compteur de visite

Catégories

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 18:02

A propos du pèlerinage et de la 'omra

Les selfies à la Mecque et à Médine (audio-vidéo)

La ville de Médine comme vous ne l'avez jamais encore vue ! (vidéo)

Concernant le fait de gagner (un voyage) pour le hadj ou la 'omra en participant aux jeux et aux concours

أحكام العشر من ذي الحجة (dossier)

Couvrez vos épaules ! (audio)

Quitter muzdalifa avant le fajr car nous sommes avec des femmes (vidéo)

Les bid3a du hajj

Lapider les stèles n’est pas lapider le shaytan ! (audio)

Avis prépondérant des oulémas quant aux questions relatives au hadj et à la `omra (dossier)

Répéter la talbyia en commun

Conseils aux pèlerins qui sont à la poursuite des vestiges (audio)

Les types d'ihrâm (Se mettre en état de sacralisation rituelle pour accomplir le Hadj ou la `Omra)

Le hadj accompli sur le compte d'autrui, est-il admis ?

La photographie et prise de vue dans le cadre du pèlerinage, afin de garder cela comme souvenir ?

Le hajj d’une personne qui avait une dette qu’il n’a pas remboursée est-il valide ? (audio)

20 erreurs à éviter lors de ton séjour à la Mecque et Médine (dossier)

Les interdits au pèlerin en état de sacralisation

Quel est le premier rang à la mosquée sacrée (de Mekka) ? (audio)

Les empreintes de pieds dans le maqâm Ibrahim (مقام إبراهيم)

Se frotter aux murs et aux piliers des mosquées sacrées ? (audio)

Emprunter de l’argent pour accomplir le hajj (audio)

Les leçons du pèlerinage

Le meilleur temps pour s'acquitter de la 'omra (petit pèlerinage) est pendant le mois de ramadan

Quelques conseils avant d’accomplir le pèlerinage

Matérialiser la ka'ba pour instruire les gens au pèlerinage (audio)

Les représentations en 3D de la ka'ba (audio)

Le pélerinage à la maison sacrée

S'attribuer le surnom : "hadj - حاج" (vidéo)

Douter du nombre des circumambulations du tawâf (الطواف)

Cartes de Mekka et Madinah

La récompense du pèlerinage (audio)

Les mérites du pélerinage et des 10 premiers jour de dhoul-hidja (vidéo)

Concernant la menace de châtiment touchant celui qui laisse le pèlerinage en ayant la capacité de l’accomplir

Futur projet de réaménagement de la Mecque et de Medine

La pierre noire est-elle descendue du ciel ? Ou bien est-elle comme les autres pierres ?

A l'intérieur de la kaaba (vidéo)

La raison pour laquelle on embrasse la pierre noire

La pierre noire vient du paradis

Plan et horaires des assises au Masjid An-Nabawi pendant la période du hajj (2012/2013)

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 16:55
Les selfies à la Mecque et à Médine (audio-vidéo)

Et nul doute que l’indulgence des gens dans le fait de photographier est en réalité très perceptible.
 

Même dans la mosquée prophétique ! (de Médine) même dans la mosquée prophétique ! 

 

Le prédicateur donne son prêche et … 

 

(Le Cheikh illustre quelqu’un qui se prend en selfie)

 

Selfie !

 

Il n’écoute vraiment rien du prêche.

 

Non !

 

Et ils mentent même dans leur photos…

 

(Et ils demandent:) "Peux-tu s’il te plaît me prendre en photos ?"

 

(Le Cheikh imite quelqu’un qui se prend en photo en faisant semblant de faire une dou’a) 

 

C'est un menteur, il n’est pas entrain de faire une invocation (dou’a) !

 

Mais lorsqu’il retourne chez lui en Indonésie, il l’encadre et la pose dans son salon pour la présenter aux gens debout devant la mosquée prophétique en train de faire une dou’a.

 

Et je dis aux gens : Ceci est haram.

 

Et je leur dit même lors de mes cours dans la mosquée prophétique : Admettons même qu’il n’ a que 10% de chance que ce soit haram... 10% seulement ; Toi tu es venu à Médine afin de t’exposer aux péchés ou pour demander les récompenses ? 

 

Toi tu es venu demander les bonnes actions.

 

Admettons même que mon propos sur le fait que ce soit haram est faible, il y a quand même une éventualité que ce le soit !

 

Comment peux-tu te positionner dans une éventualité (et un doute) dans la ville du prophète ou dans la mosquée sacrée (de la Mecque) ?

 

Et c’est haram également pour une autre raison qui est : L’ostentation. 

 

Les pieux prédécesseurs avaient pour habitude de cacher leurs bonnes actions, même dans le recueillement.

 

Lorsque l’imam Ahmad faisait un discours aux gens et sentait qu’il commençait à entrer en dévotion, il plaçait sa main sur son nez et disait : «Ô comme le rhume est mauvais» 

 

C’est à dire que ce changement de sa voix du à la dévotion venait du rhume, et il pouvait même quitter l’assemblée et rentrer chez lui.

 

Les pieux prédécesseurs avaient pour habitude de cacher leurs bonnes oeuvres tant qu’ils pouvaient ; (Par contre) que tu mentes, et que tu te photographies entrain de faire une invocation, et puis tu viens et tu la présentes devant les gens...

 

Nul doute que cette problématique doit être corrigée par les étudiants en science religieuse avec la sagesse, et avec les termes convaincants et les preuves (appropriées).

 

Retranscrit par Assma Bint 'Abdu Llah de l'équipe Dourouss As Salafiyatt

Traduit et publié par Jannah Télévision - jannahtv.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 15:45
Est-il permis à la femme de se mettre en état de sacralisation dans le vêtement qu'elle veut ?

Question :

 

Est-il permis à la femme de se mettre en état de sacralisation dans le vêtement qu'elle veut ?

 

Réponse :

 

Oui, elle se met en état de sacralisation dans ce qu'elle veut, elle n'a pas de vêtement spécifique pour la sacralisation comme certaines personnes du commun le pensent.

