compteur de visite

Catégories

1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 22:21
Tous suivent la même politique, ce sont uniquement les visages qui changent ! (audio-vidéo)

Question :

 

Cheikh, certains musulmans observent l'occident et leurs avancements et quand quelque chose s’y passe, ils affichent joie et du bonheur.

 

Cela est-il considéré comme un défaut dans la croyance liées aux actions ou au cœur ?

 

Et que conseillez-vous à ces personnes ?

 

Cheikh :

 

Pardon, qu'est-ce que tu veux dire, qu'est-ce que tu veux dire par…

 

Questionneur :

 

Clinton, Cheikh.

 

Le président de l'Amérique... Untel est allé et untel est venu...

 

Cheikh :

 

Ah !

 

Questionneur :

 

Celui-ci est mieux que celui-là, celui-ci bénéficiera aux musulmans, etc...

 

Cheikh :

 

C'est une faiblesse et dans la foi et de l’intellect, une faiblesse et dans la foi et de l'intellect.

 

La réalité que tout musulman doit garder à l’esprit au sujet de tels événements est Sa Parole تبارك و تعالى (traduction rapprochée) :

 

"Chaque fois qu’une communauté entrera, elle maudira celle qui l’aura précédée" (sourate Al-A'raaf, verset 38)

 

Afin qu'ils goûtent au châtiment.

 

Un intervenant :

 

Le verset (traduction rapprochée) :

 

"Puis, lorsque tous s’y retrouveront, la dernière fournée dira de la première" (sourate Al-A'raaf, verset 38)

 

Cheikh :

 

Allâhou Akbar.

 

Oui… Donc le fait est qu’en réalité, cette joie est (une joie) enfantine, et non celle d’hommes d’une part ; Et d'autre part, non celle d’hommes croyants.

 

Parce que Bush a perdu et à sa place est venu ... 

 

Questionneur :

 

…Clinton.

 

Cheikh :

 

Je ne sais pas quel est son nom.

 

Ce sont des noms qui me sont étrangers.

 

Questionneur :

 

Par Allâh, Ô Cheikh, des noms de diables.

 

Cheikh :

 

Donc… Bush a perdu et untel a gagné les élections : Tous suivent la même politique, et ce sont uniquement les visages qui changent.

 

Pour cette raison, c'est de la sottise que d'être heureux que Bush soit parti et que X ait pris sa place, d'autant plus quand on ne connait pas ni le mal ni le bien de X, si bien en eux il y a.

 

Alors, pourquoi cette précipitation ?

 

Toutes les mécréance sont une seule religion (croyance) et la politique de la population américaine en tant que peuple est pro Juifs, donc le fait que Bush a perdu et qu’untel ait gagné ne change pas la politique de cette population de manière rapide comme certains d'entre eux parmi les faibles esprits et  intelligence l’imaginent.

 

Nous sommes débarrassés de Bush : Très bien mais il se peut que celui-ci (celui qui le remplace) soit pire que Bush.

 

Quoi qu'il en soit, un musulman ne se réjouit pas quand un mécréant perd puis qu’un autre mécréant prenne sa place, car la mécréance est une religion (croyance) et leur politique est une seule et même chose.

 

Observez, celui qui était ce dans le ministère des Juifs et qu’un autre l’a remplacé…

 

Questionneur :

 

…Yitzhak Shamir et Yitzhak Rabin.

 

Cheikh :

 

Itzhak Rabin… Qu'avons-nous vu entre celui-ci qui est tombé et que celui-ci prenne sa place ? Rien du tout. 

 

C'est juste un jeu, ils jouent avec l'esprit de ceux parmi les esprits faibles et aussi malheureusement avec certains musulmans ou certains politiciens qui n'agissent pas selon la politique du Qur'aan et de la Sunna.

 

Donc, à cause de cela, je suis en mesure de dire concernant cela qu'Allâh comme Il عز وجل a dit (traduction rapprochée) :

 

"En effet, Allah n'aime pas les arrogants." (sourate Al-Qasas, verset 76) 

 

Ceux qui se réjouissent de la chute de telle personne et le succès de tel autre, alors ces gens sont comme je viens de le dire : Leurs esprits sont comme ceux d’enfants, ou plutôt, comme ceux de moineaux.

 

Et l'Aide d'Allâh est demandée.

 

Questionneur :

 

Est-ce que cette question a un lien avec la croyance ?

 

C'est à dire : Est-il possible d'appeler… C'est à dire il arrive que certains de nos frères appellent ceux qui font preuve d'une telle joie pour ces gens, des mécréants ?

 

Cheikh :

 

Non, non, tout cela est une erreur et de la désobéissance. 

 

Si cela a un lien avec la mécréance, alors c'est la mécréance de l'acte.

 

Yâ akhy, nous passons par le principe et modérons que la mécréance qui expulse de la religion, est celle relié au cœur, pas à la langue.

 

Cette question qui est la tienne me rappelle une autre manière correcte sur la catégorisation de la mécréance : Donc il y a la mécréance de la parole et la mécréance du cœur.

 

La catégorisation précédente était de celle de la mécréance dans la croyance et de la mécréance dans l'acte. 

 

Maintenant, une autre manière correcte dans la catégorisation de la mécréance est la mécréance de la parole et la mécréance du cœur.

 

La mécréance du cœur est l'équivalent de la mécréance dans la croyance et la mécréance de la parole correspond à la mécréance de l'acte.

 

Ainsi, une personne qui affiche de la joie devant la chute de Bush et le succès de Georges ou Antonious ou quiconque, il ne fait aucun doute que cette joie ne doit pas émaner d'un musulman.

 

Il nous est possible de nommer cela comme de la mécréance de la parole, mais une telle personne n'est pas déclaré mécréante basé sur cela, car il est arrivé à l'époque du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

Je suis sûr que certain d'entre eux ne seront inconnu à aucun de vous, comme le hadith d'Ibn 3Abbas quand il a dit que le Prophète صلى الله عليه وسلم a donné un sermon un jour à ses compagnons et un homme alors se leva et lui dit : "Comme Allâh et toi veulent"

 

Donc il صلى الله عليه وسلم lui dit :

 

"Veux tu me désigner comme partenaire avec Allâh ?

Dis: "Comme Allâh veut, Seul"

 

Donc, c'est de la mécréance de la parole, il lui a dit صلى الله عليه وسلم:

 

"Veux-tu me mettre en tant que partenaire avec Allâh ?"

 

Mais il n'a pas imposé sur lui aucune des conditions requises de la mécréance dans la croyance.

 

Donc, nous devons toujours garder cette catégorisation correcte devant nos yeux : La mécréance dans la croyance ou le cœur et et la mécréance de l'acte ou de la parole.

 

Car proférer une parole est une action, de sorte que lorsque nous voyons quelque chose comme cela, nous ne nous précipitons pas pour dire : "Il a mécru", même si il a prononcé un mot de mécréance, nous ne nous précipitons pas à le déclarer mécréant et à le sortir de la religion jusqu'à ce que nous clarifions ce qu'il voulait dire par cette parole.

 

Traduit et publié par minhaj sunna

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار