211 articles avec unicite - التوحيد

Le poème Soufi «البردة - Al-Burda», un recueil de shirk en puissance et d'exagération (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le poème Soufi «البردة - Al-Burda», un recueil de shirk en puissance et d'exagération (vidéo)

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

L'analyse grammaticale de l’attestation de foi

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'analyse grammaticale de l’attestation de foi

Étant donné que la compréhension du sens d’une parole repose sur la connaissance de son analyse grammaticale, les savants – qu’Allâh leur accorde Ses bénédictions – ont prêté une grande attention à l’analyse grammaticale de « Lâ Ilâha Illa llâh ».

 

Ainsi ils disent :

 

Le mot : « Lâ » (qui signifie « non » « pas du tout ») est connu pour être un article de négation absolue.

 

Le mot Ilâh est le nom correspondant qui lui est conjugué et qui porte avec lui l’implication d’un terme syntaxique omis (taqdîr). Dans ce cas le taqdîr est désigné comme étant le terme : haqq (droit) ; signifiant que nul n’a le droit (ou ne mérite) d’être un Ilâh. La phrase Illa llâh (sauf Allâh) est une exception de la négation précédente et est sous une forme nominative.

 

La signification de « Ilâh » est : ce qui est déifié par adoration.

 

C’est ce que les cœurs aiment adorent et déifient, en plaçant ses espoirs en lui pour l’accomplissement d’un bénéfice ou pour la protection contre un mal.

 

C’est une erreur de penser que l’ellipse (taqdîr) est le mot : existence (majwûd) ou objet d’adoration (ma’bûd) car la déclaration de foi voudrait alors dire : Nul divinité n’existe si ce n’est Allâh, alors qu’il y a beaucoup de choses qui existent et qui sont adorées avec Allâh : comme les idoles, les tombes et d’autres choses…

 

Cependant, le Seul qui a le droit d’être adoré est Allâh et tout ce qui est adoré avec Lui est vain : l’adoration est fausse.

 

(Ndt : Ellipse : Fait de syntaxe ou de style qui consiste à omettre un ou plusieurs éléments de la phrase)

 

Source : « L’attestation de foi »

Traduit par Abû Taymiyah

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Parmi les versets du tawhid (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les versets du tawhid (vidéo)

يَـٰٓأَيُّہَا ٱلنَّاسُ ٱعۡبُدُواْ رَبَّكُمُ ٱلَّذِى خَلَقَكُمۡ وَٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِكُمۡ لَعَلَّكُمۡ تَتَّقُونَ

ٱلَّذِى جَعَلَ لَكُمُ ٱلۡأَرۡضَ فِرَشً۬ا وَٱلسَّمَآءَ بِنَآءً۬ وَأَنزَلَ مِنَ ٱلسَّمَآءِ مَآءً۬ فَأَخۡرَجَ بِهِۦ مِنَ ٱلثَّمَرَٲتِ رِزۡقً۬ا لَّكُمۡ‌ۖ فَلَا تَجۡعَلُواْ لِلَّهِ أَندَادً۬ا وَأَنتُمۡ  تَعۡلَمُونَ

"Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété."

"C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela)." (Sourate la vache 2 verset 21 - 22)

 

Ce sont des versets extraordinaires qui appellent à l'unicité d'Allah le très-haut, la sincérité envers Lui dans la religion, la lutte contre le polythéisme et l'association des partenaires dans l'adoration à Allah...

 

Il a transmis ces versets qui appellent les gens au tawhid de culte, cite ensuite les preuves pour établir que Lui Seul est adoré en vérité, n'ayant pas de partenaires dans cela.

 

Il est Celui qui a créé le ciel et en fit un toit bien gardé pour vous, et Il a fait de la terre un lieu de résidence, et placé à l'intérieur pour vous rivières, et fait descendre du ciel une eau, produisant ainsi différents types de végétation et fruits, gloire à Allah.

 

Par conséquent, Celui qui vous a créé à partir du néant, vous a procuré ces bienfaits et a fait que tout ce qui est dans le ciel et sur la terre est une subsistance pour vous, il est Seul digne d'adoration, n'ayant pas associé aux actes de culte en quoi que ce soit .

 

Donc la façon que le Qur’an sors les versets appelant au Tawhid soutient ensuite avec des preuves confirmant le Tawhid al-Ilahiyyah et soutient ensuite avec des preuves confirmant le Tawhid al-Rububiyyah, donc le Rabb (Seigneur), Il est le Créateur, Pourvoyeur, qui donne la vie, qui donne la mort, et Il est Celui qui est digne d'adoration parce qu'Il est le Créateur, Pourvoyeur, Donneur de Vie, Porteur de Mort.

 

Par conséquent, il n'est pas permis d'associer un partenaire dans le culte avec Lui, car, en effet, il s’agit du plus grave des crimes et de la forme la plus sévère de Shirk (polythéisme).

 

Le Coran est rempli d’appel à l’unicité d'Allah, avec ses différents types:

 

-Tawhid al-'Ibadah (unicité dans l'adoration)

-Tawhid al Rububiyyah (unicité dans la seigneurie)

-et Tawhid Asma wa-Sifat (unicité des noms et attributs)

-et de même, la Sunnah.

 

Cependant, une grande partie des gens sont ignorants de cela, donc beaucoup d'entre eux sont tombés en associant des partenaires dans le culte, si ce n’est un certain nombre d'entre eux font le Shirk dans l'adoration et dans al Rububiyyah, et ajouté à cela la négation des noms et Attributs d'Allah .

 

À cet égard, Allah a fait la distinction du groupe sauvé qui reste sur cette religion de vérité et affirme les [trois] types de Tawhid, et de la lutte contre toute forme de shirk.

 

Eux seuls sont ceux qui restent fermes sur cette vérité, cette lumière et cette guidée.

 

"Il ne cessera d’y avoir un groupe de ma Oumma, victorieux sur la vérité, et personne ne sera en mesure de leur faire du mal à ceux qui les abandonnent, et ils resteront sur cette affaire jusqu'à ce que l’affaire d'Allah soit établie."  

(Muslim, n°170 dans son sahih, selon Thawban)

 

Par conséquent, avoir connaissance de ce minhaj (méthodologie), s'accrocher à lui, et mordre sur elle avec vos molaires, et appeler les gens à lui avec les connaissances, les preuves et les évidences:

 

"Par Allah, qu'Allah guide d'une personne par toi est mieux que de posséder un Humr (une chamelle rousse). Na'am ."

(al Boukhârî dans son sahih, n°3701 selon Sahl ibn Sa’d)

 

Donc, il y a de nombreux versets du Qur’an où Allah interdit l’invocation pour autre que Lui et l’a prononcé comme étant du shirk majeur.

 

Allah dit :

 

وَمَنۡ أَضَلُّ مِمَّن يَدۡعُواْ مِن دُونِ ٱللَّهِ مَن لَّا يَسۡتَجِيبُ لَهُ ۥۤ إِلَىٰ يَوۡمِ ٱلۡقِيَـٰمَةِ وَهُمۡ عَن دُعَآٮِٕهِمۡ غَـٰفِلُونَ

وَإِذَا حُشِرَ ٱلنَّاسُ كَانُواْ لَهُمۡ أَعۡدَآءً۬ وَكَانُواْ بِعِبَادَتِہِمۡ كَـٰفِرِينَ

 "Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d’Allah, et que la vie ne saura lui répondre jusqu’au Jour de la Résurrection? Et elles [leurs divinités] sont indifférentes à leur invocation. 

Et quand les gens seront rassemblés [pour le Jugement] elles seront leurs ennemies et nieront leur adoration [pour elles]." (Sourate al ahqaf 46 verset 5 – 6)

 

Donc, ici, dans ces versets de la sourate al-Ahqaf, il est établi qu'il n'y a pas plus égaré alors que la personne qui supplie à un autre qu'Allah:

 

"Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d’Allah, et que la vie ne saura lui répondre jusqu’au Jour de la Résurrection?"

 

Si vous avez supplié durant des centaines d'années, appelant les morts, les prophètes et les anges en dehors d'Allah, il n'est pas possible pour eux de vous répondre, et sont (même) pas au courant de leurs appels (invocations) à eux, comme Allah dit.

 

Donc, ils ne sont pas conscients de ces supplications sans fondement, et ce Shirk majeur.

 

Puis, à la fin du verset, il a été jugé que cette invocation est mécréance.

 

Il dit : "et nieront leur adoration", qui signifie: leurs invocations seront rejetées .

 

Ils diront : "Nous ne vous avons pas commandé de nous prendre comme partenaire dans l'adoration avec Allah et que vous nous invoquez en dehors de Lui" ils vont se dissocier d'eux.

 

En outre, Allah a jugé que cette supplication est égarement et qu'elle est de la mécréance en Lui.

 

Allah dit:

 

يُولِجُ ٱلَّيۡلَ فِى ٱلنَّهَارِ وَيُولِجُ ٱلنَّهَارَ فِى ٱلَّيۡلِ وَسَخَّرَ ٱلشَّمۡسَ وَٱلۡقَمَرَ ڪُلٌّ۬ يَجۡرِى لِأَجَلٍ۬ مُّسَمًّ۬ىۚ ذَٲلِڪُمُ ٱللَّهُ رَبُّكُمۡ لَهُ ٱلۡمُلۡكُۚ وَٱلَّذِينَ تَدۡعُونَ مِن دُونِهِۦ مَا يَمۡلِكُونَ مِن قِطۡمِيرٍ 

 " …à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d’un noyau de datte." (Sourate le créateur 35 verset 13)

 

Comprenez ceci, ô mes frères.

 

"Et ceux que vous invoquez en dehors de Lui ..." il y a ceux qui invoquent 'Issa, ceux qui appellent à ‘Uzayr, ceux qui invoquent le Messager d'Allah! et il y a ceux qui supplient les awliyas (saints).

 

" …à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d’un noyau de datte. "

 

Ainsi, toute cette existence est la propriété d'Allah.

 

Allah dit:

 

لِّلَّهِ مَا فِى ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَمَا فِى ٱلۡأَرۡضِ

"C’est à Allah qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre…" (Sourate la vache 2 verset 284)

 

Très Glorifié soit-Il, et Allah n'a pas d'associé à quoi que ce soit dans cela, même pas le poids d'un atome.

 

Ainsi, ceux qui sont invoqués en dehors d'Allah, même si ce sont des prophètes ou des hommes pieux.

 

Allah n’agrée pas que quelqu’un soit pris en tant que partenaire dans l'adoration avec Lui-même si Allah les aime et agrée avec eux parce qu'ils ont appelé à Son Unicité et à la sincérité dans l'adoration pour Allah Seul.

 

Alors, comment peuvent-ils être considérés comme des partenaires dans l'adoration en dehors d'Allah?

 

Donc, avec cette mise en place du Tawhid, Allah manifeste clairement les réalités telles qu'elles sont, ''Et ceux que vous invoquez en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d’un noyau de datte".

 

Les anges, les prophètes et les pieux n'ont pas de droit de propriété même sur un seul atome de la création.

 

"Qitmir" est la fine membrane sur le noyau de la datte et le "Naqir" est une tache sur le noyau de datte, ils ne possèdent pas même le Qitmir.

 

Par conséquent, comment pouvez-vous prendre celui qui ne possède même pas un Qitmir en tant que partenaire dans l'adoration d'Allah et lui demander son aide, et il ne possède même pas la membrane du noyau de datte de cette existence?

 

Allah est seul dans la création et la possession de cet univers, et Il n'a aucun associé dans tout cela.

 

Donc ce verset, parmi de nombreux versets, précise le Tawhid d'Allah.

 

وَٱلَّذِينَ تَدۡعُونَ مِن دُونِهِۦ مَا يَمۡلِكُونَ مِن قِطۡمِيرٍ

إِن تَدۡعُوهُمۡ لَا يَسۡمَعُواْ دُعَآءَكُمۡ وَلَوۡ سَمِعُواْ مَا ٱسۡتَجَابُواْ لَكُمۡۖ

"…tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d’un noyau de datte".

 "Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation…"

 

Ainsi est-il convenable pour une personne qui s’affilie à l’Islam de lire ce verset dans lequel Allah précise que ceux qui sont invoqués (en dehors de Lui) ne possèdent même pas la membrane d'un noyau de datte et n’entendent pas les invocations:

 

"Si vous les invoquez (ou faites appel à eux), ils n'entendent pas votre appel"...

 

"Comment ne pouvez-vous pas croire en votre Seigneur ? Comment ne pouvez-vous pas croire au Qur’an ?"

 

"Si vous invoquez (ou faites appel à eux), ils n'entendent pas votre appel ...." C'est la parole de la vérité.

 

Comment pouvez-vous avoir des doutes ?

 

Allah dit qu'ils ne peuvent pas entendre !

 

Et vous dites : "Ils peuvent entendre ! Par Allah, je crois qu'ils ont connaissance de l'invisible et qu'ils ont la disposition de l'univers !"

 

Ainsi, ils les invoquent à des milliers de miles de là : "O Abd al-Qadir!" "O Badawi!" "O Jilani!" "O untel!" "Ô Messager d'Allah!"

 

La personne qui est en Inde et qui invoque Abd al-Qadir depuis l'Irak, il ('Abd al-Qadir) est décédé.

 

Il est mort il y a longtemps, mais il (celui qui l’invoque) croit qu'il l'entend et qu'il répondra son invocation et qu'il va le sauver de la détresse, et même al-Badawi !

 

Et ainsi de suite et ainsi de suite, c’est un égarement évident, et le refuge est cherché auprès d'Allah.