 

Sa sacralisation doit être en vêtement non attirant les regards et ne pas avoir/porter de tentation ni être beau mais plutôt qu'il soit ordinaire/normal car elle sera mélangée aux gens.

 

Et si elle se sacralisait dans de beaux vêtements, sa sacralisation serait valide mais elle aura délaissé ce qui est meilleur. 

 

Quant à l'homme, ce qui (lui) est meilleur est de se sacraliser dans deux tissus blancs, un izar et un rida'.

 

Et s'il s'est sacralisé dans autre que du blanc alors il n'y a pas de mal car il est authentifié du Messager صلى الله عليه وسلم qu'il a fait la circumbulation avec une burda verte, tout comme il a été authentifié de lui qu'il صلى الله عليه وسلم a porté un turban noir lorsqu'il entra à Mekka l'année de la conquête.

 

Ainsi, il n'y a pas de mal à ce qu'il se sacralise en des tissus autre que blancs mais le blanc est le meilleur selon la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

"Portez des vêtements blancs car ce sont vos meilleurs habits et recouvrez-en (linceul) vos morts". 

 

 Traduit et publié par Telegram Cercle des Sciences - telegram.me/cercle_sciences

 

يجوز للمرأة الإحرام في أي ثياب بشرط عدم الفتنة

‎هل يجوز للمرأة أن تحرم في أي الثياب شاءت؟

[1]

‎نعم تحرم فيما شاءت، ليس لها ملابس مخصوصة في الإحرام كما يظن بعض العامة، وأن يكون إحرامها في ملابس غير لافتة للنظر وليس فيها فتنة وغير جميلة بل عادية؛ لأنها تختلط بالناس، ولو أحرمت في ملابس جميلة صح إحرامها لكنها تركت الأفضل
‎والأفضل للرجل أن يحرم في ثوبين أبيضين إزار ورداء، وإن أحرم في غير أبيضين فلا بأس، فقد ثبت عن الرسول صلى الله عليه وسلم أنه طاف ببرد أخضر، كما ثبت عنه صلى الله عليه وسلم أنه لبس العمامة السوداء عليه الصلاة والسلام حين دخوله مكة عام الفتح
‎فالحاصل أنه لا بأس أن يحرم في ثوب غير أبيض لكن الأبيض هو الأفضل لقول النبي صلى الله عليه وسلم

((البسوا من ثيابكم البياض، فإنها من خير ثيابكم وكفنوا فيها موتاكم))

[2]

‎[1] نشر في جريدة (الجزيرة) في 27/11/1416هـ
‎[2] رواه الإمام أحمد في (مسند بني هاشم) بداية مسند عبد الله بن العباس برقم 2220، والترمذي في (الجنائز) باب ما يستحب من الأكفان برقم 994.

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 15:40
La ville de Médine comme vous ne l'avez jamais encore vue ! (vidéo)

 Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 07:56
Concernant le fait de gagner (un voyage) pour le hadj ou la 'omra en participant aux jeux et aux concours

La question :

 

Certaines sociétés médiatiques organisent des jeux saisonniers où le gagnant emporte un voyage avec une prise en charge totale pour faire un hadj ou une `Omra.

 

Quel est le jugement concernant la participation à ces jeux-là ; sachant que les questions posées peuvent être inhérentes aux films, aux jeux sportifs, à la musique ou autres ?
 

Quel est le jugement concernant le hadj ou la `Omra de celui qui gagne un tel cadeau en participant à ces jeux ?


Est-ce que le jugement est le même concernant les jeux qui sont organisés dans les domaines des sciences, à l’instar des sciences de la Charia, les sciences de l’univers et les autres sciences similaires ?

 

Nous désirons une réponse bien détaillée, et qu’Allâh vous rétribue abondamment.

 

La réponse :

 

Louange à Allâh, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allâh a envoyé en qualité de miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu'au jour de la résurrection.

Ceci dit :

 

Il faut distinguer entre les concours religieux offrant des cadeaux pécuniaires de la part des gouvernants, des sociétés charitables ou des bienfaiteurs, et les concours diffusés par les sociétés médiatiques.

 

La première forme de concours cadre avec l’objectif d’Allâh عزّ وجلّ qui est de préparer le potentiel en foi, par la mémorisation du Coran et de la Sounna et par l’acquisition des questions ayant trait à la science de la Charia.

 

Ce genre de concours se joint alors à ceux fixés par le Prophète صلّى الله عليه و سلّم dans le hadith :

 

«Il n’y a de récompense que dans les concours de Khouff (sabot de chameau), Hâfir (sabot de cheval) et Nasl (fer de lance)» (1)

 

Ce qui signifie : les concours hippiques, les concours de chameaux et les concours de lancement (de javelots, de flèches…etc.) ; ainsi que tout ce qui consiste à préparer le potentiel matériel et les moyens utilisés dans le djihad dans la voie d’Allâh afin de renforcer le rang des musulmans.

 

La récompense donnée dans ce genre de concours est alors valable, car les deux potentiels (mentionnés) sont des objectifs revendiqués par la Charia, parce qu’ils sont des moyens qui aboutissent à une fin religieuse ; et comme l’indique la règle : «Les moyens ont le même jugement que les fins».

 

Pour ce, il est permis, sans aucune gêne, de tirer complètement profit des cadeaux licites offerts par les donateurs afin de réaliser l’objectif susmentionné, que ce soit pour faire un hadj, une `Omra ou autres.

 

Pour ce qui est des concours diffusés par les sociétés médiatiques, tels que les journaux et les magazines ; il n’est pas permis d’y participer étant donné qu’ils contiennent des jeux de hasard, et la personne qui y participe paie une somme d’argent, dérisoire qu’elle soit, pour acheter l’article médiatique ; au moment où la société médiatique obtient des avantages et des gains de plus par l’intermédiaire de la publicité qu’elle fait pour la diffusion de ces concours.

