27 articles avec voyage - سفر

Sommaire : سفر - Voyage

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Le voyage est un lambeau de tourment

Publié le par 3ilm.char3i

Le voyage est un lambeau de tourment

Chapitre : Le voyage est un lambeau de tourment

 

1804 - AbduLlâh Bnou Maslama nous rapporte : Mâlik nous rapporte, d'après Soumayy, d'après Sâlih, d'après Abî Hurayra - qu'Allâh l'agrée - d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم qui a dit :

 

"Le voyage est un lambeau de tourment, il prive l'un de vous de sa nourriture, sa boisson et son sommeil. Ainsi, lorsqu'il accomplit son affaire, qu'il se hâte vers sa famille".

Commentaire :

 

Ce hadith comporte la preuve que le voyage est un fragment de tourment, c'est-à-dire : de souffrance, de fatigue et de nuisance.

 

Et le sens voulu n'est pas le tourment qu'est le châtiment d'Allâh عز وجل, car le voyage peut être un voyage d'obéissance, comme un voyage de hadj, de jihâd, de omra, et de quête de la science.

 

Ce qui est donc voulu, comme a dit le Prophète صلى الله عليه وسلم, c'est qu'il prive l'individu du repos, étant alors constamment dans le tracas.

 

Et subhânaLlâh !

 

Même à notre époque-ci, dans laquelle le voyage se fait à bord des avions, il se trouve aussi dans un tourment.

 

En effet, alors qu'il est à bord de l'avion, tu le trouveras disant : "J'ai peur qu'il ne s'écrase, j'ai peur qu'il ne s'égare", et ce qui s'y assimile.

 

L'individu est donc anxieux tant qu'il est voyageur.

 

C'est pour cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم donna l'ordre à l'individu de se hâter vers sa famille lorsqu'il a exécuté son affaire.

 

Et à ce sujet, figurent le hadj et la omra : lorsque tu achèves l'accomplissement du hadj et de la omra, alors hâte-toi vers ta famille, car le but pour lequel tu étais venu a certes pris fin.

 

Et il y a en cela, la bonne cohabitation avec la famille.

 

À savoir que l'individu ne doit pas s'attarder envers eux.

 

Tant que tu as accompli ton affaire, alors ne t'attarde pas.

 

Explication du Sahîh Al-Boukhâriy - Livre de la omra > chapitre : le voyage est un lambeau de tourment - Cours n°227 (34'19") ou (tome 5/p.538 selon édition)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Savoure ton voyage sans attiser le ressentiment d'autrui !

Publié le par 3ilm.char3i

Savoure ton voyage sans attiser le ressentiment d'autrui !

Ceux qui voyagent puis se mettent à prendre en photo leurs excursions et les envoient à leurs proches et autres commettent une erreur sans y prêter attention.

 

Ils oublient que certains pères n'ont pas la possibilité ni les moyens financiers de voyager, ce qui les met dans l'embarras vis-à-vis de leurs enfants, lorsque ces derniers voient leurs proches dans d'aussi éminentes situations.

 

Savoure ton voyage sans attiser le ressentiment d'autrui.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @momalbaz - Repost d'un commentaire qui a plu à Cheikh.

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

أعجبتني

الذين يسافرون ثم يبدأون تصوير رحلاتهم ويرسلونها لاقاربهم وغيرهم يقعون في خطأ لا ينتبهون إليه

ينسون أن بعض الآباء لا يملك إمكانية السفر ولا تكاليفه وهذا يحرجهم مع أبنائهم حين يشاهدون أقاربهم في مثل هذه الأحوال الراقية

تمتع بسفرك دون إيغار صدور غيرك

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Le bon comportement lors des excursions (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le bon comportement lors des excursions (audio)

Question :

 

Les excursions (dans la nature) se sont multipliées en ce moment et ceci fait partie des bienfaits d’Allâh - louange à Allâh - pour tous les bienfaits qu’Il a octroyé à ce pays parmi la pluie, et le climat béni.

 

Auriez-vous ainsi une exhortation concernant la préservation de l’accomplissement de la prière en son temps et la préservation de l’environnement ?

