compteur de visite

Catégories

30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 11:13
Est-ce que les khawâridj ont une fin ? - هل للخوارج نهاية (audio)

 

Question :

 

Est-ce que les khawâridj ont une fin ?

 

Réponse :

 

La Louange est à Allâh, que la Prière et le Salut soient sur l’Envoyé d’Allâh et sur sa Famille, ainsi que la paix, ensuite :

 

Cette question, le Prophète صلى الله عليه وسلم y a déjà répondu ; Ou plus précisément et clairement, le Prophète صلى الله عليه و آله وسلم  n’a pas été autant attentif dans la clarification de l’état d’une faction, de façon détaillée et précise, comme il صلى الله عليه و آله وسلم  l’a fait avec les khawâridj.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a mis en garde contre les passions en général et a mis en garde contre les sectes en général aussi ; Mais du côté des khawâridj, il صلى الله عليه وسلم a réitéré, et commencé, et mentionné les khawâridj et leurs caractéristiques.

 

Parmi ce qu’ilصلى الله عليه و آله وسلم  a évoqué de leur situation : C’est qu’à chaque fois qu’une de leur corne sera coupée, il en sortira une autre jusqu’à ce que sortent les derniers d’entre eux aux côtés du Dajjâl (le faux Messie).

 

Ceci indique qu’ils resteront une épreuve et un fléau pour les gens tout au long de la vie.

 

Il se peut que le locuteur dise : «Est-il possible de conclure à cette signification, en déduction des preuves, en y réfléchissant avec la raison saine même si cela ne fut pas rapporté du Prophète صلى الله عليه و آله وسلم qu’il ait dit cette parole ?»

 

La réponse est que nous disons : Oui, en toute facilité... 

 

Pourquoi ? 

 

Car le fait de sortir (contre les dirigeants) est une ambition qui est liée à la présence de la passion dans la doctrine... 

Et s’il y a la passion dans la doctrine, alors il y aura convoitise du commandement... 

Et s’il y a convoitise du commandement, alors l’Homme en arrivera à sortir contre les dirigeants... 

Et s’il sort contre les dirigeants, alors que son pacifisme ne te trompe pas s’il prétend l’action politique.

 

Car si s’accumulent l’action politique et son pacifisme, de par sa privation de remédier à l’animosité de la maladie de son cœur à travers le Pouvoir, alors il en arrivera au sang et c’est ce qui se passa en Algérie, où furent tués près de 200 000 muslims durant 10 années.

 

200 000 muslims...

 

Il ne s’en est écoulé depuis notre époque actuelle que 14 ans, 200 000 muslims furent tués !

 

En raison de quoi ?

 

Parce que ceux-là ont prétendu le pacifisme, puis ils ont remporté les élections, et lorsque le Pouvoir leur fut dérobé, ils se sont rendus dans les montagnes et se sont mis à tuer.

 

Et malheureusement !

 

Et avec triste regret !

 

La communauté, notre communauté, ne veut pas tirer leçon et ne veut pas considérer cette affaire et tirer leçon de cette expérience.

 

Ali Belhâdj sort de sa prison puis on lui dit, et il dit : "Ce n’est pas notre responsabilité ce qui s’est passé comme tuerie, mais c’est la responsabilité de celui qui ne nous a pas donné le Commandement !"

 

Regarde ce motif odieux insolent qui t’indique ces tempéraments excentriques, malades.

 

Na'am.

 

Extrait de la conférence  : Qui est derrière Dâ'ich ? - من وراء داعش ؟

traduit par Oum Omayr

Cheikh Ahmed As-Subay'i - الشيخ أحمد السبيعي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب