211 articles avec unicite - التوحيد

«لا إله إلا الله - Lâ ilaha ilâ Allâh» emblème du tawhid

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

«لا إله إلا الله - Lâ ilaha ilâ Allâh» emblème du tawhid

Le Tawhid est la science la plus noble qui puisse être étudiée, en effet elle traite de l’unicité d’Allâh, c’est à dire, tout ce qui Lui revient de droit par excellence et en toute exclusivité.

 

Certains d’entre vous se disent sûrement, «On nous a assez rabâché le Tawhid, on en veut plus».

 

Mais si le Tawhid est tellement négligé c’est parce qu’on en ignore l’importance.

 

En fait le Tawhid est d’une importance telle, que le Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui) passa les 23 années de son message à enseigner, expliquer, et faire appliquer le Tawhid.

 

Le Tawhid est assez important pour qu’Allâh nous ordonne d’en avoir la science et d’en comprendre la signification :  

 

فَاعْلَمْ أَنَّهُ لَا إِلَـٰهَ إِلَّا اللَّـهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Et sache qu’Il n'y a nulle divinité qui ne mérite l'adoration si ce n'est Allâh" S47 V19  

L’importance du tawhid

 

Le Tawhid est assez important pour que Ibrahim demande à Allâh de lui donner la capacité de l’appliquer ainsi que ses enfants : 

 

 وَاجْنُبْنِي وَبَنِيَّ أَن نَّعْبُدَ الْأَصْنَامَ

Traduction relative et approchée :

 

"Et  préserve-moi ainsi que mes enfants contre l’adoration des idoles" S14 V35    

 

Ainsi la parole du Tawhid (La ilaha illa Allâh)  n’est  pas une simple parole déchargée de sens bien au contraire!

 

Allâh a dit :

 

 شَهِدَ اللَّـهُ أَنَّهُ لَا إِلَـٰهَ إِلَّا هُوَ وَالْمَلَائِكَةُ وَأُولُو الْعِلْمِ قَائِمًا بِالْقِسْطِ ۚ لَا إِلَـٰهَ إِلَّا هُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

 

Traduction relative et approchée :

 

"Allâh témoigne qu’Il n'y a nulle divinité qui ne mérite l'adoration si ce n'est Allâh ainsi que les anges et les savants, Le mainteneur de la justice, point de divinité à part Lui, Le Puissant, Le Sage" S3 V18 

 

Les savants considèrent que le témoignage cité dans ce verset est le plus grand des témoignages et ce d’une part, pour :  

 

-l’importance des témoins c’est-à-dire Allâh puis les anges et les savants et d’autre part pour  

-le témoignage en lui-même qui est l’unicité d’Allâh. 

Les différentes parties du Tawhid  

 

Il est important de savoir que les savants ont partagé le Tawhid en trois grandes parties qu’il faut impérativement connaître pour bien comprendre La ilaha illa Allâh .   

 

-Tawhid ar-Rouboubiya (l'unicité dans la Seigneurie)

 

C’est le fait de reconnaître les œuvres spécifiques au Seigneur (tel le fait de donner la vie, la mort, la subsistance…).

 

Reconnaître Allâh comme Seigneur c’est lui reconnaître : 

 

La création :  Effectivement Allâh est Le seul Créateur.

 

Allâh a dit:

 

 هَلْ مِنْ خَالِقٍ غَيْرُ اللَّـهِ يَرْزُقُكُم مِّنَ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ ۚ لَا إِلَـٰهَ إِلَّا هُوَ

Traduction relative et approchée :

 

"Y a-t-il un créateur en dehors d’Allâh qui subvient à vos besoin de par la terre et les cieux, Il n'y a nulle divinité qui ne mérite l'adoration si ce n'est Lui" S35 V3

 

Allâh a donc créé l’humanité ainsi que les œuvres de ceux-ci :

 

 وَاللَّـهُ خَلَقَكُمْ وَمَا تَعْمَلُونَ

Traduction relative et approchée :

 

"Et Allâh vous  a créé ainsi que ce que vous faites" S37 V96 

 

La royauté : Allâh est également Le seul à détenir la royauté :

 

 تَبَارَكَ الَّذِي بِيَدِهِ الْمُلْكُ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

Traduction relative et approchée :

 

"Pureté à Celui que détient la royauté et Il est capable de toute chose " S67 V1

 

Donc Celui qui détient la royauté  par excellence est Allâh.

 

La gérance : Allâh est Le Seul à gérer la création :

 

 أَلَا لَهُ الْخَلْقُ وَالْأَمْرُ

Traduction relative et approchée :

 

"N’est ce pas que c’est à Lui qu’appartient le royaume et la gérance" S7 V54

 

Cette partie-là du Tawhid n’est reniée par personne, pas même les associateurs du temps du Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui)  Sauf une minorité comme les athées, les philosophes,… Allâh a dit :

 

 قُلْ مَن يَرْزُقُكُم مِّنَ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ أَمَّن يَمْلِكُ السَّمْعَ وَالْأَبْصَارَ وَمَن يُخْرِجُ الْحَيَّ مِنَ الْمَيِّتِ وَيُخْرِجُ الْمَيِّتَ مِنَ الْحَيِّ وَمَن يُدَبِّرُ الْأَمْرَ ۚ فَسَيَقُولُونَ اللَّـهُ ۚ فَقُلْ أَفَلَا تَتَّقُونَ

Traduction relative et approchée :

 

"Dis : Qui vous accorde de la nourriture du ciel et de la terre qui détient l’ouïe et la vue et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant et qui administre tout ? Ils diront Allâh, dis alors : Ne Le craignez-vous donc pas ?" S10 V31

 

 وَلَئِن سَأَلْتَهُم مَّنْ خَلَقَهُمْ لَيَقُولُنَّ اللَّـهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Et si tu leur demandes qui les a créé ? Ils diront : Allâh" S43 V87

 

 وَلَئِن سَأَلْتَهُم مَّنْ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ وَسَخَّرَ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ لَيَقُولُنَّ اللَّـهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Si tu leur demandes qui a créé les cieux et la terre et assujetti le soleil et la lune ? Ils diront très certainement Allâh, comment se fait-il qu’ensuite ils se détournent ?" S29 V61 

 

Donc les gens à qui Allâh s’adresse sont considérés comme des associateurs même s’ils ont cru au Tawhid dans la Seigneurie, car ces gens-là ont adoré d’autres divinités avec Allâh en prétendant qu’ils le faisaient pour se rapprocher d’Allâh.

 

Et Allâh a dit :

 

وَالَّذِينَ اتَّخَذُوا مِن دُونِهِ أَوْلِيَاءَ مَا نَعْبُدُهُمْ إِلَّا لِيُقَرِّبُونَا إِلَى اللَّـهِ زُلْفَىٰ

Traduction relative et approchée :

 

"..Tandis que ceux qui prennent des alliés en dehors de Lui disent : Nous ne les adorons que pour qu’ils nous rapprochent d’Allâh d’avantage…" S39 V3 

 

On voit clairement à travers ce verset que les associateurs du temps du Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui) croyaient en Allâh, en Son existence et en Sa seigneurie puisque pour eux c’était la plus grande des divinités et les autres divinités leurs servaient à se rapprocher d’Allâh.

 

Mais Allâh dit à la fin du même verset :

 

        إِنَّ اللَّـهَ يَحْكُمُ بَيْنَهُمْ فِي مَا هُمْ فِيهِ يَخْتَلِفُونَ ۗ إِنَّ اللَّـهَ لَا يَهْدِي مَنْ هُوَ كَاذِبٌ كَفَّارٌ

Traduction relative et approchée :

 

"…En vérité Allâh jugera parmi eux sur ceux en quoi ils divergent, Allâh ne guide pas celui qui est menteur et mécréant " S39 V3 

 

Allâh démontre ainsi que la prétention de se rapprocher d’Allâh en adorant autre que Lui n’est que mensonge tout comme Il nous montre que ce genre d’actes est de la mécréance (c’est à dire le fait d’effectuer des sacrifices ou des vœux ou des invocations ou de demander secours…à un autre qu’Allâh même si l’intention est de se rapprocher d’Allâh).

 

Certes il faut connaître cette partie du Tawhid, pourtant cela ne suffit pas à mettre l’individu à l’abri de la mécréance car le sens du Tawhid est bien plus profond et plus pointilleux.

 

Allâh a dit :

 

  وَمَا يُؤْمِنُ أَكْثَرُهُم بِاللَّـهِ إِلَّا وَهُم مُّشْرِكُونَ

Traduction relative et approchée :

 

"Et la plupart d’entre eux ne croient en Allâh qu’en Lui donnant des associés" S12 V106  

 

C’est à dire que beaucoup croient en la Seigneurie d’Allâh tout en adorant autre que Lui.   

 

-Tawhid al Oulouhiya (l'unicité dans l'adoration)

 

C’est le fait de vouer tout acte d’adoration à Allâh, en toute exclusivité !

 

Et ceci en n’adorant aucune divinité avec Allâh ni en asseyant de se rapprocher d'un autre qu’Allâh par une chose qu’Allâh Seul mérite c’est à dire : l'adoration.

 

L’adoration telle que la définit ibn Taymiya est :  

 

«Un terme qui englobe tout ce qu’Allâh aime et agrée comme œuvre apparente ou cachée»

 

Allâh a dit :

 

 وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ

Traduction relative et approchée :

 

"Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent" S51 V56

 

Ainsi le but de notre création n’est autre que l’adoration d’Allâh c’est à dire la mise en pratique du Tawhid.

 

Allâh dans le Coran interpelle ceux qui reconnaissent Sa seigneurie en disant :

 

ذَٰلِكُمُ اللَّهُ رَبُّكُمْ فَاعْبُدُوهُ ۚ أَفَلَا تَذَكَّرُونَ

Traduction relative et approchée :

 

"..Tel est Allâh votre Seigneur, ne réfléchissez-vous donc pas ? " S10 V3 

 

En effet quiconque reconnaît qu’Allâh est L’Unique Créateur, Celui qui donne et reprend la vie, qui subvient aux besoins de chacun, qui répond aux invocations… est contradictoire lorsqu’il adore un autre qu’Allâh.

 

Ainsi Allâh prend comme argument contre ces gens-là le fait qu’ils admettent Allâh comme Seigneur.  

 

-Tawhid al asma wa sifat (l'unicité dans les noms et caractères)

 

Allâh dans le Coran s’est attribué des noms et des caractères, tout comme le Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui) dans sa Sounnah a attribué à Allâh des noms et des caractères, que nous nous devons d'accepter. 

Quelques règles concernant les Noms d’Allâh

 

-Tous les noms d’Allâh sont parfaits : C’est pourquoi nous devons invoquer Allâh par ces noms-là :

 

 وَلِلَّـهِ الْأَسْمَاءُ الْحُسْنَىٰ فَادْعُوهُ بِهَا

Traduction relative et approchée :

 

"Et à Allâh appartiennent les plus beaux noms alors invoquez-Le par ces noms-là" S7 V180 

 

Et les noms d’Allâh sont parfaits puisque chacun d’entre eux désignent un caractère qui est lui aussi au summum de la perfection.   

 

Par exemple : Allâh a pour noms : Le Savant ,ceci implique comme caractère : la science parfaite qui n’a jamais été précédée d’une ignorance quelconque ni n’est sujette a un oublie quelconque.

 

 قَالَ عِلْمُهَا عِندَ رَبِّي فِي كِتَابٍ ۖ لَّا يَضِلُّ رَبِّي وَلَا يَنسَى

Traduction relative et approchée :

 

"Dis : Sa science est chez Allâh dans un livre. Allâh ne s’égare pas et n’oublie pas" S20 V52 

 

Tout comme la science d’Allâh englobe  toute chose de manière générale, et de manière détaillée.

 

Allâh a dit :

 

 يَعْلَمُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَيَعْلَمُ مَا تُسِرُّونَ وَمَا تُعْلِنُونَ ۚ وَاللَّـهُ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ

Traduction relative et approchée :

 

"Il sait ce qu’il y a dans les cieux et dans la terre et il sait ce que vous cachez et ce que vous laissez apparaître et Allâh sait ce que renferment les poitrines" S64 V4 

 

-Les noms d’Allâh sont indénombrables : En effet le Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui) a dit :    

 

«Ô Allâh ! Je te demande par tous les noms qui t’appartiennent et par lesquels Tu t’es nommé, ou que Tu as révélé dans Ton livre ou que Tu as appris à l’une de Tes créatures ou que Tu as gardé caché dans la science de l’inconnue…» [1]  

 

Quant au Hadith suivant :

 

«Allâh a 99 noms, 100 moins un, celui qui les connaît entrera au paradis»  

 

Ce Hadith ne prouve en rien qu’Allâh a uniquement 99 noms, simplement celui qui connaît ceux-là, c’est à dire les 99, entrera au paradis [2] .

 

Certains savants ont relevé 81 noms d’Allâh dans le Coran et 18 dans la Sounnah.  

 

-Les noms d’Allâh sont ceux qui sont cités dans le Coran et la Sounnah et en aucun cas on ne peut appeler Allâh par un autre nom, car notre esprit ne peut concevoir ce qu’Allâh mérite réellement comme nom, donc nous devons nous en tenir à ceux qui sont déjà mentionnés.  

Quelques règles concernant les Caractères d’Allâh 

 

-Les caractères d’Allâh sont tous parfaits, sans aucune faille.

 

Allâh a dit :

 

لِلَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِالْآخِرَةِ مَثَلُ السَّوْءِ ۖ وَلِلَّـهِ الْمَثَلُ الْأَعْلَىٰ ۚ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

Traduction relative et approchée :

 

"C’est à ceux qui ne croient pas en l’au-delà  que revient le mauvais qualificatif, tandis qu’à Allâh Seul est le qualificatif suprême et c’est Lui le Tout Puissant et le Sage" S16 V60

 

 سُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ ﴿١٨٠﴾ وَسَلَامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ ﴿١٨١﴾ وَالْحَمْدُ لِلَّـهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

Traduction relative et approchée :

 

"Gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la puissance. Il est au-dessus de ce qu’ils décrivent et paix sur les messagers et louange à Allâh Seigneur de l’univers" S37 V180 à 182 

 

-Les caractères d’Allâh sont plus nombreux que les noms d’Allâh, car chaque nom d’Allâh entraîne un caractère.     

 

Par exemple : Le Très Miséricordieux (ar-Rahim) entraîne comme caractère la Miséricorde.     

 

Or chaque caractère d’Allâh n’entraîne pas forcement un nom :     

 

En effet lorsque l’on admet qu’Allâh parle et que par conséquent la parole fait partie de ses caractères, et bien nous ne pourrons pas pour autant appeler Allâh : Le parleur !     

 

Ou encore quand Allâh a dit :

 

  وَجَاءَ رَبُّكَ وَالْمَلَكُ صَفًّا صَفًّا

Traduction relative et approchée :

 

"Et que ton Seigneur viendra ainsi que les anges rang par rang" S89 V22

 

Dans ce verset Allâh nous informe bel et bien d’un de Ses caractères qui est le fait de venir (au jour de la résurrection), Mais en aucun cas nous ne pourrons appeler Allâh : Le veneur

  

Il en va de même pour beaucoup d’autres caractères cités dans le Coran et la Sounnah.

 

Après avoir reconnu les caractères d’Allâh il faut prendre garde à ne pas faire de commentaire ou de comparaison entre les caractères d’Allâh et ceux des créatures.  

 

Allâh a dit :

 

  لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ ۖ وَهُوَ السَّمِيعُ الْبَصِيرُ

Traduction relative et approchée :

 

"Rien ne Lui ressemble et Il est l’Audiant le Clairvoyant" S42 V11

 

 وَلَمْ يَكُن لَّهُ كُفُوًا أَحَدٌ

Traduction relative et approchée :

 

"et nul n’est égal à Lui " S112 V4 

 

De la même façon, après avoir admis qu’Allâh s’est élevé sur le trône, il faut comprendre qu’en rien ce caractère n’est comparable à ceux des créatures.

 

Mais les caractères d’Allâh Lui sont propres et spécifiques et en rien nous ne pourrons commenter ces caractères.

 

Allâh a dit :

 

 يَعْلَمُ مَا بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَمَا خَلْفَهُمْ وَلَا يُحِيطُونَ بِهِ عِلْمًا

Traduction relative et approchée :

 

"Il connaît ce qui est devant eux et derrière eux alors qu’eux même ne Le cernent pas de leur science" S20 V110 

Attitude des Salafs vis à vis des Caractères d’Allâh   

 

Lorsque l’imam Malik fut interrogé de la sorte :   

 

«Allâh s’est élevé sur le trône, comment s’est-Il élevé ?». Il se mit alors à transpirer et répondit : 

«l’Istiwa est connu, 

et le comment n’est pas accessible à la raison, 

et le fait d’y croire est une obligation, 

et le fait d’en poser des questions est une innovation» 

 

Ainsi ce que l’imam Malik a jugé comme innovation, c’est le fait de s’interroger sur le comment, car le fait de demander ce qu’est l’Istiwa, n’est pas interdit bien au contraire.

 

L’imam Malik a dit : «Le comment est inaccessible à la raison» mais il n’a pas dit qu’il n’existait pas, car il existe forcément un comment aux caractères d’Allâh, seulement Seul Allâh le connaît.

 

Ainsi  l’imam es Sabouni (décédé en 449 de l’hégire) a dit : 

 

«La croyance des Salafs implique le fait de reconnaître tous les caractères cités dans le Coran ou dans les Hadiths du Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui),donc tous les caractères mentionnés tel que la vue, l’ouïe, les yeux, le visage, la science, la force, la capacité, la fierté, la volonté, la parole, la satisfaction, la joie […..] les Salafs donc croient en tout cela et les acceptent tels qu’ils sont sans pour autant les comparer aux caractères des créatures » ; il dit également : « ..et que Seul Allâh connaît leur interprétation (Ta-wil)»

 

Allâh a dit :

 

 فَأَمَّا الَّذِينَ فِي قُلُوبِهِمْ زَيْغٌ فَيَتَّبِعُونَ مَا تَشَابَهَ مِنْهُ ابْتِغَاءَ الْفِتْنَةِ وَابْتِغَاءَ تَأْوِيلِهِ ۗ وَمَا يَعْلَمُ تَأْوِيلَهُ إِلَّا اللَّـهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Les gens qui ont dans leur cœur un penchant pour l’égarement suivent les versets a équivoque, voulant par cela la tentation et voulant les interpréter, alors que nul, hormis Allâh, n’en connaît l’interprétation" S3 V7

 

Allâh a décrit ici le comportement de certaines personnes face à Ses caractères.  