 

Ceux qui ont pris au piège beaucoup de la Oummah dans cet égarement ne sont autres que des Rawafid hérétiques et les soufis, et parmi eux sont des hérétiques.

 

Ils ont pris au piège la Oumma dans cet égarement et les a appelé à l'adoration d'autres en dehors d'Allah : sacrifier des bêtes pour eux, faire des voeux pour eux et la construction en forme de dôme-sanctuaires sur leurs tombes.

 

Les chrétiens et les juifs n'ont commis des actes si ce n’est que beaucoup de muslims les ont dépassé dans ces abominations.

 

Donc invoquez Allah Seul, enseignez cela aux gens, n'adorez que Lui et élevez vos familles et enfants sur l’unicité d'Allah pur, car en effet vous vous exposerez à l'Enfer et y demeurerez éternellement si vous n'êtes pas bien informé sur le Tawhid et ne sont pas bien versé dans le sens de la ilaha illallah, Muhammad Rasullah, dont vous serez interrogé dans la tombe, mais vous en sortirez, si vous êtes un pécheur de la population de l'Enfer, vous en sortirez grâce à ce Tawhid.

 

Donc, même si vous êtes venu avec tout l'or et l'argent du monde, mais que vous avec Allah, il fera de tout cela telle de la poussière dispersée par le vent.

 

Et si vous avez adoré Allah, en attribuant des partenaires avec lui dans le culte, alors, Allah ne l'acceptera pas [l’adoration] de vous et le considère comme le grand-Shirk, glorifié soit-Il et Il traitera avec vous de la manière des polythéistes.

 

Nous demandons à Allah que l’on reste ainsi que vous ferme sur Sa religion de vérité et Son unicité, et qu'il prépare les prêcheurs pour la Oummah qui sont véridiques, sincères conseillers pour les diriger -après Allah- loin de ces déviances et de ces égarements dont les Rawafid, soufis et les « beaux parleurs » ont pris au piège.

 

Les « beaux parleurs » ont joué un rôle dans l’égarement de la Oumma, les gens de la rhétorique, et qui sont les Mu'tazilah, Jahmiyyah et les Khawarij, ont joué un grand rôle dans l’égarement de la Oummah, même sur le sens de la ilaha illallah.

 

Ils disent que le sens de La Ilah illallah est :  «Il n'y a pas de Créateur ou de Pourvoyeur ! »

 

Et il n'y a pas de créateur ou de Pourvoyeur en dehors de Lui.

 

Cependant, ce n'est pas le sens de la ilaha illallah, plutôt, cela signifie : "qu'il n'y a pas divinité digne d'adoration en dehors d'Allah."

 

Donc lorsqu’ils ont mal compris le sens, ils sont tombés dans ces déviances.

 

Afin de clarifier le sens de La Ilah illallah, ce qui, si vous l'avez placé dans un côté de la balance, puis placé les cieux et tout ce qu'ils contiennent et la terre et tout ce qu'elle contient à l’autre côté de la balance, il serait compensé par La Ilah illallah, la parole de Tawhid, il a un haut degré auprès d'Allah, et aucun acte ne peut monter à sa hauteur.

 

Qu'Allah nous accorde ainsi qu’à vous la réussite et fasse que l’on soit ferme sur la vérité, certes , notre Seigneur entend bien les invocations, et que la Paix et les Bénédictions soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

 

Présentation est tirée de l'un des rassemblements dans lequel Cheikh fait des commentaires sur le Tafsir d'Ibn Kathir.

Ach-Cheikh Rabi', qu'Allah le préserve, a tenu ces séances dans sa maison à La Mecque pendant le mois de Ramadan de l'an 1432 Hijr".