 

Réponse :

 

Ô mes frères : Le musulman sort durant cette pluie, comme le Prophète Prière et Salut sur lui a dit :

 

«Sortons vers ce qu’Allâh a désigné comme purification afin de faire nos ablutions avec et puis louer Allâh pour celle ci».

 

Qu’il sorte donc vers la nature et la contemple, et (qu’il se rappelle) la parole d’Allâh Le Glorieux et l’Elevé qui dit (traduction rapprochée):

 

«De même tu vois la terre desséchée: dès que Nous y faisons descendre de l'eau elle remue, se gonfle, et fait pousser toutes sortes de splendides couples de végétaux» {Sourate le Pèlerinage ; verset 5}.

 

Qu’il observe !

 

Ceci fait partie des bienfaits d’Allâh sur les serviteurs ainsi que ce climat béni.

 

Qu’il utilise ainsi ces bienfaits pour se détendre et se reposer mais tout en ayant comme restriction de rester conforme à la législation d’Allâh !

 

Les cinq prières doivent être accomplies dans leur temps, ou sinon soit dans leur temps soit il rassemble entre elles, si la distance de cette excursion dépasse les 80km.

 

Il est autorisé dans ces cas là, de rassembler et de raccourcir ses prières, si la durée de l’excursion est inférieure à 4 jours.

 

Que le musulman craigne aussi Allâh, qu’il remercie Allâh pour les bienfaits qu’Il lui a octroyé, qu’il prenne garde à la pollution de l’environnement.

 

En effet, certains de nos frères - qu’Allâh les guide - vont se promener dans la nature, ils y égorgent des bêtes et les abandonnent sous les arbres qui sont utiles pour l’humanité, ils salissent les lieux et ne respectent pas les autres.

 

Ce qui t’est demandé, Ô musulman, est d’égorger ta bête puis que tu la nettoies de ses résidus et superflus et que tu jettes ces derniers dans le conteneur prévu pour cela.

 

Quant à égorger dans n’importe quel endroit et laisser les traces sans changement (nettoyer), cela cause du tord aux autres et le messager d’Allâh paix et prière sur lui a dit :

 

«Pas de préjudice (envers les gens) ni de nuisance (envers sois même)»

 

et il a dit Prière et Salut sur lui:

 

«La foi comporte un peu plus de soixante dix ou de soixante branches.

La plus élevée est la proclamation qu’il n’y a de divinité méritant adoration qu’Allâh et la moindre est le fait d’ôter de la voie publique ce qui peut nuire».

 

Ôte donc du chemin des gens ce qui peut leur nuire et ne leur cause pas du tord.

 

En effet, il est dit dans le hadith :

 

«Gardez-vous des trois sources de malédiction :

La pollution excrémentielle des points d’eau, de la voie publique et de l’ombre où s’assoient les gens».

 

Traduit et publié par diffusion.albounyane.com

توجيهات لأهل الرحلات بالمحافظه على الصلاة والنظافة

السؤال: تكثُر هذه الأيام الرَّحلات البريَّة، وهذا من نعم الله - سُبْحَانَهُ وَتَعَالَى - على ما أنعم به على هذه البلاد من هذه الأمطار، ومن هذا الجو المبارك، فهل من توجيه للمحافظة على الصلاة، والمحافظة على البيئة؟

الجواب: يا أخواني: المسلم يخرج في هذا المطر كما قال النَّبِيُّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ

«اُخْرُجُوا بِنَا إلَى هَذَا الَّذِي سَمَّاهُ اللَّهُ طَهُورًا حَتَّى نَتَوَضَّأَ مِنْهُ وَنَحْمَدَ اللَّهَ عَلَيْهِ»

فيخرُج إلى البرّية وينظُر، وقوله - جَلَّ وَعَلاَ

(وَتَرَى الأَرْضَ هَامِدَةً فَإِذَا أَنزَلْنَا عَلَيْهَا الْمَاءَ اهْتَزَّتْ وَرَبَتْ وَأَنْبَتَتْ مِنْ كُلِّ زَوْجٍ بَهِيجٍ)