 

Puis Allâh a décrit la bonne attitude à avoir :

 

 وَالرَّاسِخُونَ فِي الْعِلْمِ يَقُولُونَ آمَنَّا بِهِ كُلٌّ مِّنْ عِندِ رَبِّنَا ۗ وَمَا يَذَّكَّرُ إِلَّا أُولُو الْأَلْبَابِ

Traduction relative et approchée :

 

"Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : Nous y croyons, tout est de la part de notre Seigneur, mais seuls les doués d’intelligence s’en rappellent" S3 V7 

 

Allâh a dit également pour fermer la porte à tout sujet d’interprétation de Ses Caractères :

 

 يْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ ۖ وَهُوَ السَّمِيعُ الْبَصِيرُ

Traduction relative et approchée :

 

"Rien ne lui ressemble et Il est l’Audiant, Le Clairvoyant" S42 V11 

 

Ech-Chafi’i a dit :

 

«Je crois en Allâh et en ce qui provient de la part d’Allâh et comme le veut Allâh (c’est à dire je comprends ce qu’Allâh a révélé dans le sens où Allâh veut qu’il soit compris) ; Et je crois au messager d’Allâh et en ce qui provient du Messager d’Allâh et dans le sens voulu par le Messager d’Allâh». 

 

Makhoul et Zouhri furent interrogés sur l’explication de certains Hadiths ayants attraits aux caractères d’Allâh et ils répondirent :

 

«Faites-les passer (ou transmettez-les) comme ils sont venus (c’est à dire tel qu’ils sont, sans rien y ajouter et sans rien omettre)». 

Le véritable sens de : La ilaha illa Allâh

 

La ilaha illa Allâh est composée d’une négation La ilaha puis d’une affirmation illa Allâh.  

 

Allâh a dit :

 

 وَإِذْ قَالَ إِبْرَاهِيمُ لِأَبِيهِ وَقَوْمِهِ إِنَّنِي بَرَاءٌ مِّمَّا تَعْبُدُونَ

Traduction relative et approchée :

 

"Et quand Ibrahim dit à son père et à son peuple : « je désavoue totalement ce que vous adorez… " S43 V26

 

Ceci explique tout à fait le fait de rejeter et de désapprouver toute adoration vouée à un autre qu’Allâh.

 

Puis Allâh termine le verset comme suit :

 

إِلَّا الَّذِي فَطَرَنِي فَإِنَّهُ سَيَهْدِينِ

Traduction relative et approchée :

 

"…Sauf Celui qui m’a créé et c’est Lui qui me guidera" S43 V 27

 

Ainsi en rejetant d’une part toute divinité et en admettant d’autre part Allâh comme Divinité, Ibrahim paracheva son Tawhid.

 

En résumé La ilaha illa Allâh comprend deux parties : Une négation et une affirmation qui sont indissociables ! 

 

Ainsi la traduction la plus proche est la suivante : Il n’y a pas de divinité digne d’être adorée excepté Allâh.

 

Ainsi ‘Abde-r-Rahman es-Sa’di a donné comme explication de La ilaha illa Allâh :

 

«Allâh nous informe qu’Il est Le Seul à détenir les formes de seigneuries et que par conséquent, Lui Seul mérite d’être adoré et adorer un autre que Lui est une adoration vaine». 

Explications erronées de La ilaha illa Allâh

 

Nombreux sont ceux qui expliquent La ilaha illa Allâh comme suit : «Il n’y a de créateur qu’Allâh»

 

Ceci est faux, cheikh el Fawzan -Qu'Allâh le preserve- a dit : [3]   

 

«Quant à son explication (de La ilaha illa Allâh) qu’il n’y a de Créateur qu’Allâh ; ceci est une explication nulle, fausse et pas seulement inexacte.»  

 

Ibn el Qayim a dit :

 

« Le Tawhid ne consiste pas à reconnaître qu’Allâh est Le Seul Créateur et qu’Il est le Seigneur de toute chose  et qu’il possède toute chose, d’ailleurs les adorateurs des statues reconnaissaient cela mais ils restaient tout de même associateurs, mais le Tawhid implique plutôt :  

 

-l’amour d’Allâh (et ne pas mettre l’amour d’Allâh au même niveau que l’amour de quelqu’un d’autre) et l’humilité à Allâh, 

-la parfaite soumission à Allâh,  

-l’adorer exclusivement et ne désirer que Sa satisfaction dans tous les actes et toutes les paroles,

-et le fait de donner ou de priver d’amour ou de détester  pour Allâh.  

 

Et tout ceci doit empêcher l’individu de commettre des péchés et de résister face aux péchés et celui qui a compris cela a compris la parole du Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui) :    

 

«Allâh a interdit l’enfer à celui qui dit  La ilaha illa Allâh en voulant par cela Sa face»   

 

 ainsi que sa parole :    

 

«Ne rentrera pas en enfer celui qui dit La ilaha illa Allâh»

 

En effet, comme nous l’avons vu plus haut les associateurs du temps du Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui) croyaient en l’existence d’Allâh et cela ne fit pas d’eux des musulmans.

 

D’ailleurs même les associateurs du temps du Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui) avaient compris que La ilaha illa Allâh les appelait à beaucoup plus que de croire en l’existence d’Allâh ou en Sa seigneurie.

 

Ils avaient compris que cela les appelait à délaisser toutes leur divinités pour unifier Allâh Le Très-Haut par toute forme d’adoration.

 

Allâh a dit :

 

 إِنَّهُمْ كَانُوا إِذَا قِيلَ لَهُمْ لَا إِلَـٰهَ إِلَّا اللَّـهُ يَسْتَكْبِرُونَ ﴿٣٥﴾ وَيَقُولُونَ أَئِنَّا لَتَارِكُو آلِهَتِنَا لِشَاعِرٍ مَّجْنُونٍ

Traduction relative et approchée :

 

"Quand on leur disait La ilaha illa Allâh, ils se gonflaient d’orgueil et disaient : Allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou ?" S37 V35-36

 

 أَجَعَلَ الْآلِهَةَ إِلَـٰهًا وَاحِدًا ۖ إِنَّ هَـٰذَا لَشَيْءٌ عُجَابٌ

Traduction relative et approchée :

 

"A-t-il remplacé nos divinités par Une Seule Divinité, ceci  est une chose étonnante" S38 V5 

 

L’imam Ahmad rapporte  d’après un homme de Bani Malek ben Kanaana :

 

«J’ai vu le Messager d’Allâh à travers le marché du Hijaz et il disait : «Ô les gens! Dites La ilaha illa Allâh  vous aurez la réussite», alors que Abou Djahl lui jetait du sable en disant :« Que celui-ci ne vous détourne pas de votre religion car il veut que vous délaissiez vos divinités et que vous délaissiez Allat et el ‘Ouza» [4]

 

Par conséquent les associateurs du temps du Prophète (Prière et Bénédiction d'Allâh sur lui) refusaient de dire La ilaha illa Allâh  par orgueil et attachement à leur divinités ; Alors que de nos jours si beaucoup acceptent de le dire ils ne l’ont pas pour autant compris comme étant l’adoration exclusive à Allâh. 

Le Tawhid : Da’wa de tous les prophètes

 

Allâh a dit :

 

 وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لَا إِلَـٰهَ إِلَّا أَنَا فَاعْبُدُونِ

Traduction relative et approchée :

 

"Et nous n’avons pas envoyé avant toi de messager sans lui révéler : Il n’y a de vraie divinité que Moi, alors adorez-Moi !" S21 V25 

 

En explication à ce verset Qatada a dit :

 

«Aucun prophète n’a été envoyé sans le Tawhid, quant aux législations elles sont différentes dans  la Thora, l’Evangile et le Coran, mais toutes étant basées sur la sincérité et le Tawhid» [5]     

 

Ainsi si l’on étudie les récits des prophètes on constatera que le Tawhid était au centre de leur Da’wa.  

 

Mais est-ce au Tawhid dans la Seigneurie auquel ils appelaient ?

 

Ils ont certes appelé au Tawhid dans la Seigneurie, mais leur point de dispute était au niveau du Tawhid dans l’Adoration, car le Tawhid dans la Seigneurie avait été reconnu par leurs peuples.  

 

Ils appelaient les gens à adorer Allâh leur Créateur et leur vraie Divinité et à délaisser leurs fausses idoles, de n’adorer personne qu’il soit un prophète, un ange, un tombeau, un homme pieux, une pierre, un arbre, le feu…

 

Ainsi Allâh a dit au sujet de Nouh :

 

 لَقَدْ أَرْسَلْنَا نُوحًا إِلَىٰ قَوْمِهِ فَقَالَ يَا قَوْمِ اعْبُدُوا اللَّـهَ مَا لَكُم مِّنْ إِلَـٰهٍ غَيْرُهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Nous avons certes envoyé Nouh à son peuple et il dit : «Ô mon peuple adorez Allâh, vous n’avez pas de divinité en dehors de Lui …»" S7 V59 

 

Et Allâh a dit au sujet de Houd :

 

  وَإِلَىٰ عَادٍ أَخَاهُمْ هُودًا ۗ قَالَ يَا قَوْمِ اعْبُدُوا اللَّـهَ مَا لَكُم مِّنْ إِلَـٰهٍ غَيْرُهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Et à Aad nous avons envoyé leur frère Houd. Il dit : «Ô mon peuple adorez Allâh vous n’avez pas de divinité en dehors de Lui…»" S7 V65 

 

et Allâh a dit au sujet de Saleh :

 

 وَإِلَىٰ ثَمُودَ أَخَاهُمْ صَالِحًا ۗ قَالَ يَا قَوْمِ اعْبُدُوا اللَّـهَ مَا لَكُم مِّنْ إِلَـٰهٍ غَيْرُهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Et à Thamoud leur frère Salih, il dit : Ô mon peuple adorez Allâh vous n’avez pas de divinité en dehors de Lui" S7 V 73    

 

Ainsi tous les prophètes appelaient à une seule et même chose :

 

 اعْبُدُوا اللَّـهَ مَا لَكُم مِّنْ إِلَـٰهٍ غَيْرُهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Adorez Allâh vous n’avez pas d’autre divinité en dehors de Lui"

 

Et Ibrahim en fit la recommandation à ses fils tout comme Ya’coub le fit pour ses fils.

 

Allâh a dit :

 

 وَوَصَّىٰ بِهَا إِبْرَاهِيمُ بَنِيهِ وَيَعْقُوبُ يَا بَنِيَّ إِنَّ اللَّـهَ اصْطَفَىٰ لَكُمُ الدِّينَ فَلَا تَمُوتُنَّ إِلَّا وَأَنتُم مُّسْلِمُونَ

Traduction relative et approchée :

 

"Et c’est ce qu’Ibrahim recommanda à ses fils et de même que Ya’coub : Ô mes fils ! Certes Allâh vous a choisi la religion, ne mourrez point donc autrement qu’en étant soumis à Allâh" S2 V132 

 

De même Ya‘coub en fit la recommandation à ses fils au moment de sa mort:

 

 أَمْ كُنتُمْ شُهَدَاءَ إِذْ حَضَرَ يَعْقُوبَ الْمَوْتُ إِذْ قَالَ لِبَنِيهِ مَا تَعْبُدُونَ مِن بَعْدِي قَالُوا نَعْبُدُ إِلَـٰهَكَ وَإِلَـٰهَ آبَائِكَ إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ وَإِسْحَاقَ إِلَـٰهًا وَاحِدًا وَنَحْنُ لَهُ مُسْلِمُونَ

Traduction relative et approchée :

 

"Etiez-vous témoins quand la mort se présentat à Ya’qoub et qu’il dit à ses fils : «Qu’adorerez-vous après moi ?» Ils répondirent : «Nous adorerons ta Divinité et la Divinité de tes pères Ibrahim, Isma’il et Ishaq, une Divinité Unique et à laquelle nous sommes soumis" S2 V133 

 

Le Tawhid fut ordonné aux gens du livre.

 

Allâh a dit :

 

وَمَا أُمِرُوا إِلَّا لِيَعْبُدُوا اللَّـهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ حُنَفَاءَ وَيُقِيمُوا الصَّلَاةَ وَيُؤْتُوا الزَّكَاةَ ۚ وَذَٰلِكَ دِينُ الْقَيِّمَةِ

Traduction relative et approchée :

 

"Et il ne leur avait été ordonné que d’adorer Allâh sans rien lui associer et d’accomplir la Salât et de s’acquitter de la Zakat et voici la religion de droiture" S98 V5                                                                                                                                                                        

C'est pour cela que les chrétiens firent défaut au Tawhid et prirent ‘Issa fils de Myriam pour le fils d’Allâh ; Et les juifs prirent ‘Ouzair pour le fils d’Allâh, et tous prirent leurs moines et leurs rabbins pour des seigneurs qui leur ordonnaient l’illicite et leur interdisaient le licite.

 

Allâh a dit :

 

 قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ تَعَالَوْا إِلَىٰ كَلِمَةٍ سَوَاءٍ بَيْنَنَا وَبَيْنَكُمْ أَلَّا نَعْبُدَ إِلَّا اللَّـهَ وَلَا نُشْرِكَ بِهِ شَيْئًا وَلَا يَتَّخِذَ بَعْضُنَا بَعْضًا أَرْبَابًا مِّن دُونِ اللَّـهِ

Traduction relative et approchée :

 

"Dis : «Ô les gens du livre ! Venez à une parole commune entre nous et vous : Que nous n’adorions qu’Allâh sans rien Lui associer et que nous ne prenions point les uns les autres pour des seigneurs en dehors d’Allâh" S3 V64 

Récapitulatif

 

-La ilaha illa Allâh est la première chose à connaître et à transmettre et il ne faut surtout pas croire qu’il faille  en premier lieu polémiquer sur les problèmes des musulmans qui de toute façon sont le résultat de la bonne ou mauvaise compréhension du Tawhid.   

 

-La ilaha illa Allâh signifie adorer Allâh en toute exclusivité et renier toute autre divinité quelle qu’elle soit.   

 

-Certains croient que La ilaha illa Allâh signifie uniquement « Il n’y a de Créateur excepté Allâh » ils n’ont par conséquent pas compris  La ilaha illa Allâh et  donc ne l’ont pas accomplit.   

 

-Allâh a envoyé chaque prophète avec cette parole-là, et chaque prophète a appelé son peuple en disant :  

 

         اعْبُدُوا اللَّـهَ مَا لَكُم مِّنْ إِلَـٰهٍ غَيْرُهُ

Traduction relative et approchée :

 

"Adorez Allâh, vous n’avez pas de Divinité en dehors de lui"  

 

-Le Tawhid est ce par quoi il faut clôturer sa vie, Allâh a dit :  

 

 وَاعْبُدْ رَبَّكَ حَتَّىٰ يَأْتِيَكَ الْيَقِينُ

Traduction relative et approchée :

 

"Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude (la mort)" S15 V99

 

[1] Rapporté par Ahmad et ibn Hiban

[2] En ayant appliqué ce que ceux-là entraînent évidemment, la traductrice.

[3] Se référer au livre intitulé « Réponses bénéfiques aux questions sur les nouveaux Manahij » (page 68)

[4] Al Hafidh el haythami a dit : rapporté par Ahmad, et ses hommes de la chaîne de transmission sont des hommes du Sahih qui remplissent les conditions des rapporteurs authentiques

[5] Tafsir Qourtoubi

 

Références : L’adoration de ibn Taymiya ; Madarij es Salikin de ibn el Qayim ; Tafsir de Qourtoubi et de Sa’di . 

Majmou’ fatawa et Explication de Loum’at el I’tiqad du cheikh Mouhammed ben saleh el ‘Outhaymin

Recherche effectuée par oummou Yassir

Publié par al.baida.online.fr

Partager cet article

Est-il obligatoire de suivre l'ensemble des sortes de tawhid ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Est-il obligatoire de suivre l'ensemble des sortes de tawhid ? (audio)

 

Question : 

 

Qu’Allâh soit bienfaisant envers vous.

 

Ce questionneur dit : qu’Allâh vous préserve, est-il obligatoire pour moi de suivre l’ensemble des sortes de tawhid ?

 

Réponse :

 

Ceci est obligatoire, sinon tu n’es pas musulman.

 

Si tu déroges à une des sortes de tawhid, tu n’es pas musulman.

 

Si tu déroges à l’unicité dans la seigneurie, à l’unicité dans la divinisation ou à l’unicité dans les noms et attributs, tu n’es pas musulman.

 

Sauf si cela a lieu par ignorance, tu es excusé par celle-ci. Puis lorsque tu as appris et que tu t’es repenti à Allâh, ce qui est passé ne te nuit pas.

 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Explication du nom sublime d'Allah : Al-Fattah - الفتَّاح (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Explication du nom sublime d'Allah : Al-Fattah - الفتَّاح (vidéo)

Premièrement : Nous savons tous que le Grand Juge (al fattah) est Allah.

 

Il est Lui --l'Exalté- le meilleur des juges Al Fattah est un de Ses Noms.

 

Il est obligatoire à tout musulman qui croit en Allah et en Ses Noms Magnifiques ; Parmi lesquels al Fattah.

 

De se rapprocher d'Allah, et de L'adorer par Ses Noms.

 

Conformément à Sa Parole (traduction rapprochée) :

 

« A Allah appartiennent les plus beaux Noms invoquez-Le par eux » (Sourate Al-A'raf verset 180)

 

L'invoquer par Ses noms comme il nous l'a ordonné, comprend :

 

-l'invocation d'adoration

-et l'invocation de la demande

 

Cela comprend l'invocation de L'adoration en prenant :

 

-le (sens du) Nom.

-La connaissance de qu'il implique.

-Et en confirmant l'Attribut que le Nom indique.

 

Ensuite de réaliser l'adoration et le rapprochement vis-à-vis d'Allah à travers ce qu'il impose et ce qu'il implique dans la foi en ce Nom.

