211 articles avec unicite - التوحيد

Les principales sectes qui se sont égarées par rapport aux noms et attributs d’Allâh

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les principales sectes qui se sont égarées par rapport aux noms et attributs d’Allâh

Al-Jahmiya (الجهمية) : le nom est pris de celui qui a formé cette secte : Al-Jahmou ibnou Safouwane.

 

Leur égarement par rapport aux noms et attributs d’Allah : ils disent qu’Allah n’a aucun nom et aucun attribut.

 

C’est à dire qu’ils tombent dans une négation totale.

 

Ils croient qu’Allah est une simple entité dénuée de tout nom et de tout attribut, c’est la secte la plus égarée concernant ce sujet.

 

La plupart des savants de parmi les prédécesseurs les ont jugés comme étant des mécréants car ils démentent ce qui est explicite dans le coran et la sunna.

 

Al-Mou’tazila (المعتزلة: c’est une secte dont les fondateurs sont ‘Amr ibn ‘oubayd etwaasil ibn ‘ata

 

Ils disent qu’Allah possède des noms mais que ces noms-là sont de simples noms qui ne comprennent pas d’attributs, des noms qui n’ont aucun sens et qui ne donnent pas le sens des attributs ce qui revient à attester des noms désignant uniquement l’entité d’Allah.

 

Ex : ils disent, à titre d’exemple, qu’ Allah est voyant sans possèder la vue, qu’il est l’entendant sans possèder l’attribut de l’ouie, de l’audition.

 

Al-Acha`ira (الأشاعرة) : secte fondée par Abou Al-Hassan Al Ach`, sachant qu`il est revenu sur la voie droite avant sa mort et a donc adopté la voie des salafs, mais ses adeptes quant à eux, ont continué sur cette croyance qui consiste à dire qu’ Allah a des attributs mais que ce ses attributs sont impérativement sujet à une interprétation, interprétation qui consiste à parler sur Allah sans science, comme le fait de dire que la main d’Allah est en fait sa puissance ou son bienfait. 

 

Par contre ils, de par leur logique, attestent qu’Allah possède sept attributs et que ses attributs n’ont pas lieu à une interprétation : la vie (الحياة), la parole [1] (الكلام), l’ouie (السمع), la vue (البصر), la décision (الإرادة), la volonté (المشيئة) et la science (العلم).

Ensuite, le cheikh, qu`Allah lui fasse miséricorde, nous pose une question fondamentale en ce qui concerne les noms et attributs, et qui est la suivante :

 

52. Quelle est la preuve du Livre et de la Sounna qui prouve qu’Allah possède des noms et attributs parfaits ?

 

Le cheikh cite le verset suivant qui est des plus explicites :

 

وَلِلَّهِ الأَسْمَاءُ الْحُسْنَى فَادْعُوهُ بِهَا وَذَرُوا الَّذِينَ يُلْحِدُونَ فِي أَسْمَائِهِ سَيُجْزَوْنَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ

"C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez- Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait" [2]

 

Ceci est une preuve évidente et claire qu`Allah possède des noms parfaits.

Ensuite le cheikh cite deux hadiths de la Sounna :

 

Le premier rapporté par Al-Bukhary, d`un hadith de Abou Houraira, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Allah possède quatre vingt dix-neuf noms, cent moins un, celui qui les apprend [3] entrera au paradis ».

 

Le prophète nous apprend donc qu`Allah possède quatre vingt dix-neuf noms.

 

Par rapport à ce hadith une question va se poser :  est ce que les noms d’Allah sont limités à un nombre particulier ou non ? 

 

Nous allons répondre par le fait qu’ils ne sont pas limités à un nombre particulier c’est à dire qu’ils ne sont pas limités à quatre vingt dix-neuf comme on pourrait le comprendre du hadith.

 

Comment comprendre la phrase "Allah possède quatre vingt dix-neuf noms" ?

 

On va la comprendre de la manière suivante : celui qui connaît un nombre de quatre vingt dix-neuf noms entrera au paradis.

 

L`argumentation de cette compréhension :

 

-"celui qui les apprend entrera au paradis" est une proposition complémentaire à celle qui l`a précédée, elle n`est pas indépendante. 

L’exemple que l’on peut donner et qui est identique à ce type de construction grammaticale : "je possède cent euros, je les ai préparés pour faire une aumône" Cela n’exclut pas que tu possèdes d’autres euros. Ces cent euros, tu les as préparés pour une chose bien précise, donc de même pour ce qui est du hadith et des noms d’Allah.

 

- Aucun hadith authentique indique qu`Allah possède quatre vingt dix-neuf noms uniquement [4].

 

- Le hadith de Ibn Mass`oud et qui est le deuxième hadith que nous cite le Cheikh :

 

   "Je te demande mon seigneur par tous les noms avec lesquels tu t’es nommé, ou que tu as descendu avec ton livre, ou que tu as enseigné à l’une de tes créatures, ou ceux que tu as gardé secrètement auprès de toi, de placer le sublime coran le printemps de mon cœur..." [5]

    est une preuve qu’Allah ne possède pas uniquement quatre vingt dix-neuf car dans cette parole : "ou ceux que tu as gardé secrètement auprès de toi" on trouve la preuve explicite qu’Allah possède des noms que seul Lui connaît.

Le cheikh va ensuite nous donner des exemples de noms parfaits à travers le coran et la sunna :

 

53. Quels sont les exemples des noms parfaits qui sont dans La Coran ?

 

On va donc en citer quelques uns :

 

إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيّاً كَبِيراً

« Allah est Certes haut et grand »

 

إِنَّ اللَّهَ كَانَ لَطِيفاً خَبِيراً

« Allah est certes Doux et Parfaitement Connaisseur »

 

إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيماً حَكِيماً

« Allah est certes puissant et sage »

 

Remarque que l’on peut faire à tous les versets, le sens du ou des noms d’Allah est toujours en accord avec le sens de la phrase qui précède ce ou ces mêmes noms.

 

A titre d`exemple, lorsqu`Allah nous affirme qu’il est riche et indulgent, le début du verset est le suivant :

 

قَوْلٌ مَعْرُوفٌ وَمَغْفِرَةٌ خَيْرٌ مِنْ صَدَقَةٍ يَتْبَعُهَا أَذًى وَاللَّهُ غَنِيٌّ حَلِيمٌ

"Une parole agréable et un pardon valent mieux qu’une aumône suivie d’un tort. Allah est riche et Il est indulgent" [6]

 

Dans la plupart des versets du Coran, on va s’apercevoir de ce même accord de manière évidente, et les versets qui peuvent nous sembler ne pas contenir cet accord alors cela revient à notre compréhension limitée et Allah a dans cela une sagesse absolue.

 

Parmi les versets qui contiennent le plus de noms d’Allah : la sourate de l’exode, les versets 22, 23 et 24 :

 

هُوَ اللَّهُ الَّذِي لا إِلَهَ إِلاَّ هُوَ عَالِمُ الْغَيْبِ وَالشَّهَادَةِ هُوَ الرَّحْمَنُ الرَّحِيمُ (22) هُوَ اللَّهُ الَّذِي لا إِلَهَ إِلاَّ هُوَ الْمَلِكُ الْقُدُّوسُ السَّلامُ الْمُؤْمِنُ الْمُهَيْمِنُ الْعَزِيزُ الْجَبَّارُ الْمُتَكَبِّرُ سُبْحَانَ اللَّهِ عَمَّا يُشْرِكُونَ (23) هُوَ اللَّهُ الْخَالِقُ الْبَارِئُ الْمُصَوِّرُ لَهُ الأَسْمَاءُ الْحُسْنَى يُسَبِّحُ لَهُ مَا فِي السَّمَوَاتِ وَالأَرْضِ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

« C’est Lui Allah. Nulle divinité autre que Lui, le Connaisseur de l’Invisible tout comme du visible. C’est Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. 23. C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ; Le Souverain, le Pur, L’Apaisant, Le Rassurant, le Prédominant, Le Tout Puissant, Le Contraignant, L’Orgueilleux. Gloire à Allah ! Il transcende ce qu’ils Lui associent. 24. C’est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage »

 

► Ceci est un verset que le musulman doit apprendre par cœur ! Car ce verset va lui permettre de connaître beaucoup de noms d’Allah.

 

Nous allons faire une précision sur certains Noms dont certains d`eux se trouvent dans le verset précédent :

Le cheikh Hafith dans son livre Ma`arijal-qaboul nous explique la différence entre les noms suivants :

 

-الخالق - Al-Khaaliq : celui qui détermine une chose et qui la change d’un état à un autre tout en la gérant et en la faisant évoluer. Ceci est la signification précise que l’on traduit par créateur. Le verset suivant nous prouve cette signification :

 

يَخْلُقُكُمْ فِي بُطُونِ أُمَّهَاتِكُمْ خَلْقاً مِنْ بَعْدِ خَلْقٍ فِي ظُلُمَاتٍ ثَلاثٍ

« Il vous crée dans les ventres de vos mères, création après création, dans trois ténèbres »  [7]

 

-البارئ - Al-Baariou : celui qui fait naître les êtres du néant à l’existence, qui les fait passer du monde du néant au monde de l’existence, c’est donc créer et élaborer ce qui a été déterminé, planifié auparavant.

Exemple  : un architecte lorsqu’il va mettre au point une maison va faire un plan, ce qu’il a définit il va le mettre plus tard à exécution et Allah est plus haut de toute comparaison.

 

-المصّور - Al-Moussawir : celui qui donne forme aux créatures en leur donnant des caractéristiques qui leur seront propres comme dans le verset :

 

هُوَ الَّذِي يُصَوِّرُكُمْ فِي الأَرْحَامِ كَيْفَ يَشَاءُ

"C’est Lui qui vous donne forme dans les matrices, comme Il veut" [8]

 

-البديع - Al-Badii’ou : créer une chose qui n’a pas de semblable antérieur comme dans le verset :

 

بَدِيعُ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضِ

"Créateur de cieux et de la terre" [9]

 

► Chaque nom a donc une signification bien précise et différente des autres noms.

Le cheikh va, à travers sa question suivante, nous donner des exemples de noms parfaits tirés de la sunna du prophète صلى الله عليه وسلم :

 

Nous prenons un des hadiths que cite le cheikh Hafith et qui est un hadith qui est rapporté par Mouslim et Tirmidhi et Ahmed et qui est élevé (marfou`) au prophète صلى الله عليه وسلم :

 

اللَّهُمَّ رَبَّ السَّمَوَاتِ وَرَبَّ الْأَرَضِينَ وَرَبَّنَا وَرَبَّ كُلِّ شَيْءٍ وَفَالِقَ الْحَبِّ وَالنَّوَى وَمُنْزِلَ التَّوْرَاةِ وَالْإِنْجِيلِ وَالْقُرْآنِ أَعُوذُ بِكَ مِنْ شَرِّ كُلِّ ذِي شَرٍّ أَنْتَ آخِذٌ بِنَاصِيَتِهِ أَنْتَ الأوَّلُ فَلَيْسَ قَبْلَكَ شَيْءٌ وَأَنْتَ الأخِرُ فَلَيْسَ بَعْدَكَ شَيْءٌ وَالظَّاهِرُ فَلَيْسَ فَوْقَكَ شَيْءٌ وَالْبَاطِنُ فَلَيْسَ دُونَكَ شَيْءٌ " (اللفظ لمسلم)

 

"Ô mon seigneur, le seigneur des cieux et des terres, notre seigneur et celui de toutes choses, celui qui fend la graine et le noyau, celui qui a descendu la thora, l’évangile et le coran je te demande protection du mal de tout ceux qui le possède, tu es celui qui le saisit par son toupet, tu es le premier (Al-Awale) et il n`y a pas avant toi quelque chose, tu es le dernier (Al-Aakhir) il n`y a pas après toi quelque chose, tu es l`apparent (A-Thahir) il n`y a pas au dessus de toi quelque chose et tu es le caché (Al-Batine), il n`y a pas en dehors de toi quelque chose"  [10]


 Explication des quatre derniers noms cités dans ce hadith :

 

-  Le premier (الأوَّلُ: rien n’a existé avant Allah, Allah est donc, de manière absolue, le premier en ce qui concerne la notion temporelle, ce qui est logique car Allah n’a pas été créé contrairement à tout ce qui existe en dehors de Lui.

-     Le dernier (الأخِرُ) : rien n’existera après Allah, il est donc, de manière absolue, le dernier en ce qui concerne la notion temporelle, et pour ce qui est de l’éternité du paradis et de ses gens et de l’enfer et de ses gens, cette éternité est relative à la volonté d’Allah alors que l’éternité d’Allah est absolue et n’est pas restreinte à une autre volonté.

-   L’apparent (الظَّاهِرُ) : le sens de ce nom comprend l’élévation d’Allah, c’est a dire qu’Allah est au-dessus de ses créatures, établi sur son trône et que rien en dehors de lui ne se trouve au-dessus de lui, il est au-dessus et séparé de ses créatures.

-   Le caché (الْبَاطِنُ) : Allah est plus proche de toute créature, et rien ne peut être plus proche de chaque créature qu’Allah, même la créature ne peut être plus proche d’elle-même qu’Allah, et le comment de cette proximité n`est pas connu. la preuve de cela est le verset suivant :

 

"وَنَحْنُ أَقْرَبُ إِلَيْهِ مِنْ حَبْلِ الْوَرِيدِ"

" Et nous sommes plus près de lui (l`homme) que sa veine jugulaire" [11]

 

►Remarque : le premier et le deuxième noms informent qu’Allah contient et englobe le temporel (الإحاطة الزمنية) et le troisième et le quatrième noms informent qu’Allah contient et englobe l’espace (الإحاطة المكنية).

Réfutation  : Certains extrémistes soufis ont pour croyance : "L`unique présence" (وحدة الوجود)

 

C’est à dire qu’Allah est le seul à exister réellement et que toutes les créatures ont une existence relative, ce qui revient, d’après eux, à dire que toute présence que l’on peut voir autour de nous est une présence relative et qu’en réalité cette présence est celle d`Allah, ils n’ont donc pas fait de distinction entre la présence d’Allah et celle des créatures, pour eux Allah est les créatures et les créatures sont Allah, et Allah est plus haut de ce qu’ils inventent.

 

Cela implique également, d’après eux, que celui qui adore une créature adore en réalité Allah, c’est pour cela que les savants de l’islam les ont décrit comme étant les plus mécréants des hommes.

 

Parmi leur argumentation, le nom d’Allah précédemment expliqué Le caché qui pour eux signifie qu’Allah englobe toutes créatures de par son entité, et ceci est complètement faux comme nous l`avons détaillé dans la signification du nom que nous avons pris des pieux prédécesseurs.

 

[1] Ils attestent cet attribut d`une manière qui est différente de celle des salafs.

[2] Sourate Les limbes- verset 180

[3] Le terme employé par le prophète صلى الله عليه وسلم a une signification bien plus vaste que cette traduction "apprend ou connait", on va le voir en détails dans un prochain cours ou le cheikh détaille la signification du terme prophétique qui est un verbe "Ahsaha".

[4] Pour ce qui est du hadith connu rapporté par Tirmidhi dans ses sunnans ou il est cité quatre vingt dix-neuf noms d’Allah, ces noms qui sont cités un par un sont en fait l’annexion, l’insertion d’un des rapporteurs du hadith dans le contenu du hadith, c’est donc un effort d’interprétation de ce rapporteur et non une parole prophétique.

[5] Rapporté par Ahmed dans son mousnad, Ibn Hiban, Al-Hakim et abou Ya`la et authentifié par l’imam Albani dans la silsila a-sahiha (hadith 199). 

[6] Sourate la vache - verset 263

[7] Sourate Les groupes - verset 6

[8] Sourate La famille d`Imrane - verset 6

[9] Sourate Les bestiaux - verset 101

[10] ceci est la version de Tirmidhi

[11] Sourate Qaf - verset 16

 

"أعلام السنة المنشورة لاعتقاد الطائفة المنصورة" - الشيخ العلامة حافظ بن احمد الحكمي رحمه الله

Cours dispensés par le frère Abdelmalik Abou Adam Al-fransi

Publié par sounna.com

Cheikh Hâfidh bnou Ahmad al Hakamî - الشيخ حافظ أحمـد بن علي الحكمي

Partager cet article

La croyance au tawhid… (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La croyance au tawhid… (audio)

 

Premier sermon

 

Certes la louange est à Allah, Il nous a créés pour L’adorer et Il nous a ordonnés de l’unifier et de Lui obéir ; et j’atteste qu’il n’y a de divinité si ce n’est Allah, Seul sans associé dans Son adoration tout comme Il n’a pas d’associé dans Sa Seigneurie ; et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager, le meilleur de Ses créatures ; Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui par une profusion de salutations, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Ceci dit :

 

Ô gens !

 

Craignez Allah – Le Très haut !

 

Et sachez que la croyance au Tawhid représente le fondement de l’Islam et la base de la religion et c’est la première chose qu’Allah – Exalté Soit-Il, Le Très haut, a ordonné à Ses serviteurs tout comme Il leur a montré – Louange à Lui – qu’Il les a créé pour cette raison, Il – Le Très haut – dit (traductions rapprochées) :

 

«Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. » [S 51. V56] ;

 

« Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. » [S 02. V21].

 

Et c’est avec elle (la croyance au Tawhid) qu’Allah a envoyé Ses envoyés et avec qu’Il a fait descendre les Livres, Il – Le Très haut – dit (traduction rapprochée)  :

 

« Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé: «Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc ». » [S 21. V25]

 

Il – Le Très haut – dit : « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du Tâgût». Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l'égarement.» [S 16. V36].

 

C’est pour cette raison que la première parole qu’adressait chaque messager à son peuple était cette même parole (d’Allah) (traduction rapprochée) :

 

« Ô mon peuple, adorez Allah; vous n'avez point de divinité en dehors Lui. » [S 11. V84].

 

Ils débutaient donc leur prêche par la da’wa au Tawhid et c’est aussi pour cela que l’on retrouve les prêcheurs réformateurs que sont les savants de cette communauté sur leur chemin, ils ont (à leur tour) appelés les gens au Tawhid et ils l’ont expliqués aux gens et l’ont clarifiés et enseignés aux gens ce Tawhid compte tenu de son importance.

 

Il représente le premier pilier de l’Islam comme l’a dit le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) :

 

« L'Islâm consiste en ce que tu dois: témoigner qu'il n'est d'autre divinité qu'Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, accomplir la prière rituelle, verser l’aumône (impôt rituel) et accomplir le jeûne de Ramadhan, ainsi que le pèlerinage à la Maison d'Allah si les conditions de voyage rendent la chose possible »

[Hadith dans le Sahih de Mouslim] 

 

Il fit donc de ces deux attestations, le premier pilier de l’Islam et le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) demeura à la Mecque treize années, avant l’émigration, à prêcher les gens à l’unicité d’Allah et les appeler à Lui vouer un culte exclusif, avant même que l’obligation des cinq prières ne soit établie tout comme le reste des piliers de l’Islam.

 

Et lorsqu’il envoya Mu’adh aux gens du Yémen, il lui dit (Avant de partir) :

 

« Tu iras chez des gens du Livre.

Quand tu seras parmi eux, que ta première action soit de les appeler à attester : qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah, et que Muhammad est l'Envoyé d'Allah !

S'ils se conforment à cette invitation, informe-les qu'Allah leur prescrit cinq prières à accomplir le jour et la nuit.

S'ils y consentent, informe-les qu'Allah leur prescrit une aumône qui sera perçue sur les riches parmi eux pour être dépensée aux pauvres parmi eux... »

[Hadith dans le Sahih de Mouslim : N°27]

 

Ceci nous montre donc l’importance du Tawhid et que si ce Tawhid n’est pas mis en application, il n’y a aucun bénéfice à attendre en ce qui concerne le restant des autres œuvres, même si elles sont nombreuses, car toute chose qui est bâtie sans fondement, est vouée à la ruine.

 

Et c’est pour cela que les savants vérificateurs et les prêcheurs réformateurs ont accordés une importance toute particulière à ce dogme (‘Aquida), dans leur prêche et dans leur enseignement et dans l’attention qu’ils lui portent avant toute autre chose.

 

Ainsi, toute da’wa qui ne repose pas sur la croyance au Tawhid et qui ne lui donne pas toute son importance est par conséquent vouée à l’échec et elle est une fausse da’wa, car elles reposent sur aucun fondement et elle a été établie pour servir d’autres intérêts que Seul Allah connait.

 

Il est un devoir de porter un grand intérêt à cette croyance et de l’enseigner et de l’apprendre aux gens dans les écoles, dans les mosquées, dans les assises et aussi [de la propager] dans les médias jusqu’à ce qu’elle soit bien assimilée et qu’elle devienne évidente et qu’elle soit pour les gens quelque chose de claire et ceci dans les moindres détails.

 

La finalité n’est pas que l’être humain montre de la dévotion et accroisse ses efforts dans l’adoration et dans ses actes de dévotion sans avoir une connaissance du Tawhid et faire preuve de sincérité dans l’adoration d’Allah – Exalté Soit-Il.

 

Et ce qui est le plus préjudiciable pour la croyance c’est l’associationnisme (Shirk) – et nous cherchons refuge auprès d'Allah (traductions rapprochées) :

 

« En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé: «Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants. » [S 39. V65]

 

« Mais s'ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain. » [S 69. V88]

 

Et cette croyance comporte six piliers et six fondements que le Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a mis en évidence à travers sa parole :

 

« La Foi c’est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin bon ou mauvais. »

[Rapporté par Mouslim]

 

Et la première chose qui porte préjudice à cette croyance, c’est le polythéisme (Shirk) ; soit elle s’annule lorsqu’il s’agit du polythéisme majeur (Shirk Akbar), soit elle est souillée lorsqu’il s’agit du polythéisme mineur (Shirk Asghar).

 

-Le polythéisme majeur (Shirk Akbar)

 

C'est le fait de vouer une adoration à autre qu'Allah à travers toutes sortes d’adoration telle que l’invocation, le sacrifice et l’offrande ainsi que la soumission et d’autres types d’adorations. Par conséquent, toute adoration vouée à autre qu’Allah est un acte de polythéisme (Shirk), qu’elle soit consacrée à des prophètes ou des anges, qu’elle soit allouée à des prophètes ou des envoyés ou des vertueux, cela est du polythéisme envers Allah – Exalté Soit-Il, aucune œuvre ne peut être valable avec et jamais la pratique de la religion ne pourra être correcte, en aucun cas !

 

Les œuvres du polythéiste ne sont pas acceptés, même s’il adore Allah de nuit comme de jour, tant qu’il souille son culte avec du polythéisme :

 

« Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu'inéquité (association) » - c'est-à-dire avec du polythéisme - « ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien-guidés. ».

 

-Quant au polythéisme mineur (Shirk Asghar)

 

il est probable que l’être humain échappe au polythéisme majeur (Shirk Akbar) et qu’il le réprouve et s’en écarte ; cependant, très peu de gens savent ce qu’est le polythéisme mineur et très peu prennent leurs précautions contre lui, il (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

 

« Le polythéisme (Shirk) dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d’une fourmi noire, sur une pierre noire, dans l’obscurité de la nuit. »

[Rapporté par Abu Ya’la et Al-Bazzar, authentifié par Al-Arna’ut]

 

Voilà donc ce qu’est le polythéisme mineur et le plus grave est l’ostentation – nous cherchons refuge auprès d'Allah ; en effet, l’ostentation - il (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit à ses compagnons :

 

« Ce que je crains le plus pour vous c'est le polythéisme mineur (Shirk Asghar) ».

Alors, interrogé à son sujet, il (paix et bénédictions d’Allah sur lui) répondit : « l’ostentation »

[Rapporté par Ahmad avec une chaîne de transmission authentique].

 

La personne se lève pour accomplir sa prière et la perfectionne pour le regard d’un homme qui l’observe et comme celui qui donne une aumône pour qu’on lui fasse des éloges et qu’on dise du bien de lui ou encore, comme celui qui investi dans la construction de projets à caractère caritatif dans le but qu’on immortalise sa mémoire (comme ils disent) ; tout cela ne lui sera d’aucun profit auprès d’Allah – louange à Lui, car Allah n’accepte que les œuvres qui sont exclusivement pour Sa Noble Face et conformes à la Sounna du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui).

 

Ainsi, la première chose qui porte préjudice au Tawhid, c’est le polythéisme et ce qui porte le plus de préjudice à l’adoration et qui l’annule, c’est l’innovation et c’est pourquoi il (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

 

« Et gardez-vous des pratiques innovées [dans la religion] car toute nouveauté (en islam) est une innovation et chaque innovation constitue un égarement. »

[Rapporté par Abû Daoud (4607) et par At-Tirmidhi (2676) et d’autres. Authentifié par Sheikh Al-Albani dans Irwa Al-Ghalil (2455)].

 

Et il (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

 

« Quiconque fait une action contraire à notre ordre, alors cela sera rejeté »

 

[version rapportée par Mouslim dans son Sahih] Et il (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit :

 

« Quiconque introduit quelque chose dans notre ordre qui n'en fait pas partie, alors cela sera rejeté »

[Hadith reconnu authentique Unanimement - Al Boukhari /2697 et Mouslim/1718]

 

C'est-à-dire que cela lui sera rejeté, Allah – louange à Lui, Le Très Haut - ne l’acceptera pas.

 

Car Allah n’accepte que les œuvres qui sont exclusivement pour Sa Face dépourvues de toutes les formes de polythéisme et conformes à la Sounna du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui), dépourvues de toutes formes d’innovation et pratiques innovées [dans la religion].

 

Craignez-donc Allah !

 

Ô serviteurs d’Allah !

 

Apprenez-donc votre dogme !

 

Apprenez le Tawhid ne serait-ce que sous la forme abrégée, car parmi certaines personne, il y a celui qui amoindri l’importance du Tawhid et prétend que : " Les gens sont tous musulmans, vous enseignez aux gens le Tawhid alors que les gens sont musulmans ? ", et ceci est le fait d'une ignorance et d'un aveuglement – et nous cherchons refuge auprès d'Allah.

 

Oui, en effet, on doit clarifier le Tawhid au musulman et on doit lui enseigner le Tawhid afin qu’il puisse rectifier sa croyance et s’écarter de ce qui peut l’annuler ou ce qui peut l'ébranler.

 

Craignez-donc Allah !

 

Ô serviteurs d’Allah !

 

(je recherche la protection d'Allah contre Satan le banni) (traduction rapprochée) :

 

« O hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété * C'est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela). » [S02. V21/22]

 

Qu'Allah me bénisse ainsi que vous même par le Qur'an (le Coran sublime) et qu'Il nous fasse profiter par ce qu'il renferme comme signes et sage rappel.

 

Je dis cette parole et je demande pardon à Allah pour tous les péchés pour vous et moi et pour le restant des musulmans, alors demandez lui pardon et revenez à lui repentant, il est certes le Pardonneur et le Miséricordieux.

 

Deuxième sermon

 

Certes la louange est à Allah pour sa grâce et sa bienveillance, le remerciement Lui revient pour Son soutien et Sa gratitude et j’atteste qu’il n’y a de divinité si ce n’est Allah, Seul et sans associer et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, par une profusion des salutations, ainsi que sur sa famille, ses compagnons.

 

Ceci dit :

 

Ô gens !

 

Craignez Allah – Le Très Haut !

 

Et sachez qu’il y a un grand nombre de personnes, un bon nombre de personnes, beaucoup, beaucoup de gens qui se réclament de l’Islam, pourtant ils combattent la croyance au Tawhid et ils mettent en garde contre le Tawhid et ils disent :

 

« ne divisez pas entre les gens, il lui suffit d’être musulman et de faire partie de l’islam et certes, les gens sont libres dans leurs croyances et de leurs opinions (etc.)... » 

 

Comme si nous étions laissé à l'abandon, que l’on ne nous avait pas envoyé de messager et qu’on n’avait pas fait descendre de Livre sur nous, à chacun son opinion et à chacun sa croyance.

 

Ces paroles sont totalement fausses, et malheureusement, ce qui scandent ce genre de propos sont des personnes qui se réclament de la da’wa. Et certes, il n'est de force ni de puissance qu'en Allah – le Très Haut, le Très Grand !

 

Il est donc plus qu'important de rendre cela évident, il est même impératif de connaître la profession de Foi authentique, il faut qu’elle soit étudiée ne serait-ce que sous la forme abrégée et simplifiée.

 

En effet, le musulman doit craindre Allah !

 

Egalement, Ô vous les frères !

 

La grande calamité se trouve dans ce qui est diffusé par le biais des moyens de communication, dans les sites et sur internet ; ce qui est propagé comme fausses propagandes et atteintes à la croyance au Tawhid et envers les gens du Tawhid et ce qui est diffusé comme ambiguïtés au milieu des gens et les divagations ; craignez-donc Allah!

 

Et méfiez-vous de ces outils et préservez vos foyers d’eux et éloignez-les de vos enfants, éloignez-les des gens qui vivent dans votre foyer ; éloignez ces outils (de propagande) d’eux, ces outils qui propagent le mal et le polythéisme et les innovations et les pratiques innovées (dans la religion) et qui appellent au scepticisme vis-à-vis du Tawhid et de la Sounna et qui qualifient ceux qui sont attachés à la Sounna qui considèrent ceux qui sont attachés à la Sounna et à la pratique le Tawhid, comme étant des Takfiris et des gens durs (etc.)...

 

Méfiez-vous donc de ces gens-là, ô serviteur d’Allah !

 

Orientez-vous vers votre dogme en l’enseignant et en l’apprenant et en le mettant en application !

 

Le fait de se rendre chez les sorciers, ceci porte atteinte à la croyance ou l’annule comme l’a dit le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit :

 

« Celui qui se rend chez un devin ou un voyant et croit en sa prédiction, a certes mécru en ce qui a été révélé à Mohammed (Paix et salut sur lui).»

[Rapporté par Ahmed, Abû Daoud, Tirmidhi, Nassâï, Ibn Mâjah et Al Hâkim, qui a dit : « Hadith authentique selon les conditions de Boukhari et Mouslim.]

 

Celui qui se rend chez un devin ou un voyant, a certes commit un acte de polythéisme, il n’est donc pas permis de se rendre chez les charlatans et les devins et ceux qui se considèrent pratiquer un exorcisme légiféré : « Roquia Char’iya » - comme il disent, alors qu’ils ne sont que des menteurs, des imposteurs, des profiteurs qui ne connaissent rien à l’exorcisme légiféré mais qui le font croire aux gens et comme ces gens sont des personnes malades sollicitant des soins, ils se rendent chez eux sans connaître la réalité de leur croyance et sans savoir avec quoi ils vont être soignés.

 

Craignez-donc Allah ; O serviteurs d’Allah !

 

Ils veulent échapper à une maladie de ce bas monde pour tomber dans la maladie qui affecte la croyance, car les charlatans et le polythéisme sont deux maladies qui affectent la croyance.

 

Ils disent soigner leurs corps selon leur prétention alors qu’ils n’arrivent pas à soigner leurs propres croyances.

 

Craignez-donc Allah ; O serviteurs d’Allah !

 

Préservez votre croyance car elle est votre capital, elle est le fondement de votre religion, attachez-vous à elle et apprenez-la et méfiez-vous, prenez garde à ceux qui appellent à ce qui s’y oppose ou qui vous invitent au scepticisme envers elle et qui diminue de sa valeur auprès des gens .

 

Et sachez que la meilleure parole est la Parole d’Allah et la meilleure guidée est celle de Muhammad, Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, et les pires des choses sont les choses inventées (dans la religion) et toute innovation est un égarement.

 

Et accrochez-vous fermement à la Jama’a, car la Main d'Allah est avec la Jamâ'a (Groupe).

 

Quant à celui qui veut s'en écarter, s'écartera de façon singulière vers le Feu !

 

Et sachez qu’Allah vous a ordonné de faire quelque chose, qu’Il a commencé à faire lui-même, Allah – Exalté Soit-Il - dit (traduction rapprochée) :

 

« Certes, Allah et Ses Anges prient sur le Prophète; ô vous qui croyez priez sur lui et adressez (lui) vos salutations. » [Sourate Al Ahzab V.56]

 

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Ton serviteur et Messager, notre Prophète Muhammad, qu’Allah soit satisfait de ses successeurs (califes) bien dirigés, les imams bien guidés : Abou Bakr, 'Omar, 'Othman et Ali (que Allah les agrée) et tous les autres compagnons et ceux qui les ont succédés et ceux qui ont succédé à ceux-là sur le même chemin jusqu’au jour de la résurrection.

 

Ô Allah ! Honore l'islam et les musulmans et humilie le polythéisme et les polythéistes et détruis les ennemis de la Religion et fais de ce pays un lieu sûr et sécurisé ainsi que tous les autres pays des musulmans !

 

Ô Seigneur de l'Univers !

 

Ô Allah ! Préserve notre tranquillité et notre Foi et notre stabilité dans nos patries et ne nous afflige pas pour nos péchés en plaçant au dessus de nous ceux qui ne Te craignent pas et ne sont pas cléments avec nous.

 

Ô Allah ! Épargne-nous l’hostilité des transgresseurs et l’injustice des polythéistes et des mécréants.

 

Ô Allah ! Disperse leur unité !

 

Ô Allah ! Fait que leurs plans se retournent contre eux et fait que leurs plans soient la cause de leur propre destruction, Tu es certes l’Omnipotent !

 

Ô Allah ! Epargne-nous la violence de ceux qui ont mécru, Tu es certes, plus redoutable en force et plus sévère en punition !

 

Ô Allah ! Réforme nos dirigeants et fais d’eux de véritables guides et non pas des égarés ni de ceux qui poussent à l’égarement.

 

Ô Allah ! Améliore leur situation et uni leurs cœurs (par la foi) et réunit leur parole sur la vérité !

 

Ô Seigneur de l'Univers !

 

Ô Allah ! Fait triompher par leur biais Ta religion !

 

Ô Allah ! Protège par leur biais notre tranquillité et notre Foi et notre stabilité dans nos patries.

 

Ô Allah ! Quiconque planifie contre l'Islam et les musulmans partout dans le monde, afflige-le par celui qui est plus puissant que lui et fait que son plan soit la cause de sa propre perte, Tu es certes l’Omnipotent !

 

Ô Allah ! Tu es Allah, pas de divinité à part Toi! Tu es Celui qui Se suffit à Lui-même alors que nous sommes les besogneux, fait descendre la pluie sur nous et ne fait pas de nous des désespérés.

 

Ô Allah ! Donne-nous de la pluie ! Ô Allah ! Donne-nous de la pluie ! Ô Allah ! Donne-nous de la pluie !

 

Ô Allah ! Abreuve Tes serviteurs et Ton pays ainsi que Tes bêtes et fait répandre Ta miséricorde et fait revivre Ton pays mort !

 

Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part!

 

Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient.

 

Ô Serviteurs d'Allah !

 

« Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez. | Soyez fidèles au pacte d'Allah après l'avoir contracté et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Allah comme garant (de votre bonne foi). Vraiment Allah sait ce que vous faites! » [Sourate An-Nahl V.90/91]

 

Souvenez-vous donc d'Allah, il se souviendra de vous !

 

Et remerciez-Le pour Ses bienfaits, Il vous les augmentera et certes, le rappel d'Allah est ce qu'il y a de plus grand.

 

Et Allah sait ce que vous faites.

 

Sermon (Khoutbah) du vendredi donné par le Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan (Qu'Allah le préserve) - 12 / 04 / 1434 de l’Hégire.

