211 articles avec unicite - التوحيد

Le shirk - L'associationnisme (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le shirk - L'associationnisme (audio)

Premier sermon

 

Ceci dit ;

 

L’imam Ahmad a rapporté dans son Mousnad, de même qu’al-Boukhârî et Mouslim dans leurs sahîh, d’après Mou`âdh ibn Jabal رضي الله عنه qui a dit :

 

«J’étais monté en croupe avec le Prophète صلى الله عليه وسلم»

c’est-à dire : j’étais monté derrière le Prophète صلى الله عليه وسلم sur sa monture

«sur un âne, lorsqu’il me dit : «Ô Mou`âdh ! Sais-tu quel est le droit d’Allâh sur Ses serviteurs et quel est le droit des serviteurs sur Allâh عز وجل ?»

J’ai dit : «Allâh et Son Messager savent mieux».

Il dit : «Le droit d’Allâh sur Ses serviteurs est qu’ils L’adorent et ne Lui associent rien, et le droit des serviteurs sur Allâh est qu’Il ne châtiera point celui qui ne Lui associe rien».

 

Sachez donc - Ô vous les musulmans - qu’unifier Allâh عز وجل fait partie des obligations les plus primordiales, c’est la plus grande chose qu’Allâh a ordonnée comme adoration, et c’est la première chose avec laquelle sont venus les messages.

 

Ce qui corrompt l’unicité et la rend caduque est le fait d’associer à Allâh dans les adorations.

 

L’association est la plus énorme chose qu’Allâh a interdite parmi les désobéissances et les péchés, ainsi que c’est le plus grand des péchés majeurs et des maux.

 

C’est pourquoi Allâh عز وجل a informé, concernant l’association [en disant] que c’est un péché qu’Il ne pardonne pas et qu’il n’existe pas de plus égaré que celui qui la commet.

 

Il a certes dit سبحانه وتعالى (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Allâh ne pardonne pas qu’on Lui donne un associé et Il pardonne, pour une chose moindre, à qui Il veut. Et quiconque donne à Allâh un associé commet un péché énorme} [An-Nisâ' : 48].

 

Et Il a dit عز وجل dans un autre verset (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Quiconque donne un associé à Allâh s’égare d’un égarement profond} [An-Nisâ' : 116].

 

L’association - Ô vous les gens - n’est pas seulement le fait d’adorer les statues comme le pensent certains.

 

Mais en vérité, l’association est que tu donnes à Allâh un associé dans n’importe quelle adoration parmi les adorations.

 

Appartient à l’association : le fait de placer sa confiance en autre qu’Allâh ;

appartient à l’association : le voeu et le sacrifice pour autre qu’Allâh, ainsi que de jurer par autre qu’Allâh ;

appartient à l’association : le fait de demander l’aide et demander le secours à autre qu’Allâh ;

appartient à l’association : le fait de craindre, avoir peur et se repentir à autre qu’Allâh عز وجل.

 

L’ensemble des adorations, si tu en voues quoi que ce soit à autre [qu’Allâh] سبحانه , tu Lui auras alors associé [quelque chose] عز وجل.

 

Tu lui auras associé [quelque chose] عز وجل si tu voues quelque adoration à autre qu’Allâh.

 

Prends donc garde Ô toi le musulman !

 

Ibn `Abbâs رضي الله عنهما a dit :

 

«Les gens étaient sur la religion de leur père Âdam عليه السلام : sur l’unicité d’Allâh et Son adoration à Lui uniquement, près de dix siècles. Puis l’association est apparue dans le peuple de Noûh عليه السلام»

 

c’est-à-dire que les gens étaient sur l’unicité pendant dix siècles, puis Iblîs les a trompés et les a précipités dans l’association, ceci avant que ne soit envoyé Noûh .عليه السلام

 

L’association - Ô vous les musulmans - est le plus grand péché par lequel Allâh fut désobéi.

 

Selon Ibn Mas`oûd رضي الله عنه qui a dit :

 

«J’ai interrogé le Prophète صلى الله عليه وسلم : quel est le plus grand péché ?

Il dit : «Que tu donnes à Allâh un égal alors qu’Il t’a créé»»

unanimement reconnu authentique.

 

C’est-à-dire : que tu donnes à Allâh un associé et un égal dans l’adoration ainsi que dans toute chose qu’il n’est pas possible à la créature de faire, tu attribues cela alors à la créature, comme l’invocation et la demande d’aide.

 

Certaines personnes invoquent autre qu’Allâh parmi les créatures.

 

D’après Aboû Bakra al-Aslamî رضي الله عنه qui a dit :

 

«Nous étions avec le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم, lorsqu’il dit : «Ne vous informerais-je pas du plus grand des grands péchés ? Ne vous informerais-je pas du plus grand des grands péchés ? Ne vous informerais-je pas du plus grand des grands péchés ?»

Par trois fois, puis il dit : «Associer à Allâh, l’ingratitude envers les parents et le faux témoignage»»

rapporté par al-Boukhârî et Mouslim.

 

Sachez - Ô vous les musulmans - que si le serviteur était obéissant à Allâh عز وجل et qu’il accomplissait l’ensemble des obéissances et des adorations, puis qu’il associait à Allâh un court instant et mourrait sur cet état : son oeuvre entière serait assurément devenue caduque en cet instant pendant lequel il aurait associé à Allâh, quand bien même serait-il un prophète et messager, quand bien même serait-il notre Prophète Mouhammad صلى الله عليه وسلم, et cela relève de supposer l’impossible.

 

Allâh عز وجل a certes dit à l’élite de Sa création, lesquels sont les messagers عليهم الصلاة والسلام (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Telle est la direction par laquelle Allâh guide qui Il veut parmi Ses serviteurs. Mais s’ils Lui avaient donné des associés, alors toutes leurs oeuvres auraient certainement été vaines} [Al-An`âm : 88]

 

Ainsi, si ces messagers avaient associé [à Allâh], et c’est impossible, alors toutes leurs oeuvres auraient certainement été vaines.

 

Et Il a dit عز وجل au sceau des messagers Mouhammad صلى الله عليه وسلم (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : «Si tu donnes des associés à Allâh, ton oeuvre sera certes vaine, et tu seras très certainement du nombre des perdants. Tout au contraire, adore Allâh Seul et sois parmi les reconnaissants.} [Az-Zoumar : 65-66].

 

Il t’incombe donc - Ô le musulman - d’unifier Allâh عز وجل , de t’éloigner de l’association, d’abandonner l’association avec tous ses moyens et d’invoquer Allâh Seul, de placer ta confiance en Lui : c’est l’unicité qui est la cause d’entrer au Paradis.

 

Qu’Allâh place Sa bénédiction pour moi ainsi que pour vous dans le noble Coran, et qu’il me fasse profiter ainsi que vous de ce qui s’y trouve comme versets et sagesses.

 

Second sermon

 

Toutes les louanges reviennent à Allâh le Seigneur des mondes.

 

L’issue revient toujours aux pieux et nulle adversité si ce n’est contre les injustes.

 

Que le salut et la prière [d’Allâh] soient sur la plus noble de toutes les créatures, ainsi que sur les siens, sur ses compagnons et sur tous ceux qui les ont suivis avec perfection jusqu’au jour du jugement.

 

Sachez - Ô vous les musulmans - qu’associer à Allâh est une injustice et une animosité.

 

D’après Ibn Mas`oûd رضي الله عنه qui a dit :

 

«Quand ce verset est descendu : (selon une traduction rapprochée du sens) : 

{Ceux qui ont cru et n’ont pas entaché leur foi de quelque injustice, ceux-là ont la sécurité, et ce sont eux les bien-guidés} [Al-An`âm : 82]

cela [a été trouvé] difficile aux musulmans et ils dirent : «Ô Messager d’Allâh, qui d’entre nous ne fait pas d’injustice à sa propre personne ?»

Il dit alors عليه الصلاة والسلام : «Il ne s’agit pas de cela, mais il s’agit de l’association.
N’avez-vous pas entendu Louqmân lorsqu’il dit à son fils (selon une traduction rapprochée du sens) :

{Ô mon fils ! Ne donne pas d’associé à Allâh, car l’association à Allâh est vraiment la plus grande des injustices} [Louqmân : 13] »».

Le hadith se trouve dans «Sahîh at- Tirmidhî».

 

Ibn Kathîr a dit au sujet du verset (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Ceux qui ont cru et n’ont pas entaché leur foi de quelque injustice, ceux-là ont la sécurité, et ce sont eux les bien-guidés}

 

il a dit : رحمه الله

 

«Ce sont ceux qui ont voué exclusivement l’adoration à Allâh Seul et qui ne lui ont rien associé.

Ainsi, ce sont ceux qui seront en sécurité le jour de la résurrection, les bien-guidés dans la vie d’ici-bas et dans l’au-delà».

 

Sachez que quand le serviteur tombe dans l’association, l’entrée du Paradis lui devient interdite et son refuge sera l’Enfer pour l’éternité.

 

Il n’aura nul ami chaleureux, ni intercesseur à qui on obéit, ni secoureur.

 

[Allâh] عز وجل a dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Quiconque associe à Allâh (d’autres divinités), Allâh lui interdit le Paradis, et sa destination finale sera le Feu. Et pour les injustes, il n’y a pas de secours.} [Al-Mâ'ida : 72]

 

Et selon Jâbir رضي الله عنه qui a dit :

 

«Un homme est venu au Prophète صلى الله عليه وسلم et il le questionna : «Ô Messager d’Allâh, quels sont les deux choses qui impliquent [le Paradis et le Feu] ?»

Il répondit : «Quiconque meurt et n’associe rien à Allâh entrera au Paradis. Et quiconque meurt alors qu’il associe quelque chose à Allâh entrera au Feu»».

Rapporté par Mouslim.

 

C’est pourquoi le serviteur espérera dégager sa personne du Feu avec tout ce qu’elle possède.

 

D’après Anas رضي الله عنه qui a dit :

 

«Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : Allâh تعالى dira le jour de la résurrection à la personne subissant le moindre châtiment : «Si tu possèdes [maintenant] ce que tu possédais dans la vie d’ici-bas, le donnerais-tu en rançon ?»

C’est-à-dire : si tu as [maintenant] tout ce que tu avais dans la vie d’ici-bas comme biens, donnerais-tu tout cela pour dégager ta personne du Feu ?

Il répondra et dira : oui.

[Allâh] عز وجل dira alors :

«J’ai certes voulu de ta part bien moins que cela, lorsque tu étais dans les reins de Âdam : que tu ne m’associes rien, et Je ne te ferai pas entrer au Feu. Mais tu n’as rien voulu si ce n’était l’association»».

Rapporté par al-Boukhârî et Mouslim.

 

«Que tu ne m’associes rien, et Je ne te ferai pas entrer au Feu. Mais tu n’as rien voulu si ce n’était l’association».

 

D’après Aboû Moûsâ al-Ash`arî رضي الله عنه qui a dit :

 

«Le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم nous a un jour adressé un sermon.

Il dit : «Ô vous les gens ! Éloignez-vous de l’association ! Certes, l’association est plus cachée qu’une fourmi noire».

 

C’est-à-dire que cette association, il en est qui est manifeste, et il en est qui est caché, la personne ne le connaît pas.

 

Il est plus caché qu’une fourmi, c’est-à-dire : que le mouvement de la fourmi, car tu ne peux pas entendre le mouvement de la fourmi.

 

Et dans certains récits : «… dans les ténèbres de la nuit…» tu ne vois pas la fourmi alors qu’elle avance.

 

Il en est de même pour l’association.

 

Il se peut qu’il y ait de l’association qui soit plus cachée que les mouvements de la fourmi.

 

Quelqu’un dit alors :

 

«Ô Messager d’Allâh ! Comment pouvons-nous l’éviter alors qu’elle est plus cachée que le mouvement d’une fourmi ?!»

 

Il dit alors عليه الصلاة والسلام : «Dîtes :

 

اللهم إنا نعوذ بك أن نشرك بك شيئاً ما نعلمه ونستغفر لك مما لا نعلمه

Allâhoumma innâ na`oûdhou bika an noushrika bika shay'an mâ na`lamouhou, wa nastaghfirou laka mimmâ lâ na`lamouhou

 

Ô Allâh, nous cherchons refuge auprès de Toi contre le fait de T’associer quoi que ce soit de ce que nous savons, et nous Te demandons pardon de ce que nous ne savons pas ».

 

Ô Allâh, nous cherchons refuge auprès de Toi contre le fait de T’associer quoi que ce soit de ce que nous savons, et nous Te demandons pardon de ce que nous ne savons pas.

 

Craignez Allâh - Ô serviteurs d’Allâh - et mettez en garde vos enfants contre l’association, protégez vos propres personnes contre l’association.

 

Certes, l’association interdit à celui qui la commet d’entrer au Paradis et le conduit au Feu.

 

Ô Allâh, place-nous du nombre des croyants ;

Ô Allâh, nous Te demandons le Paradis et tout ce qui nous en rapproche comme parole ou oeuvre.

 

Source : audio d'une khoutba

PDF publié le 6 dhoû al-qa`da 1438H correspondant au 30 juillet 2017G

Traduit et publié par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

Cheikh Moustafa Belghith - الشيخ مصطفى بلغيث 

Partager cet article

J’ai peur qu’on me dérobe le Tawhid

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

J’ai peur qu’on me dérobe le Tawhid

D’après Mouhammad ibn Moussa al Asbahani (رحمه الله):

 

«J’étais le binôme de Sufyan Thawri (رحمه الله) en allant à La Mecque, et il pleurait beaucoup.

Et je lui ai dit : "Ô Aba ‘Abdoullah, toutes ces larmes par crainte des pêchés ?"

Il a alors pris un bâton des bagages, l’a jeté par terre et dit :

"Mes pêchés me sont plus méprisables que ce bâton, mais j’ai peur qu’on me dérobe le Tawhid."»

أخبار أصبهان لأبي نعيم رقم - 1923

Le Tawhid est la chose la plus chère et la plus précieuse dans ce bas-monde.

 

Et si les possesseurs des trésors de ce bas monde craignent de les perdre ou qu’on leur dérobe, alors la crainte des monothéistes pour leur Tawhid est plus grande et plus intense que cela.

 

Et si la crainte des propriétaires de ce bas-monde augmente quand les vols et les pillages se multiplient, la crainte des monothéistes augmente avec la multiplication des troubles et des entraves et des obstacles, et qu’est ce qu’ils sont nombreux à notre époque.

 

Ô Allah, préserve (nous) préserve (nous).

 

Traduit et publié par salafidenainetdailleurs.com

الخوف من سلب التوحيد

عن مجيب بن موسى الأصبهاني قال

كنت عَديل سفيان الثوري إلى مكة ، فكان يُكثر البكاء ، فقلت له : يا أبا عبد الله ، بكاؤك هذا خوفًا من الذنوب ؟ قال : فأخذ عودًا من المحمل فرمى به وقال : « لذنوبي أهونُ علي من هذا ، ولكني أخافُ أن أسلب التوحيد

أخبار أصبهان لأبي نعيم رقم - 1923

التوحيد أغلى شيء وأنفسه في هذه الدنيا، ولئن كان أرباب كنوز الدنيا يخافون عليها الضياع والسلب، فإنَّ خوف أهل التوحيد على توحيدهم أعظم من ذلك وأشد، ولئن كان خوف أرباب الدنيا يعظم عندما يكثر السلب والنهب، فإنَّ خوف أهل التوحيد يزداد عندما تكثر الفتن والصوارف والصواد وما أكثرها في هذا الزمان، فاللهم سلم سلم

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Il est obligatoire d'exposer la nullité de l'adoration des tombes aux musulmans (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

"Louange donc, à Celui qui détient en Sa main la royauté sur toute chose ! Et c’est vers Lui que vous serez ramenés" (Sourate YâSin verset 83)

"Louange donc, à Celui qui détient en Sa main la royauté sur toute chose ! Et c’est vers Lui que vous serez ramenés" (Sourate YâSin verset 83)

Ce qui est obligatoire aux savants des musulmans, lorsque se trouve dans leur commun des gens celui qui se rend auprès des tombes pour invoquer leurs occupants, d'expliquer que ceci est du chirk (polythéisme).

 

Et qu’avec ce polythéisme aucune adoration n'est acceptée.

 

Ni prière, ni aumône, ni jeûne, ni pèlerinage, jusqu'à ce que l'individu voue un culte exclusif à Allâh Seul.

 

Si un homme vient à la mosquée prophétique, alors que la pauvreté l'a touché, il se rend à la tombe du prophète (éloge et salut d'Allâh sur lui) et se met à l'invoquer pour qu'il dissipe la pauvreté, qu'en est-il de cet homme ?

 

Il est un muchrik (polythéiste).

 

Le messager d'Allâh (éloge et salut d'Allâh sur lui) n'agrée point cela.

 

Et il n'agrée point que quiconque se rende à sa tombe et dise : «Ô messager d'Allâh ! Sauve-moi de cette pauvreté !».

 

Bien au contraire, lorsqu'un homme se rendit auprès du Prophète (éloge et salut d'Allâh sur lui) et lui dit : «ce qu'Allâh veut et ce que tu veux», il a joint la volonté du messager à la volonté d'Allâh par le biais d’une particule qui implique l’équivalence, que lui a dit le messager d'Allâh (éloge et salut d'Allâh sur lui) ?

 

Il a dit :

 

«As-tu fait de moi un égal à Allâh ?!»

 

Et ce questionnement est un questionnement de réprobation.

 

 «As-tu fait de moi un égal à Allâh ?! Ce qu'Allah veut Seul !». 

 

Donc les frères, en qui plaçons nous l’espoir ?

 

L’assemblée :

 

En Allâh.

 

Cheikh :

 

Sur qui nous reposons-nous pleinement (tawakul) ?

 

L’assemblée :

 

Allâh.

 

Cheikh :

 

En qui plaçons notre espoir dans le repoussement de ce qui nous nuit ?

 

Allâh !

 

Allâh تبارك وتعالى a dit :

 

 قُلْ مَنْ بِيَدِهِ مَلَكُوتُ كُلِّ شَيْءٍ

 

"Dis: «Qui détient dans sa main la royauté absolue de toute chose..." (Sourate 23 verset 88)

 

Et Il dit : 

 

تَبَارَكَ ٱلَّذِي بِيَدِهِ ٱلْمُلْكُ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

 

"Béni soit celui dans la main de qui est la royauté" (Sourate 67 verset 1)

 

Et les versets dans cela sont nombreux, à savoir que le commandement est le commandement d’Allâh.

 

Ô mon frère musulman !

 

Ô mon frère croyant !

 

Ô mon frère doté de raison !