 

Le Nom d'Allah Exalté, el Fatah est un Nom remarquable.

 

Il est mentionné en deux endroits dans le Coran :

 

-Premièrement, dans Sa parole, par le rappel dans l'invocation du Prophète Shuayb (traduction rapprochée)  :

 

«Ô seigneur tranche par la vérité entre nous et notre peuple, car tu es le Meilleurs des Juges (el fatahin) » (Sourate Al-A'raf verset 89)

 

-Deuxièmement, dans Sa parole Sublime (traduction rapprochée) :

 

« Dis : "Notre Seigneur nous réunira, puis Il tranchera entre nous, avec la vérité, car c'est Lui le Grand Juge, l'Omniscient » (Sourate Saba verset 26)

 

Son Nom el Fattah indique la confirmation de l'Attribut divin -el Fathi-.

 

Cet attribut magnifique englobe plusieurs sens comme l'ont indiqués les savants.

 

Dans la signification de ce Nom, est-ce que cela signifie qu'Allah juge entre Ses serviteurs par Sa législation, puis les rétribuera (selon leur action) ?

 

Il, exalté, juge également, par Ses règles universelles (dans Sa création).

 

Allah l'Exalté a dit (traduction rapprochée) :

 

« Ce que Allah accorde (ya-Fatah) comme miséricorde aux gens personne ne peut le retenir. Et ce qu'Il retient, personne ne peut l'accorder après Lui, C'est lui le Puissant, le sage » (Sourate Fatir verset 2)

 

Ainsi Allah, exalté, est le fattah (le Juge, celui qui accorde).

 

Ainsi dans le premier point de notre discours, celui qui désire être une clé du bien (envers les autres), revienne vers el Fatah (traduction rapprochée) :

 

« Qui est le Meilleur des Donateurs, le Bienfaiteur »

 

Tout en l'Implorant, en s'humiliant devant Lui, désirant Ses dons, en étant sincère envers Lui.

 

Et Allah ne déçoit pas un serviteur qui L'appelle.

 

Et Allah ne repousse pas un croyant qui souhaite ce qu'il y a auprès de Lui tout en espérant de Lui.

 

Ceci est la première chose c'est à dire al fath (donation, ce qu'Il ta accordé) vient entièrement d'Allah.

 

Ce qu'Il t'a accordé (fath) comme science profitable, ce qu'Il t'a fait don comme œuvres pieuses, ainsi que du noble caractère tout comme la mentionné un pieux prédécesseur :

 

« Ces caractères et bonne mœurs sont des dons, et lorsqu'Allah aime Son serviteur, Il lui en accorde »

 

Certes Allah a partagé entre les serviteurs la subsistance, les œuvres, le bon comportement, et toute chose émanant de Lui.

 

C'est pour cela qu'avant tout il faut revenir totalement vers Allah.

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Polythéisme concernant les tombes (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Polythéisme concernant les tombes (vidéo)

Bâtir au-dessus des tombes

 

Abou Ahmad du Yemen demande :

 

Quel est le jugement de bâtir au-dessus des tombes ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Bâtir au-dessus des tombes est illicite, car cela fait partie des moyens parmi les moyens menant au polythéisme.

 

Donc Bâtir au-dessus des tombes et sanctuaires dans le but que les gens viennent les visiter, les visiter de façon non légiféré, dans le but d'avoir de la bénédiction et en implorant secours aux morts, et invoquer les morts.

 

Le Prophète (prières et salutations sur Lui) a maudit les juifs et les chrétiens car ils ont prit les tombes des Prophètes et vertueux comme lieu de prière.

 

Il a dit (prières et salutations sur Lui) :

 

"Ne prenez donc pas les tombes comme lieux de prière car je vous l'ai interdit."

 

Donc bâtir au-dessus et en faire un lieu de prière, ceci n'est pas permis et en réalité ce n'est pas un lieu de prière (masjid), mais plutôt des scènes de polythéisme, comme il n'est donc pas permis de bâtir des sanctuaires au-dessus des tombes dans le but de le glorifier et dans le but d'avoir une croyance envers elles.

 

Plutôt les tombes, on ne doit ni les dévaloriser, ni exagérer dans la glorification (admiration), mais plutôt le juste milieu dans ceci, les tombes des muslims. 

 

Le Prophète (prières et salutations sur Lui) a dit:

 

"les pires des gens lors de la venue de l'heure alors qu'ils seront en vie sont ceux qui batissent des lieux de prières (masajid) au-dessus des tombes"

 

Nous demandons à Allah la bonne santé.

 

Source : فتاوى على الهواء 28-10-1434هـ مع معالي الشيخ صالح بن فوزان ا

Les mosquées proches des tombes

 

Question :

 

Dans nos pays, il y a un grand nombre de mosquées proches de mausolées et de tombes de saints, la prière est-elle autorisée au sein de ces mosquées ?

 

Que nous est-il préférable de faire ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Si les tombes sont collées aux mosquées, il est alors interdit d'y prier.

 

Car elles (les mosquées) sont construites sur les tombes.

 

Et le prophète que la paix et le salut soit sur lui a interdit de prier près des tombes :

 

"Ne prenez pas les tombes comme lieu de prière car je vous ai certes interdit cela".

 

"La malédiction d'Allah est sur les juifs et les chrétiens, ils ont pris les tombes de leurs prophètes comme lieu de prière".

 

Donc, il ne faut pas prier dans ces mosquées car elles ne sont pas à Allah.

 

Ce sont des mosquées, du polythéisme, cela !

 

Le mieux c'est de les appeler des lieux de spectacles et non pas mosquée.

 

Par contre, si les tombes sont bien séparées des mosquées soit par un chemin ou par une cour, un terrain vague, bien détachés alors il n'y a aucun mal de prier dans ces mosquées car il n'y a aucun interdit.

 

السؤال: في بلادنا هناك العديد من المساجد قرب أضرحة وقبور لأولياء صالحين، هل يجوز الصلاة في هذه المساجد؟ وماذا ينبغي لنا فعله؟ 

الجواب: إذا كانت القبور متصلة بالمساجد فلا يجوز الصلاة في هذه المساجد، لأنها على قبور وقد نهى صلى الله عليه وسلم عن الصلاة عند القبور قال: "أَلاَ فَلاَ تَتَّخِذُوا الْقُبُورَ مَسَاجِدَ فإِنِّي أَنْهَاكُمْ عَنْ ذَلِكَ"، "لَعْنَةُ اللَّهِ عَلَى الْيَهُودِ وَالنَّصَارَى اتَّخَذُوا قُبُورَ أَنْبِيَائِهِمْ مَسَاجِدَ"، فلا يصلى في هذه المساجد لأنها ليست لله، هذه مساجد شرك هذه الأحسن تسمى مشاهد ليست مساجد، أما إذا كانت القبور مفصولة عن المساجد بطريق أو بفضاء وليست متصلة بالمساجد فلا مانع من الصلاة في هذه المساجد لأنها لا محظور فيها

Rendre mécréant un adorateur de tombe

 

Question :

 

Noble Sheikh qu'Allah vous accorde la réussite !

 

Sont apparus à cette époque des gens que l'on pointe du doigt ils disent : ne pas rendre mécréant les polythéistes en disant : "Moi, je ne peux rendre mécréant quelqu'un qui dit "La Ilaha Ila Allah" si il fait la circambulation (tawaf) autour d'une tombe" ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Ô Gloire à Allah !

 

Il dit : "La Ilaha Ila Allah" (il n'y a de divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah) et il tourne autour d'une tombe.

 

Où est cette parole : "La Ilaha Ila Allah" ?

 

Quel est le sens de "La Ilaha Ila Allah" ?

 

"La Ilaha Ila Allah" cette parole n'implique pas qu'elle soit dite seulement par la bouche.

 

Cette parole doit être dite par la bouche, en avoir la ferme conviction dans le cœur et elle implique d'œuvrer !

 

Il faut obligatoirement qu'il délaisse toutes les sortes de polythéisme auquel cas il est polythéiste même s’il prononce : "La Ilaha Ila Allah".

 

Car il n'est pas véridique envers cette parole, ce n'est pas une simple chose que l'on prononce seulement.

 

السؤال: فضيلة الشيخ وفقكم الله يقول ظهر أناس في هذا الزمان ممن يشار إليهم بالبنان يقولون إنهم لا يكفرون المشركين يقول: (أنا لا أستطيع أن أكفر من يقول لا إله إلا الله إذا طاف على القبر)؟ 

الجواب: يا سبحان الله !! يقول لا إله إلا الله ويطوف على القبر وين لا إله إلا الله وش معنى لا إله إلا الله، لا إله إلا الله ما هي قول باللسان، قول باللسان واعتقاد بالقلب وعمل، لا بد أن يترك الشرك بجميع أنواعه وإلا فهو مشرك وإن كان يقول لا إله إلا الله، لأنه لم يصدق فيها، لا إله إلا الله ما هي مجرد كلمة تقال باللسان فقط. نعم

Publié par minhaj sunna

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Le chirk dans cette communauté est plus caché que les pas d'une fourmi

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le chirk dans cette communauté est plus caché que les pas d'une fourmi

Voici une kalima précieuse de Cheikh el islam ibnou Taymiya dans son recueil de fatawa volume 1 page 94 :

 

A chaque fois que l'amour du serviteur envers son Maitre (Allah) augmente cela aura comme répercussion l'affaiblissement de son amour pour toutes autres choses et à l'inverse, à chaque fois que son amour (pour Allah) baissera, cela fera augmenter son amour  pour toutes les autres choses.

 

Et de même pour la crainte, l'espérance etc... si la crainte du serviteur se parfait envers son Seigneur, il ne craindra alors qu'Allah.

 

Allah تَعَالَى a dit :

 

{الَّذِينَ يُبَلِّغُونَ رِسَالَاتِ اللَّهِ وَيَخْشَوْنَهُ وَلَا يَخْشَوْنَ أَحَدًا إلَّا اللَّهَ}

 

" Ceux qui transmettent les messages d'Allah, Le craignant et ne redoutant nul autre qu'Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout." (sourate Ahzab verset 39)

 

Et à l'inverse si sa crainte envers son Seigneur baisse cela fera augmenter sa crainte envers les créatures ainsi que pour l'amour, l'espérance etc... 

 

Et ceci est le chirk caché (khafi) et personne ne sera préservé de cela sauf celui qu'Allah ta3ala aura protégé.

 

Et il a été certes rapporté que le chirk dans cette communauté est plus caché que les pas d'une fourmi (1) et le chemin pour se débarrasser de tous ce mal est la sincérité envers Allah 3azza wa djall.

 

Allah تَعَالَى a dit :

 

 {فَمَنْ كَانَ يَرْجُوا لِقَاءَ رَبِّهِ فَلْيَعْمَلْ عَمَلًا صَالِحًا وَلَا يُشْرِكْ بِعِبَادَةِ رَبِّهِ أَحَدًا}

 

"...Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun à son Seigneur" (sourate al Kahf verset 110)

 

Et il ne peut y avoir de sincérité qu'après l'ascétisme (zouhd) et il n'y aura de l'ascétisme qu'avec la crainte, et cette dernière ne se réalisera qu'en respectant les obligations et les interdictions. 

 

(1) Note du webmaster :

 

Le prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit :

 

"le chirk dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d'une fourmi noire, sur une pierre noire, dans une nuit sombre."

Rapporté par Al-Hakim n°3148, mais qui est faible (Voir « Da'if al-jami' » n°3442)

 

D’après ’Abdullah Ibn ’Abbas (رضي الله عنه) ou le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit:

 

« الشرك فى أمتي أخفى من دبيب النمل على الصفا »

 

« Le Shirk dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d’une fourmi sur un rocher. »

 

Rapporté par At-Tabari dans son Tafsir 1/369, Ibn Abi Hatim 1/62, Al-Hakim At-Tirmidhi dans «Nawadir al-usul» 4/147 et qui elle est Sahih (Voir « Sahih al-jami’ » n°3730)

 

شرك خفي لا يكاد أحد يسلم منه

بسم الله الحمد لله و الصلاة و السلام على رسول الله و على ءاله و صحبه و من تبع هداه و بعد

فهذا كلام نفيس لشيخ الإسلام ابن تيمية رحمه الله في مجموع الفتاوى مجلد 1 صـ94

كُلَّمَا قَوِيَتْ مَحَبَّةُ الْعَبْدِ لِمَوْلَاهُ صَغُرَتْ عِنْدَهُ الْمَحْبُوبَاتُ وَقَلَّتْ، وَكُلَّمَا ضَعُفَتْ كَثُرَتْ مَحْبُوبَاتُهُ وَانْتَشَرَتْ

وَكَذَا الْخَوْفُ وَالرَّجَاءُ وَمَا أَشْبَهَ ذَلِكَ فَإِنْ كَمُلَ خَوْفُ الْعَبْدِ مِنْ رَبِّهِ لَمْ يَخَفْ شَيْئًا سِوَاهُ قَالَ اللَّهُ تَعَالَى

 {الَّذِينَ يُبَلِّغُونَ رِسَالَاتِ اللَّهِ وَيَخْشَوْنَهُ وَلَا يَخْشَوْنَ أَحَدًا إلَّا اللَّهَ}

 وَإِذَا نَقَصَ خَوْفُهُ خَافَ مِنْ الْمَخْلُوقِ وَعَلَى قَدْرِ نَقْصِ الْخَوْفِ وَزِيَادَتِهِ يَكُونُ الْخَوْفُ كَمَا ذَكَرْنَا فِي الْمَحَبَّةِ وَكَذَا الرَّجَاءُ وَغَيْرُهُ

فَهَذَا هُوَ الشِّرْكُ الْخَفِيُّ الَّذِي لَا يَكَادُ أَحَدٌ أَنْ يَسْلَمَ مِنْهُ إلَّا مَنْ عَصَمَهُ اللَّهُ تَعَالَى

وَقَدْ رُوِيَ أَنَّ الشِّرْكَ فِي هَذِهِ الْأُمَّةِ أَخْفَى مِنْ دَبِيبِ النَّمْلِ

وَطَرِيقُ التَّخَلُّصِ مِنْ هَذِهِ الْآفَاتِ كُلِّهَا الْإِخْلَاصُ لِلَّهِ عَزَّ وَجَلَّ قَالَ اللَّهُ تَعَالَى

{فَمَنْ كَانَ يَرْجُوا لِقَاءَ رَبِّهِ فَلْيَعْمَلْ عَمَلًا صَالِحًا وَلَا يُشْرِكْ بِعِبَادَةِ رَبِّهِ أَحَدًا}

وَلَا يَحْصُلُ الْإِخْلَاصُ إلَّا بَعْدَ الزُّهْدِ وَلَا زُهْدَ إلَّا بِتَقْوَى وَالتَّقْوَى مُتَابَعَةُ الْأَمْرِ وَالنَّهْيِ

اللهم جنبنا الشرك بجميع أنواعة أصغراً و أكبراً خفياً و ظاهراً و ثبتنا على كتابك و سنة نبيك و لا تجعلنا ممن بدل فذيد بيهم عن الحوض و اجعلنا خير خلف لخير سلف ءامين

و صلى الله على محمد و على ءاله و صحبه و سلم

كتبه أبو العرباض عطية أبو زهو

١٤/محرم/١٤٣٤ هـ

٢٨/نوفمبر/٢٠١٢ م

Le grand savant Souleymane bnou 3abdillah bni Mouhammed bni 3abdilwahhab dit dans "tayssir el 3aziz el hamid" page 246 :

 

Et cela oblige pour un coeur vivant de craindre le chirk au contraire de ce qui est dit de la part des ignorants que le chirk est inexistant dans cette oumma.

 

Et cette attitude ne leur a donc pas fait craindre le chirk et le résultat est qu'ils sont tombés dedans.

 

قال العلامة سليمان بن عبد الله بن محمد بن عبد الوهاب رحم الله الجميع في "تيسير العزيز الحميد"- 1 / 246

(وهذا يوجبُ للقلبِ الحيِّ أن يخافَ من الشركِ، لا كما يقول الجُهال: "إن الشركَ لا يقع في هذه الأمةِ، ولهذا أمِنوا الشركَ فوقعوا فيه")اهـ، وانظر أيضاً (1 / 355)

Traduit par Mounir abou Ismael

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Cheikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb - الشيخ محمد بن عبد الوهاب

Partager cet article

Les différentes catégories de chirk

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les différentes catégories de chirk

Question :

 

Qu’en est-il concernant les catégories de chirk (association) ?

 

Réponse :

 

Nous avons dit précédemment dans un autre sujet que le tawhîd comprend une affirmation et une négation (1), que le fait de se limiter dedans à la négation est de l’athéisme, et que le fait de se limiter à l’affirmation n’empêche par le fait de donner des associés [à Allah].

 

De ce fait, il est indispensable en matière de tawhîd d’avoir une affirmation et une négation.

 

Celui qui n’affirme pas le droit d’Allah de cette façon lui a donné des associés.

 

Le chirk se divise en deux catégories : un chirk majeur qui fait sortir de la religion et un chirk qui est en dessous du premier.

 

-La première catégorie, à savoir le chirk majeur, correspond à tout ce qui a été désigné comme du chirk par le Législateur (Allah) et qui fait sortir l’individu de sa religion, comme le fait d’accomplir l’un des types d’adoration destinés à Allah (عز وجل) pour autre que Lui.

 

Comme le fait de prier pour autre qu’Allah, de jeûner pour autre que Lui, ou de sacrifier pour autre que lui.

 

Fait également partie de l’association majeure le fait que l’individu invoque autre qu’Allah (عز وجل), comme invoquer l’occupant d’une tombe, qu’il appelle une personne absente pour qu’elle lui vienne en aide dans une chose pour laquelle seul Allah (عز وجل) peut l’aider.

 

Et les formes de chirk sont connues et ont été exposées par les gens de science.

 

-La seconde catégorie, le chirk mineur, correspond à toute parole ou acte qui a été désigné comme étant du chirk dans la Législation, mais qui ne fait pas sortir son auteur de la religion, comme le fait de jurer par autre qu’Allah.