، فينظر هذا من نعم الله على العباد، وهذا الجو المبارك، فيستعين بهذه النِّعم على الاستجمام والرَّاحة، لكن مع التَّقيُّد بشريعة الله، فالصَّلوات الخمس في أوقاتها، إما في وقتها، أو يجمع بينها، إن كانت الرحلة تزيد عن ثمانين كيلو، فله الجمع وله القصر، إذا كانت المدة أقل من أربعة أيام، وعليه تقوى الله، وشكر نعمة الله عليه، وليحذر من تلويث البيئة، فبعض إخواننا هداهم الله، يذهبون إلى البريَّة، ويذبحون الذَّبائح، ويتركونها تحت الأشجار التي ينتفعُ بها الناس، ويقذِّرُ الأماكن، ولا يحترمون غيرهم، المطلوب أن تذبح ذبيحتك، وأن تُخرج جميع فضولاتها وتلقيها في الحاوية الخاصة بها، وأمَّا أن تذبح في أي مكان، وتترك الآثار بغير تغيير، هذا ضرر على الآخرين، والرسول يقول

«لا ضَرَرَ وَلَا ضِرَارَ»

والرَسُول - صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ - يقول

«الإِيمَانُ بِضْعٌ وَسَبْعُونَ شُعْبَةً، أَوْ بِضْعٌ وَسِتُّونَ شُعْبَةً، أَفْضَلُهَا لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ، وَأَدْنَاهَا إِمَاطَةُ الأَذَى عَنِ الطَّرِيقِ»

فتميط الأذى عن طريق الناس ولاتؤذيهم، وفي الحديث

«اتَّقُوا الْمَلَاعِنَ الثَّلَاثَ: الْبَرَازَ فِي الْمَوَارِدِ، وَقَارِعَةِ الطَّرِيقِ، وَالظِّلِّ لِلْخَرْأَةِ»

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Partir à l'aventure dans un pays mécréant (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Partir à l'aventure dans un pays mécréant (audio)

L'appelant :

 

Il existe, dans un pays européen, un frère qui organise des excursions, pour les familles [notamment].

 

Nous voudrons un conseil relatif aux écueils à éviter dans ce genre de situations, comme la mixité entre l'organisateur (ou les organisateurs) et les jeunes impubères ou entre les deux genres.

 

Le Shaykh :

 

Quel est le but de ces excursions ?

 

L'appelant :

 

Ils disent que c'est le divertissement (de la famille), le changement d'air et la promenade.

 

Mais, Ô shaykh, je pense qu'il y ait, parmi les dangers, le fait que la personne risque d'aimer cette terre européenne [actuellement terre de mécréance], surtout qu'il y vit déjà !

 

Le Shaykh :

 

Il procède ainsi pour de l'argent ?

 

L'appelant :

 

Oui.

 

...

 

Le Shaykh :

 

Je vois que l'étudiant en science cherche un autre travail.

 

Il y a à la fois que c'est une terre européenne, la mixité entre hommes et femmes sans voiles...

 

Qu'est-ce que c'est donc ?!

 

Les étudiants en science s'éloignent de ces choses.

 

L'appelant :

 

Il ne s'agit pas d'une mixité où il y aurait plusieurs ménages.

 

Il (l'organisateur) accompagne une famille par exemple...

 

Or les cœurs des fils d'Adam sont faibles.

 

Le Shaykh :

 

... Qu'il cherche un autre métier.

 

Ce serait meilleur pour lui.

 

L'appelant :

 

Qu'Allah vous récompense par le bien, vous accorde le succès et vous protège notre shaykh.

 

Le Shaykh :

 

As-salâmou 'alaykoum.

 

L'appelant :

 

Wa 'alaykoum as-salâm.

 

Traduit par  Abou Rabi' 'Issam 

 Publié par telegram.me/manhajsalafi_fr

 

Cheikh 'Abd Allâh An-Najmy - الشيخ عبدالله النجمي

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Le voyage de la femme sans mahram, pour étudier

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le voyage de la femme sans mahram, pour étudier

Question :

 

Assalamu 3alaykum wa rahmatuLlahi wa barakatuh, notre Cheikh.