 

Comment peux-tu invoquer un homme qui encore hier était comme toi, il mange comme tu manges, il boit comme tu bois, il ressent la faim comme tu la ressens, il tombe malade comme tu tombes malade et lorsqu'il tombe malade il va chez le médecin et lui dit : «Soigne moi». 

 

N'est-ce pas ?

 

Comment peux-tu à présent - après qu'il soit devenu un cadavre - venir l'invoquer ?

 

Est-ce que ceci fait partie de ce qui est concevable Ô les frères ?

 

Est-ce que cela fait partie du raisonnable ?

 

L’assemblée :

 

Non.

 

Cheikh :

 

Non !

 

A plus forte raison que cela ne fait pas partie de la foi.

 

Traduit par Al-Firqatou An-Najiyatou 

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

La réalité du tawhîd - حقيقة التوحيد (audio-dossier)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La réalité du tawhîd - حقيقة التوحيد (audio-dossier)

Question :

 

Il interroge au sujet de la réalité du tawhîd qui est la tête de l’affaire, et sans lequel l’oeuvre du musulman est vaine, qu’Allâh vous récompense en bien.

 

Réponse :

 

بسم الله الرحمن الرحيم, الحمد لله رب العالمي وصلى الله وسلم وبارك على عبده ورسوله محمد أشرف الأنبياء وأشرف المرسلي وعلى آله وعلى صحابته أجمعي وعلى التابعي لهم بإحسان إلى يوم الدين وبعد

[…]

 

Il dit رحمه الله : «... au sujet de la réalité du tawhîd qui est la tête de l’affaire entière».

 

Nous disons : Mon frère, la réalité du tawhîd est le fait de rendre Allâh unique par les genres d’adorations.

 

Le serviteur se dirige ainsi vers Allâh dans l’ensemble des genres de son adoration.

 

Son invocation est faite à Allâh, il n’invoque pas autre qu’Allâh et il ne dirige pas l’invocation vers autre qu’Allâh.

 

Ceci en raison du fait qu’il sait que tout autre qu’Allâh ne mérite pas cela, et il ne mérite pas d’être invoqué ni d’être l’objet de quelque espoir car il ne possède pour sa propre personne ni profit, ni mal, ni mort, ni vie, ni résurrection.

 

C’est un absent qui n’entend pas, et un mort que recouvre la terre.

 

Allâh جل وعلا dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Tandis que ceux que vous invoquez en dehors de Lui ne possèdent même pas la pellicule d’un noyau de datte. 14. Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation ; et même s’ils entendaient, ils ne pourraient pas vous répondre. Le Jour du Jugement ils renieront que vous les avez associés à Allâh. Personne ne peut t’informer de ces choses aussi bien que Celui Qui connaît tout} [Fâtir : 13-14].

 

Médite ce verset avec moi mon frère :

 

{ceux que vous invoquez en dehors de Lui} quel que soit celui qui est invoqué : un prophète, un ange, un allié vertueux {ne possèdent même pas la pellicule d’un noyau de datte} : ce qui se trouve sur les noyaux des dattes {Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation} les morts et les absents n’entendent pas ni ne savent.

 

Et si l’on supposait qu’ils entendent, ils ne pourraient pas l’exaucer {et même s’ils entendaient, ils ne pourraient pas vous répondre} et troisièmement le jour de la résurrection, ils vous désavoueront ainsi que votre adoration à leur endroit, et ils diront comme ont dit les anges à notre Seigneur (selon une
traduction rapprochée du sens) :

 

{Et le jour où Il les rassemblera tous et dira ensuite aux anges : «Est-ce vous que ces gens-là adoraient ?» 41. Ils diront : «Loin de Toi toute imperfection ! C’est toi notre Allié et non pas eux. Ils adoraient plutôt les jinn, en qui la plupart d’entre eux croyaient.»} [Saba : 40-41]

 

et `Îssâ ibn Maryam quand Allâh lui dira le jour de la résurrection (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Lorsqu’Allâh dira : «Ô Jésus (`Îssâ), fils de Marie (Maryam), est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-moi et ma mère comme divinités en dehors d’Allâh ?» Il dira : «Loin de Toi toute imperfection ! Il ne m’appartient pas de dire ce dont je n’ai aucun droit ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es Celui qui connaît parfaitement l’Invisible. 117. Je ne leur ai dit que ce Tu m’avais ordonné de leur dire : «Adorez Allâh, mon Seigneur et le vôtre».} [Al-Mâ’ida : 116-117]

 

Et il en est ainsi de toute chose adorée en dehors d’Allâh, et invoquée en dehors d’Allâh : il désavoue l’adoration de ceux qui l’adorent et ceux qui l’invoquent.

 

Car l’invocation est spécifique à Allâh (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Et votre Seigneur a dit : « Implorez-moi, Je vous exaucerai.} [Ghâfir : 60]

 

et Il a dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Et si Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui M’invoque} [Al-Baqara : 186].

 

Il sacrifie pour Allâh Seul. Il ne sacrifie pas pour un autre.

 

{Dis : « Ma prière, mon sacrifice, ma vie et ma mort appartiennent à Allâh, Seigneur des mondes. 163. Il n’a pas d’associé} [Al-An`âm : 162-163].

 

{Accomplis donc la prière (salât) pour ton Seigneur et sacrifie pour Lui} [Al-Kawthar : 2].

 

Il fait des voeux pour Allâh, il espère en Allâh Seul, il Le craint Seul et il lie son coeur à son Seigneur, parachevant l’amour, la peur et l’espoir.

 

Il sait qu’Allâh est Celui qui détient le bénéfice et le mal ; nul autre que Lui ne dissipe le malheur et personne d’autre n’accorde le bien.

 

{Si Allâh fait qu’un malheur te touche, nul autre que Lui ne saurait l’enlever. Et s’Il fait qu’un bonheur te touche, alors (sache qu’) Il est Capable de toute chose.} [Al-An`âm : 17].

 

Il y a dans le coeur du monothéiste la certitude qu’il est assurément le serviteur d’Allâh, soumis à Ses ordres, il n’a nul refuge contre lui si ce n’est vers Lui.

 

Il ne se lie pas avec des morts, ni à des absents, ni à des jinn, ni à des shayâtîn, ni à des arbres, ni à des pierres, ni d’attachement aux autres personnes.

 

Son attachement n’est qu’avec son Seigneur et sa liaison est avec son Seigneur, il se plaint à Lui de son déchirement et de son chagrin et il Lui expose son besoin, et il se dirige avec son coeur vers son Seigneur et son Créateur.

 

Il n’oeuvre pas comme les ignorants parmi les gens, ceux qui vont aux habitants des tombes.

 

Ils tournent alors autour de leurs tombes, ils sacrifient les bêtes pour se rapprocher d’eux, ils appellent par leurs noms lors des calamités et ils s’humilient à eux et oublient le Seigneur des univers, le Vivant, Celui dont toute la création a besoin et Qui n’a besoin de personne, Celui que nul sommeil ni somnolence ne prennent.

 

La réalité du tawhîd : accomplir sincèrement l’oeuvre pour Allâh uniquement, et vouloir par ceci le visage d’Allâh.

 

La réalité du tawhîd est également que tu saches qu’Allâh est le Seigneur de toute chose ainsi que son Détenteur.

 

Il est le Créateur, le Pourvoyeur, Celui qui donne la vie et qui donne la mort.

 

Il n’a aucun associé dans Sa seigneurie et Sa création, de même qu’Il n’a aucun associé dans Sa divinité et Son adoration.

 

Tu l’unifies en croyant à la perfection de Ses noms et attributs par lesquels Il s’est Lui-même nommé, ou par lesquels L’a nommé Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Et par les attributs du Seigneur par lesquels Il s’est Lui-même décrit, ou par lesquels L’a décrit Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

La réalité du tawhîd : que tu proclames fréquemment l’éloge sur Allâh et ton espoir en ton Seigneur.

 

Le fait que tu évoques toujours : «lâ ilâha illâ Allâh», toujours sur ta langue, tu la dis à chaque instant et tout moment, croyant fermement à sa signification et oeuvrant conformément à ce qu’elle implique et ce qu’elle prouve ; concrétisant ainsi le tawhîd d’Allâh.

 

Tel est le musulman véritable.

 

Le tawhîd est le fondement par excellence et la base de la religion.

 

Pour lui, Allâh a créé la création.

 

Pour lui, Il a envoyé les messagers.

 

Pour lui, Il a fait descendre les livres.

 

Ce tawhîd est ce qui sépare entre la vérité et le faux, entre l’islam et la mécréance.

 

L’ensemble des messagers عليهم السلام ont appelé les créatures à adorer Allâh :

 

{Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager sans lui révéler : «(qu’) il n’y a aucune divinité [digne d’adoration] en dehors de Moi. Adorez-Moi donc.»} [Al-Anbiyâ’ : 25].

 

Ils ont appelé à vouer la religion à Allâh exclusivement.

 

Et toute nation et génération parmi les gens, Allâh leur a envoyé un messager avec ce tawhîd.

 

{Et Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager, (pour leur dire) : «Adorez Allâh et écartez-vous de Tout ce qui est adoré en dehors d’Allâh.»} [An-Nahl : 36]

 

Et Allâh a clos les messages par celui de Mouhammad صلى الله عليه وسلم, lequel a été fondé sur le principe de l’appel au tawhîd d’Allâh, vouer exclusivement la religion à Allâh et rendre Allâh unique dans l’ensemble des genres de l’adoration.

 

Tel est le tawhîd.

 

Quiconque rencontre Allâh alors qu'il l'a réalisé sincèrement dans son coeur, alors sa destination finale sera avec Le plus Miséricordieux de tous les miséricordieux au Paradis.