Publié par minhaj sunna

يقول الله-تبارك وتعالى
(يَا أَيُّهَا النَّاسُ اعْبُدُوا رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُمْ وَالَّذِينَ مِنْ قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ * الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ الأرْضَ فِرَاشًا وَالسَّمَاءَ بِنَاءً وَأَنزلَ مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَخْرَجَ بِهِ مِنَ الثَّمَرَاتِ رِزْقًا لَكُمْ فَلا تَجْعَلُوا لِلَّهِ أَنْدَادًا وَأَنْتُمْ تَعْلَمُونَ)
(البقرة/ 21-22)
التعليق:
هذه من الآيات العظيمة الداعية إلى توحيد الله-تبارك وتعالى-، وإخلاص الدين له، ومحاربة الشرك واتخاذ الأنداد مع الله-تبارك وتعالى-، ساق هذه الآية يدعوهم إلى توحيد العبادة ويسوق الأدلة والحجج والبراهين على أنَّه المعبود الحق وحده لا شريك له في ذلك.
وهو الذي خلق السماء وجعلها سقفًا محفوظًا لكم، وجعل الأرض لكم قرارًا، وجعل لكم خلالها أنهارًا، وأنزل من السماء ماءً فأنبت لكم به من أنواع النباتات وضروب الثمرات-سبحانه وتعالى-.
فالذي خلقكم-أوجدكم من العدم-وأنعم عليكم بهذه النعم وسخَّر لكم ما في السماوات وما في الأرض هو المعبود وحده الذي يستحق العبادة لا شريك له-سبحانه وتعالى-في شيء من العبادات.
فطريقة القرآن أنَّه يأتي بالآيات الداعية إلى التوحيد ويدعمها بالأدلة الدالة على توحيد الإلهية، ويدعمها بالأدلة الدالة توحيد الربوبية، فالرب هو الخالق الرازق المحيي المميت، والرب هو المعبود وهو الذي يستحق العبادة لأنَّه هو الرب الخالق الرازق المحيي المميت-سبحانه وتعالى-، فلا يجوز أن يتَّخذ معه ندًّا فإنَّ ذلك من أعظم الجرائم وأكفر الكفر وأشد الشرك بالله-تبارك وتعالى-.
والقرآن مليء بالدعوة إلى توحيد الله-تبارك وتعالى-بأنواعه، توحيد العبادة، توحيد الربوبية، توحيد الأسماء والصفات، والسنَّةُ كذلك، ولكنَّ كثير من الناس جهلوا هذا فوقع كثير منهم في الشرك في العبادة، وكثير منهم يخلط بين الشرك في العبادة وبين الشرك في الربوبية ويضيف إلى ذلك تعطيل صفات الله-تبارك وتعالى-.
والله-سبحانه وتعالى-ميَّز الطائفة الناجية المنصورة بأن تبقى على هذا الدين الحق وعلى إثبات أنواع التوحيد لله-تبارك وتعالى-، ومحاربة كل أنواع الشرك وألوانه، هم الوحيدون الذين ثبتوا على هذا الحق وعلى هذا النور وعلى هذا الهدى
(لَا تَزَالُ طَائِفَةٌ مِنْ أُمَّتِي ظَاهِرِينَ عَلَى الْحَقِّ، لَا يَضُرُّهُمْ مَنْ خَذَلَهُمْ، حَتَّى يَأْتِيَ أَمْرُ اللهِ [تبارك وتعالى] وَهُمْ كَذَلِكَ)[1].
فاعرفوا هذا المنهج وتمسكوا به وعضُّوا عليه بالنواجذ وادعوا الناس إلى ذلك بالعلم وبالحجج والبراهين
(...فَوَاللَّهِ لَأَنْ يَهْدِيَ اللَّهُ بِكَ رَجُلًا وَاحِدًا، خَيْرٌ لَكَ مِنْ أَنْ يَكُونَ لَكَ حُمْرُ النَّعَمِ)[2].
فالآيات كثيرة في القرآن حرَّم الله الدعاء وجعله شركًا أكبر
(وَمَنْ أَضَلُّ مِمَّن يَدْعُو مِن دُونِ اللَّهِ مَن لّا يَسْتَجِيبُ لَهُ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ وَهُمْ عَن دُعَائِهِمْ غَافِلُونَ * وَإِذَا حُشِرَ النَّاسُ كَانُوا لَهُمْ أَعْدَاء وَكَانُوا بِعِبَادَتِهِمْ كَافِرِينَ)(الأحقاف/ 5-6).
فهنا يقرِّر في هذه الآية من سورة الأحقاف أنَّه لا أضل مِمَّن يدعو غير الله، (وَمَنْ أَضَلُّ مِمَّن يَدْعُو مِن دُونِ اللَّهِ مَن لّا يَسْتَجِيبُ لَهُ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ...)، لو وقفت تدعو مئات السنين، تدعو الأموات والأنبياء والملائكة من دون الله-تبارك وتعالى-لا يمكن أن يستجيبوا لك (...وَهُمْ عَن دُعَائِهِمْ غَافِلُونَ) كما قال الله-تبارك وتعالى-، ولا يدرون ولا يشعرون بهذا الدعاء الباطل وهذا الشرك الأكبر-والعياذ بالله-.
ثمَّ حكم في آخر الآية على هذا الدعاء بأنَّه كفر، قال: (...وَكَانُوا بِعِبَادَتِهِمْ كَافِرِينَ)، أي: دعائهم يجحدونه، يقولون: نحن ما أمرناكم أن تتخذونا أندادًا مع الله وأن تدعونا مع الله-سبحانه وتعالى-، يتبرؤون منهم.
وحكم الله في هذا الدعاء بأنَّه ضلال، الدعوة لله، وأنَّه كفر بالله-تبارك وتعالى-، (وَالَّذِينَ تَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ مَا يَمْلِكُونَ مِنْ قِطْمِيرٍ)(فاطر/ 13)، افهموا هذا أيها الإخوة.
(وَالَّذِينَ تَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ...)، هناك من يدعو عيسى[عليه الصلاة والسلام]، هناك من يدعو العزير[عليه الصلاة والسلام]، هناك من يدعو الرسول[صلى الله عليه وسلم]، هناك من يدعو الأولياء.
(وَالَّذِينَ تَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ مَا يَمْلِكُونَ مِنْ قِطْمِيرٍ)، هذا الكون كله ملك الله (لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأرْضِ...)(البقرة/ 284)، سبحانه وتعالى، لا شريك له في شيء من ذلك ولا في مثقال ذرَّة، فهؤلاء المدعوُّون من دون الله وإن كانوا أنبياء وإن كانوا صالحين الله لا يرضى أن يتخذ معه أندادًا-سبحانه وتعالى-، وإن كان الله يحبهم ويرضى عنهم لأنَّهم دعاة إلى توحيده وإلى إخلاص الدين لله، فكيف يتخذون أندادًا مع الله-تبارك وتعالى-؟.
ومع هذا في المقام تقرير التوحيد يبين الله الحقائق كما هي واضحة جليلة (وَالَّذِينَ تَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ مَا يَمْلِكُونَ مِنْ قِطْمِيرٍ)، الملائكة والأنبياء والصالحين ما يملكون من هذا الكون مقدار قطمير، القطمير هو: (الخيط في النواة)، والنقير هو: (النقرة في ظهرها) ما يملكون من قطمير.
الذي لا يملك قطميرًا من هذا الكون كلُّه كيف تتخذوه ندًا لله-تبارك وتعالى-وتدعوه وتستغيثوا به وهو لا يملك قطميرًا من هذا الكون؟، والله هو المنفرد بخلق هذا الكون وملكه-سبحانه وتعالى-ولا شريك له في شيء من ذلك، فالآية هذه من ضمن آيات كثيرة تبين توحيد الله-تبارك وتعالى-.
(وَالَّذِينَ تَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ مَا يَمْلِكُونَ مِنْ قِطْمِيرٍ * إِنْ تَدْعُوهُمْ لَا يَسْمَعُوا دُعَاءَكُمْ...)، هل هناك يعني: هل يليق بإنسان ينتمي إلى الإسلام أن يقرأ هذه الآية التي يصدع الله فيها أنَّ المدعوِّين لا يملكون قطميرًا وأنَّهم لا يسمعون الدعاء (إِنْ تَدْعُوهُمْ لَا يَسْمَعُوا دُعَاءَكُمْ...)، كيف ما تصدِّق ربك؟، كيف ما تؤمن بالقرآن؟، (إِنْ تَدْعُوهُمْ لَا يَسْمَعُوا دُعَاءَكُمْ...)، هذا كلام الحق كيف تشك فيه؟، الله يقول: ما يسمعون! أنت تقول: يسمعون! والله أعتقد في أنَّهم يعلمون الغيب وأنَّهم يتصرفون في الكون!.
ويدعونهم من آلاف الأميال: يا عبد القادر! يا بدوي! يا جيلاني! يا فلان! يا فلان! يا رسول الله!، يكون في الهند وهو يدعو عبد القادر في العراق ميِّت مات من زمان، يعتقد أنَّه يسمعه وأنَّه يستجيب دعائه وأنَّه يغيثه وينقذه من الكربات، وكذلك البدو! وكذلك...وكذلك، هذا ضلال مبين-والعياذ بالله-.
الذي أوقع كثيرًا من الأمَّة في هذا الضلال إنَّما هم الروافض الزنادقة، والصوفية وفيهم زنادقة وملاحدة، أوقعوا الأمَّة في هذا الضلال ودعوهم إلى عبادة غير الله، والذبح لهم، والنذر لهم، وتشييد القباب والبناءات على قبورهم، ما فعل اليهود والنصارى فعلًا إلَّا وفاقهم كثير من المسلمين في هذه الأفاعيل الشنعاء.
فادعوا الله-سبحانه وتعالى-وحده وعلِّموا الناس هذا واعبدوه وحده وربُّوا أنفسكم وربُّوا أولادكم وأسركم وعشائركم على توحيد الله الخالص، فإنَّك والله معرض للنار والخلود فيها إن لم تتقن التوحيد، تتقن معنى لا إله إلا الله محمد رسول الله، التي تسأل عنها في قبرك وتخرج بها إن كنت عاصيًا من النار، تخرج بهذا التوحيد.
فلو جئت بمليء الدنيا من نفقات من الذهب والفضَّة وأنت مشرك بالله يجعل الله ذلك كلَّه هباءً منثورًا، ولو عبدت الله ما عبدتَّه وأنت تتخذ معه أندادًا مع الله-تبارك وتعالى-فلن يقبل الله ذلك منك ويراه شركًا-سبحانه وتعالى-ويعاملك معاملة المشركين.
نسأل الله أن يثبتنا وإيَّاكم على دينه الحق وعلى توحيده وأن يهيئ للأمة دعاة صادقين ناصحين مخلصين ليخرجوهم بعد الله من هذه المتاهات ومن هذه الضلالات التي أوقعهم فيها الروافض والصوفية والمتكلمون.
المتكلمون لهم دور في تضليل الأمَّة، أهل الكلام وهم المعتزلة والجهمية والخوارج لهم دور كبير في تضليل الناس حتى في معنى لا إله إلا الله، يقولون لك: معنى لا إله إلا الله: لا خالق لا رازق!، الله لا خالق ولا رازق غيره لكن ليس هذا معنى لا إله إلا الله، لا إله إلَّا الله معناها: لا معبود بحق إلَّا الله، فلمَّا ضيعوا هذا المعنى-معنى لا إله إلَّا الله-وقعوا في المتاهات هذه.
فبينوا للناس معنى لا إله إلَّا الله التي لو وضعت في كفَّة والسماوات بمن فيها والأرض بما فيها في كفَّة لرجحت بهنَّ لا إله إلا الله، كلمة التوحيد هذه لها منزلة عند الله-تبارك وتعالى-، لا يرقى إليها أي عمل
وفَّقنا الله وإيَّاكم وثبَّتنا على الحق إن ربنا لسميع الدعاء، وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وصحبه وسلَّم[3]
لسماع المادة الصوتية
( العلَّامة ربيع المدخلي: (يَا أَيُّهَا النَّاسُ اعْبُدُوا رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُمْ...) هذه من الآيات العظيمة الداعية إلى توحيد الله-تبارك وتعالى-.)
قام بتفريغها: أبو عبيدة منجد بن فضل الحداد
الاثنين الموافق: 13/ شعبان/ 1433 للهجرة النبوية الشريفة.
[1] (عن ثوبان-رضي الله عنه-/ صحيح مسلم/ 170
[2] (عن سهل بن سعد-رضي الله عنه-/ صحيح البخاري/ 3701)
[3] (مجالس رمضان في التعليق على تفسير الحافظ ابن كثير لآيات من القرآن الكريم عقدها فضيلة الشيخ العلامة ربيع بن هادي المدخلي-حفظه الله تعالى ورعاه-، في بيته بمكة المكرمة خلال شهر رمضان المبارك لعام اثنين وثلاثين وأربع مئة وألف (1432) للهجرة النبوية الشريفة

