compteur de visite

Catégories

31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 23:02
Celui qui suit les salafs dans la croyance, le comportement et les actions

 

Avant tout, il faut savoir que l’islam, lorsque son appel s’est répandu, a effacé tous les autres noms qu’il y avait parmi les gens, pour ne laisser que le nom d’islam.

 

Allâh dit (traduction rapprochée) :

 

«Et il vous a nommé muslimin avant cela».

 

Donc les noms muslimin, mu’minin sont les deux légaux (asma shar’iya), car on trouve des textes pour cela.

 

Il y a d’autres noms qui définissent (asma ta’rifya, noms définitoires) qui sont acceptables tant qu’ils ne conduisent pas à un mal.

 

Parmi les plus grands noms définitoires : Al-Muhajirin et Al-Ansars, ce sont deux noms qu’Allâh a rappelé dans le Qur’an et que le prophète صلى الله عليه وسلم a utilisé.

 

Mais il est arrivé, que certains s’accrochent à un de ses noms, comme cela est arrivé pendant une bataille où deux jeunes se sont disputés  :

 

"Un des Muhajirin et un des Ansar, l’un a appelé à l’aide en disant : «Ô vous les Muhajirin (soutenez-moi)» et l’autre a dit : «Ô les Ansar (soutenez-moi)», et ils sont répondu en voulant secourir celui qui les appelait de chaque côté ?»

Le prophète صلى الله عليه وسلم s’est alors mis en colère en disant : «Est-ce l’appel de la jahiliya (auquel vous appelez) alors que je suis parmi vous !»."

 

Cela montre que le fait de s’accrocher (ta’asub) à un nom le fait sortir de son caractère définitoire pour amener au ta’asub : S’accrocher à ce nom, s’allier pour ce nom et y appeler.

 

Cela montre que cet appel était réprouvé bien que les noms Muhajirin et Ansar soient des noms légaux (sur lesquels il y a un texte).

 

Avec le temps sont apparus d’autres noms : Hanafi, Maliki, Shafi’i, Hanbali, des noms que les savants ont accepté lorsqu’ils sont apparus pour leur caractère définitoire, par ces noms (par exemple) on sait qu’untel suit l’école de l’imam Malik, de l’imam As-Shafi’i dans le fiqh.

 

Mais lorsque la situation a changé et que les gens se sont accrochés à leur madhab en exagérant et disant que la vérité se trouvait chez eux et chez aucun autre, ce nom est passé du caractère définitoire à un nom pour lequel on s’allie et on prend comme ennemi.

 

Comme ce qu’a rapporté Ya’qub Al-Hamawi dans Majmu’ Al-Buldan :

 

«Je suis passé dans une ville dans laquelle il y avait un groupe de hanafi et un groupe de shafi’i, et l’hostilité était telle entre eux que je pensais qu’ils allaient se battre.

Puis je suis revenu dans cette ville après plusieurs années et je n’ai revu personne (de ma première visite), j’ai donc interrogé sur cela et on m’a dit : «Il y a eu une bataille entre eux et ils se sont entretués.».»

 

La cause de cela est que le nom définitoire est devenu quelque chose pour laquelle on s’allie et on prend comme ennemi, au point de faire couler le sang des croyants.

 

Il y a eu ensuite d’autres noms définitoires qui ont été accepté pour ce qu’ils définissaient, ce qui nous amène à la question qui porte sur le nom "Salafya".

 

Le nom salafya est un nom nouveau qui signifie : Celui qui suit les salafs dans la croyance, le comportement et les actions, (qui est apparu)  lorsque les groupes déviées de la voie des salafs se sont multipliées, comme al-murji’a, al-qadarya, al-mu’tazila, al-jahmya, al-asha’ira, as-sufya, et d’autres noms encore.

 

Ceux qui suivent la sunna et la voie des salafs et ne s’écartent pas des preuves (du Qur’an et de la sunna) ont porté plusieurs noms : As-salaf, as-salafya, ahl-sunna wal jama’a, al-jama’a, ahl al-hadith et d’autres noms encore.

 

C’est un nom définitoire qui montre que ce groupe s’accroche à la sunna, délaisse l’innovation et les passions et secoure les premiers imams parmi les compagnons, les tabi’in et ceux qui les ont suivi dans le bien.

 

Ils sont loués pour le chemin qu’ils suivent.

 

Mais la salafya doit être prise parmi l’ensemble des musulmans, certains musulmans (de la masse) si tu les interroge, tu t’aperçois qu’ils sont salafis d’après leurs croyances.

 

C'est pourquoi nous disons :

 

Si le nom salafya ou ahl al-hadith devient un hizb (groupe) pour lequel on s’allie et on déteste, il n’y aucune différence avec l’alliance et l’inimitié autour des noms Muhajirin et Ansar, et cela ne convient pas.

 

Mais si c’est pour se définir et montrer qu’ils sont les gens de la vérité dans la religion d’Allâh, ceux qui suivent et secourent la sunna, et qu’ils ont en eux les qualités que shaikh Al-Islam ibn Taymya a cité à la fin de Al-Wasitya, qu’ils sont miséricordieux envers les croyants, qu’ils les conseillent, des gens droits, qui prient la nuit, qui adorent Allâh, qui ont un bon comportement, qui sont véridiques, qui laissent le mensonge et s’éloignent du faux et qui s’accrochent à la vérité.

 

Ceux-là sont en vérité, par leurs qualités, ceux qui sont les plus proches de la description du prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«Les meilleurs des gens sont ceux de ma génération, puis ceux qui les suivent, puis ceux qui les suivent»

 

Et de la parole d’Allâh (traduction rapprochée) :

 

«Et ceux qui les ont suivi dans la bienfaisance».

 

Toute personne qui suit les salafs dans la bienfaisance peut être parmi eux.

 

Quant au fait de s’allier ou de prendre comme ennemi quelqu’un car il ne penche par dans cette direction, alors non.

 

Les gens sont blâmés ou loués pour l’islam (le nom islam) et pas un témoignage spécifique.

 

 Traduit et publié par salafs.com

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Voie des pieux prédécesseurs - طريق السلف الصالح