 

Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit :

 

« Celui qui jure par autre qu’Allah a mécru ou donné des associés [à Allah]. » (2) 

 

Le fait de jurer par autre qu’Allah, pour celui qui ne croit pas qu’un autre qu’Allah égale Allah dans Sa magnificence, fait de lui un mouchrik (associateur), auteur d’un petit chirk, que celui par qui l’on jure soit quelqu’un de très important parmi les hommes ou non.

 

Il n’est ainsi pas permis de jurer par le Prophète (صلى الله عليه وسلم), ni par un président, ni par un ministre, comme il n’est pas permis de jurer par la Ka’bah, par Jibrîl ou Mîkâ’îl, car ceci est du chirk.

 

Mais c’est du chirk mineur, qui ne fait pas sortir de la religion.

 

Et parmi les formes de chirk mineur, on compte l’ostentation (riyâ’).

 

Comme lorsque l’homme effectue une prière pour Allah (عز وجل) mais embellit cette prière car il sait que quelqu’un le regarde.

 

Il enjolive donc sa prière par ostentation pour les autres.

 

Celui-ci est un mouchrik, qui a commis du chirk mineur.

 

En effet, il a effectué l’adoration pour Allah mais y a ajouté cet embellissement pour le regard des gens.

 

De même lorsque la personne donne l’aumône pour se rapprocher d’Allah mais cherche en même temps par cet acte l’approbation des gens.

 

Celui-ci est un mouchrik auteur d’un acte de chirk mineur.

 

Et les formes de chirk mineur sont nombreuses et répertoriées dans les livres des gens de science.

 

(1) NDT :La négation est le fait de nier le droit de quiconque à être adoré, et l’affirmation le fait d’affirmer qu’Allah est digne d’être adoré.

La négation et l’affirmation prises ensemble signifient donc qu’ : «il n’y a pas de divinité digne d’être adorée excepté Allah».

(2) Authentique : al silsilah al sahîhah (n°2042). 

 

[Majmou’ fatâwâ (2/202)]

Publié par Sounnah-Diffusion

 

أنواع الشرك

السؤال (45): فضيلة الشيخ ، ما هي أنواع الشرك؟

الجواب : سبق لنا فيما تقدم أن التوحيد يتضمن إثباتاً ونفياً ، وأن الاقتصار فيه على النفي تعطيل ، والاقتصار فيه على الإثبات لا يمنع المشاركة ، فلهذا لابد من التوحيد من نفي وإثبات ، فمن لم يثبت الحق لله عز وجل على هذا الوجه، فقد أشرك به

والشرك نوعان: شرك أكبر مخرج عن الملة ، وشرك دون ذلك ، فالشرك الأكبر: كل شرك أطلقه الشارع ، وهو متضمن لخروج الإنسان من دينه، مثل أن يصرف شيئاً من أنواع العبادة لغير الله عز وجل، كأن يصلي لغير الله ، أو يصوم لغير الله أو يذبح لغير الله ، وكذلك من الشرك الأكبر أن يدعو غير الله عز وجل ، مثل أن يدعو صاحب القبر ، أو يدعو غائباً ليغيثه من أمر لا يقدر عليه إلا الله عز وجل ، وأنواع الشرك معلومة فيما كتبه أهل العلم

وأما النوع الثاني: فهو الشرك الأصغر  ، وهو كل عمل قولي أو فعلي أطلق الشارع عليه وصف الشرك ولكنه لا يخرج من الملة مثل الحلف بغير الله ، فإن النبي صلى الله عليه وسلم قال : "من حلف بغير الله كفر أو أشرك"(27)، فالحالف بغير الله الذي لا يعتقد أن لغير الله تعالى من العظمة ما يماثل عظمة الله ، نقول : إنه مشرك شركاً أصغر ، سواء كان هذا المحلوف به معظماً من البشر أم غير معظم فلا يجوز الحلف بالنبي صلى الله عليه وسلم  ، ولا برئيس أو وزير ولا يجوز الحلف بالكعبة ولا يجوز الحلف بجبريل وميكائيل وما أشبه ذلك ، لأن هذا شرك ، لكنه شرك أصغر ، لا يخرج من الملة

ومن أنواع الشرك الأصغر : الرياء اليسير ، مثل أن يقوم الإنسان يصلي لله عز وجل ، ولكنه يزين صلاته لأنه يعلم أن أحداً من الناس يراه فيزين صلاته من أجل مراءاة الناس ، فهذا مشرك شركاً أصغر ، لأنه فعل العبادة لله لكن أدخل عليها هذا التزيين مراءاة للخلق. وكذلك لو أنفق ماله في شيء يتقرب به إلى الله، لكنه أراد أن يمدحه الناس بذلك ، فإن هذا مشرك شركاً أصغر. وأنواع الشرك الأصغر أيضاً كثيرة معلومة في كتب أهل العلم

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Le tawhid de la gouvernance - توحيد الحاكمية - Tawhîd alhâkamîya

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le tawhid de la gouvernance - توحيد الحاكمية - Tawhîd alhâkamîya

Celui qui revendique que le tawhid est divisé en quatre en nommant le quatrième par le tawhid de la gouvernance, il est considéré comme un innovateur.

 

Cette division est une innovation provenant d'un ignorant.

 

Et il ne connaît rien, ni dans la croyance, ni dans la religion.

 

-En effet, le tawhid de la gouvernance rentre dans le tawhid de la seigneurie dans le sens qu'Allah azza wa jal juge avec ce qu'il veut.

 

-Et il rentre aussi dans le tawhid de l'adoration dans le sens que le serviteur doit adorer Allah avec ce qu'Allah a jugé.

 

Donc le tawhid de la gouvernance ne sort pas des trois types de tawhid qui sont :

 

-le tawhid de la seigneurerie,

-le tawhid de l'adoration

-et le tawhid des Noms et des Attributs d'Allah.

 

قال العلامة ابن عثيمين 

من يدعي أن هناك قسما رابعا للتوحيد تحت مسمى توحيد الحاكمية , يعد مبتدعا فهذا تقسيم مبتدع صدر من جاهل لايفقه في أمر العقيدة والدين شيئا !! وذلك لأن الحاكمية تدخل في توحيد الربوبية من جهة أن الله يحكم بما يشاء وتدخل في توحيد الألوهية أن العبد عليه أن يتعبد الله بما بماحكم .فهو ليس خارجا عن أنواع التوحيد الثلاثة وهي : توحيد الربوبية والالوهية وتوحيد أسماء الله وصفاته

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Le but de la création de l’homme

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le but de la création de l’homme

Question n°1 :

 

Noble Cheikh, quel est le but de la création des hommes ?

 

Réponse :

 

Au nom d’Allah Le tout Miséricordieux, Le très Miséricordieux. La louange est à Allah, Seigneur de l’univers.

Je salue et prie sur notre Prophète Mohammed, sur sa famille et l’ensemble de ses compagnons.

 

Ceci dit, avant de répondre à cette question, j’aimerais soulever l’attention sur une règle générale dans ce qu’Allah (عز وجل) crée et dans ce qu’Il légifère.

 

Cette règle est tirée de Sa parole (تبارك وتعالى) (traduction rapprochée) :

 

{Et c’est Lui l’Omniscient, le Sage} [l’interdiction : 2] 

 

de Sa parole (traduction rapprochée) :

 

{Car Allah est Omniscient et Sage} [Les coalisés : 1]

 

ainsi que d’autres paroles issues des nombreux versets qui confirment l’attribut de la sagesse pour Allah (عزوجل), dans ce qu’Il crée, dans ce qu’Il légifère, c’est-à-dire dans ses jugements concernant la création et la Législation.

 

Il ne se trouve ainsi pas une chose qu’Allah crée sans qu’elle ne comporte une sagesse, que cette sagesse soit dans la présence de cette chose ou dans son absence.

 

Et il n’est pas une chose qu’Allah (سبحانه وتعالى) légifère sans qu’elle ne comporte une sagesse, qu’elle soit dans l’obligation de cette chose, dans son interdiction ou dans sa permission.

 

Cependant, ces sagesses que comporte son décret vis-à-vis de la création et vis-à-vis de la Législation peuvent nous être connues, comme elles peuvent nous être inconnues.

 

De même, elles peuvent être connues de certaines personnes et pas d’autres, en fonction ce qu’Allah (سبحانه وتعالى) leur donne comme science et compréhension.

 

Si ceci est compris, nous disons alors : Allah (سبحانه وتعالى) a créé les hommes et les djinns pour une sagesse immense et un objectif glorieux qui est Son adoration (تبارك وتعالى).

 

Comme Allah (سبحانه وتعالى) l’a dit (traduction rapprochée) :

 

{Et je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.} [Al Dhâriyât : 56].

 

Et Il (تعالى) a dit (traduction rapprochée) :

 

{Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but et que vous ne seriez pas retournés vers Nous ?} [Les croyants : 115].

 

Et Il (تعالى) a dit (traduction rapprochée) :

 

{L’homme pense-t-il qu’on le laissera sans obligation à observer ?} [La Résurrection : 36]

 

et ainsi de suite parmi les versets indiquant qu’Allah (تعالى) a créé les djinns et les hommes pour une sagesse énorme, à savoir Son adoration.

 

L’adoration est le fait de s’humilier devant Allah (عز وجل), avec amour et glorification, en accomplissant ce qu’Il a ordonné et en s’écartant de ce qu’Il a interdit, et de la façon dont ceci est venu dans Sa législation.Allah (تعالى) a dit :

 

{Et il ne leur a été ordonné que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif} [La Preuve : 5].

 

Ceci est la sagesse qui est derrière la création des djinns et des hommes.

 

En sachant cela, celui qui se rebelle contre son Seigneur et se détourne de Son adoration par orgueil va à l’encontre de cette sagesse pour laquelle ont été créés les serviteurs.

 

Et son action affirme qu’Allah (سبحانه وتعالى) a créé les créatures en vain et en pure perte.

 

C’est ce dont il atteste même s’il ne le clame pas ouvertement, c’est ce qu’implique sa désobéissance et son orgueil vis-à-vis de l’obéissance due à Allah.

 

السؤال (1) : فضيلة الشيخ، ما هي الغاية مِن خَلق البشر؟

الجواب : بسم الله الرحمن الرحيم ، الحمد لله رب العالمين ، وأصلي وأسلم على نبينا محمد وعلى آله وأصحابه أجمعين ، أما بعد : فإنه قبل أن أجيب على هذا السؤال ، أحب أن أنبه على قاعدة عامة فيما يخلقه الله عز وجل ، وفيما يشرعه ، وهذه القاعدة مأخوذة من قوله تبارك وتعالى : ( وَهُوَ الْعَلِيمُ الْحَكِيمُ)(التحريم: 2) ، وقوله : ( إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيماً حَكِيماً)(الأحزاب: 1) ، وغيرهما من الآيات الكثيرة الدالة على إثبات الحكمة لله عز وجل ، فيما يخلقه ، وفيما يشرعه ، أي في أحكامه الكونية والشرعية ، فإنه ما من شيء يخلقه الله عز وجل إلا وله حكمة ، وسواء كان ذلك في إيجاده أو إعدامه ، وما من شيء يشرعه الله سبحانه وتعالى إلا لحكمة ، سواء كان ذلك في إيجابه ، أو تحريمه ، أو إباحته

لكن هذه الحكم التي يتضمنها حكمه الكوني والشرعي ، قد تكون معلومة لنا ، وقد تكون مجهولة ، وقد تكون معلومة لبعض الناس دون بعض ، حسب ما يأتيهم الله سبحانه وتعالى من العلم والفهم إذا تقرر هذا فإننا نقول : إن الله سبحانه وتعالى خلق الجن والإنس لحكمة عظيمة ، وغاية حميدة، وهي عبادته تبارك وتعالى

كما قال الله سبحانه وتعالى : (وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنْسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ) (الذاريات:56)، وقال تعالى : (أَفَحَسِبْتُمْ أَنَّمَا خَلَقْنَاكُمْ عَبَثاً وَأَنَّكُمْ إِلَيْنَا لا تُرْجَعُونَ) (المؤمنون:115) ، وقال تعالى : (أَيَحْسَبُ الْإنْسَانُ أَنْ يُتْرَكَ سُدىً) (القيامة:36)، إلى غير ذلك من الآيات الدالة على أن لله تعالى حكمة بالغة في خلق الجن والإنس ، وهي عبادته

والعبادة هي التذلل لله عز وجل ، محبة ، وتعظيماً بفعل أوامره ، واجتناب نواهيه ، على الوجه الذي جاءت به شرائعه ، قال الله تعالى (وَمَا أُمِرُوا إِلَّا لِيَعْبُدُوا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ حُنَفَاءَ )(البينة: 5) فهذه هي الحكمة من خلق الجن والإنس ، وعلى هذا فمن تمرد على ربه ، واستكبر عن عبادته ، فإنه يكون نابذاً لهذه الحكمة التي خلق العباد من أجلها ، وفعله يشهد بأن الله سبحانه وتعالى خلق الخلق عبثاً وسدى ، وهو وإن لم يصرح بذلك ، لكن هذا مقتضى تمرده واستكباره عن طاعة ربه

Question n°2 :

 

Noble Cheikh, est-ce que l’adoration a toutefois un sens que nous pouvons définir, et a-t-elle un sens général et un sens particulier ?

 

Réponse :

 

Oui, son sens général est celui que j’ai donné précédemment, comme étant le fait de s’humilier pour Allah (عزوجل) avec amour et glorification, en accomplissant ce qu’Il a ordonné et en s’écartant de ce qu’Il a interdit, de la façon dont ceci est venu dans Sa législation.

 

Ceci est le sens général.

 

Concernant le sens spécifique – je veux dire le détail -, cheikh al islam ibn Taymiyah a dit :

 

« C’est un nom général qui englobe tout ce qu’Allah aime et agrée comme paroles et actes, cachés ou apparents, comme la peur, la crainte, la confiance [en Allah], la prière, la zakâh, le jeûne et autres parmi ce qui est venu dans la législation islamique.»

 

Ensuite, si tu entends par le sens particulier et le sens général ce qu’ont rappelé certains savants concernant le fait que l’adoration est soit une adoration universelle (كونية) soit une adoration légiférée(شرعية) – dans le sens où l’homme peut s’humilier devant Allah (سبحانهوتعالى) d’une humiliation universelle ou d’une humiliation légiférée –, alors l’adoration universelle est générale.

 

Elle englobe le croyant et le mécréant, le pieux et le débauché, selon la parole d’Allah (تعالى) :

 

{Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre viendront auprès du Tout Miséricordieux en serviteurs} [Maryam : 93].

 

Ainsi, tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre est naturellement soumis à Allah (سبحانه وتعالى).

 

Il est absolument impossible d’aller à l’encontre d’Allah, de contrecarrer ce qu’Il (سبحانه وتعالى) a voulu par la volonté universelle.

 

L’adoration spécifique, qui est l’adoration légiférée, à savoir le fait de s’humilier pour Allah conformément à la Législation, est, elle, propre à ceux qui croient en Allah (سبحانه وتعالى), qui accomplissent ce qu’Il a ordonné.

 

Ensuite, il y a dans ce type d’adoration ce qui est plus spécifique encore, et spécifique au-dessus de celui-là.

 

Le plus spécifique concerne par exemple l’adoration [qui incombe aux] prophètes (عليهم الصلاة والسلام), suivant la parole d’Allah (تعالى) (traduction rapprochée) :

 

{Que soit béni et exalté Celui qui a fait descendre le discernement [Forqân] sur Son serviteur} [Le discernement : 1]

 

et Sa parole (traduction rapprochée) :

 

{Si vous avez un doute concernant ce que nous avons descendu sur Notre serviteur} [La Vache : 23]

 

ainsi que Sa parole (traduction rapprochée) :

 

{Et rappelle-toi Nos serviteurs Ibrâhîm, Ishâq et Ya’qoub} [Sâd : 45]

 

et d’autres paroles décrivant les prophètes (عليهم الصلاة والسلام) par l’adoration.

 

السؤال(2): فضيلة الشيخ ، لكن هل للعبادة مفهوم يمكن أن نعرفه ، وهل لها مفهوم عام ، ومفهوم خاص ؟

الجواب : نعم مفهومها العام كما أشرت إليه آنفاً ، بأنها التذلل لله عز وجل محبة وتعظيماً ، بفعل أوامره واجتناب نواهيه ، على الوجه الذي جاءت به شرائعه ، هذا المفهوم العام

والمفهوم الخاص - أعني تفصيلها - قال شيخ الإسلام ابن تيمية: هي " اسم جامع لكل ما يجبه الله ويرضاه من الأقوال والأعمال الباطنة والظاهرة ، كالخوف ، والخشية ، والتوكل ، والصلاة ، والزكاة ، والصيام ، وغير ذلك من شرائع الإسلام"

ثم إن كنت تقصد بمعنى المفهوم الخاص والعام ما ذكره بعض العلماء من أن العبادة إما عبادة كونية ، أو عبادة شرعية ، بمعنى أن الإنسان قد يكون متذللاً لله سبحانه وتعالى تذللا كونيا وتذللاً شرعياً، فالعبادة الكونية عامة ، تشمل المؤمن والكافر والبر والفاجر، لقوله تعالى : (إِنْ كُلُّ مَنْ فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ إِلَّا آتِي الرَّحْمَنِ عَبْداً) (مريم:93) ، فكل ما في السموات والأرض فهو خاضع لله سبحانه وتعالى كوناً ، لا يمكن أبداً أن يضاد الله ، أو يعارضه فيما أراد - سبحانه وتعالى - بالإرادة الكونية

وأما العبادة الخاصة : وهي العبادة الشرعية ، وهل التذلل لله تعالى شرعاً، فهذه خاصة بالمؤمنين بالله سبحانه وتعالى ، القائمين بأمره ثم إن منها ما هو خاص أخص ، وخاص فوق ذلك

فالخاص الأخص كعبادة الرسل عليهم الصلاة والسلام ، مثل قوله تعالى : (تَبَارَكَ الَّذِي نَزَّلَ الْفُرْقَانَ عَلَى عَبْدِهِ )(الفرقان: 1)، وقوله (وَإِنْ كُنْتُمْ فِي رَيْبٍ مِمَّا نَزَّلْنَا عَلَى عَبْدِنَا)(البقرة: 23) ، وقوله : (وَاذْكُرْ عِبَادَنَا إِبْرَاهِيمَ وَإِسْحَاقَ وَيَعْقُوبَ) (ص:45)، وغير ذلك من وصف الرسل عليهم الصلاة والسلام بالعبودية

Question n°3 :

 

Noble Cheikh, sont-ils récompensés ceux qui se limitent à l’adoration universelle en délaissant l’adoration légiférée?