 

D’autre part, l’objectif d’Allâh ne se réalise pas avec ce genre de concours; bien au contraire, ces concours s’y opposent. À travers ces concours, les effets de l’impudeur, de la nudité et de l’obscénité et les apparences séduisantes se propagent en diffusant les films et la musique, ainsi que bien d’autres immoralités qui contredisent notre saine religion.

 

Et même si ces concours contiennent du bien, celui-ci est submergé dans un milieu de corruption. Comme si une volonté imposée employait ce moyen médiatique afin d’anéantir nos principes islamiques et les substituer par les principes avilissants de la civilisation occidentale, et en vue de séparer la religion de la vie sociale sous l’influence de la laïcité que connaît aujourd’hui le monde musulman, accompagnée d’une insouciance de la part de certains prétentieux des nôtres.

 

Ainsi, et puisque : «Les moyens ont le même jugement que les fins», il n’est pas permis de tirer profit des cadeaux qu’on offre de cette manière pour les raisons précédentes.

 

Par ailleurs, quiconque obtient ces cadeaux après avoir su l’interdiction, doit en faire la charité ou dépenser leur valeur en argent dans les bonnes voies ; car se débarrasser de l’argent illicite compte parmi les conditions du repentir.

 

Néanmoins, celui qui accomplit le hadj moyennant cet argent, son hadj est valide selon la plus valable des deux opinions adoptées par les Ulémas, et il sera dispensé de cette obligation et ne sera pas réclamé de l’accomplir ; mais il supportera le péché de cet acte illicite ; car l’ordre et l’interdiction sont détachés l’un de l’autre.

 

De plus, il ne sera pas rétribué pour son hadj ; Allâh عزّ وجلّ dit :

 

وَتَزَوَّدُوا فَإِنَّ خَيْرَ الزَّادِ التَّقْوَى - البقرة: 197

 

﴾Et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la piété﴿ [El-Baqarah (La Vache): 197].

 

Le Prophète صلّى الله عليه وسلّم dit aussi:

 

«Certes, Allâh est Bon et Il n’accepte que ce qui est bon» (2)

 

Au cas où la personne ignorerait l’interdiction, elle ne supportera pas alors de péché, car elle sera pardonnée en raison de son ignorance, Allâh عزّ وجلّ dit :

 

فَمَن جَاءهُ مَوْعِظَةٌ مِّن رَّبِّهِ فَانتَهَىَ فَلَهُ مَا سَلَفَ وَأَمْرُهُ إِلَى اللهِ - البقرة: 275

 

﴾Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu’il a acquis auparavant ; et son affaire dépend d’Allâh﴿ [El-Baqarah (La Vache):275]

 

Le savoir parfait appartient à Allâh  عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allâh, Seigneur des Mondes soit Loué, et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu'au jour de la résurrection.

 

(1) Rapporté par Abou Dâwoûd, chapitre du « Djihad », concernant la récompense (hadith 2574), par Et-Tirmidhi, chapitre du « Djihad », concernant la gageure et la récompense (hadith 1700), par En-Nassâ'i, chapitre des « Chevaux », concernant la récompense (hadith 3585), par Ibn Mâdjâh, chapitre du « Djihad », concernant la gageure et la récompense (hadith 2878), par Ibn Hibbâne (hadith 1638) et par Ahmed (hadith 9788), d’après l’intermédiaire d’Abou Hourayra رضي الله عنه . Le hadith est jugé bon par El-Baghawi dans « Charh Es-Sounna » (535/5). Il est, d’autre part, jugé authentique par Ibn El-Qattâne dans « El-Wahm Wa El-Îhâm » (5/382), par Ahmed Châkir dans « Thqîq Mousnad Ahmed » (13/232), par El-Albâni dans «El-Irwâ’ » (hadith 1506) et par El-Wâdi`i dans « Es-Sahîh El-Mousnad » (hadith 1408).

(2) Rapporté par Mouslim, chapitre de « La Zakat », concernant l’acceptation et la multiplication de la charité qu’on donne d’un acquis licite (hadith 2346), par Et-Tirmidhi dans « L’exégèse du Coran » (hadith 2989) et par Ahmed (hadith 8148), par l’intermédiaire d’Abou Hourayra رضي الله عنه.

 

Alger, le 14 Cha`bâne 1428 H, correspondant au 27 août 2007 G.

Fatwa numéro : 781

Type : Fatwas relatives au hadj

 Traduit et publié par ferkous.com

 

في حكم الفوز في المسابقات بأداء حج أو عمرة

السـؤال : تقوم بعضُ المؤسَّسات الإعلامية بإجراء مسابقات موسمية يحصل فيها الفائزُ على نفقةٍ كاملةٍ لحج أو عمرة، فما حكم المشاركة فيها مع العلم أنَّ الأسئلة المطروحة قد تكون متعلِّقةً بالأفلام أو الألعاب الرياضية أو الموسيقى ونحوها؟

وما حكم حجّ أو اعتمار الفائز في تلك المسابقات بمثل هذه الجائزة؟
وهل ينطبق الحكم على جميع المسابقات التي تكون في أنواع العلوم: كالعلوم الشرعية والعلوم الكونية ونحو ذلك؟ نريد تفصيلاً جزاكم الله خيرًا

الجـواب : الحمدُ لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على من أرسله اللهُ رحمةً للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدِّين، أمّا بعد