Qu'Allâh vous accorde le meilleur. 

 

J'habite en Égypte et une soeur m'a demandé : «Est-il possible que j'habite chez toi, car je n'ai pas d'habitation ?» 

 

Elle va venir de France sans mahram pour étudier la langue arabe, ce n'est pas la hijra. 

 

Je ne veux pas l'aider dans le haram.

 

Quel est votre conseil ?

 

Le Cheikh :

 

Wa 3alaykum assalam wa rahmatuLlahi wa barakatuh, je suis désolé pour le retard. 

 

Informe-la que le voyage de la femme sans mahram est interdit. 

 

Et qu'elle doit avoir le comportement et la religion, sinon il n'y aura pas de bien dans sa fréquentation parce qu'elle va te pervertir (influencer dans le mal).

 

Qu'Allâh vous élève dans ce qu'Il aime et qu'Il agrée.

 

Traduit par Umm AbdiLlah

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Fawaz Al-'Awadi - الشيخ فواز العوضي

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Visiter les pyramides ou les musées (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Visiter les pyramides ou les musées (audio)

 

Questionneur :

 

Comme cela Ô noble cheikh, est-il permis de visiter des musées tels que les pyramides et autres qu'elles ?

 

Réponse :

 

C'est permis.

 

Questionneur :

 

Mais (ayant pour but) l'exhortation ou non ?

Comme cela?

 

Cheikh :

 

Pour l'exhortation et la leçon (la morale) et apprendre (l'information / la connaissance), sous l'angle (suivant) :

 

(poème arabe*)

 

عرفت الشر لا للشر ولكن لتوقيه

ومن لا يعرف الشر من الخير يقع فيه

 

J'ai connu le mal mais pas pour lui même, afin de m'en protéger

Celui qui ne sait pas différencier le mal du bien finit par tomber dedans. 

 

* fait suite au hadith:

قال حذيفة بن اليمان رضي الله عنه

 كان الناس يسألون رسول الله صلى الله عليه وسلم عن الخير ، وكنت أسأله عن الشر مخافة أن يدركني

رواه البخاري في صحيحه رقم ٧٠٨٤ و مسلم في صحيحه رقم ١٨٤٧

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

 Publié par cheikhalalbani.com

 

السائل : على هذا يا فضيلة الشيخ يجوز زيارة المتاحف مثل الأهرامات وغيرها ؟

الشيخ : يجوز

السائل : لكن للعظة ولا هكذا؟

الشيخ : للعظة والعبرة والإطلاع، من باب

عرفت الشر لا للشر ولكن لتوقيه ***ومن لا يعرف الشر من الخير يقع فيه

Voir l'avis du Comité permanent [des savants] de l'Ifta

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Combien de temps le voyageur peut-il raccourcir ses prières ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Combien de temps le voyageur peut-il raccourcir ses prières ? (audio)

Question :

 

Une personne a visité l'Arabie Saoudite pour une période d'un mois.

 

Est-ce qu'il doit raccourcir ses prières pendant toute la durée de sa visite ?

 

Réponse :

 

Ce qui est correct, c'est que :

 

Si une personne a l'intention de rester plus de 4 jours, il doit compléter sa prière et non la raccourcir.

 

Traduit par Hishâm Ibn Mu`âdh Ibn El Huseyn Al Chaouia

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane - الشيخ صالح اللحيدان

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Raccourcir et rassembler ses prières pendant tout le voyage ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Raccourcir et rassembler ses prières pendant tout le voyage ?

D’après `Aicha, l’épouse du Prophète صلى الله عليه وسلم,

 

"Les prières furent d’abord fixées à deux Raka`ah chacune ; En cas de séjour aussi bien que pendant le voyage.

La prière faite en voyage fut maintenue telle quelle ; Alors que celle faite dans le premier cas, fut augmentée."

Rapporté par Muslim

 

SHeikh Muhammad Ibn ‘Uthaymîn رحمه الله a expliqué que la distance, dont le parcours autorise le raccourcissement de la prière, est fixée par certains savants à près de 80 km.

 

D’autres savants renvoient à ce que la coutume considère comme un voyage, même s’il s’agit de parcourir une distance inférieure à 80 km.

 

Ce que les gens n’appellent pas «voyage» n’en est pas un, même s’il consiste à parcourir 100 km.

 

Ce dernier avis correspond à l’option de SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah رحمه الله.

 

En effet, Allâh تعالى n’a pas précisé une distance déterminée justifiant le raccourcissement de la prière. 

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم n’en a pas précisée.

 

Anas Ibn Mâlik رضي الله عنه a dit :

 

«Le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم ne priait plus que deux Raka’ah, dès qu’il avait parcouru 3 miles ou 3 farâsakh.»

Rapporté par Muslim

 

La parole de SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah رحمه الله est plus proche de la vérité.

 

En présence de différentes coutumes, il n’y a aucun mal à adopter l’avis allant dans le sens de la fixation d’une limite.

 

Car certains savants et imâms confirmés se sont prononcés dans ce sens.

 

Il n’y a aucun mal à l’accepter, s’il plaît à Allâh تعالى.

 

Cependant quand la coutume est claire, on peut s’y référer, ce qui est le plus juste.

 

Madjmou’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîn, 15/265-266

 

س : ماهي المدة التي تقصر فيها القصر ؟
ج : المسافة التي تقصر فيها الصلاة حددها بعض العلماء بنحو ثلاثة وثمانين كيلو متراً وحددها بعض العلماء بما جرى به العرف, أنه سفر وإن لم يبلغ ثمانين كيلو متراً, وما قال الناس عنه: إنه ليس بسفر, فليس بسفر ولو بلغ مائة كيلو متر وهذا الأخير هو اختيار شيخ الإسلام ابن تيميه - رحمه الله - وذلك لأن الله تعالى لم يحدد مسافة معينة لجواز القصر وكذلك النبي صلى الله عليه وسلم لم يحدد مسافة معينة
قال الشيخ محمد ناصر الدين الألباني في سلسلة الأحاديث الصحيحة - الحديث رقم 
163

كَانَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ إِذَا خَرَجَ مَسِيرَةَ ثَلَاثَةِ أَمْيَالٍ أَوْ ثَلَاثَةِ فَرَاسِخَ - شَكَّ شُعْبَةُ

، قصر الصلاة ، وفي رواية : صَلِّي رَكْعَتَيْنِ

وقول شيخ الإسلام ابن تيميه – رحمه الله تعالى – أقرب إلى الصواب
ولا حرج عند اختلاف العرف فيه أن يأخذ الإنسان بالقول بالتحديد؛ لأنه قال به بعض الأئمة والعلماء المجتهدين, فليس عليهم به بأس إن شاء الله تعالى, أما مادام الأمر منضبطاً فالرجوع إلى العرف هو الصواب

(فتاوى ورسائل الشيخ محمد العثيمين (15/265

SHeikh al-Islâm a donc précisé :

 

«L’argument valable est du côté de celui qui juge légaux le raccourcissement de la prière et la non observance du jeûne au cours de n’importe quel voyage sans distinction.

Cet avis est à lui seul juste.»

 

Madjmou’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 24/63

Ibn ‘Oumar, les partisans de l’imâm Abû Hanîfa ainsi que ath-Thawrî disent que si la personne a l’intention de résider (en voyage) en un endroit 15 jours ou moins que cela, elle raccourcit ses prières.

 

Sa’îd Ibn Moussayb, Mâlik, al-Layth et ach-Châfi’î sont d’avis que quand la personne a l’intention de résider 4 jours, elle doit compléter ses prières normalement.

 

L’Imâm al-Awzâ’î est d’avis que celui qui a l’intention de résider 13 jours complète ses prières, et si c’est moins que cela, il les raccourcit.