 

{Allâh ne pardonne pas qu’on Lui donne un associé et Il pardonne, pour une chose moindre, à qui Il veut.} [An-Nissâ’ : 48].

 

Et dans le hadîth de `Itbân :

 

«Certes, Allâh a interdit au Feu quiconque a dit « lâ ilâh illa Allâh » sincèrement de son coeur».

 

Et dans le hadîth de `Oubâda :

 

«Quiconque atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité digne d’être adorée en dehors d’Allâh et que Mouhammad est Son serviteur et messager, que `Issâ est le serviteur d’Allâh et Son messager ainsi que Sa parole qu’Il a envoyée à Maryam et un esprit de Sa part, que le Paradis est vérité et que le Feu est vérité, Allâh le fera entrer au Paradis avec ce sur quoi il était comme oeuvres».

 

Rendons donc sincère pour Allâh notre tawhîd, et soucions-nous de cette affaire car il est, par Allâh, la base de la religion.

 

Quand on perd ce tawhîd, aucune oeuvre n’est utile, quoi qu’elle soit.

 

[Allâh] تعالى a dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : «Si tu donnes des associés à Allâh, ton oeuvre sera certes vaine, et tu seras très certainement du nombre des perdants. 66. Tout au contraire, adore Allâh Seul et sois parmi les reconnaissants.»} [Az-Zoumar : 65-66].

 

Et Il a dit au sujet de Ses prophètes (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Mais s’ils Lui avaient donné des associés, alors toutes leurs oeuvres auraient certainement été vaines.} [Al-An`âm : 88].

 

Noûr `alâ ad-darb | 14/05/1434H - 26/03/2013G | 01m11s

Traduit par Sawtiyyāt salafiyya - @salafisound_fr

Mis en page par @islamSalafiya - t.me/islamsalafiya

 Publié par Sawtiyyāt Salafiyya - t.me/salafisound_fr et @islamSalafiya - t.me/islamsalafiya

 

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Partager cet article

Jurer : «Par la vie d'Allâh» ou «Par la vie de mon Seigneur» (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Jurer : «Par la vie d'Allâh» ou «Par la vie de mon Seigneur» (audio)

Question :

 

Votre éminence Cheikh, qu'Allâh vous accorde le succès.

 

Il demande : Est-il permis de jurer en disant : "Par la vie d'Allâh" ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Il est permis de jurer par tous les attributs d'Allâh.

 

La Vie d'Allâh fait partie de Ses attributs سبحانه وتعالى : Le vivant, Celui qui subsiste par Lui-même.

 

Traduit par أبوربيع عصام - @Abu_Rabii_Issam

 Publié par la chaîne Telegram Manhaj Salafi - t.me/manhajsalafi_fr

الحلف بحياة الله

السؤال : هل يجوز الحلف بقول وحياةِ الله ؟

الجواب : كل صفات  الله يجوز الحلف بها، وحياة الله من صفاته -سبحانه وتعالى - الحي القيوم

Question :

 

Quel est le jugement du fait de jurer de cette manière «Par la vie de mon Seigneur» et quel est le sens de cela ?

 

Réponse de Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn Bâz :

 

Il est permis de jurer par la vie d'Allâh car c'est un attribut parmi les attributs d'Allâh et le fait de jurer se fait par Allâh ou par un attribut parmi ses attributs et le sens de la vie (al-Hayyâtou) est connu.

 

Majallatou da'wah 1618

Traduit et publié par la page Al-Firqatou An-Najiyatou

وسئل سماحة الوالد عبدالعزيز بن باز - رحمه الله - هذا السؤال : ما حكم الحلف بهذه الطريقة : (وحياة ربي) وما معناها مأجورين؟

يجوز الحلف بحياة الله لأنها صفة من صفاته سبحانه، والحلف إنما يكون بالله أو صفة من صفاته ومعنى الحياة معلوم

من مجلة الدعوة - 1618

Question :

 

J'ai entendu de certaines personnes qu'il n'était pas permis de jurer par les attributs d'Allâh, en particulier l'attribut de la vie.

 

Je leur ai donc dis que le fait de jurer par l'attribut de la vie était permis - en me basant sur ce que j'ai pu lire - est-ce que ma parole est juste ?

 

Réponse de Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn Bâz :

 

Oui, le fait de jurer par Allâh, par Ses Attributs et par Ses Noms, tout ceci est permis. Comme ce qui est rapporté dans le hadith :

 

«Je cherche protection auprès de la puissance d’Allâh et de Sa capacité sur toute chose, contre le mal que je ressens». (1)

 

Ou «Je cherche protection auprès de ta satisfaction contre Ta colère» ou «Par Tes paroles parfaites».

 

Donc, chercher la protection avec les attributs d'Allâh, ou avec les paroles d'Allâh, et le fait de jurer avec tout ceci est permis.

 

Il peut jurer par Allâh, par Ses attributs, ou par la puissance d'Allâh, ou par la capacité d'Allâh, ou par la science d'Allâh, ou par la vie d'Allâh, tout ceci est permis.

 

Comme le fait de dire «Wa-llâhi, Bi-llâhi, Ta-Llâhi», ou en employant le Nom «Ar-Rahman», ou «Ar-Rahîm», ou «Al-'Azîz», ou «Al-Hakîm».

 

Tout ceci est permis.

 

Et il en va de même s'il dit : «Par la puissance d'Allâh» ou «Je jure par la puissance d'Allâh», ou «Par la science d'Allâh» et ce qui s'apparente à cela.

 

(1) Rapporté par Ahmad (27179), d’après le hadith rapporté par Ka‘b Ibn Mâlik ; et ce hadith est jugé sahîh (authentique) par Al-Albânî dans As-Silsila As-Sahîha (1415).

 

Traduit et publié par la page Al-Firqatou An-Najiyatou

حكم الحلف بأسماء الله وصفاته

سمعت من بعض الناس بأنه لا يجوز الحلف بصفات الله, وخاصة صفة الحياة, فقلت لهم: بأن الحلف بحياة الله جائز -بناء على ما قرأت-، فهل كلامي صحيح؟

نعم الحلف بالله, وبصفاته, وبأسمائه كله حق كله جائز، مثلما جاء في الحديث

(أعوذ بعزة الله وقدرته من شر ما أجد وأحاذر)

 أعوذ برضاك من سخطك، أعوذ بكلمات الله التامات، فالتعوذ بصفات الله, والتعوذ بكلمات الله والحلف بها كل ذلك جائز، يحلف بالله، يحلف بصفاته، وعزة الله، وقدرة الله، وعلم الله، وحياة الله، كله جائز، كما يقول: الله، أو بالله، أو تالله، أو الرحمن، أو الرحيم، أو العزيز، أو الحكيم، كل هذا جائز، وهكذا إذا قال وعزة الله، أو بعزة الله، أو بعلم الله، أو ما أشبه ذلك

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

La da'wa de l'unicité aujourd'hui et ses prédicateurs

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La da'wa de l'unicité aujourd'hui et ses prédicateurs

Question :

 

Et cette question a un lien avec celle qui a précédée, c'est pour cela que nous l'avons fait suivre.

 

Il dit : Honorable Cheikh, qu'Allâh vous préserve, où est la dawah de l'unicité aujourd'hui ? 

 

Qui sont les prédicateurs ?

 

La réponse :

 

L'appel au tawhid est présent -Les Louanges sont pour Allâh- et actif -Les Louanges sont pour Allâh- et il y a ceux qui s'en chargent et appellent à elle dans chaque pays parmi les pays du monde -Les Louanges sont pour Allâh- elle (la dawah de l'Unicité) n'est pas éteinte, et ne s'éteindra pas, en raison de sa parole عليه الصلاة والسلام :

 

"Il ne cessera d'y avoir une partie de ma communauté, apparente sur la vérité.

Ceux qui les auront délaissés ne pourront pas leur nuire et ce jusqu'à ce que l'ordre d'Allâh vienne, et ils seront ainsi". (1)

 

Cette parole est une trahison et une contradiction comme la précédente : L'Unicité, les règles sont mémorisées en quelques jours !

 

Et certains disent : Une heure !

 

Et certains disent : Une demi heure !

 

Et certains disent : Dix minutes !

 

Nous demandons à Allâh la protection, et qu'Il mette fin à sa vie (l'auteur de ces paroles) dans le faux au nom de l'Islam, nous demandons à Allâh pour eux la protection, et pour les musulmans contre leurs fléaux.

 

(1) tiré du Sahih Muslim (1920) dans le hadith Thawbân (qu'Allâh l'agrée)

 

"Bienvenu Ô étudiant en science" p.345, question du livret " bénéfice de la science utile" dar al mîrâth an-nabawi

Publié par 3ilmchar3i.net

س: وهذا سؤال له تعلق بما سبق، فلذلك جعلناه تلوه، يقول: فضيلة الشيخ، حفظكم الله، أين دعوة التوحيد اليوم من الدعاة ؟

 الجواب: "دعوة التوحيد موجودة ~ولله الحمد~، وقائمة ~ولله الحمد~، وهناك من يقوم بها ويدعو إليها في كل بلد من بلدان العالم ~ولله الحمد~، ما ضاعت، ولن تضيع لقوله عليه الصلاة والسلام

"لا تزال طائفة من أمتي ظاهرين على الحق لا يضرهم من خذلهم حتى يأتي أمر الله وهم كذلك"

(١)

 فهذا الكلام من التخذيل ومن المخالفات كالتي سبق: أن التوحيد قواعد تحفظ في أيام قليلة ! بعضهم يقول: ساعة ! بعضهم يقول: نصف ساعة ! بعضهم يقول: عشر دقائق !! نسأل الله العفية، ويفني حياته في الأباطيل باسم الأسلام، فنسأل الله لهم العافية، وللمسلمين من بلائهم. اه

 (١) أخرجه مسلم (١٩٢٠) من حديث ثوبان (رضي الله عنه)

 "مرحبا يا طالب العلم" للشيخ ربيع بن هادي المدخلي (حفظه الله)، ص٣٤٥، أسئلة رسالة : "فضل العلم النافع"، دار الميراث النبوي

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Maintenant, dans le monde islamique, vas à l'Est et à l'Ouest, tu trouveras des idoles et des tombes...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Maintenant, dans le monde islamique, vas à l'Est et à l'Ouest, tu trouveras des idoles et des tombes...