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

L'appel à Allah c'est le tawhid ! (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'appel à Allah c'est le tawhid ! (vidéo)

Ceci est une chose grave et il n'est pas permis pour l'étudiant en science ainsi qu'aux savants de se taire sur cela !

 

Mais il doit éclaircir cela au gens et appeler à Allah.

 

Quel est donc le sens de l'appel à Allah ?

 

Ce n'est pas comme l'interprétation faite de ceux-là !

 

Ils appellent à être honnête et à ne pas tricher lors de l'achat la vente et au délaissement de l'intérêt usuraire, ainsi qu'au délaissement de la fornication et pas à l'abondon de l'association à Allah (Shirk). 

 

Pas au délaissement de la pire des fautes ! 

 

Il est obligatoire que l'on commence par l'unicité (Tawhid) et par l'interdiction de l'association à Allah (Shirk) Quant aux autres péchés, ils sont soumis à la volonté (d'Allah), quant à l'association à Allah, elle n'est pas pardonnée !

 

Et elle n'entre pas sous la volonté d'Allah concernant le pardon.

 

Alors comment commence t-on par les branches d'une base par ses flancs et ce qui l'entoure en délaissant sa base ?! 

 

Ceci n'est pas la voie de l'appel à Allah.

 

La première chose à laquelle les messagers ont appelé est la correction de la croyance et l'appel à Allah exalté soit-Il.

 

Ils n'ont pas commencé par des parties, des choses, et des côtés qui ne sont en rien utile avec l'absence totale de Tawhid et l'absence totale d'une croyance authentique et même si la personne délaisse la fornication, délaisse la consommation d'alcool, délaisse l'intérêt usuraire, délaisse l'ensemble des interdits alors qu'il est un associateur (moushrik), tout cela ne lui est pas utile !

 

Même s'il prie jour et nuit, même s'il fait don de tous ses biens, tant qu'il a en lui de la grande association (Shirk al akbar) tout cela ne lui sera pas utile.

 

Mais s'il a en lui le Tawhid ainsi que la sincérité envers Allah et qu'il fut épargné de l'association à Allah et ce même s'il commet certains grands péchés, il est espéré pour lui le pardon.

 

Et s'il est châtié, il ne sera pas éternellement dans le châtiment.

 

Alors comment délaisse t-on la chose la plus grave, et on se tourne vers ce qui est moins grave ? 

 

Et nous disons ceci est l'appel à Allah exalté soit-Il !

 

Maintenant, vous connaissez ce qui se produit dans l'appel à Allah de part ce grands nombre de prêcheurs, ces associations, ces centres tandis que les mausolées sont bien là, on les trouve dans le monde islamique !

 

On trouve le soufisme et l'innovation !

 

Où est donc l'appel à Allah ?

 

Où est l'effort, où sont les fruits de cela ?

 

Il n'y a pas de profits à cela.

 

Il nous est obligatoire de faire attention à cela et que nous appelions à Allah avec discernement et que nous commençons par ce dont ont commencé les prophètes et les messagers, qui est de corriger la croyance et ensuite de bâtir sur elle.

 

Parce qu'elle est la base et tout ce qui est en dehors d'elle est bâtit à partir d'elle (la croyance). 

 

Si la base est bonne alors la construction sera bonne et si la base est mauvaise alors la construction s'effondrera.

 

(Traduction rapprochée)

 

"Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d´Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d´une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l´Enfer ? Et Allah ne guide pas les gens injustes" (le repentir v109)

 

Ceci est un exemple clair, de celui qui a fondé sa religion sur une croyance correcte ainsi qu'une intention vertueuse et de celui qui a fondé son édifice sur l'association à Allah (Shirk) et sur d'autres choses qui divergent de la religion d'Allah. 

 

Ceci est un exemple clair dans Le Coran al Karim et nous demandons à Allah qu'Il nous fasse voir la vérité et qu'Il nous donne en subsistance l'obéissance envers Lui et qu'Il nous fasse voir le faux et nous en éloigne. Il est certes celui qui entend et qui répond.