فينبغي التفريق بين المسابقات الدِّينية ذات الجوائز المالية من ولاة الأمور أو جمعيات خيرية أو من المحسنين، وبين المسابقات التي تنشرها المؤسَّسات الإعلامية، فإنّ الصورة الأولى للمسابقات منتظَمَةٌ وَفق مقصود الشارع من إعداد العُدَّة الإيمانية: من حفظ القرآن والسُّنَّة، وتحصيلِ المسائلِ العلميةِ الشرعيةِ، وهي مُلحقةٌ بالمسابقات التي حدَّدَها النبيُّ صَلَّى اللهُ عليه وآله وسَلَّم بقوله: «لاَ سَبَقَ إلاَّ في خُفٍّ أوْ حَافِرٍ أوْ نَصْلٍ»(١)، أي: ركوب الخيل والإبل والرماية، وكلُّ ما فيه من إعداد للعُدَّة المادية من وسائل الجهاد في سبيل الله في تقوية شوكةِ المسلمين، فيصحُّ السَّبَقُ في هذه المسابقات، إذ كِلاَ العُدَّتين من مطالب الشرعِ ومقاصدِه؛ لأنّها وسائلُ لغايةٍ شرعيةٍ، و«الوَسَائِلُ لَهَا حُكْمُ المَقَاصِدِ».
لذلك فالجوائز المباحة الممنوحة من المتبرِّعين لمصلحة الفائزين تحقيقًا لهذا المبتغى يجوز الانتفاع بها مُطلقًا سواء في حجٍّ أو عمرةٍ أو غيرهما من غير حَرَجٍ.
أمّا المسابقات التي تنشرها المؤسَّسات الإعلامية: من جرائدَ وصُحُفٍ ومَجلاَّت ونحوها، فلا تجوز المشاركة فيها؛ لأنّها تتضمَّن المقامرة والميسر، إذ المشارك يدفع مالاً ولو زهيدًا لشراء الوسيلة الإعلامية، في حين أنّ المؤسَّسة الإعلامية تحصل بترويج المسابقات على زيادة كسبٍ، وفضلِ دخلٍ متولِّدٍ عنها.
ومن جهة أخرى لا يتحقَّقُ بها مقصود الشارع بل بالعكس تضادُّه، حيث تتبلور من خلال جريان المسابقات آثارُ الخلاعة والعري والتبرج، ومظاهرُ الفتنة بترويج الأفلام، ونشر المعازف والموسيقى، وغيرها من الأخلاق المنافية لديننا الحنيف، وإن وُجِدَ السَّليم منها فمغمورٌ في وسطٍ فاسدٍ، وكأنَّ إرادةً مفروضة تعمل بواسطة هذه الوسيلة الإعلامية لتحطيم القيم الإسلامية، واستبدالها بدناءة قيم الحضارة الغربية لفصل الدِّين عن حياة المجتمع تحت تأثير العِلمانية التي يشهدها العالم الإسلامي اليوم، وبغفلة المغرورين من بني جِلدتنا.
هذا، ولَمَّا كانت «الوسائلُ لَهَا حُكْمُ المَقَاصِدِ» فإنَّ الجوائز المعطاة بهذه الكيفية لا يجوز الانتفاع بها للجهتين السابقتين، فمن حصل على الجوائز بعد العلم بالتحريم فالواجب أن يتصدَّق بها أو يُنفق ثمنَها في وجوه البِرِّ؛ ذلك لأنَّ من شَرْطِ التوبةِ التخلصَ من المال الحرام، غيرَ أنَّ من حَجَّ بِهذا المال فإنَّ حَجَّهُ صحيحٌ على أرجحِ قَوْلَي العلماء، وتسقط به الفريضةُ، ولا تُشغَلُ به ذِمَّتُهُ، وهو آثمٌ بفعلِ الحرام، لانفكاك جهة الأمر عن جهة النهي، ولا أجرَ له على حَجِّهِ، لقوله تعالى: ﴿وَتَزَوَّدُواْ فَإِنَّ خَيْرَ الزَّادِ التَّقْوَى﴾ [البقرة: ١٩٧]، ولقوله صَلَّى اللهُ عليه وآله وسَلَّم: «إِنَّ اللهَ طَيِّبٌ لاَ يَقْبَلُ إِلاَّ طَيِّـبًا»(٢)؛ أمّا قبل العلم بتحريمها فلا يلحقُه إثمٌ لكونه معذورًا بالجهل، مِصداقًا لقوله تعالى: ﴿فَمَن جَاءهُ مَوْعِظَةٌ مِّن رَّبِّهِ فَانتَهَىَ فَلَهُ مَا سَلَفَ وَأَمْرُهُ إِلَى اللهِ﴾ [البقرة: ٢٧٥]
والعلمُ عند اللهِ تعالى، وآخرُ دعوانا أنِ الحمدُ للهِ ربِّ العالمين، وصَلَّى اللهُ على نبيِّنا محمَّدٍ وعلى آله وصحبه وإخوانِه إلى يوم الدِّين، وسَلَّم تسليمًا
الجزائر في: ١٤ شعبان ١٤٢٨ﻫ
الموافـق ﻟ: ٢٧ أوت ٢٠٠٧م

١) أخرجه أبو داود في «الجهاد»، باب في السبق:(٢٥٧٤)، والترمذي في «الجهاد»، باب ما جاء في الرهان والسبق: (١٧٠٠)، والنسائي في كتاب «الخيل»، باب السبق: (٣٥٨٥)، وابن ماجه في «الجهاد»، باب السبق والرهان: (٢٨٧٨)، وابن حبان: (١٦٣٨)،وأحمد: (٩٧٨٨)، من حديث أبي هريرة رضي الله عنه. والحديث حسنه البغوي في «شرح السنة»: (٥٣٥/ ٥)، وصححه ابن القطان في «الوهم والإيهام»: (٥/ ٣٨٢)، وأحمد شاكر في «تحقيقه لمسند أحمد»: (١٣/ ٢٣٢)، والألباني في «الإرواء»: (١٥٠٦)، والوادعي في «الصحيح المسند»: (١٤٠٨).
٢) أخرجه مسلم: كتاب «الزكاة» باب قبول الصدقة من الكسب الطيب وتربيتها. رقم: (٢٣٤٦)، والترمذي في «تفسير القرآن»، (٢٩٨٩)، وأحمد: (٨١٤٨)، من حديث أبي هريرة رضي الله عنه

الفتوى رقم: ٧٨١

الصنـف: فتاوى الحج - أحكام الحج

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Alger, le 14 Cha`bâne 1428 H

Correspondant au 27 août 2007 G.