Traduction adaptée & rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

Publié par alghourabaa.com

 

عقيدة التوحيد

الحمد لله رب العالمين أغنانا بحلاله عن حرامه وكفانا بفضله عما سواه وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له ولا نعبد إلا إياه وأشهد أن محمداً عبده ورسوله ومصطفاه صلى الله عليه وعلى آله وأصحابه ومن والاه وسلم تسليما كثير أما بعد

أيها الناس اتقوا الله تعالى واعلموا أن عقيدة التوحيد هي أساس الإسلام وأساس الدين وهي أول ما أمر الله جل وعلا به عباده وبين سبحانه إنما خلقهم لها قال تعالى

(وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالإِنسَ إِلاَّ لِيَعْبُدُونِ)

، (يَا أَيُّهَا النَّاسُ اعْبُدُوا رَبَّكُمْ الَّذِي خَلَقَكُمْ وَالَّذِينَ مِنْ قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ)

، وبها أرسل الله الرسل وأنزل بها الكتب قال تعالى

(وَمَا أَرْسَلْنَا مِنْ قَبْلِكَ مِنْ رَسُولٍ إِلاَّ نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لا إِلَهَ إِلاَّ أَنَا فَاعْبُدُونِ)

، قال تعالى

(وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَسُولاً أَنْ اُعْبُدُوا اللَّهَ وَاجْتَنِبُوا الطَّاغُوتَ فَمِنْهُمْ مَنْ هَدَى اللَّهُ وَمِنْهُمْ مَنْ حَقَّتْ عَلَيْهِ الضَّلالَةُ)

، ولذلك كان كل رسول أول ما يخاطب قومه بقوله

(يَا قَوْمِ اعْبُدُوا اللَّهَ مَا لَكُمْ مِنْ إِلَهٍ غَيْرُهُ)

، فهم يبدؤون دعوتهم بالدعوة إلى التوحيد ولقد سار على نهجهم الدعاة المصلحون من علماء هذه الأمة فكانوا يدعون الناس إلى التوحيد ويبينونه للناس ويوضحونه ويدرسون الناس هذا التوحيد لأهميته وهو أول أركان الإسلام كما قال النبي صلى الله عليه وسلم:

"الإسلام أن تشهد أن لا إله إلا الله وأن محمد رسول الله وتقيم الصلاة وتؤتي الزكاة وتصوم رمضان وحج البيت إن استطعت إليه سبيلا"

، فجعل الشهادتين هما الركن الأول من أركان الإسلام وقد بقي النبي صلى الله عليه وسلم في مكة قبل الهجرة ثلاثة عشرة سنة يدعو الناس إلى توحيد الله وإفراده بالعبادة قبل أن تفرض عليه الصلوات الخمس كبقية أركان الإسلام ولما بعث معاذ إلى أهل اليمن قال له

"إنك تأتي قوم من أهل الكتاب فليكن أول ما تدعوهم إليه شهادة أن لا إله إلا الله وأن محمد رسول الله فإن هم أجابوك لذلك فأعلمهم أن الله افترض عليهم خمس صلوات في اليوم والليلة فإن هم أجابوك لذلك فأعلم أن الله افترض عليهم صدقة تؤخذ من أغنيائهم وترد على فقرائهم"

، هذا مما يبين لنا أهمية التوحيد وأنه ما لم يتحقق التوحيد فلا فائدة في بقية الأعمال مهما كثرت لأن كل شيء يبنى على غير أساس فإنه ينهار ولذلك اهتم العلماء المحققون والدعاة المصلحون بهذه العقيدة دعوة وتعليما وعناية بها قبل غيرها فأي دعوة لا تبنى على عقيدة التوحيد ولا تهتم بها فهي دعوة فاشلة ودعوة باطلة لأنها على غير أساس وإنما تكون لمقاصد أخرى الله أعلم بها فالواجب الاهتمام بهذه العقيدة وتدريسها وتعليمها للناس في المدارس وفي المساجد وفي المجالس وفي وسائل الإعلام حتى تترسخ وتتبين ويتبين للناس شأنها وكيفيتها ليس المقصود أن الإنسان يعبد ويجتهد في العبادة والعمل دون أن يعرف التوحيد ويخلص العبادة لله عز وجل وأعظم ما يخل بالعقيدة الشرك والعياذ بالله

(وَلَقَدْ أُوحِيَ إِلَيْكَ وَإِلَى الَّذِينَ مِنْ قَبْلِكَ لَئِنْ أَشْرَكْتَ لَيَحْبَطَنَّ عَمَلُكَ وَلَتَكُونَنَّ مِنْ الْخَاسِرِينَ)

، (وَلَوْ أَشْرَكُوا لَحَبِطَ عَنْهُمْ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ)

وهذه العقيدة لها ستة أركان وستة أصول بينها الرسول بقوله صلى الله عليه وسلم

"أن تؤمن بالله وملائكته وكتبه ورسله واليوم الآخر وتؤمن بالقدر خيره وشره"

، وأول ما يخل بهذه العقيدة هو الشرك إما أن يبطلها إن كان شركا أكبر، وإما أن ينقصها إن كان شركا أصغر، فالشرك الأكبر هو عبادة غير الله بأي نوع من أنواع العبادة من دعاء وذبح ونذرا وخضوع وغير ذلك من أنواع العبادة فكل عبادة لغير الله فهي شرك وإن كانت للأنبياء أو لملائكة أو للأنبياء أو المرسلين أو للصالحين فهي شرك بالله عز وجل لا يصلح معها عمل ولا يستقيم معه دين أبدا فالمشرك لا يقبل له عمل ولو عبد الله الليل والنهار ما دام خلط العبادة بشرك

(الَّذِينَ آمَنُوا وَلَمْ يَلْبِسُوا إِيمَانَهُمْ بِظُلْمٍ)

–يعني بشرك –

(أُوْلَئِكَ لَهُمْ الأَمْنُ وَهُمْ مُهْتَدُونَ)

، والشرك الأصغر قد يسلم الإنسان من الشرك الأكبر ويبغضه ويبعد عنه لكن الشرك الأصغر قليل من يعرفه ويتحرز منه قال صلى الله عليه وسلم

"الشرك في هذه الأمة أخفى من دبيب النملة السوداء على صفاة سوداء في ظلمة الليل"

، وذلك هو الشرك الأصغر وأعظمه الرياء والعياذ بالله، الرياء، قال صلى الله عليه وسلم لأصحابه

"أخوف ما أخاف عليكم الشرك الأصغر"

فسئل عنه فقال: "الرياء"، أن يقوم الإنسان يصلي ليحسن صلاته لما يرى من نظر رجل إليه، وكذلك من يتصدق لأجل أن يمدح ويثنى عليه أو يبني المشاريع الخيرية من أجل أن يخلد ذكره كما يقولون كل هذا لا ينفعه عند الله سبحانه فإن الله لا يقبل من الأعمال إلا ما كان خالصا لوجهه الكريم وصواب على سنة الرسول صلى الله عليه وسلم فأعظم ما يخل بالتوحيد هو الشرك وأعظم ما يخل بالعبادة ويبطلها هو البدعة ولهذا قال صلى الله عليه وسلم: "وإياكم ومحدثات الأمور فإن كل محدثة بدعة وكل بدعة ضلالة"، وقال صلى الله عليه وسلم:

"من عمل عملا ليس عليه أمرنا فهو رد"

، "من أحدث في أمرنا هذا ما ليس منه فهو رد"

، أي مردود عليه لا يقبله الله سبحانه وتعالى فالله لا يقبل من الأعمال إلا ما كان خالصا لوجهه من الشرك وصوابا على سنة رسوله صلى الله عليه وسلم خاليا من البدع والمحدثات، فاتقوا الله عباد الله تعلموا عقيدتكم تعلموا التوحيد ولو باختصار لأن من الناس من يزهد في التوحيد ويقول الناس كلهم مسلمون تعلمون المسلمون التوحيد الناس مسلمون وهذا من جهله أو من زيغه والعياذ بالله، نعم المسلم يبين له التوحيد ويدرس التوحيد لأجل أن يصحح عقيدته ويتجنب ما يبطلها أو ينقصها فاتقوا الله عباد الله، أعوذ بالله من الشيطان الرجيم

(يَا أَيُّهَا النَّاسُ اعْبُدُوا رَبَّكُمْ الَّذِي خَلَقَكُمْ وَالَّذِينَ مِنْ قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ* الَّذِي جَعَلَ لَكُمْ الأَرْضَ فِرَاشاً وَالسَّمَاءَ بِنَاءً وَأَنْزَلَ مِنْ السَّمَاءِ مَاءً فَأَخْرَجَ بِهِ مِنْ الثَّمَرَاتِ رِزْقاً لَكُمْ فَلا تَجْعَلُوا لِلَّهِ أَندَاداً وَأَنْتُمْ تَعْلَمُونَ)

بارك الله لي ولكم في القرآن العظيم، ونفعنا بما فيه من البيان والذكر الحكيم، أقول قولي هذا واستغفر الله لي ولكم ولي جميع المسلمين من كل ذنب فاستغفروه إنهُ هو الغفور الرحيم

الخطبة الثانية

الحمد لله على فضله وإحسانه، وأشكرهُ على توفيقهِ وامتنانه، وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له تعظيما لشأنه، وأشهد أن محمداً عبده ورسوله صلى الله عليه وعلى آله وأصحابهِ وسلم تسليماً كثيرا،  أما بعد

أيُّها الناس، اتقوا الله تعالى، واعلموا أن هناك كثيرين يتسمون بالإسلام ولكنهم يحاربون عقيدة التوحيد ويحذرون من التوحيد ويقولون لا تفرقوا بين الناس يكفي أنه مسلم ينتسب إلى المسلم والناس أحرار في عقائدهم وفي وفي..، كأننا همل لم يبعث إلينا رسول ولم ينزل علينا كتاب بل كلا على رأيه وكلا على عقيدته وهذا كلام باطل ومع الأسف ينادي به بعض من يتسمون بالدعوة ولا حول ولا قوة إلا بالله العلي العظيم، لا بد من بيان هذا لا بد من معرفة العقيدة الصحيحة لا بد من دراستها ولو بصفة مختصرة وميسرة فعلى المسلم أن يتقي الله، كذلك أيها الأخوة والبلاء العظيم ما يبث في وسائل الاتصالات وفي المواقع وفي الانترنت ما يبث من الدعايات الباطلة والنيل من عقيدة التوحيد ومن أهل التوحيد وإلقاء الشبهات على الناس والخرافات فاتقوا الله واحذروا من هذه الوسائل وجنبوها بيوتكم وابعدوها عن ذراريكم وعن أهل بيوتكم ابعدوا هذه الوسائل عنهم التي تنشر الشر والشرك والبدع والمحدثات وتزهد في التوحيد وفي السنة وتصف متمسكين بالسنة والمحققين بالتوحيد بأنهم تكفيريون وأنهم متشددون إلى آخر ما يقولون فاحذروا من هؤلاء يا عباد الله أقبلوا على عقيدتكم دراسة وتعلما وتعليما وعملا بها، الذهاب إلى السحرة يخل بالعقيدة أو يبطلها كما قال صلى الله عليه وسلم: "من أتى كاهنا وصدقه بما يقول فقد كفر بما أنزل على محمد صلى الله عليه وسلم"، ومن أتى كاهنا فقد أشرك فلا يجوز الذهاب إلى المشعوذين والخرافيين والذين يتسمون بالرقية الشرعية كما يقولون وهم كذبة دجالون متأكلون لا يعرفون الرقية الشرعية وإنما يلبسون على الناس والناس بصفة أنهم مرضى يحتاجون للعلاج فيذهبون إليهم دون أن يعرفون عقيدتهم ودون أن يعرفوا ما يعالجون به فاتقوا الله يا عباد الله يلجؤون من المرض الدنيوي إلى المرض في العقيدة لأن الشعوذة والشرك مرض في العقيدة فهم يعالجون أجسامهم بزعمهم ولا يعالجون عقيدتهم فاتقوا الله عباد الله حافظوا على عقيدتكم فإنها رأس مالكم إنها أساس دينكم فألزموها وتعلموها واحذروا مما يدعوا ضدها أو يزهد فيها ويرخصها على الناس

واعلموا أنَّ خير الحديث كتاب الله، وخير الهديَّ هدي محمد صلى الله عليه وسلم، وشرَّ الأمور مُحدثاتها، وكل بدعة ضلالة، وعليكم بالجماعة، فإنَّ يد الله على الجماعة، ومن شذَّ شذَّ في النار

(إِنَّ اللَّهَ وَمَلائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا)

، اللَّهُمَّ صلِّ وسلِّم على عبدِك ورسولِك نبيَّنا محمد، وارضَ

اللَّهُمَّ عن خُلفائِه الراشدين، الأئمةِ المهديين، أبي بكرَ، وعمرَ، وعثمانَ، وعليٍّ، وعَن الصحابةِ أجمعين، وعن التابعين، ومن تبعهم بإحسانٍ إلى يومِ الدين

اللَّهُمَّ أعز الإسلام والمسلمين، وأذل الشرك والمشركين، ودمر أعداء الدين، واجعل هذا البلد آمناً مستقرا وسائر بلاد المسلمين عامةً يا ربَّ العالمين