 

Moukhtasar Ikhtilâf al-‘Oulémâ de l’Imâm Abû Bakr ar-Râzî, 1/359-360

 Publié par manhajulhaqq.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Imam Abou Bakr Ibn 'Abd Al-Qâdir Ar-Râzy - الإمام أبو بكر بن عبدالقادر الرازي

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

Le voyageur pour une durée de deux ans raccourcit-il sa prière ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le voyageur pour une durée de deux ans raccourcit-il sa prière ?

Question :

 

Une discussion a eu lieu entre moi et un des mes camarades arabes au sujet du raccourcissement de la prière alors que nous sommes en Amérique, et il se peut que nous y restions deux ans.

 

En ce qui me concerne, je complète ma prière, comme si je me trouvais dans mon pays.

 

Quant à mon camarade, il raccourcit la prière, car il se considère voyageur, même si la durée (de son voyage) dure deux ans.

 

Nous espérons un éclaircissement quant au jugement du raccourcissement de la prière dans notre situation, avec preuves.

 

Réponse :

 

La règle est que le voyageur réel est celui qui est autorisé à raccourcir sa prière de quatre unités, en raison de la parole d’Allâh :

 

وَإِذَا ضَرَبْتُمْ فِي الْأَرْضِ فَلَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَن تَقْصُرُوا مِنَ الصَّلَاةِ

 

(traduction rapprochée)

 

«Et quand vous parcourez la terre, ce n’est pas un péché pour vous de raccourcir la prière...» (Les Femmes, v. 101.)

 

Et de la parole de Ya’lâ ibn Umayya :

 

«Je dis à ‘Umar ibn Al-Khattâb, qu’Allâh l’agrée :

«Et quand vous parcourez la terre, ce n’est pas un péché pour vous de raccourcir la prière, si vous craignez que les mécréants ne vous mettent à l’épreuve.»

Il me dit : «Je me suis étonné de ce qui t’a étonné, c’est pourquoi j’ai questionné le Prophète, prière et salut d’Allâh sur lui, qui m’a dit :
«C’est une aumône qu’Allâh vous donne. Acceptez donc son aumône.»  
(1)

 

Doit être considéré sous le jugement du voyageur réel quiconque reste dans (une région) pendant une durée égale ou moindre à quatre jours et quatre nuits, en raison de ce qui a été authentiquement rapporté dans le hadith de Jâbir et d’Ibn ‘Abbâs, qu’Allâh les agrée, selon lequel le Prophète, prière et salut d’Allâh sur lui, arriva à la Mecque le matin du quatrième jour du mois de Dhul-Hijja lors du pèlerinage d’Adieu. (2) 

 

Le Prophète, prière et salut d’Allâh sur lui, resta tout le quatrième, le cinquième, le sixième et le septième jour, et accomplit la prière du Fajr le huitième jour à Al-Abtah, et durant ces quatre jours, il raccourcissait les prières.

 

Or, il avait l’intention d’y rester, comme cela est connu.

 

Ainsi, tout voyageur qui a l’intention de rester (dans un lieu) pendant une durée égale ou moindre que celle du Prophète, prière et salut d’Allâh sur lui, raccourcit sa prière.

 

Et quiconque a l’intention d’y rester plus longtemps que cela, complète sa prière, car il n’est plus considéré comme voyageur.

 

Quant à celui qui reste durant son voyage plus de quatre jours sans nouer l'intention de résider, mais qui a plutôt décidé de repartir dès que son affaire sera achevée ; comme celui qui reste en un lieu pour combattre l’ennemi, ou qui est arrêté par les autorités ou par une maladie par exemple, mais qui a l’intention - si le combat se termine par la victoire ou un traité de paix, ou qu’il se libère de ce qui l’immobilisait comme la maladie, la force de l’ennemi, les autorités ou le fait d’avoir retrouvé un fugitif, ou la vente d’une marchandise, etc… dans ce cas, il est considéré comme voyageur et il raccourcit alors les prières de quatre unités, même si la durée s’allonge, car il a été authentiquement rapporté que le Prophète, prière et salut d’Allâh sur lui, est resté dix-neuf jours à la Mecque, l’année de la victoire (Al-Fath), en raccourcissant la prière. (3) 

 

Il est aussi resté vingt jours à Tâbûk pour combattre les chrétiens, et il dirigeait la prière avec ses Compagnons, en prières raccourcies. (4) 

 

Du fait qu'il n’avait pas l’intention d’y rester mais avait plutôt l’intention de s’en aller lorsque son affaire serait terminée.

 

(1) Rapporté par Muslim (chapitre des voyageurs, n°686) 

(2) Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre du raccourcissement de la prière, n°1085

(3) Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre du raccourcissement de la prière, n°1080

(4) Rapporté par Ahmad (3/295), Abû Dâwûd, chapitre de la prière, n°1235 et ‘Abdin ibn Humayd, n°1129.

 

Tome 1, page 274.

 Traduit et publié par fatawaislam.com

 

قصر الصلاة في السفينة الراسية ببعض الموانئ بصفة مؤقتة

س1: حدث نقاش بيني وبين أحد زملائي العرب في قصر الصلاة ونحن في أمريكا ، وربما نمكث فيها سنتين، فأنا أكمل الصلاة كأني في بلدي وزميلي يقصر الصلاة لاعتبار نفسه مسافرًا ولو طالت المدة إلى سنتين، فنأمل بيان حكم قصر الصلاة بالنسبة لنا مع الدليل

ج1: الأصل أن المسافر بالفعل هو الذي يرخص له في قصر الرباعية؛ لقوله تعالى

 وَإِذَا ضَرَبْتُمْ فِي الأَرْضِ فَلَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَنْ تَقْصُرُوا مِنَ الصَّلاَةِ

الآية

ولقول

  يعلى بن أمية : قلت لعمر بن الخطاب رضي الله عنهما

  فَلَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَنْ تَقْصُرُوا مِنَ الصَّلاَةِ إِنْ خِفْتُمْ أَنْ يَفْتِنَكُمُ الَّذِينَ كَفَرُوا

 فقال: عجبت مما عجبت منه، فسألت رسول الله صلى الله عليه وسلم فقال: هي صدقة تصدق الله بها عليكم فاقبلوا صدقته

 رواه مسلم

 ويعتبر في حكم المسافر بالفعل من أقام أربعة أيام بلياليها فأقل، لما ثبت من حديث جابر وابن عباس رضي الله عنهم أن النبي صلى الله عليه وسلم قدم مكة لصبح رابعة من ذي الحجة في حجة الوداع، فأقام صلى الله عليه وسلم اليوم الرابع والخامس والسادس والسابع، وصلى الفجر بالأبطح اليوم الثامن، فكان يقصر الصلاة في هذه الأيام، وقد أجمع النية على إقامتها كما هو معلوم، فكل من كان مسافرًا ونوى أن يقيم مدة مثل المدة التي أقامها النبي صلى الله عليه وسلم أو أقل منها قصر الصلاة، ومن نوى الإقامة أكثر من ذلك أتم الصلاة؛ لأنه ليس في حكم المسافر.
أما من أقام في سفره أكثر من أربعة أيام ولم يجمع النية على الإقامة، بل عزم على أنه متى قضيت حاجته رجع؛ كمن يقيم بمكان الجهاد للعدو، أو حبسه سلطان أو مرض مثلاً، وفي نيته أنه إذا انتهى من جهاده بنصر أو صلح أو تخلص مما حبسه من مرض أو قوة عدو أو سلطان أو وجود آبق أو بيع بضاعة أو نحو ذلك - فإنه يعتبر مسافرًا، وله قصر الصلاة الرباعية، ولو طالت المدة؛ لما ثبت عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه أقام بمكة عام الفتح تسعة عشر يومًا يقصر الصلاة، وأقام بتبوك عشرين يومًا لجهاد النصارى، وهو يصلي بأصحابه صلاة قصر، لكونه لم يجمع نية الإقامة بل كان على نية السفر إذا قضيت حاجته
وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الأول من الفتوى رقم - 1813

(الجزء رقم : 8، الصفحة رقم: 111-110)

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié dans Voyage - سفر

Partager cet article

1 2 3 > >>