Maintenant, dans le monde islamique, vas à l'Est et à l'Ouest, tu trouveras des idoles et des tombes.

 

Tu trouves des villes de tombes qui sont invoquées en dehors d'Allâh et qui sont appelées au secours en dehors d'Allâh.

 

On voyage vers elles comme on voyage vers la Maison ancienne (la Ka'ba).

 

On tourne autour de ces idoles, on s'incline et se prosterne devant elles. Ils croient à leur sujet ce dont Abou Jahl aurait honte : qu'elles connaissent l'invisible et dirigent l'univers.

 

Je suis allé dans des pays où j'ai vu le recueillement, la soumission, l'humilité et le désir pour des morts qui ne possèdent pour eux-mêmes ni nuisance, ni utilité, ni mort, ni vie, ni résurrection.

 

Par Allâh, je n'ai pas vu ce recueillement devant la Maison ancienne !

 

Par le Seigneur du ciel, certains d'entre eux meuglent comme le meuglement du taureau.

 

Ils tombent et chutent devant l'entrée du saint, par désir, espoir, crainte et envie. Allâh est oublié.

 

C'est énorme !

 

Les prédications existantes, à part l'appel au Tawhid, se tiennent et regardent ces scènes honteuses.

 

On ne voit d'eux aucune condamnation.

 

Plutôt, ils les soutiennent.

 

Les jours des élections, ils vont à ces idoles ou à la plus grande d'entre elles.

 

Ils tombent devant elles, prostrés, et leurs apportent des fleurs et des offrandes, par vénération et glorification pour elles, au lieu d'appeler au Tawhid.

 

Par Allâh, ils font ces choses et sont considérés comme des prêcheurs islamistes.

 

Ils s'égarent et égarent la Oumma.

 

Ils la noient et la plongent dans le fond, dans l'égarement et le polythéisme.

 

Tu ne trouve aucune prédication qui fait face à ce paganisme à part la prédication d'Allâh.

 

أهمية التوحيد

Publié par Dévoilement des sectes - @antiHizbis

الآن العالَم الإسلامي تذهب إلى الشرق والغرب، تجد أوثانا وقبورًا، تجد مدنا من القبور، تدعى من دون الله، ويستغاث بها من دون الله، وتشدّ إليها الرحال كما تشدّ إلى البيت العتيق، ويطاف بهذه الأوثان، ويركع ويسجد لها، ويعتقدون فيها ما يخجل منه أبو جهل من أنّها تعلم الغيب وتتصرّف في الكون! وقد أتيت بعض البلدان ورأيت كيف الخشوع والخضوع والذلّ والطمع في أموات لا يملكون لأنفسهم ضرًّا ولا نفعًا ولا موتًا ولا حياةً ولا نشورًا! والله ما رأيت هذا الخشوع عند بيت الله العتيق! ـ وربِّ السماء ـ ويَخُور بعضهم كما يخور الثور، ويخرُّ يهوي على عتبة الولي طمعًا ورجاءً وخوفًا ورغبةً! وينسى الله تبارك وتعالى! أمر عظيم! الدعوات الموجودة غير دعوة التوحيد؛ دعوة الإمام المجدِّد محمّد بن عبد الوهاب رحمه الله تقف تتفرّج أمام هذه المشاهد المخزية، ولا ترى هذه منكرًا، بل تؤيِّدها، بل يذهبون في أيّام الانتخابات إلى هذه الأوثان، أو إلى أكبرها، فيخرُّون لها راكعين ويقدِّمون لها الزهور والنذور إجلالاً وتعظيماً لها، بدل أن يدعوا إلى التوحيد، واللهِ يفعلون هذه الأمور وهم معدودون دعاةً إسلاميين! فيَضِلّون ويُضلّون الأمَّةَ ويغرقونهم ويغمسونهم غمسًا إلى الحضيض في الضلال والشرك بالله تبارك وتعالى، ولا تجدُ دعوةً تواجهُ هذه الوثنية إلاّ دعوة الله تبارك وتعالى

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Un type de polythéisme qui t'échappe Ô musulman

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Un type de polythéisme qui t'échappe Ô musulman

Il est plus éminent que tu acceptes le jugement et ce même si tu n'en connais pas la sagesse car le fait que la personne n'accepte le jugement que si elle connaît sa sagesse contient un type de polythéisme et (ce type de polythéisme) c'est l'adoration des passions.

 

Lorsqu'une chose concorde avec sa passion et qu'elle en comprend la sagesse alors elle l'accepte, s'en tranquillise et en est satisfaite.

 

Sinon, elle commence à hésiter. 


Celui qui observe aujourd'hui les gens verra que la plupart d'entre eux demande la raison logique (du jugement), au point que lorsque tu leur dis : "Allâh a dit et Son Messager a dit", ils demandent : "Et quelle est la sagesse ?".

 

Si seulement ces gens-là se rendaient compte qu'ils ont ordre, s'ils étaient croyants, de prendre pour sagesse la Parole d'Allâh et de Son Messager. 

 

Traduit et publié par telegram.me/cercle_sciences

‎نوع من الشرك قد يخفى عليك أيها المسلم

‎ قال العلامة ابن عثيمين - رحمه الله تعالى

فكونك تقبل الحكم وإن لم تعرف حكمته هذا أبلغ؛ لأن كون الإنسان لا يقبل الحكم إلا إذا علم حكمته فيه نوع من الشرك، وهو عبادة الهوى، وأنه إذا وافق الشيء هواه و أدرك حكمته قَبِله واطمأن إليه ورضي به، وإن لم يكن صار عنده فيه تردد
‎والناظر إلى الناس اليوم يجد أن أكثرهم يطلبون العِلَّة العقلية، حتى إن بعضهم إذا قُلتَ له : قال الله وقال رسوله. يقول : وما الحكمة ؟ فهلَّا علم هؤلاء أنهم مأمورون إن كانوا مؤمنين أن تكون الحكمة عندهم قول الله ورسوله

‎ شرح العقيدة السّفارينية /٤٩

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Le besoin de la nation au ralliement de ses membres sous sa bannière

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le besoin de la nation au ralliement de ses membres sous sa bannière

La nation a fortement besoin, en ces temps, que ses membres s'alignent sous sa bannière de sorte que chacun d'eux forme un élément constitutif tout en étant fort et bon, qui participe au développement de sa nation, à la consolidation de ses fondements et à l'élévation de son édifice.

 

Car, la décadence de la nation est due, en effet, à la dépravation de ses membres (qui la composent) ; De même que, sa réforme est liée à leur droiture.

 

Allâh عز وجل a fait l'éloge de la meilleure génération que l'humanité ait connue (celle des Compagnons رضي الله عنهم), elle posséda des qualités qu'aucune communauté-qui n'a joui de l'Islam- n'a acquises.

 

Elle a, parfaitement, saisi le sens de "laa illaaha ill Llah, Muhammad Rasoul Llah" (Il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allâh et Muhammad est Son Messager) de la façon voulue par Allâh عز وجل et n'a jamais réduit cette expression à de simples mots.

 

Elle ne se démarqua ni des sens contenus ni de la voie, qui englobe tous les domaines de la vie, qu'elle trace.

 

Elle ne fut jamais réduite à un futile sujet que les langues se répétaient, les cœurs en étaient éloignés et leur comportement s'y opposait.

 

Au contraire, c'est en son bon sens qu'ils la saisirent et lui accordèrent l'attention seyante à son importance.

 

C'est ainsi qu'Allâh عز وجل dit (selon le verset traduit) :

 

"Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait apparaître aux hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allâh" (sourate Âl-'imrân verset 110)

 

Ils furent des membres homogènes, en s'accordant autour d'une même croyance et en empruntant la même trajectoire sans le moindre écart, comme le leur a ordonné Allâh عز وجل (selon le verset traduit) :

 

"Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie" (sourate Al-an'âm verset 153)

 

Ainsi, ils formèrent une société croyante ayant des traits d'une rare force, réunis autour du Tawhid (monothéisme) le plus pur, adhérant pleinement à sa doctrine et mettant en pratique ses enseignements et ce, d'une manière fidèle et sincère.

 

Par le Tawhid (monothéisme) se réalisa, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, une union basée sur une adoration exclusive d'Allâh sous toutes ses formes et sur une obéissance sans faille au Prophète صلى الله عليه وسلم considéré comme l'unique guide et modèle, et une mise en pratique de sa Sounna en appelant les gens à s'y attacher en les mettant en garde contre l'innovation dans la religion d'Allâh عز وجل.

 

En fait, la sincérité (dans le Tawhid) et le suivi (véridique du Prophète صلى الله عليه وسلم) ont donné d'excellents résultats.