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 21:47
Couvrez vos épaules ! (audio)

 

Abu Leyla :

 

Il attire votre attention Ô Cheikh concernant l'épaule découverte de certains...

 

Cheikh Al Albani :

 

Je ne vois pas.

 

Abu Leyla :

 

Beaucoup...

 

Cheikh :

 

Ô nos frères, il y a une erreur répandue.

 

Il y a une erreur répandue partout où nous sommes allés et où nous nous sommes établis durant le Hajj ou la Omra.

 

Nous voyons une habitude répandue chez beaucoup de pèlerins, en particulier ceux parmi eux qui sont étrangers ou les bédouins à qui n'ont pas donné compréhension et science : Ils découvrent délibérément l'épaule.

 

Alors, vous les voyez malheureusement marchant comme cela sous le soleil, pensant que cette affaire fait partie des rituels du Hajj.

 

Donc, ils tombent dans deux choses par lesquelles ils contredisent la parole du Messager 'aleyhi salaam, et cela aussi nous allons retarder (de le mentionner maintenant - Ndt : car il va être l'heure de la prière).

 

Donc, ce que nous pointons maintenant est :

 

Couvrez vos épaules, couvrez vos épaules, ne découvrez pas l'épaule.

 

L'épaule n'est découverte que lorsque la personne commence le tawaf.

 

(Maintenant, resserrez vos rangs et préparez vous pour la prière.)

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com

 

أبو ليلى : نبه يا شيخ بخصوص كشف الكتف البعض

الشيخ : أنا ما أرى شيئا
أبو ليلى : كثير
الشيخ : يا أخواننا هناك خطأ شائع، هناك خطأ شائع أينما سرنا وحيثما أقمنا في موسم الحج أو العمرة ، نرى عادةً شائعة عند أكثر الحجيج وبخاصة من كان منهم من الأعاجم ، أو من الأعراب الذين لم يؤتوا فقهاً وعلماً ، أنهم يتعمدون كشف المنكب ، فتراهم مع الأسف يمشون هكذا تحت أشعة الشمس ، يظنون أن هذا الأمر ، من مناسك الحج ، فهم يقعون في أمرين يخالفان بهما قول الرسول عليه السلام ، وهذا أيضاً نؤجله والقصد الآن

استروا مناكبكم، استروا مناكبكم ، ولا تكشفوا منكباً

هذا المنكب إنما يُكشف حينما يبدأ الإنسان بالطواف

والآن استوا وتهيأوا للصلاة

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:17
Quitter muzdalifa avant le fajr car nous sommes avec des femmes (vidéo)

Questionneur :

 

Quel est le jugement pour celui ayant avec lui des femmes de se hâter à quitter Muzdalifah, au milieu de la nuit ?

 

Cheikh Al Albani :

 

Comment ?

 

Questionneur :

 

Quel est le jugement pour celui ayant avec lui des femmes de se hâter à quitter Muzdalifah, au milieu de la nuit ?

 

Cheikh Al Albani :

 

Si l’homme ayant avec lui des femmes est un mahram (pour elles), alors il part avec elles afin de les aider.

 

C’est à dire que les hommes (ne peuvent pas) quitter Muzdalifah si ce n’est qu’après avoir prié la prière de l’aube.


Mais s’il accompagnait des femmes (maharam), alors il doit se mettre en route avec elles après la moitié de la nuit.

 

Questionneur :

 

Et si c’était un mahram et avec lui les maharims mais dans un seul bus distinct, dans une seule voiture distincte : 4 femmes avec un frère.

 

Et parmi nous, deux autres qui ne sont pas des mahrams, mais juste des gens qui sont avec nous dans le bus (du même groupe).

 

Cheikh Al Albani :

 

Ceci ne leur ai pas permis (de partir) !

 

Ce qui leur est obligatoire est d’être à pied, de rester à Muzdalifah (jusqu’à prier salat al Fajr) et de le quitter à pied s’ils ne trouvent pas de voiture pour les prendre vers les jamarats.

 

Questionneur :

 

Si c’était … ? (insistance dans les questions)

 

Autre questionneur :

 

Cela Suffit, cela suffit , qu‘Allah vous guide.

 

Retranscription Umm Ubay

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 21:48
Lapider les stèles n’est pas lapider le shaytan ! (audio)

 

Beaucoup de musulmans de la masse croient que lapider les stèles est lapider les Shayatine.

 

Et ils disent : « Certainement nous lapideront le Shaytan ».

 

Et tu trouveras des gens venir avec une extrême violence, de la colère et de la rage, jetant, maudissant et insultant ces stèles ; et Le Refuge est auprès d’Allah.

 

C’est tel qu’avant la construction du pont autour des stèles, j’ai vu un homme et son épouse debout dans le gravier se servant de leurs sandales ou leurs chaussures pour frapper cette colonne fixe tout en l’insultant et la maudissant.

 

Et ce qui est incroyable, c’est que les pierres (jetées par les autres) les frappaient et ils ne s’en souciaient même pas.  

 

Et cela relève d’une grande ignorance.

 

En effet la lapidation des stèles est un acte d’adoration important.

 

Le Messager d’Allah a dit à son sujet :

 

إِنَّمَا جُعِلَ الطَّوَافُ بِالْبَيْتِ وَبَيْنَ الصَّفَا وَالْمَرْوَةِ وَرَمْيُ الْجِمَارِ لِإِقَامَةِ ذِكْرِ اللَّهِ

 

"Le Tawaf autour de La Maison et entre Al-Safa et Al-Marwah et la lapidation des stèles n’ont été prescrits qu’afin que le rappel d’Allah soit établi."

(Sounan Abou Dawoud 1888)

 

Ceci est la sagesse pour ces lapidations.

 

Pour cette raison la personne prononce le Takbir pour chaque pierre lancée.

 

Il ne dit pas : « أعوذ بالله من الشيطان الرجيم - Je cherche protection auprès d’Allah contre Shaytan le maudit».