 

Que la prière d'Allah et son salut soit sur notre prophète Mohammad ainsi que les siens et tous ses compagnons.

 

Traduit par Abou Jabir

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Révisez et apprenez le tawhîd sans cesse !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Révisez et apprenez le tawhîd sans cesse !

Il ne faut pas dire : « c’est bon, j’ai compris le Tawhîd. Nous voulons autre chose que le Tawhîd. »

 

Car le Tawhîd est une chose qui s’oublie, et sur laquelle des doutes peuvent apparaître liés à ses sujets.

 

Le polythéisme est présent en tout temps, il est nécessaire d’étudier et d’expliquer ses sujets.

 

Satan œuvre pour faire oublier aux gens le fondement du Tawhîd et ses sujets, et ce, jusqu’à ce que la personne tombe dans le polythéisme.

 

C’est la raison pour laquelle SHeikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhab, l’imâm de la Da’wah (rahimahullâh), a dit lors d’un de ses cours, après avoir terminé l’enseignement de son livre Kitab Tawhîd et l’explication de ses divers sujets, qu’il voulait recommencer une troisième ou une quatrième fois l’étude de ce livre.

 

Il lui a été demandé : « Ô SHeikh, nous souhaiterions un autre livre, un livre de jurisprudence ou de hadîth ? ».

SHeikh a répondu : « mais pourquoi ? »

Ils dirent : « Le Tawhîd, nous l’avons compris, et nous souhaiterions une autre science à apprendre. »

SHeikh dit : « Patientez donc, je vais voir ce qu’il en est sur cette question. »

Quelques jours passés, le SHeikh vint au cours avec un visage très surpris, les étudiants lui demandèrent ce qu’il en était ?

Il dit : « Il m’est venu une histoire perturbante. »

Ils dirent : « Mais quelle est-elle ? »

Il dit : « Il m’est parvenu que des Habitants d’une maison ont sacrifiés un coq devant leur portes, afin d’apporter du bien à cette maison. Ils ont fait couler le sang du coq sacrifié au seuil de la porte. J’ai envoyé une personne afin de nous confirmer cette affaire comme cela est nécessaire. »

Le lendemain, les élèves ont demandé au SHeikh : « Qu’en est-il de l’affaire que tu nous as racontée hier, Ô SHeikh ? »

Il répondit : « Il y a une autre affaire encore. »

Ils dirent : « Mais qu’est-elle ? ».

Il dit : « Les habitants de cette maison n’ont en réalité pas sacrifié pour autre qu’Allâh, mais il s’agit d’untel qui a forniqué avec sa mère. »

Ils dirent : « Je recherche protection auprès d’Allâh, il a forniqué avec sa mère !! Je recherche protection auprès d’Allâh, il a forniqué avec sa mère !! »

 

C’est pourquoi SHeikh a considéré comme être ignorant que de dire « le Tawhîd est une chose que nous avons comprise », c’est une parole considérée comme la plus grande ignorance, et parmi les ruses de Satan.

 

Car ils ont considéré plus grave un péché parmi les grands péchés, que le grand polythéisme qui fait sortir son auteur de l’Islâm qui n’a pas révolté leur cœur.

 

Comment leur cœur ne peut s’enflammer à la connaissance de la situation d’immoler à la porte d’une maison pour y faire descendre du bien, sans qu’ils ne sachent qu’en réalité ils font appel aux Djinns afin de repousser le mal de cette maison par cet acte, ou de repousser le mauvais œil par le fait de se rapprocher d’eux pour autre qu’Allâh.

 

Ceci est un grand polythéisme véritable, alors que l’autre acte est un péché parmi les grands péchés qui n’est pas considéré comme du grand polythéisme.

 

Cela est comme ce que l’on peut apercevoir de la part de certains ignorants, qui lorsqu’ils voient certains grands péchés accomplis, ils se mettent en colère, se lèvent, s’assoient.

 

Mais lorsqu’ils entendent l’accomplissement de grands polythéismes, ils ne réagissent pas ainsi. Lorsqu’ils entendent certaines choses répréhensibles dans le domaine du comportement ou la fornication, ou la fornication qui se passe dans certains pays, ou l’exhibition des femmes, ou certains actes d’immoralité ou d’injustice et autres, ils s’emportent et en parlent.

 

Mais lorsqu’ils voient des gens sous un dôme à adorer autre qu’Allâh – ‘Azza wa Djal, ou qu’ils voient des gens immoler pour autre qu’Allâh – ‘Azza wa Djal, ou qu’ils lisent cela dans des magazines, ou des livres, leur cœur n’est pas touché par le droit d’Allâh au delà de tout.

 

Ceci est une preuve de leur ignorance, et une preuve qu’ils ne connaissent pas ce qui est nécessaire pour leur propre personne.

 

Ces ignorants, lorsqu’ils ne connaissent pas le Tawhîd, et que leur cœur ne s’emportent pas dans la transgression des droits d’Allâh – ‘Azza wa Djal – a être adoré Seul en dehors de tout autre, sont alors dans le mal.

 

Si quand ils voient un mal, ils se révoltent, et quand ils voient du polythéisme majeur, cela ne touche pas leur cœur, il faut qu’ils sachent alors qu’ils n’ont pas compris le Tawhîd, et la grandeur d’Allâh – ‘Azza wa Djal – qui mérite Seul ce droit.

 

Ce sont eux qui disent : « Le Tawhîd nous l’avons compris »

 

C’est aussi à travers eux, ces ignorants, que Satan entre par la plus grande des ruses, comme l’a dit SHeikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhab (rahimahullâh) :

 

«Il est nécessaire d’être prudent et de s’instruire, de savoir que la plus grande ignorance est le fait de prétendre comprendre parfaitement le Tawhîd, car il y a là un piège de Satan.»

 

Charh Kach uch-Choubouhât - p. 365-367

Publié par manhajulhaqq.com

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allah (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allah (audio-vidéo)

 

لا إله إلاّ الله : sa définition par le Coran

 

Donc لا إله إلاّ الله, son sens est : "Nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allah", ceci est sa signification.

 

Et si tu veux expliquer لا إله إلاّ الله avec le Qorân, tu as dans le Qorân de très nombreux versets qui t'expliquent لا إله إلاّ الله.

 

Et si on te demande quel est le sens de لا إله إلاّ الله ?

 

Tu dis, son sens est :

وَاعْبُدُوا اللَّـهَ وَلَا تُشْرِكُوا بِهِ شَيْئًا

 

«Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé.» [An-Nîssa, v.36]

 

Est-ce le bon sens ou pas ?

 

Car «Adorez Allah» est l'affirmation, «ne Lui donnez aucun associé.» est la négation.

 

Ceci est la définition de لا إله إلاّ الله.

 

Ou tu dis :

 وَمَا أُمِرُوا إِلَّا لِيَعْبُدُوا اللَّـهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ حُنَفَاءَ

 

«Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif,» [Al-Bayyinah, v.5]

 

Ou :

 وَقَضَىٰ رَبُّكَ أَلَّا تَعْبُدُوا إِلَّا إِيَّاهُ

 

«et ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui;» [Al-'Isrā', v.23]

 

affirmation et négation.