 

Une chose qui leur a permis de se relever et de mériter la suprématie sur terre.

 

Par les actes de ses membres, Allâh عز وجل a donné naissance à une victoire dont aucune semblable ne fut connue dans l'Histoire ni avant ni après : L'Islam en un demi-siècle allait se propager de l'océan Atlantique aux confins de l'Inde.

 

Allâh عز وجل (selon le verset traduit) :

 

"A ceux d'entre vous qui auront cru et fait le bien, Allâh promet formellement de donner la suprématie sur terre, comme Il l'a donnée à d'autres les ayant précédés. Il établira, fermement à leur intention, le culte qu'Il a choisi pour être le leur. Il changera leur crainte en sécurité. Qu'ils M'adorent sans rien M'associer !" (sourate An-Nour verset 55)

 

La réforme de l'âme , base de la rectitude de l'individu et de la réforme de sa nation p12-14 - الإصلاح النفسي للفرد، أساس استقامته وصلاح أمته

Retranscrit par Ummu Isma3il 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Partager cet article

Conseil aux frères dont les parents commettent des actes de polythéisme

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Conseil aux frères dont les parents commettent des actes de polythéisme

Question :

 

Certains frères ont des problèmes avec leurs parents du fait que ces derniers commettent des actes de Chirk et n’acceptent pas le conseil de leurs enfants.

 

Que conseillez-vous donc à ces frères ?

 

Aussi, notons-nous que cette situation a engendré de graves conflits entre ces frères et leurs parents.

 

Réponse :

 

Louange à Allâh, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu’Allâh a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Ceci dit :


Il incombe à ces frères d’appeler leurs parents à Allâh de la meilleure manière, et de ne pas les abandonner, mais de rester avec eux de façon convenable suivant le verset dans lequel Allâh عزّ وجلّ dit :


وَإِن جَاهَدَاكَ عَلى أَن تُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلاَ تُطِعْهُمَا وَصَاحِبْهُمَا فِي الدُّنْيَا مَعْرُوفاً - لقمان : 15

 

Traduction du sens du verset :

 

﴾Et si tous deux te forcent a M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable.﴿ [Louqmâne (Luqman) : 15].

 

Ils doivent également être doux lorsqu’ils les invitent (à obéir à Allâh), et éviter la grossièreté et la dureté répugnante, car Allâh عزّ وجلّ dit :

 

ادْعُ إِلِى سَبِيلِ رَبِّكَ بِالْحِكْمَةِ وَالْمَوْعِظَةِ الْحَسَنَةِ وَجَادِلْهُم بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ - النحل: 125

 

Traduction du sens du verset :

 

﴾Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon.﴿ [En-Nahl (Les Abeilles) : 125].

 

En effet, cette méthode de prédication fait partie des plus importantes causes qui amènent les gens à bénéficier des orientations et des prêches des prédicateurs.

 

Le Prophète صلّى الله عليه وآلِه وسلّم dit :

 

«Si Allâh guide par toi un seul homme, cela est meilleur pour toi que les plus précieuses montures» (1).

 

Le savoir parfait appartient à Allâh سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

 

(1) Rapporté par El-Boukhâri, chapitre du «Djihad» (hadith 2942), concernant l’expédition de Khaybar, et par Mouslim, chapitre des «Mérites des Compagnons» (hadith 6367) par l’intermédiaire de Sahl Ibn Sa`d رضي الله عنهما.

 

Alger, le 26 Radjeb 1424 H, correspondant au 20 août 2002 G.

Fatwa n° : 19

 Publié par ferkous.com

 

نصيحةٌ لمن وَقَع في بعض الشركيات

السؤال: بعضُ الإخوةِ لهم مشاكلُ مع أهليهم من ناحيةِ أنهم يقعون في الشركِ ولا يقبلون منهم النصيحةَ، فما تنصحهم؟ ووقع جرَّاءَ ذلك فتنةٌ عظيمةٌ بين هؤلاءِ الإخوةِ وأهليهم

الجواب : الحمدُ لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على من أرسله اللهُ رحمةً للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين، أمَّا بعد
فالواجبُ اتِّجاهَهم أنْ يُحْسِنَ دعوتَهم إلى اللهِ تعالى ولا يُفارِقَهم بل يُصاحِبُهم في الدنيا بالمعروفِ على ما نصَّتْ عليه الآيةُ في قولِه تعالى

وَإِنْ جَاهَدَاكَ عَلَى أَنْ تُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلاَ تُطِعْهُمَا وَصَاحِبْهُمَا فِي الدُّنْيَا مَعْرُوفًا - لقمان: ١٥

، ويلين في دعوتِه لهم وأن يبتعدَ عنِ الغِلظةِ في الدعوةِ والشدَّةِ المنفِّرةِ لقولِه تعالى

ادْعُ إِلَى سَبِيلِ رَبِّكَ بِالْحِكْمَةِ وَالْمَوْعِظَةِ الْحَسَنَةِ وَجَادِلْهُمْ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ - النحل: ١٢٥

، فإنَّ هذا الأسلوبَ الدَّعَوِيَّ المنتهَجَ مِنْ أهمِّ أسبابِ انتفاعِ عوامِّ الناسِ بدعوةِ الدعاةِ وبإرشادِهم وتوجيهاتِهم فقدْ قال صَلَّى اللهُ عليه وآلِه وسَلَّم

«لَأَنْ يَهْدِيَ اللهُ بِكَ رَجُلاً خَيْرٌ لَكَ مِنْ حُمْرِ النَّعَمِ»

(١)
والعلمُ عند الله تعالى، وآخر دعوانا أنِ الحمدُ لله ربِّ العالمين، وصَلَّى اللهُ على نبيِّنا محمَّد وعلى آله وصَحْبِه وإخوانِه إلى يوم الدين، وسلَّم تسليمًا
(١)

أخرجه البخاري في «الجهاد» (٢٩٤٢) باب غزوة خيبر، ومسلم في «فضائل الصحابة» (٦٣٦٧)، من حديث سهل بن سعدٍ رضي الله عنهما

الجزائر في: ٢٦ رجب ١٤٢٤ﻫ الموافق ﻟ:٢٠ أوت ٢٠٠٢م

الفتوى رقم: ١٩

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'az Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

الفتوى رقم: ١٩

Partager cet article

Le tawhîd est le bonheur de l'ici-bas et de l'au-delà

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le tawhîd est le bonheur de l'ici-bas et de l'au-delà

La sincérité et le Tawhîd sont un arbre dans le cœur dont les branches sont les actes.

 

Et ses fruits sont une bonne vie ici-bas et le bonheur durable dans l'au-delà.

 

Et tout comme les fruits au paradis sont sans fin et non interdits alors de même en sont les fruits ici-bas du Tawhîd et de la sincérité.

 

Le polythéisme, le mensonge et l'ostentation sont un arbre dans le cœur.

 

Ses fruits ici-bas sont la peur, les soucis, l'angoisse, une oppression de la poitrine et noirceur du cœur.

 

Et ses fruits dans l'au-delà sont le zaqoum (arbre en enfer) et le châtiment éternel. 

 

Kitâb al-fawâ'id p 164

Traduit et publié par telegram.me/cercle_sciences

التَّـوْحِيدُ نَعِـيمُ الـدُّنْيـَا وَ الآخِـرَةِ

‎ قَـالَ الإِمَامُ ابنُ القَيِّم -رَحِمَهُ الله
 و الإخلاص والتوحيد شجرة في القلب فروعها الأعمال وثمرها طيب الحياة في الدنيا والنعيم المقيم في الآخرة. وكما أن ثمار الجنة لا مقطوعة ولا ممنوعة، فثمرة التوحيد و الإخلاص في الدنيا كذلك. والشرك و الكذب والرياء شجرة في القلب، ثمرها في الدنيا الخوف والهم والغم وضيق الصدر وظلمة القلب، وثمرها في الآخرة الزقّوم والعذاب المقيم

الفــوائد صـ ١٦٤

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Quel est le sens voulu du mot : «Ombre du Trône» ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Quel est le sens voulu du mot : «Ombre du Trône» ?

Question :

 

Quel est le sens voulu du mot ''ombre'' dans la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :  

 

"Sept personnes seront ombragées par Allâh sous Son ombre le jour où il n'y aura d'ombre que la Sienne..." suite du hadith.

 

Réponse :

 

L'ombre dans ce hadith signifie : L'ombre du Trône du Très-Miséricordieux تبارك وتعالى, tel qu'expliqué dans le hadith de Salmân رضي الله عنه dans les Sunans de Sa`îd ibn Mansour dont :  

 

"Sept personnes seront à l'ombre du Trône d'Allâh..." suite du hadith.

A-Hâfidh Ibn Hadjr رحمه الله تعالى a jugé bonne la chaîne de transmission du hadith dans le (Al-Fath 2/144).

 

A la fin de son explication, Al-Hâfidh Ibn Radjab رحمه الله تعالى a dit sur le hadith de (Sahîh Al-Boukhârî 6/ 51) : L'imam 'Ahmad l'a rapporté ainsi qu'At-Tirmithî qu'il l'a classé authentique selon le hadith de Abou Hourayra  رضي الله عنه d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم qui a dit :  

 

"Quiconque traite son adversaire avec tolérance ou lui pardonne, sera abrité à l’ombre du Trône au Jour de la Résurrection".

 

Cela prouve que le sens voulu par l'ombre d'Allâh est bel est bien l'ombre de Son Trône.