اللَّهُمَّ كف عنا عدوان المعتدين وظلم الظالمين وجور الجائرين

، اللَّهُمَّ كف عنا بأس الذين كفروا فأنت أشد بأسا وأشد تنكيلا

اللَّهُمَّ من أرد الإسلام والمسلمين بسوء أو أذى فأشغله في نفسه وصرف عنا كيده، وجعل تدميره في تدبيره، وأدر عليه دائرة السوء وأنزل به بأسك الذي لا يرد عن القوم المجرمين

اللَّهُمَّ أصلح ولاة أمورنا وجهلهم هداة مهتدين غير ضالين ولا مظلين

اللَّهُمَّ أصلح بطانتهم ورزقهم الجلساء الصالحين الناصحين

اللَّهُمَّ أنصر بهم دينك وحفظ بهم أمننا وإيماننا واستقرارنا في أوطاننا ولا تسلط علينا بذنوبنا من لا يخافك ولا يرحمنا

(رَبَّنَا تَقَبَّلْ مِنَّا إِنَّكَ أَنْتَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ)

عبادَ الله

(إِنَّ اللَّهَ يَأْمُرُ بِالْعَدْلِ وَالإِحْسَانِ وَإِيتَاءِ ذِي الْقُرْبَى وَيَنْهَى عَنْ الْفَحْشَاءِ وَالْمُنكَرِ وَالْبَغْيِ يَعِظُكُمْ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ)

، (وَأَوْفُوا بِعَهْدِ اللَّهِ إِذَا عَاهَدْتُمْ وَلا تَنقُضُوا الأَيْمَانَ بَعْدَ تَوْكِيدِهَا وَقَدْ جَعَلْتُمْ اللَّهَ عَلَيْكُمْ كَفِيلاً إِنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ مَا تَفْعَلُونَ)

، فذكروا الله يذكركم، واشكُروه على نعمه يزِدْكم، ولذِكْرُ اللهِ أكبرَ، واللهُ يعلمُ ما تصنعون

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

La base chez le musulman est-ce l'intégrité ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La base chez le musulman est-ce l'intégrité ?

Quant à la parole de ceux qui disent : la base concernant le musulman est qu'il est, en principe, intègre (droit et honnête), il s'agit-là d'une parole erronée.

 

Au contraire, la base concernant les enfants d'Aadam est l'injustice et l'ignorance, comme Allâh dit (traduction rapprochée du sens du verset) :

 

{alors que l'homme s'en est chargé; car il est très injuste et très ignorant.} [Sourate Al Ahzaab, verset 72].

 

Et le simple fait de prononcer les deux témoignages de foi (ach chahaadatayn) n'implique pas nécessairement que la personne quitte l'état d'injustice et d'ignorance pour passer à celui d'intégrité.

 

majmû° al fataawaa, 15/357

Traduit par Abû Ismaail Daawûd Al Andalussî

Publié par sounnah-publication.com

 

:قال شيخ الإسلام ابن تيمية رحمه الله

وأما قول من يقول الأصل في المسلمين العدالة فهو باطل

بل الأصل في بني آدم الظلم والجهل

{ كما قال تعالى {وَحَمَلَهَا الْإِنْسَانُ ۖ إِنَّهُ كَانَ ظَلُومًا جَهُولًا

.و مجرد التكلم بالشهادتين لا يوجب انتقال الإنسان عن الظلم و الجهل إلى العدل

(مجموع الفتاوى ١٥/٣٥٧)

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

Les trois règles sur les attributs (dossier)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les trois règles sur les attributs (dossier)

Règle : On doit affirmer ce qu’Allah a affirmé pour lui-même, nier ce qu’il a nié pour lui-même, et s’arrêter là où il n’y a pas d’affirmation et de négation à moins que la description ne comporte une déficience avérée auquel cas elle doit être niée.

 

Donc notre croyance se divise en trois parties :

 

-affirmer ce qu’Allah a affirmé pour lui-même.

 

-nier ce qu’il a nié pour lui-même

 

-s’arrêter là où il n’y a pas d’affirmation et de négation à moins que la description ne comporte une déficience avéré auquel cas elle doit être nié.

Affirmer ce qu’il a affirmé pour lui-même

 

Comme par exemple la vie, la science, la puissance, l’ouie, la vue, le visage, les yeux, la main, le pied, les doigts etc…

Nier ce qu’il a nié pour lui-même

 

Comme l’injustice, l’ignorance, la distraction, l’oublie etc…

S'arrêter où il n’y a pas d’affirmation et de négation

 

On doit s’arrêter tant qu’elle ne comporte pas de déficience pure.

 

Si elle comporte une déficience manifeste alors on doit la rejeter même s’il n’y a pas de texte qui le nie.

 

Exemple de ce qui n’a pas été affirmé et infirmé et qui n’est pas une déficience pure :

 

-«Le corps» (جسم - Jism)

 

Si quelqu’un nous dit : « est ce que Allah est un corps ?»

La réponse sera : « Nous ne disons pas que c’est un corps »

 

 Observez bien la formulation ! Entre l’expression « il n’est pas un corps » et l’expression « Nous ne disons pas que c’est un corps » , laquelle des deux formulations est correcte ?

C’est la deuxième formulation qui est correcte : c’est à dire : « Nous ne disons pas que c’est un corps ».

Parce que si tu dis : « il n’est pas un corps » tu as alors nié qu’il est un corps.

Mais si tu dis « Nous ne disons pas que c’est un corps » tu as alors rejeté la parole : « il est un corps » .

Il y a une différence entre les deux négations.

 

Le premier : « il n’est pas un corps » est un avis qui nie l’attribut « corps » à Allah, or nous n’avons pas de science là dessus.

 

Le deuxième : « Nous ne disons pas que c’est un corps » est une négation de la parole (le terme) qui affirme l’attribut parce que nous n’avons pas de science dessus.

Donc, le « corps » nous ne l’affirmons pas et nous ne l’infirmons pas.

Pourquoi ?

Parce qu’Allah ne l’a pas affirmé pour lui-même et ne l’a pas nié.

Comme il ne l’a ni nié ni affirmé nous n’avons pas à nous en occuper !

Nous nous arrêtons là où s’arrête le texte.

 

Mais nous demandons à la personne le sens qu’elle vise par « corps ».

Pour ce qui est du terme nous ne l’utilisons pas (nous nous arrêtons) mais pour ce qui est du sens nous interrogeons : « que veux-tu dire par « corps » ?».

Si par corps tu vises une entité indépendante possédant des qualités qui lui sont propres : il s’élève, il vient, il descend, il se réjouit, il se met en colère et il agrée, et bien nous y croyons !

Mais si par corps tu vises une entité composée de parties dépendantes les unes des autres capable de se détacher au même titre que les corps des créatures, alors ceci est faux.

 

-« La direction » (الجهة)

 

Idem pour la direction : «est-ce qu’Allah est dans une direction ?»

Nous répondons : «Nous n’employons pas le terme, nous nous arrêtons au texte !» 

 

Quant au sens, nous demandons les détails : « que veux -tu signifier par « direction » ? » 

 Si par « Allah est dans une direction » tu veux dire qu’il est enfermé dans l’espace temps, alors sache que ceci est impossible et faux.

Si tu veux dire par-là qu’il est en bas et mélangé à sa création, alors ceci est faux également.

Allah ta’ala n’est pas dans la direction du bas et n’est pas enveloppé par l’espace- temps.

 

Mais si tu veux dire qu’il est dans une direction élevée nihiliste qui ne l’enveloppe pas, Il n’y a qu’Allah, et bien alors ceci est vrai.

Le prophète صلى الله عليه وسلم est celui des créatures qui connaît le mieux Allah ‘azza wa jall.

 

Il صلى الله عليه وسلم a demandé à la servante : «  أين الله ؟Où est Allah ?»

Elle a répondu : «  في السماء - aux cieux (Fî samâ)».

 

Il l’a interrogé au moyen du terme « Où » qui s’utilise pour interroger sur un lieu...

Elle a répondu avec le terme « Fî » qui introduit un circonstanciel de lieu.

Mais ce circonstanciel de lieu est nihiliste.

Je veux dire par-là qu’il n’enveloppe pas Allah.

Il n’y a au dessus de la création qu’Allah seul. […]

Nous ne disons donc pas de manière absolue qu’Allah est, ou n’est pas, dans une direction.

Il faut d’abord étayer les choses selon le découpage précédent.

 

-« Le cloisonnement » (الحيِّز)

 

Idem pour le « cloisonnement » (Hayyiz), nous ne prononçons pas le terme et nous demandons le sens à celui qui le cite : Si tu veux signifier qu’Allah est dans un espace qui l’enveloppe, le cloisonne, alors ceci est impossible et faux car aucune de ses créatures ne peut l’envelopper.

Mais si tu veux dire par là qu’Il est séparé de sa création et non pas mélangé avec elle et qu'elle n’est pas dissoute en lui, et bien alors ceci est vrai.

 

Exemple de ce qui n’a pas été affirmé et infirmé, et qui est une déficience pure :

 

Nous avons dis dans le (3) : « s’arrêter là où il n’y a pas d’affirmation et de négation à moins que la description ne comporte une déficience avérée auquel cas elle doit être niée. »

 

-« les intestins » (أمعاء)

 

Comme par exemple lorsque quelqu’un te demande : « Est-ce qu’Allah a des intestin ? »

Nous répondons : « Non ! Parce que les intestins servent seulement à ceux qui mangent. Allah nourrit ses créatures, et personne ne le nourrit, et il ne mange pas. »

 

Il se peut qu’une personne dise : « Il y a un Dalîl dans le Coran qui prouve qu’Allah n’a pas d’intestin. C’est le mot « Samad » ! »

 

-« L’appareil génital » (تناسل)

 

Mais si une personne nous demande : « Est-ce qu’Allah possède un appareil génital ? ».

Nous demandons à Allah de nous préserver, parce que les négateurs se précipitent sur les gens de la Sounnah avec des exemples semblables à celui-ci.

Nous répondons alors : « Non ! Car seul ceux qui ont besoin d’enfanter possèdent cette chose.»

Allah ‘azza wa jall « n’enfante point et n’a pas été enfanté et rien ne lui ressemble ».

 

Une négation comporte une affirmation implicite :

 

Nous avions dit que la parole de l ‘auteur : « notre croyance c’est l’affirmation » était incomplète car notre croyance est l’affirmation, la négation et l’arrêt.

Mais en ce qui concerne la négation, est-ce une négation pure ?

 

Réponse : Non ! Les attributs d’Allah qui sont niés renferment l’affirmation d’un [contraire] parfait (complet).

Et nous devons croire qu’il renferme un [contraire] parfait.

En effet, le but de cette négation est d’affirmer la perfection de son contraire.

Allah ne lèse personne :

« Allah ne lèse aucun homme » [younous 44] parce qu’il est juste.

Cette négation est évoquée afin d’affirmer la perfection de son contraire.

 

Chez l’homme il peut y avoir de la justice, mais il y a aussi de l’injustice.

On dira : untel est juste mais sur cette affaire il a commis une injustice.

L’injustice n’est pas complètement absente.

Mais Allah est totalement exempt d’injustice, parce que sa justice est complète (parfaite).

Il est impossible de lui attribuer une injustice, que se soit sur un petit nombres ou un grand nombres de choses.

Il est donc exempt d’injustice en raison de sa justice parfaite.

