lumière, je me rappelle l'obscurité de la tombe".

 

La véritable peur, Ô vous les Musulmans, incite a l'oeuvre pieuse.

 

lbn Al-Qayyim رحمه الله a dit :

 

"Lorsque celui qui parcourt un chemin prend peur, il accélère le pas."

 

C'est pourquoi le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Celui qui a peur voyage de nuit."

 

C'est-à-dire des le début de la nuit.

 

La signification est qu'il se hâte au repentir et à l'accomplissement des oeuvres pieuses.

 

"Et celui qui voyage de nuit, parvient à destination.

Certes la marchandise d'Allâh est chère.

Certes, la marchandise d'Allâh est le Paradis."

 

Allâh a certes décrit ceux qui de la crainte de leur Seigneur sont pénétrés, comme se précipitant vers les bonnes oeuvres et comme étant les premiers à les accomplir.

 

lbn Al-Qayyim رحمه الله a dit :

 

"Celui qui observe attentivement le cas des compagnons رضي الله عنهم constatera qu'ils étaient à la fois au summum de l'oeuvre pieuse et au summum de la peur."

 

Quant à nous, nous allions le manquement, voire la négligence, au sentiment de sécurité.

 

Nous cherchons la protection d'Allâh contre le fait de se sentir à l'abri de Son stratagème.

 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth - الشيخ محمد بن غيث

Partager cet article

Nous serons interrogés sur le tawhid dans notre tombe !

Publié le par 3ilm.char3i

Nous serons interrogés sur le tawhid dans notre tombe !

Quelle belle chose, ô frères, que de concrétiser le tawhîd (l'unicité) en nous-même, de l'enseigner à nos proches et nos voisins, et d'endurer patiemment.

 

Car, par Allâh, il n'y a entre notre création et notre mort que l'instant d'un somme.

 

A combien de nos bien-aimés avons-nous fait nos adieux et combien avons-nous enterrés ?

 

Nous avons la certitude que demain, nous serons mis en terre... et nous serons interrogés sur le tawhid dans notre tombe !

 

Sharh kitâb at-tawhîd (18e cours)

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Signification du Nom d'Allâh تعالى : «Al-3afouww - العفو»

Publié le par 3ilm.char3i

Signification du Nom d'Allâh تعالى : «Al-3afouww - العفو»

L'Indulgent (Al-3afouww) :

 

Est Celui qui efface les mauvaises actions, et qui passe outre.

 

Son sens est proche du Pardonneur, mais il est plus accentué.

 

En effet, le pardon informe sur le voile qui couvre les péchés, et l'indulgence informe sur la rémission.

 

Et la rémission est plus profond que le voile qui couvre les péchés.

 

Et ce lorsque les termes sont conjoints.

 

Quant à leur sens lorsqu'ils sont disjoints, alors chacun d'entre eux englobe le sens de l'autre. 

 

Fiqh al-asmâ' al-husna, p.164 (selon édition) "Al-3afouww"

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Vers le tawhid Ô musulmans !

Publié le par 3ilm.char3i

Vers le tawhid Ô musulmans !

Vers le Tawhid Ô musulmans, tout en fuyant le Shirk (traduction rapprochée) :

 

«Fuyez vers Allâh.» (sourate Al Dhariyat verset 50)

 

La plus grande chose qui nous mène à fuir vers Allâh est le Shirk.

 

Si nous ne fuyons pas le Shirk, alors de quoi fuirons-nous ?

 

De quoi fuirons-nous, si nous minimisons la gravité du Shirk ?

 

Le plus grand des péchés, on le sous-estime, alors de quelle chose fuirons-nous ?

 

Même si nous fuyions l’usure, la fornication, etc., ceci est une fuite vers Allâh.

 

Mais par Allâh, nous ne serons sauvés du feu, et mériterons l’intercession, l’intercession de ce messager صلى الله عليه وسلم, qu’avec le Tawhid.

 

Voici Abou Hourayra qui demande :

 

«Qui mérite le plus d’avoir ton intercession, Ô messager d’Allâh ? Qui est plus en droit d’obtenir ton intercession, Ô messager d’Allâh ?

Il dit : «J’étais sûr Ô Abou Hourayra, que personne ne poserait cette question avant toi, car je voyais la forte attention que tu portes au hadith. La personne la plus heureuse de mon intercession au Jour de la Résurrection, sera celui qui a dit La Ilaha ila Allâh sincèrement de son cœur, ou de son être».»

 

Celui qui invoque autre qu’Allâh, sacrifie pour autre qu’Allâh, cherche le secours en autre qu’Allâh, tourne autour des tombes, croit que les alliées d’Allâh (Awliya) sont source de bien ou de mal.

 

Ce dernier, a-t-il dit La Ilaha Ila Allâh sincèrement avec son cœur.

 

L’a-t-il dit véridiquement ?