 

Ibn Al-Qayyim رحمه الله تعالى a indiqué ce même sens dans l'ouvrage intitulé (Al-Wâbil As-Sayyib) et vers la fin de son ouvrage intitulé (Rawdat Al-Mohibîn).

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

 Publié par alifta.net

 

المراد بظل العرش

س: ما المراد بالظل المذكور في حديث النبي صلى الله عليه وسلم

سبعة يظلهم الله في ظله يوم لا ظل إلا ظله...  الحديث

ج: المراد بالظل في الحديث : هو ظل عرش الرحمن تبارك وتعالى ، كما جاء مفسرا في حديث سلمان رضي الله عنه في (سنن سعيد بن منصور ) ، وفيه

 سبعة يظلهم الله في ظل عرشه... الحديث

حسن إسناده الحافظ ابن حجر رحمه الله تعالى في الفتح 2/ 144

وقال الحافظ ابن رجب رحمه الله تعالى ، في آخر شرحه لهذا الحديث من (صحيح البخاري 6/ 51) ما نصه : (وخرج الإمام أحمد والترمذي وصححه ، من حديث أبي هريرة رضي الله عنه ، عن النبي صلى الله عليه وسلم قال

 من نفس عن غريمه أو محا عنه كان في ظل العرش يوم القيامة

 . وهذا يدل على أن المراد بظل الله : ظل عرشه
وقد أشار ابن القيم رحمه الله تعالى في (الوابل الصيب) وفي آخر كتابه (روضة المحبين) إلى هذا المعنى
وبالله التوفيق ، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

D'après Abou Houreira رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : 

 

"Sept personnes seront couvert par Allâh dans son ombre le jour où il n'y aura pas d'autre ombre que son ombre:

- un dirigeant juste

- un jeune qui a grandit dans l'adoration de son Seigneur

- un homme dont le coeur est accroché aux mosquées

- deux hommes qui se sont aimés pour Allâh il se sont rassemblés pour lui et se sont séparés pour lui (1)

- un homme qu'une femme noble et belle a appelé et lui a dit : "Je crains Allâh"

- un homme qui a fait une aumône qu'il a cachée au point où sa main gauche ne sait pas ce que sa main droite a dépensée

- un homme qui a mentionné Allâh (2) alors qu'il est seul et s'est mis à pleurer".

Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°630 et Mouslim dans son Sahih n°1031

 

(1) C'est à dire que la mort les a séparés alors qu'ils étaient dans cette situation, ils s'aimaient pour Allah.
(Charh Boulough Al Maram de cheikh Otheimine vol 6 p 215)

(2) Ceci est général et comprend le rappel d'Allah à travers la lecture du Coran, la prière, la réflexion, la méditation, la lecture de la vie du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui)...
(Charh Boulough Al Maram de cheikh Otheimine vol 6 p 217)

 

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم

سبعة يظلهم الله في ظله يوم لا ظل إلا ظله : الإمام العادل ، وشاب نشأ في عبادة ربه ، ورجل قلبه معلق في المساجد ، ورجلان تحابا في الله اجتمعا عليه وتفرقا عليه ، ورجل طلبته امرأة ذات منصب وجمال فقال إني أخاف الله ، ورجل تصدق اخفى حتى لا تعلم شماله ما تنفق يمينه ، ورجل ذكر الله خاليا ففاضت عيناه

رواه البخاري في صحيحه رقم ٦٣٠ و مسلم في صحيحه رقم ١٠٣١ 

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Le tawhid, la plus grande des sciences (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le tawhid, la plus grande des sciences (audio-vidéo)

 

Certes la noblesse d’une science est étroitement liée à la noblesse de son sujet.

 

Et c’est pour cela, que lorsqu’Abu Hanifa An Nu’man a écrit un livre dans la croyance, il l’a intitulé «La plus grande des sciences».

 

La science de la croyance, étudie les Noms, les Attributs d’Allâh, ce qui Lui revient de droit, l’adoration que mérite (uniquement) le Seigneur des cieux et de la terre.

 

Donc cette science fait partie des plus nobles.

 

C’est elle qui rend valide l’adoration et l’acte.

 

L’adoration n’est pas correcte ni acceptée excepté si elle est bâtie sur la base de la croyance authentique.

 

C’est pour cela que les savants ont eu une attention particulière à écrire dans ce sujet, depuis que les déviances sont apparues et qu’ont parlé les gens des passions et de l’innovation dans la législation d’Allâh et sa religion, qu’ils ont divergé de la voie Salafie dans les points touchant la croyance.

 

Et les livres qui abordent la croyance, il en existe des résumés, de courtes épîtres, des grands livres qui traitent de l’ensemble des chapitres concernant la croyance.

 

Les savants ont construit les sujets que développe la croyance sur la base du hadith de Djibril, lorsqu’il est venu au prophète sous la forme d’un homme «aux habits d’une vive blancheur, aux cheveux d’une noirceur intense personne parmi nous ne le connaissait on ne voyait pas sur lui de trace de voyage.»

 

Puis, il a questionné le prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Lorsqu’ il l’a interrogé sur la foi, il a répondu :

 

«C’est que tu crois en Allâh et en Ses Anges et en Ses Livres et en Ses messagers et au Jour Dernier et que tu croies en la prédestination qu’elle soit bonne ou mauvaise (dans notre perception).»

 

Ce sont les sujets qu’ont traité les savants dans la croyance.

 

Et le premier pilier est la croyance en Allâh, qui inclue la foi en Sa seigneurie, en Sa divinité ainsi que de Ses Noms et Attributs.

 

Donc la foi en Allâh inclue la foi en Sa seigneurie, en Sa divinité ainsi que de Ses Noms et Attributs.

 

Quand à la seigneurie il n’y a pas eu de divergence avec les gens des passions et de l’innovation.

 

Mais ils ont expliqué la divinité par la seigneurie et ont profondément développé le sujet de la seigneurie.

 

Cependant il existe des divergences avec les gens des passions et de l’innovation sur le plan de la divinité ainsi que des Noms et Attributs.

 

En revanche, il n’y avait pas de divergence sur la divinité avec les premiers innovateurs, mais plutôt la chose était claire, dans le sens où personne ne connaissait l’association dans la divinité.

 

Personne n’invoquait autre qu’Allâh, ou s’en remettait à autre qu’Allâh, ou égorgeait pour autre qu’Allâh, ou faisait un vœu pour autre qu’Allâh…

 

Cependant il y a eu divergence sur les Noms et Attributs, parmi les Jahmiya, les Achari’a, les Mou’tasila.

 

Il y a eu divergence sur la divinité uniquement avec les innovateurs venus après eux.

 

En effet, au fur et à mesure de l’éloignement du temps de la prophétie, apparaissent et accroissent parallèlement l’ignorance et l’innovation dans la croyance et les adorations.

 

C’est pour cette raison que les savants contemporains se sont attachés au sujet de la divinité.

 

 Traduit et publié par tawhidfirst.fr

Cheikh Abou Hamza Al-'Iraqy - ‫الشيخ أبو حمزة العراقي‬‎

Partager cet article

Les preuves rationnelles concernant l'existence d'Allâh

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les preuves rationnelles concernant l'existence d'Allâh

Les preuves rationnelles concernant l'existence d'Allâh سُبْحَانَهُ وَ تَعَالَى résident dans le fait que (l'existence de) ces créatures, passées, présentes ou futures, impliquent nécessairement (l'existence) d'un Créateur qui leur a donné vie.

 

En effet, il est impossible que ces créatures se soient données vie elles-mêmes, ou qu'elles aient existé par hasard.

 

Elles ne peuvent s'être donné la vie elles-mêmes car une chose ne peut être son propre créateur.

 

En effet, avant d'exister, une chose n'est que néant... comment pourrait-elle alors créer ?

 

En outre, ces créatures ne peuvent pas être apparues par le fruit du hasard, car tout événement implique nécessairement l'existence d'un moteur.

 

De plus, ces créatures obéissent à une organisation magnifique, une harmonie sublime, un équilibre parfaitement structuré entre les événements et leurs causes, les éléments interagissant les uns par rapport aux autres.

 

Tout ceci rend donc totalement impossible la thèse du hasard.

 

A l'origine de son existence, une chose apparue par hasard n'obéit à aucune organisation.

 

Comment donc pourrait-elle obéir à une quelconque harmonie durant sa continuité et son évolution ?

 

Par conséquent, si ces créatures n'ont pu se créer elles-mêmes, ni apparaître par hasard, c'est qu'elles ont un créateur, qui n'est autre qu'Allâh, Seigneur des Mondes. 

 

Allâh سُبْحَانَهُ وَ تَعَالَى a cité cette preuve rationnelle et cet argument irréfutable dans la sourate At-Tûr lorsqu'Il dit :

 

أَمْ خُلِقُوا۟ مِنْ غَيْرِ شَىْءٍ أَمْ هُمُ ٱلْخَٰلِقُونَ

 

"Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ?" (Traduction approximative Sourate At-Tûr/ V.35)

 

... C'est-à-dire qu'ils n'ont pas été créés sans créateur, et ne se sont pas créés eux-mêmes.

 

Il subsiste donc une seule et dernière hypothèse, à savoir que leur créateur est Allâh سُبْحَانَهُ وَ تَعَالَى.