 

Extrait de Charh alaquidah alsafarniyah

Publié par islamverite.fr

 

لأن : (عقدنا) : الإثبات فيما أثبته الله لنفسه ، والنفي ما نفاه الله عن نفسه ، والتوقف فيما لم يرد إثباته ولا نفيه ما لم يتضمن نقصاً فإن تضمن نقصاً محضاً فهو مما ينفي عن الله

فصار اعتقادنا على النحو الآتي

أولاً : إثبات ما أثبته الله لنفسه

والثاني : نفي ما نفاه الله عن نفسه

والثالث : التوقف فيما لم يرد إثباته ولا نفيه ما لم يتضمن نقصاً محضاً ، فإننا ننفيه عن الله

1 - إثبات ما أثبته الله لنفسه : كالحياة والعلم والقدرة والسمع والبصر والوجه والعين واليد والقدم والأصبُع وما أشبه ذلك

2 - نفي ما نفاه الله عن نفسه : كالظلم والجهل والغفلة والنسيان وما أشبه ذلك

ننفي ما نفاه الله عن نفسه ، والعور أيضاً ، العور في العين فننفى ما نفاه الله عن نفسه

3 - الثالث : ما لم يرد نفيه ولا إثباته : يجب علينا أن نتوقف فيه ما لم يتضمن نقصاً

فإن تضمن نقصاً محضاً وجب رده وإن لم يَرِدْ نفيه

مثال ذلك : فيما لم يرد إثباته ولا نفيه : الجسم

لو قال لنا قائل : هل تقولون إن الله جسم ؟

فالجواب : لا نقول : إنه جسم ، انظر العبارة : لا نقول : إنه جسم ، أو نقول : إنه ليس بجسم

أيهما أصح ؟ يعني هل الصحيح نقول : ليس بجسم ، أو الصحيح نقول : إنه ليس بجسم ؟

الثانية الصحيحة ، يعني لا نقول : إنه جسم

لأنك إذا قلت : نقول : إنه ليس بجسم نفيت أنه جسم

أما إذا قلت : لا نقول : إنه جسم فقد نفيت القول بأنه جسم وفرق بين النفيين

لأن الأول نقول : إنه ليس بجسم ، حكمٌ بانتفاء الجسمية عن الله ، وهذا ليس عندنا علم فيه

والثاني لا نقول : إنه جسم ، نفيٌ للقول بذلك ونعم نحن ننفي أن نقول بذلك لأننا لا نعلم

إذن  الجسم نقول : لا نثبته ولا ننفيه ، لماذا ؟

لأن الله لم يثبته لنفسه ولم ينفيه ، فإذا لم ينفه عن نفسه ولم يثبته فليس لنا شغل ، نقف حيث وقف النص

ولكن نسأل عن المعنى المراد بالجسم ، يعني اللفظ نتوقف فيه ، المعنى نسأل : ماذا تريد بالجسم ؟

إن أردت بالجسم الشيء القائم بنفسه المتصف بما يستحقه من الصفات فهذا المعنى صحيح

فإن الله تعالى شيء قائم بنفسه متصف بما يليق به من الصفات يستوي ويأتي وينزل ويفرح ويغضب ويرضى نؤمن بذلك

وإن أردت بالجسم الشيء المركب من أجزاء يفتقر بعضها إلى بعض ويجوز انفصال بعضها عن بعض كما في الأجسام المخلوقة فهذا باطل

كذلك أيضاً : ( الجهة ) هل الله في جهة ؟

نقول : أما اللفظ فإننا نتوقف فيه وما لنا وله

ولكن المعنى نستفصل : ماذا تريد في جهة ؟

إن أردت أن الله تعالى في جهة تحيط به إحاطة الظرف بالمظروف فهذا ممتنع وباطل

وإن أردت بذلك سُفْلْ ومخالطة للمخلوقات فهذا أيضاً باطل ممتنع على الله فليس الله تعالى في جهة السفل وليس في جهة تحيط به إحاطة الظرف بالمظروف

وإن أردت أنه في جهة عليا عدمية لا تحيط به ما ثم إلا هو عز وجل فهذا حق

والنبي صلى الله عليه وسلم أعلم الخلق بالله تعالى ، قال للجارية : ( أين الله ؟ ) ، قالت : في السماء

فاستفهم بـ ( أين ) التي يستفهم بها عن المكان ، والمرأة أجابت بـ ( في ) الدالة على الظرفية لكن الظرفية العدمية نعني ما فيه شيء يحيط بالله ما ثَمَّ فوق المخلوقات إلا الله

وفي خطبة يوم عرفة التي لم يشهد النبي عليه الصلاة والسلام ولا المسلمون اجتماعاً أكبر منها وأعظم منها في عهد الرسول عليه الصلاة والسلام ، قال وهو يخطب الناس : ( ألا هل بلغت ؟ ) قالوا : نعم ، قال : ( اللهم اشهد ) ، يشير بها إلى السماء ويَنْكُتُ بإصبعه إلى الناس ، ( ألا هل بلغت ؟ ) ،  قالوا : نعم ، ففعلها مرة أخرى ، ( ألا هل بلغت ؟ ) ، قالوا : نعم ، ففعلها مرة ثالثة

ماذا تعني هذه الإشارة ؟

تعني أن الله في جهة العلو

إذن إذا أردت بذلك جهة علو عدمية أي ليس فوق إلا الله وحده فهذا صحيح ، لكن مع ذلك فنظراً لكون البسطاء من الناس يفهمون من الجهة أنه في كل مكان مثلاً

نقول : لا تطلق أن الله في جهة أو في غير جهة بل لا بد من التقييد على حسب التفصيل السابق

( الحيِّز ) كذلك اللفظ نتوقف فيه

المعنى نستفصل

فإن أردت أن الله في ( حيِّز ) يحيط به ويحوزه فهذا باطل وممتنع ، لأن الله عز وجل لا يحيط به شيء من مخلوقاته

وإن أردت أنه منحاز عن المخلوقات بائن منها غير مختلط فيها ولا هي حـالَّـةٌ فيه  فهذا حق

قلنا : في القسم الثالث : الذي لم يرد نفيه ولا إثباته نتوقف فيه إلا إذا تضمن نقصاً محضاً

مثل لو قال لك قائل : هل لله أمعاء ؟

فتقول : لا ، لأن الأمعاء إنما تكون للآكل ، والله عز وجل يُطعِم ولا يُطعَم ولا يأكل

وقد يقول قائل : إن هناك دليلاً من القرآن على أنه ليس له أمعاء وهي الصمد

لكن لو قال قائل : هل لله آلة تناسل مثلاً ؟

نسأل الله العافية ، لأن أهل التعطيل يلجئون أهل السنة بمثل هذه الافتراضات ، ماذا نقول ؟

نقول : لا ، لأن هذه إنما يحتاج إليها من يحتاج إلى الولد ، والله عز وجل {  لم يلد ولم يولد ، ولم يكن له كفواً أحد } ( الإخلاص 3 – 4

وذكرنا أن قول المؤلف : ( فعقدنا الإثبات ) : فيه قصور

لأن الواقع أن عقدنا إثبات ونفي وتوقف

ولكن في باب النفي هل الله تعالى متصف بصفات هي نفي محض ؟

الجواب : لا

صفات الله تعال المنفية متضمنة لثبوت كمال فيجب أن نؤمن بأنها متضمنة لثبوت كمال

لأنها يراد بها بيان كمال الصفة المضادة فلا يظلم الله شيئاً

{ إن الله لا يظلم الناس شيئا } ( يونس 44 ) ، لكمال عدله

فهذا النفي إنما هو من أجل كمال الضد

قد يكون في الإنسان عدل لكن يكون فيه أيضاً ظلم

فيقال : فلان عدل ، لكن ظلم في القضية الفلانية

فلا ينتفي عنه الظلم

لكن الله عز وجل ينتفي عنه الظلم

لأن العدل لديه كامل

لا يمكن أن يرد في حقه الظلم لا في قليل ولا في كثير فانتفى الظلم عنه

لكمال العدل في حقه عز وجل

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Kitab at-tawhid, le livre de l'unicité (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Kitab at-tawhid, le livre de l'unicité (vidéo)

Chapitres

 

Télécharger les vidéos

 

1

Le principe du tawhid (prologue)

2

Du mérite du tawhîd et des péchés qu’il permet d’expier

3

Quiconque réalise complètement le tawhîd entrera au paradis

4

Du fait de craindre le polythéisme

5

Inviter les gens à attester qu’il n y a de divinité si ce n’est Allah

6

L’explication du tawhîd, et de l’attestation qu’il n y a de divinité si ce n’est Allah

7

Fait partie du polythéisme le fait de porter un anneau, un fil ou autre chose pour dissiper un malheur ou le repousser

8

Concernant les formules de conjuration et les amulettes

9

Rechercher la bénédiction des arbres, des pierres et autres

10

Concernant le sacrifice par égorgement pour autre qu’Allah

11

On ne sacrifie pas pour Allah en un endroit où on sacrifie à un autre que Lui

12

Le vœu pour un autre qu’Allah fait partie du polythéisme

13

Rechercher la protection d’un autre qu’Allah fait partie du polythéisme

14

Rechercher le secours ou invoquer un autre qu’Allah est une forme de polythéisme

15

A propos de la parole d’Allah le Très Haut (traduction rapprochée) : « Est-ce qu’ils assignent comme associés ce qui ne crée rien et qui eux-mêmes sont créés, (191) et qui ne peuvent ni les secourir ni se secourir eux-mêmes? » (Al A’raf 191)

16

A propos de la parole d’Allah le Très Haut (traduction rapprochée) : « Quand ensuite la frayeur se sera éloignée de leurs cœurs, ils diront: «Qu’a dit votre Seigneur?» Ils répondront: «La Vérité; C’est Lui le Sublime, le Grand» ». (Saba 54)

17

De l’intercession

18

A propos de la parole d’Allah le Très Haut (traduction rapprochée) : « Tu [Muḥammad] ne diriges pas celui que tu aimes: mais c’est Allah qui guide qui Il veut. Il connaît mieux cependant les bien-guidés. » (Al-Qasas 56)

19

La cause de la mécréance et du délaissement de la religion par les êtres humains et l’exagération au sujet des gens pieux.

20

Concernant la sévère menace pesant sur qui adore Allah près de la tombe d’un homme pieux. Que dire donc du fait de l’adorer ?!

21

L’exagération à l’égard des tombes des pieux transforme ces dernières en monuments (adorés) en dehors d’Allah.

22

La protection du tawhîd par le Prophète (l’effort qu’il a fourni pour) barrer toutes les voies menant au polythéisme.

23

Certains membres de cette communauté adoreront les monuments.

24

De la sorcellerie

25

Des détails apportés sur certains types de sorcellerie

26

Concernant les voyants et assimilés

27

Concernant le désenvoûtement (An-Nushrah)

28

Concernant les augures

29

Concernant l’astrologie

30

Concernant le fait de demander la pluie aux étoiles

31

A propos de la parole d’Allah (amour d’Allah) (traduction rapprochée) : « Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. » (Al-Baqara 165)

32

A propos de la parole d’Allah (peur d’Allah) (traduction rapprochée) : « C’est le Diable qui vous fait peur de ses adhérents. N’ayez donc pas peur d’eux. Mais ayez peur de Moi, si vous êtes croyants. » (Al-Imran 175)

33

A propos de la parole d’Allah (confiance en Allah) (traduction rapprochée) : « Et c’est en Allah qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants » (Al-Ma’ida 23)

34

A propos de la parole d’Allah (penser être à l’abri du stratagème d’Allah)

35

Patienter face aux décrets divins est une partie de la foi en Allah

36

Concernant l’ostentation

37

Faire de bonnes oeuvres par intérêt matériel est une forme de polythéisme

38

Obéir aux savants et aux gouvernants dans l’interdiction de ce qu’Allah a rendu permis, et dans la légitimation de ce qu’Allah a interdit revient à les considérer comme des seigneurs en dehors d’Allah.

39

A propos de la parole d’Allah (juge pour taghout) (traduction rapprochée) : « N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu’on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu’on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Ṭāğūt, alors que c’est en lui qu’on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l’égarement. (60) Et lorsqu’on leur dit: «Venez vers ce qu’Allah a fait descendre et vers le Messager», tu vois les hypocrites s’écarter loin de toi. (61) Comment (agiront-ils) quand un malheur les atteindra, à cause de ce qu’ils ont préparé de leurs propres mains? Puis ils viendront alors près de toi, jurant par Allah: «Nous n’avons voulu que le bien et la réconciliation». (62) » (An-Nisa 60 à 62)

40

De celui qui renie un des Noms ou Attributs d’Allah

41

Allah dit Ils reconnaissent le bienfait d’Allah, puis, ils le renient

42

A propos de la parole d’Allah (traduction rapprochée) : « ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela). » (Al Baqara 22)

43

De celui qui ne se satisfait pas du serment par Allah

44

De l’expression : C’est selon la volonté d’Allah et ta volonté

45

Celui qui injure le temps (ad dahr) porte préjudice à Allah

46

Se donner le titre de juge des juges

47

Du respect dû aux noms d’Allah et du changement de nom d’une personne pour cette raison

48

De celui qui tourne en dérision une chose dans laquelle Allah, le Qu’ran ou le prophète sont mentionnés.