 

Ou tu dis :

إِنَّنِي بَرَاءٌ مِّمَّا تَعْبُدُونَ ﴿٢٦﴾ إِلَّا الَّذِي فَطَرَنِي

 

«"Je désavoue totalement ce que vous adorez, à l'exception de Celui qui m'a créé» [Az-Zukhruf, v.26-27].

 

Ceux-ci sont tous des versets qui expliquent لا إله إلاّ الله et qui clarifient son sens.

 

Donc, لا إله إلاّ الله, sa signification est : "Nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allah".

 

Et il lui imcombe à quiconque de témoigner de لا إله إلاّ الله, "Nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allah", il lui incombe de savoir qu'est-ce que l'adoration ?

 

Pour ne pas vouer quoique ce soit de son adoration à autre qu'Allah, celui qui est en droit d'être adoré سبحانه و تعالى.

 

Na'am...

 

Extrait du cours numéro 2 de l'explication des 40 Nawawi - شرح أربعين نووي

Traduit par abû abdrahman al-maghribi

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

L'association mineure fait-elle sortir de la religion ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'association mineure fait-elle sortir de la religion ? (audio)

Question :

 

L'association mineure fait-elle sortir celui qui l'accomplit de la religion ?

 

Réponse :

 

L'association mineure ne fait pas sortir de la religion mais elle diminue la foi et s'oppose à la perfection obligatoire du tawhid.

 

Donc si l'homme lit, fait une aumône ou autre par ostentation, sa foi diminue et s'affaiblit et il a commis un péché dans cette œuvre.

 

Cependant, il n'a pas mécru d'une mécréance majeure.

هل يخرج الشرك الأصغر صاحبه من الملة ؟

الشرك الأصغر لا يخرج من الملة، بل ينقص الإيمان وينافي كمال التوحيد الواجب، فإذا قرأ الإنسان يرائي أو تصدق يرائي، أو نحو ذلك نقص إيمانه وضعف وأثم على هذا العمل، لكن لا يكفر كفراً أكبر.

مجموع فتاوى ومقالات متنوعة الجزء الأول

 

Question :

 

L'association mineure, qui est l'ostentation, fait-elle rester celui qui la commet éternellement en enfer ou non ?

 

Réponse :

 

Non, celui qui commet l'association mineure ne reste pas éternellement en enfer, comme pour les grands péchés, celui qui les commet ne reste pas éternellement en enfer.

 

Dire : s'il n'y avait pas Allâh et toi, comme Allâh et toi l'avez voulu, l'ostentation et le serment par autre qu'Allâh, ce sont toutes des formes d'association mineure.

 

Elle n'impose pas l'éternité en enfer et n'annule pas les œuvres mais elle est interdite comme les grands péchés, elle est plutôt pire que les grands péchés, mais elle n'impose pas l'éternité en enfer pour celui qui l'a commise.

 

Et elle n'impose pas le pardon. 

 

Question :

 

Ceci concerne l'ostentation dans les adorations ?

 

Réponse :

 

Ceci concerne l'ostentation dans les adorations, le serment par autre qu'Allâh, le fait de dire : comme Allâh et untel l'ont voulu, si ce n'était Allâh et untel, ceci vient d'Allâh et d'untel, tout ce qui est de l'association mineure.

الشرك الاصغر لا يخلد صاحبه في النار

هل الشرك الأصغر وهو الرياء مخلد صاحبه في النار أم لا؟

لا، الشرك الأصغر لا يخلد صاحبه، ليس من الكبائر، لا يخلد صاحبه في النار، مثل قول لولا الله وأنت، ما شاء الله وشئت، مثل شرك الريا والحلف بغير الله، كل هذه أنواع من الشرك الأصغر، لا توجب الخلود في النار، ولا تبطل الأعمال، ولكنها محرمة، مثل كبائر الذنوب، بل أشد من كبائر الذنوب، ولكنها لا توجب خلوده في النار، ولا توجب للأسف المغفرة. هذا بالنسبة للرياء في العبادات. الرياء في العبادات والحلف بغير الله، وقول ما شاء الله وشاء فلان، لولا الله وفلان، هذا من الله وفلان،الذي هو عمل الشرك الأصغر. أيها السادة المستمعون كان معنا في هذا اللقاء سماحة الشيخ عبد العزيز بن عبد الله بن باز، الرئيس العام لإدارات البحوث العلمية والإفتاء، والدعوة والإرشاد وقد عرضنا على سماحته رسائل السادة: حمدان لافي العتيبي طالب جامعي في(الرياض

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

«Nul n’entrera au paradis si ce n’est une personne musulmane» (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

«Nul n’entrera au paradis si ce n’est une personne musulmane» (audio)

 

Il est rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques (Al Boukhary et Muslim), que le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit : 

 

« Nul n’entrera au paradis si ce n’est une personne musulmane. ». 

 

Nul n’entrera au paradis à l’exception de quelle personne ?

 

Une personne musulmane.

 

Ce hadith réfute la parole de ceux qui appellent à la fraternité entre les religions et à l’unité des religions ou autre, nous cherchons refuge auprès d’Allah.

 

Il n’est possible pour une personne d’entrer au paradis qu’en étant musulmane, soumise à Allah.

 

وَمَن يَبْتَغِ غَيْرَ الإِسْلاَمِ دِيناً فَلَن يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ

 

« Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants » [Ali-Imran, verset 85].

 

Et l’Imam Muslim rapporte que ‘Aicha (رضي الله تعالى عنها) a demandé au Prophète (صلى الله عليه وسلم) :

 

« Ô Messager d’Allah, à l’époque de la jahiliya, Ibn Jad’an avait pour habitude d’entretenir les liens de parenté et de nourrir les pauvres, ces œuvres lui seront-elles profitables ? » 

Il est mort dans la jahiliya, c'est-à-dire qu’il est mort sur le chirk. 

« Ces œuvres lui seront-elles profitables ? » 

Il a répondu (صلى الله عليه وسلم) :

« Cela ne lui sera pas profitable car il n’y a pas un jour où il a dit :

« mon Seigneur, pardonne-moi mes erreurs le jour du Jugement. » »

 

C'est-à-dire qu’il n’a pas unifié Allah et ne croyait pas en Allah.

 

S’il l’avait dit cela aurait été une preuve de sa foi et de sa soumission à Allah (جلَّ وعلا).

 

Extrait du premier cours de son commentaire du livre Al Qawa’id Al Arba’

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Partager cet article

شروط شهادة أن لا إله إلا الله (en image)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

شروط شهادة أن لا إله إلا الله (en image)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr الشيخ عبد الرزاق العباد البدر

Partager cet article

Ar-Raqîb - الرقيب, Celui qui nous surveille

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ar-Raqîb - الرقيب, Celui qui nous surveille

C'est-à dire qu'Allah sait parfaitement ce qu'arbitrent les coeurs, Il connaît tous les secrets, tout ce qui se cache dans l'univers. 

 

Il surveille constamment les actes de Ses esclaves.

 

Il resence et cerne absolument tout.

 

Rien, aussi minuscule soit-il, ne saurait Lui échapper. 

 

Il connaît les intentions, bonnes ou vicieuses, enfouies dans les consciences. 

 

Adorer Allah conformément à ce nom (ar-Raqîb) permet d'atteindre un degré qui surpasse tous les autres, il consiste à avoir conscience qu'Allah nous surveille (muraaqaba).

 

Cette conscience régit tous les mouvements de la vie.

 

En effet, celui qui a continuellement conscience qu'Allah surveille les mouvements de son coeur et de ses membres, ainsi que ses mots secrets ou à voix haute, cela donnera forcément naissance à ce majestueux degré qu'est al muraaqaba.

 

C'est là une des plus grandes subtilités auxquelles la connaissance d'Allah donne accès...

 

Remarquez les fruits et les énormes avantages de ce degré et voyez comme il assainit la situation, de l'intérieur comme de l'extérieur !

 

Explications des noms d'Allah, page 109

Publié par alhouda.forumactif.com

 

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

Partager cet article

L’intérêt dans la connaissance du Tawhîd

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L’intérêt dans la connaissance du Tawhîd

Certaines personnes se donnent à une étude profonde du Tawhîd, alors que d’autres considèrent que les gens sont monothéistes à la base dans des pays monothéistes, et qu’ainsi, ils n’ont pas besoin d’apprendre le Tawhîd ; quel est votre point vu à ce sujet ?

 

Lorsque la personne soulève cette interrogation, nous lui répondons :

 

« Qu’est-ce que le Tawhîd ? Peux-tu nous le faire connaître ? »

 

Et si elle ne peut pas nous l’expliquer, alors nous lui demanderons :

 

« De combien sont les piliers de la Foi ? De combien sont les piliers de l’Islâm ? Qu’est-ce que l’excellence ? »

 

Et lorsqu’elle ne peut pas répondre à cela, elle dit : « Je suis sur le Tawhîd ».

 

Et comment peux-tu être dans le Tawhîd sans connaître ce qu’est le Tawhîd ?

 

Et si nous l’interrogeons sur ce qu’est le polythéisme, ses différentes formes, de ce qui fait sortir de la religion et de ce qui ne le fait pas ; et qu’est-ce que l’hypocrisie et ses différents genres, lorsqu’elle est dans l’incapacité d’y répondre, elle dit : « Je suis monothéiste ! ».

 

Ce qui veut dire monothéiste par la parole seulement !

 

Ces propos sont des propos de ceux qui ignorent ce qu’est le Tawhîd, et qui ignorent que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a passé treize ans à la Mecque à appeler au Tawhîd, que Noûh (‘alayhi as-salam) a passé neuf cent cinquante ans à exhorter son peuple au Tawhîd (traductions rapprochées) :

 

« Ô mon peuple, adorez Allâh. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui » [Coran, 7/59]

 

« Il [leur] dit : "Ô mon peuple, je suis vraiment pour vous, un avertisseur clair, Adorez Allâh, craignez-Le et obéissez-moi, pour qu’Il vous pardonne vos péchés et qu’Il vous donne un délai jusqu’à un terme fixé. Mais quand vient le terme fixé par Allâh, il ne saurait être différé si vous saviez !" Il dit : "Seigneur ! J’ai appelé mon peuple, nuit et jour. Mais mon appel n’a fait qu’accroître leur fuite. Et chaque fois que je les ai appelés pour que Tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles, se sont enveloppés de leurs vêtements, se sont entêtés et se sont montrés extrêmement orgueilleux. Ensuite, je les ai appelés ouvertement. Puis, je leur ai fait des proclamations publiques, et des confidences en secret. » [Coran, 71/2-9]

 

Et d’autres sourates encore.

 

Certes, le Tawhîd n’est pas un sujet simple.

 

Le Tawhîd demande à ce que l’on y apporte une grande attention, des enseignements et de la connaissance.

 

Il ne suffit pas de dire : « Je suis monothéiste » alors que tu ne connais pas ce que renferme le Tawhîd et ce qu’il l’annule et le rend caduque.

 

Comment peux-tu dire cela sans connaissance du Tawhîd ?

 

Pense-tu avoir plus de Tawhîd que Ibrâhîm (’alayhi as-salat was-salam) lorsqu’il a dit dans son invocation :

 

« "Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l’adoration des idoles. Ô mon Seigneur, elles (les idoles) ont égaré beaucoup de gens. Quiconque me suit est des miens. » [Coran, 14/35-36]

 

Il a craint pour sa propre personne le polythéisme. Alors que la personne à qui nous répondons se rassure elle-même sur le polythéisme et dit : « Je suis monothéiste ! ».

 

Il faut craindre Allâh – Subhânahu wa Ta’âla, car cette personne est soit ignorante, soit elle est égarée et veut détourner les gens de l’apprentissage du Dogme authentique.

 

Mouhâdharâtoun fîl-‘Aqîdati wad-Da’wah - 1/250-251      

Publié par manhajulhaqq.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Celui qui commet une association (الشرك بالله) en étant ignorant (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui qui commet une association (الشرك بالله) en étant ignorant (vidéo)

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ar-Râjihî - qu’Allâh le préserve - questionne Cheikh Sâlih Al-Fawzân - qu’Allah le préserve - de la manière suivante :

 

Peut-être que celle-ci sera l’avant-dernière question :

Celui qui pose la question dit :

 

Celui qui commet l’association (à Allâh) comme le fait qu’il invoque autre qu’Allâh pour la guérison de son malade, disons-nous que c’est unassociateur ou disons-nous que son action est une association ?

 

Alors qu’il dit : "Lâ ilâha illa Allâh (1)" et qu’il jeûne et qu’il effectue lepèlerinage.

 

La réponse de Cheikh Sâlih Al-Fawzân qu’Allâh le préserve :

 

-S’il n’a pas d’excuse qui repousse l’association de lui il est alors un associateur,

 

-tandis que s’il est ignorant ou un mouqallid (2) ou qu’il a une interprétation qu’il pense correcte celui-ci on lui clarifie (la chose) et s’il persiste il est alors jugé d’association (un associateur) car son excuse est levée.

 

Oui.

 

(1) N.d.t : Nul n’est en droit d’être adoré à part Allâh.

(2) N.d.t : Du mot taqlîd que Cheikh Mohammad bin Sâlih Al-‘Othaymîn - qu’Allâh lui fasse miséricorde- définit dans son livre "Charh al-ousoul min ‘ilm al-ousoul" p.683 en disant : "C’est le suivi de celui dont la parole n’est pas une preuve".

 

Publié par spfbirmingham.com

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>