 

D'ailleurs, lorsque Jubayr ibn Mut'im رضي الله عنه entendit le Prophète صلى الله عليه وسلم réciter la sourate At-Tûr et en particulier les versets suivants :

 

أَمْ خُلِقُوا۟ مِنْ غَيْرِ شَىْءٍ أَمْ هُمُ ٱلْخَٰلِقُونَ

أَمْ خَلَقُوا۟ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلْأَرْضَ ۚ بَل لَّا يُوقِنُونَ

أَمْ عِندَهُمْ خَزَآئِنُ رَبِّكَ أَمْ هُمُ ٱلْمُصَۣيْطِرُونَ

 

"Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n'ont plutôt aucune conviction. Possèdent-ils les trésors de ton Seigneur ? Ou sont-ils eux les maîtres souverains ?" (Traduction approximative Sourate At-Tûr/ V.35-37)

 

... Il dit :

 

"Mon cœur faillit s'envoler, et ce fut la première foi que la foi pénétra mon cœur."

Rapporté par Al-Bukhârî, Livre de l'exégèse, sourate At-Tûr, vol.4. p.1839

 

Ce hadith a été rapporté par Al-Bukhârî à divers endroits de son recueil.

 

Prenons à ce sujet un exemple édifiant : si une personne nous faisait part de l'existence d'un palais magnifique, entouré de jardins traversés par des cours d'eau, rempli de tapis et de lits, embelli de choses nécessaires et accessoires, puis que cette personne nous dise : "Ce palais - malgré toute sa perfection - est apparu de lui-même, comme cela, par hasard, sans aucun concepteur", nous n'hésiterions pas une seconde pour dénigrer ses propos et les considérer comme mensongers et stupides.

 

Comment donc peut-on affirmer que ce vaste univers, avec ses cieux, ses terres, ses astres, sa disposition, son organisation sublime et surprenante, ait pu se concevoir lui-même, ou par hasard et sans concepteur ?!

 

Extrait du livre "Le Commentaire des Trois Principes Fondamentaux" p146-147 Édition Anas.

Retranscription : Mahdi Abou Zayd 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

وأما دلالة العقل على وجود االله تعالى: فلأن هذه المخلوقات سابقها ولاحقها لابد لها من خالق أوجدها إذ لا يمكن أن توجد نفسها بنفسها، ولا يمكن أن توجد صدفة
لا يمكن أن توجد نفسها بنفسها لأن الشيء لا يخلق نفسه، لأن قبل وجوده معدوم فكيف يكون خالقاً؟
ولا يمكن أن توجد صدفة، لأن كل حادث لابد له من محدث، ولأن وجودها على هذا النظام البديع، والتناسق المتآلف، والارتباط الملتحم بين الأسباب ومسبباهتا، وبين الكائنات بعضها مع بعض يمنع منعاً باتاً أن يكون وجودها صدفة، إذ الموجود صدفة ليس على نظام في أصل وجوده فكيف يكون منتظماً حال بقائه وتطوره؟!
وإذا لم يمكن أن توجد هذه المخلوقات نفسها بنفسها، ولا أن توجد صدفة تعين أن يكون لها موجد وهو االله رب العالمين
وقد ذكر االله تعالى هذا الدليل العقلي والبرهان القطعي في سورة الطور، حيث قال

أَمْ خُلِقُوا مِنْ غَيْرِ شَيْءٍ أَمْ هُمُ الْخَالِقُونَ -  الطور:٣٥

يعني أهنم لم يخلقوا من غير خالق ولا هم الذين خلقوا أنفسهم، فتعين أن يكون خالقهم هو االله تبارك وتعالى، ولهذا لما سمع
 جبير بن مطعم – رضي االله عنه رسول االله صلى االله عليه وسلم يقرأ سورة الطور فبلغ هذه الآيات

أَمْ خُلِقُوا مِنْ غَيْرِ شَيْءٍ أَمْ هُمُ الْخَالِقُونَ

 أَمْ خَلَقُوا السَّمَوَاتِ وَالْأَرْضَ بَلْ لا يُوقِنُونَ

أَمْ عِنْدَهُمْ خَزَائِنُ رَبِّكَ أَمْ هُمُ الْمُصَيْطِرُونَ

الطور:٣٥-٣٧

وكان – جبير يومئذ مشركاً قال

"كاد قلبي أن يطير، وذلك أول ما وقر الإيمان في قلبي"

رواه – البخاري – مفرقاً خرجه البخاري، آتاب التفسير، سورة الطور جـ ٤ ،صـ ١٨٣٩
ولنضرب مثلاً يوضح ذلك، فإنه لو حدثك شخص عن قصير مشيد، أحاطت به الحدائق، وجرت بينها الأهنار، وملئ بالفرش والأسرة، وزين بأنواع الزينة من مقوماته ومكملاته، وقال لك: إن هذا القصر وما فيه من كمال قد أوجد نفسه، أو وجد هكذا صدفة بدون موجد، لبادرت إلى إنكار ذلك وتكذيبه، وعددت حديثه سفها من القول، أفيجوز بعد ذلك أن يكون هذا الكون الواسع بأرضه وسمائه، وأفلاكه وأحواله، ونظامه البديع الباهر، قد أوجد نفسه، أو وجد صدفة بدون موجد !
؟

شرح ثلاثة الأصول

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Il y a de quoi prendre peur !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Il y a de quoi prendre peur !

Il y a de quoi prendre peur quand le serviteur musulman sait que le chirk (association) dans ses divers types n'est pas pardonné et qu'il devra en rendre compte.

 

Faire suivre une prière à une autre n'efface pas le chirk mineur,

[ni] un ramadan à l'autre n'efface le chirk mineur,

[ni] un vendredi à l'autre n'efface le chirk mineur...

 

Qu'est-ce qui efface donc le chirk mineur ?

Uniquement le repentir...!

 

Mais dans le cas où il ne s'en repent pas, il y aura alors une compensation entre les bonnes oeuvres et les mauvaises oeuvres.

 

Et que dire d'une mauvaise oeuvre qui contient de l'association à Allah avec des bonnes oeuvres ?

 

Qui sera sauvé de cela ?...

 

At-Tamhid explication de Kitab at-Tawhid

Publié par telegram/Salam2france

فيكون الخوف إذا علم العبد المسلم أنَّ الشرك بأنواعه لا يغفر وأنه مؤاخذ به، فليست الصلاة إلى الصلاة يغفر بها الشرك الأصغر، وليس رمضان إلى رمضان يغفر به الشرك الأصغر، وليست الجمعة إلى الجمعة يغفر به الشرك الأصغر، فإذاً يغفر بماذا؟ يغفر بالتوبة فقط، فإنْ لم يتب، فإنه ثمَّ الموازنة بين الحسنات وبين السيئات

وما ظنكم بسيئة فيها التشريك بالله مع حسنات مَنْ ينجو من ذلك؟

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Le temps (الدهر) est-il un attribut d'Allâh ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le temps (الدهر) est-il un attribut d'Allâh ? (audio)

 

Question :

 

«Le Temps - الدهر»  fait-il partie des Noms d’Allaah car j’ai lu (qu’il y a) une divergence à ce sujet, والله أعلم (et Allaah sait mieux).

 

Qu’Allaah vous préserve tous et nous facilite l’accès à la science utile. 

 

Réponse :

 

«Le Temps -الدهر» ne fait pas partie des Noms d’Allaah عز وجل car,  Allaah تعالى a quoi ?... (Il) a les plus beaux Noms (الأسماء الحسنى) !

 

«Le Temps - الدهر» ne fait pas partie des Beaux Noms.

 

Lorsqu’(il a été dit) dans le hadith : «C’est Moi le temps» ; Ensuite Il a bien dit : «Je fais changer la nuit et le jour».

 

Il [faut] bien expliquer que lorsqu’Il a dit : «C’est Moi le temps», çà veut dire : «C’est Moi (Allaah) Qui dirige, Qui régie le temps, Qui régie l’univers» et comme cela.

 

Donc, comme le dit Cheikh Al-'Outhaymine : «Le Temps - الدهر» n’est pas un des Noms d’Allaah سبحانه و تعالى.

 

Réponse 25 donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

Retranscrit par Ummu 3Abdi Llaah

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article

Le fait d'imaginer comment Allâh entend, est-il un acte de mécréance ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le fait d'imaginer comment Allâh entend, est-il un acte de mécréance ? (audio)

 

Question :

 

Le fait d’essayer d’imaginer, comment Allaah entend (par exemple) est-il un acte de mécréance ou (est-ce) autre chose de négatif dans (par rapport à) la salafiyyah ?

 

Baaraka Llaahou fiikoum.

 

Réponse :

 

Cela n’est pas de la mécréance, mais cela est négatif.

 

Ahlu s-sounnati wa l’jamaa3ah (les gens de la Sunnah et du consensus) évitent les choses pareilles, car ils savent que si tu restes des années et des années, des siècles et des siècles à essayer de comprendre la chose comme çà, logiquement, en pensant comme çà... Tu n’y arriveras jamais !

 

C’est impossible !

 

Donc, tu dis seulement comme disent Ahlu s-sounnah : Qu’Allaah سبحانه و تعالى entend.

 

Comment (entend-Il) ?... الله أعلم (Allaah sait mieux) !

 

C’est Lui Qui sait comment (Il entend). 

 

Il y a un comment, mais nous, on ne le connait pas.

 

Il y a un hadiith en ce sens qui dit :

 

تفكروا في الخلق ولا تتفكروا في الخالق

 

«Méditez sur la création (d’Allaah) et ne méditez pas sur Le Créateur (Allaah)»

Hadiith bon.

 

Na3am.

 

Réponse donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

Retranscrit par Ummu 3Abdi Llaah

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>