 

Réponse :

 

Ceux-ci ne sont pas récompensés pour elle, car ils sont soumis à Allah (تعالى) qu’ils le veuillent ou non.

 

L’homme tombe malade, s’appauvrit, perd ce qui lui est cher, sans qu’il ne le souhaite ; au contraire, il déteste ce qui le touche, cependant ceci est de la soumission à Allah (عزوجل), une soumission universelle. 

 

السؤال (3): فضيلة الشيخ ، هل يثاب من اختصوا بالعبادة الكونية عن هذه العبادة الشرعية؟

الجواب : هؤلاء لا يثابون عليها ، لأنهم خاضعون لله تعالى شاؤوا أم أبوا فالإنسان يمرض ، ويفقر ، ويفقد محبوبه ، من غير أن يكون مريداً لذلك ، بل هو كاره لذلك ، لكن هذا خضوع لله عز وجل خضوعاً كونياً

 

Traduit par l’équipe de Sounnah-Diffusion
Publié par sounnah-diffusion.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Le but de la création

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le but de la création

On peut exposer clairement cette question en disant qu'AllÄh a envoyé Ses Messagers, révélé Ses Livres, et créé les cieux et la terre, afin d'être connu, adoré, et unifié, et que la religion, l'obéissance et le prêche Lui soient totalement voués, comme Allâh dit (traductions rapprochées) :

 

"Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent" (Sourate Adh-Dhâriyât verset 56)

 

"Et Nous n'avons créé les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, qu'en toute vérité" (Sourate Al-Hijr verset 85)

 

"Allâh est Celui qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux, Ses ordres descendent, afin que vous sachiez qu'Allâh est capable de toute chose et qu'Allâh englobe toute chose de Sa science" (Sourate At-Tâlaq verset 12)

 

"Allâh a fait de la Ka’bah, la Maison sacrée, un lieu où les gens (L'adore). Il a institué le mois sacrée, les offrandes et les animaux de sacrifice, afin que vous sachiez qu'Allah connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, et qu'Allah sait tout" (Sourate Al-Mâ'idah verset 97)

 

Allâh a donc mentionné que le but de la création et du commandement est qu'Il soit connu par Ses Noms et Attributs, adoré Seul sans qu'on Lui associe quoi que ce soit, et afin que les gens établissent la justice qui est l'équité sur laquelle ont été fondés les cieux et la terre, comme Allâh dit (traduction rapprochée) :

 

"Nous avons envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice " (Sourate Al-Hadîd verset 25)

 

Il a mentionné qu'Il a envoyé ses Messagers et révélé Ses livres afin que les gens établissent la justice qui est l’équité, et parmi les plus grandes formes de justice figure l'Unicité qui est le fondement et le pivot de l’équité, alors que le polythéisme est injustice.

 

Le polythéisme est donc la plus grande iniquité, et l'Unicité la plus grande justice.

 

Ainsi, ce qui est le plus opposé à ce but constitue le plus grand des péchés, et la distinction dans le degré est fonction de l’opposition, et ce qui est le plus en conformité avec ce but constitue la plus impérative des obligations et la plus grande des impositions.

 

Médite comme il se doit sur ce principe et considère le détail de cette question à travers lui, tu connaîtras ainsi la sagesse du plus grand des sages et des savants, en ce qu'Il a imposé et interdit à Ses serviteurs, ainsi que la distinction entre les degrés des actes d'obéissance et de désobéissance.

 

Puisque l'association à Allâh est intrinsèquement opposée à ce but, elle constitue le plus grand de tous les péchés, et Allâh a interdit le Paradis à tous polythéistes, Il a rendu licite aux adeptes du monothéisme son sang, ses biens et sa famille, et le fait de les réduire à l’esclavage, en raison de l'abandon de son devoir d’adoration.

 

Allâh a refusé d'accepter quelconque acte d'un polythéiste, aucune intercession en sa faveur, de répondre à son invocation dans l'au-delà, et de pardonner ses fautes.

 

Le polythéiste est le plus grand des ignorants car il donne un égal à Allâh parmi Ses créatures, et c'est là la plus grande ignorance et la plus grande injustice, et le polythéiste ne nuit nullement à Allâh, mais il se cause du tort à lui-même.

 

Péchés et Guérison 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

وكشف الغطاء عن هذه المسألة أن يةال
إن الله عز وجل أرسل رسله ، وأنزل كتبه ، وخلق السموات والأرض ، ليعرف ، ويوحد، ويعبد ، ويكون الدين كله له، والطاعة كلها له ، والدعوة له ، كما قال تعالى

وَمَا خَلَقۡتُ ٱلۡجِنَّ وَٱلۡإِنسَ إِلَّا لِيَعۡبُدُونِ - الذاريات / 56

وقال تعا لى

وَمَا خَلَقۡنَا ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضَ وَمَا بَيۡنَہُمَآ إِلَّا بِٱلۡحَقِّ‌ - الحجر/85

وقال تعالى

ٱللَّهُ ٱلَّذِى خَلَقَ سَبۡعَ سَمَـٰوَٲتٍ۬ وَمِنَ ٱلۡأَرۡضِ مِثۡلَهُنَّ يَتَنَزَّلُ ٱلۡأَمۡرُ بَيۡنَہُنَّ لِتَعۡلَمُوٓاْ أَنَّ ٱللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَىۡءٍ۬ قَدِيرٌ۬ وَأَنَّ ٱللَّهَ قَدۡ أَحَاطَ بِكُلِّ شَىۡءٍ عِلۡمَۢا - الطلاق / 12

وقال تعالى

جَعَلَ ٱللَّهُ ٱلۡكَعۡبَةَ ٱلۡبَيۡتَ ٱلۡحَرَامَ قِيَـٰمً۬ا لِّلنَّاسِ وَٱلشَّہۡرَ ٱلۡحَرَامَ وَٱلۡهَدۡىَ وَٱلۡقَلَـٰٓٮِٕدَ‌ۚ ذَٲلِكَ لِتَعۡلَمُوٓاْ أَنَّ ٱللَّهَ يَعۡلَمُ مَا فِى ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَمَا فِى ٱلۡأَرۡضِ وَأَنَّ ٱللَّهَ بِكُلِّ شَىۡءٍ عَلِيمٌ  - الما ئدة /7 9

فأخبر سبحانه أن القصد بالخلق والأمر أن يعرف بأسمائه وصفاته، ويعبد وحده لا يشرك به ، وأن يقوم الناس بالقسط ، وهو العدل الذي قامت به السموات والأرض ، كما قال تعالى

لَقَدۡ أَرۡسَلۡنَا رُسُلَنَا بِٱلۡبَيِّنَـٰتِ وَأَنزَلۡنَا مَعَهُمُ ٱلۡكِتَـٰبَ وَٱلۡمِيزَانَ لِيَقُومَ ٱلنَّاسُ بِٱلۡقِسۡطِ‌ - الحديد/ 25

فأخبر أنه أرسل رسله ، وأنزل كتبه ، ليقوم الناس بالقسط ، وهو العدل

 . ومن أعظم القسط : التوحبد، بل هو رأس العدل وقوامه، وإن الشرك لظلم عظيم . فالشرك أظلم الظلم ، والتوحيد أعدل العدل . فما كان أشد منافاة لهذا المقصود فهو أكبر الكبائر ، وتفاوتها في درجاتها بحسب منافاتها له

وما كان أشد موافقة لهذا المقصود فهو أوجب الواجبات ، وأفرض الطاعات . فتأمل هذا الأصل حق التأمل ، واعتبر به تفاصيله تعرف به حكمة أحكم الحاكمين وأعلم العالمين فيما فرضه على عباده ، وحرمه عليهم؛ وتفاوت مراتب الطاعات والمعاصي
ولمسا كان الشرك بالله منافيا بالذات ( 63 /ب) لهذا المقصود كان أكبر الكبائر على الاطلاق ، وحرم الله الجنة على كل مشرك ، وأباح دمه وماله وأهله لأهل التوحيد وأن يتخذوهم عبيدا لهم ، لما تركوا القيام بعبوديته . وأبى الله سبحانه أن يقبل من مشرك عملا ، أو يقبل فيه شفاعة ، أو يستجيب له في الآخرة دعوة ، أو يقيل له فيها عثرة ؛ فإن
المشرك أجهل الجاهلين بالله ، حيث جعل له من خلقه ندا ، وذلك غاية الجهل به ، كما أنه غاية الظلم منه ؛ وإن كان المشرك لم يطلم ربه ، وإنما 
ظلم نفسه

الداء والدواء 295

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

La place du tawhîd dans la vie du musulman

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La place du tawhîd dans la vie du musulman

Le plus important des desseins, l’objectif le plus vénérable et le plus noble des buts est l’unicité du Seigneur de la terre et des cieux, le fait de Le reconnaître par l’unicité جلّ وعلا, Sa singularité جلّ وعلا avec humilité, soumission et docilité.

 

En Lui soumettant son visage, avec rabaissement, humilité, avec espoir et crainte, peur et espérance, en se prosternant et s’inclinant.

 

Lui vouant un culte exclusif جلّ وعلا, s’écartant complètement du chirk, en petite ou en grande quantité, qu’il soit infime ou important.

 

Voici l’immense finalité pour laquelle ont été créés les créatures et qu’il leur incombe de concrétiser :

 

وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ - الذاريات 56

 

{Et je n’ai créé les jinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent} [al Dhâriyât : 56]

 

C’est le but pour lequel Allâh جلّ وعلا a envoyé Ses nobles prophètes et a descendu Ses grands livres :

 

وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولاً أَنِ اعْبُدُواْ اللّهَ وَاجْتَنِبُواْ الطَّاغُوتَ - النحل : 36

 

{Et nous avons envoyé dans chaque communauté un prophète leur ordonnant d’adorer Allâh et de s’écarter du Tâghout} [Al Nahl : 36]

 

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا أَنَا فَاعْبُدُونِ - الأنبياء : 25

 

{Et nous n’avons pas envoyé de prophète avant toi sans que nous lui révélions : « Point de divinité [digne d’être adorée] en dehors de Moi, adorez-moi donc »} [Al Anbiya’ : 25]

 

C’est par le tawhîd que le serviteur vit une vie véritable, remplit par la satisfaction du tout Miséricordieux, par la réussite à travers l’obtention de la dignité et des bienfaits.

 

Et, sans tawhîd, il vit une vie semblable à celle des animaux :

 

 إِنْ هُمْ إِلَّا كَالْأَنْعَامِ بَلْ هُمْ أَضَلُّ سَبِيلاً - الفرقان : 44

 

{Ils ne sont comparables qu’à des bestiaux, ou plus égarés du sentier encore} [Le discernement : 44]

 

Celui qui délaisse le tawhîd est mort, même s’il marche sur terre ; tandis que celui qui concrétise le tawhîd vit la véritable vie.

 

Allâh جلّ وعلا dit :

 

أَوَ مَن كَانَ مَيْتاً فَأَحْيَيْنَاهُ - الأنعام : 122

 

{Ou celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie} [al An’âm : 122]

 

C’est-à-dire que nous l’avons ramené à la vie par la foi et le tawhîd.

 

Et, Il جلّ وعلا dit :

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ اسْتَجِيبُواْ لِلّهِ وَلِلرَّسُولِ إِذَا دَعَاكُم لِمَا يُحْيِيكُمْ - الأنفال : 24

 

{Ô vous qui avez cru, répondez à Allâh et au messager quand il vous appelle à ce qui vous fait revivre} [Le butin : 24]

 

Par le tawhîd se concrétisent la sécurité des nations et le repos des corps :

 

الَّذِينَ آمَنُواْ وَلَمْ يَلْبِسُواْ إِيمَانَهُم بِظُلْمٍ أُوْلَـئِكَ لَهُمُ الأَمْنُ وَهُم مُّهْتَدُونَ - الأنعام : 82

 

{Ceux qui ont cru et n’ont pas entaché leur foi par de l’injustice (association), ceux-là auront la paix et ce sont eux les bien-guidés} [Les bestiaux : 82]

 

Et Il جلّ وعلا dit :

 

وَعَدَ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَيَسْتَخْلِفَنَّهُم فِي الْأَرْضِ كَمَا اسْتَخْلَفَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ وَلَيُمَكِّنَنَّ لَهُمْ دِينَهُمُ الَّذِي ارْتَضَى لَهُمْ وَلَيُبَدِّلَنَّهُم مِّن بَعْدِ خَوْفِهِمْ أَمْناً يَعْبُدُونَنِي لَا يُشْرِكُونَ بِي شَيْئاً - النور : 55

 

{Allâh a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait de bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre, comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés, qu’Il renforcerait leur religion qu’Il a agréée pour eux et qu’Il remplacerait leur ancienne peur par la sécurité. Ils m’adorent et ne m’associent rien.} [Al Nour : 55]

 

Par le tawhîd s’accompli le bonheur de l’homme et son apaisement, Allâh جلّ وعلا dit :

 

مَنْ عَمِلَ صَالِحاً مِّن ذَكَرٍ أَوْ أُنثَى وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَلَنُحْيِيَنَّهُ حَيَاةً طَيِّبَةً وَلَنَجْزِيَنَّهُمْ أَجْرَهُم بِأَحْسَنِ مَا كَانُواْ يَعْمَلُونَ - النحل : 97

  

{Celui qui accomplit une œuvre pieuse, homme ou femme, et qui est croyant, Nous lui ferons vivre une vie agréable et Nous les récompenserons en fonction de leurs meilleures actions.} [Les abeilles: 97]

 

Et il a dit جلّ وعلا :

 

 فَإِمَّا يَأْتِيَنَّكُم مِّنِّي هُدًى فَمَنِ اتَّبَعَ هُدَايَ فَلَا يَضِلُّ وَلَا يَشْقَى ، وَمَنْ أَعْرَضَ عَن ذِكْرِي فَإِنَّ لَهُ مَعِيشَةً ضَنكاً وَنَحْشُرُهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ أَعْمَى - طه : 123-124

 

{Si un guide vous vient de ma part, quiconque le suit ne s’égarera pas et ne sera pas malheureux.

Et quiconque se détourne de Mon rappel mènera une vie misérable et Nous le ferons venir aveugle le jour de la résurrection.} [Ta-Ha : 123-124]

 

Et Il dit: 

 

 مَا أَنزَلْنَا عَلَيْكَ الْقُرْآنَ لِتَشْقَ - طه

 

{Nous n’avons pas fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux} [Ta-Ha]

 

C’est-à-dire : Nous l’avons descendu pour qu’il te rende heureux et rende heureux celui qui te suit.

 

Et par le tawhîd les craintes s’écartent du cœur, les tentations du diable et les mauvaises pensées sont éloignées et le cœur gagne son apaisement, son repos, sa sérénité et sa quiétude.

 

Allâh dit جلّ وعلا :

 

قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ النَّاسِ ، مَلِكِ النَّاسِ ، إِلَهِ النَّاسِ

 

{Dis : je cherche protection auprès du Seigneur des hommes}

 

et ceci est l’unification d’Allâh :

 

مِن شَرِّ الْوَسْوَاسِ الْخَنَّاسِ ، الَّذِي يُوَسْوِسُ فِي صُدُورِ النَّاسِ ، مِنَ الْجِنَّةِ وَ النَّاسِ

 

{contre le mal du mauvais conseiller, furtif, qui insuffle le mal dans les poitrines des hommes, qu’il soit un djinn ou un être humain}

 

Par le tawhîd, sont expulsés les chayâtîn, ils ne supportent pas de rester dans un endroit où le tawhîd est affirmé.

 

Et lorsque chaytân entend l’Adhân, il s’enfuit en lâchant des pets.

 

Le Coran dans son ensemble est Tawhîd (monothéisme), louange et glorification d’Allâh جلّ وعلا.

 

Le verset du Trône est ainsi le verset du Tawhîd, c’est un éclaircissement de ses preuves, de ses arguments, de ses signes et  ses démonstrations.

 

Si le croyant le lit lorsqu’il va se coucher, Allâh ne cesse de veiller sur lui et le chaytân ne l’approche pas jusqu’à l’aube.

 

Par le Tawhîd , le serviteur se préserve - par la permission d’Allâh - des ruses de sorciers et de charlatans :

 

إِنَّ اللَّهَ يُدَافِعُ عَنِ الَّذِينَ آمَنُوا - الحج : 38

 

{Allâh prend certes la défense de ceux qui ont cru} [al Hajj : 38]

 

 وَكَانَ حَقّاً عَلَيْنَا نَصْرُ الْمُؤْمِنِينَ - الروم :47

 

{Et il était de Notre devoir de secourir les croyants} [Les Romains : 47]

 

Par le tawhîd, le serviteur obtient tous les bienfaits et le bonheur ici-bas et dans l’au-delà. Allâh جلّ وعلا a décrété dans Son immense jugement que le bonheur et les bienfaits étaient dus au gens qui ont la foi et le tawhîd, dans ce bas-monde, dans leur tombes et l’au-delà:

 

 {إِنَّ الْأَبْرَارَ لَفِي نَعِيمٍ }

[الانفطار13]

{les bons seront, certes, dans un jardin de délices} [la rupture : 13].

 

L’unification d’Allâh جلّ وعلا est la chose prioritaire et la plus considérable qu’il convient de rappeler au gens.

 

Allâh جلّ وعلا a dit :

 

وَذَكِّرْ فَإِنَّ الذِّكْرَى تَنفَعُ الْمُؤْمِنِينَ وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ - الذاريات : 56-55 

 

{Et rappelle car le rappel profite aux croyants. Et Je n’ai créé les jinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.} [Al Dhariyât : 56-57]

 

Le serviteur a besoin de renforcer sa foi, de réaffirmer son islâm d’approfondir son lien avec son Seigneur جلّ وعلا.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«La foi s’use en chacun d’entre vous comme s’use le vêtement».