 

Non par Allâh, puis non par Allâh, il ne l’a pas dit avec véracité, ni elle est sortie sincèrement de ses lèvres, car il dit La Ilaha Ila Allâh tout en invoquant et en sacrifiant pour un autre.

 

Ceci annihile le sens de La Ilaha Ila Allâh.

 

Livre du mérite de la science et des savants (p.103/104)

Traduit et publié par tawhidfirst.fr

إلى التوحيد

إلى التوحيد يا معشر المسلمين ، و فرارا من الشرك : فَفِرُّوا إِلَى اللَّهِ

!أعظم ما نفر منه إلى الله ، الشرك ، إذا لم نفر من الشرك من ماذا نفر ؟! من ماذا نفر إذا كنا نتهاون بخطورة الشرك ؟
أعظم الذنوب نتهاون فيه فمن أي شيء نفر ؟

و لو فررنا من الربا و من الزنا و..الخ هذا فرار إلى الله – تبارك و تعالى – ، و لكن والله لن ننجو من النار و لن نستحق الشفاعة ، شفاعة هذا الرسول – عليه الصلاة و السلام – إلا بالتوحيد

هذا أبو هريرة يسأل

من أولى الناس بشفاعتك يا رسول الله ؟ من أحق بشفاعتك يا رسول الله ؟ قال : «لَقَدْ ظَنَنْتُ يا أبا هُرَيْرَةَ أَنْ لَا يَسْأَلَنِي عَنْ هَذا الحَدِيثِ أَحَدٌ أَوَّلَ مِنْكَ، لِـمَا رَأَيْتُ مِنْ حِرْصِكَ عَلى الحديثِ، أَسْعدُ النَّاسِ بِشَفَاعِتي يَوْمَ القِيَامَةِ، مَنْ قَال: لَا إِلَهَ إلَّا اللهُ خَالصًا مِنْ قَلْبِه أو نَفْسِه

الذي يدعو غير الله ، و يذبح لغير الله ، و يستغيث بغير الله ، و يطوف حول القبور ، و يعتقد في الأولياء أنهم ينفعون و يضرون هل قال لا إله إلا الله خالصا من قلبه ؟!
هل قالها صادقا ؟

كلا واللهِ ، ثم كلا واللهِ ما قالها صادقا ، و لا خرجت خالصة من شفتيه ، لأنه يقول لا إله إلا الله و عنده فلان يُدعى و يُذبح له ، فهذا يهدم معنى لا إله إلا الله

 الإمام ربيع بن هادي عمير المدخلي – حفظه الله – كتاب فضل العلم و العلماء ص١٠٣- ١٠٤

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Quelle est la cause des troubles que subit la communauté ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Quelle est la cause des troubles que subit la communauté ? (audio-vidéo)

Question :

 

Ce qui advient aujourd'hui aux musulmans comme faiblesse et débâcle est-il dû à une faiblesse dans l'Unicité ou à la multiplication des désirs ?

 

Et laquelle de ces 2 choses devons-nous en premier lieu rectifier et soigner ?

 

Réponse :

 

Il est obligatoire de rectifier l'Unicité car c'est cela le fondement et la base.

 

Mais que tu t’affaires à d'autres choses : Que tu interdises les désobéissances et les autres infractions, alors que la croyance des gens est corrompue, alors tes efforts et ta recherche des réfractaires désobéissants n'ont aucun intérêt.

 

Rectifie avant tout la croyance, puis après cela rectifie les erreurs des gens.

 

Traduit par Ahlsunnahtraduction - @Ahlsunnahtradu1

Retranscrit par Oum Adam bint Abdallah

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Une parole lourde sur la balance

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une parole lourde sur la balance

Il y a certaines personnes dont le diable distrait de la parole : "Il n'y a de divinité en droit d'être adorée si ce n'est Allâh", il ne la dit donc que rarement et en conséquences il n'évoque Allâh avec cette parole que peu et ne la répète pas assez souvent, alors que cette parole est lourde dans la balance.

 

Certes c'est une immense parole mais peu de gens y portent attention s'en souviennent et habituent leurs langues à la prononcer et la répéter sauf celui à qui Allâh سبحانه وتعالى accorde la réussite.

 

L'exégèse de la parole de l'unicité page 77

Traduit par Ahlsunnahtraduction - @Ahlsunnahtradu1

Publié par 3ilmchar3i.net

قال الشيخ العلامة صالح الفوزان -حفظه الله تعالى

ومن الناس من يغفله الشيطان عن قول : (لا إله إلا الله) ، فلا يقولها إلا نادرا ، ولا يذكر الله بها إلا قليلا ولا يكررها مع أنها ثقيلة في الميزان

 فهي كلمة عظيمة ، ولكن قل من يتنبه لها ويستحضرها ، ويعود لسانه على النطق بها وتكرارها ، إلا من وفقه الله سبحانه وتعالى

شرح رسائل اﻹمام المجدد | تفسير كلمة التوحيد ص 77

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>