 

Plutôt il prononce le Takbir, il dit : « Allahou Akbar », exaltant Allah Celui qui lui a prescrit la lapidation de ces stèles. 

 

Et c’est en réalité-la lapidation des stèles-la plus grande adoration et humilité à Allah.

 

Ceci parce que la personne ne connait pas la sagesse pour la lapidation de ces stèles à ces endroits excepté qu’il s’agit d’une totale dévotion à Allah, et celui qui se soumet à l’obéissance d’Allah sans en connaitre la sagesse, alors c’est le plus haut degré dans l’humilité et l’adoration.

 

Concernant les adorations ; la sagesse derrière certaines adorations est connue de nous et est apparente, ainsi la personne s’y soumet en adorant Allah et lui obéissant ; et alors il suit ce qu’il sait de ses avantages.

 

Et il y a certaines adorations pour lesquelles la sagesse n’est pas connue ; mais le fait qu’Allah l’ait ordonnée, s’y consacré constitue une adoration, et elle a une sagesse. 

 

Comme Allah l’a dit :

 

وَمَا كَانَ لِمُؤۡمِنٍ۬ وَلَا مُؤۡمِنَةٍ إِذَا قَضَى ٱللَّهُ وَرَسُولُهُ ۥۤ أَمۡرًا أَن يَكُونَ لَهُمُ ٱلۡخِيَرَةُ مِنۡ أَمۡرِهِمۡۗ

 

"Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir." (Al-Ahzab 33:36)

 

Et ce qui se produit dans le cœur du fait de se tourner vers Allah avec repentir et dévotion, révérence, et en reconnaissant La Perfection du Seigneur et la carence du serviteur et son complet besoin de son Seigneur ; ceci fait partie des plus grands et des meilleurs profits.

 

Questionneur :

 

N’est-ce pas le lieu où Shaytan s’est tenu lorsqu’il apparut à Ibrahim Al-Khalil السلام  عليه ?

 

Réponse :

 

Cela a été rapporté dans un Hadith [1] et Allah est plus Connaisseur sur son authenticité.

 

Même si nous disons qu’il est authentique, cela ne signifie pas que nous faisons comme ce qui a été fait par Ibrahim.

 

Vois-tu que le Sa’i entre Al-Safa et Al-Marwah tire son origine du Sa’i de la mère d’Isma’il après qu’elle ait été frappée par la faim et la soif, alors elle commença à chercher si quelqu’un se trouvait dans la zone.

 

Nous n’accomplissons pas le Sa’i dans ce but, nous accomplissons le Sa’i uniquement par adoration d’Allah عز و جل, et pour L’exalter et se rapprocher de Lui, ainsi il se peut qu’Il nous pardonne et nous fasse miséricorde.

 

Par conséquent, même si l’origine d’une adoration était pour une raison particulière n’implique pas que cette raison subsiste jusqu’au Jour Dernier.

 

Aussi concernant le Raml (le fait de se découvrir l’épaule droite et de marcher rapidement en faisant de petits pas)-et c’est pendant les trois premiers tours du Tawaf d’arrivée quand la personne vient d’arriver si c’est le Tawaf d’arrivée ou celui de la ‘Oumra-son origine remonte au Prophète صلى الله عليه وسلم qui l’a fait pour provoquer les Moushrikines.

 

Ces Moushrikines qui-lorsque Le Prophète صلى الله عليه وسلم arriva pour la ‘Oumra Al-Qada ont dit :

 

« viennent à vous des gens qui ont été affaiblis par la fièvre de Médine »

(Sounan Abou Dawoud 1886, authentifié par Al-Albani).

 

Ainsi, l’origine de cette règle était pour ce but alors qu’aujourd’hui nous ne faisons pas cela pour provoquer les Moushrikines parce que cela n’existe plus ; mais l’adoration subsiste.

 

Ceci nous prouve que ce n’est pas à cause de cette action particulière, l’origine des rites étant ceci et cela, que nous accomplissons aujourd’hui cette action pour la même raison pour laquelle elle a été légiférée. 

 

[1] D'après Ibn Abbas (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

« Lorsque Ibrahim, l'ami privilégié d'Allah, est venu vers le lieux où les rites sont pratiqués, Chaytan s'est présenté à lui près de la stèle aqaba, Ibrahim l'a alors lapidé de sept pierres jusqu'à l'enfoncer dans la terre. 

Puis il s'est présenté à lui près de la seconde stèle, Ibrahim l'a alors lapidé de sept pierres jusqu'à l'enfoncer dans la terre. 

Enfin il s'est présenté à lui près de la troisième stèle, Ibrahim l'a alors lapidé de sept pierres jusqu'à l'enfoncer dans la terre » 

Ibn Abbas (qu'Allah les agrée) a dit: «C'est le Chaytan que vous lapidez et la voie de votre père Ibrahim que vous suivez (*).»

(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1156)

 

(*) Il fait allusion à la lapidation des stèles qui fait partie des rites du pèlerinage.

 

عن ابن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

 لما أتى إبراهيم خليل الله صلوات الله عليه وسلامه المناسك عرض له الشيطان عند جمرة العقبة فرماه بسبع حصيات حتى ساخ في الأرض ثم عرض له عند الجمرة الثانية فرماه بسبع حصيات حتى ساخ في الأرض ثم عرض له عند الجمرة الثالثة فرماه بسبع حصيات حتى ساخ في الأرض
قال ابن عباس رضي الله عنهما الشيطان ترجمون وملة أبيكم إبراهيم تتبعون

(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٥٦)

 

Traduit par Abderrahman Abou Maryam

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 16:44
Conseils aux pèlerins qui sont à la poursuite des vestiges (audio-vidéo)

 

Question :

 

Quel conseil donneriez-vous à celui parmi les pèlerins qui passe son temps à la poursuite des vestiges et à interroger à leur propos comme :

 

-mabrako an-Naqah (مبرك الناقة - l'endroit prétendu où se serait arrêtée et posée la chamelle du Prophète صلى الله عليه وسلم lors de son arrivé à Al-Madîna),

 

-la maison d'Abî Ayyôb Al-Ansârî,

 

-la maison où est né le Prophète صلى الله عليه وسلم,

 

-la grotte Hirâa,... ?