 

Lors du déchaînement des troubles prononcés, des passions violentes et de la confusion, les gens ont besoin de raffermir leur tawhîd.

 

De même que les plus jeunes ont besoin d’être élevés sur le tawhid,de façon noble et ferme

 

   يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِكْ بِاللَّهِ إِنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ - لقمان : 13 

 

{Ô mon fils, n’associe rien à Allâh, le chirk est certes une injustice immense!} [Loqmân : 31]

 

Nous demandons à Allâh جلّ وعلا de nous faire vivre en tant que personnes concrétisant le l’unicité d’Allâh (mouwahhidîn), Lui vouant un culte exclusif, croyant en Lui جلّ وعلا, célébrant Sa grandeur, et nous Lui demandons de tous nous préserver du chirk quel qu’il soit, faible ou important, en petit ou en grand nombre!

 

Traduit et publié par l’équipe de Sounnah-Diffusion

مكانة التوحيد في حياة المسلم

 إنّ أعظم المقاصد و أجلّ الغايات و أنبل الأهداف توحيدُ ربِّ الأرض و السماوات و الإقرار له جلّ و علا بالوحدانية و إفراده جلّ وعلا بالذّل و الخضوع و الانكسار و إسلام الوجه له خضوعاً و تذللاً رغباً ورهباً خوفاً ورجاءً سُجوداً و رُكوعاً، وإخلاصُ الدّين له جلّ و علا و البراءةُ من الشرك كلِّه قليله وكثيره دقيقه وجليله فهذه هي الغاية العظمى التي خُلق الخلق لأجلها وأُوجدوا لتحقيقها

{وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ - [الذاريات56

وهي الغاية التي أرسل الله جلّ و علا لأجلها رسله الكرام و أنزل كتبه العظام

وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولاً أَنِ اعْبُدُواْ اللّهَ وَاجْتَنِبُواْ الطَّاغُوتَ - النحل36

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا أَنَا فَاعْبُدُونِ - الأنبياء25

وبالتوحيد يحيا العبد حياة حقيقية ملؤها رضى الرحمن و الفوز بالكرامة و الإنعام وبدون التوحيد يحيا حياة بهيمة الأنعام

 إِنْ هُمْ إِلَّا كَالْأَنْعَامِ بَلْ هُمْ أَضَلُّ سَبِيلاً - الفرقان44

إنّ فاقد التوحيد ميّت ولو كان يمشي على الأرض ومحقّق التوحيد هو الذي يحيا الحياة الحقيقية  يقول الله جلّ و علا

أَوَ مَن كَانَ مَيْتاً فَأَحْيَيْنَاهُ - الأنعام122

 أي أحييناه بالإيمان والتوحيد ويقول جلّ وعلا

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ اسْتَجِيبُواْ لِلّهِ وَلِلرَّسُولِ إِذَا دَعَاكُم لِمَا يُحْيِيكُمْ - الأنفال24

وبالتوحيد أمن الأوطان وراحة الأبدان

الَّذِينَ آمَنُواْ وَلَمْ يَلْبِسُواْ إِيمَانَهُم بِظُلْمٍ أُوْلَـئِكَ لَهُمُ الأَمْنُ وَهُم مُّهْتَدُونَ - الأنعام82

 ويقول جلّ و علا

وَعَدَ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَيَسْتَخْلِفَنَّهُم فِي الْأَرْضِ كَمَا اسْتَخْلَفَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ وَلَيُمَكِّنَنَّ لَهُمْ دِينَهُمُ الَّذِي ارْتَضَى لَهُمْ وَلَيُبَدِّلَنَّهُم مِّن بَعْدِ خَوْفِهِمْ أَمْناً يَعْبُدُونَنِي لَا يُشْرِكُونَ بِي شَيْئاً - النور55

وبالتوحيد سعادة الإنسان وطمأنينته يقول الله جلّ وعلا

مَنْ عَمِلَ صَالِحاً مِّن ذَكَرٍ أَوْ أُنثَى وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَلَنُحْيِيَنَّهُ حَيَاةً طَيِّبَةً وَلَنَجْزِيَنَّهُمْ أَجْرَهُم بِأَحْسَنِ مَا كَانُواْ يَعْمَلُونَ - النحل97

ويقول جلّ وعلا

 فَإِمَّا يَأْتِيَنَّكُم مِّنِّي هُدًى فَمَنِ اتَّبَعَ هُدَايَ فَلَا يَضِلُّ وَلَا يَشْقَى ، وَمَنْ أَعْرَضَ عَن ذِكْرِي فَإِنَّ لَهُ مَعِيشَةً ضَنكاً وَنَحْشُرُهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ أَعْمَى - طه124

و يقول جلّ و علا

طه، مَا أَنزَلْنَا عَلَيْكَ الْقُرْآنَ لِتَشْقَى

 أي إنما أنزلناه عليك لتسعد به و يسعد به من اتّبعك

وبالتوحيد تنـزاح عن القلب الأوهام وتنطرد الوساوس و الأفكار الرديئة ويحصل للقلب طمأنينته وراحته وهدوؤه وسكونه يقول الله جل وعلا

 قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ النَّاسِ ، مَلِكِ النَّاسِ ، إِلَهِ النَّاسِ

 وهذا توحيد الله

 مِن شَرِّ الْوَسْوَاسِ الْخَنَّاسِ ، الَّذِي يُوَسْوِسُ فِي صُدُورِ النَّاسِ ، مِنَ الْجِنَّةِ وَ النَّاسِ

وبالتوحيد تنطرد الشياطين و لا تطيق البقاء في مكان يصدع فيه بالتوحيد و إذا سمع الشيطان الأذان ولى و له ضراط . و القرآن كلّه توحيد وتمجيد و تعظيم  لله جل وعلا وآية الكرسي هي آية التوحيد و بيان براهينه وحججه و دلائله و بيناته،  وإذا قرأ المؤمن آية الكرسي إذا آوى إلى فراشه لم يزل عليه من الله حافظ و لا يقربه شيطان حتى يصبح

وبالتوحيد يسلم العبد بإذن الله من كيد الأشرار من السحرة والمشعوذين

إِنَّ اللَّهَ يُدَافِعُ عَنِ الَّذِينَ آمَنُوا - الحج38

وَكَانَ حَقّاً عَلَيْنَا نَصْرُ الْمُؤْمِنِينَ  - الروم47

وبالتوحيد ينال العبد الخيرات كلِّها وسعادة الدنيا والآخرة فإن الله جلّ و علا قضى في حكمه العظيم أنّ السعادة و النعيم إنما يكون لأهل الإيمان والتوحيد في دنياهم و في قبورهم و في أخراهم

إِنَّ الْأَبْرَارَ لَفِي نَعِيمٍ - الانفطار13

فإنَّ توحيد الله جلّ و علا هو أولى أمر و أعظم أمر ينبغي أن يذكّر به الناس قال الله تعالى

وَذَكِّرْ فَإِنَّ الذِّكْرَى تَنفَعُ الْمُؤْمِنِينَ وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ - الذاريات55-56

والعبد يحتاج إلى تقوية إيمانه و تجديد إسلامه و تقوية صلته بربِّه جلّ و علا قال صلى الله عليه وسلم

((إن الإيمان ليَخْلَقُ فى جوف أحدكم كما يَخْلَقُ الثوب ))

 وفي خضم الفتن الصارفة و الأهواء الجارفة و الفتن العاصفة يحتاج الناس إلى التأكيد على التوحيد و يحتاج الصغار إلى أن ينشأوا عليه تنشئة عظيمة متينة

 يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِكْ بِاللَّهِ إِنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ - لقمان13

نسأل الله جلّ و علا أن يحينا موحِّدين لله مخلصين الدّين له مؤمنين به جل في علاه معظمين لجنابه وأن يعيذنا أجمعين من الشّرك كله دقيقه و جليله و قليله و كثيره

طباعة المقال - أرسل المقال لصديق

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr -  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Le recours aux prophètes et aux gens pieux (waliys)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le recours aux prophètes et aux gens pieux (waliys)

Question 1 :

 

Les gens sont divisés en deux groupes.

 

-Le premier dit: Le fait de rechercher de l'aide auprès des prophètes et des Walis (alliés d'Allah) constitue un acte de mécréance et de polythéisme, en prenant comme argument le Coran et la Sunna prophétique.

 

-L'autre groupe prétend que le fait de rechercher de l'aide auprès de ces personnes est licite, puisqu'ils sont les biens aimés d'Allah (Exalté soit-Il) et ses bons fidèles élus.

 

Lequel de ces groupes est sur la vérité ?

 

Réponse 1 :

 

Demander de l'aide à autre qu'Allah pour guérir les maladies, faire tomber la pluie, prolonger la vie, ainsi que d'autres compétences qui relèvent de la compétence exclusive d' Allah, sont une forme de polythéisme majeur lequel mène à l'apostasie (sortir de la religion) ; de même, le fait de demander de l'aide aux morts ou aux personnes absentes à l'instar de la personne qui recherche de l'aide auprès des anges, des djinns ou des hommes pour se procurer un bien ou repousser un mal, certes, elle commet un acte de polythéisme majeur qu'Allah ne pardonne pas, sauf à celui qui s'en repent.

 

Et cela, parce que ce genre d'invocation représente à la fois un moyen de se rapprocher et un acte d'adoration qui ne sont permis que lorsqu'ils sont dédiés exclusivement à Allah Seul, avec sincérité.

 

Les preuves qui appuient cet avis sont les paroles divines, qu' Allah enseigne à Ses fidèles de dire dans le verset:  

 

"C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours." (al-Fatiha verset 5)

 

C'est à dire: nous n'adorons que Toi et nous ne sollicitons de l'aide que de Ta part.

 

De même, Il dit :  

 

"Et ton Seigneur a décrété: "N'adorez que Lui;" (al-'Isrâ' verset 23)

 

et  

 

"Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif," (al-Bayyina verset 5)

 

Il a dit aussi :

 

"Les mosquées sont consacrées à Allah: n’invoquez donc personne avec Allah." (al-Djinn verset 18)

 

D'autre part, cela a été confirmé par la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qui dit à `Abd-Allah ibn `Abbâs, (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) :

 

"Si tu demandes quelque chose demande-la à Allah, et si tu as besoin d'aide demande l'aide d'Allah"

 

ainsi que le hadith rapporté par Mo`âdh: :  

 

"Et le droit d'Allah sur les Serviteurs est de L'adorer et de ne rien Lui associer"

 

et  

 

"Celui qui meurt en ayant donné un égal à Allah, ira en Enfer"

 

Cependant, demander de l'aide à autre qu'Allah, dans le cadre des moyens ordinaires qu'Allah a accordés aux êtres, comme la consultation du médecin pour rechercher le remède ou encore le recours aux personnes pour la nourriture, quand on est affamé, rechercher à boire, s'agissant d'assoiffés, ou les aumônes que les riches donnent aux pauvres, etc..

 

Toutes ces formes d'aide entre les êtres humains ne sont pas des actes de polythéisme; il s'agit d'entraide entre les créatures dans la vie de tous les jours ou encore le fait d'acquérir quelque chose et tout ce qui fait partie de la vie.

 

De même que recourir aux personnes vivantes et absentes par les moyens tangibles, tels que les moyens de correspondance, la télégraphie, les appels téléphoniques, etc..

 

Quant à la vie des prophètes, des Martyrs et tous les Walis, elle constitue une vie dans le purgatoire (barzakh : période de purification précédant le paradis).

 

Allah Seul connaît la vérité.

 

En tout cas, elle ne ressemble pas à la vie qu'ils menaient ici bas.

 

La vérité est ainsi du côté du premier groupe qui considère que le recours à autre qu'Allah constitue du polythéisme, conformément à ce que l'on a dit précédemment.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

Publié par alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Les catégories de l'unicité évoquées par les savants des premières générations jusqu'à aujourd'hui (vidéo-dossier)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les catégories de l'unicité évoquées par les savants des premières générations jusqu'à aujourd'hui (vidéo-dossier)

L’imam Abu Hanifa (150 de l’hégire) a dit dans «Al fiqh al absat» (p.51) :

 

«Allâh est invoqué (en se dirigeant) vers le haut pas vers le bas, car le bas ne convient en rien à la seigneurie (A-Rububiyyah) ni au mérite exclusif d’être adoré (Al Uluhiyyah)».

 

«Allâh est invoqué [en se dirigeant] vers le haut pas vers le bas» contient l’affirmation de l’attribut de la hauteur, étant donné qu’Allâh est Le Très -Haut, et c’est là une manifestation du Tawhid des noms et attributs. 

L’imam des exégètes, Abu Ja’far Tabari (310 de l’hégire) a dit, en commentaire du verset (traduction rapprochée) :

 

"Sache donc que nul ne mérite d’être adoré si ce n’est Allâh et demande pardon pour ton péché" (sourate Muhammad verset 19) :

 

«Sache, Muhammad, que nul ne mérite d’être adoré (Al Uluhiyyah) excepté Allâh, qui est le Créateur de toute chose, et le Maître de toute chose, et à qui tout à chacun reconnaît l’attribut de la seigneurie (A-Rububiyyah).

S’il en était autrement, cela te serait permis ainsi qu’au restant de la création»

L’imam Abu Ja’far Tahawi (321 de l’hégire) a dit dans l’introduction de son célèbre crédo connu sous le nom de «A-Tahawiyya» :

 

«Nous disons, avec l’aide d’Allâh, à propos du Tawhid d’Allâh, en lequel nous avons foi: Certes Allâh est Unique sans associé, et nul ne Lui est semblable, et nul ne Le réduit à l’impuissance, et nulle divinité ne mérite l’adoration sauf Lui».  

 

Sa parole: «Certes Allâh est Unique sans associé» contient les trois branches du Tawhid, quant à: «et nul ne Lui est semblable» cela renvoie au Tawhid des noms et attributs, de même que «et nul ne Le réduit à l’impuissance» renvoie au Tawhid de la seigneurie, et que la fin de cette citation fait référence au Tawhid de l’adoration.

Abu Muhammad ‘Abdu-Lah Ibn Muhammad Al Hiri (328 de l’hégire) a dit dans «Jami’ u-l-bayan» (26/53) :

 

«Les fondements du Tawhid sont au nombre de trois : Connaître Allâh par Sa seigneurie (A-Rububiyyah), affirmer qu’Il détient le droit exclusif d’être adoré (Al Uluhiyyah) et nier de manière absolue que quiconque ne lui ressemble»

 

L’imam Ibn Batta Al ‘Ukbari (387 de l’hégire) a dit dans «Al Ibanatu-l-kubra» (6/149) :

 

«…cela car la base de la foi en Allâh qui est obligatoire à l’humanité tourne autour de trois choses :

 

-La première :

Que le serviteur croit en Sa seigneurie (A-Rabbaniyyah), afin de se désolidariser des négateurs qui ne croient pas au Créateur.

 

-La deuxième :

Qu’il croit qu’Il est le Seul à mériter l’adoration (Al Wahdaniyyah), afin de se désavouer de la voie des polythéistes qui reconnaissent le Créateur mais Lui associent autre que Lui dans Son adoration. 

 

-La troisième :  

Qu’il ait la ferme conviction qu’Il est décrit par les attributs qui ne peuvent que Lui être attribués, tel que la science, le pouvoir, la sagesse et l’ensemble de ce par quoi Il s’est Lui-même décrit dans Son livre.

 

Et nous citons cela car nous savons que nombreux sont ceux qui reconnaissent Son existence et affirment Son unicité de manière globale, tout en s’égarant dans le domaine de Ses attributs, ce qui entache considérablement la façon qu’ils ont d’ affirmer l’unicité d’Allâh. 

 

Et du fait que nous avons trouvé qu’Allâh s’est adressé à Ses serviteurs en les appelant à croire fermement en chacun de ces trois points». 

 

Voir «Hiliyatu-l-awliya°» (10/356) d’Abu Nu’aym. 

Le Cheikh ‘Abdu-Razzaq Ibn ‘Abdi-l-Muhsin Al Badr a dit en commentaire de ce passage :

 

«Ce texte est on ne peut plus clair dans la mention des trois branches du Tawhid.

Et médite -qu’Allâh te garde- la parole d’Ibn Batta : 

«Et du fait que nous avons trouvé qu’Allâh s’est adressé à Ses serviteurs en les appelant à croire fermement en chacun de ces trois points», car elle est une réplique claire à ceux qui prétendent que cette classification n’est pas présente dans le livre d’Allâh et dans la Sunna de Son messager»»

«Al mukhtasar u-l-mufid fi bayani dalaïli aqsam i-tawhid» (p. 54). 

L’imam Abu Bakr Muhammad Ibn Al Walid Turtuchi Al Maliki (520 de l’hégire) a dit dans l’introduction de son livre «Siraju-l-muluk» (1/7): 

 

«Et j’atteste qu’à Lui revient la seigneurie (A-Rububiyya) et le droit exclusif d’être adoré (Al wahdaniyya), et de ce qu’Il s'est Lui-même attribué parmi les plus beaux noms, et les attributs et descriptions les plus éminents». 

 

copié de : "Les trois branches du Tawhid"

Préparé par votre frère 'Abdu-Rahman Colo, à Médine le 12/05/1434 de l'hégire équivalant au 24/03/2013 et revu le 13/06/1434. 

Question :

 

Cette personne vous questionne à propos des catégories d'Unicité.

 

Réponse de Cheikh al Fawzan :

 

il y a trois catégories d'Unicité : 

 

-l'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah)

-l'Unicité de l'adoration (tawhid al ululiyah)

-l'Unicité des noms et attributs (tawhid asma wa siffat)

 

L'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah) est d'Unifier Allâh à travers Ses actes, tel que créer, Pourvoir, faire vivre et mourir, gérer...

 

L'Unicité de l'adoration (tawhid al ululiyah) est d'Unifier Allâh à travers les actes des serviteurs, qui leur permettent de se rapprocher de Lui à partir de ce qui leur a été légiféré.

 

Ils n'associent donc rien avec Allâh dans leurs adorations.

 

L'Unicité des noms et attributs (tawhid asma wa siffat) est d'affirmer à Allâh ce qu'Il S'est affirmé pour Lui-même, ou qu'a affirmé Son Messager, parmi les noms et attributs.