49

A propos de la parole d’Allah (traduction rapprochée) : « Et si nous lui faisons goûter une miséricorde de Notre part, après qu’une détresse l’ait touché, il dit certainement: «Cela m’est dû! Et je ne pense pas que l’Heure se lèvera [un jour]. Et si je suis ramené vers mon Seigneur, je trouverai, près de Lui, la plus belle part». Nous informerons ceux qui ont mécru de ce qu’ils ont fait et Nous leur ferons sûrement goûter à un dur châtiment. » (Fussilat 50)

50

A propos de la parole d’Allah (traduction rapprochée) : « Puis, lorsqu’Il leur eût donné un (enfant) sain, tous deux assignèrent à Allah des associés en ce qu’Il leur avait donné. Mais Allah est bien au-dessus des associés qu’on Lui assigne. » (Al-A’raf 190)

51

A propos de la parole d’Allah (traduction rapprochée) : « C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms » (Al-A’raf 180)

52

On ne dit pas : « Que le salut (Salâm) soit sur Allah »

53

De l’expression « Ô Allah ! Pardonne-moi si Tu le veux »

54

On ne dit pas « Mon esclave » à son serviteur ou sa servante

55

On ne repousse pas une personne qui demande quelque chose au nom d’Allah

56

On ne demande à Allah par Son Visage que le Paradis

57

Concernant l’expression « si »

58

De l’interdiction d’insulter le vent

59

A propos de la parole d’Allah (traduction rapprochée) : « Puis Il fit descendre sur vous, après l’angoisse, la tranquillité, un sommeil qui enveloppa une partie d’entre vous, tandis qu’une autre partie était soucieuse pour elle-même et avait des pensées sur Allah non conformes à la vérité, des pensées dignes de l’époque de l’Ignorance. - Ils disaient: «Est-ce que nous avons une part dans cette affaire?» Dis: «L’affaire toute entière est à Allah.» Ce qu’ils ne te révèlent pas, ils le cachent en eux-mêmes: «Si nous avions eu un choix quelconque dans cette affaire, disent-ils, Nous n’aurions pas été tués ici.» Dis: «Eussiez-vous été dans vos maisons, ceux pour qui la mort était décrétée seraient sortis pour l’endroit où la mort les attendait. Ceci afin qu’Allah éprouve ce que vous avez dans vos poitrines, et qu’Il purifie ce que vous avez dans vos cœurs. Et Allah connaît ce qu’il y a dans les cœurs » (Al-Imran 154)

60

Concernant ceux qui renient le destin

61

Concernant ceux qui façonnent des images [d’êtres animés]

62

Du fait de prêter serment fréquemment

63

Concernant le Pacte (Dhimmah) pris au nom d’Allah et de Son Prophète

64

Jurer par Allah (Al-iqsam ala llâh)

65

On ne demande pas à Allah d’intercéder auprès de Ses créatures

66

Le Prophète défend le domaine sacré (Al-Himâ) autour du Tawhid

67

A propos de la parole d’Allah (traduction rapprochée) : «s n’ont pas estimé Allah comme Il devrait l’être alors qu’au Jour de la Résurrection, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans Sa [main] droite. Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui associent. » (Az-zoumar 67)

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb - الشيخ محمد بن عبد الوهاب

Partager cet article

L'égarement de dire qu'Allah est partout (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'égarement de dire qu'Allah est partout (vidéo)

Le cheikh a été interrogé sur ce que beaucoup de gens disent qu'Allah est partout ou présent en toutes choses, il a répondu :

 

Il s'agit d'un égarement manifeste, [en opposition] au texte clair du Qur'an que: 

 

ٱلرَّحۡمَـٰنُ عَلَى ٱلۡعَرۡشِ ٱسۡتَوَىٰ

 

«Le Tout Miséricordieux S'est établi «Istawā» au-dessus du Trône [d'une manière qui convient à Sa Majesté] » [sourate TA HA 20 verset 5] 

 

et Sa Parole, le Très-Haut: 

 

سَبِّحِ ٱسۡمَ رَبِّكَ ٱلۡأَعۡلَى

 

«Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut» [sourate Le Très-Haut 87 verset 1] 

 

Et Il a décrit Ses serviteurs croyants que ceux qui

 

يَخَافُونَ رَبَّہُم مِّن فَوۡقِهِمۡ وَيَفۡعَلُونَ مَا يُؤۡمَرُونَ

 

« ... Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d'eux, et font ce qui leur est commandé.» [sourate les abeilles 16 verset 50] 

 

[et] 

 

تَعۡرُجُ ٱلۡمَلَـٰٓٮِٕڪَةُ وَٱلرُّوحُ إِلَيۡهِ فِى يَوۡمٍ۬ كَانَ مِقۡدَارُهُ ۥ خَمۡسِينَ أَلۡفَ سَنَةٍ۬

 

« Les Anges ainsi que l'Esprit montent vers Lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans» [sourate les voies d'ascension 70 verset 4 ] 

 

[et]

 

إِلَيۡهِ يَصۡعَدُ ٱلۡكَلِمُ ٱلطَّيِّبُ وَٱلۡعَمَلُ ٱلصَّـٰلِحُ يَرۡفَعُهُۚ

 

«vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action » [sourate le Créateur 35 verset 10].

 

De nombreux versets et hadiths qui montrent qu'Allah, le Puissant et Majestueux, n'a nulle besoin des mondes, qu'il est au-dessus de toute Sa création, qu'Il n'est pas mélangé avec Sa création comme ces gens que j'ai signalé [ceux qui disent] qu'Allah est partout, Allah est partout, Exalté soit-Il, Il est au-dessus de ce disent les injustent.

 

Dans un hadith authentique [il est dit] :

 

«Allah était et rien n'était avec Lui » 

 

Où est l'endroit où [il est soi-disant] se sont réunis ces gens qui prétendent qu'Il est partout ?

 

Surtout que parmi ces endroits il y a ceux qui sont propres, et ceux qui sont vils et sales, [comme] les salles de bains, les bars, les pubs, les bordels et ainsi de suite.

 

Comment peuvent-ils prétendre qu'Allah, le Puissant et Majestueux, d'être partout, même s'Il a dit dans plus d'un verset qu'Il S'est établit au dessus de son Trône?

 

Et dans un hadith authentique, le Prophète عليه السلام demanda à une jeune esclave dont le propriétaire a voulu la libérer: 

 

Il lui a dit : «Où est Allah?"

Elle répondit : «Au-dessus des cieux. » (fi samaa)

 

Il lui a alors demandé : «Qui suis-je? »

Elle dit : « Tu es le Messager d'Allah. »

 

Alors Il se tourna vers son maître et lui dit : « Libère-la, car elle est certes croyante. »

 

La fille esclave dans le temps du Prophète a plus de fiqh que les faqihs d'aujourd'hui, parce que si vous demandez à un grand nombre d'entre eux où est Allah, ils répondent : «Partout».

 

Un de mes voisins dit qu'Allah est présent dans toutes choses, ce sont des pauvres (miskines).

 

Ce qui est présent est créé.

 

Allah était et il n'y avait rien de créé.

 

Ainsi, après notre Seigneur a créé la création, est-il devenu une partie de celui-ci [en tenant compte] tous les déchets qu'il contient! [Jamais].

 

Exalté soit-Il, et au-dessus de ce que disent les injustes.

 

Al-Hudaa wan-Noor, 178.

Publié par minhaj sunna

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

نَوَاقِضُ الإِسْلاَمِ (audio-dossier)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

نَوَاقِضُ الإِسْلاَمِ (audio-dossier)

(cliquer pour agrandir)

 

بِسْـمِ اللهِ الرَّحْمـَنِ الرَّحِيـمِ

 

 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb - الشيخ محمد بن عبد الوهاب

Partager cet article

Les différentes sortes de l'unicité (توحيد - tawhid) et de l'association (شرك - shirk)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les différentes sortes de l'unicité (توحيد - tawhid) et de l'association (شرك - shirk)

On distingue trois composantes de l'Unicité

 

-L'Unicité de l'adoration: Tawhid al uluhiyyah

-L'Unicité de la Seigneurie: Tawhid ar-Rububiyyah

-L'Unicité des Noms et des Attributs: Tawhid al asmâ' wa as-sifât

 

L'Unicité de la Seigneurie consiste à croire qu'Allâh, exalté est-Il, le Créateur de toute chose, l'Administrateur de toute chose sans associé.

 

L'Unicité de l'adoration consiste à croire que Seul Allâh est en droit d'être adoré sans rien Lui associer.

 

Toutes les adorations telles que la prière, le jeûne doivent être exclusivement dévouées à Allâh l'Unique, il est interdit d'adresser ces adorations ou une partie d'elles à autre que Lui ;

 

Quant à l'unicité des noms et attributs, elle consiste à croire à tous les noms d'Allâh et Ses attributs qui sont évoqués dans le Coran glorifié et dans les Hadiths authentiques et les affirmer conformément à Sa Grandeur exalté soit-Il sans déformation - tahrîf - et sans négociation - ta'tîl -, sans s'interroger sur le comment des choses - takyîf - et sans recourir à des comparaisons - tamthîl - conformément aux paroles divines suivantes (traduction rapprochée) :

 

"Dis: Il est Allâh, Il est Un. Allâh de plénitude. Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus. Et nul n'est égal à Lui" [Sourate "al Iklass (le monothéisme pur)]

 

et Ses paroles - Glorifié est -Il - (traduction rapprochée) :

 

"Il n'y a rien qui Lui est comparable; et c'est Lui l'Audient le Clairvoyant" [42:11]

 

Certains savants ont divisé l'Unicité en deux sortes, car ils ont réuni l'Unicité de la Seigneurie et l'Unicité des noms et des attributs sous le nom de l'Unicité relative à la connaissance et l'information, nul grief sur ceci puisque l'objectif est le même.

Les trois sortes d'association sont les suivantes

 

-L'association majeure

-L'association mineure

-L'association secrète

 

L'association majeure implique l'annulation de l'acte et l'éternité en enfer si la personne meurt associatrice.

 

Allâh dit (traductions rapprochées) :

 

"S'ils avaient donné à Allâh des associés, alors tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain" [6:88]

 

"Il n'appartient pas aux associateurs de peupler les mosquées d'Allâh, vu qu'ils témoignent contre eux-mêmes de leur mécréance. Voilà ceux dont les œuvres sont vaines; et dans le Feu ils demeureront éternellement" [9:17]

 

Celui qui est mort associateur, Allâh ne lui pardonnera pas et le Paradis lui est interdit, Allâh a dit (traduction rapprochée) :

 

"Certes Allâh ne pardonne pas qu'on Lui donne quelque associé. A part cela, Il pardonnera à qui Il veut" [4:48]

 

Et Il a dit exalté soit-Il (traduction rapprochée) :

 

"Quiconque associe à Allâh (d'autres divinités), Allâh lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes pas de secoureurs" [5:72]

 

Il fait partie de cette catégorie celui qui invoque des morts et des idoles, leur demande secours, leur fait des voeux, immole pour eux etc...

 

L'association mineure comporte tout ce que les textes coraniques et la Sunna appellent association mais qui n'ont pas les caractéristiques de l'association majeure; telles que: l'ostentation dans l'accomplissement de certaines œuvres, jurer par autre qu'Allâh, dire Allâh a voulu et telle personne a voulu, etc.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Ce que je crains le plus pour ma communauté c'est l'association mineure", lorsqu'on lui a demandé de la définir il a répondu : "C'est l'ostentation""

 

Et il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Quiconque jure par autre qu'Allâh, Lui a associé".

 

De même le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Ne dites pas Allâh a voulu et telle personne a voulu dites plutôt Allâh a voulu puis telle personne a voulu".

 

Ce genre d'association n'implique pas l'apostasie de la religion, ni l'éternité dans l'Enfer pour celui qui le commet mais il contredit l'Unicité parfaite.

 

L'association secrète

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Voulez-vous que je vous informe d'une chose dont je crains pour vous plus que le Messie mensonger?

- Oui, a-t-on répondu.

- C'est l'association secrète: l'homme se lève, pris et essaie de parfaire sa prière parce qu'un homme est en train de le regarder"

[Hadith rapporté par l'Imam Ahmad selon Abû Sa'îd al Khudrî -qu'Allâh l'agrée-]

 

Remarque :

 

On peut diviser l'association en deux catégories seulement: l'association majeure et l'association mineure.