 

Réponse de Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly :

 

Celui-ci s'est fatigué tout seul pour des choses pour lesquelles il n'en tire aucun bénéfice, voir même qui lui seront plutôt comptées comme un péché car la poursuite des vestiges c'était le comportement des peuples avant nous, nous demandons à Allah la protection et la paix. 

 

Les compagnons du Prophète  صلى الله عليه وسلم n'ont jamais rien fait de ce type !

 

Et ce musulman, son temps est précieux.

 

Il est venu d'un pays lointain.

 

Il doit donc mettre à profit son temps pour l'utiliser dans ce qui lui est utile. 

 

Il doit utiliser son temps pour le dikhr, la lecture du Qor'ân, la prière dans les deux mosquées, les nawâfils (prières surérogatoires).

 

Qu'il se rapproche d'Allah سبحانه و تعالى par cela.

 

Et s'il est dans la mosquée à Mekkah qu'ils multiplie les tawâfs (circonvolutions).

 

Quant à ces endroits mentionnés dans la question, il n'est pas légiféré de les visiter.

 

Ce qui est légiféré de visiter c'est :

 

-Dans la ville du Prophète صلى الله عليه وسلم, la mosquée Qobâa, la prière dedans y ayant la récompense d'une 'omrah :

 

مَنْ تَطَهَّرَ فِي بَيْتِهِ ثُمَّ أَتَى مَسْجِدَ قُبَاءَ فَصَلَّى فِيهِ صَلَاةً كَانَ لَهُ كَأَجْرِ عُمْرَةٍ

 

"Celui qui se purifie dans sa maison puis vient à la Mosquée 9obâa et y prie aura une récompense équivalente à une 'omrah."

 

-Ensuite qu'il visite Al-Baqî' et qu'il salue les compagnons du Messager d'Allah  صلى الله عليه وسلم car la majorité des compagnons du Prophète  صلى الله عليه وسلم y sont inhumés.

 

Qu'il les salue, qu'il invoque et demande le pardon d'Allah pour eux. 

 

De même qu'il demande le pardon d'Allah pour les autres musulmans inhumés au Baqî'.

 

Qu'il dise :

 

السلامعليكم دار قوم مؤمنين وإنا إن شاء الله بكم لاحقون نسألالله لنا ولكم العافية أنتم سلفنا ونحن لكم تبع أو نحن فيالأثر

 

ou qu'il dise :

 

السلام عليكم أهل الديار من المؤمنينوالمسلمين وإنا إن شاء الله بكم لاحقون نسأل الله لنا ولكمالعافية

 

et qu'il demande le pardon d'Allah pour eux.

 

-Troisièmement, qu'il visite les martyrs d'Ohod, l'oncle paternel du Prophète صلى الله عليه وسلم Hamzah, 'Abdo Llah bno Harâm le père de Djâbir et les autres qui sont avec eux, qu'Allah soit satisfait d'eux.

 

Qu'il aille auprès des martyrs d'Ohod et demande le pardon pour eux et invoque pour eux car le Prophète صلى الله عليه وسلم les a visité avant sa mort et qu'il invoque pour eux.

 

Ceux-là il est légiféré de se rendre auprès d'eux et d'invoquer et de demander le pardon pour eux. 

 

En dehors de ceci nous ne connaissons pas d'endroits, ni dans la ville du Prophète صلى الله عليه وسلم ni à Mekkah que l'on visite.

 

Ni de maison, comme la prétendue maison où il serait né صلى الله عليه وسلم, ni non plus la grotte Hirâa ni le Djabal Tthawr (جبل ثور - mont thawr).

 

Car le Prophète صلى الله عليه وسلم, Allah l'a fait revenir à Mekkah, l'année de la conquête et il l'a conquis et l'islâm y a été proclamé et il n'est pas parti suite à cela à la grotte Hirâa pour y adorer Allah.

 

Il n'est pas plus reparti dans la grotte Thawr dans laquelle il s'était caché le jour où il a émigré صلى الله عليه وسلم

 

Même plus que cela, la grotte de Hirâa il n'y a plus mis les pieds après qu'il est reçu la révélation et est été envoyé صلى الله عليه وسلم.

 

Car il est devenu Prophète lors de la descente de Sôrato iqra' et il est devenu Messager avec Sôrato Al-Modatthir :

 

﴾يَا أَيُّهَا الْمُدَّثِّرُ (1) قُمْ فَأَنذِرْ(2 ﴿

 

Et après qu'il est été envoyé Messager, il n'est pas authentique qu'il صلى الله عليه وسلم est revenu dans la grotte de Hirâa y adorer Allah.

 

Si cela était légiféré, il l'aurait fait صلى الله عليه وسلم ne serait-ce qu'une fois.

 

Et ceci n'est pas avéré authentiquement.

 

Donc ceux-là se sont fatigués tout seul dans ce qui n'a aucun intérêt et ils ont perdu leur temps, nous demandons à Allah la protection et la paix.

 

Par conséquence, ce que nous leur conseillons est qu'il préserve leur temps et leur religion, qu'ils utilisent leur temps dans ce qui est utile comme obéissance qui leur sera compté comme bien pour eux et qu'ils prennent garde à l'innovation religieuse.