 

Les affirmer sans les comparer (sans les faire comparer à la créature), ni ressemblance, les attribuer à Allâh sans aucune négation (des noms et attributs).

 

C'est ceci l'école (la voie) des gens de la Sunnah et du consensus dans les questions liés à l'Unicité. 

Question :

 

Qu'Allâh vous préserve, que disez-vous de ceux qui nient les catégories de tawhid pour preuve (selon eux) qu'il ne s'y trouve ni dans le Qur'an et ni dans la Sunna ?

 

Réponse de Cheikh al Fawzan :

 

Gloire et pureté à Allâh !

 

Il ne lit pas le Qur'an ou bien il le lit mais ne le comprends pas, ou bien le comprend mais suit ses passion.

 

Les catégories de tawhid sont dans le Qur'an, il est rempli de ceci, car les versets énoncant cela, sur les attributs et actes d'Allâh, font partie de l'unicité de la Seigneurerie (at tawhid ar rububiyah), et les versets énoncant les actes des serviteurs et actes d'adorations et l'obligation de la sincérité envers Allâh l'exalté et l'éloignement du polythéisme, font eux partie de l'unicité de l'adoration (at tawhid al uluhiya), et les versets contenant des attributs et noms d'Allâh, font eux partie de l'unicité des noms et attributs.

 

Observe la parole d'Allâh glorifié le très haut dans la sourate "les hommes" (traduction rapprochée) : 

 

"Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes, Le Souverain des hommes, Dieu des hommes"

 

Donc: "Seigneur des hommes, Le Souverain des hommes" font partie de l'unicité de la Seigneurerie.

 

"Dieu des hommes" fait partie de l'unicité de l'adoration 

 

Et de même dans la sourate "l'ouverture" (al Fâtiha), qui est lu entre autre par cet ignorant, dans la sourate al Fâtiha : "Louange à Allâh, Seigneur de l’univers."

 

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux" font partie de l'unicité de la Seigneurerie et de l'unicité des noms et attributs: "Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux"

 

"Maître du Jour de la rétribution", fait également partie de l'unicité de la Seigneurerie 

 

"C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours" fait partie de l'unicité de l'adoration, car l'adoration c'est implorer le secours, dans l'adoration on a entre autre l'imploration du secours (al isti'ana) ainsi qu'invoquer pour demander quelque chose et l'immolation, tout ceci font partie de l'unicité de l'adoration.

Cheikh al Albani à propos des catégories d'Unicité.

 

Et je dis qu'en réalité ibn Taymiyah n'est pas venu avec quelquechose de nouveau.

 

L'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah) est textuellement mentionné dans le Qur'an, (aussi bien que) l'Unicité de l'adoration (tawhid al Ululiyah) et l'Unicité des attributs (tawhid as sifat).

 

Toutes ces choses sont textuellement mentionnés dans le Qur'an et la Sunnah.

 

Cependant, ibn Taymiyah a clarifié ces sens à travers l'explication (tafsir) de ces textes à partir du Livre (le Qur'an) et la Sunnah.

 

Il devient donc évident pour les muslims de leur clarifier avec cette précision car ce n'est pas tout muslim qui est capable de le comprendre, par exemple où y a-t-il le texte en rapport avec l'Unicité de la Seigneurerie, ou bien où peut-on trouver le texte en rapport avec l'Unicité de l'adoration, ou en rapport avec l'Unicité sur les attributs.

 

Les gens du commun sont obligés de comprendre le témoignage du tawhid.

 

Donc, ils ne sont pas capable de la comprendre si ce n'est par la voie des gens de science.

 

Donc, si nous appliquons la catégorisation qu'ibn Taymiyah a clarifié à partir du Livre (Qur'an) et de la Sunnah, d'où sont dérivés ces trois catégories, l'Unicité de la Seigneurerie, l'Unicité de l'adoration et l'Unicité des attributs, c'est alors la voie qui rendra possible pour comprendre les textes de cette réalité, la réalité de : "Lâ ilaha ila Allâh".

 

Publié par fatawaislam.com

 

Question :

 

Cheikh Mouqbil fut questionné sur la répartition du Tawhid en trois parties :

 

    -L’unicité d’Allâh dans sa seigneurie

    -L’unicité d’Allâh dans l’adoration

    -L’unicité d’Allâh dans ses noms et attributs

 

A quelle époque est apparut cette répartition ?

 

Quelle en a été la cause ?

 

Et est-t-il authentique que Cheikh Ibn Taymiyya et son éleve Ibn El-Qayyim furent les premiers à répartir le Tawhid de cette manière ?

 

Réponse de Cheikh Mouqbil :

 

Louange à Allâh, Seigneur de l’Univers, et que la prière d’Allâh soit sur notre prophète Mohammed, sa famille, et tous ses compagnons.

 

J’atteste qu’il n’y a point de divinité digne d'être adorée excepté Allâh, seul sans rien lui associer. J’atteste que Mohammed est son serviteur et messager.

 

Cette répartition est prise du Livre d’Allâh et de la sunna de son messager (prière et paix d'Allâh sur lui). Le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

« Adorez Allâh et ne Lui donnez aucun associé. » (Sourate Les femmes verset 36)

 

Ceci est l'unicité dans l'adoration.

 

Et Il a dit (traduction rapprochée) :

 

« Si tu leur demandes: "Qui a créé les cieux et la terre?", ils diront, certes: "Allâh!" Dis: "Louange à Allâh!". Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. » Sourate 'Luqman' verset 25.

 

Et ceci est l'unicité dans la seigneurie.

 

Le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

« C’est Lui le Dominateur Suprême au-dessus de Ses serviteurs, et Il est le Sage, le Parfaitement informé.». Sourate 'El-An’am' verset 18.

 

Et enfin ceci est l'unicité dans ses noms et ses attributs.

 

L'Imam El Boukhari (Qu'Allâh lui fasse miséricorde), à la fin de son livre l'Authentique, dans le chapitre de l'unicité, a regroupé l'unicité d'Allâh dans ses noms et ses attributs, l'unicité dans sa seigneurie et l'unicité dans son adoration et ceci est bien connu, et quiconque souhaite y retourner, qu'il y retourne, et Allâh est celui à qui nous demandons le secours.

 

Donc il n'est pas exact de dire que les premières personnes à avoir reparti l'unicité d'Allâh sont Cheikh Ibnou Taymiya et son élève Ibn El Qayyim, car certains savants les ont déjà précédé dans cela, parmi eux Ibn Bata, Ibn Manda et d'autres, et nous conseillons la lecture du livre de Cheikh Abdel Razak ibn Abdel Al-Mouhsin El 'Abad (Qu'Allâh les protége) intitulé "La juste parole dans la réplique à ceux qui désapprouvent la répartition de l'unicité".

 

Enfin la vérité doit être prise de qui vient avec, et nos savants prennent la vérité de qui est venue avec, ils ont voyagé même du Yémen jusqu'en Egypte, et de La Mecque jusqu'à Bagdad, et de Naiyssabour jusqu'au Yémen.

 

Ils ont voyagé et profité des uns et des autres.

 

Contrairement aux savants de notre siècle, excepté celui à qui Allâh a fait miséricorde.

 

Fatwa du cheikh Moqbil tirée de son recueil de fatawas Tome 1, page 15

Ouvrages de Cheikh 'Abd Ar-Razzaq Al-Badr

au sujet des catégories de l'unicité

 

 

Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Quelle est la différence entre les Noms d'Allâh et Ses Attributs ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Quelle est la différence entre les Noms d'Allâh et Ses Attributs ?

Question :

 

Qu'Allah vous soit bienfaisant, un questionneur de France dit :

 

Quelle est la différence entre les Noms d'Allah et Ses Attributs ?

 

Réponse :

 

Les Noms et les Attributs ne font qu'un :

le Nom indique l'attribut, et le Nom est dérivé de l'attribut, et l'attribut indique le Nom.

 

Ils sont donc tous les deux, les Noms et les Attributs, inséparables.

 

Par exemple, si je dis : "Allah est certes l'Entendant, Le Clairvoyant", le mot "L'Entendant", "Le Clairvoyant" :

le premier mot "L'Entendant" indique le Nom d'Allah -Exalté soit-Il- : L'Entendant,

et "Le Clairvoyant" indique Son Nom : Le Clairvoyant.

 

Et de ces deux Noms, dérivent deux Nobles Attributs :

 

Le premier est l'attribut de l'ouïe pour Le Créateur ; c'est un attribut qui, en vérité, sied à Sa Grandeur et à Sa Majesté et dont il ne faut pas en faire l'assimilation, ni la comparaison, ni chercher "le comment", et il n'est pas permis qu'il y ait tout ceci dans l'attribut, et ni la négation, ni la falsification, ni l'interprétation dénaturée, mais c'est un attribut qui lui est propre, affirmé à Allah -Béni et Elevé Soit-Il- véritablement.

 

Et du "Clairvoyant", il en dérive l'attribut de la vue pour Allah -Béni et Elevé Soit-Il- ; un attribut qui lui est propre, qui sied à Sa Grandeur et à Sa majesté.

 

Et les deux (le Nom et l'Attribut) ne font qu'un : ce sont des qualificatifs d'Allah et des attributs de perfection et de magnificence, tous les deux : les Noms et les Attributs.

 

Oui.

 

Source : njza.net

Publié par sounna-traduction.forums-actifs.net

 

ما هو الفرق بين أسماء الله و صفاته

? السؤال: أحسن الله إليكم سائل من فرنسا يقول ما هو الفرق بين أسماء الله وصفاته

الجواب: الأسماء والصفات متلازمة الاسم يدل على الصفة والاسم يشتق من الصفة والصفة تدل على الاسم فهما الأسماء والصفات متلازمان

فمثلا إذا قلت إن الله هو السميع البصير كلمة السميع البصير الأول السميع دل على اسم لله عز وجل دل على اسم الله السميع والبصير دل على اسمه البصير ويشتق من هذين الاسمين صفتان كريمتان الأولى صفة السمع للباري صفة حقيقة تليق بعظمته وجلاله لا يستلزم منها التشبيه ولا التمثيل ولا التكييف ولا يجوز أن يكون فيها ذلك ولا التعطيل ولا التحريف ولا التأويل الفاسد بل صفة ذاتية ثابتة لله تبارك وتعالى حقيقة والبصير يشتق منه صفة البصر لله تبارك وتعالى صفة ذاتية تليق بعظمته وجلاله وهما متلازمان نعوت لله وصفات كمال وجلال كل من الأسماء والصفات. نعم

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

L'association est-elle excusée par l'ignorance ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'association est-elle excusée par l'ignorance ?

Question :

 

Il y a ici un homme qui aurait adoré d'autres en dehors d'Allah, qui aurait invoqué d'autres qu'Allah ou qui aurait sacrifié en faveur d'un Cheikh, comme cela arrive en Egypte.

 

Serait-il excusé pour cause de son ignorance ou non ?

 

Et s’il n'est pas excusé pour son ignorance, quelle serait donc votre réponse en ce qui concerne l'histoire de "Dhât 'Anwâtt" (un arbre ayant des saillies).

 

Donnez-nous votre fatwa et qu'Allah vous récompense.

 

Réponse :

 

La personne qui doit remplir ses obligations religieuses (le Moukalaf) n'a pas d'excuses pour adorer en dehors d'Allah ou se rapprocher par les sacrifices et les vœux faits à d'autres en dehors d'Allah ou par d'autres actes d'adoration consacrés à Allah, à moins que cette personne ne se trouve dans un pays non musulman, et que le message de l'Islam ne lui ait pas été parvenu.

 

Dans ce cas, on pourrait l'excuser pour n'avoir pas été informé, et non pas pour sa simple ignorance, conformément au hadith cité par Mouslim et rapporté par Abou Hourayra, selon lequel le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :

 

"Par Celui qui détient l'âme de Mohammad entre Ses mains! Toute personne juive ou chrétienne parmi cette nation, qui mourra sans avoir cru en ce qui m’a été révélé, fera partie des damnés de l'Enfer."

 

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) n'a pas accordé d'excuse à ceux qui ont entendu son Message.

 

Or, celui qui vit dans les pays musulmans a certainement entendu le message du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam).

 

On ne l'excuserait donc pas pour son ignorance en ce qui concerne les fondements de la foi.

 

Au sujet des gens qui ont demandé au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) de leur permettre d'avoir un arbre ayant des saillies, pour y accrocher leurs armes, ces gens étaient récemment convertis à l'Islam, et ils ont seulement demandé cela au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) sans le faire.

 

D'autre part, cette demande contredisait la Charia islamique et le Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) les en avait blâmés.

 

Ils se sont donc abstenus de le faire.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La fatwa numéro (4144)

(Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 136)

Publié par alifta.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Charh Nawaaqid Al-Islam : Explication des dix annulatifs de l'islam (audio-dossier)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Charh Nawaaqid Al-Islam : Explication des dix annulatifs de l'islam (audio-dossier)

De : Cheikh Al Islam Muhammad Ibn 'Abd-Al-Wahaâb - (Qu'Allah lui fasse miséricorde) 

Explications : Cheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan - (Qu'Allah le préserve) 

Traduction : Abou Hamaad Sulaiman Al-Hayiti

Introduction : 

Introduction sur le danger de l’exagération au sujet du Takfir [audio remplacée par l'introduction de Sheikh Muhammed Ibn 'Omar Ibn Salim Bazmoul - (Qu'Allah le préserve)].

 

Introduction (suite) : 

Suite de l’introduction [audio remplacée par l'introduction de Sheikh Muhammed Ibn 'Omar Ibn Salim Bazmoul - (Qu'Allah le préserve)].

 

Introduction (suite) : 

Fin de l’introduction (1ère partie) [audio remplacée par l'introduction de Sheikh Muhammed Ibn 'Omar Ibn Salim Bazmoul - (Qu'Allah le préserve)]. 

 

Introduction (suite et fin) : 

Fin de l’introduction (1ère partie) [audio remplacée par l'introduction de Sheikh Muhammed Ibn 'Omar Ibn Salim Bazmoul - (Qu'Allah le préserve)].

Cours 01 : 

Explication de Al-Wala Wa Al-Bara – Les cinq principes que l’Islam est venu préserver (la religion, la vie, la raison, les biens, l’honneur).

 

Cours 02 : 

La mécréance peut se manifester par la parole, par les actions, par la croyance ou par le doute.

 

Cours 03 : 

L’égarement des Khawarij et des Mourji’as au sujet de la foi.

 

Cours 04 : 

L’importance de la connaissance de ce qui annule l’Islam et de la science pour ne pas s’égarer comme les Khawarij – Questions/Réponses au sujet de ce qui annule l’Islam.

 

Cours 05 : 

Explication du premier point qui annule l’Islam : Le Shirk.

 

Cours 06 : 

Quelques erreurs dans la compréhension de ce qu’est le Shirk.

 

Cours 07 : 

La division du Shirk en deux : le Shirk Majeur et le Shirk Mineur.

 

Cours 08 : 

Réfutation des Shoubouhates des Moushrikines qui adorent les tombes et invoquent les Awliyas.

 

Cours 09 : 

L’explication du deuxième point qui annule l’Islam : Prendre des intermédiaires entre nous et Allah en les invoquant, leurs demandant l’intercession et en mettant notre confiance en eux.

 

Cours 10 : 

Réfutation de Shoubouhaates répandues par les Soufiyyah au sujet des intermédiaires.

 

Cours 11 : 

Clarification au sujet du Tawassoul permis et du Tawassoul interdit.

 

Cours 12 : 

L’explication du troisième point qui annule l’Islam : Ne pas déclarer Kouffars les Moushirkines ou douter de leur Koufr ou valider leurs croyances.

 

Cours 13 : 

Suite de l’explication du troisième point - Quelques règles dans nos relations avec les Kouffars.

 

Cours 14 : 

Suite des règles dans nos relations avec les Kouffars.

 

Cours 15 : 

Les choses permises entre le musulman et le Kafir - Explication du quatrième point qui annule l’Islam : Croire qu’il y a une voie meilleure ou un jugement meilleur que ceux du prophète.

 

Cours 16 : 

Suite de l’explication du quatrième point - Les différentes catégories de personnes qui jugent par autre que la loi d’Allah.

 

Cours 17 : 

Détails au sujet de l’obligation de juger par la loi d’Allah dans toute chose : cela ne se limite pas aux dirigeants et aux juges mais à tout individu musulman.

 

Cours 18 : 

Explication du cinquième point qui annule l’Islam : Détester une chose apporter par le prophète même si on la met en application.

 

Cours 19 : 

Mise en garde contre le fait de rejeter une chose de la révélation – Questions/Réponses concernant le fait de rejeter ou ne pas aimer une chose de la révélation ou des obligations.

 

Cours 20 : 

Explication du sixième point qui annule l’Islam : Se moquer du Messager, du châtiment ou de la récompense.

 

Cours 21 : 

Le blâme de ceux qui insultent et se moquent des Sahabahs, en particulier les Shi’as Rafidas et l’interdiction de s’allier à eux.

 

Cours 22 : 

Explication du septième point qui annule l’Islam : La sorcellerie.

 

Cours 23 : 

Explication du huitième point qui annule l’Islam : Supporter les Moushrikines contre les musulmans.

 

Cours 24 : 

Suite de l’explication du huitième point - Questions/Réponses à ce sujet.

 

Cours 25 : 

Explication du neuvième point qui annule l’Islam : Croire que certains ont le droit de sortir de la Shari’ah comme l’a fait Al-Khidr de la révélation de Moussa.

 

Cours 26 : 

Suite de l’explication du neuvième point - Explication du dixième point qui annule l’Islam : Se détourner complètement de la religion d’Allah.

 

Cours 27 : 

Les dix annulatifs ont la même gravité exceptés pour celui qui est sous la contrainte.

 Publié par salafidemontreal.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Le tawhid c'est la vérité absolue ! (dossier)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le tawhid c'est la vérité absolue ! (dossier)

Louange à Allah, Prière et Salut sur le Messager d’Allah, ses proches, ses Compagnons et ceux qui sont guidés par son droit chemin.

 

Celui qui parcoure les livres d’exégèse (Tafsir) qui nous sont parvenus et rapportés des Compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux tous) et de ceux qui les ont suivis avec bienfaisance dans l’explication de ce noble verset, ne peut que marquer un temps d’arrêt devant la place qu’occupe le Tawhid dans le cœurs des Compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux tous) ainsi que pour la plus grande attention qu’ils lui portaient et la grande préoccupation qu’ils manifestaient à l’égard de son rang et de son importance.

 

Parce que le Tawhid représentait (à leurs yeux) la plus grande des finalités et la plus noble qu’il soit à tous les niveaux.

 

Il a été rapporté par plus d’un Compagnon et par ceux qui les ont suivis, que le sens [voulu] de la parole d’Allah – Glorifié Soit-il – : « ...qui dira la vérité », est :«لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ |Nulle divinité [digne d’être adorée] si ce n’est Allah».

 

Les Compagnons ont dit : « il s’agit de la vérité absolue ! », c'est-à-dire que : «لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ |Nulle divinité [digne d’être adorée] si ce n’est Allah», représente la base sur laquelle est bâtie la religion d’Allah – Pureté à Lui, Le Très Haut – et rien n’est considéré comme étant conforme que s’il est fondé sur cette parole : «لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ |Nulle divinité [digne d’être adorée] si ce n’est Allah».

 

[De même,] toute pratique qui serait accomplit sur autre chose que cette parole est nulle et non avenue, parce qu’elle ne repose pas sur sa bonne base et sur son pilier qui la supporte, vu qu’elle ne peut reposer que sur lui.

 

C’est sur cette parole : «لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ |Nulle divinité [digne d’être adorée] si ce n’est Allah», que repose la religion d’Allah – Exalté Soit-Il, Le Très Haut.

 

Elle est pour la religion, ce que sont les racines pour les arbres et les fondations pour une bâtisse (traduction rapprochée) :

 

« N'as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élançant dans le ciel? » [S14. V24].

 

La parole de l'Unicité (Kalimat At-Tawhid) est pour cette religion comme une fondation sur laquelle est bâtie la religion d’Allah - Louange à Lui, Le Très Haut.

 Publié par dinealhaqq.fr

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Les principales sectes qui se sont égarées par rapport aux noms et attributs d’Allâh

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les principales sectes qui se sont égarées par rapport aux noms et attributs d’Allâh

Al-Jahmiya (الجهمية) : le nom est pris de celui qui a formé cette secte : Al-Jahmou ibnou Safouwane.

 

Leur égarement par rapport aux noms et attributs d’Allah : ils disent qu’Allah n’a aucun nom et aucun attribut.

 

C’est à dire qu’ils tombent dans une négation totale.

 

Ils croient qu’Allah est une simple entité dénuée de tout nom et de tout attribut, c’est la secte la plus égarée concernant ce sujet.

 

La plupart des savants de parmi les prédécesseurs les ont jugés comme étant des mécréants car ils démentent ce qui est explicite dans le coran et la sunna.

 

Al-Mou’tazila (المعتزلة: c’est une secte dont les fondateurs sont ‘Amr ibn ‘oubayd etwaasil ibn ‘ata

 

Ils disent qu’Allah possède des noms mais que ces noms-là sont de simples noms qui ne comprennent pas d’attributs, des noms qui n’ont aucun sens et qui ne donnent pas le sens des attributs ce qui revient à attester des noms désignant uniquement l’entité d’Allah.

 

Ex : ils disent, à titre d’exemple, qu’ Allah est voyant sans possèder la vue, qu’il est l’entendant sans possèder l’attribut de l’ouie, de l’audition.

 

Al-Acha`ira (الأشاعرة) : secte fondée par Abou Al-Hassan Al Ach`, sachant qu`il est revenu sur la voie droite avant sa mort et a donc adopté la voie des salafs, mais ses adeptes quant à eux, ont continué sur cette croyance qui consiste à dire qu’ Allah a des attributs mais que ce ses attributs sont impérativement sujet à une interprétation, interprétation qui consiste à parler sur Allah sans science, comme le fait de dire que la main d’Allah est en fait sa puissance ou son bienfait. 

 

Par contre ils, de par leur logique, attestent qu’Allah possède sept attributs et que ses attributs n’ont pas lieu à une interprétation : la vie (الحياة), la parole [1] (الكلام), l’ouie (السمع), la vue (البصر), la décision (الإرادة), la volonté (المشيئة) et la science (العلم).

Ensuite, le cheikh, qu`Allah lui fasse miséricorde, nous pose une question fondamentale en ce qui concerne les noms et attributs, et qui est la suivante :

 

52. Quelle est la preuve du Livre et de la Sounna qui prouve qu’Allah possède des noms et attributs parfaits ?

 

Le cheikh cite le verset suivant qui est des plus explicites :

 

وَلِلَّهِ الأَسْمَاءُ الْحُسْنَى فَادْعُوهُ بِهَا وَذَرُوا الَّذِينَ يُلْحِدُونَ فِي أَسْمَائِهِ سَيُجْزَوْنَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ

"C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez- Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait" [2]

 

Ceci est une preuve évidente et claire qu`Allah possède des noms parfaits.

Ensuite le cheikh cite deux hadiths de la Sounna :

 

Le premier rapporté par Al-Bukhary, d`un hadith de Abou Houraira, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Allah possède quatre vingt dix-neuf noms, cent moins un, celui qui les apprend [3] entrera au paradis ».

 

Le prophète nous apprend donc qu`Allah possède quatre vingt dix-neuf noms.

 

Par rapport à ce hadith une question va se poser :  est ce que les noms d’Allah sont limités à un nombre particulier ou non ? 

 

Nous allons répondre par le fait qu’ils ne sont pas limités à un nombre particulier c’est à dire qu’ils ne sont pas limités à quatre vingt dix-neuf comme on pourrait le comprendre du hadith.

 

Comment comprendre la phrase "Allah possède quatre vingt dix-neuf noms" ?

 

On va la comprendre de la manière suivante : celui qui connaît un nombre de quatre vingt dix-neuf noms entrera au paradis.

 

L`argumentation de cette compréhension :

 

-"celui qui les apprend entrera au paradis" est une proposition complémentaire à celle qui l`a précédée, elle n`est pas indépendante. 

L’exemple que l’on peut donner et qui est identique à ce type de construction grammaticale : "je possède cent euros, je les ai préparés pour faire une aumône" Cela n’exclut pas que tu possèdes d’autres euros. Ces cent euros, tu les as préparés pour une chose bien précise, donc de même pour ce qui est du hadith et des noms d’Allah.

 

- Aucun hadith authentique indique qu`Allah possède quatre vingt dix-neuf noms uniquement [4].

 

- Le hadith de Ibn Mass`oud et qui est le deuxième hadith que nous cite le Cheikh :

 

   "Je te demande mon seigneur par tous les noms avec lesquels tu t’es nommé, ou que tu as descendu avec ton livre, ou que tu as enseigné à l’une de tes créatures, ou ceux que tu as gardé secrètement auprès de toi, de placer le sublime coran le printemps de mon cœur..." [5]

    est une preuve qu’Allah ne possède pas uniquement quatre vingt dix-neuf car dans cette parole : "ou ceux que tu as gardé secrètement auprès de toi" on trouve la preuve explicite qu’Allah possède des noms que seul Lui connaît.

Le cheikh va ensuite nous donner des exemples de noms parfaits à travers le coran et la sunna :

 

53. Quels sont les exemples des noms parfaits qui sont dans La Coran ?

 

On va donc en citer quelques uns :

 

إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيّاً كَبِيراً

« Allah est Certes haut et grand »

 

إِنَّ اللَّهَ كَانَ لَطِيفاً خَبِيراً

« Allah est certes Doux et Parfaitement Connaisseur »

 

إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيماً حَكِيماً

« Allah est certes puissant et sage »

 

Remarque que l’on peut faire à tous les versets, le sens du ou des noms d’Allah est toujours en accord avec le sens de la phrase qui précède ce ou ces mêmes noms.

 

A titre d`exemple, lorsqu`Allah nous affirme qu’il est riche et indulgent, le début du verset est le suivant :

 

قَوْلٌ مَعْرُوفٌ وَمَغْفِرَةٌ خَيْرٌ مِنْ صَدَقَةٍ يَتْبَعُهَا أَذًى وَاللَّهُ غَنِيٌّ حَلِيمٌ

"Une parole agréable et un pardon valent mieux qu’une aumône suivie d’un tort. Allah est riche et Il est indulgent" [6]

 

Dans la plupart des versets du Coran, on va s’apercevoir de ce même accord de manière évidente, et les versets qui peuvent nous sembler ne pas contenir cet accord alors cela revient à notre compréhension limitée et Allah a dans cela une sagesse absolue.

 

Parmi les versets qui contiennent le plus de noms d’Allah : la sourate de l’exode, les versets 22, 23 et 24 :

 

هُوَ اللَّهُ الَّذِي لا إِلَهَ إِلاَّ هُوَ عَالِمُ الْغَيْبِ وَالشَّهَادَةِ هُوَ الرَّحْمَنُ الرَّحِيمُ (22) هُوَ اللَّهُ الَّذِي لا إِلَهَ إِلاَّ هُوَ الْمَلِكُ الْقُدُّوسُ السَّلامُ الْمُؤْمِنُ الْمُهَيْمِنُ الْعَزِيزُ الْجَبَّارُ الْمُتَكَبِّرُ سُبْحَانَ اللَّهِ عَمَّا يُشْرِكُونَ (23) هُوَ اللَّهُ الْخَالِقُ الْبَارِئُ الْمُصَوِّرُ لَهُ الأَسْمَاءُ الْحُسْنَى يُسَبِّحُ لَهُ مَا فِي السَّمَوَاتِ وَالأَرْضِ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

« C’est Lui Allah. Nulle divinité autre que Lui, le Connaisseur de l’Invisible tout comme du visible. C’est Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. 23. C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ; Le Souverain, le Pur, L’Apaisant, Le Rassurant, le Prédominant, Le Tout Puissant, Le Contraignant, L’Orgueilleux. Gloire à Allah ! Il transcende ce qu’ils Lui associent. 24. C’est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage »

 

► Ceci est un verset que le musulman doit apprendre par cœur ! Car ce verset va lui permettre de connaître beaucoup de noms d’Allah.

 

Nous allons faire une précision sur certains Noms dont certains d`eux se trouvent dans le verset précédent :

Le cheikh Hafith dans son livre Ma`arijal-qaboul nous explique la différence entre les noms suivants :

 

-الخالق - Al-Khaaliq : celui qui détermine une chose et qui la change d’un état à un autre tout en la gérant et en la faisant évoluer. Ceci est la signification précise que l’on traduit par créateur. Le verset suivant nous prouve cette signification :

 

يَخْلُقُكُمْ فِي بُطُونِ أُمَّهَاتِكُمْ خَلْقاً مِنْ بَعْدِ خَلْقٍ فِي ظُلُمَاتٍ ثَلاثٍ

« Il vous crée dans les ventres de vos mères, création après création, dans trois ténèbres »  [7]

 

-البارئ - Al-Baariou : celui qui fait naître les êtres du néant à l’existence, qui les fait passer du monde du néant au monde de l’existence, c’est donc créer et élaborer ce qui a été déterminé, planifié auparavant.

Exemple  : un architecte lorsqu’il va mettre au point une maison va faire un plan, ce qu’il a définit il va le mettre plus tard à exécution et Allah est plus haut de toute comparaison.

 

-المصّور - Al-Moussawir : celui qui donne forme aux créatures en leur donnant des caractéristiques qui leur seront propres comme dans le verset :

 

هُوَ الَّذِي يُصَوِّرُكُمْ فِي الأَرْحَامِ كَيْفَ يَشَاءُ

"C’est Lui qui vous donne forme dans les matrices, comme Il veut" [8]

 

-البديع - Al-Badii’ou : créer une chose qui n’a pas de semblable antérieur comme dans le verset :

 

بَدِيعُ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضِ

"Créateur de cieux et de la terre" [9]

 

► Chaque nom a donc une signification bien précise et différente des autres noms.

Le cheikh va, à travers sa question suivante, nous donner des exemples de noms parfaits tirés de la sunna du prophète صلى الله عليه وسلم :

 

Nous prenons un des hadiths que cite le cheikh Hafith et qui est un hadith qui est rapporté par Mouslim et Tirmidhi et Ahmed et qui est élevé (marfou`) au prophète صلى الله عليه وسلم :

 

اللَّهُمَّ رَبَّ السَّمَوَاتِ وَرَبَّ الْأَرَضِينَ وَرَبَّنَا وَرَبَّ كُلِّ شَيْءٍ وَفَالِقَ الْحَبِّ وَالنَّوَى وَمُنْزِلَ التَّوْرَاةِ وَالْإِنْجِيلِ وَالْقُرْآنِ أَعُوذُ بِكَ مِنْ شَرِّ كُلِّ ذِي شَرٍّ أَنْتَ آخِذٌ بِنَاصِيَتِهِ أَنْتَ الأوَّلُ فَلَيْسَ قَبْلَكَ شَيْءٌ وَأَنْتَ الأخِرُ فَلَيْسَ بَعْدَكَ شَيْءٌ وَالظَّاهِرُ فَلَيْسَ فَوْقَكَ شَيْءٌ وَالْبَاطِنُ فَلَيْسَ دُونَكَ شَيْءٌ " (اللفظ لمسلم)

 

"Ô mon seigneur, le seigneur des cieux et des terres, notre seigneur et celui de toutes choses, celui qui fend la graine et le noyau, celui qui a descendu la thora, l’évangile et le coran je te demande protection du mal de tout ceux qui le possède, tu es celui qui le saisit par son toupet, tu es le premier (Al-Awale) et il n`y a pas avant toi quelque chose, tu es le dernier (Al-Aakhir) il n`y a pas après toi quelque chose, tu es l`apparent (A-Thahir) il n`y a pas au dessus de toi quelque chose et tu es le caché (Al-Batine), il n`y a pas en dehors de toi quelque chose"  [10]


 Explication des quatre derniers noms cités dans ce hadith :

 

-  Le premier (الأوَّلُ: rien n’a existé avant Allah, Allah est donc, de manière absolue, le premier en ce qui concerne la notion temporelle, ce qui est logique car Allah n’a pas été créé contrairement à tout ce qui existe en dehors de Lui.

-     Le dernier (الأخِرُ) : rien n’existera après Allah, il est donc, de manière absolue, le dernier en ce qui concerne la notion temporelle, et pour ce qui est de l’éternité du paradis et de ses gens et de l’enfer et de ses gens, cette éternité est relative à la volonté d’Allah alors que l’éternité d’Allah est absolue et n’est pas restreinte à une autre volonté.

-   L’apparent (الظَّاهِرُ) : le sens de ce nom comprend l’élévation d’Allah, c’est a dire qu’Allah est au-dessus de ses créatures, établi sur son trône et que rien en dehors de lui ne se trouve au-dessus de lui, il est au-dessus et séparé de ses créatures.

-   Le caché (الْبَاطِنُ) : Allah est plus proche de toute créature, et rien ne peut être plus proche de chaque créature qu’Allah, même la créature ne peut être plus proche d’elle-même qu’Allah, et le comment de cette proximité n`est pas connu. la preuve de cela est le verset suivant :

 

"وَنَحْنُ أَقْرَبُ إِلَيْهِ مِنْ حَبْلِ الْوَرِيدِ"

" Et nous sommes plus près de lui (l`homme) que sa veine jugulaire" [11]

 

►Remarque : le premier et le deuxième noms informent qu’Allah contient et englobe le temporel (الإحاطة الزمنية) et le troisième et le quatrième noms informent qu’Allah contient et englobe l’espace (الإحاطة المكنية).

Réfutation  : Certains extrémistes soufis ont pour croyance : "L`unique présence" (وحدة الوجود)

 

C’est à dire qu’Allah est le seul à exister réellement et que toutes les créatures ont une existence relative, ce qui revient, d’après eux, à dire que toute présence que l’on peut voir autour de nous est une présence relative et qu’en réalité cette présence est celle d`Allah, ils n’ont donc pas fait de distinction entre la présence d’Allah et celle des créatures, pour eux Allah est les créatures et les créatures sont Allah, et Allah est plus haut de ce qu’ils inventent.

 

Cela implique également, d’après eux, que celui qui adore une créature adore en réalité Allah, c’est pour cela que les savants de l’islam les ont décrit comme étant les plus mécréants des hommes.

 

Parmi leur argumentation, le nom d’Allah précédemment expliqué Le caché qui pour eux signifie qu’Allah englobe toutes créatures de par son entité, et ceci est complètement faux comme nous l`avons détaillé dans la signification du nom que nous avons pris des pieux prédécesseurs.

 

[1] Ils attestent cet attribut d`une manière qui est différente de celle des salafs.

[2] Sourate Les limbes- verset 180

[3] Le terme employé par le prophète صلى الله عليه وسلم a une signification bien plus vaste que cette traduction "apprend ou connait", on va le voir en détails dans un prochain cours ou le cheikh détaille la signification du terme prophétique qui est un verbe "Ahsaha".

[4] Pour ce qui est du hadith connu rapporté par Tirmidhi dans ses sunnans ou il est cité quatre vingt dix-neuf noms d’Allah, ces noms qui sont cités un par un sont en fait l’annexion, l’insertion d’un des rapporteurs du hadith dans le contenu du hadith, c’est donc un effort d’interprétation de ce rapporteur et non une parole prophétique.

[5] Rapporté par Ahmed dans son mousnad, Ibn Hiban, Al-Hakim et abou Ya`la et authentifié par l’imam Albani dans la silsila a-sahiha (hadith 199). 

[6] Sourate la vache - verset 263

[7] Sourate Les groupes - verset 6

[8] Sourate La famille d`Imrane - verset 6

[9] Sourate Les bestiaux - verset 101

[10] ceci est la version de Tirmidhi

[11] Sourate Qaf - verset 16

 

"أعلام السنة المنشورة لاعتقاد الطائفة المنصورة" - الشيخ العلامة حافظ بن احمد الحكمي رحمه الله

Cours dispensés par le frère Abdelmalik Abou Adam Al-fransi

Publié par sounna.com

Cheikh Hâfidh bnou Ahmad al Hakamî - الشيخ حافظ أحمـد بن علي الحكمي

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>