 

Aussi faut-il ajouter que l'association secrète regroupe les deux précédentes, il se peut qu'elle soit majeure comme l'association des hypocrites parce qu'ils cachent leurs fausses croyances et montrent qu'ils sont dans l'Islam par ostentation et parce qu'ils craignent pour eux-mêmes (craignent les musulmans), et il se peut qu'elle soit mineure telle que l'ostentation comme dans le hadith rapporté par Mahmûd ben Labîd al Ansâri et le hadith de Abû Sa'îd al Khûdri évoqué ci-dessus.

 

Leçons importantes pour l'ensemble de la communauté - Pages 8 à 12

Retranscription : Oum Chaïma

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Les causes de l'apparition du shirk sur terre (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les causes de l'apparition du shirk sur terre (vidéo)

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Dissiper l'équivoque - Kashf ash-shoubouate - كشف الشبهات (dossier)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Dissiper l'équivoque - Kashf ash-shoubouate - كشف الشبهات (dossier)

Publié par 3ilmchar3i.net

 

 Cheikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb - الشيخ محمد بن عبد الوهاب

 

 

Partager cet article

Les noms d'Allah sont-ils limités ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les noms d'Allah sont-ils limités ?

Question :

 

Les noms d'Allah sont-ils limités ?

 

Réponse :

 

Les noms d'Allah ne sont pas limités par un nombre quelconque et la preuve sur cela se trouve dans le Hadith authentique qui dit :

 

"Ô Allah ! Je suis Ton serviteur, le fils de Ton serviteur et le fils de Ta servante ..."

jusqu'à dire :

"Je T'invoque par tout nom par lequel Tu T'es appelé, que Tu as enseigné à quelqu'un parmi Ta création ou que Tu as réservé auprès de Toi dans l'Inconnaissable." 

(cité par ahmad (1/391))

 

S'agissant du Hadith du Prophète Sallalahou 'alayhi wa sallam dans lequel il dit :

 

"Allah a quatre vingt dix neufs noms, celui qui les énumère entrera au Paradis" 

(cité par al Boukhari(2736) et Mouslim (2677))

 

Le sens ne limite pas les noms divins à ce nombre, mais le Prophète sallalahou 'alayhi wa sallam veut dire que celui qui peut énumérer ces quatre vingt dix neuf noms entrera au Paradis.


L'expression "Celui qui les énumère" est un complément de la première partie de la phrase et non une partie séparée.

 

A ce sujet, les Arabes disaient "J'ai cent chevaux que j'ai préparés pour le Jihâd pour la cause d'Allah", le sens n'est donc pas qu'il n'a que cent chevaux, mais qu'il a préparé ce cent dont il parle.

 

Cheykhoul-Islam Ibn Taymiyya rapporte que les savants de la science du Hadith disent tous que le comptage et l'énumération des noms ne sont pas conformés par un hadith authentique du Prophète sallalahou 'alayhi wa sallam et il a raison, car les savants ont divergé sur l'authenticité des hadiths relatifs à cette énumération.

 

Celui qui cherche à authentifier l'un de ces Hadiths relatifs à ce comptage et à cette énumération, dit qu'il s'agit d'une question très importante, car par laquelle on peut entrer au Paradis et les compagnons n'auraient pas laissé passer cette occasion pour lui demander de les désigner.

 

Par conséquent, ceci indique que ces noms ont été désignés de sa part.

 

La réponse à cette remarque est que cela n'est pas nécessaire, car si c'était le cas, ces quatre vingt dix neufs noms auraient été connus plus que le savoir du soleil et al Boukhari et Mouslim et d'autres les auraient rapportés, car une telle énumération une nécessité urgente pour les mémoriser, mais la désignation de ces noms n'a pas été rapportée que par des chaînes faibles de rapporteurs et sous des diverses formes. 

 

Le Prophète sallalahou 'alayhi wa sallam ne les a pas donc indiqués pour un but sage et précis, car il voulait que les gens les cherchent eux-mêmes et les trouvent dans le Livre d'Allah et la Sunna par leur propre effort afin que l'on sache celui qui s'applique et celui qui est négligeant.

 

Le sens de l'énumération cité dans le Hadith d'Al Boukhari n'est donc pas leur écriture sur le parchemin et pour les répéter en vue de les apprendre par coeur, mais le sens est :

 

-Leur connaissance verbale.

-La compréhension de leur signification.

-L'adoration d'Allah par les exigences de ces noms.

 

Cette adoration se fait par deux moyens :

 

-Le premier : C'est quand tu les utilise pour invoquer Allah.

 

Car Allah dit (traduction rapprochée) :


"Invoquez-le par ces noms" (7;180)

 

Il faut donc les utiliser comme moyens pour atteindre le but escompté, et pour cela, tu choisis le nom qui correspond à ce but.

 

Par exemple, quand tu veux demander le pardon, il faut dire : "ô Pardonneur ! pardonne moi"

 

Il n'est pas convenable de dire par exemple : "ô Celui qui est dur par Son châtiment, pardonne moi"

 

Car cela ressemble à la moquerie, mais dis plutôt : "Sauve moi de Ton châtiment"

 

-Le deuxième : Il s'agit là des actes de culte.

 

Le nom "clément" exige la miséricorde, alors fais une bonne oeuvre qui apporte la miséricorde, alors, fais une bonne oeuvre qui apporte la miséricorde d'Allah.

 

Telle est donc la signification du comptage et de l'énumération des noms divins et c'est ainsi que cette oeuvre méritera d'être le prix de l'entrée au Paradis.

 

Fatâwas sur les piliers de l'Islam, vol 1, Question 31

Publié par 3ilmchar3i.net

السؤال: هل أسماء الله تعالى محصورة؟

الإجابة: أسماء الله ليست محصورة بعدد معين، والدليل على ذلك قوله صلى الله عليه وسلم في الحديث الصحيح

اللهم إني عبدك وابن عبدك وابن أمتك

إلى أن قال

أسألك بكل اسم هو لك سميت به نفسك، أو أنزلته في كتابك، أو عملته أحداً من خلقك، أو استأثرت به في علم الغيب عندك"، وما استأثر الله به في علم الغيب

لا يمكن أن يعلم به، وما ليس معلوماً ليس محصوراً. وأما قوله صلى الله عليه وسلم

إن لله تسعة وتسعين اسماً من أحصاها دخل الجنة

فليس معناه أنه ليس له إلا هذه الأسماء، لكن معناه أن من أحصى من أسمائه هذه التسعة والتسعين فإنه يدخل الجنة فقوله: "من أحصاها" تكميل للجملة الأولى وليست استئنافية منفصلة، ونظير هذا قول العرب: "عندي مئة فرس أعددتها للجهاد في سبيل الله" فليس معناه أنه ليس عنده إلا هذه المئة، بل هذه المئة معدة لهذا الشيء. وقد نقل شيخ الإسلام ابن تيمية رحمه الله اتفاق أهل المعرفة في الحديث على أن عدها وسردها لا يصح عن النبي صلى الله عليه وسلم أ.هـ. وصَدَقَ رحمه الله بدليل الاختلاف الكبير فيها فمن حاول تصحيح هذا الحديث قال: إن هذا أمر عظيم لأنها توصل إلى الجنة فلا يفوت على الصحابة أن يسألوه صلى الله عليه وسلم عن تعيينها فدل هذا على أنها قد عينت من قبله صلى الله عليه وسلم، لكن يُجاب عن ذلك بأنه لا يلزم ولو كان كذلك لكانت هذه الأسماء التسعة والتسعون معلومة أشد من علم الشمس، ولنُقلت في الصحيحين وغيرهما، لأن هذا مما تدعو الحاجة إليه وتلح بحفظه فكيف لا يأتي إلا عن طريق واهية وعلى صور مختلفة فالنبي صلى الله عليه وسلم لم يبينها لحكمة بالغة وهي أن يطلبها الناس ويتحروها في كتاب الله وسنة رسوله صلى الله عليه وسلم حتى يتبين الحريص من غير الحريص. وليس معنى إحصائها أن تكتب في رقاع ثم تكرر حتى تحفظ ولكن معنى ذلك: أولاً: الإحاطة بها لفظاً. ثانياً: فهمها معنى. ثالثاً: التعبد لله بمقتضاها ولذلك وجهان: الوجه الأول: أن تدعو الله بها لقوله تعالى

{فادعوه بها}

بأن تجعلها وسيلة إلى مطلوبك، فتختار الاسم المناسب لمطلوبك، فعند سؤال المغفرة تقول: "يا غفور اغفر لي"، وليس من المناسب أن تقول: "يا شديد العقاب اغفر لي" بل هذا يشبه الاستهزاء، بل تقول: أجرني من عقابك. الوجه الثاني: أن تتعرض في عبادتك لما تقتضيه هذه الأسماء، فمقتضى الرحيم الرحمة، فاعمل العمل الصالح الذي يكون جالباً لرحمة الله، هذا هو معنى إحصائها، فإذا كان كذلك فهو جدير لأن يكون ثمناً لدخول الجنة

مجموع فتاوى و رسائل الشيخ محمد صالح العثيمين المجلد الأول

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Les quatre types d’amour

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les quatre types d’amour

Il existe quatre types d’amour qu’il est obligatoire de distinguer, car ceux qui se sont égarés l’ont été en raison de l’absence de distinction en cela :

 

-Le premier est l’amour d’Allâh, qui ne suffit pas à lui seul pour sauver du châtiment d’Allâh et obtenir sa récompense, car les polythéistes, les adorateurs de la croix, les juifs, et autres aiment Allâh.

 

-Le deuxième est l’amour de ce qu’aime Allâh, et c’est cet amour qui fait entrer en islam et sortir de la mécréance.

 

L’homme le plus aimé d’Allâh est celui dont cet amour est le plus fort et le plus intense.

 

-Le troisième est l’amour pour Allâh et en Allâh, et c’est un corollaire de l’amour pour ce qu’Il aime, et on ne peut aimer réellement ce qu’Il aime, qu’en aimant en Lui et pour Lui.

 

-Le quatrième est l’amour avec Allâh, et c’est là l’amour polythéiste, et toute personne qui aime une chose avec Allâh et non pour lui, en raison de Lui, ou en Lui, aura fait de cette chose un égal à Allâh, et c’est là l’amour polythéiste.

 

Reste un cinquième type qui ne concerne pas notre sujet et qui est l’amour naturel qui correspond au penchant de l’homme pour ce qui concorde avec sa nature, comme l’amour de l’assoiffé pour l’eau, de l’affamé pour la nourriture, du sommeil, de l’épouse et de l’enfant.

 

Cet amour n’est blâmé que s’il distrait de la mention d’Allâh et détourne de Son amour, comme Allâh dit (traductions rapprochées) :

 

«Ô vous les croyants ! Ne soyez pas distraits de la mention d’Allâh par vos biens et vos enfants.» (Sourate Al-Munafiqun, v.9)

 

«Des hommes que le commerce et la vente ne distraient pas de la mention d’Allâh» (Sourate An-Nur, v.37)

 

Péchés et Guérison  p258

 Publié par 3ilmchar3i.net


هناك أربعة أنواع من الحب يجب التفريق بينها
وإنما ضل من ضل بعدم التمييز بينها
الأول : محبة الله ولا تكفي وحدها في النجاة من عذاب الله والفوز بثوابه فإن المشركين وعباد الصليب واليهود وغيرهم يحبون الله
الثاني : محبة ما يحب الله وهذه هي التي تدخله في الإسلام وتخرجه من الكفر وأحب الناس إلى الله أقومهم بهذه المحبة وأشدهم فيها
الثالث : الحب لله وفيه وهي من لوازم محبة ما يحب الله ولا يستقيم محبة ما يحب الله إلا بالحب فيه وله
الرابع : المحبة مع الله وهى المحبة الشركية وكل من أحب شيئا مع الله لا لله ولا من أجله ولا فيه فقد اتخذه ندا من دون الله وهذه محبة المشركين
وبقى قسم خامس ليس مما نحن فيه وهى المحبة الطبيعية
وهي ميل الإنسان إلى ما يلائم طبعه كمحبة العطشان لماء والجائع للطعام ومحبة النوم والزوجة والولد فتلك لا تذم
إلا إن ألهت عن ذكر الله وشغلته عن محبته

كما قال تعالى

(يا أيها الذين آمنوا لا تلهكم أموالكم ولا أولادكم عن ذكر الله)

وقال تعالى

(رجال لا تلهيهم تجارة ولا بيع عن ذكر الله)

الداء والدواء

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>