 

Traduction : إلياس البيضاوي

 

ما نصيحتكم لمن يقضي وقته من الحجاج في تتبع الآثار والأماكن؟

السؤال: السائل: عفا الله عنكم، ما نصيحتكم لمن يقضي وقته من الحجاج في تتبع الآثار والأماكن والسؤال عن بعضها كمبرك الناقة، ودار أبي أيوب الأنصاري، والبيت الذي ولد فيه النبي - صلى الله عليه وسلم -، وغار حراء، وغيرها من الأماكن؟

الجواب: هذا أتعب نفسه فيما لا يعود عليه بفائدة بل ربما عاد عليه بالإثم؛ لأن تتبع هذه الآثار إنما هو شأن الأمم قبلنا، نسأل الله العافية والسلامة، وأصحاب النبي - صلى الله عليه وسلم- ما فعلوا شيئًا من ذلك، وهذا المسلم وقته ثمين قد جاء من بلاد بعيدة، فعليه أن يستغله فيما يعود عليه بالفائدة، عليه أن يستغله بذكر الله - جل وعلا -، وقراءة القرآن، والصلاة في المسجدين النوافل فيتقرب إلى الله - سبحانه وتعالى - بهذا، وإن كان في مسجد في بيت الله الحرام فإنه يكثر أيضًا من الطواف، أما هذه الأماكن فلا تشرع زيارتها، والذي شرع زيارته فقط بمدينة النبي - صلى الله عليه وسلم - هو مسجد قباء فإن الصلاة فيه بأجر عمرة: ((مَنْ تَطَهَّرَ فِي بَيْتِهِ ثُمَّ أَتَى مَسْجِدَ قُبَاءَ فَصَلَّى فِيهِ صَلَاةً كَانَ لَهُ كَأَجْرِ عُمْرَةٍ))، ثم يزور البقيع فيسلم على أصحاب رسول الله - صلى الله عليه وسلم - فإن أكثر أصحاب النبي - صلى الله عليه وسلم - مدفونون بالبقيع، يسلم عليهم ويدعو لهم ويستغفر لهم، وكذلك استغفر لمن بالبقيع من أموات المسلمين، فيقول السلام عليكم دار قوم مؤمنين وإنا إن شاء الله بكم لاحقون، نسأل الله لنا ولكم العافية أنتم سلفنا ونحن لكم تبع، أو نحن في الأثر نعم، أو يقول السلام عليكم أهل الديار من المؤمنين والمسلمين وإنا إن شاء الله بكم لاحقون نسأل الله لنا ولكم العافية ويستغفر لهم

والثالث يزور شهداء أحد عم النبي - صلى الله عليه وسلم - حمزة، عبد الله بن حرام والد جابر ومن معهما - رضي الله تعالى عنهم وأرضاهم -، فيأتي شهداء أحد فيستغفر لهم ويدعو لهم فإن النبي- صلى الله عليه وسلم - زارهم قبل وفاته - عليه الصلاة والسلام - ودعا لهم، هؤلاء يشرع أن يأتي إليهم ويدعو لهم ويستغفر لهم، وما عدا ذلك لا نعلم مكانًا من الأماكن لا في مدينة النبي - صلى الله عليه وسلم - ولا بمكة يزار، لا دار الدار التي يزعمون أنه ولد فيها النبي - صلى الله عليه وسلم - ولا غار حراء ولا جبل ثور، فإن النبي - صلى الله عليه وسلم - قد أعاده الله - جل وعلا - إلى مكة عام الفتح وفتحها وأظهر فيها دين الإسلام ولم يذهب بعد ذلك إلى غار حراء يتعبد فيه، ولم يذهب إلى غار ثور الذي اختبأ فيه يوم أن كان مهاجرًا - صلى الله عليه وسلم - فلم يذهب، بل غار حراء لم يدخله من بعد ما أوحي إليه وأرسل- صلى الله عليه وسلم - فإنه نُبئ باقرأ وأرسل بالمدثر: ﴿يَا أَيُّهَا الْمُدَّثِّرُ(1)‌ قُمْ فَأَنذِرْ‌(2)﴾ فمن بعد .ما أرسل ما صح أنه - صلى الله عليه وسلم - رجع إلى غار حراء يتعبد فيه ولو كان هذا مشروعًا لفعله - صلى الله عليه وسلم  - ولو مرة، لم يثبت عنه، فهؤلاء قد أتعبوا أنفسهم فيما لا طائل تحته وضيعوا أوقاتهم نسأل الله العافية والسلامة، فالذي نوصيهم به أن يحفظوا أوقاتهم وأن يحموا دينهم أن يصرفوا الوقت في النافع من الطاعات التي تعود عليهم بالخير، ويحذروا الابتداع نعم

TEZ

Question :

 

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous.

 

Est-il permis de visiter certains endroits présents à la Mecque ou à Médine pour les regarder seulement, sans croire qu’ils ont un mérite, comme Mina, ‘Arafa, la grotte de Hira, la mosquée Al-qiblatayne, le fort d’Ibn Al Achraf etc ?

 

Réponse de Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy :

 

Premièrement, il faut savoir que la plupart de ceux qui se rendent dans ces endroits y vont pour l’adoration.

 

Donc la question qui se pose est : pourquoi les gens se rendent dans le fort de Ka’b ou autre ?

 

De manière générale, s’ils s’y rendent dans un but uniquement touristique et non par accrochement à une croyance envers ces endroits, alors il n’y a pas de mal.

 

Mais j’aimerais préciser que certains de ces endroits n’ont aucune origine, comme ce qui est appelé les sept mosquées et Al-qiblatayne.

 

Quant à ceux qui se rendent dans la grotte, y prient, s’y frottent et épuisent certaines personnes âgées… certains meurent !

 

J’ai été informé que certaines personnes âgées sont mortes sur la route vers la grotte, car ils pensaient que ceci était une adoration.

 

De la même manière ceux qui s’entassent sur la montagne qui est à ‘Arafa, celle sur laquelle il y a le pilier, ceci n’est pas correct.

 

Tout ‘Arafat est une station, ce n’est pas seulement cette petite montagne qui est appelée la montagne Ilane.

 

-Donc si le but est touristique et d’observer ces endroits, nous ne nous opposons pas à cela.

 

-Mais si tu les visites en croyant que c’est une trace parmi les traces du Prophète (صلى الله عليه و سلم), alors ceci n’est pas correct.

 

copié de daralhadith-sh.com

 

 

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 20:35
أحكام العشر من ذي الحجة (dossier)

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd - الشيخ عبد القادر بن محمد الجنيد

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة